AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours n°1 des 3ème années : Introduction à l'Arithmancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8866-professeur-magnus-h-vaatividya-poste-d-arithmanciehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8877-professeur-magnus-h-vaatividya-arithmancie-culture-bonne-chere-et-theories-en-tout-genre#196869https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8880-magnus-h-vaatividya-les-rp-d-un-nouveau-professeurhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8878-magnus-h-vaatividya-pas-de-pub-sous-peine-de-maleficeshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8879-magnus-h-vaatividya-concision-et-precision

Arrivé(e) le : 25/11/2017
Parchemins rédigés : 250
Points : 0
Crédit : google
Année : Professeur d'Arithmancie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Cours n°1 des 3ème années : Introduction à l'Arithmancie   Mer 5 Sep - 13:36

Alors que le soleil est encore bas sur l'horizon, le professeur vient ouvrir sa salle de cours après avoir pris un petit déjeuner équilibré dans ses appartements.
Magnus n'avait pas changé ses habitudes et même s'il ne doutait pas de la compétence des elfes de maisons, il n'allait jamais prendre ses repas dans la salle commune. Cela l'isolé un peu de ses collègues et des élèves mais ce n'était pas forcement pour lui déplaire, il n'était de toute façon pas très à l'aise dans les situations avec trop de mondes et avec les banalités du quotidien.

Les élèves de troisième année allaient arriver d'ici une demi-heure pour le premier cours d'Arithmancie de leur vie. C'était un peu une nouveauté pour Magnus, l'année passée il y avait eu très peu d'élève à prendre cette option après les fameux événements et ce qui faisait qu'aujourd'hui sa classe de quatrième année était quasiment déserte.

Cependant, cette année il y avait beaucoup plus de volontaire. Le professeur se demandait si il avait réussi par son travail et le bouche à oreille à redorer un peu le blason de sa matière aride et ingrate ou s'il s'agissait simplement du fruit du hasard. Il avait aussi entendu quelques rumeurs au sujet de certains élèves mais n'y avait pas accordé beaucoup d'importance. Pour lui c'est avant tout leur comportement dans la classe qui importait.
Il était cependant satisfait de voir que la jeune Reid avait choisi de suivre son cours. Leur échange de courrier l'année passée avait été intéressant et il espérait la voir suivre ses cours.

Le professeur ouvrit les fenêtres pour faire entrer un peu d'air frais. Une odeur de rosée du matin et de fin d'été entra dans la salle et on pouvait entendre le chant des oiseaux. Magnus alla chercher des petits fascicules qu'il avait personnellement rédigé et il en déposa un exemplaire sur chaque bureau. Il s'agissait de fiches synthétiques et didactiques sur l'arithmancie, quelque chose de définitivement plus moderne que l'ouvrage vieillot inscrit au programme.
Le challenge avec les débutants en arithmancie étaient de leur faire prendre gout à la matière surtout d'un aussi jeune âge.

Finalement, le professeur lissa son costume et attendit l'arrivée des élèves. Quand ceux ci arrivèrent, il les salua d'un signe de la tête et les invita à prendre place à un bureau dans la salle au milieu des bibliothèques.

"Bonjour et bienvenue à tous à votre premier cours d'Arithmancie. Je me présente ; Professeur VaatiVidya. Nous aurons toutes les semaines une heure de cours ensemble, le jeudi matin de huit heure à neuf heure. Ce n'est pas beaucoup, ainsi je compte sur votre ponctualité et votre assiduité.

Au cours de cette année, je vais vous présenter les différentes disciplines arithmantiques et vous en apprendre les bases. Nous aurons aussi l'occasion de faire un point sur l'histoire de l'arithmancie à travers les âges et pour finir il y aura aussi plusieurs cours sur les différents symbolismes des nombres.

Pour commencer, et pour apprendre à vous connaître, je souhaiterais que chacun votre tour, vous vous présentiez et que vous m'expliquiez avec vos propres mots ce que vous connaissez de l'arithmancie. Et je vais faire de même.

Je suis donc le Professeur Magnus VaatiVidya, j'ai étudié à Durmstrang avant de poursuivre mes études dans plusieurs université magique sur des sujets comme l'Arithmancie, la psychologie et les sciences occultes oubliées. J'ai parcouru ensuite le monde magique dans le cadre de mes recherches tout en donnant régulièrement des conférences sur mes spécialités. J'ai décidé il y a bientôt deux ans de me stabiliser et j'ai postulé pour le poste que j'occupe à ce jour."


Magnus croisa les mains devant lui avant de jeter un regard circulaire et d'inviter l'élève le plus proche à prendre la parole.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9415-mad-max-termineehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9424-max-i-dont-need-luck-i-have-youhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9423-max-i-have-a-bad-feeling-about-thishttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9422-max-pass-on-what-you-have-learnedhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9421-max-the-garbage-will-do

Arrivé(e) le : 13/03/2018
Parchemins rédigés : 404
Points : 0
Crédit : Avatar ✿ bazzart (ft Willa Holland) Signature ✿ frimelda
Année : 3ème année (13 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Charli B. Ethergsen & R. Sleibhin Norgarstein

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 3ème années : Introduction à l'Arithmancie   Ven 14 Sep - 3:33


ARITHMANCIE ft. LES TROISIEMES
Il y avait un mélange d’excitation, d’appréhension, et d’une certaine déception quand Max se dirigea vers la salle où aurait lieu son premier cours d’arithmancie. Parce que c’était le premier d’une longue série, qu’elle en attendait beaucoup, mais aussi et surtout parce qu’elle et Sage avaient pris ce cours ensemble tout en spéculant sur les activités secrètes du professeur qui, d’après les rumeurs qui couraient, serait un psychopathe cannibal et kidnapperait des élèves pour les manger après avoir effacé toute trace d’eux dans la mémoire des autres. Sur le moment, la théorie paraissait plus plausible que loufoque, mais maintenant que la pointe d’amertume qui ne la quittait plus depuis cette étrange dispute ne faisait que grandir, il lui était difficile de voir cette histoire autrement que comme une divagation enfantine évoquée comme une blague.
Après avoir rasé les murs pendant quelques instants, Max releva la tête une fois arrivée dans le bon couloir pour découvrir ses camarades. Elle savait que Jayden avait pris cette option, mais elle était un peu plus étonnée pour Roxy, à qui elle adressa un sourire avant de se diriger vers son ami Serpentard. Saluant au passage Jazz – dont la présence la surprenait également – elle se dépêcha de rejoindre Jayden avant elle.

« Essaye de pas perdre la tête… » lança-t-elle en passant près de lui avec un sourire presque moqueur. « J’ai entendu dire qu’on en avait plutôt besoin pour ce cours là. »

Un mouvement de sourcil suggestif plus tard, elle s’engouffra dans la salle dans les premiers pour avoir le loisir de choisir sa place. Il était bien trop tôt pour un tel cours. En effet, elle avait entendu – principalement grâce aux oreilles baladeuses de sa meilleure amie – que l’arithmancie était un cours particulièrement difficile, et malgré l’heure, il allait bien falloir qu’elle s’y accommode au mieux.
Assise sagement à sa place, Max commença à sortir ses affaires et son manuel pour se préparer au début du cours avant de remarquer les documents déjà distribués sur la table. Un peu perplexe, elle trouvait que l’initiative ressemblait à de la pub ou à des tracts de boite aux lettres plutôt qu’à un cours, mais un rapide coup d’oeil à leur contenu lui permit de saisir le pourquoi du comment. Oui, ces fascicules seraient probablement plus faciles et plus agréables à assimiler qu’un énorme ouvrage déjà un peu rattrapé par les années.
Un rapide tour sur la ponctualité, l’assiduité, le programme de l’année et le professeur au costume parfait commença son cours par une présentation rapide une fois que tout le monde fut installé. Il proposa que chacun se présente et apporte avec lui sa définition de l’arithmancie, ce qui était le genre de chose que Max ne comprenait jamais vraiment chez les professeurs. Il y avait les registres, s’ils voulaient les connaître, non ? Afin de montrer l’exemple, il donna des détails sur ses études et son parcours en tant qu’arithmancien. Durmstrang ? Voilà qui était intrigant. Après Beauxbâtons cet été, peut-être y aurait-il moyen d’en savoir plus sur cette école cette fois-ci. Le professeur VaatiVidya semblait plus que qualifié et professionnel, ce qui la rassura un peu. Elle restait toujours un peu sur ses gardes après le fiasco de l’année dernière pendant les cours. D’accord, ils n’avaient pas une classe facile mais tout de même… Au moins, ça en ferait un qui savait ce qu’il faisait. Il croisa ses mains devant lui comme pour indiquer qu’il avait terminé et invita du regard quelqu’un à enchaîner. Un rapide coup d’oeil à la salle, et Max s’aperçut de la réserve – ou de la timidité – ambiante qui régnait. Alors, elle décida de se lancer ; de toute façon, ils se connaissaient déjà tous ou presque et le professeur ne pourrait pas juger si elle disait une bêtise puisqu’il s’agissait du premier cours. En théorie. Et puis, il n’allait pas la manger. Enfin, pas tout de suite. Elle prit une inspiration et afficha un air qu’elle espérait normal – loin de son air hautain habituel qu’on lui reprochait si souvent – avant de lever la main pour prendre la parole.

« Je suis Maxine MacPherson. » commença-t-elle, jugeant inutile d’annoncer sa maison puisque le bleu de sa cravate parfaitement nouée suffisait amplement pour donner cette information. « L’arithmancie consiste à faire des prédictions en se basant sur des nombres et des calculs. Un peu comme la divination mais avec un peu plus de mathématiques et un peu moins de… feuilles de thé. »

Retenant une grimace méprisante, elle se tut. Max espérait quand même que son dégoût pour la divination qu’elle considérait comme une blague d’inexactitude ne se verrait pas trop quand même. En tant que grande scientifique magique en devenir, elle ne pouvait que souligner les faits : les mathématiques ne mentaient jamais, les feuilles de thé, les brindilles et les étoiles, si.


Noctae sur Bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 495
Points : 0
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 3ème années : Introduction à l'Arithmancie   Ven 14 Sep - 20:08

J’ai finalement décidé de prendre arithmancie comme option, cela me paraissait une bonne idée, pour mon avenir professionnel comme dirait les adultes responsables. Maintenant que je me dirige vers la salle, je ne suis plus si sûre. Bien que Spencer ait pris le temps de m’expliquer l’introduction du livre conseillé l’année dernière par le professeur VaatiVidya, je ne suis pas sûre que cette matière soit à ma portée…Surtout que le professeur a bien indiqué que la première année était très théorique. J’espère que j’arriverai à passer au travers. Et sans Jade, Maddie ou Joanne pour faire passer la pilule, ça me parait le bout du monde.

J’ai envie de faire demi-tour, mais maintenant c’est trop tard ! Et puis je les comprends, ça fait quand même moins rêver que les créatures magiques ou le vol. Des chiffres. Plein de chiffres. Mon dieu qu’est-ce que je fais là. Machinalement, j’essaye d’attraper une mèche de mes cheveux pour l’entortiller autour de mon doigt alors que j’arrive dans le couloir… Mais ça c’était oublié que j’avais décidé sur un coup de tête, ou sous le coup de l’ennui de passer à une coupe courte. Ça m’évitera au moins de tripoter mes cheveux nerveusement.

Heureusement, il y a au moins Maxine dans ce cours, je lui rends son sourire. On ne se connait pas beaucoup en dehors des cours, mais je la trouve agréable. Elle se hâte de rejoindre Jayden, me laissant avec Jaswinder. La belle et la bête dans le couloir en quelque sorte ! La serpentard et sa dégaine de rêve, et euh…moi. C’était peut-être pas une si bonne idée, les cheveux courts, la cicatrice à l’air. Bon, ben au moins je mets en valeur les autres, c’est toujours ça de fait. Est-ce que Jayden va me détester si elle s’installe à côté de moi ?

Je m’installe à une table et sort mes affaires, écoutant tranquillement le discours du professeur. Le premier cours est souvent un peu rengaine, mais ça doit être difficile de faire original. Je feuillète distraitement le fascicule présent sur la table. La matière est un peu moins impressionnante de cette manière là. Mais je ne pense pas que cela la rendra plus facile. Quant à me présenter et dire ce que je sais de l’arithmancie ? Eh bien pas grand-chose finalement. Maxine ouvre le bal en expliquant en quoi consiste la partie probabilité. Je lui lance un sourire amusé… tu m’étonnes que ça a l’air plus fiable que les feuilles de thé, on dirait un passe-temps de grand-mère, la divination ! J’essaye de me souvenir des termes utilisés par le professeur dans son courrier pour formuler ma réponse de manière claire. Mais je crois que je n’égalerai jamais une serdaigle sur ce point !

« Roxy Reid… L’arithmancie permet aussi d’utiliser des calculs pour comprendre l’utilisation des chiffres dans la structure des sortilèges. On peut s’en servir pour briser des maléfices. » Personnellement, je m’intéresse à la matière pour cette partie pratique, la prédiction ce n’est pas trop mon objectif. En revanche, comprendre l’importance des nombres pour les enchantements ou les constructions magiques, que je choisisse de devenir ingénieure ou architecte ou artisan un jour, ça me paraît indispensable. Alors il faut vraiment que je me fasse violence et que je m’enfonce toute cette théorie à venir dans le crâne. Haut les cœurs. Je vais y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9837-jaswinder-don-t-spend-your-time-on-d-list-personalitieshttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9878-jaswinder-forget-the-rest-cause-i-m-the-besthttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9882-jaswinder-dear-lovehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9883-jaswinder-de-jolies-marguerites-sur-le-haut-de-ses-i

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3863
Points : 2
Crédit : (c)
Année : 3ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 3ème années : Introduction à l'Arithmancie   Ven 14 Sep - 23:45


introduction à l’arithmancie
Jaswinder & sa classe

Il n’avait même pas fallu une semaine à Jaswinder pour comprendre que le jeudi matin était certainement la pire invention de son emploi du temps. Lâchée au beau milieu de la nuit après deux heures d’astronomie, il lui avait fallu mettre son réveil à six heures pour pouvoir être prête dans les temps pour le cours d’arithmancie à huit heures tapantes. La nuit avait été plus que courte et il lui avait été assez difficile de cacher le manque évident de sommeil. Néanmoins, son maquillage impeccable parvenait à rattraper le coup, lui offrant un teint aussi frais qu’il était possible de le faire. Mais quand même… Toutes les filles de Poudlard n’avaient pas la chance de pouvoir s’en tirer aussi bien et c’était injuste, pour elles, de les forcer à avoir une mine affreuse pendant une journée toute entière ! Quelle école imposait un tel rythme à ses élèves ?! Elle s’était promis, dès l’aube, d’écrire à son père pour lui en parler et le supplier de faire quelque chose pour changer ça mais le temps lui avait manqué jusque là.

Il n’y avait pas grand monde lorsqu’elle arriva dans le couloir et il lui fallut quelques instants pour se souvenir qu’ils seraient en effectif réduit. C’était une option. Pourquoi avait-elle choisi une matière qui commençait à huit heures alors qu’elle aurait très bien pu en trouver une qui avait lieu au beau milieu de l’après-midi ? Elle ne se félicitait pas pour son manque de jugeote ! Un sourire ravi étira ses lèvres lorsqu’elle aperçut Jayden et lui adressa un petit signe enthousiaste de la main mais elle n’eut pas le temps de le rejoindre que Maxine prenait la place, non sans la saluer au passage. Elle lui répondit, bien évidemment, mais ne prit pas la peine de cacher sa moue boudeuse. Elle avait pris l’habitude de profiter de la compagnie de son camarade autant qu’elle le pouvait, dans le seul but de rendre Leynd verte de jalousie, mais elle finissait par s’en satisfaire. Jayden était un véritable amour et l’attention qu’il lui portait à chaque instant illuminait littéralement ses journées.

Son attention finit par se reporter sur Roxy, contre laquelle elle n’avait jamais rien eu mais qui ne savait pas vraiment choisir son entourage. Qui avait envie de passer son temps à écouter un être aussi plat et sans intérêt que pouvait l’être l’autre Poufsouffle ? Elle ne comprendrait jamais… Qu’importe. Son visage se fendit d’un nouveau sourire alors qu’elle arrivait à la hauteur de la brune, lui emboîtant machinalement le pas pour entrer dans la salle.

On s’est pas vraiment parlé, encore, alors j’ai pas eu le temps de te le dire mais ça te change beaucoup, cette coupe ! Ça te va drôlement bien, reconnut-elle en hochant la tête avec prétention, comme si elle était la grande prêtresse du Bon Goût. Tu as fait ça toute seule ?

Personne de sensé ne payerait pour avoir quelque chose comme ça. Jamais de la vie ! Elle n’était même pas certaine que des professionnels puissent se rater à ce point. Ça n’était probablement pas légal de laisser sortir une cliente avec cette là !

Une fois dans la salle, elle suivit machinalement Roxy. Ils n’étaient tellement pas nombreux, de toute façon, que ça limitait clairement les potentiels voisins de table.

Je peux me mettre à côté de toi ?

Mais la rouquine n’attendit pas véritablement de réponse et commença à sortir ses affaires le plus normalement du monde. Elle eut à peine le temps de finir que son nouveau professeur prenait déjà la parole.

Bonjour et bienvenue à tous à votre premier cours d'Arithmancie. Je me présente ; Professeur VaatiVidya.

Le menton dans la main, les yeux un peu dans le vague, la Serpentard écoutait d’un air un peu absent ce qu’il pouvait bien leur raconter. Elle grattait du bout d’un ongle parfaitement manucuré le bord du petit fascicules qui se trouvait sur le bureau. Elle ne prit pas la peine de l’ouvrir ni de jeter ne serait qu’un oeil à ce qu’il contenait. Elle faisait preuve de ponctualité et d’assiduité, c’était déjà bien suffisant.

[…] Pour commencer, et pour apprendre à vous connaître, je souhaiterais que chacun votre tour, vous vous présentiez et que vous m'expliquiez avec vos propres mots ce que vous connaissez de l'arithmancie. Et je vais faire de même.

Il ne pouvait pas se contenter de leur faire remplir une petite fiche avec les informations utiles plutôt que de les forcer à perdre une heure à écouter des trucs inutiles ? Non pas qu’elle n’aimait pas se présenter et parler d’elle, ça n’était pas le problème, mais qui avait envie d’écouter le reste de la classe ?

VaatiVidya se plia donc à son propre exercice, rapidement imité par deux de ses camarades de classe. Leurs définitions de l’arithmancie lui faisaient froid dans le dos. Ça avait l’air très difficile. Et surtout très ennuyant… Elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre, en venant, le nom ne lui disait pas grand chose. Elle s’était seulement fiée aux conseils paternels, faute d’avoir envie de choisir une quelconque matière. Lorsque le silence retomba sur la pièce, Jazz réalisa qu’on l’attendait.

Oh. C’est à moi, demanda-t-elle alors que la question ne se posait pas le moins du monde ? Je m’appelle Jaswinder Swindlehurst — mais tout le monde m’appelle Jazz.

Une seconde passa alors qu’elle paraissait chercher ses mots. Elle n’avait pas la moindre définition à donner, pas la moindre petite piste… C’était le néant total et cela devait, malgré tous ses efforts, se refléter dans son regard idiotement absent.

Je savais pas qu’il y avait plein de nombres dans cette matière… Mon père a dit que c’était ce qu’il aimait le plus quand il était à l’école et que c’était très distrayant quand on savait s’y prendre. Mais je crois qu’il m’a menti… 
Made by Neon Demon



You know that I've got something special, I feel so lucky to be me. Some people say that I'm a princess running wild but just look into my eyes cause now you're under my spell and I'm not gonna set you free !
Jaswinder Swindlehurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7670-jayden-sonny-rosenbach-underco-80?nid=2#171608https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7672-jayden-life-is-not-a-video-gamehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7673-jayden-le-courrier-c-est-un-coup-de-telephone-qui-part-a-piedhttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8259-jayden-pour-les-petits-mots-ou-les-urgences

Arrivé(e) le : 23/03/2017
Parchemins rédigés : 384
Points : 26
Crédit : google
Année : 3ème année – 14 ans (redoublement)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Candice R. Tiedoll

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 3ème années : Introduction à l'Arithmancie   Jeu 6 Déc - 16:23


Arithmancie

Jayden & ses camarades

Jayden en avait parlé plusieurs fois en compagnie de Maxine et de Heather : le professeur d’Arithmancie avait été sujet à de nombreuses rumeurs pas toujours très flatteuses. On racontait qu’il avait formé des sectes au sein-même de Poudlard, qu’il réunissait des autres professeurs pour les convertir à on-ne-sait-quelle-religion bizarre ou qu’il commettait des actes de cannibalisme sur les première année… Si au départ, on pouvait prendre ces rumeurs pour des plaisanteries, la répétition de celles-ci sur toute une année menait au fur et à mesure à l’impression qu’elles n’étaient peut-être pas si fausses. Après tout, il paraissait tellement charismatique qu’il en était effrayant. Mais d’une autre part, Jayden se doutait bien que si cet homme était un criminel ou quelqu’un de sectaire, le Directeur Londubat aurait pris des mesures depuis bien longtemps. Il partait donc du principe qu’il valait mieux se faire une idée du specimen par soi-même.

En compagnie de Maxine, il prit le chemin vers le sixième étage et il croisa au passage Roxy et Jaswinder qui avaient également pris l’option. Il fut plutôt surpris de les voir : ces filles étaient loin d’être des lumières et surtout la petite rouquine. Très honnêtement, il l’aurait mieux vue dans un atelier pâtisserie avec les elfes de maison qu’en cours d’Arithmancie… Quoi qu’il était fort probable que les elfes ne la répugnent autant que des personnes mal vêtues.

Lorsque Jaswinder le salua avec enthousiasme, l’effet de son don enchanteur envoûta légèrement Jayden qui ne put lutter contre ses lèvres qui s’étirèrent en un fort aimable sourire. Il lui rendit sa salutation d’un petit hochement de tête puis lorsqu’elle se retourna vers Roxy, il put enfin se défaire progressivement de ce pouvoir enivrant. A côté de lui, Maxine avait évidemment assisté à la scène.

« Essaye de pas perdre la tête… » Dit-elle d’un air moqueur. « J’ai entendu dire qu’on en avait plutôt besoin pour ce cours là. »

Jayden soupira tout en se secouant légèrement la tête, comme pour chasser les dernières traces de la jolie Serpentard de son esprit. Il se pencha doucement vers sa meilleure amie et lui murmura sur un ton sérieux :

« Je fais de mon mieux mais ce n’est pas aussi simple qu’on le croit. Si tu savais tout ce que je voudrais lui dire en face sans que ça ne me soit impossible à faire… Cette fille, je ne sais pas ce que c’est mais ça doit être une descendante de harpies déguisées ou un autre truc de ce genre. »

Il n’avait jamais cherché à comprendre d’où venait le pouvoir de Jaswinder mais il savait qu’elle n’était pas normale. Sa beauté était tellement parfaite qu’elle en était inhumaine, ce qui le laissait penser qu’elle devait être un monstre ou une créature semblable à une fille sans pour autant l’être véritablement.

Quelques instants plus tard, nos deux amis s’installèrent à une table et ils demeurèrent attentif à l’introduction du professeur VaatiVidya. Il dégageait une classe que très peu de ses collègues ne possédait et Jayden ne se sentait pas vraiment proche de tout ce raffinement. Le décor parlait de lui-même, tout était entreposé de façon méthodique, voire même mathématique. Il dénotait du caractère minutieux de l’enseignant et sa façon de parler ainsi que la tonalité de sa voix n’avaient rien de banal. Son calme en était déstabilisant, légèrement apeurant mais c’était sans doute les rumeurs à son sujet qui donnaient cette impression. En tout cas, Jayden ne fut pas déçu du discours qu’il entendait. Il se demandait comment Durmstrang fonctionnait et si son enseignement était supérieur ou non à celui de Poudlard. Cet homme lui inspirait un début de fascination mais surtout beaucoup de curiosité.

Et lorsque vint le temps de se présenter, il quitta l’homme du regard pour se focaliser sur ses camarades qui venaient de donner des réponses plutôt correctes concernant la définition de l’Arithmancie. En revanche, on ne pouvait pas dire que Jaswinder ait été la plus pertinente avec le manque d’informations qu’elle était capable de donner. Il évita d’ailleurs de l’observer, se contentant de se moquer de la pauvreté de son savoir en fixant l’un des objets entreposés sur l’une des bibliothèques de la salle. Il ne ramena son regard sur le professeur VaatiVidya que quand il comprit que c’était à son tour de se présenter.

« Jayden Rosenbach. Je pense que mes camarades ont déjà bien défini ce que je sais de l’Arithmancie mais d’après ce que j’ai pu lire sur le cours d’un élève plus âgé que nous, ce domaine n’est pas qu’une multitude de chiffres. On dit que c’est l’origine de l’expression, la racine de chacun d’entre nous, une sorte d’intimité profonde. On peut par exemple connaître avec précision les noms, les prénoms et les couleurs qui nous dessinent dès notre naissance. On peut connaître toute notre vie, même des choses que l’on ignore sur nous grâce à l’Arithmancie. C’est quelque chose qui est à la fois lié à la magie, l'univers, le temps, l’espace mais aussi à l’Humain et à la Nature... en fait, c'est même lié à tout, je pense. »

Merci au cours très détaillé de Zach Thompson avec lequel Jayden avait pu déjà se mettre dans le bain pour ne pas venir en classe en étant totalement ignorant même si, en vérité, il s’était simplement contenté de réciter le contenu de ce qu’il avait lu sans en saisir le sens. Après tout, il n’avait que quatorze ans alors les notions d'intimité profonde, de couleurs qui se dessinent dès la naissance et de Vrai Nom lui échappaient encore. Mais cela, il se garda bien de le dire.

by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 3ème années : Introduction à l'Arithmancie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°1 des 3ème années : Introduction à l'Arithmancie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Sixième Étage
 :: Cours d'Arithmancie
-
Sauter vers: