AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 383
Points : 9
Crédit : Hecate. (c)
Année : Troisième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Finn

MessageSujet: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Dim 15 Oct - 13:48

Quand on parle du loupJoanne & Jade C’était un plan infaillible. En tout cas, mieux valait-il que ce le soit ! Cette année-ci, la Pleine Lune tombait un 5 Octobre, et comme à son accoutumée, Jade devrait rejoindre Blake Lennox aux alentours de dix-neuf heures à l’infirmerie pour que ce dernier l’escorte jusqu’à l’extérieur, immobilise le saule cogneur, et la fasse rejoindre sa cachette dans la cabane hurlante. Dans sa dernière lettre, Joanne s’était renseignée afin de savoir si elle pourrait l’accompagner… Au début, elle avait plutôt pensé que c’était une mauvaise idée, et qu’elle pourrait faire du mal à sa meilleure amie sans même le vouloir. Quitte à envoyer quelqu’un à l’infirmerie pour profondes entailles, autant que ce soit Sinclair ou Rosenbach, et pas une de ses copines… Et puis, elle avait commencé à y réfléchir, en prenant en compte certains paramètres. Elle avait ouvert sa valise, jeté en vrac un certain nombre d’affaires non pliées en boule sur son lit, et ouvert la petite boîte en métal qui comptait toutes ses fioles : il lui en restait environ seize, elle était donc large, avant d’avoir besoin de se rendre dans le bureau du Professeur Burgess pour s’en procurer d’autres. Alors, elle avait rejoint Joanne pour le déjeuner, histoire de lui annoncer la bonne nouvelle ! Elles allaient pouvoir passer une transformation ensemble, et elle se serait suffisamment lucide pour garder le contrôle, et se retenir d’attaquer sa meilleure copine. Qui plus était, elle avait hâte de lui montrer sa cachette secrète, un peu lugubre quand elle était toute seule, mais qui, si elles étaient deux, risquait de se révéler un peu plus marrante. Aussi, elle missionna son contact de troisième année d’aller lui chercher un certain nombre de friandises à Honeydukes, contre une poignée de mornilles et quelques breloques qu’elle avait de côté dans son stock personnel, histoire de faire de cette soirée un moment vraiment mémorable ! A l’aide d’un sortilège qu’elle dut répéter un certain nombre de fois avant qu’il puisse fonctionner correctement, elle fit rentrer dans son sac à dos des couvertures, oreillers, vêtements de rechanges, et un vieux grimoire de légendes populaires trouvé dans la bibliothèque. La lecture n’était pas une de ses activités préférées, mais se raconter des histoires qui faisaient peur dans ce taudis, ça allait vraiment être super marrant !

Alors, elle avait débouché une première fiole de potion tue-loup, et avait avalé entièrement son contenu, avant de porter à sa bouche la moitié d’une deuxième, pour être sûre qu’elle ferait bel et bien effet. Joanne était censée l’attendre dehors, dans un endroit un peu reculé du parc, elle était partie à la rencontre de l’infirmier le plus normalement du monde, bien sûr sans évoquer son plan : il lui dirait sans doute qu’elle était complètement inconsciente et qu’elle risquait de mettre son amie en danger, mais ce qu’il ne savait pas, c’était qu’elle avait complètement la situation sous contrôle. A douze ans, on savait quand même élaborer des stratégies imparables pour que personne ne risque rien, tout de même ! Ça allait être très amusant, et Jade avait déjà hâte d’y être, faisant de son mieux pour ne rien laisser paraître de son excitation tandis que l’infirmier ouvrait les portes de l’école, et qu’ils pénétraient dans le parc, obscurci par une douce pénombre. Ils le traversèrent silencieusement tandis qu’elle jetait un coup d’oeil discret vers l’orée, afin de distinguer si la Gryffondor s’y trouvait : elle n’en était pas sûre, à cause du peu de clarté lui permettant de bien y voir… restait à espérer qu’aucun surveillant ne l’ait trouvée là… Il immobilisa le saule cogneur d’un coup de baguette magique, et il l’invita à se hisser dans le tunnel, après lui avoir donné les recommandations habituelles, et avoir refermé la trappe derrière elle. Elle était donc seule, désormais. Il allait mettre environ cinq minutes à retourner vers le château, et elle préférait attendre deux minutes supplémentaires avant de lancer son signal ! Sans tarder, elle déposa son sac à dos dans la pièce principale, et grimpa les escaliers jusqu’à trouver la vitre cassée, par laquelle elle passa la tête, sans trop prêter attention aux morceaux de verre contendants qui menaçaient de s’enfoncer dans sa peau. Elle tira sa baguette de sa poche, et formula un « Periculum » qui en fit sortir des petites étincelles rouges : si Joanne regardait dans la direction de la cabane hurlante, elle devrait les voir sortir, et comprendre que c’était le moment pour elle de la rejoindre. Les branches du saule étaient encore immobiles, mais pour combien de temps ? Elle se faufila ensuite jusqu’à la trappe pour déverrouiller cette dernière, et attendit quelques minutes : il fallait espérer que tout se passe comme prévu, après tout c’était censé être un plan infaillible…
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5507-termine-joanne-griffithhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5517-jo-sa-bandehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5514-les-aventures-de-johttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5515-v-courrier-pour-jo-vhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5516-v-hiboux-express-pour-jo-v

Arrivé(e) le : 11/10/2015
Parchemins rédigés : 760
Points : 8
Crédit : Google
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Wendy

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Mer 1 Nov - 19:15

    C'était un plan infaillible ! Jade était sûre d'elle et Joanne lui faisait confiance. Après tout, elle était habituée à se transformer et si elle lui disait que c'était sans danger alors c'est que c'était vrai ! Et puis Joanne était toujours prête pour une nouvelle aventure et ça, c'en était une grande ! Un loup-garou ! C'était juste fantastique ! Jade et elle allaient passer une super soirée, c'était certain ! Et Joanne était contente que sa copine ne soit pas toute seule, même si pour ça il fallait braver le règlement.

    Suivant leur plan d'action établi à l'avance, Joanne s'était dirigée un peu plus tôt à l'orée de la forêt, bien planquée et avec vue sur le saule cogneur. C'était un des rares passages secrets qu'elle n'avait pas encore visité et elle était toute excitée ! Cet arbre n'était vraiment pas commode et jusqu'à présent, Joanne n'avait pas réussi à trouver comment l'approcher sans se prendre un coup de branche en pleine tronche. Mais visiblement il y avait un moyen et la petite galloise allait le découvrir ce soir !

    Le soleil s'était quasiment couché et il commençait à ne pas faire très chaud. Se frottant les bras pour se réchauffer, Joanne ne quittait pas l'arbre des yeux. Quand elle vit enfin la très grande silhouette de l'infirmier accompagné de la largement plus petite silhouette de Jade, Joanne se cacha derrière un tronc d'arbre, bien que l'obscurité naissante devait empêcher quiconque de la distinguer à cette distance. L'infirmier agita sa baguette vers le tronc du saule et celui-ci cessa de gesticuler. Trop fort ! Il fallait qu'elle demande à Jade quel était le sort qu'il employait, elle pourrait s'entraîner à le lancer à son tour par la suite. L'infirmier reparti, Joanne, suivant toujours le plan établi avec Jade, regarda au loin en direction de la cabane hurlante. C'était beaucoup plus loin mais si Jade arrivait à faire de belles étincelles dans la nuit, elle parviendrait à les voir. Et c'est ce qui se passa.

    "Le signal !" dit-elle pour elle-même en courant vers le saule cogneur toujours immobile.

    Arrivée devant le tronc, Joanne perdit un peu de temps à trouver l'entrée. C'était un détail qu'elle avait oublié de faire préciser à Jade. Elle devait se dépêcher car elle ne savait pas combien de temps encore le saule serait immobile. Elle devait se lancer ! Joanne se mit à quatre pattes et se faufila entre les racines noueuses.

    "Damn ! Ble mae hi ? Cyflym !" s'énerva-t-elle.

    Au-dessus d'elle se fit alors entendre des craquements de branches et un froissement de feuilles. Le Saule Cogneur se réveillait ! Toujours à quatre pattes, Joanne chercha l'entrée plus vite et cria presque de joie en distinguant enfin le trou de l'entrée entre deux grosses racines.


1-2-3 : Vive comme l'éclair, Joanne évite une première branche rageuse de justesse en baissant la tête puis une deuxième en sautant, juste avant de plonger tête la première dans le trou, dégringolant dans le tunnel.
4-5-6 : Vive comme l'éclair, Joanne évite une première branche rageuse de justesse en baissant la tête mais la seconde branche la frappe en plein sur le postérieur alors qu'elle passait la tête dans le trou, ce qui fait qu'elle atterrit brutalement dans le tunnel. Elle a mangé un peu de terre et va certainement avoir des bleus aux fesses mais elle est entière.


Dernière édition par Joanne Griffith le Mer 1 Nov - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6327
Points : 62
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Mer 1 Nov - 19:15

Le membre 'Joanne Griffith' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 383
Points : 9
Crédit : Hecate. (c)
Année : Troisième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Finn

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Dim 5 Nov - 16:48

Quand on parle du loupJoanne & JadeMême s’il n’était pas dans les habitudes de Jade de se remettre en question d’aucune manière que ce soit, cette dernière commençait à se demander si cette manoeuvre n’était pas une peu trop risquée. Bien sûr, elle avait toute confiance en sa meilleure amie et en elle-même, comme toujours. Mais s’il s’avérait que la surveillance était renforcée ce soir ? Ou qu’elle perdait le contrôle, et que sa potion tue-loup ne fonctionnait pas aussi bien qu’elle le devrait ? Ou que l’infirmier décidait soudainement de revenir sur ses pas pour lui donner un énième avertissement… ? Et si quelqu’un les guettait par la fenêtre ? Joanne avait bien une cape d’invisibilité, mais aux dernières nouvelles, cette sale andouille à l’état larvaire de Jayden Rosenbach en avait fait sa propriété. Rirait bien qui rirait le dernier… ! Lorsque Joanne et Jade parviendraient mettre la main sur cette sale petite peste, elles lui feraient passer le plus mauvais quart d’heure de sa vie, et il y aurait de grandes chances qu’il appelle aussitôt sa maman pour la supplier de venir le chercher. Enfin, le Serpentard n’était pas leur problème principal à l’heure qu’il était, et Jade s’inquiétait de ne voir paraître la Gryffondor, qui était pourtant suffisamment débrouillarde. Il en fallait plus pour faire reculer la jeune Griffith ! Elle descendit donc les quelques marches à moitié rongées par les termites qui la menaient à l’étage inférieur, et se posta à côté de l’entrée, s’adossant à de veilles planches qui laissaient un peu émaner l’odeur de la moisissure. Elle dressa l’oreille lorsqu’elle entendit, un peu plus haut, comme une voix familière qui marmonnait quelque chose qu’elle n’était pas sûre de comprendre ! Puis, il y eut comme un bruit de craquement, et Jade réalisa tout à coup quelque chose : se pouvait-il que le saule cogneur se soit réveillé… ? Mince alors, elle n’avait pas vérifié ce détail… ! Mais avant qu’elle ne prenne l’initiative de remonter s’en assurer, baguette en main, sa meilleure amie apparaissait, la tête la première, couverte de feuilles et de poussière ! « Ben alors Jo’, qu’est-ce qui t’est arrivé ? Tu t’es fait mal ? » s’exclama-t-elle alors, tandis qu’elle aidait son amie à se relever, et à se débarrasser de la saleté qui s’était accrochée à ses vêtements. Au moins, cette dernière était arrivée entière, et l’infirmier Lennox n’était pas collé à ses basques, c’était déjà un bon point ! Et puis, la cabane hurlante était toute à elles, et un coup d’oeil à la pleine lune à travers la vitre cassée lui indiqua qu’elle avait encore une bonne heure avant qu’il ne soit celle de sa transformation.

Une fois que Joanne fut remise en état, elle attrapa cette dernière par le bras, et l’entraîna à sa suite, dans les couloirs sinistres qui reliaient entre eux les étages de la cabane. « Suis moi, j’ai hâte de te montrer le coin ! » lança-t-elle à son attention, tandis qu’elle se hâtait de grimper les marches grinçantes. Elle l’attira alors dans la pièce principale, celle dans laquelle se trouvait le sac à dos qui contenait toutes ses affaires, jeté négligemment sur le vieux lit miteux, et au centre de laquelle trônait le vieux piano auquel il manquait plusieurs touches, avant de s’affaler sur le fauteuil de grand-mère aux motifs hideux, et déposant sans le moindre complexe ses pieds sur la table, l’invitant à en faire de même puisqu’elle avait au préalable déposé des oreillers un peu partout, comme pour une vraie soirée pyjama. Ce n’était pas sa mère qui allait débarquer pour lui dire que ça ne faisait pas, de toute manière… ! Le seul qui y verrait peut-être quelque chose à redire, c’était Skat, et il n’était de toute façon pas là. « C’est mon palace, enfin plutôt un manoir, je suis sûre que c'est méga hanté, et on a encore du temps avant la transformation. Tu veux un chewing-gum ? » proposa-t-elle en ouvrant le sachet en provenance d’Honeydukes que son contact lui avait rapporté. Il n’y avait aucun adulte à proximité : c’était elles qui faisaient la loi, ici ! Elle avait aménagé il y avait encore quelques temps un jeu de fléchettes au-dessus de la table d’appoint près du vieux rideau, mais n’avait pas encore trouvé le bon sortilège pour que la cible centrale prenne la forme de la tête de Sage… « Et tu sais qu’on est juste à côté de Pré-au-Lard en plus ici ? » ajouta-t-elle, enthousiaste. « Quelque chose me dit qu’on va pas attendre d’être en troisième année pour aller voir à quoi ça ressemble. » Surtout que Joanne se faisait clairement arnaquer, dans l’histoire. Elle avait redoublé simplement parce qu’elle n’avait pas eu de chance, alors la priver de Pré-au-Lard en plus de devoir se refarcir tous les cours, c’était sacrément moche. Si elles parvenaient à récupérer la cape, elles pourraient même en profiter en même temps que tous les autres élèves en passant par la cabane hurlante !
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5507-termine-joanne-griffithhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5517-jo-sa-bandehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5514-les-aventures-de-johttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5515-v-courrier-pour-jo-vhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5516-v-hiboux-express-pour-jo-v

Arrivé(e) le : 11/10/2015
Parchemins rédigés : 760
Points : 8
Crédit : Google
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Wendy

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Mer 31 Jan - 20:45

    Joanne savait que ça allait être une super soirée ! Risqué ? Non, pourquoi ça devrait être risqué ? Jade lui assurait qu'il n'y avait pas de danger et qu'elle pourrait se contrôler grâce à la potion tue-loup. Enfin, Joanne se demandait quand même à quoi ça servait d'aller s'enfermer dans une cabane loin de tout si elle prenait une potion capable de l'empêcher de se transformer... il faudrait qu'elle lui pose la question à l'occasion. La petite galloise ne savait pas trop comment tout ça fonctionnait alors elle se contentait de suivre le mouvement et de faire confiance à sa copine.

    Une fois l'infirmier parti, Joanne suivit le plan élaboré avec Jade et attendit son signal pour s'approcher du Saule Cogneur afin de chercher l’entrée du passage secret. Sauf qu'elle eut tellement de mal à trouver où se trouvait l’entrée parmi toutes les racines noueuses que l'arbre se réveilla du sort qui l'avait immobilisé. Si Joanne parvint à éviter une branche, elle ne put éviter la seconde qui la frappa en plein sur les fesses au moment même où elle passait la tête dans l'entrée.

    Joanne atterrit brusquement sur le sol du tunnel, de la terre plein le visage et les cheveux et le postérieur légèrement endolori. Jade était là à l'attendre, visiblement inquiète de son état. Elle l'aida à se relever et Joanne épousseta ses vêtements pour y enlever la terre.

    "Non ça va, je crois. J'ai eu du mal à trouver l'entrée du passage et le temps que je cherche, l'arbre s'est réveillé et y'a une branche qui m'a poussée à l'intérieur un peu fort, c'est tout. Ça va, t'inquiète pas." répéta-t-elle. Ce n’était pas quelques bleus aux fesses qui allaient gâcher sa soirée ! Une fois remise sur pieds et débarbouillée grossièrement, Jade l'attrapa par le bras et l'entraîna à sa suite pour lui faire découvrir l'endroit. Jade avait hâte de lui montrer l'endroit et Jo avait hâte de le découvrir.

    Après avoir grimpé quelques marches grinçantes, les deux filles arrivèrent dans la pièce principale de la cabane. C'était très glauque et extrêmement poussiéreux. En d'autres termes, c'était juste trop cool !

    "Il y a même un piano ! C'est trop bien chez toi !" dit-elle en regardant les coussins que Jade avait éparpillés partout. Ouais c'était comme chez elle. Un endroit rien qu'à elle où elle pouvait faire ce qu'elle voulait.

    "Ton manoir ! Trop la classe !" dit-elle en s'asseyant à son tour. Joanne tapa dans un coussin mais un nuage de poussière s'envola, la faisant éternuer. Elle remua sa main pour rendre l'air respirable puis imita sa copine et posa ses pieds sur la table.

    "Je veux bien un chewing-gum s'teuplé !" dit-elle en regardant encore autour d'elle.

    "C'est hanté ? Comme au château ? T'as déjà vu des fantômes ici ? Ils te tiennent compagnie ou t'es tout seule les fois où je suis pas là ?" demanda-t-elle en attrapant un chewing-gum dans le sachet de Honeydukes.

    "C'est vrai ? Pré-au-Lard est juste à côté ? J'ai trop hâte d'y aller ! Ça a l'air trop bien là-bas... je comprends pas pourquoi c'est autorisé qu'à partir de la troisième année... Qu'est-ce qu'ils ont peur avec les deux premières années ?"

    Joanne jeta un coup d’œil au jeu de fléchettes. Elle espérait avoir le temps de faire une partie avec elle. C'était chouette les fléchettes.

    "Dis ? Tu dis que ta transformation est pas tout de suite mais... en fait je sais rien du tout sur ce truc là. Ça se passe comment ? Tu vas vraiment te transformer ce soir ? A quoi elle sert la potion que t'as prise alors ?" demanda-t-elle. D'un côté, elle était curieuse de voir sa copine transformée en loup mais d'un autre côté, elle avait quand même entendu que c'était dangereux alors elle se posait des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 383
Points : 9
Crédit : Hecate. (c)
Année : Troisième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Finn

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Dim 11 Fév - 2:25

Quand on parle du loupJoanne & Jade"Non ça va, je crois. J'ai eu du mal à trouver l'entrée du passage et le temps que je cherche, l'arbre s'est réveillé et y'a une branche qui m'a poussée à l'intérieur un peu fort, c'est tout. Ça va, t'inquiète pas." Bon, au moins rien de cassé, c'était toujours ça de pris ! Au vu de la situation, il aurait été regrettable qu'elle ait à prendre en charge sa meilleure amie, d'autant plus après que l'infirmier leur ait faussé compagnie. Ce saule cogneur était bien souvent de sale humeur, ce n'était pas nouveau ! Lors de sa première année, elle avait bien failli se faire assommer par l'une des branches, particulièrement offensive, lorsqu'elle avait tenté de sortir de son tunnel en douce pour aller chasser dans le forêt. Heureusement, elle avait eu l'occasion de mémoriser la formule, même si la mise en application lui demandait un peu plus de rigueur ! Si Joanne devait être amenée à revenir plus souvent dans leur cachette, il faudrait prendre en considération ces paramètres-là. "Heureusement que t'as rien oui, t'imagines si j'avais du aller chercher Lennox pour lui demander de la glace pour ta cheville ? On se serait pris le savon du siècle !" s'exclama-t-elle en imaginant déjà la beuglante qu'elle recevrait de la part de sa mère le lendemain midi. En attendant, elle avait hâte de montrer son repaire à sa meilleure copine : ce n'était pas rien tout de même, c'était la première fois qu'elle invitait quelqu'un dans son intimité, aussi sinistre soit-elle ! "Il y a même un piano ! C'est trop bien chez toi !" Ravie de son enthousiasme, Jade se laissa choir dans l'un des fauteuils. Effectivement, au niveau du ménage, il y avait quelques petits changements à opérer, mais elle se voyait mal demander à ce qu'on lui envoie un elfe de maison pour dépoussiérer le mobilier. De toute façon, elle préférait largement que tout reste en état, et que ça reste son endroit à elle, rien qu'à elle, et aux fréquentations triées sur le volet qu'elle choisissait d'y inviter. "Ton manoir ! Trop la classe !" Elle sourit à nouveau, satisfaite, tandis qu'elle se levait pour écarter les rideaux, laissant s'échapper un nuage de poussière, contemplant la nuit noire, et les premiers rayons de la lune qui commençaient tout juste à paraître. "C'est un peu comme si on était dans un film d'horreur, hein ? Avoue !" lança-t-elle en laissant sortir toutes ses dents, prenant un air faussement menaçant. Dommage qu'il n'y ait pas Sinclair dans les parages pour jouer le rôle de la victime !

"Je veux bien un chewing-gum s'teuplé !" Sans tarder, elle sortit de sa poche ses précieuses friandises, qui ne la séparaient presque jamais. C'était sa signature, tout de même, et d'excellents projectiles lorsqu'elle jouait au lancer à travers les fantômes, voire à coup de sarbacane en classe avec les autres teignes. Choisissant scrupuleusement un spécimen goyave-piment qu'elle avait eu l'occasion d'expérimenter dernièrement et qu'elle trouvait tout à fait délicieux, elle le tendit à sa meilleure amie qui, comme elle, prenait ses aises dans son palace. Dans le château où toutes les pièces étaient peuplées, à l'exception de quelques salles inutilisées, aucune n'était aussi calme que cette cachette à l'abri des regards, qui effrayait les touristes ! "C'est hanté ? Comme au château ? T'as déjà vu des fantômes ici ? Ils te tiennent compagnie ou t'es tout seule les fois où je suis pas là ?" Amusée, elle souffla de toute la force prodiguée par ses poumons dans son chewing-gum pour qu'une énorme bulle lui éclate en plein visage, avant d'en retirer les filaments caoutchouteux collés à ses joues. Oh, elle aurait bien voulu ! Parmi les fantômes, quelques uns étaient plutôt amusants, dans leur genre, c'était notamment le cas de Peeves. Et même si elle l'embêtait parfois, Alaric n'était pas de mauvaise compagnie... "C'est des rumeurs tout ça, que les gens racontent pour se faire flipper, j'en ai jamais vu ici, perso. Quoique, on entend souvent le vent souffler comme une longue plainte, et des marches se mettent subitement à craquer alors qu'il n'y a personne dans les parages... et la dernière fois, je jure avoir entendu un morceau de piano alors que personne n'en jouait ! On aurait dit de l'orgue, comme dans les églises, et ça faisait froid dans le dos..." se mit-elle à raconter non sans une once de malice. Elle se plaisait naturellement à exagérer certains passages, voire à amplifier la réalité, mais ça n'était pas drôle sans histoires qui faisaient peur, n'est-ce pas ? Contrairement aux andouilles de Sinclair et Rosenbach, sa meilleure copine n'était pas une trouillarde pleurnicheuse.

"C'est vrai ? Pré-au-Lard est juste à côté ? J'ai trop hâte d'y aller ! Ça a l'air trop bien là-bas... je comprends pas pourquoi c'est autorisé qu'à partir de la troisième année... Qu'est-ce qu'ils ont peur avec les deux premières années ?" Elle haussa les épaules, continuant de mastiquer, jetant un oeil par la vitre rayée par le temps en observant les premiers toits du village qui apparaissaient. C'était une règle stupide, elle en était bien consciente, et elle trouvait encore plus affligeant que leur mère n'ait pas signé l'autorisation de Skat pour lui permettre de s'y rendre. Enfin, rien de nouveau sous le soleil, les décisions de la direction étaient tout à fait discutables, ce n'était pas elle qui dirait le contraire ! "A une minute à vol de chouette ! Cherche pas à comprendre si tu veux mon avis, c'est naze comme règle. C'est un village avec des magasins de bonbons, c'est pas parce qu'on a douze ans qu'on va pas perdre un orteil là-bas... On devrait aller y faire un tour discrètement, un de ces quatre ! Y a tellement de trucs qu'on pourrait aller goûter. " lança-t-elle, en songeant à la cape d'invisibilité. Elles n'avaient pas besoin d'intégrer le rang de ceux qui s'y rendaient, à ce qu'on racontait, il y avait une infinité de passages secrets reliés aux divers commerces, et elles pouvaient même passer par la cabane hurlante ! Ça, c'était un plan infaillible, tout de même. "Dis ? Tu dis que ta transformation est pas tout de suite mais... en fait je sais rien du tout sur ce truc là. Ça se passe comment ? Tu vas vraiment te transformer ce soir ? A quoi elle sert la potion que t'as prise alors ?" Elle releva la tête vers son amie, un brin plus sérieuse, ce qui était rarement le cas chez Jade. Cette transformation en loup-garou était l'une des rares choses avec lesquelles elle ne plaisantait pas beaucoup... parce qu'il y avait encore un certain nombre de choses qu'elle ignorait au sujet de cette métamorphose forcée, à laquelle elle peinait à se faire. Et plus elle grandissait, plus elle prenait consciente qu'elle pouvait se révéler dangereuse, autant pour les autres que pour elle-même. "Ouais, je vais vraiment me transformer ce soir. Dans trois quarts d'heure environ je dirais." déclara-t-elle d'un naturel déconcertant. "Je vais devenir un loup, mais avec la potion, je suis pas Louve, je suis juste moi dans le corps de Louve, c'est à dire très très grande avec un pelage hyper sombre, tu verras. C'est à dire que comme ça, j'ai pas envie de mordre. Je voudrais pas te faire mal, quand même..." Elle ne savait pas trop comment l'expliquer autrement, même avec ses propres mots... mais elle espérait toutefois que Joanne ne s'en formaliserait pas, et souhaiterait quand même rester.
©️ 2981 12289 0


Dernière édition par E. Jade Shepherd le Ven 22 Juin - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5507-termine-joanne-griffithhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5517-jo-sa-bandehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5514-les-aventures-de-johttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5515-v-courrier-pour-jo-vhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5516-v-hiboux-express-pour-jo-v

Arrivé(e) le : 11/10/2015
Parchemins rédigés : 760
Points : 8
Crédit : Google
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Wendy

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Mer 7 Mar - 10:49

    Elle avait frôlé la catastrophe ! Elle pourtant qui aimait bien les arbres, celui-ci était vraiment pas commode et c'était certain qu'elle n'aurait pas fait le poids contre une de ses grosses branches agressives. D'ailleurs, son postérieur allait se souvenir pendant quelques jours de sa rencontre avec l'une d'elle. Mais ce n'était pas le genre de chose dont Joanne se formalisait. Elle était tellement contente de passer la soirée avec sa copine ! C'était trop nul qu'elles ne soient pas dans la même maison sinon elles pourraient se faire des soirées d'enfer en Salle Commune toutes les deux. Quoi que... avec sa cape, rien ne l'en empêchait après tout. Sauf qu'il fallait que Sage la lui rende et ça c'était une autre histoire !

    "T'as raison ! L'infirmier est gentil mais je crois pas qu'on s'en serait sorties sans une retenue au moins ! Je suis pas censée être là... Mais ça va, j'ai rien ! Pas vu pas pris !" dit-elle le sourire d'un oreille à l'autre.

    La cabane était vraiment trop cool ! On aurait dit un décor de film d'horreur, c'était trop bien. La poussière, les marches grinçantes, le vieux piano et tout le reste, ça donnait carrément un charme à l'endroit. Un charme flippant, mais c'était ça qui était excitant ! Jade écarta les rideaux et Joanne aperçut la lueur de la lune. Elle avait vraiment hâte de voir la suite !

    "Mais carrément qu'on dirait un film d'horreur, j'adore !" répondit-elle avec un enthousiasme débordant au sourire carnassier de sa copine. Ce n'était pas du tout le genre de chose qui lui faisait peur. En revanche, pas dit que Maddie se sente à l'aise ici. Joanne attrapa le chewing-gum que lui donnait sa copine, défit l'emballage et le fourra dans sa bouche pour commencer à le mastiquer. Au bout de quelques minutes, Joanne renifla et essuya une larme de son œil malgré le sourire qui ne désertait pas son visage.

    "C'est bon mais c'est fort quand même ton chewing-gum, j'ai l’œil qui transpire." lâcha-t-elle avant d'éclater de rire.

    Pour imiter sa meilleure amie, Joanne souffla également dans son chewing-gum pour faire une bulle, sauf que celle-ci devint carrément énorme avant de lui éclater en plein visage.

    "Oups..." marmonna-t-elle derrière la couche élastique qui lui recouvrait le visage. Elle dut s'y prendre à deux fois pour arriver à tout décoller, de son front jusqu'au menton. Les chewing-gums de Jade étaient juste terribles, elle adorait ça !

    "Les gens sont bizarres quand même ! Quel intérêt de faire des rumeurs sur une cabane hantée qui ne l'est pas alors qu'en fait les sorciers sont habitués au fantômes ? Y'en a tout plein à Poudlard... pourquoi ça leur ferait peur ici plus qu'au château ? Je comprends pas... C'est peut-être juste pour les Moldus ? Mais les Moldus viennent pas ici, non ?" demanda-t-elle un peu perdue. Mais bon, si le piano se mettait à jouer tout seul pour de vrai, c'était effectivement flippant mais à la fois trop cool.

    Le sujet dévia sur Pré-au-Lard et sur l'incompréhension de l'autorisation de sortie qu'à partir de la troisième année. Parfois il y avait des règles un peu bêtes et celle-ci en faisait partie. Joanne se leva à son tour et alla rejoindre Jade près de la fenêtre pour regarder le village au loin.

    "Ton frère est en troisième année, non ? Il y est allé ? C'était comment ? Il a acheté des choses ?" demanda-t-elle en se tordant le cou pour apercevoir les toits du village. Elle avait tellement hâte d'aller voir le magasin de bonbons ! Elle achèterait aussi des chewing-gums forts comme ceux de Jade et des chocogrenouilles pour compléter sa collection de cartes de sorciers célèbres.

    "On aurait pu y aller discrètement ouais... si j'avais eu ma cape. Sage me l'a toujours pas rendue. Parce que c'est plus Jayden qui l'a, c'est Sage. Soit disant qu'il l'a mise à l'abri mais il me fait courir dans tout le château pour la retrouver parce qu'il m'indique des faux endroits à chaque fois..." soupira-t-elle. Qu'est-ce qu'il pouvait être casse-pieds celui-là !

    Quand le sujet de la transformation de Jade revint sur le tapis, son amie devint plus sérieuse. Joanne ignorait comment le vivait Jade. Elle avait toujours l'air de prendre bien les choses et de s'en amuser mais en fait, ça devait parfois être un peu contraignant de venir s'isoler une fois par mois.

    "OK donc avec la potion, tu te transformes quand même mais t'es pas dangereuse c'est ça ? C'est plutôt cool. Et tu pourras parler normalement ou tu grogneras juste ? Tu prends la potion à chaque fois ou pas ? Quand tu prends pas la potion, t'as pas envie de sortir de la cabane pour aller te promener dans la forêt ? Et si tu prends la potion et que t'es pas dangereuse, pourquoi tu restes pas au château alors ? Pour pas faire peur aux autres ? Et tu vas ressembler à un vrai loup à quatre pattes comme les vrais ou ça sera plutôt un loup comme un loup-garou dans les films avec une forme un peu différente ? Ton frère il est au courant ? Et ta mère aussi ? Et Maddie et Roxy elles sont déjà venues ici aussi pour te voir te transformer ?" demanda-t-elle d'une traite sans respirer, si bien qu'elle était devenue toute rouge et qu'elle dut reprendre sa respiration profondément à la fin.


Dernière édition par Joanne Griffith le Sam 30 Juin - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 383
Points : 9
Crédit : Hecate. (c)
Année : Troisième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Finn

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Sam 23 Juin - 3:51

Quand on parle du loupJoanne & JadeJoanne avait raison : monsieur Lennox avait beau être plein de sympathie, elle n’était pas franchement sûre qu’il soit très content de savoir qu’elle avait « légèrement » ignoré ses recommandations, en faisant délibérément venir une élève qui aurait du se trouver dans son lit, et pas à errer à l’extérieur. Cependant, c’était sa meilleure copine, et Jade était certaine d’avoir la situation bien en main : après tout, elle avait vécu au moins une bonne trentaine de transformations, et commençait à maîtriser le processus. Bien entendu, ces métamorphoses étaient encore trop perturbantes pour qu’elle soit capable de tout avoir sous contrôle, et Louve et elle étaient encore trop dissociées… mais en fin de compte, ces nuits en solitaire avaient à la fois quelque chose de grisant, et de… pesant. Avec une copine dans les environs, ce serait plus drôle, non ? Et puis Jo’ était intrépide, et ne se laisserait certainement pas effrayer par ce qu’elle verrait. « Et jamais rien personne n’en saura ! » lança-t-elle avant de laisser éclater une nouvelle bulle de chewing-gums, se saisissant de sa baguette pour allumer les quelques bougies pleines de coulures de cire disposées sur la cheminées, étant donné que la lumière naturelle faiblissait. Avec l’heure d’hiver, la nuit tombait plus tôt, et elle sentait dans son organisme que la transformation ne tarderait pas, comme si ses sens se mettaient en éveil. En attendant, Joanne semblait vivement intéressée par le décor légèrement sinistre de la cabane hurlante, ce qui n’était pas pour lui déplaire : elle lui trouvait un petit charme, à son palace, malgré les rumeurs populaires ! Enfin Joanne n’avait pas tort, les autres en faisaient beaucoup à propos des spectres susceptibles de la hanter. De vraies lopettes si elles voulaient son avis ! « Ça, je ne sais pas… Plus flippants encore ils doivent être, pire que Nick-Quasi-Sans-Tête ! Peut-être des fantômes de Pitiponks, ou avec un seul oeil… mais jamais ici je les ai vus, et pas non plus de moldus. Mais la trouille de sa vie Jayden aurait, si on l’envoyait ici. » lança-t-elle tandis qu’une lueur de malice pétillait dans ses yeux. Ce vaurien mériterait bien une petite frayeur, et une petite virée dans la cabane hurlante !

La question, maintenant, était de savoir comment se faufiler jusqu’à Pré-au-Lard. A cause d’une cruelle injustice, elle ne pouvaient encore rejoindre les rangs de ceux qui pouvaient profiter du village, tout ça parce qu’apparemment elles n’étaient pas « assez grandes ». Ce qui était complètement stupide, puisqu’à son sens, elles étaient tout à fait capables de se débrouiller toutes seules, de vadrouiller de boutiques en boutiques, les bras chargés de confiseries et de farces et attrapes ! Quant à Skat, c’était encore pire, lui n’avait même pas le droit de s’y rendre, alors qu’il avait atteint l’âge requis… ça, c’était sacrément rageant. « En troisième c’est ça ! Mais le droit il l’a pas, notre autorisation notre mère a pas voulu la signer, sous prétexte qu’il serait « psychologiquement pas prêt ». C’est trop nul. Si pour moi elle veut pas, la grève de la faim pendant trois semaines je ferais. Tes parents voudront bien tu crois ? » la questionna-t-elle tandis qu’elle mâchouillait la gomme en surveillant la tombée de la nuit sur le parc au travers de la vitre poussiéreuse et fissurée. Riant lorsque Joanne affirma « transpirer de l’oeil » à cause du goût de son chewing-gum, elle se mit en tête de lui faire goûter un peu plus tard le kiwi-menthe poivrée. « Avec la cape trop cool ce serait ! Et d’après un troisième année, un passage secret jusqu’à Honeydukes dans l’école il existerait. A deux peut-être arriverions-nous à le trouver ! » Ça, c’était l’option la plus envisageable, en attendant de récupérer la cape… de quelle droit lui et Jayden s’étaient-ils permis de se l’approprier ? Jade ne comptait pas les laisser s’en tirer aussi aisément, et avait bien en tête de leur faire regretter de s’en être emparé selon leur bon plaisir. Si Joanne n’était pas spécialement revancharde, elle demeurait pour sa part persuadée que soigner le mal par le mal était le meilleur moyen d’obtenir réparation… « Pour attendre, cette crapule de Sage ne perd rien ! » vociféra-t-elle entre ses dents. « Dans les cachots nous allons le coincer, et à te rendre la cape nous allons l’obliger. De quoi le faire parler on trouvera bien ! » S’ensuivirent une foule de question concernant sa transformation en louve. Décidément, si elle était déjà bavarde, Joanne la surpassait comme moulin à paroles ! Mais c’était bien loin de l’incommoder, d’autant plus que voir son amie intéressée par le phénomène l’emballait plutôt bien. Elle tâcha alors de se remémorer chaque point pour y répondre du mieux qu’elle put, avec ses propres mots : « Les dix commandements de la louve-garou ! Avec la potion, jamais je n’attaque, mais louve je deviens, à quatre pattes, comme les vrais. Sans la potion, garou je deviens, debout sur mes pattes arrières ! Parler je ne pourrais pas, mais je grognerais, enfin je crois, parce que pas toujours je me souviens ! Prendre la potion je dois, sans ça la raclée l’infirmier me flanquera. Si au château je restais, d’un loup en liberté les élèves se plaindraient, et renvoyée je serais ! Mon frère sait, mais une sorte d’abomination il pense que je suis. Et non, jamais Maddie et Roxy ne sont venues encore, la première à y assister tu es ! » En même temps, elle n’était pas sûre que cela plaise beaucoup à Madison… elle n’était pas aussi enthousiaste que Joanne à l’idée des phénomènes paranormaux, et Jade n’était pas sûre d’avoir envie de la faire tourner de l’oeil. Quant à Roxy… elle l’ignorait. Elle le lui demanderait à l’occasion ! Apercevant les premiers rayons, elle se tourna vers la Gryffondor, sourire aux lèvres. « Dans le ciel la lune est déjà là ! Prête tu es ? »
©️ 2981 12289 0

HJ : Je réalise ici le défi lancé par Madison consistant à parler comme Maître Yoda !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5507-termine-joanne-griffithhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5517-jo-sa-bandehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5514-les-aventures-de-johttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5515-v-courrier-pour-jo-vhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5516-v-hiboux-express-pour-jo-v

Arrivé(e) le : 11/10/2015
Parchemins rédigés : 760
Points : 8
Crédit : Google
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Wendy

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Sam 30 Juin - 22:38

    Non ! Jamais personne ne saurait rien. Tout se passerait bien et elle rejoindrait discrètement le château au petit matin après avoir passé la nuit avec sa copine. C'était un plan bien huilé et qui allait marcher comme sur des roulettes !

    Bien installées dans leurs fauteuils poussiéreux de leur palace privatisé pour la nuit, les deux copines discutaient en attendant que la lune se montre, tout en dégustant des chewing-gums de Jade. Et comme à son habitude, la petite galloise bombardait sa copine de questions. Heureusement que Jade n'était pas comme la plupart des autres personnes à Poudlard. Au moins, elle, elle lui répondait. Bah d'un côté, Joanne ne se formalisait pas du fait qu'une personne ne réponde pas à toutes ses questions (elle les oubliait elle-même au fur et à mesure qu'elle les posait), mais au moins, avec Jade, c'était agréable car sa curiosité était assouvie. Et puis Jade n'était pas née-moldue comme elle, donc elle savait beaucoup plus de choses qu'elle et Joanne apprenait toujours plein de trucs intéressants en compagnie de sa meilleure copine !

    Mais quand Joanne expliqua son incompréhension face à toute cette histoire de cabane hantée alors que les fantômes étaient monnaie courante dans le monde des sorciers, Jade ne sut pas trop quoi répondre. C'était un peu débile d'avoir peur d'un lieu hanté comme cette petite cabane. Si on allait par là, Poudlard aussi était hanté et ça ne faisait peur à personne !

    "Non mais Nick-Quasi-Sans-Tête il fait pas peur du tout ! Il est super gentil ! Il renseigne tous les petits Gryffondors qui se perdent et ils nous aide quand on lui demande un service. En plus il parle d'une façon rigolote parce qu'il a vécu à une autre époque. C'est juste que quand sa tête tombe sur le côté, c'est un peu dégueulasse mais ça fait pas peur. Le Baron Sanglant est un peu plus flippant mais même... genre tu vois c'est un fantôme, il peut pas nous faire de mal. Au pire quoi ? Il nous traverse et on frissonne de froid ? C'est pas méchant. Peeves lui il est plus pénible parce qu'il peut nous envoyer des choses à la figure... mais il est pénible quoi, pas effrayant." dit-elle en mâchouillant son chewing-gum.

    "Tu crois vraiment que Jayden aurait peur lui ? C'est quoi un pitikonpe ?"

    Le sujet Pré-au-Lard avait été évoqué très souvent entre Jade et Joanne tout au long de l'année. C'était injuste et incompréhensible que les deux premières années en soient privées. Alors bien évidemment, vu que le village était tout prêt de la cabane hurlante, le sujet revint de nouveau sur le tapis. Il leur tardait tellement de pouvoir y aller ! Quelle ne fut pas sa surprise d'entendre que Skat n'avait pas le droit d'y aller alors qu'il était en troisième année ! Il n'avait pas eu l'autorisation signée de sa mère... Joanne regarda Jade avec de grands yeux ronds.

    "Comment ça il serait psychologiquement pas prêt ? Pas prêt à quoi ? A faire du shopping ? A acheter des bonbons ? Je comprends pas trop ta mère là ! Elle a intérêt à te donner l'autorisation sinon qu'est-ce que je vais faire sans toi, moi ?! je vois pas pourquoi mes parents refuseraient de me donner la leur. Et même s'ils voulaient pas de prime abord, je les aurais à l'usure." dit-elle en pouffant de rire.

    "Mais en fait, ils comprennent pas tout ce qui se passent ici alors si c'est une simple autorisation de sortie, y'a vraiment pas de raison qu'ils refusent." ajouta-t-elle en haussant les épaules.

    La suite des paroles de sa copine la laissèrent songeuse. Ainsi, il y aurait un passage secret reliant directement Poudlard à la confiserie ? Mais c'était géant ça ! Joanne avait déjà découvert plusieurs passages secrets à force de fouiller les recoins du château mais celui-là, elle ne l'avait pas encore découvert.

    "Ça, ça sera notre prochaine mission alors !" dit-elle à Jade en lui faisant un salut militaire. A deux, elles auraient effectivement plus de chances de le trouver. Peut-être qu'il serait plus facile de prendre le passage secret à l'envers... chercher dans tout le château équivalait à chercher une aiguille dans une botte de foin. L'an prochain, il leur serait plus facile de fouiller la confiserie, de trouver le passage secret et de voir à quel endroit il débouchait dans l'école ! Facile ! Surtout si elle récupérait sa cape ! Mais vu comment Jade était remontée, elle pensait bien qu'elle la récupèrerait tôt ou tard.

    Comme la soirée avançait et que le moment fatidique approchait, Joanne posa toutes les questions qui lui passaient par la tête concernant la lycanthropie de Jade. Cette dernière lui répondit très sérieusement à tout et Joanne commença à y voir plus clair. Donc si elle comprenait bien, lorsque jade buvait la potion tue-loup, elle n'était pas agressive et devenait un loup normal à quatre pattes. Sans potion, elle devient le loup-garou des légendes, celui qui est dangereux. Dans les deux cas, elle ne pourrait pas parler, ce qui était embêtant car ça voulait dire qu'elle ne pourrait plus répondre à ses questions. Tant pis.

    "Skat pense vraiment ça de toi ? Je savais pas." dit-elle. Ça la surprenait un peu car Skat semblait beaucoup aimer sa sœur alors traiter d'abomination était un peu violent... En tout cas, elle était contente d'apprendre qu'elle était la première à avoir l'honneur d'assister à ça !

    "Je suis prête !" dit-elle en regardant simultanément la lune et sa copine. Est-ce qu'elle allait déchirer ses vêtements ? Est-ce qu'elle en avait apporté de rechange ? Comment ça se passait ? tellement encore de questions en suspens !

    "En tout cas, ça a déjà un drôle d'effet sur toi même avant que ça commence parce que tu parle d'une façon vraiment bizarre..." fit-elle remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 383
Points : 9
Crédit : Hecate. (c)
Année : Troisième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Finn

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Jeu 12 Juil - 11:26

Quand on parle du loupJoanne & JadeInstallées dans ce qui ressemblait plus ou moins au selon de la cabane hurlante, les deux adolescentes s’étaient mises à l’aise, l’une oubliant sa transformation imminente, et l’autre ne semblant pas s’embarrasser de l’accompagner dans ce processus. Il n’y avait pas à dire, sa meilleure amie n’avait pas été envoyée à Gryffondor pour rien… Et la lumière du jour baissait, imperceptiblement, laissant la pièce baigner dans une atmosphère légèrement plus sombre qui donnait une allure un brin plus sinistre, ce qui ne semblait pas gêner le moins du monde les deux jeunes filles qui bavardaient confortablement assises dans leurs fauteuils, malgré le côté vieilli et poussiéreux de l’endroit. Et rien ne semblait plus indiqué que de parler de fantômes dans une maison prétendue hantée ! Bien sûr, c’était très flou, et comme Joanne le soulignait, puisque les fantômes étaient déjà présents au château, ça n’aurait pas du gêner grand monde. « Moi je le trouvais stylé aussi, mais t’as déjà rencontré le club des « chasseurs sans tête » dont il parle tout le temps ? Ils sont vraiment louches là-bas, y des types qui te serrent la main avec qu’ils ont les boyaux qui leur sortent du cou, et pour le coup, on dirait qu’ils ont vraiment pas toute leur tête. » répondit-elle, en ayant un souvenir un peu confus de cette drôle de soirée dans les cachots dans laquelle elle avait débarqué par accident, en se baladant de nuit dans les souterrains de l’école. Elle devrait montrer une de ces cérémonies macabres à sa meilleure copine à l’occasion pour qu’elle se fasse un avis par elle-même… Puis, elle reprit, toujours en mâchant : « Peeves est marrant des fois ! Il tape sur le système, mais c’est de loin le meilleur que j’ai jamais vu au lancer de boulettes. » Beaucoup de monde à Poudlard se plaignait de l’esprit frappeur, mais il avait au moins pour mérite d’être assez divertissant, alors elle était bien loin de s’en formaliser, plus que satisfaite lorsque c’était elle qui réalisait le plus grand nombre de tirs à dix points à travers le buste du Baron Sanglant. Quant au sujet Jayden, elle haussa les épaules, feignant de paraître tout à fait désintéressée. « Je sais pas, mais si tu veux mon avis, un type comme lui, ça doit avoir la trouille de tout. » Ce type avait lâchement abandonné Joanne pendant l’attaque contre les mangemorts en lui volant sa cape, alors elle ne l’imaginait pas bien rassuré dans ce genre d’endroit… « Et un Pitiponk j’en ai jamais vu, mais apparemment c’est des créatures des marais super louches qui cherchent à t’entraîner à l’intérieur. Tu crois que ça existe ? » Après tout, c’était comme Nessie dont elle entendait parler si souvent, elle n’en avait jamais vu de ses propres yeux, contrairement au calmar géant donc elle était presque sûre d’avoir aperçu un tentacule lors de sa traversée en barque en première année.

En parlant de Pré-au-Lard, son amie semblait partager son incompréhension à propos de toute cette histoire d’autorisation… vraiment, il fallait que les adultes se détendent avec ça, certes il y avait eu une invasion de mangemorts l’an dernier, mais ça ne signifiait pas pour autant qu’ils allaient se retrouver en danger qu’ils auraient mis le pied dehors. Ils étaient suffisamment grands pour se débrouiller tout seuls ! « Mais moi non plus je comprends pas ! C’est un vrai dragon notre mère par moment. Tes parents ont l’air beaucoup plus cool, ils voudraient pas m’adopter des fois ? » demanda-t-elle en faisant mine de prendre de grands yeux tristes. Bien sûr, c’était pour la plaisanterie, mais vivre dans la famille de Joanne dans son village au nom absolument imprononçable pour partir en exploration des alentours quand ça leur chanterait, ça avait l’air terrible. En attendant, pas grave, elles se contenteraient de remuer tout Poudlard avant d’en connaître tous les recoins ! « Partante ! D’ici notre septième année, on aura parcouru tous les tunnels secrets. » Ça leur laissait encore cinq bonnes années pour fouiller un peu partout, regarder derrière les tableaux à la recherche de poignées de portes secrètes, sous les dalles en quête de trappes, de tirer les livres de la bibliothèque en espérant qu’une étagère se déplacerait pour faire place à un grand passage vers l’inconnu… Elle en frémissait déjà d’envie. Maintenant, en ce qui concernait sa transformation, les choses n’étaient pas aussi drôles, surtout lorsqu’elle devait expliquer pourquoi son frère n’y réagissait pas très bien… « C’est ses trucs de prière là, ça lui donne des idées étranges, comme quoi c’est une sorte de malédiction ou j’sais pas trop quoi. » Pour tout dire, elle n’avait pas tout compris à cette histoire, et elle ne cherchait que très moyennement à saisir quoi que ce soit à ces lubies ou obsessions bizarres chez son frère : depuis qu’il était rentré de Croatie, il avait vraiment une drôle de vision des choses… enfin l’essentiel, c’était que sa meilleure copine soit avec elle sans la voir comme un monstre. Même si elle commençait déjà à ressentir quelques fourmillements au sein de ses bras et de ses jambes… « C’était pour faire me donner un côté mystique, ça a marché ? » s’exclama-t-elle avec une mine enjouée, alors que Joanne s’imaginait que sa manière de parler un peu loufoque était liée à sa transformation, avant de prendre un air légèrement plus grave. « Ça risque de te faire drôle, je te préviens. Moi je me rends pas compte, mais quand on est pas habitué, j’imagine que ça doit être bizarre… tu peux continuer à me parler hein, mais je serais plus vraiment moi. » Elle eut à peine le temps de prononcer ses mots à l’attention de la Gryffondor, que déjà, une partie de son visage se figeait subitement. Les premiers rayons de lune venaient de traverser la vitre à la surface fissurée, laissant la lumière fantomatique y pénétrer, pour s’inviter sur les lattes du plancher. Quant à Jade… imperceptiblement, elle sentait le début de la métamorphose opérer même si elle n’avait encore rien d’animal, et par réflexe, elle s’éloigna d’un pas de Joanne, comme si un instinct qu’elle ignorait la poussait tout à coup à s’écarter de sa meilleure amie, déstabilisée par la subite perte du contrôle d’elle-même. Redressant la nuque, elle clôt un instant les paupières, et lorsqu’elle les rouvrit, son regard avait changé : ses yeux étaient rouges…
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5507-termine-joanne-griffithhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5517-jo-sa-bandehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5514-les-aventures-de-johttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5515-v-courrier-pour-jo-vhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5516-v-hiboux-express-pour-jo-v

Arrivé(e) le : 11/10/2015
Parchemins rédigés : 760
Points : 8
Crédit : Google
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Wendy

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Mar 25 Sep - 21:18

    C'était une des soirées les plus excitantes de toute sa vie ! Joanne avait enfreint le règlement pour sortir après le couvre-feu, elle s'était battue contre un arbre agressif pour découvrir un passage secret qui mène à une super cabane qui serait leur territoire pour la nuit, elles avaient une vue sur Pré-au-Lard et pour couronner le tout, elle allait voir sa copine se transformer en loup ! Non franchement, y'avait pas meilleur programme !

    La nuit commençait à tomber petit à petit et les deux copines continuaient de papoter. Leur sujet préféré ? Les fantômes ! Après la magie et le château, bien entendu, les fantômes étaient une des choses que Joanne avait trouvées les plus fascinantes. En tant que née-moldue, avoir la confirmation que tout un tas de choses sensées ne pas exister étaient pourtant bien réelles, ça n'avait pas de prix !

    "Le club des chasseurs sans tête ? Nick en parle souvent mais je ne les ai pas encore vus." répondit-elle avant d'éclater de rire devant la description des boyaux qui ne restaient pas là où ils devraient être. Non décidément, elle n'arrivait pas à trouver ça effrayant. C'était juste dégueu. C'était comme la main coupée d'Isidore... elle n'avait pas eu peur, mais ça avait été franchement pas agréable à voir et puis elle avait eu mal pour lui. Les fantômes, eux, ils n'avaient pas mal. Ou du moins, plus mal. Alors c'était plus facile d'en rire.

    "Ah ça c'est sûr que pour le lancer de boulettes, Peeves est de loin le meilleur ! Je me demande qui il a été avant d'être un fantôme... c'était un bouffon du roi ou juste un enquiquineur de première ?" demanda-t-elle, songeuse.

    Puis Jade lui expliqua ce qu'était un Pitiponk et la petite galloise acquiesça avec un sourire.

    "Je sais pas si ça existe, mais ils ont l'air cool... J'ai trop hâte d'étudier les créatures magiques, l'an prochain je prendrai cette option ! Toi aussi ? J'espère qu'on va étudier les dragons ! Ça va être génial !" s'extasia-t-elle. Les dragons étaient le sujet qu'elle attendait avec le plus d'impatience. Comme pour les fantômes, quand elle avait appris que les dragons existaient vraiment, elle n'avait eu de cesse de chercher des illustrations pour voir à quoi ils ressemblaient vraiment.

    "J'adorerais que mes parents t'adoptent mais je crois que je les épuise assez moi toute seule, donc voilà quoi. Mais ouais tu serais ma sœur, ça serait chouette ! Faudra que tu viennes un prochain été à la maison, je suis sûre qu'ils t'aimeraient bien même s'ils voudront pas t'adopter." plaisanta-t-elle en éclatant une nouvelle bulle de chewing-gum.

    Concernant Skat, Joanne écouta mais ne fit pas plus de commentaire. Elle l'aimait bien mais fallait avouer qu'il était quand même sacrément bizarre. Pour sa part, Joanne ne voyait certainement pas Jade comme une abomination mais plutôt comme le résultat d'une expérience absolument fascinante. Elle avait un truc en plus, quoi ! C'était pas rien quand même.

    Alors que la petite galloise faisait remarquer à Jade qu'elle parlait bizarrement, cette dernière lui avoua que c'était pour se donner un côté mystique.

    "Non ça n'a pas marché. Ça n'avait rien de mystique du tout, c'était juste bizarre." répondit-elle avant d'éclater de rire.

    Puis, un peu plus sérieusement, Jade la mit en garde sur sa transformation qui allait commencer, la prévenant que ça risquait de lui faire drôle.

    "D'accord." dit-elle en hochant la tête. Mais elle avait beau avoir été prévenue, ce qui se passa sous ses yeux quelques secondes plus tard la laissa sans voix, les yeux ronds comme des billes. A peine les rayons de la lune avaient touché le visage de son amie que celui-ci s'était figé.
    Jade se leva, s'éloigna d'un pas et le temps d'un battement de cils, ses yeux avaient changé de couleur. Abasourdie, Joanne était restée la bouche ouverte et son chewing-gum tomba sur le plancher dans un petit "poc" humide. Elle ne loupa rien de la transformation de son amie si bien que ses yeux, devenus tout secs l'obligèrent à se les frotter pendant quelques secondes. Elle avait devant elle une magnifique louve.

    "Whoaaaaaaaa ! Alors ça c'était la chose la plus cool que j'ai vue de toute ma vie entière !" s'exclama-t-elle en se levant enfin de son fauteuil pour se rapprocher de l'animal.

    "Jade, t'es drôlement jolie en louve ! Bon, je sais que tu peux pas parler mais moi oui, alors je parle. Ça t'arrive d'attraper des puces ? Et t'arrives à te lécher le derrière ? Attends je t'aide, t'as encore tes habits coincés sur toi !" dit-elle en s'approchant de la louve sans crainte aucune pour décoincer le pantalon qui pendouillait encore sur son train arrière.

    La nuit allait être longue et passionnante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 383
Points : 9
Crédit : Hecate. (c)
Année : Troisième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Finn

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   Dim 14 Oct - 3:15

Quand on parle du loupJoanne & JadeCe qui était drôlement avec Joanne, c’était que n’importe quel moment, n’importe quelle sortie à l’extérieur, avait l’air d’une aventure. Ça changeait de tous ceux qui à Poudlard semblaient vouloir la dissuader de faire quelque chose de marrant, ou de vouloir sortir des sentiers battus ! Sa meilleure amie n’avait vraiment peur de rien, même si elle avait vécu des choses qui n’étaient pas faciles. Jade ne savait pas vraiment comment elle aurait réagi, si on avait du l’enfermer dans les souterrains de l’école pendant une année entière, et qu’on lui avait brûlé une partie de l’omoplate… à vrai dire, elle préférait ne même pas y réfléchir, préférant se dire que Joanne était sûrement une des filles les plus courageuses de l’école, et qu’à côté, les abrutis du genre de Sinclair feraient mieux de ne pas la ramener. C’était bien pour cette raison que la petite Poufsouffle ne voyait aucun inconvénient à inviter sa meilleure copine dans sa cabane pendant sa transformation en louve… même si l’infirmier risquait de ne pas vraiment pas être d’accord, ce n’était pas si grave ! Les adultes ne pouvaient pas comprendre, de toute façon. Réfléchissant à un moyen de se rendre aux réunions du club des chasseurs sans tête, Jade médita à haute voix : « Je t’y amènerai un de ces quatre, mais on mangera à la grande salle avant, leur bouffe est vraiment vraiment trop dégueue. » Faisant mine de s’introduire deux doigts dans la gorge, elle fit semblant de vomir, en se rappelant simplement l’allure des aliments mis à leur disposition… c’était vraiment l’horreur, et surtout, ça faisait tout sauf envie ! Les fantômes avaient vraiment des idées tordues, mais surtout un sens du goût qui défiait toute logique… Mais bon, Joanne était de nature très curieuse, alors elle imaginait sans difficulté pouvoir attiser ton intérêt sans que la nourriture ne soit délicieuse… ! Réfléchissant au passé historique de Peeves, Jade se tint un instant le menton, songeant qu’en deux ans de méfaits , elle n’avait jamais trouvé judicieux de lui poser la question. « Vu comment il est sappé, ça me parait pas improbable qu’il soit bouffon du roi, ou un truc du genre. On devrait p’t’être lui demander… » conclut-elle à voix haute, rangeant dans un coin de sa tête cette suggestion pour le prochain concours de lancer de boulettes de chewings-gums à travers les fantômes de l’école, ou les tableaux moches, au choix.

Les options pour l’année suivante… ça c’était une question qu’elle n’avait pas prévu considéré. Apparemment, c’était important, mais au vu du choix de matières, Jade n’était pas certaine de s’encombrer de ces cours théoriques inutiles qui devait donner des envies de suicide pour échapper à l’ennui mortel qu’ils procuraient… mis à part vol, bien sûr ! « J’prendrais la même ! Avec un peu de chance, on pourra chevaucher des chevaux qui crachent du feu, ou voir des dragons en vrai. Soit disant c’est dangereux, c’est vraiment la blague ça, faut juste savoir comment s’y prendre. » Après tout, apprendre des créatures était toujours plus attrayant que de passer des heures à retenir un alphabet louche que plus personne n’utilisait, ou faire des mathématiques magiques. De toute façon, ça ne pouvait certainement pas être pire que divination qui était vraiment la pire des matières enseignées à l’école… Rien que d’imaginer qu’il y avait des abrutis qui étaient capables de croire à des âneries de boules de cristal et de lignes de main, ça la faisait surtout bien rigoler. On était peut-être dans une école de magie, mais pas un cirque… ! C’était également la raison pour laquelle parler des vacances lui semblait largement plus inspirant… L’année venait pourtant de commencer, mais ça n’empêchait certainement pas Jade de penser à ces moments de liberté dans lesquels elle se complaisait. Rentrer à la maison n’était pas toujours très drôle, mais quelques jours chez sa meilleure copine lui paraissait être une excellente option ! Même s’ils ne voudraient pas l’adopter, selon cette dernière… « Mais ça serait dé-men-tiel ! J’connais pas trop le Pays de Galles, à part les coins où j’ai été en colo’, ça va être terrible dans ton village. Et tu vas voir s’ils vont pas changer d’avis, tes parents, quand ils verront que j’suis une vraie crème ! » ... ou pas. Mieux valait ne pas directement poser la question à sa mère, qui dirait certainement non… à la place, elle sonderait Teddy, qui avait beaucoup plus de mal à lui refuser quoi que ce soit.

Mais la pleine lune touchait déjà le ciel, au moment où Jade se rendit compte que l’heure de sa transformation était venue. La métamorphose physique avait commencé à s’opérer, et après à peine quelques secondes, ses yeux, dents et ongles n’avaient déjà plus grand chose d’humain. Elle gémit dans un râlement rauque, tandis que ses os s’allongeaient, et qu’elle perdait progressivement conscience, pour fermer doucement les paupières, et les rouvrir, cette fois en étant Louve. Une épaisse fourrure sombre la recouvrait désormais, elle s’étonna de trouver à proximité un autre être humain, qui semblait s’adresser à elle comme si elles étaient capables de communiquer entre elles. Malheureusement, les mots de cette dernière lui parurent simplement abstrait, et se perdre dans l’infinité de bruissements qui lui parvenaient, une fois ses sens décuplés… L’autre humaine l’aidait à retirer le reste de ses vêtements d’humaine, et elle s’avança à quelques centimètres de son visage pour le renifler. Avec la potion, un bon nombre de ses pulsions animales étaient bien endormies, ainsi que ses réflexes meurtriers consistant à se focaliser puis se jeter sur sa proie… Pourtant, Louve avait du mal à savoir comment réagir avec cette humaine qui la touchait de manière si familière. La nuit promettait d’être étonnante…
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Année 2023-2024] "Quand on parle du loup, on en voit la queue." ☽ Joanne & Jade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Pré-au-Lard :: 
Au-delà de Pré-au-Lard
 :: La Cabane Hurlante
-
Sauter vers: