AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 For our interest ♔ feat. Wendy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9834-candice-rose-tiedoll-reputation-is-everything-terminee#213953https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9853-candice-les-roses-ont-des-epineshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9854-candice-memories#214123https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9856-candice-une-lettre-d-amour#214125https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9855-candice-courriers-express#214124

Arrivé(e) le : 29/06/2018
Parchemins rédigés : 236
Points : 34
Crédit : AnnaSophia Robb — linkya
Année : 5ème année — 16 ans (redoublement)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: For our interest ♔ feat. Wendy   Dim 14 Oct - 3:30

petites manigances...
EXORDIUM.
Le couloir des cachots… Ce n'était pas l'endroit le plus chaleureux du château, ni même le plus glamour mais il avait tout de même l'avantage de n'être que peu fréquenté. Les Serpentard y trainaient de temps en temps en attendant le cours de Potions ou bien de rentrer dans leur salle commune mais il était si grand et il regorgeait tellement de petites pièces et d'autres petits corridors que l'on pouvait toujours trouver le moyen d'être tranquille pour un moment. Je scrutai attentivement les murs et les plafonds humides des lieux comme si je les redécouvrais. A vrai dire, je n'avais jamais vraiment passé autant de temps là-bas et ce froid mêlé à l'odeur de renfermé de ces lieux n'était pas pour me plaire. Je me demandais bien comment mes camarades pouvaient aimer passer la nuit dans ces sous-sols où la lumière ne filtrait pas et où les fenêtres ne donnaient sur rien de bien incroyable que le Lac Noir et son énorme calamar géant. La seule chose qui pouvait remonter la note du décor, c’était la disposition et les ornements plutôt somptueux de leur salle commune. Je ne l'avais encore jamais visité mais les dessins des élèves ou encore leurs descriptions de la pièce suffisaient à donner une image assez précise de cette fameuse salle. C’était d’ailleurs sûrement là-bas que devait être Wendy. Je lui avais donné rendez-vous ici-même, après son cours de Divination, pour lui parler de deux choses importantes : en premier lieu, cette histoire de lettre anonyme qui m'avait fait porter un badge en forme de goutte sanglante puis le cas de Tracy qui devait être traité au plus vite.

Wendy était bien la seule personne dans ce château en qui j'avais réellement confiance et à qui je disais tout, que ce soit mes véritables pensées ou mes manigances à venir. Elle était ma meilleure amie, tout autant ma force que ma faiblesse puisque nous nous soutenions et nous apprécions beaucoup mais si elle le voulait, rien n’empêchait Wendy de pouvoir me faire plonger dans les abysses en révélant mes secrets. Ceci dit, ce n’était pas une chose à laquelle je pensais tant je m'étais attachée à elle depuis que je l'avais côtoyée après mon redoublement.

Faisant les cent pas au fond du couloir désert, je replaçais sans cesse l’une de mes mèches de façon nerveuse tout en pensant justement à la lettre anonyme. Apparemment, ces histoires de pro-sorciers n’étaient pas terminées et un groupe allait prendre le relai de Blackman mais d’une autre manière. C’était assez inquiétant mais en même temps, je savais que je ne risquais rien de par mon statut de sang-pur. Le seul danger résidait dans l’affichage de ce badge qui n’avait rien de discret. C’était une bonne manière de montrer son engagement envers ce destinataire mystérieux mais aussi une façon d’attirer les soupçons des autres… J'aurais mille fois mieux préféré rejoindre un endroit secret pour y retrouver tous ceux qui étaient aussi intéressés par les idées de ce courrier. Même Tracy avait remarqué que quelque chose de bizarre se tramait au point où elle m’avait directement questionnée en m'envoyant une lettre courte. J'avais tenté de la distraire, de lui faire croire que ce n’était rien mais visiblement, elle n’était même pas la seule à s’interroger là-dessus et il était évident que Tracy n’allait alors pas forcément lâcher l’affaire. C’était embêtant et elle risquait, un jour ou l’autre, de se rendre compte que je portais effectivement le badge malgré tous mes efforts pour le cacher à l’aide d’un sortilège lorsque je devais croiser Tracy ou aller lui parler.

La question était donc de savoir pourquoi j'avais décidé de rejoindre ce groupe. je disais à Finnbjörn Sørensen que j'étais totalement anti-moldus mais que je cachais mon véritable avis pour des raisons évidentes tout comme je disais aux autres que je ne pouvais pas supporter l’intolérance envers les moldus. Ma version changeait en fonction de mon destinataire mais dans le fond, je me fichais bien de cette histoire de sang-pur puisque j'avais toujours vécu dans le milieu des moldus à Gloucester et cela ne m'avait jamais porté préjudice. J'avais été la reine de la cour de récréation, avais savouré chaque moment dans mon club de danse et je m'entendais bien avec les nés-moldus. De plus, pour rien au monde, je ne pouvais prétendre avoir un jour apprécié Blackman et ses sbires puisque j'avais été torturée par eux lorsque le mensonge de Tracy avait été révélé. La vérité était que ma curiosité était bien trop grande pour que je ne décline l’invitation de cette fameuse lettre anonyme…





Dernière édition par Candice R. Tiedoll le Dim 2 Déc - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8212-poussez-vous-j-arrive-wendy-d-hastingshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8224-wendy-sa-petite-courshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8223-wendy-progression-ascension-et-succeshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8220-wendy-courrier-et-lettres-d-admirateurshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8221-wendy-uniquement-pour-les-autographes

Arrivé(e) le : 21/08/2017
Parchemins rédigés : 308
Points : 0
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Joanne

MessageSujet: Re: For our interest ♔ feat. Wendy   Lun 15 Oct - 22:02

    Wendy était d'une humeur massacrante. La lettre qu'elle venait de recevoir de la part de Tracy l'avait mise hors d'elle ! Il avait fallu qu'elle marche en long et en large à travers la Salle Commune, qu'elle déchire en minuscules miettes la lettre et qu'elle la jette dans le feu de la cheminée pour parvenir à se calmer. Juste un peu, juste afin de pouvoir endosser une nouvelle fois le rôle de la fille blessée et perdue et pouvoir répondre à la Serdaigle.

    Une fois le hibou envoyé, Wendy avait jeté la plume et l'encrier également dans le feu, histoire de calmer ses nerfs mais rien n'y faisait. Tout était de la faute de l'irlandais. Qu'est-ce qu'il avait donc dans la tête pour se comporter de cette manière avec elle ? Il allait le regretter. Oh oui, il allait regretter de l'avoir repoussée et ignorée alors qu'elle avait tout fait pour l'introduire dans le milieu. Au diable sa belle gueule, il allait comprendre très vite qu'il ne fallait pas se mettre à dos les Hastings.

    C'est encore énervée qu'elle sortit de la Salle Commune pour rejoindre Candice qui lui avait donné rendez-vous. Visiblement sa meilleure amie voulait lui reparler de la lettre anonyme qu'elle avait reçue et Wendy était toute disposée à l'aider à condition qu'elle arrive à évacuer sa colère dans un premier temps. Et pour ça, elle allait devoir libérer la pression auprès de Candice en lui racontant tout ce qu'elle avait sur le cœur. Elle savait qu'elle saurait écouter et peut-être même l'aider s'il le fallait. Et Candice était là, dans le couloir. La rejoignant à grandes enjambées, Wendy entra sans attendre dans le vif du sujet.

    "Désolée de te dire ça Candice, mais ta sœur ne sert vraiment à rien !" débuta-t-elle en faisant de nouveau les cent pas devant la Poufsouffle.

    "Tu te souviens quand je t'ai raconté qu'au gala Rioghbhardan m'avait chaque fois repoussée quand les photographes voulaient nous prendre en photo ? Déjà, il n'y avait rien d'extraordinaire, je voulais lui tenir le bras ou me mettre à ses côtés, rien d'anormal pour deux personnes ayant travaillé sur un projet commun. Chaque fois, il repoussait mon bras ou se décollait de moi... c'était complètement incompréhensible, blessant et humiliant ! De quoi avait-il peur, dis-moi hein ?! Tous les artistes posent devant les photographes de cette manière ! C'était complètement ridicule !" pesta-t-elle en agitant les bras.

    "Dès la rentrée j'ai envoyé un hibou à l'irlandais pour qu'on trouve un moment pour discuter. Je voulais comprendre, c'est trop demander ? Tu sais ce qu'il m'a répondu Candice ? Tu peux toujours attendre, on n’a rien à se dire. Ou un truc du genre. Non mais il se croit où ? Je me suis donné du mal pour le faire connaître, pour faire reconnaître son travail, je lui ai fait découvrir un monde que des tas de gens rêveraient d'intégrer et lui qu'est-ce qu'il fait ? Il me repousse, m'ignore et refuse de me parler ! C'est scandaleux ! Il s'est servi de moi, Candice ! Il a obtenu ce qu'il voulait, son moment de gloire et maintenant il me jette ! Je ne le laisserai pas faire ça, c'est mal me connaître." poursuivit-elle en se plantant devant Candice.

    "Et tu sais quoi ? J'ai demandé à Tracy de m'aider à trouver un moyen de rencontrer Rioghbhardan pour le forcer à s'expliquer. Je lui ai dit de ne pas lui demander directement de venir me voir car il allait refuser à coup sûr. Tracy est son amie, je pensais qu'elle pourrait m'aider. Mais QUE DALLE ! Elle n'a rien trouvé de mieux que de lui dire quand même qu'il devait venir me parler... et bien entendu l'autre tête de mule a refusé. Prévisible ! Ta sœur ne sert à rien. On ne peut pas compter sur elle ! Il va falloir que je me débrouille toute seule et je ne peux même pas compter sur un sort, j'ai toujours autant de mal à faire obéir ma baguette !" conclut-elle avant de pousser un râle de rage précédé d'une lente inspiration, les yeux fermés.

    "Ça va mieux. Excuse-moi Candice, j'avais besoin d'évacuer." finit-elle d'une voix plus calme en remuant ses longs doigts pour se détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9834-candice-rose-tiedoll-reputation-is-everything-terminee#213953https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9853-candice-les-roses-ont-des-epineshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9854-candice-memories#214123https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9856-candice-une-lettre-d-amour#214125https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9855-candice-courriers-express#214124

Arrivé(e) le : 29/06/2018
Parchemins rédigés : 236
Points : 34
Crédit : AnnaSophia Robb — linkya
Année : 5ème année — 16 ans (redoublement)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: For our interest ♔ feat. Wendy   Dim 2 Déc - 18:38

petites manigances...
EXORDIUM.
Le silence plana durant plusieurs minutes avant qu’une petite lumière n’éclaircisse l’endroit où j’étais. Une porte s’ouvrit et une fine silhouette en sortit. Voir Wendy débarquer dans ce couloir sombre d’un pas ferme et décidé me fit rapidement comprendre qu’elle était de mauvais poil. J’ignorais ce qui avait pu la rendre aussi aigrie mais ce n’était pas bon signe et je me doutais que nous allions parler du badge après qu’elle ne m’explique la raison pour laquelle elle semblait si contrariée. Son visage ne perdait jamais de son charme lorsqu’elle était énervée mais elle paraissait plus effrayante et je savais que personne au monde ne voulait la voir en colère. Je l’interrogeai du regard et n’eus pas à attendre bien longtemps avant d’obtenir mes réponses. Visiblement, ma demi-sœur était la source de son irritation et je l’observai faire les cent pas tout en la laissant poursuivre. Elle me rappela ce fameux gala auquel elle avait invité Rioghbhardan et auquel ce dernier l’avait repoussée plusieurs fois devant les photographes. Ce scandale m’avait outrée, lorsqu’elle me l’avait raconté. Je ne m’étais pas mêlée de cette histoire mais j’avais trouvé que le Poufsouffle aurait pu faire un effort devant une Hastings ! Surtout en tant qu’invité. S’il n’avait pas voulu entrer dans cet univers, il aurait dû faire marche arrière bien avant. Mais non, il s’était comporté comme un idiot… Je comprenais tout à fait le sentiment d’humiliation et d’incompréhension que ma meilleure amie avait ressenti à cet instant. Elle avait tant prévu les choses, les avait organisées pour que tout se passe bien et qu’aucune coquille ne gâche sa soirée et il avait fallu qu’il échappe à son contrôle. A sa place, j’aurais été folle et j’aurais cherché à me venger. Personne n’avait le droit de sortir de notre influence.

« Je ne sais pas pourquoi cet idiot a fait machine-arrière mais oui, j’ai trouvé ça super odieux de sa part quand tu me l’as raconté. Tu as sûrement été trop sympa avec lui quand t’as voulu le sortir de sa médiocrité en exploitant son potentiel. Il ne méritait pas de profiter de ton talent. » Lâchai-je en roulant des yeux.

Nous faisions tous des erreurs mais celle-là lui avait coûté assez cher. Certains médias s’étaient servis du scandale pour écrire des articles peu flatteurs à l’égard de Wendy, en déformant et en exagérant les choses. J’avais tout fait pour lui apporter mon soutien durant cette période même si je savais qu’elle était suffisamment forte pour y faire face et redorer son image peu de temps après. En général, les scandales de célébrités ne faisaient jamais long feu.

La suite de ses confidences confirmèrent le comportement exécrable dont avait fait preuve Rioghbhardan. Il avait envoyé Wendy balader alors qu’elle avait cherché des réponses au fiasco de cette soirée. Elle avait entièrement raison sur le fait que sans elle, il n’aurait rien été. Sans elle, il n’aurait pas brillé pour son don dans la photographie. Elle aurait pu le propulser encore plus haut mais il avait ruiné sa chance. Je le trouvais vraiment beau et adorable dans les lettres qu’il m’envoyait mais j’étais bien trop solidaire envers Wendy pour lui pardonner cela même si je ne comptais pas pour autant sortir les crocs en face de lui à moins que Wendy ne me demande de le faire. Je ne l’aurais pas fait en temps normal mais pour elle, cette pensée était naturelle.

Elle continua en évoquant Tracy qui devait l’aider à trouver un moyen de rencontrer Rioghbhardan sans qu’il ne la fuie à nouveau. Mais elle avait manqué d’intelligence en organisant son coup. Cela ne m’étonnait pas vraiment de ma demi-sœur qui pouvait être maladroite mais tout de même ! Elle avait ce côté fouineuse et plutôt habile quand elle le voulait. C’était une qualité que je lui reconnaissais sans conteste. En revanche, il fallait croire qu’elle n’était douée dans cet art que quand cela concernait sa propre pomme. Je lâchai un soupir, dans un mélange d’agacement et de désespoir. Bon, il fallait quand même que Wendy se calme et j’attendis qu’elle ne déstresse un bon coup avant de reprendre la parole. Elle prit le temps de s’excuser et j’hochai la tête de gauche à droite pour lui faire comprendre que je ne lui en voulais pas. Sa situation justifiait totalement sa nervosité. Ne plus maîtriser quoi que ce soit, c’était infernal.

« On peut compter sur Tracy quand elle est en situation d’urgence mais dans des cas comme ça, ça me désole de le dire mais elle est effectivement incompétente, dis-je en commençant à faire de nouveau les cent pas, l’index entre mes lèvres. Je ne sais pas ce qu’elle ferait sans moi, tu sais. Elle serait encore en train de faire un élevage de fourmis… Bref. Tant pis, il va falloir qu’on trouve un moyen d’obliger Rioghbhardan à te voir ! Il ne peut pas se sortir de cette situation sans en payer les conséquences. Il te doit beaucoup pour le soutien que tu lui as apporté et s’il a cru que c’était gratuit, il se met le doigt dans l’œil. Tu es une Hastings et lui n’est rien. En un claquement de doigts, tu peux lui bousiller son avenir grâce à ta famille ! »

Comment forcer ce crétin à une confrontation avec Wendy ? Certainement pas en le lui demandant par lettre. Il fallait utiliser l’art de créer des coïncidences… L’art de créer un scénario qui puisse le mener sur le chemin de ma meilleure amie. Comment ? En créant une fausse invitation à un endroit quelconque ? Mais si Wendy avait déjà créé du forcing plusieurs fois auprès de lui, il risquerait de se méfier. En revanche…

« Je sais ! » M’exclamai-je en souriant machiavéliquement.

J’attendis quelques secondes avant de me lancer. L’idée était drôle… Très drôle. Un peu glauque, peut-être mais tant pis. Il l'avait mérité.

« On va le forcer à te rencontrer. Il n’aura pas le choix car il ne pourra pas refuser. Pour ça, on va avoir besoin d’une arme irrésistible : Jaswinder. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: For our interest ♔ feat. Wendy   

Revenir en haut Aller en bas
 
For our interest ♔ feat. Wendy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Les Cachots et Sous-Sols
 :: Les Couloirs des Cachots
-
Sauter vers: