AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -13%
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez ...
Voir le deal
130 €

Partagez
 

 au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rosalie Dawley-Guggenheim

Rosalie Dawley-Guggenheim



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12760-le-visage-vers-le-ciel-comme-un-tournesol-rosalie#262610http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12766-gimme-love-rosalie#262786http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12771-une-plume-et-de-l-encre-rosaliehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12772-griffonnages-rosalie#262787

Arrivé(e) le : 14/11/2020
Parchemins rédigés : 299
Points : 5
Crédit : little widling
Année : 5ème année - 14 ans (22/08)

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Classement au mérite: Argent
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus: Hairy Cow
Epouvantard: Un essaim d'abeilles
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Left_bar_bleue155/2000au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty_bar_bleue  (155/2000)
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Casey, Erin

au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty
Message(#) Sujet: au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) EmptyMer 8 Sep - 9:45



( au clair de la lune ✿ Gryffondor )

Le nez froncé par toutes ces pensées qui tourbillonnaient sans discontinuer dans son esprit ; les doigts noués puis dénoués puis renoués par une nervosité qui lui faisait faire les cent pas ; cette mèche blonde qu’elle rabattait encore et encore derrière son oreille mais qui semblait déterminée à revenir lui chatouiller la joue, comme un rappel désagréable du poids des responsabilités… Ainsi patientait la jeune fille devant la salle sur demande. Un portrait accroché à quelques mètres d’elle en eut le tourni et disparut bientôt de son cadre. Il n’y avait rien d’intéressant à voir dans la ronde nerveuse de cette jeune élève, de toute façon. Tout allait bien se passer — c’est ce qu’elle ne cessait de se répéter — mais la crainte que tout se passe mal ne la lâchait pas. C’était sa toute première semaine en temps que préfète de Gryffondor, sa toute première mission à hautes responsabilités — bien qu’elle avait déjà effectué une ronde cette semaine, ce qui l’avait bien moins affectée — et il fallait que ce soit parfait. Il en allait de sa réputation, après tout. Le monde vu de ses yeux dorés se devait de l’apprécier, voire de l’adorer. Et cet insigne épinglé sur le devant de sa robe lui incombait de tout mettre en danger pour tenir les engagements qui lui étaient liés. Oh, certes, ça avait bien d’autres avantages, comme le fait que tous les nouveaux la regardaient avec des grands yeux ronds puisqu’elle était détentrice de l’autorité, à leurs yeux. Tout le monde connaissait son prénom, chez les Gryffondor, et elle côtoyait les plus grands de l’école — Caleb Avery et Carla Yaxley, notamment, étaient préfets cette année encore, après un redoublement, et Rosalie leur parlait comme si ça avait toujours été le cas ! Des avantages, donc, mais aussi quelques inconvénients, et la blonde expérimentait l’un d’eux en attendant que Marlon la rejoigne.

Le frère de sa copine était préfet, lui aussi. Deux nouveaux pour accompagner les Gryffondor tout au long de l’année : c’était rassurant à bien des égards. Rosa était surtout contente de ne pas se retrouver en position de simplement suivre les ordres de son co-préfet — ce qui aurait pu être le cas si celui-ci avait eu plus d’ancienneté. Non, à eux deux, ils étaient sur un pied d’égalité ! Et c’était d’ailleurs l’idée de la jeune fille qui avait été retenue pour l’intégration des Gryffondor. Il n’en avait pas fallu plus pour qu’elle se donne corps et âme dans cette tâche et qu’elle échafaude un bon milliard d’idées, les yeux brillants d’excitation. À l’autre bout du couloir, une grande silhouette se détacha des ombres. Rosalie reconnut immédiatement Marlon, qu’elle héla d’un air joyeux en agitant la main — comme s’il pouvait seulement louper la fine silhouette aux longs cheveux blonds qui allait et venait, seule au beau milieu des lieux vides. « Cool, te voilà » lança-t-elle, d’un ton que son enthousiasme rendait plus rapide qu’à l’accoutumée. « T’as tout ce qu’il faut ? » Un rapide coup d'œil aux bras chargés de son camarade lui confirma que, oui, il avait tout ce qu’il fallait. Rosalie récupéra le sac déposé contre un mur — dont le tintement laissait à supposer qu’il s’agissait de bouteilles en verre — et commença à faire trois tours devant les pierres grises et nues. Une porte se matérialisa, repoussant la morosité ambiante d’un pan de mur austère et la Préfète se dépêcha d’en abaisser la poignée.

Ils pénétrèrent dans une clairière plongée dans l’obscurité d’une factice créée de toutes pièces. Une lune pleine et énorme brillait dans le ciel. L’endroit était bordé d’arbres épais qui ne laissaient rien passer… hormis quelques craquements sinistres. Et, au milieu de cette trouée, un feu de camp brûlait déjà, entouré de rondins de bois qui pouvaient chacun accueillir trois personnes. « T’as les piques ? » interrogea Rosalie tandis qu’elle posait le sac sur le sol et s’emparait de couvertures empilées à l’extérieur du cercle de bois pour les disperser sur tous les sièges. Cette nuit s’accompagnait d’une petite brise légère qui pourrait faire frissonner les plus frileux et qui soufflait une mélopée bien particulière. Il y avait une certaine ambiance, c’était le moins que l’on puisse dire. De son côté, Marlon était en train de déposer ici et là des paquets de marshmallow accompagnés des piques en question. D’autres bonbons firent également leur apparition, ainsi que des jus de fruits et des sodas sélectionnés par la Gryffondor qui s’empressa de les ajouter à leur petite mise en place. « On a rien oublié ? » Le regard doré de Rosa parcouru les alentours et un long frisson glacé se glissa le long de sa colonne vertébrale. Certes, c’était elle qui avait proposé l’idée d’un feu de camp autour duquel tout le monde pourrait raconter une petite histoire, mais ça faisait franchement ambiance de film d’horreur, là. La salle sur demande avait l’air d’avoir appuyé en ce sens, car quelques hurlements lointains rajoutaient une touche angoissante à tout ça. Vivement que les copains arrivent, que ça remette un peu de joie dans tout ça ! Marlon se proposa d’ailleurs pour les accueillir à l’extérieur de la pièce, ce à quoi Rosalie ne trouva rien à redire suffisamment vite et se retrouva seule, à côté du feu dansant dans la pénombre. Gloups. Un coup d'œil à droite, un coup d'œil à gauche… Heureusement, ils avaient oublié de sortir les quelques appareils photos instantanés empruntés à divers Gryffondor et elle trouva dans cette nouvelle tâche de quoi occuper son esprit bien prompt à se faire peur.

Après des minutes — qui ressemblaient à des heures — les premières silhouettes firent leur entrée. « Bonjour bonjour, allez-y, vous pouvez vous installer ! » Rosalie avait retrouvé tout son enthousiasme, maintenant qu’elle n’était plus la seule et unique proie des loup-garous qui, dans son esprit, hantaient forcément le coin. Quand Michaela fut en vue, la Préfète lui agrippa immédiatement le bras, un grand sourire aux lèvres et lui demanda, sur le ton de la confidence : « Tu trouves ça comment ? » Hilary aussi montra le bout de son nez — l’une des missions de ce soir était d’ailleurs de lui faire passer un bon moment, parce qu’elle semblait bien triste depuis la rentrée. Bientôt tous les rondins de bois furent occupés — il ne restait plus que deux petites places pour Marlon et Rosalie à côté d’un Gryffondor qui leur avait gardé une place — et les deux préfets purent lancer les festivités. « Bienvenue tout le monde, et surtout bienvenue aux nouveaux Gryffondor » commença la blonde, son regard s’attardant sur les visages les plus jeunes qui découvraient Poudlard pour la première fois. « Au programme : feu de camp, chamallows grillés, photos souvenirs et histoires qu’on ne raconte que dans ce genre de soirée ! Oh, et si vous faites tomber votre chamallow dans le feu, vous avez un gage ! » Sur ses précisions, elle laissa Marlon rajouter ce qui lui semblait bon et s’installa sur le bois de son siège. Qui allait être le premier à se lancer dans un conte horrifique ?

@Gryffondor

Explications:
 


( Pando )



FAERIES CAN'T LIE ✿ but are you hearing voices again ? it's all a bit tragic.
Revenir en haut Aller en bas
Finnbjörn K. Sørensen

Finnbjörn K. Sørensen



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9826-finn-what-a-wonderful-day-to-build-an-empirehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9876-finn-i-wasn-t-born-to-be-a-slave-what-about-youhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9889-finn-important-business#241065http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9890-finn-trivialities#238365

Arrivé(e) le : 13/01/2017
Parchemins rédigés : 1606
Points : 3
Crédit : Moi (c)
Année : 7ème année - 17 ans (2/01)

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Classement au mérite: Argent
Statut Sanguin: Sang-Pur
Pouvoirs spéciaux: Fourchelang / Légilimens / Arrogance rare
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus: Une vipère péliade
Epouvantard: Un coq
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Left_bar_bleue2000/2000au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty_bar_bleue  (2000/2000)
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Murphy / Hayden

au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty
Message(#) Sujet: Re: au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) EmptyMer 8 Sep - 11:55


CAMPING SAUVAGE AVEC LES RUSTRES
Finnbjörn se plie aux coutumes locales

Le moins convaincu du monde, je m’avance vers la salle sur demande, hésitant à demander si je ne peux pas être transporté bien loin de ce rassemblement de forains, pour le bien de ma santé mentale. Mais à quelques jours de la rentrée, Grand-Père ne voudrait pas prendre le risque de voir les ignares de Gryffondor trop se rassembler entre eux sans surveillance. S’ils sont de nature trop stupide pour former une bande organisée et réellement menacer la hiérarchie mise en place par notre aïeul, mieux vaut tenir ces cancres-là à l’œil… Les électrons libres sont toujours révélateurs de mauvaise surprise. Et mon arrivée dans la pièce me le confirme, dévoilant une sorte de fausse clairière aménagée… Un air stupéfait s’instaure sur mon visage tandis que mes sourcils se froncent naturellement. On dirait que j’ai encore trop espéré que ces incapables pouvaient organiser des soirées mondaines… A la place, on dirait que nous allons nous contenter du confort le plus rudimentaire, d’un décor pittoresque, et d’une ambiance de fête d’anniversaire pour enfant. « Eh bien… comme c’est folklorrrique. » commenté-je en direction de la jeune originale qui avait été nommée à ce poste. Je ne la connais que pour ses bavardages intempestifs, et pour son savoir-faire inimitable consistant à transformer notre salle commune en un souk anarchique… aussi, autant dire que je suis relativement peu emballé de voir que de telles responsabilités lui ont été attribuées, d’autant plus qu’elle ne semble pas venir d’une grande famille. J’en toucherais un mot à Grand-Père… sans doute a-t-il voulu se faire bien voir auprès des communautés de prolétaires au sang-mêlé, mais cela ne signifie pas que j’approuve cette initiative. Quant à son partenaire… il ne s’agit de nul autre que de mon camarade de dortoir, un ingénu inexpérimenté qui serait bien incapable de se faire respecter auprès d’un groupe de canards sauvages. Alors je me permets d’avoir quelques craintes quant aux mœurs qu’il peut inspirer à la maison Gryffondor… Vivement que la brigade soit formée, afin que nous mettions un peu d’ordre dans toute cette pagaille.

Miss Délurée nous invite à nous asseoir, et je la dévisage sans comprendre. « S’installer, cela donc ? » demandé-je le plus sérieusement du monde, regardant autour de moi à la recherche de chaises confortables, ou de fauteuils... Mais lorsque je comprends le funeste destin qui nous attend, mes yeux s’agrandissent subitement. Non… elle n’a pas osé. J’attrape l’épaule de Maxton, et lui susurre à l’oreille : « Parrr pitié, qu’on ne me dise pas que nous allons devoirrr nous asseoirrr surrr ces bûches, comme des va-nu-pieds… Ce pantalon a coûté une forrrtune en teinturrrier. » me plaigné-je, une grimace de dégoût se formant sur mon visage. Elle n’a jamais spécifié que cette soirée serait une sorte de camping sauvage au milieu de la boue et des feuilles mortes, et que nous serions en proie aux échardes… Je suis déjà à deux doigts de me faire porter pâle. Sans quitter mon seul allié parmi la plèbe, je prends le parti de rester debout. Me prêter à cette farce fantaisiste est au-dessus de mes attributions, alors les bras croisés, je jette un œil aux nouveaux arrivants. Heureusement que le jumeau Sherwin partage ma douleur… cela rend cette expérience navrante à peine plus supportable. Aussi, je n’hésite pas à marmonner dans sa direction… « Mes aïeux, c’est encorrre pirrre que ce que j’imaginais, et je n‘attendais pourrrtant rrrien. On dirrrait que chaque année, Grrryffondorrr rrrivalise d’orrriginalité pourrr prrroposer une soirrrée toujourrrs plus saugrrrenue… et comme chaque année, c’est un cauchemarrr. » J’esquisse une moue peu convaincue lorsque j’entends parler de marshmallows, me demandant si on nous a confondu avec des nouveau-nés. J’imagine sans mal que ce n’est pas ce soir que l’on discutera de la manière de redorer un peu l’image ternie de la maison de Godric Gryffondor… Je soupire de lassitude, et ajoute : « Et crrrois-tu que si ce sont ces lavettes de prrréfets, qui tombent accidentellement dans le feu, est-ce que c’est un gage aussi… ? » demandé-je en toute discrétion à mon partenaire d’infortune, faisant mine de réellement me poser la question. Après tout, rien ne nous interdit de plaisanter un peu, il faut bien tuer l’ennui avant qu’il ne nous tue…

@Maxton E. Sherwin
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Azure Zinnia

Azure Zinnia



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12929-ooo-azure-zinnia-ooohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12961-azure-ma-vie-commence-l-apres-midihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12962-azure-aux-pays-des-magicienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12964-azure-zinnia-ou-la-beuglante-qui-a-commence-ma-vie-magiquehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12965-azure-laisse-ton-hiboux-ici-sinon-t-aura-pas-de-reponse-vite-vite

Arrivé(e) le : 11/02/2021
Parchemins rédigés : 265
Points : 6
Crédit : @Michaela
Année : 3ème année

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Classement au mérite: Argent
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus: Loutre
Epouvantard:
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Left_bar_bleue115/2000au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty_bar_bleue  (115/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty
Message(#) Sujet: Re: au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) EmptyVen 10 Sep - 14:47

Azure & Les Gryffondors l'école
au clair de la lune




Il aurait été facile pour tous ceux qui connaissait Azure de penser qu’elle avait l’habitude de petite soirée vu son tempérament orageux le matin, mais il n’en était pas vraiment le cas. Du moins, à Poudlard. Si les dernières semaines lui avait appris quelques petites choses c’était qu’elle pouvait être elle-même sans avoir à se plier d’aucune façon aux exigences des autres. D’humeur joyeux et détendu, elle avait pris le chemin vers la salle sur demande tel qu’annoncé par les préfets plus tôt. Passé la porte, elle ne put que porter son regard de chocolat sur la lune qui lui faisait une pâle lumière sur le visage. Déjà, elle remarquait les deux nouveaux préfets affairés à mettre en ordre les quelques derniers préparatifs. Ça et décidément un groupe qui était peu enclin à vouloir s’installer sur une bûche au sol. Bien qu’elle n’eût jamais eu de contact avec aucun Sørensen par le passé, elle se doutait que si elle ouvrait la bouche pour dire le fond de sa pensée que les relations n’allaient pas être des plus cordiales. Elle passa entre les deux garçons qui faisait du piquet de grève, et se retourna brièvement le sourire aux lèvres. C’est vrai qu’à rester debout, vous avez l’air… de faire des enfantillages? Laissant montre que l’activité était tout à fait appropriée à leur statut. Le sourcil relevé, elle franchit les quelques pas vers une place assise, juste à côté de Rosalie. (Place I) L’écoute pas. Vous faites du bon boulot. Il restait plus que certains mine l’ambiance. Quoiqu’elle aurait peut-être dû la fermé si elle ne cherchait pas les ennuis.

Elle reporta son attention sur le décor de la pièce, relevant les yeux vers la lune des plus brillante alors qu’elle savait pertinent l’heure réelle et le temps qu’il faisait hors de la salle sur demande; nuageux et gris, tout à fait typique du coin de pays. C’était vraiment comme un petit miracle et une petite surprise chaque jour qu’elle vivait dans cette école; elle espérait que sa petite sœur s’il acclimaterait tout autant. En descendant le regard vers l’entrée, elle nota des petits visages d’enfant qui s’ajoutait à la salle et elle sourit doucement en imaginant l’accueil digne qu’elle devait donner! Après tout, elle espérait que quelqu’un ferait de même pour Daph. Autant faire de même pour autrui. En bonus, elle n’allait pas se faire prier trop longtemps pour enfiler des shamallow sur un pic pour le faire griller. Elle n’avait pas l’habitude d’aller camper mais les peu de fois où elle s’était retrouvée dans une situation semblable, elle avait tout bonnement adoré.






Revenir en haut Aller en bas
Masha P. Clark

Masha P. Clark



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13366-masha-who-let-the-dog-outhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13381-masha-attention-je-mordshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13382-masha-histoire-de-garder-le-filhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13380-masha-n-attendez-pas-forcement-une-reponsehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13379-masha-vite-fait-bien-fait

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 1113
Points : 10
Crédit : Cranberry - Tumblr / Yael Shelbia
Année : Quatrième année

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Classement au mérite: Argent
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Pouvoirs spéciaux: loup-garou
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus: non défini
Epouvantard: son propre reflet version
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Left_bar_bleue1750/2000au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty_bar_bleue  (1750/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty
Message(#) Sujet: Re: au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) EmptySam 11 Sep - 21:46





au clair de la lune...
Pop's est en nage

 L’après-midi commençait à être bien entamée en cette semaine de septembre ; le soleil était encore haut dans le ciel bien que quelque peu masqué par les nuages, une légère brise agitait les branches des arbres du parc et les élèves les plus chanceux ayant déjà leur travail en profitaient pour se pavaner dans l’herbe verte en détaillant du coin de l’œil les nouvelles statues postées de-ci de-là dans le parc. Ces dernières avaient alimenté bon nombre de discussion depuis la rentrée et certains racontaient même à qui voulait bien l’entendre qu’ils les avaient vu les suivre des yeux ! Néanmoins cela ne restait que de simples rumeurs pour le moment et la reprise des cours avait offert de nouveaux sujets de discussion aux élèves de Poudlard.

Traînant sans grande conviction dans le hall d’entrée, Masha jeta un coup d’œil à sa montre. Quatre heures de l’après-midi approchaient grandement, et elle n’avait pas encore décidé de ce qu’elle allait faire. Oh elle avait bien vu le petit mot placardé à l’intention des Gryffondors dans leur salle commune, leur indiquant qu’ils étaient tous conviés et les bienvenus à une petite sauterie de rentrée organisée par leurs nouveaux préfets… Elle ne voyait que ça depuis qu’il avait été accroché sans savoir vraiment quelle conduite adopter. Elle n’avait jamais été du genre depuis son entrée à l’école de magie à se mêler aux autres, ayant toujours l’impression que la réalité de sa nature la rattraperait au galop à la moindre occasion. Toutefois, le fait d’apprendre au cours de l’an passé la naissance de son petit-frère avait provoqué en elle une sorte d’électrochoc : elle passait à côté de sa vie. En s’isolant, utilisant la lycanthropie comme excuse, elle manquait de nombreuses occasions avec sa famille ainsi qu’avec ses condisciples. Masha était certes devenue un monstre suite à sa rencontre avec l’horrible créature l’été de ses neuf ans, toutefois c’était encore elle qui décidait de ce qu’elle faisait de sa vie en dehors de ses transformations. Et fuir les autres n’étaient probablement pas la meilleure conduite à adopter. Certes, elle avait Noah et son amitié était bien suffisante à ses yeux mais il fallait qu’elle prenne sur elle et qu’elle s’ouvre aux autres. Elle ne pouvait pas passer toute sa scolarité à fuir le moindre contact, se contentant des politesses de base avec l’ensemble du château, fuyant les soirées et les évènements rassemblant plus de trois personnes.
Hésitant toujours quant à la conduite à adopter, la jeune Gryffondor remarqua que ses pas l’avaient menée malgré elle devant le grand escalier de marbre trônant au milieu du hall. Elle prit une grande inspiration et releva la tête, semblant défier la ribambelle de marches qui se tenait face à elle. Après quelques secondes d’un intense combat silencieux, elle se résigna et commença à gravir les marches. Après tout, la réunion des Gryffondors commençait à seize heures, et ils devraient forcément être rentrés avant le couvre-feu. Dans le pire des cas, elle pouvait même prétexter un devoir pressant et quitter ses condisciples rouges et or avant la fin des festivités. Oui, voilà, elle garderait sous le coude ce genre d’excuse si jamais les choses tournaient au vinaigre. Et puis, après tout la prochaine pleine lune n’était pas avant deux semaines et elle ne risquait pas grand-chose aujourd’hui, à part, peut-être, découvrir de nouveaux potentiels amis…
Un peu plus sûre d’elle, Masha accéléra l’allure, se retrouvant rapidement au sixième étage. Elle quitta l’escalier de marbre, s’en éloigna et déboucha quelques secondes plus tard sur le long couloir hébergeant le passage secret menant à la Salle sur Demande. Elle n’eut pas le temps de se demander si elle prenait la bonne décision que son regard croisa celui de Marlon, son nouveau préfet, apparemment occupé à accueillir les nouveaux arrivants. Masha lui adressa un sourire ainsi qu’un signe de tête poli et pénétra dans la pièce magique. Son regard parcouru les alentours… et son sang se glaça. Face à elle, la nuit était tombée sur une jolie clairière au sein de laquelle on pouvait voir un feu de camp entouré par des rondins de bois, mais ce n’était pas ça le problème… Son regard s’était arrêté sur l’immense sphère argentée qui s’élevait au-dessus des arbres, baignant le tableau d’une atmosphère qu’elle jugea lugubre. La pleine lune. Elle sentit son cœur s’accélérer : elle n’avait plus vu cette lune depuis sa transformation, étant à chaque fois sous bonne garde au moment où la bête prenait le dessus toutefois l’astre blanchâtre lui apparaissait en cet instant même comme un vieil ennemi. Des gouttes de sueur commençaient à perler au coin de ses tempes et elle se contracta : était-ce réel ? Devait-elle fuir ? Que risquait-il de se passer ?
La moindre seconde sembla durer des heures aux yeux de Masha qui resta là, figée, à réfléchir sur le meilleur moyen de mettre le plus de distance entre la pleine lune et elle. La peur en elle était si intense qu’elle n’arrivait plus à être rationnelle, se demandant même si elle avait bien lu le mot à leur intention. Peut-être qu’il n’était pas quatre heure de l’après-midi mais bien plus tard et qu’elle risquait à tout moment de se transformer en une horrible créature prête à tout pour faire du mal aux élèves ici présents. Elle n’avait même pas commencé sa cure de potion tue-loup étant donné que la pleine lune ne devait être que dans quinze jours…
Au bout d’un moment, la brune prit une grande inspiration qui lui parut être la première depuis des jours. Depuis combien de temps retenait-elle ainsi son souffle ? Quelle qu’en soit la réponse, elle ne s’était pas encore transformée en louve féroce et sanguinaire. Or, avec une telle lune elle aurait dû. Le rationnel reprenant péniblement le dessus, elle évalua la situation : elle se trouvait dans la Salle sur Demande, à Poudlard, et il était quatre heure de l’après-midi. La salle était connue pour ses compétences magiques exceptionnelles et l’un de ses nouveaux – ou même les deux – préfets avait du décider de ce décor champêtre et pittoresque. Génial, songea-t-elle amèrement, c’est comme si l’univers m’envoyait me faire voir.
Constatant qu’elle était restée figée là bien trop longtemps pour que cela ne se remarque pas, elle adressa un sourire poli aux autres Gryffondors présents et s’approcha du premier rondin qu’elle remarqua en essayant de ne pas regarder à nouveau l’astre lunaire. Ses articulations lui faisaient mal, un peu comme les nuits précédents la pleine lune et elle se demanda à quel point la magie des lieux était capable d’influencer sa lycanthropie…
D’autres élèves les rejoignirent et une fois que tout le monde fut installé, Rosalie reprit la parole afin de les saluer comme il se devait. Bien, ils étaient donc tous réunis là aujourd’hui pour passer une soirée camping autour d’un feu de camp… L’idée aurait pu être bonne sans cette horrible lune qui continuait de tous les baigner de sa lumière laiteuse. Le front de Masha était toujours couvert de sueur et elle avait le plus grand mal à complètement se détendre. Au pire, pensa-t-elle avec une pointe de cynisme, ils penseront que je flanche à cause des histoires d’horreur.
Une fois le discours d’introduction de Rosalie terminée, elle se décida à attraper des marshmallows, les enfilant doucement sur une pique en bois qu’elle tendit ensuite nonchalamment vers le feu.
 
« Oui c’est… sympa cette ambiance, lança-t-elle sur un ton qu’elle essayait de rendre désinvolte à son voisin direct, ça change de dehors c’est sûr. »
 
Un crépitement attira son attention et elle posa à nouveau son regard sur sa brochette de sucrerie. Les marshmallows avaient commencé à dorer et elle retira prudemment ces derniers du feu. Masha devait bien admettre malgré tout que l’odeur des bonbons grillés lui donnait l’eau à la bouche…
code by Chocolate cookie



Placements:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hilary Fitzpatrick-Priest

Hilary Fitzpatrick-Priest



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8899-hilary-fitzpatrick-priesthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8911-hilary-un-capitaine-a-besoin-d-un-equipage-et-d-ennemis#197603http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8912-hilary-si-on-imaginait#197606http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8913-une-lettre-pour-hilary#197607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8914-un-envoi-express-pour-hilary#197608

Arrivé(e) le : 03/12/2017
Parchemins rédigés : 916
Points : 8
Crédit : by me ♥ • Nastya Kusakina
Année : 5ème année - 16 ans (27/12)

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Classement au mérite: Argent
Statut Sanguin: Né-Moldu
Pouvoirs spéciaux:
Poste de Quidditch: Attrapeur
Patronus: Cygne
Epouvantard: Jade-Garou
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Left_bar_bleue2000/2000au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty_bar_bleue  (2000/2000)
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Thaddeus C. Rowle & Professeur S. Kendrick

au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty
Message(#) Sujet: Re: au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) EmptyDim 12 Sep - 21:34

au coin du feu

Bien sûr, cette année n’y couperait pas et une fête de maison était organisée par les - nouveaux - préfets de Gryffondor pour accueillir les nouveaux venus et réunir les anciens pour une même occasion, et ce n’était pas parce qu’Hilary n’avait pas le moral qu’elle ne se ferait pas, cette fête. D’ailleurs, pourquoi avoir espéré qu’elle ne se ferait pas ? C’était de Rosa qu’il s’agissait ! La Princesse du dortoir ! La Reine des plans foireux ou non ! Évidemment que quelque chose allait s’organiser en cette semaine de rentrée, et comme il était question de Rosalie, Hilly était certaine que ce serait quelque chose de magnifique et de très bien pensé. Et elle s’y rendrait, bien entendu, pour au moins faire plaisir à son amie et la soutenir dans ses nouvelles responsabilités, mais Dieu qu’elle n’en avait pas envie. Elle connaissait encore beaucoup de Gryffondor et s’entendait bien avec certains d’entre eux, mais sans Eliana, ce n’était plus la même chose. Hilary voyait déjà son année scolaire finir dans une crevasse à la chute infinie, sans possibilité d’y réchapper. Et la jeune fille se laissait glisser, tout simplement. Elle avait glissé tout le long de cette première semaine de cours, se laissant plus balloter par les flots d’élèves, de premiers devoirs et de travail à fournir qu’autre chose. Hilary se laissait aller, très clairement, et elle fit à peine l’effort d’attacher ses cheveux et de s’habiller convenablement pour cette fameuse réunion. Elle irait, c’était déjà pas mal. C’était franchement mieux que rien. Cela rendrait Rosalie trop triste qu’Hilary reste sous les couettes du dortoir pendant que tout le monde serait en train de s’amuser - pourtant Priest n’aurait rien eu contre ce programme. Mais, que pouvait-elle bien faire à l’encontre de Rosalie ? Elle restait la Princesse et elle le Pirate. Une nouvelle aventure se profilait, en somme, mais Seigneur… Même pour ce genre de petit théâtre, elle n’avait plus l’énergie d’y prendre part.

Il avait été question de se rendre au sixième étage et non pas de rester dans la Salle Commune, alors Hilary avait traîné des pieds jusqu’au lieu de rendez-vous, voyant Marlon posté devant l’entrée d’une pièce qu’elle n’avait jamais… remarqué jusqu’à présent. Hilary le salua d’un faible sourire avant d’entrer et de se retrouver dans… Comment pourrait-elle décrire ça ? C’était comme sortir de la maison : la porte faisait la transition entre l’intérieur et l’extérieur, pourtant elle était certaine de ne pas être sortie du château. Or, Hilary se trouvait bien dans ce qui semblait être une forêt et à une heure très tardive de la soirée de ce qu’en témoignait la pleine lune haute dans le ciel étoilé. Un peu plus loin, un feu de camp et des rondins de bois les attendaient pour une soirée feu de camp qui lui rappelait certains souvenirs. En fait, l’endroit lui rappelait trop de souvenirs : l’attaque le soir où Poudlard avait brûlé, les réparations de Poudlard pendant les vacances d’été, et cette salle magique qu’elle avait découverte avec Cameron, Halloween… Un tourbillon d’émotions, d’images et de sensations prit d’assaut la poitrine et la tête d’Hilary qui poussa un long soupir avant de rejoindre les autres Gryffondor déjà installés. Qu’importe si c’était la rentrée ou l’approche de Noël, finalement. Plus rien n’avait véritablement d’importance, désormais…

La nouvelle Capitaine salua Rosalie, bien sûr, mais également Michaela, puis alla s’asseoir à côté de Masha qui faisait un très bon rempart avec ses camarades de dortoir. Elle n’arrivait plus à sourire aussi franchement qu’avant, aussi préférait-elle ne plus avoir à sourire du tout. Hilary aurait bien voulu pourtant : Rosalie et Marlon avaient fait un joli effort pour ce soir et tout semblait prêt pour passer une… bonne soirée ? après-midi ? Qu’importe. Les résultats étaient là et la Princesse pouvait être fière d’elle. Hilly en avait été persuadée : Rosalie ferait une très bonne préfète et elle le prouvait ce soir, ne serait-ce qu’avec le cadre ou… le programme qu’ils avaient prévu. Malheureusement, la tête blonde n’avait pas vraiment faim. Elle laisserait les chamallows grillés et les bonbons aux autres. Les histoires qui font peur également. Dire qu’Eliana aurait sûrement apprécié cette soirée… Hilary se mordit l’intérieur de la joue pour ne pas pleurer une énième fois, tentant de se réchauffer avec le feu de camp - la brise la faisait étonnamment frissonner. Tout la faisait frissonner, que ce soit le vent, la tristesse ou les paroles de Masha quand elle ouvrit la bouche juste à côté d’elle en la prenant par surprise. « Avec… les statues, tu veux dire ? » C'était sûr que la nouvelle décoration laissée clairement à désirer. Est-ce qu’Oncle Ben devait s’en occuper, d'ailleurs ? À ce qu’il paraissait, elles suivaient carrément les promeneurs des yeux… C’est sûr que l’ambiance était bien meilleure ici, bien que peu rassurante. C’était comme… faire un test de courage dans la Forêt Interdite elle-même et ce n’était pas quelque chose auquel Hilary aurait participé. Clairement pas.

Les autres commencèrent à se raconter des histoires d’horreur et, comme c’était le cas en cours depuis le début de cette nouvelle année, Hilary… phasa. Elle planta son regard dans le feu en face d’elle, les bras croisés sous sa poitrine et elle laissa le temps passer sans s’en soucier plus que nécessaire. Et elle aurait pu d’ailleurs passer l’entièreté de la soirée ainsi si personne ne prenait la peine de la sortir de cet état ou… si le feu ne s’était pas éteint brusquement avant de reprendre comme si de rien n’était. La tête blonde agrippa Masha sans s’en rendre compte tandis que l’obscurité prit place l’espace de quelques secondes autour d’eux. Est-ce que quelque chose allait mal se passer encore une fois ? Qu’est-ce que ça voulait dire ? Pourquoi ? Comment… ? « Désolée » fit-elle en se rendant compte de sa prise sur le bras de Masha, « Le feu… Ça m’a surprise. » Et ça la surprenait toujours. Ça lui faisait même… un peu peur. Hilary prit un bout de bois quelconque pour voir si le feu était encore bien réel…

Placements:
 

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Michaela O'Delee

Michaela O'Delee



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12582-michaela-la-loutre-et-le-heron-sont-mes-amishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12585-michaela-je-vais-te-raconter-l-histoire-de-l-etre-humainhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12586-michaela-evitez-d-utiliser-du-parchemin-neuf-reutilisez-plutot-vos-brouillonshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t12587-michaela-ensorcelez-vos-petites-notes-plutot-que-de-deranger-un-hibou

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 4640
Points : 1
Crédit : (ava.maija ; sign. astra ; icons. little liars & unknown)
Année : 5ème année (14ans)

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Classement au mérite: Argent
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Pouvoirs spéciaux: A sauté une classe et est particulièrement chiante.
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus: Un petit cacatoès à huppe jaune
Epouvantard: Des flammes.
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Left_bar_bleue2000/2000au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty_bar_bleue  (2000/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Cameron Brown & C. Junior d'Archambault

au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty
Message(#) Sujet: Re: au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) EmptySam 18 Sep - 17:18



Au clair de la lune

Poudlard sans mauvaise nouvelle, ça n'était pas vraiment Poudlard... Mais jamais Michaela n'aurait imaginé une nouvelle aussi mauvaise que la nomination de Marlon à la tête des Gryffondor. Elle s'était attendue à tout, vraiment, mais à ça ! D'où il méritait le titre, même, hein ? Enfin... Elle ne pouvait plus y faire grand chose, sinon espérer que l'année passerait vite et qu'il ne serait pas trop enquiquinant d'ici là... même s'il était question de Marlon, alors forcément, c'était déjà compromis. Dans son malheur, il y avait quand même une bonne chose : la soirée de rentrée s'annonçait agréable. Il était chiant, son frère, bien sûr, et Rosalie aussi l'était, mais ils avaient pas des goûts trop spéciaux, du genre à faire des quizz ou des dîners barbants. Elle savait bien qu'ils savaient – à peu près – s'amuser et que ça ne serait pas dur d'en faire autant. Ce fut donc pleine de bonne volonté malgré ses réticences premières que l'adolescente poussa, à 16h, la porte de la salle sur demande. De l'autre côté, un feu de camp et des rondins pour s'asseoir, un ciel d'été percé d'une lune bien ronde et des arbres qui rappelaient la forêt interdite. Elle ne put s'empêcher de trépigner d'impatience, contente d'être là et de faire honneur au premier vrai truc organisé par le duo. D'un côté, elle avait quand même une place sacrément privilégiée. D'un côté, une de ses meilleures copines, de l'autre son propre frère... Si, ça, c'était pas faire partie de l'élite de Gryffondor, il faudrait lui expliquer ce que c'était !

Bonjour tout le mooonde, chantonna-t-elle en arrivant, remontant d'un geste machinal les manches de vieux pull à motif*

Les gens avaient déjà commencé à arriver et à s'installer. Il n'y avait pas encore grand monde, c'était tant mieux, ça voulait dire que ça n'avait pas encore officiellement commencé. Rosalie ne mit pas longtemps à apparaître devant elle et lui agrippa le bras comme si ça faisait des mois qu'elles ne s'étaient pas vues – alors qu'elles s'étaient lâchées quelques heures plus tôt à peine.

Tu trouves ça comment ?
Par-fait!

Elle laissa sa copine reprendre sa place d'hôte et regarda silencieusement les gens s'installer. Elle n'avait pas de préférence particulière, ils faisaient tous partie de la grande famille des rouges de toute façon... Aussi quand elle remarqua que Finnbjörn et Maxton restaient debout dans leur coin, elle décida que c'était avec eux qu'elle voulait s'asseoir. Elle ne gardait pas de très bons souvenirs du second et n'avait, à sa connaissance, jamais vraiment parlé au premier mais c'était une nouvelle avec et avec le vieux Sørensen à la tête de l'école, peut-être qu'ils étaient dans de meilleures dispositions et près à faire un effort. Elle se glissa derrière eux, passa un bras sous l'un des leurs et les entraîna d'un geste enthousiaste en direction des rondins.

Allez, restez pas debout, vous serez mieux avec nous. Y'a des marshmallow, c'est trop bien ! Vous aimez ça ?

Tout le monde aimait les marshmallow de toute façon, c'était ancré dans les gènes humains, elle en était convaincue.

Y'a trois places, on se met là ?

Et sans leur demander leur avis, elle s'installa au milieu du rondin, laissant une place à chacun à ses côtés. Oh, elle ne se faisait pas d'illusions, ils fuiraient sans prendre la peine de s'installer, en gros malpolis qu'ils étaient, mais au moins, elle avait ce qu'elle pouvait pour les intégrer à la soirée.
code by bat'phanie


Placements:
 


MICHAELA
Pour toi ce n'est qu'un
tapis de poussière
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



À SAVOIR

DETAILS EN PLUS

au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty
Message(#) Sujet: Re: au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
au clair de la lune (soirée de rentrée des Gryffondor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Sixième Étage
 :: Salle sur Demande
-
Sauter vers: