AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 walk on water (Skat)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1128
Points : 5
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: walk on water (Skat)   Lun 13 Nov - 22:49


❝ walk on water ❞Skat & CaseyPour la saison, il faisait vraiment bon à l’extérieur. Il ne pleuvait pas, ne ventait pas, neigeait encore moins… En fait, le soleil d’automne brillait assez haut dans le ciel et réchauffait plutôt bien les corps qui quittaient le château pour le parc, oui qui revenaient d’un cours à la lisière de la forêt interdite, comme le faisait actuellement Casey. Vêtue d’un simple pull vert bouteille pour la protéger du froid qu’elle imaginait, mais qui n’était pas celui qu’elle rencontra. En fait, elle avait presque trop chaud habillée comme ça et elle était pourtant d’une nature plutôt frileuse, à adorer se pelotonner dans des pulls chauds et doux. Son sac contenant ses affaires de cours ainsi que quelques livres pendait négligemment sur son épaule pendant qu’elle marchait d’un pas tranquille dans le parc, prenant tout son temps pour rentrer au château. Les autres élèves de sa classe avaient déjà disparus, pressés sûrement de profiter de leur après-midi pour ne rien faire, comme d’habitude, mais Casey traînait le pas, profitant de l’air doux qui caressait son visage et du calme qui régnait dans le parc. Sa route prit la forme d’une courbe alors qu’elle deviait carrément du chemin qui menait au château pour se diriger vers le lac, laissant ses pas la guider où bon leur semblait. Avant de se plonger dans un cours ou un livre quelconque, elle avait bien envie de se promener un petit peu et de profiter du beau temps, de fuir aussi les couloirs de Poudlard qui ne se départissaient pas des souvenirs qui les hantaient. Au moins, à l’extérieur, pouvait-on respirer librement.

Au bout de quelques minutes, elle arriva en vue du lac, et aperçu un groupe d’élèves qui formaient un demi-cercle autour d’une silhouette plus grande, un professeur. La jeune fille s’avança suffisamment pour distinguer les visages et les expressions des élèves mais sans pouvoir entendre ce qu’il se disait. Non pas que cela l’intéresse, elle aimait assez les observer et deviner ce qu’ils pouvaient bien penser pendant que leur professeur semblait leur donner une consigne. Les deux au fond qui parlaient à voix basse, l’une vers l’autre, sans se soucier de ce que le professeur expliquait. Le sujet lui échappait, mais elles étaient à la fois concentrée sur les paroles de l’autre et excitées. Un garçon ? Ouais, plausible. Quand l’une des deux rougit violemment avant d’intimer à l’autre l’ordre de se taire, Casey sut qu’elle avait visé juste. Les rares au premier rang qui écoutaient d’un air religieux le professeur, celui dont le visage était barré d’un sourire goguenard pendant qu’il observait une fille qui écoutait le professeur sans pour autant être follement intéressé par le cours. Et puis il y en avait un dont toute l’attention était focalisée sur le lac. Elle ne voyait pas le moindre mouvement agiter son corps, il ne tournait pas une seule fois la tête vers l’adulte qui continuait ses explications, comme s’il n’en avait rien à foutre du cours. La seule chose qui l’intéressait, c’était le lac. Qui l’intéressait ou qui le révulsait ? Casey nota ses poings serrés le long du corps et fronça les sourcils, ayant l’impression de se voir elle-même quand elle devait s’approcher trop près du lac. L’appréhension de se noyer était toujours présente, même si elle savait que ça n’avait aucune chance d’arriver quand on n’avait même pas les pieds dans l’eau.

Le professeur fit un geste de sa baguette et apparurent alors des serviettes et des maillots bains vers lesquels tous les élèves s’empressèrent de se diriger, excités pour une bonne moitié, râlant pour l’autre. Sauf ce même élève, dont le regard n’avait pas dévié d’un iota. Leur professeur le remarqua et s’avança vers lui, sans que Casey ne puisse saisir ce qu’il disait mais elle pouvait parfaitement l’imaginer demander à l’élève d’aller se préparer comme les autres. Ce dernier réagit enfin et il semblait parfaitement contre l’idée même d’imaginer s’approcher plus près de l’eau qu’il ne l’était déjà. Casey devait maintenant retourner au château, travailler un peu ou s’installer dans sa salle commune pour lire. Elle avait des affaires à ranger aussi, un devoir à écrire. Mais au lieu de ça, elle fit un pas en avant, puis un autre, et se dirigea à grandes enjambées vers les élèves qui se mirent à chuchoter en voyant Casey débarquer de nulle part. Celle-ci toussota quand elle arriva vers le professeur afin qu’il se retourne vers elle. Son visage rougit lui fit penser qu’il avait en face de lui une forte tête. Loin de compatir, la brune le trouva idiot de ne pas se rendre compte que l’élève en face de lui avait visiblement un soucis énorme avec le lac et que, plutôt que de tenter de le forcer à y entrer, il aurait pu essayer de connaître le fond du problème. L’élève, d’ailleurs, lui rappelait quelque choses. La connexion mit quelques secondes à se faire mais elle finit par se souvenir qu’il était celui dont la répartition s’était faite cette année alors qu’il était déjà en âge d’entrer dans les années supérieures. Casey ne se souvenait plus de laquelle, il avait d’ailleurs une tête parfaite pour rentrer en première année, personne ne s’était trompé ? Elle ne se souvenait même plus de son nom mais elle allait devoir vite le retrouver afin d’élaborer une excuse crédible parce que le professeur la fixait d’un regard interrogateur. Le directeur m’envoie chercher... Merde. Son nom bordel. Aller, il avait été prononcé lors de la répartition. Ça commençait par un S… À mesure qu’elle cherchait, un autre souvenir lui revint, et elle se rappela l’avoir croisé plusieurs fois dans les couloirs et avoir entendu reprendre les gens sur son prénom, justement. Sa… Ska… Sacha. Coup d’oeil vers le garçon, espérant qu’elle ne s’était pas gourrée. Il veut le voir dans son bureau, maintenant.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9837-jaswinder-don-t-spend-your-time-on-d-list-personalitieshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9878-jaswinder-forget-the-rest-cause-i-m-the-besthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9882-jaswinder-dear-lovehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9883-jaswinder-de-jolies-marguerites-sur-le-haut-de-ses-i

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3754
Points : 5
Crédit : (c)
Année : 3ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: walk on water (Skat)   Dim 3 Déc - 20:21


walk on water
Casey & Skat

Doucement, Skat commençait à se faire à sa nouvelle vie. Poudlard ne lui apparaissait plus forcément aussi hostile. Bien sûr, il rêvait de rentrer chez lui, de retrouver son père et la chambre qu'il avait toujours connu mais l'attente n'était plus aussi insupportable qu'elle avait pu l'être à son arrivée. Sauf aujourd'hui. Le début de la journée s'était passé le plus normalement du monde, des cours à n'en plus finir et des mots incompréhensibles balancés sur un tableau noir, la craie crissante sur la surface lisse et froide qu'elle s'occupait à recouvrir patiemment... Et puis tout avait basculé vers le milieu de l'après-midi. Loin de l'habituel salle de classe qu'ils occupaient normalement à cette heure, leur professeur leur avait donné rendez-vous dans le parc, à quelques pas du Lac Noir. Le Serpentard ne s'était pas méfié tout de suite, se contentant de suivre le mouvement sans broncher, se demandant simplement pourquoi on les éloignait à ce point de leurs habitudes. Est-ce que ça arrivait souvent de faire cours dehors ? Il savait pour la Botanique puisqu'il devait se rendre dans les serres pour cela, mais ça ne le dérangeait pas de mettre les mains dans la terre et la Professeur lui semblait gentille... Mais là, hein ? Il n'y avait pas besoin d'être dehors pour apprendre il ne savait quel sortilège, qu'il s'agisse de défense, de métamorphose ou il ne savait quoi encore. Un livre et un peu de place leur avaient toujours suffi... Mais non. Évidemment que non... La sentence avait fini par tomber comme le couperet sur la tête d'un condamné : le cours, c'est dans le lac qu'il aurait lieu. L'adolescent s'était figé sur le coup. Dans le lac... Son corps s'était tétanisé. Il ne voulait pas aller dans le lac... Ça lui rappelait sa rentrée. Les barques. La menace. La peur qui grandissait face à cette eau calme.

Et tout recommençait à présent. La voix lointaine de leur enseignant ne suffisait pas à détourner son attention des menaces invisibles qui grouillaient sous la surface. Lui d'ordinaire si attentif, si consciencieux... Il se fichait éperdument de ce qui se racontait à quelques mètres à peine. Une petite voix au fond de lui chuchotait qu'il ne risquait rien, que personne ne le forcerait à se glisser dans l'eau. Ils n'avaient pas le droit de faire ça. Il ne savait même pas nager ! C'était dangereux. Lorsque son professeur s'approcha de lui, il réalisa que tout le monde s'était jeté sur les serviettes et que chacun se changeait dans des petites cabines dressées un peu plus loin. Son cœur battait à tout rompre. « Monsieur Cunningham, allez vous changer s'il vous plaît. Nous allons commencer l'exercice dans un instant. » Sa tête s'agita d'elle-même, hurlant sans un mot qu'il refusait de se plier à cet ordre. Son corps se tendit plus encore. Il désobéissait. Ce gamin qui ne vivait que pour suivre les règles qu'on lui imposait se dressait contre l'autorité. C'était l'instinct de survie qui parlait, pas vraiment lui. Le professeur fronça les sourcils. Les épaules de Skat se voûtèrent alors qu'il baissait les yeux. Les souvenirs des punitions s'immisçaient dans tout son être. « Neću to napraviti ! Ne možete me prisiliti ! » Les joues de l'adulte se teintèrent rapidement. Sûrement la frustration de ne pas comprendre ce que lui racontait ce gamin capricieux. Il devrait être content de pouvoir sortir un peu le nez des bouquins ! Si seulement il savait... « Cessez donc de vous rendre intéressant. » Le ton froid ainsi employé contre lui le laissa hébété. C'était son rôle de professeur de veiller à la sécurité des élèves, non ? Pourquoi voulait-il le forcer à se noyer ? Parce qu'il ne se faisait aucune illusion, c'était exactement ce qui l'attendait s'il rejoignait les créatures étranges et inquiétantes qui vivaient dans le lac. Désespérément, le jeune homme se mit à prier pour qu'on le sorte de là. Il se punirait pour avoir désobéi, il le promettait, mais par pitié qu'on lui vienne en aide...

Comme s'Il avait entendu son appel, un raclement de gorge se fit entendre derrière eux. L'homme et son élève tournèrent les yeux vers l'importune d'un même mouvement. Il avait beau détaillé son visage, elle ne lui disait rien. Il ne la connaissait pas. Il avait dû la croiser, sûrement, mais n'avait jamais eu l'occasion de lui adresser la parole. Son uniforme la désignait comme étant une Serdaigle. « Le directeur m’envoie chercher... » Le directeur ? Sa bouche s'entrouvrit légèrement sous l'inquiétude. Pourquoi le directeur voulait-il voir l'un d'entre eux ? Avaient-ils fait quelque chose de mal ? Qui ? Et quoi ? Il espérait que ça n'était pas Mackenzie. La sœur de son ami ne méritait pas d'avoir des ennuis avec la direction de l'école. « Sacha. » La surprise, le choc peut-être même, se lut aussitôt sur son visage pâle. Lui ? Mais il n'avait rien fait ! De son côté, l'enseignant parut gêné. « Il n'y a pas d... » Non, il n'y avait pas de Sacha dans sa classe puisque cette école s'acharnait à l'appeler Skat. La lumière se fit aussitôt. Jamais le directeur ne l'aurait appelé ainsi... « Ja sam Saša ! C'est... c'est moi. » le coupa-t-il précipitamment avant de se jeter sur son sac qui attendait au pied d'un arbre. « Il veut le voir dans son bureau, maintenant. » Elle était apparue comme un ange venu pour le sauver, pour l'arracher à l'Enfer qui commençait à s'ouvrir sous ses pieds. Le professeur avait l'air embêté par cette nouvelle mais comment pouvait-il aller à l'encontre d'une demande venant du Professeur Londubat ? « Bon... Eh bien allez-y... Mais il faudra que vous rattrapiez le cours. » Skat hocha la tête dans un geste emprunt d'hystérie avant de remettre son sac sur son épaule et de s'éloigner à grands pas du groupe qui chuchotait bruyamment derrière eux. « Le directeur il... il a pas dit vraiment il voulait voir moi, hein ? J'ai pas les problèmes... ? » Peut-être que le bruit avait couvert sa voix intimidée mais qu'importe. On n'était jamais trop prudents. Il n'avait rien fait de mal mais peut-être s'était-il, sans le vouloir, éloigné du droit chemin...
Made by Neon Demon



You know that I've got something special, I feel so lucky to be me. Some people say that I'm a princess running wild but just look into my eyes cause now you're under my spell and I'm not gonna set you free !
Jaswinder Swindlehurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1128
Points : 5
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: walk on water (Skat)   Dim 3 Déc - 22:55


❝ walk on water ❞Skat & CaseyDans un bel ensemble, le professeur et l’élève, qui lui tenait tête à en juger par le visage légèrement rouge du plus âgé des deux, se retournèrent vers elle, incités par son raclement de gorge. La brune n’avait pas entendu les détails de leur conversation mais elle imaginait sans peine l’adulte tenter d’envoyer son élève suivre le mouvement amorcé par tout le reste de la classe. Et si elle avait visé juste, ce dont elle ne doutait pas vraiment, il suffisait de voir le regard du garçon où se mélaient inquiétude et répulsion, il n’avait pas du tout envie d’obéir, au plus damn de l’enseignant. Pourquoi s’était-elle mêlée de ce qui ne la regardait pas ? Son observation de la classe l’avait distraite quelques minutes et elle avait remarqué ce jeune garçon qui lui faisait diablement penser à elle quand elle se trouvait trop près du lac. Mais pourquoi s’était-elle invitée dans l’histoire alors que rien ne l’y forçait ? Avec le temps, elle savait bien qu’elle n’était pas du genre à voler au secours des autres, encore moins quand ils lui étaient inconnus, mais il y avait de rares fois où elle ne pouvait tout simplement pas. Et il avait suffit d’une seconde pour s’imaginer à sa place, à devoir plonger dans le lac et à ne pas savoir comment le faire comprendre à l’enseignant. Les professeurs pouvaient se montrer butés et sourds aux problèmes des élèves placés sous leur sécurité. Restait encore à trouver une excuse crédible et une convocation de la part du Directeur lui semblait être la plus adaptée aux circonstances. Mais encore fallait-il se souvenir du prénom de cet élève, dont le blason indiquait qu’il était un Serpentard. Quelques secondes de blanc durant lesquelles Casey chercha désespérement son nom, se souvenant de lui à la répartition, tous les regards fixés sur son visage, toutes les attentions tournées vers lui. Elle aurait détesté ça. Être l’élément différent parmi tous les nouveaux élèves. Mais entre ce soir-là et les bruits de couloir auxquels elle ne prêtait qu’une oreille distraite, son cerveau ne parvenait pas à lier les informations différentes et c’est finalement Sasha qui franchit ses lèvres, croisant les doigts pour que ce soit bien son prénom.

Et merde, non, elle s’était trompée, l’enseignant fronçait les sourcils, le regard gêné, pendant que Casey restait impassible, se demandant comment elle allait mettre un terme à tout ça. Ça lui apprendrait, à se mêler de ce qui ne la regardait pas du tout, ni de près, ni de loin. Jusqu’à ce que la voix de l’élève de Serpentard résonne. La brune n’afficha aucune surprise, malgré la langue inconnue dnas laquelle il s’était exprimé, mais elle se demandait tout de même comment l’enseignant pouvait ne pas connaître le prénom de tous ses élèves. Elle voulait bien que Sacha soit arrivé seulement cette année mais tout de même. En fait, raison de plus. Il était le seul nouvel élève dans cette année, les professeurs devraient l’avoir rapidement identifiés. Il fallait croire que non. En tout cas, la Serdaigle haussa les sourcils, soutenant le regard toujours plus gêné du professeur, et enfonça le clou en insistant sur la convocation immédiate. Ne pas se souvenir d’un pauvre prénom, quel idiot, tout de même. Le Serpentard s’était rué sur son sac de cours, confirmant ainsi à Casey qu’il ne souhaitait qu’une chose : déguerpir le plus vite possible des abords du lac. Au moins, elle ne tombait pas comme un cheveux sur la soupe et son intervention n’allait pas faire un flop monumental. L’enseignant hésita encore quelques secondes sans inquiéter la jeune fille en face de lui. Il n’allait pas s’emmerder à vérifier la véracité des propos de Casey, elle en était persuadée, et on ne disait pas non au Directeur. Finalement, il abandonna et, dans un dernier geste d’autorité, un peu puérile aux yeux de la brune mais passons, souligna le fait que Sacha allait devoir rattraper le cours.

Casey salua d’un signe de la tête son professeur avant de tourner les talons, le jeune Serpentard marchant à grand pas. Il avait vraiment envie de dégager d’ici. Ça risquait de faire tiquer le professeur, qu’un élève soit pressé de se rendre dans le bureau du professeur, mais il allait préférer retourner à son cours que s’interroger plus sur cette petite interruption, Casey en aurait mis sa main au feu. Dans leur dos, les chuchotement ne s’étaient pas interrompus, à croire qu’ils venaient de voir débarquer un extra-terrestre. Elle leva les yeux au ciel et ce fut sa seule réaction. Ils étaient plus jeunes qu’elle, des deuxième ou troisième années à tout casser, même si elle penchait plutôt pour la première hypothèse. Entendant de nouveau la voix de Sacha, beaucoup moins forte et assurée que lorsqu’il avait parlé dans cette langue étrangère, la brune baissa les yeux. Sa syntaxe était approximative, à croire qu’il ne parlait pas anglais depuis toujours. Ce qui était peut-être le cas, après tout, s’il vivait en Angleterre ou au Royaume-Uni, il serait rentré à Poudlard en première année. Non, tu n’as pas de problème. s’empressa-t-elle de le rassurer, histoire qu’il ne commence pas à paniquer. Mais j’ai cru voir que tu n’avais pas très envie de faire cette partie pratique dans le lac... dit-elle prudemment.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9837-jaswinder-don-t-spend-your-time-on-d-list-personalitieshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9878-jaswinder-forget-the-rest-cause-i-m-the-besthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9882-jaswinder-dear-lovehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9883-jaswinder-de-jolies-marguerites-sur-le-haut-de-ses-i

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3754
Points : 5
Crédit : (c)
Année : 3ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: walk on water (Skat)   Mar 2 Jan - 20:02


walk on water
Casey & Skat

La situation avait un petit côté irréel auquel il s’accrochait désespérément. Beaucoup auraient prétendu qu’il n’était question que d’une coïncidence mais pour lui, c’était évident : Il avait entendu ses prières. C’était Lui qui avait envoyé cette fille sortie de nulle part le tirer de ce mauvais pas. Il ne lui en voulait donc pas d’avoir désobéi à l’autorité qu’Il lui avait lui-même imposé en l’envoyant ici ? Ou alors dans Son immense bonté, Il avait tout de même eu pitié de lui et avait daigné le sortir de cette sale affaire. À moins qu’Il puisse le trouver assez méritant pour ne pas lui tenir rigueur de cet écart ? Il savait qu’il ferait pénitence dès que l’occasion se présenterait, jamais le jeune homme ne laisserait une faute impunie, surtout si elle lui appartenait. Qu’importe les raisons de ce miracle, il ne perdit pas une seconde de plus près du lac et s’éloigna à grandes enjambées. Aussi grandes que ses jambes tremblantes lui permettaient. Derrière lui, ça chuchotait. Sûrement que l’irruption de l’Ange qu’on lui avait envoyée ne laissait pas indifférent ses camarades de classe. Est-ce qu’ils s’imaginaient qu’il avait fait des bêtises assez graves pour être ainsi invité à rejoindre le directeur ? À moins qu’on le voit plus encore comme le gamin bizarre qu’il était depuis son arrivée en Angleterre ? Peut-être que lui-même avait espéré une seconde qu’on veuille le voir pour quelque chose d’important… Il s’était imaginé tellement de fois, depuis la rentrée, qu’on viendrait le chercher au beau milieu d’un cours pour lui apprendre que son père était de retour et demandait à le récupérer. Tant de nuits passées à prier pour que ces retrouvailles se fassent rapidement. Peut-être que… Mais non. Bien sûr. Il n’avait pas à s’interroger. Sacha suffisait à tuer la lueur vacillante de l’espoir. Parce que Sacha n’existait pas. Sacha n’existait plus.

Durant les premiers mètres, Skat n’avait même pas fait attention à la jeune femme. Peut-être qu’elle ne le suivait plus, qu’importe. Il voulait seulement fuir, fuir au plus vite avant que son professeur ne change d’avis et ne lui remette la main dessus, le forçant cruellement à enfiler un de ces maillots assassinant la pudeur pour le pousser tout aussi cruellement dans le Lac qui l’assassinerait lui tout entier. Et puis, doucement, ces pas ralentirent, lui offrant discrètement l’occasion de se renseigner sur la vérité qui se cachait derrière tout ça. « Non, tu n’as pas de problème. » Non, évidemment. Comment aurait-il pu en avoir alors qu’il faisait de son mieux pour ne jamais déroger à la moindre règle, sage et attentif, prudent et obéissant ? Il n’y avait qu’aujourd’hui qu’il s’était entêté, qu’il aurait pu, par le plus grand des malheurs, faire perdre des points à son sablier ou hériter d’une heure de retenue méritée. Mais elle lui avait fait échapper à tout ça en plus du reste. Son arrivée ressemblait à s’y méprendre à une véritable bénédiction. « Ah ! » souffla-t-il, non sans un immense soulagement, alors que leurs pas coupaient au travers du parc, prenant définitivement leurs distances avec le lac. « Mais j’ai cru voir que tu n’avais pas très envie de faire cette partie pratique dans le lac… » L’adolescent secoua honteusement la tête, les yeux rivés sur le sol. Alors cela se voyait à ce point ? Même une inconnue qui avait dû seulement l’apercevoir de loin avait pu remarquer qu’il ne voulait pas faire ça ? Qu’en était-il alors des autres élèves, de ceux de sa classe ? Il n’avait aucune envie d’être la cible de moqueries… Est-ce que Mackenzie l’avait remarqué, elle, qu’il ne voulait pas y aller ? Et si elle le prenait pour un lâche, pour une poule mouillée ? Un haussement d’épaules chassa ses questions sans réponse. Il le saurait de toute façon bien assez tôt… Mais, à sa sauveuse, il devait la vérité. Pourquoi lui mentir alors qu’elle savait ? Si elle l’avait aidé, ça n’était sûrement pas pour le lui faire regretter… « Je sais pas faire la nage. » Sa voix n’était qu’un murmure gêné. Il était presque désolé d’avouer ainsi une nouvelle faiblesse. Il lui semblait les accumuler depuis quelques mois. Jamais jusque là il ne s’était posé la moindre question, il n’avait jamais été véritablement confronté à une quelconque difficulté… Ici, elles s’enchaînaient, ça n’avait aucune fin et il fallait malheureusement faire avec… « Le merci. Pour le sauvage du lac. » Plus l’étendue d’eau s’éloignait, plus le poids qui pesait sur les épaules du jeune homme s’allégeait. Tout allait bien. Il n’aurait pas à affronter quoi que ce soit tout de suite. Au pire, il passerait une heure de plus à travailler le sortilège, dans une salle déserte ou il ne savait trop où. Il pourrait peut-être demander de l’aide à Hadley, elle devait savoir le faire, elle ! Mais il ne serait plus question. d’eau ni de mort certaine et douloureuse. Un soupir lui échappa alors qu’il relevait les yeux vers elle. « Comment t’as appris pour le cours ici ? Et pour le besoin de l’aide ? » Skat ne savait pas vraiment ce qu’il voulait entendre… Qu’elle venait droit des cieux pour lui venir en aide ? Qu’Il avait entendu ses prières et l’avait consciemment mise sur son chemin ? Quand bien même ce serait vrai, est-ce qu’elle avait le droit de le lui dire ? Peut-être… Après tout, Il s’adressait à son père, parfois, alors pourquoi l’un de ces soldats ne pourrait-il pas s’adresser à lui…?
Made by Neon Demon



You know that I've got something special, I feel so lucky to be me. Some people say that I'm a princess running wild but just look into my eyes cause now you're under my spell and I'm not gonna set you free !
Jaswinder Swindlehurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1128
Points : 5
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Cinquième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: Re: walk on water (Skat)   Sam 6 Jan - 13:52


❝ walk on water ❞Skat & CaseyLe souvenir de son arrivée à Poudlard était un souvenir qui resterait ancré en elle éternellement. Ça avait marqué pour elle le début d’une nouvelle vie, ce n’était pas rien, une grande étape. Elle se souvenait avec une acuité déconcertante du trajet du Poudlard Express, des paysages qui défilaient alors et qu’elle pouvait encore admirer à chaque nouvelle rentrée ; de sa répartition, de ce moment qui avait semblé durer des heures alors qu’elle s’approchait du Choixpeau, moment également marqué par le fait qu’elle était tombé nez à nez avec Brooklyn, qu’elle pensait ne jamais revoir ; mais ce qui ne s’effacerait jamais et qui était un souvenir bien moins agréable que les autres, c’était la traversée du Lac Noir en barque. Tradition ancestrale pour amener les premières années à découvrir le château où ils allaient passer leur adolescence avant d’être lâchés dans le monde, ça avait été un véritable calvaire pour la brune. Pendant que ses camarades s’émerveillaient face à ces dangereux morceaux de bois flottants, réhaussés d’une lampe qui ne faisait qu’attirer l’attention sur la surface liquide sur laquelle elle se réfléchissait, elle était tout bonnement tétanisée. Elle avait été la dernière à monter sur ces engins de la mort, et elle se demandait encore comment ça avait été possible. Probablement que, à la lisière d’une crise de panique, le Garde Chasse de l’époque l’avait portée et posée dans une barque sans qu’elle ne puisse esquisser le moindre geste de protestation. Elle avait passé tout le trajet les yeux fixés dans le vide, rigide comme la glace, les doigts tellement crispés qu’ils en étaient douloureux une fois de retour sur la terre ferme. Après ça, elle avait évité ce lac de malheur, ne s’en approchant pas à moins de cent mètres, se faisant porter pâle lors du premier cours qui avait eu lieu sur ses bords. Depuis le temps, Casey avait quelque peu dompté sa peur, même si elle continuait de trouver des excuses pour ne pas avoir à faire les leçons qui se déroulaient spécifiquement dans le lac - heureusement, elles étaient peu nombreuses - et elle pouvait s’en approcher sans risquer la crise de panique. Enfin, pas trop près tout de même, elle était donc bien contente de s’en éloigner à grandes enjambées, ce qui était sans aucun doute également le cas pour le garçon devant elle. Il ne s’en éloignait pas, il fuyait littéralement. En quelques secondes, sa classe disparaissait derrière eux puis ce fut bientôt le tour du lac, au moment où Casey lui assurait qu’il n’avait aucun problème, provoquant chez lui ce qu’elle interpréta comme une vague de soulagement. Elle ne se sentait nullement désolée, cependant, d’avoir provoqué un instant de panique chez son camarade. Ayant foncé sans avoir d’idée en tête au préalable, elle avait sorti la première excuse qui lui était passée par la tête, c’était tombé sur le Directeur, et ça avait marché, c’était tout ce qui comptait. Sauf si, bien sûr, il n’avait nullement peur du lac et qu’elle s’était fourvoyé de A à Z mais ce léger doute se dissipa en un rien de temps quand elle lui fit part de son impression et qu’il la confirma en baissant piteusement les yeux sur le sol. La brune se fichait pas mal de savoir qu’il avait peur de l’eau pour une raison, quelle qu’elle soit, mais en s’imaginant une demi-seconde à sa place, elle comprit la gêne qu’il pouvait ressentir. Si quelqu’un avait percé à jour sa peur viscérale du lac, et de l’eau un tant soit peu profonde en général, elle n’aurait pas été très fière non plus. Cachant aux yeux de tous la moindre de ses faiblesses, elle ne pouvait que comprendre la honte qu’on ressentait quand l’une d’entre elles était malencontreusement dévoilée. Aussi fut-elle étonnée qu’il se confie à elle, une inconnue, d’accord, une inconnue qui venait de lui éviter un moment sans aucun doute désagréable, mais une inconnue tout de même. Étonnée mais également amusée de se rendre compte qu’ils étaient dans la même situation tous les deux, et qu’il semblait en être aussi gêné qu’elle si elle avait du l’avouer à quelqu’un. Moi non plus lâcha-t-elle d’un ton neutre, comme si c’était parfaitement naturel, dans une volonté plus que rare venant de Casey de réconforter son camarade, de lui faire dédramatiser la situation, du moins. Elle n’en avait jamais parlé à personne et pourtant, elle le faisait, là, se confortant dans l’idée qu’il n’allait pas le répéter à tout le château et que, dans le pire des cas, elle ferait ce qu’elle faisait le mieux : elle ignorerait les rumeurs. Ça n’a qu’à rester entre nous. Qu’il se rassure de son côté, elle n’allait pas en parler au premier venu. Qui est-ce que ça pouvait bien intéresser, franchement ? À par les nombreuses pestes en devenir qui se délecteraient sûrement de connaître le point faible de quelqu’un ?

Ses remerciements lui firent hausser les épaules, désinvolte. Assez peu à l’aise avec la reconnaissance d’une manière générale, elle préférait l’accueillir comme elle le faisait pour de nombreuses choses : avec indifférence. Maintenant que sa classe était derrière eux et qu’ils traversaient le lac, elle pouvait même presque se convaincre qu’elle n’avait rien fait du tout, rien de très extraordinaire en tout cas. Mis à part que Sasha semblait vouloir en parler et comprendre comment elle avait su qu’il avait besoin d’un coup de main. Haussant une nouvelle fois les épaules, un signe chez elle quand elle voulait diminuer l’importance de quelque chose, elle baissa les yeux vers son camarade. Si elle était rentrée directement au château après son cours, si elle n’avait pas fait un détour pour se promener un peu et profiter de beau temps, il serait sûrement entrain d’enfiler un maillot de bain ou de faire une crise de panique. C’était le pur hasard qui avait fait que leurs chemins s’étaient rencontrés et qu’elle avait pu l’aider, hasard encore plus grand puisque Casey avait tendance à ne s’occuper que d’elle et à ne guère se mêler des affaires de ses camarades. Cette fois-ci avait fait exception, sûrement parce qu’elle s’était retrouvée dans ce garçon tétanisé face au lac. Je me promenais simplement et j’observais ta classe quand j’ai remarqué que tu n’avais pas l’air aussi heureux que les autres de ce cours en extérieur. J’ai compris parce que j’aurai pu avoir la même réaction à ta place, j’imagine. C’était assurément ça, en réalité, même si Casey était très observatrice de manière générale et douée pour déceler les pensées derrière les expressions corporelles, si elle aait aussi bien saisi ce que ressentait son camarade sur l’instant, c’était bel et bien parce que, dans une situation similaire, elle aurait été comme lui.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: walk on water (Skat)   

Revenir en haut Aller en bas
 
walk on water (Skat)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: