AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la nuit tous les chats sont gris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: la nuit tous les chats sont gris   Jeu 11 Jan - 9:29

La nuit tous les chats sont gris

Audrey Levinson feat Luca Pumpkin

"
C'était vraiment un chouette moment. Comme souvent avec Luca, d'ailleurs. Pourtant ça avait pas été une journée particulièrement belle. Une sale note en potion, alors qu'elle avait bien dû passer deux heures sur ce foutu parchemin ! A la pause de midi, elle avait du endurer le commérage incessant et inintéressant des pintades de sa maison, et l'après-midi Peeves l'avait suivi un moment en vociférant des insultes. Inutile de dire, qu'à 15h, lorsque ses cours prirent fin, Audrey en fut bien soulagée. Elle descendit dans son dortoir avec empressement avant de se préparer soigneusement. Luca lui avait proposé d'aller boire un verre au Trois Balais. Pas le meilleur bar de l'univers, trop propret, mais la bière était bonne et il y avait de temps en temps un type un peu sexy qui proposait une bière. Pas que des bières d'ailleurs, songea Audrey avec un sourire en coin.
Son regard s'attarda sur le contenu de sa penderie, cherchant ce qu'elle pourrait bien porter. Bof, une simple robe noire ferait l'affaire. Elle enfila ses docs et sa veste en cuire, se maquilla vaguement, rangea sa baguette dans l'étui qu'elle avait confectionné et apposé le long de sa cuisse et sortit du dortoir.
Ils avaient passé pas mal de temps accoudés dans un recoin du bar, à discuter, à rigoler parfois. C'était bien. Elle ne savait pas trop combien de verres ils avaient bu, pas tant que ça sûrement. Elle regardait parfois le visage de Luca d'un air amusé. Ça faisait presque 7 ans qu'ils étaient amis. C'est beaucoup. Ils s'étaient bien entendu dés le départ, dés qu'ils s'étaient rendu compte qu'ils pourraient tirer des bénéfices de leur relation. Ça n'avait pas loupé. Un jour, il lui avait dit qu'il l'aimait bien. Pas que amicalement, qu'il aimerait que leur relation change. Audrey n'avait pas voulu l'envisager. C'était beaucoup trop effrayant. Si leur relation finissait mal, leur amitié risquerait d'en pâtir et elle pourrait le perdre. Et si leur relation marchait à merveille, elle risquait de tomber amoureuse. Et ça c'était vraiment très angoissant. Mais Luca était tenace et finalement ils finirent par vivre une petite idylle. C'était bien, ils s'entendaient bien. C'était tout comme avant, la même complicité, les mêmes confidences, mais à cela s'ajoutaient des bisous volés au détour d'un couloir, ce genre de choses. C'était agréable. Seulement voilà. Il y avait cette fille, une Poufsouffle. Super jolie, de beau seins, des lèvres pulpeuses et elle avait... un air innocent et dépravé à la fois. Et Audrey était fascinée. Luca a pas été emballée par la chose, il faut le dire. Mais leur relation n'aurait pas pu évoluer de toute façon. Ils restèrent de bons amis.


« J'ai envie de fumer, viens on se tire. »
lâcha Audrey de sa voix suave.

Ils payèrent leurs consommations et sortirent dans les rues de Pré-au-lard. Il faisait froid ce jour là, et quelques flocons éparses tombaient déjà. La nuit été déjà tombée mais les rues étaient suffisamment éclairées grâce aux lampadaires et aux illuminations de Noëls qui n'avaient pas encore été enlevées. Il faisait froid, mais Audrey se tourna vers Luca, un sourire amusé au coin de ses lèvres.


« Ca te dis un tour du parc by night ? »



codage par LaxBilly.

Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8789-j-ai-pas-trouve-de-titre-la-dechehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8789-j-ai-pas-trouve-de-titre-la-deche

Arrivé(e) le : 16/11/2017
Parchemins rédigés : 416
Points : 7
Crédit : andy biersack by Ilyria
Année : 7ème (18 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: la nuit tous les chats sont gris   Jeu 11 Jan - 19:11

at night, they're all grey.


Un moment comme un autre et pourtant, sûrement l’un des plus agréables que je connaisse. Je suis un mec solitaire, pudique de tous sentiments que l’être humain pourrait ressentir. Mais il est toujours ses personnes que je laisse gravir l’infranchissable. Keagan, Edward, Anouhska, Daniela, Audrey, et la plus complexe de toutes ; Mel. Je pourrais tuer pour ses gens là, me ridiculiser, m’abattre au plus bas. Enfin c’est ce que je dis, ce que je pense, ce que je suis persuadé d’être. Alors pourquoi j’ai torturé Mel pour ma pauvre gueule ? Pourquoi j’ai pas eu le cran de m’opposer au connard qui me tendait la baguette ? C'est une pensée forte qui orne ma tête à longueur de journée, un regret qui s’échappe maintenant que je suis avec elle. Plus une meilleure amie qu’une ex copine. J’avais cru que ça pouvait fonctionner ouais, on a eu notre idylle, et rien que nous puissions avoir fait n’a pu détruire ce qu’on a depuis 7 ans. Mais comme pour les autres, comptez pas sur moi pour ouvrir un cœur d’artichaut que je n’ai pas.

Moment favoris autour d’une Bièraubeurre, certainement une idée de moi, me connaissant. Moment qu’elle interrompt avec une idée encore plus géniale. Elle veut fumer, ce qui impose de se barrer d’ici, mais surtout, de s’isoler. « Tout de suite. » Sourire en coin, c’est sans doute que je paye ma bière avant de prendre la porte de la sortie, certainement de retour sous peu. Jour effacé, nuit déjà tombé, il ne reste plus beaucoup de monde dans les rues de pré-au-lard. Eclairés par les lampadaires, seules sources de lumière, je tourne mon visage vers Audrey après que celle-ci se soit adressée à moi. « T’as toujours su comment me parler, et après tu t’étonne que j’ai voulu t'pécho. » Sourire à pleine dent, plaisanter sur notre relation passée comme j’aime tant le faire. Offrir une tape dans son dos comme on le ferait entre hommes, avant de rapporter ma main dans la poche de ma veste en cuire. Enchaîner alors et répondre à sa proposition alléchante. « Nan, ça me dit Aud’, sans hésitation. Tu paye ta clope ? » Moi perso, j'en ai pas. C'est pas très commun par ici en même temps. Je sourie en coin, suivant les pas de la jolie blonde, clairement paré à faire le mur s'il le faut.

made by pandora.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la nuit tous les chats sont gris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: