AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm sick without you~(Pv Saskia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8458-le-carnet-de-lien-de-calisahhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8459-les-rendez-vous-de-calisah-0-2

Arrivé(e) le : 05/09/2017
Parchemins rédigés : 117
Points : 14
Crédit : Bazzart
Année : 5e

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: I'm sick without you~(Pv Saskia)   Mar 12 Sep - 9:10

i'm sick without youLa vie est parfois une belle garce, il y’a quelques années déjà j’ai rencontré Saskia, une blondinette avec qui en apparence je ne partage rien, pourtant après quelques cigarettes il s’est produit quelques choses d’unique. Notre amitié naissance à fait qu’on a éprouvé le besoin d’être inséparable. Je n’aurais jamais pensé m’entendre avec une fille à la fois si similaire et si différente de moi. Je ne parle pas qu’en termes d’origine, mais surtout de par nos caractères. Qui aurait cru qu’on aurait pu développer cette amitié. J’y croyais dur comme fer, je pensais que rien ne pouvait nous séparer. Puis quand elle arriva à Poudlard, est-ce que vous imaginez ma joie ? Mon entrain devant cette nouvelle ? Qu’elle soit répartie chez les verts ne m’arrête pas pour autant. Pour moi ces histoires de répartitions c’est juste pour nous mettre dans des dortoirs, je ne juge pas les gens suivants leurs appartenances à une maison dans une école. Quoi qu’il en soit tout est parti en lambeaux…Mon cœur s’est brisé et une flamme vengeresse et dévorante s’en est emparé. Quand elle s’est rangé du côté de mes tortionnaires alors qu’elle aurait pu les trahir pour me venir en aide…N’étais-je pas sa meilleure amie à ce moment-là ? Ou est-ce que j’étais devenu une simple né-moldu ? Alors par fierté et par rancœur j’ai décidé de flinguer la promesse qu’on s’était faite.

Nous sommes en septembre, les cours ont commencé, et quand bien même j’ai entendu dire qu’elle avait participé au combat au côté des défenseurs des né-moldu, ma douleur ne s’était pas pour autant atténuer. J’avais subi des sévices dont je n’osais même pas parler, et pourtant les doloris n’ont pas été aussi douloureux que de la savoir avec eux. J’avais noué mes cheveux sombre en une queue de cheval tout en hauteur, ma tenue était pour une fois assez basique, une paire de collant noire, une jupe rouge, un haut noir quelques-peut décolleter, mais orné de la cravate des rouges et ors que j’avais noué de manière négligeant. Le problème avec Saskia c’est qu’on a quelques amies en commun, de ce fait ce matin-là après un petit déjeuné à la grande salle, j’avais salué poliment quelques amies. Échangeant des banalités alors que la tension entre la blonde et moi était palpable. Je tentais de paraitre le plus détaché possible, mais mon visage changea du tout au tout que les « amies » se rendirent compte qu’elles avaient oublié leurs sacs à leurs tables. Laissant Saskia et moi seules…face à face.

N’ayant pas trop de choix, mes yeux noisette se posèrent sur la blondinette, mes bras se croisèrent soulignant alors mon refus d’être ouverte à une discussion, alors que je croisais ses yeux bleus, une étincelle aurait pu jaillir. Ma mâchoire se crispe un peu mais voilà je suis censé être polie, j’ai tout de même brisé une promesse, chose qui ne m’arrive jamais. Chassé sur le territoire de Saskia, par vengeance, par mépris, et pourtant cela n’a pas fait diminué ma douleur. Et dans ces flammes vengeresses ma mémoire me remet dans le droit chemin, les rumeurs, les « on dit » me rappelle à l’ordre, elle risque la prison. Mon cœur se serre.

Tu vas bien ?Demandais-je soudainement, ma voix venait de briser le silence qui régner depuis le départ des autres, mon regard fixait pourtant un pan de mur, comme si j’étais gêné de poser la question. Comme si cette question n’avait pas lieu d’être. Comme si je me forçais à lui parler. Sous mon air froid et impassible, je me sentais mal de ne pas la soutenir devant ce moment difficile.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 07/07/2017
Parchemins rédigés : 288
Points : 11
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: aucun ( enfin dans une autre vie peut être )

MessageSujet: Re: I'm sick without you~(Pv Saskia)   Mar 12 Sep - 10:26


❝ Saskia , Calisah '' I'm sick without you ❞Saskia

J'étais aux prises avec une culpabilité douleureuse qui se rappelait a moi a chaque fois que je croisais le regard d'un né moldu , que je croisais le regard de Cali … Elle ne m'évoquait que des choses positives lorsque je pensais a notre amitié , malgré la blessure entre nous  . Nous étions devenues amies contre toute attente dans un cadre exceptionnel , juste avec une cigarette et quelques échanges de regards . De fils en aiguilles on s'est rapproché jusqu'à développer quelque chose qui nous était propre , quelque chose d'unique en son genre . J'avais enfin l'impression que quelqu'un pouvait me comprendre , rares étaient les personnes parmi mes connaissances qui pouvaient prétendre le faire et elle je ne sais comment était parvenue a me cerner . Je m'étais découverte des qualités en sa présence , un certain altruisme , de la douceur , en contradiction avec mon habituelle retenue et puis j'étais libre , libre de me confier librement . J'avais trop peur d'être blessée mais j'avais finit par ouvrir mon cœur . Quelque chose de nouveau s'ouvrait a moi alors que Poudlard se profilait a l'horizon , me promettant des jours meilleurs et puis j'allais retrouver Callie , nos délires communs , notre soutien mutuel qui rendait les mauvais moments plus faciles a passer .

Sauf qu'a mesure de temps , comme a mon habitude je commençais a le croire , j'avais tout détruit . J'avais suivi un chemin qui n'était pas le mien , j'étais devenue quelqu'un que je n'étais pas . Je ne savais pourquoi , probablement par égoïsme , pour sauver ma peau et me promettre des jours meilleurs . Une vie dans le mensonge , pour ne rien changer . J'avais déjà endure la souffrance je ne voulais pas le revivre . Biensûr j'aurais pu intervenir , j'aurais pu dire quelque chose , esquisser un geste mais je n'ai rien fait me cachant derrière de faux prétextes …. je l'ai laissé croupir au fond de sa cellule en étant dans un lit chaud , essayant de me convaincre en vain de la non gravite des choses . Calisah n'était pas une sang pur , mais elle ne méritait pas moins le droit de se tenir a ma place , d'être respectée , c'était une fille bien et après qu'étais ce réellement ces prétendus statuts de sang ? . Qu'avais je comme mérite ? J'avais vécut des choses douleureuses mais rien en comparaison de ce qu'elle avait pu vivre , de ce qu'elle avait pu ressentir en se sachant abandonnée , traitée comme une moins que rien avec sa meilleure amie pour remuer le couteau dans la plaie . Je faisais mine de rien mais je n'en menais pas large au fond . J'avais honte , je pouvais presque sentir sa rancoeur , sa déception .

Je l'avais croisé pour la dernière fois peu de temps avant la bataille et je n'ignorais pas qu'elle s'était défendue brillement a la bataille . J'avais tenté de faire de même mais au fond je n'étais pas l'une des leurs , je n'avais aucun mérite , je l'avais fait pour sauver ma peau parce que je savais que j'étais faite . Biensûr il n'y avait pas que ça , je m'étais rendue compte par la même occasion que le combat des mangemorts n'était pas le mien mais j'avais préféré nier l'évidence .
Une autre cicatrice s'était ajoutée a celle que j'arborais honteusement a mon bras , une petite de la taille d'une noix étrangement semblable a un serpent , le destin était joueur … A chaque fois que je les contemplais , je ne pouvais pas m'empêcher de me demander si Calisah en arborait maintenant , s'étant sans nul doute pris un paquet de doloris en pleine face en raison de son franc parler . Je tentais de me changer les idées , en me préparant pour le déjeuner . Le même enchaînement de mouvements successifs , mon rituel matinal . La douche puis Mes cheveux blonds soigneusement coiffés , un cardigan a l'emblème de ma maison ajuste sur un jean simple et un haut féminin . Sans oublier l'étape du maquillage histoire de donner l'illusion que j'étais toujours fraîche comme une rose . Tout ceci fait , je descendis , gagnant la grande salle . Je pris le temps de déjeuner avant d'aller saluer mes amies ou j'eus le plaisir de reconnaître un visage familier . Calisah … Je savais qu'on avait des amies en commun mais on pouvait dire que j'avais évité ce moment soigneusement . J'étais une pro du mensonge mais la j'avais bien du mal . Il était vain de tenter de l'ignorer , d'ignorer le passé qui nous liait . Je devais assumer . J'affichais la même impassibilité , le même sourire habituel , faisant semblant d'agir en toute décontraction bien que je n'en menais pas large . Lorsque les filles durent s'absenter , peut être un complot de leur part je ne le sais , je les maudis intérieurement alors que je me retrouvais face a la jeune femme . Un silence pesant , accompagnant une impression de malaise me gagne alors que je sentais une certaine tension entre nous . Quelque chose qui faisait que nous mourrions d'envie de nous expliquer sans oser . Je ne me reconnaissais plus , ce n'etait pas dans mes habitudes d'agir de la sorte . Je tentais de rétablir le calme en moi histoire de ne pas passer pour encore plus coupable et pitoyable que je ne l'étais . Je savais qu'elle aussi avait pu me blesser , mais je l'avais cherche , c'était de bonne guerre . Peut être aurais je agit de la sorte si je m'étais retrouvée dans la même situation qu'elle  …. On ne pouvait pas s'ignorer alors je me résolus a la regarder , a admettre sa présence alors que je sentis ses yeux se poser sur moi . Je ne savais pas ce que je pouvais y lire . Du mépris ? De la pitié ? Peut être des deux . Elle était probablement au courant de ce que je risquais , peut être se disait t'elle que je le méritais . . Quoi qu'il en soit je ne m'y attendais pas vraiment lorsqu'elle pris la parole

'' Tu va bien ? '' M'interroge t'elle , impassiblement même si je sentais la gêne sous jacente a la manière dont elle fixait le mur . Elle était fière comme moi , je supposais qu'il lui était aussi difficile que moi de se résoudre a '' craquer '' mais le silence entre nous lui pesait probablement sur le cœur . Quelque chose se serra en moi , je savais que quelque part elle devait s'inquiéter pour moi , ce que je n'admettrais pas mais fait qui me touchait . J'aurais pu comprendre qu'elle mette définitivement une croix sur moi et se délecte de ma souffrance mais c'était mal connaître mon ancienne amie

J'esquissais un sourire , bien que faux , il n'était pas difficile de lire de la tristesse dans mon regard . Je cherchais mes mots , un peu agard

''Ca va . Déclarais je même si c'était un mensonge fixant mes mains posées sur mes jambes croisées , signe de nervosité chez moi , qu'elle connaissait . '' Je ne sais pas si c'est vraiment le mot mais je pense que ça peut aller ''. Je m'interromps brusquement relevant le regard .]Et puis ce n'est pas a moi qu'il faut demander ça , c'est peut etre stupide comme demande mais toi comment va tu ?
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8458-le-carnet-de-lien-de-calisahhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8459-les-rendez-vous-de-calisah-0-2

Arrivé(e) le : 05/09/2017
Parchemins rédigés : 117
Points : 14
Crédit : Bazzart
Année : 5e

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: I'm sick without you~(Pv Saskia)   Mar 12 Sep - 11:18

i'm sick without youBrisé un tel silence c’est un peu trop dans mes habitudes, non pas que le silence me gêne, je préfère celui de la tour, celui ou je regarde les étoiles ou je me perds dans leurs intensités. Mais le reste du temps j’ai du mal à faire face à un silence. Combien de fois j’ai eu un rire nerveux lors d’un contrôle durant un cours ? Ce n’est en rien ma faute, mais le silence me gêne. Et celui-ci est si tendu qu’on peut ressentir un pique électrique entre nous. Ma voix fend l’air, et pourtant mes yeux se refusent à se poser sur elle. Trop de souvenir s’immisce sous mes yeux quand je pense à elle. Mais quand elle répond, quand mes yeux voient que ses jambes se croisent, un sourire au coin apparait sur mes lèvres. Elle est nerveuse ? Saskia ? Je ne me moque pas, je suis presque surprise. Ce n’est pas son genre de se retenir ainsi…Ce n’est pas le mien non plus.

Les paroles de mon « ancienne » amie résonnent à la suite des miennes sauf que la fin est comme un coup de fouet, comme une claque pour me réveiller. Pourquoi ça me surprend autant ? Je garde les bras obstinément croisés et cette fois mon regard se pose sur elle. Un air dédaigneux prend en main mon faciès. Je penche alors la tête quelque sur le côté.

Comme si mon état pouvait t’intéresser !Lâchais-je avec un calme désarçonnât, une froideur presque cruelle.

Ce sourire qui venait de se glisser sur mes lèvres, un sourire presque trop malsain, la flamme de la vengeance et de la rancœur prenait le contrôle de mes pensées alors que mon cœur saigner comme ce n’est pas possible. Je me mords brusquement la lèvre.

Désolé…c’est plus fort que moi !Grognais-je en relâchant mes bras pour poser mes yeux sur le sol avant de prendre une grande inspiration. En même temps il était temps que tu prennes conscience de mon état de santé non ?Repris je cette fois de manière plus incisive. Ces simples mots soulignaient le passé, oui le passé, comme si je lui indiquais qu’elle aurait dû me poser la question l’an dernier au lieu de se pavaner avec les autres sangs-purs. Jamais…Jamais je n’ai eu aussi mal !Soufflais-je en la fixant. Mais sinon ça va !Ajoutais-je avec un soupçon de dédain.

Comme si je voulais mettre un terme à cet instant. Mes yeux cherchèrent une connaissance, un visage familier pour fuir Saskia, car je sentais que ce calme trop pesant, que ma rancœur trop présente aller sortir tôt ou tard et qu’on allait se prendre la tête dans ce hall, devant tout le monde. Non pas que ce soit la 1ère fois que j’agisse ainsi mais avec elle…à l’époque je n’ai jamais compris ce truc de sang pur and Co, pour moi c’était une histoire de provenance comme ma double nationalité par exemple, donc je n’y faisais pas attention. Mais l’an dernier ma façon de voir les choses a complétement changé et voir que ma meilleure amie ne m’avait pas…elle m’avait délaissé, abandonné et jugé…Et mon cerveau refusé de lui pardonner contrairement à mon cœur.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 07/07/2017
Parchemins rédigés : 288
Points : 11
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: aucun ( enfin dans une autre vie peut être )

MessageSujet: Re: I'm sick without you~(Pv Saskia)   Mar 12 Sep - 20:44


❝ Saskia , Calisah '' I'm sick without you ❞Saskia

D'abord je vois de la perplexité sur son visage puis un sourire significatif d'une certaine satisfaction . Oui je montre dans un de mes rares moments un signe de faiblesse , ça me coûte un peu de lui donner cette petite victoire mais au moins peu importe si elle en soucie ou non , au moins elle voit que je joue la carte de la franchise . Je compte sur la sienne , contrairement a moi , bien qu'on se reconnaît dans le coté peste Calisah possède le sens de la franchise . Je sais très bien dans le passé qu'elle n'a pas peur d'aller au devant de la scène , poussée par son franc parler , on en est venu pas mal a la confrontations malgré notre forte amitié , peut être quelque chose d'inévitable en vue de nos caractères de lionnes . On sort toutes les deux les griffes quand on se sent attaquée et on est dotée d'une grande fierté . C'est ainsi que je sais que quelque part elle comprend ma décision , lâche certes et malhonnête même si ça ne suffirait probablement pas a me pardonner , si elle prenait le temps de me parler ne serait ce que quelques instants , je suis sur qu'elle comprendrait beaucoup mieux le pourquoi du comment de mes actes . Et peut être que le moment dont nous avions réfléchi , que nous avions évoqué était venu . Ca ne serait surement pas agréable a entendre et je ne m'aimais pas déballer mon linge sale en public mais mieux valait se lancer et balancer tout ce qu'on avait sur le cœur , sans violence en adultes responsables . Prendre mes responsabilités faisait d'ailleurs parti de mes nouvelles résolutions . Il était certain qu'on ne reviendrait pas des amies tels qu'on a pu l'être , du moins pas si vite mais au moins on peut faire en sorte qu'il n'y ai plus de non dit entre nous . De toute façon je n'ai rien a perdre , je me libéré d'un poids et si elle ne me pardonne pas … Alors je me sentirais blessée mais je lui pardonnerais et je m'efforcerais de continuer a avancer parce que je me suis toujours efforcée d'agir ainsi pour ne pas être blessé . Ne compter que sur soi même ,voila le maître mot même si en surface être entourée est préférable . J'ai comme une double couche de protection , cette certaine popularité que je me suis bâtie et cette solide carapace émotionelle comme cela parvenir a creuser prendra plus de temps , assez pour se lasser . Ca peut être déconcertant je peux l'admettre mais au moins j'annonce la couleur , je me préserve et puis je fais des efforts a mesure que j'apprends a faire confiance en la personne . Le truc avec Calisah c'est que soudainement ses couches sont beaucoup moins solides … Je la regarde , tentant d'analyser son attitude , le truc c'est que ça marche a peu près dans l'autre sens donc je sais très bien qu'elle essaye d'afficher une expression impassible , a ma manière sauf que certaines choses la trahissent . Je sais que ça a fait écho en elle , je sais qu'elle le ressent comme une claque . La fameuse phrase quelle n'attendait plus venait d'être prononcée . Je sens la colère la gagner

'' Comme si mon état pouvait t'intéresser '' me lance t'elle avec une froideur déconcertante . Je ne suis pas surprise donc plus désarconnée que ça même si quelque part ça me fout une claque . En même temps c'est tout a fait justifier , j'en aurais probablement fait de même . Je préfère même son honnêté a l'hypocrisie et les faux semblants , je peux lui reconnaître ça .
J'esquisse un sourire qui doit l'énerver , en total contradiction avec l'état dans lequel je suis supposée me sentir . Je réponds a la violence par ça , mon arme et puis je préfère agir comme cela plutôt qu'envenimer la situation avec des mots blessants que je ne penserais pas . Je recouvre mon calme en me disant que je n'ai aucune véritable raison d'être énervée

'' Désolé c'est plus fort que moi '' grogne t'elle . En même temps il était temps que tu t'intéresse a mon état de santé . me reprocha t'elle severement


Alors elle ressent du regret ? Bien évidemment mais il est tout aussi étonnant qu'elle se décide a l'admettre . Ca me rappelle qu'elle n'est pas comme moi , elle est une bonne personne .

- Je ne me suis jamais sentie aussi mal de ma vie ... Mais a part ça ça va . me lance t'elle alors que je vois la douleur déformer son visage et je me sens plus coupable que jamais . Je sais qu'elle voudrait partir pour ne pas avoir a m'affronter , pour ne pas montrer a quel point ça la blesse . Elle a aussi peur d'exploser parce que je sais que lorsqu'elle se sent blessée elle réagit vite au quart de tour .

Je ne sais pas si ça suffira a me faire pardonner mais j'ai besoin de faire mon mea culpa et puis je veux essayer de désamorcer la situation se battre en public ne réglera certainement rien a notre problème


'' Je sais que tu es en droit de douter de ma sincérité mais oui je me soucie de ton état de santé , plus que tu ne le penserais ... Ca me rend malade tu n'a pas idée
... ''

Je relève la tête pour croiser son regard peut être en signe de ma sincérité a son égard , j'ose espérer qu'elle le sait parce qu'avec elle je n'ai pas l'habitude de jouer avec la vérité .

'' Je ne te demande pas de me pardonner mais au moins accepter de m'écouter juste une minute . '' déclarais je


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8458-le-carnet-de-lien-de-calisahhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8459-les-rendez-vous-de-calisah-0-2

Arrivé(e) le : 05/09/2017
Parchemins rédigés : 117
Points : 14
Crédit : Bazzart
Année : 5e

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: I'm sick without you~(Pv Saskia)   Sam 16 Sep - 14:19

i'm sick without youÇa la rend malade ? Je dois me contenir et ceux de toutes mes forces pour ne pas violemment la giflée, non pas que cette soudaine pulsion violente soit contre ma nature, je suis quelqu’un d’assez impulsif dans mes propos comme dans mes gestes. Mais pour le coup, mon cerveau revoit les sévices de l’an dernier et durant ces instants elle n’a pas eu vraiment envie de savoir comment j’allais. Je ne me rends pas compte que le dégout vient de marquer mon visage. Je ne suis pas dégouté d’elle, non juste du fait qu’elle me balance ça maintenant, alors qu’autrefois j’aurais eu besoin d’elle. Cela me répugne de voir qu’elle me sort ce genre de propos comme ça, comme si j’allais me mettre à pleurer et la prendre dans mes bras en lui disant à quel point elle m’a manqué. Non j’ai encore trop fierté pour en venir là.

Je ferme les yeux et respire le plus lentement possible, je me redonne une contenance, je tente de me fixer un point, de me calmer, de prendre sur moi. J’ouvre doucement les yeux et les posent une nouvelle fois sur Saskia, malgré cette rage qui se mêle à mes sentiments j’ai encore du mal à faire la part des choses.

T’écouter ?Demandais-je en haussant un sourcil. C’est pas ce que je fais depuis dix minutes ?Ajoutais-je en la fixant.

Je croise quelques peut les bras, l’heure du déjeuner est passée est pas mal de monde sort de la grande salle, un brouhaha s’élève entre les pas sur le sol et les discussions plus ou moins animés, je peux vite comprendre que pour que l’on parle il va falloir s’isoler. Je lui saisis le bras, peut-être un peu trop brusquement et je la traine dans un coin du couloir, même si du monde passe, on sera plus tranquille pour parler. Je lâche mon étreinte et vérifie rapidement qu’aucun ami proche de Saskia ne pense que je suis en train de l’agressé. Je tourne ensuite la tête vers la blondinette.

Bien je t’écoute, mais je te préviens si ce que j’entends ne me plait pas je me réserve le droit de te coller une gifle dont tu te souviendras toute ta vie ! Je suis claire ?Fis-je d’une voix ferme, alors que mon regard s’était brusquement assombri.

L’écouté d’accord, mais il est clair que les choses peuvent vite partir en live entre nous deux, nos caractères sont à a fois différent et compatible, et il est clair que vu l’amertume que j’ai à son égard et le fait que je me suis amusé à draguer son pseudo chéri qui ne m’intéresse même pas, ça ne doit pas aider à « recoller » les morceaux.
© 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 07/07/2017
Parchemins rédigés : 288
Points : 11
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: aucun ( enfin dans une autre vie peut être )

MessageSujet: Re: I'm sick without you~(Pv Saskia)   Dim 17 Sep - 21:42


❝ Saskia , Calisah '' I'm sick without you ❞Saskia

Je sais pertinemment ce qu'elle pense , on a encore ce genre de connexion si singulière qui nous lie même si je sais que l'idée la répugne probablement ; de toute façon il n'est pas difficile de deviner qu'elle ne ressent pas une joie extrême a l'idée de cette discussion . Je sais qu'elle ressent du dégoût au vue de tout son visage qui se crispe . Puis je constate qu'elle tente comme elle le peux de refreiner ses ardeurs comme elle le peut , elle a encore assez de respect envers moi pour ne pas me coller son poing dans la figure tout de suite ou alors elle veut tout simplement éviter de le faire en public .

'' T'écouter ? C'est pas ce que je fais depuis dix minutes ? Me balance t'elle sévèrement en me fixant . Si un regard pouvait lancer des éclairs j'aurais été probablement foudroyée depuis longtemps . J'essaye de reprendre constance , elle est quand même impressionnante cette tigresse même si j'ai déjà réussi a lui tenir tête une sacré paire de fois . Je reprends conscience , hors de question de laisser transparaître un signe de faiblesse . Vraisemblablement jouer la carte des violons n'a pas marché alors je vais tenter une autre . Avant que je ne comprenne ce qui m'arrive , elle m'agrippe fermement par le bras m'entraînant dans les couloirs et je râle tout en essayant comme je le peux de me débattre avant de me retrouver face a elle dans le couloir . A quoi elle joue ? Peut être a t'elle enfin accepte l'idée de me parler mais quand même elle pourrait éviter de me toucher de cette manière ...


''Bien je t’écoute, mais je te préviens si ce que j’entends ne me plait pas je me réserve le droit de te coller une gifle dont tu te souviendras toute ta vie ! Je suis claire ? ''


Assez oui , assez pour me faire craindre pendant une minute que j'allais me prendre une beigne en pleine poire en direct devant tout Poudlard. . En plus je connaissais son tempérament bagarreur , moi aussi je pouvais partir facilement mais on va dire que je possédais un peu plus de sang froid qu'elle . Entre Sunny et elle , j'étais habituée a jouer les médiateurs dans les conflits , prenant le risque de me prendre un coup accidentel dans le processus . On n'était un peu dans la même configuration sauf que la le coup n'aurait plus rien d'accidentel …

''Détends toi Cali je ne suis pas venue m'en prendre a toi je veux juste parler un peu , je ne retiendrais guère longtemps ''. Retorquai je calmement . Tu serais en droit de m'en coller une , ça serait légitime mais par contre je ne te promets pas que je ne t'en redonnerais pas une au passage .

Je me fige , regardant autour de moi au cas ou une oreille indsicrete trainerait dans les parages  . Les murs ont des oreilles a Poudlard . J''ai l'habitude des rumeurs mais pour une fois que je serais dans l'intrigue ca va changer .

''Bien maintenant que tu es disposée a m'écouter …
insinuai je . Mes actes sont difficilement pardonnables apres tout je suis une grande fille , j'ai choisit ce que j'ai fait . Ce que je t'ai fait … Ces cretins de mangelmorts ils nous rabachait les oreilles que c'était le meilleur choix , qu'on ne pouvait rien y faire c'était l'ordre des choses , quelque chose du genre tu vois . Déclarais je en me replongeant dans le souvenir de cette époque si étrange bien que curieusement j'en parlais de manière désinvolte comme si c'était quelque chose d'ordinaire. Et personne n'était vraiment dupe sur ce qui se passait réellement , on ne savait pas en détails mais on savait que quelque chose n'était pas clair et on avait raison .

Je m'interromps pour la scruter , ne savant pas vraiment quoi lire sur son visage , probablement du dégoût . Aucune parole n'était comparable aux actes ; je devrais probablement trimer un peu pour regagner sa confiance . Bon je devais admettre qu'elle n'avait pas été tendre non plus avec le coup des rumeurs sur mon attitude supposée de marie couche toi la et la meilleure que je me tapais Blackman , ça c'était la plus drôle . Vu ma fierté , j'avais été furieuse mais bon c'était de bonne guerre , surtout en comparaison de la trahison que représentait mon abandon . Je n'oublierais pas comme ça ce qu'elle avait pu faire comme elle n'oublierait pas ce que j'avais pu lui faire mais peut être la maturité ça passait par ça , apprendre a se pardonner doucement .







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8458-le-carnet-de-lien-de-calisahhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8459-les-rendez-vous-de-calisah-0-2

Arrivé(e) le : 05/09/2017
Parchemins rédigés : 117
Points : 14
Crédit : Bazzart
Année : 5e

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: I'm sick without you~(Pv Saskia)   Dim 24 Sep - 9:04

i'm sick without youC’était plus que probable, un jour ou l’autre il aurait bien fallu qu’on passe par la case « discussion » même si ma fierté préfère la case « discussion brève et rapide » du genre « salut » et c’est bon je t’ai adressé la parole. Sauf que mon cœur et mon cerveau en ont décidé autrement, Saskia reste quelqu’un de très important pour moi, c’est aussi pour cela que j’ai eu si mal. Pourtant je me rends compte qu’elle a réellement quelques choses sur le cœur et quand bien même je freine mes envies et mon dégout, je me dois de l’écouté, ne serais ce qu’en souvenir de notre amitié. C’est pour cela que je l’ai saisi par le bras. Bon certes j’ai fait cela plus brutalement que je ne l’aurais voulu et je n’ai pas vu la brève panique dans ses yeux opalescents. Sa peur aurait pu être palpable si j’y avais prêté un semblant d’attention.

Quand nous fume dans un coin plus enclin à une discutions, je croise les bras et la préviens que si cela ne me plait pas je ne me gênerais pas, ceux à quoi elle répond qu’elle en fera de même, ces quelques mots m’arrachent tout de même un sourire amusé. Oui ce genre de chose nous ressemble, une joute semi-verbale ponctué de coup et blessure. Bon j’exagère sur les blessures hein.

Je reste donc debout, fixant celle qui était autrefois ma meilleure amie, je tente de garder un visage impassible pendant qu’une flopée de parole s’échappe des lèvres délicatement rosées de la serpentarde. Elle m’explique qu’elle ne nie pas ses actes, sur le coup mon cœur se serre et je referme l’emprise de mes bras sur mon propre corps, elle dit que les mangemorts leur insinuaient que c’était dans l’ordre des choses, qu’en somme c’était la meilleure décision. Chose qui pour moi m’était étrangère jusqu’à l’an dernier. Je ne me suis jamais intéressé à ses histoires, pensant qu’en cette année l’évolution avaient pris le dessus et qu’on s’accommodait de tout. Et qu’en gros ces histoires de sangs c’était pas important que c’est comme une origine. Grosse erreur apparemment. Je pose sur elle un regard assez intense, attendant la suite.
La jeune femme continua sur sa lancée, elle m’indiqua que nombre d’entre eux avaient la sensation que quelque chose n’allait pas. Oh vraiment ? Peut-être le fait que vos camarades et AMIS sont en train de se faire torturer dans les cachots ? Je garde ces propos pour moi, préférant fixer le feu qui brulent au lieu de l’attisé. Sauf qu’elle cesse toute paroles. Comme pour me laisser le temps de digérer le tout.

Et donc tu me dis que tu assumes mais qu’en même temps tu t’es laissé…comment dire…ah oui ! Tu t’es laissé entrainer par les mangemorts et qu’en somme c’était la meilleure chose à faire pour sa Majesté Saskia que de laisser pourrir sa meilleure amie au cachot !J’hoche la tête. De ME laisser là-bas ! Toute seule !La colère monta si bien que je dus retenir mes larmes. Je ne me suis jamais…JAMAIS intéressé à ses histoires de sangs, j’y comprenais absolument rien, j’avais besoin de toi !Lâchais-je en la poussant contre le mur avec une telle violence que lorsque je m’en rendis compte je posais mes mains sur ma bouche. Reculant lentement. Je…je suis désolé…je voulais pas…Je…Je bafouille.

Merde je bafouille, le genre de truc que je fais rarement. Pourtant sur ce coup-là je suis pas du tout fière de moi, j’ai peur de lui avoir fait mal, chose que je ne voulais pas faire, pas là, pas maintenant. J’ose pas l’approché, de peur de prendre un retour sismique dans la tête. Mais pour le coup je venais de lui avouer ma rancœur, de lui avouer qu’elle m’avait laissé seule dans un monde que je ne connaissais pas.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I'm sick without you~(Pv Saskia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Rez-de-Chaussée
 :: Le Hall d'Entrée
-
Sauter vers: