AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5970-professeur-morgana-h-burgess-quel-plus-bel-art-que-celui-des-potions-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5973-morgana-chaque-annee-un-nouveau-depart-et-de-nouvelles-tetes#138879http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6052-morgana-ecrire-cest-une-facon-de-parler-sans-etre-interrompuhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6053-morgana-hibou-express

Arrivé(e) le : 13/03/2016
Parchemins rédigés : 801
Points : 5
Crédit : lilany - Olivia Wilde
Année : Professeur de Potions & Directrice de Serpentard

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach, Candice R. Tiedoll

MessageSujet: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Dim 5 Nov - 12:11

Stratégies & Organisations
EXORDIUM.
L'idée que nous avait soumis le directeur Londubat avait trouvé écho auprès de la majorité du personnel. Encadrer un groupe d'élève de façon hebdomadaire pour les entraîner à se défendre d'une potentielle prochaine attaque pouvait leur être très utile en sachant que l'année dernière, le manque d'organisation nous avait mené à perdre le contrôle de ce château. Un formulaire d'inscription avait donc été mis en place dans chaque panneau d'affichage de chaque salle commune pour que les volontaires puissent y participer et ces ateliers avaient donc rapidement trouvé leurs intéressés dès les premiers jours d'octobre. Les mauvais souvenirs laissés par les Mangemorts les avaient certes affaiblis d'une certaine manière mais cela leur avait aussi donné l'envie de ne plus refaire les mêmes erreurs et de se tenir prêts à n'importe quel assaut.

En compagnie des autres adultes, nous nous étions mis d'accord sur quelle activité chacun dirigerait. Aaron s'était donc proposé pour enseigner aux élèves toutes les techniques qu'il connaissait en termes de camouflage et d'espionnage, Blake se chargerait des techniques médicales, Liu de la survie au camp, Maxwell des duels en eux-mêmes et moi de tout ce qui touchait aux outils magiques essentiels qui leur permettraient de mener leurs opérations avec succès et d'aider leurs camarades au front. Ils apprendraient notamment à concocter des potions utiles en temps de guerre et je songeais aussi à les initier à des utilisations runiques. Et lorsque le mois de novembre était arrivé, je leur avais envoyé un hibou afin de les tenir informés de la date, de l'heure et du lieu où se tiendrait le premier cours particulier au libellé de "Stratégies et organisations". Puisque leurs emplois du temps étaient tous à cheval les uns sur les autres, j'avais pris la décision de donner ces fameux cours le samedi matin à des heures variables en fonction de la durée des préparations bien que je me sois fait la garantie de ne pas excéder trois heures de cours d'affilée. Après tout, ils devaient être suffisamment chargés en travail durant la semaine pour leur en demander davantage.

Lorsque le premier cours n'allait pas tarder à commencer, j'avais déjà tout préparé en ce qui concernait le programme de ce qu'ils apprendraient. Ils auraient au total trois à quatre mois d'apprentissage pour assimiler les notions. J'avais arrangé ma salle de façon à ce que les tables accueillent des groupes de quatre et j'avais préparé à l'avance certaines potions qu'ils tâcheraient de savoir réaliser à leur tour. Dès huit heures moins dix, je les attendais déjà du haut de mon bureau, la porte d'entrée ouverte. D'un signe de tête, j'autorisai les premiers arrivés à venir s'installer et lorsque tout le monde fut présent sans le moindre retard, je quittai ma chaise en observant le petit groupe.

« Bonjour à tous. » Commençai-je sur un ton sévère qui m'était habituel.

Je fis rapidement l'appel pour confirmer la présence de tous les participants avant de poursuivre pour introduire la matière :

« Dans le cadre de ce cours, vous apprendrez à organiser des plans de bataille pour épauler vos camarades qui se porteraient volontaires pour servir au front au cas où l'école serait de nouveau attaquée. Vous les aiderez à obtenir les outils nécessaires qui pourraient leur être précieux au bon moment en fonction de la situation. Le professeur Maxwell se charge notamment de leur enseigner des sorts d'attaque et de défense mais rien n'est plus sûr lorsque l'on se retrouve désarmé au cours d'un combat ou lorsque l'on perd la maîtrise d'un sortilège à cause de la peur, du stress ou de la panique. Ces cas font partie des facteurs qui sont à prendre en compte et qui justifient l'utilité d'avoir des potions ou des runes sur soi. »

Je tapotai le tableau avec ma baguette et fis apparaître le programme :

Effluve de confusion sensorielle
Gaz étrangleur
Potion Sullivan
Potion Pare-feu
Potion aveuglante
Potion explosive
Essence de Dictame
Philtre calmant avancé
Introduction aux runes de défense
Potions défensives


« C'est ce que vous étudierez et apprendrez au cours des séances qui s'étendront au maximum jusque février. Bien évidemment, si vous maîtrisez rapidement ces concoctions, nous verrons d'autres choses plus approfondies. Mais pour l'instant, je pense que l'initiation aux runes défensives devrait relever d'une difficulté assez conséquente pour vous. »

Je fis une petite pause avant de continuer, en leur désignant du doigt de multiples fioles que j'avais disposées sur un support :

« Ces potions que vous voyez ne sont pas au programme de l'école mais exceptionnellement, vous pourrez vous entraîner à les refaire autant que vous le souhaitez en dehors de cette salle de classe tant que vous ne nuisez à personne et tant que vous respectez les consignes de sécurité. Je vous conseille donc de privilégier les salles inutilisées puisque certaines d'entre elles peuvent être très instables quand elles sont mal préparées et je pense notamment à la potion Sullivan qui doit son nom à l'un de vos camarades qui l'a, en quelque sorte, inventée et avec laquelle il a failli incendier tous les dortoirs des Serpentard. Bien sûr, nous ne voudrions pas qu'un tel accident ne survienne et sachez que je serai à l'affût du moindre problème. »

Je les fixais avec dureté et encore plus de froideur mais je tenais à ce qu'ils se comportent de manière responsable.

« Je pense qu'il n'est normalement pas nécessaire de vous rappeler qu'il vous est interdit d'utiliser ces concoctions dans un autre contexte que celui d'une guerre mais ne sait-on jamais, alors je préfère m'assurer que vous le sachiez. Vous pourrez garder certaines potions avec vous au cas où mais je conserverai les plus dangereuses dans ma réserve. Pour ce qui est de la pratique, vous ne serez évidemment pas notés et vous n'aurez pas de devoirs à faire. Je pourrai toutefois distribuer des points en fonction de votre efficacité. Pour finir, vous travaillerez seuls, il n'y aura pas de travail de groupe. Avez-vous des questions avant que l'on ne commence ? »




Only perfection
“Ce n'est pas l'abondance, mais l'excellence qui est richesse.” @j.joubert ≈ › (c) alaska.



Dernière édition par Professeur M. Burgess le Lun 21 Mai - 0:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8200-felicia-anna-williams-toujours-aller-de-l-avant-terminee?nid=5#185208http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8203-felicia-a-williams-lire-en-toi-comme-dans-un-livre-ouvert#185253http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8262-felicia-journal-perdu-pour-ne-rien-oublierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8263-felicia-de-l-encre-blanche-sur-une-page-noire#187070http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8264-felicia-del-encre-oh-une-tache#187071

Arrivé(e) le : 19/08/2017
Parchemins rédigés : 436
Points : 10
Crédit : Perrin ♡ (Millie Bobby Brown)
Année : 5ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Hilary Fitzpatrick-Priest

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Mar 7 Nov - 23:46

ft. le groupe de Stratégies & Organisations

S&O : Effluve de confusion sensorielle
Felicia n’avait pas manqué l’occasion de s’inscrire à des cours particuliers. Ou plutôt devrait-elle dire des ateliers, car c’est de quoi il retournait. Des ateliers de défense. La Poufsouffle avait un peu hésité à s’inscrire au début, mais pas très longtemps. Les noms s’étaient vite alignés sur le formulaire d’inscription de sa salle commune, ce qui l’avait rapidement convaincu de suivre le mouvement. Elle comprenait tout à fait pourquoi certains s’inscrivaient. Ne plus vouloir revivre une situation semblable à l’an passé. Si on oubliait Halloween, l’initiative était bienvenue et Felicia s’était assurée de s’inscrire le deuxième soir. Elle ne passerait pas un nouveau moment assise à ne rien faire. On lui offrait la possibilité de se rebeller si nécessaire et de la former pour cela, elle n’allait pas dire non. Le plus difficile avait été de choisir l’atelier à rejoindre, mais là encore, le choix fût vite décidé. En procédant par élimination, l’atelier de « Stratégies & Organisations » lui correspondait plus que les quatre autres. Ce fût début novembre que la quatrième année reçue un hibou pour se voir informée du lieu et date du rendez-vous désormais hebdomadaire de l’atelier. Les cours furent mis en place le samedi matin, ce qui ne dérangeait pas la Poufsouffle du tout. Son jour de repos, dans la semaine, elle le mettait le dimanche. Généralement, elle consacrait son samedi à travailler un peu ses cours et à finir ses devoirs pour la semaine suivante, histoire d’avoir plus de temps à lire. Alors se lever tôt un tel jour ne la dérangeait pas. Et puis, quelque part, ça lui donnait l’impression de faire partie d’une sorte d’organisation secrète, de faire quelque chose d’illégal. Comme l’armée de Dumbledore à l’époque d’Harry Potter. Sauf que contrairement à cette courageuse petite bande, ils ne se cachaient pas. Ces ateliers avaient tout ce qu’il y avait de plus officiel et en toute légalité. Ils ne se terraient pas dans la salle sur demande, à l’abri des regards de peur de se faire prendre. Tout ça, ça c’était passé l’année dernière, et Felicia n’en avait pas pris part... Cette fois-ci, elle se rattraperait ! Poudlard s’activait, ça bougeait. Elle avait l’impression de faire partie de quelque chose de tellement plus grand. Tant pis à ceux qui ne se seraient pas inscrits, ils passaient clairement à côté de quelque chose d’énorme, elle le sentait. Le samedi était devenu une journée spéciale. On se levait pour œuvrer à devenir plus fort. Rien qu’en y pensant, et dans l’excitation du premier jour, Felicia se disait que plus rien de mauvais ne pourrait arriver à Poudlard après la participation de tous à ces ateliers. Quelque part, même, elle pensait que le directeur lui-même avait sûrement pris part à la création de cette armée de Dumbledore d’antan. Peut-être avait-il voulu refaire la même chose ? Mais avec toute l’école. Avec l’aide des professeurs et le volontariat des élèves. Oui, vraiment, il se passait quelque chose de grand.

C’est pour cela que Felicia se sentait toute petite quand elle arriva en première devant la salle de la professeure de potions. La Poufsouffle avait tout de même apporté de quoi noter, dans le doute. Elle ne savait pas trop à quoi s’attendre de ce premier cours, mais elle avait grande hâte. Elle sût néanmoins attendre que la professeure les autorise à entrer pour aller s’installer à une des tables. Elles étaient disposées pour accueillir deux groupes de quatre élèves. La jaune & or s’installa directement, elle verrait bien qui s’installerait avec elle. Pour le moment, elle concentra son attention sur leur professeure. « Bonjour à tous. » dit-elle simplement, ce qui marqua le début de l’atelier. Mme. Burgess fit rapidement l’appel, ce qui laissa le temps à Felicia de connaître le nom des personnes qui participaient également au cours du samedi matin. Elle reconnut instantanément Wendy et Spencer. Bon. Et puis Perrin aussi, quelle bonne surprise ! Pour les autres, elle aurait largement le temps de faire leur connaissance - peut-être - au cours des semaines. Ensuite, la professeure entama une tirade d’introduction pour leur expliquer de quoi allait retourner leur atelier. Le programme fût même affiché au tableau d’un coup de baguette. Felicia nota rapidement le programme sur un coin de sa feuille. Elle était heureuse. Ce n’était pas un génie en potion, mais elle s’en sortait relativement mieux avec la préparation des potions qu’avec une baguette. Quant aux runes, elle en avait pris l’option l’année dernière. Que demander de plus ? Tout ceci allait beaucoup lui apporter, ne serait-ce que pour les cours en eux-mêmes ou pour sa culture personnelle. « C’est ce que vous étudierez et apprendrez au cours des séances qui s’étendront au maximum jusque février. Bien évidemment, si vous maîtrisez rapidement ces concoctions, nous verrons d’autres choses plus approfondies. Mais pour l’instant, je pense que l’initiation au runes défensives devrait relever d’une difficulté assez conséquente pour vous. » Felicia bouillonnait sur sa chaise. Tout ceci la comblait, elle se sentait prête à faire n’importe quoi ! En espérant que la sensation ne se dissipe pas, mais elle n’y comptait. Le seul fait d’apprendre des choses extra-scolaires jusque février était tout simplement merveilleux pour la jeune fille. Non, vraiment, le corps enseignant leur offrait la possibilité de pratiquer la préparation de potions dangereuses et non enseignées dans le programme scolaire. À l’heure actuelle, on aurait sûrement pût voir des étoiles dans les yeux de Felicia. Elle aurait sûrement pu trouver des informations sur tout ceci dans des livres à la bibliothèque, mais pouvoir les préparer ! Avec l’accord du professeur ! Elle était aux anges, c’était peu dire. La Poufsouffle prit note de tout le reste, pour être sûre ne de rien oublier ou de ne pas enfreindre une consigne quelconque à laquelle elle ne penserait plus. Si c’était pour se faire exclure de l’atelier, non merci. Elle serait sage comme une image. La jaune & or nota également le fait qu’il ne travaillerait pas en groupe. Ce n’était pas contraignant pour elle - ça l’arrangeait presque -, mais elle se disait qu’elle ne se gênerait pas de demander à travailler avec quelqu’un d’autre en dehors du cours si jamais elle voulait s’exercer plus en profondeur. « Avez-vous des questions avant que l’on ne commence ? » Elle en aurait sûrement plusieurs après le commencement, surtout que tout ceci était un enseignement exclusif. Néanmoins, une question la taraudait tout de même un peu, et elle se risqua à la poser. « Notre année n’est pas pénalisante ? Nous n’avons pas tous la même expérience. » Elle se demandait même si, avec Wendy, elles ne faisaient pas parties des plus jeunes années. Felicia n’avait pas très envie de se retrouver pénaliser juste parce qu’elle ne connaissait pas quelque chose qu’on apprenait en cinquième année. Après, si ça lui permettait de prendre de l’avance non négligeable, c’était un grand oui pour elle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8212-poussez-vous-j-arrive-wendy-d-hastingshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8224-wendy-sa-petite-courshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8223-wendy-progression-ascension-et-succeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8220-wendy-courrier-et-lettres-d-admirateurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8221-wendy-uniquement-pour-les-autographes

Arrivé(e) le : 21/08/2017
Parchemins rédigés : 239
Points : 3
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Joanne

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Mer 8 Nov - 22:07

    Une potentielle prochaine attaque, hein ? Non mais... non. Il n'y en aurait pas. Ou plutôt, si nouvelle attaque il devrait y avoir, elle l'éviterait soigneusement, comme la dernière fois. Elle n'allait pas se mettre en danger ou risquer d'être blessée pour faire valoir une idéologie qui ne lui tenait pas tant à cœur que ça. L'égalité du sang blablabla, ouais sur le principe c'était pas faux. Elle était sang-mêlée et autant à l'aise dans le monde moldu que dans le monde sorcier mais... non, elle ne se battrait pas pour ça. Ni pour aucune autre raison. Elle avait sa vie, sa notoriété et sa carrière toute tracée... pas question que ça soit mis en péril de quelque façon que ça soit.

    Cela dit, elle n'avait pas vraiment le choix que de participer à ces ateliers mis en place par le nouveau directeur même si c'était sur la base du volontariat. Il fallait donner bonne impression. Le groupe qu'elle avait choisi correspondait à ses capacités et son état d'esprit. Stratégies et organisation, c'était fait pour elle à n'en pas douter. Alors même si ce qu'elle apprendrait ne lui servirait pas dans une bataille (parce qu'elle ne participerait jamais à aucune bataille), ça pouvait lui servir tout court.

    C'est donc plutôt motivée qu'elle se présenta au premier atelier organisé par le professeur Burgess. Cette dernière entama son discours d'introduction. Épauler des camarades qui partiraient au front... c'était vite dit. S'ils voulaient se faire massacrer au front, c'était leur problème. Elle, elle irait surtout se mettre à l'abri. Stoïque, Wendy ne montra rien de ses pensées et regarda le programme qui s'affichait au tableau. La plupart était des potions, ce qui n'était pas étonnant vu qu'il s'agissait de Burgess. Savait-elle faire autre chose que des potions ? C'était à se demander. Mais Wendy ne pouvait pas lui enlever qu'elle excellait dans sa matière. Et puis elle était digne d'être la directrice de sa maison.

    « Je pense qu'il n'est normalement pas nécessaire de vous rappeler qu'il vous est interdit d'utiliser ces concoctions dans un autre contexte que celui d'une guerre... »

    A cette phrase, Wendy pinça les lèvres. C'était pile le contraire qu'elle avait en tête, à vrai dire. Si elle venait à cet atelier c'était bien pour que ça lui serve à quelque chose... et pas dans un contexte de guerre ! Elle verrait bien.

    La prof demanda alors s'il y avait des questions et Felicia en posa une plutôt intéressante. Wendy n'était déjà pas forcément très douée dans toutes les activités manuelles, elle n'avait pas non plus envie de passer pour une quiche devant d'autres élèves ayant une année plus élevée. Elle attendit donc impatiemment la réponse de la prof puis leva à son tour la main pour poser une question.

    "Je vois dans le programme qu'il y a beaucoup de potions offensives et défensives, c'est bien mais... en ce qui concerne les stratégies et l’organisation au sens propre ? Une potion ne va pas aider à trouver la meilleure stratégie d'attaque ou de défense d'une armée complète en cas de guerre, tout comme elle ne va pas rentrer dans l'organisation et la coalition des différents groupes." dit-elle d'un ton très poli pour ne pas vexer sa directrice.

    Le fait était que fabriquer uniquement des potions n'était pas forcément ce qui la bottait le plus. Alors que tout ce qui était stratégies, réflexions pour arriver à ses fins et donner des ordres à d'autres groupes pour les organiser étaient à ses yeux bien plus excitant. Et c'était plutôt à ça qu'elle pensait dans le terme "stratégies et organisation". Des potions oui, mais pas que.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 893
Points : 2
Crédit : Eilyam (Vanessa Hudgens)
Année : Septième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Sam 11 Nov - 20:28

Stratégies & Organisations

feat. Cruz & Co

Des ateliers optionnels pour se préparer en vue d'une nouvelle attaque. L'initiative méritait d'être saluée. L'idée d'apprendre à se défendre contre des gros méchants qui lancent des sorts impardonnables à tour de bras avait séduit Cruz. Sans compter que cela allait lui permettre de booster ses compétences selon l'atelier qu'on allait lui attribuer, ce qui était un avantage non négligeable. La jeune femme avait ainsi classer les différents ateliers proposés par ordre de préférence, avec en première place celui qui concernait les stratégies. C'était définitivement celui qui l'attirait le plus et qui, selon elle, lui correspondait le mieux : elle avait un esprit logique et raisonné, parfait pour ce genre d'opérations. Et apprendre à coordonner des stratégies pourrait s'avérer utile dans la vie de tous les jours, pas seulement en temps de guerre. Cruz n'avait donc pas caché sa joie quand les listes des groupes par atelier avaient été affiché : elle avait ainsi pu constater que la direction lui avait accordé son premier vœu. Seule petite ombre au tableau, la jeune femme n'avait pas de grosses affinités avec les autres membres de son groupe. Elle tolérait Shaelyn car elle faisait partie du club, appréciait Wendy à petites doses et s'entendait plutôt bien avec Hadley, qu'elle avait pour projet d'intégrer dans le club une fois son éducation terminée. Mais elle n'était ni avec Keagabruti, ni avec Savannah la fille sans cerveau, ni avec Saskia la peste. C'était toujours mieux que rien du tout. Puis, elle allait être avec Burgess et ça, c'était carrément génial !

C'était aujourd'hui que démarraient les entraînements ! Les ateliers se déroulaient le Samedi matin, aussi Cruz avait dû trouver une organisation pour gérer ses devoirs, son rôle de préfet et ses diverses occupations du week-end en plus de ce nouveau passe-temps. La jeune femme, comme à son habitude, était arrivée en avance devant la salle de cours. Toujours un quart d'heure d'avance avec Burgess quand c'était possible, c'était la règle que Cruz s'était fixée. Rien d'étonnant à cela quand on sait que le professeur ouvrait sa porte avec toujours quelques minutes d'avance. Ce cours ne fit pas exception et la jeune femme fut l'une des premières à s'installer sur un des ilots, à huit heures moins dix, après avoir respectueusement salué sa directrice de maison. Une fois tous les participants présents, Burgess fit l'appel et entama un discours introductif à leur atelier. Le professeur leur dévoila ensuite le programme de leurs apprentissages : sans surprises, de nombreuses potions y figuraient. Ce n'était pas un soucis pour Cruz, après tout elle avait eu la meilleure note de la classe aux BUSEs de Potions. L'Espagnole nota également une introduction aux runes défensives, ce qui lui plaisait tout autant puisqu'elle suivait le cours d’Étude des Runes depuis sa troisième année. Cruz nota tout le programme sur son parchemin et s'accorda même le loisir de faire une petite liste de personnes sur lesquelles elle aimerait bien tester le gaz étrangleur en dehors du cours : Keagan - Savannah - Saskia ... Cruz se reconcentra ensuite sur les explications de Burgess et afficha une petite moue boudeuse en entendant qu'ils n'auraient pas le droit de se servir de ces potions en dehors des cours. Mais elle esquissa un sourire en entendant sa directrice de maison leur rappeler comment la Potion Sullivan avait été découverte : ah ça c'est sûr, ça avait fait un sacré grabuge à l'époque. Quant au travail en solo, ça allait tout à fait à la Serpentard : au moins, aucun élève incompétent ne viendra nuire à son talent.

Burgess finit son monologue en demandant à l'assemblée d'élèves s'ils avaient des questions avant que le cours ne démarre réellement. Une Poufsouffle, inconnue de Cruz, demanda si la différence d'âge n'allait pas être pénalisante dans leurs apprentissages. A part Andrea, personne n'était plus âgé que Cruz donc cette dernière ne fut que moyennement intéressée par la réponse : elle allait tout faire pour être la meilleure, peu importe le niveau des autres. Enfin, Wendy questionna Burgess sur le lien entre les potions et la stratégie en elle-même. Cruz s'était elle-même fait la réflexion, en découvrant le programme, que cela n'avait pas grand chose à voir avec ce qu'elle s'était imaginée. Elle attendit donc avec impatience la réponse du professeur.

made by guerlain for bazzart



Cruz V. Rosewood
Family isn't always blood. It's the people in your life who want you in theirs. The ones who accept you for who you are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7825-andrea-welcome-to-selfocracyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7877-andrea-sevenoaks-mirrors-hunger-for-perfect-reflection?nid=17#177328http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7886-andrea-a-young-boy-died-throught-looking-at-himslef-too-longhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7887-andrea-its-vanity-shout-your-need-to-be-famed-and-glorifiedhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7887-andrea-its-vanity-shout-your-need-to-be-famed-and-glorified

Arrivé(e) le : 30/04/2017
Parchemins rédigés : 166
Points : 0
Crédit : gramunion (rj king)
Année : première année à l'Université de Ouagadougou

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: octavia rosenberg

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Dim 12 Nov - 11:32




effluve de confusion sensorielle




Prendre part à cet atelier de Stratégies de combat m'amusait un peu, mais je m'y étais surtout inscrit pour savoir exactement ce qui était dit. Je partais avec une longueur d'avance, pouvait-on dire. Le système politique est une stratégie à part entière, et j'étais assez créatif durant mes parties d'échecs pour déstabiliser mes adversaires et les mettre mat en finalité.
En entrant dans la salle de potions, j'humais silencieux le fumet que dégageait le cachot, bien que les multiples bocaux contenant toutes sortes de concoctions et ingrédients avaient été déplacés pour l'événement. Je n'étais pas le premier, et cela me distraya d'observer mes petits camarades le temps que cet entrainement un peu spécial ne commence. Pour le moment, je semblais être le plus âgé. Ça ne m'étonnait pas de mes petits camarades de septième année, j'avais vite compris qu'aucun n'avait l'aspiration à tirer les stratégies de combat. Heureusement, aucun enfant ne se trouvait encore parmi eux, et lorsque le Professeur Burgess commença à faire l'appel, je pus me rendre à l'évidence que tout le groupe était présent. Je pouvais mettre un nom sur le visage de chacun, mais ça ne m'empêcha pas d'être attentif. J'avais toujours aimé les cours de potions, et cette façon un peu cruelle dont notre professeur s'acharnait sur les élèves les plus nonchalants. Elle me rappelait un peu Mère, son besoin d'excellence et de rigueur. C'était mon éducation, stricte et sévère, qui me laissait pensif.

L'introduction au cours fut limpide et rapide. Pas d'explication inutile, droit au but, parce qu'ils avaient beaucoup à apprendre. Je m'intéressai au tableau, sur lesquels les différentes potions de défense et d'attaque, et runes avancées étaient indiquées. Je connaissais très bien le philtre calmant pour l'avoir préparé à plusieurs reprises pour ma rebelle petite Megan. Je connaissais, avec recul, toutes les potions qui étaient indiquées sur le tableau. Un petit rictus désapprobateur traversa mon visage qui redevint impassible. Mon Optimal en Potions ne m'avait pas été attribué pour rien. Il ne me restait plus qu'à viser le maximum au ASPIC également. J'étais tout de même curieux de découvrir les runes de défense avec la vision d'un autre professeur, surtout si la difficulté était un petit peu plus élevée que ce qui était indiqué au tableau.

J'écoutai les recommandations. Il me paraissait évidemment d'être prudent lors de la réalisation de ces potions. Lors de ma première préparation du Gaz Étrangleur, j'ai humé par erreur ma potion finalisée et je me suis retrouvé à l'infirmerie pour plusieurs heures. J'ai réussi à stabiliser la potion Sullivan également, mais j'ai énormément sué pour rendre celle-ci un minimum stable. Quant au Philtre Calmant, Megan s'est retrouvé une fois à l'infirmerie pour l'avoir bu moins de trois heures après une autre potion, qui a initialement modifié les effets. Je n'ai jamais été quelqu'un d'imprudent, mais il s'agit-là de petites erreurs pouvant provoquer la défaite. Ce qui me rassura lorsqu'elle mentionna que nous travaillerons seuls. Un mince sourire se dessina sur mes lèvres, et je restais silencieux pour écouter leurs remarques. Miss Williams pointa notre différence d'âge et de niveau. Je pourrais lui répondre par moi-même que bien sûr, les plus jeunes et moins expérimentés seront désavantagés, maintenant il ne s'agit pas là d'être le meilleur, il s'agit d'apprendre et d'avancer par rapport à soi, surtout si on travaille de façon individuelle. Le but n'était pas de regarder dans le chaudron de son voisin. Le but était de comprendre les notions élémentaires et de se servir de ses propres compétences pour monter un plan d'attaque et de défense en fonction de son propre niveau, et du niveau de ses troupes. C'était l'élément à connaître, ses limites. Mon regard se posa alors sur Mademoiselle Hastings. Je partageais son avis, quant à de la réelle stratégie de combat. Notre but n'était pas de fournir à nos troupes le matériel. Notre but était de guider nos troupes dans un plan d'attaque et de défense qui répondrait à nos objectifs, selon nos moyens. Maintenant, je me contentai de reporter mon attention sur notre chère Professeur, qui devait bien avoir ses raisons à nous enseigner ces potions et runes de combat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1852
Points : 5
Crédit : Avatar : Stolas ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Dim 12 Nov - 15:06


❝ Effluve de confusion sensorielle ❞Hadley
Installée sur un des ilots, à côté de Cruz, j'attends de voir ce que nous réserve le professeur Burgess pour ce cours un peu particulier. On nous a expliqué qu'on allait nous préparer à nous défendre en cas d'une nouvelle attaque. J'avoue que tout cela me laisse sans voix. Va-t-il y avoir une nouvelle attaque ? Existe-t-il des rumeurs à ce sujet ? Et si oui, quelles ont été les mesures prises par le Ministère pour éviter une nouvelle catastrophe ? Je veux bien qu'on tente de nous entrainer à nous défendre, mais ne serait-il pas plus judicieux d'entraîner nos professeurs à nous défendre dans un premier temps ? Parce qu'on ne peut pas réellement dire qu'ils ont été d'une aide extraordinaire l'an dernier. Je ne prétends pas qu'ils sont restés les bras croisés durant l'année entière, mais on ne peut pas réellement dire qu'on a assisté à une réelle rébellion de leur part. Durant un temps, je pensais même que certains c'étaient rangés du côté des Mangemorts et approuvés leurs méfaits. Alors je n'ai rien contre eux et je peux comprendre qu'ils se trouvaient dans une position délicate, mais si mes souvenirs sont bons, c'est grâce, essentiellement, à certains de nos camarades, qu'on s'en est sorti. Alors oui, certains professeurs ont prêté main forte pour que les choses avancent correctement, mais c'est quand même grâce à certains élèves qu'on est dehors aujourd'hui. Enfin dehors, non, on est toujours à Poudlard, mais sans nos tyrans. Bref, vous m'avez comprise. Mais bon, après je ne dis pas, il est vrai qu'un petit cours pour nous aider à nous défendre ne nous fera pas de mal, même si j'aurais aimé passer à autre chose cette année. Je suis loin d'être la plus à plaindre, bien entendu, mais comme mes camarades, j'ai dû subir tout ça, ça marque malgré tout, quelque soit notre implication dans l'histoire. J'aurais aimé passer cette année à oublier et aller de l'avant, visiblement ça ne sera pas aussi facile, tant pis.

Il fallait choisir un groupe, j'ai choisi celui-ci, je vais découvrir si j'ai bien fait ou pas. De toute façon, il y a toujours quelque chose d'intéressant à apprendre, je ne pense sincèrement pas m'ennuyer ou regretter. J'aime beaucoup le professeur Burgess qui reste professionnelle quoi qu'il arrive et qui enseigne très bien sa matière, je suis donc heureuse d'être avec elle. Et puis je revois quelques têtes connues, comme Felicia & Wendy, qui faisaient parties de ma classe quand je suis arrivée en première année et que j'ai laissé derrière moi en passant en 3ème année au lieu de la 2ème année. Et je suis aussi avec Cruz, que j'aime beaucoup, c'est une fille formidable et magnifique, j'apprends plein de choses avec elle, c'est génial. Je trouve que cette année commence vraiment bien pour moi, j'espère que ça va continuer comme ça. Même si je suis encore loin de mon objectif, je le vois se dessiner plus clairement. Je veux marquer les esprits, être populaire comme ma voisine ou Wendy et je compte tout faire pour le devenir. Je ne veux pas quitter cette école avec cette sensation d'inachevé. Je ne veux pas quitter cette école en ne laissant aucune trace de mon passage. J'ignore pourquoi, mais c'est très important pour moi de laisser une marque. Felicia prend la parole la première pour demander si la classe allait avoir une influence sur les résultats. En étant plus jeune que les personnes qui partagent ma classe, je ne pense pas que ce soit une histoire d'âge, mais plutôt de volonté. Si tu t'en donnes les moyens et que tu travailles au maximum, il n'y a pas de raison que tu n'y arrives pas. Même si tu rencontres peut-être plus de difficultés qu'une personne plus âgée, tu travailles deux fois plus dur pour parvenir à tes fins et ton mérite ne sera que plus grand. C'est ce que me répètent souvent mes parents et au vu de leur réussite, j'ai envie de les croire. Wendy quant à elle demanda ce qu'il en était de la stratégie de combat. Question intéressante, j'avais hâte d'en savoir plus sur le sujet. Pour ma part, j'avais une question d'un tout autre ordre. Pour les potions que vous nous proposez, est-ce que les ingrédients sont faciles à dénicher ? Parce que si on part du principe qu'on doit subir une nouvelle attaque, il faut que les potions que nous allons devoir réaliser soit rapide à faire, facile et que les ingrédients soient à notre portée. Si on imagine qu'on nous bloque l'accès à votre réserve, par exemple, est-ce qu'on pourrait avoir une solution de replie pour les réaliser ? Des ingrédients qu'on retrouverait dans la nature par exemple ? J'ignorais si c'était une question qu'ils trouveraient pertinentes mais ça restait un point essentiel pour moi. C'était bien joli de nous apprendre à fabriquer des potions, mais fallait-il encore avoir accès aux ingrédients sans risquer de se faire massacrer à la première occasion venue.

©️ 2981 12289 0



« Hadley Ophelia Lewis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 808
Points : 6
Crédit : Jeremy Irvine / Code signa : Wild heart
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Dim 12 Nov - 22:31

Feat Burgess & le groupe stratégie & organisation.
Effluve de confusion sensorielle
Spencer allait-il regretter son choix ? Il n’était pas tranquille en descendant aux cachots, direction la salle de potion, ce samedi matin. C’eut été à refaire, Spencer aurait refoulé bien loin sa curiosité et ne se serait pas inscrit à ce qui était censé donner une note festive à la soirée d’Halloween. Quand il avait commis cette erreur, il ignorait qu’il signait pour se faire pourchasser par des abrutis de moldus dans un asile de fous, et voir son sang couler. En soit, le jeune homme, comme ses camarades, avait fini par se retrouver saint et sauf là où la magie avait commencé à tromper leurs sens, appréciable, mais les hurlements de la petite Madison résonnaient encore maintenant dans sa tête. Après cette blague bien plus malsaine que stupide, Spencer n’était pas tout à fait certain de vouloir retenter l’expérience et pourtant il était bien rendu au sous-sol. Les mains enfoncées dans ses poches, quelques jointures rendues douloureuses par la force exercée sur sa baguette, il se remémorait les conditions dans lesquelles il s’était inscrit à cet entraînement. On leur avait présenté la chose comme une sorte de cours facultatif, rien de bien éprouvant là-dedans et puis, il ne semblait pas courir de grands risques en travaillant sur l’organisation, chose plutôt rassurante. Ne restait plus qu’à oublier le féroce désir de leur faire affronter leurs peurs, qui semblait animer bien trop de monde dans ce château, et Spencer pourrait se poser tranquillement à une paillasse en attendant de savoir de quoi retournerait exactement le cours.

« Ces cas font partie des facteurs qui sont à prendre en compte et qui justifient l'utilité d'avoir des potions ou des runes sur soi. » Spencer jeta un œil à la liste que la potionniste avait fait apparaitre sur le tableau. Il était peut-être imprudent d’en juger si tôt, mais le programme concocté par Burgess semblaient laisser pour vaines les inquiétudes de Spencer qui ne pouvait s’empêcher de froncer les sourcils, à mesure que le professeur expliquait ses attentes et qu’une dimension prévue semblait absente. En soit, Spencer n’était pas le moins du monde opposé aux cours supplémentaires, au contraire et jusqu’à maintenant, il ne considérait pas sa matinée comme gâchée, mais la question que posée par une fille de serpentard était plus que pertinente, et il attendait vivement d’entendre la réponse. Pour ce qui était de l’interrogation de Felicia, elle n’avait même pas effleuré l’esprit du jeune homme. D’une part parce que l’échec scolaire ne lui était pas vraiment familier et puis aussi sans doutes parce qu’il ne voyait pas les cours comme une compétition, celui-là encore moins. Si Burgess leur donnait à composer des potions aussi dangereuses, c’est bien parce qu’elle les en estimait capable et nul la connaissant ne pouvait douter qu’elle avait jeté un œil à sa liste d’élèves avant de la valider. La potionniste avait d’ailleurs eu la chance de tomber sur des élèves intelligents à en juger par la question qui suivit, posée par une serdaigle dans sa classe, Hadley. La jeune fille soulevait un élément pour le moins intéressant, primordial à savoir la capacité à utiliser les acquis du cours en contexte de guerre. Pour ce qui était de l’essence de dictame et de quelques autres potions, Spencer visualisait la composition, mais d’autre comme la toute nouvelle potion Sullivan lui étaient inconnues. Et puis, il voyait le problème posé par Hadley d’une façon beaucoup plus générale. « Pour ce qui est des potions que vous comptez garder dans votre réserve, probablement les plus efficaces, vous serait-il possible de faire en sorte de pouvoir en garantir l’accès à un certain nombre de personnes en cas d’urgence, si vous vous retrouviez ... en mauvaise posture ? » Pour ce qui était de la méthode utilisée pour continuer à garantir la sécurité dans ces conditions, Spencer lui laissait volontiers le choix. Il lui importait surtout qu’elle ne se retrouve pas morte ou évanouie, emportant avec elle l’accès aux armes, en plein milieu d’une invasion. Quelque chose lui disait, qu’en plus de la question du matériel, ils n’auraient pas vraiment le temps de faire mijoter leurs potions avant de mourir.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 1209
Points : 2
Crédit : Meblang (Linus Wordemann)
Année : sixième année - seize ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Ashton

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Dim 19 Nov - 16:14


stratégie & organisation
no.1 effluve de
confusion sensorielle
perrin & les autres

Combattre et vaincre dans tous nos combats n’est pas l'excellence suprême ; l'excellence suprême consiste à briser la résistance de l’ennemi sans combattre.
Je n’avais jamais été un grand admirateur de Poudlard. Au départ, je n’avais même pas voulu y venir et chaque année, la rentrée se présentait comme une corvée pour moi. Retourner au château, aller s’enfermer entre quatre murs pendant des heures, des jours, des semaines et des mois. Ça me rendait juste complètement malade. J’étouffais là-bas. Cette année, la rentrée avait été encore pire. Après tout ce qui s’était passé l’an dernier, la ferme puis la mort de Phen. Je n’avais aucune envie d’y remettre les pieds sauf que, quand tu n’as pas le choix, tu n’as pas le choix. J’avais donc fait ma valise, croisant les doigts pour que tout aille bien cet année, pas de Blackman ni rien dans le genre. Mon voeu avait été exaucé ou du moins, jusqu’à Halloween… Je commençais sérieusement à me méfier de cette fête. La direction du château avait organisé un événement pour souligner Halloween. Plein d’espoir d’avoir du plaisir, j’y avais participé. Quelle grave erreur ça avait été. On était mort. On était tous morts avec Elliot, Cruz, Isidore et Octavia. Des pires manières qui soient. On avait vu les amis mourir sous nos yeux, eu les peurs de notre vie et tout ça, pour s’amuser ?!? Non, mais ils étaient malades dans cette école. Complètement malades je vous dis. J’avais peur de participer à quoi que ce soit organisé par la direction maintenant. Même l’entraînement en vu d’une potentielle guerre me rendait nerveux maintenant. On allait vivre quoi dans ce truc ?! S’il jugeait qu’Halloween avait été amusant, un entraînement de guerre serait sans doute pire. On allait se taper dessus jusqu’à mourir ?!

J’étais très nerveux lorsque je me rendis, le premier samedi matin de Novembre, au cachot de potions pour ma première leçon de « Stratégie et organisation » donné par le professeur Burgess. Nerveux, j’avais pris place aux côtés de l’une des rares personnes que je connaissais dans la salle ; Felicia. « Salut toi ! Content de te voir là ! », lui dis-je de bonne humeur malgré l’heure matinal. C’était cool, je n’avais jamais eu de cours avec elle comme nous n’étions pas du même niveau. Je posai mon sac que j’avais emmené, au cas où, sur le sol. Mon regard se braqua sur le professeur Burgess qui venait de se lever pour prendre la parole. Elle nous salua, fit l’appel puis commença son “cours” un peu particulier. « Dans le cadre de ce cours, vous apprendrez à organiser des plans de bataille pour épauler vos camarades qui se porteraient volontaires pour servir au front [...] des facteurs qui sont à prendre en compte et qui justifient l'utilité d'avoir des potions ou des runes sur soi. » Elle se retourna pour tapoter le tableau où elle y fit apparaître le programme de toutes nos leçons. Un soupire de découragement m’échappa lorsque je constatai que j’allais littéralement avoir droit à un deuxième cours de potions. La poisse ! Moi qui pensait pouvoir mettre en place quelques stratégies de paix et de communication en venant ici… Je regrettais déjà de m’être inscrit ! En plus, elle s’attendait à ce qu’on maîtrise rapidement toutes ces potions. J’étais vraiment mal. Ce n’était pas du tout ma matière de prédilection les potions. Je voyais déjà l’immensité du travail que j’allais avoir à fournir et, en toute honnêteté, j’avais envie d’abandonner maintenant. Prendre mon sac et sortir de cette classe avant qu’on ne commence pour de vrai…


Alors qu’elle parlait, je laissai mon regard glisser sur les personnes présentes dans la classe. Des serdaigles, des serpentards et des poufsouffles. Il n’y avait que moi qui faisait tâche dans le décor. Seul et unique représentant des gryffondors et, sans aucun doute, le seul à ne pas être à sa place dans cette pièce. Je retournai mon attention vers le professeur Burgess qui demandait si nous avions des questions avant de commencer. Felicia fut la première à prendre la parole, puis une serpentarde, Hadley et Spencer. Ils avaient tous de bonnes questions, mais aucune qui n’allaient avec ce pourquoi j’avais choisi de m’inscrire à cet atelier. Est-ce que c’est moi qui m’étais trompé ? Qui n’était pas à la bonne place ? J’en avais bien peur… Je levai tout de même la main, courageux et plein d’espoir en même temps, pour poser une ou deux questions à mon tour. « Professeur, je me demandais, quand est-il des parties ententes, négociations avec l’ennemie, analyse de leur stratégie de combat, libération de potentiel otages… N’allons-nous pas aborder la partie concernant à établir la paix plutôt que de se taper dessus ? Je veux dire, il y a toujours moyen d’essayer de cesser un conflit avant de le voir s'envenimer davantage. Éviter blessés et morts… Je veux dire, quand on parle de stratégie, il faut aussi penser à élaborer des options dans ce sens là. À mon avis... » , j’avais parlé d’une petite voix, un peu effrayé à l’idée de me faire incendier sur place par ce professeur qui ne me portait clairement pas dans son coeur. Disons que mes idées politiques allaient rarement dans le même sens que les siennes. Et puis, tous ces gens qui ne cherchaient qu’à blesser plutôt à parler. Pourquoi y avait-il tant de violence ?

(c) DΛNDELION




❝ je crois au chaos des étoiles ❞ donne moi les trois couleurs primaire j'te collorais toutes les nuances de la terre veux-tu qu'ensemble ont fassent pencher la ballance sinon l'equilible du monde n'a pas de chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5970-professeur-morgana-h-burgess-quel-plus-bel-art-que-celui-des-potions-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5973-morgana-chaque-annee-un-nouveau-depart-et-de-nouvelles-tetes#138879http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6052-morgana-ecrire-cest-une-facon-de-parler-sans-etre-interrompuhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6053-morgana-hibou-express

Arrivé(e) le : 13/03/2016
Parchemins rédigés : 801
Points : 5
Crédit : lilany - Olivia Wilde
Année : Professeur de Potions & Directrice de Serpentard

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach, Candice R. Tiedoll

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Jeu 18 Jan - 6:59

Stratégies & Organisations
EXORDIUM.
Les questions pleuvaient et bien plus que durant mes véritables cours, ce qui n’était pas vexant en soi mais qui prouvait avant tout qu’ils prenaient au sérieux l’initiative du directeur. La main de Felicia Williams s’était élevée la première et je lui offris la parole d’un simple signe de tête. Elle s’inquiétait de savoir si le fait de ne pas appartenir à une année plus élevée que la sienne poserait problème. Si j’en jugeais la liste des élèves ici présents, la classe la moins expérimentée était la quatrième année, autrement dit celle dont Williams faisait partie avec miss Hastings.

« Vous aurez sans doute moins de facilités que vos camarades plus âgés mais cela ne veut pas dire que vous n’arriverez pas à accomplir les objectifs d’ici la fin de l’atelier. De toute manière, ce n’est pas une compétition et je serai là pour aiguiller ceux qui rencontreront trop de difficultés. »

Ce n’était pas un cours de Potions habituel alors je les pousserai certes à dépasser leurs limites mais je serai un peu moins dure à l’égard des élèves les moins bons. Le but était avant tout qu’ils sachent construire des atouts leur permettant de se défendre et de prendre l’avantage d’un combat.
Vint ensuite la question de Hastings, une élève sans reproches bien qu’elle ne soit pas non plus la plus remarquable parmi tous pour tout ce qui touchait aux travaux manuels.

« Je vois dans le programme qu'il y a beaucoup de potions offensives et défensives, c'est bien mais... en ce qui concerne les stratégies et l’organisation au sens propre ? Une potion ne va pas aider à trouver la meilleure stratégie d'attaque ou de défense d'une armée complète en cas de guerre, tout comme elle ne va pas rentrer dans l'organisation et la coalition des différents groupes. »


Le libellé de l’atelier pouvait effectivement porter à confusion mais si elle souhaitait étudier l’art de la guerre et son commandement direct, ce n’était ici qu’elle aurait dû se rendre.

« Nous parlons ici de l’organisation du matériel, miss. Vous agirez surtout en amont pour fabriquer et apporter la diversion ou le soutien idéal à ceux qui sont sur le front. Ce sont vos camarades sous l’enseignement du professeur Maxwell qui géreront en majorité les pièces de l’échiquier en ce qui concerne la formation d’un bataillon, par exemple. Certes, vous pourrez être sur le champ de bataille mais mon but est avant tout de vous préparer à constituer l’attirail complet du duelliste. Pour ce qui est des stratégies techniques liées à l’usage des potions et des runes pour obtenir l’avantage par rapport à vos ennemis, vous les découvrirez en même temps que celles-ci. »

Sur cette longue tirade, je pris une nouvelle inspiration. Mon regard croisa celui d’une Serdaigle aux cheveux blonds et au visage assez particulier qui s’interrogea au sujet de la facilité à se procurer les ingrédients de chaque potion. Elle releva pertinemment le fait qu’en cas de nouvelle attaque, mieux valait que ces préparations soient simples à réaliser à partir de la recherche des ingrédients jusqu’à la toute fin des recettes.

« Tout d’abord, Miss Lewis, non, la plupart des ingrédients ne sont pas faciles à trouver et fouiller les profondeurs de la Forêt Interdite ne vous aidera pas. Ceci dit, le Ministère a prévu, dans le cadre de cette année de reconstruction et de planification, une grande levée de fonds afin que l’école dispose de tout ce dont elle a besoin en cas d’urgence. Les stocks d’ingrédients seront suffisants pour vous assurer de quoi mener une rébellion mais je peux effectivement faire en sorte qu'ils ne soient pas tous rassemblés dans ma réserve. Je pense que votre professeur de botanique ne serait pas contre l’idée d'en conserver à l'abri. Je lui en parlerai. »

Ce fut ensuite le tour de Spencer Mortensen.

« Pour ce qui est des potions que vous comptez garder dans votre réserve, probablement les plus efficaces, vous serait-il possible de faire en sorte de pouvoir en garantir l’accès à un certain nombre de personnes en cas d’urgence, si vous vous retrouviez ... en mauvaise posture ? »

Ses questions étaient toutes aussi pertinentes que celles ses camarades et je ne perdis pas une seconde pour lui répondre :

« Pour être franche, je dois avouer ne pas apprécier l’idée de vous laisser un accès possible à ma réserve. Je ne fais pas confiance à la majorité des élèves et vous comprendrez pourquoi. Ceci dit, votre remarque reste pertinente alors je pense que s’il devait m’arriver quelque chose, vous pourrez soit vous fier à un autre professeur ou éventuellement à l’un ou deux élèves parmi vous qui y auraient accès en étant soumis au sortilège de Fidelitas. Mais je vous redirai tout cela à la prochaine séance. »

J’avais toujours été très douée dans le jet de maléfices et c’était ce qui gardait l’entrée de cette fameuse réserve. Alors, effectivement, un Fidelitas serait utile pour savoir comment les défaire. Si je ne décidais pas de confier cet accès à un professeur, alors je choisirais parmi cette liste d’élèves, une ou deux personnes que j’estimerais suffisamment fiables et responsables. A l’heure actuelle, je n’avais que le nom de Rosewood en tête qui me semblait être le choix le plus judicieux mais j’avais encore le temps d’y penser.
La dernière main levée fut celle de Perrin O’Riordàn, dont je me méfiais toujours un peu des interventions. Il ne semblait jamais vraiment en accord avec les méthodes générales, surtout lorsqu’elles consistaient à exploiter les animaux en guise d’ingrédients de Potions.

« Professeur, je me demandais, quand est-il des parties ententes, négociations avec l’ennemie, analyse de leur stratégie de combat, libération de potentiel otages… N’allons-nous pas aborder la partie concernant à établir la paix plutôt que de se taper dessus ? Je veux dire, il y a toujours moyen d’essayer de cesser un conflit avant de le voir s'envenimer davantage. Éviter blessés et morts… Je veux dire, quand on parle de stratégie, il faut aussi penser à élaborer des options dans ce sens là. À mon avis... »

Comme je le pensais, cet adolescent pacifique ne pouvait s’empêcher d’étaler son point de vue des choses. Le problème, c’est qu’il n’avait rien à faire ici. Je pris un air plus sévère et sec pour lui faire comprendre les choses.

« Ce que vous citez ne concerne pas mon atelier mais plutôt celui du professeur Winslow. Et allez donc dire à des Mangemorts déterminés et haineux de faire la paix plutôt que de se taper dessus. Vous engouffrer dans cette naïveté ne vous aidera pas, bien au contraire. La seule option possible pour eux c’est que l’on se soumette à leurs règles. Soit nous obéissons, soit nous nous levons contre eux. S’il y avait des moyens non-violents de mettre fin à une dictature soutenue par un Ministère corrompu, il n’y aurait pas eu de rébellion aussi sanglante au mois de juin. Croyez-moi que nous y avions bien réfléchi avant d’embarquer les élèves dans cet assaut. Donc, je sais que c’est une vision effroyable des choses mais c’est la réalité, Mr. O’Riordàn. »

On pouvait aussi noter que c’était en partie pour éviter un grand nombre de blessés et de morts que tous les ateliers avaient été mis en place. Sur ces paroles, je fis une pause le temps qu’ils puissent encaisser ces réponses. Le temps était passé drôlement vite avec toutes ces explications et je préférais donc les plonger au cœur du sujet principal dès maintenant.

« Si vous avez d’autres questions, vous viendrez me voir en fin de séance. En attendant, concentrons-nous sur la Potion du jour qui, comme vous le voyez au tableau, est l’effluve de confusion sensorielle. Son nom est assez explicite et elle affecte donc les sens de celui qui le respire de très près. »

Tandis qu’ils terminèrent de prendre en note mes premières phrases, je leur tendis une fiole gris clair.

« De la même manière que le philtre d’embrouille, elle contient du Cranson officinal, de la livèche et de l’achillée sternutatoire. Mais ce qui distingue cette effluve du philtre habituel de confusion, c’est que la personne ne sera pas incitée à se conduire de façon téméraire mais ses mouvements seront inversés. Si la victime décide de bouger le pied gauche, c’est le droit qui avancera et il en est de même pour tous ses membres et même pour le mouvement de tête. »

Ils n’étaient pas censés en avoir entendu parler puisqu’elle n’était dans aucun programme de l’académie mais je pouvais toujours les interroger sur d’éventuelles manières de l’employer en combat. Ils auraient ainsi des stratégies à mettre en place.

« Cela peut vous faciliter la tâche en duel et faire perdre du temps à votre adversaire qui sera désorienté et moins à même d’être agile dans ses mouvements. S’adapter à cette inversion de sens dans le feu de l’action n’est pas aisé et si, par exemple, dans la surprise, votre adversaire semble entendre un sort sur le point de le frapper sur le côté droit, il pourrait ne pas l’esquiver parce que son corps se serait tourné du mauvais côté. »

Je leur laissai un peu de temps avant de reprendre.

« Quel est, selon vous, le bon timing pour l’utiliser ? Quels sortilèges idéaux pourraient permettre à vos camarades sur le front d’enchaîner par la suite face à un groupe d’ennemis dont, admettons, quelques-uns seraient touchés par cette potion ? Ou d’un point de vue plus général, comment optimiseriez-vous son utilisation dans le cadre d’une attaque ou d'une diversion ? »

Spoiler:
 




Only perfection
“Ce n'est pas l'abondance, mais l'excellence qui est richesse.” @j.joubert ≈ › (c) alaska.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 893
Points : 2
Crédit : Eilyam (Vanessa Hudgens)
Année : Septième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Jeu 18 Jan - 20:36

Stratégies & Organisations

feat. Cruz & Co

Cruz restait silencieuse tandis que les questions fusaient de toutes parts. Questions pertinentes pour la plupart, donc Cruz avait hâte de connaître les réponses. Mais elle estimait, quant à elle, que le cours n'était pas suffisamment avancé pour qu'elle se permette de faire des commentaires sur les choix de sa directrice de maison. Burgess était un professeur et une femme que la Serpentard tenait en haute estime, aussi ne se permettait-elle pas d'émettre une critique sur la construction de son cours tant qu'elle n'en connaissait pas tous les tenants et les aboutissants. De toute manières, d'autres s'en chargeaient allégrement pour elle. Leur professeur répondit à chaque question avec un calme et une patience exemplaire, prenant bien le temps de développer son argumentation à chaque fois. Comme le prédisait Cruz, les réponses données étaient plus qu'intéressantes aussi la jeune femme prit soin de toutes les noter avec attention sur son parchemin. Enfin, lorsque toutes interrogations, suggestions et contestations furent satisfaites, Burgess put passer au sujet du cours en lui même. Ce pourquoi ils avaient dû se lever un samedi matin. C'était pas trop tôt. Elle s'assura au préalable de ne pas être à nouveau dérangée en invitant ceux qui étaient susceptibles de poser des questions à le faire en fin de séance. Puis, elle leur expliqua enfin ce qu'était l'Effluve de confusion sensorielle dont elle détailla les ingrédients en montrant la potion gris clair à l'ensemble des élèves présents. Comme à son habitude, Cruz nota scrupuleusement tous les détails que leur donnait Burgess sur cette potion et notamment sur ses effets qui pourraient effectivement s'avérer fort utiles lors d'un combat.

Enfin, leur professeur les questionna sur l'utilisation la plus efficace de cette fameuse potion. C'était le moment de faire la démonstration de ses connaissances tout en faisant gagner des points à sa maison, aussi Cruz n'hésita pas avant de lever la main pour répondre. Hors de question de se faire voler la vedette par un Serdaigle. « Selon moi, il existe deux moments propices à l'utilisation de cette potion. Premièrement, en cas d'attaque, cette potion s'avèrera utile pour protéger nos coéquipiers : lorsque l'ennemi s'apprête à lancer un sort par exemple. Il se verra faire l'inverse de ce qu'il avait prévu et pourra être déconcentré pendant suffisamment de temps pour riposter et inverser la donne. » Commença à expliquer Cruz, de sa voix claire et avec une articulation impeccable. « De même, cette potion s'avérera très utile lorsque l'un de nos coéquipiers sera sur le point de lancer un sort sur l'ennemi puisque ce dernier, touché par l'Effluve de confusion sensorielle, ne pourra se défendre dans l'immédiat et le sort le touchera forcément. De fait, il me semble que des sortilèges mettant la cible hors d'état de nuire du premier coup - tels le Stupefix, l'Immobilus, l'Expedimenta et autres - semblent les plus susceptibles de permettre à nos camarades d'enchaîner en neutralisant les ennemis touchés par cette potion. » Poursuivit la jeune femme, comme si elle avait avalé un bouquin entier concernant les utilisations de cette potion et qu'elle en recrachait le contenu mot par mot. En réalité, elle n'avait que très vaguement entendu parler de cette potion et sa réponse découlait plutôt de son esprit logique et du bon sens. « Le timing et la coopération sont donc les deux éléments primordiaux pour que l'utilisation de l'Effluve de confusion sensorielle soit des plus efficaces. » Conclut la préfète des Serpentards. Sa réponse avait été assez longue et relativement complète. Cruz n'avait aucun remord d'avoir mobilisé la parole pendant tout ce temps. De toute manière, elle était persuadée que sa réponse n'était pas encore suffisamment complète et que d'autres se chargeraient d'y apporter des précisions. Après tout, ce n'était pas les esprits brillants qui manquaient dans cette pièce. Entre Hadley, Andrea ou encore Spencer, on aurait presque pu se demander si Burgess n'avait pas demandé à avoir l'élite de l'école dans son groupe.

made by guerlain for bazzart



Cruz V. Rosewood
Family isn't always blood. It's the people in your life who want you in theirs. The ones who accept you for who you are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8200-felicia-anna-williams-toujours-aller-de-l-avant-terminee?nid=5#185208http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8203-felicia-a-williams-lire-en-toi-comme-dans-un-livre-ouvert#185253http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8262-felicia-journal-perdu-pour-ne-rien-oublierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8263-felicia-de-l-encre-blanche-sur-une-page-noire#187070http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8264-felicia-del-encre-oh-une-tache#187071

Arrivé(e) le : 19/08/2017
Parchemins rédigés : 436
Points : 10
Crédit : Perrin ♡ (Millie Bobby Brown)
Année : 5ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Hilary Fitzpatrick-Priest

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Lun 22 Jan - 22:51

ft. le groupe de Stratégies & Organisations

S&O : Effluve de confusion sensorielle
Chanceuse était le seul mot qui correspondait pour décrire la situation dans laquelle elle se trouvait. Car c’était une chance pour elle - peut-être même plus - et Felicia ne voyait pas comment le dire autrement. Sa scolarité à Poudlard était déjà un bonheur en soi, mais ces ateliers avaient un charme en plus qui ne pouvait que la mettre en joie. Il y avait là la possibilité d’apprendre ce que jamais elle n’aurait appris dans un cursus normal ou avec toutes les dérogations possibles ; et il fallait bien avouer que sa présence en ce samedi matin était d’abord due à une curiosité extrême plutôt qu’à un véritable désir de déjouer des plans diaboliques. Pourtant, on pouvait tout de même admettre que son envie à vouloir se rendre utile pour une fois entrait en ligne de compte et était très proche avec sa curiosité. Presque à égalité sur la ligne d’arrivée, juste une demie-seconde trop tard. Plus de léthargie, plus de fuite, juste de l’action et de la réflexion ! Réflexion qu’elle avait espéré être le maître-mot de cet atelier compte tenu de son intitulé : Stratégies & Organisations. Cependant, il semblerait qu’ils aient tous été trompés sur le titre de leur session d’entraînement... Si on revenait un peu en arrière, la jeune fille s’était rendue à l’atelier, était arrivée première et mourrait presque d’excitation devant la porte tant elle avait hâte de commencer et avait du mal à se contenir pour garder contenance. Tout ressemblait à un cours comme les autres à la différence qu’ils n’étaient que sept et tous d’années différentes. Dans d’autres situations, on aurait pu appeler ça un groupe de soutien. C’était presque ça, au final, mais pas pour élèves en difficulté. Elle espérait au moins ne pas finir en difficulté quelques séances plus tard en tout cas. La salle de classe semblait beaucoup plus grande avec si peu de personnes à y être ; cela devait faire bizarre de s’y trouver seul, en tant que professeur. À sa grande surprise, Perrin assistait également à l’atelier, ce qui fit très plaisir à la jaune & noir. Elle l’accueillit volontiers à côté d’elle. Puis les réjouissances commencèrent avec un monologue du professeure Burguess, sans grande surprise. Felicia ne pensait pas s’être trompée d’atelier, parmi tous ceux proposés, à son grand soulagement. Elle qui avait la magie presque aussi instable qu’une potion mal préparée, elle préférait affronter un mauvais mélange que d’être seule devant un ennemi, baguette en main tremblante. La quatrième année maniait déjà mieux la plume avec laquelle elle s’appliquait à noter chaque explications ainsi que le dérouler des séances prévues. Ce qu’ils s’apprêtaient à étudier promettait d’être intéressant, à n’en pas douter ! Toutefois, Felicia se demandait une minute s’il n’aurait pas mieux valu faire une tournante des ateliers - au moins pendant une ou deux séances. Non pas qu’elle remettait en doute l’efficacité et la merveilleuse initiative que le corps enseignant avait mise en place pour ceux qui se portaient volontaires, mais tous les ateliers devaient se rejoindre sur certains points. Notamment, pensait-elle, pour l’essence de dictame ou encore les potions défensives qui étaient juste une autre manière de se défendre en dehors de la magie. Au final, étaient-ils plus avantagés à se spécialiser dans une branche ou à en savoir un peu partout ? L’organisation, c’était bien beau, mais s’ils restaient chacun dans leur coin - dans leur atelier respectif -, ils n’avanceraient pas bien loin et se marcheraient dessus le jour venu. Une question que la quatrième année ne pensa pas poser et qu’elle s’obligea à noter dans sa propre marge pour s’en souvenir et la ressortir plus tard. En attendant, il y avait plus intéressant à écouter !

La session question avait été ouverte, et on ne pouvait pas dire que la professeure ne fût pas servie. Felicia s’était lancée la première, mais avait vite déchanté. Tous posaient de bonnes questions. La jeune fille était forcée de le reconnaître. Même pour Wendy, mauvaise foi mise de côté, sa question était tout purement intéressante. En fait, seule la sienne semblait dénuée de sens comparée aux autres. C’était le risque, à faire partie de quelque chose de grand : il fallait quelqu’un pour se sentir tout petit parmi les autres ; et c’était son cas. Limite, avoir été la première avait été préférable, les autres auraient le temps d’oublier sa question ridicule pour se concentrer sur les autres. Elle n’ignora pas pour autant la réponse que lui donna la professeure Burguess, non ! Ça l’avait même confortée dans son idée : ça allait probablement être un peu dur, mais rien d’insurmontable. Felicia n’avait qu’à y gagner dans ce processus, de toute manière, et ça lui allait bien. La professeure de potions répondit ensuite à la question de Wendy. Une question que la jeune Williams avait juger intéressante parce qu’elle se l’était posée également. En réalité, la majorité d’entre eux avait dû se la poser sans oser la formuler. La jaune & noir n’était la seule à avoir l’impression de s’être faite avoir sur l’intitulé de l’atelier. Pub mensongère. Oh, ce qu’ils verraient lui convenait tout de même, mais il y avait erreur sur la marchandise. Décidément, cette idée de tournante dans les ateliers ne méritait peut-être pas d’être abandonnée comme une vieille chaussette. Ils étaient venus pour de la stratégie et de l’organisation : ils allaient en avoir d’une certaine manière ; mais pour que cela soit complet, il aurait fallu jumeler ça avec un autre atelier. Soit la tournante, soit faire des cours communs entre ateliers. C’était un peu frustrant de se dire que l’on pouvait passer à côté de quelque chose, mais les questions s’enchaînaient si vite que Felicia n’avait pas le temps de développer sa pensée. Des questions qui se recentraient sur l’atelier en lui-même et sa fonction première, Spencer et Hadley avaient taper juste avec leur question. Perrin fût le dernier à poser une question, intéressante elle aussi, mais visiblement hors-contexte aux yeux de leur professeure. Avec cette réponse, la professeure de potion mis fin à la session des questions pour entrer dans le vif du sujet : l’effluve de confusion sensorielle. La jaune & noir puisa de nouveau dans ses forces pour se concentrer sur cette nouvelle vague d’informations et noter le tout sur son parchemin. (Elle avait bien fait d’emporter de quoi noter finalement.) Puis elle finit son explication en posant une nouvelle question à laquelle une élève de Serpentard, Cruz, s’empressa de répondre. Avec une réponse plus que satisfaisante. Elle n’avait pas posé de questions tout à l’heure, mais visiblement, elle n’en avait pas besoin. Madame ne s’était pas trompé d’atelier et savait quoi faire à quel moment et dans quelle situation. Felicia nota tout sur son parchemin, se disant que sa réponse était dans le vraie après tout et chercha bien ce qu’elle pouvait y rajouter elle-même. Non pas pour les points. Au diable les points, la Pousouffle s’en contrefichait encore plus que d’habitude ; cet atelier n’était là pour faire gagner sa maison, mais pour aider Poudlard à perdurer en cas de coup dur. C’était déjà plus louable comme cause. Surtout que la jeune fille oubliait rapidement les maisons respectives de chacun, leur petit groupe étant censé travailler de façon homogène, même si le travail restait individuel. Non, c’était pour la curiosité seule que la jaune & noir se risqua une nouvelle fois à lever la main pour répondre. « On pourrait aussi utiliser cette potion en cas d’embuscade, non ? Prendre l’ennemi par surprise, doublé de l’effluve de confusion sensorielle permettrait d’instaurer un désordre conséquent chez l’ennemi. Après, il ne resterait plus qu’à lancer les sortilèges précédemment dit... » Parce qu’elle ne voyait pas autre chose. Timing et la coopération était effectivement de mise. En plus de l’organisation. Mais ils étaient là pour ça, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1852
Points : 5
Crédit : Avatar : Stolas ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Sam 27 Jan - 19:50


❝ Effluve de confusion sensorielle ❞Hadley

Nous étions peu nombreux mais c'était ça qui était intéressant. Nous étions dans un atelier, moins il y aurait de monde et plus vite on avancerait. Qui plus est, il était plus facile à notre professeur de faire du cas par cas face à un petit groupe que face à une classe entière. Mes camarades en plus avaient l'air extrêmement intéressés et motivés, ce qui me rendait encore plus motivée pour ce cours. Comme les autres, je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais j'étais persuadée d'apprendre plein de choses et de passer un bon moment. Chacun y était allait de sa question et le professeur prit un temps pour répondre à tout le monde. Visiblement les ingrédients prévus pour réaliser nos potions ne seront pas faciles à trouver, ce que je trouvais vraiment dommage. Mais le professeur promettait de nous faciliter quand même la tâche en répartissant les ingrédients à quelques endroits, comme chez le professeur MacDougall pour nous aider dans notre tâche. Je trouvais cela bien mais si, comme elle le disait, nous n'aurions peut-être pas accès à sa réserve, comment réaliserions nous les potions. J'avais vraiment du mal à comprendre l'intérêt de tout ça. En soit, sur la théorie, j'étais partante à 100%. Nous allions apprendre de nouvelles potions qui, de toute évidence, allaient vraiment nous servir. Mais si on ne pouvait pas les préparer, quel intérêt l'intérêt de l'exercice ? Le but n'était que de nous montrer qu'on pouvait avoir des potions qui pourraient nous être utiles, mais qu'on ne pourrait pas réaliser si notre professeur n'était pas là pour nous aider ? Après je comprends parfaitement le problème de confiance. La réserve est un endroit vraiment important et n'importe qui ne peut pas y avoir accès. Des petits malins pourraient voler des ingrédients pour s'amuser et on ne peut pas se le permettre en cas de potentielles nouvelles attaques. Surtout que certains ingrédients peuvent être dangereux seuls, d'autres dangereux associés à d'autres ingrédients et certains sont extrêmement rares. Alors oui, je comprends le problème et je suis d'accord pour que seulement 2 ou 3 personnes y aient accès. Mais je m'interroge quand même. Si ces personnes ne peuvent pas participer ? Ou pire encore, s'y refusent ? Après tout, la peur n'est pas forcément quelque chose de maitrisable. On ne pourra pas les juger parce qu'ils ne veulent pas risquer leur vie. Moi je comprendrais parfaitement. J'étais sceptique avec cet atelier.

J'avais encore plein de questions à poser au professeur mais elle nous signala que ce n'était pas le moment. Je décidais donc d'attendre la fin de l'atelier pour les lui poser. Je suis persuadée de toute façon que si on nous programme cet atelier, ce n'est pas uniquement pour nous faire miroiter le fait qu'on pourrait avoir une chance de se défendre et de réussir, sans pour autant que ce soit vrai. La question de Perrin eut l'air de mettre en colère notre professeur. Il était vrai que son mécontentement était légitime, mais peut-être existe-t-il d'autres façons de l'exprimer ? Il est vrai que face à des Mangemorts, la négociation n'a pas lieu d'être. J'ai beau ne pas être une guérière dans l'âme, je suis parfaitement consciente qu'on ne peut pas négocier avec ce genre d'individu. Ils sont là pour imposer leurs lois, en quoi quelques paroles suffiront à calmer le jeu ? Après cette pensée est tout à fait noble, mais dans le monde dans lequel nous vivons, objectivement, je doute que ce soit encore possible d'envisager de simplement négocier. Ou en tout cas pas face aux ennemis qu'on connait déjà. Je ne dis pas que face à des manifestants en colère, des gens comme vous et moi qui expriment leur mécontentement, on ne peut pas parler de négociation, là ce serait totalement légitime, mais dans une guerre, surtout quand le premier coup est une attaque, une négociation n'est pas envisageable. Le cours continue et je l'écoute attentivement. Plume en main je prends en note tout ce que nous dit notre professeur. Effluve de confusion sensorielle. Vaste sujet que celui-ci et très intéressant ma foi. L'inversion des actions peut vraiment déstabiliser l'adversaire. En pensant brandir sa baguette pour se défendre, il brandira son autre main, vide. C'est vraiment une potion qui, réussie, pourrait avoir son intérêt dans une bataille. Mais combien de temps les effets durent-ils ? Est-ce qu'en lançant la fiole sur une personne, quand elle se fracasse, elle se répand dans toute la pièce ou juste à proximité de là où elle s'est écrasée ? Ce fut Cruz qui leva la main en premier pour répondre à la question. Ses idées étaient intéressantes et pleines de sens. Felicia enchaîna avec une autre option intéressante. Pour ma part, j'avais trop de questions en tête pour formuler une hypothèse cohérente, il fallait d'abord que j'enlève des inconnus qui me noircissaient le tableau. Mais à quelle distance se propage la potion ? Et combien de temps durent les effets ? Je sais que le professeur avait dit que les questions seraient à la fin du cours, mais j'ai supposé qu'il s'agissait des questions qui concernaient l'atelier en général et pas la potion. Je m'excuserai platement si ce n'était pas le cas.

©️ 2981 12289 0



« Hadley Ophelia Lewis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8212-poussez-vous-j-arrive-wendy-d-hastingshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8224-wendy-sa-petite-courshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8223-wendy-progression-ascension-et-succeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8220-wendy-courrier-et-lettres-d-admirateurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8221-wendy-uniquement-pour-les-autographes

Arrivé(e) le : 21/08/2017
Parchemins rédigés : 239
Points : 3
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Joanne

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Mar 30 Jan - 22:16

    Il y avait au moins une chose à dire, c'était que les élèves étaient motivés pour cet atelier. Les questions fusaient et après elle, c'est une fille de Serdaigle qui posa une question sur la facilité à trouver les ingrédients nécessaires aux potions, question complétée par une autre d'un autre élève sur l'accès à la Réserve puis suivie d'une autre question sur les négociations et un traité de paix...

    *Sérieux ?* s'étonna Wendy en jetant un œil à Perrin. Il venait de quelle planète le rouquin ? Blackman avait-il eu une tête à négocier ou envisager la paix ? Fallait redescendre sur terre mon vieux.

    La prof prit alors la parole pour répondre méthodiquement à chaque question. En ce qui concernait la difficulté, si elle comprenait bien, elle risquait quand même de se vautrer. C'était pas génial. Vint ensuite la réponse à sa propre question. Et autant dire que Wendy fut déçue. L'organisation du matériel ? Mais c'était complètement nul ça ! Elle n'allait pas jouer la bonniche qui allait trier les fioles non mais, non, hors de question. Ce n'était pas ce qu'elle avait compris en lisant l'intitulé de l'atelier ! Préparer l'attirail de ceux qui allaient au front ? Mais ils avaient qu'à se le préparer tout seul ! Wendy hocha la tête mais n'en pensa pas moins. Elle ne s'était pas du tout attendue à ça. Elle pensait entrer dans un groupe ayant les pleins pouvoirs pour organiser les troupes et donner des ordres... pas... ça !

    Wendy se retint de soupirer. Elle avait un peu perdu de sa motivation première, si bien qu'elle écouta à peine les réponses données aux autres questions. A quoi bon ? Ce n'était pas intéressant de toute manière. La réponse donnée à Perrin la fit tout de même sourire. Le professeur Burgess venait de remettre le rouquin et sa naïveté à leur place. Voilà qui lui redonnait un peu de baume au cœur. Non il n'y avait pas à dire, Burgess était parfaite en directrice des Seprentard.

    La suite de l'atelier se poursuivit et la prof expliqua les effets de la potion du jour. C'était à n’en pas douter une potion extrêmement intéressante en cas d'attaque. Wendy se contenta de prendre des notes, estimant que Cruz avait bien répondu aux questions. Ne restait plus qu'à obtenir une réponse à la question d'Hadley qui était primordiale.

    "Est-ce que la potion fonctionne aussi quand elle est bue ou seul le contact sur la peau fonctionne ? Si elle peut être bue, avec un peu d'organisation en amont et qu'il est possible d'en faire boire à un grand nombre d'ennemies avant même que la bataille ne commence, cela serait un avantage considérable. L'offensive pourrait même être déclenchée par nous. Si on prend l'exemple de l'an dernier, un né-moldu en cuisine aurait pu glisser la potion dans les boissons destinées à la table des professeurs... ça aurait touché Blackman et bon nombre de ses suivants." demanda-t-elle très sérieusement en continuant de griffonner quelques lignes sur son parchemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5970-professeur-morgana-h-burgess-quel-plus-bel-art-que-celui-des-potions-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5973-morgana-chaque-annee-un-nouveau-depart-et-de-nouvelles-tetes#138879http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6052-morgana-ecrire-cest-une-facon-de-parler-sans-etre-interrompuhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6053-morgana-hibou-express

Arrivé(e) le : 13/03/2016
Parchemins rédigés : 801
Points : 5
Crédit : lilany - Olivia Wilde
Année : Professeur de Potions & Directrice de Serpentard

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach, Candice R. Tiedoll

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Jeu 1 Fév - 18:01

Stratégies & Organisations
EXORDIUM.
Sans grande surprise, Cruz Rosewood témoigna une fois de plus de son assiduité et de sa vivacité d’esprit en demandant la prise de parole en première. Ce fut donc avec plaisir que je la lui accordai. Elle évoqua l’existence de deux moments propices à l’utilisation de la potion à savoir lorsque l’ennemi était sur le point de lancer un sort durant une offensive. Cela l’empêcherait ainsi d’exécuter son sortilège et permettrait à la défense de pouvoir riposter. Deuxièmement, elle pensait qu’il était aussi pertinent de l’utiliser sur un ennemi qui était ciblé par un coéquipier afin de l’empêcher de se défendre. Enfin, elle ajouta une liste de sorts susceptibles d’être utilisés pour enchaîner à la suite de l’envoi de la potion.
J’acquiesçai notamment à sa dernière phrase qui résumait parfaitement son raisonnement. L’idée était là dans son ensemble.

« Réponse correcte, précise et efficace, miss Rosewood. Comme vous l’avez dit, la coordination est la clé et à plus forte raison le timing puisqu’il faut bien anticiper les intentions de l’ennemi ou des ennemis visés afin de déterminer quand il faudra lancer la potion. Celle-ci se désintègre dans les airs au bout d’une dizaine de secondes et une fois inhalé, deux secondes suffisent à engourdir votre adversaire puis deux autres secondes le plonge dans cet état de confusion sensorielle. Les deux premières secondes peuvent suffire à mener la cible à ne pas aller au bout de son sortilège mais il serait plus prudent de s’attendre à devoir au moins se défendre de leur première attaque. Pour cela, le charme du bouclier que vous avez appris ‒ et que vous allez sûrement apprendre cette année par le professeur Mandrake pour celles qui sont en quatrième année ‒ est parfait. Je tiens cependant à vous faire remarquer que ce délai de quatre secondes peut être réduit à une ou deux secondes au total si la cible est un minimum épuisée. L’effort amène à une respiration et à une circulation du sang plus rapides. Pour ce qui est de la neutralisation de vos ennemis, enchaîner sur un Stupefix, un Immobilus ou un Expedimenta est une bonne idée mais je vous conseille avant tout le Petrificus Totalus qui reste une valeur sûre quand on ne maîtrise pas à cent pour cent les trois autres sortilèges. »

Je répétai les informations que certains n’avaient pas pu encore noter avant de donner la parole à Felicia Williams. Bien qu’elle fasse partie des plus jeunes, je ne pouvais qu’encourager ce type d’initiative qui montrait sa motivation.

« On pourrait aussi utiliser cette potion en cas d’embuscade, non ? Prendre l’ennemi par surprise, doublé de l’effluve de confusion sensorielle permettrait d’instaurer un désordre conséquent chez l’ennemi. Après, il ne resterait plus qu’à lancer les sortilèges précédemment dit... »

J'hochai à nouveau positivement la tête, étant tout à fait en phase avec sa réponse.

« Je suis d’accord et c’est la stratégie première de cette effluve. Son utilisation est optimisée dans le cas d’une embuscade, en début de combat tout comme au cours de celui-ci si vous deviez rejoindre un autre bataillon qui nécessiterait du renfort. Elle vous permettra de vous faire gagner du temps à vous et à vos camarades si vous avez besoin d'accomplir un objectif A ou B qui nécessiterait de les neutraliser ou de les occuper pour y parvenir. De plus, la potion fait office de très bonne diversion sans commettre de dégâts matériels comme aurait pu le faire la potion Sullivan que nous avions utilisée en juin. »

Mon regard se tourna ensuite vers Hadley Lewis dont la main brandie me laissa aussitôt comprendre qu’elle avait quelque chose à ajouter elle-aussi. Elle ne compléta pas les réponses de ses camarades mais entreprit plutôt de poser deux questions importantes concernant les caractéristiques de la potion. J’allais justement y venir.

« Elle se propage dans un rayon de trois mètres, c’est pourquoi il ne faudra pas l’utiliser en combat rapproché ou bien prendre un peu de distance avant de la lancer. En ce qui concerne sa durée d’effet, elle est de trois minutes, ce qui est largement suffisant pour se débarrasser d’un groupe si l’embuscade, l’offensive ou la défense est coordonnée. Le seul moyen d'échapper à ses effets si, par malheur, vous êtes touchés par sa zone d'effet, est d'utiliser le sortilège de Têtenbulle. Le professeur Winslow l'enseigne en sixième année mais je vous donnerai la possibilité de vous y exercer pour ceux qui n'ont pas encore obtenu leurs BUSEs. J'ai de toute façon prévu une ou deux séances dans la Salle sur Demande pour que vous puissiez voir de vos propres yeux les effets de chaque potion. »

Je leur laissai quelques minutes pour recopier, reprenant certaines informations pour pallier aux éventuels oublis. Après cela, une nouvelle main se leva, cette fois-ci en provenance d’une autre Serpentard.

« Est-ce que la potion fonctionne aussi quand elle est bue ou seul le contact sur la peau fonctionne ? Si elle peut être bue, avec un peu d'organisation en amont et qu'il est possible d'en faire boire à un grand nombre d'ennemies avant même que la bataille ne commence, cela serait un avantage considérable. L'offensive pourrait même être déclenchée par nous. Si on prend l'exemple de l'an dernier, un né-moldu en cuisine aurait pu glisser la potion dans les boissons destinées à la table des professeurs... ça aurait toucher Blackman et bon nombre de ses suivants. »

Si tous les élèves des différentes promotions auxquelles j’enseignais étaient aussi perspicaces, ils m’en verraient absolument ravie et j’aurais pu, sans problème, aborder des thèmes plus complexes et approfondis sans en perdre la moitié au bout de deux minutes. Il semblait qu’aujourd’hui ne soient rassemblés que les bons d’entre eux.

« Remarque pertinente, miss Hastings. Alors, en effet, elle fonctionne également lorsqu’elle est bue mais vous n’auriez pas pu la glisser dans les boissons des Mangmorts l’an dernier puisqu’elle fait partie des potions qui se diluent très mal avec d’autres substances, peu importe le breuvage ou la sauce d'un plat employé. »

Si les choses avaient été aussi simples, il était évident qu’on se serait servis de cela pour nous faciliter la tâche plutôt que d’organiser un bal entier. Malheureusement, je doutais sincèrement que Blackman ne soit pas capable de reconnaître la teinte de son jus de citrouille du matin.

J’attendis quelques secondes afin de voir si d’autres mains étaient tout aussi déterminées à se lever ou non, puis je repris la parole :

« Bien. Pour ces interventions, j’accorde vingt points à Serpentard et dix à Poufsouffle. Nous allons maintenant entrer dans les détails de la recette. C’est une préparation que j’estime être au même niveau que celui des BUSEs, ce qui ne devrait, au vu de la composition de cette classe, pas vous poser de problème particulier. Je resterai évidemment à disposition à tout moment en cas de besoin pour limiter d’éventuels dégâts. Je vous laisse découvrir toutes les étapes. »

D’un mouvement de baguette, je fis déplacer une fine pile de feuilles jusqu’à leur pupitre respectif. Elles contenaient la recette complète ainsi que quelques informations annexes au sujet d'autres stratégies valables en combat qui fonctionnaient avec cette potion. La réussite était un peu moins sûre du côté de nos deux quatrième année ‒ surtout de celui de Hastings ‒ mais j’avais bon espoir qu’elles puissent se débrouiller presque aussi bien que leur aînés.

Ingrédients : Cranson officinal, livèche, achillée sternutatoire, ingrédient standard, six crochets de serpent, deux corydales solides, deux morilles, trois brins de valériane

1 ère partie :
1. Remplir la moitié du chaudron d’eau
2. Déposer 4 mesures d’ingrédient standard dans le chaudron
3. Couper la livèche en fins morceaux et en déposer le tiers dans le chaudron
4. Ajouter 6 crochets de serpent dans le mortier
5. Les écraser pour en obtenir quelques morceaux
6. Verser la moitié des morceaux dans le chaudron
7. Faire chauffer à 45°C pendant trois minutes
8. Remuer 6 fois dans le sens des aiguilles d’une montre
9. La potion doit prendre une couleur bleu roi
10. Laisser reposer 20 minutes

2 ème partie :
11. Ajouter un tiers de morceau de livèche dans le chaudron
12. Ajouter l’autre moitié des crochets écrasés dans le chaudron
13. Mélanger 3 fois dans le sens des aiguilles d’une montre puis 2 fois dans le sens inverse
14. Couper les deux morilles en fines tranches
15. Faire chauffer le chaudron à feu moyen tout en versant petit à petit les tranches de morilles
16. Ajouter six brins de cranson officinal dans le chaudron
17. Ajouter 3 brins de valériane dans le chaudron
18. Mélanger 7 fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre
19. La potion doit prendre une couleur turquoise
20. Hacher l’achillée sternutatoire en fines coupes
21. Répéter l’opération 20 avec les 2 corydales solides
22. Mélanger les deux plantes hachées et les ajouter en même temps dans le chaudron
23. Monter la température à 75°C pendant cinq minutes
24. Ajouter le dernier tiers de livèche coupée dans le chaudron
25. Laisser mijoter pendant une demi-heure


« La plupart des ingrédients de cette potion vous seront facilement accessibles. Les crochets de serpent, l'ingrédient standard et la valériane font naturellement partie de votre liste de fournitures scolaires. La morille et l'achillée sternutatoire sont des plantes communes et vous n'aurez aucun mal à les trouver aux abords de la forêt. Pour ce qui est du Corydale solide, il s'agit d'un végétal qui aime les milieux ombragés, une humidité importante et une température moyenne. Si vous deviez ne pas être en mesure de vous en procurer dans ma réserve pour une raison ou pour une autre en cas d'urgence, vous devrez vous enfoncer un peu plus dans la Forêt pour en trouver aux limites de la clairière. Les seules difficultés apparentes reviennent à l'obtention du Cranson officinal qui ne pousse que dans les milieux salés, à savoir en bord de mer et à la Livèche, trouvable dans les milieux montagnards. Mais comme je vous l'ai dit tout à l'heure, je pense que votre professeur de Botanique pourrait tout à fait simuler un environnement nécessaire à leur plantation. »

Je leur laissai le temps d'écrire ces dernières informations avant de leur donner le feu vert.

« Vous pouvez commencer. J'ai disposé l'ensemble des ingrédients que vous ne possédez pas sur la table du fond. Je reprendrai rapidement le cours pendant que vous laisserez reposer votre mixture une première fois pendant vingt minutes. Je vous détaillerai alors l'utilité des ingrédients clés de cette potion. »

Pratique:
 





Only perfection
“Ce n'est pas l'abondance, mais l'excellence qui est richesse.” @j.joubert ≈ › (c) alaska.



Dernière édition par Professeur M. Burgess le Sam 3 Fév - 16:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 893
Points : 2
Crédit : Eilyam (Vanessa Hudgens)
Année : Septième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Sam 3 Fév - 16:36

Stratégies & Organisations

feat. Cruz & Co

Le professeur Burgess complimenta aussitôt la réponse de Cruz, ce qui fit apparaître un sourire sur les lèvres. Il était toujours agréable de s'entendre dire – notamment de la part d'un professeur que l'on estime et admire - qu'on était capable de produire une réponse correcte, précise et efficace. Toutefois, la préfète des Serpentards n'eut guère le loisir de goûter à ces compliments car il fallait se dépêcher de prendre en note tous les compléments d'informations donnés par sa directrice de maison. Cruz ne manqua pas un seul élément et s'appliqua à les noter consciencieusement sur son parchemin. Par la suite, une jeune fille dont la brune ignorait le prénom leva à son tour la main pour prendre la parole. Sa réponse, bien moins construite que celle de Cruz, restait cependant très pertinente. La sixième année se promis de demander son nom à cette Poufsouffle avant la fin de l'atelier. S'entourer de personnes sachant se servir de leur cerveau était une manière comme une autre de progresser et les relations sociales, Cruz s'y connaissait un peu. Cette dernière nota avec tout autant d'application les explications de Burgess avant que Hadley Lewis, assise juste à côté d'elle, ne lève la main à son tour. La blonde posa des questions pertinentes sur les caractéristiques des potions et l'Espagnole la reconnut bien là. Toujours le cerveau en pleine ébullition cette gamine. Un vrai bon élément, que Cruz allait essayer de faire rentrer dans le Club car elle y avait toute sa place. Enfin, en parlant de Club, Wendy prit à son tour la parole pour émettre une remarque des plus pertinentes, au grand étonnement de sa préfète. Non pas que la jeune femme ne portait pas la mannequin dans son cœur hein, c'était pas ça le soucis. Mais Wendy pouvait se montrer tellement exaspérante et imbue d'elle même parfois, que Cruz en était venue à se demander si seulement un soupçon d'intelligence lui avait un jour traversé l'esprit. On dirait que ce jour, c'était aujourd'hui. L'orpheline prit scrupuleusement en note toutes les réponses de ses camarades ainsi que les compléments que leur donnait le professeur Burgess. Cela pouvait s'avérer utile pour cet atelier, pour leurs autres cours, en cas d'attaque et surtout pour faire la différence lors des sélections d'entrée à l'Université. Oui, Cruz ne perdait jamais de vue son objectif.

Morgana Burgess donna vingts points à Serpentard et dix points à Poufsouffle pour leurs interventions. Cruz s'en félicita : même si Wendy avait sans doute aidé un peu, elle était quand même celle qui avait fait gagner le plus de points. Dans la course au trophée des quatre maisons, ce n'était pas négligeable. La directrice des Serpentards fit distribué à chaque élève présent une feuille où était notées la recette complète de la potion du jour ainsi que diverses stratégies d'utilisation de l'effluve de confusion sensorielle. La préparation de cette potion n'était pas simple – voire même assez complexe – mais cela restait du niveau de Cruz. Elle ne s'inquiétait pas pour la réussite de sa concoction. Par contre, Wendy et Felicia risquaient d'avoir plus de mal. Qu'importe, ce n'était pas le problème de la brune. Celle-ci rédigea avec attention sur son parchemin déjà bien noirci les dernières paroles de Burgess, qui expliquait où trouver les ingrédients nécessaires à la réalisation de leur potion. Leur enseignante ne parla pas de la livèche, ce que Cruz ne manqua pas de remarquer. Qu'importe, elle savait déjà où trouver cette plante. Si les autres l'ignoraient, tant pis pour eux. Enfin, leur professeur leur donna le feu vert pour commencer la préparation. Cruz commença par aller chercher tous les ingrédients dont elle avait besoin pour cette première partie au fond de la salle, comme leur avait indiqué Burgess. Puis, elle remplit la moitié de son chaudron avec de l'eau et y déposé quatre mesures d'ingrédient standard. Elle s'appliqua à couper la livèche en fins morceaux et en déposa un tiers dans le chaudron, veillant à mettre les deux autres tiers soigneusement de côté pour la suite. La clé pour réaliser une potion correcte était l'organisation et la rigueur : Cruz n'en manquait pas. La brune ajouta les six crochets de serpents dans le mortier et les écrasa pour en obtenir quelques morceaux dont elle versa la moitié dans le chaudron. L'autre moitié fut déposée à côté de la livèche. Enfin, Cruz fit chauffer son chaudron à 45°C pendant trois minutes précisément avant de remuer six fois dans le sens des aiguilles d'une montre. Elle avait tout fait comme il faut, c'était désormais l'instant de vérité.

HASARD :

1-2-3-5 : La potion prend une jolie couleur bleu roi. Tous les voyants sont au vert, Cruz n'a plus qu'à laisser mijoter pendant vingt minutes.

6 : La potion prend une couleur bleu pâle. Aie, quelque chose n'a pas fonctionné. Peut-être que Cruz aurait dû laisser chauffer à peine plus longtemps ?

4 : Echec, la potion ne prend pas du tout une couleur bleu mais rouge. Cruz aurait elle oublié de rajouter la livèche ?

made by guerlain for bazzart



Cruz V. Rosewood
Family isn't always blood. It's the people in your life who want you in theirs. The ones who accept you for who you are.


Dernière édition par Cruz V. Rosewood le Sam 3 Fév - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6052
Points : 16
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Sam 3 Fév - 16:36

Le membre 'Cruz V. Rosewood' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8200-felicia-anna-williams-toujours-aller-de-l-avant-terminee?nid=5#185208http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8203-felicia-a-williams-lire-en-toi-comme-dans-un-livre-ouvert#185253http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8262-felicia-journal-perdu-pour-ne-rien-oublierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8263-felicia-de-l-encre-blanche-sur-une-page-noire#187070http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8264-felicia-del-encre-oh-une-tache#187071

Arrivé(e) le : 19/08/2017
Parchemins rédigés : 436
Points : 10
Crédit : Perrin ♡ (Millie Bobby Brown)
Année : 5ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Hilary Fitzpatrick-Priest

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Jeu 8 Fév - 22:35

ft. le groupe de Stratégies & Organisations

S&O : Effluve de confusion sensorielle
Felicia savait qu’en venant à cet atelier, elle y trouverait de nouvelles connaissances qui la raviraient. Elle savait qu’en venant ce samedi matin, elle ressentirait une certaine fierté, comme elle aurait pu en ressentir avec des cours particuliers. Elle savait que cette mise en place de ces groupes était un moyen pour les élèves de participer à leur façon et plus activement à la défense de leur école. Elle le savait, la jeune fille en avait pleinement conscience et c’était sûrement ce qu’il lui mettait un peu de pression sur les épaules. Elle se mettait la pression toute seule, mais c’en était presque grisant pour elle. Elle voulait être là, elle était heureuse d’être là. Ce qu’elle ne savait pas, par contre, c’était qu’elle serait entourée de tant de têtes. Tous posaient des questions toutes aussi intéressantes les unes que les autres, ne serait-ce que pour se renseigner ou en apprendre plus sur la potion. Ses camarades avaient des questions si pertinentes, ils se mettaient vraiment en condition alors qu’ils venaient à peine de commencer et que c’était le premier cours. La Poufsouffle était grandement impressionnée et se demandait parfois si elle était vraiment à la bonne place. Est-ce qu’elle méritait d’être là ce matin ? Est-ce qu’elle n’était pas une intruse dans le lot ? La jaune & noir n’était pas à cent pour cent sûre d’être digne de ce niveau d’excellence. Elle notait avec avidité toutes les remarques du professeure Burgess autant que celles des autres élèves. Leurs remarques étaient tout aussi importantes que celle d’un adulte. Ils avaient… la clairvoyance, pensaient à tous les détails. Il était évident qu’ils remarqueraient le moindre accroc dans n’importe quel plan ! La quatrième année remarquait bien que toutes les réponses s’emboîtaient les unes dans les autres et qu’elles formaient un tout. Mais il fallait bien admettre que tous étaient incroyables de manière singulière. Hadley et Cruz - si elle se souvenait bien de leur prénom - étaient celles qui ressortaient le plus avec leurs remarques pertinentes, en plus de Wendy qui avait des idées tout aussi intéressantes. La jeune Poufsouffle ne doutait pas de leur réussite dans le travail individuel. Elle ne doutait pas de la réussite de Spencer qu’elle jugeait trop intelligent. (Un mec qui cachait aussi bien des choses - parce qu’il en cachait ! - était forcément intelligent.) En fait, elle ne doutait de la réussite de personne si ce n’est la sienne. Felicia se forçait à participer pour essayer de faire partie du tout, de compléter la réponse des autres du mieux qu’elle le pouvait et apporter sa contribution elle aussi. Mais comparée aux autres, elle trouvait sa contribution bien maigre. Elle voulait tirer le meilleur des autres pour qu’elle aussi, à son tour, elle soit puisse devenir meilleure que ça. C’était son objectif actuel : devenir meilleure. La jaune & noir le pouvait, du moment qu’elle ne se laissait pas distancer par le niveau de ses camarades. Elle devait se hisser au même niveau que le leur et ne pas le lâcher. Elle progresserait mieux ainsi. Il ne fallait pas se laisser démoraliser par quoi que ce soit. L’année la plus basse dans ce groupe ? Pas un problème. Wendy serait sûrement d’accord avec elle - et c’était bien le seul cours où Williams s’accordait à être d’accord avec la Serpentarde sans rechigner -, une classe de moins était peut-être un désavantage, mais cela n’arrêterait personne. Tous avaient l’air meilleurs qu’elle ? Aucun soucis. Il suffisait à la Poufsouffle de suivre leur exemple et d’améliorer son niveau également. Si ce n’était que ça, c’était largement faisable.

Et tout ceci commençait par la prise de notes. L’élève plus âgée de chez Serpentard avait offert une réponse très complète, pertinente et bien organisée, si bien que Felicia n’avait que pu rajouter une petite idée derrière sans rien faire de mieux. Cependant, elle n’avait pas le temps de s’apitoyer sur ses réponses et sur celles des autres. Il fallait tout noter. TOUT. Les réponses de ses camarades et les commentaires de leur professeure, et pas que. Si ce n’était que ça, la Poufsouffle parviendrait à suivre la cadence, mais il était question de devenir meilleure. Alors la jeune fille, en plus de tout ça, essayait de développer sa propre réflexion en même temps et annoter sa marge de toute sorte de question. Elle voulait réussir à construire une pensée aussi bien construite que la Serpentarde. Elle voulait réussir à formuler des questions pleines de bon sens comme celles de la Serdaigle. Cette fille mettait toujours le doigt sur la petite bête, sur le facteur important qu’ils négligeaient parce que trop évident peut-être. Cet atelier lui serait bénéfique de bien des manières, la quatrième année en était persuadée. Son instinct allait dans ce sens et elle faisait confiance à son instinct. Elle verrait bien plus tard s’il s’était trompé ou non. Williams entoura plusieurs fois la question qu’elle voulait poser en fin de cours et qu’elle jugeait bonne pour ne l’oublier, puis reporta à nouveau son attention sur les dires de la professeure de potions. Madame Burgess déblatérait beaucoup d’informations et aucunes n’étaient à jeter. Il fallait écrire vite. L’écriture propre de Felicia se transforma pour laisser place à une écriture rapide. Du moment qu’elle arrivait à se relire, ce n’était pas bien important. Il ne fallait rien louper ! La jaune & noir s’autorisa une pause après la réponse du professeure à l’intervention de Wendy. Elle avait rempli une page de parchemin et ce n’était que le début. Incroyable. Felicia ne prêta même pas attention aux points attribués, elle n’était décidément pas là pour ça - même si c’était bon à prendre. Il fallait enchaîner et c’est ce que fit l’adulte. Il était l’heure pour la préparation de la potion. À l’énonciation des BUSEs, le ventre de la Poufsouffle se tordit un chouilla. Madame Burgess avait beau être confiante et Williams pas nulle en potions, cela restait au dessus de son niveau. Mais elle n’allait pas se laisser décourager par ça ! La quatrième année récupéra le document distribué et y jeta un coup d’oeil attentif, en se jurant de l’apprendre par coeur plus tard. Savait-on jamais. Leur professeure fit un dernier commentaire sur l’accessibilité des ingrédients - peut-être en rapport avec les premières questions d’Hadley - puis le feu vert fut lancé. Préparation de la potion, et ce, individuellement. Felicia ne se précipita pas. Ils étaient peu nombreux, ce n’était pas nécessaire de se jeter sur les ingrédients. Si elle commençait à aller trop vite, elle ferait capoter toute sa potion ; ce qui n’était pas le but. Qu’elle prenne plus de temps que les autres, ce ne serait pas bien grave. La préparation d’une potion ressemblait à un recette de cuisine. Si elle suivait les instructions à la lettre, elle minimiserait sa probabilité d’échec et réduirait autant qu’elle peut la différence entre son niveau et l’expérience nécessaire pour la potion. Tout irait bien. Commençons par le commencement, se dit-elle, remplir la moitié du chaudron d’eau. Ce qu’elle fit. Et elle suivit scrupuleusement le reste des instructions de la première partie. En espérant que le résultat serait satisfaisant…

1 & 5 : Le résultat était plus que satisfaisant à ses yeux. La potion prenait la couleur attendu. Il ne restait plus qu'à laisser reposer pendant 20 minutes.
2, 3 & 6 : Ni trop mauvais, ni trop bon. Vu son niveau, elle pouvait s'avouer chanceuse que la potion ne prenne pas une couleur trop bizarre. Elle s'en contenterait !
4 : Euh... La potion virait carrément au vert là. C'était pas bon signe, pas vrai ?



Dernière édition par Felicia A. Williams le Jeu 8 Fév - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6052
Points : 16
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Jeu 8 Fév - 22:35

Le membre 'Felicia A. Williams' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 808
Points : 6
Crédit : Jeremy Irvine / Code signa : Wild heart
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Ven 9 Fév - 21:40

Feat Burgess & le groupe stratégie & organisation.
Effluve de confusion sensorielle
Aujourd’hui, personne ne lutterait pour ne pas s’endormir sur sa table contrairement à ce qu’il pouvait se passer dans un cours traditionnel de potion. Tout le monde avait choisi de participer à cet atelier, et même si l’énoncé restait, il faut le dire, plutôt flou, l’intérêt était bel et bien présent chez une majorité des élèves. « Vous aurez sans doute moins de facilités que vos camarades plus âgés mais cela ne veut pas dire que vous n’arriverez pas à accomplir les objectifs d’ici la fin de l’atelier. De toute manière, ce n’est pas une compétition et je serai là pour aiguiller ceux qui rencontreront trop de difficultés. » La réponse offerte à Felicia fut brève, et tant mieux, car elle n’apportait rien à Spencer, il ne s’était pas inscrit pour discuter des risques d’échec et des différences de niveau, heureusement que les questions qui suivaient avaient plus d’intérêt. « Nous parlons ici de l’organisation du matériel, miss. Vous agirez surtout en amont pour fabriquer et apporter la diversion ou le soutien idéal à ceux qui sont sur le front. Ce sont vos camarades sous l’enseignement du professeur Maxwell qui géreront en majorité les pièces de l’échiquier en ce qui concerne la formation d’un bataillon, par exemple. Certes, vous pourrez être sur le champ de bataille mais mon but est avant tout de vous préparer à constituer l’attirail complet du duelliste. Pour ce qui est des stratégies techniques liées à l’usage des potions et des runes pour obtenir l’avantage par rapport à vos ennemis, vous les découvrirez en même temps que celles-ci. »  Spencer avait froncé les sourcils. L’apprentissage de l’utilisation judicieuse des potions et surtout des runes n’était pas pour lui déplaire, mais il en venait à se demander s’il n’avait pas mieux à faire dans le groupe du professeur Maxwell. Le professeur à la morale douteuse ne lui paraissait pas forcément très compétent, mais plus que sa baguette ou ses mains, son cerveau était sa plus grande arme. Vouloir rester en arrière à coordonner les troupes n’était là, ni une question de courage, ni d’orgueil, Spencer était prêt à le jurer mais simplement d’efficacité. Il s’agissait de ne pas confondre courage et bravoure, enfin, ça aurait été le cas, si les noms des ateliers avaient été un peu plus explicites. « Tout d’abord, Miss Lewis, non, la plupart des ingrédients ne sont pas faciles à trouver et fouiller les profondeurs de la Forêt Interdite ne vous aidera pas. Ceci dit, le Ministère a prévu, dans le cadre de cette année de reconstruction et de planification, une grande levée de fonds afin que l’école dispose de tout ce dont elle a besoin en cas d’urgence. Les stocks d’ingrédients seront suffisants pour vous assurer de quoi mener une rébellion mais je peux effectivement faire en sorte qu'ils ne soient pas tous rassemblés dans ma réserve. Je pense que votre professeur de botanique ne serait pas contre l’idée d'en conserver à l'abri. Je lui en parlerai. » C’était une mauvaise nouvelle que Mrs Burgess leur annonçait quoi qu’attendue. La suite remonta quelque peu l’humeur de Spencer, tout en modération bien sûr. Accorder un budget à Poudlard pour lui permettre d’acheter des munitions était l’une des rares bonnes idées du ministère à ses yeux, malheureusement, Burgess se projetait dans l’avenir, et n’annonçait aucune somme. Quand on constatait que le prix de la corne de licorne était monté à 23 gallions l’été dernier, il y avait de quoi s’inquiéter. Mais rassurez-vous, Spencer n’allait pas lancer de débat sur ce sujet, il avait d’autres question dans sa poche. « Pour être franche, je dois avouer ne pas apprécier l’idée de vous laisser un accès possible à ma réserve. Je ne fais pas confiance à la majorité des élèves et vous comprendrez pourquoi. Ceci dit, votre remarque reste pertinente alors je pense que s’il devait m’arriver quelque chose, vous pourrez soit vous fier à un autre professeur ou éventuellement à l’un ou deux élèves parmi vous qui y auraient accès en étant soumis au sortilège de Fidelitas. Mais je vous redirai tout cela à la prochaine séance. » En plein cœur d’une bataille, un malaise ou même un décès était si vite arrivé, mais dans un autre sens, évidemment que Spencer comprenait la volonté de ne pas laisser n’importe qui accéder à la réserve. Il approuvait une telle prudence autant qu’il espérait qu’elle leur communique effectivement des noms à la prochaine séance.

« Ce que vous citez ne concerne pas mon atelier mais plutôt celui du professeur Winslow. Et allez donc dire à des Mangemorts déterminés et haineux de faire la paix plutôt que de se taper dessus. Vous engouffrer dans cette naïveté ne vous aidera pas, bien au contraire. La seule option possible pour eux c’est que l’on se soumette à leurs règles. Soit nous obéissons, soit nous nous levons contre eux. S’il y avait des moyens non-violents de mettre fin à une dictature soutenue par un Ministère corrompu, il n’y aurait pas eu de rébellion aussi sanglante au mois de juin. Croyez-moi que nous y avions bien réfléchi avant d’embarquer les élèves dans cet assaut. Donc, je sais que c’est une vision effroyable des choses mais c’est la réalité, Mr. O’Riordàn. » C’était à la question de Perrin que Mrs Burgess répondait sur un ton qui laissait Spencer quelque peu perplexe, bien qu’il n’en montra rien. Il était vrai que les O’Rirdàn étaient beaucoup trop optimistes et ça leur causerait beaucoup de tort, mais Spencer pouvait éventuellement comprendre ce désir de pacifisme, ou plus exactement s’y était habitué. Le jeune homme avait trop de haine en lui pour avoir les mêmes aspirations, Savannah l’avait appris à leurs dépends, mais ils étaient nombreux à prôner la non-violence. C’était impossible mais de là à répondre aussi froidement... Ce n’était pas vraiment anormal de la part de Burgess mais Spencer l’avait déjà vu faire des choix plus judicieux.

Celui d’entrer dans le vif du sujet, l’heure étant déjà bien entamé en était un. Spencer écouta tout en gardant les yeux rivés sur son parchemin. Il leva la main, avant de se rendre compte que son intervention serait redondante. Au final le professeur leur distribua une synthèse de ce qui s’était dit, ce qui n’empêcha pas Spencer de terminer sa phrase. Au moins, il était certain que c’était intégré et qu’il saurait s’en servir en cas d’urgence. Pour l’instant, pas de précipitation, il avait le temps et il ne s’agissait ni plus ni moins que de suivre la recette. En attendant de glisser ses ingrédients dans son chaudron, il referma les boutons à son poignet. Si certains préféraient se retrousser les manches, ce n’était pas avec de l’eau qu’il allait se tacher, ni avec le reste.

Verdict:
 

Si Spencer est resté concentré tout le long de la préparation, ça ne l'a pas empêche de réfléchir aux informations qu'il a reçu, et alors que tout le monde en arrive à peu près au même stade que lui, une pose, il lève la main. "Professeur, quelle est la durée de conservation de la potion ? Est-elle sensible aux écarts de température ?" Spencer s'attendait à une réponse assez satisfaisante, étant donné que le point n'avait pas été abordé, mais le doute persistait.

code by Silver Lungs


Dernière édition par Spencer L. Mortensen le Ven 9 Fév - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6052
Points : 16
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Ven 9 Fév - 21:40

Le membre 'Spencer L. Mortensen' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 1209
Points : 2
Crédit : Meblang (Linus Wordemann)
Année : sixième année - seize ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Ashton

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Lun 12 Fév - 22:01


stratégie & organisation
no.1 effluve de
confusion sensorielle
perrin & les autres

Combattre et vaincre dans tous nos combats n’est pas l'excellence suprême ; l'excellence suprême consiste à briser la résistance de l’ennemi sans combattre.
Avoir comme mentor pour cette séance d'entraînement la Professeur Burgess n'avait rien de très rassurant. Cette femme était carrément intimidante sans oublier le fait qu'elle me détestait probablement pour avoir fait un scandale dans son cours l'an dernier parce que je refusais de mettre des parties d'êtres vivants dans ma potion. Sachez que ça ne me plait plus beaucoup, mais comme j'ai espoir de réussir mes buses dans le domaine et que je dois mettre les bouchées doubles pour être à la hauteur de la potion de métamorphomagie, je dois m'attaquer à cette matière d'arrache pied. Ce qui signifie que c'est terminé pour moi les scandales. En s'asseyant dans sa salle de classe pour cette période un peu particulière de ce qui ne devait pas être un cours, j'eus l'étrange impression que j'allais encore plus regretter que je ne le faisais déjà d'avoir choisit cet atelier. Évidemment, dès que la professeur prit la parole, je compris que j'avais raison. Sur le tableau s'alignait une liste de potions qu'on allait devoir apprendre à réaliser. Je ne m'étais pas inscrit à ce truc pour avoir un cours supplémentaire de potions ! J'avais déjà du mal avec le premier, si je devais m'attaquer à un second, j'allais trouver l'année sacrément longue. Vint le moment de la période des questions. J'en profitai pour la questionner sur ce qu'il advenait de la partie "négociation" qui venait avec la section "stratégie" de l'intituler de l'atelier. Évidemment, sa réponse ne fut pas pour me plaire... « Ce que vous citez ne concerne pas mon atelier mais plutôt celui du professeur Winslow [...] je sais que c’est une vision effroyable des choses mais c’est la réalité, Mr. O’Riordàn. » Évidemment, son ton et le regard qu'elle me lança en prononçant ses mots me firent monter le rouge aux joues dans un mélange de rage et de honteux. Elle venait de me traiter de naïf devant tout le monde en plus de discréditer le fait que j'étais probablement dans le mauvais atelier. Sauf qu'à nous, on avait pas donné de descriptif de ce qui s'annonçait pour chacun. Il n'y avait eu qu'un titre. Pas de résumé, pas d'indication à savoir qui serait le professeur tuteur. Rien. Furieux, je me plongeai dans un mutisme volontaire jusqu'à ce que les discussions se terminent. Je n'avais pas plus envie d'être là que d'assister à un cours d'histoire de la magie en ce moment. C'était pas pour moi ce truc et pourtant, j'étais coincé là. Je suppose que je pourrais en profiter pour lui démontrer mon désir de m'améliorer et ma détermination à réussir. Si ça ne comptait pas dans son cours comme étant une note, c'était le bon moment de pousser au maximum les efforts et tenter quelques petites techniques appris dans le dernier livre de Rolf Scamander qui faisait quelques recommandations sur les manières les plus efficaces de tirer profit des produits que l'on mettait dans nos potions. Je n'avais pas osé le faire en classe de peur que ça ne fonctionne pas et que j'entraine mon partenaire dans mon échec. Ici, il n'y avait rien à craindre. Évidemment, Felicia était assise avec moi, mais comme l'avait indiqué la professeur Burgess, ce serait du travail solitaire.

Le moment de la pratique arriva bien assez vite. Les indications quand aux ingrédients et la méthode de préparation avaient été indiquées sur une feuille qu'on venait de nous passer. Je la lue rapidement, notant les ingrédients à récupérer sur un autre bout de parchemin mettant bien les quantités au bout. Lorsque ce fut fait, je partie à la quête aux ingrédients. Ces derniers étant nombreux, c'est les poches pleines de fioles que je revins à ma table de travail où je déchargeais mon butin. « Bon, au travail maintenant ! », dis-je à voix haute pour moi-même. Je me tournai vers Felicia qui avait déjà attaqué la préparation de la potion. « Bonne chance à toi ! Ça m'a pas l'air facile comme concoction... », soufflais-je à voix basse à l'intention de la Poufsouffle. Je remplis mon chaudron à moitié d'eau, m'élançai dans la préparation des premiers ingrédients à aller dans la potion, ceux qui devaient être intégrer avant le temps de repos de vingt minutes. Je coupai et écrasai mes ingrédients avec le plus de précision possible espérant ainsi arriver à un résultat pas trop mauvais. Je mettais beaucoup d'effort à réussir. Au moins, si j'y arrivais, Burgess ne pourrait pas dire que je suis un boulet dans le mauvais atelier...

1&2 : Ma potion prend une jolie teinte bleu roi. Selon les instructions, elle a la bonne couleur. Elle semble avoir la bonne consistance aussi. Je crois que les quelques trucs de Scamander ont payé !

3&4 : Ma potion est violette. VIOLETTE ! J'ai carrément fait un truc de travers c'est certain ! Et puis, elle sent étrangement forte. Un peu comme le thé trop infusé... Pourtant, elle a la bonne consistance. Elle tire seulement un peu trop sur le violet et pas assez sur le bleu...

5&6 : De gros bouillons se forment à sa surface de ma potion qui a pris un couleur rose vif après l'ajout de crochet de serpent. Merde ! Qu'est-ce que j'ai bien pu faire à ce chaudron moi ? « Attention Fée, je crois que ça va déborder... », prévins-je mon amie d'une petite voix en l'attrapant pas le bras pour la forcer à reculer avant que ma mixture ne se mette à se prendre pour un volcan...
(c) DΛNDELION




❝ je crois au chaos des étoiles ❞ donne moi les trois couleurs primaire j'te collorais toutes les nuances de la terre veux-tu qu'ensemble ont fassent pencher la ballance sinon l'equilible du monde n'a pas de chance


Dernière édition par Perrin S. O'Riordàn le Lun 12 Fév - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6052
Points : 16
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Lun 12 Fév - 22:01

Le membre 'Perrin S. O'Riordàn' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1852
Points : 5
Crédit : Avatar : Stolas ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Mar 20 Fév - 16:02


❝ Effluve de confusion sensorielle ❞Hadley

Les choses avançaient bien, on allait pouvoir se mettre à la pratique et j'avais hâte. J'aimais bien cette matière, il fallait faire preuve de patience, de précision et suivre les recettes à la lettre pour obtenir une bonne préparation. C'était une matière qui était faite pour moi, je m'en sortais vraiment bien. Autant lancer des sorts n'étaient pas forcément ma tasse de thé, même si je m'entraînais pour ne pas être trop nulle, autant les potions, je gérais pas trop mal. Il n'y avait pas une histoire de coup de poignet à avoir ou d'une maîtrise quelconque de sa baguette, là si tu suivais à la lettre les instructions, tu y arrivais. Pas besoin d'être perché sur un bout de bois à des mètres de hauteur, tout se passait à même le sol et c'était beaucoup plus rassurant. La potion était à mon niveau, ce qui était une bonne chose, j'avais de bonnes chances de la réussir, même si je n'étais pas effrayée par le challenge, bien au contraire. Le professeur Burgess répondit à toutes nos interventions, prenant grand soin d'être la plus précises possibles. Ma plume glissait sur mon parchemin à la vitesse de la lumière et mon poignet sera très heureux de pouvoir faire une pause quand on commencera la pratique. Je hochais la tête quand elle s'attela à répondre à mes questions. Je pris bonne note de ses propos et commençais à y voir un peu plus clair sur cette potion. Que ce soit son utilisation et son intérêt indéniable au sein d'une bataille, il était évident qu'elle allait pouvoir nous aider à palier à notre inexpérimentation aux sortilèges et aux conflits armés. Maintenant il fallait voir si elle était rapide à faire ou facile. Parce que si ce n'était pas le cas, est-ce que c'était une potion qui se gardait longtemps ou fallait-il l'utiliser rapidement après l'avoir réalisé ? En gros, est-ce que nos préparations, si elles sont réussies, pourraient être mises de côtés pour plus tard ? Ou allait-on devoir les jeter et espérer pouvoir les réaliser rapidement au cours de l'attaque, ce qui me semblais hautement improbable soyons d'accord. Face à une attaque éclair, il faudrait être rapide et près de la salle de potions pour pouvoir espérer en préparer un peu. Aucune certitude que dans la précipitation on arrive à les réussir et même si c'était le cas, comment la faire parvenir aux autres ?

Je décidais de garder cette question pour plus tard, ne voulant pas froisser notre professeur et me la mettre à dos inutilement. Je me mis à la tâche une fois toutes les consignes données, toute excitée. Je remplis tout d'abord de moitié mon chaudron avec de l'eau. Une fois chose faite, je versais 4 mesures d’ingrédient standard dedans et coupais la livèche en fins morceaux avant d'en déposer le tiers dans le chaudron. Comme toujours il fallait être très précis et très minutieux, sinon la potion n'allait pas fonctionner ou pas de façon optimale. Parfois même, les effets étaient diamétralement opposés à ce qu'on voulait, ce qui pouvait poser problème. J'ajoutais ensuite 6 crochets de serpent dans le mortier et je les écrasais pour en obtenir quelques morceaux. J'en versais la moitié des morceaux dans mon chaudron. Je fis chauffer le tout à 45°C pendant trois minutes et remuais 6 fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Je ne touche plus à rien et laisse reposer ma mixture 20 minutes, sauf que la couleur attendue n'est pas du tout présente ou plutôt à peine .... qu'ai-je loupé ?!

©️ 2981 12289 0
1-2-3-4 >> La potion prend une couleur bleu roi comme annoncé, je suis heureuse de voir que je suis bien partie pour réussir cette potion, mais il ne faut surtout pas que je me laisse déconcentrer par cette victoire, je risquerais de chèrement le payer !
5 >> La potion prend une couleur bleutée mais sans vraiment m'y connaître en termes spécifiques pour les couleurs, je vois bien que ce n'est pas du bleu roi. J'ai dû raté quelque chose, peut-être dans la température ou dans le dosage d'un des produits...
6 >> La potion devient bleu foncée avant de carrément tourner vers le noir. Je ne suis pas potionniste mais même moi je sens que j'ai fait une connerie et que cette histoire va mal finir !



« Hadley Ophelia Lewis »


Dernière édition par Hadley O. Lewis le Mar 20 Fév - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6052
Points : 16
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Mar 20 Fév - 16:02

Le membre 'Hadley O. Lewis' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8212-poussez-vous-j-arrive-wendy-d-hastingshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8224-wendy-sa-petite-courshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8223-wendy-progression-ascension-et-succeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8220-wendy-courrier-et-lettres-d-admirateurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8221-wendy-uniquement-pour-les-autographes

Arrivé(e) le : 21/08/2017
Parchemins rédigés : 239
Points : 3
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Joanne

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   Mar 6 Mar - 20:08

    Certes l'atelier ne correspondait pas vraiment aux attentes initiales de Wendy mais il fallait tout de même avouer que certaines informations étaient intéressantes. Consciencieuse, Wendy prenait des notes sur les effets, la propagation, le temps nécessaires et les sorts à combiner pour plus d'efficacité.

    Quand la prof en arriva à répondre à sa question, Wendy releva le nez de son parchemin et l'observa. La potion pouvait donc être bue mais étant donné qu'elle se diluait très mal, la discrétion n'était pas au rendez-vous. Dommage. Wendy ajouta quelques notes sur son parchemin tandis que la prof leur donnait la liste des ingrédients pour la fabrication de la potion. C'était la partie la moins intéressante en ce qui la concernait. Rien ne valait la théorie. Créer une potion lui donnait l'impression de faire la cuisine et c'était juste désagréable. Ce n'était pas pour elle ! Sauf qu'elle n'avait pas vraiment le choix... Et pour couronner le tout, c'était une potion plus compliquée que ce dont elle avait l'habitude. C'était noté d'avance qu'elle allait se vautrer.

    Blasée, Wendy regarda la liste des ingrédients en soupirant discrètement, mais nota consciencieusement à côté de chaque ingrédient l'endroit où il pouvait être trouvé comme l'expliquait la prof.

    Il était temps de passer à la pratique. Elle s'en serait bien passée. Ne pouvait-on pas embaucher des petites mains comme en haute couture pour faire le travail manuel ? Elle se contenterait de diriger les opérations sans avoir à toucher un chaudron. Ça serait bien ça...
    Wendy redescendit sur terre et remplit son chaudron à moitié d'eau puis y déposa quatre mesures d’ingrédient standard dedans. Elle entreprit ensuite de couper la livèche en fins morceaux et dut mettre pas moins que trois fois plus de temps que tous les autres pour faire ça. C'est qu'elle voulait éviter de se blesser avec le couteau... elle n'était pas habituée à manier ce genre de chose. Elle en déposa un tiers dans le chaudron puis écrasa six crochets de serpent dans le mortier. Bon sang ce qu'elle détestait ça ! Elle risquait juste de ruiner sa manucure ! Elle continua cependant et versa la moitié des morceaux dans le chaudron. Elle fit chauffer le tout à 45°C pendant trois minutes et remua six fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Qu'est-ce que c'était chiant...


1 : La potion prend une belle couleur bleu roi. Wendy relève le menton, très fière d'elle.
2-3-4 : La potion est bleue pâle... elle a peut-être été trop lente dans la préparation de ses ingrédients ?
5-6 : La potion est bleu marine et épaisse. Wendy fronce le nez et repense sérieusement à embaucher des petites mains pour faire la sale besogne à sa place.


Dernière édition par Wendy D. Hastings le Mar 6 Mar - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ÉVENT - Entraînement] Effluve de confusion sensorielle ‒ Nov. 2023 [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: