AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 601
Points : 12
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Jeu 14 Sep - 17:47








Le professeur MacDougall accueillait aujourd'hui les cinquièmes années pour leur premier cours. Elle avait décidé de commencer par traiter l'arbrisseau auto-fertilisant, ce n’était pas la plante la plus passionnante, mais elle permettrait de développer quelques notions théoriques bien utiles et les élèves seraient débarrassés de ce chapitre… et elle aussi. Ce qui expliquait pourquoi le cours avait lieu dans une serre contenant plus de pupitres que de végétaux. Elle espérait y avoir recours le moins possible, préférant de loin que les élèves puissent interagir avec les plantes. Mais dans ce cas précis, ce n’était que très moyennement souhaitable, après tout, l’arbrisseau était carnivore !

Sur son bureau trônaient deux arbustes fruitiers, un noisetier et cerisier. Derrière son bureau, se trouvait une grande caisse opaque d’environ un mètre soixante-dix. La jeune femme n’avait pas pu se résoudre à travailler uniquement sur photo, et un ami professeur avait accepté de lui prêter un de ses plants le temps du cours, à condition qu'elle ne le sorte pas de la caisse spécialement enchantée pour le bien être du végétal.

A l'heure du cours, elle ouvrit la porte aux élèves et les salua : « Bonjour à tous, bienvenue à votre premier cours de botanique de l'année, je suis le professeur MacDougall. Installez-vous. » Une fois la plupart des places occupées, elle referma la porte et enchaîna.


« Bien, aujourd'hui exceptionnellement le cours sera essentiellement théorique, nous allons étudier l'arbrisseau auto-fertilisant. Vous allez avoir besoin de toute votre concentration. En effet, avant de vous demander ce que vous connaissez sur cette plante, nous allons définir ensemble le concept d’auto-fertilisation, très important en botanique. »

Sur le tableau, le titre apparut : modes de reproduction des végétaux. D’une voix claire, le professeur débuta son cours, veillant à laisser le temps aux élèves de prendre des notes et d'assimiler ses propos :

« Il existe trois formes sexuées chez les plantes.

Il y a des plantes monoïques, des plantes hermaphrodites et des plantes dioïques.

Les plantes hermaphrodites sont les plus nombreuses : elles ont des fleurs comprenant des organes simultanément ou alternativement mâles et femelles. Elles peuvent donc s'auto-polliniser. On parle aussi d’auto-fertilisation, c’est la capacité à assurer sa reproduction avec son propre pollen. Mais rien ne l'empêche de se reproduire avec des autres individus de son espèce, en reproduction croisée ou même avec d’autres fleurs sur le même plan.

Les plantes monoïques sont très proches des plantes hermaphrodites. Elles sont également auto fertilisante, mais sur un individu, il y a plusieurs fleurs, certaines sont mâles, d’autres femelles. La reproduction est donc croisée entre ses différentes fleurs.»
Elle marqua une pause, laissant le temps à ses étudiants de réfléchir à ses paroles...ou de se réveiller selon leur degré d'intérêt pour le sujet. D'ailleurs, il était temps de les aider à s'approprier les concepts en les faisant réfléchir un peu.



« A la lumière de ces deux définitions, pouvez-vous déduire quelle est la troisième forme de reproduction possible ? »

J'aimerais aussi que l’un d’entre vous indique sur les arbustes que voici, quelles fleurs possèdent un pistil ou des étamines. Profitez-en pour me rappeler lequel est l’organe reproducteur masculin et lequel est féminin… la première année commence à être loin. »
dit-elle avec un sourire espiègle… un peu de révision ne faisait pas de mal, surtout l'année des BUSES.

les arbustres en question:
 


«Vous devriez pouvoir en déduire si le mode de reproduction de ces deux arbustres est monoïque ou hermaphrodite. Et ce sera tout pour l’aspect le plus théorique. N'hésitez pas à poser vos questions si certains points ne sont pas clairs, j’y répondrai avant de passer à l'étude de notre spécimen du jour. »


Le sujet était complexe, mais elle comptait sur l'émulation de groupe pour que le raisonnement découle plus simplement et soit plus interactif. Elle préférait prendre le temps de voir ça avec eux que de les laisser se dépatouiller seuls avec un parchemin à rendre.


HRP :
 




LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]


Dernière édition par Professeur L. MacDougall le Dim 10 Déc - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 05/06/2014
Parchemins rédigés : 1578
Points : 5
Crédit : lilousilver (bazzart)
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Anciennement j'étais Chris Hummel et j'avais une Elena Landsbury comme DC. Maintenant, je n'ai que mon Logan.

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Ven 15 Sep - 14:02

Cours de botanique numéro 1C'était le premier cours de métamorphose ce jour-là. Logan n'était pas hyper passionné par cette matière mais il y allait quand même car c'était l'année des BUSES. Il entra dans une serre avec plus de pupitre que de plante mais, bon, c'était le premier cours et il était, en plus, assuré par une nouvelle professeur. Elle avait une boutique autrefois, enfin, Logan le croyait, il lui semblait l'avoir déjà vu.

Le professeur se présenta en les saluant et en leur demandant de s'installer. Tout le monde s'installa. C'était le seul cours où le jeune gay n'avait pas de table habituelle, aussi, il s'installa au fond de la salle. Une fois la porte refermée, elle ne parla pas des BUSES. Etrange mais bon passons. De toute façon, si on s'intéressait à son avenir, on savait déjà et c'était le cas de Logan. Elle expliqua qu'ils allaient avoir un cours théorique et étudier l'arbrisseau auto-fertilisant. Elle fit apparaître le titre sur le tableau avant de débuter son cours en expliquant les trois formes sexuées chez les plantes et en s'arrêtant même de temps à autre pour que les jeunes sorciers notent et assimilent ses propos. Elle marqua une dernière pause après avoir expliqué les deux premières formes. Puis elle dit:


« A la lumière de ces deux définitions, pouvez-vous déduire quelle est la troisième forme de reproduction possible ? »

Puis elle ajouta:

«J'aimerais aussi que l’un d’entre vous indique sur les arbustes que voici, quelles fleurs possèdent un pistil ou des étamines. Profitez-en pour me rappeler lequel est l’organe reproducteur masculin et lequel est féminin… la première année commence à être loin. »

Enfin elle ajouta:

«Vous devriez pouvoir en déduire si le mode de reproduction de ces deux arbustres est monoïque ou hermaphrodite. Et ce sera tout pour l’aspect le plus théorique. N'hésitez pas à poser vos questions si certains points ne sont pas clairs, j’y répondrai avant de passer à l'étude de notre spécimen du jour. »

Cette fois, personne ne se manifesta en premier, pas même Tracy. Logan se décida à tenter de donner la définition du troisième mode de reproduction. Pour le reste, il laisserait aussi les autres travailler et répondre. Il leva donc la main, et une fois que le professeur lui eut donné la parole, il dit:

-La troisième forme de reproduction est la diécie. C'est celui des plantes dioïques. Chaque pied est soit mâle, soit femelle. Il y a donc ces fleurs uniquement femelle et d'autre uniquement mâle.

Il s'arrêta là, attendant l'appréciation de la professeur, et que les autres répondent aux autres questions...


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7869-tasha-emma-lennox-blackwood-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7875-tasha-bien-s-entourer-ca-eloigne-les-problemeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7874-fiche-de-rps-tashahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7872-tasha-le-courrier-sera-precieusement-conservehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7873-tasha-une-urgence

Arrivé(e) le : 22/12/2015
Parchemins rédigés : 2012
Points : 5
Crédit : FLY ~ Amelia Zadro
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Ven 15 Sep - 18:14


botanique
Feat les 5ème année
J’adorais le cours de Botanique ! C’était ma matière préférée avec les Soins aux Créatures Magiques et j’avais beaucoup de facilités dans ces deux domaines. Je ne trouvais pas ça compliqué de comprendre les animaux et les plantes et à mes yeux, c’était bien plus fascinant que ce qu’on pouvait apprendre ailleurs, comme en Histoire ou en Astronomie. Mais en plus, cette année, c’était Mrs MacDougall l’enseignante ! Apparemment, les rumeurs disaient que le directeur lui avait proposé ce poste et c’était avec enchantement que j’avais appris la nouvelle. Cette femme m’avait débarrassée des poux à la ferme et j’avais pu constater à quel point elle était douée et très gentille. En compagnie de Perrin et de Megan, je me suis donc rendue aux serres un peu en avance tout simplement parce que j’avais pris un peu de temps pour flâner dehors après le cours d’étude des moldus.

Et dès que notre professeur a fait son entrée, le calme est revenu. Aujourd’hui, il ne s’agirait que d’un cours théorique et j’étais un peu déçue mais je devinais bien que nous ne pouvions pas toujours avoir les mains trempées dans la terre. Après s’être présentée, le professeur MacDougall a évoqué le sujet du jour : l’arbrisseau auto-fertilisant. J’ai souri à cette annonce, me rappelant bien de ce que j’avais lu à ce sujet à la ferme, durant mon temps libre. Ben oui, les seuls manuels scolaires que je lisais en avance, c’était bien celui de Botanique et de SCM ! Les autres, je m’en fichais un peu.

Fouillant mon sac pour sortir une plume et un parchemin, je me suis mise à noter toutes les explications et les définitions dictées. J’ai souligné en rouge le concept d’auto-fertilisation, ait écrit ce qu’elle nous avait dit sur les trois formes sexuées des plantes tout en relevant parfois la tête pour regarder la copie de Perrin quand j’avais un trou de mémoire sur la dernière phrase à recopier. Je trouvais ça intéressant que des fleurs puissent s’auto-polliniser ou même se croiser avec d’autres espèces. Au final, je me suis retrouvée à devoir faire un tableau pour mieux m’y retrouver en révisant. J’ai souligné trois fois la différence fondamentale entre les monoïques et les hermaphrodites, surtout concernant la reproduction croisée. Je n’avais pas envie de les confondre lors d’une prochaine interrogation.

Par la suite, le professeur a posé une petite série de questions pour jauger nos connaissances. Logan n’a pas attendu pour lever la main et donner le nom de la troisième forme de reproduction. D’après mes souvenirs du livre, c’était bien ça ! D'ailleurs, je crois que j’avais la réponse à la deuxième question. Je me suis levée et penchée en avant pour mieux observer les deux arbustes qui trônaient devant nous et à en juger l’anatomie des fleurs de cerisier, il me paraissait logique que ce soit elles les hermaphrodites !
J’ai levé la main et j’ai attendu l’autorisation pour me présenter (même si je savais qu'elle m'avait déjà vue à la ferme) et donner la réponse.

« Tasha Lennox-Blackwood, professeur. Je crois bien que les fleurs de cerisier possèdent à la fois un pistil et des étamines. On peut les voir ici et là, ai-je lancé tout en pointant du doigt les fameuses zones concernées. Pour celles du noisetier, les fleurs avec des stigmates rouges sont celles qui possèdent un pistil. Et le pistil est l’organe reproducteur féminin tandis que les étamines proviennent des mâles. »


© FRIMELDA



Beyond the horizon

“La vie est une aventure ou elle n'est rien.”
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7275-sinead-p-o-riordan-notre-destin-fait-partie-de-nous-il-suffit-d-etre-assez-courageux-et-rebelle-pour-s-en-rendre-comptehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7296-sinead-p-o-riordan-chacun-est-libre-d-ecrire-sa-propre-histoirehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-january-h-shiver#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7307-sinead-p-o-riordan-la-lettre-tue-et-l-esprit-vivifie#164474http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7308-sinead-p-o-riordan-la-lettre-tue-et-l-esprit-vivifie#164475

Arrivé(e) le : 14/12/2016
Parchemins rédigés : 349
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Savannah R. Caldwell

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Sam 16 Sep - 11:08


Cinquième année

L'arbrisseau auto-fertilisant

Le cours de botanique était de loin le préféré de Sinéad et celui pour lequel elle possédait le plus gros bagage de connaissance. Souvent, lorsqu’elle assistait à un cours, elle entendait ses camarades donner des réponses et elle ne comprenait pas du tout d’où ils sortaient autant de connaissances. Leur capacité à tout connaitre d’un sujet avant même qu’ils l’aient étudié en cours la poussait à se demander si elle n’était pas complètement nulle scolairement parlant mais surtout si elle n’avait pas loupé un épisode durant les premières années de sa scolarité. Sinéad n’était peut-être pas la meilleure élève du monde, mais elle avait toujours mis un point d’honneur à travailler correctement et à réussir ses années scolaires. Jusque-là, elle s’en sortait plutôt bien mais elle n’avait pas non plus pris une avance de dingue sur le programme scolaire contrairement à beaucoup d’autres qui réussissaient non seulement à avoir d’excellents résultats scolaires mais aussi à découvrir en avance les programmes des années suivantes. C’était sacrément flippant quand même. Mais pour la botanique, les choses étaient différentes, sa vie parmi les Travellers lui avait permis d’enrichir largement ses connaissances lorsqu’il s’agissait de la nature. Elle avait eu la chance de vivre toute son enfance en pleine nature et d’avoir des grands-parents passionnés par des sujets qui l’avaient toujours intéressée. Sa grand-mère lui avait enseigné des tonnes de choses, des astuces, des leçons, et tout un tas de choses qui lui seraient forcément utiles dans le futur. Quant à son grand-père, c’était grâce à lui qu’elle avait autant de connaissances sur les arbres et les plantes de manière générale. Le vieil homme était un puit de culture et à chaque fois qu’elle l’écoutait, elle apprenait quelque chose de nouveau. Alors forcément, lorsqu’il s’agissait d’étudier la botanique à Poudlard, Sinéad était plutôt à l’aise et elle n’avait d’ailleurs pas franchement l’impression d’apprendre grand-chose ce qui la rassurait un peu. Bien sûr, ça ne l’empêchait pas de travailler cette matière au même titre que toutes les autres, elle ne voulait pas risquer d’avoir une mauvaise note dans la matière qui l’intéressait le plus, mais c’était plutôt facile parce qu’il s’agissait en général de simples révisions.

Cette année, ils avaient changé de professeur pour accueillir quelqu’un qu’ils connaissaient déjà tous déjà bien compte tenu du rôle extrêmement important qu’elle avait joué durant les sombres événements qui avaient eu lieu à Poudlard durant toute l’année dernière. Sinéad était plutôt contente qu’elle soit désormais leur professeur, elle savait qu’elle était douée dans son domaine et était persuadée qu’elle avait plein de choses à leur apprendre. Elle rejoignit ses camarades dans la salle de classe et écouta avec attention le début du cours qui était forcément un peu trop théorique à son goût mais ces rappels étaient importants. Elle avait cependant plus que hâte de passer à l’aspect pratique du cours, en espérant qu’il y en avait un. Sur son parchemin, la rouge et or s’évertua à retranscrire toutes les paroles de l’enseignante du mieux qu’elle put, laissant ses camarades prendre la parole. Logan répondit en premier à la question de l’enseignante suivi par Tasha qui avait l’air de s’y connaitre plutôt bien. Sinéad choisit tout simplement de rester silencieuse attendant que l’enseignante donne elle-même les réponses pour qu’elle puisse les rajouter sur son parchemin. Elle espérait simplement que l’aspect pratique arriverait assez vite parce que là, il y avait un peu trop de blablas à son goût. Elle savait qu’il était totalement normal qu’ils s’intéressent à la théorie avant de passer à la pratique, c’était quand même mieux pour pouvoir manipuler correctement les plantes. Mais Sinéad ne pouvait pas s’empêcher de trouver cet aspect du cours un peu trop chiant et elle avait plus que hâte que ça évolue et qu’elle puisse enfin se servir de ses mains pour faire quelque chose de constructif plutôt que pour tenir une plume.

Code by Fremione.



You are my everything
I can't lose you, because if I ever did, I'd have lost my best friend, my soul mate, my smile, my laugh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1500
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Sinéad P. O'Riordàn

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Sam 16 Sep - 11:52


Cinquième année

L'arbrisseau auto-fertilisant

Trop de cours. Beaucoup trop. D’accord, j’ai redoublé mon année et oui j’ai déjà suivi la plupart des cours ayant lieu au mois de septembre mais dans les matières où nous avons de nouveaux professeurs, les enseignements ne se font pas forcément dans le même ordre et alors que nous venons juste de rentrer, j’ai la forte impression d’être carrément larguée. C’est trop chiant parce que je sais que je vais devoir ramer pour rattraper mon retard et c’est juste chiant de me rendre compte que, comme d’habitude, je suis juste nulle pour la plupart des matières qui sont enseignées à Poudlard et que je cours derrière mes camarades sans pour autant pouvoir les rattraper. Le pire, c’est que je sais que c’est entièrement de ma faute, parce que je suis nulle lorsqu’il s’agit de se concentrer pendant plus d’une heure et du coup, pendant un seul et même cours, je décroche au moins dix fois ce qui m’empêche de sortir de la salle de classe en ayant l’impression de maitriser mon sujet. Ça craint parce que ça me donne du travail supplémentaire à effectuer en dehors des cours et que je n’arrive jamais à m’y mettre donc le retard s’accumule jusqu’à ce que j’atteigne un point de non-retour et que j’aille pleurnicher sur les genoux de Thomas pour qu’il me vienne en aide et reprenne tout le programme depuis le début de l’année. Après avoir passé huit mois enfermés dans les cachots en compagnie de mes camarades, je pensais que je serais plus motivée que jamais pour reprendre mon quotidien et améliorer ce que j’avais à améliorer. Mais en réalité, je me rends compte que je retombe directement dans mes travers et je n’arrive tout simplement pas à me faire violence pour agir autrement. Je m’en veux vraiment, je l’admets, de ne pas être assez forte pour pouvoir changer mon attitude vis-à-vis de ma scolarité. D’autant plus que maintenant, Isidore n’est plus à mes côtés pour me distraire puisqu’il est en sixième année. J’aurais donc pu profiter de ce nouveau départ pour tout révolutionner et je n’ai tout simplement pas réussi à le faire. Je me laisse submerger par l’ennui que me procurent tous ces enseignements qui ne me serviront à rien plus tard et je ne peux que culpabiliser a posteriori.

Alors cette fois, je décide de bien suivre le cours de botanique et de ne pas décrocher une seule seconde. Ça ne va pas être simple, j’en ai bien conscience d’autant plus que ça ne fait pas du tout partie de mes matières favorites. Moi, tout ce que j’aime, c’est dessiner et voler et autant dire que je n’ai pas spécialement besoin de connaitre le mode de reproduction des plantes pour y parvenir. Bien sûr, j’adore la nature parce que je la trouve jolie et que c’est toujours sympa de trouver de beaux paysages à dessiner mais de là à connaitre davantage la manière dont elles poussent, leurs maladies, comment il faut s’en occuper, c’est un peu trop poussé pour moi. Cependant, en arrivant en cours aujourd’hui, je suis déterminée et je prends place à côté de Spencer en espérant que mon meilleur ami, qui redouble son année lui aussi, sera capable de me remotiver si jamais il voit que je suis en train de perdre pieds. Le cours commence avec le professeur McDougall que je connais assez bien désormais puisqu’elle s’est occupée d’Isidore lorsqu’il était à l’infirmerie et m’a beaucoup épaulée lorsque je ne savais pas trop comment agir vis-à-vis de lui. Il est étrange pour moi d’avoir un professeur qui me connait aussi bien personnellement, j’ai tendance en général à conserver une certaine distance qui me parait importante entre professeur et élèves. Raison de plus pour que je reste bien concentrée, elle m’a tellement aidée, je ne veux pas la décevoir en lui montrant que je ne m’intéresse pas vraiment à ce qu’elle nous raconte. Pourtant, alors que le cours commence, je me rends compte très rapidement que je suis complètement perdue. C’est quoi ces histoires de reproduction de plante avec des trucs mâles et femelles et des croisés et des non croisés ? Mon dieu, je suis à la ramasse. Le pire, c’est que mes camarades, eux, répondent aux questions le plus normalement du monde pendant que pour ma part, je ne peux que me retourner vers Spencer. « Au secours, je ne comprends rien. » Je devrais sans doute demander plus d’explication mais si, en tant que redoublante, je commence à dire que je suis perdue, je n’imagine pas l’opinion que mes camarades pourraient avoir de moi, je ne tiens pas à passer pour la cruche de service.

Code by Fremione.




I won't never give up
I won't let you get me down, I'll keep getting up when I hit the ground and I'll find my way home.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7150-tracy-amelia-bennett-pour-etre-confirmee-dans-mon-identite-je-depends-entierement-des-autreshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7158-tracy-l-essentiel-en-enfer-c-est-de-survivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7162-tracy-bien-que-la-verite-et-le-mensonge-soient-jumeaux-la-verite-la-plus-agee-des-deuxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7163-tracy-n-oubliez-pas-de-signer

Arrivé(e) le : 27/11/2016
Parchemins rédigés : 1444
Points : 16
Crédit : Bazzart. (c)
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Izzie & Jade.

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Sam 16 Sep - 12:52

L'arbrisseau auto-fertilisant
Tracy & cinquièmes

La semaine se poursuivait, tandis que Tracy élaborait son propre emploi du temps afin de pouvoir se partager entre ses différentes occupations : le projet à la bibliothèque dévorait une certaine partie de ses journées libres, tandis que la couture grignotait le reste, et que s’occuper de ses propres devoirs ainsi que de ceux de sa demi-soeur finissait généralement par l’achever, le soir. Son temps de sommeil en pâtissait, mais au moins, les nuits d’insomnie et de cauchemars commençaient progressivement à se réduire. Elle s’était réapprovisionnée de fioles de potion d’aiguise-méninges de sa composition, et en usait à foison, en doses généreuses qu’elle versait dans son jus de citrouille afin d’optimiser ses capacités : qui plus était, maintenant que le vol devenait une discipline sérieuse, elle avait pour vocation de s’y investir pleinement, afin de rattraper son retard, et de lutter contre la peur qui la paralysait lorsqu’elle s’élevait à quelques dizaines de mètres au dessus du sol. Mais elle progressait, alors il fallait s’accrocher… ! En attendant, elle allait devoir remettre toutes ces occupations à plus tard, puisque ce matin, elle devrait se consacrer à la botanique. Leur nouveau professeur ne lui était pas inconnue, mais pas familière pour autant : il s’agissait de la jeune femme qui les avait pris en charge à l’infirmerie, et qui l’avait auscultée alors qu’elle peinait à se remettre de son traumatisme. Certes, elle se sentait par habitude plus rassurée en compagnie de Blake, qui la connaissait bien avec le temps, mais elle avait un bon pressentiment sur cette nouvelle enseignante, espérant qu’elle se montrerait suffisamment exigeante pour les pousser à obtenir d’excellents résultats lors des BUSEs. Parvenue dans la Serre, elle salua rapidement son professeur, s’installa sans tarder à côté d’une place encore libre, et s’empressa de sortir ses affaires, parmi lesquelles se trouvait son herbier, certes complet mais qu’elle n’avait pas tenu à jour depuis un bon moment. Son entrée aux cachots, à vrai dire…

Il fut déclaré qu’il s’agirait uniquement d’un cours théorique, et elle ne put s’empêcher de ressentir un certain soulagement : elle n’était pas encore trop désireuse de manipuler les plantes tout de suite, se rappelant du fiasco des graines de Géole de l’année passée. Mais avec Heather, elles avaient mené un travail formidable toutes les deux pour obtenir le plus de connaissances possibles concernant les plantes carnivores de sixième année, alors elle avait hâte de pouvoir se confronter aux informations qui lui seraient données lors de ce cours ! Toute la première partie fut consacrée aux modes de reproduction des végétaux, et elle ne manqua pas de prendre des notes. Les premières questions furent posées, et avant qu’elle ne puisse réagir, un autre garçon de Serdaigle répondit le premier pour expliquer la diécie. Elle voulut à son tour lever la main pour embrayer sur le reste, mais Tasha, la fille de monsieur Lennox, fut plus rapide encore. Elle prit donc son mal en patience, et attendit que tout le monde ait terminé d’ajouter ses petits détails pour prendre la parole. « Tracy Bennett, professeur. Si je puis me permettre, nous conclurons donc que le cerisier est une plante hermaphrodite puisque ses organes mâles et femelles sont réunis sur la même fleur et que sa fécondation est interne, tandis que le noisetier lui est une plante monoïque, du fait qu’il dispose de fleurs mâles regroupées en chatons et femelles sur un même pied, et que la pollinisation est cette fois croisée. » Elle espérait ne pas s’être trompée, mais le sujet lui était familier. Et puis, si elle espérait retrouver son niveau d’excellence, il fallait bien qu’elle se confronte à d’hypothétiques erreurs… non ?

Emi Burton


I’m afraid, somebody else might take my place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Dim 24 Sep - 10:26

Cours de Botaniques.Cours de botanique…
Un sourire se logea sur mes lèvres, j’apprécie les cours de botaniques, les plantes et tout cela, c’est un peu comme la cuisine, oui ça y ressemble, c’est comme un cours de jardinage magique. Et les potions c’est la cuisine ! De ce fait je deviens assez attentive durant ces cours, je termine de nouer mes cheveux en une queue de cheval assez haute, pour ne pas en avoir partout durant le cours. Vu que cela se passe en extérieur il suffit d’un coup de vent pour que mon visage soit recouvert de ma superbe tignasse. Je me gratte le nez et termine de me préparer, je suis monté me changé rapidement. Loin de moi l’idée d’être une greluche archi coquette mais sentir la transpiration c’est pas vraiment mon truc. Je sors du dortoir et descend les escaliers pour rejoindre l’immense porte d’entrée du château. Je marche de manière des plus guillerettes jusqu’au parc de Poudlard.

Pour une fois un sourire des plus ravissants trônent sur mes lèvres, quand j’arrive enfin à destinations nous sommes accueillis par le Professeur McDougall, je la salue ploiement et me positionne à une place. Mon regard se pose immédiatement sur les arbrisseaux posés sur le bureau du professeur, je prends un parchemin et je commence à dessiner celui-ci le temps que les autres élèves entrent. Puis je fais une légère grimace quand elle annonce que le cours sera théorique.

Le cours commence directement, je prends alors notes de l’intitulé puis des variables d’auto reproductions existantes au sein des plantes. Je trouve cela fascinant, ce genre de choses si on nous l’apprend pas comment peut-on le savoir ? Ravie d’être moins stupide qu’à mon entrée je termine de noter le tout avant de relevé la tête vers le professeur.
Je fixe les arbustes et alors que je voulais répondre je fus rapidement devancé par deux autres élèves, dont un que je n’appréciais guère tandis que la seconde n’était nulle autre que Tasha, la préfète des Gryffondor. J’hausse les épaules déçues par ma piètre prestation, mais je note quand même le tout sur mon parchemin. Une Serdaigle ajouta alors le type de reproduction du cerisier et du noisetier. J’hoche la tête comme si mon geste allait suffire à valider sa réponse.
Maintenant que les questions avaient obtenu des réponses, je reprends mon parchemin précédent afin de terminer mon croquis et pouvoir commencer le second. J’aime avoir en tête des images de ce que j’étudie, surtout quand cela m’intéresse. Et je me vois mal prendre des photos, donc autant les dessinés avec le plus de précisions. Je prends soin d’annoté les éléments, comme le pistil et la typologie sexuelle de l’arbre.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 987
Points : 6
Crédit : moi ^^ (Fionn Creber)
Année : cinquième année - quinze ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Matrim

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Mar 26 Sep - 10:12

premier cours ; l'arbrisseau auto-fertilisant
perrin & les autres
Herbology is the study of magical and mundane plants and fungi in which students learn to care for and utilise plants, learn about their magical properties and what they are used for. Many plants provide ingredients for potions and medicine, while others have magical effects of their own right.

Le soir de la rentrée, pendant le banquet, j’avais fait une super découverte ; Liu Xi MacDougall serait notre nouveau professeur de botanique. C’était une nouvelle géniale bien que j’étais un peu déçu de le découvrir qu’en même temps que tout le monde. Après tout, je connaissais l’herboriste depuis des années. Elle avait travaillé à de nombreuses reprises avec Nana, était venu régulièrement au camp des Travellers ce qui était assez exceptionnel puisque les gens de l’extérieur avaient rarement accès à notre univers aussi ouvertement. Pourtant, Liu Xi s’y mêlait très bien, même qu’elle avait appris la shelta pour arriver à communiquer avec tout le monde. C’était une personne géniale sur qui j’avais pu compter plus d’une fois. La savoir à Poudlard, avec nous, me remplis de joie. Assez pour éclipser la déception de ne pas avoir eu la nouvelle de son nouvel emploi en primeur. J’avais tellement hâte d’assister à notre premier cours en sa présence. À partir du soir de la rentrée jusqu’au mardi après-midi, l’impatience était omniprésente. Le temps semblait passer plus lentement qu’à la normal jusqu’à ce qu’enfin, accompagné de Tasha et Megan, je pris la direction des serres. « Bonjour professeur MacDougall! », lançais-je d’un ton joyeux en entrant dans la serre où avaient été placés plusieurs pupitres. Ah non ! Ça s’annonçait mal, on commençait par un cours théorique. Je détestais les parties théoriques des cours de botanique. Rien n’était mieux que la pratique. Je fis la grimace tout en allant m’installer juste aux côtés de Megan à une place dans la serre-classe. Derrière, il y avait Spencer à qui j’adressai un salut de la tête avant de sortir mon matériel pour le cours.

« Bien, aujourd'hui exceptionnellement le cours sera essentiellement théorique, nous allons étudier l'arbrisseau auto-fertilisant. Vous allez avoir besoin de toute votre concentration. En effet, avant de vous demander ce que vous connaissez sur cette plante, nous allons définir ensemble le concept d’auto-fertilisation, très important en botanique. » Ça promettait d’être long comme je l’avais prévu. J’inscris le titre du cours en haut de mon parchemin, la tête posé sur ma main. Je m’ennuyais déjà et la leçon était à peine commencée. Je connaissais déjà le concept d’auto-fertilisation. Nana me l’avais déjà expliqué par le passé alors que je m’intéressais à ses plantes. Le défaut d’avoir une grand-mère botaniste était que les cours de botanique devenaient souvent du réchauffé. Les concepts étaient déjà acquis sans que je ne cherche à aller plus vite dans le programme comme d’autres. C’était emmerdant ! « Il existe trois formes sexuées chez les plantes…», continua Liu Xi alors que je faisais de mon mieux pour tout noter ce qu’elle disait. Mes notes ressemblaient plus à un tableau, à des dessins de plantes avec des notes autour qu’à une énumération de points. À mes yeux, c’était bien plus clair comme ça. « A la lumière de ces deux définitions, pouvez-vous déduire quelle est la troisième forme de reproduction possible ? J'aimerais aussi que l’un d’entre vous indique sur les arbustes que voici, quelles fleurs possèdent un pistil ou des étamines. Profitez-en pour me rappeler lequel est l’organe reproducteur masculin et lequel est féminin… la première année commence à être loin. » Je gardai le silence, la tête toujours posé sur ma main alors qu’un serdaigle répondait à la première question un peu maladroitement. Puis Tasha prit la parole étalant tout son savoir rapidement suivit de Tracy qui compléta la réponse avec une déduction. J’hochai la tête de manière affirmative, mais gardai le silence. Liu Xi s’en sortait bien. Tout le monde semblait suivre son cours assez facilement. « Au secours, je ne comprends rien. », souffla à fille assise aux côtés de Spencer à ce dernier – juste derrière moi. Bon, finalement, y avait pas tout le monde qui comprenait. Je me retournai, adressant un sourire à la fille qui m’était encore inconnu. Pauvre elle. Ce devait sonner comme du chinois si elle n’y comprenait rien. Discrètement, je lui glissai mon parchemin sur lequel il y avait plus de dessins que de phrases. Au moins, ça avait le mérite d’être clair ! Une plante masculine avec une flèche pour chaque partie. Une plante femelle suivant le même schéma ainsi qu'une hermaphrodite puis un tableau qui résumait la reproduction. C’était clair non ?! Bon, un peu brouillon, mais ça le faisait. « Si tu ne comprends toujours pas, je t’explique après le cours. », proposais-je à la serpentard(Savannah) à voix basse espérant ne pas me faire repérer par Liu Xi. Je ne voulais pas avoir d’ennuis durant le premier cours.
Made by Neon Demon


Perrin O'Riordàn
make a wish ▬ down an unknown road to embrace my fate though that road may wander, it will lead me to you and a thousand years would be worth the wait it might take a lifetime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 519
Points : 5
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Mer 27 Sep - 22:52

Feat Professeur Mcdougall & les cinquièmes
Botanique : l’arbrisseau auto-fertilisant.
Liu Xi McDougall, le nouveau professeur de botanique de Poudlard, Spencer ne l’avait jamais rencontré avant la révolte de juin dernier. Jusque-là, rien de bien étonnant, nombres d’élèves, Spencer y compris, n’avaient jamais mis les pieds dans une herboristerie, et encore moins spécifiquement dans celle dirigé par le jeune professeur, aussi réputé ait elle été dans la profession. Mais, s’ils n’étaient pas forcément très nombreux, il y avait toujours quelques passionnés de botanique à Poudlard, et c’était par le biais d’Isidore que Spencer avait eu vent il y a déjà quelques années de l’existence de la Sylve. Il avait beaucoup entendu parler de la jeune femme, une amie proche de son meilleur ami, mais il avait fallu attendre l’été et e séjour à la ferme, pour qu’il mette un visage sur le nom en la croisant en pleine discussion avec Savannah.

Tout ça pour dire que Spencer attendait le premier cours de botanique avec un peu plus d’impatience et de curiosité que celui de potion, ou même d’arithmancie. Bien sûr, il était parfaitement conscient qu’il n’allait pas se retrouver devant l’amie d’Isidore, mais devant un professeur, c’était même à souhaiter et ce n’était pas la raison de l’intérêt de Spencer pour ce premier cours. Le fait était qu’il redoublait et qu’il avait eu droit en guise de cours, qu’à de la révision jusqu’à présent. Rien de bien passionnant, même si c’était une situation normale, logique et que ces remises aux points n’étaient pas de trop pour certain redoublant. Il savait que les sujets étudiés l’année dernière allaient forcément retomber au cours de l’année, il espérait que ce ne serait pas le cas en botanique dans les prochains jours. Et il avait raison d’y croire.

Le mode de reproduction des plantes, il connaissait déjà la chanson, avait même aidé sa sœur adoptive moldue à faire un devoir là-dessus quelques années plus tôt, mais il n’était pas non plus incollable en botanique. Si le début du cours ne lui apprenait pas grand-chose, il pensait tout de même possible qu’il finisse par griffonner des informations qu’il ne connaissait pas déjà. La suite du cours le dirait, mais pour l’instant c’était surtout Savannah qui pédalait dans la semoule. « Au secours, je ne comprends rien. » Elle put voir le regard de son meilleur ami se poser sur elle presque immédiatement, juste avant qu’il ne se retrouve sur ses notes, ses doigts pianotant sur le bord de la table. Il rattraperait ses notes plus tard, un bouquin ferait l’affaire. De toute façon, tout était clair dans sa tête, la logique, il l’avait parfaitement saisi. Ça lui semblait évident, logique, mais il avait appris à comprendre que deux minutes d’inattentions pouvaient parfois faire perdre le fils. Que Savannah se soit laissé distraire aujourd’hui, ait oublié certaines bases, ou ne les aient jamais acquises quand elles auraient dû l’être, trop occupée à faire je ne sais quoi, probablement lutter contre le sommeil, et il n'était pas surprenant qu'elle soit paumé. Spencer comptait bien y remédier, mais ça allait être compliqué à l’instant présent. « Heu… » Cela dit à voix basse, une évidence, ce qui allait suivre l’était moins. Comment lui résumer le cours succinctement, sans pour autant qu’elle soit aussi perdue à l’arrivée, après avoir manqué la suite du cours ? La question de la discrétion se posait aussi dans l’esprit de Spencer quand il entreprit de se contenter de quelques phrases pour la remettre sur la voie. Pas certain que le résultat soit aussi probant qu’espérée et la suite ne le dirait point car Perrin vint apporter son aide, ses notes plus précisément.

Il était assis juste devant au côté de Megan que le poufsouffle avait salué en même temps que le sympathique gryffondor au début du cours. Ses notes étaient assez… personnelles, le principe quoi, mais sans doutes déjà plus exploitables que celles de Spencer qui avait la manie de les recopier au propre une fois le cours fini, le plus tôt possible. Sur son parchemin, il ne s’était pas embarrassé des évidences, et n’avait noté que ce qu’il se savait susceptible d’oublier. « Si tu ne comprends toujours pas, je t’explique après le cours. » Spencer lâcha un sourire en se remettant à griffonner, jetant en même temps un coup d’œil plus attentif au parchemin qui n’était pas sur leur table une minute plus tôt. Il montra à l’aide du bout de sa plume et entreprit de tracer virtuellement les liens entre les différentes fleurs. Il était peut-être un bon prof', mais c'était un peu compliquer d'exercer en ne laissant échapper que quelques mots clefs comme pistil, pollen ou encore hermaphrodite tout en gardant un œil sur le cours. Au final, même s'il espérait ne pas s'être trop mal débrouillé, il ne savait pas trop à quoi s'attendre quand il fini par tenter de jauger si sa meilleure amie allait avoir besoin de l'aide de Perrin. Une chose était sur, Spencer s'était donné du mal, se permettant même un petit dessin bâton pour expliquer le croisement ou non sur le quoi de son parchemin. Alors même que Perrin dessinait carrément mieux que lui.


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7525-this-is-the-happy-adams-family-jill-j-adams-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7537-jill-liens-family-and-friends-are-supposed-to-be-our-safe-havenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7540-jill-adamshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7541-jill-adams

Arrivé(e) le : 14/02/2015
Parchemins rédigés : 996
Points : 14
Crédit : *moi (Victoria Justice)
Année : 5ème année (16 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Victoire, Allen & Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Sam 30 Sep - 10:58

Premier cours de Botanique de l’année et premier « presque retard » pour ma part. Reprendre le chemin des cours et la vie habituelle de Poudlard était pour moi une épreuve, mais nous n’avions pas beaucoup de choix. Faire nos devoirs, assister à tous les cours en plus des entraînements de Quidditch représentaient assez d’occupations pour ne pas penser au négatif. J’avais entendu parler du professeur MacDougall en bien et j’espérais que le cours soit à la hauteur de mes espérances… en premier lieu, j’espérais surtout que je n’allais pas me faire taper sur les doigts pour mon arrivée de justesse. Je ne pris pas la peine de chercher une place à côté de quelqu’un que je connaissais et m’installais là où c’était libre. Pas le temps de dire ouf que notre prof commença à nous parler des plantes auto-fertilisantes. La chose paraissait compliquée, mais avec une attention toute particulière, il était possible de comprendre. La prof posa tout de suite une question qui semblait difficile, avant d’en énoncer une autre… Les regards de certains élèves étaient comiques, la prof elle-même pouvait probablement ressentir l’envie d’en sourire. L’heure était cependant aux réponses et, contrairement à ce que je pensais, certains élèves prirent aussitôt la parole, ne me laissant même pas le temps de réfléchir une seconde pour espérer trouver quelque chose à dire à mon tour. Le chemin vers la reprise des habitudes et de la confiance serait longue…. Comment faisaient les autres ? Dans mon coin, je me tassais tout en écoutant les réponses diverses et variées, espérant comprendre quelque chose même si j’avais bien enregistré que certaines plantes pouvaient se reproduire toutes seules. Contre toute attente, j’eus envie de dire quelque chose à mon tour, d’une voix assez incertaine:« Professeur… ? Euh…je crois que, dans la troisième forme, ça veut dire que la reproduction entre les fleurs d’un même plant n’est pas possible et que le vent et les insectes vont transporter le pollen qui provient des différents plants… » Bon, tant pis si j’étais à côté de la plaque, l’essentiel était de participer et d’essayer de comprendre quelque chose, non ? Le professeur MacDougall me semblait de toute façon adorable et bienveillante alors je n’avais pas grand-chose à craindre. Un cours théorique comme celui-là changeait des autres cours et j’étais ravie de pouvoir y participer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1668
Points : 5
Crédit : Avatar : Vandetta ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 5ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Anoushka ♣ Blake

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Sam 30 Sep - 22:23


❝ Cours n°1 de Botanique : L'arbisseau auto-fertilisant ❞Hadley
Cours théorique, voilà ce qu'on nous annonce quand on rentre dans l'une des serres de l'école pour notre premier cours de Botanique. Je n'arrive pas encore à déterminer si c'est dommage ou si c'est plutôt une bonne chose. Au moins on sait qu'on ne va pas manipuler de plantes, avoir les mains pleine de terre ou qu'on risque de faire une potentielle bêtise en faisant mal ce qu'on nous demande de faire. Je crois, en y réfléchissant bien que je préfère que ce soit purement de la théorie. Oui, ça me rassure un peu. Pour un premier cours, c'est bien. Du coup je valide l'idée du cours de notre professeur, c'est une bonne initiative. En plus on ne la connaît pas, on ne sait pas comment elle fonctionne, ni ce qu'elle attend de nous. Chaque professeur est assez différent, il faut bien l'avouer. Le professeur Burgess demande de la rigueur et du talent, le professeur Winslow est plus souple. Du coup c'est vrai que le silence règne dans nos cours de potions, mais que le bazar se fait un peu plus fréquent dans nos cours de Sortilèges. Cette année, nous devons nous habituer à notre nouveau professeur de Métamorphose et notre professeur de Botanique. Nous allons rapidement découvrir quel style de prof ils sont et quelles limitent vont nous être imposées.

Le professeur de Botanique a l'air assez gentille. C'est une des infirmières à la ferme, je me souviens très bien d'elle. Elle était gentille, toujours patiente et attentive, ça fait assez bizarre de la voir ici. Une fois installée, le cours commence assez rapidement et le sujet tombe : l'arbrisseau auto-fertilisant. Elle nous explique qu'elle va d'abord nous expliquer un peu ce qu'on entend par auto-fertilisant. Plume en main, je note tout ce qu'elle nous dit. Elle nous parle de trois groupes et les explique de façon très claire, je dois avouer. Le professeur nous posa une série de questions et comme toujours, les réponses fusèrent dans tous les sens. Ce fut Logan qui répondit en premier en définissant la 3ème catégorie. Tasha expliqua un peu le fonctionnement des cerisiers et des noisetiers et Tracy rajouta quelques informations sur les propos de Tasha. Je pris tout cela soigneusement en note. Et Jill fit une supposition par rapport aux propos de la troisième catégorie, demandant ainsi au professeur de confirmer ou d'infirmer ses propos.

©️ 2981 12289 0



« I'm lost ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 601
Points : 12
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Dim 1 Oct - 9:16







Le Professeur interrogea les élèves qui souhaitaient répondre à ses questions, acquiesçant à mesure qu’ils donnaient des réponses correctes. Une fois le tour de classe passé, elle reprit les informations. «Effectivement Mr. Light, il s’agit bien de la diécie. Comme votre camarade Jill l’a souligné, les individus étant unisexués, la reproduction sera nécessairement croisée. Il ne s’agit donc pas de plantes auto-fertilisantes, ce rôle étant rempli par le vent ou les insectes. Pour compléter votre tableau, vous pouvez rajouter le saule dans les exemples. »

Elle était satisfaite par la réponse de Tasha qui avait dans un premier temps correctement identifié les plantes et qu’elle ne s’était pas trompée pour déterminer les organes reproducteurs. « Vos observations sont tout à fait correctes, il s’agit bien d’un noisetier et d’un cerisier, ce dernier étant comme l’a justement expliqué Ms. Bennett hermaphrodite.» dit-elle avec un sourire. Elle se tourna vers Tracy et commenta sa réponse. « Effectivement, pour la plante monoïque la fécondation est interne, quant à la plante hermaphrodite, sa reproduction est croisée … On considère qu’une plante hermaphrodite est auto-fertilisante puisque la fécondation peut se produire entre deux branches du même arbre. Et ce même, s’il est également possible pour une plante hermaphrodite de se reproduire avec une plante voisine de la même espèce »

Liu Xi sonda le visage de ses élèves, en espérant ne pas les avoir trop perdus. « Je vous laisse le temps d’assimiler ces différentes informations, si des questions vous viennent, n’hésiter pas à les poser, je prendrais le temps de dissiper toute incertitude. »

Le professeur marqua une légère pause et repris son cours : « Bien, nous allons donc maintenant pouvoir passer à notre sujet du jour, l’arbrisseau auto-fertilisant. Pourquoi s’appelle-t-il ainsi ? Ce serait trop simple s’il s’agissait uniquement d’auto-fécondation… Disons qu’il est doublement auto-fertilisant. Le fertilisant, vous en utilisez régulièrement en cours de botanique, pour favoriser la croissance rapide des plantes. Cela peut-être de l’engrais par exemple, c’est de la terre qui contient des nutriments supplémentaires pour la plante. L’arbrisseau est capable de fabriquer son propre engrais.»

La jeune femme laissa la suite s’inscrire au tableau : « bon étant donné l’intitulé de votre manuel, j’imagine que vous n’aurez pas de problème à me donner la catégorie de cette plante. » dit-elle d’un ton amusé. « Présentez-la-moi succinctement, ce qu’elle mange, son habitat de prédilection, ses particularités et ensuite, vous pourrez la rencontrer. » dit-elle en désignant la grande caisse en bois derrière-elle.

« Par ailleurs, j’aurais besoin d’un ou d'une assistant(e), de préférence quelqu’un qui n’a pas peur des plantes carnivores, ni du sang. Un volontaire ? » dit-elle avec sérieux. Elle préférait prévenir tout de suite, ce ne serait pas très ragoûtant. La plupart des plantes carnivores étudiées à Poudlard se nourrissaient d'insectes, mais ce n'était pas le cas de celle-ci qui préférait des repas plus consistants. Elle se demandait d'ailleurs pourquoi avoir ajouté celle-ci au programme. Il y avait peu de chances que les élèves tombent dessus par hasard et on ne s'en servait pas en potion. Un des mystères de l'enseignement qui ne lui serait probablement jamais révélé.



HRP :
 




LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Dim 1 Oct - 10:01

Cours de Botaniques.Cours de botanique…
Je prenais note de toute les réponses émissent par mes camarades, le tout souligné par le professeur, ça faisait du bien de revoir certaines bases par ci par là dans un coin de ma tête brune pendant que le professeur nous parlait de chose plus sérieuse, plus savante, plus merveilleuse. Je me montrais plus qu’attentive en cours de botanique en raison de mes capacités à aimer la nature et donc la cuisine, si je vous promets que cela a un lien. On est bon cuisinier si on le fait avec de bon produit et avec le cœur. Je termine mes annotations et mes dessins à peu près corrects avant de fixer le tableau qui décrit enfin le vif du sujet.
Je penche un peu la tête et je réfléchis à toute vitesse avant de levé ma main pour tenter une réponse, même si je suis plus attiré par le volontariat.

Je ne suis pas certaines à 100% mais je pencherais pour une plante carnivore qui se nourrit de chair fraiche, aimant les endroits humides et sombre comme une cave ou une grosse caisse en bois? Fis-je pour commencer avant de reprendre avec plus d’aplomb. Et je suis volontaire pour faire l’assistanat Professeur !Ajoutais-je avec un sourire.

Non je ne crains pas le sang, ni même les plantes, trop curieuse de découvrir une telle plante. Bien sur les seules plantes carnivores que j’ai pu voir, sont de petites plantes dans de petits pots qui mange des mouches. On en a quelques-unes sur nos fenêtres en cuisine, car les effluves attirent souvent les mouches et Abuelo n’aime pas les insecticides donc on a opté pour un « piège » à mouche naturel. De plus je suis certaines qu’un de mes camarades complétement ma réponse avec bien plus de facilité et d’argument, j’avais juste envie de me proposer pour l’assistanat, mais je me voyais pas ne pas tenter une réponse. Comme on dit qui ne tente rien n’a rien.

J’attends donc la confirmation de mes propos et de ma demande, enfin de ma volonté à l’aider, qu’importe ce qu’il faut faire, j’adore découvrir les choses. Et par Merlin quand on cuisine si on a peur du sang comment voulez-vous que je découpe de beau carré de viande ? Certes ce n’est pas comparable mais quand bien même. Je me vois pas m’évanouir ou vomir mes tripes alors qu’on a prévu tout un tas de plat. Non je laisse ça à Oliver quand je foire mes recettes. Je tente de ne pas rire à mes propres frasques internes, ponctuant mon attente d’un sourire joyeux.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 987
Points : 6
Crédit : moi ^^ (Fionn Creber)
Année : cinquième année - quinze ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Matrim

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Lun 2 Oct - 10:28

premier cours ; l'arbrisseau auto-fertilisant
perrin & les autres
Herbology is the study of magical and mundane plants and fungi in which students learn to care for and utilise plants, learn about their magical properties and what they are used for. Many plants provide ingredients for potions and medicine, while others have magical effects of their own right.

Le cours était intéressant bien qu'un peu lourd niveau théorie. Je pendais facilement le fil, mon esprit se mettant à divaguer. J'adorais Liu et ses explications étaient très claire, mais ce n'était pas trop compliqué à comprendre comme matière. Certes, il y avait quelques étudiants comme l'amie de Spencer à qui je venais de passer mon parchemin de notes qui étaient un peu dans le vague, mais rien de bien grave. Si elle ne s'y retrouvait pas avec mes notes et les explications du poufsouffle, je pourrais toujours tenter de lui expliquer la matière après le cours. En attendant, je devais faire un effort pour rester concentrer sur ce qui se passait en classe. Le meilleur moyen était de continuer à noter tout ce que notre enseignante nous disait. Je tirai un nouveau morceau de parchemin de mon sac pendant qu'elle félicitait Tracy pour sa réponse. Les autres avant elle avaient donné de bonnes réponses? Je ne savais plus trop, j'avais manqué un petit bout... Je me penchai donc sur le parchemin de Megan pour voir ce qu'elle avait écrit et retranscrire sur le mien puis notai en quelques mots les informations sur la plante monoïque avant de me concentrer sur ce que la belle Liu disait.  « Bien, nous allons donc maintenant pouvoir passer à notre sujet du jour, l’arbrisseau auto-fertilisant. Pourquoi s’appelle-t-il ainsi ? Ce serait trop simple s’il s’agissait uniquement d’auto-fécondation… Disons qu’il est doublement auto-fertilisant. Le fertilisant, vous en utilisez régulièrement en cours de botanique, pour favoriser la croissance rapide des plantes. Cela peut-être de l’engrais par exemple, c’est de la terre qui contient des nutriments supplémentaires pour la plante. L’arbrisseau est capable de fabriquer son propre engrais.» Elle se tourna vers le tableau avant de se mettre à y noter des trucs tout en parlant. « Bon étant donné l’intitulé de votre manuel, j’imagine que vous n’aurez pas de problème à me donner la catégorie de cette plante. Présentez-la-moi succinctement, ce qu’elle mange, son habitat de prédilection, ses particularités et ensuite, vous pourrez la rencontrer. » Une plante carnivore, ça je pouvais faire. C'était les plus géniales de toutes en fait. Mes favorites, même si Sinéad et Milo n'étaient pas exactement d'accord avec moi. Je les trouvais cool parce que c'était comme si on avait mis une plante et un animal ensemble pour les créer. Des splendeurs de la nature! Bon d'accord, je n'aimais pas beaucoup ce qu'elles mangeaient, mais étant donné que j'étais moi-même vegan par conviction environnementale il n'y avait rien de surprenant là-dedans. J'allais néanmoins me proposer pour assister mon amie, à mes risques et périls je le concevais parfaitement, mais fus devancé par cette fille de gryffondor, celle qui redoublait et dont j'ignorais le nom. D'ailleurs, elle ne se présenta pas en donnant la réponse. « Je ne suis pas certaines à 100% mais je pencherais pour une plante carnivore qui se nourrit de chair fraiche, aimant les endroits humides et sombre comme une cave ou une grosse caisse en bois? Et je suis volontaire pour faire l’assistanat Professeur ! » Ah non! C'est moi qui voulait le faire! Déçu, j'en profitai tout de même pour lever la main afin d'ajouter à la réponse de ma compatriote de maison. « Perrin O'Riordàn, gryffondor. », commençais-je même si je me doutais qu'il était inutile que je me présente compte-tenu que Liu me connaissait depuis que j'étais un bambin ou presque... « L'arbrisseau auto-fertilisant est, effectivement, une plante carnivore. Sans doute la plus violente de toutes puisqu'elle pourrait manger un humain en entier si elle en avait l'opportunité. Il est donc clair qu'on doit la nourrir de manière constante de chaire fraîche, mais il ne faut pas oublier de l'arroser assez régulièrement également parce qu'elle a aussi besoin d'eau pour grandir. En dehors de ça, comme elle produit son propre fertilisant, elle a besoin de peu de soins. Par contre, il s'agit d'une carnivore assez violente qui, si on la mettait avec d'autres plants de la même espèce ou d'une toute autre espèce, pourrait les dévorer ou s'entretuer à voir qui est son voisin de serre. Il est donc préférable de mettre des gants si on ne veut pas perdre quelques doigts en la manipulant. » Je fis un sourire amicale à Liu Xi une fois ma réponse donné. Autant j'étais excité de voir les plantes qui se trouvaient dans les caisses en bois derrière elle, autant j'avais un peu le cœur sur la flotte à l'idée d'assister au repas de l'arbrisseau. Il y aurait du sang et de la chaire.... Berk!
Made by Neon Demon


Perrin O'Riordàn
make a wish ▬ down an unknown road to embrace my fate though that road may wander, it will lead me to you and a thousand years would be worth the wait it might take a lifetime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 601
Points : 12
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Mer 4 Oct - 19:43







Liu Xi sourit devant l’empressement à répondre d’une élève des élèves de Gryffondor. Bien, il y en avait au moins une qui était motivée, en plus de connaître la bonne réponse. Il manquait bien quelques éléments, mais Perrin se chargea de compléter avec brio.

« Une plante bien charmante n’est-ce pas ? On ne vous la fait pas étudier pour ses propriétés médicales, elle n’en a pas. Mais si jamais vous avez un trésor à protéger dans votre cave ou dans une grotte, pensez à elle. » plaisanta le professeur. « Comme l’ont très bien expliqué vos camarades, cette plante se nourrit de chaire humaine de préférence, aussi, je me charge de la manipuler, avec l’aide de ma nouvelle assistante ? » elle jeta un regard à la jeune fille qui ne lui avait pas dit son nom, puis s’adressa à elle : « Je vous remercie de vous être proposée. Tenez-vous devant mon bureau, et ne le dépassez sous aucun prétexte. Ce serait dommage que vous lui serviez de repas. Je vais avoir besoin de vous pour éclairer la plante avec un lumos maxima. Vous dirigerez la lumière vers l’endroit que j’indique pour que vos camarades puissent bien voir. »

Le professeur s’éloigna du tableau pour aller chercher un panneau ressemblant à une grande loupe… Un vidéoprojecteur et une caméra auraient été plus pratiques, mais le 21ème siècle n’ayant pas le droit de rentrer à Poudlard, elle faisait avec les moyens du bord. Elle le plaça devant la caisse pour permettre aux élèves les plus éloignés de voir les détails de la plante. Puis elle s’équipa de gants qui remontaient haut au-dessus du coude. Elle expliqua ce qu’elle attendait d’eux.

«Vous devrez réaliser un croquis le plus détaillé possible et me le rendre à la fin du cours avec vos annotations. »

Elle passa près de la caisse, vérifia que Calisah était bien de l’autre côté du bureau, rapprocha un gros seau de viande et dévoila la plante. L’arbrisseau était légèrement plus grand qu’elle, mais elle ne se laissa pas impressionnée pour autant. Elle sortit une tranche de bœuf saignante et la présenta à la plante, l’obligeant à courber la tête pour être à sa hauteur. La plante s’ouvrit grand, laissant apparaître une rangée de dents. « Veillez à bien éclairer sa bouche. Comme vous pouvez le voir, ce n’est ni vraiment de l'émail, ni flexible comme la plupart des autres plantes carnivores ». La jeune femme laissa la plante broyer son steak et au moment où elle s’approcha d’elle pour avoir la suite du repas, elle cala un bout bois dans sa gueule très rapidement appuya le bout de son doigt sur une dent pour la démonstration… l’arbrisseau n’appréciait vraiment pas l’intrusion et le fit savoir à grand renfort de bave et de gesticulation.

« Cela ressemble plus à des épines de rosier au niveau de la texture. La bave que vous voyez est un mélange de salive et de suc digestif. » Elle retira vivement sa main et le bâton, la plante étendit son cou vers elle pour essayer de la mordre, aussi elle lui lança un autre bout de viande crue pour la contenter.

« Ses organes reproducteurs sont situés dans le gosier. Ce que je pourrais essayer de vous montrer si ce brave végétal se montre coopératif. Pouvez-vous viser en-dessous de la mâchoire inférieure pendant que je maintiens sa bouche fermée s’il-vous-plait ? » lança-t-elle à l’adresse de Calisah. « Vous devriez voir en transparence le pistil et les étamines. » dit-elle en désignant de sa main libre les ombres que l’on pouvait voir à travers les parois de la plante. Elle relâcha une plante furieuse, fit quelques pas en arrière pour éviter de prendre un coup de dent, lança quelques morceaux de viande et verrouilla la porte à distance à l’aide de sa baguette.

«Je remercie Calisah pour son aide précieuse, et je vous laisse terminer vos croquis et les déposer sur mon bureau. Pour le prochain cours, je vous demanderais de faire une recherche sur les moyens de se défendre contre cette plante. Est-ce que quelqu’un a des questions ? »

pour la suite:
 








LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Mer 4 Oct - 23:30

Cours de Botaniques.Il ne me fallut que peu de temps pour me rendre compte que je ne m’étais pas présenté après avoir levé la main. Pourquoi ? Oh pour plusieurs raisons, relativement futile si on y regarde de plus près, déjà car je n’étais pas la seule à avoir omis ce détail et surtout parce que dans ma logique, je souligne le « ma », car elle n’appartient qu’à moi et j’en ai bien conscience. Eh bien dans ma logique, le professeur est censé connaitre ses élèves, du moins une grande partie. Quand bien même ma réponse fut complétée de manière très soutenue et plus concrète par Perrin le préfet de ma chère maison. Je tourne vers lui mon regard brun et je lui souris amicalement. Si cela peut permettre à la maison Gryffondor de gagner quelques points je vais pas m’en plaindre.

Quand le professeur accepta mon assistanat, je sautais presque de ma chaise pour la rejoindre, je pris place à l’endroit exact qu’elle m’indiqua et hochai la tête sous ses directives tout en buvant ses paroles. Je sortis ma baguette avec fluidité et prononça le sort demandé par le professeur de botanique. Un jet de lumière plutôt intense en sorti et éclaira alors un arbrisseau plus grand que le professeur. Un sourire admiratif se dessina sur mes lèvres tandis que j’observai cette plante aussi belle que dangereuse. Alors que le professeur dégaina une belle tranche de bœuf, d’ailleurs belle pièce de viande, merlin si je pouvais en avoir dans ma cuisine…Je me concentre de plus belle et éclaire la bouche de la plante selon les directives données par Madame MacDougall. La plante se délecta de son repas et lorsqu’elle désira prendre la suite, celle-ci se retrouva avec un bout de bois à la place d’un tendre et savoureux morceau de steak et évidemment tout le monde pu admiré son caractère fort délicat tandis que le professeur procédé aux explications. Je continuai d’hoché la tête, le fait de voir tout cela d’ici, aussi proche...Vraiment le monde sorcier est tellement fascinant ! Elle ressemble vraiment aux gobes mouches, elle est juste…plus violente, plus grande, enfin « plus » quoi.

Alors que la plante était ravie de retrouver l’usage de sa bouche et pensa que croqué le professeur serait une bonne idée, celle-ci lui lança un beau morceau pour la calmée, c’est ainsi que j’eus mes nouvelles directives, acquiesçant avec un sourire des plus ravies, j’éclaire alors la mâchoire inférieure tout en écoutant les propos du professeur. Étant assez proche, je pouvais distinguer les détails, c’était magnifique. Quand la démonstration fut terminée et que le professeur me remercia, je lui adressai un sourire ravie.

Merci à vous surtout de m'avoir permis de vous aider Professeur ! Ce fut un plaisir !Je la salue d’un signe de tête bien bas et je retourne à ma place toute guillerette.

Je saisis alors une feuille vierge et commence le croquis de tête, je ferme les yeux quelques secondes afin de revoir les détails que j’ai pu observer en étant si proche de la plante, ma plume glisse sur le papier avec fluidité, je n’ai aucune question, j’ai peut-être le cerveau encore trop fixé sur la plante merveilleusement dangereuse que je viens de voir.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7150-tracy-amelia-bennett-pour-etre-confirmee-dans-mon-identite-je-depends-entierement-des-autreshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7158-tracy-l-essentiel-en-enfer-c-est-de-survivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7162-tracy-bien-que-la-verite-et-le-mensonge-soient-jumeaux-la-verite-la-plus-agee-des-deuxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7163-tracy-n-oubliez-pas-de-signer

Arrivé(e) le : 27/11/2016
Parchemins rédigés : 1444
Points : 16
Crédit : Bazzart. (c)
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Izzie & Jade.

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Mer 11 Oct - 22:36

L'arbrisseau auto-fertilisant
Tracy & cinquièmes

Alors qu’un certain nombre d’élèves préférait bien davantage la pratique à la théorie, et plonger directement leurs doigts dans les lianes noueuses, fougères foisonnantes et nénuphars exotiques susceptibles de se retrouver sur leur plan de travail, Tracy préférait bien davantage se cantonner à accumuler une quantité de connaissances, et à la coucher sur papier de manière à la répertorier de la manière la plus ordonnée possible. Un simple manque de rigueur de sa part, et tout devenait un désordre confus, alors elle s’efforçait de demeurer la plus claire qui soit, lorsqu’elle relirait ses notes un peu plus tard : pas question qu’un schéma un peu brouillon ne vienne empiéter sur ses connaissances propres et nettes. Le professeur MacDougall demandait alors un volontaire pour l’assister dans une tâche dont elle ne révélait pas encore la nature, et Tracy se ratatina sur son siège, peu désireuse d’aller défier un végétal susceptible de s’en prendre à elle. Bien sûr, elle était suffisamment informée pour prévenir les potentiels risques qu’elle pouvait rencontrer en faisant face à une plante carnivore, mais un calibre pareil demeurait assez impressionnant. Elle préférait ainsi rester spectatrice, et de toute manière, Calisah semblait bien suffisamment motivée pour ne pas avoir à être stoppée dans son élan. Elle se contenta donc de noter avec précision toutes les étapes que cette dernière réalisait, à savoir le sortilège de Lumos Maxima censé la contenir, pendant que l’enseignante l’appâtait avec un volumineux morceau de viande. Raidie, Tracy dévia par la suite son attention vers Perrin, qui apportait une réponse très complète à la question posée, qu’elle s’empêcha par la suite d’écrire. Comment était-elle censée réagir, avec lui ? Cela faisait des mois qu’ils ne s’étaient pas parlé, et même si elle ne comprenait toujours pas pourquoi leur rendez-vous avait tourné au fiasco, elle se sentait un peu mal vis à vis de lui. Est-ce qu’il la détestait, désormais… ? Elle n’était pas sûre de ce qu’elle ressentait par rapport à la réaction étrange qu’il avait eue, intimement sa fierté s’était retrouvée en mauvaise position et l’embarras l’avait gagnée, mais pour autant, elle trouvait dommage qu’ils s’en retrouvent là, à se comporter comme des étrangers en classe.

Cependant, elle revint bien vite à ses obligations, et nota les instructions données par leur professeur. Un croquis de plante pour la semaine prochaine… Le dessin n’était pas son fort, mais les quelques schémas qu’elle réalisait concernant ses travaux de couture étaient assez structurés : on n’avait au moins pas de difficulté à comprendre à quelle partie correspondaient à celles qu’elle symbolisait par des petites flèches et des numérotations. Elle s’attela aussitôt à la réalisation, règle et compas en main, tandis qu’elle laissait pour plus tard ses réflexions quant aux moyens de défense contre la plante agressive. Elle avait déjà lu quelques petites choses à ce sujet et commencé à s’y pencher cet été, mais espérait qu’un détour par la bibliothèque lui apporterait quelques réponses supplémentaires. Elle pourrait peut-être s’en charger le soir-même… Elle avait prévu de retrouver Cissy ce week-end à Pré-au-Lard, pour régler différentes formalités, autant prendre de l’avance sur ses devoirs dès maintenant, d’autant plus qu’elle savait que Candice lui demanderait d’un air supplicateur de bien vouloir lui donner ce qu’elle appelait un “coup de pouce”, pendant qu’elle allait s’amuser avec les garçons de sa classe. Elle se contenta donc de terminer son croquis, vérifia qu’elle n’avait oublié aucune annotation et qu’elle demeurait malgré tout suffisamment détaillée pour que l’on visualise chaque élément à sa place, et se leva pour le remettre sur le bureau de son professeur : normalement, ça ne devait être rien de plus qu’une formalité.

Emi Burton


I’m afraid, somebody else might take my place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 987
Points : 6
Crédit : moi ^^ (Fionn Creber)
Année : cinquième année - quinze ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Matrim

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Mar 17 Oct - 3:20

premier cours ; l'arbrisseau auto-fertilisant
perrin & les autres
Herbology is the study of magical and mundane plants and fungi in which students learn to care for and utilise plants, learn about their magical properties and what they are used for. Many plants provide ingredients for potions and medicine, while others have magical effects of their own right.

Un sourire satisfait s'afficha sur mon visage lorsque Liu annonça que Calisah et moi avions bien identifié tout ce qu'elle cherchait. J'étais particulièrement heureux de partager mes connaissances avec mes camarades de classe, mais également de pouvoir étudier enfin les plantes carnivores. Elles m'avaient toujours intriguées, voir passionnée. Elles étaient comme des animaux incompris dans leur différence avec toutes les autres plantes. Je trouvais triste comment les gens ne les aimaient pas à leur juste valeur. Elles étaient si cool pourtant! « Comme l’ont très bien expliqué vos camarades, cette plante se nourrit de chaire humaine de préférence, aussi, je me charge de la manipuler, avec l’aide de ma nouvelle assistante ? » Bon d'accord, sauf peut-être quand on les nourrissait de chair humaine. Là, c'était juste carrément dégoûtant! Et Liu, elle ne risquait pas de se faire dévorer un bras par cette plante? Parce que, sérieusement, s'il était efficace comme chien de garde cet arbrisseau auto-fertilisant, il n'en était pas moins inquiétant. Fascinant et inquiétant comme une bonne histoire d'horreur...

Notre enseignante donna ses directives à Calisah avant d'installer tout ce qu'il fallait pour la démonstration. « Vous devrez réaliser un croquis le plus détaillé possible et me le rendre à la fin du cours avec vos annotations. » , expliqua-t-elle à la classe. Parfait, pas besoin de s'approcher de la plante dévoreuse d'humain avec cette géante loupe pour nous grossir le plan. Le dessin ne devrait pas être trop difficile à faire comme j'avais toujours fait toutes mes notes de botanique sous ce format qui était, à mon avis, bien plus compréhensible pour cette matière. J'observai donc Liu avec attention approcher un sceau de viande de la plante qui sorti enfin de sa caisse. Elle ouvrit en grand la bouche, et je retins mon souffle craignant pour la sécurité de mon amie. Elle avait de ces dents cette plante!!  « Veillez à bien éclairer sa bouche. Comme vous pouvez le voir, ce n’est ni vraiment de l'émail, ni flexible comme la plupart des autres plantes carnivores » Les explications étaient intéressantes, mais je n'arrivais pas à quitter la plante qui dévorait son steak des yeux. J'eus un haut le cœur tellement c'était dégoûtant d'entendre tout le bruit qu'elle faisait. Berk! Berk! Berk! Heureusement, elle finit rapidement son encas avant que mon estomac ne se décide à rendre le contenu entier de mon dernier repas. Je préférais largement les plantes qui mangeaient des insectes moi...

L'arbrisseau s'approcha comme pour avoir la suite de son repas. Lorsqu'il ouvrit la bouche un seconde fois, la professeur MacDougall en profita pour caler un bout de bois dans sa bouche afin qu'on puisse bien voir. Rapidement, j'esquissai un croquis de l'intérieur de la bouche de peur de ne plus avoir le temps de le faire plus tard. Lui nous montra ses dents que je dessinai attentivement ce qui me fit penser à la mâchoire d'un requin vu l'allure qu'elles avaient et pourtant... « Cela ressemble plus à des épines de rosier au niveau de la texture. La bave que vous voyez est un mélange de salive et de suc digestif. » J'inscrivis ses informations sur mon parchemin à l'aide de flèches. La plante, devant la classe, gesticulait et bavait toujours ce qui lui donnait un air de chien enragé assez amusant à regarder. « Ses organes reproducteurs sont situés dans le gosier. Ce que je pourrais essayer de vous montrer si ce brave végétal se montre coopératif. Pouvez-vous viser en-dessous de la mâchoire inférieure pendant que je maintiens sa bouche fermée s’il-vous-plait ? Vous devriez voir en transparence le pistil et les étamines. » Fasciné, j'en oubliai presque de tout notre. Je le fis rapidement avant de ne plus avoir la possibilité de terminer mon travail. Je terminai de dessiner le pestil lorsque Calisah fut invité à retourner à sa place. Je mis les dernières annotations à mon dessin et lorsque je fus satisfait de l'exactitude de mon travail, je ramassai mes choses prêt à partir. Je balançai mon sac sur mon épaule, récupérait mon croquis je j'allais déposé sur le bureau de Liu Xi. Attendant Tasha et Megan, je m'approchai un peu plus près de la plante, pas assez pour être en danger, afin de l'observer plus attentivement. Elle était magnifique et hideuse à la fois. Un spécimen fascinant!
Made by Neon Demon


Perrin O'Riordàn
make a wish ▬ down an unknown road to embrace my fate though that road may wander, it will lead me to you and a thousand years would be worth the wait it might take a lifetime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 519
Points : 5
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Ven 20 Oct - 22:10

Feat Professeur Mcdougall & les cinquièmes
Botanique : l’arbrisseau auto-fertilisant.
Spencer espérait que ses explications aient suffit mais surtout que Savannah ne soit pas une nouvelle fois paumée après avoir raté les explications du professeur McDougall pendant qu’il lui parlait. C’était un cercle vicieux qui ne pouvait être évité, dans la situation de Savannah, que par une question posée directement au professeur qui pouvait choisir de s’interrompre sur sa lancée pour réexpliquer. Mais parfois, c’était la méthode d’explication qui n’était pas très efficace, 1 fois ou 2, on ne comprenait pas plus. Que la serpentard ait préféré lui confier son problème pour cette raison ou pour une autre, Spencer ne se posait pas la question à l’instant T. Ce n’était pas la première fois, et certainement pas la dernière que ça arrivait et il était prêt à lui expliquer autant de fois qu’il le faudrait, à la seule condition qu’elle se concentre, mais Savannah le savait déjà tout cela.

Vint le moment où ils se recentrèrent tous deux sur le cours, enfin, Spencer ne songea même pas à ne pas jeter un regard vers Jill quand la prof cita son nom, a défaut d’avoir percuté qu’elle s’exprimait juste un petit peu plus tôt. Même si la situation avait évolué entre eux au cours des derniers mois, ils s’étaient parlé, un miracle depuis le temps, et qu’il n’avait pas eu cours depuis bien trop longtemps, les vieux réflexes revenaient en masse, y compris l’attention toute particulière qu’il portait involontairement, ou presque, à la poufsouffle. Enfin, écouter faisait aussi partie de ses habitudes et il suffit que la prof passe à une nouvelle idée, soit une ou deux secondes, pour qu’il se recentre définitivement, en se morigénant un peu.

Soixante centimètres de parchemin remplis plus tard, et une demi-douzaine de schéma compris par Spencer seul griffonnés, vint le temps de la réalisation du croquis. Sur ce coup, Spencer était à peu près certain que Savannah allait beaucoup mieux réussir que lui. Il n’était pas du tout manuel et le dessin n’était pas du tout son domaine, vraiment dans le bas du bas de l’échelle de ses capacités. Le problème ne venait pas d’un manque d’attention aux détails, trop déterminant par moment pour être ignorés, ni de méthode, sur ce coup là, Spencer était imbattable, mais plutôt de reproduction. Le poufsouffle visualisait la plante éclairée par Calisah aussi bien le commun des mortels et pouvait la décrire se perdre dans ses explications en partant dans tous les sens, en théorie, mais sur le papier, c’était une autre histoire. Enfin, Spencer avait fait ce qu'il pouvait et c'était là, tout ce qu'il pouvait affirmer en rendant son dessin d'observation de cette répugnante plante qu'était l'arbrisseau auto-fertilisant.

Verdict:
 



code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1668
Points : 5
Crédit : Avatar : Vandetta ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 5ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Anoushka ♣ Blake

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Sam 21 Oct - 14:37


❝ Cours n°1 de Botanique : L'arbisseau auto-fertilisant ❞Hadley
Le cours avance bien plus rapidement que je ne l'aurais imaginé. Ce n'est pas que je n'aime pas les cours de Botanique en général, mais dès qu'il est question d'animaux ou de plantes, je sens une pression supplémentaire sur mes épaules. On ne parle pas de faire voler une plume dans les airs, on parle d'être vivants. Si on se plante et qu'on ne suit pas les directives correctement, on peut les blesser et je ne veux blesser personne. Je suis un être pacifiste, j'aime tout le monde. Alors, il est vrai que le fait que ce cours soit un cours théorique me plaît finalement beaucoup et me rassure. Moins de pression. Et c'est peut-être parce que je ressens moins de pression que je ne vois pas le cours avancer. Je n'ai pas lever la main une seule fois pour donner une réponse. Mes camarades sont en feu, mais en soit ce n'est pas le seul cours où c'est le cas. Mais je ne sais pas, je n'ai pas envie de participer aujourd'hui. Suis-je malade ? Non, pas particulièrement, je n'ai aucun symptôme qui pourrait me faire penser que je suis malade, après peut-être que je suis en période d'incubation et je vais ressentir les symptômes que dans quelques jours, sait-on jamais.

Je chasse cette idée de mon esprit et écoute attentivement les réponses de mes camarades, notant ce qui est intéressants et laissant de la place de libre pour les ajouts potentiels de notre professeur. Ma plume cours sur le parchemin et j'avoue adorer entendre le petit crissement qui accompagnement mon écriture. C'est très léger, beaucoup ne doivent même pas s'en rendre compte, mais moi j'aime bien l'entendre. Tout comme j'adore sentir l'odeur de l'encre sur le parchemin. Une fois que la "théorie" est passée, Calisah se lève pour servir d'assistante au professeur. Nous devons réaliser un croquis détaillé de ce que nous voyons, avec un maximum d'annotations. La pression monte d'un cran. Ce n'est pas uniquement un cours théorique classique, nous devons rendre quelque chose à la fin de l'heure. Je suis habituée de rendre des devoirs, mais que nous réalisons d'un cours à l'autre. Nous avons le temps de nous appliquer, de faire des recherches, de peaufiner nos réponses. Là, nous avons le temps de rien. Il faut être attentif pour bien voir un maximum de détails et être capable de les retranscrire via un croquis. La pression monte de deux crans. Et si on est mauvais en dessin, il se passe quoi ? Est-ce que je peux être recalée dans ce cours parce que mon croquis ne convient pas au professeur ? Et si j'ai mal vu quelque chose ? Ou si j'ai carrément oublié de dessiner quelque chose ? Ok, donc finalement, je n'aime plus autant ce cours que je ne le pensais. Je tente de faire mon maximum, je ne suis pas ultra nulle en dessin mais je suis loin des grands artistes qui ont marqué leur époque. Je tache de m'appliquer à la tâche et de faire mon possible pour mettre un maximum de détails et d'annotions mais je ne suis pas satisfaite du résultat. Je ne sais pas pourquoi parce que mon croquis n'est pas plus mauvais qu'un autre, mais si elle me laissait un peu de temps, je pourrais me rendre à la bibliothèque pour vraiment parfaire le dessins correctement, histoire de ne rien oublier. Parce que là, mine de rien, c'est allé vite et avec la pression, j'ai certainement oublié des choses. Je ne veux pas avoir une mauvaise note. Je n'ai jamais eu de mauvaises notes. Je le vivrais mal si j'en avais une.

La fin de l'heure approche à grand pas et même si j'essaye de faire de mon mieux pour tout mettre, je me rends compte que je ne suis sûre de rien. Il faudrait que je revois le tout pour être sûre. Le croquis est clair et les annotations précises, mais quant à savoir si c'est complet, c'est encore une autre histoire. Mes camarades se lèvent un à un pour rendre leur copie. Je finis par me résigner à ne pouvoir faire plus que ce que j'ai déjà fait jusque là. Je range mes affaires, les joues en feu et je me dirige vers le professeur, inquiète. "Excusez moi professeur, mais si notre croquis n'est pas complet, est-ce qu'on aura une mauvaise note ? Et si on a une mauvaise note, est-ce qu'on peut avoir la possibilité de nous rattraper via un devoir supplémentaire ?" Lui demandais-je mal à l'aise, on pouvait voir que je vivais très mal cette histoire. Pourtant ce n'était qu'un cours, une note parmi beaucoup d'autres, mais jamais je n'ai eu de mauvaises notes, je ne voulais définitivement pas commencer à échouer ...

©️ 2981 12289 0



« I'm lost ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 05/06/2014
Parchemins rédigés : 1578
Points : 5
Crédit : lilousilver (bazzart)
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Anciennement j'étais Chris Hummel et j'avais une Elena Landsbury comme DC. Maintenant, je n'ai que mon Logan.

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Dim 22 Oct - 15:02

Cours de botanique numéro 1Logan avait donné une réponse, complété par Tracy et Tasha. La professeur se mit à leur répondre avant de leur expliquer plus avant sur quoi ils allaient travailler ce jour-là, à savoir une fleur carnivore, l'arbrisseau auto-fertilisant. Elle demanda aussi un volontaire pour l'aider. Calisah répondit et se porta volontaire. Si la plante la mangeait celle-là, elle ne manquerait pas à Logan, ça non. Vu comment elle le voyait...

Elle se leva et fila vers le bureau. Elle fit tout ce que le professeur lui demanda. Lancer un Lumos Maxima, etc. Bref le cours passa vite ainsi. La professeur leur fit une démonstration en lui donnant un steak. Puis elle se lança dans de grandes explications et Logan nota tout, en bon élève attentif et près à tout pour apprendre de nouvelles choses.

Puis la fin du cours approcha. La professeur leur demanda de faire un croquis de la fin avec annotations et de lui donner à la fin du cours. C'était assez facile comme devoir. Il se mit à dessiner la plante à partir de ses souvenirs. Il ne regarda même pas la plante sur le bureau. Une fois le dessin fini, il se dirigea vers la sortie de la serre.

Il regarda la plante deux secondes en sortant avant de se rappeler qu'il n'avait pas noté le devoir pour la semaine prochaine. Il retourna à sa place et le nota sur un parchemin. Un devoir sur les moyens de se défendre de cette plante? Facile en allant à la bibliothèque...

Il se releva et sortit de la serre cette fois. Lorsqu'il sortit, une élève posa une question sur la note du croquis. Logan ne s'en souciait même pas et il n'avait même pas de questions, il avait tout compris du cours. C'était quasiment toujours le cas, de toute façon.



©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1500
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Sinéad P. O'Riordàn

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Sam 4 Nov - 22:39


Cinquième année

L'arbrisseau auto-fertilisant

J’ai beau essayer de toutes mes forces, au bout de quelques secondes à peine, je suis complètement larguée. Je ne comprends absolument rien à tous ces trucs d’organes reproducteurs, de formes, de croisement et autres joyeusetés. Pourtant, je m’accroche, en tout cas j’essaie vraiment de suivre pour ne pas être totalement larguée mais c’est peine perdu. Le cours va beaucoup trop vite pour moi, notre professeur se lance dans de longues, très longues explications et mes camarades semblent tous avoir des compétences extrêmement développées sur le sujet. Quant à moi, je regarde mes camarades prendre des notes en tentant tant bien que mal d’écrire quelques mots, moi aussi. Sauf que la prise de notes est délicate lorsque l’on ne comprend pas vraiment ce qu’on écrit, en tout cas elle est vraiment difficile pour moi. Résultat, je me perds encore plus, je patauge totalement dans la semoule et lorsqu’en désespoir de cause, je me tourne enfin vers Spencer pour obtenir une explication ou au moins une base histoire de raccrocher les wagons, je me retrouve confrontée au côté trop bon élève individualiste de mon meilleur ami. « Heu… » Je ne sais pas s’il a peur de décrocher s’il prend le temps de m’expliquer, s’il a la flemme de le faire ou s’il a juste peur de se faire chopper en bavardant mais dans tous les cas, je décide de ne pas insister, je ne veux pas qu’il se fasse punir à cause de moi et encore moins qu’il m’en veuille de l’avoir distrait et de lui avoir fait louper un bout important du cours. Heureusement, Perrin, un élève que je ne connais pas franchement bien, vole à mon secours, par pure gentillesse car je n’aurais pas eu l’idée de lui demander quoi que ce soit. « Si tu ne comprends toujours pas, je t’explique après le cours. » Franchement, j’ai carrément honte d’être la redoublante qui n’arrive pas à suivre le cours, mais je ne dois pas laisser ma fierté prendre le dessus, j’ai vraiment besoin de l’aide de ce garçon si je veux m’en sortir. « Merci beaucoup. » Je souffle à son intention, bien heureuse de pouvoir compter sur quelqu’un.

Sauf que malheureusement pour moi, l’intervention de mon camarade pour me sauver de la noyade interviendra sans doute trop tard puisque nous passons dès maintenant à la pratique. Je contemple d’un air affligé le brouillon qui me sert de notes de cours ainsi que mes camarades qui ont, eux, l’air particulièrement enthousiastes. Je me sens vraiment nulle pour le coup. Lorsque le professeur nous demande de réaliser un croquis de la plante carnivore que nous étudions en utilisant les notes prises précédemment, je sens mon estomac se nouer. Je n’ai pas l’habitude d’avoir d’excellentes notes, je suis une élève moyenne et je ne me foule pas trop pour que ça change, je dois bien l’admettre mais je ne veux pas non plus me planter complètement et je sens que ce croquis va être tout simplement un carnage. Je ne sais même pas de quoi on parle, alors forcément, dans cette situation, je ne risque pas de faire quelque chose de bien… Et dire que je prétends être une artiste, je passe mes journées entières à dessiner, c’est même ce que je fais de mieux normalement. Me planter sur un dessin est forcément très frustrant. Alors lorsque Calisah joue les assistantes pour nous permettre de dessiner correctement la plante, je prends le parti de faire un dessin réussi plutôt qu’un croquis intéressant en termes de contenu scolaire. Ce n’est certainement pas ce que notre professeur attend mais ce sera mieux que rien. Je m’applique, ne lâchant pas une seule seconde du regard l’horrible plante que nous devons représenter. J’essaie de rajouter quelques légendes après avoir fait un dessin que je juge plutôt réussi et représentatif, mais j’ai tellement peur de me planter que je ne fais apparaitre que trois pauvres flèches. Lorsque je me lève pour rendre mon travail, j’admets que je suis légèrement honteuse de donner quelque chose d’aussi mauvais et j’espère que notre professeur n’aura pas simplement l’impression que je me suis foutue de sa gueule parce que c’est loin d’être le cas, je n’ai juste absolument rien compris à son cours et comme tout le monde semblait hyper attentif, je n’ai pas osé lever la main pour interrompre le cours et demander à ce que tout me soit réexpliqué, j’aurais juste eu l’air stupide. Alors que je me dirige vers le bureau, j’entends Hadley demander si elle pourra rattraper son échec. Personnellement, je décide simplement de fuir cette pièce au plus vite pour que le cauchemar s’arrête enfin.

Code by Fremione.




I won't never give up
I won't let you get me down, I'll keep getting up when I hit the ground and I'll find my way home.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7275-sinead-p-o-riordan-notre-destin-fait-partie-de-nous-il-suffit-d-etre-assez-courageux-et-rebelle-pour-s-en-rendre-comptehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7296-sinead-p-o-riordan-chacun-est-libre-d-ecrire-sa-propre-histoirehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-january-h-shiver#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7307-sinead-p-o-riordan-la-lettre-tue-et-l-esprit-vivifie#164474http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7308-sinead-p-o-riordan-la-lettre-tue-et-l-esprit-vivifie#164475

Arrivé(e) le : 14/12/2016
Parchemins rédigés : 349
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Savannah R. Caldwell

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Sam 4 Nov - 22:55


Cinquième année

L'arbrisseau auto-fertilisant

La jeune fille était réellement dans son élément. La botanique n’était clairement pas une matière dans laquelle elle ne se sentait pas à l’aise, bien au contraire, même si elle ne se participait pas vraiment à ce cours parce que tout le monde réagissait bien vite, trop vite pour elle en tout cas, la rouge et or remplissait des parchemins à la vitesse de la lumière, rajoutant même quelques petites informations apprises grâce à sa grand-mère lorsqu’elle était plus jeune. A dire vrai, l’arbrisseau n’était pas ce qu’elle maitrisait le mieux, mais tant que ça avait un rapport avec la nature, elle était forcément intéressée et son intérêt se traduisait par une concentration sans faille et une compréhension facilitée de la leçon du jour. Ses camarades ajoutaient des éléments de réponse qui semblaient très appréciés par leur professeur et Sinéad les ajoutait au contenu du cours qu’elle écrivait sur son parchemin. Evidemment, son jumeau ne put s’empêcher de prendre la parole pour donner de plus amples explications sur le sujet, attitude qui ne la surprit vraiment pas, le rouge et or était totalement passionné par la botanique et il n’aurait pas pu se taire pendant toute la durée du cours. En revanche, Sinéad fut un peu déçue de ne pas être assez rapide pour se porter volontaire pour être l’assistante du professeur, elle aurait adoré pouvoir aider Liu Xi dans sa démonstration. La rouge et or avait toujours préféré la pratique à la théorie, elle trouvait qu’on apprenait beaucoup mieux en pratiquant mais bon, il était aussi normal de devoir passer par la théorie. Toutefois, puisqu’elle avait eu une minime occasion de pouvoir bouger de sa chaise, elle aurait aimé la saisir avant Calisah. Tant pis, elle serait plus réactive la prochaine fois au lieu de rester le nez dans son parchemin. Parfois, sa trop grande concentration, pourtant rare, finissait bêtement par la desservir.

Devoir dessiner plutôt que de manipuler la plante ne lui plaisait pas des masses, mais elle voulait avoir une bonne note dans sa matière préférée alors elle se retroussa les manches pour essayer de rendre la représentation schématique la plus nette et précise possible. Elle fit attention à chaque détail, essayant de faire de ce dessin quelque chose de théoriquement parfait, à défaut de rendre une jolie réalisation. Elle n’était clairement pas la meilleure en dessin mais elle n’était pas non plus complètement nulle. Et puis, de toute façon, Liu Xi ne leur demandait pas une œuvre d’art mais bien un croquis faisant apparaitre des points de cours importants. En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, le parchemin de Sinéad fut donc recouvert de flèches et de mots partant dans tous les sens. Au moins, personne ne pourrait dire qu’elle n’avait pas été attentive durant le cours, elle en avait peut-être même mis un peu trop pour le coup. Mais de toute façon, mieux valait trop que pas assez. Sauf que si elle en rajoutait encore une couche, le croquis allait devenir parfaitement illisible, il fallait donc qu’elle s’arrête tout de suite, même si elle aurait bien rajouté deux ou trois mots supplémentaires. En définitive, le dessin était un peu brouillon du fait de l’enchevêtrement de flèches qui malheureusement se croisaient un peu parfois, mais il prouvait au moins qu’elle savait de quoi elle parlait et avait été particulièrement attentive à la leçon. Elle ajouta son prénom et son nom en haut du parchemin avant de se lever pour se diriger vers le bureau sur lequel elle posa son devoir. Un faible sourire en direction de leur professeur fut son seul signe d’au revoir avant qu’elle quitte la pièce puisque l’enseignante était occupée à discuter avec une élève et qu’elle ne voulait pas les déranger. Maintenant, elle avait au moins le bonheur de retrouver sa liberté avec la satisfaction d’avoir accompli quelque chose de bien. C’était un sentiment plutôt agréable et elle espérait que tous ses autres cours se dérouleraient exactement de la même façon. Evidemment, elle en doutait, tous n’étaient malheureusement pas aussi intéressants que la botanique.

Code by Fremione.



You are my everything
I can't lose you, because if I ever did, I'd have lost my best friend, my soul mate, my smile, my laugh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 601
Points : 12
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Lun 13 Nov - 15:14






Le cours s’était déroulé sans accrocs, ce qui était un réel soulagement compte tenu de la dangerosité de la plante. Calisah avait parfaitement rempli sa mission, et les autres élèves s’étaient rapidement mis au travail, certains peaufinant dans le détail leurs croquis, d’autres allants droit au but. L’important pour Liu Xi était qu’ils se concentrent sérieusement sur ce qu’ils voyaient et qu’ils assimilent les notions vues préalablement. Cela serait toujours cela de moins à faire après les cours, et cela les forçait à aiguiser leur curiosité et leur sens de l’observation. Le professeur remercia les élèves à mesure qu’ils déposèrent leur travail avant de quitter la salle. Une élève cependant s’arrêta, l’air particulièrement angoissée. Qu’avait-elle bien pu dire pour que la jeune Serdaigle affiche ce visage ? Elle se repassa en tête ses paroles, sans voir ce qui avait pu causer son trouble. Heureusement, la jeune fille l’éclaira rapidement en la questionnant.

Le visage encore plein de rondeurs et la voix inquiète d’Hadley lui donnaient un air encore un peu enfantin, touchant. Liu Xi lui sourit, la laissant terminer. « Vous n’aurez pas de note. Ce n’est pas un examen. C’est juste un entraînement Ms. Lewis. Et comme ce n’est pas un cours de dessin, il n’a pas porté uniquement sur votre croquis. Le but de l’exercice était surtout de vous apprendre à faire des observations tout en y intégrant les notions théoriques que nous avons vues aujourd’hui. L’important pour moi était plutôt d’aiguiser votre sens de l’observation. Pour certains c’est inné, pour d’autres, cela prendra plus de temps. J’aurais pu vous laisser recopier dans un livre ou faire moi-même le dessin, mais cette méthode là a le mérite de pouvoir s’appliquer à n’importe quelle plante et de vous permettre d’être réellement actifs. J’ai ramassé votre devoir pour deux raisons, la première, c’est que si je ne l’avais pas récupéré, je crains qu’un certain nombre de vos camarades n’ait pas réellement été acteur de son observation, mais juste spectateur, la seconde, c’est que cela me permettra devoir ce que la classe à retenu ou non, et d’apporter des compléments d’informations si nécessaires. Est-ce que cela répond à vos questions ? » demanda-t-elle avec douceur, espérant être parvenu à calmer les craintes de la jeune fille.








LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7044-octavia-rosenberg-big-girls-cry-when-their-hearts-are-breaking#158908http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7102-octavia-rosenberg-au-milieu-de-l-hiver-j-ai-decouvert-en-moi-un-invincible-etehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7103-octavia-rosenberg-we-were-together-i-forgot-the-resthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7381-courage-dear-heart-octavia

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Parchemins rédigés : 295
Points : 10
Crédit : graphicobsession (jo.skriver)
Année : cinquième année (dix-sept ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: andrea sevenoaks

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   Lun 13 Nov - 18:53




l'arbrisseau auto-fertilisant




J'appréhendais le cours avec le Professeur MacDougall. J'avais peur que ça fasse renaître des souvenirs en moi dont j'essayais de ne pas me rappeler. Je me demandais comment elle avait réussi à quitter ce Château, après avoir été enfermée dans la cuisine avec les autres élèves assignés au rangement et nettoyage. Je me demandais si elle s'en était sortie vivante, ou si les néo-mangemorts s'étaient contentés de balancer son cadavre dans la Forêt Interdite pour nourrir les animaux. Enfin, une plante comme celle qu'elle nous exposait auraient suffi à l'avaler en une fois, mais ça aurait été un comble ... J'avais peur qu'elle me reconnaisse et me prenne en pitié. Je ne voulais plus qu'on me regarde, je ne voulais plus qu'on me fixe avec conviction et avec un regard doucereux qui devrait me mettre en confiance. Je n'ai plus confiance en l'Homme. Je n'ai plus confiance dans ce système dans lequel nous vivons, dans lequel les moldus sont gardés à l'écart de notre monde magique et ignorent les dangers, dans lequel les moins forts étaient les plus vulnérables, dans lequel les moins purs étaient les plus coupables. Alors je me fais petite, je me mettais au plein milieu pour être nulle part dans son champs de vision et je baissais la tête sur mon parchemin pour gratter les remarques validées de mes camarades. Mes notes ont toujours été désastreuses en botanique, et je savais que si je voulais m'assurer un avenir qui comptait, je devais travailler pour obtenir au moins la moyenne. Ce n'était pas gagner parce que je ne trouvais rien d'intéressant en la matière. En réalité, ça me dégoûtait et je devais me faire violence pour ne pas afficher une moue de dégoût tout le long du cours.

Alors je profite de cette autre méthode d'apprentissage pour me dire que je vais y arriver. Mon croquis prend forme sous mes yeux. N'allez pas croire que je possédais des talents pour le dessin, parce que ce n'était vraiment pas le cas, mais j'essayais de reproduire fidèlement le modèle. Me concentrer sur la quantité d'encre dans ma plume et à ne pas trop traîner pour ne pas faire de paquets me vidait l'esprit. Je dois avouer que, si je n'aimais pas les cours de Botanique, notre nouveau professeur assurait. Pas de discours débile, pas d'introduction en longueur, pas de manipulation de terreau ou de plantes, juste l'intéressant. Être observatrice, rester silencieuse et laisser le cours se dérouler en complétant mes schéma. Je n'avais pas fini mon croquis que la cloche sonne. Mon regard se posa sur les quelques élèves qui fuyèrent rapidement la serre. Mon regard se reposa sur le papier et je terminai les quelques traits qui me restaient. J'étais fière de mon travail, même si en jetant vaguement un oeil aux parchemins que tenaient mes camarades en main pour leur rendre, il paraissait brouillon et incomplet. J'hausse les épaules, j'espère que j'aurai simplement la moyenne pour commencer l'année, et je travaillerai plus dur la prochaine fois. Dans cette serre, j'étouffe. Je range mon livre, mon encrier et ma plume dans mon petit sac à dos, ventile par habitude mon dessin pour le sécher plus rapidement, et dépose mon croquis sur la pile qu'ont entamé les élèves avant moi.

Je croise le regard de la prof et me raidis, comme un petit rongeur prit sur le fait d'un vol de noisette. Mon suivant me bouscule et je trébuche en me rattrapant de justesse avant de m'étaler, ce qui me permet de fuir loin de cette serre, sans regard en arrière. Pour cette fois, je sens que j'échappe à une conversation à laquelle je n'ai pas envie de participer, à moins que je ne devienne complètement paranoïaque. Je presse le pas, oubliant que j'avais promis à Jaspe de le rejoindre au terrain de quidditch à la fin du cours pour aller profiter des derniers beaux jours en tapant un peu du cognard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: {terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant   

Revenir en haut Aller en bas
 
{terminé}[5ème année] Premier cours, l'arbrisseau auto-fertilisant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
L'Extérieur du Château
 :: Le Parc :: Cours de Botanique
-
Sauter vers: