AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9661-yarah-soussa-professeure-d-etudes-des-runes

Arrivé(e) le : 09/05/2018
Parchemins rédigés : 10
Points : 2
PETIT +

MessageSujet: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 10:06



Yarah est une Sorcière de sang mêlé, née le 07 mai 1989 à Porto au Portugal, là où sa famille paternelle réside. D'ailleurs elle n'y vit plus puisqu'elle a déménagé à Lucan en Irlande, avec sa famille maternelle. Aujourd'hui, Yarah a donc 34 ans et est Diplômée en Runes (option: Pérennité des propriétés magiques). Et juste pour ta culture personnelle, sache qu'elle adorerait avoir un hérisson tout ce qu'il y a de plus moldu qui s'appellerait Mister Spikes. Mais comme les hérissons vivent mal la vie en intérieur, et qu'elle repousse toujours à demain la construction d'un clapier, ce n'est pas demain qu'elle pourra s'occuper d'une magnifique boule d'amour (qui pique).

Il est bon de savoir que Yarah est sérieuse, autant que passionnée ; qu'elle est battante, même si certain(e)s la diraient butée. Yarah est bosseuse, car rien ne s'obtient sans l'effort. Pour autant, son côté maternel, associé à sa difficulté à se détacher de son passé, entraînent un manque d'autorité dont ses élèves peuvent profiter. Maladroite dans ses réflexes, on tombe des nues en apprenant que la sœur de l'ex-batteuse des Harpies est prise de vertiges à plus de deux mètres du sol. Elle a des goût étranges, par exemple elle aime sa famille avant toute chose. Tant Irina, la petite Bianca, que ses parents et sa famille par delà les eaux. Son péché mignon est la banane au chocolat. Elle aime la nature sauvage, se perdre dans les rues d'une ville inconnue ou encore les touristes sympas et curieux. A contrario, elle déteste la glace au chocolat (diluer du chocolat dans de l'eau froide? Qui est l'imbécile qui a eu cette idée que je le donne à manger à un Scrout à pétard!), les gens qui pensent que le réchauffement climatique, c'est pas important, les gens qui pensent que le réchauffement climatique, c'est important, mais qui roulent quand même en SUV, celles/ceux qui pensent qu'un bien mal acquis est profitable (gare aux tricheurs) et quand on lui demande « alors, quand est-ce que tu t'installes et que tu nous apportes un petit bébé ? » (t'inquiète pas, maman, je t'aime quand même).

Sa baguette est composée de bruyère (parce que l'auteur n'avait jamais imaginé une baguette avec ce bois) avec un cœur de crin de licorne et mesure 21 centimètres. Grâce à elle, Yarah a le bonheur de faire sa scolarité à Poudlard dans la maison de Poufsouffle.







Yarah Soussa
feat. Natalie Portman

ET EN VRAI ?
J'ai 27 ans, mais tu ne pouvais pas le savoir parce que je suis nouveau, je n'ai même pas dépensé points du tout pour ce PV que je trouve magnifique. Je suis arrivé(e) sur NYL par une erreur de portoloin et je devrais être là en moyenne 2 jours par semaine. Avant de finir j'aimerais juste rajouter que ça m'avait manqué d'écrire. À bientôt !.

Progression:
  • Dimanche : Premier post
  • Lundi : Multiples corrections
  • Mardi : Il y a toujours des fautes partout ...


Tout le monde a une histoire



Time Line:
 

1. Souvenirs de vacances

Je me souviens, je me souviens. Tellement de choses. Mon ancre, mon attache, gravée dans mon cœur : ma famille. Porto. Le Portugal, ses murs blancs, son soleil brûlant... Origine de mon père, brillant comme lui, bruyant comme lui, toujours en mouvement. Comme lui. Je me souviens de grand-père et ses histoires, ses chants, ses blagues... Je me souviens de grand-mère, nous donnant des sucreries avant le repas, puis nous resservant à table... J'ai conscience de commencer toutes mes phrases sans jamais vraiment les finir, mais je suis confuse devant tant de pensées m'assaillant l'esprit. C'est ainsi que je vois mes souvenirs de là bas : ils ont toujours été là, ils sont une évidence, et pourtant tout se mélange en un vaste sentiment de bien être.

Je n'y ai vécu que trois ans, au Portugal. C'était avant de déménager avec papa, maman, et mes deux sœurs. Pourtant, nous y sommes fréquemment retournés. Je connais bien les longues files d'attente aux terminaux de portoloins internationaux : nous jouions aux cartes, aux élastiques, aux bulles increvables, ou simplement à chat. Toujours dans le bruit et l'agitation ; question de principe quand on a moins de cinq ans.

Pauvre Camilia qui a du nous supporter ! Irina et moi n'ayant que trois ans de différence, nous avons eu un écart assez faible pour grandir ensembles, mais Camilia avait sept ans de plus que moi ! Elle entrait dans l'adolescence alors qu'Irina et moi étions encore à faire du balai de course pour enfant -- le modèle qui monte pas à plus d'un mètre au dessus du sol, vous voyez ?

De mes plus lointains souvenirs, je me souviens du jeu du Secret. Une sorte de « ni-oui, ni-non » auquel il fallait jouer avec la plupart de nos cousins moldus du Portugal. On devait ne jamais parler de magie. Simple quand on est tous en maillot dans l'eau, mais plus difficile quand les jeux de société moldus racontent des bêtises à propos des trolls ou ces choses là.

Mais finalement, durant tout nos étés, nous avons véritablement fait les quatre-cents coups ! Courant sur les rives du fleuve Douro au travers de la vieille ville, mangeant des glaces en regardant les lumières de la tour des clercs, se cachant derrière les galets au pied du phare de Felgueiras -- à marée basse seulement ! -- entre les pêcheurs et touristes ... Dans tous ces lieux où les adultes se souviennent des architectures des bâtiments religieux, des pierres blanches frappées par un soleil aveuglant, des couleurs des bâtiments faisant face à la mer, je ne me souviens presque que de mes sœurs et des mes cousin(e)s. De nos pitreries et de nos chamailleries.

Aujourd'hui encore, je pense avec tendresse et une certaine envie au soleil et aux beaux jours.

2. L'Irlande

À trois heures d'avion moldu (sans compter la queue), ou deux heures de portoloin international (en comptant la queue), se trouve la ville de Dublin. A quinze kilomètres de là, à l'Ouest, se trouve Lucan. « Rien d'insurmontable », me direz-vous ?
« Dix degrés. »
répondrais-je. C'est la moyenne de la différence de température. Si cela ne tenait qu'à moi, je vous dirais dix mille degrés Celsius de différence. L’Irlande est froide. Elle est humide. Elle est verte de mousse et grise de boue. Les jours de beau temps, nous allions aux parcs Sainte Catherine et Griffeen Valley, mais cela ne changea rien : les premier temps furent difficiles.

Irina pleurait, ce qui me faisait pleurer. Ou était-ce l'inverse ? Je ne sais pas. La petite venait de naître et elle ne connaissait pas encore les étés brûlants qu'elle découvrait déjà les hivers glacés. J'avais jamais vu de thermomètre allant plus bas que moins-dix dans les graduations au Portugal ! Et ici ? Aucun ne montait jusqu'à plus de quarante ! C'est bien signe que le monde allait de travers non ? Quitter le soleil pour ça ?

Camilia, elle, ne pleurait pas. Ma grande sœur entrait à Poudlard sitôt l'anglais appris ! L’Irlande m'avait prit mon soleil, mes cousins et ma sœur ! Heureusement qu'Irina était là. Ce cette fausse solitude fit naître un lien extrêmement fort entre nous tous. Maman nous écoutait et faisait tout ce qu'elle pouvait pour nous transmettre son amour de sa terre natale. Elle nous parlait du Petit Peuple, des Cairns, elle nous apprit à danser et à chanter. Camilia et moi en profitâmes peut-être un peu plus qu'Irina. Pour elle, c'était normal tout ça, non ?

Passé le temps d'adaptation, je finis par me sentir à l'aise dans ce pays. J'appris la langue et luttais pour ne pas oublier les bribes de portugais que je connaissais. Après tout, chaque été, il fallait bien retrouver la famille, non ?

Petit à petit, je plantais mes racines ici aussi. J'ai mes propres poddle socks, je fredonne les chants traditionnels, et je lis difficilement les panneaux en gaélique. Et bien que ni mes cheveux ni ma peau au retours de vacances ne fasse illusion quant a mes origines, j’ai fini par m'intégrer.

Chaque fois que nous allions prendre le portoloin international, je regrettais le pays que je quittais tout en désirant celui vers lequel j'allais. Étrangère nulle part, mais jamais entièrement chez soi. Une malédiction bien singulière.

3. Poudlard

Si on m'avait demandé, j'aurais certainement dit que je voulais avoir Camilia avec moi tout au long de mes études. Je partageais en effet Poudlard avec elle lors de ma première année. Ma grande sœur passait ses ASPICs l'année même et était presque toujours occupée. Cela me permit cependant de m'élancer dans la vie et l'autonomie en sachant qu'elle serait là pour me rattraper. Quel soulagement ce fut !

Le choixpeau a été une vraie patte sur ce coup-là : Poufsouffle était exactement ce dont j'avais besoin ! À nous les teintes solaires sur les murs et les vêtements, à nous les couleurs de la nature ! À nous l'unité ! À nous l'amitié ! Et que jamais quiconque ne soit seul ! À chaque nouvelle demeure, je trouvais une nouvelle famille. Et ce coup-ci le changement climatique fut moins violent ! Je compris que je n'avais jamais été éloignée de qui que ce soit. Ni de ma famille paternelle, pendant l'année scolaire, ni de ma famille maternelle pendant les étés. Où que j'aille, je saurai trouver une famille.

Quand je revins à la maison, à noël, après seulement quatre mois à Poudlard, je retrouvais Irina complètement changée. Elle n'était plus seulement une sœur adorable, elle était également un pot de colle tyrannique. Je t'aime et te pardonne Irina, mais vraiment, Camilia et moi ne pouvions plus faire un pas sans que tu nous accroches ou que tu nous sautes dessus. Cela a été pire l'été qui vint. Puis pire encore l'hiver de ma deuxième année et le paroxysme fut l'été précédant l'entrée d'Irina à Poudlard. Elle ne s'en est pas rendue compte et niera probablement si vous lui en parlez. (me frappe pas, je t'aime quand même ma sœur-chérie !)

Pour en revenir à Poudlard, il faut savoir que ce n'est pas la classique dichotomie théorie/pratique qui a été un facteur déterminant dans mon cursus scolaire. C'est la distinction vivant / inanimé.
Donc:
  • Enchantements, Astronomie, Histoire : pas de souci.
  • Potion, ça dépend si tous les ingrédients et morts ET s'ils ne bougent plus. Non parce que ces queues de tritons frétillantes, je peux pas peler ça correctement.
  • La métamorphose. Ah! Bah parlons-en. Transformer une gomme en craie : OK. Je vois l'idée. Changer une chaise en chevalet de dessin, pareil. Mais changer un hiboux en vaisselle, là, c'est plus fort que moi, non. C'est un coup à faire entrer la mauvaise assiette dans le four, puis à faire une crise cardiaque trente minutes après en ouvrant pour vérifier la cuisson.
  • Et alors, le summum, ce sont les cours qui veulent te tuer. Soins aux créatures magiques j'ai pu y échapper. Mais la botanique ... Le seul endroit où tu as vraiment peur quand tu entends parler de plante carnivore. Pourquoi voudrais-je entrer là bas ? Vous êtes sûr qu'on peut pas juste l'avoir en option ça non plus ?
  • J'ai bien entendu pris les options d'Études des Runes et d'Arithmancie en troisième année. Un choix normal quand on sait qu'on peut lire l'avenir dans des trucs fraîchement morts. Mais quelle bande de fous !


Mes BUSEs ont été relativement moyennes et je me retrouvais dans le premier tiers des élèves. Cela me permit de continuer des études sérieuses jusqu'à mes ASPICs. J'aurais aimé vous dire que j'étais douée et brillante, mais la vérité est toute autre : travail, pleurs, stress. Le quotidien. Heureusement qu'Irina a été patiente, elle ne me le dit pas, mais j'ai du être une peste. Mes amis de l'époque aussi ont été parfaits. En bons Poufsouffles, personne n'a été mis de côté.

Dans cette présentation, je vous épargnerais mes déboires amoureux. Ce n'est pas glorieux et je vais faire signer à Irina une clause de confidentialité sous peu.

4. L'université

L'Université Sorcière d'études supérieures Londonienne (USL) s'est imposée à moi comme une évidence. La force des runes, leur diversité et leur abondance -- ici, en Irlande -- était autant un défi qu'une invitation. Je savais que cela signifiait de longues heures sur un bureau à étudier la linguistique, l'histoire, la géographie, la géologie, et la théologie. Des domaines d'études très divers et de réguliers cours mutualisés avec les moldus.

Si mon cœur a papillonné durant mes années à Poudlard, je n'ai eu qu'une histoire d'amour à l'université. Ethan. Un moldu qui faisait un master d'histoire et de journalisme. Je lui ai caché mes origines sorcières, les lois sont sévères. Ethan était un idéaliste, militant de l'indépendance des peuples et de l'autogestion. Il avait un contrat de stagiaire dans un journal local très politisé et proche des mouvements sociaux. Il pouvait me parler des heures de ses idées, avec sa voix grave et vibrante de conviction, et j'aurais pu l'écouter parler autant de temps, bercée par les vibrations de sa cage thoracique.

Il me lançait des piques, disant qu'avec mes études sur le paganisme et l'architecture pré-historique -- couverture pour que je puisse avoir des runes sur mes cours sans qu'il ne soit surprit -- je n'aurais pas d'autre travail que professeure d'université ou conservatrice de musée. Quant à moi, je lui répondais que son avenir dépendait des partis qu'il servait, et qu'un musée existait dans toutes les villes depuis longtemps alors que les partis politiques vivent en moyenne 10 ans ... Cela se finissait généralement en bataille d'eau/chatouilles.

J'étais jeune, j'étais folle amoureuse, je réussissais dans mes études, que pouvait-il se passer de grave ? Rien ! Et c'était ça qui était merveilleux !

Ethan et moi fûmes diplômés l'année de mes vingt-trois ans, après cinq courtes années d'études. Nous parlions de nous installer, nous riions en disant que si nous avions un emploi stable, nous achèterions un bien immobilier et nous nous lancerions dans une plus grande aventure encore. Camilia semblait encore plus proche que nous de son rêve avec son homme à elle. Même Irina et son jules (enfin, son Jack pour être précise) se coulaient des regards doux-heureux.

J'avais commencé les démarches pour pouvoir révéler le Secret à Ethan, mais n'obtins que des refus. Il fallait une engagement fort pour obtenir les dérogations auprès de l'administration.


5. Bianca

Je passais de plus en plus de temps à l'appartement chez Ethan. Je ne voulais pas croire que nous avions emménagé ensemble, mais personne n'était dupe. Il commençait un travail de relecture et de vérification pour son journal. Je ne comprenais pas bien la différence avec son travail de stagiaire, mais il m'assurait avoir gagné en stabilité et en responsabilités. Je le croyais avec bon cœur. Pour ma part, mes stages universitaires m'avaient ouvert les portes d'un poste à l'entretien des Runes dans les sites protégés. De temps à autre, lorsque quelques sorciers m'approchaient, je leur faisais visiter de bon cœur.

Un jour c’est Ethan qui est venu avec des fleurs. Je m'occupais d'une très vieille place de marché avec un calendrier runique enchâssé dans une arche de pierre. Il avait des fleurs, de quoi manger, et a diligemment écouté toute l'histoire du lieu.

Je voulais qu'il me demande en mariage, qu'il me dise qu'il voulait faire sa vie avec moi, j'attendais un signe de sa part pour prouver aux service des Oubliators que je pouvais sans crainte révéler notre Secret à Ethan.

Et puis un jour, alors que je ne m'attendais à aucune visite, Irina débarqua à l'appartement. Elle était enceinte. Elle allait garder l'enfant. Maman était folle parce qu'elle savait qu'Irina et Jack, c'était une histoire compliquée et que tout ne serait pas rose. Ce furent parfois des rires, parfois des pleurs, mais Camilia et moi accompagnions Irina chaque fois que Jack était absent ... Jusqu'à ce que le temps démontre que maman avait raison. Irina et Jack, c'était bien fini.

Lorsque je l'eus dans les bras après l'accouchement de ma sœur, je tombais immédiatement sous le charme de ma nièce. Avec Sanela, la fille de Camilia, Bianca était ma deuxième nièce. Je berçais cette bouille d'ange dans mes bras, roucoulant et glissant des regards lourds de sens à Ethan. Le pauvre, Irina l'a pas manqué.

6. Une vie entre les mondes

Irina reçut sa lettre d'acceptation à peu près au même moment où il fut définitivement clair de Jack délaissait son rôle de père. J'enfilais donc mon rôle de tata-gâteau, reprenant l'exemple de la famille : chants, sucreries, ballades dans les rues et les parcs.

Mon travail dans l'entretien des Runes dans les sites historiques du pays était stable et me prenait pas plus d'heures que le temps réglementaire. De plus, de par la proximité des sites touristiques -- et donc des moldus -- de mes lieux de travail, j'avais des horaires décalées : très tôt le matin, commençant des quatre heures et finissant vers midi. En rentrant, je passais chez maman, récupérais la petite, et nous finissions toutes les deux par faire la sieste jusqu'au milieu de l'après midi.

Ethan rentrait en début de soirée, nous l'accueillions d'un baiser jusqu'à ce qu'Irina revienne. Mon cœur se serrait un peu à chaque fois.

Souvent, je chantais une comptine à Bianca : « Petite étoile, te sens-tu seule ? Non madame, j'ai une amie. Où ça ? » Et Bianca pointait un endroit dans l'appartement où je devais faire flotter une petite sphère de lumière. En répétant assez de fois, je dessinais les principales constellations et la comptine se finissait par : « Petite étoile, comment vas tu ? Bien madame, je fais la ronde. Petites étoiles comment vous appelez vous ? » Et nous donnions le nom de la constellation.

Souvenir:
 

L'été de mes 27 ans, je pus ENFIN aller à Porto sans prendre l'avion. Grâce à sa connaissance du Secret, Ethan avait pu être ajouté à la liste des passagers du portolion international. Quel soulagement -- Pour moi, Ethan fut malade à l’atterrissage ! À Porto, il put enfin discuter avec mon père et mes grands parents paternels de la relation qu'ils avaient avec la magie dans la famille ; et je pense que la discussion lui apporta un certain réconfort.

Nous apprîmes donc à vivre entre moldus et sorciers. À vivre entre les mondes.

7. Froid comme la glace

Au retour des vacances, après en avoir discuté, nous décidâmes de mettre fin à une période de notre vie et ... De nous débarrasser des contraceptifs pour les temps à venir. À l'heure où Sanela, Tobias et Bianca galopaient dans les maisons -- Bianca avait trois ans après tout -- et tandis que Camilia nous annonçait un nouveau petit en route -- quand s'arrêtera-t-elle ?! --, j'espérais pouvoir apporter ma pierre à l'édifice. En tout cas, cette décision marqua pour moi la fin de ce que je considérais comme ma « période USL ».

Les entretiens de sites historiques, avec leurs lots de matins les pieds dans la boue et les hivers en tenue d'esquimau pour ne pas mourir de froid, devenaient quelque chose de plus en plus difficile à faire. Je ne voulais pas m'éloigner d'Ethan, mais pas non plus courir le pays.

Je m'engageais alors auprès d'une association locale qui gérait une Fablab sorcier. J'acceptais d'entrer dans l'équipe encadrant les plus jeunes -- notamment à cause de mes lacunes en sciences dures. Principalement, comme les enfants n'avaient pas le droit à la magie, nous faisions des constructions étranges dignes de cabinets de curiosité. Par exemple, nous avions un jeu de construction, fait de briques comme des Lego moldus. Certaines briques avaient la propriété de chauffer, d'autres de luire, d'autres de réfléchir la lumière ... Un petit génie à la peau ébène avait construit un four solaire qui marchait sans soleil ! Bon, il avait aussi mit le feu à la pièce, mais comme tout avait été endigué sans trop de conséquence, je garde un beau souvenir de cette frayeur. Il y avait aussi cette fillette, avec ses longues couettes brunes, qui avait utilisé des plantes insectivores pour développer un anti-poux naturel ! Nous étions vraiment intéressés jusqu'à ce que la plante doive être emportée comme pièce à conviction pour les service de restriction à l'usage de la magie : l'enfant avait emmené la plante à son école Moldue ! On ne sait toujours pas comment elle a fait rentrer la plante dans son sac d'école ...

Le temps passa.

Et un beau jour, ma condition physique nous laissa penser, à Ethan et à moi, qu'une bonne nouvelle allait être annoncée à ma famille ! Le test de grossesse Moldu étant positif je voulais le crier sur tous les toits ! Cependant, Ethan était catégorique : nous devions attendre trois mois révolus pour en parler. Oui. Bien sûr. Irina sur la nouvelle au bout d'une semaine ... Oups ! Et le reste de la famille le sut dans la quinzaine. Le téléphone n'existe pas chez les sorciers, mais les ragots circulent aussi vite dans le monde magique que partout ailleurs !

Bref, au bout du troisième mois, après un réveil mouvementé, j'ai pris un rendez-vous d'urgence chez mon guérisseur : diagnostic ? Fausse couche. En fait, le guérisseur était même surprit que la grossesse ait duré une grosse douzaine de semaines. Elle n'aurait jamais du commencer. J'étais porteuse d'une anomalie hormonale, le reste du jargon médical, je ne l'ai pas compris. Tout ce qu'il y avait à retenir, c'est que je n'aurais jamais d'enfant naturellement. J'ai 29 ans, nous sommes en 2018 et j'apprends une nouvelle qui me glace le sang. Une pointe d'amertume s'enfonce dans mon estomac, juste sous mon plexus. Une pointe lourde comme la pierre. Froide comme la glace.

Ethan m'a aidé à tenir bon. Il m'a évité la dépression et m'a même demandée en mariage. J'ai hésité, j'ai eu peur de le priver de paternité. Mais ma famille est la meilleure. Enfin, celle d'Ethan n'est pas mal non plus. Sa mère, Ellie, nous a donné les informations moldues quant à l'adoption, papa, maman, Irina et Camilia m'ont donne un coup de pied au fesses et j'ai dit oui à l'homme de ma vie.

Plus alerte que moi sur la politique, il insista très fortement, m'obligeant presque, à ce que je garde mon nom de jeune fille à cause des récent événements anti-moldus dans le monde magique. Il voulait que nous soyons ensembles dans la vie, mais tout ce que l'administration ne savait pas ne pouvait pas lui faire de tors.

7. Poudlard ... Encore

Irina approchait de la fin de sa carrière il ne lui restait que deux ou trois ans à tirer. Ruben était né, troisième enfant de Camilia. Ethan et moi voyageâmes beaucoup dans les pays européens. Alors que Londres avait signé le Brexit, je me sentais plus Européenne que jamais. Prague, Copenhague, tout le sud de Chypre, l'est de la côte méditerranéenne française ... J'avais guidé des touristes dans toute l'Irlande et L’Écosse, lorsque j'y travaillais. Aujourd'hui, c'était moi qu'on guidait. Nous vîmes si bien les merveilles mondiales que les constructions humaines. La connaissance de la géopolitique d'Ethan était meilleure que la mienne, par contre, je colmatais les trous dans l'histoire moldue.

À côté de ces vacances de rêve, il me prit l'envie de travailler plus proche des jeunes. Les enfants des Fablabs étaient adorables ... Et absolument horribles en même temps. C'est pour ça aussi qu'on les aime. 90% de transpiration, 10% d'admiration. De plus, Irina était de plus en plus présente à mesure que les gros contrats de sa carrière sportive de très haut niveau touchaient à leurs fins. Mon petit bout ... Non. Mauvaise formulation. Ma petite nièce d'amour se rapprochait de sa mère et c'était beau à voir. Moi, j'avais besoin de plus.

C'est au travail qu'un collègue me fit part du fait que Poudlard cherchait quelqu'un pour le poste de Maître des Runes. Après la disparition du directeur Blackman en été 2020, l'équipe était partiellement renouvelée. Bonne nouvelle. Je postulais.

J'avais pas mal de choses cochées sur la feuille de poste :
  • [X] Expérience avec les Runes, soit sur plusieurs modes, soit sur plusieurs civilisations: Je connaissais les cinq modes des runes nordiques et avais une bonne connaissances des runes maghrébines. J'étais alerte quant aux inflexions locales, aux flux telluriques ... À la limite, on pouvait me planter sur ma mauvaise connaissance des langues germaniques actuelles.
  • [X] Expérience dans l'enseignement : J'ai autant guidé des adultes que des enfants dans leur développement culturel
  • [?] Expérience professionnelle avec des jeunes gens : Une association, c'est professionnel ?
  • [O] Être en accord avec les principes de l'école de sorcellerie de Poudlard : En accord avec qui ? Blackman ? Non, pas trop, non ...
  • [X] Savoir travailler en équipe : Là, on tombe dans les travers bateau des fiches de poste
  • [X] Votre autonomie, votre rigueur, vos qualités rédactionnelles et votre sens de la communication seront vos atouts pour réussir dans ce poste : Aucune remarque ...
  • [Rajouté par moi] Avoir envie de lancer des jeunes dans la vie, sinon, certains se catapulteront droit dans un mur.


Lorsque je reçois une réponse positive, je saute dans les bras d'Ethan. Il sait qu'à partir de 2020, je ne pourrai pas rentrer tous les soirs à la maison. Mais je lui jurais que je prendrais la première cheminée publique pour la maison sitôt mes astreintes finies. Lui, me promit qu'il veillerait jusqu'à tard pour me voir arriver. Je savais également que, le jour où nous aurions un enfant, et suivant l'âge de l'enfant au moment de l'adoption, il faudrait que les choses changent. Que je sois là plus souvent. Peut-être pourrais-je négocier avec mes collègues le jour venu ? Il faudrait que j'étudie ça en effet.

Mon arrivée à Poudlard est restée plutôt inaperçue. Je courais après mes cours à préparer, et découvrait que le métier d'enseignant et mes activités au Fablab étaient très différentes. On m'avait prévenue lorsque j'avais passé l'entretien ! Mais je suis une battante. J'ai travaillé lors de mes études. J'ai travaillé dans les quatre coins du pays.

8. Froid comme la glace

Et c'est à nouveau la descente aux enfers. Néo-mangemorts. Pourquoi « néo » quand rien ne change ? C'est juste du marketing ? Les enseignants sont muselés. Nous faisons ce que nous pouvons, mais avons le mauvais rôle. Chaque jours, nous décidons entre le mauvais et le pire. Si nous partons ? Ce sera horrible. Nous le savons.

Et quand je pense que Bianca à 9 ans ! Dans deux ans elle sera là, à Poudlard ! Ma petite chérie ! Je ne veux pas y croire ! Hors de question que ma nièce vive une chose pareille. J'enverrai Irina au Portugal par la force s'il le faut !

Et le pire arrive. Même le ministère ne se cache plus. Comme pendant les guerres. Oh, mon vieil ami. Mon cher bloc de glace. Reprend ta place entre mon cœur et mon estomac. Brûle. Tant que j'ai mal, je peux garder la tête haute. Tant que j'ai mal, je vis. Si jamais je m'habitue à tout ça, c'est que je serai morte-vivante. Pas mieux qu'un inferus à la solde d'un ministère pourri.

Je suis encore là quand M. Londubat devient directeur. Je passe par toutes les commissions anti-collaboration et finalement, je suis maintenue. Je ne suis pas la seule, et nous sommes toutes et tous bouleversés par le lendemain d'une nouvelle bataille à Poudlard.

La clarté et les promesses d'un jour nouveau brillent en cette année 2023. Irina m'a rejointe, j'en suis heureuse. À l'annonce de sa nomination dans la grande salle, je frappe si fort dans mes main en applaudissant que mes collègues rient sous cape. Avec Irina et moi, c'est sûr que l'arrivée de Bianca l'an prochain à l'école sera sûre pour elle.

Tata et Maman veilleront sur toi ma petite !



Famille et compagnie


C'est un travail difficile de décrire une famille que vous connaissez déjà. Alors, je vais tenter d'ajouter des choses quant a la présentation d'Irina.
  • Fred, mon Papa, est un bon vivant. Il est un souffle de vie même dans les pires moments. Il rassure tout le monde. Il parle sport moldu avec mon Ethan, sport sorcier avec Irina en plus et m'envoie des piques gentiment en me demandant si je participais à la ligue de bavboules de la cour de récréation... Je l'aime.
  • Alexandra est une maman du tonnerre. Malgré notre mauvaise volonté à notre arrivée à Lucan, elle a fait de nous trois (Camilia, Irina et moi), de vraies petites irlandaises. Elle a sacrifié beaucoup pour rester à Porto à l'époque et je la comprends lorsqu'elle dit que ça en valait le peine.
  • Camilia est la parfaite illustration de l'aînée d'une famille. Elle a réussit tout ce qu'elle a entreprit. Elle est une oreille attentive à laquelle je n'hésite pas à faire appel. Son travail et ses trois enfants lui prennent évidemment beaucoup de temps, mais elle n'est pas seule entre son mari et ses sœurs !
  • Irina est ma petite sœur. Difficile de se sortir de ce rôle de petite dernière pour voler de ses propres ailes ... et pourtant, voler, elle l'a fait ! La célébrité ne lui est pas montée à la tête et elle a donné tors à celles et ceux qui disaient dans les journaux que les joueurs/euses étaient tous dopés et couchaient tous a droite à gauche. Enfin, sur ce dernier point elle est discrète.
  • Salena, Bianca, Tobias et Ruben son mes nièces et mes neveux. Ce sont leurs sourires, leurs bêtises et les poches sous les yeux de leur parents qui m'ont toujours donné envie d'avoir des enfants. Je sais que je suis prête à leur donner un temps et une patience infinis.
  • Ethan Chase, mon mari, est un homme adorable. Si je regrette parfois son manque de poigne, je me retrouve avec lui comme avec un égal. Loin, très loin des horreurs d'un monde où tant de femmes vivent des choses horribles. Nous rions, nous voyageons et nous débattons de nos visions respectives d'un monde idéal. Il suit bien mieux l'actualité que moi, même sorcière.
  • Ellie est ma belle mère. Elle m'a beaucoup soutenue alors que je faisais le deuil de ma maternité. Elle ne sait toujours pas pour la magie, ni elle, ni son mari (Larry). Pour les services administratifs, tant qu'Ethan et moi n'avons pas d'enfant, ça ne se justifie pas ...
  • Mamie Judith, la mère de Fred, mon papa, est une mamie gâteau que j’adore. Elle n'a pas sa langue dans sa poche ! Je sais qu’elle nous aime, mais elle regrette que je ne parle plus assez de Portugais et qu'aucune de nous ne se soit installée plus proche d'eux. Nous nous faisons pardonner en restant plus longtemps pendant les vacances, mais le monde du travail ne nous permet pas la même plage de repos estival que lors de nos études.




Le dernier mois avant les ASPICs


Le dernier mois de cours avant les ASPICs voyait naturellement les esprits s'échauffer à Poudlard. Le travail des enseignants en devenait plus pénible et ressemblait à celui d'un surveillant pénitencier : partout où nous allions, si nous laissions traîner nos oreilles assez longtemps, il finirait par y avoir des voix s'élevant contre l'hégémonie élitiste et ses représentants. Les plus aguerris parmi nous passaient au travers de cette petite tempête comme au travers d'une bruine d'automne ; les autres ... Et bien nous faisions comme si, en faisant une cure de fruits et de sport pour nous donner bonne mine et ne plus penser aux regards de déterrés des nos chers élèves.

D'ordinaire, je répétais toujours
« Préparez-vous à une diplôme, pas à un examen ! »
. Mais les belles paroles ont la vie dure et maintenant, la pile de sujets d'anales trônait à l'entrée de ma salle de cours, tristement dépouillée et couverte de nouvelles traces de gomme et de crayon. J'en trouvais l'aspect tamisé presque charmant. Je me félicitais cependant d'en avoir d'autres copie ... Chaque année voyait son lot de sujet disparaissant au gré des élèves ne rendant pas ce qu'ils avaient empruntés. Encore du parchemin qui servirait à allumer une cheminée ...

Mes septième années entrèrent d'un pas plus ou moins décidé. Les plus enthousiastes et les moins vigoureux étaient les mêmes depuis des années. Ils prirent leur places autour des tables aménagées en îlots et je leur laissais le temps de sortir leurs encriers en lançant des
« Bonjour ! »
aussi enjoués que possible. C'était comme essayer de faire sourire un enfant boudeur.

« Vous êtes prêts ? On commence ?
Je tâchais de faire comme si le silence était un signe évident d'acquiescement et poursuivis avec un sourire.
OK, merci de votre enthousiasme ! Je sais que parmi vous, certains on déjà commencé à utiliser les anales des années précédentes pour réviser. Vous y êtes bien sûr encouragés et n'hésitez pas à me poser vos questions, ou à me soumettre les exercices qui vous posent problème. Je suis là pour ça. »


L'épreuve d'ASPICs en étude des runes se composait traditionnellement de trois exercices : l'évidente traduction, l'étude de lieu et un écrit libre sur une question fermée. Rien d'insurmontable pour mes élèves, mais il leur faudrait se creuser la tête.

« Madame,
me demanda une élève,
dans le sujet de 2015, il y a des runes Cipher dans l'exercice d'étude de lieu. Je croyais que leur traduction n'était pas au programme ...

- En effet elles ne le sont pas. Dans l'étude de lieu, on ne vous demande pas de traduire les écrits runiques. De manière générale, ne perdez pas de temps à le faire durant l'épreuve. Nous avons vu que les runes Cipher sont une ancienne façon d'écrire les runes Futhark. Laissez-moi prendre le sujet ... »


Je traversais la classe en vitesse pour me saisis du-dit examen. Ah ! Je me souvenais. La « Rök Runestone », ou Pierre runique de Rök, une des plus célèbres pierres gravées Suédoise. Bien que révélée au monde moldu, elle est célèbre pour son texte commençant par : « Thorvaldr, Moi le magicien ». Le nom Thovaldr était en effet écrit de manière surprenante pour l'œil non averti, et on pourrait penser à une gravure décorative sur la partie supérieure.

L'exercice se composait de trois images, d'un petit texte, et d'une consigne : la première image était celle de la pierre de Rök, la seconde était un plan des lieux et de l'église jouxtant la pierre et le dernier était une représentation de ce que la pierre aurait pu être à l'époque, sans l'érosion et avec l'ensemble de ses runes. La question portait sur le fait qu'une telle pierre puisse être porteuse de magie (actuellement, et par le passé) et si elle était inoffensive pour les moldus.

« Alors déjà, la réponse à la question est évidente : on a une pierre runique ouverte aux touristes sorcier ET moldus d'après le petit texte d'accompagnement. Donc est-ce qu'elle est dangereuse pour les moldus ?

- Non, répondirent certains élèves.
- Super ! Il nous reste à savoir pourquoi. On a une église, un cimetière, mais pas de bâtiment autre autour. Cet endroit n'est pas connu pour autre chose que la découverte de cette pierre et le fait que des groupes de musique métal aient reprit les runes en partie dans leurs chansons et en couverture de leurs albums. Que ce passe-t-il lorsqu'on grave et qu'on lit des runes ?

- On les active ? répondirent moins d'élèves et pas tous de manière affirmée.
- Même si on est moldu ?

- Euh ... Oui ? Oui, hein ? Oui. se concertèrent-ils entre eux avant de me regarder à nouveau.
- La magie des runes est contenue dans la rune elle-même ! Si un moldu boit une potion de flétrissement, il vieillit comme nous tous. S'il s'assoit sur des toilettes régurgitant es, il va passer un sale moment, comme nous tous. S'il active des runes, il devra se plier à leur pouvoir, comme nous tous. Donc, ces runes, sont-elles dangereuses ?

- Non !
- Donc la pierre n'est pas dangereuse, mais comment on sait si elle contient de la magie aujourd'hui ou dans le passé sans traduire les runes ?
revint la jeune femme à la charge.
- Sans traduire, combien de mode runique voit-on sur la pierre ?

- Au moins trois ...

- Exactement, et que remarque-t-on sur cette pierre ? Comment vous y prendriez vous pour la lire ? »


Seul le silence me répondit.

« C'est exactement ça !
Et tous levèrent des yeux interrogateurs vers moi.
Cette pierre est affreusement compliquée à lire, il y a des runes sur toutes ces faces, plusieurs modes, plusieurs décalages de lecture, on a l'impression que ça peut être lu soit classiquement, soit sous forme de boustrophédon par moment. Elle a été rendue complexe à lire par ses auteurs !

» Sauf les parties en leur centre. Parties que vous savez déchiffrer ... MAIS ! ne le faites pas ! Le texte nous dit qu'elle a été emmurée dans l'église, pourquoi ? Pour cacher une croyance ? Pour masquer de l'histoire ? Le texte central, je vous en donne un résumé, parle du décès du fils d'un roi, il parle de guerre et de vengeance. Inutile pour notre question. Traduire pendant l'étude de lieu vous fait toujours perdre du temps. On a de la traduction dans l'exercice de traduction, on va pas vous tester deux fois sur la même chose. En plus ici, il me faudrait un sacré temps de travail assistée de livre et d'un collègue historien pour déchiffrer tout ça correctement ! Probablement même une devineresse pour sonder le passé et découvrir les runes manquantes.

» D'ailleurs, nos runes manquantes. Regardez l'image numéro deux. Que voyez-vous ?

- Que la pierre était enchâssée dans une rune de force et de tromperie ... murmura la classe de manière désordonnée.
- Exactement ! Partie qui a été perdue. Le plan de l'église, que voyez-vous ?

- L' église est normale, une crois latine avec un cœur décentré ... Mais le sol et ses roches montrent que les runes typique de la duperie ont été tracées comme dans des tranchées ...

- Et tout ceci a été perdu ... De quand datent les travaux en sous-sol d'après la légende du plan ?

- Avant la construction de l'église.
- Et donc ?

- La pierre avait probablement un pouvoir...
- Un pouvoir associé au lieu, à l'endroit, et pas à la pierre elle-même. C'est le lieu qui était enchanté, pas la pierre.

- Avec ça, vous avez tous les éléments de réponse. Résumez-moi donc tout ça.

- La pierre ne porte pas de pouvoir actuellement, pas plus que les runes gravées dessus. Le lieu est enchanté, mais ne présente pas de danger actuel. L'enchâssement de la pierre et les tranchées dans le sol dénotent une volonté de dissimulation, qui même à l'époque ne devait pas poser de problème aux passants, seulement dissimuler le lieu. dirent les élèves, certains commençant, d'autre finissant les phrases.
- Exactement. En connaissant les runes, je peux vous dire qu'il s'agit d'une stèle commémorative à la mort d'un prince, le fils d'un roi guerrier. À cet endroit, à du se tenir une série de conseils de guerre qui emmena à une vengeance. Les runes ont été placées pour renforcer les sortilèges de huit-clos. La pierre a été volontairement rendue difficile à lire pour faire perdre du temps à des espions et prouver la supériorité intellectuelle du comté local face à leurs ennemis.

» Ça, vous ne pouvez pas le savoir. On ne vous le demande pas. On vous demande si la pierre est dangereuse, et si elle est magique. Sans enchâssement, elle ne l'est plus. Sans son positionnement dans les runes tracées dans le sol, le lieu n'est plus gardé. Toute la magie a donc été retirée de cet endroit ouvert au public.

» Le temps normal pour cet exercice est trente minutes. Comptez quinze minutes pour la traduction, ici, vous aviez une coutelas gravé des mots Force/Pouvoir/Ampleur/... pour le premier, et Ton/Cri/Vent/... pour le second. On devait souhaiter force et célérité à l'épée.

» Enfin, comptez quinze minutes pour le dernier exercice. Il porte sur la question de savoir si une formule runique de pérennité peut être enchâssée dans Mannaz pour renforcer la magie des humains sans perturber les autres êtres pensants, les plantes ou les animaux. La réponse étant « oui », par exemple, la pierre de Rök de l'exercice précédent.


Les étudiants se regardaient les uns les autres pas vraiment sûrs d'être capables de tant. Lorsqu'on créé un examen, on demande à des spécialistes de réaliser des tâches. S'ils le font, on multiplie le temps par trois et on a ce que l'on peut attendre d'un étudiant en fin de cycle d'études. Ici, en prenant en compte le temps que tout le monde s'installe et que la question soit posée, il nous avait fallu moins de dix minutes pour réaliser l'étude des lieux. Cela laissait donc bien trente minutes aux étudiants pour répondre. Le plus difficile pour eux ne serait pas de répondre aux questions, mais de surmonter le stress de l'épreuve.

Le dernier mois allait se passer ainsi, je le savais avec le peu d'expérience que j'avais. Les septièmes et cinquièmes années allaient me poser des questions sur des sujets des années précédentes au début des cours et nous allions reprendre ensemble les grands points du programme scolaire. Je commençais déjà à pouvoir dire qui aurait une meilleure note à l'examen qu'aux contrôles continus simplement parce qu'ils ne savaient travailler que dans l'urgence. Je présageais avec moins de succès qui projetait de continuer à user de runes dans son milieu professionnel ; et qui oublierait l'ensemble de mes cours avec plus de vitesse qu'il n'en fallait pour l'apprendre.

Je ferai mieux l'an prochain.





Dernière édition par Professeure Y. Soussa le Mar 15 Mai - 13:52, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9150-wenlock-mattheus-o-presentation-100#202347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9165-wenlock-mattheus-o-social-distorsion#202388http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9164-wenlock-mattheus-o-hello-sleepwalker#202381http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9163-wenlock-mattheus-o-hey-kids#202379http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9277-wenlock-mattheus-o-mail-express#204590

Arrivé(e) le : 02/02/2018
Parchemins rédigés : 320
Points : 5
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 10:34

Bienvenue à toi future belle-soeur !
Bon courage pour ta validation ! Perrin


RUN TO THE YELLOWSTONE  
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8989-professeur-i-soussa-vol-gryffondorhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8997-irina-soussa-prof-de-vol-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9067-professeur-irina-soussa-courriers-longshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9068-professeur-irina-soussa-petits-courriers#200242

Arrivé(e) le : 25/08/2015
Parchemins rédigés : 855
Points : 12
Crédit : *bazzart(Gal Gadot)
Année : Prof de Vol ~ Directrice des Gryffys

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Allen

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 10:44

Wiiiiiiiiii Anoushka Anoushka Coeur
Tellement Happyyyy ! Bienvenue sur NYL, jolie soeuur Câlin
J'ai de la lecture Brooklyn J'aime ! ^^


I'd risk the fall. Just to know how it feels to fly.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9415-mad-max-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9424-max-i-dont-need-luck-i-have-youhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9423-max-i-have-a-bad-feeling-about-thishttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9422-max-pass-on-what-you-have-learnedhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9421-max-the-garbage-will-do

Arrivé(e) le : 13/03/2018
Parchemins rédigés : 177
Points : 6
Crédit : Avatar ✿ (ft Meika Woollard) Signature ✿ frimelda
Année : 2ème année (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Charli B. Ethergsen

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 14:53

Bienvenue et bon courage pour la fin de ta fiche ! Tasha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9632-aliyan-d-mcdowellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9646-liens-aliyan-d-mcdowellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9647-rp-aliyan-d-mcdowellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9648-boite-aux-lettres-aliyan-d-mcdowellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9649-hibou-express-aliyan-d-mcdowell

Arrivé(e) le : 09/05/2018
Parchemins rédigés : 19
Points : 7
Crédit : Bonne question.
Année : 7ème

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Non.

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 15:31

Bienvenue prof !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 15/11/2017
Parchemins rédigés : 349
Points : 13
Crédit : Selena Gomez
Année : Première année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 16:09

Un scénar !!! Anoushka
Bienvenue et quelle fiche ambitieuse ! Perrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7869-tasha-emma-lennox-blackwood-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7875-tasha-bien-s-entourer-ca-eloigne-les-problemeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7874-fiche-de-rps-tashahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7872-tasha-le-courrier-sera-precieusement-conservehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7873-tasha-une-urgence

Arrivé(e) le : 22/12/2015
Parchemins rédigés : 2114
Points : 12
Crédit : lilany ~ Amelia Zadro
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 16:18

Bienvenue sur le forum Very Happy


Beyond the horizon

“La vie est une aventure ou elle n'est rien.”
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9623-nathanael-e-armstrong-professeur-de-scmhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9638-professeur-nathanael-e-armstrong-demande-de-liens#210643http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9637-nathanael-e-armstrong-demande-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9636-boite-aux-lettres-du-professeur-n-armstronghttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9635-hibou-express-du-professeur-n-armstrong

Arrivé(e) le : 08/05/2018
Parchemins rédigés : 43
Points : 31
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 16:21

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9614-i-i-know-what-it-s-like-staying-up-all-night-nursing-wounds-ellyaina#210392http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9626-i-know-it-s-not-your-fault-it-never-is-is-it-is-it-elly-s-linkshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9629-cause-everybody-s-so-scared-ellyainahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9628-ellyaiana-stayn-hibouxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9627-ellyaiana-stayn-hiboux-express

Arrivé(e) le : 06/05/2018
Parchemins rédigés : 65
Points : 22
Crédit : angeldustgallery (ava) ; © Yamashita - epicode (signa)
Année : 4è année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 17:21

Bienvenuue Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9554-lena-chasemane-o-la-curiosite-n-a-jamais-ete-un-vilain-defaut?nid=1#210254http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9603-bleus-verts-jaunes-et-rouges-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9604-on-se-recroisera-peut-etre-o-lena-chasemanehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9605-o-pour-le-courrier-de-lena-c-est-par-ici-o#210266http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9606-o-le-courrier-rapide-lena-o#210267

Arrivé(e) le : 23/04/2018
Parchemins rédigés : 29
Points : 11
Crédit : Henley Obsessive (Georgie Henley)
Année : 3ème année

PETIT +

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 17:32

Bienvenue parmi nous !!! C'est génial de prendre des post vacants Coeur Bon courage pour la fin de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 108
Points : 36
Crédit : La boîte à avatar / Alexis Bledel
Année : 4e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Nop

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 18:36

Bienvenue Câlin ! 
Natalie... Bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 724
Points : 22
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 13 Mai - 18:49

Bienvenue sur le fow' avec ce super scénario !Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8027-wolf-in-sheep-s-clothing-sage-sawyer-sinclair-u-c#181969http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8050-sage-u-c#182357http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8703-sage-indisponible#193246http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8257-sage-ma-boite-a-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8256-sage-ma-boite-a-courrier

Arrivé(e) le : 02/08/2016
Parchemins rédigés : 1338
Points : 4
Crédit : january blues (ava) & tumblr (gifs) / david mazouz
Année : deuxième année (redoublant) - quatorze ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Perrin S. O'Riordàn & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Lun 14 Mai - 13:37

Nathalie Bave
Bienvenue parmi nous Liu
Excellent choix de scénario Coeur
Bon courage pour la suite Content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9661-yarah-soussa-professeure-d-etudes-des-runes

Arrivé(e) le : 09/05/2018
Parchemins rédigés : 10
Points : 2
PETIT +

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Lun 14 Mai - 16:33

Merci tout le monde pour votre accueil (*^_^*)


Couleurs:
 


Passages secrets:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9317-bonnie-lou-elsing-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9326-bonnie-o-carte-du-maraudeurhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9325-bonnie-o-rapeltout#205681http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9336-bonnie-correspondance#205815http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9335-bonnie-postcards#205814

Arrivé(e) le : 26/02/2018
Parchemins rédigés : 141
Points : 9
Crédit : Bazzart (ft. Alycia Debman Carey)
Année : 4e (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Lun 14 Mai - 16:51

Bienvenue à toi Savannah
Super scénario et alors, quelle fiche ! Anoushka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8989-professeur-i-soussa-vol-gryffondorhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8997-irina-soussa-prof-de-vol-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9067-professeur-irina-soussa-courriers-longshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9068-professeur-irina-soussa-petits-courriers#200242

Arrivé(e) le : 25/08/2015
Parchemins rédigés : 855
Points : 12
Crédit : *bazzart(Gal Gadot)
Année : Prof de Vol ~ Directrice des Gryffys

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Allen

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Lun 14 Mai - 18:28

Oh God, cette fiche !! affraid affraid

J'ai lu et............ je ne voulais pas que ça s'arrête ! Perrin Perrin Yerk

Coeur


I'd risk the fall. Just to know how it feels to fly.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9498-ombellyne-c-est-comment-ombell-ombe-bon-on-t-appelle-justyne-et-c-est-tout#208824

Arrivé(e) le : 03/04/2018
Parchemins rédigés : 72
Points : 6
Crédit : Ecstatic Ruby
Année : Conseillère d'orientation

PETIT +

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Mer 16 Mai - 4:21

Omg cette fiche ** bienvenue à toi !!




between her and him
« N’essaie pas ! Fais-le, ou ne le fais pas ! Il n’y a pas d’essai. »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 171
Points : 0
Crédit : (c) Shiya
PETIT +

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Ven 18 Mai - 17:21




Bienvenue parmi nous


Dans le genre fiche complète, la tienne se pose carrément là ! C'est toujours plaisant de voir des nouveaux intégrer aussi efficacement le contexte et s'éloigner un peu de la base qu'on demande. J'ai vraiment passé un bon moment à lire tout ça. Et quel cours ! J'ai hâte d'en voir davantage ! Anoushka Quoi qu'il en soit, il ne me reste plus désormais qu'à te souhaiter bon courage pour ton installation. Et si jamais tu as des questions, surtout n'hésite pas à venir nous trouver ! Wink


Quelques conseils pour bien commencer


Tout d'abord, bienvenue parmi nous. J'espère que tu t'amuseras en notre compagnie et que tu prendras plaisir à RP avec nous. Maintenant que tu es réparti(e), il ne faut pas te reposer sur tes lauriers. Ta vie NYLienne commence à peine et pour la faire démarrer sur de bonnes bases, il te reste encore pas mal de petites choses à faire. Ne t'inquiètes pas, je vais tout te montrer...

Commence par créer ta fiche de liens, ta fiche de RPs, ainsi que boîte aux lettres qui te permettra aussi de gagner des points RPs en écrivant des lettres de plus de 300 mots et ta boite à hiboux express pour les messages plus courts. Peut-être que tu n'en trouveras pas tout de suite l'utilité, mais ça ne saurait tarder... Alors mieux vaut l'avoir fait tout de suite. Et puis, si jamais tu cherches quelqu'un d'important pour le développement de ton personnage, n'hésite pas à créer un poste vacant.

Aussi, je te conseille d'aller lire comment marche le système de points, si ce n'est pas déjà fait. Ce serait bête de ne pas savoir comment gagner des points RPs et éventuellement arriver à se faire sa place parmi les RPGistes du mois. D'ailleurs, nous avons également un Top TSeur parce que les votes, c'est le bien, Top-Siter peut rapporter des points ! La liste des sortilèges par année est disponible , elle te permettra de voir quels sortilèges tu peux utiliser, attention, en fonction de ses études on ne se perfectionne pas de la même façon dans tous les domaines.

Les points défis sont aussi importants ici ! Tu peux aller lire ce sujet pour savoir exactement ce que c'est que les points défis, celui-ci pour comprendre comment ça marche et comment en proposer. Bien sûr, tu peux également savoir combien tu as de points en allant voir la fiche ! Le nombre de point s'initialise automatiquement à 0/0 mais dès que vous avez un point, vous pouvez voir l'évolution de ceux-ci à 1/2000...

Le HRP (hors-RP) te donnera également de quoi t'occuper grâce à une partie Flood bien remplie. Tu pourras également faire plaisir aux autres membres en leur offrant des cadeaux. N'oublie pas, à l'occasion, de passer sur la ChatBox, avec un peu de chance, tu tomberas en plein jeu... S'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, nous répondrons à toutes tes questions.

Sur ce, je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette nouvelle vie qui commence, et plein de merveilleux RPs !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9661-yarah-soussa-professeure-d-etudes-des-runes

Arrivé(e) le : 09/05/2018
Parchemins rédigés : 10
Points : 2
PETIT +

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   Dim 20 Mai - 10:15

Youhou ! Danse Merci !


Couleurs:
 


Passages secrets:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yarah Soussa, Professeure d'études des Runes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Le Commencement :: 
Présentation des sorciers
 :: Registres des sorciers de second cycle
-
Sauter vers: