AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 943
Points : 0
Crédit : black swan • Cara Delevingne
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Jeu 10 Mai - 8:53

for you, my best friend <3
narcissa & les invités


Cela nous a pris des heures mais nous avons terminé notre dur labeur ce vendredi dernier dans l’après-midi. Je dois dire que j’en suis pas mal fière et que je ne pensais pas que ma collaboration avec Rioghbhardan puisse être aussi fructueuse. J’avais invité le Poufsouffle à participer à l’organisation de l’anniversaire de Tracy juste parce qu’il est son meilleur ami et que j’ai pensé qu’il saurait m’épauler dans le choix de la décoration. Au final, j’ai fait la majorité du travail et je dois admettre que j’aurais pu me passer de son aide. Au moins, on ne peut pas dire que je n’ai pas fait d’efforts en me socialisant un minimum avec les amis de Tracy. J’ai dû perdre deux minutes à écrire à cette fameuse Roxy dont l’existence m’est aussi importante que celle d’un grain de sel et j’ai dû écouter les idées peu plaisantes de Rioghbhardan pendant un bon moment. Heureusement qu’il s’est montré plutôt docile et que je n’ai pas rencontré de trop gros problèmes dans notre collaboration. Je me suis juste permise de bien le surveiller, qu’il le veuille ou non.

Quoi qu’il en soit, on ne peut guère nier que le résultat est là et qu’il est formidable. A la hauteur de la magnifique organisatrice que je suis, bien évidemment. Dans l'ensemble, j'ai tenu à ce que tout soit parfait et au goût de Tracy. Je sais que sa couleur favorite est le violet alors j’ai fait en sorte que les murs et les ornements prennent des teintes tout à fait assorties à une palette de couleurs principalement prune. J’ai abandonné le bleu traditionnel pour sortir du cliché de notre maison et je pense sincèrement que mon choix offre un caractère plus personnel à cette fête.

En compagnie du Poufsouffle, nous avons donc enchanté la salle pour qu’elle prenne le volume de notre choix, pour que les jolies banderoles marquées d’un « Joyeux Anniversaire Tracy » flottent dans l’air dans un nuage de paillettes qui ne retombent jamais jusqu’au sol, pour que le plafond ressemble à celui de la Grande Salle avec son époustouflant ciel étoilé et pour que la tapisserie soit la plus chaleureuse possible tout en restant sur des tons mauves. Les fausses étoiles servent à éclairer mais la lumière provient avant tout de nombreuses lucioles blanches ou violettes créées par la magie et qui se déplacent gracieusement dans la pièce. Nous avons ensuite arrangé un coin buffet à proximité du bar dans lequel nous avons disposé diverses boissons ‒ non alcoolisées à l’exception des nouvelles biéraubeurres fraichement sorties des Trois Balais. Il y a par exemple du jus de cranberry, du jus de citrouille, des petits cocktails aux multiples fruits variés, des boissons pétillantes et magiques dont le colorant change en fonction de la température, des boissons qui peuvent redonner la pêche en quelques minutes et d’autres choses que j’ai jugé bon de placer ici et là. Pour ce qui est de la nourriture, des petits fours décorent une partie de la table et des assiettes de porcelaine pour le moment vides annoncnt un futur met à venir lorsqu’il sera l’heure de dîner. Chaque aliment arrivera au moment voulu grâce à la gentillesse de trois elfes de maison qui nous ont porté assistance.

Après une dernière inspection complète de tous les meubles en bois blanchi et notamment la table sur laquelle j'ai posé mon cadeau, je me tourne vers Rioghbhardan à qui j’ai demandé de venir un peu plus en avance par rapport aux autres.

« Je crois que tout est prêt, nous n’avons plus qu’à mettre la musique. Je pense que commencer par du classique serait l’idéal. »

D’un coup de baguette et surtout sans attendre une réponse de sa part, je jette un sort sur un gramophone qui se met en route et qui diffuse une première musique sorcière aux douces notes harmonieuses. Le but est de mettre les invités à l’aise et de ne pas encombrer leurs oreilles dès le départ. Tout doit être parfait et digne de Tracy.

Finissant mon petit contrôle visuel de l'endroit, je me tourne de nouveau vers mon camarade et observe sa tenue.

« Pas mal du tout. » Dis-je sans cacher ma surprise.

En vérité, si je le voyais comme un bon photographe, je ne pensais pas qu'il avait un minimum de goût en matière de fringues. Je l'ai peut-être un peu trop mal jugé en fin de compte. Ce n'est peut-être pas si anormal que Wendy lui fasse les yeux doux assez souvent ? Je me suis toujours demandée ce qu'elle lui trouvait, pour être honnête. Bref. Mettant de côté mes récents souvenirs du club, je fais face à la porte d'entrée. Il est maintenant temps d'accueillir les conviés et j'ai vraiment hâte de voir la tête que tirera ma meilleure amie quand elle verra tout cela. Je ne sais pas à quoi elle s'attend mais j'aime imaginer qu'elle soit totalement prise par surprise. Normalement, tout devrait bien se passer ! Et puis, j'ai veillé à donner des instructions précises sur la manière de nous rejoindre donc personne ne serait perdu.

made by black arrow



Dernière édition par Narcissa A. Breckenridge le Jeu 7 Juin - 8:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 5823
Points : 25
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 20ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jaswinder Swindlehurst

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Jeu 10 Mai - 16:37


happy birthday to you, Tracy
Rioghbhardan & les invités

Si j’avais pensé toucher le fond, la semaine dernière, avec Atwood, je m’étais lamentablement planté. Avec elle, j’avais des envies de meurtre mais je savais au moins ce que je foutais là. On s’était mis d’accord sur ce qu’on faisait (quand bien même elle avait fini par faire ce que bon lui semblait) et le job était réparti. Chacun son truc pour se voir le moins possible et puis voilà. Là… Là, j’attends que Madame ait fini de trimer. Ou qu’elle daigne arrêter de me surveiller dès qu’elle a le malheur de me laisser faire quelque chose. Que je sois là ou pas, clairement, ce serait la même… Et elle le sait sûrement autant que moi. Je ne sais même pas pourquoi elle m’a proposé de l’aider. « Pour faire plaisir à Tracy » ? J’en doute. Franchement, je ne sais juste pas… Fort heureusement, le calvaire est terminé. La salle est décorée, le bar et le buffet terminés… Et il faut bien avouer que ça fait incroyablement prétentieux. On est loin du coin tranquille que l’autre abrutie a recréé pour Milo. Peut-être que je me trompe mais je ne reconnais absolument pas Tracy dans cette salle. Elle est à l’image de sa créatrice, pompeuse et m-as-tu-vu… Rien à voir avec la douceur et la discrétion de celle qu’on attend. Mais j’imagine que ça donne le ton de la soirée… Il fallait sûrement faire les choses de manière grandiose, histoire qu’on ne parle que de ça dans les jours à venir, marquer les esprits et n’entendre que le nom de Breckenridge dans les couloirs… Et je trouve ça dommage. Je fixe un instant les lucioles qui se baladent dans la pièce et retiens un soupir presque désolé. Tracy mériterait quelque chose de plus… vrai ?

« Je crois que tout est prêt, nous n’avons plus qu’à mettre la musique. Je pense que commencer par du classique serait l’idéal. » Je n’ai même pas le temps d’ouvrir la bouche que la musique retentit déjà. Je ne réponds pas, me contente d’un vague geste de la main. Fais ce que tu veux, écoute… On est plus à une fois près. J’étais prêt à faire tous les efforts possibles pour Tracy, pour apprendre à connaître Narcissa puisqu’elle en a l’air si proche et paraît parfois si peinée que le monde entier en ait après elle mais… mais je crois que ça va pas être possible. J’en ai marre d’être pris de haut à chaque fois que j’ai le malheur de dire un truc ou de la voir faire littéralement comme si je n’existais pas. J’ai rapidement laissé tomber, préférant qu’elle fasse comme bon lui semblait plutôt que de chercher la guerre à tout bout de champ. Et puis, dans le fond, j’imagine qu’elle sait ce qu’elle fait. Bien sûr, je n’adhère pas à tout ça mais peut-être que c’est moi qui me plante et que c’est exactement ce qu’est Tracy. J’enfonce négligemment les mains dans les poches de mon pantalon et fais le tour de la salle, plus pour me donner l’impression de faire quelque chose que par réelle nécessité. Est-ce que c’est le stress qui monte un peu ? Peut-être… Mine de rien, je ne suis pas convaincu par la tournure que prendra cette soirée. On ne peut pas dire que celles auxquelles j’ai assisté à l’école soient les meilleures du monde et c’est un peu le club des traîtres qui se réunit… C’est très bizarre, comme sensation. D’être content de faire plaisir à Tracy en ayant la désagréable impression que ça va être un fiasco… « Pas mal du tout. » Je tourne distraitement la tête vers elle. « Hm…? » Il me faut quelques secondes pour réaliser que c’est moi qu’elle regarde en disant ça. Je soutiens son regard avec un dédain que je ne cherche même pas à camoufler avant de détourner les yeux et de l’ignorer royalement. C’est quoi, son problème, à cette fille ? J’aurais sûrement été flatté si elle n’avait pas ressemblé à l’une de ces vieilles friquées qui se croient tout permis sous prétexte que t’es fauché… Elle finira sûrement comme ça, un jour. À faire du rentre-dedans à des mômes pour avoir l’impression de vivre encore un peu. Pauvre idiote. J’espère que cette maudite porte s’ouvrira bientôt. Qu’il y ait du monde, du bruit et que je puisse oublier cette collaboration désastreuse dans le sourire heureux de Tracy…
Made by Neon Demon



Je me souviens de toi près de moi, tu m'embrassais pour la première fois, j'ai cette image gravée dans la tête. Je me souviens des premiers rendez-vous comme de la plus belle image de nous.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1920
Points : 20
Crédit : Avatar : Junkie ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Dim 13 Mai - 21:47


❝ Happy birthday to you, Tracy ! ❞Hadley & co

Le stress monte d'un cran. C'est un peu bête parce que ce n'est pas mon anniversaire, on va à peine faire attention à moi et pourtant je suis nerveuse. Je ne veux pas faire de gaffe, je veux bien faire les choses, autant pour Tracy que pour moi, un peu égoïstement. Evidemment, j'y vais avant tout pour mon amie. Je suis heureuse que ses amis aient pensé à elle et qu'ils aient eu envie de marquer le coup pour l'occasion en organisant une belle fête. Je suis encore plus heureuse de voir qu'ils ont pensé à moi. C'est vrai, on s'est beaucoup rapproché cette année avec Tracy, mais je ne m'attendais pas forcément à recevoir une lettre de Narcissa me conviant à ce genre d'occasion. Si elle a pensé à moi, c'est que Tracy a dû lui parler de moi quelques fois et qu'elle s'en ait souvenue, c'est un bel honneur ! Alors oui, égoïstement je pense un peu à moi et à la chance que j'ai de rencontrer certaines filles populaires, que je ne connais pas encore et qui pourraient m'aider à prendre de l'assurance et une place au sein du château. Evidemment, je ne m'attends pas à être le centre de l'attraction ce soir, mais si j'arrivais à glisser quelques mots à Narcissa et ses copines, ça serait vraiment un bon début. Ca me donnerait l'occasion de pouvoir réitérer le geste un peu plus tard, en leur rappelant que je suis une amie de Tracy, au cas où elles ne se souviendraient pas de moi.

Pour l'occasion, j'ai contacté ma soeur pour qu'elle m'offre des conseils pour ne vraiment pas faire d'impair. Les amies de Tracy sont vraiment très portées sur la mode, de ce que j'ai compris, tout comme mon amie d'ailleurs, et je ne voulais pas arriver à la soirée habillée comme un sac. Assurément, on se serait souvenue de moi, mais pas en bien ! Et même si j'aimerai pouvoir marquer les esprits, je ne veux pas le faire en mal. Déjà que je suis sûre que certains se moquent de moi parce que je ne suis pas douée sur un balai, je ne veux pas en rajouter une couche. Même si, je me doute bien que Tracy a dû leur dire que je n'avais aucun goût vestimentaire et qu'elle m'aidait en m'offrant quelques conseils. Pour être honnête, cela ne me dérange pas, bien au contraire, si j'arrive bien habillée, elles pourront se dire que Tracy est un très bon professeur, ce qui serait un bel hommage pour mon amie et un beau cadeau. J'aurai pu me tourner vers Alaska et Megan, elles sont toujours prêtes à m'aider quand il est question de style, mais elles sont très prises par leur révision, je les vois de moins en moins, un comble quand on sait qu'on partage la même chambre. En fait, à chaque fois que je les vois, il y a Tracy avec nous, difficile de leur demander des conseils dans ces conditions. C'est pour ça que j'ai écrit à ma soeur, elle a un goût sûr en mode et ne me laissera pas tomber. Elle sait comme je tiens à mon projet et comme je veux que tout soit parfait. Evidemment, je sais bien que je ne pourrais pas tout contrôler et qu'il y aura certainement des râtés. Il suffit de voir comme mon projet stagne depuis quelques semaines. Il avait démarré en trombe, j'ai rencontré beaucoup d'avis positifs dessus et beaucoup de gens étaient prêts à m'aider en me conseillant. Mais avec le temps, j'ai l'impression de ne plus vraiment avancer et qu'il allait falloir que je m'y replonge dedans. Seul problème, mes BUSEs à la fin de l'année, qui réclament toute mon attention. J'ai donc mis mon projet un peu de côté, pour me consacrer à mes études. J'ai toujours dit que je ne laisserais pas ce projet mettre à mal mon avenir.

Mais l'anniversaire de Tracy tombe à point nommé et c'est l'occasion parfaite de contacter les bonnes personnes, celles qui pourront, si elles l'acceptent, me donner un coup de pouce pour me placer au bon endroit. Avec leur soutien et pourquoi pas, leur amitié, je pourrais vraiment devenir populaire et achever mon projet. C'est pour cela qu'il ne faut pas que je fasse de faux pas ce soir. Ma soeur m'a envoyé toutes les instructions, que j'ai dû suivre à la lettre. Elle m'a conseillé de porter la robe blanche que je gardais pour le bal de fin d'année. C'est une longue robe blanche, avec une belle fente qui arrive à mi cuisse. Il n'y a aucun décolleté, ce qui évite la vulgarité, même si, entre nous, je n'ai pas de poitrine, je ne vois pas ce que je pourrais mettre en avant avec un décolleté. Les manches me font penser à celles des princesses, dans les contes de fée ou à l'époque du moyen âge. Le tissu est léger et agréable et épouse bien ma silhouette, sans trop la coller. Je m'y sens bien, elle tombe parfaitement - grâce à quelques retouches - et elle est très élégante. Je porte des chaussures avec des talons de 6 centimètres. Je ne suis pas capable de plus et c'est déjà un exploit que j'en porte, croyez moi bien. Tous mes ongles sont vernis, selon Tracy, cela rend la main et le pied plus élégant, j'ignore pourquoi mais je la crois. Je porte un maquillage léger, j'ai eu, pendant quelques temps, la main lourde sur le blush, mais j'aime à croire que cette époque est révolue. Je ne doute pas de faire d'autres faux pas à l'occasion, mais je trouve que je ne m'en suis pas trop mal sortie. Après, j'ai évité tout ce qui pourrait me causer problème, ne portant que de la poudre libre pour le teint, du mascara et du crayon et un peu de rouge à lèvres, rien de plus. Mes cheveux sont relevés en une sorte de chignon, un peu maladroitement réalisé mais qui retient l'ensemble de mes cheveux, je n'ai pas pu faire mieux, il faudra faire avec.

Je n'ai pas vu Megan et Alaska, j'ignore donc si elles sont conviées à la soirée et si elles y sont déjà. Ayant peur d'arriver en retard, j'attrape le cadeau que j'ai acheté pour Tracy - un joli porte-folio en cuir très élégant qui lui permettra de mettre toutes les photos et croquis de créations qu'elle aura réalisé - et je quitte le dortoir. J'avais peur de tomber sur ma camarade en chemin mais par chance, ce ne fut pas le cas. Je me dirigeais vers la salle sur demande. Je suivie les instructions à la lettre et me retrouvait face à un très beau décor, très chic et je me sentis toute petite et toute misérable au milieu de tout ça. Je dois apparaître bien brouillonne et bien stupide, comment j'ai pu imaginer que leur monde pourrait devenir le mien en l'étudiant... Nous sommes trois, les autres ne sont pas encore arrivée. D'une petite voix j'avance et esquisse un sourire au garçon et à la fille. Je reconnais Narcissa et Rioghbhardan. Je ne connais ni l'un, ni l'autre, mais je sais que la première est une fille très intelligente et populaire de notre maison, alors que le second est un joueur de Quidditch. "Bonsoir ! J'espère que je ne suis pas trop en avance .... La salle est ... magnifique ! Je ... je pose mon cadeau où ?" demandais-je d'une petite voix, me sentant bien bête.

©️ 2981 12289 0



« Hadley Ophelia Lewis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8212-poussez-vous-j-arrive-wendy-d-hastingshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8224-wendy-sa-petite-courshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8223-wendy-progression-ascension-et-succeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8220-wendy-courrier-et-lettres-d-admirateurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8221-wendy-uniquement-pour-les-autographes

Arrivé(e) le : 21/08/2017
Parchemins rédigés : 253
Points : 1
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Joanne

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Lun 14 Mai - 22:00

    Seize ans. Tracy était plus âgée qu'elle de quelques mois. En ce qui la concernait, elle aurait seize ans en septembre. Quelques mois d'écart seulement suffisaient à ce qu'elles ne soient pas dans la même classe. Elle était en quatrième année et Tracy en cinquième. Cependant, être née début septembre lui permettait d'être la plus âgée de sa promotion. Déjà qu'elle était grande par la taille et assez mature de part son train de vie et sa façon de s'habiller et se maquiller, on aurait très facilement pu la croire en sixième année plutôt qu'en quatrième.

    Wendy avait été ravie de recevoir l'invitation pour cette fête d'anniversaire mais elle avait été encore plus ravie de voir la signature de Rioghbhardan au bas de l'invitation à côté de celle de Narcissa. Même si sa présence à cette soirée était logique étant donné qu'il était l'ami de Tracy et le photographe attitré du club, en avoir la confirmation était tout à fait excitant. Non pas qu'elle doute de passer une bonne soirée s'il n'avait pas été là mais sa présence était un plus indéniable. Il était agréable à regarder, c'était une raison suffisante pour le vouloir dans son entourage.

    Après les cours, Wendy était retournée dans son dortoir pour choisir sa tenue. Après plusieurs essais, elle jeta son dévolu sur une robe moulante dorée à sequins. Ultra courte sur ses longues jambes interminables, les manches longues et l'absence de décolleté empêchaient de faire basculer cette robe sexy du côté vulgaire. Elle accompagna sa tenue d'une pochette dorée et de sandales fines à hauts talons. Côté mise en beauté, elle laissa ses cheveux libres après les avoir légèrement bouclés et opta pour un maquillage léger afin de ne pas faire "trop". Tout était une question d'équilibre. Ainsi l'attention serait principalement tournée vers ses jambes. Est-ce que Rioghbhardan aimait les longues jambes fines ? Certainement puisque le préfet des blaireaux qui lui servait de copain en avait aussi. Quoi que sur lui, ça donnait plus l'air d'un flamand rose qu'autre chose.

    Une fois prête, Wendy s'empara de son paquet cadeau et remonta des cachots pour arriver au sixième étage où se trouvait la Salle sur Demande, lieu du rendez-vous. Passant plusieurs fois devant l'emplacement de la salle, Wendy pensa très fortement à son envie de participer à cette fête d'anniversaire et d'y retrouver son bel irlandais. Quand la porte apparut, Wendy entra et leva le nez pour observer la décoration. C'était très... violet. C'était chaleureux, elle ne pensait pas le contraire mais elle avait un doute sur les lucioles et les paillettes. Tracy avait seize ans, c'était bien ça ? Et bien disons qu'elles n'avaient pas les mêmes goûts dans ce cas. Pour ses seize ans à elle, nul doute que son père privatiserait un restaurant quatre étoiles. Mais pour la défense de Narcissa et de Dan, ils faisaient ce qu'ils pouvaient avec leurs moyens. Ce n'était pas si mal... même si ça aurait pu être encore plus classe. Heureusement qu'il y avait un peu de musique de fond. Mais bon, comme on disait, c'était l'intention qui comptait et Wendy ne doutait pas que Tracy serait ravie que ses amis ait préparé une fête surprise pour elle, peu importe la déco choisie.

    "Bonsoir !" dit-elle tout sourire en avisant les personnes présentes. Il y avait bien entendu les deux organisateurs de la soirée, Narcissa et Dan et aussi une autre fille blonde qu'elle ne connaissait pas du tout. N'y avait-il donc pas que les filles du club qui étaient invitées ? Intéressant. Elle allait pouvoir un peu observer tous ceux qui étaient dignes de participer à cette fête privée. La blonde posa d'ailleurs une question intelligente. Elle-même n'avait pas l'intention de garder son paquet cadeau à la main toute la soirée.

    "Je pense que l'endroit prévu à cet effet est là." dit-elle en se dirigeant vers une petite table à l'écart où trônaient déjà quelques cartes d'anniversaire et des paquets. Wendy y posa le sien, intentionnellement noté d'une étiquette signée afin que Tracy sache que celui-ci venait d'elle. Il y avait à l’intérieur un sac à main de créateur donc la principale particularité était son prix à quatre chiffres.

    "Beau travail pour la déco..." dit-elle poliment en offrant un sourire à Narcissa avant de s'approcher enfin de Dan.

    "Salut... tu es très élégant..." dit-elle en déposant un baiser sur l'angle de sa mâchoire. Wendy aimait à penser que Dan et elle partageaient une certaine complicité depuis qu'ils avaient travaillé ensemble sur le projet du concours. Elle avait posé pour lui et ils s'étaient vu et écrit plusieurs fois. Il n'y avait donc plus de raison d'être timide, n'est-ce pas ?

    "J'ignorais que Tracy aimait ce genre d'ambiance. On en apprend tous les jours. En tout cas c'est gentil à vous deux de lui avoir préparé cette surprise. Elle le mérite." dit-elle en observant de nouveau les paillettes.

    "Tu n'as pas de nouvelles pour le concours, je me doute ? C'est trop tôt je sais mais je suis tellement impatiente de connaître les résultats ! Tes photos étaient vraiment sublimes !" dit-elle d'un ton enthousiaste avant de lui attraper délicatement le bras.

    "Je suis sûre que tu as toute tes chances !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 442
Points : 9
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Jeu 17 Mai - 10:22

Lorsque j’avais reçu l’invitation pour l’anniversaire de Tracy de la part de Rio et Narcissa, je dois dire que j’ai tout d’abord était surprise. Visiblement l’écriture était celle de Narcissa, et cela m’étonnait qu’elle connaisse mon existence. Peut-être Tracy avait-elle évoqué mon nom dans l’une de leur conversation, et qu’elle ne l’avait pas directement occulté ? A moins que mon coéquipier lui ait suggéré de m’inviter. C’était en tout cas une gentille attention. Mais un peu…intimidante. J’avais jeté un regard un peu perdu à Maddie et Jade « mmh. Un anniversaire surprise. Avec les grandes. Du club de mode. Tenue correcte exigée. Comment je vais faire ?! ». Le cadeau, je l’avais déjà ce n’était pas un problème. Mais me retrouver avec les amies super hype de Tracy, c’était une sacrée pression. Elles avaient toutes l’air de sortir d’un magazine de mode et de se penser à au moins mille lieues au dessus du reste de la plèbe. Elles avaient peut-être raison à ce propos, mais je n’étais pas très sereine lorsque je renvoyai un hibou pour accepter l’invitation. Je me rassurai en me disant qu’au moins, il y aurait Rio, qui aurait autre chose à faire que de détailler ma tenue ou mon visage d’un air critique. Ne voulant pas faire la fine bouche, je n’avais pas demandé qui serait présent… Et maintenant que je suis devant mon miroir, il faut dire que je le regrette un peu, cela m’aurait peut-être détendu !

Je contemple le contenu de mon armoire, j’ai réussi à ratisser celles de Madison et de mes cousines pour trouver quelques vêtements un peu plus classes que ce que je porte habituellement. Je me demande sérieusement en quoi un t-shirt et un jean ne peuvent pas convenir pour une soirée entre amis à faire la fête, mais j’imagine que pour certaines personnes, bien s’habiller est un plaisir et qu’elles n’ont pas l’impression de se déguiser. J’hésite sur ce que je dois mettre. Et je finis par trancher en choisissant la robe bleu nuit, elle est assez simple, droite en tissus légèrement brillant, mais j’aime bien les laçages en dentelle sur le côté, ça lui donne un petit style. Et puis, ça me permet de la porter avec mes bottines, les seules chaussures avec un mini talon avec lesquelles j’arrive à marcher.
robe:
 

Je crois que ça ne sert pas à grand-chose de tergiverser plus longtemps : je n’arriverai jamais à la cheville des autres filles, alors je ferais avec. J’attache mes cheveux en un chignon un peu flou, laissant une mèche retombée du côté de ma cicatrice. D’ailleurs exceptionnellement, je décide de la camoufler. Je ne me sens pas assez sûre de moi pour affronter le regard de tout le monde là-bas, je sais bien que l’apparence est méga importante pour ces filles et je ne veux pas psychoter toute la soirée sur les gens qui me dévisagent. Je me maquille légèrement, juste un peu de fond de teint, de l’eyeliner et du brillant à lèvre, un masque discret, mais un masque quand même. Maddie m’encourage du regard… Bon eh bien ma foi il est l’heure d’y aller.

J’emporte le cadeau de Tracy, il s’agit d’un étui à plume en bois, que j’ai gravé avec d’un T entouré d’entrelacs, façon pyrogravure avec ma baguette. J’ai dû m’entraîner de nombreuse fois pour obtenir un incendio adapté, mais j’y suis parvenue. J’ai également utilisé une variante du sortilège colovaria que nous avons vu en métamorphose pour ensorceler la boîte : elle prend la teinte des objets proches d’elle. Enfin, ça c’était l’idée à la base, mais dans les faits, je ne sais pas pourquoi, seuls les entrelacs se teintent. J’espère que le résultat sera acceptable pour Tracy. Je n’aimerai pas la décevoir par la piètre réussite de mes sortilèges, elle m’encourage beaucoup dans mes entraînements ! J’ai également deux petites boîtes de bonbons à la violette, pour Rioghbhardan et Narcissa afin, de les remercier d’avoir tout préparé. C'est important de reconnaître le travail des gens et de ne pas les oublier.

J’arrive enfin à la salle sur demande, je prends une grande respiration avant d’entrer. Wow… ils n’ont pas lésiné sur la déco, c’est très…euh pailleté ? Mais il faut reconnaître que c’est très raffiné. J’adopterai bien une de ses petites lucioles ensorcelées. Ça a du demander des heures de travail, tout est assorti et semble avoir été pensé au millimètre près. Je lance un timide bonjour aux personnes déjà présentes, et repère la table où déposer le présent de mon amie. Puis je me dirige vers Narcissa et Rio, et leur tend leur petit paquet : « merci beaucoup pour l’invitation ! Vous vous êtes vraiment surpassés, la salle est splendide. » Ne souhaitant pas les déranger plus longtemps, d’autant que l’une des filles, Wendy il me semble (leur copine modèle à en juger par son épaisseur et la taille de sa robe) semble en grande conversation avec Rio. Elle a même l’air pendu à ses lèvres autant qu’à son bras. Je me mets un peu plus loin, quitte à jouer les plantes vertes pour l'instant, et fait un petit signe à … Hadley si je ne me trompe pas, de l’équipe de quidditch de Serdaigle. Elle aussi n’a pas l’air très à l’aise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1140
Points : 7
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Dim 20 Mai - 13:40

happy birthday
invités

Les instructions de Narcissa finement écrites sur l’invitation qu’elle avait envoyée étaient claires et précises, à son image. Casey n’avait même pas besoin de les relire pour savoir où elle devait se rendre et de quelle manière pénétrer dans la Salle sur Demande maintenant qu’elle était prête. Vêtue d’une robe bleu roi qui dévoilait son dos et dont le décolleté rond était des plus sages, elle avait une nouvelle fois masqué ses poignets par des manches longues puisque l’essence de dictame qu’elle avait préparée récemment avec Zach n’avait pas eu le même effet que celle que lui avait appliquée l’Infirmier en début d’année. C’était à prévoir, mais l’amertume de cet échec n’en était pas moins fort. Ses talons beiges, discrets, feraient parfaitement l’affaire. La brune rangea sa baguette dans une pochette qu’elle emporta avec elle et se dirigea finalement vers le lieu de l’anniversaire de Tracy. Pas de cadeau à emporter puisque celui-ci était en possession de Narcissa. La jeune femme jeta un dernier regard dans le miroir qui lui renvoyait son reflet, se faisant la réflexion qu’elle ne ressemblait guère à une orpheline ayant grandi dans les quartiers éloignés d’Oxford et elle ne pu empêcher une petite voix pernicieuse de lui souffler l’idée que celui qui s’avérait être son père biologique pourrait être fier de sa tenue et de son port. Mais elle ne voulait pas de sa fierté, ni même de sa reconnaissance, encore moins depuis qu’elle avait croisé un énième membre de cette famille pourrie jusqu’à la moelle dans une des ruelles de Pré-Au-Lard.

Délaissant la Salle Commune des Serdaigle, la brune s’engagea dans les couloirs, ne croisant quasiment personne, ignorant royalement les rares élèves qui étaient encore hors de leur dortoir. Parvenue devant le mur qui masquait la Salle sur Demande, Casey pensa fortement à l’anniversaire de Tracy qu’il lui fallait rejoindre et une porte se matérialisa finalement devant ses yeux. Quelques notes d’une musique classique l’accueillirent alors qu’elle franchissait le pas de porte et se retrouvait dans une pièce dont la décoration était resplendissante. L’oeuvre de Narcissa, bien évidemment, le doute n’était pas permis. La brune étudia quelques secondes le ciel avant de jauger le reste des lieux, notant que peu de monde était déjà arrivé. La jeune femme aurait pu se passer de cette soirée, comme elle pouvait se passer de n’importe quelle rencontre qui incluait un certain nombre de ses camarades, mais il s’agissait tout de même de l’anniversaire de Tracy et même si elle n’avait envie de parler à personne, son cerveau encore trop encombré de pensées qui ne la lâchaient plus depuis cet entretien dans le bureau du professeur Burgess, elle pouvait faire cet effort, surtout en sachant que Cruz, Narcissa et bien évidemment Tracy seraient de la partie. Hadley était là également. Casey s’arrêta en face de Narcissa, notant une table sur laquelle reposait déjà quelques cadeaux, dont, certainement, le leur, elle la félicita pour le rendu. La salle est magnifique, tu as fait un superbe travail.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7825-andrea-welcome-to-selfocracyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7877-andrea-sevenoaks-mirrors-hunger-for-perfect-reflection?nid=17#177328http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7886-andrea-a-young-boy-died-throught-looking-at-himslef-too-longhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7887-andrea-its-vanity-shout-your-need-to-be-famed-and-glorifiedhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7887-andrea-its-vanity-shout-your-need-to-be-famed-and-glorified

Arrivé(e) le : 30/04/2017
Parchemins rédigés : 173
Points : 0
Crédit : gramunion (rj king)
Année : première année à l'Université de Ouagadougou

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: octavia rosenberg

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Mer 23 Mai - 18:40




happy you, dear Tracy




J'avais hésité à m'y rendre. Je manque de temps. Je ne pensais pas pouvoir le penser et le dire, mais il y a davantage de choses que j'aurais aimé vivre à Poudlard. Il y a davantage que je voudrais explorer, il y a davantage que je voulais vivre. C'est vrai que la magie du Château et la faune locale me poussent au meilleur. C'est vrai qu'ici, s'opère les préambules de mes ambitions, et même si je sais que ces dernières vivront au-delà de ces murs, cet environnement de travail me manquera. Mes yeux sont fixés dans le vide alors que je repense à ma vie au Château. Les années ont filé une à une et j'ai l'impression que je n'ai pas assez profité. Je sais que ce n'est pas le cas, je sais que j'ai noué des liens, préparé des rencontres, préparé un avenir des plus uniques, mais mon regard s'est perdu sur un couple s'embrassant dans un coin de la bibliothèque bientôt chassé par le bibliothécaire des plus désagréables et je continue de fixer ce coin vide, sans penser à rien. Lorsque la cloche sonne, je reviens à moi. Je regarde le livre d'arithmancie poussée ouvert devant moi sur la page 18 et je me dis que ma journée est finie. Cette soirée, j'irai. Je sais qu'avec le serment inviolable, ce n'est pas la meilleure des idées qui soit que les autres élèves nous voient ensemble, comme de proches amis, mais nous étions tous les deux vivants pour prouver notre intelligence. Déjouer les questions gênantes, éviter les pièges, personne n'en saura plus. Il valait de toute façon mieux pour nous. Je ferme mon livre et le glisse sous mon bras en sortant de ce lieu sacré.

***

« Bonsoir. » Sobrement. Je regarde les gens, puis je regarde la salle. Je reconnaissais bien là Narcissa. Je reconnaissais bien sa touche excessive qui ne caractérisait pas forcément Tracy. Pourtant, dans le fond, implicitement, je l'avais incitée d'entrer dans la lumière des projecteurs. Pousser Candice dans l'ombre. Pousser Narcissa dans l'ombre. Briller. J'avais vu ses yeux briller et puis s'éteindre. Non, elle ne ferait pas ça à ses proches. J'avais souri. Je n'en avais pas moins pensé. Aujourd'hui, c'était son jour. C'était elle la reine de cette soirée, et j'avais légèrement hâte de voir quelle décision elle avait prise. C'est vrai que je ne l'avais pas croisée. Je n'avais pas cherché non plus à la rencontrer, sachant que ce soir se préparait, bien que mon cadeau m'avait occupé l'esprit une partie de la journée. Dans la poche de ma robe de soirée, un petit écrin fin était emballé dans du papier kraft. J'avoue que je ne savais pas quoi lui offrir. J'avais pensé à un objet occulte et à des artefacts magiques, mais je m'étais montré plus classique que souhaité. Un pendentif simple, petit et discret en argent, orné d'une pierre de lune et de quelques fioritures vieillottes qui, je crois, pourrait plaire à la jeune fille. Je n'avais plus qu'à attendre de le lui donner en mains propres ... Je fais le point sur les autres invités, les scrutant légèrement tout en faisant mine d'être occupé par un bouton de manchette particulièrement capricieux. Je reste en retrait sans vraiment connaître les autres élèves de cette soirée. J'ai peut-être pas vraiment bien fait de venir. J'aurais simplement pu l'attendre dans la salle commune, avec un bon livre. J'aurais pu lui envoyer un mot pour lui demander de réserver sa soirée de demain. Mais il était trop tard. J'étais là et je ne pouvais pas faire demi-tour. Autant faire ce que je fais de mieux en soirée mondaine, enfiler mon masque et jouer des apparences. Je me laisse le temps d'un coup d’œil à cette banderole flottante avant de baisser les yeux vers Narcissa, qui venait de se dégager de l'invitée me précédant. « C'est admirable, Narcissa. Parfait pour Tracy. » Je mesure mon enthousiasme et reste légèrement distant. Je n'ai pas oublié cette Saint-Valentin désastreuse, bien qu'elle soit loin. En réalité, cette histoire est une anecdote amusante dont je ne tiens pas rigueur à la jeune fille. « Merci pour l'invitation. Nous attendons encore du monde ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Jeu 24 Mai - 21:19


Perrin & les autres

Happy birthday to you Tracy !


J’avais été très surpris de recevoir une invitation pour l’anniversaire de Tracy Bennett. Une fête surprise qui plus est. Une soirée organisée par Rioghbhardan et Narcissa. Évidemment, la lettre ne venait sans doute pas du garçon puisque nous ne nous connaissions pas réellement, donc la serdaigle devait être celle qui m’avait mise sur la liste. Mais pourquoi ? Nous avions été amis avec Tracy l’an dernier. Peut-être plus qu’amis, je ne sais pas trop ce que nous étions en fait. J’ai tout fichu en l’air. J’ai été con ce soir là, dans la tour d’astronomie. Même si je lui ai envoyé une lettre après, elle n’y a jamais répondu donc, je sais pas. Certes, on s’est vu en classe toute l’année sans vraiment discuter. À peine elle me disait bonjour. Vous comprenez pourquoi je suis autant mitigé à l’idée d’aller à son anniversaire ? D’ailleurs, je ne comprends pas trop pourquoi Narcissa m’a envoyé une invitation. Est-ce que c’est parce qu’elle ignore tout de l’histoire ? À moins que ce ne soit que Tracy ne m’en veuille pas réellement ou qu’elle m’est pardonné même si nous n’en avons pas parlé… Peu importe la raison réelle, je ne me vois pas aller demander à sa meilleure amie ce qu’il en ait compte tenu du fait que… et bien… J’ignore si Tracy lui en a même parlé à la base. Et puis, j’ai vraiment très envie d’aller à cette soirée. J’adore les anniversaires. C’est joyeux et tout.

La journée de la dites soirée d’anniversaire, j’étais un peu nerveux. Je ne savais pas trop quoi mettre comme la lettre de Narcissa disait qu’il fallait être « soigné ». Ce qu’était soigné exactement manquait à mon vocabulaire. Je me voyais mal demander à Tasha son avis parce que je savais qu’elle n’aimait pas trop la préfète de serdaigle. Elle aurait sans doute décidé de me dissuader d’aller à cet anniversaire malgré que j’avais passé la semaine à confectionner mon petit présent. Je me suis donc tourné vers Megan pour avoir son avis. Elle m’a tout de suite proposé un saut à Pré-Au-Lard. Évidemment, n’ayant pas beaucoup d’argent, j’ai proposé à mon amie de regarde dans les objets perdus avant, et d’éplucher ma garde-robe. Au bout du compte, j’ai enfilé un pantalon bleu de ma possession, une chemise blanche également de ma garde-robe, une veste à rayures trouvée dans le bureau de Timothy - qui s’est d’ailleurs fait une joie de me faire essayer plein de truc perdu lors des différentes fêtes au château - et un petit foulard que Megan a tenue à me prêter disant que ça irait très bien avec la tenue. Je suis donc là, à me regarder dans la glace avant de partir, sous le regard moqueur d’Oliver, incertain de ce dont j’ai l’air. Ne supportant plus l’air amusé de mon camarade de classe, j’attrape mon sac cadeau - confectionné par moi-même avec les pages de vieux livres trouvés dans le bureau de notre concierge alias l’endroit parfait pour dénicher un trésor - avant de foutre le camp bien décidé à ne pas m’en faire avec ma tenue et mes cheveux qui partent dans tous les sens comme si j’avais le dessus de la tête en feu.

**

Mon entrée dans la salle sur demande n’est pas du tout discrète. Dès que la porte s’ouvre, je sens les regards se poser sur moi. Je ne leur fais pas trop attention, n’ayant d’yeux que pour la décoration abondante. Pas trop écologique tous ces trucs qui risquent de terminer dans les déchets pour la plupart. M’enfin, le résultat final est pas mal. Mes yeux se pose sur Narcissa qui se tient près du copain de Milo. Je lui fais un sourire, me dirigeant directement vers eux et les quelques autres personnes qui se trouvent près d’eux. Apercevant la petite Roxy, un immense sourire se trace sur mes lèvres. Moi qui avait peur de n’avoir personne à qui faire la conversation ici, me voilà ravie de sa présence. « Salut petite inventrice ! », dis-je à la deuxième année en la serrant dans mes bras comme je fais avec ma petite soeur. « Tu es très jolie ce soir. Cette robe te va à ravir ! » Évidemment, je ne serais pas moi si je ne lui faisais pas un compliment très sincère. J'aime faire des compliments, ça rend les gens heureux. Je lui fais un sourire complice avant de reporter mon attention sur Narcissa avec qui j’ai passé beaucoup de temps récemment pour mon projet « animagus » avec lequel elle me file un coup de main. « Merci pour l’invitation, ça fait très plaisir d’être ici ! », lui dis-je en lui faisant un bisou sur la joue ne faisant pas attention aux regards des autres sur moi. À quoi bon ? On s’en fiche d’eux. « D’ailleurs, on a dû vous le dire, mais c’est très joli comme décoration. » Je me retourne vers Rioghbhardan et lui tend ma main valide : « Ravie de faire enfin ta connaissance! Je suis Perrin ! » Un sourire jovial vient accompagner le tout. J’espère juste ne pas me faire rembarrer. Il ne m’a jamais semblé très… Sociable comme type. Je sais toutefois que les gens peuvent me surprendre, qu’il ne faut pas se baser sur les apparences, donc autant lui donner sa chance. Arrivée fait. Plus qu’à attendre de voir si Tracy me fiche dehors maintenant...
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7150-tracy-amelia-bennett-pour-etre-confirmee-dans-mon-identite-je-depends-entierement-des-autreshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7158-tracy-l-essentiel-en-enfer-c-est-de-survivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7162-tracy-bien-que-la-verite-et-le-mensonge-soient-jumeaux-la-verite-la-plus-agee-des-deuxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7163-tracy-n-oubliez-pas-de-signer

Arrivé(e) le : 27/11/2016
Parchemins rédigés : 2080
Points : 39
Crédit : Schizophrenic. (c)
Année : Sixième (seize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Finn & Jade.

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Mar 5 Juin - 0:28

Birthday Girl
Tracy & le cercle rapproché

La journée était interminable, et si elle avait démarré du bon pied au petit-déjeuner, l’ambiance morose des cours et cette ronde tardive commençaient progressivement à la ternir, déjà polluée par le froid polaire entre Candice et elle, si bien que Tracy hésitait finalement à renoncer à sa position pour aller s’excuser. Zach et elle avaient déjà sillonné tout le cinquième étage, sermonné deux élèves, sûrement un jeune couple, qui faisaient fi de l’interdiction pour tenter de pénétrer dans la salle de bain des préfets et se justifiant par un prétexte que n’importe qui aurait pu discerner comme faux. La fatigue commençait à gagner la Serdaigle, qui là où elle aurait fermé les yeux sur des infractions mineures quelques semaines plus tôt, s’énervait de chaque petit malin qui saisissait une occasion pour jouer avec le feu, tout en menaçant d’en référer directement avec le directeur de maison. De par sa petite taille et le manque d’assurance de sa voix, elle se savait manquer d’autorité : pour autant, cette journée, censée marquer celle de son seizième anniversaire, semblait interminable, la rendait plus impatiente et belliqueuse que d’ordinaire, ce ajouté à la dose conséquente d’aiguise-méninges qu’elle avait consommée dans la matinée, aussi les quelques troubles-fêtes qui croisaient son chemin avaient tôt fait de déguerpir sans demander leur reste, comprenant d’eux-mêmes qu’elle n’était pas d’humeur à la négociation. Aussi, alors qu’elle pestait contre le mystérieux colleur de chewing-gums qui disséminait ses traces autour de la statut de la sorcière borgne, elle sortit le mystérieux mot anonyme qu'elle avait reçu, un peu plus tôt dans la journée, avant de le dérouler soigneusement pour le relire une énième fois, alors que son collègue était occupé ailleurs. A première vue… l’écriture ne lui disait rien, mais le sous-entendu était clair : la personne qui s’était emparée de son échantillon d’aiguise-méninges le jour de la Saint-Valentin se manifestait. Suspicieuse, elle leva la tête vers Zach, manifestement occupé quelques mètres plus loin avec des premières années qui semblaient trouver amusant d’expérimenter leurs sortilèges du haut des escaliers… comme quoi, le Serdaigle n’avait pas menti : il n'était probablement pas impliqué dans l’affaire qui la concernait. Alors… qui ? Rosenberg ? Qui avait deviné à propos des lettres dont elle était l’auteur, et qui s’amusait à la faire chanter ? Non… ça ne ressemblait pas à Rosenberg. Alors qui, Atwood ? Lennox-Blackwood ? Gardner-Oaken ? Laquelle avait fouillé dans ses affaires lorsqu'elle était sous l'emprise de l'amortentia ? Le nombre d’ennemis qu’elle avait ne serait-ce qu’en classe était conséquent. « Désolée, je dois filer. » annonça-t-elle de but en blanc à Zach, attrapant ses affaires d’un geste vif, avant de prendre la direction de la salle commune. Elle avait besoin d’une douche, et d’y rester suffisamment longtemps pour trouver une solution à son problème, avant de rejoindre Cissy.

Après avoir rapidement séché ses cheveux, légèrement bouclés sous un serre-tête, revêtue d’un pull gris en cachemire et d’une jupe en tweed réajustée par une ceinture en cuir, en glissa ses affaires de coutures dans son sac à main et quitta la salle commune. Un peu agacée, ses doigts tapotaient d’impatience la rampe des escaliers amovibles, attendant qu’ils s’immobilisent pour lui permettre d’atteindre le sixième étage, où Cissy lui avait donné rendez-vous, probablement pour une séance de couture improvisée autour d’une tasse de thé. Il n’était que dix-huit heures, et elle se sentait d’humeur à aller se terrer dans son dortoir, pour oublier que Candice l’avait volontairement ignorée toute la journée, que quelqu’un s’amusait à jouer avec ses nerfs par courrier, et que son professeur de botanique lui recommandait la cellule psychologique. Formidable seizième anniversaire. Certes, contrairement à celui de l’an dernier elle ne le passait pas les deux mains dans l’eau huileuse et froide de la vaisselle, pendant que le reste des nés-moldus lui crachait dessus, mais elle se sentait perdre pied. On l’avait avertie, elle ne pouvait pas garder le contrôle, et si elle s’était battue pour prouver le contraire, force était de constater qu’elle n’y parvenait qu’à moitié. Prenant une longue inspiration, elle se força à reprendre contenance, et à détendre ses traits figés par les tracas qui la rongeaient. Prendre les aiguilles la détendrait, et lui éviterait de se poser des questions auxquelles elle ne voulait pas de réponse. Une fois parvenue devant le mur de la salle sur demande, elle aperçut Cissy, l’air plus enjoué que d’ordinaire, qui l’attendait devant l’entrée. « Tu n’étais pas obligée de m’attendre dehors, on a fini un peu plus tard que prévu. Tu as déjà fini ton modèle de la dernière fois ? » commença-t-elle, en se demandant ce que dissimulait cette expression d’amusement. Peut-être que la lecture de passages croustillants de son échange de lettres avec le bibliothécaire la mettait de bonne humeur, ou alors elle se satisfaisait d’avoir eu raison en classe en se confrontant à un professeur. Alors qu’elle s’apprêtait à lui poser la question, les briques s’entrouvrirent, pour laisser apparaître une salle, différente de celle qu’elles utilisaient d’ordinaire. Tout d’abord perplexe, les traits encore crispés, elle eut un léger mouvement de recul en apercevant la couleur des murs, les lucioles, le buffet, et surtout, qu’elle n’était pas vide. Surréaliste, c'était le mot qui convenait, à moins qu'elle ne nage tout simplement en plein délire. Environ une dizaine d’élèves qui étaient loin de lui être inconnus étaient déjà présents, et la situation lui sembla si troublante qu’elle se tourna vers sa meilleure amie, pour l’interroger du regard, avec cette impression étrange qu’elle s’était trompée d’endroit, envisageant un instant que la fatigue accumulée ces derniers jours la fasse halluciner. Demeurant quelques instants interloquée, ses yeux remontèrent le long de la banderole accrochée le long du mur. Ça, elle ne s'y était pas préparée... « Oh… c’est pour moi ? » demanda-t-elle, sans y croire réellement, un peu déstabilisée, tandis que l'émotion se peignait sur son visage. La lettre de Dan avait peut-être illuminé son début de journée, toujours était-il que celle-ci n’avait eu pratiquement aucune saveur. Les filles du groupe étaient présentes, ceux qui l’avaient soutenue lors de son passage aux enfers, Andrea, Roxy, même… Perrin ? Si la présence de ce dernier lui laissait quelques incompréhensions, elle ne s’en embarrassa pas, prise de court par la surprise. Se tournant vers ses meilleurs amis, elle tâcha de récupérer un peu de retenue, et s’éclaircit la voix. « Je ne sais pas quoi dire... vraiment. C’est incroyable que vous soyez tous là, votre travail est remarquable… » adressa-t-elle à l’ensemble des invités, autant réjouie que dépaysée, un peu perdue malgré elle, se sentant presque étrangère au milieu de tant d’élégance. Dépassant ce sentiment de léger embarras, elle se saisit des paumes de Narcissa et de Dan, qu’elle pressa légèrement, comme pour témoigner de sa reconnaissance sans que les mots ne parviennent à exprimer correctement son ressenti. « Merci. Vous êtes incroyables. » avoua-t-elle, les joues un peu empourprées. Admirative du travail qui avait été fait, son regard sillonna, allant de la tapisserie au plafond étoilé, d’un air légèrement admiratif. Tout autant, autant d’attention sur sa personne d’un coup la mettait presque à mal, dans cette atmosphère raffinée qui faisait peser sur elle une certaine pression, et la peur de commettre le moindre faux pas qui ferait s’effondrer le château de cartes que représentait son cercle de relations sociales. Redressant le dos, bien droite, elle feint de paraître sur d’elle, et étendit son sourire : jouer ce rôle-là était intimidant, mais avait quelque chose… de grisant. D’ordinaire, c’était sa soeur qui avait cette place, pour sa part rester en retrait était devenu une habitude. Elle songea alors à l’assurance qui s’était emparée d’elle lorsqu’elle s’était adressée au bibliothécaire sous influence de Felix Felicis, dopée à l’audace alors qu’elle n’était pourtant que sujette à une réaction chimique. Même si l’impression d’illégitimité de cette démarche ne la quittait pas, elle choisit de la chasser lorsque ses yeux se posèrent à nouveau sur son nom, inscrit sur la banderole. Une lueur éclaira ses yeux, alors qu’elle les tournait ensuite vers le reste de ses amis présents : et si, pour une fois, elle renonçait à cette culpabilité naturelle, pour goûter à ce plaisir dont elle se privait d’ordinaire ?

Ça n’était qu’une soirée. Si les histoires de lettres anonymes venaient à entacher son enthousiasme, elle revêtirait alors ce masque de fausse aisance. Que le reste aille au diable, que ses tracas quotidiens disparaissent, pour ce soir elle s’autoriserait à briller, elle aussi. Remarquant la petite seconde année qui avait fait un effort vestimentaire, elle lui sourit. Même la plus jeune du groupe semblait avoir fait son possible pour se démarquer. « Très jolie robe Roxy, le bleu te va si bien. Merci d’être venue. » Elle s’excusa poliment, puis lui fit signe pour lui signifier qu’elle allait saluer le reste des invités. Pour un peu… elle prenait même cette démarche comme un jeu. Comme si, à force d’observer Candice durant toutes ces années, elle avait assimilé le rôle sans même s’en rendre compte, et à présent qu’elle se l’appropriait, sa timidité naturelle s’effaçait progressivement. Souris, se convainquait-elle alors, souris tant que tu le peux, personne ne pourra te le voler à présent. Avec Rosenberg l’aînée assignée à résidence, et Fassbach qui ne s’était pas manifesté depuis un an, ces vieux fantômes semblaient loin d’elle. Atwood et le reste des cinquièmes années qui lui étaient hostiles auraient beau lui rappeler leur bon souvenir, ça n’avait, ce soir, pas d’importance. De tout son être, elle se laissa alors submerger, par ce sentiment : elle l’avait mérité. Elle avait travaillé dur pour récupérer sa place, pour remonter sur les marches après avoir tout perdu. Son regard sur le groupe des filles un peu plus loin, parmi lesquelles Wendy s’imposait naturellement. En la détaillant, Tracy se rendit compte que cette dernière s’était surpassée… sa coiffure et sa prestance naturelle avaient de quoi donner des complexes à toutes celles qui étaient présentes. « Oh Hadley, ça tombe bien que tu sois là, tu peux venir une seconde ? » lui adressa-t-elle, avant de l’entraîner par le bras devant la Serpentard, Cissy et Casey, qui ne semblait pas tout à fait à son aise, se remémorant leurs conversations de début d'année. Une promesse était une promesse, et puisque la Serdaigle était l’une des dernières cinquièmes années avec lesquelles elle n’était pas en guerre froide, elle comptait bien s’y tenir. « Les filles, vous êtes splendides. Vous connaissez Hadley ? Je me disais que ce serait une bonne idée qu’elle assiste à notre prochaine réunion, vous en pensez quoi ? » leur demanda-t-elle en les regardant tour à tour. Poursuivant son tour des invités, elle s’esquiva poliment, laissant la Serdaigle entre les mains du groupe de filles, jugeant qu’elle n’avait pas forcément à prendre part à la discussion qui s’en suivrait. Ses yeux s’attardèrent un instant sur le préfet de Gryffondor, un peu plus loin, dont elle ne comprenait pas vraiment la présence… Ils ne s’étaient pas parlé depuis plus d’un an, et même si le malaise qu’elle ressentait en sa compagnie s’était atténué, elle s’étonnait de le voir parmi son cercle d’amis proches. Enfin peu importait, il s’agissait de faire bonne figure, et de rester polie. C’était sa soirée, et il n’y aurait pas de vague. Faisant fi alors de la froideur habituelle qu’elle avait à son égard, elle s’approcha de lui, et sourit, avec plus de retenue. « Salut Perrin… c’est sympa que tu sois là. » Laissant passer quelques secondes, elle ne s’éternisa pas, et marmonna quelques excuses en prétextant d’avoir des invités à saluer, avant de prendre congé rapidement. Puis, repérant Andrea, légèrement en retrait, elle hésita quelques secondes avant de s’avancer vers ce dernier. Elle ne s’était ni attendue à le voir, ni à ce qu’il se rende à une soirée de ce genre. Et pourtant… il était là. Comme à son habitude, il était entouré de cette aura, qui le rendait plus impressionnant que le reste des invités… « Je suis contente que tu sois venu, je me suis habituée à te croiser presque toujours derrière un échiquier. » lui lança-t-elle, sans se défaire de cet entrain dans lequel elle se voilait. Ils connaissaient les risques tous les deux, de s’afficher publiquement, et Naïa Rosenberg faisait toujours partie de l’équation, mais pourtant, ça ne l’avait pas empêché de se présenter. Si une partie d’elle s’inquiétait des conséquences que cela aurait sur leur pacte comme cela avait été le cas au bal de Noël, une autre partie s’en accommodait bien. Etendant ses commissures de lèvres, elle détourna brièvement le regard vers le reste de ses invités, avant de le relever vers lui. « Je suis tes conseils, je crois même que j’y prends goût. » reconnut-elle en replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle ignorait s’il se souvenait réellement de ces paroles qu’il lui avait adressées lors de leur séance de travail, mais elle les avait gardées à l’esprit.

Emi Burton


I’m afraid, somebody else might take my place


Dernière édition par Tracy A. Bennett le Jeu 7 Juin - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 02/02/2018
Parchemins rédigés : 99
Points : 0
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Mer 6 Juin - 20:33


Happy B-day !

Lorsqu'il avait reçu le courrier écrit part Narcissa, Elijah était longtemps resté dubitatif. D'abord enjoué à l'arrivée d'un courrier adressé par son amie qu'il appréciait tant, le contenu l'avait rendu perplexe. Un anniversaire, celui de sa demi-soeur, et la soirée qu'ils lui avaient préparé avec O'Callaghan en son honneur. Bien qu'il n'était pas rare de voir ce genre de petits événements au sein du château, souvent dans les salles abandonnées du château, voire même parfois dans les salles communes (bien qu'à son grand bonheur il était guère fréquent que le souterrain des Serpentard soit le sujet de tels rassemblements), il avait tendance à les éviter comme la peste. Déjà peu à même à apprécier les relations sociales de manière générale, ces festivités donnaient en plus régulièrement lieu à des moments encore plus embarrassants que d'habitude, voire même étaient le théâtre de règlements de comptes ou alors de personnes souhaitant tout simplement se donner en spectacle. Des trivialités qu'il ne prenait donc pas la peine de faire.

Néanmoins, cette fois-là, le doute le prit, et ce pour deux raisons. La première, était qu'il ne s'agissait pas cette fois d'une fête préparée en l'honneur d'une personne qu'il ne connaissait que vaguement, ou qu'il ne souhaitait pas connaître. On parlait cette fois d'un membre de sa famille, qu'il avait une fois abandonné et manqué de protéger. Une personne qu'il avait jugé récemment bon d'avoir un peu plus à ses côtés, si ce n'est pour s'intéresser réellement à elle, au moins pour avoir sa conscience et sa culpabilité en paix. D'autant plus qu'elle lui avait offert un ravissant présent pour son propre anniversaire et il était donc d'autant plus redevable vis à vis de cette-dernière. La seconde raison était plus triviale, un peu stupide et immature, mais sans doute même encore plus importante que la première, et ce malgré sa simplicité. C'était car Narcissa l'y avait invité. Une raison en somme triviale, mais qui avait eu don de le convaincre définitivement à passer.

Il avait par ailleurs pris au préalable le temps de chercher un cadeau pour sa demi-soeur, tentant de faire honneur au splendide présent qu'elle lui avait offert pour sa majorité, mais avec quelques difficultés non négligeables, compte tenu de son absence complète et totale de connaissances sur les divers goûts de Tracy. Mis à part ses talents de couturière, rien de particulier ne lui traversait l'esprit et quelques bribes de conversations, ça et là. Ses recherches furent donc âpres, entremêlées de multiples hésitations et surtout d'une grande incapacité à simplement discerner ce qui lui plairait, de ce qui ne lui plairait pas. Ainsi, il jeta son dévolu sur quelques livres traitants de la médicomagie, faisant écho à la conversation qu'ils ont tous les deux à l'infirmerie et sur leurs plans de carrière. DAns un registre plus personnel cette fois, il réussit à se remémorer un vieux souhait qu'elle avait formulé lors d'un anniversaire il y a de cela maintenant quelques années, auprès de sa mère et de son beau-père. Il s'agissait d'un globe astronomique reflétant différentes constellations en fonction de leurs apparitions dans le ciel. L'objet magique faisait ainsi apparaître dans une pièce les étoiles et les constellations de telle manière à ce qu'on puisse les observer en détail et les comprendre sans le moindre effort. Un objet fascinant donc, mais qu'il était difficile d'obtenir. Il avait alors multiplié les courriers à sa famille, chose rare, pour tenter d'obtenir des références et enfin décrocher le sésame quelques temps plus tard, non sans mal.

Tous ses présents emballés, il s'était alors dirigé le jour J dans la salle sur demande, habillé d'une tenue de goût comme à son habitude, par une chemise d'un blanc éclatant ainsi que d'un veston et d'une veste verts émeraude auxquels se joignait un noeud papillon argenté. Bien que légèrement clichée, elle ne manquerait certainement pas de faire mouche, au vu de la qualité et de l'élégance du tout. Et c'est donc d'une démarche assurée qu'il arriva à la salle sur demande, bien qu'en son for intérieur c'était tout autre chose. Ne se sentant pas à sa place parmi les invités, il n'eut d'yeux que pour la maîtresse de cérémonie qu'il reconnût immédiatement à son arrivée. Sa robe, légère et d'un rose pale qui s'appréciait tout à fait dans les tons prunes de la pièce. Déposant d'un geste habile ses présents sur la petite table réservée à cet effet, il la rejoignit tout de suite après, un sourire discret aux lèvres, et la saluant d'une bise vivace sur la joue. Bien que familier, ce geste semblait lui convenir, au vu de leur proximité qui n'avait cessé de s'accentuer ces derniers temps.

« Ravissante, comme toujours. J'espère que je ne suis pas trop en retard ? »

Sa question était rhétorique, il était toujours à l'heure. Mais c'était une bonne phrase d'accroche, surtout pour un début de soirée aussi timide. Ecoutant sa réponse, il la vit ensuite s'éclipser pour accueillir la reine de la soirée, qu'il observa de loin, gêné de sa présence, qui n'arrivait certainement pas à compenser toutes ces années d'absence.

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 943
Points : 0
Crédit : black swan • Cara Delevingne
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Jeu 7 Juin - 17:51

for you, my best friend <3
narcissa & les invités


Tout est prêt et il ne manque plus que les invités. C’est un moment à la fois excitant et légèrement stressant même si j’ai pleinement confiance en mon travail. Je sais que ça ne pourra que plaire. Afin d’harmoniser mon style à celui de la pièce, j’avais décidé de me vêtir d’une robe violette foncée constituée en deux parties, laissant deux petites fentes apparaître au niveau de mes côtes et mon dos. Il s’agit d’une robe plutôt simple mais efficace et glamour à la fois. Une robe qui n’est pas destinée à éclater les rétines ou à attirer l’attention tout simplement parce que je souhaite que ce soit Tracy qui soit le cœur de la fête.

La première personne qui franchit les portes de la pièce n’est nulle autre que Hadley Lewis que je connais avant tout de vue. A son arrivée, je lui accorde un sourire poli, détaillant de près sa longue robe blanche où une fente est perceptible au niveau de ses cuisses. Rien de bien vulgaire dans cette tenue que je trouve plutôt sympathique autant dans son esthétisme général que dans la matière du tissu employé. Je ne la savais pas aussi calée en matière de choix vestimentaire et je ne suis pas franchement pas déçue qu’elle ait respecté les codes.
Wendy fait ensuite son apparition quelques secondes plus tard, attirant les regards sur sa sublime robe moulante à sequins, plutôt courte et contrastant beaucoup avec le style d’Hadley. On s’aperçoit rapidement qu’il s’agit de deux personnes bien différentes puisqu’en général, les vêtements disent beaucoup de choses sur la personnalité de quelqu’un. Wendy a toujours eu confiance en elle, a toujours aimé qu’on la regarde et qu’on l’admire. Sa carrière professionnel a notamment nourri son orgueil et certainement son impression d’être supérieure à tout le monde. Au fond, je ne peux pas lui en vouloir ; elle a réussi dans le domaine très strict de la mode et j’ai toujours aimé tout ce qu’elle a fait.

« Bonsoir, vous deux et merci pour les compliments ! D’ailleurs, jolie robe, Hadley et tu n’es pas trop en avance, t’inquiète pas. Quant à toi, Wendy, je n’en attendais pas moins de ta part, comme d’habitude. » Dis-je en affichant un plus grand sourire à mon amie.

Je laisse Wendy répondre à la question de la petite Serdaigle avant de m’attarder sur les autres invités. Rioghbhardan semble désormais en bonne compagnie avec notre mannequin nationale et j’ai comme l’impression qu’ils se plaisent. Une gamine s’avance vers nous et je me sens légèrement déconcertée parce que je ne me souviens même pas de qui il s’agit. Je fronce les sourcils tout en l’observant avant de me remémorer du nom de Roxy Reid ou quelque chose de ce style. Moi et les gamins de douze ans, c’est une histoire d’amour. Je la dévisage de la tête aux pieds, détaillant sa robe bleu nuit satinée et ornée de laçages en dentelles sur le côté. Sa robe est accompagnée de collants noirs et de bottines avec des petits talons qui affinent sa silhouette et lui donnent un côté élancé. Cela me convient. Je suis satisfaite de constater qu’une fois de plus, les codes sont respectés. Ce qui a donc paru être un air sceptique sur mon visage se transforme soudainement en un sourire assez chaleureux.

« Je t’en prie, Roxy. Tu es une amie de Tracy, ta présence est donc tout à fait légitime, dis-je avant de marquer une pause en regardant une nouvelle fois ses chaussures. Sympa ton style, tes bottines sont vraiment glamour. En tout cas, merci du compliment et si tu as besoin de quoi que ce soit, appelle-moi. »

Je n’ai pas l’habitude de faire dans la garderie mais pour une seule gamine, je peux bien faire l’effort. De plus, sa courtoisie et son enthousiasme lui font tout à fait honneur. Je prends alors délicatement son paquet et me charge de le déposer sur le meuble adéquat. Quelques instants plus tard, les portes de la salle sur demande s’ouvrent à nouveau en laissant place à Casey dont la robe bleu roi fait cruellement concurrence avec celle des autres. Cependant, je note qu’elle prend toujours l’habitude de se vêtir de façon trop couverte ; je ne me souviens même pas de l’avoir vue porter des manches courtes. Peut-être n’aime-t-elle pas cela mais je trouve ce choix un peu dommage à répétition. A l’occasion, je pense qu’il ne serait pas de trop que je lui créé une robe plus ouverte.

« La salle est magnifique, tu as fait un superbe travail. »

Tous ces compliments sur la décoration me vont évidemment droit au cœur et gonfle mon ego d’une certaine manière. Cela me confirme que tout cela est dans le style de Tracy et que cela lui plaira à coups sûrs.

« Merci ! Je suis vraiment contente de te voir et de toute façon, je ne t’aurais pas laissé te défiler d’un tel événement, déclaré-je en lâchant un petit rire. Surtout après tout ce qu’on a traversé ensemble. »

Je prends un air plein de malice, tentant de lui faire comprendre par le biais d’une plaisanterie tout ce qu’on a pu vivre depuis le soir où l’on a décidé de faire des recherches sur les Horcruxes. C’est quelque chose qui a renforcé notre complicité, bien plus que durant les réunions du club.

Après un petit échange en sa compagnie, je me dirige vers Andrea qui vient de faire son apparition. Je dois dire que même s’il nous arrive forcément de discuter ensemble au petit-déjeuner à la table des Serdaigle et avec Tracy, ce n’est pas pour autant que je ne repense pas à la pitoyable scène dans laquelle je l’ai entraîné à la Saint-Valentin. Nous savons tous que je n’étais pas moi-même à ce moment-là mais les propos que j’ai pu tenir à son égard reste une chose que je ne me pardonne pas vraiment. Nous n’en parlons d’ailleurs jamais mais je me doute qu’Andrea a dû oublier cette histoire ; elle n’a nullement son importance, au final.

« Bonsoir Andrea et merci ! Cette soirée sans ta présence perdrait de son charme. Pour ce qui est de Tracy, je ne vais pas tarder à venir la chercher, je réponds avant d’enchaîner sur sa question. Mmh, Perrin vient aussi d’arriver donc nous n’attendons plus que Cruz, la préfète de Serpentard, et Elijah. Prends tes aises, je m’occupe de poser ton présent. »

Je lui tends mes mains pour qu’il me passe le cadeau destiné à Tracy avec une curiosité particulière. Je me demande bien ce qu’un cadeau venant d’un Sevenoaks peut-il contenir. Certainement quelque chose d’inestimable.

Ceci fait, c’est vers Perrin que je m’approche et je constate qu’il est en compagnie de la petite Roxy. Mais la première chose qui me marque et qui me vaut presque une grimace, c’est la tenue de mon ami. Honnêtement, je ne pensais vraiment pas à ça comme tenue correcte pour un garçon. C’est quoi cette veste à rayures digne du professeur Winslow ? Et ce pantalon bleu bizarre ? Perrin aurait vraiment besoin de conseils pour ses fringues mais d’un autre côté, ce n’est pas très surprenant de sa part. Il n’a jamais été branché mode et il vit dans un monde qui lui est propre. Je retiens un soupir et décide exceptionnellement de ne pas lui en tenir rigueur. C’est fou ce que je me ramollie ce soir…

« Salut Perrin ! Je m’exclame avec jovialité tout en lui rendant la bise. De rien, tout le plaisir est pour moi. Je suis sûre que Tracy sera ravie de te voir. »

Abordant également Rioghbhardan par la même occasion, il se met à son tour à commenter la décoration. Au moins, si cela plait à Perrin qui a des goûts atypiques, c’est que j’ai réussi à faire apprécier mon travail à des personnes variées.

Au même moment, les portes de la Salle sur Demande s’ouvrent à nouveau et je tourne la tête vers le nouvel arrivé. Mon cœur fait un bond lorsque j’aperçois Elijah. Etrangement, d’autres émotions s’immiscent dans ma tête mais je ne parviens pas à les identifier.

« Je reviens. » Annoncé-je sur un air évadé.

Ne pensant plus vraiment à Perrin et à Rioghbhardan pour le moment, je me dirige vers le Serpentard. J’essaie de mesurer mes pas, de ne pas y aller trop rapidement ce qui supposerait que je suis pressée ou tout simplement nerveuse. Nerveuse, mais pourquoi ? Je n’ai pourtant aucune raison de l’être si ce n’est à cause de certains souvenirs qui me paraissent encore trop récents. Je ne devrais même pas y penser, à vrai dire puisqu’il s’agit de l’anniversaire de Tracy.

Comme je m’y attendais de sa part, le charisme et la prestance ne lui fait pas défaut. Je dirais même qu’il bat Andrea sur ce coup-là et pourtant, j’ai longtemps considéré Andrea comme étant le seul étudiant capable de dégager un charme inégalable autant dans sa manière de se tenir et de se vêtir que dans celle de parler. J’apprécie notamment cette veste verte émeraude qu’il aborde, son petit nœud papillon argenté qui représente évidemment sa maison mais qui, malgré le cliché, le rend très élégant. Alors qu’il dépose ses cadeaux sur le meuble là où tous les autres ont pris place, j’attends qu’il ne se tourne vers moi, nos regards semblant s’être captés dès le départ. Sans que je ne le veuille, mes lèvres étirent un nouveau sourire mais un peu plus dans la réserve. Nous nous faisons la bise comme d’habitude et je dois avouer qu’au fond de moi, cela m’arrange. J’ai toujours du mal à admettre que certaines choses aient pu devenir ambiguës entre nous et il m’est plus simple de chasser de mon esprit le fait que ces choses-là ne m’ont jamais paru désagréables.


« Ravissante, comme toujours. J'espère que je ne suis pas trop en retard ? »

J’ai l’envie de baisser les yeux durant une fraction de seconde suite à son compliment mais je ne le fais pas. Je me contente de l’observer et de lutter contre l’empourprement de mes joues. Je n’aime pas quand mon corps se met à agir de manière aussi stupide. Il ne manquerait plus que je me dandine comme Melusine… Honnêtement ? Jamais de la vie.

« Merci pour le compliment. Je constate également que l’élégance ne te fait pas défaut, bien au contraire. »

Je me laisse aller en le dévisageant et en oublie carrément sa question pendant quelques secondes. Ce n’est que lorsque je le réalise enfin que je secoue légèrement la tête et me reprends.

« Excuse-moi. Non, tu n’es pas en retard. Il manque encore Cruz mais j’imagine qu’elle doit se battre contre sa garde-robe ou quelque chose de ce style, dis-je en prenant de l’assurance. A part ça, est-ce que je peux te servir quelque chose ? Il y a des cocktails avec des fruits variés, des boissons pétillantes magiques et d’autres plus énergisantes. »

J’attends sa réponse avant de m’exécuter. Suite à cela, je m’excuse une nouvelle fois auprès de lui lorsque je prends la décision de sortir de la Salle sur Demande en laissant le soin à mon coéquipier de Poufsouffle de gérer les invités pendant mon absence. Je patiente donc près de l’entrée refermée en attendant l’arrivée de Tracy. Je ressens une grande impatience et une excitation certaine à la simple idée de voir sa tête lorsqu’elle découvrira ce qui l’attend. Je l’imagine déjà munie de son matériel à coutures, prête à me raconter sa journée autour d’un thé alors qu’en réalité, elle passerait l’une des plus belles soirées de son année.

Saisissant le napperon d’une petite table à proximité, je le métamorphose en un miroir et je prends une vingtaine de secondes pour me contempler. Mon maquillage est parfait, aussi parfait que ma personne et je crois que ma coiffure est irréprochable. Je ne veux qu’aucun détail ne soit omis ! Satisfaite, je m’auto-adresse un ravissant sourire avant de rendre au miroir sa forme initiale et de le remettre à son emplacement. Tracy arrive pile à ce moment, la mine lessivée et blasée. En même temps, lorsque l’on doit subir Zach pendant des heures pour accomplir son devoir de préfet, je comprends que l’on puisse devenir dépressif, voire développer des envies suicidaires ou de meurtre. Pauvre Tracy… Elle a besoin de se changer les idées et d’oublier l’abruti fini et sans cervelle qui lui sert de coéquipier. Elle devrait envoyer une lettre à Londubat pour recommander un autre préfet masculin pour l’an prochain. J’ai toujours dit que Zach était mauvais à ce poste et qu’il n’était destiné qu’à dégnomer les jardins du bas peuple mais il faut croire qu’une fois de plus, les gens sont trop stupides pour entendre mes judicieux arguments.

« Tu n’étais pas obligée de m’attendre dehors, on a fini un peu plus tard que prévu. Tu as déjà fini ton modèle de la dernière fois ?
‒ Non mais j’ai fait autre chose. »

Je lui adresse un sourire énigmatique avant de penser très fortement à la consigne qui permet de rentrer dans la Salle sur Demande. Je n’ai pas de mal à contenir mon excitation mais je garde l’œil sur la moindre des réactions de Tracy. Lorsque les portes s’ouvrent enfin, Tracy découvre les festivités. Au départ perplexe, elle cède à un léger mouvement de recul tout en prenant conscience de ce qui se passe. Voir tous ses amis, ça doit lui faire bizarre tout d’un coup. Mais rapidement, tout cela laisse place à de la surprise.

« Oh… c’est pour moi ? » Dit-elle sans cacher ses émotions.
Alors qu’elle tente de se reprendre, j’acquiesce avec un sourire plus grand. Elle se tourne de nouveau vers nous :
« Je ne sais pas quoi dire... vraiment. C’est incroyable que vous soyez tous là, votre travail est remarquable… »
Alors qu’elle nous saisit les paumes, je décide de la prendre carrément dans mes bras. Ce n’est pas quelque chose que je fais très souvent mais aujourd’hui, je peux bien le faire.

« Il fallait bien fêter tes seize ans dignement ! Alors, joyeux anniversaire, Tracy. »


Si j’étais quelqu’un d’aussi sensible que le froussard de Baskerville, j’aurais presque eu la larme à l’œil. Mais en tout cas, les émotions sont là et je suis vraiment contente qu’elle ait apprécié la surprise.

« Merci. Vous êtes incroyables.
‒ T’as pas à nous remercier, c’est normal. Rioghbhardan a été un très bon coéquipier d’organisation. »

Je la libère de mon étreinte et lui prends la main pour l’entraîner un peu plus à l’intérieur. Ici, c’est elle la reine et elle doit s’imposer comme telle. Ma mission étant accomplie concernant l’ambiance mise en place, je la laisse saluer tous ses amis. Je décide de me servir à boire et je me tourne vers Wendy et Casey sur un faux air sulfureux :

« Que puis-je vous servir, jolies demoiselles ? Il y a de tout en cocktails. Sauf de l’alcool, bien évidemment. »


J’attends leur réponse avant d’aller chercher les boissons et lorsque je reviens avec elles, Tracy nous a rejoint en compagnie de Hadley.

« Les filles, vous êtes splendides. Vous connaissez Hadley ? Je me disais que ce serait une bonne idée qu’elle assiste à notre prochaine réunion, vous en pensez quoi ? »

Hadley souhaite donc faire partie du club ou tout du moins assister à l’une de nos réunions ? Je l’observe avec curiosité. J’ai déjà entendu Tracy vanter les qualités de cette petite blonde et je connais sa réputation de sorcière brillante en cours mais je n’ai jamais envisagé une seule fois de l’intégrer dans notre groupe ne serait-ce que pour une fois ou définitivement. D’un côté, si cela peut faire plaisir à Tracy, je veux bien le lui accorder. D’un autre, je dois avouer qu’elle est suffisamment jolie pour faire partie des nôtres. C’est d’ailleurs pour cette raison que je n’avais pas été dégoûtée de me retrouver dans son corps, au bal de Noël.

« Pourquoi pas. Elle pourra y faire ses preuves. » Je réponds en haussant légèrement les épaules, intéressée.

Mais quand bien même la sublime robe de Hadley a le don de me surprendre, je n’arrive pas à m’empêcher de jeter des coups d’œil discrets vers Elijah. Je me force donc à finir mon verre d’une traite dans le simple but de retourner près des boissons, non-loin de sa position.

« Je reviens. »

Je suis abonnée à cette expression, je crois, mais je ne m’en rends pas compte sur le coup. L’air de rien, j’avance d’un pas décidé vers les cocktails et en saisis un au hasard, un de ceux à l’ananas. J’inspecte quelques secondes le groupe de Tracy, Casey, Wendy et Hadley pour m’assurer qu’elles ne me surveillent pas. Pourquoi me surveilleraient-elles ? Pour rien, mais je deviens un peu paranoïaque depuis quelques secondes. Après tout, si je vais voir Elijah, ça ne paraîtra pas du tout suspect, non ? Elles penseront simplement que j’ai voulu me resservir et que, oh, comme par hasard, j’avais quelque chose à lui dire. Qu’est-ce que je veux lui dire, d’ailleurs ? Sûrement beaucoup de choses mais rien ne me vient à l’esprit et le réaliser me conforte dans une certaine gêne. C’est lamentable. Je ne sais même pas pourquoi je tiens tant à lui parler. Nous appartenons à la même promotion donc si j’ai besoin de quelque chose, je n’ai qu’à attendre lundi ou lui envoyer une lettre.

Je finis par soupirer et par boire une gorgée. C’est à cet instant que je pense aux examens qui seront dans un mois et l’éclair de génie m’octroie l’énergie nécessaire pour aller l’aborder. Je m’éclaircis la gorge et reste gracieuse dans ma démarche. Le tout est d’afficher mon habituelle confiance en moi. Il n’y a rien à craindre et je me prends la tête pour des trucs aussi idiots que Zach et Anthea réunis.

« Je n’ai pas vu Tracy aussi détendue depuis un moment. Avec les examens à venir d’ici un mois, elle avait bien besoin d’une soirée comme celle-là pour décompresser. Dommage que Candice n'ait pas pu venir. »


made by black arrow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2411
Points : 4
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Jeu 7 Juin - 18:40


Happy birthday to you, Tracy !
Ne pas en parler à Tracy, c’était compliqué. Très compliqué. Déjà parce que ça se voyait directement quand Megan mentait, et aussi parce qu’elle avait horreur de cacher des choses. Mais pour Tracy, elle ferait tout l’effort possible. Elle voulait la savoir heureuse et cette fête d’anniversaire pensée par Narcissa et le Poufsouffle, que la jeune Euston ne connaissait que par Tracy, était une superbe idée ! Bon, Megan appréhendait un peu parce qu’elle avait toujours du mal à être à l’aise au milieu de beaucoup de monde mais tant pis, il ne fallait pas qu’elle y pense. Pour éviter de faire une gaffe (parce qu’après tout, les boulettes elle pouvait les accumuler…), elle n’avait parlé à personne de cette fête d’anniversaire. Elle ne savait donc pas qui venait. Allen ? Perrin ? Andrea ? Hadley ? C’était le flou, et pour ne pas toute faire capoter, elle préférait faire comme si de rien était. Idiot, c’était vrai, mais c’était de la pure précaution.

Cela faisait une bonne heure que Megan était prête. Elle avait désertée la salle commune, la bibliothèque, ou tout autre endroit où pourrait se trouver Tracy en attendant l’heure. Cadeau dans son petit sac – un petit porte-monnaie extensible –, elle commençait à se dire que c’était nul et que ça ne serait pas à la hauteur de son amie. Voilà qu’elle se mettait à doute. L’heure arriva, dix minutes passèrent et ce fut de façon stressée (oui, n’importe quoi !) qu’elle se rendit au point de rendez-vous : la salle sur demande. Devant la pièce, elle souffla un grand coup avant de passer la tête par la porte, se rendant compte qu’il y avait déjà du monde et qu’elle était peut-être en retard. Oh non non non ! Elle se hâta alors d’entrer pour ne pas attirer les regards, se mettant tout d’abord près d’un mur afin d’observer les gens présents. Voir des visages familiers la soulagea un peu et elle se décrispa légèrement. Outre Narcissa, dont elle connaissait évidemment déjà la présence, la blondinette fut contente de voir Hadley et Perrin. Elle l’était aussi concernant Casey mais celle-ci l’évitait un peu depuis le début de l’année. Elle ne s’étonna pas de voir Andrea mais cela ne la mit pas aussi à l’aise qu’avec les autres personnes. Et évidemment, elle vit la principale concernée et sourit largement. Megan prit sur elle et se dirigea vers le petit groupe. Une fois à une distance convenable, elle laissa les gens s’exprimer avant de se tourner vers Tracy, tout sourire, et de la prendre dans ses bras avant de lui dire : « Très joyeux anniversaire ma belle !!! Tu rayonnes de bonheur, tu es magnifique ! » Puis elle se tourna vers Narcissa et son camarade de bonnes idées pour leur dire, d’une petite voix (punaise elle faisait des efforts !) : « C’est super tout ça ! » Dit-elle avec un petit geste pour montrer la salle en elle-même. « Bravo ! » Elle regarda Rio… euh quelque chose, le copain de Milo en fait, lui disant avec un sourire chaleureux : « Enchantée, moi c’est Megan. J'ai souvent entendu parler de toi ! » Et enfin elle passa son regard sur Hadley, lui adressant un sourire ravi, avant de passer son bras autour de celui de Perrin, non loin d’elle, lui glissant à l’oreille : « Je suis contente de te voir ici toi !!! Tu n’as pas idée à quel point ça me rassure ! » Car oui, autant le dire, voir son ami ici c’était un grand soulagement, parce qu’au fond, elle ne connaissait pas tant de monde que ça. Mais c’était pour Tracy, et elle était très heureuse d’être ici pour elle !

AVENGEDINCHAINS




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 934
Points : 14
Crédit : Moonic (Vanessa Hudgens)
Année : Septième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Sam 9 Juin - 14:52

HB to you, Tracy !

feat. Cruz & les invités

En retard. Cruz avait trouvé le moyen de se mettre en retard pour l'anniversaire surprise organisé pour les seize ans de sa collègue et amie Tracy. Cette soirée était prévue depuis des semaines et la préfète des Serpentards avait d'ailleurs participé à l'un des cadeaux - il lui semblait que c'était une montre - malgré la pénurie financière qui était la sienne. Non pas que la brune ait fait plus de dépenses qu'à l'accoutumée ces derniers mois, elle savait se montrer raisonnable mais la fin de l'année scolaire annonçait inéluctablement l'achat d'une robe pour le bal de clôture, ce qui faisait un trou dans le budget de la jeune femme. Sans compter qu'elle n'avait pas vraiment anticiper de devoir faire un cadeau à la préfète des Serdaigles. D'accord, les deux adolescentes se côtoyaient grâce à leur fonction et lors des réunions du club, mais elles n'étaient pas proches plus que cela. Cruz avait donc été prise au dépourvu lorsque Narcissa lui avait demandé ce qu'elle comptait lui offrir pour son anniversaire. Par facilité, la brune avait préféré laisser son amie se charger de la chose et payer la somme qu'on lui demanderait sans poser de questions. Mais voilà, la somme en question n'était pas anodine pour une orpheline sans le sous. Cruz se retrouvait donc fauchée encore une fois, elle commençait à avoir l'habitude.

Mais revenons à nos Hippogriffes. Après avoir dû s'occuper d'un énième problème causé par les furies de sa maison et notamment Jayden Rosenbach pour ne pas changer, la préfète de Serpentard avait enfin pu regagner son dortoir - dont elle était l'unique occupante - pour se préparer en vue de la soirée. Le soucis qu'elle avait dû régler l'avait déjà mise en retard, aussi la jeune femme préféra utiliser la salle de bain des filles de sa maison plutôt que celle réservée aux préfets. Une douche rapide accompagnée d'un soin pour ses longs cheveux plus tard, Cruz se retrouvait face à son placard à la recherche de la tenue idéale pour cette occasion. Comme dit plus haut, elle n'avait pas les moyens de s'acheter une nouvelle robe pour chaque soirée à laquelle elle était conviée - contrairement à certaines de ses camarades. Qui plus est, ce n'était qu'une simple fête d'anniversaire non ? Une tenue simple devrait suffire, elle garderait les robes plus habillées pour des occasions qui en valaient vraiment la peine. Le choix de Cruz se porta donc sur une petite robe noire toute simple, qui lui arrivait mi-cuisses. Elle enfila par dessus une veste kaki à manches longues et avec des strass sur les épaules, d'une longueur équivalente à celle de la robe. Des chaussures noires à talons, quelques colliers ainsi qu'un sac camel vinrent parfaire la tenue. C'était simple mais cela faisait son petit effet et tant pis si cela ne plaisait pas à l'assemblée. La brune attacha ses cheveux en un chignon élégant et se fit un maquillage discret qui mettait en valeur ses yeux sombres. Cruz était enfin prête et heureusement : elle était déjà bien en retard.

Monter de la salle commune des Serpentards jusqu'à la Salle sur Demande - donc des cachots jusqu'au sixième étage - prit un certain temps à l'Espagnole. Lorsque cette dernière fit son entrée dans la pièce, elle remarqua immédiatement qu'elle devait faire partie des derniers arrivés, vu le monde déjà présent. Le meilleur pour la fin, comme dit le proverbe. La pièce était superbement décorée, Cruz reconnaissait bien là le travail de Narcissa. Elle aurait souhaité la féliciter d'ailleurs, mais cette dernière se trouvait à proximité d'Elijah Tiedoll, qui figurait en tête de la liste des personnes qu'elle préférait éviter. Ne comptant pas se laisser intimider par celui qui rassemblait à lui seul toute la déchéance humaine, Cruz se dirigea néanmoins vers son amie pour la saluer et la féliciter pour l'organisation de cet anniversaire. « La salle est superbe, tout comme toi Cissy. Beau travail ! » Lui dit la brune en ignorant royalement Elijah. La robe que portait la Serdaigle était vraiment magnifique, la tenue que portait Cruz faisait pâle figure en comparaison. Avisant en suite la star de la soirée, Tracy, la préfète alla la saluer et lui adresser les paroles de rigueur en cette occasion spéciale. « Joyeux anniversaire Tracy ! Profite bien de cette soirée en ton honneur, tu es absolument magnifique ! » Les compliments étaient sincères, Cruz avait rarement vu son amie aussi détendue et heureuse tout simplement. Elle ne pouvait s'empêcher de penser que la jeune femme devrait s'accorder ce genre de pause plus souvent. Mais elles étaient toutes les deux des acharnées du travail, aussi l'Espagnole comprenait les ambitions et l'acharnement de sa camarade. Un rapide coup d'oeil à l'assemblée permis à Cruz de repérer les filles du club et notamment Casey, sans aucun doute son amie la plus proche dans cette pièce. Elle était absolument divine dans sa robe à manches longues bleu roi, la préfète des Serpentards faisait vraiment tâche dans le décor avec sa tenue des plus simples. D'une démarche assurée, elle rejoignit la quatrième année. « Très jolie ta robe. Je suis contente de te voir ici, il y a certaines personnes dans cette pièce que je ne porte pas dans mon coeur. Cruz jeta un coup d'oeil du côté d'Elijah, toujours en pleine conversation avec Narcissa. « Tu savais toi que Cissy et Elichose étaient proches ? »

made by guerlain for bazzart



Cruz V. Rosewood
Family isn't always blood. It's the people in your life who want you in theirs. The ones who accept you for who you are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 5823
Points : 25
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 20ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jaswinder Swindlehurst

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Lun 11 Juin - 21:47


happy birthday to you, Tracy
Rioghbhardan & les invités

Heureusement, mes prières sont exaucées et la porte s’ouvre rapidement. Je me fiche éperdument de savoir qui c’est pour un peu qu’il y ait un autre être humain dans cette pièce. Je me contenterai même d’un elfe ou d’un crapaud, après avoir passé la journée avec Breckenridge, tout me paraîtrait forcément mieux… Finalement, rien de moche ou de poisseux n’entre dans la pièce, juste une petite blonde que je ne connais pas. Enfin, je l’ai croisée, on croise tout le monde, mais je suis incapable de mettre un nom sur son visage. Elle a l’air mignonne, un peu paumée peut-être mais à des kilomètres de ma « collaboratrice » ce qui suffit à me faire décider de bien l’aimer. Je lui adresse un sourire rassurant alors que la porte s’ouvre à nouveau. Sur une tête connue, cette fois ! Le sourire de Wendy a quelque chose de rassurant. Je me sens moins seul. Je sais très bien qu’elle est amie avec Narcissa alors peut-être qu’elles vont faire toutes les trois une réunion filles dans un coin en m’ignorant totalement mais au moins, il y a un allié dans les parages, ce qui n’est pas franchement négligeable. J’ai à peine le temps d’ouvrir la bouche que notre hôtesse prend la parole, y allant de son petit commentaire à chacune. Les filles finissent par me tourner le dos pour s’intéresser à la table où attendent les cadeaux de Tracy. Machinalement, je les regarde s’éloigner, dérivant sans m’en rendre compte le long des interminables jambes de la Serpentard. Il me faut une seconde, une seconde trop, pour le réaliser et détourner les yeux avec un empressement mal à l’aise. C’est que sa robe est très courte, quand même… C’est autorisé dans les couloirs de l’école, ça ? Ma piètre tentative pour faire comme si de rien n’était dans mon propre esprit me fait pitié et accroît ma culpabilité. En soi, j’ai rien fait de dramatique… Hein…? Elle me plaît même pas cette fille. Mais tout de même, je n’aime pas ça. Ç’aurait été Milo que j’aurais crié au scandale, à l’adultère et à tout ce qui va avec. Heureusement pour tout le monde, la salle est encore bien vide et elles avaient mieux à faire que de s’intéresser à moi. Enfin j’espère…

En un rien de temps, Wendy a planté les deux autres filles et un baiser sur ma joue. Je ne la repousse pas, lui offrant au contraire un sourire un peu absent. Il faut dire que j’aurais préféré qu’elle garde un peu ses distances. Juste un peu… « Salut… tu es très élégant… » C’est idiot mais, même si son compliment revient finalement à celui de la blondasse tout à l’heure, il me donne moins l’impression d’être un morceau de viande. Je sens mes lèvres se fendre d’un sourire plus grand, plus sincère peut-être aussi. « Et toi resplendissante. Cette robe te va très bien. » Même si quelques centimètres en plus n’auraient pas été du luxe… J’ai un peu de mal à me remettre de mon instant « d’égarement » mais feins au mieux que tout va bien. En réalité, je me sens vraiment mal. Je m’en veux vraiment. J’ai beau me dire que c’est rien, qu’il n’y a pas mort d’homme et tout ce qu’on veut, je me collerai bien des baffes. Loin de moi l’envie réelle de la reluquer. Elle n’est pas lui. « J'ignorais que Tracy aimait ce genre d'ambiance. On en apprend tous les jours. En tout cas c'est gentil à vous deux de lui avoir préparé cette surprise. Elle le mérite. » Un rire discret m’échappe alors que je me perds avec soulagement dans l’observation critique de la décoration. C’est définitivement pas ce que j’aurais choisi pour Tracy… Ni tout ce bazar ni la fête en elle-même… Je ne doute pas qu’elle ait envie de se sentir à sa place au milieu du monde et tout ce qu’on veut mais elle m’a toujours semblé beaucoup plus vrai quand nous étions seuls ou au sein de ses lettres. Je sais pas… Je ne la vois pas comme ça… Pas elle… « Je l’ignorais également… » J’ai baissé la voix, comme s’il s’agissait d’un secret, alors que la porte continue de s’ouvrir et les gens à nous rejoindre. Parfois sans un bonsoir, sans un mot, sans rien… Je me plonge sans mal dans une ignorance réciproque jusqu’à ce que Roxy se matérialise non loin de moi. Elle nous tend une boîte de bonbons, tout en nous complimentant sur le travail qui a été fait ici. J’ai toujours juste le temps de lui dire « merci » que Breckenridge nous honore d’une nouvelle logorrhée superficielle au possible… Je retiens à grand peine un soupir exaspéré et me reconcentre sur Wendy tout en glissant la boîte dans la poche de mon pantalon. « Tu n'as pas de nouvelles pour le concours, je me doute ? » Je me contente de secouer la tête. Il est encore un peu tôt. Ce sera pas avant la fin du mois, au moins, je pense. « C'est trop tôt je sais mais je suis tellement impatiente de connaître les résultats ! Tes photos étaient vraiment sublimes ! » Son enthousiasme est rassurant. Ses doigts sur mon bras un peu moins… D’ici qu’Atwood débarque pour m’arroser la gueule une fois de plus, il n’y a pas des kilomètres… Je ne sais pas ce qu’on pourra balancer sur notre dos quand on sortira d’ici mais je sais d’avance que ça ne me plaira pas… Pourtant, je ne me vois pas la dégager. Je sais que c’est innocent et je n’ai aucune envie de la vexer. « Je suis sûre que tu as toute tes chances ! » Elle est mignonne. Elle n’a jamais changé de discours rien qu’une fois, n’a jamais semblé douter et a fait tout son possible pour que je ne le fasse pas davantage. Le hasard a bien fait les choses en la poussant sur mon chemin ! « Faut croiser les doigts pour que le jury soit d’accord avec toi. » Ce dont, entre nous, je ne suis définitivement pas certain. « En tout cas, c’était vraiment agréable de faire tout ça, avec toi. J’ai vraiment passé de bons moments… Et puis, c’est pas tous les jours que j’ai l’occasion de travailler avec une professionnelle ! » Et ça ne sera sûrement pas demain la veille que je recommencerai… « Je sais que je t— »

Je n’ai pas le temps de finir qu’un rouquin me tend la main avec entrain. Difficile d’être tranquille, ici. Je ne sais pas si j’aime ou pas l’affluence, le bruit et les gens qui s’incrustent comme si tout était normal. Avant, ça faisait partie de ce que j’aimais le plus au monde, graviter d’un groupe à l’autre, me fondre dans une cacophonie sociale sans lien ni attache. J’étais doué pour ça et m’y reconnaissais sans le moindre mal. J’aurais été dans mon élément à cette soirée prout-prout à souhait. Il n’aurait fallu que Shiver Femelle à mon bras et le tableau aurait été parfait. Mais aujourd’hui, je sais pas… Je me sens pas forcément à ma place ni très à l’aise. Et ça n’a rien à voir avec la robe de Wendy. Je préférais de loin la soirée tranquille et posée qu’on a organisé pur Milo. Beaucoup plus sincère, il me semble. « Ravi de faire enfin ta connaissance ! Je suis Perrin ! » Ma main glisse dans la sienne et y exerce une pression alors que je lui retourne son sourire. Difficile de ne pas reconnaître le meilleur ami de mon copain. Je sais d’avance que l’on a rien en commun sinon mon préfet. « Dan. Enchanté également ! » Je ne sais toujours pas ce que Milo peut lui trouver… Bon, il aime les plantes et les animaux, lui aussi, mais au-delà de ça…? Enfin, c’est toujours mieux qu’Atwood. Une acromentule géante serait mieux « Tu connais déjà Wendy ? » Mon ton est poli, tout ce qu’il faut, mais je ne me prive pas pour lui faire remarquer son incorrection. Débarquer de nulle part pour me sauter dessus en ignorant mon amie n’est pas sans me rappeler le bal de Noël dernier et mon pauvre Milo vexé par l’ignorance dont on a fait preuve à son égard. « Ça me fait plaisir que tu sois venu. Je ne pensais pas qu’il y aurait autant de monde qui répondrait présent ce soir ! » Mais pour le coup, je préfère largement ça à devoir regarder Breckenridge dans le blanc des yeux jusqu’à l’heure du couvre-feu. Je reprends naturellement son rôle, à jouer les hypocrites avec le premier clampin que le destin me fout dans les pattes. Néanmoins, les heures de pratique que j’ai derrière moi font des merveilles et, à moins de me connaître vraiment, on ne peut que croire que je suis ravi de tailler le bout de gras avec le BFF de mon copain.

Du coin de l’oeil, j’aperçois Narcissa qui se dirige vers la sortie. Elle va chercher Tracy. Bêtement, j’ai hâte. Hâte de savoir si ça va lui plaire, hâte d’avoir l’impression de ne pas avoir fait tout ça pour rien. J’ai envie qu’elle passe une bonne soirée, sincèrement. Lorsque la porte s’ouvre à nouveau, je me défais doucement de l’emprise de Wendy. « Excusez-moi un instant, je reviens… » Sur quoi je me rapproche tout en gardant machinalement mes distances. Comme si je ne me sentais pas vraiment inclus dans tout ça. Il faut dire que c’est l’oeuvre de sa meilleure amie… En dehors de brasser du vent quand elle m’en offrait l’occasion, j’ai pas fait grand chose… « Oh… c’est pour moi ? » Je sais que la question m’est pas destinée mais je ne peux m’empêcher de hocher la tête, troublé par son émotion. La mission est accomplie et toutes les tensions ressenties cet après-midi s’allègent un peu. Elle a l’air heureuse qu’on ait pensé à elle, rien ne pourrait me faire plus plaisir. Son regard se perd au milieu du groupe, passant de l’un à l’autre sans un mot. « Je ne sais pas quoi dire... vraiment. C’est incroyable que vous soyez tous là, votre travail est remarquable… » Sa main saisit la mienne. Je la serre affectueusement, bêtement ému de la voir comme ça. Je n’ai finalement pas le temps de lui dire quoi que ce soit que Breckenridge l’enlace, forçant ses doigts à s’éloigner des miens. Je ne me sens définitivement pas à ma place, ce soir. Je ne sais pas trop ce que je fous là, pour être honnête… Je recule presque instinctivement. « Merci. Vous êtes incroyables. » Une fois de plus, je me contente de lui sourire, ne sachant pas trop quoi faire d’autre. Je sais pertinemment que sa merveilleuse meilleure amie va encore la ramener alors je n’essaye même plus et lui laisse tout le loisir de se faire entendre. Grand bien lui fasse. « T’as pas à nous remercier, c’est normal. Rioghbhardan a été un très bon coéquipier d’organisation. » L’espace d’une seconde à peine, on doit voir clairement sur ma tronche que c’est du foutage de gueule mais je me reprends aussitôt et affiche un air de contentement crédible. Comme si j’avais apprécié passer ce temps avec elle, que ça avait été sympa… Finalement, elle la lâche, lui attrape la main et avant qu’elle ait eu le temps de l’emmener où que ce soit, ce que je vois me fait de la peine : Tracy se métamorphose…

Elle se redresse, elle s’arme d’assurance, elle chasse presque l’émotion poignante qui était sienne juste avant… Elle devient une sorte de Narcissa bis, avec ce quelque chose de prétentieux qui me déçoit un peu. C’est ce moment-là qu’une autre blonde choisit pour nous approcher avec un enthousiasme un peu maladroit. À moins qu’elle se demande, elle aussi, ce qu’elle fout là… ? Elle nous adresse à son tour quelques compliments sur la décoration et finit par planter son regard dans le mien. « Enchantée, moi c’est Megan. J'ai souvent entendu parler de toi ! » Je mets un moment à la remettre… Les lettres de Milo au début de l’année, la possibilité qu’elle fasse partie du Club, elle aussi… La camarade de dortoir de Tracy, je crois. Je me souviens plus exactement des qualificatifs qu’il avait utilisés pour me parler d’elle mais elle a été là quand il avait besoin de quelqu’un. Elle. Sortie de nulle part… Alors que je vivais que pour essayer de lui rendre la vie plus facile… Oui, je me souviens maintenant… « Moi de même, Megan ! » Quelle importance si j’avais juré que je l’éviterais comme la peste et que jamais, au grand jamais !, je ne sympathiserais avec toutes ces filles merveilleuses qui faisaient ou avaient fait sa vie un jour ? « Milo ne tarit pas d’éloges à ton sujet ! » Je lui offre un sourire amical et sympathique mais ne suis pas déçu le moins du monde quand elle tourne les talons. Je vois vraiment pas ce qu’il lui trouve. Elle n’a rien d’exceptionnel, cette fille. Finalement, Tracy et Narcissa bougent enfin… Je les regarde s’éloigner, main dans la main. Alors c’est ça, « ses amis » ? Des gens pour lesquels elle doit se reprendre avant de s’y mêler ? Qui sont même pas foutus de lui accorder plus d’un regard et d’une phrase bateau ? Même Atwood n’est pas tombée si bas. Elle avait l’air sincèrement touchée par l’émotion de Milo et n’a pas pris la peine de s’en cacher une seule seconde. Qu’importe si on était là ou quoi… « Très jolie robe Roxy, le bleu te va si bien. Merci d’être venue. » Je détourne les yeux devant cette copie conforme de ma « coéquipière d’organisation »… J’avais oublié que Tracy était ça aussi… Pourtant, c’est cette superficialité un peu idiote qui m’a poussée à aller la voir la première fois. Parce qu’elle n’avait l’air de rien d’autre qu’une nunuche comme la plupart de leur Club… Et puis Tracy s’est changée peu à peu, jusqu’à abaisser les barrières… Peut-être qu’il y a une vraie différence entre Tracy et Amelia, finalement…

Et je crois que je préfère la seconde, celle qui oublie regards et manières pour ressembler à une véritable amie, quelqu’un sur qui compter pour autre chose que balancer des commentaires sympathiques sur des tenues inutiles… Roxy aurait pu venir en jean baskets qu’elle aurait fait le déplacement pour elle, au risque de se retrouver mêlée à tout un tas de gens débiles qu’elle connaît probablement pas… Je trouve qu’elle mérite quelque chose de plus amical et touchant que « le bleu te va si bien »… Qu’est-ce qu’on s’en fout, sérieusement…? Le temps que je me décide à retourner près de Wendy et Perrin, que j’ai lâchement abandonnés pour pas grand chose, je suis pris de cours. Le monde gravite autour de la Serpentard, le Club s’est visiblement reformé à la vitesse de l’éclair… Et Perrin… J’en sais rien. Si ça peut m’éviter une conférence sur la déforestation ou la nécessité d’interdire les tapettes à mouche ou tout autre objet de torture animale, j’imagine que c’est une bonne chose ! Le monde se remet en place, des petits groupes ici ou là, des gens présents pour une fille qu’ils regardent même pas… Ça me file presque la nausée. J’ai du mal à réaliser que c’était l’essentiel de mon quotidien avant qu’on se retrouve séquestrés dans ce château et que l’ordre de mes priorités finisse boulversé malgré moi… Finalement, j’aperçois dans un coin la petite batteuse à qui le bleu va si bien mais qui ne mérite visiblement pas tant d’attention que ça. Un soupir m’échappe alors que je file vers le buffet, attrape deux verres avant de revenir vers elle. Je lui en tends un avec un sourire presque désolé. Désolé de l’avoir embarquée là-dedans, sûrement… « Il paraît que c’est le meilleur cocktail de fruits des environs… D’après les elfes en tout cas… » Je trempe mes lèvres dans mon verre et repose les yeux sur elle, préférant ignorer la comédie qui se passe autour de nous. « Tu passes une bonne soirée ? »
Made by Neon Demon



Je me souviens de toi près de moi, tu m'embrassais pour la première fois, j'ai cette image gravée dans la tête. Je me souviens des premiers rendez-vous comme de la plus belle image de nous.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1920
Points : 20
Crédit : Avatar : Junkie ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Lun 11 Juin - 22:45


❝ Happy birthday to you, Tracy ! ❞Hadley & co

En arrivant, je me rends compte que j'arrive peut-être un peu trop tôt. En dehors des deux organisateurs de la soirée, il n'y a aucun invité. Ai-je fais un impair en arrivant à l'heure ? Je ne connais pas trop la coutume pour ce genre d'événements. Est-ce que la tradition veut que quand on donne une heure, il faut arriver une demi heure après, pour être dans le coup ou socialement bien vu ? J'avoue que je l'ignore, ce n'est définitivement pas mon monde, c'est la première fois qu'on m'invite à une soirée alors j'ai fait tout comme on m'a dit et je suis arrivée à l'heure dite. Je fixe tour à tour Narcissa et Rioghbhardan, ne sachant ni quoi dire, ni quoi faire. Le sourire que m'offrit le jeune homme me rassura un peu, visiblement si j'ai fait un impair, il n'est pas trop grave, je peux donc respirer. Juste derrière moi, une autre jeune fille arrive. Wendy. Si elle arrive maintenant, ça signifie que j'ai fait les choses correctement, sinon l'une des filles les plus populaires du château ne serait pas arrivée à ma suite. Elle m'indique la table qui visiblement était prévue pour les cadeaux, j'aurai dû peut-être faire un tour d'horizon avant de poser ma question, il y avait déjà des cadeaux dessus, ça m'aurais évité d'être sotte dès le début de la soirée. J'offre un sourire aux gens présent et je m'avance à la suite de la belle brune, en direction de la table pour déposer mon présent. Cette dernière s'esquiva rapidement pour aller vers le Poufsouffle. Visiblement, ils se connaissaient très bien à en croire leur proximité. Narcissa me salua et me complimenta sur ma robe. Je rougis face à cette marque d'attention, j'étais flattée qu'elle se souvienne de mon prénom et qu'elle trouve ma robe belle. "Merci ! Tu es vraiment ravissante !" dis-je du tac au tac, ne sachant pas vraiment ce que je pouvais rajouter. Surtout que les gens arrivaient au fur et à mesure et notre nombre ne fit qu'augmenter rapidement.

Je m'éloignais de l'entrée pour ne pas gêner et laisser Narcissa accueillir les inviter au fur et à mesure qu'ils arrivaient. Roxy arriva peut de temps après Wendy et moi. Elle échange quelques mots avec notre hôtesse avant de s'éloigner à son tour, non sans me faire un petit signe de la main. Je lui répondis de bon coeur, me disant que j'irais la voir dans quelques instants, histoire de faire connaissance, je sens qu'on est aussi à l'aise ici l'une que l'autre. Casey arriva ensuite et se dirigea directement vers Narcissa. J'étais vraiment contente de la voir, nous n'avions pas réellement eu l'occasion de nous reparler depuis longtemps et je dois bien avouer qu'elle me manquait beaucoup. Nous avions été proche avant qu'elle ne se fasse enfermée et traitée d'esclave et ensuite qu'elle redouble. Je chasse tout cela de mon esprit, ce n'était pas le moment de repenser à tout cela. Un jeune homme blond rentre ensuite, plus âgé que moi mais de ma maison. André ou quelque chose dans ce genre là, je ne me souviens plus. Perrin fit ensuite son entrée avant que la Reine de la soirée arriva, accompagnée de Narcissa qui était allée la chercher. Tracy avait l'air surpris de cette fête d'anniversaire, ce qui en soit était normal, c'était le but, mais non moins ravie. Elle remerciait ses amis et cela faisait plaisir de la voir si rayonnante. Je la connaissais vraiment que depuis peu, il fallait bien être honnête, on n'était pas vraiment proche avant cette année mais j'étais contente de pouvoir faire partie de ses amis. C'était vraiment une fille bien, qui méritait une belle soirée. Elle allait de gens en gens, certainement pour les remercier d'être venue et quand elle arriva vers moi, je lui offris mon plus beau sourire. Je fus surprise de sa requête mais je la suivis docilement vers Narcissa et Casey. Quand elle parla de m'inviter à leur prochaine réunion, je n'en revins pas. Elle m'avait promis de leur parler de moi, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à cela. Mon coeur s'envola dans ma poitrine et mon sourire rayonna. Et quand Narcissa approuva, je fus aux anges "Ooh c'est très gentil ! J'essayerais de me montrer à la hauteur !" Dis-je aussi heureuse qu'un brin nerveuse. Mais étrangement, la présence de Casey me rassura un peu. Elle était encore mon amie, non ? Elle saurait me guider comme pouvait le faire Tracy, Megan, Alaska ou même Cruz.

"Je suis contente de te voir, tu es ravissante." Dis-je à l'attention de Casey quand Narcissa s'éclipsa. J'avais l'impression que cela faisait une éternité que je ne l'avais pas vu. C'est à ce moment là que Megan arriva vers moi. Je ne l'avais pas vu dans notre dortoir, j'avais donc supposé qu'elle s'y était déjà rendue, mais visiblement elle devait être avec Allen ou Alaska, qui manquait d'ailleurs à l'appel. Je me retournais vers elle, laissant Casey et Cruz, nouvellement arrivée, parler entre elles, mais restant à côté malgré tout. "Je suis contente aussi. Je ne t'ai pas vu dans notre dortoir, je pensais que tu serais déjà là ! ... Tu as vu Alaska ?" Je savais bien qu'elles n'étaient pas H24 ensemble mais elles étaient très proches toutes les deux et j'avais la sensation que quand l'une était dans les parages, la seconde n'était jamais très loin. Peut-être que ce soir, elle faisait cavalier seul. Pourtant c'était étrange parce qu'Alaska était proche aussi de Tracy, ça m'étonnait de ne pas la voir. Peut-être qu'elle arriverait plus tard, sait-on jamais.

©️ 2981 12289 0



« Hadley Ophelia Lewis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8212-poussez-vous-j-arrive-wendy-d-hastingshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8224-wendy-sa-petite-courshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8223-wendy-progression-ascension-et-succeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8220-wendy-courrier-et-lettres-d-admirateurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8221-wendy-uniquement-pour-les-autographes

Arrivé(e) le : 21/08/2017
Parchemins rédigés : 253
Points : 1
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Joanne

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Mer 20 Juin - 18:53

    Wendy accueillit le compliment de Narcissa avec un sourire mais sans surprise ni fausse modestie. Bien sûr qu'elle avait une jolie robe et bien sûr que personne ne s'attendrait pas à moins de sa part ! Elle en avait d'ailleurs à peu près trois cent cinquante dans son dressing... et au moins le double de paires de chaussures. Alors elle avait de quoi bien s'habiller pour n'importe quelle occasion. Une fois son cadeau soigneusement posé sur la table prévue à cet effet, Wendy s'était empressée de s'approcher de Dan pour le saluer et profiter un petit peu de sa présence avant l'arrivée de la reine de la soirée. Il était toujours aussi agréable à regarder et cela la confortait dans son idée de tout faire pour se rapprocher de lui. Mais tout ça était prévu et en route. Il la complimenta sur sa robe et Wendy pencha la tête de côté en souriant.

    "Merci c'est gentil... Je voulais marquer le coup pour Tracy, on ne fête pas ses seize ans tous les jours !"

    Lorsqu'elle parla de la décoration, Wendy expliqua qu'elle ne s'attendait pas à ce que ce genre de décoration plaise à Tracy et Dan renchérit en disant que lui non plus. C'était étrange. N'avait-il pas contribué à la décoration avec Narcissa ? A l'entendre dire ça, ça sonnait comme s'il n'avait fait que suivre l'idée de la Serdaigle. C'était peut-être le cas après tout. Elle voyait tout à fait Narcissa dicter à Dan ce qu'il devait faire ou ne pas faire pour les préparatifs. Bah, peu importait au final. Wendy préféra ne pas relever et laisser à la décoration le mystère de son origine.

    Une gamine déboula vers eux et tendit un petit paquet à Dan avant de s'éloigner. C'était qui celle-là ? Pourquoi y avait-il des mioches à la fête de Tracy ? Cette dernière devrait vraiment apprendre à être plus sélective vis à vis de son entourage. Souhaitant recentrer Dan sur un sujet qui les liait, Wendy remit le concours photo sur le tapis en lui posant une question à laquelle finalement, elle n'attendait pas vraiment de réponse. Elle était largement plus au courant que lui de quand allaient tomber les résultats, au final. Il lui dit alors qu'il fallait croiser les doigts pour que le jury reconnaisse le talent autant qu'elle même le reconnaissait. Wendy lui offrit un sourire rassurant. Ce qu'il ignorait, c'est que quand elle voulait quelque chose, elle l'obtenait. Et elle avait très envie qu'il gagne ce concours car ça faisait partie de ses plans. Alors pour le coup, son sourire rassurant était on ne peut plus sincère. Les compliments qu'il lui offrit par la suite la firent frémir de plaisir comme un chatte frémirait devant une jatte de lait frais.

    "C'est vrai ? Ça t'a plu ? Je suis contente... j'ai beaucoup aimé poser pour toi aussi, c'était très agréable et tu étais très professionnel...." dit-elle. Elle s'apprêtait à embrayer sur une proposition de prochains shooting photos hors concours et hors club, juste lui et elle, quand un rouquin débarqua dans son tête-à-tête prometteur, coupant court à cette conversation intéressante. Celui qu'elle savait être le préfet de Gryffondor portait une veste à rayures immonde qui jurait terriblement avec ses cheveux roux... mon dieu ces cheveux. Quelle horreur. Pourtant il avait fait un petit effort avec le foulard assorti qui faisait classe mais... Enfin bref. Tout le monde ne pouvait pas être calé en mode. Comme il se présentait à Dan tout en l'ignorant, elle, l'irlandais prit la peine de l'introduire dans la conversation et Wendy lui glissa un petit regard de remerciement. Qu'est-ce qu'il était galant. Non vraiment il avait tour pour lui ce garçon. Masquant son ressenti derrière son masque de comédienne, Wendy offrit un sourire jovial à Perrin et lui tendit également la main.

    "Enchantée Perrin. Je découvre que Tracy ne m'avait définitivement pas parlé de l'intégralité de ses amitiés... amitiés qui doivent certainement être assez fortes pour avoir l'honneur de participer à cette soirée spéciale." glissa-t-elle en lui serrant doucement la main sans le lâcher du regard.

    D'autres invités arrivaient les uns après les autres, dont Casey, mais le moment où Narcissa quitta la salle marqua l'arrivée imminente de Tracy. De ce fait, Dan se détacha doucement d'elle et Wendy le laissa s'éloigner, consciente qu'elle ne devait pas être trop collante pour ne pas le faire fuir. Il faisait partie des organisateurs de la soirée, c'était normal qu'il soit en première ligne pour accueillir la principale intéressée. Wendy en profita pour se tourner de nouveau vers Perrin et lui demanda d'une voix mielleuse.

    "Alors ? Vous vous connaissez depuis longtemps avec Tracy ? Ou peut-être est-ce simplement votre insigne de préfet qui vous a rapprochés ? Je suis curieuse d'en savoir plus. Les amis de mes amis sont mes amis." Ouais, à d'autres.

    Du coin de l’œil, Wendy ne perdit rien de l'arrivée de Tracy. Cette dernière semblait vraiment très heureuse et même émue. Voilà la véritable petite Tracy fragile qu'elle savait exister sous sa carapace d'assurance feinte... carapace qui ne tarda pas à refaire surface une fois la surprise passée. Ah... sacrée Tracy et son manque de confiance en elle... c'était tellement facile, en sachant ça, de faire d'elle ce qu'elle voulait. Au fond, la Serdaigle n'avait besoin que de compliments pour se sentir bien et en confiance. Et c'était ce que Wendy lui offrait la plupart du temps. Rien de plus simple après ça que de la garder dans son entourage. Ses petits doigts de fée lui étaient très utiles. Et puis, il ne fallait pas oublier qu'elle était une amie proche de Dan. Tout ça se goupillait très bien.

    L'arrivée d'une blonde enjouée ne passa pas inaperçu aux yeux de Wendy car cette dernière se présenta à Dan sous le nom de Megan, avant de lui assurer qu'elle avait beaucoup entendu parler de lui. Wendy se mordit les lèvres pour retenir un rire. Bien sûr que toute l'école avait entendu parler de Rioghbhardan O'Callaghan... pas forcément en bien d'ailleurs mais c'était une valeur ajoutée aux yeux de Wendy. Beau, doué en photographie et à l'origine de tout plein de scandales. Ce garçon était fait pour elle.

    Quand Narcissa et Tracy s'approchèrent d'elle, Wendy prit la Serdaigle brièvement dans ses bras.

    "Joyeux anniversaire Tracy ! Profite bien de ta soirée et de tes cadeaux !" lui dit-elle avant de la libérer de son étreinte pour ensuite commander un cocktail à Narcissa qui leur proposait à boire. Peu à peu le club se reformait autour d'elle, Narcissa, Tracy, Casey et maintenant Cruz. Tracy leur présenta Hadley, la première fille blonde qui était arrivée juste avant elle, et émit l'hypothèse qu'elle puisse rejoindre le club. Narcissa n'émit aucune opposition, ce qui sembla ravir Hadley.

    "Je n'y vois pas d'inconvénient non plus ! Qu'est-ce qui t'intéresse dans la mode, Hadley ? La couture, le dessin, le mannequinat ?" demanda-t-elle en lui souriant. Sa robe était très jolie, elle avait donc assez de goût pour être digne de leur petit cercle.

    Le temps d'un instant, le regard de la Serpentard glissa vers Dan. Celui-ci avait rejoint la gamine en robe bleue. Wendy avait très envie d'aller le rejoindre mais se retint. Patience et subtilité étaient de mise. Elle finirait bien par obtenir ce qu'elle convoitait. Elle reporta donc toute son attention vers Hadley en attendant sa réponse tandis que Narcissa s'éloignait pour saluer d'autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 442
Points : 9
Année : 3ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Jeu 21 Juin - 12:02

Je ne me sens pas très à l’aise ici, c’est…étrange : ça me rappelle vraiment les soirées mondaines où ma grand-mère me force à aller. Sauf qu’ici, on est à Poudlard et tout le monde à moins de cinquante ans, ça ne devrait pas être aussi…guindé ? Enfin, peut-être que c’est le style de Tracy, ou celui de Narcissa ou de la moitié de cette école sans que je le sache. Le décor est joli, tout a été fait avec soin, mais je n’ai pas l’impression d’être à ma place. J’appréhende vraiment d’être jugée par toutes ces filles un peu trop hype pour moi. Heureusement, Narcissa a la gentillesse de me rassurer, ou la politesse de le faire en tout cas. Elle va même jusqu’à complimenter mon effort vestimentaire, et je rougis jusqu’aux oreilles. Ouf. Je ne me suis pas ridiculisée. Qu’est-ce que je peux détester ça ! « Oh merci beaucoup, c’est gentil. Je n’y manquerai pas ! » .

Bon honnêtement, je pense que si j’ai besoin de quelque chose, j’arriverai sûrement à me débrouiller sans devoir aller l’interrompre : je ne suis pas timide pourtant, mais elle est quand même un peu impressionnante. Hadley me salue, l’air aussi réservée que moi, on aura peut-être l’occasion de se parler un peu plus tard ? Je m’apprête à me diriger vers elle, quand une voix que je connais bien m’interpelle et que deux grands bras m’enlacent. « Perrin ! Je suis contente de te voir ici ! » dis-je avec un enjouement et un soulagement perceptible dans la voix. « Oh merci beaucoup, j’ai essayé d’être à la hauteur de la réception… mais ça n’a pas été simple, ce n’est pas ma discipline de prédilection les vêtements ! Tu es très élégant aussi. » . J’en profiterai bien pour discuter un peu histoire de me donner une contenance, mais très vite, il est rejoint par Narcissa puis Rioghbhardan et Megan Je vais peut-être attendre un peu : j’ai été bien élevée, on n’interrompt pas les gens qui parlent !

Et de toute façon, la reine de la soirée fait son entrée, virevoltant de groupe en groupe pour saluer tout le monde. Je crois qu’on ne discutera pas beaucoup aujourd’hui, elle joue les parfaites hôtesses sans vraiment s’attarder auprès de Perrin ou moi. Elle préfère introduire Hadley auprès de ses amies, et suggérer son intronisation dans le club… C’est étrange, quand je parle avec Tracy toute seule ou quand on s’envoie des lettres, j’ai juste l’impression de parler à une amie. Mais ici, on n’est juste pas du même monde. D’un autre côté. Je m’en doutais en venant. Heureusement que je suis passée par l’étape ravalement de façade, je crois que je n’aurais jamais eu le courage de me pointer avec ma cicatrice hyper visible au milieu de toutes ses jolies filles, sûres d’elles et populaires. Je reste tranquillement dans mon coin, en attendant une ouverture pour me joindre à une conversation sans arriver comme un cheveu sur la soupe.

Habituellement, je me sens rarement petite, mais là… clairement, j’ai l’air du bébé de la soirée ! Pourtant, ça n'a aucune importance, je regarde Tracy, et elle a l’air heureuse de sa surprise, de se trouver entourée. J’espère qu’elle profitera bien de ce moment de détente, elle qui est toujours à travailler sur quelque chose et à s’inquiéter ! Le principal, c'est qu'elle apprécie et se sente aimée.

J’aperçois Rio qui s’approche de moi avec un verre, et je lui offre un grand sourire, cool un peu de compagnie : « Merci ! Si les elfes le disent, je ne peux pas ne pas goûter » dis-je avec un sourire gourmand avant de tremper mes lèvres dans le breuvage. « Mmmh trop bon ! » . Mon coéquipier semble un peu embarrassé ou peiné, je ne sais pas trop. Il faut dire que s’il a du passer l’après-midi avec Narcissa, ça n’a pas du être facile pour lui. « Oui ne t’inquiète pas ! » … C’est vrai que ça ne doit pas trop se voir, je suis un peu dans mon coin… je le rassure rapidement « C’est juste que devant tout ce grandiose, je me sens un peu minus… Pourtant, c’est pas la première fois, ma grand-mère adoooore les garden-party, mais à Poudlard c’est un peu déstabilisant » dis-je avec un grand sourire. « Et toi ça va, tu n’es pas trop fatigué par la préparation ? » puis j’ajoute sur le ton de la plaisanterie mais à voix basse pour ne pas me faire entendre « ou par tous ces bavardages ? » . J’ai hésité à dire piaillements, mais je ne voudrais pas qu’il croit que je critique les gens. Mais on dirait tout de même une volière, où chacune s’extasie à petit cri sur la tenue des autres en virevoltant à droite à gauche. Les garçons sont infériorité numérique ce soir ! Bon moi, personnellement ça ne me gêne pas, la plupart sont infréquentables. Mais peut-être que ce serait plus sympa pour Rio’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2411
Points : 4
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Jeu 12 Juil - 22:20


Happy birthday to you, Tracy !
Megan ne connaissait pas forcément tout le monde ici. Bon, d’accord, il n’y avait que très peu d’inconnus mais il y avait surtout des personnes qui la mettaient mal à l’aise, comme Andrea ou Cruz. A des degrés très différents, ou pour des raisons qui n’avaient vraiment rien à voir, mais c’était bien le cas. Quoiqu’il en soit, il y avait tout de même des visages qui la rassuraient, en plus de celui de Tracy bien sûr. Perrin, Hadley, Narcissa (aussi étrange que cela puisse paraître pour beaucoup)… Mais autant le dire, la blondinette n’était jamais très à l’aise dans ce genre de regroupement, arrivant difficilement à faire sa place et à s’affirmer. Cependant, elle savait que par respect pour tout ce que Tracy lui avait dit sur lui, elle devait aller se présenter à Riogh… Oh, elle n’arrivait jamais à retenir son prénom, et c’était d’ailleurs gênant. Evidemment, elle savait qui il était aussi parce qu’il était le petit ami de Milo qu’elle appréciait beaucoup. Alors voilà, elle alla vers lui, non sans une petite appréhension, lui signifiant qu’elle avait beaucoup entendu parler de lui. Par rapport à des proches à lui, pas pour d’autres choses, soyons clairs… Mais peut-être s’était-elle mal exprimée sur ce point. « Moi de même, Megan ! » La jeune Euston lui sourit en simple réponse, soulagée qu’il ne l’envoie pas bouler… Que voulez-vous, ce problème de confiance en elle se présentait à chaque moment. « Milo ne tarit pas d’éloges à ton sujet ! » Megan sentit ses joues rougir légèrement et elle s’en sentit vraiment idiote, souriant de nouveau pour cacher ces simples mots qui lui faisaient réellement plaisir. « Oh… C’est vraiment gentil de sa part, Milo est adorable ! » Et elle n’en pensait pas moins, cela lui semblait important de le lui dire. Bien sûr qu’il le savait et qu’il n’avait pas besoin d’une inconnue pour s’en rendre compte, mais c’était toujours agréable quand on disait que votre petit ami était quelqu’un de bien, non ?! Elle, même si elle était grandement jalouse, aimait entendre des compliments sur Allen. De toute façon, qui ne pouvait pas l’aimer ?! Enfin bref, elle s’égarait dans ses pensées ! Megan n’insista pas, voyant que le garçon était facilement abordé, et de toute façon elle n’était jamais à l’aise dans ce genre de situation. Elle lui sourit alors en réponse au sien, tournant finalement les talons pour aller trouver Hadley et Perrin. Ouf ! Elle se sentait mieux auprès d’eux. Plus… plus elle-même, en fait. "Je suis contente aussi. Je ne t'ai pas vu dans notre dortoir, je pensais que tu serais déjà là ! ... Tu as vu Alaska ?" Répondit l’aiglonne en réponse aux paroles destinées aux deux amis de Megan. La jeune fille haussa les épaules, avouant à Hadley : « Je n’voulais pas croiser Tracy, ça se serait lu sur mon visage qu’il y avait quelque chose… » Elle rit légèrement avant d’ajouter, en réponse à sa question : « Elle n’était pas bien tout à l’heure, je l’ai accompagnée à l’infirmerie et ils ont voulu la garder… Elle espère pouvoir venir mais elle n’est pas sûre. J’espère que Tracy ne sera pas déçue, je lui expliquerai. » Elle regarda alors autour d’elle, demandant : « Tu connais tout le monde toi, ici ? »

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1140
Points : 7
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   Mar 17 Juil - 0:30

happy birthday
invités

La décoration de la pièce était vraiment à la hauteur de l’événement mais également de son instigatrice. Il n’y avait rien que Narcissa ne puisse faire et elle le prouvait encore une fois en organisant une soirée d’anniversaire des plus exemplaires. Sa tenue, bien évidemment, était tout à fait dans les tons et dans le thème et ne laissait planer aucun doute quant à sa place et son rôle au sein du Club, si tant est que quiconque puisse en avoir. Les mots de la blonde la touchent assurément, bien qu’elle n’en laisse rien paraître et n’en ait, en réalité, même pas conscience, et un sourire amusé étire ses lèvres. La fin de l’année n’était pas encore tout à fait là mais déjà Casey pouvait mesurer tous les changements qui s’étaient opérés dans sa vie depuis cette rentrée. Qu’il s’agisse de son amitié retrouvée et renforcée, elle l’espérait, avec Brooklyn ; la découverte de cette filiation maudite ; le Club ; sa relation avec certains de ces camarades, outre les filles avec lesquelles elle avait partagé de nombreuses soirées à discuter de mode, comme par exemple le préfet de sa maison, ou bien celui des Poufsouffle. Oui, de nombreuses choses avaient évolué, et la relation qu’elle entretenait avec Narcissa en faisait partie. Pendant longtemps elles ne s’étaient que retrouvées à la tombée de la nuit pour échanger sur des sujets plus intellectuels que personnels, avant de dériver petit à petit, à demi-mot, sur ces derniers. Et puis Blackman les avait longuement éloignées avant que la blonde ne parvienne à faire entendre son histoire auprès de la brune qui avait choisi d’accepter ses explications. Des semaines plus tard, elles se retrouvaient dans le bureau du professeur Mandrake pour ce qui allait être une plongée au coeur de la notion d’Horcruxes. Et elle savait que leurs recherches sur le sujet, mais aussi sur bien d’autres qui y étaient liés, ne s’arrêteraient pas là. Me défiler ne m’a même pas effleuré l’esprit fit-elle, arrangeant légèrement la vérité puisqu’il était vrai que, si elle avait pu trouver une raison quelconque pour ne pas venir, il est probable que ses tendances à la solitude et son côté que l’on pouvait qualifier de sauvage l’auraient saisie au vol. Après cette entrevue, ce n’est pas une réception qui peut nous effrayer. Même si Casey se sentait plus d’affinités pour comprendre cette forme de magie noire que pour arriver à saisir la complexité de ses pairs.

Avisant un nouveau venu, un garçon de leur maison, Narcissa s’éloigne, laissant la possibilité à Casey de jauger les personnes déjà présentes, reconnaissant d’autres membres de Serdaigle, comme Megan, à qui elle n’avait toujours pas adressé la parole depuis le début de l’année, et Hadley, à qui elle avait également très peu parlé jusque là, comparativement à l’époque où elles partageaient un dortoir, mais pour des raisons différentes. La jeune femme ne chercha pas à s’avancer vers qui que ce soit, pas plus que se lancer dans une discussion superficielle ne l’intéressait. Pour l’instant, elle préférait observer et attendre l’arrivée de la reine de la soirée. Narcissa continuait d’évoluer parmi les élèves présents, saluant tout le monde, les gratifiant d’une phrase à chaque fois, que Casey ne pouvait entendre mais dont elle imaginait très bien la teneur, jusqu’à ce qu’elle s’éclipse de la salle, très certainement pour attendre l’arrivée de Tracy et la conduire au coeur de son anniversaire. Effectivement, quelques minutes plus tard, la blonde rentrait, accompagnée de la préfète dont les yeux s’écarquillèrent alors que l’émotion s’affichait sur les traits de son visage. Sa joie semblait aussi forte que sa surprise, pour ce que pouvait en déduire Casey, et elle semblait sincèrement ravie de l’initiative de Narcissa et Dan, tout autant que de la décoration. Restant légèrement en retrait, toujours, la brune continuait d’observer distraitement les invités saluer sa camarade et la gratifier de leurs voeux. Casey ne doutait pas que son tour viendrait et préférait attendre sagement plutôt que de se lancer au milieu des autres et de se retrouver au sein de cette masse piaillante.

Un mouvement attira son regard alors que Cruz se matérialisait à ses côtés. Encore une personne avec laquelle les relations avaient considérablement évoluées au cours de l’année, surtout depuis ce fameux soir où elles s’étaient confiées l’une à l’autre comme jamais elles - Casey, en tout cas - ne l’avaient fait. La sobriété te va à ravir répondit-elle en complimentant à son tour son amie qui portait une petite robe noire tout ce qu’il y avait de plus seyante. Décidément, Casey avait l’impression ce soir d’être l’invitée qu’on n’avait pas l’habitude de voir présente. Il fallait dire qu’elle était légèrement fautive de ce point là, ayant séché de nombreuses réunions du Club suite à ses soucis avec Brooklyn. Ce soir, en tout cas, ça n’était pas la nouvelle qui lui rongeait actuellement l’esprit qui l’aurait fait se porter pâle. Elle refusait - alors que ça avait été complètement différent avec le Serpentard - de montrer que cela l’atteignait. Elle ne leur ferait pas se plaisir. Je suis contente de te voir également, mais qui donc vises-tu par cette remarque ? demanda-t-elle juste avant que Narcissa ne les rejoigne et ne leur propose à boire. Je veux bien une limonade pour ma part accepta Casey avant de laisser Cruz répondre à la proposition de Narcissa. Celle-ci s’éloignait déjà en direction du buffet. Wendy s’était également rapprochée d’elles, ce qui étonna Casey qui la pensait définitivement collée par un sortilège au petit-ami de Milo.

Quelques secondes plus tard, Tracy surgissait devant elle, accompagnée de Hadley. Joyeux anniversaire Tracy, tu es superbe en profita-t-elle pour la complimenter. Bientôt, c’est tout le Club qui se formait, Narcissa revenant avec les verres dans les mains. Casey la remercia d’un petit sourire en s’emparant de sa limonade fraîche, une lueur interrogatrice dans le regard alors que Tracy leur présentait la blonde. Sa demande ne rencontra pas de refus de la part de Narcissa, ni même de Wendy, et Casey n’y voyait pour sa part pas la moindre objection non plus. Je n’y vois pas d’inconvénient dit-elle simplement avant de porter son verre à ses lèvres.

Puisque la chose semblait être acceptée de toute, Tracy les laissa pour continuer le tour de ses invités et Narcissa leur indiqua qu’elle revenait. D’un air indifférent bien qu’elle enregistre tout, Casey la suivit du regard alors qu’elle attrapait un verre sur le buffet, d’un air trop nonchalant pour être naturel, mais la voix de Wendy la ramena au petit groupe qui restait encore autour d’elle, composée des deux Serpentard et de Hadley. Casey avait cette faculté d’avoir une palette d’émotions, alors même qu’elle n’en laissait presque jamais filtrer aucune, qui s’exprimaient à travers un pâle sourire, une lueur dans le regard, et qui variaient selon les personnes qui lui faisaient face. Pour Hadley, c’était un doux sourire qui la rendait bien moins glaciale, aussi surprenant que cela puisse paraître. Son ancienne amie semblait ravie de faire partie du Club mais également de se retrouver de nouveau face à Casey. Tu es très jolie également, cette robe blanche te vas parfaitement bien. Aucun doute qu’elle commençait déjà bien à saisir les codes du Club. Cela fait longtemps que je ne t’avais pas vue poursuivit-elle, sachant que Hadley comprendrait parfaitement qu’elle ne faisait pas seulement référence aux fois où elles se croisaient dans la Salle Commune. Un monde s’était écoulé depuis la dernière fois où elles s’étaient vraiment retrouvées. Est-ce que la jeune femme en avait quelques regrets ? Oui, mais la conscience de ces regrets n’était pas encore très éveillée. La voix de Cruz lui offrit une diversion parfaite pour se détourner alors que Megan arrivait vers elles et son regard fouilla la pièce, à la recherche de leur amie qu’elle venait de mentionner. Non. C’est un problème ?
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy birthday to you, Tracy ! {Pv Tracy, Rioghbhardan et les invités}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: