AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “Une seule fleur ne fait pas une guirlande.” ♔ feat. Madison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7670-jayden-sonny-rosenbach-underco-80?nid=2#171608https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7672-jayden-life-is-not-a-video-gamehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7673-jayden-le-courrier-c-est-un-coup-de-telephone-qui-part-a-piedhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8259-jayden-pour-les-petits-mots-ou-les-urgences

Arrivé(e) le : 23/03/2017
Parchemins rédigés : 393
Points : 33
Crédit : google
Année : 3ème année — 14 ans (redoublement)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Candice R. Tiedoll

MessageSujet: “Une seule fleur ne fait pas une guirlande.” ♔ feat. Madison   Lun 3 Déc - 12:16


Parfaite occasion

Jayden & Madison

Le cours de défense contre les forces du mal venait de se conclure sur un devoir aux allures difficiles. Le professeur Mandrake n’avait pas ménagé la classe des troisième année et il avait été tendu durant une bonne partie du cours. La raison en était simple : cette promotion était incapable de se tenir en place et il y avait toujours un débordement qui le mettait hors de lui. Jade avait recommencé ses lancers de chewing-gum mais elle avait cette fois-ci trouvé bon de s’en prendre une nouvelle fois à Jayden et ce dernier, refusant de la laisser s’en tirer, s’était défendu en lui lançant un sortilège de transfert qu’il maîtrisait depuis le premier cours de métamorphose. Il avait réussi à inverser la main de Jade avec la patte du rat de l’un de leurs camarades. Si le garçon avait trouvé la blague particulièrement drôle, le professeur Mandrake, lui, n’avait pas digéré cette plaisanterie. Une fois de plus, il avait écopé de points en moins ainsi que Jade. Mais les deux avaient cessé de se soucier de la course aux points depuis un bon moment ; il n’était plus question que de se salir l’un et l’autre dès qu’ils en avaient l’occasion même si en général, c’était Jade qui lançait les hostilités en première.

A la fin du cours, le vampire s’était entretenu avec les deux insolents pour leur faire comprendre sa vision des choses. Cependant, ni l’un, ni l’autre ne comptait formuler la moindre excuse ou bien éteindre les braises de cet incendie qui durait depuis trop longtemps. Ils firent semblant de s’accorder sur le point de vue de leur enseignant avant de reprendre leurs affaires posées sur leur pupitre. Mais en prenant les siennes, Jayden constata avec étonnement qu’un manuel de DCFM avait été oublié sur un autre pupitre que le sien ou celui de Jade. A deux rangs de sa position, il se remémora de l’identité de la personne qui s’asseyait sur cette chaise… Il s’agissait de Madison !

Hésitant, il se demanda s’il faisait bien de reprendre ce livre pour le lui rendre. Il pouvait tout aussi bien le confier au professeur Mandrake qui le rendrait lui-même à la concernée mais d’un autre côté, cela lui donnerait l’opportunité d’aller la voir. Pour quelle raison souhaitait-il la voir alors qu’elle ne lui avait plus parlé en face à face depuis cet été ? Il n’en savait que trop rien. Peut-être qu’elle lui manquait, peut-être voulait-il attirer ne serait-ce qu’un peu son attention ? Même pour quelques secondes… Fixant le manuel des yeux, il fut pris d’une violente hésitation. Il remit lentement son sac sur son épaule tout en jetant un coup d’œil vers Jade qui, heureusement, venait de quitter la salle. Il patienta encore un petit peu avant d’entreprendre l’initiative de mettre le livre de Madison dans son sac. De l’autre côté de la salle, le professeur Mandrake était occupé à corriger des copies et il n’entendit à peine le petit Serpentard lui dire au revoir.

« Bon, très bien. Trouver Madison, maintenant. » Pensa Jayden tout en arpentant l’aile Ouest du couloir.

Il finit par atteindre le niveau des escaliers mouvants et à partir de là, il s’arrêta en se demandant bien où elle pouvait être. Il n’était pas encore l’heure du déjeuner donc elle pouvait se trouver n’importe où comme, par exemple, dans sa salle commune. Cette option ne l’arrangeait pas mais il était plus probable qu’il ne la trouve là-bas et, au pire, il n’aurait qu’à donner ce livre à un membre de sa maison et tenter une autre approche un autre jour. Par chance, lorsqu’il franchit le rez-de-chaussée, il aperçut Maxine au loin, en train de discuter en compagnie de Heather. Il s’arrêta à sa hauteur et interrogea sa meilleure amie dans le but de savoir si elle avait vu vers quelle direction Madison s’était dirigée. A l’entente de ce prénom, la Serdaigle l’avait observé de manière suspicieuse mais Jayden lui avait désigné le livre pour lui faire croire qu’il n’était question que de le lui rendre et rien d’autre derrière. Malgré tout, Maxine ne sembla pas entièrement convaincue mais elle lui répondit qu’il lui semblait avoir entendu Madison dire à Roxy qu’elle les rejoindrait plus tard après qu’elle n’ait terminé son devoir de Botanique à la bibliothèque.

La remerciant gentiment, Jayden fit demi-tour et remonta à nouveau les escaliers jusqu’au premier étage, là où était située la fameuse bibliothèque. Il se sentait très anxieux à l’idée de la rencontrer et de lui adresser la parole après le fiasco du bal de BeauxBâtons. Il avait tenté une approche par courrier en lui offrant une tulipe après qu’elle ne lui ait offert une glycine, symbole de confiance et d’amitié selon Maxine. Ce petit échange lui avait fait du bien au moral mais cela n’avait abouti à rien d’autre depuis alors il ignorait où ils en étaient, tous les deux.

Prudemment, il poussa la porte du repère du savoir. Mr Ethergsen quitta brièvement les yeux de son travail pour observer le nouveau venu et ce dernier le salua d’un signe de tête. Prudent mais faisant de son mieux pour calmer son état de stress, Jayden s’avança doucement parmi les rayons en cherchant la jolie tête blonde de sa camarade de classe. Il finit par la trouver près du rayon traitant des plantes et il eut la soudaine envie de faire demi-tour lorsqu’il sut qu’il était désormais temps de la « confronter » seul à seule. Néanmoins, il prit le peu de courage qu’il possédait en main, inspira un bon coup et entama une marche rapide et presque déterminée. Ce n’était qu’un manuel à rendre, après tout…
Et lorsqu’il ne fut qu’à une cinquantaine de centimètres d’elle, il se posta devant sa table en s’éclaircissant la voix, le regard rivé vers le sien.

« Salut, Madison. » Dit calmement Jayden, l’air impassible.

Le troisième année était pourtant plus nerveux que jamais et il se haïssait de manquer autant de self-control lorsqu’il était question de cette fille. A croire qu’il n’arriverait jamais à s’y faire…

« Tu as oublié ton livre tout à l’heure. » Ajouta-t-il en lui tendant le manuel de cours.

by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7573-madison-p-leynd-o-a-la-decouverte-de-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7578-madison-p-leynd-o-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7579-les-p-tits-rps-de-maddiehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7583-o-boite-aux-lettres-de-madison-ohttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7582-petits-courriers-pour-madison-envoyez-un-hibou-express-avec-edelweiss

Arrivé(e) le : 21/02/2017
Parchemins rédigés : 853
Points : 1
Crédit : xMacFlurry (bazzart)-> Vava ; You_Complete_Mess (crimsonday)-> Signature
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: “Une seule fleur ne fait pas une guirlande.” ♔ feat. Madison   Dim 9 Déc - 0:31


"Une seule fleur ne fait pas une guirlande"
Jay & Maddie
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
J'étais en retard. Je ne savais pas comment mais je l'étais bel et bien. Et c'est lorsque Roxy m'avait parlé de notre devoir de Botanique que je m'en étais rendu compte. Jamais je ne m'étais mise aussi tard à commencer un devoir à rendre. Jamais je n'avais délaissé une de mes matières préférées pour autre chose. Mais qu'est-ce qui m'arrivait? Respirant calmement, je tapotais mon parchemin avec ma plume espérant que le cours de Défenses Contre les Forces du Mal passe plus vite pour pouvoir me rendre à la bibliothèque pour terminer mon devoir. J'avais des recherches à faire, je devais faire une joli rédaction, je ne voulais pas décevoir le professeur MacDougall. Comment avais-je pu oublier mon devoir de Botanique? Me prenant la tête dans les mains en essayant de calmer la panique qui commençait à m'oppresser la poitrine je fis mine de m'intéresser à ce que notre professeur nous racontait, même si je ne comprenais rien. J'avais depuis plusieurs minutes arrêtée de m'intéresser au cours pour me laisser aller au gré de ma panique grandissante. J'allais aussi avoir du retard en DCFM et cela n'allait pas s'arrêter là. Il fallait que je me calme. Je relevai la tête, déterminée à suivre le cours pour ne pas sombrer dans la panique avant qu'il ne soit l'heure. Absente pendant quelques instants j'en avais oublié la dispute qui avait éclaté entre Jade et Jayden et jetai un coup d'oeil vers eux tandis que le professeur Mandrake les informait qu'il voulait les voir à la fin du cours. Je soupirai doucement...ces querelles ne cesseront donc jamais...En balayant la salle du regard, mes yeux croisèrent ceux de Jaswinder, et je déglutis difficilement. Certaines querelles ne cesseront donc jamais même si je ne savais pas pourquoi elles avaient commencées. Je détournai le regard et me concentrai de nouveau sur ma plume qui battait en rythme sur mon parchemin.

Lorsque la fin du cours s'annonça, je me levai précipitamment pour ranger mes affaires et saluai notre professeur. Moi, qui d'habitude traînais à ranger mes affaires, je n'étais jamais sortie aussi tôt de la salle. Je remis mes cheveux en place en attendant ma meilleure amie afin de la prévenir que je les rejoindrais plus tard, après avoir terminé mon devoir de Botanique à la bibliothèque. Je détournai le regard en rougissant quand celui de Roxy se fit plus perçant, essayant de déceler mon humeur et sans doute la panique que je peinais à camoufler. Panique qui était dû à tout, à rien. Panique qui arrivait de plus en plus souvent sans raison particulière. Panique qui me bloquait la respiration et qui me faisait perdre mes moyens. Je souris à mes amies et adressai un petit signe de tête à Maxine qui sortait de la salle. Je resserrai mon sac sur mon épaule et partit en direction de la bibliothèque où je passai la plupart de mes mercredis quand mes autres camarades de classes étaient en cours de vols, et quand je n'étais pas occupée à grimper aux arbres ou à coudre dans ma chambre. Passant la tête par la porte je souris à Mr Ethergsen et me dépêchais de disparaître entre les rayons de livres avant de trouver au bout de quelques minutes celui de botanique. Je levai les yeux vers l'étagère à la recherche d'ouvrages qui pourraient m'aider à rendre un devoir à la hauteur de ce que mon professeur de Botanique attendait de moi. Hors de question de laisser la panique me submerger. Je réussirai ce devoir de la même façon que si je m'y étais pris en avance. Je ne me laissais pas le choix. J'attrapai un livre. Pourquoi avais-je oublié? Comment cela était possible? Comment avais-je pu laisser les soucis qui m'occupait l'esprit me faire oublier la raison pour laquelle j'étais ici. La main tremblante j'en pris un deuxième. Il fallait que je me ressaisisse. Je n'avais pas le droit à l'erreur. Ma famille me faisait confiance, Roxy me faisait confiance, Milo aussi me faisait confiance et pourtant je lui mentais comme si tout était normal, comme si nous n'étions pas enfoncés dans les problèmes jusqu'au cou, comme si nous savions exactement ce que nous étions en train de faire. Je me décidais à en prendre un dernier au cas où. En équilibre précaire dans mes mains, les livres se balançaient au rythme de mes pas hésitants. Je posai mes livres, un peu bruyamment - ce qui me fit grimacer ainsi que le bibliothécaire - sur une table non loin de là. Je déposai mon sac et y prit une plume et un parchemin avant de commencer à rédiger les premières phrases qui seraient celle de mon devoir de Botanique.

Plus ma plume courait sur le papier, plus des pensées étrangères venaient prendre place dans ma tête. Et plus je tentai de les nier, plus mes soucis me rattrapaient tout comme mon manque de sommeil. Je tentai de calmer ma respiration, sans succès. Je n'avais aucune raison de m'en faire plus que d'habitude. Roxy était grande, elle savait ce qu'elle faisait avec cette histoire de badge, cette histoire de mot sur les murs, avec tous ces problèmes qui semblaient revenir et dont je m'étais mêlée sans même le savoir. Et si tous cela n'était que le point de départ d'un recommencement? Me mordant la lèvre je repris la lecture de mon documentaire espérant trouver des informations supplémentaires pour étoffer ma rédaction. « Salut, Madison. » Je sursautai. Cette voix..Doucement je relevai les yeux de mon parchemin attirée par les prunelles bleues de mon ami. Jayden. Ma gorge se noua et j'inspirai fébrilement. Nous ne nous étions pas reparlé depuis cet été. Depuis la nouvelle dispute, Jaswinder, les lettres. Je lui avait accordé mon pardon en écoutant mon coeur comme me l'avait dit Hilary. J'avais tenté d'oublier, encore. La tulipe qu'il m'avait offerte à la suite de mon message floral avait suffit à me convaincre que j'avais fait le bon choix. Jayden était mon ami, et peu importe les erreurs qu'il avait fait par le passé, je lui avais accordé mon pardon, je n'avais plus le droit de lui en vouloir. J'avais tracé un nouveau chemin en essayant d'effacer ceux plus tumultueux que nous avions sans cesse empruntés. J'espérais cette fois ne pas me tromper de voie et d'être sûre de moi. La nervosité que je ressentais en sa présence était presque ridicule et je ne savais jamais pourquoi je réagissais de cette façon lorsqu'il était dans les parages. "Oh, salut...Je...Désolée je ne t'avais pas vu arriver" Je désignais mon parchemin d'un coup d'oeil. Super Madison. Vraiment. Comme si il ne l'avait pas vu! Il allait me prendre pour une idiote si je continuai à me comporter comme telle. Je sentis mes joues me brûler sous la nervosité et le regard du jeune Serpentard. Je relevai timidement les yeux vers lui me demandant intérieurement ce qui l'emmenait ici pour me parler. « Tu as oublié ton livre tout à l’heure. » Un petit "oh" m'échappa. Je n'en loupais pas une décidément. En me précipitant pour me rendre à la bibliothèque j'en avais oublié le plus important, ranger toutes mes affaires avant de sortir de cours. C'était désespérant. Je regardais Jayden en souriant gentiment. Son geste me touchait. Il aurait tout aussi bien pu le laisser dans la salle et le professeur Mandrake me l'aurait rendu, mais il était venu me le rendre. En main propre. Bien que cela ne soit qu'un livre, un sentiment étrange s'empara de ma poitrine. Mon camarade de classe me tendit mon livre et je le pris en tentant de camoufler ma gêne. Au moment de le rattraper ma main frôla celle de Jayden. Mon coeur eut un violent sursaut et mon regard croisa furtivement le sien avant que le livre ne me tombe des mains sur la table dans un bruit sourd. Mr Ethergsen releva la tête de son bureau dans notre direction et je m'excusai silencieusement, mes joues rougissantes cachées par mes longs cheveux blonds. Je repris le livre cette fois d'une main ferme et le plongea dans mon sac, cette fois j'étais sûre qu'il y était. "Merci. Je suis sortie rapidement et je n'ai pas fait attention...je suis une tête de linotte" dis-je dans un petit rire nerveux en espérant que cela puisse camoufler mon embrassas. Je me sentais ridicule. Pourquoi était-ce si compliqué de lui parler comme si tout était normal? Comme à un autre de mes camardes de classes? Comme à un autre de mes amis? Mais Jayden n'était pas comme les autres et c'était bien ça le problème. "Merci encore. C'est gentil de ta part de me l'avoir ramené" Je fixais mon regard dans le sien avant de lui sourire.

Et maintenant? Ca allait en rester là? Il allait partir parce qu'il était juste venue me rendre mon livre? Il allait s'en allait sans que nous puissions parler davantage? Allait-il s'assoir en face de moi pour travailler lui aussi? Etait-il juste là pour me ramener mon manuel ou pour autre chose? A cause de nos disputes, de tous ce qui a pu nous éloigner l'un de l'autre j'en avais oublié à quel point il était agréable de discuter avec mon ami, à quel point c'était bien qu'il m'aide à faire mes devoirs quand je ne comprenais rien et que cela le désespérait. La manière dont il roulait des yeux quand il trouvait cela simple alors que pour moi ce n'était pas du tout logique. J'en avais oublié ce que ça faisait d'avoir une relation normal avec lui, sans me sentir gênée, sans réfléchir à mes paroles, à mes gestes, en essayant de ne pas faire de gaffe, de ne pas creuser encore un peu plus le gouffre qui a tout moment pouvait nous séparer encore une fois. C'était compliqué. Et j'aurais voulu que pour l'espace d'une journée cela redevienne simple. J'aurais voulu retrouver ce Jayden avec qui je n'avait pas peur de discuter, avec qui je pouvais faire des maladresses sans avoir honte, avec qui je pouvais passer un moment sans avoir à me soucier des conséquences que cela pourrait avoir. Avec qui j'étais moi-même. Tout simplement. C'était un sentiment étrange. Je ne voulais pas qu'il s'en aille encore une fois. Je voulais qu'il reste. Je me trouvais étrange de penser ça et une bouffée de gêne enflamma mes joues. Je remis une mèche dorée derrière mon oreille dans un geste nerveux et relevai mon regard vers le sien en essayant de ne rien laisser paraître. "Vous avez eut des soucis avec Mandrake?" C'était le seul truc qui m'étais venu à l'esprit pour qu'il discute encore un peu avec moi. C'était innocent et j'essayai de convaincre ma tête que je ne voulais que savoir ce qu'il s'était passé pour Jade. Après tout, j'avais bien le droit de discuter avec Jayden non?
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7670-jayden-sonny-rosenbach-underco-80?nid=2#171608https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7672-jayden-life-is-not-a-video-gamehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7673-jayden-le-courrier-c-est-un-coup-de-telephone-qui-part-a-piedhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8259-jayden-pour-les-petits-mots-ou-les-urgences

Arrivé(e) le : 23/03/2017
Parchemins rédigés : 393
Points : 33
Crédit : google
Année : 3ème année — 14 ans (redoublement)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Candice R. Tiedoll

MessageSujet: Re: “Une seule fleur ne fait pas une guirlande.” ♔ feat. Madison   Dim 9 Déc - 3:42


Parfaite occasion

Jayden & Madison

Il était trop tard pour revenir en arrière et Jayden ressentait mystérieusement le besoin d’aller la voir. Cela faisait bien trop longtemps qu’il ne l’avait pas approchée d’aussi près et il pouvait constater à quel point elle était toujours aussi adorable de visage. Un an auparavant, il n’aurait pas pensé de cette manière et il aurait plutôt assimilé Madison à la définition de la maladresse plutôt qu’à autre chose… Il se souvenait des fois où il faisait attention de ne pas la croiser quand elle portait la poisse ou bien les fois où il réfléchissait stratégiquement à la manière dont il devait se placer lorsqu’elle était sur le point de renverser quelque chose. Cela l’avait bien trop souvent énervé mais aujourd’hui, il trouvait ces souvenirs agréables maintenant que les choses étaient compliquées entre eux. Nerveuse elle-aussi, elle parut bien fébrile lorsqu’elle leva pour la première fois ses yeux vers ses prunelles. Sa voix hésitante le témoignait : « Oh, salut...Je...Désolée je ne t'avais pas vu arriver. » Elle lui désigna son parchemin qui était certainement le fameux devoir de Botanique qu’ils devaient rendre très bientôt. Evidemment qu’il s’était rendu compte que c’était cela qui l’avait occupé l’esprit mais il ne releva pas l’information, bien trop occupé à se demander pourquoi elle était si gênée alors qu’elle n’avait rien à se reprocher. Le Serpentard avait mis du temps à se rendre compte de certaines choses et notamment du fait qu’on ne traitait pas une amie d’une aussi mauvaise façon qu’il l’avait fait. A plusieurs reprises, il l’avait fait pleurer et lui avait sorti des propos qui avaient littéralement dépassé sa pensée. Le pire avait été cette fameuse soirée où Jaswinder avait tout gâché. Mais il ne souhaitait pas ressasser cet événement. Juste lui rendre son manuel et peut-être espérer trouver un prétexte pour lui parler davantage ?

Ne répondant rien de plus, il lui rendit son livre et accepta son remerciement d’un hochement de tête tandis qu’elle se traitait de tête de linotte.

« Ce sont des choses qui arrivent. » Dit-il en haussant légèrement les épaules tout en cachant son anxiété.

Il l’entendit rire doucement et il en eut quelques petits frissons. Cela faisait tellement longtemps qu’il ne l’avait pas entendu rire devant lui. C’était étrange. Comme la renaissance d’anciens souvenirs dans lesquels les deux se comportaient de manière naturelle l’un envers l’autre. Cette époque ne remontait pas à si longtemps et pourtant, Jayden eut l’impression qu’elle datait depuis une éternité.

« Merci encore. C'est gentil de ta part de me l'avoir ramené. »

Son regard se plongea à nouveau dans celui du jeune homme qui s’étonna de se retrouver autant fasciné par le bleu de ses iris. Il s’en sentait cruellement gêné et sa main droite joua nerveusement avec la gauche tandis qu’il ne la lâcha pas des yeux.

« Je t’en prie, c’est normal. » Se contenta-t-il de dire calmement mais avec une pointe d’hésitation.

Son rythme cardiaque s’accéléra progressivement et c’était à croire qu’elle savait si bien le capturer des yeux qu’il s’en sentait prisonnier. Incapable de s’extirper de cette vue dont il se plaignait intérieurement de ne pas avoir pu la contempler depuis de si longs mois. Bien sûr, il n’était pas question d’assumer cette pensée. Il était bien trop perdu entre les différents événements qui avaient bouleversé leur amitié. Même Maxine n’était pas parvenue à l’y faire voir plus clair. Dans ses souvenirs, il avait avoué à Madison avoir apprécié la Saint-Valentin mais il s’était rétracté en pensant que cette révélation serait stupide. Il n’avait donc pas pu observer la réaction de cette fille quant à ses propos puisqu’il l’avait blessée. En revanche, elle n’avait jamais cessé de le pardonner à la moindre erreur alors qu’elle aurait dû mettre un terme à cette amitié. Il y avait aussi cette fleur… La Glycine. Les éléments étaient présents et on pouvait tirer plusieurs conclusions à partir de ceux-là mais le vert et argent n’était pas calé en relations humaines. Il n’avait d’ailleurs pas confiance en lui quand cela touchait un domaine qu’il ne connaissait pas.

Devinant que les secondes qui s’écoulaient devenaient trop nombreuses alors qu’ils ne faisaient rien de spécial, Jayden quitta Madison du regard et hésita entre quitter le rayon pour ne pas la déranger ou bien engager la conversation pour faire durer l’instant. Malheureusement, il n’avait pas la moindre idée de ce dont il pourrait lui parler alors qu’ils ne s’étaient pas adressés la parole depuis longtemps. Les mains croisées dans son dos, il lutta contre son sentiment de malaise et lorsque Madison ouvrit à nouveau la bouche, il leva doucement son visage vers elle en détaillant cette fois-ci sa jolie chevelure de blé.

« Vous avez eu des soucis avec Mandrake? » Lui demanda-t-elle soudainement.

Perplexe, il fronça les sourcils. Mandrake ? De quoi parlait-elle ? Bien trop absorbé par cet échange gênant, il en avait oublié sa dispute avec Jade et les conséquences qui avaient suivi sa mauvaise plaisanterie. Ce ne fut que lorsqu’il s’en remémora enfin qu’il détendit ses traits.

« Ah oui, c’est vrai… »

Il jeta un œil désinvolte aux livres posés sur la table de la Poufsouffle avant de regarder à nouveau cette dernière.

« Juste des points en moins, comme d’habitude quand Shepherd s’y met. Mais nous n’avons pas eu de retenue pour une fois, il nous a juste fait la morale. »

Il haussa ensuite les épaules tout en continuant avec plus de sérieux :

« La punition de l’an dernier, je ne sais pas si Shepherd t’en a parlé, mais elle n’a finalement pas servi à grand-chose. Elle recommence à chercher les ennuis et il est évident que je ne me laisserai pas faire, surtout depuis que Sage... Enfin bref. »

Il coupa court, ne désirant pas s'aventurer sur des explications concernant son ancien meilleur ami. Quant à cette petite peste de Jade, elle méritait tout ce qu'il lui faisait subir en réponse à ses attaques et ses insultes. Jamais il ne la laisserait en paix tant qu'elle continuerait à vouloir l'embêter semaine après semaine.


by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: “Une seule fleur ne fait pas une guirlande.” ♔ feat. Madison   

Revenir en haut Aller en bas
 
“Une seule fleur ne fait pas une guirlande.” ♔ feat. Madison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Premier Étage
 :: La Bibliothèque
-
Sauter vers: