AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8989-professeur-i-soussa-vol-gryffondorhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8997-irina-soussa-prof-de-vol-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9067-professeur-irina-soussa-courriers-longshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9068-professeur-irina-soussa-petits-courriers#200242

Arrivé(e) le : 25/08/2015
Parchemins rédigés : 1037
Points : 6
Crédit : *angie (Gal Gadot)
Année : Prof de Vol ~ Directrice des Gryffys ~ 32 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Alexis, Jill et Allen

MessageSujet: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Lun 15 Jan - 18:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Love

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
It always protects,
Always trusts,
Always hopes,
Always perseveres.... ▵
©endlesslove.
Never fails. ▵


Dernière édition par Professeur I. Soussa le Sam 20 Jan - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7044-octavia-rosenberg-big-girls-cry-when-their-hearts-are-breaking#158908http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7102-octavia-rosenberg-au-milieu-de-l-hiver-j-ai-decouvert-en-moi-un-invincible-etehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7103-octavia-rosenberg-we-were-together-i-forgot-the-resthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7381-courage-dear-heart-octaviahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8196-courage-dear-heart-octavia

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Parchemins rédigés : 450
Points : 3
Crédit : miserunt (jo.skriver)
Année : sixième année (dix-sept ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: andrea sevenoaks

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Ven 19 Jan - 0:00



Le 11 janvier, 14h30 .

Professeur Soussa,

Je voulais tout d'abord vous souhaiter une belle année 2024. J'espère que vous avez passé de belles fêtes.
Je vous rassure, je ne viens pas du tout dans l'optique de gratter des points pour ma maison ou quoi que ce soit.

J'ai simplement beaucoup réfléchi ces derniers temps au sens de ma vie, à ce que je voulais faire de mon existence et à toutes ces questions existentielles. C'est vrai que le quidditch a toujours été une passion pour moi, un plaisir, mais jusqu'à l'an dernier, je ne me sentais pas vraiment douée en la matière. Depuis les cachots, ça m'a un peu fait mûrir, je crois, et ce sport est devenu plus qu'un sport, c'est devenu une échappatoire et un combat. Enfin, je vais pas vous la faire en détails, je vais aller droit au but : j'envisage une carrière dans le quidditch.

La batte a toujours été mon accessoire de prédilection, même si l'an passé, j'ai joué en tant que poursuiveuse (le championnat n'était pas vraiment officiel, mais pour moi, ça compte tout de même). J'ai le tempérament pour réussir, le caractère pour résister à la pression et j'ai envie de travailler pour mettre toutes mes chances de mon côté, au cas où j'envisagerais sérieusement ce choix de carrière. Je sais qu'il me reste deux ans avant de sortir de Poudlard et que je ne dois pas me précipiter mes choix, donc je voulais savoir si vous pouviez me donner plus de détails quant aux sélections des équipes nationales, aux contraintes auxquelles on ne pense pas en voulant s'engager là-dedans et si vous pouviez me donner des conseils sur les démarches à adopter, ou sur mon jeu ?

Merci beaucoup pour les éléments que vous pourrez m'apporter.
Je suis très intéressée par votre expérience et votre savoir dans ce domaine (je ne suis pas très livre et bibliothèque, donc si vous avez plutôt un hebdomadaire ou une gazette un peu plus professionnelle sur le quidditch à me conseiller, je suis également preneuse) !

À mardi pour un nouveau cours (je serai très en forme) !


Octavia Rosenberg

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7044-octavia-rosenberg-big-girls-cry-when-their-hearts-are-breaking#158908http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7102-octavia-rosenberg-au-milieu-de-l-hiver-j-ai-decouvert-en-moi-un-invincible-etehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7103-octavia-rosenberg-we-were-together-i-forgot-the-resthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7381-courage-dear-heart-octaviahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8196-courage-dear-heart-octavia

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Parchemins rédigés : 450
Points : 3
Crédit : miserunt (jo.skriver)
Année : sixième année (dix-sept ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: andrea sevenoaks

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Dim 11 Fév - 20:14


Le 16 janvier, 11h30 .

Professeur Soussa,

Merci pour votre documentation ! J'ai tout passé en revue et ça me plaît. De plus en plus. Merci pour votre réponse, je ne m'attendais pas à tant de précisions et de conseils. Je vous remercie également pour vos voeux, et j'espère en effet que cette année sera meilleure que nos deux années précédentes, à présent dernière nous.

Je n'ai jamais aimé prendre des décisions définitives. C'est un peu trop compliqué pour moi de choisir une voie qui m'en fermera d'autres, mais je tâche simplement de mettre un maximum de chances pour qu'un maximum de portes me reste ouvertes, afin qu'une fois la maturité gagnée, je puisse prendre la décision qui me conviendra au mieux. Mon tempérament ne changera pas. Je pense que ces dernières années m'ont démontrées que si on ne s'affirmait pas, on se faisait écraser. Contre les mangemorts, nous n'avions pas d'autres choix que de plier, mais auparavant, dans ma vie de tous les jours, je me laissais marcher sur les pieds. Ça n'arrivera plus, c'est certain. J'aime travailler, j'aime jouer au quidditch, c'est plus qu'un plaisir. Je suis déjà consciente que les sacrifices seront de mise pour y arriver. Je voulais juste me préparer à mes objectifs et avoir pleine conscience qu'il y a des facettes que l'on pourrait nommer ingrates derrière la beauté de ce sport. Je retiens la nécessité d'audace et de se mettre en avant, je pense en être suffisamment empreinte également pour que ça ne soit pas un obstacle.
Est-ce que les aspects moraux ont un poids dans la sélection de joueurs ?
Est-ce qu'il existe des désaccords entre joueurs au-delà de rivalités qui peuvent influencer le choix d'un élément ou d'un autre ?
Ce sont des questions plus à titre personnel. Vous voyez, au sein de notre équipe à Poufsouffle, je ne me sens pas toujours en phase avec les choix de notre capitaine, et le simple fait d'ouvrir le dialogue me paraît déboucher sur une impasse, voire être vraiment mal vue pour remettre en cause les décisions "suprêmes". Je voulais savoir comment ça se déroulait en général, de manière professionnelle (je suppose que toutes les équipes n'ont pas le même code de conduite).

Concernant mes notes de cours, serait-ce possible de le justifier par les derniers événements, vous pensez, ou seront-ils totalement intolérants ? Je dois vous avouer que jusqu'à ce début de mois de janvier, je n'étais pas prête à revenir sur les bancs d'école. Ça me paraissait beaucoup trop prématuré et le moins que l'on puisse dire, c'est que je n'ai pas brillé d'un point de vue scolaire. Ni par ma présence, ni par mes résultats ... Je suis bien sûr prête à renverser la tendance. Je m'entraîne suffisamment hors des cours pour rattraper le retard accumulé et préparer mes BUSEs, maintenant que je me sens mieux, mais je ne pense pas pouvoir effacer cette période noire de mon dossier scolaire.
En contrepartie, en traversant l'Enfer, ils peuvent être certains que je ne redouterai aucune de leurs épreuves, et que je suis totalement ouverte à ces tests d'aptitude. Je préfère mille fois qu'on m'évalue sur ce que je suis aujourd'hui, que sur ce que j'ai été autrefois (je ne le redirai pas forcément face aux épreuves, mais je ne renoncerai pas, parce que ce serait trop dur.

Concernant ma position de batteur, je me sens réellement bien dans le jeu. J'ai conscience que face à l'une ou l'autre équipe, mon rôle et mes objectifs vont être différents ; qu'il s'agit toujours de déstabiliser les joueurs qui pourront porter la victoire adverse sur leurs épaules. Nous avons rencontré l'équipe de Gryffondor la semaine dernière et je ne pense pas avoir été mauvaise dans mon rôle. J'ai empêché leur petite attrapeuse par deux reprises de se saisir du vif d'or. Les poursuiveurs adverses en ont bavé, mais surtout par le jeu de nos poursuiveurs à nous, et les batteurs adverses n'ont pas réussi à chasser la moitié des cognards envoyés. Malgré ça, nous avons perdu, et d'après notre capitaine "vous avez super bien joué", mais ça ne me suffit pas. C'est rageant.
À l'entraînement, Daniela ne nous fait faire que des cibles mouvantes. Vous voyez, celles en cartons, à l'apparence de joueurs adverses ... Je n'ai aucun problème à toucher les cibles, et j'en fais davantage hors des entraînements, par moi-même - surtout avec mon nouveau balai, je ne sais pas si vous avez remarqué ! Mais - comme je vous disais plus haut - c'est surtout l'ambiance d'équipe qui est compliquée, cette année. Ils disent que c'est moi qui cherchent les problèmes, mais j'ai seulement un souci d'ordre moral avec un autre joueur. Je pense que j'en veux juste plus que les autres membres de l'équipe, et cette histoire me prend vraiment à cœur.

Je serais bien sûr enchantée d'en discuter de vive-voix.
Pourrait-on se rencontrer après notre prochain cours de vol, vendredi ?

Bonne journée,

Octavia Rosenberg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9967-i-am-trouble-killian#215730http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10007-killian-troublemaker-is-my-second-name#216440

Arrivé(e) le : 03/07/2016
Parchemins rédigés : 485
Points : 4
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Mar 20 Fév - 14:54





Professeur,

J
e me permets de vous écrire concernant l’alerte attentat prévue ce mois-ci. En tant que préfets, nous sommes en train de nous organiser conjointement pour assurer la sécurité des élèves de nos maisons respectives et regrouper nos forces le moment venu. Pour ce faire, nous sommes en train de réfléchir à des scénarios d’évacuations et c’est précisément pour cette raison que je vous contacte.

Notre priorité est en effet de mettre nos plus jeunes camarades et ceux ne désirant pas se battre à l’abri lors de cette alerte. Pour ce faire, différentes options sont envisagées : la Salle sur Demande mais également un passage par les Serres qui permettront aux élèves de rejoindre la Forêt Interdite ou même l’extérieur du château. Cependant, j’ai pensé à une autre option qui, si vous le voulez bien, nécessiterait votre aide : nous pourrions également évacuer des élèves par la voie des airs à partir du terrain de Quidditch. Je sais qu’un bon nombre de balais sont déjà disponibles dans les vestiaires et, en prévision de l’attaque, nous pourrions en rapatrier d’autres. Aidé de préfets ou de Capitaines de Quidditch, vous pourriez diriger des groupes d’élèves en balai jusqu’à Pré-au-Lard jusqu’à la fin de l’alerte.

Je suis conscient que ce n’est pas forcément la voie la plus discrète mais c’est également la raison pour laquelle je m’adresse à vous. Peut-être qu’avec un sortilège de dissimulation ou de désillusion, nous pourrions évacuer en toute sécurité un grand nombre de nos camarades. Que pensez-vous de cette idée ? Est-elle réalisable ? Je peux en discuter avec les différents Capitaines pour vous apporter de l’aide et du soutien si nécessaire, quitte à faire partir plusieurs petits groupes pour qu’ils soient plus difficilement repérables.

Je vous remercie par avance du temps que vous prendrez pour considérer cette proposition et je reste à votre disposition pour en discuter plus amplement.

Dans l’attente de votre réponse,


Edward Carter

©️ sobade.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm a Troublemaker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7044-octavia-rosenberg-big-girls-cry-when-their-hearts-are-breaking#158908http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7102-octavia-rosenberg-au-milieu-de-l-hiver-j-ai-decouvert-en-moi-un-invincible-etehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7103-octavia-rosenberg-we-were-together-i-forgot-the-resthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7381-courage-dear-heart-octaviahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8196-courage-dear-heart-octavia

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Parchemins rédigés : 450
Points : 3
Crédit : miserunt (jo.skriver)
Année : sixième année (dix-sept ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: andrea sevenoaks

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Ven 2 Mar - 22:35


Le 18 février, 18h30 .

Professeur Soussa,

Je vous remercie une fois de plus de l'attention que vous portez à mes projets. Vos réponses m'aident beaucoup à me faire une idée plus réaliste que celle que l'on peut avoir sur les sportifs de haut niveau. Je m'aperçois concrètement de la difficulté de se réaliser en tant que joueur, mais ça ne me décourage pas, que du contraire ! Je tenais mal la pression, mais ça c'était avant. Il faut croire que l'an dernier m'a apporté bien plus de choses que je ne voudrais jamais l'accepter. Je n'en serai certainement jamais reconnaissante, mais ça me soulage de savoir que l'on puisse tirer des avantages de cette situation.
Je pense que je suis tout de même en désaccord avec vous sur ce point. Les émotions ont le droit de s'y mêler, non ? Avant cette année, je jouais par plaisir. À l'heure actuelle, monter sur un balai est pour moi un signe de revanche. C'est une manière d'exprimer mon désaccord pour les événements qui se sont déroulés. Quand je monte sur mon balai, j'ai cette hargne qui me monte, ce besoin de briller et de me donner à fond dans le jeu, comme si ma vie en dépendait. Sauf que le jeu me rassure, malgré la pression et l'angoisse d'échouer. Même si on perd, ça ne veut pas dire que l'on rend les armes, ni que l'on perdra à chaque fois. Il faut juste se donner à fond à chaque fois, et être fière de la prestation délivrée, car sur le moment, on aura tout mis en place pour l'emporter.
Est-ce si mauvais de se servir de notre colère ? Je n'ai jamais aussi bien joué que jusqu'à maintenant, et je sais que c'est grâce à cette nouvelle passion qui m'anime. Je peux travailler dessus, bien sûr, mais je pense que c'est quelque chose que je contrôle, dans le fond. Je le canalise simplement pour donner une symbolique à mes actions : la révolte.

Concernant mes notes, je me remettrai sur pied sans problème. Je sais que dans le fond, j'en suis capable, et que je dois moins m'écouter, moi et ma fainéantise. Le reste suivra. Les BUSE se rapprochent et je tiens évidemment à faire de mon mieux pour me laisser le plus d'alternatives possibles.

Je tenterai de partir avec ces idées-là en tête lors de notre prochain match. Après tout, je ne perds rien à essayer.

Comme je vous en parlais de ma précédente lettre, les désaccords sont seulement au niveau éthique (c'est pour cela que je vous parlais de morale). Pour moi, un membre d'une équipe a des devoirs envers ses coéquipiers et envers ses adversaires et des valeurs à défendre : c'est implicite, on a rien signé pour, mais il n'a pas l'air de le comprendre.
Lorsqu'on a discuté, mes intentions étaient bonnes : je souhaitais simplement mettre les choses au clair. J'ai eu des semblants d'excuses, seulement plus il parlait et plus j'étais sidérée par son état d'esprit. Je ne conçois pas qu'on puisse se foutre du monde à ce niveau. Bref.
Impliquer Daniela n'a jamais vraiment été dans mes options : dès le début, elle m'a clairement écrit qu'elle n'était pas psychologue et que je pouvais quitter l'équipe si je ne m'y sentais pas à mon aise. Si je me tourne vers vous, c'est surtout pour vous demander des conseils pour surmonter cette situation. Avez-vous déjà eu affaire à une situation comme celle-ci ? Est-ce que ces devoirs et valeurs à porter ont réellement de l'importance dans le milieu professionnel (j'y attache peut-être une importance démesurée ..) ?

Merci de votre patience (je suis bien consciente que vous n'êtes pas psychologue, je ne vais pas m'attarder longtemps sur ce dernier point).
Je vous souhaite une belle journée fraîche et ensoleillée,
Sincèrement,

Octavia Rosenberg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 13/01/2017
Parchemins rédigés : 680
Points : 16
Crédit : Bazzart. (c)
Année : 4ème année - 14 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Jade

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Dim 25 Mar - 18:12


Professeur Soussa,


Autant être franc, j’ai recommencé cette lettre environ cinq fois, et je ne sais pas toujours pas comment la commencer, ni même si y a une bonne manière de faire ça. Alors… je crois qu’il faut au moins que je reconnaisse que je me suis comporté comme un imbécile, et que j’avais pas à vous faire subir mes humeurs, prendre mon mal en patience et attendre la fin du cours aurait probablement été la moindre des choses.

Et quant aux questions que vous me posez… je sais fichtrement pas comment y répondre. Peut-être que dans certains cas l’échec est la voie de la réussite. Mais après échec sur échec, forcément y a un moment où on se pose des questions… alors ouais, je m’y suis peut-être pris comme un manche en pénalisant l’équipe à ce moment-là. Juste… ça a rien à voir avec votre cours. Vos explications sont claires, les exercices stimulants, assurément le problème ne vient pas de là. Je sais pas. J’ai juste du mal à vous entendre parler de « sélections » et de « recrutements de joueurs professionnels », parce que l’année dernière, je pensais encore pouvoir m’entretenir avec vous sur le sujet quand le moment serait venu, quand c’était pas encore mort pour moi. Ça doit être un mélange de frustration, de la fierté mal placée, peut-être les deux, j’en sais rien en fait. Enfin, je sais même pas pourquoi je vous parle de ça, vous êtes pas psy aux dernières nouvelles.

Voilà, je sais pas trop quoi dire d’autre. Désolé de vous avoir mis, vous et mes camarades, dans l’embarras. Pour le cours de vol, j’en sais trop rien. J’aime ça, voler, vraiment. Mais vraisemblablement, j’ai encore des soucis de motricité, ma prothèse est capricieuse, et je sais pas s’ils se résoudront un jour, alors je me dis « est-ce que ça vaut la peine de s’entêter pour au final être encore plus déçu de soi-même » ? Et est-ce que ça vaut le coup de vous faire perdre votre temps à vous alors qu’à côté, des tas de gamins de mon âge ont leurs chances pour aller plus loin, vraiment plus loin ?

Je lâcherais pas l’équipe ni ma capitaine avant la fin de la saison. Et si ma main droite ne répond pas le jour du match, je me ferais simplement remplacer, histoire de pas pénaliser tout le monde. C’était peut-être… trop ambitieux de ma part de vouloir continuer. Mais à l’école, j’avais jamais été doué dans aucune autre matière que le vol, alors j’ai voulu m’accrocher, peut-être à tort.

En ce qui concerne un échange à haute voix sur le terrain, si vous y êtes disposée… alors oui, ça serait peut-être pas une mauvaise idée.

Bonne fin d'après-midi,


Isidore M. Vayne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 13/01/2017
Parchemins rédigés : 680
Points : 16
Crédit : Bazzart. (c)
Année : 4ème année - 14 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Jade

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Dim 25 Mar - 23:22


Professeur Soussa,

Merci de votre réponse, de votre compréhension, et de… votre spontanéité ? Y réfléchir cinq minutes, c’est dans mes cordes oui, mais de là à y voir moins flou, on y est pas encore. Enfin… merci, juste.

En ce qui concerne les échecs dont vous faites mention, au nombre de 27,5 si je vous en crois… est-ce que c’est cavalier de ma part de vous demander si c’était avant que vous ne démarriez votre carrière chez les Holyhead Harpies ? Si ça vous est arrivé, aussi, je ne sais pas, en cours, n’importe quand, de douter de vous ? De vous demander si vous tiendriez le coup, de la pression, du reste ?
Non, enfin désolé de la formulation, vous êtes professeur quand même, mais je me « fous » pas de vous, non. Mais c’est peut-être mieux d’être réaliste à un moment donné, non ? Un type qui récupère l’usage de sa main droite, ok, c’est cool, ouais son handicap est pas insurmontable, mais ça l’aidera pas des masses au milieu d’autres types en pleine possession de leurs moyens et qui se sont entraînés toute leur vie pour ça dans une compétition… enfin, c’est ce que j’imagine.

Enfin ouais, j’imagine que vous avez raison, faut que je me bouge. Vous êtes pas même pas la première à me le dire, l’une de vos collègues est passée avant vous, mais pas être capable d’envoyer un fichu souafle à travers des anneaux au moment où se questionne sur sa place, déjà de base, ça aide pas à l’optimisme. Enfin… je sais pas si vous, vous avez connu un peu ce genre d’état d’esprit. Avant, je veux dire. Mes intentions ? Je m’entraînais pour être attrapeur. Je crois que j’étais bon. Enfin, je m’en sortais bien, quoi… Je voulais devenir pro, un jour. Puis au final, y a eu ça, et c’est ma meilleure amie qui a eu le poste, alors je me contente de ce qu’on veut encore bien me donner dans les conditions dans lesquels je joue, j’imagine que je devrais déjà être content. Fin de l’histoire, je suis pas sûr qu’y ait de suite. J’sais pas si ça vous énerve, mais moi encore plus.

Et… est-ce que vous seriez disponible demain soir ? Ça m’intéresse, je veux dire, de voler en dehors des cours. Puis de vous voir à l’oeuvre, aussi.

Merci encore,


Isidore M. Vayne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 5993
Points : 24
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 20ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jaswinder Swindlehurst

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Jeu 5 Avr - 12:46

Professeur,

Vous n’êtes sûrement pas sans avoir eu vent des différents qui mettent à mal l’équipe de Poufsouffle ces derniers temps (on en parle bien assez dans les couloirs pour que ça puisse parvenir aux oreilles du corps enseignant, il me semble) et je crains que ça ait pris des proportions qui dépassent nous dépassent totalement. Je ne me sens plus en sécurité dans cette équipe et je me permets de venir vers vous parce que je ne sais plus vers qui me tourner désormais. Notre capitaine a bien essayé de faire quelque chose mais tout s’est retourné contre elle et je dois bien avouer que ça n’a fait qu’empirer après ça. Je sais que j’aurais sûrement dû en parler dès le début et pas seulement à Daniela mais je n’avais pas envie de mettre le feu aux poudres et de remettre en question la présence de certains d’entre nous au sein de notre équipe mais il me semble que ça va trop loin pour m’en laisser le choix.

Pour la deuxième fois en quelques mois, Octavia Rosenberg me prend physiquement pour cible, d’abord d’intimidation et maintenant de ses cognards (et si vous craignez, vous aussi, que Daniela ne soit pas aussi impartiale qu’elle le devrait, vous pouvez toujours demander à Monsieur Lennox, c’est lui qui m’a récupéré après la crise d’angoisse qu’elle m’a infligée il y a quelques mois et il pourra sûrement attester de l’état de mon épaule cette fois-ci). Elle prétendra sûrement qu’elle ne l’a pas fait exprès mais je suis persuadé que ça n’est pas le cas. J’ai fait tous les derniers matchs et entraînements avec la boule au ventre de peur qu’elle finisse par oublier malencontreusement que je ne suis en aucun cas son adversaire, parce que si elle était capable d’essayer de me faire peur pour me faire quitter l’équipe, elle l’était sûrement d’aller plus loin. Et il faut croire que je n’avais pas tort. Bien sûr, je n’ai aucune preuve de la volonté de son geste mais je ne crois pas aux coïncidences quand elles sont aussi énormes que ça. Ce n’est pas un hasard si le premier cognard de son match m’était destiné.

Vous me direz sûrement que c’était mon dernier match, que tout cela sera bientôt derrière moi, et c’est vrai j’en conviens, mais je ne peux m’empêcher de penser aux autres, à l’année prochaine. À Daniela, peut-être aussi. Si elle est capable de tout ça avec moi parce qu’elle a décrété que je n’avais pas ma place dans cette équipe, pourquoi ne pourrait-elle pas recommencer avec notre capitaine à qui elle reproche de ne pas l’avoir écoutée, de ne pas avoir fait correctement son travail, de nous avoir poussé à la défaite ou que sais-je encore ? Pourquoi ne pourrait-elle pas recommencer avec n’importe quel autre élève qu’elle aurait pris en grippe pour une raison ou pour une autre ? N’y a-t-il pas un moyen de l’empêcher de nuire à ses coéquipiers ? Je ne prétends pas vouloir l’empêcher de jouer, loin de là, je pense que c’est une joueuse douée et un véritable atout pour Poufsouffle (quand elle n’oublie pas que c’est à l’autre équipe qu’il faut s’en prendre) mais elle ne peut pas continuer impunément à faire sa loi dans ses rangs…

Je vous remercie par avance du temps que vous accorderez à cette lettre et espère que vous accepterez de me venir en aide.
Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie de recevoir, Madame, mes salutations distinguées,

Rioghbhardan O'Callaghan



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je me souviens de toi près de moi, tu m'embrassais pour la première fois, j'ai cette image gravée dans la tête. Je me souviens des premiers rendez-vous comme de la plus belle image de nous.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 5993
Points : 24
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 20ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jaswinder Swindlehurst

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Jeu 5 Avr - 22:26

Professeur,

Daniela a voulu ouvrir la discussion lors de notre dernier entraînement. La moitié de l’équipe s’est insurgé contre son manque d’impartialité, l’autre est monté au créneau parce que ça les regardait pas étant donné qu’ils n’avaient pas ressenti de gêne dans leur jeu (ainsi donc ce qui se passe dans notre équipe ne nous regarde que si on est directement dérangés ? Est-ce que c’est comme ça dans une équipe professionnelle ? Est-ce que chaque joueur se concentre avant tout sur son nombril avant de supposer qu’il y a un monde autour ?) que c’était humiliant pour Octavia ou je ne sais plus exactement la manière dont ça a pu être dit. Il n’y avait rien à tirer ni de la discussion entre nous ni de la réaction de nos coéquipiers (si tant est que le terme ne vous fasse pas tiquer mais je ne vois pas trop comment les désigner autrement… camarades ? autres joueurs ?), je crois. C’était plus un jugement public qu’un entraînement. Et finalement bien plus celui de notre capitaine que d’Octavia. Si c’était humiliant pour elle, est-ce qu’ils se sont demandés ce que ça pouvait être pour Daniela ? Je ne suis pas un grand partisan de la loi du talion et peine à croire, très franchement, que le meilleur moyen de faire comprendre quelque chose à quelqu’un soit de lui faire subir le même sort. C’est l’équipe entière qui s’est retournée contre elle à ce moment-là, contestant complètement son « autorité », lui tournant littéralement le dos comme si rien que sa voix n’avait aucune importance vis à vis des leurs. Je ne prétendrai pas que c’était pas maladroit de sa part, sûrement que ça l’était en réalité et je suis le premier à avouer que je n’aurais sûrement pas procédé de de la même manière à sa place, mais c’est un peu trop simple de se dresser à cinq (ou peu s’en faut) contre une personne seule, il me semble, d’autant plus que si c’était malvenu ça ne méritait pas réellement un tel traîtement. C’était pas forcément très juste venant de gens qui se permettaient de lui faire la morale. Enfin, là n’est pas vraiment le sujet. Toujours est-il que sa tentative est restée vaine. À part nous faire perdre un joueur et le peu de confiance qu’on pouvait avoir les uns en les autres, ça n’a rien donné. Et si notre capitaine a certainement une part de responsabilité dans ces tristes résultats, elle n’est certainement pas la seule ! Que chacun campe sur ses positions est une chose, et quand la discussion s’est ouverte je n’en attendais pas grand chose de plus de toute façon (comme tout le monde j’imagine), mais c’en est une autre de se liguer contre une seule personne, mu par l’effet de groupe ou je ne sais quoi.

Pour répondre à votre question, j’ai tenté d’être impartial, je le tente même encore en cet instant, et j’ai bien conscience que l’impartialité parfaite n’existe pas, que pour elle, vous ou moi, c’est la même chose et que les liens qu’on a tissés avec les gens et nos expériences personnelles entrent forcément en ligne de compte à un moment ou à un autre mais je crois sincèrement que ça fait pas tout. Je reconnais les torts de Daniela et je ne lui donnerais pas raison envers et contre tous, quand bien même elle est mon amie. Je suis seulement capable de remarquer quand quelque chose me paraît juste et quand elle me le paraît pas. Bien sûr c’est subjectif mais ça n’a rien à voir avec le fait que c’est elle ou non. C’est trop simple de fermer les yeux sur ce qui nous dérange pour brandir mille et une injustices. Et j’ai clairement l’impression que c’est ce qui a été fait dans cette histoire. Est-ce que cela vous éclaire davantage ? À moins qu’il ne s’agisse là que d’une manière de me faire ouvrir les yeux sur ce qu’on a pu lui reprocher, mais si tel est le cas, je crains que ça ne soit pas très efficace…

J’en reviens à ce qui s’est passé avec Octavia, puisque vous demandez plus de détails. Au moment des vacances de Noël, j’appris que mon retour dans l’équipe lui posait problème alors j’ai voulu qu’on en discute, qu’on essaye d’apaiser les tensions. Je n’avais pas pour but de nouer des liens amicaux ou quoi, seulement que l’équipe fonctionne et que ça soit agréable pour tous les deux. Ça n’a mené à rien, sinon à une dispute. Ça s’est rapidement envenimé et on a pas été très tendres l’un envers l’autre, je le reconnais, mais après quelques échanges houleux, on a décidé de s’ignorer, que c’était mieux pour tout le monde. Soit ! C’était pas tout à fait ce que j’étais venu chercher mais c’était sûrement la meilleure solution de toute façon. Sauf que cet « accord » n’a tenu qu’une journée ou deux avant qu’elle ne m’envoie une lettre. Piégée. Je suis arachnophobe depuis mon enfance, je ne le crie pas vraiment sur tous les toits mais c’est parfois difficile à cacher, surtout quand on vit vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec des gens dans un château aussi ancien qu’est Poudlard, vous vous en doutez bien. Alors, en ouvrant sa lettre qui contenait une centaine d’araignées (une illusion j’imagine), je vous laisse imaginer mon état. J’ai fini à l’infirmerie, sous la surveillance de Monsieur Lennox qui m’a donné un philtre de paix pour me forcer à retrouver mon calme. Je ne prétends pas qu’elle savait forcément que c’était ma phobie, parce que je veux bien croire qu’elle soit passée à côté de l’information, seulement il faut bien reconnaître que sur tous les sales coups qu’elle aurait pu me faire celui-là était un peu trop bien trouvé. Qu’elle ait été énervée par notre dispute, que ma présence à leurs côtés ait pu la gêner, je le comprends parfaitement, qu’elle en arrive à recourir à l’intimidation pour obtenir ce qu’elle veut, j’ai beaucoup plus de mal. C’est de ça que Daniela voulait parler, à l’entraînement. Elle voulait juste faire le point avec nous tous sur les comportements inacceptables au sein d’une équipe. Enfin, en sachant cela et alors que c’était juste après cet entrainement qui a mal tourné, vous comprendrez qu’il m’est difficile d’imaginer que son cognard n’était qu’un malheureux hasard. Je ne dis pas qu’on ne touche jamais un coéquipier sans le vouloir, seulement que c’est quand même troublant que ce soit le même coéquipier qu’on a successivement essayé de faire virer et de faire partir. S’il ne m’a pas semblé nécessaire de référer de toute l’histoire au début, qu’il s’agisse de vous, de notre directrice de maison ou n’importe quel autre représentant du corps enseignant, je crois que la seule éventualité que ça puisse être volontaire fait désormais changer la donne.

Je ne sais pas ce que j’aimerais que vous fassiez, concrètement. Seulement que vous puissiez m’assurer qu’elle ne restera pas impunie si par le plus grand des hasards elle recommençait. Je sais que nos querelles d’adolescents n’ont pas à interférer dans les relations de l’équipe et que vous avez certainement mieux à faire que de gérer ça mais cela arrive à un point où Octavia me fait peur, Professeur. Réellement. Parce que je ne sais pas de quoi elle est capable et qu’elle semble m’avoir pris en grippe pour des choses qui ne la regardent pas d’une part et semble déranger qu’elle d’autre part. Je ne suis pas un fin psychologue mais elle me donne un peu l’impression d’avoir besoin de déverser sa colère sur quelqu’un et que j’étais la victime toute trouvée cette année, je refuse juste de laisser quelqu’un d’autre prendre à ma place l’an prochain seulement parce qu’elle n’est pas capable de régler ses propres soucis… Et j’en arrive sincèrement à craindre qu’elle le fasse. Il n’a fallu qu’un simple désaccord pour en arriver à des fins qui n’ont rien de mature, de fair-play ou de franchement réglementaire, il me semble. Elle pourrait très bien être en conflit avec un autre de ses coéquipiers l'an prochain et recommencer exactement de la même manière... Ça ne peut pas continuer éternellement...

Si vous pensez réellement qu’une discussion puisse arranger les choses seulement parce que vous serez là pour arbitrer ce nouvel échange, je suis tout-à-fait disposé à m’y plier mais, avec tout le respect que je vous dois, je doute que cela mène à un résultat plus probant que celui que nous avons eu par deux fois…

Je vous remercie sincèrement de votre réponse et du sérieux que vous accordez à tout ça.
Bien à vous,

Rioghbhardan O'Callaghan



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je me souviens de toi près de moi, tu m'embrassais pour la première fois, j'ai cette image gravée dans la tête. Je me souviens des premiers rendez-vous comme de la plus belle image de nous.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7044-octavia-rosenberg-big-girls-cry-when-their-hearts-are-breaking#158908http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7102-octavia-rosenberg-au-milieu-de-l-hiver-j-ai-decouvert-en-moi-un-invincible-etehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7103-octavia-rosenberg-we-were-together-i-forgot-the-resthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7381-courage-dear-heart-octaviahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8196-courage-dear-heart-octavia

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Parchemins rédigés : 450
Points : 3
Crédit : miserunt (jo.skriver)
Année : sixième année (dix-sept ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: andrea sevenoaks

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Mer 2 Mai - 0:04



Professeur Soussa,

Je sais que votre lettre date d'un petit moment, je m'excuse de ne pas y avoir donné de suite rapidement.

J'ai pris réellement conscience de vos mots durant notre match catastrophique contre Serpentard. Je suis d'accord avec vous, à présent. Quand je vois comment certains élèves, camarades comme adversaires, ont dépassé les bornes en étant aveuglés par leurs émotions, je comprends en quoi ça peut dénaturer le sport. Je pense que je vais faire un travail sur moi-même, même si pour moi, mes émotions ont davantage l'effet de me galvaniser plutôt que de me faire perdre mes moyens. C'est de la pression, positive, et je crois qu'en les utilisant justement, avec maturité et recul, je peux les mettre au service de mes intentions. Maintenant, je ne sais pas, je sens que je ne suis pas au maximum de mon potentiel et je crois qu'explorer la manière de l'atteindre est un chouette défi à entreprendre.

Me servir de ma colère a plus un aspect revanchard sur la vie. J'entends par là, après avoir vécu l'Enfer pendant tous ces mois, avoir la possibilité de marcher sur la pelouse, de monter sur mon balai et de mettre à profit mon talent pour prouver à tous que les nés-moldus ont autant d'aptitudes que les autres, c'est ma revanche sur ceux qui disent le contraire. L'an dernier - vous êtes certainement au courant de ces matches clandestins qui ont été organisés dans l'ombre pour continuer le championnat -, notre équipe était composée majoritairement d'élèves d'ascendance moldue. Nous n'avions pas fait de très bon résultat (la grève de la faim et les corvées éreintantes ne nous aidaient pas), mais nous étions là. C'était notre manière à nous de nous rebeller. C'était peut-être un risque à prendre, c'était peut-être inutile, mais ce championnat était le seul moyen de nous révolter contre Blackman et ses sbires. Je suppose que le combat n'a jamais vraiment pris fin, dans le fond ...

J'accepte totalement la vision de Daniela. J'accepte totalement que ça ne soit pas la même que la mienne. Je n'ai vraiment aucun problème avec ça. Je pense simplement qu'elle ne sait pas faire la part des choses et rendre ça constructif. Comprendre la situation (complexe), se mettre à la place de chacun, connaître ses joueurs, trouver leur leitmotiv et leurs faiblesses pour travailler ou stimuler ... La situation est devenue hors contrôle pendant ce match, et c'est sa responsabilité dont il était question. Recadrer les joueurs avec des règles strictes qui sont les mêmes pour tout le monde, ça devrait être la base.
J'ai fait une connerie, et je l'ai assumée. Depuis, oui, j'ai été irréprochable. On me crache des insultes à la figure, je sens que ça discute dans mon dos, je reçois des lettres de menace anonymes, des courriers piégés, ça se chuchote que je suis une psychopathe et étrangement, je ne me suis jamais sentie aussi libérée. C'est peut-être une période Moi contre le monde, mais je n'ai rien à me reprocher. Et comme vous me conseillez - ce que je comptais bien faire de base, en bonne têtue bornée que je suis -, je garderai ma ligne de conduite. Que les rageux ragent.

Je ne sens pas le besoin de votre intervention, vraiment. Je vous ferai savoir si cela dégénère (ou au pire, vous le saurez si je me retrouve à l'infirmerie ou à Sainte-Mangouste, ce que je n'espère pas).
Par contre, je serais très enthousiaste de voler en votre compagnie ! J'ai encore quelques difficultés à utiliser tout le potentiel de mon nouveau balai, et j'aimerais vraiment perfectionner votre coup fétiche (je n'ai pas l'impression d'avoir la bonne posture) !

Merci de votre temps,
Une belle journée,

Octavia Rosenberg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 11/05/2018
Parchemins rédigés : 52
Points : 0
Année : 1ère année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Jeu 26 Juil - 23:09

Ma maman d'amour,

Je suis contente d'avoir de tes nouvelles. Ca à l'air vraiment chouette tes vacances et j'aurais bien voulu voir les dragons. Je m'amuse beaucoup chez pépé et mémé. Pépé me raconte beaucoup de légendes sur la sorcellerie au Portugal. Avec les cousins, nous profitons de la plage à loisir et on visite beaucoup de sites touristiques incontournables. Tu sais, je crois que Ruben a une amoureuse. Il est vraiment bizarre en ce moment. Il ne reste pas souvent avec nous et préfêre partir de son côté quand on va à la plage.

Je fais aussi beaucoup de cuisine avec mémé. Elle m'apprend des recettes typique du Portugal. On est allée visiter Lisbonne. J'ai pu voir la partie moldue et sorcière de la ville. C'était vraiment fascinant. C'est pépé qui nous servait de guide touristique. Il connait pleins de choses sur le Portugal. J'ai aussi aidé Sénéla à faire ses devoirs pour la rentrée. C'est génial tout ce qu'elle sait faire.

Vivement la rentrée que j'apprenne à lancer des sort moi aussi. Et l'histoire de la magie c'est vraiment passionnant. Sinon je m'amuse à utiliser mon don de métamorphe et ça fais toujours autant rire les cousins et pépé et mémé. Ne t'en fais pas, je le fais qu'à la maison, loin des moldus. Et puis, il faut bien que je m'entraîne à le maitriser ce don.

Est-ce que tu pourras me ramener un livre sur les dragons si tu en trouves ? Je trouve ces créatures vraiment magnifiques. Les photos sont magnifiques et ils sont vraiment très impressionnants. Tu en a vu d'autres des dragons ? En tout cas, vous êtes dans un endroit vraiment magnifique. Et tu as pu en apprendre plus sur l'histoire de la magie au Japon ? C'est un pays si mystèrieux. Je me demande s'ils conçoivent la magie comme nous, les occidentaux.

Ne t'inquiète pas pour moi, je m'amuse bien ici. Profites de tes vacances. Mémé a pris des photos. On pourra les regarder ensemble quand tu rentreras. Tu me manques aussi beaucoup et je pense à toi tous les jours. N'hésite pas à prendre des jolies photos du Japon et de tous ce que vous voyez.

Ta petite fille adorée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9150-wenlock-mattheus-o-presentation-100#202347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9165-wenlock-mattheus-o-social-distorsion#202388http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9164-wenlock-mattheus-o-hello-sleepwalker#202381http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9163-wenlock-mattheus-o-hey-kids#202379http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9277-wenlock-mattheus-o-mail-express#204590

Arrivé(e) le : 02/02/2018
Parchemins rédigés : 460
Points : 6
Année : garde-chasse (36 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Hansel J. Valeska

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Sam 25 Aoû - 15:10

Lettre datant du 20 août.

Hello Hello !

Tu sais pas à quel point j'ai eu du mal à te souhaiter un joyeux anniversaire de la façon la plus originale qui soit ! Mais cette galère m'aura fait réalisé que tout réside dans la simplicité, et ce malgré tout ce que je ressens pour toi. Ces jours au Japon ont été profondément révélateurs pour moi, tu le sais déjà, mais je me sens prêt. C'est comme si ce que j'ai toujours secrètement désiré finissait par arriver, et je suis heureux que tu sois ma compagne dans cette odyssée, vraiment.
J'ai le sentiment que cette relation va perdurer, nous ne sommes plus des adolescents après tout, et réellement je ne vois aucune fin à cette histoire. Nos responsabilités, je les assumerai, aussi longtemps qu'il le faudra. J'ai la sensation que tu sais tout ça, ou du moins que tu t'en doutes, mais finalement... tout ça pourquoi ?

Pour te souhaiter un merveilleux anniversaire ! Profites de cette journée auprès de ta famille, ils ont dû te manquer depuis le temps, surtout Bianca ! Embrasse la de ma part et initie la bien à la magie pour qu'elle devienne la première de sa promotion !

Pour ma part j'ai été contacté par des amis de l'université, c'est fou ces personnes qui ressurgissent. Du coup, nous avons beaucoup parlé et je n'ai pas pu m'empêcher de leur parler de toi, du coup une petite surprise accompagne la lettre !

Je t'embrasse ma belle, et j'ai hâte de te revoir, très hâte.


Matt


une photo animée accompagne la lettre, les personnes présentes souhaitent un joyeux anniversaire:
 






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
child mood
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 882
Points : 16
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Mer 5 Sep - 20:42

Irina,

J’espère que la rentrée s’est bien passée pour Bianca et toi !

Ne t’inquiète pas pour moi : le pire est derrière ! Enfin j’espère… Je t’avoue que ma mère n’est pas la personne la plus sympathique à gérer lorsque convalescente. Pour résumer : j’ai rejoins mes parents sur le lieu de travail pour les vacances. (entendre que j'ai donné un coup de main à l’infirmerie et à l’école pour pouvoir passer du temps avec eux, les vraies vacances étaient au Japon*rire*). Une explosion a touché l’hôpital où nous nous trouvions et ma mère a été gravement blessée.
Maintenant que les risques de paralysie sont écartés, et qu’elle peut être transportée, je m’occupe de la paperasse en attendant le rapatriement sanitaire. J’ai hâte… même si la rééducation prendra des mois même des années et qu’un long travail m’attend à mon retour pour installer ma famille.

Si tu veux aller boire un verre à Pré au Lard à mon retour, je serais ravie d’entendre les nouvelles de Poudlard en attendant de pouvoir y retourner. Ça me changera les idées !

Bref…
Alors, dans quelle maison a atterri Bianca ? Elle est toujours aussi excitée de commencer les cours ? En ce qui concerne la botanique, les plantes c’est une réponse correcte. Les mauvaises langues, ignorantes de la subtilité de la matière, considèrent que c’est un cours de jardinage. En fonction du caractère de la demoiselle, tu peux lui vendre la dangereuse mandragore ou les jolies fleurs c’est selon !
Elle est au courant pour Mattheus et toi ? J’imagine que c’est l’inconvénient d’enseigner dans son école : dur dur de se faire des cachotteries. (Je sais de quoi je parle, l’école était toujours sur le lieu de travail de mes parents *rire*.)

Le discours du banquet était moins étrange qu’habituellement ? Ou est-ce que l’on doit craindre de nouveaux bals atypiques et autres ateliers ?

Je te laisse, je retourne à mes diverses demandes… je crois que l’hôpital militaire va me restreindre les accès si je papote trop !

Bises

Liu Xi


LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9150-wenlock-mattheus-o-presentation-100#202347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9165-wenlock-mattheus-o-social-distorsion#202388http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9164-wenlock-mattheus-o-hello-sleepwalker#202381http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9163-wenlock-mattheus-o-hey-kids#202379http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9277-wenlock-mattheus-o-mail-express#204590

Arrivé(e) le : 02/02/2018
Parchemins rédigés : 460
Points : 6
Année : garde-chasse (36 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Hansel J. Valeska

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Lun 10 Sep - 20:47





Irina,

J
e suis plus que satisfait de voir à quel point tu es réactive pour ce qui est des lettres ! Je n’aurai jamais raté l’occasion de te le souhaiter, même si je maudis le fait que je ne puisse être présent pour le fêter. Je tâcherai de corriger le tir pour les fêtes de fin d’années, tu ne seras pas déçue. Et si mes mots ont un effet sur ton quotidien je tâcherai de continuer à t’écrire. Si ça implique que tu me répondes, c’est au toucher que je ressentirai l’intensité des mots que tu as écris, et ça n’as pas de prix… !

Il faut croire pour ce qui est d’une de tes nièces, que la curiosité a bel et bien ses qualités ! Et qu’au fond, te savoir plongée dans ces mots me conforte dans l’idée que tu t’abandonnes à tes sentiments, voilà une belle chose…

Aujourd’hui nous sommes en route pour construire quelque chose tous les deux, et même tous les trois. Réaliser ça me fait aussi demander si c’est ce que je mérite, mais c’est ce que j’ai toujours voulu. Je n’ai qu’une envie, c’est de poursuivre la route qui nous mènera loin, très loin, je te le promet.

Ce point de notre relation me remplit de force. Je suis plus qu’un simple sorcier, je suis un homme accomplit grâce à toi. Si cela peut me permettre de retourner vers mes parents, qu’il en soit ainsi. Si cela peut me permettre de retrouver la vue, soit ! Si cela peut me permettre de te rendre heureuse, je foncerai jusqu’à t’accueillir contre moi.

Tu mérites cela, je mérite cela. Nous avons le droit et même l’obligation de construire notre monde ! Et gares à toi si tu en doute, ne me force pas à transplaner à Lucan aha !

Nous serons bientôt réunis Irina, ce n’est qu’une question de temps pour que l’on puisse à nouveau s’enlacer. Sois forte en attendant, réalise que ta vie prend un tournant décisif et plaisant, profite de ton anniversaire avec ta famille, avec ta fille, et penses bien à moi car tu ne quitte pas mes pensées.

Pour ma comtesse !

Je t’aime Irina,

Matt
©️ sobade.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
child mood
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9150-wenlock-mattheus-o-presentation-100#202347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9165-wenlock-mattheus-o-social-distorsion#202388http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9164-wenlock-mattheus-o-hello-sleepwalker#202381http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9163-wenlock-mattheus-o-hey-kids#202379http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9277-wenlock-mattheus-o-mail-express#204590

Arrivé(e) le : 02/02/2018
Parchemins rédigés : 460
Points : 6
Année : garde-chasse (36 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Hansel J. Valeska

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    Hier à 2:15





Irina,

Hey beauty,

Je peux pas te cacher qu’il m’est impossible pour moi de me lasser de ton écrire, de ressentir les courbes des lettres sur le bout de mes doigts. Je te jure que ça va devenir une obsession et ça me conforte vraiment dans l’idée que tout de toi me plais, tout me donne envie de te conserver, c’est dingue … ! (je ne voudrais pas brusquer à nouveau ta plume mais j’en suis à entendre ta voix à chaque fois que je lis une de tes déclarations, tu me rends fou… Je t’aime…)

Je ne suis pas de cet avis si tu veux savoir, le règlement n’a jamais stipulé que les membres du corps autoritaire ne devaient en aucun liés de relations. Et puis, nous sommes grands et lucides. Nous savons faire la part des choses ! Tu l’as dis, je surmonte cela et toi aussi même si… tu sais que dans mon esprit je brûle d’envie de t’avoir pour moi chaque jour… !

Je serai tout à fait ouvert à propos de Bianca ! Compte sur moi pour te le rappeler, même si le fait que tu sois déchainée me laisse croire que tu n’oublieras pas aha.

En termes de défi on ne peut pas dire que tu y vas de mains mortes ! Mais je suis curieux de savoir si avec le temps tu complexifieras ces derniers, ce sera à toi de voir. Et mon courage est sans faille cap’taine ! L’idée même que tu proposes de me faire venir à Lucan me séduit à un point… tu n’as pas idée. Je suis très heureux que tu ai mentionné cela et je répondrai présent. Je suis déjà surexcité à l’idée de venir chez toi ! Et même d’en parler encore et encore jusqu’à ce que le jour-j se manifeste ! Après bien sûr pour la suite des événements, je ne veux pas te forcer la main, je n’ai aucune objection à rencontrer tes parents, mais on en reparlera si tu le souhaites pour ce qui est de ça, des fêtes. Mais considère que je serai présent à tes côtés dans un cadre purement sentimental, familial mais surtout (je me répète!) amoureux…
Je pourrai parler amplement de ça avec cette femme lors de mon rendez-vous mardi prochain ! Pour peu que l’avidité soit présente aussi chez moi…

Quant à cette affaire, je pense que nous devrions prendre un poil de recul. Je ne veux pas que ces inquiétudes nous poussent à baisser la garde et nous empêche de protéger ce qui nous entoure. Toi, Bianca, je tiens bien trop à vous pour me permettre un écart… Je tâcherai de joindre la famille de mon collègue, pour l’heure, j’espère qu’il est bel et bien en train d’enquêter.
Nous sommes forts nous aussi, garde cela en tête mon amour, on peut changer la donne.

Porte toi bien ma belle, vivement mardi, je n’en peux déjà presque plus, je fais le décompte inconsciemment !

Celui qui te voue une loyauté sans bornes, celui qui n’a que d’ambitions pour son avenir à tes côtés, celui qui est fou de toi.

Matt
©️ sobade.



Spoiler:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
child mood
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers    

Revenir en haut Aller en bas
 
Professeur Irina Soussa ◊ longs courriers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Gestion du Personnage :: 
Les Boîtes aux Lettres
-
Sauter vers: