AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9834-candice-rose-tiedoll-reputation-is-everything-terminee#213953https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9853-candice-les-roses-ont-des-epineshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9854-candice-memories#214123https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9856-candice-une-lettre-d-amour#214125https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9855-candice-courriers-express#214124

Arrivé(e) le : 29/06/2018
Parchemins rédigés : 200
Points : 28
Crédit : AnnaSophia Robb — linkya
Année : 5ème année — 16 ans (redoublement)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo   Sam 1 Déc - 15:43

agaçantes suspicions
EXORDIUM.
Tout le monde ne parlait plus que de ce message inquiétant qui avait été écrit sur le mur du Hall. Les rumeurs défilaient d’un couloir à un autre à la vitesse de la Lumière et elles se propageaient sous diverses formes, certaines disant qu’il s’agissait que d’une blague faite par Bonnie Elsing et d’autres creusant la théorie d’un danger à venir. Personnellement, j’avais d’abord cru à la possibilité d’une mauvaise plaisanterie mais j’avais estimé la coïncidence bien trop énorme pour que cela n’en soit qu’une. Et puis, on parlait tous d’une fameuse créature qui avait agressé quelques personnes… Pour moi, il était très probable que cela soit lié aux lettres anonymes que nous, membres porteurs du badge, avions reçues. C’était sûrement au moins le cas pour ce qui était du message. Quant à la bestiole en question, son apparition pouvait en effet justifier le sens du message mais cela ne restait que des suppositions. En tout cas, les choses bougeaient dans l’école, c’était certain. J’ignorais si c’était réellement bon signe mais j’étais trop curieuse pour rester à l’écart. C’était pour cette raison que j’avais accepté de faire partie de ce groupe. Je voulais savoir ce qu’il en était, pouvoir m’amuser de ce qui se passerait avec la conviction que ce ne serait pas comme avec Blackman. J’avais souffert une fois de ce régime et il en avait été de même pour ma demi-sœur et Elijah. Si un autre groupe se présentait de façon différente de celui de notre ancien directeur, je pensais donc que l’on pouvait tout à fait s’y intéresser et leur donner un peu de crédit. Dans le fond, tout cela m’amusait pour le moment. Je ne savais pas ce qui se passerait, je savais juste que l’on allait donner aux « vrais » sorciers tout leur splendeur. Je me fichais bien de cette supériorité du sang-pur puisque j’avais moi-même vécu dans un milieu moldu mais le jeu en valait quand même la chandelle et puis c’était excitant de savoir des choses que les autres ignoraient, de pouvoir accomplir des tâches mystérieuses comme récolter des ingrédients et d’être spectatrice des événements à venir.

Le seul point noir de l’histoire, c’était cette histoire de badge. Franchement, ils auraient dû prévoir quelque chose de plus prudent pour que nous n’ayons pas à nous balader durant une journée avec ce truc collé à notre robe de sorcier ! Cela avait été une belle façon de montrer que nous étions bien louches… Voilà que maintenant, je m’étais attirée la suspicion de certains préfets dont ceux de Poufsouffle, si je me fiais à ce que m’avait dit Tracy. Killian aussi était sceptique et je faisais tout pour entretenir le mensonge. Heureusement que je pouvais compter sur la naïveté et la loyauté de ma demi-sœur pour me couvrir et les convaincre que je n’avais rien à voir avec tout cela. Je n’osais pas l’admettre mais sans elle, j’aurais eu chaud aux fesses ! Le but, maintenant, était de peaufiner mes mensonges au fur et à mesure et éviter de sortir des versions différentes aux autres parce que s’ils devaient un jour se concerter entre eux, je risquais d’être encore plus suspecte. Cette idée me rendait nerveuse à tel point que je réfléchissais bien trop souvent à comment réagir si je devais être confrontée à telle ou telle situation, que dire si on me posait une question ou une autre… Cela relevait presque de la paranoïa et cela ne m’aidait pas forcément à m’endormir rapidement le soir mais c’était nécessaire.

J’évitais d’autant plus Milo. Il était le plus fouineur des deux préfets de notre maison ! Ce n’était pas une chose facile que de se défiler quand il était à proximité, croyez-le. Je partageais mon dortoir avec Felicia mais cette dernière ne m’avait pas encore enquiquiné sur cette histoire de badge. C’était tant mieux. Je n’avais pas envie d’en parler non plus à Tessa, ni de devoir me justifier auprès de cette intello qui me paraissait plus sympathique quand elle avait la tête fourrée dans ses affreux bouquins inintéressants ! Mais Milo, quelle plaie ! Et dire que j’avais tout fait à la base pour me rapprocher de lui, me faire bien voir et espérer l’avoir dans mon camp comme pour avec Killian, Tracy, Cruz ou encore Hansel ! Ses suspicions à mon égard me décevaient et me stressaient. Je faisais en sorte de quitter la salle commune dès qu’il pointait le bout de son nez ou de faire semblant d’être très occupée par des révisions ou par une discussion entre filles. S’il y avait bien un truc qui m’arrangeait chez lui, c’était son sens du respect de la vie privée des gens. Il n’était pas le premier à vouloir déranger qui que ce soit quand cette personne était en train de faire quelque chose de façon sérieuse. Mais lorsqu’il s’agissait de le voir au loin dans un couloir alors que je n’avais rien de mieux à faire, je changeais de trajectoire ou je détournais très rapidement le regard dès qu’il me voyait. Fuir, toujours fuir… Si seulement il pouvait s’en prendre à Cruz ! Tracy avait réussi à concentrer les doutes sur leur camarade et très sincèrement, j’espérais que Milo m’oublie.

Malheureusement pour moi, la poisse me frappa de plein fouet lorsque mon cours de métamorphose prit fin, un jeudi à dix-huit heures. Endormie par la théorie interminable du professeur Stanhope, j’eus l’idée de sortir un peu dans le Parc avant de rejoindre la Grande Salle pour le dîner du soir. Killian avait accepté de m’y accompagner dès qu’il aurait terminé une petite affaire pour que l’on puisse oublier cette journée folle chargée de travail. En attendant son arrivée, j’arpentai seule l’aile de cet étage qui menait aux escaliers. Cette histoire d’enquête menée par les préfets m’était carrément sortie de la tête et je ne pensais plus qu’à la commande que j’allais bientôt recevoir d’une boutique de fringues en vogue. Hélas, c’était toujours au moment où l’on s’y attendait le moins que les choses les plus compromettantes arrivaient…

En prenant un virage, je tombai nez à nez avec quelqu’un. Manquant de peu de le heurter, j’eus un bref mouvement de recul avant de lever la tête pour observer qui diable venait de me bloquer le chemin. Ma première réaction fut un mélange de surprise et d’ angoisse… C’était Milo ! A croire qu’il avait peut-être fait exprès de choper l’emploi du temps de ma promotion pour m’attendre au tournant. Mais je n’allais pas me laisser avoir. J’arborai bien rapidement un sourire adorable, comme j’avais tant l’habitude de faire devant tout le monde.

« Oh, Milo ! » Fis-je d’une voix chantonnante en fixant ses prunelles.

Ma main droite serrant fermement mon sac de cours, mon autre vint se loger au niveau de l’une des mèches de mes cheveux blonds que je tortillai nonchalamment.

« Désolée, j’ai failli te rentrer dedans. Quelle journée fatigante, je n’en peux plus ! »




Dernière édition par Candice R. Tiedoll le Mar 4 Déc - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6244-archibald-milo-de-baskerville-je-t-aime-bien-mais-en-cas-de-danger-je-te-sacrifie-directhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6295-archibald-milo-de-baskerville-le-titre-qui-tuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6331-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrierhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6332-express-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrier

Arrivé(e) le : 05/01/2012
Parchemins rédigés : 6562
Points : 9
Crédit : Thomas Brodie-Sangster crédit : Sarah ♥
Année : 7ème année (17 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Brooklyn ♥ Phoenix ♥ Hadley ♥ Blake

MessageSujet: Re: Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo   Sam 1 Déc - 18:01

Candice & Milo

Faire face à l'inévitable !

Installé dans un des fauteuils de ma salle commune, mon esprit tourbillonne à 1000 à l'heure. J'essaye de me concentrer sur mon devoir de potions, mais je n'y arrive pas. Pourtant il le faudra bien, notre professeur n'est pas du genre très ouverte d'esprit quant au retard que nous pourrions avoir dans le rendu de nos devoirs et il est hors de question que je fasse perdre des points à ma maison à cause de ça. Il est vrai que je me demande toujours si j'ai bien fait de garder cette matière pour mes ASPICs, mais mes derniers examens démontrent qu'en travaillant bien, je suis capable de faire un rendu des plus convenables, alors j'imagine que je me mets juste beaucoup de pression pour rien. Il est vrai que le tempérament de notre professeur n'aide pas à avoir l'esprit serein dans sa matière mais j'imagine que c'est ce qui nous aide à nous surpasser et que ça nous rend meilleur. J'essaye de trouver du positif dans cette situation, histoire de ne pas craquer et de tout abandonner. Surtout qu'il ne reste que quelques mois avant les ASPICs, hors de question que je baisse les bras maintenant, je ne veux pas rater mes ASPICs. Je ne m'attends pas à obtenir un Optimal, jusque là, je n'y suis que rarement arrivé dans cette matière, mais si je pouvais avoir un Effort Exceptionnel comme pour mes BUSEs, ça serait vraiment merveilleux. Mais pour parvenir à ce miracle, il va falloir que j'arrête de laisser mon esprit se disperser et que je me concentre. Cela fait quelques semaines qu'il m'est difficile de me concentrer comme avant. Il se passe tellement de choses dans cette école depuis la rentrée que je n'arrive pas à ne pas y penser. Mais j'imagine que vu la situation actuelle, les professeurs seront peut-être un peu plus clément sur nos performances. En tout cas je l'espère sincèrement, je ne me donne pas du mal pour rien. Je n'ai jamais espérer devenir le meilleur élève de ma classe, mais néanmoins, il reste que je suis un élève sérieux et pas forcément des plus mauvais. Il y a évidemment des matières où je suis meilleur que d'autres, mais dans l'ensemble, sur toutes celles que j'ai gardé, j'ai un niveau des plus acceptable. Après tout, si ça n'avait pas été le cas, je ne les aurais pas gardé pour les ASPICs.

Je repose ma plume, me forcer ne me servira à rien je m'en rends bien compte. Je repose le manuel que j'étudiais sur mes genoux et j'ai entendu dire que de toute façon, le professeur Burgess avait donné sa démission, alors j'imagine que son remplaçant n'est pas aussi pointilleux qu'elle sur le rendu des devoirs. Ca me fais bizarre de me dire que ce n'est pas une absence temporaire, qu'elle ne va vraiment plus revenir à Poudlard. Je sais qu'elle me faisait peur, mais ... je ne sais pas, c'était presque devenu une habitude. J'ai souvent prié pour qu'elle soit absente, mais je n'ai jamais envisagé son départ. Est-ce qu'elle me manquera ? Peut-être pas à ce point là, mais disons que les cours de Potions ne seront plus jamais les mêmes sans elle, c'est un fait. Et le fait de penser à elle me fait penser à ce qu'il se passe à Poudlard. Dan veut qu'on s'en aille si ça devient vraiment trop dangereux ici et j'ai accepté. J'ai longuement hésité, on ne va pas se mentir, mais d'une part, je ne veux pas qu'on soit séparé et d'autre part, j'imagine que ma présence ici ne servira pas grand chose au final, alors autant essayer d'aider d'une autre façon, en appelant des adultes compétents à la rescousse. Mais comment déterminer si c'est vraiment dangereux ? Parce que là, concrètement, des gens ont déjà été attaqué. Ca signifie que n'importe qui peut être la nouvelle cible et peut-être que cette fois-ci, la prochaine fois, la personne visée n'aura pas autant de chance que les autres. C'est vrai, si la prochaine fois ce sont des élèves, comment pourraient-ils se défendre contre un monstre ? On n'a pas les réflexes des professeurs. Et de penser à ça me fait penser à l'inscription sur le mur et aux badges rouges. On s'est beaucoup interrogés sur le sujet, que ce soit avec Felicia ou avec l'ensemble des préfets, mais je n'ai pas la sensation qu'on est beaucoup avancé. On a quelques noms, mais c'est tout. Quel est leur lien avec cette histoire ? Y en a-t-il vraiment un ? Et si ce n'est pas le cas, ils font quoi au juste ? Je n'en ai jamais entendu un se plaindre et nous dire clairement ce qu'ils fabriquent, on ne peut pas nier que c'est louche, non ?

Et voilà que j'ai le tournis à force de penser à tout ça et je ne me suis même pas rendu compte qu'on était presque 18h et que la majorité des élèves allaient avoir terminés leur cours. Je commence à en avoir marre de ne rien savoir et de voir que cette histoire a une influence néfaste sur les membres de ma maison. J'ai reçu une lettre des parents de Garry qui s'inquiètent pour leur fils. Et je sais que j'en suis en parti responsable, mais je me demande si tout ça n'aide pas à aggraver la situation. Ca ne peut plus continuer, il faut des réponses et je sais où en trouver. La première fois, elle a réussi à échapper à mes questions, parce qu'il y avait trop de monde, mais je ne compte pas lâcher l'affaire si vite. Candice me doit des explications et je compte bien les entendre. Jusque là, je me suis montré patient et respectueux, ne voulant pas être trop intrusif dans sa vie. Mais je vois bien qu'elle cherche à me fuir. Au début, je ne voyais ça que comme un simple hasard, un mauvais timing, mais ça dure depuis trop longtemps pour que ça ne soit que ça. Il y a hippogriffe sous gravillon ! Il y a quelques jours, j'ai vérifié son emploi du temps, me disant qu'un de ces quatre, il faudrait vraiment qu'on parle, je pense que le moment est venu. J'ai un vague souvenir du cours qu'elle avait en dernière heure, je vais essayer de l'attrape sur le chemin du retour. J'ignore si ça sera efficace, mais qui ne tente rien n'a rien. Je me lève donc, range soigneusement mes affaires et m'en vais en direction de la salle de Métamorphose. Ca fait une paye que je n'y suis pas allé, j'ai arrêté les cours après les BUSEs et ce n'est pas un mal si vous voulez mon avis. En chemin, j'ai failli rentrer dans une personne et la chance - ou le hasard - à voulu que ce soit Candice. C'est un signe, j'en suis sûr ! "Bonjour Candice !" Dis-je en souriant "C'est la fin de journée tu vas pouvoir te reposer ! On marche un peu ? Ca va te faire du bien j'en suis sûr !" Lui proposais-je poliment en guise de préambule.




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR old money. et hedgekey



Archibald Milo de Baskerville
“Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.” Kundera Milan ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9834-candice-rose-tiedoll-reputation-is-everything-terminee#213953https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9853-candice-les-roses-ont-des-epineshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9854-candice-memories#214123https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9856-candice-une-lettre-d-amour#214125https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9855-candice-courriers-express#214124

Arrivé(e) le : 29/06/2018
Parchemins rédigés : 200
Points : 28
Crédit : AnnaSophia Robb — linkya
Année : 5ème année — 16 ans (redoublement)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo   Mar 4 Déc - 12:13

agaçantes suspicions
EXORDIUM.
C’était trop demandé au destin de me laisser encore plus de répit avant de croiser le chemin de mon préfet ? J’avais peaufiné mon mensonge depuis un petit moment mais je ne me sentais pas pour autant prête à faire face à ce genre de confrontation. Oui, une confrontation. Je savais bien qu’il n’allait pas me parler du beau temps, ni du fait que je détestais les cours ou que je n’avais pas l’intention de prendre mon année des BUSEs tant que cela au sérieux avant de longs mois. Je ne croyais même pas en la coïncidence de cette rencontre tant il avait cherché à me parler, ces derniers temps. Je me sentais comme prise au piège et c’était une très désagréable sensation. Pour le moment, je ne pouvais que feindre l’ignorance ou tenter de fuir le sujet un maximum. Est-ce que cela marcherait ? Pas pour longtemps. J’avais confiance en mes capacités de manipulatrice en général mais dans le cas de Milo, cela ne suffirait pas puisque j’étais certaine qu’il était déterminé à me parler de ce fichu badge et des derniers événements marquants en date.

« Bonjour Candice ! » Me dit-il en souriant.

Bon, au moins, il avait l’air de bonne humeur, ce qui signifiait qu’il ne devait pas tant que ça m’accabler de soupçons, au fond. Sauf si cela n’était qu’une façade pour rendre les choses moins compliquées ? C’est ce que j’aurais sûrement fait à sa place pour obtenir des informations.

« C'est la fin de journée tu vas pouvoir te reposer ! On marche un peu ? Ca va te faire du bien j'en suis sûr ! »

Le ton poli qu’il venait de prendre ne m’aurait très honnêtement pas dérangé en temps normal et j’aurais volontiers accepté avec un sourire sincère si je savais qu’il n’avait pas d’autres intentions derrière lui. J’avais certes l’envie de me reposer mais pas de me prendre la tête avec des questions pièges auxquelles je devrais répondre sans me rendre encore plus suspecte. Ca ne sentait clairement pas bon et je n’avais vraiment pas l’envie de marcher avec lui. Je voulais m’éclipser, prétexter quelque chose pour qu’on remette ça à plus tard — à jamais ? — et qu’il m’oublie pour le moment. Il y avait même d’autres élèves avec des antécédents bien plus louches que le mien dans cette école…

« Oui, bien sûr ! J’allais justement faire un tour dehors, ça tombe bien. » Répondis-je en feignant un certain enthousiasme.

Ca tombe très mal, ouais. Killian était supposé me rejoindre un peu plus tard et je ne souhaitais pas qu’il me voie avec Milo sinon il me poserait des questions à ce sujet et je ne ressentirai pas le moins du monde l’envie d’y répondre. J’étais coincée et je ne pouvais strictement rien y faire ! Je jetai quelques coups d’œil discrets à la recherche d’un élément de notre environnement qui pourrait m’aider comme, par exemple, une dispute violente entre quelques élèves, un marécage géant créé par des gamins facétieux en plein milieu du Hall qui obligerait Milo à devoir écourter notre balade ou encore Peeves ! Si seulement Peeves pouvait renverser un pot de peinture sur la tête du septième année, cela me ferait le plus grand bien ! Mais non ! Il n’y avait pas le moindre signe d’un problème à s’occuper dans les alentours.

« Comment s’est passée ta journée ? Ce n’est pas trop dur pour toi de gérer ton année d’ASPICs avec tes obligations de préfet ? Je n’imagine pas la pression que tu dois avoir… » Lançai-je innocemment en poussant un léger soupir à la fin.

Repousser un maximum le moment fatidique… Créer un petit climat aimable avant l’avalanche… Me rassurer une fois de plus par rapport à la crédibilité des mensonges que j’allais lui sortir. Tout cela consommait encore plus d’énergie que de lancer un simple sortilège de Cridurut, c’est moi qui vous le dis.

« Ce n’est pas tout le monde qui peut être aussi polyvalent et responsable. » Ajoutai-je en lâchant un petit rire qui, au fond, était plus nerveux qu’autre chose.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6244-archibald-milo-de-baskerville-je-t-aime-bien-mais-en-cas-de-danger-je-te-sacrifie-directhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6295-archibald-milo-de-baskerville-le-titre-qui-tuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6331-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrierhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6332-express-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrier

Arrivé(e) le : 05/01/2012
Parchemins rédigés : 6562
Points : 9
Crédit : Thomas Brodie-Sangster crédit : Sarah ♥
Année : 7ème année (17 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Brooklyn ♥ Phoenix ♥ Hadley ♥ Blake

MessageSujet: Re: Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo   Mar 4 Déc - 13:58

Candice & Milo

Faire face à l'inévitable !

Nous sommes dans une situation assez particulière elle et moi. Je n'ai strictement rien contre elle, c'est une élève tout à fait charmante et sympathique, qui n'a jamais causé de tort à notre maison. Je n'ai donc rien de particulier, de base, à lui reprocher. Elle se montre toujours agréable et va même jusqu'à nous offrir des cadeaux, à Felicia et moi, alors que ce n'est pas nécessaire. C'est appréciable, évidemment, de voir que notre boulot est reconnu à sa juste valeur, mais le simple fait de nous le dire nous suffirait amplement. J'avoue que d'un côté, je trouve ça trop. Ma Grand-mère m'a souvent dit qu'il faut toujours se méfier des gens trop gentils, surtout quand il n'y a pas vraiment de raison de l'être. Mais en même temps, quel serait son intérêt dans cette histoire ? Si encore elle faisait des bêtises, je pourrais la soupçonner de tenter de me manipuler pour me mettre dans sa poche, mais elle ne fait rien, alors pourquoi se donner autant de mal ? Pour assurer ses arrières ? Peut-être mais ça me semble vraiment trop poussé pour que ce soit vraiment ça. Non, j'aime à croire qu'elle est gentille et généreuse par nature et pas par intention. Elle ne gagnerait rien à faire ça de toute façon, alors je n'en vois pas l'intérêt. Je préfère croire que l'homme n'est pas aussi mauvais qu'on le prétend et qu'il existe du bon en chacun de nous. Je suis peut-être très naïf mais je préfère m'accrocher à cette idée plutôt que de me rendre compte que le monde dans lequel je vis ne correspond pas à ce que j'aimerai, cela me rendrait vraiment triste. Bref, du coup dans cette optique là, je n'ai pas envie d'accabler Candice de reproches ou de suspicions. J'aime à croire que si elle a porté ce badge rouge, c'était pour une bonne raison et qu'elle n'est pas "mauvaise". Peut-être même nous sommes nous trompait sur leur compte, même si là, pour le coup, j'en doute. Après tout, j'ai lu les lettres que Garry a reçu et ça ne laisse pas grande place aux doutes sur leurs intentions.

Je suis content qu'elle accepte de se balader avec moi, quelques instants. On ne va pas se mentir, elle aurait refusé, j'aurai dû lui expliquer que si elle ne voulait pas me parler à moi, elle devra répondre aux questions de notre directrice de maison et qu'elle n'échappera pas à toute cette histoire. Du coup ça aurait été à elle de voir si elle veut me parler à moi ou si elle préfère se confier à notre directrice. Ca aurait pu sonner comme une sorte de menace, mais ça n'aurait pas été le cas, pas vraiment du moins. Disons que je lui aurais laissé le choix de répondre aux questions de l'un d'entre nous, en sachant qu'il est certainement plus facile de me parler que de parler à notre directrice. Encore que, si elle a besoin d'aide, peut-être serait-il plus judicieux de voir avec un adulte, je pense qu'ils seront plus apte à lui porter secours. Enfin bref, la question ne se pose pas, puisqu'elle a accepté et visiblement de bon coeur. Est-ce vraiment de bon coeur ? Je ne saurais le dire mais je vais partir du principe que c'est le cas. Ne commençons pas à soupçonner tout le monde, sinon on ne s'en sortira pas. Je veux juste savoir pourquoi elle s'est embarquée dans cette histoire, c'est tout. J'ai écouté Garry et il m'a démontré qu'il n'avait rien compris à tout ça, je pense donc être assez ouvert d'esprit pour croire que Candice n'est pas une pro sang-pure. Après, de là à penser qu'elle n'a pas compris le but de tout ça, il y a encore un pas. Qu'un gamin de 11 ans ait pris ça pour un jeu, c'est facilement pensable, mais qu'une jeune adolescente de 15 ou 16 ans le croire, moins tout de suite. Je la sais gentille mais pas bête à ce point là. Du coup ça me fait me poser beaucoup de questions. "Parfait alors !" Lui répondis-je en souriant.

J'ai réussi enfin à avoir un tête à tête avec elle, nous allons donc pouvoir entamer une vraie discussion ensemble. Ce n'est pas trop tôt, il faut bien avouer que j'essaye de lui parler depuis la soirée des Poufsouffle et ça remonte à loin maintenant. Mais bon, oublions tout cela et focalisons nous sur ce qui est important. Nous marchons d'un pas tranquille et elle commence la discussion. Evidemment, je ne m'attendais pas à ce qu'elle aborde d'elle-même le sujet, même si ça aurait été bien. Ca nous aurait évité de perdre du temps inutilement. Mais j'imagine qu'échanger quelques banalités ne nous fera pas de mal. Après tout, on ne se connaît pas vraiment, c'est l'occasion de papoter un peu. Elle me demande comment c'est passé ma journée et si ce n'est pas trop dur de jongler entre mon année d'ASPICs et mes obligations de préfet. Il est évident que ce n'est pas facile tous les jours, surtout que je suis une personne qui s'implique beaucoup dans tout ce qu'il fait et que du coup, ça me demande beaucoup de temps et d'énergie. A côté de ça, les ASPICs prennent une part important de mon énergie et je commence déjà un peu à paniquer à l'idée de les rater. J'essaye d'avancer correctement mes fiches de révisions pour n'avoir qu'à les apprendre le moment venu. Là ça commence à être un peu tendu avec tout ce qu'il se passe, j'ai moins de temps à consacrer à mes études et j'ai peur que ça finisse par se ressentir tôt ou tard. Dan me dirait que je panique pour rien et que tout va bien se passer et je suis sûr qu'il a raison, mais c'est plus fort que moi. Je suis d'un naturel stressé, que voulez-vous. "C'est compliqué d'allier les deux, mais ce n'est pas comme si j'avais vraiment le choix. Si d'autres y sont arrivés avant moi, il n'y a pas de raisons que je n'y arrive pas à mon tour !" Après les autres n'ont pas forcément eu à gérer un moment de trouble que nous vivons actuellement. Mais je ne suis pas le seul préfet de 7ème année cette année, si les autres peuvent tout gérer, j'essayerais de faire pareil. "C'est gentil de te préoccuper de ma situation. Tu sais s'en doute que j'essaye de faire de mon mieux pour vous protéger et que j'essaye de faire du mieux possible pour être un bon préfet. Mais pour arriver à faire tout ça, il faut que ... vous m'aidiez à votre tour. Et actuellement, c'est de toi dont j'ai besoin Candice." Je ne savais pas trop comment tourner les choses. J'ignore si son inquiétude est réelle ou pas et au fond, je m'en moque un peu. J'ai des questions et je veux des réponses. Mais si elle pouvait collaborer, ça serait vraiment génial. Alors c'est peut-être un peu bas de tenter de la valoriser au mieux, mais ma Grand-mère m'a toujours dit qu'il faut parfois savoir flatter les autres pour réussir. Et au fond, je ne mens pas, j'ai vraiment besoin de son aide actuellement. Garry ne sait rien de toute cette histoire et ne veut de toute façon pas me parler. Roxy ne veut pas attirer l'attention sur elle et m'a demandé de ne plus lui parler de cette histoire, chose que je vais respecter ... pour le moment. Mais arrivera un moment où elle me devra des comptes. Il ne me reste qu'elle, pour obtenir des réponses.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR old money. et hedgekey



Archibald Milo de Baskerville
“Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.” Kundera Milan ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9834-candice-rose-tiedoll-reputation-is-everything-terminee#213953https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9853-candice-les-roses-ont-des-epineshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9854-candice-memories#214123https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9856-candice-une-lettre-d-amour#214125https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9855-candice-courriers-express#214124

Arrivé(e) le : 29/06/2018
Parchemins rédigés : 200
Points : 28
Crédit : AnnaSophia Robb — linkya
Année : 5ème année — 16 ans (redoublement)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo   Mar 4 Déc - 23:45

agaçantes suspicions
EXORDIUM.
Milo répondit naturellement à mes questions comme si nous n'étions que de simples camarades de maison en train de discuter tranquillement autour d'une tasse de thé. Apparemment, allier son rôle de préfet à ses études n'était pas une tâche simple mais il était obligé de de s'y faire comme pour ses prédécesseurs. Je ne pouvais que le croire car, jusque-là, il n'avait pas manqué à son devoir et même lorsque Niamh Mandragoran ne faisait plus rien de son côté. C'était un bon préfet, effectivement... et un peu trop aujourd'hui, d'ailleurs. Il était lourd avec son enquête. C'était assez étrange de me dire que derrière ce comportement pourtant si naturel se cachait autre chose de plus fâcheux. Si Tracy ne m'avait pas avertie avant, j'aurais certainement été moins sur la réserve... Heureusement que je pouvais compter sur elle pour limiter la casse.

« Oui, c'est vrai. En tout cas, je trouve que tu as toujours mérité ton insigne. » Dis-je en hochant légèrement la tête.

Ça, je le pensais réellement mais je le lui disais simplement pour tenter de m'approprier la discussion et aussi dans le but de le flatter. Mais alors que Milo reprit la parole pour me remercier de m'inquiéter pour lui, il évoqua judicieusement l'idée de vouloir aider et protéger les élèves en obtenant notre aide en retour. J'arquai d'un sourcil en prenant un air surpris. C'était tellement bien introduit de sa part, on s'y croirait presque ! Ce genre de propos étaient tout à fait ce que j’aurais sorti à sa place. Evidemment que son but était de protéger les élèves pour ne pas reproduire les horreurs du passé mais je ne pouvais pas l’aider véritablement dans sa tâche sans me mettre en danger. D’une part, j’avais déjà contribué au début du plan mis en place en me procurant l’ingrédient demandé. Ensuite, si je le lui révélais, cela risquait de se savoir et les auteurs de ces lettres me le feraient sûrement payer. Les murs avaient des oreilles à Poudlard… De plus, j’étais curieuse de voir la tournure des choses évoluer tout en faisant partie de ce groupe d’élite. Wendy ne comprenait pas forcément ma décision d’avoir suivi les instructions que j’avais reçues mais j’étais prête à continuer de marcher sur ce chemin pour le moment.

En quoi pouvais-je donc aider Milo ? En rien. Et au vu de la façon dont il venait d’amorcer le sujet, il valait mieux ne pas trop jouer la carte de l’ignorance. De toute évidence, il savait que je devinerais aisément de quoi il souhaitait parler. La soirée des Poufsouffle était le point de départ de la conversation que nous allions avoir à l’instant et jouer les idiotes joyeuses ne ferait que le conforter dans l’idée que j’étais douteuse. Mon air surpris laissa donc place à une expression assez compréhensive.

« Euh, d’accord. Si j’ai bien saisi, tu veux me reparler de cette histoire de badge ? C’est vrai que nous n’avons pas eu l’occasion d’en parler à la soirée. » Commençai-je en quittant Milo du regard pour observer les marches que je descendais au fur et à mesure.

Par quoi commencer ? Devais-je directement lui dire que je ne savais rien et qu’il perdait son temps ? C’était plus ou moins mon idée de départ mais il fallait que j’argumente, que je ne me contente pas uniquement de cela sinon, il ne me lâcherait pas la grappe.

« J’ai porté ce badge mais je ne suis pas sûre que mon témoignage puisse t’être utile. » Dis-je calmement en relevant à nouveau les yeux vers lui.

Finalement, j’allais y aller doucement. Je ne dirai rien avant qu’il ne pose lui-même ses questions. C’était plus sûr que de prendre soi-même l’initiative de parler et de risquer de lâcher une ou deux phrases suspectes qu’il n’avait pas besoin de savoir ou qu’il n’aurait, de toute façon, jamais cherché à connaître. En lui laissant le soin de gérer l’interrogatoire, c’est lui qui risquerait d’omettre de me demander certaines choses et cela me permettrait par la même occasion de mieux réfléchir à mes réponses et de pouvoir éventuellement anticiper les prochaines questions.

« Que veux-tu savoir ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6244-archibald-milo-de-baskerville-je-t-aime-bien-mais-en-cas-de-danger-je-te-sacrifie-directhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6295-archibald-milo-de-baskerville-le-titre-qui-tuehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6331-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrierhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6332-express-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrier

Arrivé(e) le : 05/01/2012
Parchemins rédigés : 6562
Points : 9
Crédit : Thomas Brodie-Sangster crédit : Sarah ♥
Année : 7ème année (17 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Brooklyn ♥ Phoenix ♥ Hadley ♥ Blake

MessageSujet: Re: Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo   Lun 10 Déc - 11:16

Candice & Milo

Faire face à l'inévitable !

Je lui offre un sourire reconnaissant. Elle n'est pas obligée de dire cela mais j'apprécie qu'elle le fasse. On ne va pas se mentir, je manque cruellement de confiance en moi. Et même si Dan me le répète régulièrement, ça ne fait pas le même effet que quand c'est un autre élève. Non pas que l'avis de Dan ne compte pas ou moins, bien au contraire, mais quand on est amoureux, est-on vraiment objectif ? Après c'est amusant de penser ça pour lui alors que je n'ai aucun doute sur ses compétences et je ne doute pas un instant qu'il sera un bon photographe s'il le souhaite. A mes yeux, il réussira tout ce qu'il entreprendra, tant qu'il s'en donne un minimum les moyens. Mais quand ça me concerne moi, j'y crois moins. Juste parce que c'est moi. Mais là où je peux me bercer d'illusions en pensant que Dan le dit par amour, Candice elle n'a aucun intérêt de me flatter. Je veux dire, même si elle voulait vraiment le faire sciemment, elle n'obtiendrait rien de plus de moi. Si elle fait une connerie, je serais là pour la punir, qu'elle soit gentille avec moi ou non. Evidemment, je prendrais plus de plaisir à sanctionner Jade que Candice, c'est un fait, mais la sanction sera similaire malgré tout, pas de favoritisme. Du coup j'apprécie qu'elle me rassure un peu, je me dis que je ne suis pas si mauvais que ça. Je n'ai pas vraiment eu de retour négatif. Je ne doute pas un instant que si je demandais à Jade, elle serait désagréable, mais elle l'est tout le temps, alors j'imagine qu'elle ne fera pas d'exception avec moi. Mais pour les autres, ils ont l'air d'être plutôt satisfaits de m'avoir à leur tête depuis 3 ans maintenant. J'imagine que c'est plutôt bon signe ! "Merci !" Lui répondis-je sincèrement.

Je ne sais pas trop comment aborder le sujet qui m'intéresse actuellement. Je l'ai déjà fait avec Maxime mais ça n'a pas été un franc succès, on ne va pas se mentir. Je n'ai pas eu de meilleures chances avec Garry, du coup j'angoisse un peu de le faire avec Candice. Chacun est différent des deux autres et les raisons le sont tout autant. Garry n'a pas supporté que je revienne sur ma parole et que je lui mente. Et ça va m'être difficile de lui en vouloir pour ça. J'essaye d'arranger les choses mais c'est assez compliqué vu qu'il ne veut pas me parler. Je ne connais pas assez Maxime pour qu'il accepte de se confier et on ne peut pas nier que je ne connais pas franchement plus Candice. Elle est de ma maison, alors c'est plus facile de l'aborder et mes questions sont peut-être plus légitimes qu'elles pouvaient l'être auprès du Serpentard. Mais ça ne signifie pas pour autant que ça va être facile de sortir les vers du nez de la demi-soeur de Tracy. J'essaye donc d'aborder le sujet sous un angle différent d'avec Maxime. J'essaye de valoriser l'implication de Candice au sein de sa maison et auprès de moi. Elle paraît étonnée au début mais finit par comprendre de quoi il s'agit. Tant mieux, ça nous fera gagner du temps. "C'est ça, tu as tout compris !" Dis-je dans un premier temps. Le moment était très mal choisit durant la soirée des Poufsouffle, j'en conviens, mais je pense qu'il est grand temps de revenir sur le sujet maintenant. Elle avoue d'elle-même qu'elle a porté le badge. C'est plutôt une bonne chose je n'aurais pas vraiment apprécié de la voir me mentir sur le sujet. Parce que si elle ment sur ça, elle pourrait mentir sur tout le reste et là, elle deviendrait vraiment suspecte. On a été plusieurs à la voir avec, donc mentir n'est pas dans son intérêt. Maintenant reste à savoir pourquoi elle le porte et là, c'est une toute autre histoire. "Pour commencer, tu pourrais me dire pourquoi tu as accepté de le porter ?" Mon ton n'est pas accusateur, en colère ou réprobateur. Je n'ai pas changé d'attitude avec elle. Je veux vraiment qu'elle se sente suffisamment à l'aise et en confiance avec moi pour se confier. J'ai lu les lettres, je sais donc de quoi il en retourne ... enfin plus ou moins en tout cas. Du coup il est assez légitime que je sache pourquoi elle s'est aventurée dans cette histoire. Garry l'a fait parce qu'il ignorait de quoi il en retournait. Roxy l'a fait pour infiltrer le camp adverse. Et Candice alors ?



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR old money. et hedgekey



Archibald Milo de Baskerville
“Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.” Kundera Milan ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire face à l'inévitable ♔ feat. Milo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Cinquième Étage
-
Sauter vers: