AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 21 Juin - 7:57

Poudlard commençait à s'exciter. Le thème du bal était tombé et les avis divergeaient. En ce qui concernait Avril, elle était totalement mitigée. D'un côté, elle aurait la possibilité de se sentir en vacances en avance. De l'autre, elle ne voyait absolument pas quoi mettre pour l'occasion. C'était un peu mission impossible de trouver un ensemble qui irait avec la plage et les cocotiers. Il lui faudrait une journée entière pour parvenir à trouver quelque chose ! Déjà, elle avait mis une semaine pour choisir la couleur de sa robe (car la robe restait une évidence). La couleur qui lui allait et qui serait en harmonie avec le décor qu'offrirait le Directeur restait le bleu, ou le blanc mais cette couleur restait un peu fade pour un bal de fin d'année. C'était donc sur le bleu que la jeune fille s'était arrêtée. Evidemment, il faudrait également trouver des chaussures adaptée. Avril ne pouvait décemment pas se rendre à un bal sans porter des talons. Mais elle avait bel et bien peur que la Grande Salle soit remplie de sable et que les dits-talons deviennent compliqués à porter. Pour le coup, elle n'avait aucune idée de comment synchroniser son envie et le décor. En bref, il y avait plus de Contres que de Pours pour un tel thème. Mais elle allait bien trouver quelque chose à mettre ! Après tout, elle était une véritable pro du shopping !

C'est donc durant un week end où la jeune fille ne proposait aucune séance à la Cellule de Soutien qu'elle se rendit à Londres. Elle avait encore des amis de la faculté qui y était présents, aussi logea-t-elle chez eux pour le week end. Et lorsque la blonde loge chez quelqu'un, ne serait-ce que pour deux jours, ce n'est pas avec un simple sac-à-main qu'elle vient mais plutôt avec une véritable valise. Après tout, elle avait réellement besoin de ces trois robes, de ces deux jeans, de ces trois paires de chaussures et de cette énorme trousse de toilette. C'était pour son bien et pour celui de ses hôtes. Si jamais elle se trouvait avoir une tâche sur l'un de ses vêtements ou qu'elle se rendait compte qu'elle n'avait pas sa paire de chaussure fétiche, si elle se levait le matin et qu'elle ne pouvait pas piocher dans son maquillage tranquillement tout en se lissant les cheveux, c'était mort pour le reste de la journée. Elle pouvait véritablement devenir un ogre sans sa garde-robe.
Ce samedi, ses deux amies, Mercy et Kate, travaillaient, histoire de s'auto-financer leur année future à l'USL. Avril n'eut donc aucune partenaire avec qui faire le shopping. Quelque part, ce n'était pas plus mal, cela lui permettrait de prendre son temps, d'aller à sa propre vitesse. Mais d'un autre côté, ça la dérangeait, ne pouvant demander un avis sans devoir tout acheter et réessayer le tout à l'appartement (non pas que cela la dérangeait plus que ça...). Elle passa donc la majorité de sa matinée dans le Londres Sorciers, passant notamment dans le prêt-à-porter de la tante de Megan, lui acheter deux robes et en trouvant une parfaite pour la bleue et argent. Megan sera ravie de la voir et clairement, la cracmole la voyait parfaitement bien la porter.

On pourrait se dire que deux robes suffisaient pour un simple bal de fin d'année. Mais la demoiselle était bien loin d'avoir trouvé son coup de coeur. Il lui fallait encore chercher, elle ne pouvait pas se contenter de ces deux simples robes bleues, il lui fallait quelque chose de plus pétillant et qui sorte plus facilement du lot. Pour en avoir vu plusieurs, des bals à Poudlard, elle savait comme les gamines pouvaient trouver la perle rare... Avril devait rester la fille la mieux habillée du château, il fallait ABSOLUMENT qu'elle trouve quoi mettre. C'est donc dans le Londres moldu qu'elle se rendit. Si le monde sorcier offrait une panoplie de vêtements, ils n'en restaient pas moins tous identiques. Avril préférait, de loin, la beauté des robes moldues. Mine de rien, ils savaient s'habiller. Elle avala un petit hot-dog sur le chemin (en faisant très attention à ne pas se mettre du ketchup sur son beau tee-shirt) et reprit ses recherches.

C'est au bout de la troisième boutique qu'Avril finit par apporter non pas deux mais bien sept robes bleues aux cabines d'essayage. Il y avait du monde. La file était longue et, avoir une personne qui s'occupait de ranger tous les fringues à la place de la magie rendait le tout plus long encore. Un homme se trouvait devant elle mais la majorité de la file était composée de femmes. Finalement, ce fut son tour. C'est donc avec un large sourire que la demoiselle entra dans sa cabine et se mit à essayer une à une ses robes. Pour chacune d'entre elles, elle ressortie de sa cabine et se regarda dans le grand miroir à pieds qui se trouvait à l'extérieur. Pour chacune d'entre elle, elle tournoya sur elle-même, passa ses mains sur son ventre pour en mesurer la taille et se lorgna sous toutes les coutures pour s'assurer que la robe avait bien été créée uniquement pour elle. Pour chacune d'entre elles, elle finit par rerentrer dans sa cabine pour se changer et la mettre de coté. Les premières ne lui convenaient pas. Il y en avait une qui était trop large des épaules, l'autre n'était pas suffisamment centrée sur sa taille, la troisième n'avait, finalement, pas un joli bleu et la quatrième était bien trop décolletée pour être portée devant des adolescents. Portant la cinquième, elle sortie de nouveau de sa cabine et reprit son habitude face au miroir. Finalement, après plusieurs secondes de contemplation et après avoir fait au moins trois tours autour d'elle-même, elle souffla, comme dépitée de son shopping du jour.

'Tain mais je vais pas y arriver !

C'était une simple phrase d'exaspération, elle n'avait pas été criée, simplement dite à haute voix. La journée continuait d'avancer et elle ne trouvait toujours pas la robe faite pour elle. Il y avait de quoi commencer à s'impatienter, non ?


Codage par Libella sur Graphiorum



PS : je décris sa tenue dans son 1er post au Bal si jamais ! Oui oui, elle porte bien du rouge au bal :p


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Ven 22 Juin - 14:34



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !






Rufus s'était levé de bon matin ce jour-là. Il faisait un temps splendide et avait décidé d'aller racheter une ou deux chemises, les siennes étant abimées par le temps. Il achetait généralement peu de vêtements et n'y allait qu'en cas de nécessité ou pour faire plaisir à sa fille. Il était descendu dans sa cuisine, s'était fait une café bien noir et avait allumé la radio. Rufus avait pour habitude d'écouter les informations moldues puis de lire le journal sorcier afin d'être toujours au courant du moindre remous. Il avait pris une douche rapide, s'était peigné convenablement et avait enfilé un pantalon marron, une chemise en flanelle verte et bleue, et avait enfilé sa veste en daim de couleur camel. L'allemand avait toujours aimé les mêmes couleurs et depuis longtemps il n'avait rien changé à son style vestimentaire. Il enfila une paire de tennis à la mode chez les jeunes et attrapa sa sacoche en bandoulière. Il était fin prêt à aller affronter le monde extérieur.

Dehors, le soleil faisait chanter les oiseaux, et les arbres resplendissaient de couleurs verdoyantes. Il enfila ses lunettes de soleil rondes, et se dirigea tranquillement vers l'un des points de transplanage d'Oxford et en peu de temps pour le dire, il se retrouva non loin du ministère de la magie. Mais il ne souhaitait pas flâner dans le chemin de traverse ou dans le Londres sorcier, non. Lui préférait flâner dans les rues moldues, d'autant plus qu'il y trouvait toujours son bonheur en terme de vêtements. Rufus s'arrêta un instant dans une chaîne que l'on appelait "Starbucks" et demanda un café à emporter. Il avait toujours été fasciné par ce genre d'endroits considérés comme étant branchés, mais dans lesquels on payait un café plus cher qu'ailleurs. Néanmoins, il trouvait qu'il avait bon goût et revenait souvent. Après tout, il avait les moyens et n'était pas avare.

En passant devant un magasin à la mode, il remarqua quelques chemises qui lui plurent instantanément. Le prix n'était pas exorbitant mais il restait tout de même élevé. Rufus entra, et passa quelques minutes à les chercher avant de demander le renseignement à l'un des vendeurs qui lui indiqua qu'elles se trouvaient à l'étage. L'allemand soupira, voyant les escaliers face à lui. Le magasin disposait d'un ascenseur mais le professeur détestait les emprunter. Malgré son handicap et la douleur que cela pouvait lui provoquait, il considérait qu'il n'était pas nécessaire de le clamer sur les toits et préférait s'embêter. Il monta les marches non sans difficultés, et en arrivant à l'étage, d'un simple coup d'oeil, il les trouva là, bien rangées.

Il en attrapa trois de différentes couleurs, et en les regardant, se dit qu'il serait judicieux de les essayer. Sait-on jamais, avait-il tendance à dire. En arrivant devant les cabines d'essayage, il se rendit compte que la file était bien plus longue que ce qu'il imaginait, et à nouveau il soupira. Mais il attendit, comme tout le monde, et ce malgré la proposition de l'un des vendeurs de le faire passer devant tout le monde pour lui éviter de rester trop longtemps debout. Comme à son habitude, Rufus refusa poliment. Lorsqu'il entra dans la cabine, les chemises furent essayées à la vitesse grand V et il considéra qu'elles lui allaient très bien. Néanmoins, en sortant, il entendit une jeune femme pester sur ce qui semblait être une robe.

- "Tain mais je vais pas y arriver ! " - râla t-elle.

A priori, la robe ne lui convenait pas, et en passant un rapide coup d'oeil dans sa cabine, Rufus en conclu que les autres non plus. Pourtant, il trouvait que celle qu'elle portait semblait lui aller.

- "Hum... elle me semble bien cette robe non ?" - dit-il, un peu gêné de ce qui ne le regardait pas.



(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Sam 23 Juin - 15:04

Elle commençait doucement à s'énerver. D'habitude, elle n'avait pas de mal à trouver les vêtements parfaits pour une soirée. Sauf que d'habitude, elle ne partait pas sur la plage non plus. Cette fois-ci, elle avait du mal à trouver un compromis entre un bal de soirée et une soirée sur le sable. Si les quatre premières robes ne lui allaient pas physiquement, celle-ci lui convenait parfaitement. Sauf qu'elle ne pouvait pas la porter pour aller à la plage. Elle était beaucoup trop longue, elle risquait de trainer du sable sur elle. Sans compter qu'elle était pailletée sur le bas et qu'Avril avait réellement peur que les paillettes n'attirent le sable, ce qui abîmerait définitivement la robe. La jeune fille souffla, laissant l'agacement s'exclamer. Une petite voix d'homme s'éleva en retour, derrière elle. D'abord surprise, la cracmole se retourna pour voir un homme avec deux chemises en main. Il venait de commenter sa robe, comme s'il ne comprenait pas ce qui la dérangeait. Il n'en pouvait rien, après tout, la robe lui allait effectivement bien. Mais clairement, une fois qu'elle lui aurait expliqué, Avril savait qu'il comprendrait. Elle haussa les épaules et se rapprocha de l'homme.

J'ai une soirée sur le thème "plage et cocotiers". La robe est beaucoup trop longue, elle ne va pas aller.

Elle tourna sur elle-même comme pour lui montrer la longueur et qu'il s'imagine la jeune fille avec du sable aux pieds. La blonde lança un regard sur les chemises que portait l'homme en main. Un haussement de sourcil et un petit sourire en coin se dessinèrent sur le visage de la blonde. Il avait clairement bon goût. Il faudrait, idéalement, qu'elle les voit sur lui, mais d'un premier abord, les chemises semblaient être de la bonne taille et allaient l'habiller à la fois avec classe et simplicité. Elle releva les yeux et, avec un regard malice, reprit la parole.

Je vois que vous avez un bon goût. Vous avez un peu de temps devant vous ? J'aurai clairement besoin d'aide pour me trouver une robe et un regard masculin pourrait sûrement m'être utile !

Elle lui fit un nouveau sourire. Ce n'était clairement pas une réclamation habituelle mais la situation était grave. Le temps était pressant, elle avait réellement besoin de trouver la perle rare avant la fin de la journée. Elle ne comptait pas revenir sur Londres le week end prochain, surtout qu'il y avait la dernière sortie à Pré-au-Lard de l'année à laquelle elle comptait participer. il lui fallait donc trouver quelque chose à porter aujourd'hui.
Elle pointa du menton sa cabine avant de s'y rendre pour sortir toutes les robes essayées et les tendre à une hôtesse qui passait par-là, n'ayant pas trop le choix d'attraper les trois robes qui ne convenaient pas.

Je pensais porter du bleu, c'est une couleur qui me va bien et qui irait très bien sur la plage. Mais du coup, je bloque un peu sur la coupe. Il me faudrait une robe dans laquelle je sois à l'aise pour me déplacer sur du sable et y danser tout en restant une robe de soirée.

Une robe sexy quoi. Même si l'étudiante se trouverait en présence d'élèves, elle comptait quand même bien être jolie et sentir des regards se poser sur elle. Ca restait plus fort qu'elle.

Je suis Avril au fait !

Oui parce que se présenter était tout de même la base quand on demandait une faveur à quelqu'un...


Codage par Libella sur Graphiorum


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 28 Juin - 11:53



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !






Un thème "plage et cocotiers"... en plein milieu de Londres ? Rufus fronça les sourcils. Il s'agissait sans doute d'un bar aménagé pour l'occasion et peut-être auraient-ils l'idée d'amener du sable... Rufus comprit alors pourquoi elle refusait d'avoir une robe trop longue, pour éviter sans doute d'abimer le bas du tissus. Lorsque la jeune femme vanta ses goûts en matière de chemise, l'allemand se mit à sourire légèrement. Il s'agissait là de chemises intemporelles, basiques et dont Rufus avait l'habitude. Rien de grandiloquent en soi.

Lorsqu'elle lui demanda si il pouvait et souhaitait l'aider pour choisir sa robe, il regarda sa montre et haussa les épaules. Il était loin d'être le meilleur conseiller de l'univers en matière de robe et, quand Jasmine était encore là, il avait tendance à choisir les robes les plus simples, sans doute par lassitude.

- "Hum... bon d'accord. Mais je ne serai pas d'une grande aide."

Néanmoins, intérieurement il fut ravi de l'aider. Rufus appréciait toujours le contact de la gente féminine et il s'imaginait que la jeune femme, au vue de son âge, aurait pu être sa fille. Jasmine et lui avaient eu Maya très tardivement, sans doute parce que Rufus, à cette époque, avait une position stable depuis quelques années déjà, et Jasmine semblait avoir trouvé son équilibre en compagnie de l'allemand. En apparence.

- "Je suis Avril au fait !"

- "Rufus." - dit-il avec un grand sourire.

Visiblement gêné par ses vêtements dans un bras et la canne dans l'autre main, il du jongler un peu avec l'ensemble pour serrer la main de la jeune femme. D'un simple coup d'oeil il repéra un fauteuil face aux cabines d'essayage et s'installa en grognant. Il disposa les chemises sur les genoux et se mit à réfléchir.

- "Pourquoi pas une robe courte? Quelque chose comme une robe des années 50 avec les épaules dénudées par exemple. Cela éviterait d'abimer le bas de votre robe avec le sable par exemple... Je ne connais pas vos goûts mais je ferais avec." - dit-il en se frottant la barbe.

Rufus se demandait où elle pouvait bien aller pour participer à un bal. A l'université sans doute, mais la fin de l'année universitaire était passée depuis un bout de temps et les bals de fin d'année avaient généralement lieu dans la foulée. Elle le lui dirait sans doute.

Bien calé dans son fauteuil, il était prêt à voir un véritable défilé de mode, riant intérieurement de la situation. Lui, Wolffhart le bourru, était assis dans un petit fauteuil couleur crème visiblement trop petit pour sa grande taille en vu d'aider une jeune femme sur le choix de sa robe de fin d'année. Oui, Rufus était parfois trop gentil et un peu ailleurs...



(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 5 Juil - 13:35

Un sourire d'ange sur le visage, Avril venait de trouver un partenaire pour son shopping. Vraiment, elle préférait mille fois faire du shopping avec quelqu'un que toute seule. Avant, il y avait Yasha qui était toujours prête à la suivre pour la conseiller sur les vêtements. Maintenant que cette traitresse était partie à l'autre bout du monde, elle n'avait plus que Megan pour l'aider dans sa tâche. Mais la gamine était coincée à Poudlard, autant dire qu'il n'y avait que l'été que les deux jeunes filles pouvaient réellement pratiquer leur passion commune. Aussi sauta-t-elle immédiatement sur l'occasion de se trouver un partenaire du jour pour l'aider dans sa tâche. Ce partenaire se présenta sous le nom de Rufus et la jeune fille lui fit un joli sourire tandis que ses yeux se posèrent sur la canne. Elle ne poserait pas de questions, après tout, ils ne se connaissaient pas et elle n'avait aucun droit d'entrer ainsi dans le vie privée des gens. Elle le laissa donc s'asseoir sur le fauteuil, ravie qu'il prenne un peu de temps pour la conseiller. S'il venait de lui dire qu'il ne serait pas d'une grande aide, sa première réflexion fut tout de même intéressante.

Tu vois que tu vas m'être d'une grande aide ! C'est une bonne idée, j'aime bien les robes des années 50 et, mine de rien, elles reviennent doucement à la mode. Je vais voir avec une vendeuse si elle a quelque chose à me proposer.

Elle disparut donc quelques secondes, le temps d'attraper une vendeuse et de lui demander de lui apporter toutes leurs robes années 50 dénudées qu'elles avaient en boutique. Peu importe la couleur maintenant, si Avril avait pris trois jours pour se décider à porter du bleu, elle était en pleine période de crise, ne trouvant rien à son goût. Il fallait donc élargir les envies, elle verra bien ce que la vendeuse lui trouvera !
Elle revint vers Rufus, toujours installé dans le fauteuil. Il y en avait un second libre, à côté de lui, la jeune fille s'y installa donc, portant toujours la fameuse robe bleue, attendant que la vendeuse ne revienne.

Et toi, une occasion particulière pour ces chemises ou tu as juste besoin de reremplir ta garde-robe ? Un petit rencard ce soir, peut-être ?

Elle lui un petit sourire malicieux. Il n'y avait aucun signe qui montrait que l'homme avait un rencard mais Avril était une fan de potins, même provenant de gens qu'elle ne connaissait pas. Aussi, si jamais il y avait une femme dans la vie de Rufus, ça ne pourrait qu'être un sujet bien intéressant à aborder. Elle n'avait pas choisi le tutoiement volontairement, c'était juste dans sa nature de tutoyer les gens qu'elle côtoyait. Ils n'étaient pas dans un cadre professionnel aussi était-ce plus simple pour elle.
La vendeuse revint avec seulement deux robes dans les mains. Un air surpris s'installa sur le visage de la cracmole qui finit par prendre les deux dites-robes tout en rendant celles qui s'accumulaient dans sa cabine.

Bon ben, je vais essayer ces deux pauvres robes. Ok, je me change vite fais, tu me diras ce que t'en penses !

La première était une robe verte qui fit grimacer Avril avant même qu'elle ne sorte de la cabine. La couleur n'était vraiment pas top. Enfin, elle la montrerait tout de même à Rufus ! Sortant donc de la cabine, elle tournoya sur elle-même pour la présenter à son compagnon. Finalement, elle haussa des épaules.

T'en penses quoi ?

Les avis partagés, elle retourna dans la cabine pour, cette fois-ci, essayer une robe rouge et noire. Celle-là était déjà mieux, au niveau des couleurs, mais elle ne la trouvait pas très festive. Ressortant une nouvelle fois et recommençant son petit tour sur elle-même, elle posa la même question à l'homme à la canne.

Et celle-là, très cher ? Est-ce que tu penses que ça irait pour ma soirée ?



Codage par Libella sur Graphiorum


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...


Dernière édition par Avril June le Lun 16 Juil - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Ven 13 Juil - 18:41



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !






Jasmine tournoyait sur elle-même, faisant se soulever sa jolie robe style années 50. La robe blanche plus étroite au niveau de la taille laissait entrevoir un ventre arrondi par une nouvelle arrivée dans la famille Wolffhart. Le chapeau à large bord entourait son visage fin comme une nimbe crucifère. Ses cheveux noirs légèrement ondulés semblaient dévorer sa peau laiteuse, faisant alors ressortir ses yeux marrons. Jasmine était enceinte de 7 mois, et la joie irradiait son visage. Chaque fois qu'elle caressait son ventre d'une main tendre, elle chuchotait quelques mots que seuls la mère et l'enfant partageraient. Il faisait un temps radieux, le ciel était aussi bleu que la mer qui s'étendait à perte de vue face au couple. Ce fut un été délicieux, un été qu'ils avaient décidé de savourer en France, sur la Côte d'Azur, là où les embruns semblaient revigorer leurs poumons. Leurs mains ne se quittaient jamais, les yeux se dévorant mutuellement.

Rufus était ailleurs, la tête dans les nuages. Les robes proposées à Avril lui firent remonter quelques souvenirs qu'il prenait généralement soin d'enfouir. Il secoua légèrement la tête, chassant ces images de son cerveau lorsque la jeune femme revint vers lui.

- "Et toi, une occasion particulière pour ces chemises ou tu as juste besoin de reremplir ta garde-robe ? Un petit rencard ce soir, peut-être ?
"

- "Ah, non. Ce sont simplement mes chemises habituelles... Les miennes commencent à être abimées." - dit-il avec un sourire fatigué, émergeant difficilement de ses pensées.

L'allemand avait les moyens de s'acheter des chemises bien plus souvent, mais son côté économe prenait souvent le dessus. Il n'était pas dépensier et avait tendance à mettre de côté en cas de coup dur. Avec les années, il était parvenu à amasser un petit magot dont lui seul avait connaissance. Il tentait parfois de faire comprendre aux banquiers de Gringotts qu'il était inutile de lui faire quelques courbettes ridicules qui étaient généralement réservées aux sorciers fortunés.

Avril entreprit alors d'essayer plusieurs robes, et elle défila à plusieurs reprises face à lui, déployant toute sa carrure pour tenter d'ajuster au mieux la robe. Chaque fois, elle semblait peu convaincue de son choix, ou peu enthousiaste face à la couleur. La dernière ne fit aucun effet au professeur. En clair, elle ne convenait pas selon lui.

- "Je ne suis pas convaincu. La forme te va bien, mais la couleur n'est pas très adaptée je pense. Que penses-tu de couleurs plus festives ? Du bleu, du jaune, du orange ou du rouge ? Et pourquoi pas des couleurs pastels sinon ? "

Il parut réfléchir et pensa à autre chose.

- "Ou alors un autre style de robe. Quelque chose de droit peut-être. Que cherches-tu exactement ? "

Il pointa du doigt une série de robe courte, droite et à manche courtes. Ce genre de robe s'adaptaient généralement à toutes sortes de soirée et les couleurs proposées pouvaient tout à fait correspondre aux attentes de la jeune femme.


(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Sam 21 Juil - 12:11

Alors qu'Avril était à fond dans son shopping, ayant fait un tour de tous les rayons pour trouver la robe parfaite pour la soirée, Rufus semblait absent. Les shopping étaient rarement fait pour les hommes et il semblerait que cet homme-là n'était pas du genre à passer trois heures dans une même boutique pour trouver de nouveaux fringues. Il répondit d'ailleurs sans grandes convictions à la cracmolle qui haussa légèrement les épaules, comme pour montrer que cela n'avait aucune importance et que ces chemises restaient de très bon goût. Elle voyait bien qu'il n'était qu'à moitié avec elle et même s'il est vrai qu'elle était curieuse de savoir où ses pensées le menaient, elle ne le connaissait pas suffisamment pour se permettre de lui demander. La question lui brûlait les lèvres, cependant. Il revenait cependant petit à petit vers elle et la jeune blonde balaya la fameuse question de ses pensées pour se reconcentrer sur sa propre garde-robe. L'après-midi avançait et elle n'avait toujours pas fait son choix pour le bal. C'était une catastrophe en perspective ! Sans doute ferait-elle mieux de se trouver un meilleur partenaire pour le shopping mais elle n'avait eu que Rufus sous la main et même s'il n'était pas à fond dans le jeu et dans la recherche, il n'en gardait pas un oeil masculin avec des critiques intéressantes.

L'étudiante venait donc de défiler avec deux nouvelles robes qui ne l'avaient convaincue, ni l'une, ni l'autre. Ce fut également l'avis de l'homme qui fit un moue à l'apparition des robes et choisit de lui proposer un autre style de robes, de nouveau. Après tout, c'était son idée, les robes des années 50. Si celles-ci ne convenaient pas, sans doute que des robes plus festives pourraient avoir un meilleur effet. Avril avait abandonné l'idée de la couleur bleue. Elle avait pourtant pris tant de temps à y réfléchir mais ce choix avait finalement été balayé, ne lui apportant aucune robe digne de ce nom en ce jour. Elle était d'accord avec son partenaire pour des couleurs plus pétillantes et, clairement, qu'on se le dise, le rouge gagnait toujours son coeur. Rufus lui pointa une nouvelle série de robes toutes différentes les unes des autres bien que colorées. Elles étaient plus courtes, plus droites, avec manches courtes ou avec bustier. Avril était passé en surface sur ce rayon, un peu plus tôt, ne voyant pas une belle robe bleue flash qui pouvait la mettre en avant par rapport au reste des invités. Maintenant qu'elle avait mis ce défi de côté, elle s'en approcha pour mieux détailler les robes.

Et bien j'aimerai bien être vue, tu vois, ne pas être mêlée à toutes les autres, avoir quelque chose qui attire le regard et qui montre que je me suis un peu cassée la tête pour choisir ma robe. Mais bon, en même temps, j'aimerai bien rester dans la simplicité.

Pas trop chiante quoi. En vrai, elle n'avait pas vraiment d'idées de ce qu'elle voulait. Avril avait souvent joué la carte du coup de coeur et ça fonctionnait généralement bien. Aussi ne réfléchissait-elle pas souvent aux robes qu'elle pouvait porter. Détaillant un peu plus celles qui se trouvaient maintenant sous son nez, elle en sorti trois nouvelles qui venaient d'attirer son regard avec un petit sourire. Parmi celles-ci pouvaient bien se trouver la perle rare !

Bon, je vais essayer celles-là, elles sont bien !

Elle fit donc un petit clin d'oeil à Rufus et rentra de nouveau dans sa cabine. A trois reprise, la jeune femme sortie pour montrer ses trouvailles : une robe rouge à épaules dénudées, une bustier rouge diamantée et une jaune pastelle à dentelle. Elle aimait les trois. Elle se trouvait bien dedans et commençait à se dire que ça allait être encore plus compliqué si elle devait hésiter entre plusieurs. Elle penchait plutôt pour les deux dernières, la première faisait plutôt robe quotidienne que robe de soirée mais elle n'en restait pas moins jolie et sans doute que la blonde allait craquer pour l'acheter quand même.

Alors qu'est-ce que t'en penses ? Une qui te fait pencher la balance ? Deux peut-être ?

Elle ne voulait pas l'influencer mais en même temps, un peu quand même. Boarf, elle verrait bien ce qu'il dirait mais, selon elle, c'était la seconde ou la troisième qu'elle porterait à son bal de fin d'année.

Si tu me trouves la bonne robe, je t'offre le café !

Ou tout autre boisson que l'homme prendrait. En tout cas, clairement, elle n'allait pas juste le renvoyer une fois que ses achats seraient terminées, après tout, elle venait de l'accaparer un temps certain pour son choix de robe, elle pouvait bien le remercier en lui payer un petit café en terrasse. C'était au moins la moindre des choses !



Codage par Libella sur Graphiorum


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 26 Juil - 21:20



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !





A nouveau, Avril parcourut les rayons, à la recherche de la perle rare. Rufus avait toujours eu du mal à comprendre cette lubie pour des vêtements bien précis et pour simplement se faire remarquer. Mais avec le temps, il s'était rendu compte qu'il appréciait les femmes avec un grain de folie, celles qui se démarquaient des autres. Elles avaient en elle cette joie de vivre qui pourtant dissimulaient bien des peines.

La jeune femme revint les bras chargés de trois robes et alla à nouveau faire quelques essayages. En attendant le retour d'Avril, Rufus songea à sa propre fille. Serait-elle comme ça plus tard ? Serait-elle attirée par les vêtements et la mode en général ? Il semblait que pour l'instant, seule la magie en elle même l'intéressait. Maya ne savait tenir en place lorsque son père lui évoquait ses diverses aventures à Poudlard. Il prenait d'ailleurs toujours soin de les tourner en fin heureuse, tout en rendant tout un tas de choses comiques. Pourtant, sa scolarité n'avait pas connue de fin heureuse et n'avait pas été comique. Mais Maya devait garder son innocence d'enfant, elle qui deviendrait bientôt une jeune fille...

Avril se présenta à Rufus alors vêtue à chaque fois d'une nouvelle robe. Elles étaient toutes très jolies mais il fallait visiblement faire un choix.

- "Alors qu'est-ce que t'en penses ? Une qui te fait pencher la balance ? Deux peut-être ?
"

Les trois étaient toutes très bien. Mais Rufus avait un faible pour le rouge.

- "J'aime les deux premières. Elles te vont bien et sont assez festives." - dit-il tout en souriant.

Rufus qui venait de s'enfiler une grande tasse de café eu envie de refuser. Mais la gentillesse et l'excentricité de la jeune femme lui fit revoir son jugement. Elle voulait lui offrir un café en guise de remerciement, et ce genre de geste ne se refusait pas, simple question de politesse. Si elle lui posait des questions sur son boulot, il devrait trouver une parade, une sorte de vérité biaisée pour ne pas évoquer une once de magie...


- "J'aime vraiment les deux. Si j'étais toi, et si j'en avais les moyens, je prendrais les deux."




(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 9 Aoû - 10:58

La jeune femme s'amusait. Il faut dire qu'elle adorait passer du temps à essayer des robes et à trainer dans les cabines d'essayages de magasins. Plus il y avait de monde, plus elle appréciait son shopping. Ce n'était pas l'heure de pointe mais la boutique attirait tout de même une foule qui se précipitait dans les cabines. Heureusement, Avril en avait trouvé une libre et ne comptait pas la libérer tant qu'elle n'avait pas trouver sa robe fétiche. Pour la blonde, l'apparence comptait pour beaucoup dans ce monde. C'était la première impression qui était la plus importante. Or, cette impression passait par l'apparence. Aussi, Avril faisait toujours tout pour être jolie, voire sexy, quotidiennement. Elle aimait jouer de son corps de femme avec des formes au niveau des hanches et des cuisses. Elle aimait se mettre en valeur et faire passer sa féminité en premier plan de vie. Si cela passait par les vêtements, il fallait également compter sur le maquillage qui faisait ressortir ses yeux bleus et sur la coiffure qui mettait en valeur ses cheveux blonds. Mais il ne fallait pas oublier les accessoires tels que les bijoux, les ceintures, les pochettes/sac-à-main et, évidemment, les chaussures. Mais, pour le moment, le tout était de trouver la base, à savoir la robe idéale pour le bal de Poudlard. Pour le coup, elle ne se devait pas être d'être trop sexy, après tout elle serait en présence de nombreux élèves, il fallait tout de même de la retenue. Elle présenta donc trois nouvelles robes à son partenaire du jour qui donna presque aussitôt son avis. Un avis qui avait son importance puisqu'il venait de conclure sur le choix de la jeune fille. Avril avait particulièrement bien aimé les deux dernières, Rufus avait préféré les deux premières. Le gros lot était donc la seconde ! Un petit sourire en coin, Avril observa une dernière fois les trois robes.

Merci Rufus, je vais donc choisir la seconde pour la soirée ! Je préférais les deux dernières alors la deuxième a le plus de vote !

Et pour cause, il s'agissait bien là d'une vraie robe de soirée. Mais comme le disait si bien Rufus, si jamais les moyens suivaient, pourquoi se priver d'en acheter plusieurs ? Après tout, Avril gagnait une petit salaire à Poudlard. Elle n'avait pas besoin de se payer ni logement ni nourriture, aussi s'agissait-il là d'argent de poche. Sans compter ce qu'elle avait accumulé lorsqu'elle était assistante bibliothèque. Si elle s'était payée elle-même la faculté de ces trois dernières années, il lui restait tout de même un bon petit pactole dans son compte. Alors pourquoi hésiter ?

Je vais prendre les deux oui ! J'aimais la troisième mais j'aurai plus de difficultés à la porter quotidiennement que la première. Tu peux m'attendre à l'entrée si tu veux, je vais faire la file pour payer et j'arrive !

Chose dite, chose faite. Avril n'avait pas eu à attendre bien longtemps. S'il y avait un peu de monde aux caisses, ces dernières étaient nombreuses et l'arrivée devant l'une d'entre elle se fit rapidement. Bien vite, alors, elle rejoint son compagnon avec ses deux sacs remplies des quatre robes achetées sur la journée. Cela avait été une rude recherche mais, finalement, elle avait fini par trouver une robe pour Megan, une pour elle et deux autres pour son petit plaisir. Ce n'était donc pas si catastrophique que cela. Elle pointa du menton un petit café avec terrasse non loin de leur boutique.

Ils font de très bons thés et chocolats chauds là-bas !

Elle mena donc la danse, montrant le chemin pour remercier son partenaire. Elle n'avait pas vraiment pris la peine de se demander s'il avait d'autres chats à fouetter, après tout, s'il avait accepté, c'est sûrement qu'il avait son temps et qu'il pouvait bien le prendre en buvant un café avec elle.

Badaboum:
 

Elle se retrouva au sol. Tout s'était passé vite et elle n'eut pas vraiment le temps de se rendre compte que le putain de trottoir se trouvait sous ses pieds. Ses sacs étalés sur la route, elle sentit une douleur fulgurante dans sa cheville. Des petites douleurs moindre faisait également éclats sur les paumes de ses mains, celles avec lesquelles elle s'était rattraper pour éviter de manger la poussière. Elle explosa de rire, plus pour cacher sa gêne que pour réellement se moquer d'elle avant de rattraper ses sacs et d'y remettre les deux robes qui en étaient sorties. Heureusement, la robe de son bal était toujours bien intacte !

Je vais avoir besoin de ta main pour me relever, je me suis foulée la cheville. Ca va passer mais pour le moment, j'ai quand même sacrément mal !

Appelez-la Miss Boulet...



Codage par Libella sur Graphiorum


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...


Dernière édition par Avril June le Jeu 9 Aoû - 11:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6317
Points : 46
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 9 Aoû - 10:58

Le membre 'Avril June' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Sam 1 Sep - 12:50



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !





Le choix était donc fait. La jeune femme avait trouvé les robes qui lui convenaient, Rufus avait été faire son plein de chemises pour l'année, et voilà maintenant qu'il était invité à aller boire un café. Pourquoi pas après tout ? Il était vrai que le professeur n'avait pas été boire un verre avec une jeune femme, et cela dans un cadre tout à fait amical. L'allemand passa à la caisse, après avoir péniblement redescendu toutes les marches, et empoigna son sac kraft estampillé au nom de la boutique. Rufus trouvait cela parfois quelque peu dérisoire d'avoir une marque sur son vêtement. Après tout, lui considérait que toutes ses chemises étaient les mêmes, et avaient la même vocation : celle d'être portées ! Mais il se conformait à la société, comme tout le monde.

En sortant du magasin pour attendre Avril, il regarda son téléphone portable qui avait sonné quelques instants plus tôt. Ayant oublié de mettre ses lunettes, il dû reculer l'écran pour mieux distinguer ce qui y était inscrit. Le numéro de chez lui. Maya avait sans doute essayé de lui téléphoner afin de savoir ce qu'ils allaient manger ce soir, comme à chaque fois que Rufus sortait. Il avait l'habitude de la laisser seule ces dernières semaines afin de la pousser à être autonome comme le firent jadis ses propres parents, et cela fonctionnait à merveille. La jeune fille avait acquis une certaine indépendance qui devait la préparer à son entrée à Poudlard.

Le professeur appela alors chez lui, et au bout de trois tonalités, une petite voix assurée lui répondit. L'allemand posa les quelques questions habituelles : "as-tu bien dormi ?" "tu t'es bien brossée les dents ce matin ?" "as-tu besoin de quelque chose que je rentrerai ?". Ils s'accordèrent sur le repas du soir. Rufus allait donc devoir faire quelques courses en rentrant... Lorsqu'il vit sortir Avril du magasin, il raccrocha après quelques derniers mots à sa fille et se tourna vers la blondinette chargée de sacs. Elle pointa du menton un petit café au coin de la rue, mais à peine eut-elle mis un pied dehors qu'elle s'effondra sur place.

Elle avait vraisemblablement loupé le trottoir... Les passants se retournèrent et certains se précipitèrent pour l'aider tandis que d'autres ricanèrent dans leur coin. L'allemand se baissa difficilement et attrapa la main de la jeune femme pour l'aider à se relever. Il fit un effort surhumain pour se redresser tout en tirant Avril vers lui mais cacha la douleur que cela lui provoqua. Une vieille dame attrapa les sacs par terre et les tendit à la blondinette, un air désolé sur son visage. Rufus la toisa d'un sourire.

- "Merci, ça va aller, je m'en occupe." - dit-il tout en souriant.

Il se tourna vers Avril qui semblait souffrir de sa cheville.

- "Est-ce que ça va aller ? Viens, appuie-toi sur moi, on va aller s'assoir. Et on va s'occuper de ta cheville et de tes mains aussi."

Il passa une main autour de sa taille et tenta de la soutenir autant qu'il le pouvait, se retrouvant dans une position quelque peu fâcheuse, sa canne dans l'autre main. Les deux compères se dirigèrent vers le café repéré quelques minutes avant et laborieusement, ils atteignirent la terrasse et le professeur un peu bourru fit s'assoir la jeune fille sur la chaise, posant son pied sur la chaise d'en face.

- "Attends-moi ici, je vais aller chercher de quoi soigner ça. Commande-nous quelque chose en attendant. Un café bien noir pour moi s'il te plaît." - dit-il sur un ton rassurant.

Rufus repéra une pharmacie en face et y fit quelques achats : de la bande pour les entorses, des compresses, du désinfectant et des pansements assez grandes pour les paumes des mains. Ceci étant fait, il retraversa la route et retrouva Avril, toujours sur la même place. L'allemand s'installa en face d'elle en émettant un grognement, signe que sa hanche faisait parler d'elle. Il attrapa délicatement la cheville de la jeune femme et l'entoura de la bande en serrant suffisamment fort pour que celle-ci soit bien maintenue.

- "Dis-le moi si je te fais mal, d'accord ?"

Il se revit pendant quelques secondes en train de s'occuper des pieds de Jasmine qui avaient été gonflés par sa grossesse et un sourire s'échappa de son visage. Lorsque le professeur revint à ses pensées, il s'occupa des mains écorchées d'Avril, les nettoyant et les séchant avant d'appliquer de gros pansements. Sans s'en rendre compte, Rufus effectua une légère caresse sur la main de la blondinette pour signaler que c'était fini et que le mal était guéri, geste qu'il faisait généralement sur les mains de Maya lorsque celle-ci se faisait mal. Après tout, Rufus était un père et certains gestes devenaient automatiques.

- "Voilà. Ça ira ?" - dit-il tout en souriant.



(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 13 Sep - 12:03

Avril sentit le rouge monter sur ses joues. Elle était vraiment maladroite. Elle était parvenue, avec les années, à masquer un peu cette partie de sa vie. Mais malheureusement, parfois, sa maladresse la rattrapait pour mieux l'enfoncer, comme pour la punir de tenter de la cacher. Tous les yeux étaient posés sur elle, la plupart étant amusée de la situation. C'était facile de se moquer des gens. D'autres, cependant, montrer un air un peu plus inquiet et ceux-ci venaient spontanément vers elle pour l'aider à se relever. Il faut dire qu'avec ses deux sacs et sa cheville foulée, la cracmole avait bien du mal à se relever. Rufus prit les devants et lui tendit la main pour l'aider. La jeune fille avait bien conscience qu'il avait lui-même un problème locomoteur et que cette aide n'était surement pas des plus faciles pour lui, aussi chercha-t-elle à se lever le plus possible de son côté pour alléger le poids qu'elle mettait sur le bras de l'homme. Une fois dbout, elle se rendit compte qu'elle ne pouvait véritablement pas poser le pied au sol. La douleur qu'elle avait à chaque fois que sa plante rencontrer le goudron était si vive qu'elle failli retomber directement au sol en tentant de marcher. Elle préféra donc rester sur place tandis que Rufus et une vieille dame ramassaient ses sacs. Elle en profita pour lancer un vague regard sur les gens qui la jugeait. Elle détestait cette situation. Malgré elle, Avril portait de l'attention sur ce que les autres pensaient d'elle, même si elle ne les connaissaient pas et qu'elle ne les reverrait sans doute jamais.

Oui je vais avoir un peu besoin de toi pour aller jusque là-bas... Je suis désolée... Laisse-moi au moins prendre mes sacs, je saurai les prendre de mon autre main.

Désolée de lui avoir foutu la honte, désolée de devoir mettre tout son poids sur lui alors qu'il avait lui-même des difficultés pour marcher et désolée de lui demander de l'aide alors qu'ils ne se connaissaient même pas. Vraiment, Avril était un vrai boulet...
Ils claudiquèrent ensemble jusqu'à la terrasse du café où Avril s'installa sur une chaise avec soulagement. Elle sentait, petit à petit, que sa douleur disparaissait mais ne se sentait pas encore capable de marcher. Elle posa son pied sur la chaise qui faisait face et eut un léger soupir de soulagement. Elle remonta doucement e haut de son jean et commença à enlever sa chaussure pour mettre son pied à l'air. De tout son coeur, elle espérait que ce dernier ne sentirait pas, il ne manquerait plus que ça...
Elle acquiesça à la demande de Rufus. Ce dernier repartit donc vers la pharmacie et Avril intercepta un serveur. Elle lui commanda donc un café bien noir et un thé au jasmin. Pendant que l'homme faisait ses achats à côté, Avril finit par enlever sa chaussure et sa chaussette. Elle se rassura en se rendant compte que non, ses pieds ne sentaient rien. Rufus étaient en train de revenir lorsque le serveur déposa leur commande sur leur table. Celui-ci lança un vague regard au pied qui se trouvait sur la chaise mais Avril fit comme si de rien n'était. Non, elle ne comptait pas sortir son pied de là, il était très bien positionné ! Le professeur attrapa son pied, sortit le affaires de la petite poche en plastique de la pharmacie et commença à bander sa cheville avec douceur. Avril eut un petit sourire en le voyant faire. L'homme était doux, patient et semblait très bien savoir faire des bandages aux pieds. Il fit de même avec ses paumes de main et Avril continuait à l'observer comme si de rien n'était. Finalement, une fois le tout bien nettoyé et pansé, il se rassit sur une troisième chaise. Elle acquiesça de nouveau de la tête et lui fit un petit sourire en coin.

Je pense qu'avec un tel soin, ma cheville et mes mains vont très vite guérir, merci Rufus... Pour la seconde fois de la journée.

Elle servit son thé, maintenant un peu moins chaud, dans sa tasse et en prit une gorgée.

A te voir t'occuper de ma cheville comme ça, on pourrait penser que tu es papa. Tu as des enfants ?

Il n'y avait pas beaucoup d'hommes qui agissaient, en effet, de la façon de Rufus. Il avait pris soin d'elle, la prenant sous sa coupe. Il n'avait pas hésité à lui acheter une bande et à s'occuper de sa cheville. Avril n'avait pas ressenti la moindre attirance dans le geste de l'homme, simplement de la gentillesse et un aspect paternel. En vérité, au sein des gestes de Rufus, Avril avait eu l'impression de se retrouver avec son papa. Pendant un bref instant, elle eut une pensée pour lui, qui se trouvait au Canada. Elle ne lui parlait plus vraiment beaucoup, lui en voulant toujours de l'avoir arraché à son environnement il y a une année de cela. Mais les gestes de Rufus lui firent monter un peu de nostalgie et elle eut subitement envie de lui envoyer une lettre. Peut-être l'écrirait-elle le soir-même.


Codage par Libella sur Graphiorum


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Sam 15 Sep - 12:45



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !





Soudain le choc. Mon dieu, que venait-il de faire... Il. avait. tenu. entre. ses. mains. un.... PIED ! Et pire encore : des orteils ! Surtout, garder son calme. Il ne fallait pas qu'Avril remarque sa soudaine panique. Intérieurement, il pria tous les dieux de la terre (il ne croyait pourtant en rien...) de lui pardonner cet affront. Il avait touché des orteils... Sous le coup de la chute et du mal d'Avril, l'allemand n'avait pas réalisé. Mais maintenant qu'il l'avait en face de lui, il se rendit compte de la... chose...

Rufus avait toujours détesté voir les pieds et surtout les orteils des autres et personne n'avait pas jamais su pourquoi. Lorsqu'il était petit, il hurlait à la vue des pieds de son père quand celui-ci était en claquettes, et il ne se calmait pas tant que celui-ci ne les lui retirait pas de sa vue. A la naissance de Maya, Rufus avait dû prendre sur lui, et encore plus depuis qu'il avait la garde exclusive de sa fille. Il savait qu'il devrait s'occuper de ses pieds à un moment ou un autre. Alors chaque matin, lors de l'enfilage des chaussettes, c'était un véritable supplice qu'il dissimulait autant que possible.

Aujourd'hui, son dégout des orteils n'étaient pas passé et Maya en jouait en se baladant pieds nus dans la maison ou en lui envoyant parfois des images de pieds. Voilà à quoi était réduit le professeur : à la panique face à des orteils.

Il revint à lui, visiblement un peu secoué, lorsque la jeune femme lui posa une question sur ses éventuels enfants. Détournant le regard du pied bandé, Rufus acquiesça, reprenant son calme.


- "Oui, j'ai une petite fille. Elle s'appelle Maya et à 10 ans. Je l'ai élevée seule, alors disons que je l'ai un peu couvée." - dit-il tout en souriant.

Un peu ? C'était faiblard comme mot. Beaucoup convenait mieux. Rufus avait toujours beaucoup couvé sa fille, de peur qu'il ne lui arrive quelque chose. Bien sûr, il fallait se souvenir qu'ayant vécu l'avènement de Vous savez qui, il était sujet aux attentions les plus aguerries envers sa fille. Il voulait la protéger à tout prix afin qu'elle ne vive jamais ce qu'il avait vécu.

- "C'est la plus belle chose qui me soit arrivée." - ajouta t-il simplement.

Il porta un regard à Avril et repensa aux robes. A quel endroit allait-elle danser d'ailleurs ? Sa curiosité pris le dessus.

- "D'ailleurs, à quel endroit m'as-tu dit que cela se passait, ton bal ?"

Se doutait-il que cela allait avoir lieu dans la même école où lui-même allait travailler ? Sans doute pas.



(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 27 Sep - 12:59

L'homme s'occupait de son pied et Avril ne se rendit même pas compte que, petit à petit, il se tendait pour finalement accélérer le rythme et terminer son bandage un peu à la va-vite. Elle voyait plutôt une main de maître qui semblait faire cela depuis des années et avec une facilité monstre. Soit il travaillait ans le médical soit il avait un enfant un peu casse-cou qui nécessité des bandages aussi régulièrement que des chaussures. Elle choisit cette deuxième option et lui posa donc la question, curieuse de nature. C'est avec un petit sourire satisfait qu'elle eut une réponse positive. Les yeux de Rufus s'étaient illuminés à la mention de sa fille, montrant à quel point il tenait à elle. Si c'était beau à voir et à entendre (il en parlait avec une telle passion), Avril se rendit, une nouvelle fois, compte de ce qu'elle avait perdu une année plus tôt, lorsqu'elle avait choisi d'avorter. Sa discussion avec Morgana, quelques mois plus tôt, lui avait fait beaucoup de bien et si elle avait très mal vécu la date de l'accouchement, elle se sentait aujourd'hui un peu plus posée et pensait à cet enfant avec regret mais sans douleur. Elle n'était pas prête à être mère, elle avait fait le bon choix, même si parfois, elle le regrettait plus fort que d'habitude. Elle se demanda si c'était également le cas de la mère de Maya qui était absente du tableau. Elle n'osa cependant pas poser la question, ce la ne la regardait pas et elle n'était pas en pleine séance avec un patient, elle se devait d'être discrète et respectueuse des mots de ses interlocuteurs.

J'imagine qu'elle doit être bien gâtée oui ! Quand je vois que mon père m'a déjà bien gâtée alors que nous étions deux, je veux bien croire que ta fille le soit !

Un sourire franc s'installa sur ses lèvres alors qu'elle repensa un instant à son enfance. Clairement, son père l'avait mise en avant. Elle avait été pourrie-gâtée et cela était sans doute dû à sa condition. Heureusement, son frère qui n'était pas jaloux était là pour la garder sur le bon chemin et éviter qu'elle ne prenne la trop grosse tête et la prétention des jeunes filles à papa.
Rufus se réinstalla près d'elle et changea le sujet pour parler du bal de la demoiselle. Avril avait toujours appris à mentir. Elle avait été dans une école moldue jusqu'à ses quinze ans et avait donc appris à cacher son monde magique dès le plus jeune âge. Aussi la réponse fut naturel et sans hésitation.

A ma faculté. Tout le monde a enfin eu ses résultats, ceux des rattrapages aussi, alors on fait un bal pour clore l'année avec tout le monde ! Je suis en psychologie.

Il y avait du vrai dans ce qu'elle venait de dire et c'était le point essentiel : un bon mensonge s'appuyait toujours sur une part de vérité. C'est ce qui rendait le tout aussi pur et innocent que nécessaire. Elle fit donc un nouveau sourire au professeur et commença, à son tour, à l'interroger.

Et toi, tu fais quoi dans la vie ?


Codage par Libella sur Graphiorum


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Dim 30 Sep - 17:00



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !





La remarque d'Avril le toucha. Il gâtait sa fille, c'était une certitude et Maya le savait. Un peu trop d'ailleurs. Ses caprices étaient une véritable tare à gérer parfois. Mais il lui pardonnait toujours. Ses parents lui reprochaient toujours son laxisme face aux colères de sa fille, mais Rufus avait refusé de lui donner l'éducation que lui avait reçu. Une éducation stricte, bornée aux punitions qui auraient pu être considérées très limites dans la société actuelle, et aux remontrances souvent vexantes. Il balaya ces souvenirs de son esprit.

Alors elle était étudiante en psychologie ? Intéressant. C'était une discipline qui pouvait amener à des tas de débats, mais la chose étant déjà bien complexe, Rufus ne s'y mouillerait pas.

- "C'est intéressant ! Tu aimes tes études ?" - demanda t-il gentiment. Après tout, on pouvait faire des études sans vraiment les aimer. Par dépit dirait-on.

Quel boulot faisait-il ? Il allait lui dire la vérité.... tout en cachant une partie. Rufus faisait ça depuis tellement d'années que cela était devenu tout à fait naturel.

- "Je suis professeur dans une école. Un collège-lycée si tu préfères. Avant j'étais professeur d'Histoire à l'Université d'Oxford mais disons que j'étais un peu fatigué et j'avais envie d'enseigner à des plus jeunes. " dit-il en souriant.

Il attrapa son café noir et avala une gorgée, savourant l'amertume du liquide brun. Se détendant un peu, il s'appuya moins sur sa canne, et en voulant l'écarter, il déclencha sans le vouloir le mécanisme magique caché à l'intérieur. Alors du pommeau s'ouvrit une micro trape circulaire et la baguette de l'allemand en sorti, flottant innocemment au dessus de la canne en bois. Rufus eu à peine le temps de la repousser vers l'intérieur qu'il était déjà bien trop tard. Avril ne pouvait pas l'avoir manqué. D'ailleurs, Rufus lança un regard paniqué tout autour de lui mais seule Avril semblait s'être rendue compte de la chose.

Le sang de l'allemand ne fit qu'un tour, cherchant un quelconque mensonge à lui inventer.

- "Euhm... C'est euh... comment dire... un coupe-papier... OUI UN COUPE-PAPIER ! En fait il y a un petit mécanisme là-dedans avec un aimant qui permet de faire léviter le coupe-papier tu vois, c'est un truc pour euh.... euh... étonner mes étudiants ! C'est mon père qui me l'a offert alors je l'ai toujours sur moi !" dit-il avec un rire nerveux.

Ridicule. C'était absolument ridicule. Personne ne pourrait croire à son histoire. De ce fait, Rufus leva les yeux au ciel, en se disant déjà qu'il faudrait qu'il passe un appel au ministère de la magie pour un sort d'oubliette, il aurait sans doute un avertissement, ou pire, une amende... Il se maudissait.



(c) crackle bones



you know what ?
A people without the knowledge of their past history, origin and culture is like a tree without roots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 4 Oct - 11:28

Son pied sur la chaise, la jeune fille observait l'homme avec attention. Elle lui expliqua que le bal venait de sa faculté et ne se sentait pas du tout honteuse de lui avoir menti. Elle avait fait cela tellement d'années qu'elle en était habituée. C'est pourquoi elle ne s'était plus sentie à sa place chez les moldus. C'est pourquoi elle avait tanné son père pour lui trouver une place chez les sorciers. C'est pourquoi elle avait sauté de joie lorsqu'elle avait appris qu'elle allait travaillé à la bibliothèque de Poudlard à 15 ans. Cela avait été facile pour elle de mentir aux molus mais elle préférait de loin vivre dans un monde sans se cacher. Certes, elle n'était pas comme les sorciers et avait également dû s'adapter, ne se sentant pas encore 100% à sa place mais au moins n'avait-elle plus besoin de mentir, ne cachant pas son anormalité aux autres, préférant vivre pleinement sa vie de cracmole. Et si la bibliothèque lui avait énormément plu, elle avait eu de nouveau envie de plus, de se découvrir encore et de redevenir étudiante. C'est pourquoi elle avait rejoint l'USL et qu'elle s'était inscrite en psychologie.

Oui, c'est vraiment intéressant. L'être humain m'a toujours fasciné alors ça me permet d'en savoir plus sur nous et sur nos facultés. Et puis, j'ai toujours eu la facilité d'aller vers les gens et ces derniers ont toujours eu la facilité de me parler et de me confier leur secret, leur peur, me demandant un peu mon avis alors c'était une voie qui me semblait normale et nécessaire. Mais bon, je te l'avoue, depuis que je suis dans ce monde-là, bizarrement, tout le monde a "peur" de me parler maintenant, comme si ça avait changé quelque chose !

Sans doute avaient-ils peur de ce qu'elle pourrait leur révéler sur eux. Pour autant, quelques années auparavant, Avril avait eu à faire à une inconnue qui lui avait confié être jalouse de sa meilleure amie, à une jeune élève qui lui avait révélé qu'elle était lesbienne, à une amie qui lui avait confié être amoureuse de son meilleur amie et à une connaissance qui lui avait dit être fourchelang. Certes, l'étudiante n'avait pas de pouvoirs, pourtant elle avait une aura qui rendait toute personne autour confiante envers elle. Du moins c'était avant qu'elle ne choisisse de suivre sa voie... Enfin, peut-être retrouverait-elle ce privilège un jour !
Elle s'intéressa alors, à son tour, au poste de l'homme qui se révéla être un professeur d'Histoire. Génial ! Elle adorait l'histoire (se rappelant les heures à discuter avec Jesse de tous les faits apparus dans le monde) et avait toujours des multitudes de questions sur les événements qui avaient pu se réaliser dans le passé. Elle n'allait certes pas harceler le père de famille aujourd'hui avec sa curiosité mais il était bon de connaître quelqu'un dans cette branche.

Oh c'est génial ! J'adore l'histoire ! Bon, tu vas me dire, c'est quand même normal si on est passionné par l'être humain, après tout, c'est nous qui avons créé l'histoire. Mais par contre, tu vois, j'aurai pensé que ce serait plus fatiguant de donner cours à des élèves qu'à des étu...

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase que Rufus actionna un mécanisme dans sa canne révélant... une baguette magique en léviation ???! Avril observa le bout de bois flottant avec de grands yeux, bouche bée de se rendre compte que le professeur qui lui faisait face... était en réalité un sorcier qui faisait parti de son monde... Elle referma sa bouche qui s'était instantanément ouverte face à la surprise et posa ses yeux sur le petit homme qui chercha une excuse plus ou moins crédible. Avec un petit sourire Avril secoua sa tête et attrapa sa tasse. Comme quoi, le monde était vraiment petit ! Se lançant dans un nouveau jeu (il faut dire que la cracmole adorait jouer), elle prit une gorgée de son thé après avoir lancé un petit "ah oui c'est bien fait !" à l'explication de l'homme. Elle laissa un petit silence s'installant, renforçant très certainement le malaise de l'homme puis lança d'une voix naturelle et enjouée :

Et alors, ça fait quoi de retourner à Poudlard après toutes ces années ?

Elle eut un petit sourire en coin, les yeux pétillants de malice, étant certaine que l'homme allait de nouveau se prendre une claque dans la figure. Elle aimait les effets de surprise et si Rufus venait de lui en faire un, Avril était certaine qu'elle allait lui en lancer un en retour.


Codage par Libella sur Graphiorum


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Sam 27 Oct - 23:09



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !





Il leva les yeux au ciel, décidément en colère contre lui même. Mais la remarque d'Avril le fit sursauter. Poudlard ? Alors elle aussi était sorcière ?

- "Nom d'une chocogrenouille... Tu es une sorcière toi aussi ? Quelle est la probabilité pour que deux sorciers finissent par se croiser en plein Londres ? "

En voilà une surprise. Une bonne surprise d'ailleurs. Ses épaules s'affaissèrent d'un coup et toute sa tension se relâcha. Il s'affaissa au fond de sa chaise et se rendit compte à quel point il avait eu de la chance d'être tombé sur une sorcière et non pas sur une moldue. Il aurait dû contacter le ministère de la magie afin que l'on administre un sort d'oubliette. L'angoisse.

- "C'est dingue ça quand même... Pour une surprise, s'en est une ! " - fit-il en riant.

Il attrapa sa tasse de café et but une gorgée, revigoré par l'amertume du breuvage noir. Il eut à peine fini sa gorgée que l'allemand enchaîna.

- "Je suis Rufus Wolffhart et c'est moi qui vais donner les cours d'étude des moldus cette année. J'étais professeur d'histoire moderne à l'université d'Oxford et on j'ai été transféré à Poudlard. Voilà."

Transféré était un terme sympa puisque sur le coup, lorsque son mentor le lui avait annoncé, il avait eu l'impression d'avoir été viré, comme si on s'en était débarrassé. Puis il s'était rendu compte qu'on lui proposait en réalité un nouveau défi, c'était un peu comme une évolution vers le haut. Il lui avait fallu un certain temps pour le comprendre mais il y était finalement parvenu.

- "Bon et toi du coup, ce bal universitaire... ? "

Elle aurait pu être à l'Université sorcière de Londres, bien sûr, mais Rufus pressentait que c'était encore autre chose. Et si elle aussi était à Poudlard ? Au moins, l'allemand ne se retrouverait pas seul. Il aurait un repère et quelqu'un à qui se raccrocher. Mais vu son jeune âge, il doutait profondément qu'elle puisse être professeur, même si l'âge n'excluait rien. Après tout, on avait déjà vu des prodiges et des surdoués ! Ses yeux se portèrent sur le pied de la jeune femme et un frisson remonta le long de ses bras. Il détourna le regard et ajouta :

- "D'ailleurs pour ton pied, je serais bien tenté de te le remettre en place moi-même mais je risquerais d'aggraver la chose. Tu ne voudrais pas aller à Sainte Mangouste dans la journée pour voir s'il n'y a rien ?" - dit-il, un sourire au lèvre.

Décidément, les pieds et les orteils avaient toujours provoqué un dégout certain chez le professeur et rien ne semblait arranger la chose...



(c) crackle bones



you know what ?
A people without the knowledge of their past history, origin and culture is like a tree without roots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9087-avril-june-stagiaire-psychologuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9094-avril-june-besoin-d-une-psyhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9097-les-rp-de-vrilhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9099-boite-aux-lettres-d-avril-junehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9100-lettres-express-d-avril-june

Arrivé(e) le : 21/01/2018
Parchemins rédigés : 249
Points : 3
Crédit : Haley scott28 - Beylin
Année : Stagiaire en Psychologie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 1 Nov - 13:03

Le coup de la baguette avait monté la pression chez Rufus. Mais Avril, malicieuse, s'amusa et mentionna Poudlard le plus naturellement possible. Les tables de la terrasse étaient suffisamment éloignées les unes des autres pour que les discussions restent privées. Heureusement d'ailleurs, car la remarque du professeur était loin d'être discrète sur leur condition. Elle acquiesça donc, haussant tout de même les épaules en même temps pour se permettre de rectifier sa particularité.

En vrai je suis cracmole mais oui, on vit dans le même monde !

Si quelques années auparavant, Avril était prête à se faire passer pour une sorcière et à cacher sa véritable condition, aujourd'hui, elle avait appris à assumer et à l'accepter. Elle n'avait donc nullement hésité pour le révéler à Rufus. Elle n'attendait aucune réaction de sa part non plus, elle avait également appris que la plupart des sorciers s'en contre-fichait des conditions des uns et des autres. Rufus n'allait sûrement pas échapper à la règle. L'homme avait du mal à se remettre de la surpris ce qui amusa d'autant plus l'étudiante. Il est vrai que la probabilté que deux sorciers se croisent en plein le Londres moldu était faible. Mais la vie était bien faite ! D'autant plus qu'il ne s'agissait pas simplement de deux sorciers lambdas, il s'agissait ici de deux membres du personnel de Poudlard, histoire de faire dans le plus surprenant ! Il lui avoua alors débuter à la rentrée pour, non pas donner cours d'Histoire, mais d'Etude de moldus. C'était un sacré changement de poste mais pourquoi pas, après tout !

Ah oui tu changes vraiment en fait ! C'est marrant. Et alors, tu es prêt à repasser à des plus jeunes ? Ce n'est pas forcément plus simple que des étudiants...

C'était même, sans doute, beaucoup moins simple. Les élèves étaient souvent beaucoup plus perturbateurs que les étudiants. Rufus gardait tout de même la chance d'enseigner une option qui regrouperait donc les élèves intéressés par sa matière. Cela n'empêchait qu'il devait être plus intéressant d'enseigner aux étudiants qu'aux élèves.
L'homme revint alors sur son bal universitaire, en toute logique. Elle finit une nouvelle gorgée de son thé avant de faire apparaître un nouveau sourire malicieux.

Je fais mon stage à Poudlard. Le bal a lieu là-bas. Et on se retrouvera aussi en septembre parce que je le prolonge pour mon master, je vais prendre les cours par correspondance pour réaliser une sorte d'apprentissage sur place !

Elle lui fit un nouveau sourire avant de poser ses yeux sur son pied. Celui-ci la lançait beaucoup moins qu'auparavant et elle était pratiquement certaine de pouvoir le réutiliser. C'était juste sa sale habitude de cheville qui ne tient pas.

Ne t'inquiète pas, je vais déjà pouvoir remarcher, la douleur est partie.


Codage par Libella sur Graphiorum


Vivre peu mais vivre bien
Crois en toi, aie espoir, la vie est courte, ne perds rien, aime tes amis, amuse-toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/06/2018
Parchemins rédigés : 78
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   Jeu 6 Déc - 17:50



Avril June & Pr. Rufus Wolffhart


Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes !





Eh bien, la journée s'avouait pleine de rebondissements, et celui-ci était sans doute celui que Rufus imaginait le moins.

- "Effectivement, ça va me changer. J'étais habitué à des adultes et je vais passer à des enfants. Je dois bien dire que ça va être un vrai challenge ! "

Même si Rufus était un éternel optimiste, il ne pouvait pas cacher son anxiété face à son nouveau poste et surtout face à ses nouvelles classes. Lui qui avait été habitué à diriger des travaux, à fréquenter les jurys de doctorats et à encadrer de futurs professeurs, le voilà désormais professeur dans ce que l'on pouvait qualifier de collège/lycée. Le seul avantage de sa matière était que seuls les élèves qui le désiraient pouvaient la suivre. Cela lui évitait au moins des étudiants peu passionnés par l'étude des moldus, et ils étaient nombreux.

Rufus termina son café et parut revigoré. Il regarda aussi sa montre et fut surpris de l'heure : cela fait déjà un petit bout de temps qu'il était en compagnie de l'étudiante en psychologie.

- "Tu as bien du courage, je suis admiratif ! " - ajouta-t-il, réellement impressionné - "Nous allons donc être collègues, c'est assez incroyable..."

Il connaitrait au moins quelqu'un en arrivant à Poudlard, il ne serait pas entièrement perdu. Même s'il connaissait très bien Neville Londubat, son rôle de directeur ne lui laisserait aucun répit. À ce sujet, l'allemand avait entendu pas mal de rumeurs qui laissaient entendre que la direction de l'école laissait à désirer et s'était parfois même montrée dangereuse. Rufus espérait que ce ne soient que de simples rumeurs...

- "Je ne vais pas tarder à partir, je pense que j'ai laissé ma fille seule un peu trop longtemps à mon goût. " - fit-il en commençant à rassembler ses affaires. - "Nous nous reverrons sans doute à la rentrée ! " - dit-il sur un ton enjoué.

Il se leva, grognant un peu, et tira de sa poche une carte de visite avec son nom et ses coordonnées sorcières. Il glissa la carte sur la table.

- "Tiens-moi au courant pour ton pied, je m'en voudrais si jamais tu ne t'étais blessée plus que de raison.".

Rufus attrapa aussi un serveur au passage et régla la note entière, glissant un sourire à l'étudiante. Néanmoins, avant de partir, il souhaitait savoir si la demoiselle fut capable de marcher comme elle le prétendait.



Spoiler:
 
(c) crackle bones



you know what ?
A people without the knowledge of their past history, origin and culture is like a tree without roots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Année 2023-2024] Si tu penses trouver la perle rare chez les sorciers, tu te trompes ! [PV Rufus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Londres :: 
Dans Londres Moldu
-
Sauter vers: