AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « i see your monsters » feat. shaelyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7892-matrim-with-the-beast-inside-theres-nowhere-we-can-hide-u-c#177483http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7913-matrim-stop-i-m-already-dead#177786http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7926-matrim-disponible#177863http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7927-matrim-u-chttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7928-matrim-u-c#177865

Arrivé(e) le : 27/05/2017
Parchemins rédigés : 230
Points : 9
Crédit : puckessa (ava) - robbie wadge
Année : sixième année (seize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: perrin s. o'riordàn & sage s. sinclair

MessageSujet: « i see your monsters » feat. shaelyn   Jeu 7 Sep - 18:34

I see your monsters
matrim & shaelyn
I see your pain Tell me your problems I'll chase them away I'll be your lighthouse I'll make it okay When I see your monsters I'll stand there so brave And chase them all away

Lorsque la réponse de son médicamage avant-hier, Matrim avait été tellement nerveux de l'ouvrir qu'il avait passé plus d'une heure à la fixer avant de se décider à agir. Si jamais la réponse était négative, il ne s'en remettrait pas très bien. Pour ça, il en avait la certitude. Ça lui avait demandé un si grand effort pour réussir à l'accrocher à la patte de Liz, la chouette qu'il avait emprunté à Jaspe. Il avait peur de voir ses espoirs de rejouer au Quidditch mis à néant dans cette missive qui était arrivé le lendemain matin. Sous les encouragements de son ami et de Lana, il avait fini par ouvrir l'enveloppe après le cours de sortilèges, bien caché dans un escalier secret.

    Cher M. Newton,
    j'ai pris le temps de bien examiner votre dossier avant de vous répondre. Je dois admettre que votre cas est particulièrement difficile à gérer puisque nous naviguons en eaux inconnus avec vous. Votre mésaventure de juin laisse encore des marques, mais nous avons aussi remarqué (avec les précieuses notes de l'infirmier Lennox) que votre état est particulièrement stable lorsque vous avez accès à vos potions deux fois par jour. Nous ne croyons pas que voler sur un balais ou jouer au Quidditch puisse être un danger pour vous À CONDITION que vous continuyiez à vous présenter à l'infirmerie tous les jours à 8h et 20h. Je vous conseille néanmoins la plus grande prudence comme nous ignorons ce qu'il peut arriver.

    Bien à vous,
    Médicomage L. Smith

    P.S : J'ai adressé une lettre à la direction de Poudlard pour les avertir de ce changement dans votre restriction.

Cette lettre avait mis Matrim dans un état d'euphorie tel qu'il en avait jamais été depuis qu'il n'était plus le petit gamin innocent et curieux de ses quatre ans. C'était, enfin, une bonne nouvelle en des mois. En réalité, depuis le mois de juillet 2022, il n'avait pas eu beaucoup de bons moments, c'était donc énorme pour lui d'avoir accès à ce sport qui lui donnait l'impression d'être vivant et lui permettait de chasser ses frustrations. Il n'avait pas attendu très longtemps pour aborder Daniela dans le cours suivant afin de savoir si elle cherchait toujours un gardien. La réponse de la capitaine de l'équipe avait été positive ce qui avait mis Matrim sur un petit nuage.

Le jeudi matin, après son cours de botanique, armé de son tout nouveau balais de course, il s'était rendu sur le terrain de Quidditch pour se remettre au vol. Comme il n'y avait pas touché depuis plus d'un an, il avait légèrement l'impression d'être à l'ouest. Il devait aussi se faire à son nouveau partenaire de vol; un balais d'une sensibilité ahurissante qui rendait chacun de ses mouvements encore plus précis. Le poufsouffle s'extasia sur les performances de son balais appréciant chacun des changements de cap rapide. L'engin était d'un extrême stabilité ce qui allait lui être très utile lors des matchs. Vu son poste de gardien, il devait souvent faire des changements de direction rapide ou user de quelques trucs d'acrobaties aériennes qui nécessitait une immobilité absolue du balais pendant qu'il se mouvait sans les mains. Ce tout nouveau Nimbus allait être parfait! Le jeune homme apprécia sa petite escapade en solitaire pendant plus d'une heure avant de se décider à toucher le sol. Il avait le souffle court, mais un immense sourire sur le visage. Il se sentait très bien, léger et lui-même. Rejoignant les vestiaires des garçons, Matrim se prépara à prendre une douche. Si certains détestaient se retrouver seul dans cet endroit, n'étant pas à l'aise d'être non-accompagné dans des vestiaires non-vérouillés si loin du château, le poufsouffle n'y voyait aucun inconvénient. Bien au contraire, ça lui plaisir bien d'être seul pour une fois. Il n'avait pas l'impression que le regardait, qu'on l'épiait. En soi, c'était un garçon plutôt pudique qui n'avait jamais aimé devoir partager une salle de bain avec tous ses camarades de maison. Il préférait largement de trouver dans ce vestiaire, qui pourrait en faire psychoser plus d'un qui imaginerait la présence d'un agresseur imaginaire, plutôt que dans les douches de la salle commune des jaunes et noirs. Soigneusement, il plia ses vêtements les posant sur le banc près de la cabine dans laquelle il se glissa avant de mettre l'eau en marche. Matrim sursauta lorsque l'eau encore froide se mis à couler sur sa peau nue. Heureusement, elle se réchauffa rapidement rendant la séance de nettoyage beaucoup plus agréable. Il passait un bon cinq minutes à laisser couler l'eau sur lui, déliant ses muscles endoloris, avant de se décider à couper l'alimentation en eau. Il attrapa sa serviette, se sécha toujours dans la cabine, puis enfila son boxer avant de se décider à sortir pour récupérer le reste de ses vêtements. Pas question de mettre son pantalon alors qu'il risquait de terminer trempe parce que le sol était encore mouillé. En sortant de la cabine, son regard se posa sur quelqu'un qui le fixait. Surpris, il se figea sur place lançant d'une voix assez froide : « Caldwell! » Il cligna deux, trois fois des yeux avant de reprendre. « Mais qu'est-ce que tu fous dans le vestiaire des garçons?! » La surprise avait laissé place à un mélange d'incompréhension et de colère dans la voix du poufsouffle. Est-ce qu'elle l'espionnait? Parce que, sérieusement, cette fille était vachement dérangé! Elle voulait tellement tout savoir à son sujet qu'il n'avait aucun mal à l'imaginer d'épier...
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7503-shaelyn-are-you-insane-like-me-been-in-pain-like-me?nid=3#168038http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7509-shaelyn-seul-on-va-plus-vite-ensemble-on-va-plus-loin#168165http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7511-shaelyn-et-son-histoirehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7510-shaelyn-owl-be-waitinghttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7512-shaelyn-coucou-hibou-coucou-hibou-coucou-hibou-coucou#168170

Arrivé(e) le : 09/02/2017
Parchemins rédigés : 233
Points : 1
Crédit : Charlotte Free ~ Cissy
Année : 6ème

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Chuck E. Bowman

MessageSujet: Re: « i see your monsters » feat. shaelyn   Ven 8 Sep - 1:03

i see your monsters
matrim & shaelyn
She's a mess of gorgeous chaos, and you can see it in her eyes.

Shaelyn était sortie du cours de Botanique avec un mauvais sentiment, elle avait très mal dormi, voir pas beaucoup, n'avait pas réussi à manger grand chose au petit déjeuner à cause d'un ventre trop noué et c'était sentie bizarre tout au long de la matinée. C'était étrange, pas comme d'habitude, la dernière fois ça lui était arrivée pendant les vacances, lorsque Narcissa lui avait rendue visite, et une deuxième fois peu après la rentrée mais elle ne fit jamais vraiment le rapprochement. C'était juste un état général désagréable et elle sentait a quel point son humeur pouvait basculer bien trop rapidement. Du coup elle s'était réfugiée dans son dortoir ayant du temps de libre, elle s'était plongée dans la fin de la lecture d'un livre espérant que cela pouvait la calmer. Pendant un bon moment elle était prise par l'histoire, dévorant le livre des yeux, elle arrivait à se concentrer seulement sur ça et ne pas se laisser distraire par son état psychologique instable. Mais manque de chance elle arrivait déjà à la fin de son bouquin, elle ne savait pas vraiment combien de temps elle avait été enfouie dans sa lecture, perdant rapidement le sens du temps et décida alors sans vraiment y réfléchir d'aller reposer le livre à la bibliothèque. Son chemin jusqu'à la bibliothèque se fit sans problèmes, mais elle sentait que quelque chose n'allait pas, son esprit ne voulait pas la laisser tranquille comme si quelque chose se mijotait en elle contre son propre gré, c'était tellement désagréable qu'elle s'énervait quelque peu contre elle même. Ce n'était pas nouveau, son perfectionnisme la forçait toujours à faire le meilleur d'elle même et donc elle pouvait facilement s'auto critiquer pour s'améliorer, mais là c'était plus un énervement contre le manque de contrôle qu'elle avait sur elle même...

Une fois le livre reposé à la bibliothèque Shaelyn se dirigea vers là sortie, au moment même où elle cogna légèrement quelqu'un, ses yeux firent leur chemins jusqu'au visage de Jayden, le jeune Serpentard et là le cœur de Shaelyn commença à s'emballer un peu trop vite. Elle ne savait pas pourquoi cette réaction face au Serpentard mais elle savait qu'il fallait fuir. Elle ne prit donc pas le temps de s'excuser, elle fila à travers les couloirs à la recherche de la sortie. De l'air, il lui fallait de l'air. Sa tête se mettait à tourner un peu et elle comprit que des signes d'angoisse lui prenaient sévèrement. Elle se précipita vers la première sortie qu'elle pouvait trouver et une fois dehors c'est les yeux fermés qu'elle avança en trébuchant presque une fois. Elle inspirait l'air frais du début de l'automne et pourtant elle avait de plus en plus l'impression que sa tête lui tournait et se sentait comme étrangère à son propre corps, ses propres pensées. Ses pieds la menèrent à travers le parc jusqu'au terrain de Quidditch. Elle ne voyait pas trop où elle allait, elle était perdue dans ses pensées. Puis soudain, de nulle part l'idée de retrouver Rosalie lui vint en tête. C'était une évidence elle devait retrouver sa sœur, elle sentait une angoisse montante à l'idée de ne pas savoir où elle était. Il fallait qu'elle la trouve, qu'elle lui parle, elle savait qu'elle pouvait l'apaiser elle. Le souffle court elle tourna sur elle même ne comprenant pas vraiment où elle était et ce qu'elle faisait, elle voulait absolument revoir Rose, elle était presque obsédée par cette pensée et pourtant ça lui donnait la boule à la gorge. Quand elle vit une porte elle ne chercha pas vraiment à savoir où cela la mènerait car d'une manière ou d'une autre elle allait bien trouver Rose, elle devait être quelque part forcément non ? Elle ne pouvait pas s'évaporer... Elle se précipita vers la poignée de la porte trébuchant cette fois ci pour de bon mais se rattrapant au dernier moment à la poignée qui fit alors un bruit étrange. Elle l'ouvrit presque avec violence et entra précipitamment dans la pièce qui avait une bonne odeur de propreté, comme lorsqu'elle prenait des bains avec Rosalie. Son regard fit rapidement le tour de la pièce et soudain se bloqua sur deux yeux bleus la perçant avec animosité. Son cœur se stoppa un instant pensant qu'il s'agissait des yeux bleus de sa sœur. « Ro... » « Caldwell ! » Elle sursauta brusquement. C'était une voix masculine qui avait retentit. Son regard un peu brouillé elle secoua la tête comme pour se réveiller d'un rêve, ou d'un cauchemars elle ne savait pas. «  Mais qu'est-ce que tu fous dans le vestiaire des garçons?!  » A nouveau elle sursauta. Qu'est-ce qu'il racontait ? C'était qui d'abord ? Elle s'approcha d'un pas, l'esprit brouillé puis elle reconnut les fameux yeux bleus, elle les avait déjà vus un bon nombre de fois. Matrim. « Qu-Quoi ? Les vestiaires des g..garçons ?! » s'exclama-t-elle confuse sans même remarquer que le jeune poufsouffle était à peine vêtu. « Je.. Non, non non je cherche R..Rose-Rosalie !  Elle doit être là..quelque part... Par Merlin... Rose ! » disait-elle presque désespérée ignorant à moitié la présence du garçon alors que ses mains tremblaient. Son esprit lui jouait des tours, elle le sentait et elle voulait que ça cesse... Elle lâcha un bruit entre le grognement sévère et le soupire désespété, mais qu'est-ce qu'elle était en train de faire ?!
Made by Neon Demon


way down we go
You let your feet run wild, time has come as we all go down. But for the fall do you dare to look him right in the eyes ? Cause they will run you down 'til you fall. •• ALASKA



The Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7892-matrim-with-the-beast-inside-theres-nowhere-we-can-hide-u-c#177483http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7913-matrim-stop-i-m-already-dead#177786http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7926-matrim-disponible#177863http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7927-matrim-u-chttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7928-matrim-u-c#177865

Arrivé(e) le : 27/05/2017
Parchemins rédigés : 230
Points : 9
Crédit : puckessa (ava) - robbie wadge
Année : sixième année (seize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: perrin s. o'riordàn & sage s. sinclair

MessageSujet: Re: « i see your monsters » feat. shaelyn   Sam 23 Sep - 22:21

I see your monsters
matrim & shaelyn
I see your pain Tell me your problems I'll chase them away I'll be your lighthouse I'll make it okay When I see your monsters I'll stand there so brave And chase them all away

Le retour du Quidditch dans sa vie rendait Matrim très heureux. Ça lui faisait du bien de se sentir aussi à l'aise, aussi détendu. Une sensation qu'il n'avait pas ressentis depuis des mois. Même avant l'arrivé de Blackman l'année dernière, il n'avait pas eu l'impression d'être autant lui-même que ce matin sur le terrain. L'interdiction de volé donné par son psychomage l'avait envoyé valsé dans une phase de dépression assez prononcé. Il n'avait plus été en mesure de chasser son anxiété pendant des mois, il en était même venu à l'auto-mutilation pour passer ses frustrations et sa nervosité. C'était chose du passé – en partie parce qu'on l'avait enfermé à Sainte-Mangouste pendant dix jours pour le « soigner ». Avec les derniers événements dans sa vie, l'histoire avec son père et celle avec sa malédiction, l'apprenti sorcier avait un réel besoin de s'évader sans quoi, il allait exploser sous la pression. Il s'était donc rendu sur le terrain pour se pratiquer un peu. Matirm se sentait pas tout à fait dans le coup après un an d'arrêt. Sa récente adhésion – ou retour – dans l'équipe de sa maison le rendait quelque peu nerveux. Il était néanmoins heureux de pouvoir utiliser son cadeau d'anniversaire que lui avait acheté sa mère; le tout dernier balai sorti sur le marché. Ça avait ses avantages d'avoir une maman médicomage. Après quelques temps dans les airs, l'adolescent avant décidé qu'il était temps de rentrer. Avant tout, il fallait se débarrasser de la sueur et la poussière qui lui collait à la peau. Il fit un arrêt à la douche. C'est seulement en sortant de cette dernière qu'il se rendit compte, avant même d'avoir le temps de se vêtir, qu'il n'était pas seul dans le vestiaire.

« Qu-Quoi ? Les vestiaires des g..garçons ?! » La réponse de Shealyn fit froncer Matrim des sourcils. Il était perplexe par rapport à ce qu'elle racontait. Comment elle avait pu se retrouver ici sans se rendre compte qu'elle y était entré? Comment pouvait-on être confus à ce point? C'était tout de même particulièrement étrange. Une semi-réponse vint par la suite lorsque la serdaigle ouvrit de nouveau la bouche. « Je.. Non, non non je cherche R..Rose-Rosalie !  Elle doit être là..quelque part... Par Merlin... Rose ! »  Finalement non, le jeune homme était encore plus confus qu'au départ. Rosalie? Qui était cette personne? Matrim ne connaissait personne avec ce prénom. Elle ne devait pas être de leur promotion parce qu'il ignorait tout à fait de qui il s'agissait. Honnêtement, le jeune homme la trouva hyper confuse. Elle n'avait pas l'air tout à fait là. Il se passait quoi exactement?! Cette fille, elle était bizarre. Chaque fois qu'il la croisait, il se passait des choses... particulières. La dernière fois où ils n'avait été que les deux, la serdaigle était en pleine crise d'angoisse. Matrim avait tenté de l'aider – cherchez bien d'où lui venait ce soudain envie de lui venir en aide – sans que ça ne fonctionne réellement. Elle l'avait surtout envoyé promener après avoir cru qu'il lui voulait du mal. Ils s'étaient séparés comme si de rien n'était et n'en avait plus jamais reparlé. Ensuite, il y avait eu cette lettre des plus désagréables qui n'avait aucunement donné envie au jaune et noir de recroiser la jeune femme. Elle s'approchait trop de la vérité pour qu'il soit à l'aise. Si elle apprenait tout, elle en ferait quoi? Le jugerait? Le dirait à tout le monde qui poserait un regard différent sur lui? Matrim ne supporterait pas d'être le centre de l'attention. Ça le rendrait fou, nerveux et hyper maniaque – bien que maniaque il était déjà. Shealyn lâcha un son entre le soupir et le grognement qui ramena Mat' à la réalité; ce qu'elle foutait dans le vestiaire des garçons?! « C'est qui Rosalie? Elle ferait quoi chez les mecs ? » , avait-il demandé sur un ton incertain. Devait-il offrir son aide pour la chercher? Parce qu'il en avait pas particulièrement envie. Ça l'obligerait à passer plus de temps avec Shealyn et ça, c'était pas une option envisageable. La curiosité du jeune homme pris néanmoins le dessus. Les mots lui échappèrent avant même qu'il n'ait le temps de s'en rendre compte. « Elle a l'air de quoi et est de quelle maison? Je l'ai peut-être vu. » Certainement pas ici parce qu'il était seul, mais ne sachant pas qui était cette Rosalie, il pouvait bien l'avoir croisé plus tôt dans la journée. Si tel était le cas, il s'en souviendrait sans aucun doute.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« i see your monsters » feat. shaelyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
L'Extérieur du Château
 :: Le Terrain de Quidditch
-
Sauter vers: