AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours n°1 des 6ème années - les Inferi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8747-professeur-john-mandrake-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8756-liens-de-john-mandrake#194989http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8755-demandes-de-rp-pour-john-mandrake#194986http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8753-boite-aux-lettres-john-mandrake#194983http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8754-hiboux-express-de-john-mandrake#194984

Arrivé(e) le : 11/11/2017
Parchemins rédigés : 56
Points : 8
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Lun 13 Nov - 19:36

Ce premier cours de défense contre les forces du mal s'adressant aux sixième années a pour but d'aborder le sujet assez controversé des Inferi. Ces créatures magiques - des cadavres réanimés par la magie noire, furent utilisés en grand nombre par de puissants sorciers maléfiques par le passé. Encore actuellement il peut arriver de tomber sur ces serviteurs dénués d'intellect et de sentiments - de vraies machines à tuer, et s'en débarrasser n'est pas une mince affaire. Ils pullulent dans le cercle des pratiques de la magie noire car c'est une main d'oeuvre souvent efficace pour les plus vils personnages.

________________________________________


John était assis derrière son bureau comme à son habitude. Il l'avait placé près d'une fenêtre qui apportait la lumière sur les différents parchemins posés sur son plan de travail. Enfin, ce n'est pas la raison principale... Le fait est que le professeur Mandrake appréciait tout particulièrement de se griller une cigarette moldue avant de commencer son cours. Une sorte d'antistress personnel si vous préférez. Sa veste de costume reposait délicatement pliée sur le dossier de son siège, il était vêtu d'une chemise classique avec une cravate noire et semblait absorbé par la lecture de ses divers papiers. Son regard bleu clair parcoure les différentes lignes écrites à l'encre de chine avec précision et son doigt tapote régulièrement sur le bois du bureau, le son résonnant dans la pièce au rythme d'une horloge parfaitement calibrée. La seule note irrégulière qui vient troubler l'ensemble c'est son souffle tirant sur sa cigarette ou recrachant la fumée à son bon vouloir. Une espèce de nuage grisâtre flotte au-dessus de lui et malgré la fenêtre ouverte elle persiste et essaie de se maintenir dans la salle de classe. À cette fumée vient se mêler l'odeur du café, Mandrake n'a toujours pas touché à sa tasse...

Alors que la sonnerie annonçant l'heure des cours résonne dans les couloirs de l'édifice, John range ses parchemins et sort sa baguette accrochée comme d'habitude à sa ceinture. Il inscrit l'intitulé du cours sur le tableau ainsi que son nom - c'est sa première année à Poudlard en tant que professeur après tout, puis il récupère sa veste après avoir d'un autre geste de sa baguette éjecté la fumée de cigarette restante vers l'extérieur.

La salle de classe de Mandrake est plutôt sobre. Elle est loin de celle d'un Gilderoy Lockhart, toute en exubérance et à la pointe du ridicule non non... Loin de là. Elle n'est pas vide pour autant elle est simplement à son image d'ancien Aurore: parfaitement organisée et rangée à la manière d'un militaire. Chaque chose à sa place et chaque chose a son importance. Le superflu passe à la trappe et seul l'essentiel trouve un emplacement dans cette pièce. Les bibliothèques regorgent de livres sur la défense contre les forces du mal en plusieurs exemplaires - le nombre est identique à celui de places de la pièce. Aucune décoration superflue: le moindre tableau, cadre ou objet sert aux démonstrations de sortilèges et à expliquer le fonctionnement de diverses créatures dangereuses.

La porte de la salle de classe s'ouvrit, les élèves venaient s'installer pour suivre leur leçon. John se tenait près de son tableau, les mains dans le dos et ses yeux parcourant les différents visages peuplant sa salle de classe pour les prochaines heures à venir.


- Je vous souhaite la bienvenue à tous, je suis le professeur Mandrake. Je vais vous enseigner la Défense contre les forces du mal à partir d'aujourd'hui. Le cours de sixième année concernera "Les Inferi".

Il marqua un petit temps de pause pour laisser aux jeunes gens le temps de tout assimiler d'un coup, après tout c'était son premier jour autant ne pas brusquer directement !

- Si vous n'avez pas la moindre question, nous pouvons commencer. Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'est un Inferius?




" Le feu couve dans une âme plus sûrement que sous la cendre "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6244-archibald-milo-de-baskerville-je-t-aime-bien-mais-en-cas-de-danger-je-te-sacrifie-directhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6295-archibald-milo-de-baskerville-le-titre-qui-tuehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6331-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6332-express-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrier

Arrivé(e) le : 05/01/2012
Parchemins rédigés : 5635
Points : 9
Crédit : Thomas Brodie-Sangster crédit : KIDDO. ♥
Année : 6ème année (16 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Brooklyn ♥ Anoushka ♥ Naïa ♥ Blake

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Mer 15 Nov - 22:32


❝ Cours n°1 : Les Inferi ❞Milo
Nous étions déjà en Novembre alors que j'avais encore parfois la sensation que la rentrée ne datait que d'hier. Tout était encore si étrange malgré les deux mois passés et j'avais un peu peur que ça n'irait pas en s'arrangeant. Moi qui avais espéré, vainement visiblement, qu'on allait pouvoir oublier, aller de l'avant et mettre l'épisode de l'an dernier dans les vieux souvenirs oubliés, il faut croire que j'avais bien tort. Visiblement la direction n'était pas prête à nous laisser nous reposer, prête à nous apprendre à nous défendre en cas d'une nouvelle attaque, ce qui m'inquiétait un peu. Devons-nous craindre d'une nouvelle attaque ? Est-ce que l'événement d'Halloween était un coup des Mangemorts ? Je n'y ai pas participé, heureusement, mais j'ai entendu beaucoup de choses sur le sujet. Visiblement ça a été horrible, des gens sont morts dans cet événement et tout le monde - ou presque - en est ressorti traumatisé. Je connais le principe de cette fête mais je pense qu'il y a des limites à tout, surtout après les événements de l'an dernier. Alors oui, personne n'est véritablement mort ce soir là, ce n'étaient que des illusions. Mais ça ne change rien au traumatisme que ça a engendré derrière. Je ne comprends pas trop leur délire et j'avoue ne pas avoir envie de découvrir que tout ça était purement volontaire. Dans quel monde vivons nous ? Devons craindre encore pour nos vies ? Pourquoi ne pouvons-nous pas aspirer à une vie plus paisible et plus sûre ? Qu'avons-nous fait pour mériter ça ? Et surtout, combien de temps tout cela va-t-il durer ? Plus je pense à ça et plus j'ai peur. Je dors moins depuis quelques jours, brogeant toute cette histoire. Et si ... ? Et si on subit une nouvelle attaque ? Et si nos vies seront de nouveau en danger ? Qu'est-ce que je fais ? Je ne les laisserais pas lui faire du mal. Mais je crois que je ne supporterais pas non plus de faire de nouveau du mal aux autres. Triste dilemme que celui-ci. Et l'an prochain ? Et si on se faisait attaquer que l'an prochain ? Je n'aurais plus Dan à mes côtés. Et si on était de nouveau prisonnier des Mangemorts ? Qui me soignera ? Qui m'aidera à garder la tête hors de l'eau ? Et si je ne m'en sortais pas ? ... Et si ... ?

C'est à peu prêt dans cet état d'esprit que je me suis levé en ce mercredi matin. Je sais que je vais devoir parler de mes doutes et de mes craintes à Dan mais j'ai peur de lui causer du soucis pour rien. Peut-être que tout ça, ce n'est que de la prévention et qu'au final on ne craint rien. Ou alors qu'ils ont décidé de ne pas vouloir renouveler les erreurs du passé en incluent dorénavant des ateliers de défense, d'attaque et de survis au programme. J'essaye d'arrêter de penser à tout ça et tâche de ne pas arriver en retard à notre premier cours de DCFM. Un nouveau professeur est venu augmenter les rangs du personnel de l'école. Un ancien auror selon les rumeurs. Qui est-il ? Je ne saurais trop le dire, mais on allait vite le découvrir. Je fus dans les premiers à entrer en classe. Je m'installais au milieu, ni trop près, ni trop loin, histoire de me fondre dans la masse des élèves. Je n'arrive pas à savoir si je vais l'apprécier ou pas, je crois que c'est encore un peu tôt pour le dire. Il se présente et nous annonce le sujet du cours. Ok, donc on commence fort. Quand il demande ce qu'est un inferius, je lève la main. "Un inferius c'est un cadavre qui est ramené à la vie via la magie noire et qui est contrôlé par le mage noir qui l'a créé." Explication somme toute sommaire mais qui résumé bien la situation. Je ne connaissais pas des masses le fonctionnement de tout ça parce que ça ne m'a jamais intéressé. Rien que l'idée de penser à la magie noire me donne des sueurs froides. Si j'avais espéré qu'aller en cours aller me changer les idées et me rassurer, c'était pas gagné !

©️ 2981 12289 0



Archibald Milo de Baskerville
“Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.” Kundera Milan ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 502
Points : 14
Crédit : Liu (Vanessa Hudgens)
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Dim 19 Nov - 16:18

DCFM n°1 : Les Inferi

feat. Cruz & les sixièmes années

Mercredi matin. D'après l'emploi du temps des sixièmes années, le premier cours de la journée se révélait être la Défense Contre les Forces du Mal. Une matière que Cruz appréciait, bien que cela ne soit pas sa préférée. Comme à son habitude, la jeune femme était arrivée devant la salle de cours avec une dizaine de minutes d'avance. Ils allaient faire la connaissance de leur nouveau professeur, il fallait donc marquer des points dès le début. En effet, les élèves n'avaient pas eu cours de DCFM depuis la rentrée, faute de professeur. Comme si la malédiction du poste était revenu, comme au temps de Voldemort. Les sorciers de la nouvelle génération, qui n'avaient pas connu cette sombre époque, osaient appeler le mage noir par son nom. Qui plus est, ils avaient eux aussi eu droit à un méchant dans leurs locaux, l'année dernière. Autant craindre un seul vilain à la fois, si possible. L'évènement d'Halloween, une sombre blague qui n'avait fait rire personne, était encore présent dans toutes les têtes. Comme s'ils n'avaient pas déjà assez souffert l'année dernière. Comme si leur faire croire qu'ils allaient mourir dans d'horrible circonstances était hilarant. Plus Cruz passait du temps dans cette école et plus elle se demandait selon quels critères le personnel enseignant était recruté. Elle allait bien voir à quoi ressemblait donc ce fameux nouveau professeur. En espérant que ce ne soit pas un incompétent ni un illuminé, ils avaient déjà assez perdu de temps comme ça.

La porte de la salle s'ouvrit une dizaine de minutes avant le début du cours. Cruz rentra parmi les premières et s'installa au premier rang, comme toujours. Elle gardait la place à côté d'elle pour Narcissa, comme à leur habitude. Les deux jeunes femmes avaient pris sensiblement les mêmes cours, aussi elles se mettaient quasiment tout le temps l'une à côté de l'autre. Surtout que Narcissa n'avait pas beaucoup d'autre choix puisque tout le monde la détestait pour son rôle dans le règne de Blackman. Cruz observa la salle dans laquelle elle se trouvait, tandis qu'elle sortait ses affaires. La pièce était décorée sobrement et son aménagement était pratique, pile l'idée que Cruz se faisait d'une salle où l'on enseignait la Défense Contre les Forces du Mal. Quant au professeur, il était tout aussi sobre que la pièce. Pour l'instant, Cruz n'avait pas d'avis sur lui et préférait attendre de le voir en exercice. Le professeur prit la parole dès que tous les élèves eurent pris place et se présenta comme étant le Professeur Mandrake avant de leur annoncer que le cours du jour portait sur les Inferi. Au moins, on rentrait dès le début dans le vif du sujet. Cela plaisait à la jeune femme. Comme première question, Mandrake leur demanda ce qu'était un Inferius. Facile, surtout quand on avait déjà lu le livre de cours. Milo fut plus rapide que Cruz est donna une définition sommaire mais exacte de ces cadavres contrôlés par la magie noire. Il y avait encore des choses à dire, c'est pourquoi Cruz leva à son tour la main. « Un Inferius est insensible à la douleur et aux émotions. Il n'a aucun libre arbitre et ne peut agir que pour exécuter les ordres de son maître. Sa seule faiblesse, et donc le seul moyen de le détruire, est le feu. » La jeune femme avait précisé un peu la définition de Milo mais elle savait qu'il restait encore de nombreuses choses à développer sur le sujet. Peut-être l'occasion pour Narcissa de montrer sa science ? Mieux valait se faire discrète pour un premier cours, pensait Cruz. Elle aurait tout le loisir de passer pour une Miss-Je-Sais-Tout au fur et à mesure des cours.

made by guerlain for bazzart



Cruz V. Rosewood
Family isn't always blood. It's the people in your life who want you in theirs. The ones who accept you for who you are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/11/2013
Parchemins rédigés : 1287
Points : 6
Crédit : CHAMPAGNE MAMI & tumblr ♥
Année : 6ème année (16 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Milo ♣ Snow ♣ Naïa

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Lun 20 Nov - 21:52


❝ Cours n°1 : Les Inferi ❞Anoushka
Je n'avais pas envie d'aller en cours de DCFM, il était devenu en quelques mois le cours que je détestais le plus. Avec tout ce qu'il s'était passé l'an dernier, je ne voulais plus entendre parler de danger, de menace, de monstres ou autre. Je voulais juste qu'on nous foute la paix, une bonne fois pour toute. Oui, je suis consciente que de ne pas parler du danger ne va pas le faire disparaitre et que de jouer les autruches ne va pas beaucoup m'aider. Oui, je suis consciente qu'il est important d'en parler et de savoir comment se défendre. Mais est-ce que vous avez l'impression que tout ce qu'on a appris en cours les années précédentes nous ont vraiment aidé ? Parce que moi non. Alors en quoi cette année serait différente ? J'ai bien consciente que l'école fait au mieux pour nous préparer au pire, mais c'est justement ça que je lui reproche. Je veux qu'on me foute la paix, je veux qu'on me laisse me reconstruire, je veux avancer et non plus vivre dans le passé. Sauf que je ne le peux pas, puisqu'on me force constamment à me rappeler des souvenirs que je n'ai plus ou plus en accès libre en tout cas. Nous sommes en Novembre et je n'ai que peu de souvenirs de ce qu'il s'est passé l'an dernier. Ils reviennent par petit bout, lentement, mais c'est épuisant de lutter contre le monde entier. Parfois j'aimerais tout laisser tomber et arrêter de vouloir me rappeler. Peut-être que les autres ont raison et que ça ne sert à rien de se rappeler, c'est peut-être pas plus mal que je ne me souvienne pas finalement. Mais en même temps c'est ultra frustrant de ne pas se souvenir. Alors me voilà coincée entre l'envie de tout arrêter et de baisser les bras et l'envie d'avancer, coût que coût.

Je pourrais sécher les cours de DCFM. Je pourrais me rendre à l'infirmerie, prétextant un malaise à cause d'un souvenir. L'infirmier est tellement sympa qu'il me croira ou fera semblant. Mais je sais aussi que ça ne pourra pas durer éternellement et que je ne pourrais pas me contenter d'arrêter les cours qui me déplaisent comme ça. Il arrivera bien un moment où on me demandera des comptes et je suis persuadée que ma mère se fera un plaisir de me remettre les pendules à l'heure si elle apprenait que je sèche. Alors me voilà, parmi mes camarades de 6ème année, à pénétrer dans la salle de cours, sans entrain, pour rejoindre une place de libre. J'ignore ce qu'il nous attend aujourd'hui, mais je ne suis pas des masses enjouée. Le seul point positif c'est que le professeur n'a pas l'air vilain du tout. Un peu étrange, je dois bien l'avouer, mais au vu de la matière, on ne s'attend pas trop à autre chose finalement. Il se présente très rapidement et rentre directement dans le vif du sujet. Les inferi. Merveilleux, cours glauque donc, pour commencer c'est PAR-FAIT. Le préfet des Poufsouffle se lance le premier avec une définition assez sommaire mais juste. La préfète des Serpentard rajouta quelques informations en plus. J'appréciais les deux élèves qui avaient levé la main, par contre je ne comprenais toujours pas ce que pouvait faire Cruz avec Narcissa, ça, ça me dépassait. Je levais la main à la suite de Cruz pour rajouter quelques informations. "On reconnaît un Inferius à ses yeux blancs au regard flou sans vie et enfoncés dans leurs orbites et son corps est squelettique et sa peau émaciée et blafarde." Rien de bien extraordinaire, mais ça ne fait jamais de mal de rappeler à quoi ressemble un inferius.

©️ 2981 12289 0




Nature sauvage
©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4105-danni-cooper-termine]Présentationhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4112-danni-cooper-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4113-les-aventures-de-dannihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4114-courrier-pour-danni-cooperhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4115-les-hiboux-express-pour-danni-cooper

Arrivé(e) le : 14/11/2014
Parchemins rédigés : 2693
Points : 5
Crédit : Google
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Joanne et Wendy

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Mer 22 Nov - 19:15

    Le cours de Défense contre les Forces du Mal avait toujours été un cours à la fois craint et attendu par Danni. Elle aimait cette matière, ce qui était logique, sinon elle ne l'aurait pas gardée en option, mais son problème restait encore et toujours le même : son manque de confiance en elle la bloquait parfois pour réussir des sorts. Les Forces du Mal, ce n'était quand même pas rien et il fallait être sûr de soi pour parvenir à se défendre contre ça. Et puis pour la même raison qu'en cours de sortilèges, elle avait parfois du mal à prononcer les formules à cause de son bégaiement, ce qui l'handicapait un peu face à la réussite de ses sorts. Danni avait donc encore du mal mais elle ne renonçait pas.

    Cela dit, depuis la "fête" d'Halloween qui n'avait eu de fête que le nom, Danni luttait de nouveau contre ses cauchemars et le manque de sommeil altérait sa concentration et son moral. Elle était fatiguée mais se répétait sans cesse que tout ça n'était rien comparé à ce qu'elle avait vécu l'an dernier alors elle allait de l'avant et continuait de faire ce qu'elle avait à faire.

    C'est donc avec une petite mine fatiguée mais déterminée qu'elle entra dans la salle de classe sobrement mais efficacement aménagée. Danni alla s'asseoir à côté d'Anoushka et sortit ses affaires après l'avoir saluée. Le nouveau professeur était aussi sobre que sa salle de classe mais après tout, elle trouvait que ça collait plutôt bien à la matière enseignée.

    Danni sortit un parchemin et nota le titre du cours, laissant pour l'instant les autres élèves répondre à la question du prof. Elle avait lu quelques chapitres sur les inferi mais n'avait pas encore approfondi l'étude de ces créatures maléfiques. Étudier la magie noire n'était pas vraiment ce qui allait leur remonter le moral mais visiblement, tous les cours étaient plus ou moins dirigés pour l'idée d'une éventuelle attaque. Tout ça commençait à être lourd à supporter et l'esprit de Danni s'égara un instant sur le prochain entraînement de Quidditch. Elle avait besoin de s'évader un peu, même si ce n'était qu'en pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7892-matrim-with-the-beast-inside-theres-nowhere-we-can-hide-u-c#177483http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7913-matrim-stop-i-m-already-dead#177786http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7926-matrim-disponible#177863http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7927-matrim-u-chttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7928-matrim-u-c#177865

Arrivé(e) le : 27/05/2017
Parchemins rédigés : 312
Points : 8
Crédit : meblang (ava) - robbie wadge
Année : sixième année (seize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: perrin s. o'riordàn & sage s. sinclair

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Sam 2 Déc - 3:39


premier cours ;
les inferi
matrim & les autres

It is my job to arm you against the foulest creatures known to wizardkind. You may find yourself facing your worst fears in this room. Know only that no harm will befall you whilst I am here. I must ask you not to scream. It might provoke them.
L’année scolaire avait commencé avec des trous assez considérable dans le personnel. Sans doute que les événements de l’an dernier ne laissait pas grand envie de venir enseigner la magie à une bande d’adolescents perturbés psychologiquement et avec des hormones en fusion. Pourtant cet homme, ce Professeur Mandrake qui prenait possession des cours de défense contre les forces du mal à partir de novembre avait eu le courage de venir jusqu’à nous. À ce que la rumeur racontait, il était un ancien auror. Il avait plutôt l’allure des mages noirs que des chasseurs de mages noirs, mais nous verrons bien ce qu’il en était en temps voulu. Pour le moment, je savais seulement que je devais laisser mes devoirs de côté pour me rendre à son premier cours. Je ne le laissais pas paraître, mais j’étais largement intrigué à découvrir ses compétences. Après le professeur Breckenridge, nous n’avions pas eu beaucoup de chance. Un type avait débarqué un jour, le Professeur Cooper, mais il était reparti presque aussi rapidement. Allez savoir pourquoi. Peut-être que c’était Blackman qui l’avait fait disparaître… Quoi qu’il en soit, ce Mandrake n’était pas là lui quand nous avions eu droit à la dictature à la Menesis Blackman aux tendances nazis et l’ego tellement surdéveloppé. Des étudiants n’ayant même pas terminés leurs études c’étaient chargés de se dresser contre les néo-mangemorts et leur marionnettiste. Il en faudrait beaucoup à ce Mandrake pour arriver à gagner le respect de ces “rebelles”.

Arrivé dans la salle de classe, je pris place dans le fond posant mon sac à même la table, mes fesses sur une chaise. Je ne fis pas trop attention à la présence ou non de mes amis, le professeur attirant à lui seul mon attention. Je le détaillai mentalement alors qu’il se tenait là, devant la classe, tentant de percer mentalement au travers son image sombre. « Je vous souhaite la bienvenue à tous, je suis le professeur Mandrake. Je vais vous enseigner la Défense contre les forces du mal à partir d'aujourd'hui. Le cours de sixième année concernera "Les Inferi". », annonça le professeur Mandrake sans détour. En tout cas, on pouvait bien apprécier que cet homme là, il aimait entrer dans le vif du sujet. Pas question de passer par quatre chemin. Il déclarait son sujet d’étude du premier cours de l’année avec autant de douceur qu’un boucher coupant une pièce de viande. Ça me plu, d’une certaine manière, de ne pas avoir à écouter un unième professeur allonger les présentations, tourner autour du pot. « Si vous n'avez pas la moindre question, nous pouvons commencer. Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'est un Inferius? » Des questions, j’en avais quelques unes, mais aucune qui ne soient pressantes dans l’immédiat. Je me calai donc confortablement dans mon siège attendant les réponses de mes camarades à la question posée. Milo. Saint Milo fut le premier à lever la main nous offrant une performance des plus minables. Une description des toutes plus sommaire que n'importe quel enfant issus d’une famille de sorcier aurait été en mesure de faire. En même temps, il ne fallait pas s’attendre à beaucoup plus de la part de ce dernier. Il était toujours aussi minable, peu importe le domaine. Enfin, excluant celui où ça consistait à pleurer et avoir l’air misérable en public. Dans ce domaine là, il était le roi ! Je n’arrivais pas à assimiler comment il pouvait se montrer aussi faible au quotidien devant les autres. Heureusement pour lui et son affreuse réponse, Cruz lui vint en aide en ajoutant quelques points. « Un Inferius est insensible à la douleur et aux émotions. Il n'a aucun libre arbitre et ne peut agir que pour exécuter les ordres de son maître. Sa seule faiblesse, et donc le seul moyen de le détruire, est le feu. » C’était pas si mal, mais pas encore complet. Allait-il falloir faire le travail à leur place ? Anoushka se décida à lever la main à son tour venant ajouter une description physique de la créature. Au final, on avait un ensemble un peu plus complet, mais pas encore parfait. Est-ce que j’interviens ? Non. Autant rester discret le premier cours question de tester ce nouvel enseignant qui est désormais nôtre. Nous verrons s’il est à la hauteur de Breckenridge senior...
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8747-professeur-john-mandrake-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8756-liens-de-john-mandrake#194989http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8755-demandes-de-rp-pour-john-mandrake#194986http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8753-boite-aux-lettres-john-mandrake#194983http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8754-hiboux-express-de-john-mandrake#194984

Arrivé(e) le : 11/11/2017
Parchemins rédigés : 56
Points : 8
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Ven 8 Déc - 15:36

Le premier à lever la main est un élève de la maison Poufsouffle. A. Milo de Baskerville. Cette dernière aurait été parfaite si le jeune homme n'avait pas formulé de cette manière. "Ramené à la vie" pour un Inferius, c'est un poil trop fort... Mais en soi, la description n'est pas totalement erronée... C'est bien l'œuvre de la magie noire et le contrôle de cette dernière nécessite d'ailleurs des ressources incroyables - ainsi que beaucoup de préparation. John le laissa terminer avant de compléter le propos de son étudiant.

"Un Inferius c'est un cadavre qui est ramené à la vie via la magie noire et qui est contrôlé par le mage noir qui l'a créé."

Il répondit sur un ton assez neutre, ni agressif ni enjoué. Difficile de dire ce que pensait le professeur d'une réponse incomplète ou incorrecte au premier coup d'œil. Il va de soi que Mandrake aime l'exactitude, mais l'ex-Auror ne voulait pas braquer ses élèves dès le début avec son caractère de chien et sa tendance à être tout le temps pointilleux. D'ou se ton et cette expression emprunts de neutralité.

- Ramener à la vie est un peu fort. C'est effectivement un cadavre mais ce dernier est simplement contrôlé, animé comme une marionnette. Et oui, c'est bien de la magie noire.

Dans certains de ses cours, il expliquait qu'avant tout l'intention du magicien définissait la nature d'une magie. Si elle était neutre, blanche ou noire. Celle utilisée pour la réanimation des Inferi est l'une des rares exceptions comme les impardonnables par exemple... Peu importe l'intention du magicien: animer un Inferi est dangereux, mais également immoral. La plus grande crainte du ministère concernant ces créatures est bien évidemment que quelqu'un reproduise les horreurs de Lord Voldemort lors de sa première ascension: une armée d'Inferi. La seconde personne à prendre la parole dans la classe fût Cruz V. Rosewood, une élève de Serpentard. Enfin quelqu'un de sa maison qui ne papotait pas pendant les leçons. Il commençait presque à perdre espoir pour la maison de son enfance vert et argent.

- Un Inferius est insensible à la douleur et aux émotions. Il n'a aucun libre arbitre et ne peut agir que pour exécuter les ordres de son maître. Sa seule faiblesse, et donc le seul moyen de le détruire, est le feu.

Là, on avait du détail et un point essentiel à connaitre sur ces créatures.

- 10 points pour Serpentard. En effet le feu est le seul moyen efficace connu contre ces créatures. Il n'est pas impossible qu'on puisse s'en débarrasser autrement, mais le feu reste la solution idéale. Nous y viendrons plus tard. Concernant son comportement vous avez également vu juste: un Inferius ne ressentira aucune douleur, aucune émotion et sera complètement incapable de faire preuve d'initiative. Ce n'est qu'un cadavre, utilisé tel un pantin.

Ce fût au tour de Anoushka N. O'Nyme. La Gryffondor apporta des précisions sur les créatures afin de pouvoir les différencier avec précision d'un être humain classique. Bon, de ce côté-là il fallait être sacrément aveugle pour ne pas voir la différence...!

"On reconnaît un Inferius à ses yeux blancs au regard flou sans vie et enfoncés dans leurs orbites et son corps est squelettique et sa peau émaciée et blafarde."

Mandrake acquiesça en silence, observant le reste de la classe. Daniela Cooper, Matrim Sevenoaks-Newton et le reste des élèves ne disaient rien. Attendant probablement d'autres rebondissements afin de donner leur avis. Le professeur fit tourner le tableau vers ses élèves et la craie blanche s'agita comme par magie après un petit coup de baguette. Les informations déjà données lors de l'échange avec les étudiants s'inscrivirent toutes seules et un complément fit son apparition lorsque l'Ex-Auror reprit la parole.

- Un Inferius malgré sa condition physique qui semble désastreuse peut être assez difficile à maîtriser sans magie. La magie noire qui l'anime augmente grandement sa force et la créature n'hésite pas à mordre, griffer, arracher pour arriver à ses fins. Le magicien qui décide d'en créer un doit - au-delà de tous les sortilèges que vous n'apprendrez clairement pas dans cette salle, exprimer ses ordres et ses directives de manière éligibles, sans la moindre faute. Auquel cas le maitre risque de se faire attaquer ou de provoquer une attaque quand il n'y a pas lieu d'en avoir. Le pire étant de rendre la créature totalement incontrôlable dans la nature. C'est pourquoi ces choses furent principalement utilisées pour défendre des trésors ou des tombes.

John marqua un temps de pause pour que ses élèves puissent suivre, posant son regard un instant sur son coffre qui laissa échapper un bruit sourd peu rassurant. Ça, c'était pour la suite du cours... Pas maintenant. Le professeur s'y dirigea normalement, vérifiant bien les verrous puis il reporta son attention sur la classe comme si de rien n'était. L'objet était à un ou deux mètres à peine du premier rang et en plus du bruit sourd on aurait presque entendu un râle, une plainte. Mais le ton autoritaire de leur enseignant ne laissa pas de place aux questions inutiles.

- Dans l'Egypte Antique, les pharaons se faisaient enterrer avec leurs richesses dans leurs immenses tombeaux... Il n'était pas rare qu'on "momifie" des serviteurs pour que lors de son passage dans le royaume des morts il puisse faire appel à eux pour subvenir à tous ses besoins dans sa seconde vie. Une croyance étrange, non...? Certains archéologues eurent de sacrés surprises en voulant pénétrer divers tombeaux sans préparation adéquat. D'aussi loin que je me souvienne il s'agit de la première apparition des Inferi dans l'histoire. Ont put alors estimer que bien après la mort du lanceur, le sort peut rester actif et protéger pleinement le cadavre à travers les âges.

On pouvait sentir que malgré un ton assez sec et son apparence plutôt rigide le professeur appréciait donner ce petit cours d'histoire en plus de celui de Défense contre les forces du mal. Les deux matières sont liées et apprendre des erreurs du passées est indispensable pour ne pas les répéter.

- Leurs ordres sont bien évidemment différents de ceux imposés par Lord Voldemort à ses cadavres ambulants. Il s'agissait avant tout d'un acte religieux pour ce peuple. La plupart ils étaient volontaires. C'est l'abus et les intentions mauvaises qui en ont fait un sort si tristement célèbre aujourd'hui. Heureusement, leur point faible fût rapidement découvert: le Feu. Qui peut me dire ce qui en fait des victimes idéales face à cet élément - mais ce qui rend tout de même son utilisation difficile face à eux...?

John se remémorait ses livres d'histoires. En plus de la Défense contre les forces du mal il appréciait énormément les histoires des magiciens du passé. Beaucoup développèrent des techniques inédites et mirent en pratique des sorts autrefois impensables. À propos des Inferi, Il se remémora cet l'incident qui survint lors de l'ouverture d'une tombe Égyptienne au début des années 1900. L'identité du défunt restait inconnue et l'édifice avait subi beaucoup de dégâts au fil du temps. Personne ne l'avait entretenu, il était donc impossible de lire les hiéroglyphes d'avertissements ou toute autre information utile comme un nom par exemple. La configuration du bâtiment était particulière puisque l'architecte avait installé une sorte de canalisation qui rendait la tombe impossible à explorer lorsque le Nil était à crue. Ce que personne n'avait prévu cependant fut l’effondrement d'une galerie causant ainsi un point d'eau permanent dans l'enceinte. Les Inferi étaient noyés et donc leur résistance au feu fût grandement accrue lors du face à face avec les archéologues. Cette expédition resta connue comme étant la plus irresponsable du monde archéologique. Les cadavres avaient réussi à fuir la tombe en tuant les visiteurs indésirables et atteignirent le camp des chercheurs avant d'être enfin neutralisés par les autorités. Inutile de parler de l'étendue des dégâts et des pertes humaines à ce moment, non...?

Inferius vient du mot latin Inferus, signifiant "placé en dessous". Son pluriel, Inferi signifie quant à lui: "enfers". Cette appellation a fait son apparition bien après l'Egypte Antique, lorsque les magiciens n'y voyaient plus que des soldats, des êtres pouvant accomplir leurs basses besognes. Il n'y avait plus de traitement des cadavres selon les instructions des prêtres, plus d'embaumements, ni de prières ou d'ornements funéraires. Seulement un esclavage sans pudeur ni morale et emprunt uniquement de sauvagerie. Si John appréhendait toute forme de magie noire, celle animant les Inferi l'intriguait énormément. Il aurait tout donné pour voir l'un de ces "protecteurs" de tombe. Alors qu'il attendait une réponse d'un des élèves son coffre fit de nouveau du bruit, mais cette fois il jugea inutile de revérifier: le verrou tenait. Son regard se contenta d'observer les 6ème années tour à tour, certains intrigués par le coffre d'autres absorbés par la leçon.


Spoiler:
 




" Le feu couve dans une âme plus sûrement que sous la cendre "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 502
Points : 14
Crédit : Liu (Vanessa Hudgens)
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Sam 6 Jan - 21:47

DCFM n°1 : Les Inferi

feat. Cruz & les sixièmes années

Une fois qu'elle eut fini de déverser le contenu de son savoir, Cruz attention patiemment que quelqu'un vienne compléter sa réponse. Elle savait qu'elle n'était pas exhaustive aussi la Serpentard s'attendait à ce que Narcissa ou peut-être Matrim s'empresse de rajouter quelque chose. Cependant, ce fut Anoushka qui leva la main pour rajouter des détails sur l'apparence d'un Inferius. Cruz opina de la tête mais ne nota pas, préférant attendre l'approbation de leur nouveau professeur. Ce dernier reprit la parole pour valider ou, dans le cas contraire, corriger les réponses de ses étudiants. « 10 points pour Serpentard. En effet le feu est le seul moyen efficace connu contre ces créatures. [...] Concernant son comportement vous avez également vu juste: un Inferius ne ressentira aucune douleur, aucune émotion et sera complètement incapable de faire preuve d'initiative. Ce n'est qu'un cadavre, utilisé tel un pantin. » La préfète des Serpentard s'aperçut avec contentement qu'elle était la seule des trois à avoir reçu des points pour sa réponse et s'en félicita. L'année avec ce nouvel enseignant commençait pour le mieux. Elle lui faisait bonne impression dès le premier cours et comptait bien continuer en ce sens. On disait de Mandrake que c'était un ancien auror, aussi Cruz avait elle toutes les raisons de le tenir en haute estime.

Leur nouveau professeur s'avéra être une mine de savoirs. Cruz s'empressa de noter consciencieusement toutes les précieuses informations que leur délivrait le professeur Mandrake sur les Inferi. Elle fut notamment fortement intéressée par l'historique que leur fit l'ancien auror concernant ces créatures issues de la magie noire. L'évocation des pratiques de l’Égypte Antique recoupait certains passages des cours d'Histoire de la Magie, ce que Cruz ne manqua pas de remarquer. Elle annota donc cette constatation sur l'un des bords de son parchemin, afin de savoir avec précision quels livres emprunter à la bibliothèque pour en apprendre davantage sur le sujet. Malgré l'apparente sévérité et la certaine froideur qui se dégageait du personnage, la préfète commençait à vraiment apprécier son professeur. Après tout, cela devait faire partie du métier d'auror, de ne jamais montrer ses émotions. « Qui peut me dire ce qui en fait des victimes idéales face à cet élément - mais ce qui rend tout de même son utilisation difficile face à eux...? » Interrogea alors le professeur Mandrake. La jeune femme nota soigneusement la question sur son parchemin avant d'y réfléchir plus en détail. Elle connaissait la réponse mais estimait s'être déjà assez mise en avant durant cette première partie du cours. Elle attendit donc qu'un de ses camarades se décide à répondre. Cependant, personne ne leva la main. Ne souhaitant pas perdre davantage de temps, Cruz se jeta à l'eau. « Les Inferi sont des victimes idéales face au feu car aucun sort n'existe pour protéger les chaires mortes de cet élément. Cependant, les Inferi sont souvent enchantés par leur maître de manière à ce qu'ils évitent les flammes ou tout ce qui s'en rapproche. » Expliqua la brune. Elle était contente de sa réponse et tant pis si elle passait pour une fille qui avait avalé son bouquin de cours avant de venir. Les autres n'avaient qu'à être plus rapides pour répondre. Un bruit attira l'attention de Cruz en direction du coffre derrière Mandrake. Elle n'avait pas rêvé, ça avait bougé. Attendez ... il n'avait pas réellement apporté un Inferius en classe ?! La Serpentard déglutit difficilement : le souvenir d'Halloween avec les corps squelettiques l'attachant à une chaise pour ensuite l'étrangler lui revenait en mémoire et ce n'était pas agréable du tout.

made by guerlain for bazzart



Cruz V. Rosewood
Family isn't always blood. It's the people in your life who want you in theirs. The ones who accept you for who you are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 725
Points : 12
Crédit : cranberry • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   Ven 12 Jan - 23:00

DCFM
narcissa et la promo
Les inferi

La soirée d’Halloween est au cœur des discussions aujourd’hui. Tout le monde ne parle que de cela, souvent sur un ton lugubre et secoué. Peu de personnes ne se sont vraiment remises du dernier coup foireux de Londubat et pour une fois, je peux les comprendre. Il a vraiment raté son initiative et les excuses qu’il a adressé aux ‘victimes’ m’ont l’air bien trop creuses. Enfin bon, ça n’engage qu’eux, après. Je me fiche un peu de cette histoire. Ce que j’ai vécu à Halloween m’a fait flipper sur le coup mais ma mésaventure a été trop courte pour que j’y prête trop attention. Pour moi, c’était juste comme se réveiller d’un cauchemar. Je n’ai pas vu mes camarades mourir et je n’ai pas trop senti l’adrénaline de la mort s’approcher de moi.

En tout cas, je pense me méfier des prochains événements organisés par l’école. Si la soirée de la rentrée en septembre avait été une bonne idée, j’ai maintenant l’impression que le Directeur Londubat en fait trop. D’accord, il y a eu beaucoup de victimes l’an dernier et les nés-moldus sont encore déprimés et choqués par ce qu’ils ont vécu. Mais pour autant, je ne pense pas que leur dresser des obstacles pour les rendurcir soit une bonne idée. Ils sont encore trop faibles moralement pour ça… J’imagine que seul le temps constituera leur remède. Il n’y a qu’à s’en référer au professeur Maxwell qui a fait pleurer presque toute une classe à cause d’une malheureuse porte fermée.

Sur cette réflexion, je termine mon déjeuner avant de quitter la table en compagnie de Tracy. Nous discutons d’une polémique qui a récemment éclaté sur l’utilisation d’un certain textile pour les vêtements destinés aux enfants sorciers. Nos chemins se séparent ensuite quand je m’arrête à l’étage du cours de Défense contre les Forces du Mal. Je ne tarde pas à rejoindre Cruz qui me parait de bien meilleure humeur que nos autres camarades. Anoushka, par exemple, n’a pas du tout l’air d’avoir envie d’aller en cours. En même temps, on se demande vraiment ce qu’elle fait en sixième année… Moi, ça ne me dérangerait absolument pas qu’on la jarte de cette école et me souvenir du coup de poing que je lui ai mis à l’oreille me fait sourire méchamment. Mais mon attention est rapidement détournée lorsque la porte d’entrée s’ouvre, nous invitant à entrer en classe. Je passe après mon amie et observe tranquillement le nouveau décor de la pièce. Chaque professeur amène avec lui son histoire et son originalité éventuelle. Dans le cas de ce nouvel enseignant, je crois que la sobriété est le mot parfait pour décrire son style. Il y a beaucoup de livres traitant de la DCFM dans sa bibliothèque et les meubles sont pauvres en ornements. Pas de tableaux effrayants comme ceux que mon père aimaient bien accrocher pour toucher la sensibilité des élèves. En tout cas, je peux noter qu’il y a une odeur de fumée bizarre qui ne sent pas bon. Un peu comme de la cigarette. Mais il y a aussi une senteur de café et le mélange ne me plaît pas du tout.

« Ca sent la cigarette, tu ne trouves pas ? » Je chuchote à Cruz alors que nous sortons nos affaires.

Si ce nouveau professeur se permet un tel loisir, je trouve cela déplorable et la première impression qu’il me donne n’est donc pas très positive. Je le détaille de la tête aux pieds et sa tête me dit quelque chose. Est-ce un Auror ? Il me semble l’avoir déjà vu à l’une de ces soirées mondaines du Ministère auxquelles j’assistais avec mon père qui était encore directeur adjoint du bureau des Aurors à l’époque. Cependant, je n’en suis pas si sûre… Enfin bon, je n’ai pas le temps de trop creuser dans ma mémoire puisque le cours débute rapidement. Apparemment, il s’appelle Mandrake et en guise de premier cours, nous allons étudier les inferi. Pourquoi pas. Le sujet est aussi obscur qu’intéressant et je connais un tas de choses à ce sujet. Je n’ai pas envie de me contenter de donner la définition de ce que c’est et j’imagine que c’est pour ça que je ne lève pas la main à la première question qu’il nous pose. Je suppose que Matrim Sevenoaks-Newton doit aussi penser de la même façon que moi puisqu’il reste silencieux pour le moment.

Je prends des notes détaillées sur le thème tout en rajoutant des informations que j’ai lu dans des livres. Je ne lève la tête qu’une seule fois, lorsque cette peste d’Anoushka prend, pour la première fois de sa vie, l’initiative de répondre. Elle est sérieuse de nous donner une description pareille d’un inferius ? On sait à quoi ça ressemble tout de même ! Il faut être idiot pour ne pas le savoir. Je n’en peux déjà plus de cette classe. Il n’y a que la réponse de Cruz qui en vaille vraiment la peine parce que même celle de Milo fait pitié. Je roule des yeux et attends péniblement la suite tout en constatant qu’un coffre à proximité ne cesse de s’agiter et d’émettre des bruits étranges. Est-ce qu’il y aurait un inferius à l’intérieur ? Je plisse les yeux en direction de l’objet. Personnellement, je ne dis pas non pour en voir un d’aussi près… J’imagine que ce professeur est suffisamment intelligent pour faire en sorte que sa marionnette ne nous attaque pas.

« Leurs ordres sont bien évidemment différents de ceux imposés par Lord Voldemort à ses cadavres ambulants. Il s'agissait avant tout d'un acte religieux pour ce peuple. La plupart ils étaient volontaires. C'est l'abus et les intentions mauvaises qui en ont fait un sort si tristement célèbre aujourd'hui. Heureusement, leur point faible fût rapidement découvert: le Feu. Qui peut me dire ce qui en fait des victimes idéales face à cet élément - mais ce qui rend tout de même son utilisation difficile face à eux...? »

Oui, évidemment que le feu est leur faiblesse. C’est un élément très fort en magie qui renforce ou défait la plupart des mauvais sorts. C’est pourquoi on l’utilise souvent pour faire des rituels. De plus, la peau morte des inferi ne peut évidemment pas y résister, ni être soumise à un sortilège de protection anti-flammes.

« Les Inferi sont des victimes idéales face au feu car aucun sort n'existe pour protéger les chaires mortes de cet élément. Cependant, les Inferi sont souvent enchantés par leur maître de manière à ce qu'ils évitent les flammes ou tout ce qui s'en rapproche. »

Je ne suis pas étonnée que Cruz connaisse la réponse à cette question et au moins, cela a le mérite d’être précis. Je lève quand même la main pour détailler le dernier point et donner un exemple. J’attends d’être interrogée avant de me lancer :

« Narcissa Breckenridge, professeur. Leur maître peut, par exemple, les envoyer dans une source d’eau afin de les préserver du feu. Il faudrait alors une magie plus puissante qu’à l’ordinaire pour pouvoir les tuer. Comme un feudeymon, par exemple. Par ailleurs, un accident s’est produit par le passé au début du vingtième siècle, lorsqu’une équipe d’archéologues ont décidé de s’intéresser à une tombe Egyptienne d’un défunt inconnu. Le bâtiment a commencé à s’effondrer violemment grâce à l’architecture bien pensée de l’endroit et de l’eau en provenance du Nil a envahi l’enceinte. Les inferi qui s’y trouvaient ont donc été noyés dedans et ils ont pu résister au feu qu’ont produit les archéologues face à eux. »



Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Cours n°1 des 6ème années - les Inferi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°1 des 6ème années - les Inferi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Premier Étage
 :: Cours de DCFM
-
Sauter vers: