AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 435
Points : 22
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Mar 19 Juin - 21:20


Au coin d'une rue, août 2023
Prudence & Tessa
Le ciel était d’un bleu limpide et sans nuage, plutôt habituel pour une fin de mois d’août à Londres. L’air était sec et la brise fraîche qui soufflait régulièrement faisait trembler le chapeau des sorciers et sorcières qui se pressaient au sein d’une foule dense. Des brides de conversation raisonnaient à tous les coins de rue et des petits groupes se formaient de ci de là afin de discuter devant la devanture de Fleury & Bott ou bien devant le magasin de farces et attrapes. La vie reprenait son cours pour la communauté sorcière et le renouveau se faisait sentir jusqu’ici.
   
Trottinant au sein des différentes allées qu’offrait le Chemin de Traverse, Prudence avait la tête ailleurs et le nez au vent. Elle venait de laisser ses parents au Chaudron Baveur le temps de retourner sur ses pas afin d’acheter les ingrédients qu’elle avait oublié pour ses futures leçons de potions. La poisse. Comme si l’an passé n’avait pas été aussi horrible, voilà qu’elle allait devoir se replonger, et ce sans attendre, dans les méandres des philtres et multiples élixirs au programme de quatrième année… Quelle joie. En temps normal, la brune profitait des vacances d’été afin de revoir les notions qui lui posaient le plus de mal lors des cours – à savoir les potions et la métamorphose, surtout l’aspect théorique – afin de ne pas se sentir trop perdue à l’approche de la rentrée. Néanmoins, suite aux évènements de l’an passé et au séjour de tous les élèves du château dans la Ferme, elle n’avait pas pu se préparer comme elle le souhaitait. Elle avait à peine eu le temps de retrouver ses parents une fois rappatriée dans le Surrey qu’elle se retrouvait sur le Chemin de Traverse à devoir s’acheter ses fournitures en quatrième vitesse pour la rentrée qui approchait à grand pas en ayant à peine eu le temps de se remettre de tout ce qu’elle avait vécu l’an passé. Repenser aux sombres évènements qui avaient frappé Poudlard lui hérissa l’échine et elle secoua vivement sa tête. Non ! Elle ne devait pas penser à tout cela ! Toutes les catastrophes qu’avait connues le château étaient derrière eux désormais, il était temps de se reconstruire. Blackman n’était plus et toutes les immondices qu’il faisait subir aux né-moldus de l’école avait pu cesser. Néanmoins le traumatisme perdurait, et même sans avoir souffert directement des tortures et humiliations que les Mangemorts avaient utilisés contre les élèves, Prudence se sentait mal à l’idée de remettre les pieds à Poudlard.
Heureusement, passer du temps en compagnie de ses parents et de son frère qui était spécialement rentré pour l’occasion lui avait beaucoup remonté le moral ! Son père lui avait assuré que malgré une grosse situation de crise, le Ministère renaissait peu à peu de ses cendres et sa mère s’était occupée d’elle comme si elle était encore un bébé tant elle était heureuse de la retrouver saine et sauve après cette année infernale. Andrew lui avait parlé de toutes les créatures qu’il avait pu soigner au cours de l’année dans sa réserve et avait même promis de l’y emmener aux prochaines vacances scolaires afin de l’y aider, de quoi remonter le programme de la petite brune. Il n’y avait rien de tel que de passer du temps aux côtés des animaux pour qu’elle se sente apaisée et pleine d’entrain ! C’était donc avec le sourire qu’elle s’était rendue sur le Chemin de Traverse en cette belle journée d’été afin d’acquérir toutes ses futures fournitures pour la rentrée à venir. Comme tous les élèves de l’école avaient été emmenés à la Ferme par précaution suite à la disparition de Blackman, ils n’avaient pas pu retrouver leur famille plus tôt et tous se retrouvaient en même temps pour faire leurs achats. Les rues étaient donc bondées et les magasins plein à craquer, rendant la tâche passablement plus ardue qu’à l’accoutumée. En voulant se dépêcher chez l’apothicaire, Prudence en avait oublié la moitié des ingrédients pour la potion d’Aguise-Méninge et était donc revenue sur ses pas en promettant à ses parents de faire vite.
Au moment où la brune tournait au croisement de deux petites ruelles, elle percuta quelqu’un et se retrouva projetée au sol, hébétée. Par Merlin pourquoi suis-je autant dans la lune ?! pesta-t-elle intérieurement en se redressant, le coccyx endolori par la chute.
 
« Ça va ?! s’exclama-t-elle en remarquant que la personne qu’elle avait percutée était également à terre, je suis vraiment désolée… Oh Tessa c’est toi ! Je ne t’avais même pas reconnue ! »
 
Parmi tous les acheteurs du Chemin de Traverse il avait fallu qu’elle percute de plein fouet une de ses camarades d’école ! Tessa Collins, élève de quatrième année tout comme elle à Poufsouffle ! Une fille sympa que Prudence n’avait jamais pris le temps de connaître, faute de situation s’y prêtant.

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9780-tessa-l-collinshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9795-tessa-l-collins-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9796-tessa-l-collins-rp-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9809-tessa-l-collins-les-mots-peuvent-mentirhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9810-tessa-l-collins-quand-on-est-presses

Arrivé(e) le : 11/06/2018
Parchemins rédigés : 61
Points : 0
Année : Cinquième année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Mer 20 Juin - 21:41

Au coin d'une rue...
Une brise acérée ébouriffa les cheveux de Tessa, qui laissa échapper un soupir en enfonçant de plus belle son bonnet sur ses mèches brunes. La jeune fille avait toujours adoré ce couvre-chef, et l'arrivée de saisons plus froides étaient généralement synonymes de joie pour elle, à l'idée de pouvoir sortir son bonnet jaune fétiche — les couleurs de sa maison. Mais en ce moment, l'humeur de Tessa était loin d'être au beau fixe tandis qu'elle fendait la foule de sorciers pressées sur le Chemin de Traverse.

La petite Poufsouffle pesta quand elle se retrouva bloquée derrière une famille particulièrement lente. Elle était pressée, elle ! Elle voulait passer acheter ses ingrédients de Potions avant de retrouver son père à Fleury & Bott pour acheter certains livres dont elle raffolait.

Entre Tessa et les Potions, ça n'avait jamais été une grande histoire d'amour. C'était même plutôt l'inverse, la jeune fille avait l'impression d'être maudite. Depuis quatre ans, et malgré tous ses essais, elle demeurait une vraie catastrophe ambulante. Elle ne comptait plus le nombre de fois où sa préparation lui avait explosé à la figure sous les rires de ses camarades, la laissant pantoise et rouge de honte. Alors il fallait avouer que Tess' avait pris l'habitude de haïr cette matière, et par conséquent, tout ce qui y touchait l'agaçait. D'où sa mine renfrognée quand, en désespoir de cause, elle s'engagea dans une petite rue adjacente en espérant gagner du temps et échapper à la famille qui bouchait le passage.

Perdue dans ses pensées, Tessa se dirigeait dans les ruelles sans trop de difficultés. Elle connaissait bien les alentours, son père l'y avait souvent amenée. Et même après un été à la Ferme, son esprit gardait en mémoire tous ces petits passages...

La Ferme. Le regard de Tessa s'assombrit encore. Cette dernière année avait été terrible, et la demoiselle ne voulait plus jamais la revivre. Elle était pleine d'espoir face à l'avenir, mais aussi, et ça lui faisait mal de le dire, affreusement terrifiée et méfiante. Elle n'osait plus y croire. Elle avait toujours cru que cela ne pourrait être pire, mais le passé avait pris un malin plaisir à lui démontrer le contraire.

Soudain, alors qu'elle tournait à la prochaine rue, elle percuta de plein fois quelqu'un d'autre. Laissant échapper un son à mi-chemin entre le grognement de douleur et le cri de surprise, la petite brune se retrouva par terre, la tête un peu tournante et une douleur aux mains, qui avaient arrêtées le gros de sa chute, bien présente. Elle finit par repérer une silhouette dans le même état qu'elle du coin de l'œil, qui pris aussitôt la parole :

« Ça va ?!  je suis vraiment désolée… Oh Tessa c’est toi ! Je ne t’avais même pas reconnue ! »

Interpellée, la jeune fille releva la tête et reconnut enfin le visage de celle qui l'avait percutée. Prudence était dans la même année qu'elle, à Gryffondor. Les deux jeunes filles se connaissaient de vue, mais elles ne s'étaient jamais parlées. A vrai dire, Tessa était même surprise qu'elle connaisse son prénom. Elle ne s'était jamais considérée comme le genre de personne à marquer les esprits.

Constatant soudain qu'elle était toujours affalée en pleine rue, Tessa émit un petit rire gêné et se redressa précipitamment.

» demanda la Poufsouffle en espérant sincèrement que la brunette ne s'était pas fait mal.

Elle examina ensuite ses mains. Un peu égratignées, mais rien de bien méchant. Cela ne l'empêcherait pas de manier sa baguette.

« Je suppose qu'on aura juste de jolis bleus » rit-elle. T'allais où avec tant d'entrain ? »

Tessa sourit. Elle n'avait jamais pensé parler un jour à Prudence, la Gryffondor ouverte et sympathique. Mais l'occasion était parfaite, autant faire connaissance !
ft. Prudence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 435
Points : 22
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Jeu 21 Juin - 13:52


Au coin d'une rue, août 2023
Prudence & Tessa
Tout en se massant le bas du dos, Prudence se redressa en même temps que sa camarade et constata que cette dernière s’était blessée au niveau des paumes. Bravo, la rentrée n’avait même pas encore débutée qu’elle faisait déjà des siennes ! La Gryffondor adressa un petit sourire d’excuse à Tessa tandis que cette dernière lui demandait si elle n’était pas blessée, au moins elle ne semblait pas trop offusquée de la situation, c’était tant mieux.
    
« Ça va, la rassura Prudence en secouant ses jambes pour vérifier que tout répondait correctement, je pense que j’aurai un peu mal aux fesses quelques jours mais bon, c’est ça quand on ne regarde pas où on va ! »
 
Heureusement que le trajet dans le Poudlard Express jusqu’à l’Écosse n’était pas pour tout de suite, déjà qu’en temps normal la brune avait du mal à rester immobile tout le long du voyage, cela aurait été encore plus difficile suite à sa chute ! Vérifiant du coin de l’œil que personne parmi les passants n’avait assisté à leur chute, Prue retint un petit rire en remarquant une vieille sorcière qui leur faisait les gros yeux. Cette dernière leva les yeux au ciel et repris sa route en marmonnant des choses à propos des adolescents et de l’éducation des jeunes de nos jours. Prudence pouffa une nouvelle fois puis se reconcentra sur sa conversation avec Tessa.
 
« J’allais chez l’apothicaire, lui répondit-elle en soupirant et en époussetant sa robe de sorcier, j’ai oublié d’acheter la quasi totalité des ingrédients nécessaires à la potions d’Aiguise-Méninges… Faut croire que j’ai pas hâte de retrouver Burgess et ses cachots ! Et toi ? »
 
Comme la plupart des élèves actuellement présents sur le Chemin de Traverse, Tessa était certainement venue acheter ses propres fournitures avant la rentrée scolaire imminente. Si jamais elle n’avait pas terminé, les deux filles pourraient faire un petit bout de route ensemble tout en discutant. L’année dernière n’avait pas vraiment été propice aux rapprochements et à la rigolade, autant tenter de rattraper tout ça avant de retrouver l’ambiance studieuse de Poudlard. De plus Tessa avait l’air plutôt sympathique et Prue avait envie d’apprendre à la connaître ; quel dommage de savoir qu’elles avaient passé près de trois ans sur les mêmes bancs sans jamais trouver l’occasion de discuter réellement !
 
« On dirait que tout Poudlard s’est donné rendez-vous sur le Chemin de Traverse, lança Prue à la Poufsouffle en lui désignant du menton un groupe d’élèves de deuxième année attroupé devant le magasin des Weasley, il leur manquait même certains manuels chez Fleury & Bott, et tu aurais du voir la foule chez Ollivander, je n’avais jamais vu ça ! »
 
Les futurs premières années étaient-ils si nombreux ? Ou bien bons nombres d’élèves avaient-ils vu leur baguette être brisée l’an dernier ? Bonne question, en tout cas il y avait une queue monstrueuse devant le magasin lorsque la famille Anderson était passée devant. Sans parler de l’affluence chez Fleury & Bott, c’en était presque difficile de respirer tant tout le monde se retrouvait comprimé les uns contre les autres… Heureusement, les manuels scolaires concernés par la rupture – temporaire comme s’était empressé de le préciser le patron – des stocks n’étaient pas de ceux dont Prudence avait besoin pour ses futures leçons. Elle avait donc pu sortir de chez le libraire équipée comme il le fallait pour sa future rentrée ! La Gryffondor avait légèrement froncé le nez en voyant la taille de son nouveau manuel de métamorphose ; toutes ces pages pleines de termes techniques sur la magie, la façon de diriger le flux tout en restant concentrée sur la cible du sort… Brrr, tout cela lui donnait des frissons ! Pourquoi jeter un sortilège ne se cantonnait pas à prononcer correctement l’incantation en agitant comme il le fallait sa baguette ? Toute cette partie théorique était tellement difficile à ingérer, et à voir l’épaisseur du grimoire il y en avait une bonne quantité concernant le programme de quatrième année. Sans parler de la préparation des BUSEs qui allait doucement se mettre en place au cours de l’année ; d’après les rumeurs, les exigences des enseignants devenaient clairement plus intenses après le Nouvel An. À voir si tout ce qui se racontait était vrai, donc !
 
« En tout cas ça fait du bien de retrouver le monde sorcier, soupira Prue en adressant un petit sourire triste à son amie, j’avoue que je me sentais un peu oppressée à la ferme… »

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9780-tessa-l-collinshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9795-tessa-l-collins-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9796-tessa-l-collins-rp-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9809-tessa-l-collins-les-mots-peuvent-mentirhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9810-tessa-l-collins-quand-on-est-presses

Arrivé(e) le : 11/06/2018
Parchemins rédigés : 61
Points : 0
Année : Cinquième année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Dim 24 Juin - 14:50

Au coin d'une rue...
« J’allais chez l’apothicaire, j’ai oublié d’acheter la quasi totalité des ingrédients nécessaires à la potions d’Aiguise-Méninges… Faut croire que j’ai pas hâte de retrouver Burgess et ses cachots ! Et toi ? »

Tessa ouvrit de grands yeux étonnés tandis qu'un sourire guilleret fleurissait sur ses lèvres. Quelle coïncidence ! Parfois, elle se disait que les hasards de la vie étaient surprenamment amusant. Maintenant, Tess' pourrait proposer à la jeune Gryffondor de marcher avec elle, étant donné qu'elles se rendaient au même endroit. La petite brune était heureuse d'avoir une occasion de bavarder un peu plus avec Prudence — et tant pis si son père la réprimandait pour son potentiel retard. De toute manière, Luke Collins supportait le légendaire et agaçant retard de sa fille depuis qu'elle avait l'âge de sortir toute seule.

Mais à l'instant où Tessa allait proposer à Prudence de l'accompagner, celle-ci enchaîna en lui désignant la foule semblable à une marée humaine sur le Chemin de Traverse :

« On dirait que tout Poudlard s’est donné rendez-vous sur le Chemin de Traverse, il leur manquait même certains manuels chez Fleury & Bott, et tu aurais du voir la foule chez Ollivander, je n’avais jamais vu ça ! »

A cette nouvelle, Tessa grimaça en songeant qu'elle n'était pas encore passé acheter ses manuels. Décidément, son organisation laissait à désirer encore plus que les années précédentes. Elle allait devoir faire vite après son passage chez l'apothicaire... Ou bien appeler son père pour lui dire de rentrer à la maison sans elle.

Mais c'était la partie concernant Ollivander qui assombrit ses yeux bruns. Quand elle était en première année, il n'y avait jamais ce qu'on pourrait qualifier de "foule" chez le fabricant de baguette, et chacun prenait soigneusement son temps pour choisir sa baguette pour les années à venir. Et Tessa ne pouvait s'empêcher de penser à la cause de ce soudain revirement de situation. Entre les première années, et tout ceux dont la baguette avait été brisée dans les récents événements, pas étonnant qu'Ollivander soit débordée. Et, comme si elle lisait dans ses pensées, Prudence soupira tristement : « En tout cas ça fait du bien de retrouver le monde sorcier, j’avoue que je me sentais un peu oppressée à la ferme… »

Tessa prit une profonde inspiration pour empêcher sa gorge de se nouer au souvenir de cet été pour le moins morbide qu'elle venait de passer. Recluse avec les autres élèves de Poudlard dans la Ferme avec pour seule compagnie son angoisse, sa peur et ses souvenirs déplaisants. Ses amis n'étaient pas dans un meilleur état qu'elle, et Tess' n'avait pas pu cesser de penser à son pauvre papa, seul pour deux mois alors qu'il se réjouissait de revoir sa fille unique. Oui, on pouvait dire qu'"opressée" était le moindre des adjectifs pour qualifier son été.

« Et moi donc... marmonna-t-elle. Je ne veux plus jamais revivre cet été. »

Prenant conscience de l'amertume de son ton, la jeune fille se racla la gorge et remit son sac sur ses épaules d'un mouvement décidé. Elle n'allait pas s'appitoyer sur son sort. Prudence avait sans doute subi un été aussi déplaisant que le sien, et personne n'avait envie d'en parler.

« Mais tu sais quoi ? lança la petite Poufsouffle à Prue avec un sourire malicieux. On va au même endroit ! Même si je t'avouerais que retrouver ce cher professeur Burgess ne m'enchante pas non plus. On fait un bout de chemin ensemble ? »

Sans attendre la réponse de la Gryffondor, Tess' lui saisit le bras et se dirigea avec elle vers l'apothicaire, heureuse de s'être trouvée une alliée dans la quête pénible du matériel des cours de Potions. En chemin, elle fit la conversation, comme à son habitude :

« Ta famille va bien ? Mon père était vraiment inquiet de ne pas me voir cet été. Oh, et puis cette année, il y a les BUSES ! Je crois que je vais vraiment me rétamer en Potions. Franchement, quelle idée de rendre cette matière obligatoire ! J'espère que tout ira bien et... »

La petite brune s'arrêta net pour reprendre sa respiration, elle s'aperçut qu'elle parlait sans interruption depuis... bien deux minutes. Un sourire gêné apparut tandis que ses joues chauffaient, et elle s'exclama :

« Désolée, je l'ai encore refait. J'ai une fâcheuse tendance à parler beaucoup trop. Honnêtement, secoue-moi et dis-moi de la fermer la prochaine fois. » rit-elle.

L'avantage, c'est qu'elle était quasiment arrivées chez l'apothicaire. Encore une ou deux ruelles à emprunter...
ft. Prudence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 435
Points : 22
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Ven 29 Juin - 18:13


Au coin d'une rue, août 2023
Prudence & Tessa
L’intensité des conversations sembla monter d’un cran autour des deux jeunes filles et Prudence se rapprocha de son interlocutrice, gênée par le brouhaha. Le viasage de Tessa sembla se fermer tandis que Prudence évoquait l’été passé à la Ferme et un léger silence se fit entre les deux adolescentes alors qu’elles se replongeaient chacune dans leurs souvenirs tout aussi sombres les uns que les autres. La Gryffondor retint une grimace : ce n’était peut-être pas la meilleure entrée en matière qu’elle ait eu faite, elle devait bien l’admettre… Bravo, obligée de mettre les pieds dans le plat, pesta-t-elle intérieurement en fronçant le nez. Ce qu’elle pouvait être empotée parfois !
Fort heureusement, la Poufsouffle sembla rapidement laisser la Ferme et ses souvenirs derrière elle et elle retrouva toute sa joie et vivre et son sourire. D’après ses dires, elle n’avait pas encore eu l’occasion d’aller chez l’apothicaire et elle semblait tout aussi désespérée que Prudence à l’idée de retrouver les cachots et la directrice des Serpentard d’ici quelques semaines. Prue pouffa silencieusement et acquiesça à la proposition de Tessa : un brin de compagnie ne serait pas de refus ! Même si elle avait passé l’été en compagnie des autres élèves de Poudlard à la Ferme, Prue s’était rarement sentie aussi seule que ces derniers temps et elle était contente de faire une partie de ses achats avec Tessa. Ce serait en plus une occasion d’apprendre à connaître la jeune fille qui semblait espiègle et sympathique ; que de bonnes choses finalement !
Alors que les deux jeunes filles se mettaient en marche en direction de la boutique qui les intéressaient, Tessa se mit à parler et à poser milles questions à Prudence avant de s’interrompre brusquement afin de s’excuser, le tout en riant. Prue pouffa à son tour et lui tapota amicalement le bras afin de la réconforter
 
« Ne t’inquiète pas, ce n’est clairement pas le genre de trucs pour lequel je vais m’offusquer, bien au contraire ! »
 
En effet ce serait un comble qu’elle, Prudence Anderson, plus communément surnommée la Tornade par toute sa famille ne se plaigne de la vivacité de quelqu’un ! Au moins la joie de vivre de Tessa était communicative et un immense sourire se dessinait désormais sur le visage de la Gryffondor, tous soucis et tous souvenirs de leur abominable été envolés.
 
« Ma famille va bien, je leur ai manqué aussi. En plus, comme mon père travaille pour le Ministère il a vraiment suivi de très près tout ce qui nous est arrivé l’an dernier ; ne pas avoir de nos nouvelles l’a rendu fou ! Et ma mère n’en parlons pas, une vraie furie ! D’après mon père, elle aurait envoyé plusieurs lettres – dont des Beuglantes – à la direction afin de savoir où j’étais et si j’allais bien… Je te raconte pas l’image que l’école va avoir de moi à la rentrée. »
 
Une brise vint ébouriffer les cheveux de Prudence qu’elle remit machinalement derrière ses oreilles. Oui, May Anderson pouvait se révéler être une sorcière assez extrême selon les situations toutefois comme le disait sagement son frère : le Botruc tombe rarement loin de l’arbre. Il fallait bien que Prue tienne son caractère tout feu tout flamme de quelqu’un, et une chose était sûre elle n’avait – malheureusement – pas semblé hériter de la sagesse calme et posée de son père. Ça et son talent pour les potions non plus, quand on y pensait bien.
 
« Oh là me parle pas des BUSEs on a encore le temps ! lança Prudence en agitant sa main comme si cela allait éloigner l’épreuve qui les attendait, il paraît que les profs mettent le paquet dès la quatrième année, on verra bien si ça s’avère vrai ! »
 
Tout en haussant les épaules, elle entraîna Tessa dans une ruelle adjacente afin de se rapprocher de l’apothicaire. Il fallait espérer que tous les élèves de quatrième année ne s’y retrouveraient pas en même temps afin de faire leurs achats car l’attente promettait d’être longue…
 
« Et sinon, tu la sens comment cette année ? demanda Prue en s’écrasant contre un mur afin de laisser passer une famille de sorciers qui prenait toute la place, pleine de drames, de rebondissements, de potins ? Ou au contraire bien calme et plate et seulement occupée par les cours et les examens ? »
 
Elle-même n’aurait su le dire ; après ce qu’ils avaient vécus, il était probable que la future administration de l’école mette tout en place pour aider les élèves à se réinsérer et à reprendre le fil de leurs études ainsi que de leur vie sans anicroches. Néanmoins quelque chose disait à Prudence que malgré toute cette bonne volonté, l’année serait mouvementée. Après tout, est-ce qu’une seule année à Poudlard avait déjà été calme et tranquille depuis qu’elle y avait mis les pieds ? Pas trop, non.

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9780-tessa-l-collinshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9795-tessa-l-collins-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9796-tessa-l-collins-rp-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9809-tessa-l-collins-les-mots-peuvent-mentirhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9810-tessa-l-collins-quand-on-est-presses

Arrivé(e) le : 11/06/2018
Parchemins rédigés : 61
Points : 0
Année : Cinquième année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Mer 4 Juil - 15:37

Au coin d'une rue...
« Ne t’inquiète pas, ce n’est clairement pas le genre de trucs pour lequel je vais m’offusquer, bien au contraire ! »

Tessa laissa un grand sourire fleurir sur ses lèvres, ravie et soulagée de l'affirmation de la Gryffondor. Au moins, elle ne la ferait pas fuir avec ses bavardages intempestifs, contrairement à ce dont son père se plaignait tout le temps !

« Ma famille va bien, je leur ai manqué aussi. En plus, comme mon père travaille pour le Ministère il a vraiment suivi de très près tout ce qui nous est arrivé l’an dernier ; ne pas avoir de nos nouvelles l’a rendu fou ! Et ma mère n’en parlons pas, une vraie furie ! D’après mon père, elle aurait envoyé plusieurs lettres – dont des Beuglantes – à la direction afin de savoir où j’étais et si j’allais bien… Je te raconte pas l’image que l’école va avoir de moi à la rentrée. »


La jeune Poufsouffle écoutait, attentive aux propos de sa camarade. Elle ne feignait pas l'intérêt, bien au contraire : Tessa était une amoureuse des gens et de la communication. Si elle posait une question, c'était que la réponse l'intéressait réellement, et non pour feindre la politesse. Et il n'y avait rien qu'elle préférait plus que discuter avec une nouvelle amie !

Hors, la demoiselle venait d'en apprendre beaucoup sur Prudence d'un coup, aussi bien par ses dires que par son attitude. Amusée par sa réplique finale, Tess' pouffa et sourit largement à la Gryffondor. Elle l'aimait déjà beaucoup. En cette période, peu de gens étaient aussi chaleureux, agréables à vivre et amicaux que Prudence Anderson.

Une brise vient effleurer les cheveux de Tessa, qui ne bougèrent heureusement pas tellement sous son bonnet, mais qui firent rosir encore plus les joues de la Poufsouffle. Frileuse, et pâle de surcroît, Tessa avait facilement ce qu'elle s'amusait à appeler un nez de clown tout rouge dès le début de l'automne.

Se reconcentrant sur les propos de Prue, Tess y trouva une grande similitude avec sa propre expérience. Et même si elle doutait que son père ait envoyé une Beuglante à Poudlard — elle pouffait rien qu'à cette idée — Luke Collins avait lui aussi été fou d'inquiétude. Cela faisait du bien de pouvoir parler de son papa surprotecteur à quelqu'un dans la même situation qu'elle !

« Ouais, mon père aussi a pété un câble ! Du coup, il ne me lâche plus d'une semelle ! J'ai l'impression d'être de retour au primaire ! » râla la demoiselle pour la forme.

En réalité, si son père ne la collait pas déjà, ce serait elle qui le suivrait comme un chaton en manque d'affection.

« Oh là me parle pas des BUSEs on a encore le temps ! Il paraît que les profs mettent le paquet dès la quatrième année, on verra bien si ça s’avère vrai ! » s'exclama Prudence, la ramenant à l'instant présent.

Tessa sourit, amusée de la réponse de la Gryffondor. Typique ! Elle, au contraire, avait une tendance à se stresser beaucoup trop tôt, et enviait la détente de Prudence. Mais en même temps, elle s'en était toujours sortie dans les meilleurs avec ses facilités et en travaillant beaucoup. Tout irait bien.

Comme si elle voulait faire disparaître ce sujet fâcheux, Prue l'entraîna dans une ruelle qui les rapprochait de la boutique. De loin, Tess apercevait déjà l'énorme file d'attente devant l'apothicaire, et poussa un immense soupir, se voyant déjà attendre une heure. Heureusement que Prudence était là ! La Gryffondor visiblement tout aussi bavarde qu'elle allait être d'une grande aide.

« Et sinon, tu la sens comment cette année ? Pleine de drames, de rebondissements, de potins ? Ou au contraire bien calme et plate et seulement occupée par les cours et les examens ? »

Les deux jeunes filles avaient pris place à la fin de la file et attendaient patiemment — plus ou moins pour Tess, qui gigotait déjà — leur tour. Si la jeune fille sourit d'un air espiègle, amusée par la tournure de la phrase de Prudence, son sourire se fit vite rêveur tandis qu'elle songeait sérieusement à la question. Comment elle sentait cette année ? L'année de ses BUSEs, l'année d'après la Ferme ?

« Complètement dingue. »

Et elle le pensait. Elle voulait que sa cinquième année soit pleine de rebondissements, de drames adolescents et qu'elle ne s'ennuit pas un seul instant. Mais elle voulait que tout ça soit anodin, futile. Des adolescents normaux — aussi normaux que puissent être de jeunes sorciers. La magie noire, l'horreur de Blackman, tout ça, c'était fini. Alors, Tessa voulait s'amuser comme une idiote heureuse. Elle en avait besoin.

« Ca va être la meilleure année de notre soclarité, Prue ! s'exclama-t-elle en surnommant sans s'en rendre compte la jeune fille. Je veux m'amuser comme une folle, et tant mieux si y'a du drame et des histoires, fit-elle avec un clin d'œil. D'ailleurs, t'as des potins à me raconter qui continueront en septembre ? »

Je veux juste avoir quinze ans, et être Tessa.
ft. Prue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 435
Points : 22
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Mer 4 Juil - 16:50


Au coin d'une rue, août 2023
Prudence & Tessa
La conversation allait bon train entre les deux adolescentes dans les rues du Chemin de Traverse, chacune écoutant les anecdotes que l’autre avait à raconter avec un petit sourire. C’était agréable, pour une fois, de ne pas se sentir opprimée, de ne pas regarder par-dessus son épaule si un Mangemort écoutait leurs dires, de ne pas avoir peur tout simplement. Prudence avait l’impression de réapprendre à vivre du haut de ses quatorze ans, comme si tout avait été mis sur pause le temps d’une année passée sous le joug de Blackman et de ses sbires.
La Gryffondor écouta sa camarade parler de son propre père et hocha la tête ; elle pouvait imaginer la peur qu’avaient dû ressentir les parents des élèves de Poudlard l’an passé. Ne pas avoir de nouvelles directes de ses enfants, voir peu à peu le monde magique tomber dans le chaos et la guerre, craindre pour le sort de sa famille et de ses amis chaque matin et se coucher chaque soir dans l’angoisse de savoir de quoi le futur serait fait… En effet certes les enfants de l’école Poudlard n’avaient pas passé une année très agréable, néanmoins la vie n’avait pas été de tout repos pour leur famille non plus. Fort heureusement tout laissait à penser que ce genre d’évènements tragiques se trouvaient derrière eux désormais, et qu’enfants comme parents allaient pouvoir aller de l’avant.
 
« J’imagine, lui dit Prudence en soupirant, ça a dû être dur pour eux… Déjà que mon père ne voulait pas me laisser retourner à Poudlard après les attentats il y a quelques années, je te dis pas l’ambiance à la maison quand on parlait de la rentrée après la Ferme. Il n’était  vraiment pas motivé du tout pour que je reprenne mes études, il parlait même à ma mère de me faire l’école à la maison, enfin du grand n’importe quoi même si je le comprends… »
 
La Gryffondor poussa de nouveau un profond soupir. Son père avait perdu ses parents lors de la Deuxième Guerre des Sorciers plusieurs dizaines d’années auparavant. Ces derniers avaient été exécutés par des Mangemorts lors du règne de Lord Voldemort pour avoir été surpris à jeter des sortilèges de protection sur les maisons de leurs voisins moldus. Depuis ce jour, Justin Anderson se montrait particulièrement protecteur envers sa famille, quitte à prendre des mesures draconiennes. Si la scolarité d’Andrew n’avait jamais posé de problèmes, lorsque Prudence était entrée à Poudlard plusieurs choses s’étaient produites, rendant son père plus que réfractaire à la laisser regagner le château à chaque rentrée. Fort heureusement il n’était pas aussi buté que sa fille et avait fini par céder devant les arguments de son épouse et de Prue, laissant sa petite dernière préparer une nouvelle fois sa valise pour regagner le collège non sans avoir le ventre noué par l’angoisse.
La devanture de l’apothicaire apparu enfin et devant celle-ci une immense queue de jeunes sorciers venus faire leurs emplettes en prévision de l’année scolaire imminente. Décidemment Prudence avait bien fait de croiser Tessa – même si le faire sans lui rentrer dedans aurait été préférable – car l’attente promettait d’être plus longue que lors de son premier passage un peu plus tôt. Il fallait espérer que ses parents étaient bien attablés au Chaudron Baveur et que son père ne s’imaginerait pas mille et une catastrophes à son sujet en ne la voyant pas revenir.
La réponse de Tessa la fit rire et certains passants se retournèrent en leur direction, intrigués par le bruit soudain. Prudence leur adressa un petit sourire d’excuse et se tourna vers sa camarade, les joues rosies. Elle s’apprêta à renchérir néanmoins Tessa fut plus rapide et se mit à débiter à toute vitesse ce qu’elle espérait à propos de l’année qu’elles s’apprêtaient à débuter. Tout en l’écoutant, le sourire de Prue s’agrandit : elle était complètement d’accord avec elle ! Elle avait envie de profiter, d’expérimenter, d’apprendre, de faire de nouvelles rencontres, et surtout d’aider ses camarades à remonter la pente après l’horrible expérience de l’an passé. Oui, Prudence était déterminée à passer une année aussi entraînante que joyeuse aux côtés de ses amis, toutefois ce qu’elle ne savait pas encore c’était que le retour à Poudlard, sur les lieux de tous les crimes de Blackman, ne serait pas sans conséquence pour elle.
 
« J’espère que tu dis vrai, j’ai vraiment envie de passer une super année, confessa-t-elle à Tessa tandis que la file d’attente avançait d’un petit mètre, je dois avouer que je ne sais pas trop concernant les ragots… J’ai jamais vraiment écouté les bruits de couloirs et puis il n’y en avait pas tant que ça l’an dernier. En tant normal l’été aurait eu son lot de petites amourettes mais là avec la Ferme je ne pense pas que les élèves aient eu le cœur à tout ça. Et toi, tu sais des choses intéressantes ? »
 
En temps normal il y aurait bien eu deux ou trois scandales romantiques entre les joueurs de Quidditch et leurs admirateurs, ou bien une rupture d’un couple mythique ayant fait le tour de la Grande-Bretagne mais cette année Prudence n’avait eu vent d’aucune chose de la sorte. Peut-être serait-elle surprise à la rentrée ?

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9780-tessa-l-collinshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9795-tessa-l-collins-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9796-tessa-l-collins-rp-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9809-tessa-l-collins-les-mots-peuvent-mentirhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9810-tessa-l-collins-quand-on-est-presses

Arrivé(e) le : 11/06/2018
Parchemins rédigés : 61
Points : 0
Année : Cinquième année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Ven 6 Juil - 17:36

Au coin d'une rue...
« J’espère que tu dis vrai, j’ai vraiment envie de passer une super année. Je dois avouer que je ne sais pas trop concernant les ragots… J’ai jamais vraiment écouté les bruits de couloirs et puis il n’y en avait pas tant que ça l’an dernier. En tant normal l’été aurait eu son lot de petites amourettes mais là avec la Ferme je ne pense pas que les élèves aient eu le cœur à tout ça. Et toi, tu sais des choses intéressantes ? »

Tessa devait bien avouer que sa nouvelle amie avait raison. Le temps n'était pas aux ragots, et elle avait sans doute été un peu maladroite d'amener ça sur le tapis. Mais quoi de mieux pour se changer les idées, après tout ? Quoi de mieux pour avoir l'impression que tout était normal ?

Tessa se creusa les idées, rabattant sur le côté une mèche rebelle s'échappant de son bonnet. Connaissait-elle des ragots ? Il fallait avouer que ces trois premières années, entre les drames et la nature un peu introvertie et surtout manquant de confiance de la petite Poufsouffle, elle avait eu peu connaissance des ragots. Des rumeurs qui faisaient le tour de l'école, à la rigueur... Mais Tess' n'avait pas de meilleure amie à qui parler de tout ça, ou de qui elle pourrait suivre les histoires de cœur. Et vu que sa propre vie sentimentale était inexistante...

Sa seule camarade de dortoir connue, Felicia Williams, insupportait Tessa depuis son plus jeune âge. Depuis qu'elle lui avait joué un sale coup à l'école primaire...

Se rendant compte qu'elle ne s'était jamais fait ce constat à voix haute — ou plutôt en penséee —, le regard de Tessa se perdit un instant dans le vide, oscillant entre tristesse et détachement. Tristesse, car en voyant tous ces amis très proches, elle était parfois un peu malheureuse. Mais comment savoir ce qu'elle loupait ? Car, loin d'être associale ou étrange, Tessa n'avait pourtant jamais eu l'occasion d'avoir une meilleure amie. Au primaire Moldu, pour des raisons évidentes. Ici, car elle n'avait pas trouvé sa pair... ce qui ne l'empêchait pas d'avoir fait d'excellentes rencontres ! Pourtant parfois, l'absence de quelqu'un de son année constamment à ses côtés lui pesait.

Mais après tout, à force d'habitude...

Soudain, Tessa se remémora un détail.

« Bah, c'est pas vraiment un ragot à proprement parlé parce que c'est loin d'être un petit truc sans intérêt mais... t'as vu ce que Tracy Bennett a fait cette année ? Faire semblant d'être une sang-pure pour passer entre les mailles ? »

Tessa fronça les sourcils, une expression de pur dégoût pour la demoiselle à qui elle n'avait jamais adressé la parole — et heureusement ! Comment pouvait-on être aussi vicieux, et en même temps aussi lâche ? Elle, qui s'était sentie si impuissante face à la persécution des Moldus, avait été dégoûtée d'elle-même rien que parce qu'elle ne pouvait, et n'avait, rien fait. Comment Tracy pouvait-elle vivre avec elle-même ?

En un sens, Tessa la plaignait. Cela ne devait pas être facile.

« Mais bon... soupira-t-elle sans oser formuler ses pensées, je ne peux pas me permettre de juger. J'étais impuissante aussi. »

La jeune fille secoua la tête, comme pour se remettre les idées en place. Honnêtement, il fallait qu'elle cesse de ressasser cette maudite époque, ou Prue allait la prendre pour une dépressive.

« Sinon, tu ne trouves pas ça dingue qu'on ne se soit jamais parlé avant ? Quand même ! On a même des cours en commun, mais j'te connaissais pas ! Parle-moi de toi, Prue ! » s'exclama-t-elle avec un clin d'œil malicieux.

Ecouter les gens, voilà quelque chose auquel elle excellait.
ft. Prue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 435
Points : 22
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Sam 7 Juil - 10:42


Au coin d'une rue, août 2023
Prudence & Tessa
La file d’attente devant l’apothicaire avança de nouveau de quelques mètres et Prudence s’écarta vivement du chemin d’un petit sorcier qui déboula d’une rue adjacente d’un air décidé. Le petit homme manqua de la percuter et elle le foudroya du regard tandis qu’il s’éloignait en grommelant à propos du monde qu’il y avait sur le Chemin de Traverse.
   
 
« Quelle idée de faire ses courses trois semaines avant la rentrée aussi… » marmonna-t-elle en reprenant sa place initiale dans la queue.
 
La Poufsouffle sembla réfléchir un petit moment pour trouver quelques histoires croustillantes à raconter à propos de leurs camarades de classe et Prudence en profita pour détailler les petits commerces autour d’elles. Même si elle venait sur le Chemin de Traverse depuis près de quatre ans maintenant, il y avait toujours des boutiques qu’elle découvrait au fil du temps, cachées là entre deux grosses enseignes et qui proposaient des grigris magiques ou des ouvrages sur des pans plus ou moins clairs de la sorcellerie. Un petit sourire étira ses lèvres en remarquant un élève qui devait entrer en première année à la rentrée sortir de la ménagerie magique, tenant précieusement un rat contre lui, les yeux pleins d’étoiles. Elle se rappelait comme si c’était hier de sa première excursion sur le Chemin de Traverse et de l’achat de sa petite chouette, Locus. À ce moment précis, plus rien n’avait compté mise à part la minuscule petite chouette de Tengmalm avec laquelle elle avait quitté le magasin sous l’œil mi-attendri mi-désapprobateur de son père. Justin aurait largement préféré que la préférence de sa cadette se porte sur le magnifique hibou grand-duc qui se trouvait dans la cage juxtaposée à celle de Locus, néanmoins la petite lionne avait préféré la moue espiègle qu’affichait sa future compagnonne.
La voix de Tessa sortit Prudence de ses souvenirs et elle l’écouta parler de Tracy poliment. Elle était au courant de cette histoire, bien sûr, et cela avait même entraîné la torture d’une de ses camarades ; Candice. Il n’en avait pas fallu moins pour que toute l’école soit au courant, chuchotant dans les couloirs et jetant des regards en coin à la blonde de Poufsouffle. Prudence avait préféré prendre l’hippogriffe par le bec et trouver directement Candice pour avoir sa propre version des faits et surtout pour la soutenir ; les rumeurs allaient bon trains mais au final personne ne se souciait de ce que la jeune fille ressentait vraiment…
 
« Je pense, commença doucement Prudence en soutenant le regard de son amie, que c’est difficile de juger ce qui a été fait l’an dernier… Nous étions tous en danger, les né-moldus encore plus que nous, et elle voulait simplement se protéger du mieux qu’elle pouvait… Peut-être que ce n’est pas héroïque, peut-être que ce n’était pas la solution la meilleure, mais c’était la seule façon qu’elle ait trouvé pour rester saine et sauve. Je pense qu’on ne peut pas la juger. »
 
Tout en avançant d’un nouveau mètre dans la file d’attente, Prue accorda un petit sourire à Tessa ; elle comprenait que certains se sentent offusqués par la combine mise en place par les filles l’an passé, néanmoins elle ne pouvait pas leur en vouloir. Elle-même n’avait même pas pu se montrer assez compétente pour lutter face aux Mangemorts et protéger ses amis, alors qui était-elle pour juger de la façon de résister des autres ? Personne, on était bien d’accord.
Fort heureusement, la conversation des deux filles s’orienta vers un sujet plus joyeux et Prudence sentit un petit sourire étirer ses lèvres tandis que la Poufsouffle pépiait à toute vitesse en lui demandant de lui parler d’elle. Que pouvait-elle bien dire ? Après tout, elle avait toujours mené une vie plus que banale et n’avait pas de grands exploits à son compte… La brune fronça les sourcils en essayant de trouver quoi dire et par où commencer afin de satisfaire la demande de son amie ; sa première année à Poudlard ? Sa vie à Esher ? Les deux ?
 
« Eh bien, je viens d’une famille de sorciers du Surrey, commença-t-elle avec un petit sourire, ma mère était reporter photo pour les manuels concernant les créatures magiques mais elle a dû arrêter après avoir été blessée par du Feudeymon pendant la Deuxième Guerre des Sorciers, mon père quant à lui travaille au Ministère au niveau de la régulation internationale du commerce des potions. J’ai un grand frère, Andrew, mais il a terminé Poudlard depuis un petit moment, il travaille dans une réserve pour créatures magiques persécutées, je le vois beaucoup moins qu’avant mais on est resté très proches ! »
 
La brune s’interrompit un moment en essayant de savoir par quoi continuer. Elle n’était pas du genre à dresser un portrait de sa vie, et encore moins lors de sa première discussion avec quelqu’un toutefois Tessa était tellement sympathique qu’elle avait presque l’impression de la connaître depuis toujours, et cela aidait clairement.
 
« Sinon je n’ai rien de bien intéressant à raconter… Je suis allée à Gryffondor comme presque toute ma famille, j’ai toujours eu envie de travailler avec les créatures magiques aussi, on verra bien. »
 
Prue s’interrompit. Oui, elle avait toujours eu envie de travailler aux côtés de son frère ou bien tout autour du monde en compagnie de la faune magique, néanmoins les différents évènements de l’an dernier l’avaient fait reconsidérer ses choix et elle était plutôt perdue concernant son avenir pour le moment. Aider les autres, oui, c’était ça qu’elle aimerait faire, mais comment ? Vers quoi se tourner ? Auror ? En avait-elle les capacités ? Travailler au sein du département de la justice magique au Ministère ? En était-elle capable ? Que de questions dont elle ne trouvait pas encore les réponses. Mieux valait que Prue garde ses plans de carrière pour elle pour le moment, elle en parlerait avec ses amis lorsqu’elle se sentirait prête et sereine à propos de tout cela.
 
« Et voilà, je n’ai pas vraiment grand chose d’autres à dire, dit-elle avec un petit sourire gêné, et toi Tessa ? Qu’est-ce que j’ai raté pendant trois ans où l’on s’est côtoyé sans réellement se connaître ? »

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9780-tessa-l-collinshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9795-tessa-l-collins-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9796-tessa-l-collins-rp-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9809-tessa-l-collins-les-mots-peuvent-mentirhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9810-tessa-l-collins-quand-on-est-presses

Arrivé(e) le : 11/06/2018
Parchemins rédigés : 61
Points : 0
Année : Cinquième année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Jeu 12 Juil - 9:37

Au coin d'une rue
« Eh bien, je viens d’une famille de sorciers du Surrey, ma mère était reporter photo pour les manuels concernant les créatures magiques mais elle a dû arrêter après avoir été blessée par du Feudeymon pendant la Deuxième Guerre des Sorciers, mon père quant à lui travaille au Ministère au niveau de la régulation internationale du commerce des potions. J’ai un grand frère, Andrew, mais il a terminé Poudlard depuis un petit moment, il travaille dans une réserve pour créatures magiques persécutées, je le vois beaucoup moins qu’avant mais on est resté très proches ! »

Si Tessa pouvait parfois être distraite et se laisser facilement aller aux rêveries, elle était très attentive dès que quelqu'un lui parlait de lui-même, jugeant que parler de soi requérait un certain respect en retour. Ainsi, toute son attention était lancée vers le récit de Prudence, tel un fil de pensée flottant entre elles deux. La jeune Poufsouffle n'en laissa rien voir, mais le portrait de famille que lui dressa Prue lui serra l'estomac douloureusement. Elle avait l'air d'avoir une famille parfaite. Parents sorciers, tout deux travaillant dans ce milieu sans soucis, et un grand frère. Tessa était fille unique, et cette solitude à laquelle elle avait été confrontée très tôt, sans frère ou sœur pour jouer avec ou se confier, avait en partie forgé sa nature réservée et son manque de confiance en elle. Prue avait une chance inouïe d'avoir Andrew, et Tess' espérait qu'elle s'en rendait compte.

Tout comme elle avait de la chance d'avoir ses deux parents présents.

« Sinon je n’ai rien de bien intéressant à raconter… Je suis allée à Gryffondor comme presque toute ma famille, j’ai toujours eu envie de travailler avec les créatures magiques aussi, on verra bien. »

Tessa sourit, intéressée par son aveu. Une famille de Gryffondors, ça ne l'étonnait pas, vu la force de caractère qu'elle décelait chez sa nouvelle amie. Mais imaginer Prue travailler avec les créatures magiques remplit son regard d'admiration. Les personnes qui savaient déjà le domaine dans lequel ils voudraient travailler suscitaient son plus grand respect, elle qui était si indécise. La petite Poufsouffle n'avait aucune idée de ce qu'elle voulait faire plus tard, si ce n'était qu'évidemment, elle voulait travailler dans le monde magique. Mais après ?

« Et voilà, je n’ai pas vraiment grand chose d’autres à dire, et toi Tessa ? Qu’est-ce que j’ai raté pendant trois ans où l’on s’est côtoyé sans réellement se connaître ? »
« Oh, tu n'as rien raté du tout, ne t'inquiète pas ! Ma vie est à moitié aussi intéressante que la tienne ! »
s'exclama la petite brune en riant.

Cependant, elle resta silencieuse un instant en réfléchissant à ce qu'elle allait confier à Prudence. La jeune fille avait immédiatement suscité sa confiance, et Tessa avait cette intuition indéluctible qu'elle pouvait se confier à elle sans soucis. Mais la jeune fille avait passé ses trois premières années à en dire le moins possible sur sa vie d'avant. Son enfance n'avait pas été des plus simples, et il y avait bon nombre de souvenirs qu'elle préférait oublier.

Mais Prue lui avait livré une bonne partie de son passé. Tessa ne pouvait pas rester si secrète toute sa vie. Certes, elle n'avait jamais eu d'amis très proches, et donc pas ce souci de confidence. Mais il était temps de commencer, non ? Elle devait sortir de sa zone de confort.

« Eh bien, je suis née à Londres, dans un hôpital Moldu. Ma mère est Moldue, mon père sorcier. Il est journaliste pour la Gazette du sorcier ! s'exclama-t-elle fièrement. Je suis allée à l'école Moldue jusqu'à mon entrée à Poudlard, mais quand j'ai eu huit ans... Ma mère est partie. »

Difficile de faire plus laconique, mais Tessa n'était pas prête. Pas prête à parler de sa mère, qui avait fui la demeure familiale en découvrant les pouvoirs de sa fille et l'existence du monde sorcier. Pas prête à parler de sa mère, dont les dernières mots pour elle avaient été : "tu es un monstre".

« Du coup, ma grand-mère est venue vivre avec nous. Je l'adore, elle raconte les meilleures histoires du monde ! On dirait qu'elle a tout vécu ! Et son thé est le meilleur de Londres, il faut a-bso-lu-ment que tu viennes le goûter, enchaîna-t-elle aussitôt avec un enthousiasme presque trop forcé. Et sinon... Eh bien, mon père était à Serdaigle et Mamie à Gryffondor, donc on ne peut pas dire que je sois dans les normes familiales ! Mais j'aime Poufsouffle, et je suppose que ça me convient le mieux ! Quant à mon métier, plus tard... honnêtement, je ne sais pas. J'aime le journalisme, mais j'aime aussi le contact humain. Je me disais qu'ouvrir une boutique serait le paradis, » fit-elle avec un large geste autour d'elle.

Tessa laissa son regard vagabonder un instant, effleurant les ruelles bondées, les cris joyeux des jeunes, les familles occupées et les toits penchés des petites boutiques londoniennes. Oui, elle se plairait ici. Elle se voyait parfaitement bien, tenant une boutique magique et se riant chaque année des élèves en quête de leur matériel pour la rentrée.

« Ah, ouf, c'est bientôt notre tour !  »
ft. Prue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 435
Points : 22
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   Jeu 12 Juil - 16:30


Au coin d'une rue, août 2023
Prudence & Tessa
À nouveau une petite brise d’air frais caressa le visage des deux adolescentes alors qu’elles piétinaient toujours dans la file d’attente. Le nombre de sorciers qui attendaient devant l’apothicaire s’était toutefois clairement amoindri depuis qu’elles avaient commencé leur attente et elles parvenaient enfin à distinguer l’intérieur du magasin en se mettant sur la pointe des pieds ; dans moins d’une petite dizaine de minutes elles seraient à l’intérieur du magasin. Restait à espérer que tous les ingrédients dont elles auraient besoin au cours de l’année n’aient pas déjà été achetés et que Tessa et Prudence se retrouvent dans l’obligation de les commander… Il n’y avait rien de pire pour commencer les cours de potions : devoir faire les yeux doux à leur enseignante afin d’aller piocher dans sa propre réserve en attendant de recevoir par colis postal leurs propres ingrédients…
Tandis que la Gryffondor tentait tant bien que mal de dresser un portrait rapide et concis de sa vie, sa camarade l’écouta avec une politesse et une attention non feintes ; en effet Tessa semblait sincèrement intéressée par le flot de paroles continus qui sortait de la bouche de Prudence ! Lorsque cette dernière eut fini de parler d’elle, ce fut au tour de la Poufsouffle de lui confier un peu de sa propre vie en dehors de Poudlard et Prue lui prêta une oreille attentive. Dès que Tessa commença à lui parler de sa famille, son visage sembla s’illuminer de fierté alors qu’elle lui expliquait le poste qu’occupait son père en travaillant pour la Gazette du Sorcier et Prudence ne pu s’empêcher de trouver ça mignon. En regroupant cela avec ce que lui avait dit son interlocutrice un peu plus tôt à propos de son père et de sa réaction vis-à-vis du maintien des élèves de Poudlard à la Ferme l’été dernier, Tessa et lui semblaient proches. Ce qui pouvait s’expliquer par le fait que sa mère les avait laissé se dit Prue alors que sa camarade continuait son histoire. La Gryffondor ne connaissait pas beaucoup de famille mixte ; son amie Lena était une née-moldue alors que Bonnie ou encore Hugo Weasley venaient de familles de sang-pur. Elle avait fait plus ample connaissance avec Robrecht au cours de leur troisième année et avait appris au détour d’une conversation banale que son père était un moldu néanmoins elle n’avait jamais eu l’occasion d’en savoir bien plus. De nombreuses questions assaillaient l’esprit de la jeune fille à propos de ce genre de familles ; vivaient-ils plus comme des sorciers ou comme des moldus ? Avaient-ils de l’électricité chez eux ? Utilisaient-ils les transports en commun pour se rendre quelque part ?! Tant de choses dont elle n’avait entendu parler qu’au travers les livres ou les récits de ses parents, ou bien encore en observant les quelques voisins moldus qu’elle et sa famille avaient à Esher. Toute cette diversité lui semblait tellement géniale qu’encore une fois, elle avait du mal à comprendre ce que les gens comme Blackman avait à aduler dans la « pureté du sang ».
 
« Oh c’est super, lança Prudence en écoutant la suite du récit de Tessa, j’adore le thé mais j’ai toujours tendance à le laisser trop longtemps infuser… Il faudra que tu me dises comment fait ta grand-mère pour qu’il soit parfumé juste comme il faut ! »
 
À nouveau Tessa lui parla de son père et de sa grand-mère et Prue l’écouta attentivement ; en effet on pouvait dire que la famille Collins avait expérimenté quasiment toutes les salles communes qu’offrait Poudlard ! Du côté de la Gryffondor, la quasi-totalité de ses ancêtres faisaient partis de la maison des rouges et or, même si le Choixpeau avait longuement hésité concernant son père avec Serpentard. D’après les dires de son frère, une de leur grand-mère ainsi qu’une tante étaient allées étudier à Serdaigle lors de leur passage à Poudlard et le Choixpeau aurait également hésité à y envoyer Andrew avant de finalement clamer haut et fort le nom de Gryffondor lors de la répartition de ce dernier.
 
« C’est un super projet, conclu Prudence en souriant à sa camarade, c’est vrai qu’il n’y a pas mieux que de tenir un commerce pour voir constamment du monde. Je t’admire, il faut tellement de patience pour tenir les comptes et de savoir pour conseiller correctement les clients ! Je suis sûre que tu feras ça bien en tout cas. »
 
Le vent éparpilla les cheveux de Prue sur son visage et elle continua de sourire ; certes elle ne connaissait pas réellement Tessa de façon approfondie et personnelle, toutefois il ne fallait pas être médium pour constater que la petite Poufsouffle avait le contact léger et facile et était à l’aise au moment de discuter avec d’autres personnes. Ce n’était donc pas bien difficile de l’imaginer à la tête d’une boutique sur le Chemin de Traverse, plaisantant aussi bien avec les parents qu’avec les enfants venus faire les emplettes. Il y avait quelque chose de pétillant et de vivant chez Tessa qui attirait immédiatement la sympathie et donnait envie de mieux la connaître ; c’était typiquement le genre de personne avec qui l’on pouvait rester assis des heures à la terrasse d’un café à parler de tout et de rien en ayant la sensation de se connaître depuis toujours.
 
« Ouais ça avance enfin, confirma Prue en levant le nez au-dessus des sorciers qui attendaient également leur tour devant elles, un peu plus et on attendant ici jusqu’à la rentrée… Sinon tu as des projets une fois de retour à Poudlard ? Paraît que certains voulaient monter une sorte de club de potions, quelle idée… »

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Année 2023-2024] Au coin d'une rue [Aout 2023 ft. Tessa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Londres :: 
Le Chemin de Traverse
-
Sauter vers: