AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8866-professeur-magnus-h-vaatividya-poste-d-arithmanciehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8877-professeur-magnus-h-vaatividya-arithmancie-culture-bonne-chere-et-theories-en-tout-genre#196869http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8880-magnus-h-vaatividya-les-rp-d-un-nouveau-professeurhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8878-magnus-h-vaatividya-pas-de-pub-sous-peine-de-maleficeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8879-magnus-h-vaatividya-concision-et-precision

Arrivé(e) le : 25/11/2017
Parchemins rédigés : 98
Points : 14
Crédit : google
Année : Professeur d'Arithmancie

PETIT +

MessageSujet: Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école    Lun 8 Jan - 23:59


La salle à manger des appartements du professeur VaatiVidya reflétait à la perfection son état d’esprit. Elle était à la fois moderne, propre et distinguée.
Le sol était un carrelage à motif fractal, noir et blanc, immaculé, reflétant la lumière des nombreuses bougies noires qui illuminaient la pièce d’une douce lumière.
La table, les meubles et les chaises étaient une essence de bois noir au lustre éclatant.
Les murs étaient recouverts pour trois d’entre eux par une tapisserie bleu à l’apparence douce, le dernier mur s’ouvrait sur plusieurs fenêtres qui donnaient une vue sur l’extérieur et le ciel étoilé. Plusieurs tableaux classiques représentant pour la plupart des natures mortes habillaient les murs tandis que des miroirs bordés d’argent apportaient de la profondeur à la pièce.

La grande table noire avait été dressée pour le juste nombre de convive. Des assiettes carrées de porcelaine fine encadrées par des couverts en argent étaient harmonieusement réparti sur l’ensemble de la surface. Devant chaque assiette trônait un jeu de délicats verres en cristal.

Magnus n’avait pas fait de placement, il estimait ses collègues capables de s’organiser. Ce qui ne serait pas le cas si un jour il trouvait suffisamment de talents parmi les élèves pour organiser un repas de ce genre avec eux.

Des cartons étaient posés devant chaque assiette avec le menu inscrit dessus d’une belle écriture calligraphiée.


Les planètes

--------------------------------------------

Mise en bouche

Bellum aeternus
Farandole d’amuse-bouche épicés

--------------------------------------------

Potage

Dulce Nectare
Crème douce et légère de marrons et de cèpes

--------------------------------------------

Entrée

Nuntius Fugam
Bouchées de pigeon braisée accompagné de pickles de légumes, de pignons et d’une sauce vinaigrée

--------------------------------------------

Premier plat

Fulgur festinam
Civet de biche accompagné de purée de patate douce et de petits légumes confit

--------------------------------------------

Second plat

Pater traitor
Quenelles de brochet farcies aux écrevisses avec médaillon de riz parfumé au citron et sauce nantua

--------------------------------------------

Fromage

Pegasus symphonia
Plateau de fromage de jument avec sel, fines herbes et confitures

--------------------------------------------

Dessert

Mare Secretum
??????

--------------------------------------------

Au centre de la table était posé un grand plateau en argent au centre duquel se dressait une espèce de fortification faite de plusieurs type de pains prédécoupés en bouchée. Au milieu des remparts briochés, différents petits récipients contenaient toute une sélection de sauces qui invitaient les morceaux de pain à la dégustation.
Autour des fortification, une armée de petits fours semblaient vouloir prendre les murailles : Toasts au guacamole, pains d’épices avec du foie gras, crackers et fromage, bouchées au fromage fondu et légèrement pimenté, morceaux de boudin blanc accompagnés de pommes à la cannelle, ballotins de carottes et concombre au fines herbes, blinis avec de l’houmous, toasts grillés avec le de moelle et du gros sel...
Une odeur de gourmandise et de saveurs s’élevaient de la table mettant l’eau à la bouche en quelques instants.
Des carafes d'eau plate et pétillante étaient disposées à intervalle régulier.

Dans un coin de la pièce, un gramophone était en train de jouer un morceau de musique classique. Le son était de bien trop bonne qualité pour que l’objet n’ai pas était enchanté. La musique n’était ni trop forte ni trop douce.

Alors que les invités entraient dans la salle, ils pouvait voir Magnus en train de finir de remplir la dernière coupe de la table avec du champagne Ruinart Blanc de blanc millésimé. Les fines bulles remontaient le long des parois de cristal remplis du liquide dorée.

Comme à son habitude Magnus était vêtu d’un costume noir sur mesure à la coupe parfaite. Devant sa chemise blanche, il portait une cravate pourpre aux motifs dorés. Il avait sur le bras une serviette dont il se servait pour éviter les taches alors qu’il finissait de servir le champagne.
Délicatement, il replia la serviette qu’il posa sur une desserte et remis la bouteille dans un seau rempli de glace.

Il se tourna alors vers ses invités avec un sourire, expression qu’il arbore très peu dans les couloirs de l’école.

“Bonsoir à tous, entrez je vous en prie, je suis ravi que vous ayez pu venir."

Il alla ensuite saluer personnellement chacun de ses convives avant d’aller se placer en bout de table et de lever son verre.

“Mesdames, messieurs, bienvenue à tous, je vous ai convié en ce jour pour célébrer cette nouvelle année qui commence. Voilà déjà quelques mois que j’enseigne ici et malheureusement, nous n’avons jamais vraiment eu l’occasion de tous nous retrouver ensemble. Je me suis dit que c’était quelque chose que nous pouvions changer.

Aujourd’hui, pour ce repas, le thème sera “Les planètes” une série de morceau d’un compositeur moldu que j’apprécie particulièrement. Chaque plat sera accompagné en préembule d’un des morceaux en question et il y en a sept.

Pour la mise en bouche, je vous propose d’écouter Mars, un morceau à la hauteur du dieu de la guerre dont il tire son nom. Et pour l’accompagner, je vous invite à déguster ces mises en bouche délicatement épicées qui se livre une guerre impitoyable sur la table. J’ai appelé ce tableau Bellum aeternus, la guerre éternelle. Bon appétit"


Magnus leva son verre et à cet instant la musique du gramophone changea pour se muer en un morceau à la puissance étonnante.

https://www.youtube.com/watch?v=Jmk5frp6-3Q


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8747-professeur-john-mandrake-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8756-liens-de-john-mandrake#194989http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8755-demandes-de-rp-pour-john-mandrake#194986http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8753-boite-aux-lettres-john-mandrake#194983http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8754-hiboux-express-de-john-mandrake#194984

Arrivé(e) le : 11/11/2017
Parchemins rédigés : 56
Points : 8
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école    Mer 10 Jan - 17:36

John avait accepté l'invitation du professeur VaatiVidya pour son repas organisé en compagnie du personnel de l'école. Il allait ainsi rencontrer les autres adultes travaillant à Poudlard. Mandrake était impatient, car depuis sa prise de poste il n'avait pour ainsi dire croisé qu'un seul collègue jusqu'à maintenant. Magnus. Dans tous les cas même si cela n'accrocherait pas avec les autres adultes, l'ex-Auror appréciait Magnus pour ses conseils et ses discussions plus qu'enrichissantes. Le fait d'avoir côtoyé sa tante Daria n'y était pas pour rien. Cette vieille femme était dure, sévère et en beaucoup de points semblables à John, si elle ne tarissait pas d'éloges sur son neveu c'est qu'il devait être digne d'intérêt. Cela lui rappellerait ses bonnes années ou tout le bureau des Aurors se réunissait pour des repas et des beuveries. Pour l'occasion le professeur de Défense contre les Forces du Mal était habillé son costume habituel: Pantalon, chemise, cravate, veste et chaussures noires. Ses cheveux détachés atteignaient le bas de sa nuque, non pas comme au bal où il avait fait l'effort de les raccourcir pour les coiffer en arrière. Une tenue sobre en soi, mais qui restait élégante. Comme à chacune de ses sorties son serpent Percival trônait sur le bureau non loin des copies afin de dissuader les petits curieux qui souhaitaient revoir leurs notes à la hausse. Ne souhaitant pas arriver les mains vides, Mandrake prit une bouteille de vin Français qui ne serait probablement pas de trop pour accompagner le repas. N'oubliant pas de se munir de ses médicaments il décida enfin de sortir de sa salle de classe et se dirigea patiemment jusqu'au sixième étage vers la salle d'Arithmancie.

Une fois arrivé il toqua poliment et attendit qu'on l'invite à entrer avant de passer la porte. Dans la pièce ce qui le marqua positivement fût la disposition de la table. Tout était à sa place, correctement placé et avec une symétrie parfaite. Devant chaque siège se trouvaient des cartons portant chacun un nom ainsi que le menu de ce soir. Le tout bien évidemment écrit à la main et calligraphié avec talent. Une bonne quantité de nourriture était déjà présente sur la table sur des plateaux d'argent et Magnus finissait de remplir ses coupes de champagne. John resta intrigué quant à la nature du repas, chaque plat étant nommé en latin. Un petit descriptif faisait son apparition sous chaque nom donnant un aperçu des plus alléchants. S'il n'était pas encore sûre de quel genre de personne était le professeur d'Arithmancie il y voyait déjà beaucoup plus clair! Des elfes de maisons seraient bien incapables d'organiser ça même s'ils sont extrêmement doués. Magnus était quelqu'un de méthodique, perfectionniste et plus que talentueux dans l'art subtil qu'est la cuisine. La propreté de la pièce, la sobriété de la décoration qui ne manquait pas pour autant de classe et cette mise en place tout simplement digne des meilleurs restaurants ravissaient le jeune Mandrake.


- Le plaisir est pour moi professeur. Voici de quoi accompagner le repas peut-être, à moins que vous ne préfériez qu'elle prenne place dans votre cave pour une occasion. Un Saint Emilion grand cru - Château Cheval Blanc de 1983. On peut dire ce que l'on veut des Français, ils s'y connaissent en vin.

Après avoir serré la main, offert sa bouteille et répondu poliment à Magnus, John prit place autour de la table devant son verre et écouta en silence le discours de son confrère. Un discours simple, tout en élégance nous présentant le fameux repas hommage aux planètes. La musique semblait de circonstance, tout avait été minutieusement préparé. À la fin du monologue, John leva également son verre et porta un toast avec l'ensemble des professeurs. Une fois cela fait-il porta le breuvage à ses lèvres, le champagne était l'une des boissons qu'il préférait avec le vin rouge.

- Ruinart... Décidément, vous ne voyez pas à la dépense, cher collègue. Excellent choix. Bon appétit.

John s'installa à son siège et commença à regarder les différents plats - ne manquant pas de relever la tête si bien entendu quelqu'un souhaitait lui adresser la parole. Préférant attendre que les convives soient servis avant de se jeter sur leurs plats, Mandrake sortit de sa poche intérieure une fiole. Il s'agissait bien évidemment du médicament nécessaire à son traitement. Bien que sa blessure soit refermée et cicatrisée, il en conservait une douleur quasi permanente. L'ex-Auror avait appris à faire avec bien que cela déteignait parfois sur son caractère, mais ce soir était un bon soir. Ne souhaitant pas voir de légers pics revenir par surprise où si le repas s'éternisait, il prit une gorgée et rangea à nouveau son flacon dans la poche. Heureusement pour lui, l'alcool n'était pas une contre-indication de son traitement. Parfois même, si la médecine ne faisait plus effet il lui arrivait de boire un whisky de temps à autre bien après les cours. Si John n'avait aucun problème particulier avec les boissons alcoolisées, il savait pertinemment qu'à un moment ou à un autre il devrait surveiller ça pour éviter le moindre dérapage. Se forçant à être un peu plus ouvert et enjoué que d'ordinaire John souriait poliment à ses confrères et attendit de voir comment le reste de la soirée allait se dérouler.




" Le feu couve dans une âme plus sûrement que sous la cendre "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 04/05/2017
Parchemins rédigés : 154
Points : 3
Crédit : Jason Momoa (Crédit : lux aeterna)
Année : Infirmier

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école    Mer 10 Jan - 19:50


❝ Bon appétit ❞Blake & Co

Je crois que je dois bien être un des rares à être content de la reprise des cours. Peut-être parce que je ne suis pas contraint d'aller en cours ou alors parce que même si ces vacances ont été les bienvenues, je commençais à m'ennuyer ferme à la fin. J'ai été malade au début, me clouant au lit 2 jours, mais après une longue convalescence - je déteste être malade - je pus reprendre une vie normale, sans avoir l'impression que chaque geste me demandait un effort considérable. J'ai pu profiter du peu d'élèves dans le château pour remettre mes dossiers à jour, refaire mes stocks, m'occuper des quelques plantes que j'avais, nettoyer de fond en comble mon infirmerie et faire un peu de sport. Et au début, ce fut le pied total, mais après quelques jours, je me retrouvais rapidement sans avoir grand chose à faire. Je trouva à m'occuper, rassurez-vous, mais je suis plutôt content de revoir les élèves et les professeurs et avoir de nouveau des gens dans mon infirmerie. Je suis un homme d'action, me laissait sans rien à faire ou presque, c'est comme me tuer à petit feu. Mais tout ça, c'est de l'histoire ancienne, fort heureusement. Maintenant que tout le monde est revenu - ou presque - je peux de nouveau être surchargé de travail et ne plus savoir où donner de la tête. Et c'est dans cette esprit que je reçus l'invitation du professeur d'Arithmancie à venir dîner chez lui, ce soir, pour un repas entre professeurs. En soit, cette invitation ne m'étonnait pas trop de lui et j'étais plutôt curieux de savoir qui il avait invité. Tous le personnel de Poudlard ? Le directeur également ? Je serais rapidement fixé.

Pendant 2h, je pensais que j'allais devoir me décommander. Une élève était arrivée dans un état épouvantable et vomissait tripes et boyaux. J'eus bien du mal à la calmer et à la faire se reposer. Elle avait des douleurs au ventre et avait la sensation qu'on la perforait de l'intérieur, selon ses dires. Après une longue auscultation, j'avais déterminé qu'elle avait fait une intoxication alimentaire, mais j'étais incapable de savoir à quoi et elle n'était pas très loquace à ce sujet. J'ignore ce qu'elle avait mangé ou bu, mais visiblement ça n'avait pas l'air de plaire à son corps. « Bon .... que tu ne veuilles pas me dire ce qui t'as rendu dans cet état là, soit, je ne vais pas insister, je sens que je n'obtiendrais rien de ta part, mais promets moi au moins de ne plus en consommer. Je crois que tu es suffisamment intelligente pour réaliser toi-même que c'était une belle erreur et que tu as été plutôt chanceuse que ton corps arrive à évacuer tout ça avant que ça ne crée des dommages désastreux à ton corps ... » Je lui expliquais calmement tout ce qui aurait pu arriver, tout en faisant des hypothèses sur ce qu'elle aurait pu boire ou manger qui aurait pu la rendre aussi malade. Le but n'était pas de la culpabiliser mais bien de lui faire prendre conscience des dangers qui rôdent. On a tous été adolescent un jour et on a tous fait des erreurs de jugement. Des idées débiles venant des autres qu'on trouve géniales sur le moment, ça nous est tous arrivé, mais là, l'évidence même que ça aurait pu vraiment être grave doit être pris en compte. Elle hoche la tête, me promet de faire attention et s'en va se reposer dans son dortoir, avec une potion qu'elle doit reprendre dans 2h et une si ça ne va pas mieux dans la nuit. Je me demandais si c'était raisonnable de quitter l'infirmerie alors qu'elle pouvait revenir à tout moment, dans un état similaire que la première fois, mais je décidais de laisser un mot sur la porte avec l'endroit où je me trouvais au cas où.

Sauf que c'était bien joli de vouloir m'y rendre, mais il allait falloir que je trouve un truc à me mettre ... J'étais tenté de venir en jean et t-shirt, veste en cuir, un truc décontracté qui me caractérisé si bien, mais j'avais cru comprendre que ce serait peut-être une soirée d'une autre envergure. Je ne pensais pas que Magnus le prendrait mal de me voir débarquer en mode peace & love mais je pouvais peut-être faire un effort pour l'occasion. Ca n'arrivait pas souvent qu'on me demande de bien me saper, même si la demande n'a pas été formulé tout était sous-entendu dans l'invitation. Après je ne prétends pas que si une jolie frimousse vient à cette soirée, ça serait peut-être le moment d'y mettre un petit peu du mien pour l'occasion. Non pas que j'aspire absolument à la mettre dans mes filets mais disons que c'est plutôt agréable de passer du temps en sa compagnie et que si ça devait aller plus loin un jour, je ne serais définitivement pas contre. En attendant, j'allais devoir prendre une douche rapide et trouver de quoi me fringuer pour l'occasion. Et c'est une demi-heure plus tard que je débarquais chez Magnus, un costume bleus et un sous-pull noir. Pas de chemise pour moi ce soir, je serais plus à l'aise avec mon sous-pull. La décoration des appartements de notre professeur d'arithmancie lui correspondait tellement que je n'étais absolument pas étonné de ce que je voyais. Tout en élégance, simplicité et ordre. Il n'y avait pas un truc qui trainait dans toute la pièce, tout était à sa place et le propriétaire serait certainement le premier à voir si un objet était déplacé, même que de quelques centimètres. « Bonsoir Magnus et merci pour l'invitation. Et Bonsoir John ! Bonne année à vous ! J'ai ramené ma boisson, j'espère que ça ne te dérange pas, mais vu que je ne bois pas d'alcool, je me suis dit que ça serait peut-être plus simple comme ça ... » Franc, simple, tout moi quoi. Je n'ai aucun problème à parler du fait que je ne bois pas d'alcool ou du pourquoi je n'en bois plus. Ma désintox est de l'histoire ancienne et je n'ai pas à avoir honte du fait qu'à un moment de ma vie, tout allait mal. Aujourd'hui je ne ressens plus aucun manque et c'est pour ne pas replonger que je me tiens le plus loin possible de l'alcool. « Très joli déco en tout cas ! » Je suis un sauvage dans une société mondaine, c'est en tout cas la sensation que j'ai. Mais qu'importe, je suis moi et on m'accepte comme tel ou non.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 601
Points : 12
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école    Mer 10 Jan - 22:27







Liu Xi avait accepté avec grand plaisir l’invitation de Magnus. Elle ne connaissait pas très bien son collègue, mais elle avait eu l’occasion d’échanger à plusieurs occasions avec lui notamment au sujet d’un de leur thème de prédilection commun : la cuisine. Oh, Liu Xi n’était pas un grand cordon bleu, elle maîtrisait quelques plats plus ou moins raffinés, mais elle préférait de loin s’assoir devant un bon petit plat que de rester des heures derrières les fourneaux. C’était un réel plaisir que de converser avec Magnus sur la qualité des produits locaux, sur la fabrication du miel ou sur leurs récentes découvertes culinaires. D’ailleurs, elle ne savait pas trop quoi rapporter pour ce repas : elle pouvait bien entendu ramener du vin, mais elle ne connaissait pas le contenu du menu, et elle ne voulait pas tomber à côté. D’autant plus que Magnus avait du tout prévoir jusque dans les plus petits détails des accords mets vins. Elle porta son choix sur quelque chose de moins conventionnel, mais qui elle l’espérait, plairait à son hôte. Elle avait sélectionné une variété d’épices rares : sel rose de l’Himalaya, sel noir d’Hawaï, poivre Kampot, du safran. Elle avait également obtenu du ginseng de Corée chez un producteur de confiance, la racine avait 7 ans et était parfaite, elle l’avait séchée puis réduit en poudre. La sélection se terminait par plusieurs variétés de baies provenant du monde entier. La jeune femme avait disposé les différents épices dans des petits pots en bois noirs qu’elle avait rangé dans une jolie boîte.
Elle se réjouissait d’avoir trouvé un présent, il aurait été inacceptable pour elle de se présenter les mains vides, mais aussi d’avoir l’occasion de faire plus amples connaissances avec ses collègues. Elle ignorait d’ailleurs lesquels seraient là…La jeune femme n’avait pas posé la question, après tout, il serait agréable d’avoir la surprise. Il ne lui restait plus qu’à décider quelle tenue porter. Elle soupira, manquant d’inspiration. Elle y réfléchirait plus tard, pour l’heure, elle avait une petite demi-heure de course à pied à faire, quelques cours à préparer et du jardinage. Janvier n’était pas le mois le plus chargé, mais on pouvait déjà commencer les semis sous serre pour les légumes du potager, et il était temps de se lancer dans les travaux d’élagage sur les arbustes notamment. Pendant qu’elle s’affairait, elle dressa mentalement la liste des prochaines étapes de l’atelier survie pour ses élèves, elle comptait bien les contacter rapidement pour la suite des événements.

La journée s’écoula rapidement, vaquant d’une occupation à l’autre – il y avait toujours à faire quand on s’était absenté pendant une dizaine de jours -. Des vacances qui avaient été bien chargées d’ailleurs, mais profitables. Bien qu’elle n’ait pu rejoindre sa famille, elle avait trouvé un accueil très chaleureux chez Isidore, elle avait eu l’occasion de prendre contact un peu plus longuement avec Milo et ses cousins, tout en trouvant le temps de commencer ses recherches d’appartement. Elle avait ajouté à cela un peu de shopping pour remplir de nouveau ses armoires et son futur chez elle… Liu Xi retombait donc sur ses pieds : qu’allait-elle donc porter ce soir ? Il était évident qu’une tenue impeccable était de mise… mais elle ne voulait pas être trop stricte. Elle donnait déjà une image très lisse et très contrôlée en temps normale, si lors d’une soirée ‘’détente’’ elle donnait l’impression de se rendre à un dîner d’affaire, cela n’aiderait pas à la décontraction du moment. Avec une moue, elle rejeta d’emblée tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un tailleur et se concentra sur ses robes. Bien. La logique aurait voulu qu’elle arbore une simple robe noire, parfaite en toutes circonstances… Mais c’était sans compter que le noir était une couleur très prisée par le professeur d’arithmancie et elle ne tenait pas à ce que sa tenue participe à donner un air d’enterrement à la soirée. Elle repoussa la robe noire et contempla les vêtements colorés. Liu Xi avait racheté des vêtements, mais il lui sembla soudain qu’elle manquait d’options. Il lui restait à trancher entre une robe jaune très vaporeuse et une rouge plus cintrée avec quelques ajouts de dentelle. Objectivement, la jaune était plus appropriée à un bal ou à une saison plus…estivale peut-être. Restait la rouge. N’était-ce pas un peu trop …tape à l’œil ? Elle s’habilla afin de juger sur pièce.

Elle porta un regard critique à son reflet. La coupe était simple, prêt du corps sans être trop moulante, mais les ajouts de dentelle sur les épaules et l’encolure ajoutait une touche de raffinement. En ajoutant une veste noire par-dessus pour casser un peu le trop plein de couleur, la robe pourrait tout à fait convenir. Après tout, elle appréciait beaucoup porter cette couleur lorsqu’elle travaillait encore à Londres. Pour le reste, elle se contenta de brosser ses longs cheveux pour leur donner un peu de brillance et de volume et se maquilla légèrement. Un peu de rouge à lèvre, un trait à peine visible sur la paupière, juste de quoi se donner bonne mine. Il n’y avait plus qu’à se rendre au sixième étage et être de bonne compagnie.

Lorsqu’elle arriva toute pimpante et souriante devant Magnus, elle constata que John et Blake étaiet déjà là, elle était plutôt soulagée de ne pas être arrivée la première… et voir son ami infirmier était une agréable surprise : elle se sentait tout de suite plus à l’aise en sa présence. Elle salua avec bonne humeur son hôte tout en lui tendant discrètement son présent : « Bonsoir Magnus, vous commencez l’année avec une excellente initiative ! Je vous souhaite une très bonne année. Encore merci pour l’invitation. » . Elle rejoignit ses collègues près de la table, ne manquant pas de saluer John, qu’elle n’avait pas eu l’occasion de beaucoup côtoyer pour l’instant. Ce serait peut-être l’occasion ? Le professeur de défense contre les forces du mal ne semblait pas très enclin à se mêler aux autres en temps normal, et elle-même ne faisait pas toujours beaucoup d’efforts. Elle s'installa à côté de son Blake, le saluant avec un petit sourire en coin : « Bonsoir, ravie de vous voir en forme ! ». L’infirmier semblait en meilleur forme qu’à la veille des vacances, et sa tenue le mettait en valeur. C’était étrange de le voir en costume, mais cela ne le changeait pas vraiment, il gardait cet air un peu sauvage. Liu Xi prit quelques un temps pour détailler la décoration et le menu – ce qui lui permettrait aussi de ne pas trop s’attarder sur son camarade – et les mets déjà disposés sur la table. « Que de raffinement Magnus, je ne sais pas ce que nous réserve les planètes, mais je pense que nous pouvons d’ores et déjà vous réserver votre étoile de chef ! » complimenta-t-elle sincèrement le professeur.











LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8988-charli-bjrn-ethergsen-bibliothecaire-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8994-charli-b-ethergsen-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8993-les-aventures-de-charli-b-ethergsen-disponiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8995-charli-b-ethergsen-boite-aux-lettreshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8996-charli-b-ethergsen-hiboux-express

Arrivé(e) le : 29/12/2017
Parchemins rédigés : 31
Points : 5
Crédit : Adam Driver, GQ | crimsonday
Année : Bibliothécaire exaspéré

PETIT +

MessageSujet: Re: Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école    Jeu 11 Jan - 4:56

Bon AppétitCollègues de PoudlardAvant d’entrer dans la pièce, Charli passa sa main dans ses boucles brunes, dans l’espoir vain de les discipliner. S’il n’était pas spécialement mal habillé, il n’était pas au meilleur de son élégance non plus. Et l’atmosphère de luxe et de richesse qui régnait commençait à le mettre mal à l’aise. Il n’avait jamais fait ce genre de choses avant, participer à des événements de cette classe et de cette envergure. En fait, il n’avait même pas pris de vacances, tellement les fêtes ne l’inspiraient pas. Il n’était même pas sur de savoir pourquoi il avait accepté de venir à ce dîner, mais il était bien là et il devrait bien se décider à passer cette porte à un moment où à un autre. Peut-être que c’était une bonne occasion pour rencontrer ses autres collègues, en fin de compte. Il connaissait évidemment Irina avec qui il avait eu le plaisir de faire sa scolarité, mais la plupart des autres n’étaient pour l’instant que des noms et des visages, pas réellement des connaissances ou des amis. Lui qui chérissait sa solitude et entretenait avec joie les relations conflictuelles n’en menait vraiment pas large à cet instant.
A vrai dire, il avait été surpris par l’invitation. Charli se doutait que l’intégralité du personnel de Poudlard avait été invité, mais il ne connaissait pas vraiment l’enseignant ni ses centres d’intérêt, alors tout était un peu étonnant pour lui. Mais au fond, il appréciait l’initiative et trouvait l’idée intéressante.
Accueilli comme tous les autres par un léger sourire du professeur VaatiVidya assez rare pour être remarqué, Charli entra silencieusement dans la salle après avoir répondu un peu vaguement à son hospitalité. Tout était particulièrement beau, ordonné et presque étincelant, et il était subjugué. Au milieu de la pièce, trônait la magnifique table déjà recouverte de couverts luxueux et de mets qui semblaient tous plus délicieux les uns que les autres. La disposition de la table - et même de la pièce entière - était tellement ordonnée et précise qu’il était vraiment impressionné. A la fois admiratif et pourtant de plus en plus convaincu qu’il faisait tâche au milieu de tout cet amas de perfection au même endroit, même l’envie de faire des sarcasmes ou des commentaires lui passa tout à coup. Il jeta des coups d’oeils incertains un peu partout dans la pièce, espérant secrètement tomber sur un regard aussi perdu que le sien.

Charli serra la main du professeur d’Arithmancie, emprunt d’un respect inhabituel chez lui, et le remercia promptement pour son invitation. Il s’approcha doucement de la table pour découvrir les menus gracieusement écrits sur les cartons posés délicatement dans chaque assiette. Il y avait vraiment beaucoup de plats, mais le dessert semblait un secret bien gardé pour le moment. Il se demanda l’espace d’un instant si ce n’était pas une vile manipulation pour obliger les gens à rester jusqu’à la fin, avant de se souvenir que tout le monde ne vivait pas que pour le dessert.
Le thème du repas était surprenant, la musique était légère, l’air sentait bon et la pièce était sagement illuminée par les bougies. S’il ne collait pas au tableau, Charli était quand même content d’être venu, profitant pour la première fois de sa vie d’un tel standing. Il se fit une réflexion silencieuse, une petite voix dans sa tête qui lui disait de ne pas trop s’y habituer. En voyant les autres offrir les présents qu’ils avaient apportées, il se maudit de ne pas y avoir pensé et se sentit encore plus mal à l’aise de paraître impoli. Il s’excusa rapidement, mais en y réfléchissant, il n’avait rien à offrir qui aurait été à la hauteur du dîner et de l’endroit ; au moins, il saurait pour la prochaine fois. S'il avait porté une cravate, il aurait eu un urgent besoin de la desserrer, mais il n'en portait pas. Justement pour ce genre de raison d'ailleurs.

La présence de l’infirmier qui semblait beaucoup trop à l’aise pour quelqu’un qui ne faisait pas non plus partie de ce genre de milieu le calma légèrement. Il y avait également le professeur Mandrake, dont il ne connaissait rien - mis à part qu’il aimait visiblement le vin français. Et arrivée juste avant lui, la professeur MacDougall. Il se félicita silencieusement d’avoir retenu leurs noms, c’était déjà beaucoup pour lui, et peut-être que la soirée se passerait bien après tout. Finalement, la sobriété de sa veste noire n’était pas si tranchante par rapport aux vêtements chics qu’ils portaient tous, et il se sentit un peu plus rassuré. Leur enthousiasme était bien plus palpable que la gêne de Charli, et il s’installa près de ses collègues pour se laisser porter par le moment.

– Bonsoir, et bonne année à vous. Leur lança-t-il avec un sourire en coin, essayant pour une fois de paraître affable même si la tâche n’était pas aisée.

Il se tourna vers le professeur VaatiVidya et quand la professeur de Botanique le complimenta sur le repas, il ne put qu’approuver et suivre sincèrement. Malgré son léger accent norvégien qui traînaient encore un peu dans chacune de ses paroles, il essaya d’être le plus concis et poli possible, histoire de rendre hommage à la qualité du moment.

– Félicitations, c’est vraiment magnifique.

Charli écouta sagement le discours de leur hôte en fixant les bulles du champagne doré qui remontaient doucement devant ses yeux. Pour une fois, peut-être, il allait faire un effort de sociabilité. La musique changea quand le professeur VaatiVidya leva son verre et les invita à commencer. Il n’était définitivement pas à sa place dans cet environnement si luxueux.




you know what they call
a quarter pounder
with cheese, in paris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8989-professeur-i-soussa-vol-gryffondorhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8997-irina-soussa-prof-de-vol-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9067-professeur-irina-soussa-courriers-longshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9068-professeur-irina-soussa-petits-courriers#200242

Arrivé(e) le : 25/08/2015
Parchemins rédigés : 637
Points : 4
Crédit : *bazzart' (Gal Gadot)
Année : Prof de Vol ~ Directrice des Gryffys

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Allen

MessageSujet: Re: Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école    Lun 15 Jan - 19:49


Irina & le reste du staff

Bon appétit !


Il n’était pas envisageable de rater une « réunion » entre membres du personnel de l’école tout en sachant qu’Irina était nouvelle du mois de septembre ! L’idée d’avoir un petit contact avec les autres professeurs était plus que souhaitable… C’est donc dans cette optique qu’Irina avait accepté l’invitation du professeur VaatiVidya. Le seul souci qu’elle rencontra était de choisir une tenue…une tenue correcte, ce qu’elle n’avait pas spécialement en réserve. Très peu adepte des robes et des choses un peu habillée, elle avait eu un peu de mal à mettre la main sur quelque chose ; fort heureusement, sa sœur Yarah lui avait fait acheter une robe qu’elle avait embarquée dans ses affaires. Noire et trop décolletée à son goût… De plus, l’oiseau qui était brodé sur la robe, au niveau de la poitrine, devait très probablement être un « attire-l’œil » évident, mais Yarah avait estimé qu’elle était classe, et originale ; soit ! De toute façon, elle n’avait pas d’autre chose et personne n’allait spécialement s’y attarder. Le dîner ne durerait pas longtemps, elle n’avait donc aucune raison de s’inquiéter sur sa tenue. Le professeur VaatiVidya était pour elle très intimidant et c’est en chemin vers son bureau qu’elle tenta de répéter ce qu’elle allait pouvoir lui dire… Si bien sûr elle avait l’occasion de le faire, ce qui n’était pas encore garanti. Irina avait beaucoup de progrès à faire sur la socialisation et elle avait encore un peu de mal à se faire à l’idée qu’elle faisait bien partie des membres du personnel de l’école, et plus précisément, des professeurs. L'environnement du terrain de Quidditch était le sien et l'adaptation à autre chose n'était jamais simple pour elle.

Une fois sur place, la jeune femme entra dans la pièce, remarquant que l’hôte du soir - super élégant ! - était parfaitement bien posté, ce qui allait pouvoir lui permettre de lui dire quelques mots avant de laisser sa place à d’autres. S’approchant de VaatiVidya, Irina s’éclaircit la gorge avant de dire : « Euh…Bonsoir, je suis Irina Soussa, professeur de vol depuis septembre et ancienne joueuse du grossier sport qu’est le Quidditch. Très peu présente au château… je vous l’accorde ! Très bonne initiative de votre part, je suis ravie d’avoir été conviée à cette soirée ! Merci.... C’est…. » Elle jeta un coup d’œil à la pièce ainsi qu’à la table qui était sublime et qui faisait envie, avant de finir sa phrase : « …Magnifique ! » La jeune femme termina par un mince sourire gêné. Intimidant, c’était le mot, Irina ne savait quoi lui dire d’autre mais se promettait d’y réfléchir à table et de retenter l’exercice un peu plus tard. Un tel environnement de l’aidait pas à avoir de la conversation, pourtant, elle avait le sentiment d’en avoir et d’être capable de tenir une discussion sans trop de problèmes. Irina avait l’impression d’être le vilain petit canard de la bande : un peu maladroit, pas très à l’aise (surtout en robe et bien apprêtée), un peu moins intelligente du fait d'enseigner une matière quasi exclusivement pratique et sportive, mais heureusement, elle était quand même capable de faire un effort et c’est dans cette optique qu’elle se dirigea vers la table préparée par le professeur d’Arithmancie. Comme elle l’avait dit, elle trouvait l’endroit canon et espérait gagner en assurance et prendre un peu plus de confiance en elle… A voir avec le temps. Irina n’était pas assez rapide et la place qui s’imposa à elle autour de la table fut celle EN FACE de Ethergsen, plus communément appelé Charli… Il aurait mieux valu être à côté plutôt qu’en face pour, au moins, réussir à éviter de croiser son regard, mais c’était ainsi, le destin et l’initiative de VaatiVidya en décidaient. Pour s’épargner le coup d’œil forcé vers l’ancien « camarade » de son adolescence (Charli), Irina jeta un œil au menu qui se trouvait devant ses yeux et fut impressionnée une nouvelle fois par tout ce que VaatiVidya avait prévu… Irina se rendit compte que, même en pensées, elle appelait son collègue par son nom de famille et elle ne se voyait pas faire autrement…. La jeune femme se détendit un peu en remarquant Liu Xi MacDougall, clairement plus à l’aise qu’elle ! Sa présence était quelque peu rassurante même si cette dernière était déjà installée à côté de Blake. Les autres professeurs avaient répondu présents, ce qui était plutôt agréable et même si elle n'arrivait pas encore à se sentir dans son élément, Irina ne doutait pas de passer une soirée particulière.

AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 10/01/2018
Parchemins rédigés : 23
Points : 3
Crédit : Bazzart
Année : Professeur d'histoire de la magie

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école    Hier à 20:46


Dîner entre adulte !
Adulte

Une invitation à un dîner dans le bureau du professeur VaatiVidya, la blonde était plutôt surprise par une telle initiative. De plus, elle est la petite nouvelle parmi le personnel de l'établissement, du coup, elle allait devoir faire bonne impression devant eux. En tout cas, s'il y a Charli, ça allait être difficile s'il venait à l'embêter ou la taquiner. Ceci dit, il n'y avait pas de raison que ça se passe mal après tout, ils étaient entre adultes et avec une bonne maturité. D'ailleurs, Jeanne devait se trouver une belle robe pour cette soirée même si elle doute un peu du style de sa tenue. D'ailleurs, la plupart de ses robes venaient des goûts de sa petite soeur. En effet, la professeur d'histoire de la magie n'est pas vraiment douée pour trouver une robe qui la mette en valeur ou qui lui va bien tout simplement. En plus, elle avait passé une journée assez chargée en boulot avec ses cours et en plus de devoir préparer pour ceux de la semaine prochaine afin de ne pas être surchargé. Mise à part cela, l'enseignante avait débuté le début de son futur livre, cela n'allait pas porter sur l'histoire de la magie, mais sur une histoire se passant à l'époque victorienne et par rapport à Jack l’éventreur. En effet, la blonde voulait créer une histoire mélangeant monde moldu avec le monde magique qui d'ailleurs sera publié que dans le monde magie comme la totalité de ses livres. Ceci dit, elle avait conscience à présent à quel point le métier le professeur pouvait être compliqué et prendre beaucoup de son temps. Mais, la belle Castle est toujours motivée et déterminée à terminer ce livre tout en ayant son métier.

Cette soirée allait l'aider à se détendre et à mieux connaître ses collègues au sein de Poudlard. Du coup, Jeanne opte pour une robe mauve à dentelle de Marks & Spencer d'après Catherine. Prenant une douche, se maquillant légèrement avant de mettre sa robe et de se coiffer. Suite à cela, elle prend son souffle et sort de sa chambre avec un présent pour le professeur d'Arithmancie. En espérant qu'il ne parle pas trop de son cours, elle n'a jamais été trop doué pour cette matière lorsqu'elle était élève à Poudlard. L'école était silencieuse en cette soirée, la plupart des élèves sont dans leur dortoir en train de réviser ou de faire autre chose en espérant que ce ne soit pas des bêtises. Pour sa première année en tant que professeur, la jeune castle doutait un peu d'elle et voulait avoir un peu plus d'expérience, voire même des conseils venant de ses collègues afin de ne pas faire d'erreur dans l'avenir. D'ailleurs, Morgana Burgess lui en avait donné un ou deux, elle était plutôt sympa comme femme malgré sa réputation lorsqu'elle était élève. Après quelques minutes de marche et sans avoir croisé un élève, la blonde se retrouve devant la porte de VaatiVidya. Elle pouvait entendre du bruit derrière la porte, à croire qu'elle n'était pas en avance et qu'il y avait déjà des invités. En tout cas, la femme espérait ne pas être en retard, car vive l'image de la nouvelle parmi eux. Toquant à la porte, la blonde se permet d'entrer en pensant que l'hôte de la soirée devait s'occuper de ses invités déjà présents ou de la fin des préparatifs.

« Bonsoir professeur VaatiVidya, je suis Jeanne Castle, la nouvelle professeur d'histoire de la magie et directrice de Poufsouffle. Excusez-moi si je suis un peu en retard, je n'ai pas encore repris mes repère à Poudlard. Enchantée de faire votre connaissance et merci de l'invitation. Et bonne année à vous aussi ! » Dit-elle en lui adressant un joli sourire et un présent, Jeanne voulait faire un peu dans l'originalité que d'offrir une bouteille. Du coup, elle offre deux place de théâtre dont l’interprétation est au choix. « Je ne sais pas si vous aimez le théâtre, mais j'ai tenté ma chance dans mon choix du présent pour cette invitation. » Elle regarde le décor en pénétrant un peu plus dans la salle et sourit. « Vous avez beaucoup de goût dans la décoration. »

La blonde part en direction de la table en saluant poliment ses collègues et soudain, elle remarque Charli Ethergsen. Finalement, elle allait passer du temps avec lui vu qu'elle n'avait pas eu le temps de se balader à la bibliothèque de la journée. Sinon à voir si il allait être aimable ou taquin, d'ailleurs, la blonde part se mettre à côté de Charli, assise et se tenant correctement. Franchement, le professeur VaatiVidya savait recevoir ses invités comme il se devait et avec classe. Un homme bien élégant, tout comme était ses collègues même si la tenue du brun à côté d'elle ne l'étonnait pas du tout. À croire qu'elle ne l'avait pas assez materné quand ils étaient à Poudlard ensemble. La table était bien mise, il y avait un plan de la soirée au niveau des plats. Le thème est sympa et original, c'était bien la première fois qu'elle voyait un menu avec le thème des planètes. Tout le monde semble installer et coupe de champagne à la main pour porter un toast pour cette nouvelle année. Vaati fait un discours plutôt sympathique et encourageant. Jeanne était contente d'être ici malgré le fait qu'elle est à Poudlard depuis si peu de temps. En tout cas, elle espérait se faire accepter par les autres membres du personnel de l'école pour passer de bons moments dans sa nouvelle carrière.

« C'est très joli, professeur VaatiVidya ! Ravi de voir un homme si raffiné dans la gastronomie. » Elle lève son verre avec le sourire.


©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon appétit - Feat l'ensemble des adultes de l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Sixième Étage
 :: Cours d'Arithmancie :: Bureau du Professeur VaatiVidya
-
Sauter vers: