AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When everything goes wrong, she finally appears ✘ ft. Ashley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7670-jayden-sonny-rosenbach-underco-80?nid=2#171608http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7672-jayden-life-is-not-a-video-gamehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7673-jayden-le-courrier-c-est-un-coup-de-telephone-qui-part-a-piedhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7674-jayden-hiboux-express

Arrivé(e) le : 23/03/2017
Parchemins rédigés : 131
Points : 8
Crédit : google
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge

MessageSujet: When everything goes wrong, she finally appears ✘ ft. Ashley   Jeu 7 Sep - 20:25


isolation

Loin des yeux, loin des oreilles, dans la solitude et à l’abri du vent, se tenait un jeune garçon, les bras accoudés au bord du pont de l’école. A cette heure-là, le dîner n’allait pas tarder à devoir le forcer à rentrer mais en attendant, il était libre de penser, libre d’observer ce soleil se coucher et ces nuages le couvrir d’obscurité progressivement. Plongé dans ses songes les plus obscurs, nul sourire ne peignait son visage, pas même l’once d’une quelconque expression positive. Il avait abandonné ses deux amis en prétextant devoir rendre quelque chose au professeur de Botanique. En réalité, il souhaitait juste se noyer dans ses ténèbres seul, relâcher sa peur qu’il cachait sempiternellement depuis cette fameuse rentrée. Les sourires, la joie et la bonne humeur en général étaient tous de retour, faisant oublier les derniers événements qui avaient pourtant fait sombrer Poudlard dans une profonde oppression. Une oppression et une tyrannie qui avait beaucoup affaibli le petit Jayden qui, désormais, préférait se renfermer encore plus sur lui-même. A cet instant, il appréciait plus que tout cette solitude qui lui permettait de ne pas devoir se montrer fort et indifférent incessamment. Avant que Blackman n’arrive, il avait toujours été un diablotin, quelqu’un de sournois et qui ne ressentait aucune empathie à l’égard des autres. Cela lui était venu à force d’être le bourreau de son école moldue et cela l’avait renforcé. Mais au moment où tout semblait bien aller pour lui, les mages noirs l’avaient exploité toute l’année, le privant de liberté, de nourriture et de confort. Son moral avait été suffisamment solide pour y résister et dans ces cachots, la présence de ses sœurs l’avaient en quelque sorte permis de tenir bon. Hélas, la goutte d’eau ayant débordé du vase datait de cette fameuse entrevue au Ministère. Les Doloris s’étaient enchaînés devant sa propre impuissance et il s’était montré tellement faible et vulnérable devant ses interrogateurs qu’il se donnait lui-même l’envie de gerber. Un traumatisme, voilà les séquelles que cela lui avait laissé. Il y repensait tous les jours, matins, après-midis et soirs. Tout était bon pour lui rappeler qu’on l’avait fait souffrir pour obtenir des informations qu’il ne possédait pas ou ne connaissait que partiellement.

Sa main se leva pour dégager les quelques mèches de cheveux qui le dérangeaient au niveau du front. Avec tout ça, il n’avait pas pensé à se les faire couper et pourtant, sa mère n’avait pas cessé de lui répéter que cette touffe chevelue méritait un peu plus de soins. Il fallait dire que c’était le cadet de ses soucis en ce moment. La tête penchée vers le Lac, son regard océan se perdait dans l’immensité de cette masse mystérieuse où se tapissaient toutes sortes de créatures d’eau. L’odeur de la Nature le détendait un peu et il se surprenait à apprécier autant cette ambiance alors qu’à l’accoutumée, il n’hésitait pas à tuer les insectes par plaisir ou à arracher les plantes, voire même les brûler. Sans doute qu’il recommencerait à le faire, peu importe les circonstances.


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6178-you-can-tell-jesus-that-the-bitch-is-back-ash-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6184-hello-darkness-my-old-friend-ashhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6183-fiche-rp-ashhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6182-les-courriers-d-ashleyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6181-envoi-une-lettre-si-tu-peux-ash

Arrivé(e) le : 01/06/2016
Parchemins rédigés : 1238
Points : 0
Crédit : Kaya Scodelario - (moi)
Année : 6ème - 17 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Professeur L. Ziegler

MessageSujet: Re: When everything goes wrong, she finally appears ✘ ft. Ashley   Jeu 7 Sep - 21:17

ASHLEY
&
JAYDEN
AND HE REGRETS SO HARD
[SEPT 2023]
Je préparais une petite surprise.
Car oui, j’étais comme ça moi, je préparais des surprises. Ou bien... était-ce seulement pour évacuer ? Je me sentais à la fois insouciante, et lourde. Lourde d’un fardeau. Et je détestais cela. J’avais déjà vécu des merdes, malheureusement pour moi. Je commençais à avoir l’habitude – c’était désolant, non ? Je me prenais des coups, j’encaissais, je digérais, et je passais à autre chose. A l’époque, l’encaissement et le fait de passer à autre chose fut extrêmement difficile, et long. Et maintenant ? Maintenant... C’était difficile, mais j’arrivais à ne rien laisser paraître, comme à mon habitude. Car oui, c’était devenue une habitude. Si j’avais mal, si j’étais mal, je ne devais pas montrer ma faiblesse, car je n’étais pas spécialement entourée de beaucoup d’amis pour me soutenir si je flanchais.
Alors je ne laissais rien paraître.
Alors je reprenais mes anciennes habitudes.
C’était ce qu’ils voulaient voir, non ?
Et je préparais une petite surprise.

Vous vous souvenez de Jayden ? Le morveux de serpentard qui me servait de petit-demi-frère. L’autre Rosenbach, qui faisait la paire avec sa jeune sœur d’ailleurs, tout aussi Rosenbach que lui, quoiqu’en un peu plus beaucoup chiante. Bref. Lui-même. Est-ce que je l’appréciais ? Hm. On va dire que j’y étais bien obligée. Et puis, cela faisait plutôt étrange, d’avoir des petits frères/sœurs. Oui, vraiment étrange. J’ai souvenir qu’à une époque, mes parents adoptifs, Glinda et John, avaient voulu adopter un autre enfant pour me tenir compagnie, ce à quoi j’avais répondu par une crise de colère lorsqu’ils me mirent au courant de leur projet. Ça leur a passé l’envie. J’étais jeune à ce moment-là. Aujourd’hui j’avais largement mûri. Et puis ça faisait bien trois ans qu’on se connaissait maintenant, alors j’étais légèrement obligée de devoir le supporter, puisque c’était un serpentard têtu.
Cependant, malgré tout, je n’en restais pas moins peste, et bien que l’année dernière je me sois radoucie du fait de circonstance atténuante – et uniquement à cause de cela bien entendu – j’allais rattraper le temps perdu ! Alors voilà, j’avais décrété que j’allais lui faire une petite farce, contre son gré – car il serait bien moins amusant s’il était dans la confidence, et dans ces cas-là, cela n’aurait pas été une surprise !
Et puis, il y avait autre chose. Je le sentais plus distant, moins présent. C’était minime, cela passait inaperçu pour la plupart des gens, pour ne pas dire la grande majorité. Mais je n’étais pas comme la plupart des gens. Tout simplement car j’avais vécu assez de merde pour savoir pertinemment quand quelqu’un n’allait pas bien – enfin quelqu’un de mon entourage proche – c’est bien pour cela que je sentais très clairement chez Brooklyn un passé sombre, dont il ne veut rien me dire. Soit. Je n’allais pas insister pour lui.
Mais cela serait tout autre pour Jayden. Je devais le supporter lui et sa jeune sœur, alors il devra me supporter aussi.

Je le pistais, je l’observais, et il ne sembla même pas s’en rendre compte. Il faut dire que je gardais mon attitude purement je-m’en-foutiste, et qu’il n’était pas rare de se croiser dans les couloirs ou dans la salle commune, surtout qu’il s’était affublé de deux copains aussi étranges et bizarres l’un que l’autre – de la mauvaise graine, j’en étais certaine ! Alors il me fut plutôt facile, ce soir-là, de pister le demi Rosenbach, étant donné que j’avais entendu ces deux amis parler de l’absence de Jayden parti depuis un peu trop longtemps voir le professeur de Botanique.
Ha ! Il avait cherché la solitude, je reconnaissais bien là les gènes Rosenbach.
Pauvre de lui.
Je le trouvais bien facilement d’ailleurs. On ne peut pas dire que sa cachette soit des plus originales. L’extérieur du château, franchement ! Moi-même j’aurais pu trouver mieux comme cachette pour me retrouver seule et ne pas être dérangée – ce devait certainement être car je me cachais pour fumer et que c’était un besoin viscéral, hm. Il me tournait le dos, ne me captait sans doute pas puisqu’à mesure que je m’approchais, armer de mon jouet, il devait être plongé dans ses pensées. C’était trop facile !
Avec un sourire sadique sur les lèvres, je pouvais facilement le toucher avec ma main lorsque, rapide comme l’éclair, je fis claquer les ciseaux et d’un geste vif, je traçais une belle ligne clair sur le cuir chevelu foisonnant de Jayden, le faisant sursauter, et témoignant donc de ma présence.

Un petit rire machiavélique vint donc ponctuer mon acte tandis que mon sourire sadique ne se tarissait pas le moins du monde.

« Alors, on est dans les vapes ? C’est mal tu sais, le méchant loup pourrait t’attraper et te dévorer tout cru. » Je fis claquer les ciseaux, provoquant des bruits stridents peu rassurant, tout en me rapprochant un peu de Jayden. « Viens par ici le Chevelu, j’vais t’apprendre à t’entretenir un peu ! »


CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7670-jayden-sonny-rosenbach-underco-80?nid=2#171608http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7672-jayden-life-is-not-a-video-gamehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7673-jayden-le-courrier-c-est-un-coup-de-telephone-qui-part-a-piedhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7674-jayden-hiboux-express

Arrivé(e) le : 23/03/2017
Parchemins rédigés : 131
Points : 8
Crédit : google
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge

MessageSujet: Re: When everything goes wrong, she finally appears ✘ ft. Ashley   Mer 20 Sep - 1:01


isolation

Comment s’en sortait Shaelyn et Octavia ? Elles aussi avaient subi le même sort que Jayden lors de cet affreux interrogatoire. Il n’avait pas échangé un mot avec la cousine de Narcissa depuis qu’ils s’étaient retrouvés dans la salle d’attente du Ministère. Octavia, il ne l’aimait pas mais elle aussi avait dû être secouée. Dans un sens, il aurait bien aimé en savoir plus ce qu’elles ressentaient toutes les deux à cet instant et sur la manière dont elles s’émancipaient de cela. Du moins, si elles parvenaient à y passer outre. Si ça se trouve, elles étaient toutes aussi déprimées que lui… toutes aussi folles dans leur tête. Parce que bien évidemment, cette épreuve n’aura pas laissé un esprit bien sain au petit Serpentard. Il avait tendance à perdre plus souvent son calme ces derniers temps même s’il faisait de son possible pour ne pas le montrer et feindre l’indifférence quand une chose l’énervait.

Si seulement il lui était possible de retourner dans le passé. Retourner à deux mois auparavant, le jour même de la fuite, là où il aurait pu s’empêcher de prendre le mauvais chemin, de trébucher contre une racine et de se laisser dévoiler par la cape. Malheureusement, c’était impossible et il ne savait même pas s’il existait une sorte de machine à remonter le temps, en vérité. Jayden soupira à cette triste pensée. Son quotidien lui paraissait bien morne, bien plus vide, désormais, et ces cauchemars incessants n’arrangeaient strictement rien, au contraire.

Couic.. couic…couic…

Le bruit soudain d’une lame fendant l’air le sortit de ses rêveries. Quelque chose gigotait sur sa tête, il pouvait le sentir. Il se retourna brusquement, constatant avec stupéfaction que des mèches de ses propres cheveux venaient de retomber sur son visage, puis sur ses vêtements, avant de retomber en douceur sur le sol du pont. Hébété, il observa leur chute bouche-bée avant de relever les yeux, pointés cette fois-ci sur la personne qui venait de le surprendre.

« Mais… »

Jayden reconnut sa grande demi-sœur Ashley. Son sourire sadique et malicieux lui était familier et il lui donna un très mauvais pressentiment. Que faisait-elle ici avec une paire de ciseaux bien aiguisée ? Il s’appuya un peu plus contre le rebord du pont, s’éloignant d’elle, l’air effaré. Par intuition, il leva une main vers son crâne et y ramassa une touche de cheveux. Il observa sa trouvaille et son visage fut de plus en plus marqué par l’abasourdissement.
« Qu’est-ce que tu as fait ?! Mes cheveux ! » Lança-t-il, lui jetant un regard à la fois noir et égaré.
Il ne comprenait pas pourquoi elle venait l’embêter ici alors qu’il n’avait pas cherché à la voir. Enfin… Ashley n’avait jamais eu besoin de raison pour enquiquiner son monde, c’était vrai, et même dans les cachots, Jayden n’avait parfois pas fait exception au côté lourd de sa frangine. Son rire machiavélique fit grincer ses tympans.

« Alors, on est dans les vapes ? C’est mal tu sais, le méchant loup pourrait t’attraper et te dévorer tout cru, dit-elle sarcastiquement en faisant claquer de nouveau son arme. Viens par ici le Chevelu, j’vais t’apprendre à t’entretenir un peu ! »

Le jeune élève porta aussitôt ses deux mains sur sa tête en guise de position de défense. Son regard se fit plus sévère et il recula face à une Ashley qui lui semblait trop déterminée.
« Laisse mes cheveux tranquille ! Je ne plaisante pas, ce n’est pas drôle. De quoi j’ai l’air, maintenant ?! »
Il fit encore une fois une nouvelle mèche tomber au sol et il imagina parfaitement le cauchemar que sa tête devait représenter à présent. Bon sang, comme s’il n’avait pas eu suffisamment de problèmes pour le moment…
« C’est pas drôle, arrête ! Lâche ce ciseau, Ash’. » Dit-il en fronçant les sourcils.
Il prit un air qu'il souhaitait sévère afin de lui faire comprendre qu'il n'avait pas envie de jouer à ce petit jeu. Et puis, si d'habitude le fait qu'elle se moque de lui ne le dérangeait pas vraiment, cette fois-ci, il avait moins tendance à garder son calme.


EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
When everything goes wrong, she finally appears ✘ ft. Ashley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
L'Extérieur du Château
-
Sauter vers: