AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Année 2023-2024] Le monde est petit (Nathanael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: [Année 2023-2024] Le monde est petit (Nathanael)   Jeu 5 Juil - 15:06

Omb & Nath
Le monde est petit

Lorsque j'ai vu que Nath' était là, j'avais juste une envie : le prendre dans mes bras et le serrer très fort pour couiner et lui poser des tas de questions, mais ce n'était pas l'heure à cela. Mais nous savons tous deux que quand la journée se terminerait, on se sauterait dessus mutuellement pour se poser des TAS et des TAS de questions ! Et c'est lorsque la journée s'est terminée, juste après que je me sois lavée et changée, que je lui ai donné rendez-vous à la plage sous forme de petit mot sur sa porte. Vêtue d'une robe légère, je regarde la brise avec sérénité, ce voyage allait me faire du bien et j'en suis assez heureuse. La seule chose qui m'attriste, c'est que je n'ai pas amené Vador, en même temps, elle se serait faite manger version toast par les dragons ou toutes autres créatures de l'île ! Je l'ai donc laissé à ma mère, qui saura s'en occuper. J'avais l'impression d'abandonner mon bébé. C'était un peu ça. Mais Vador connaissait mes parents, donc elle savait que je reviendrais. Des bruits de pas me sortent alors de ma rêverie, je tourne ma tête et c'est le cœur battant et le sourire aux lèvres que je me précipite vers mon grand frère de cœur pour sauter dans ses bras et m'y accrocher tel un ouistiti « MON CHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU » hurle je telle une enfant en riant de bon cœur. Je finis par le lâcher, sautillant sur place, tapant dans les mains « J'suis troooop contente !! Genre comme ça tu m'dis pas que tu bosses ici ! Dis moi tout, ça fait depuis combien de temps que t'es sur Poudlard ? J't'ai dis nan que j'y étais ? Je t'avais raconté d'un stage mais j't'avais dis que je bossais ici non? Maiiiiiiiis on a pas beaucoup parléééééééééééééééé » je trépigne et me marre avant de reprendre mon souffle. C'est vrai qu'on parle de tout et de rien avec Nath mais pas forcément du côté pro' c'est vachement con parce que c'est logique ! En attendant, je prends une profonde inspiration et expiration pour le laisser parler, tandis que nous commençons à marcher côte à côte sur la plage. « Je suis contente que tu sois à Poudlard, ça me rassure dans un sens. j'suis désolée si je donne peu de nouvelles depuis quelques temps » lui dis je avec beaucoup plus de calme que tout à l'heure et un sourire bienveillant « J'te montrerais où est mon bureau si jamais tu veux nous faire un coucou à Vador et moi ou si tu veux boire du thé » dis je avec un grand sourire



©️ code par Nostaw.
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9623-nathanael-e-armstrong-professeur-de-scmhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9638-professeur-nathanael-e-armstrong-demande-de-liens#210643http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9637-nathanael-e-armstrong-demande-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9636-boite-aux-lettres-du-professeur-n-armstronghttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9635-hibou-express-du-professeur-n-armstrong

Arrivé(e) le : 08/05/2018
Parchemins rédigés : 134
Points : 13
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Le monde est petit (Nathanael)   Jeu 5 Juil - 19:30

   
Le monde est petit




Même si le jeune sorcier était familier avec la topologie et la météo de cette pile, il lui avait tout de même fallut un bon moment avant de se familiariser avec son environnement. Non, en vérité ce n'était pas le fait d'arriver sur une toute nouvelle île qui le perturbait à ce point mais plutôt la raison de son arrivée dans un lieu si reculé. Il lui avait fallut rassembler une énergie considérable afin de ne pas sauter de joie tel un enfant le matin de Noël, car avoir l'occasion d'étudier des dragons de très près était une opportunité que peu de sorcier pouvaient se vanter d'avoir eu. Certes le londonien n'en était pas à son coup d'essai mais chaque expérience était bonne à prendre et, au-delà de la simple étude de ces formidables créatures, l'Armstrong était surtout ici pour aider les dragons à se remettre de leur traumatisme afin qu'ils puissent être réhabilités et relâchés dans le grand monde.
Durant le trajet il avait été tellement concentré dans la lecture de ses anciennes notes qu'il s'était plongé dans un mutisme duquel personne n'arrivait jamais à l'extirper, car sa concentration était telle que plus rien autour de lui n'avait de réelle importance. C'était comme cela qu'il lisait et qu'il écrivait, après tout. Il s'était donc tellement isolé qu'il n'avait pas du tout échangé avec les autres participants si bien que, en toute transparence, il n'avait aucune idée de qui d'autre participait à cette lointaine escapade.

Lors des premiers instants hors du bateau, goûtant enfin à l'air frais et humide de cette île, Nathanael posa ses yeux sur quelques compagnons du jour avant de reporter son attention sur le maître des lieux. Ce fut au fil de la conversation qu'une voix familière parvint à ses oreilles, il lui fallut bien quelques secondes avant de reconnaître la demoiselle comme étant sa tendre amie, rencontrée à Poudlard, de nombreuses années plus tôt. Bien entendu son évidente surprise ne put être masquée et il lui fallut rassembler ses esprits afin de reprendre la discussion en cours sans être accaparée et obnubilé par la présence de la demoiselle.

En vérité, avec un peu de recul, Nathanael admettait bien volontiers que la belle Ombellyne avait été l'une des seules voire même sa seule amie durant sa période scolaire. Celle qui lui disait tout, celle qui venait se confier à lui lors de ses moments les plus sombres, celle qui venait instinctivement vers le londonien lorsqu'elle désirait attention et réconfort. Depuis combien de temps ne s'étaient-ils pas vu en face à face ? Une éternité sans doute et c'était en grande partie la faute d'un Armstrong, trop pressé de regagner sa liberté et de partir explorer le monde en laissant tout derrière lui. Mais désormais la vie avait pris la décision de faire de nouveau croiser la route de ses deux amis et cette perspective ne put que faire sourire le sorcier, illumina son radieux visage comme à son habitude.

Ce fut donc muni d'un pantalon beige et d'une chemise blanche à moitié ouverte que le jeune homme s'autorisa une petite escapade sur la plage, afin de reprendre son amie loin de tout et de tous. Évidemment une partie de lui aurait bien voulu faire demi-tour et allait rendre visiter aux dragons de cette île mais il fallait qu'il apprenne à prendre son temps, à ralentir un peu le temps car ce voyage ne faisait que commencer. Seulement voilà cette retenue n'était pas le propre de sa camarade qui sembla plus excitée que jamais à l'idée de revoir son ami, ce dernier manqua d'être projeté par terre sous la force du brusque enlacement de la tête.

- Tu m'as manqué aussi, ma puce.

Lorsqu'il s'étaient connus le sorcier était un bon confident car il écoutait très bien et ne parlait que peu, n'ouvrait la bouche que lorsque cela semblait vraiment en valoir la peine. Mais aujourd’hui le temps avait fait son office et les deux sorciers étaient très différents de la jeune version d'eux-même. Si la demoiselle semblait plus énergique que jamais son camarade, lui, semblait avoir gagné en assurance et en maturité au fil des années. Le reconnaîtrait t-elle ? Leur relation serait-elle la même ? Il l'espérait sincèrement.
Se remettant difficilement de ce premier contact, posant un regard amusé sur la demoiselle qui semblait avoir toutes les difficultés du monde à contenir son excitation grandissante, preuve indéniable de la force du lien unissant ces deux individus, Nathan se fendit d'un sourire confus lorsque la demoiselle évoqua le poste qu'il occupait aujourd'hui.

- Ouais, je sais, désolé de ne pas t'en avoir parlé. Ça s'est fait à la dernière minute, tout s'est enchaîné assez vite, j'ai déposé mes valises à Poudlard dans le courant du mois d'avril. Autant dire que je n'ai pas encore eu le temps de faire grand chose.

Surpris de voir sa partenaire s'excuser de ne pas avoir des nouvelles, Nathanael secoua la tête de gauche à droite telle la représentation d'une réponse négative, tout en corrigeant la situation.

- Non, s'il y a quelqu'un qui doit s'excuser c'est bien moi. J'ai été...accaparé par mon boulot et j'ai laissé tout le reste de côté. Mais maintenant je suis là, on va pouvoir rattraper le temps perdu.

Laissant ses pieds s'enfoncer dans le sable en ressentant la bouffée de chaleur qui allait avec, Nathan sourit à la proposition de la demoiselle qu'il ne manquerait pas de prendre aux mots.

- Avec joie, le mien t'est toujours ouvert aussi. Tu dois te douter d'où il se situe.

Rares étaient les personnes dans ce monde qui avaient connu la version jeune de Nathanael aussi bien que la demoiselle face à lui. Elle avait eu connaissance de sa passion grandissante pour les créatures magiques et, à ce titre, cela ne devrait pas la surprendre de connaître le poste qu'il occupait à présenter. En supposant qu'elle ne soit pas déjà au courant, elle le devinerait toute seule.
Prenant une profonde inspiration en profitant de cet instant unique, du soleil sur son visage et du vent balayant sa chemise, Nathan posa ses prunelles sur le visage rayonnant de sa partenaire tout en observant les effets du temps sur elle. Il se rappelait encore de la demoiselle dans sa version étudiante, jeune et naïve : le changement était saisissant.

- Ça fait combien de temps ? Plus de dix ans, non ? Tu es encore plus radieuse que dans mes souvenirs. Regarde-toi, plus pétillante que jamais !





© ANARCISS sur epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Le monde est petit (Nathanael)   Mar 7 Aoû - 0:09

Omb & Nath
Le monde est petit

Mon regard brillait de mille feu, mon sourire s'était agrandit dévoilant mes dents blanches digne d'une pub de moldu, mais mon bonheur est perceptible. je suis heureuse. Revoir Nath' c'est bien plus que de la magie, c'est quelque chose qui vous tombe dessus, une couette qui vous enveloppe dans un doux parfum de bonheur où l'on se sent bien et où on se dit "ça va aller maintenant". Oui. Tout ira bien. Dire que je ne l'avais pas vu en montant dans le bateau, faut dire que je faisais partie des derniers à être arrivés, mes parents m'avaient un peu accaparé, c'était un peu compliqué. C'est ça quand on a le malheur de leur dire qu'on va partir au Japon pour aider des dragons contre de potentiels braconnages. Oui, avoir des parents surprotecteurs, c'est un peu compliqué, surtout quand on a 28 ans. J'ai parfois l'impression d'être une enfant, en même temps, vu mes nombreuses crises que je fais à certaines personnes, oui, j'ai l'air d'une enfant.

Ayant prit Nath' dans mes bras, je décide de le lâcher, gardant mon sourire heureux sur les lèvres. Nath' n'était pas une personne comme les autres à mes yeux, ce n'était pas qu'un simple ami, c'est un tout. Mon confident, mon protecteur, celui qui veille sur moi. Je sais que pendant longtemps, j'avais énormément compter sur lui au point d'avoir peur de le perdre. Le fait qu'il parte à la découverte du monde m'a faite réaliser que c'était très bien pour lui, mais aussi pour moi. Je devais me reconstruire, je devais avancer et penser à me faire mes propres armes face à mes secrets, mes terribles secrets. Nul autre que Nath' n'est au courant de ce que j'ai traversé, malgré le fait que d'autres avaient énormément souffert par Blackman, plus que moi, j'en suis sûre. J'avoue n'avoir jamais pensé à aimer un néo mangemort dans un temps reculé. Un néo mangemort sournois, cruel et mauvais. Il m'a beaucoup traumatisé et son ombre ne m'avait pas quitté lorsque Blackman nous surplombait. Il m'arrivait de penser à Nath' pour garder la tête froide dans des moments de doutes et de frayeurs, ça m'a beaucoup aidé.

Je secoue la tête et souris « C'est pas grave, bien que cela m'étonne que l'on ne se soit pas vu pendant les dîners » fis je en haussant les épaules. Je sais que certaines fois, je ne mangeais pas avec mes collègues « quoi que, tu me diras qu'il m'arrivais souvent de pas énormément manger, comme à mon habitude, et de m'éclipser » dis je en souriant. Faut dire que j'ai toujours été très tête en l'air, on ne devait même sans doute pas avoir été proche l'un de l'autre à la grande table du personnel vous me direz ! Je finis par hausser les épaules « On a toujours eu une vie palpitante à tous niveaux de toute façon donc excuses acceptées si tu acceptes les miennes » lui dis je en souriant, faisant au passage référence à nos vies compliquées.

Désormais l'un en face de l'autre, les mains derrière le dos, je l'écoute, hochant la tête en me doutant de son bureau « bien sûr ! je viendrais souvent t'embêter » dis je en souriant. Je suis heureuse, nous voici ensemble à Poudlard, comme à l'époque. j'ai l'impression que c'était hier. Je secoue la tête et pousse un râle « Raaah Nath ! T'es vraiment une tête de pioche » fis je en riant « t'as une mémoire de poisson rouge ! Te souviens que l'on s'était revu même pendant mes études ? Et aussi ... » je m'arrête et déglutis. Oui, c'était il y a quelques années, je m'humecte les lèvres. Il y a 10 ans, on était heureux, on pensant pas à ces trucs tristes et à ces peines de coeur qui vous explose la poitrine « fin' on s'est plus depuis 5 ans je dirais ... j'crois » fis je en haussant une épaule, tout en me souvenant que Nath' avait dû me sauver des mains de ce fou qui était juste mon ex. Je déglutis ensuite et reprend mon sourire « mais ça va depuis tu sais, ça va même très bien » lui assure je alors


©️ code par Nostaw.
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9623-nathanael-e-armstrong-professeur-de-scmhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9638-professeur-nathanael-e-armstrong-demande-de-liens#210643http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9637-nathanael-e-armstrong-demande-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9636-boite-aux-lettres-du-professeur-n-armstronghttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9635-hibou-express-du-professeur-n-armstrong

Arrivé(e) le : 08/05/2018
Parchemins rédigés : 134
Points : 13
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Le monde est petit (Nathanael)   Jeu 9 Aoû - 19:25

   
Le monde est petit




Si rares étaient les anciens élèves de Poudlard à avoir gardé contact avec le petit garçon timide qui portait le nombre de Armstrong, par manque d'affinité ou parce que le temps et la distance avaient fini par faire leur office, les rares élus savaient que le londonien n'avait jamais vraiment été très doué pour se créer des liens avec d'autres êtres humains. Ou du moins était-ce vrai durant ses jeunes années, alors qu'il était toujours enfermé dans son cocon, réfléchissant à quel genre d'homme il voulait devenir tout en faisant de son mieux pour répondre aux attentes familiales. Vous en connaissez beaucoup, vous, des hommes qui préfèrent traîner dans les bois avec toutes les créatures possibles et imaginables, plutôt que d'avoir à se sociabiliser et discuter avec ses congénères de sujets aussi plats que la météo ou de l'emploi du temps ? Sans doute que non mais Nathanael était de ceux-là durant sa période à Poudlard et c'était sans doute pour cela qu'il n'avait guère marqué les esprits, qu'il n'avait pas laissé sa marque, autant par choix qu'à cause de son caractère effacé.

Quand il y repensait le sportif se souvenait bien de quelques noms, de quelques anecdotes qui pouvaient lui arracher un sourire mais rien n'arriverait à rattraper la relation qu'il avait eu avec Ombellyne. Pourquoi ? Parce qu'à l’époque il n'était guère doué avec les filles mais heureusement, une fois toute idée de romance dégagée de l'équation, les deux individus apprirent à se connaître et forger une amitié aussi solide que durable. Si la demoiselle avait su bénéficier de l'écoute et de la protection de son nouvel ami, ce dernier laissa passer un certain temps avant de pleinement réaliser ce qui était en train de passer. En effet, tout hésitant et peu sûr de lui qu'il était, il lui fallut du temps pour réaliser qu'un autre être humain pourrait apprécier sa compagnie et même écouter ce qu'il avait à dire. Oui, cela pouvait paraître bête mais c'était une véritable nouveauté pour le jeune Nathanael de l’époque.

Même s'il ne le disait peut-être pas assez souvent, Nathanael savait que son amitié avec la belle face à lui avait été l'une des deux premières pierres à venir percer la paroi du cocon duquel il parvint à se libérer, quelques années plus tard. Elle avait été l'une des principales amorces de son changement drastique de garçon timide à homme confiant et rayonnant et, de cela, il ne pourrait sans doute jamais la remercier assez. Elle l'avait pointé dans la bonne direction en lui montrant qu'il pouvait être utile, qu'il pouvait faire la différence et apporter sourire et soleil dans la vie des gens, que ce n'était pas parce qu'il ne se sentait pas à l'aise avec ses congénères qu'il était mauvais dans ce domaine : tous ces éléments qui lui permirent de gagner en confiance.
D'une certaine façon elle était responsable de la création du Nathanael qu'elle avait en face d'elle, aujourd'hui, qu'elle en ait conscience ou non.

Un seul sourire fut nécessaire pour répondre à la demoiselle, au final ils pourraient passer tout à journée à s'excuser l'un l'autre que cela n'y changerait rien. Ils avaient passé ce stade depuis longtemps, le stade des remords était derrière eux depuis un bon moment. Mais ce qui déséquilibra le jeune homme fut son retour à la réalité, réalisant grâce à son amie que le temps était passé bien moins vite qu'il ne l'avait cru depuis leur toute dernière rencontre. Commençait-il à perdre la mémoire, si jeune ? Non, c'était différent et il le savait depuis un moment car c'était le travers inhérent à toute personne passionnée comme lui.

Combien de fois avait-il perdu la notion du temps ? Combien de fois les jours s'étaient transformés en semaines, sans qu'il ne s'en rende compte, alors qu'il était captivé par une de ces énièmes observations ? Elles étaient trop nombreuses pour être comptées et, en toute honnêteté, cette capacité à se déconnecter de la réalité et du temps l'effrayait par moments.

- 5 ans...putain je perds la notion du temps, c'est dingue. Désolé.

Nathan savait que son amie – peut-être même sa meilleure amie – avait traversé pas mal d'épreuves au cours de sa vie et, s'il avait été là pour l'aider à ramasser les morceaux à plusieurs occasions, elle avait tout de même eu besoin de temps pour se reconstruire. Un peu comme la belle Ula était encore en train de le faire en ce moment, pour ainsi dire.

- T'es sûre de ça ? Tout va bien ?

Si par habitude il ne parlait guère de lui-même, toute volonté égoïste disparaissait de son esprit lorsqu'il était à côté d'Ombellyne. Pourquoi ? Parce que son côté protecteur reprenait toujours le dessus, parce qu'il ne pouvait s'empêcher d'être altruiste et, enfin, parce que sa pétillante amie avait vécu plus de coups durs que lui et méritait qu'on l'épaule. Il n'avait pas besoin de se forcer quand il était à côté d'elle, il laissait toujours son ego sur le pas de la porte à chaque fois.

Ici tout était différent, Nathan avait l'impression d'être un peu hors du temps et il ne pouvait s'empêcher de sourire en entendant son amie l'appeler Nath'. S'il y avait bien une seule personne au monde qui pouvait se permettre de l'appeler ainsi c'était elle, sans hésitation.

Alors que la sensation du sable sur ses pieds le ramena à la réalité, le sportif écarta un instant son regard de sa camarade pour laisser ses yeux courir sur l'eau devant lui, puis une envie de rafraîchissement lui vint à l'esprit. Se baissant pour replier le bas de son pantalon, Nathan commença à marcher en direction de la mer jusqu'à ce que les premiers flux et reflux vinrent caresser ses pieds puis les submerger l'espace d'un instant. Après tout il avait beau être là pour le travail il ne devait pas oublier qu'il avait la chance d'être sur une île presque paradisiaque, en très bonne compagnie. Pourquoi se refuser d'en profiter ? Les dragons seraient toujours là demain matin, il pouvait bien s'autoriser une petite pause.

Inévitablement le jeune homme afficha son éternel sourire tout en se tournant vers sa camarade, l'invitant à le rejoindre d'une simple main tendue.

- Alors, tu viens ? Peur de finir trempée ?





© ANARCISS sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Le monde est petit (Nathanael)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Année 2023-2024] Le monde est petit (Nathanael)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: