AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et un peu de sucre en poudre (zoey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1130
Points : 7
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Ven 24 Nov - 21:25


❝ et un peu de sucre en poudre ❞Zoey & CaseyAinsworth & Atkins, Beckett & Brewster, Caldwell &... Casey cessa aussitôt d’écouter le professeur Burgess au moment où celle-ci prononçait le nom de famille qui commençait par Cald et finissait par Well. Les yeux dans le vague, elle nota simplement les mots préparation, potion, semaine prochaine. Le fait de devoir faire équipe avec quelqu’un d’autre dans la classe pour un devoir aurait réveillé un quelconque sentiment, en temps normal. Exaspération de ne pas pouvoir le faire seule et de devoir se coltiner un abruti, agacement à l’idée de devoir parler et étudier avec quelqu’un d’autre, ou au contraire un petit peu d’amusement et de contentement si son binôme avait été quelqu’un qu’elle appréciait assez pour ne pas soupirer toutes les deux secondes en sa présence. Mais non, pas aujourd’hui. Pas aujourd’hui comme pas hier, ni avant-hier, ni tous les jours qui s’étaient écoulés depuis début novembre. Depuis qu’elle avait reçu ce mot de Brooklyn, le dernier qu’il avait daigné lui envoyer, avant que ce ne soit que silence radio de sa part. Est-ce qu’elle était en colère ? Oui. Elle lui en voulait affreusement de l’ignorer comme ça, de l’avoir mise de côté aussi vite, sans explications, sans rien, sur un simple coup de tête. Mais plus que tout ça, elle était surtout vidée. Triste. Bordel, elle s’était forgée une sacrée carapace avec les années, rien ne l’atteignait vraiment, tout glissait sur elle sans avoir d’emprise. Sauf lui. Il avait réussit, avec son ignorance, à la mettre dans un état qu’elle ne comprenait pas et duquel elle ne parvenait pas à se sortir. Depuis, donc, elle n’avait adressé la parole qu’à peu de monde - pour ne pas dire personne - en général pour remballer un camarade trop chiant à son goût, et elle passait le plus clair de son temps libre dans la bibliothèque ou enfermée dans une salle du côté des bureaux des professeurs, là où elle savait que peu d’élèves venaient s’aventurer. La brune s’était enfermée dans une bulle en attendant de trouver la force d’en sortir, sauf qu’elle n’en avait ni l’envie, ni la motivation.

Avec un temps de retard, elle se rendit compte que tout le monde était entrain de ranger ses affaires et que quelques élèves étaient déjà même partis. Bon, et bien, pour une fois, elle ne serait pas la première mais la dernière à quitter la salle de classe. La Serdaigle prit le temps de rouler ses parchemins, d’essuyer sa plume de l’encre avec laquelle elle avait écrit, reposa tous ses ustensiles et ingrédients dans son chaudron et se leva enfin. Le cours de Botanique qui suivait normalement celui de Potions avait été annulé pour une raison qui n’intéressait pas Casey et elle avait donc tout son temps d’ici le repas de midi. Quittant son banc, recomposant son visage inexpressif, elle passa son sac sur son épaule, attrapa son chaudron et s’apprêtait à quitter la pièce mais tomba nez à nez avec… une élève de sa classe, ça oui, elle remettait son visage mais son prénom lui échappait. C’était l’élève avec laquelle elle était en binôme pour le devoir que Burgess venait de leur donner. Brewster ? L’interrogation flotta dans l’air, attendant de trouver une réponse. Que voulait-elle ? Certainement demander à Casey quand elle était disponible pour faire leur travail. Réponse simple : elle l’était tout le temps où les quatrième années n’avaient pas cours.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Jeu 30 Nov - 17:08

« Et un peu de sucre en poudre. »

feat. Casey&Zoey

Beckett… Beckett… Ouais, cette nana qui donnait envie de se pendre qui était souvent avec Brooklyn. Bon, j’abusais un peu, elle n’avait pas l’air d’être une de ces pestes moralisatrices comme l’était Lemaire par exemple. En vrai, je n’avais rien à lui reprocher, alors si on avait un devoir à faire ensemble, let’s go ! Je ne savais rien d’elle, espérons juste qu’elle ait un peu de second degré et qu’elle ne prenait pas les choses au pied de la lettre sinon on était mal barré toutes les deux !
Les Potions ne me dérangeaient pas, mais je n’étais pas non plus archi fana de cette matière. A part les DCFM du mal et le Vol, y avait pas grand-chose qui me passionnait scolairement parlant. Après, ce qui était sympa en Potions, c’était le côté manuel. Ca je kiffais ! Mais après… dès qu’il s’agissait de devoirs, c’était autre chose. Une perte de temps à mon avis mais bon, Burgess était peut-être l’une des rares prof’ que je n’avais pas encore envoyé bouler. Peut-être parce que c’était la Directrice de ma Maison… ou qu’elle avait toujours le dernier mot… Aucune idée, mais disons que c’était pratiquement de l’ordre du miracle !

Une fois sortie du fameux cours, j’avais déclaré à mes deux pimbêches préférées que j’allais tenter de faire le devoir en binôme direct avec la concernée, autant en profiter avec le cours de Botanique annulé. Au moins ce serait fait, je serai tranquille ! Vivement que ça se finisse. Je tournai alors les talons, ayant quitté la salle dans les premières et me doutant que je recroiserais sûrement la fameuse Beckett. Je repris donc le couloir jusqu’à la salle, ne l’apercevant qu’au moment où je repassais la porte. Ben punaise, elle n’était pas pressée de quitter l’endroit… trop bizarre ! Enfin bref… « Brewster ? » Jusque-là, elle avait tout bon. J’acquiesçai d’un signe de tête avant de répondre : « Et aussi ta binôme de devoir. Je me disais que vu que le cours de « apprenons à faire pousser des plantes bizarres » - Dis-je en mimant les guillemets – était annulé, on pouvait en profiter pour faire le devoir de Potions. Ce serait fait, et pour moi plus vite c’est fait mieux c’est. » J’attendis alors une réaction pendant quelques secondes avant d’ajouter : « Alors, on s’y met ? » Bon, en vrai je ne lui laissais pas trop le choix mais si elle refusait, il lui faudrait une bonne excuse ! Pas qu’elle me devait quelque chose, mais comme j’étais du genre chiante ben… Autant dire que quand j’avais une idée en tête, je ne démordais pas !


made by guerlain for bazzart


Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1130
Points : 7
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Sam 2 Déc - 22:02


❝ et un peu de sucre en poudre ❞Zoey & CaseyOui, évidemment, Casey savait bien qu’elle était sa binôme pour le devoir à rendre prochainement, elle avait quand même écouté le cours. Presque entièrement, en tout cas. Et cette information ne lui avait pas échappée. Mais la brune n’en fit pas la remarque, se contentant de hocher la tête pour acquiescer aux propos de sa camarade de Serpentard. Dernièrement, tout lui passait plus ou moins par-dessus la tête, et elle se réfugiait encore plus que d’habitude dans les cours et les devoirs à rendre, les notions à apprendre et même celle qu’ils n’abordaient pas en quatrième année. Déjà curieuse de nature dès que ça touchait à la magie, depuis qu’elle ne parlait plus du tout à Brooklyn, elle s’était encore plus noyée dans sa soif d’apprendre et elle se retrouvait désormais à étudier en profondeur le programme des cinquième années. Sauf que la jeune fille était très loin d’être du genre à voir le verre à moitié plein et tout ce qu’elle retirait de la situation était son profond désespoir face à une situation qui la dépassait complètement. Le silence qui régnait dans la salle de classe l’arracha de ses pensées et elle reporta son attention sur la Serpentard en face d’elle, qui la fixait, l’air d’attendre quelque chose. Merde, elle n’avait pas écouté. Ce n’était plus possible, toute cette situation n’était plus possible, elle ne se reconnaissait quasiment plus du tout depuis que Brooklyn lui avait dit de “Laisser tomber” et qu’il l’ignorait royalement, n’ayant même pas daigné de répondre à son dernier parchemin. Elle évitait ses camarades, elle passait son temps à la bibliothèque ou dans une salle vide pour ne croiser ou n’avoir à parler à personne et, d’habitude si concentrée, un rien lui faisait perdre le fil. Ajouté à ça qu’elle était à fleur de peau et qu’elle ne dormait que très peu…

L’interrogation de sa partenaire de potions lui permit de retrouver le fil de la conversation. Pas cours de Botanique, un devoir à rendre, elle voulait s’y mettre tout de suite. La brune hocha une nouvelle fois la tête. Ici ou dans une autre salle ? Burgess ne leur avait pas adressé un regard ni même une parole, c’est bien qu’elle devait se ficher de savoir si des élèves restaient là pour travailler ou non. Pour Casey, ça lui était bien égal, comme à peu près tout ces derniers temps, aussi laissa-t-elle le soin à la Serpentard de choisir, sachant qu’elle travaillerait aussi bien ici qu’ailleurs.

Une fois qu’elles furent installées, séparées par un chaudron, Casey tira son manuel de potions de son sac et l’ouvrit à la page de la potion qu’elles devaient réaliser : la potion d’Aiguise-Méninges. Ravalant un profond soupir, elle se secoua intérieurement. Ce n’était pas parce qu’elle n’était plus que l’ombre d’elle-même depuis plusieurs jours, même plus, qu’elle devait laisser ça influer sur ses notes et son apprentissage. Non, elle allait faire ce travail comme il faut, comme elle le faisait toujours, et ça n’était pas obligé d’être un moment désagréable pour les deux élèves. Bon et bien… allons-y ! lâcha-t-elle en s’apprêtant à remplir le chaudron d’eau.
©️ 2981 12289 0

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Mar 16 Jan - 19:07

« Et un peu de sucre en poudre. »

feat. Casey&Zoey

Je n’étais pas fana de bosser les cours après un cours, justement, mais plus vite ce serait fait mieux ce serait ! Alors j’avais rapidement retrouvé la binôme que je m’enquillais pour rendre le devoir de Potions. Je ne la connaissais pas, elle n’avait pas l’air d’être trop chiante alors autant y aller !
Elle n’avait pas l’air hyper sociable la nana ni super expressive… espérons juste que pour le boulot elle serait plus bavarde parce que sinon ça allait être long. Bien trop long même. Elle avait l’air un peu blasée même et je ne pouvais que m’interroger en la regardant. Bon… Ca le ferait, si elle ne parlait pas, je le ferai pour nous deux, quitte à la saouler la pauvre mais moi, en soit, je m’en fichais, je n’allais pas prendre des pincettes pour faire plaisir à quelqu’un. Oh ça non !
Dans la salle de classe, c’était bien, nous nous retrouverions que toutes les deux, et ce n’était pas plus mal. J’attendais qu’elle me réponde quelque chose. Un petit truc. Que dalle ! Je la fixai, le regard insistant mais… nan. Trop chelou ! Je fis une petite moue en haussant les épaules avant qu’elle se décide enfin à me demander pour la salle. Je haussai les sourcils comme si ça me paraissait logique, sortant mes affaires et les plaçant de façon brouillonne sur la paillasse. « Ben, ici c’est bien, ça évitera de chercher pendant 3 heures une salle. » Ouais, en vrai j’avais la flemme, ici ça m’allait.

Nous voilà enfin installées autour du chaudron. J’avais fait en sorte de mettre un peu plus d’ordre dans mes affaires de cours avant de sortir à mon tour mon livre de Potions. La potion d’Aiguise-Méninges promettait, espérons que ce ne soit pas chiant car la pauvre me perdrait dans exactement 3 minutes et 17 secondes… D’un ton presque enthousiaste (oui, presque, ça n’avait pas l’air d’être son fort…), ma binôme donna le top départ de notre devoir. « Euh… t’es bonne en potions ? » Bon perso je n’étais pas forcément mauvaise, mais être avec quelqu’un qui s’en sortait pas trop mal aussi ça permettrait de ne pas rester là pendant trois siècles. Je la laissai remplir le chaudron d’eau avant d’aller chercher quelques ingrédients dans l’étagère et de revenir, m’exclamant : « Bon, va falloir qu’on s’organise pour les ajouts, y a des choses qui se font à quatre mains apparemment. » Puis je relevai les yeux vers elle pour mettre vite fait les choses au clair, non sans un petit air espiègle : « J’espère que t’es pas du genre à être saoulée du bruit parc’que j’parle tout le temps… ou je chante, mais je vais t’éviter ça, tu voudras plus jamais être en binôme avec moi sinon. » Oh ce n’était pas méchant, en plus je ne chantais pas mal, j’adorais ça, mais je pouvais saouler les gens, je le savais, et je m’en foutais. En bref, je la prévenais… Elle savait à quoi s’en tenir au moins.


made by guerlain for bazzart


Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1130
Points : 7
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Sam 3 Fév - 20:33


❝ et un peu de sucre en poudre ❞Zoey & CaseyIl semblerait répondit Casey à la question que sa binôme venait de lui poser. La jeune femme était une élève excellente dans toutes les matières, surtout celles qui nécessitaient l’usage de sa baguette magique, mais aussi dans les matières fortement théoriques comme l’Arithmancie et l’Études des Runes. On aurait pu penser que le Vol pêcherait, pour une élève aussi studieuse qu’elle, mais ça n’était même pas le cas, elle obtenait également de très bons résultats dans ce cours, et, maintenant qu’elle faisait partie de l’équipe de Quidditch, elle ne doutait pas que ça ne pourrait que s’améliorer. Quant aux potions, c’était bien la matière la plus complexe à ses yeux, celle qui nécessitait le plus de minutie et de travail. Ça lui plaisait, énormément, et pour perfectionner ses notes et sa maîtrise elle se retrouvait régulièrement avec Zach pour des séances où ils confectionnaient des potions, le préfet ayant une forte aptitude dans cette matière. Et toi ? La jeune femme espérait ne pas être tombée avec un boulet de la pire espèce. Elle ne demandait pas à avoir le nouveau maître des potions en binôme mais au moins quelqu’un d’un minimum compétent et intéressé. Zoey semblait l’être, d’ailleurs il le fallait pour demander à travailler directement ce devoir, c’était déjà un bon point pour elle de ne pas avoir voulu repousser cette tâche au dernier moment.

Pendant que Casey s’occupait à remplir le chaudron d’eau, sa binôme se dirigea vers l’étagère et revint avec les ingrédients nécessaires. Bon, on lui avait refilé une débile assistée, franchement, ça s’annonçait pas si mal ce travail de groupe, bien mieux qu’elle n’aurait pu l’imaginer au premier abord. Elle l’aida à placer les ingrédients sur la table puis alluma le feu afin que l’eau commence à chauffer, jetant au passage un coup d’oeil à son manuel de potions pour vérifier la prochaine étape qu’elle avait bien mémorisé. Bien vu. Le doigt sur la page correspondante du grimoire, Casey balaya les dernières lignes des yeux, notant ça et là les moments où elles auraient besoin d’être bien synchronisées. Ça ne devrait pas être trop compliqué, l’une ajoute, l’autre mélange. Rien de bien compliqué, effectivement. Mais en potions, même la plus petite manoeuvre demandait une grande précision et de grandes précautions. Relevant la tête pour jeter un rapide coup d’oeil à l’intérieur du chaudron, attendant que l’eau soit à la température adéquate, Casey croisa le regard de Zoey au moment où celle-ci, affichant un air amusé, lui fit part de sa tendance à tout le temps parler. Est-ce que c’était le moment d’avouer qu’elle ne parlait plus à personne depuis des jours et des jours, préférant le silence et la solitude à la compagnie des quelques personnes dont elle était proche, et donc que se retrouver avec une presque inconnue bavarde n’était pas réellement dans ses priorités habituelles, et encore moins maintenant ? Casey aurait pu, mettre ainsi un terme aux bavardages de Zoey ou alors l’ignorer purement et simplement, mais il en allait de leur rendu de potions, la Serdaigle n’était pas bête au point de compromettre une note parce qu’elle voulait juste ne plus voir personne. Elle était douée pour faire semblant, c’était même ce qu’elle faisait de mieux, et, en l’occurrence, faire semblant ne lui demandait pas trop fort car, contre toute attente, travailler avec Zoey ne la dérangeait pas autant qu’elle l’aurait imaginé. Coupée de tout le monde depuis un moment, on aurait pu croire que se retrouver avec quelqu’un à qui elle n’avait jamais parlé auparavant serait la pire chose possible, mais c’était en fait reposant. Elle ne risquait pas de lui poser des questions que la brune voulait éviter. Je pense pouvoir tenir le temps de la potion, si tu ne chantes pas.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Dim 4 Mar - 18:59

« Et un peu de sucre en poudre. »

feat. Casey&Zoey

Faire un devoir en binôme, avec une personne que je ne connaissais pas, ce n’était pas ce qui m’enchantait le plus. Mais bon, ce n’était pas comme si j’avais vraiment le choix. Il fallait le faire, ce serait fait. Les Potions n’étaient pas la matière qui me gênait le plus, mais je n’étais quand même pas une grande fana des cours. Elle n’était sûrement pas tombée avec la fille la plus studieuse de leur année, mais en soit ça ne changeait rien, elle allait faire en sorte de faire du bon boulot. « Et toi ? » En guise de première réponse, je haussai les épaules. « Je me débrouille… Plus vite c’est fait mieux c’est, alors allons-y ! » Oui parce que j’avais de bien meilleures choses à faire par la suite qu’à m’enfermer dans une salle pour bosser, c’était certain.

Nous nous étions mis assez vite au travail. J’avais l’habitude d’être en binôme avec Myla ou Wendy en temps normal, et je savais que mon caractère n’allait pas avec tout le monde, mais étant donné que je voulais vite en finir, je me mis vite dans le truc. Rapidement, j’avais été chercher les ingrédients dont nous avions besoin pendant qu’elle remplissait le chaudron d’eau. Chacun avait sa place dans le binôme pour le moment, il semblait… heureusement parce que ça me gonflerait bien vite sinon ! Casey avait les yeux sur le manuel et je m’approchais d’elle pour voir la suite de la préparation. « Ça ne devrait pas être trop compliqué, l’une ajoute, l’autre mélange. » Ouais, vu comme ça ça le ferait… Bon de façon bien trop sérieuse à mon goût mais après tout nous n’étions pas potes, et elle n’avait pas l’air d’être la fille la plus sociable de la Terre. « Ok, on fait ça comme ça. » Qu’est-ce que vous vouliez que je dise d’autre ? Autant y aller. Je profitai du temps de latence pendant que l’eau chauffait pour lui faire part de ma tendance à beaucoup parler. C’était un fait, j’avais horreur du silence et je pouvais dire tout et n’importe quoi juste pour qu’il y ait un minimum de bruit. Je savais bien que ça devait en saouler plus d’un, mais autant être clair : je m’en fichais royalement. Je parlais, pour moi, je chantais aussi, alors autant dire que le fait que ça la dérange ou non n’avait aucun impact sur le fait que je me tairai ou non. C’était de la pure politesse, et elle pouvait s’en estimer heureuse car ce n’était pas la plus grande de mes qualités. Je n’étais pas une méchante fille, j’avais juste un caractère à la con… Pas grave, non ?! Et puis de toute façon je n’avais rien à lui reprocher, autant éviter de se faire des ennemies pour rien. « Je pense pouvoir tenir le temps de la potion, si tu ne chantes pas. » Je ne pus m’empêcher de rire, m’arrêtant de regarder le manuel pour lever les yeux vers elle, affichant un petit air amusé. « Tu pourrais apprécier que je chante, c’est beaucoup mieux que le silence… » Bon, sauf si elle adorait le calme, là je ne pouvais pas lui promettre qu’elle en serait heureuse.

L’eau s’était mise à bouillir et j’attrapai les premiers ingrédients d’une main et ma baguette de l’autre, l’interrogeant du regard : « Tu préfères ajouter ou mélanger ? ». Et oui, il était temps de vraiment s’y mettre, on allait voir si elle allait me supporter tout le temps de la potion… Pas de raison qu’on ne s’entende pas, n’est-ce pas ?



made by guerlain for bazzart



Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1130
Points : 7
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Dim 4 Mar - 20:31


❝ et un peu de sucre en poudre ❞Zoey & CaseyCasey qui aimait, en temps normal, étudier longuement et passer du temps sur ses devoirs était actuellement parfaitement d’accord avec sa camarade de Serpentard qui semblait vouloir boucler la potion le plus vite possible. Vite ne voulait pas dire mal, du moins, la brune espérait que son binôme ne voyait pas les choses ainsi, alors autant s’y mettre pour être enfin tranquille. La présence de la Serpentard ne la dérangeait pas plus que ça, mais c’était la même chose question enchantement. Casey préférait être seule, complètement seule, et ça marchait aussi quand il était question des devoirs. Pas le choix cette fois-ci, il fallait réaliser une potion à deux, elle ferait avec, mais elle avait hâte de retrouver sa solitude tranquille. Pour l’instant, même si sa camarade venait de lâcher un “je me débrouille” qui sous-entendait que c’était limite mais que ça ferait l’affaire, tout roulait plutôt bien, les deux savaient où aller et il n’y en avait pas une qui regardait l’autre, les bras ballants, chose qui aurait insupporté la jeune femme.

Cette dernière aurait tout à fait pu réaliser cette potion dans le silence le plus complet. Elle n’avait pas peur du calme, encore moins de ne rien dire, même quand elle se trouvait en présence de quelqu’un d’autre. Malheureusement, ça n’était pas le cas de beaucoup de monde, elle était même un spécimen rare à ce sujet là, et il fallait évidemment qu’elle soit tombée avec une personne qui se savait bavarde et ne s’en cachait pas. C’était les règles du jeu, Casey devrait les respecter : les cours, c’était également des travaux à faire en binôme, et on ne choisissait que très rarement la personne avec qui le rendu était à effectuer. Au final, même si la brune ne parlait que très peu, économisant ses mots et sa salive pour les sujets et les personnes qui en valaient la peine, elle était apte à écouter les autres parler et à faire comme si ça l’intéressait. Elle pouvait même feindre un intérêt supplémentaire en rentrant dans la conversation sans jamais laisser entrevoir que le silence l’attirait plus. Si ça pouvait faire passer le temps plus vite et la ramener tout aussi rapidement à sa solitude, elle acceptait le rôle. Sa réponse fit rire la Serpentard, ce qui étonna Casey qui ne pensait pas avoir dit quoique ce soit de drôle. Mais il fallait dire que l’humour et l’ironie n’étaient pas sa spécialité et qui lui arrivait d’en faire sans même s’en rendre compte. Tant mieux, si sa camarade avait de l’auto-dérision, le moment qu’elles allaient devoir passer toutes les deux n’en serait que moins barbant. Tout dépend pour qui, mais si tu tiens réellement à montrer tes talents de chanteuse, je ne t’en empêcherais pas tant que ça ne nuit pas à la potion. Casey ne pensait pas que ça puisse être le cas, n’ayant jamais entendu parler d’une potion qui était sensible aux vocalises.

En parlant de potion, l’eau dans le chaudron bouillait désormais, il fallait passer à la phase deux. La brune fut agréablement surprise de voir que sa camarade était réactive et attentive puisqu’elle s’emparait déjà des premiers ingrédients et interrogeait Casey sur la suite. Celle-ci hocha la tête en la désignant, s’armant de sa baguette. Vas-y, occupe-toi des ingrédients tu les as déjà en main. Je mélange. Il fallait ajouter de la poudre brune et continue à mélanger jusqu’à ce que le tout devienne vert. Pas très compliqué. Et puisque Zoey semblait craindre le silence et tout faire pour le combler, Casey se fit violence pour engager la discussion, endossant un rôle qui n’était plus le sien depuis un certain temps, depuis qu’elle ne faisait plus la conversation à personne. Je n’ai pas vu les autres binômes se concerter, je crois bien que nous sommes les seules à nous y mettre tout de suite. En même temps, elle ne faisait plus très attention à ses camarades depuis quelques temps. Les yeux rivés sur le sol, ses pensées tournées vers elle-même, elle ne se préoccupait de rien d’autre. Dès que la potion devient verte, il faut ajouter la bile de tatou notifia-t-elle à l’intention de Zoey, tout en continuant de mélanger.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Lun 26 Mar - 22:22

« Et un peu de sucre en poudre. »

feat. Casey&Zoey

Je ne savais pas trop comment Casey bossait, je n’avais jamais vraiment fait attention à ça avant qu’on nous mette ensemble en binôme. Et en vrai je m’en fichais un peu. Après, le but était de ne pas avoir une trop mauvaise note histoire de s’en sortir. Je n’étais pas « bonne » niveau comportement alors autant tenter de se rattraper sur le devoir. J’avais l’habitude de travailler avec Wendy ou Myla mais je n’avais aucun mal à bosser avec quelqu’un d’autre. Ca pouvait vite être les autres qui avaient du mal avec moi… Faut dire que j’étais assez… Hum comment dire… Spéciale. Mais je l’assumais et je ne voulais en aucun cas changer. Si ça ne convenait pas, je m’en balançais et je n’avais aucun mal à dire ce que je pensais. Ah, oui, c’était ça aussi, qui gênait les gens…

Le silence, c’était loin d’être ce que j’aimais. Alors je parlais, encore et encore. J’avais l’impression que ma camarade préférait le calme mais tant qu’elle ne m’envoyait pas chier, je pouvais toujours ouvrir ma bouche, nan ?! En soit, elle ne montrait pas de signe de lassitude, alors je ne me posais pas plus de questions que ça. « Tout dépend pour qui, mais si tu tiens réellement à montrer tes talents de chanteuse, je ne t’en empêcherais pas tant que ça ne nuit pas à la potion. » Je fis une petite moue un peu pour moi-même, commençant à m’agiter pour réunir quelques accessoires pour mener à bien la préparation de cette potion. De façon un peu malicieuse, et dans un souffle, j’ajoutai sans pour autant regarder la Serdaigle : « Peut-être que ça peut même l’améliorer… On n’sait jamais ! » Si seulement ! Enfin, il était vrai que je pouvais vite me mettre à fredonner et tout et n’importe quoi, à n’importe quel moment, il fallait le savoir.

L’eau était bouillonnante et il était temps de s’activer. J’avais réuni auprès de nous les ingrédients dont nous avions besoin, demandant par la même occasion la suite de la préparation à Casey qui avait les consignes sous les yeux. Tout en s’emparant de sa baguette, elle me répondit : « Vas-y, occupe-toi des ingrédients tu les as déjà en main. Je mélange. » J’approuvai d’un signe de tête. Autant aller au plus simple, j’étais pour ! Je passai alors ma tête par-dessus l’épaule de ma camarade pour y voir la recette, saisissant les ingrédients qui y étaient inscrits. Casey agitant sa baguette, j’ajoutai de mon côté la poudre demandée. Fixée sur la potion, je ne m’attendais pas à ce que ce soit l’aiglonne qui brise ce petit silence qui s’était installé le temps de ce début de préparation. « Je n’ai pas vu les autres binômes se concerter, je crois bien que nous sommes les seules à nous y mettre tout de suite. » Je haussai simplement les épaules en observant la potion qui virait gentiment de couleur, sans que ce soit significatif. « Possible. J’sais pas trop, j’suis pas du genre à faire attention aux autres… » Ok, dit comme ça ça faisait carrément égoïste mais c’était vrai, je me fichais de ce que les autres pouvaient faire. Je relevai les yeux vers ma binôme, ajoutant, pas gênée le moins du monde de ce que je venais de lui dire. « Tant mieux s’ils ne s’y mettent pas tout de suite, au moins on a la salle pour nous et on n’est pas dérangés. » Avec un petit sourire, j’ajoutai : « J’ai tendance à pas être agréable avec les autres quand ils m’agacent, alors c’est bien qu’on soit que toutes les deux-là. » Ouais parce que s’il y avait eu d’autres de nos camarades à blablater, à piailler, à regarder ce qu’on faisait et tout et tout, clairement ça m’aurait saoulée et j’aurais probablement mal réagi. Enfin, la plupart des gens connaissaient mon caractère sanguin dans la classe, ce n’était pas comme si c’était surprenant. Au moins, Casey savait où elle mettait les pieds avec moi. Moi par contre, je ne le savais pas tellement pour le moment, d’où ma question : « T’es assez discrète depuis le début de l’année toi, t’aimes pas le monde ? » Ok, pas de tact, que dalle, mais elle apprendra vite que c’était normal chez moi, je ne savais ni être délicate ni tourner ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler. 100% nature, oui Madame !
« Dès que la potion devient verte, il faut ajouter la bile de tatou. » Par réflexe, mon regard se reposa sur la potion qui prenait une teinte légèrement verte. Ce n’était pas encore ça mais plus Casey mélangeait plus la couleur devenait de plus en plus intense. Prenant l’ingrédient suivant en main, je l’ajoutai avec prudence quand le mélange vira à un vert parfait. « Et c’est parti ! Attention, ils disent qu’après une minute, il faut mélanger dans le sens inverse, et… Mince, après il faut ajouter du jus de Horglup, je l’ai zappé… J’y vais ! » Je m’empressai de retourner vers le placard où bon nombre d’ingrédients se trouvaient, me mettant à chercher. Grrr impossible de mettre la main dessus. Haussant la voix, je demandai à Casey : « Tu sais sur quelle étagère c’est ? Si y en a pas je crame Burgess pour le piège… » Finis-je par grommeler entre mes dents, toujours à la recherche du jus en question, en venant même à attraper un tabouret pour aller regarder au plus haut du placard. Aller mon gars, où te caches-tu ?!



made by guerlain for bazzart



Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1130
Points : 7
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   Lun 9 Avr - 12:28


❝ et un peu de sucre en poudre ❞Zoey & CaseyCasey préférait, de loin, travailler seule qu’en binôme. Et sur la liste de tous les binômes possibles, elle savait que certains se montraient bien moins bavards que son actuelle camarade. À commencer par quelqu’un à qui elle évitait de penser dernièrement, mais cela pouvait aussi inclure Felicia, avec qui le devoir d’Étude des Runes s’était très bien déroulé. La brune entendit la Serpentard rajouter à voix basse que, pour ce qu’elle en savait, chanter pouvait peut-être même améliorer la potion. La Serdaigle n’avait jamais entendu parlé d’une telle procédure, aussi en doutait-elle fortement, mais elle ne rajouta rien. Dans le chaudron, l’eau bouillonnait, signe qu’il fallait commencer la préparation. Zoey ayant les ingrédients en main, Casey s’empara de sa baguette pour commencer le mélange, tout en fixant le liquide qui tourbillonnait en face d’elles. Faire la discussion n’était pas son fort mais, tout bien pesé, elle préférait cela à entendre sa camarade chanter. Cela faisait un moment déjà qu’elle n’avait plus entendu le son de sa propre voix, cela ne pourrait pas lui faire de mal de l’échauffer un petit peu. Casey n’en montra rien, mais elle était étonnée d’entendre Zoey dire qu’elle ne faisait pas attention aux autres. Avait-elle catégorisé Wendy et sa clique comme des filles qui chuchotaient dans le dos des autres ? Peut-être un peu. Mais elle savait aussi que Wendy était bien trop imbue d’elle-même pour faire vraiment attention à ses camarades, et probablement que Zoey partageait ce trait de caractère avec elle. Dans tous les cas, la brune était d’accord avec elle : elles avaient la salle pour elles toutes seules. Elle n’imaginait même pas si d’autres binômes - un, en particulier, on en revenait toujours au même - étaient également restés après les cours pour faire leur potion. Elle n’aurait pas été aussi efficace et probablement encore plus taciturne. C’est vrai, nous sommes parfaitement tranquilles comme ça. Et une nouvelle fois, son regard se posa une fraction de seconde sur le visage de Zoey alors qu’elle lui disait ne pas être agréable avec ceux qui l’agaçaient. La même personne qui parlait de chanter à tout va. Casey était nulle pour saisir l’ironie aussi n’était-elle pas sûre d’elle, raison pour laquelle elle garda sa pensée pour elle, mais c’était assez ironique de sa part de dire ça, non ? Enfin, pour ce que ça lui changeait, à elle, ce n’était qu’une simple constatation, en réalité. Comme elle s’y attendait, engager la discussion menait invariablement à ce qu’on lui pose des questions, à elle, elle n’avait encore pas trouvé quiconque d’assez narcissique pour ne parler que de soi en lui laissant tout le loisir d’écouter. Tout en continuant de méticuleusement agiter sa baguette au dessus du chaudron, elle pesa ses mots.Parce qu’il y avait du monde qu’elle appréciait, à défaut d’aimer. Elle avait conscience de l’existence de Felicia, elle appréciait les filles du Club, entre autres. Elle aurait presque pu sourire de voir qu’on confondait son indifférence avec de la discrétion, même s’il était vrai qu’elle n’était pas la plus tapageuse de toutes les quatrième années. C’est plutôt qu’il m’indiffère répondit-elle en haussant les épaules. Je ne me vois aucune affinité avec les élèves de notre classe. Mensonge, lui souffla une voix intérieure. À une exception près, effectivement, cette phrase était la simple vérité. Mais quelle exception. De toute manière, ça allait finir par ne plus en être une, il fallait simplement tourner la page.

La potion commençait à devenir verdâtre, signe qu’il n’allait pas falloir tarder à ajouter la bile de tatou, indication que Casey donna à Zoey. Quelques secondes plus tard, le vert intense donna le signal et la Serpentard en versa. Une minute encore et Casey devrait tourner dans le sens inverse. Alors qu’elle entamait le décompte, sa camarade lâcha avoir zappé un ingrédient et détala en vitesse jusqu’à l’armoire. Dix, onze, douze, treize secondes et la voix de Zoey qui résonna à nouveau lui demandant si elle savait où se trouvait le jus de Horglup. La brune ferma les yeux sans cesser de compter à voix basse - vingt, vingt-et-un, vingt-deux - pour ne pas perdre le fil, visualisant l’armoire à ingrédients et les fioles qui s’y trouvaient. Je dirais au fond à droit de l’étagère tout en haut indiqua-t-elle finalement, assez sûre d’elle, mais reprenant immédiatement la décompte. Trente, non, trente-trois, trente-quatre… Tu l’as ?
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: et un peu de sucre en poudre (zoey)   

Revenir en haut Aller en bas
 
et un peu de sucre en poudre (zoey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Cours de Potions :: Bureau du Professeur Burgess-
Sauter vers: