AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 259
Points : 11
Crédit : Dan (avatar) & Perrin (signa) <3
Année : Deuxième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Izzie

MessageSujet: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 0:35



Jade est un(e) Sang-Mêlée, née le 21 Décembre 2012 à Blackpool en Angleterre. D'ailleurs elle n'y vit plus puisqu'elle a déménagé sur L'Île de Gigha en Ecosse. Aujourd'hui, Jade a donc 12 ans et est en deuxième année. Et juste pour ta culture personnelle, sache qu'elle aura bientôt un Niffleur qui s'appellera Dr. Platypus.

Il est bon de savoir que Jade est bavarde, audacieuse, loyale, diligente, habile et entreprenante mais également autoritaire, hyperactive, colérique, capricieuse, dissipée et excentrique. Elle a des goût étranges, par exemple elle aime l'équitation, son frère, ses meilleures copines, le chewing-gum, l'argent ou encore se gaver de suçacides alors qu'elle déteste Sage et Mackenzie Sinclair, la potion Tue-Loup, les garçons, les légumes et qu'on lui tienne tête.

Sa baguette est composée de Saule avec un coeur de crin de Sombral et mesure 34,5 centimètres. Grâce à elle, Jade a le malheur de suivre tous les cours obligatoires, de Vol et de Soins aux créatures magiques.



Euphemia Jade Shepherd
feat. Malina Weissman

ET EN VRAI ?
J'ai 22 ans, mais peut-être que tu le sais déjà parce que je suis Tracy & Izzie, j'ai même dépensé 1500 points sur mes deux comptes pour le pouvoir de loup-garou de ce nouveau personnage. Je suis arrivé(e) sur NYL par un crash d'avion et j'attends toujours l'arrivée des secours et je devrais être là en moyenne 1500 jours par semaine. Avant de finir j'aimerais juste rajouter que je vous traquerais.


Tout le monde a une histoire


De 2012 à 2018, Leicester


« Je vois que tu prends toujours à coeur tes responsabilités Adrian. Qui s’étonne encore que ce soit moi qui m’occupes de tout dans cette famille ? » Et c’est ainsi que le 21 Décembre 2012, la grossesse non désirée de Deirdre Shepherd arriva à terme, alors que les faire-parts de naissance annonçaient l’arrivée d’Euphemia Cunningham. Au vu des différentes tensions qui animaient les discussions entre les deux parents, et qu’ils en arrivaient au point où ils ne pouvaient plus que difficilement se supporter, c’était probablement la goutte d’eau qui faisait déborder le vase… Après une bataille houleuse concernant la garde des biens et des enfants, il fut finalement déclaré, quelques années plus tard, peu après que le divorce soit prononcé, que Deirdre aurait la garde totale de Skat et d’Euphemia, et qu’ils conserveraient tous trois leur domicile : Adrian n’avait plus qu’à disposer. La petite fille grandit alors dans un environnement aisé, d’une éducation réglée comme du papier à musique et du souvenir qu’elle avait de son enfance, il ne lui semblait pas qu’elle eût manqué de quoi que ce soit. Maman travaillait dans une entreprise de balais, et était en bonne voie pour en devenir la présidente. Quant à Skat, ses pouvoirs allaient bientôt se manifester, et si elle devenait sorcière à son tour, ils pourraient intégrer une école de magie plus tard !

Le petit monde dans lequel elle se confortait s’effondra cet après-midi d’Avril où elle rentrait de son cours d’équitation, s’étonnant que l’on ne soit pas venue la chercher. Il s’avéra pas la suite, lorsqu’elle regagna la demeure familiale raccompagnée par son professeur, que Skat avait disparu, et personne n’avait la moindre idée de l’endroit au sein duquel il pouvait se trouver… On lui posa tout plein de questions, si elle savait s’il devait voir un ami à lui, cet après-midi, si leur père avait essayé de la contacter, ce qui était une drôle d’idée parce qu’elle ne l’avait jamais revu depuis qu’il était parti ! Elle ne voyait pas du tout pourquoi Skat serait avec lui… Maman disait qu’il allait rentrer très bientôt, alors elle ne jugea pas bon de s’inquiéter outre mesure, malgré la présence massive d’Aurors, de policiers et de journalistes autour de la bâtisse. Elle s’endormit tranquillement, avec dans l’idée que lorsqu’elle se réveillerait, son frère serait dans leur chambre… ! Et qu’il raconterait ensuite l’aventure palpitante qu’il était allé vivre cet après-midi là. Mais Skat n’était pas rentré, et elle prenait alors conscience de sa solitude, qui risquait malheureusement de s’éterniser. Les policiers étaient toujours là, et sa mère furibonde, passait ses journées au téléphone à hurler des ordres à tout le monde.

Et le quotidien dans lequel elle avait construit son cocon se craquelait alors tout entier. Il était question que Skat ne rentre pas. Jamais. Elle le devinait au visage de sa mère, qui était déformé par l’énervement, et qui commençait à devenir réellement infecte avec tout leur personnel. Cette dernière décida alors de tout prendre en main, de réaliser des démarches pour qu’elle change de nom de famille, et qu’elle délaisse son nom usuel, sous prétexte que « de toute façon elle n’avait jamais aimé s’appeler Euphemia ». On la retira de son école moldue, et elle dut suivre des cours à la maison. Et quels cours ! Ce n’était pas du tout comme à l’école, parce que sa mère ne lui expliquait pas tout bien comme la maîtresse, mais dictait ses consignes implacables tandis qu’elle était obligée de tout recopier. Le cauchemar quoi ! Et puis, elle décida qu’elle n’avait plus envie. Elle déclara qu’elle n’écrirait plus tant qu’elle n’aurait pas ramené Skat à la maison. Que si c’était vraiment leur père qui l’avait, alors elle devait lui envoyer un hibou pour lui dire de le ramener tout de suite. Sa mère haussa le ton. Elle aussi. Et la semaine suivante, elle était inscrite en pensionnat.

Ce n’était pas si désagréable, le pensionnat ! Certes, il y avait quelques gros durs, qui tentaient de lui faire forte impression, mais elle n’avait certainement pas l’intention de se laisser parler sur un ton qui ne lui plaisait pas. Elle avait réussi à échapper à un dragon, alors pas question de se laisser marcher dessus par les premiers chercheurs de noises. Et puis, sa mère n’était plus là pour diriger toute sa vie, alors maintenant, elle pouvait laisser dépasser son t-shirt en dessous de son sweat, mettre une casquette à l’envers, manger deux desserts et courir dans les couloirs. Le rêve quoi ! Bien sûr, elle eut quelques ennuis, notamment après être montée jusqu’en haut du plus grand arbre de l’école, et après avoir menacé un autre élève de lui faire un noeud papillon avec les cordes vocales s’il n’arrêtait pas immédiatement de se moquer de ses cheveux. Et elle rentrait un week-end sur deux, et les vacances, à la maison, où les relations demeuraient relativement froides avec sa mère. Un Noël, cette dernière lui annonça qu’un monsieur allait venir s’installer à la maison. Qu’il s’appelait Theodore, qu’il était très gentil, et qu’il pourrait beaucoup lui apprendre. Elle décida alors qu’elle ferait une grève de la faim jusqu’à ce que sa mère renonce à cette idée stupide, mais manque de chance, son estomac céda le premier.



Le 28 Juillet 2019, Camp d'été de Luskentyre, 13h58


« Le lit superposé c’est le mien ! » déclara Jade en déboulant dans la chambre avec le groupe de filles. Balançant son sac à dos pour être sûre d’avoir bien marqué son territoire, elle sortit un paquet de chewing-gums de la poche avant, et se para de ses lunettes de soleil avant d’être contrainte par l’heure du rassemblement de « quitter ses quartiers ». Si les activités proposées par le camp avaient l’air tout à faire ennuyeuses à mourir, en revanche le coin avait l’air parfait ! Une forêt à perte de vue, des arbres si hauts qu’on pourrait construire des cabanes et des ponts suspendus dans les branches… ! Il faudrait juste trouver le moyen de fausser compagnie aux animateurs, ou trouver un moyen de sortir en douce des cabanons la nuit… Une fois le groupe rejoint, ils s’assirent tous en arc de cercle autour de ce qu’ils voulaient donner l’impression d’être… un feu de camp, probablement, l’attention de Jade se relâcha tout à fait lorsque leur moniteur prit la parole, et son discours de bienvenue lui parvint sous la forme d’un enchevêtrement de syllabes complètement désordonné, tandis qu’elle observait un garçon de son âge visiblement lui trop occupé à ricaner. Lui, il n’était pas du pensionnat… et la fille à côté de lui non plus. Elle soutint alors son regard, histoire de lui montrer que s’il voulait jouer au plus malin, elle relèverait le défi avec plaisir. « Tyler ! » appela-t-elle quelques minutes plus tard en chuchotant avant de désigner les deux arrivants de la pointe du menton. « C’est qui, les nouveaux ? » Le rouquin suivit son regard sans discrétion et étudia alors leurs camarades. Même sans savoir, Jade était en tout cas certaine d’une chose, l’air suffisant du garçon lui déplaisait fortement. Il se croyait où, celui-là ?! Il pensait peut-être que sortir d’on ne savait quelle baraque fortunée lui donnait le droit de jouer les petits chefs dans leur camp… S’il devait y avoir un chef un jour, ce serait elle, point barre ! « La fille je sais pas mais… Ah, tu parles de Sage ? » répondit Tyler. Sage ? C’était un nom ça ? Quelle blague… Peut-être pour un animal de compagnie ou un hibou, mais alors se retrouver à se traîner un nom pareil ! « Il est dans mon dortoir. Il est sympa ce mec ! » Jade le fusilla du regard, comme si elle avait en face d’elle le pire traître de l’histoire. Sympa ? Décidément Tyler se mettait à causer avec n’importe qui maintenant… « Moi je trouve qu’il a surtout l’air d’un sale morveux. » lâcha-t-elle d’un ton dédaigneux. « Je lui donne pas deux jours avant qu’il se mette à chouiner, supplie sa mère de venir le chercher ! »


Le 18 Juin 2020, Bois d'Abernethy, 23h49

Elle se réveilla, haletante, dans sa chambre au pensionnat. Le rêve qu’elle avait fait était si réel… ! Skat était là, dans la forêt, tout proche. Elle le sentait. Ce genre de sensations ne trompait pas, non… ? Tyler disait qu’on pouvait faire des rêves prémonitoires, qui symbolisaient le futur, et pour une fois, elle voulait bien croire que cet idiot ne racontait pas que des stupidités. Elle avait vu le futur, et elle allait retrouver Skat. Sans attendre, elle enfila un sweat par dessus son pyjama, se saisit d’une lampe torche, et ouvrit la fenêtre. « Qu’est-ce que tu fiches, Jade ? » demanda une voix ensommeillée. Elle leva les yeux au ciel, agacée d’être interrompue si près du but. « Ça te regarde pas Grace, et je te conseille de pas me balancer. » ordonna-t-elle avant de sauter. Bien sûr, cette sale peste le ferait quand même, mais ce ne serait pas grave, puisqu’elle aurait retrouvé son frère, et ça valait bien toutes les punitions du monde ! Se réceptionnant avec les mains sur le gravier, retirant en grimaçant les petits cailloux qui s’étaient enfoncés dans sa paume, elle se mit alors à courir vers la forêt, empruntant les petits sentiers battus que personne ne fréquentait jamais. La lune était belle et ronde ce soir, c’était une chance, elle pourrait profiter de sa lumière pour se guider ! Ignorant si les piles de sa lampe torche lui permettraient d’aller jusqu’au bout, elle ne s’arrêta pas, persuadée que son instinct l’aiderait à retrouver la trace de son frère. C’était tout de même long, d’attendre qu’on lui achète une baguette… Après un bon quart d’heure de course, elle s’arrêta quelques secondes pour reprendre son souffle, avant de s’enfoncer dans les bois en marchant, trop fatiguée pour reprendre un rythme rapide. « Skat ? » appela-t-elle dans la nuit noire. On ne lui répondit pas. Peut-être était-il plus loin… ? Elle balaya le chemin de sa lampe, s’attardant sur tous les fourrés, sursautant seulement lorsqu’un mulot s’en extirpa. « Skat, t’es là ? » appela-t-elle à nouveau, alors qu’elle effectuait des gestes autour d’elle pour chasser les moustiques et papillons de nuit attirés par la lumière de sa lampe. Rien de rien. Elle reprit sa route, commençant à envisager pour la première fois depuis son réveil qu’elle avait pu se tromper. Cela faisait quelques années, maintenant… S’il était vraiment là, où aurait-il été caché pendant tout ce temps ? Peut-être que leur père avait construit une cabane dans les bois, tout en haut dans les arbres, pour que ce dernier ne puisse pas descendre et rejoindre la maison… Puis, elle s’arrêta brusquement, s’efforçant de ne pas faire craquer les feuilles mortes sous ses chaussures, pour être sûre qu’elle avait bien entendu. C’était bien un hurlement qu’elle avait perçu au loin ? « J’arrive, Skat ! » s’exclama-t-elle, alors qu’elle n’avait aucune idée du chemin qu’elle devait emprunter pour le retrouver. La lumière de sa lampe torche n’avait pas une grande portée, et elle dut se lancer à l’aveuglette, alors que les ronces lui écorchaient les mollets, et que ses pieds se prenaient dans les racines noueuses. Puis, une forme un peu obscure apparut, quelques mètres plus loin, trop pour qu’elle puisse la distinguer clairement. Son coeur s’emballa, alors qu’elle était persuadée de toucher au but. « Je t’ai retrouvé ! » s’exclama-t-elle. La silhouette se redressa, et se mit debout. En le voyant aussi grand, l’idée qu’il ne s’agissait pas de son frère l’effleura, mais elle refusa d’y croire, consciente que si ce n’était pas lui, cela signifierait qu’elle ne le trouverait pas dans la forêt. Tout se passa alors brusquement. Elle eut à peine le temps d’entrevoir le visage de la bête, alors qu’elle se jetait sur elle et que ses griffes se plantaient dans sa peau, la projetant au sol. Elle hurla, tentant de se débattre, avant de reconnaître que l’animal possédait une force hors du commun, même en s’efforçant de retenir sa gueule entrouverte à quelques centimètres de son visage. Puis, le loup recula de quelques mètres, et au moment où elle pensa qu’il était sur le point de partir, la sensation de la morsure au niveau de son tibia lui fit perdre connaissance après lui avoir arraché un cri déchirant.

On mit deux jours à la retrouver, et elle passa trois semaines en examen à Sainte-Mangouste, avant que le verdict ne soit prononcé et que le diagnostic de sa lycanthropie naissante ne soit effectué.


Le 11 Septembre 2021, Bois d'Abernethy, 23h58

Elle avait marché des heures, dans les chemins de campagne, s’enfonçant progressivement dans les bois aux branchages fourchus, aux racines épineuses. Elle avait marché jusqu’à l’épuisement, jusqu’à ne plus rien reconnaître de son environnement. Le soleil se couchait progressivement, rejoignant les nuages violacés, se confondant avec les pics des montagnes écossaises. Puis, camouflée par les grands épicéas, elle déposa son sac à dos à motifs militaires, et commença à ôter son t-shirt, jusqu’à se retrouver en brassière. Puis, elle retira son short en jean, et fourra le tout dans le sac, avant de creuser près d’une souche, jusqu’à pouvoir enfouir ses affaires, et recouvrir le tout de fougères séchées. Alors, elle s’assit sur un rocher, et attendit, que le jour disparaisse complètement. Il faisait un peu froid, mais la chaleur de l’été contrebalançait suffisamment pour qu’elle n’ait pas à se couvrir davantage… Et puis, la lune commença à se laisser entrevoir. La lune dans son entièreté, une sphère parfaite, et lumineuse ! Elle tressaillit un instant, et jeta un oeil à ses poignets, qui se recouvrirent soudainement de poils sombres, formant une étendue jusqu’à ses épaules. Ses ongles s’allongèrent, et elle se sentit grandir, alors que son dos se parait d’une fourrure rousse, et que ses yeux se révulsaient, laissant apparaître quelques veines rougeoyantes. Elle la sentait maintenant dans ses muscles, cette force démesurée qui pourrait se débarrasser n’importe quel être, humain ou animal, qui se mettrait sur son chemin ! Elle se mit à quatre pattes, et huma alors l’odeur des pins, se mêlant à celles des champignons, celle d’un cerf dévoré par des parasites, déambulant alors dans la forêt. Elle n’était plus Jade, elle était Louve, et se délectait de ce nouvel état. Elle entendait tout, voyait tout, sentait tout, elle était un Goliath ! Quelque chose lui titilla l’odorat : il y avait quelque chose d’humain, dans les environs. Elle se dressa alors sur ses deux pattes arrière. Elle ne s’était jamais rendue compte lorsqu’elle était humaine que l’odeur de leur espèce émanait avec autant de saveurs distinctes différentes ! La chair donnait l’air d’être prête à mordre dedans. Elle leva la tête pour hurler à la lune, et s’élança alors dans les bois obscurs, se laissant uniquement guider par les effluves qui permettaient de retrouver sa trace. Plus de raison, seul l’instinct primait, celui de Louve. Et après un bon quart d’heure de traversée dans l’obscurité la plus totale, et le silence seulement brisé par les feuilles mortes qu’elle écrasait sur son passage et le hululement des chouettes, elle s’arrêta près de la rivière pour y découvrir ce qui restait du corps. Des moucherons voletaient autour, tandis que les asticots terminaient leur travail. C’était un peu décevant d’arriver si tard… Et si elle voulait trouver un autre proie avant que le soleil ne se hisse au pic des montagnes, elle n’allait pas devoir tarder. L’aube se levait dans quelques heures…


Le 16 Août 2023, Ferme Incartable, 10h35

Lorsque la nouvelle tomba, le jour-même de la déclaration dans la Gazette concernant la prise du Ministère, elle attendit alors, valise bouclée, que l’on fasse le déplacement pour venir la chercher, prête à mettre les voiles sans s’embarrasser d’adieux larmoyants. Ses cheveux coiffés en une queue de cheval serrée, et parée de son blouson d’équitation, elle gagna l’entrée de la ferme en étouffant un léger ricanement en imaginant la tête de ce crétin de Sage lorsqu’il se rendrait compte que sa valise était remplie de véracrasses ! Et lorsque son beau-père transplana jusqu’à la Ferme, loin de perdre le Nord, elle se précipita jusqu’à lui les bras chargés de paquets. Il n’avait pas changé en tout cas, mis à part le fait que désormais, il était drôlement mal rasé… Elle lui ferait remarquer un peu plus tard que les débuts de barbes n’étaient pas franchement à la mode, mais en attendant, elle avait une requête à soumettre… « Teddy, Teddy ! Est-ce que Joanne pourra venir à la maison ces vacances ? Dis oui, s’te plaiiiit ! » s’exclama-t-elle en agrippant son t-shirt et en se parant de ses meilleurs yeux de biche. Il n’allait tout de même pas lui dire non, non ? Elle était restée coincée aux cachots toute l’année, elle avait au moins le droit à un caprice sans qu’on ne vienne lui exprimer d’opposition. Il y avait en tout cas quelque chose de bizarre chez lui… déjà, il avait l’air assez préoccupé, voire même pas content de la revoir. Ben dis donc, ça valait la peine de s’ennuyer à l’école pendant dix mois pour être accueilli comme ça, manqua-t-elle de faire remarquer… « Il va falloir qu’on parle, Jade. » annonça-t-il en remontant son sourire jusqu’aux oreilles, tentant de dissimuler son malaise. Elle sourcilla : parler de quoi ? Ils pourraient parler à la maison, non ? Pour l’instant, elle avait envie d’un bain, la causette ça passerait après… Ils n’allaient quand même pas lui reprocher son manque de nouvelles, quand même, elle n’avait jamais demandé à ce que des psychopathes prennent le contrôle du château de malheur dans lequel ils l’avaient envoyée, qu’on ne l’oublie pas… « Ok, tu veux parler de quoi… ? On peut aller manger une glace avant, ou quoi ? » demanda-t-elle un peu agacée. C’était déjà la totale qu’on ne le lui ait même pas proposé alors qu’elle venait de passer presque deux mois à nourrir des canards… bon pas vraiment mais presque ! Et puis pourquoi il avait cette tronche d’enterrement là, qu’est-ce qu’on ne lui disait pas… ? Ils avaient vendu la maison ? Fait de sa chambre une salle de séjour ? Adopté un Sinclair… ? Il lui posa une main sur l’épaule, tandis qu’il cherchait visiblement comment formuler la nouvelle, et qu’elle fixait ses doigts noueux posés sur elle comme s’il s’agissait de tentacules. Puis, il se résolut à briser le silence, et à ouvrir la bouche : « Ton frère est rentré. »


Le 24 Août 2023, Hôpital Sainte-Mangouste, 17h44

« Madison et Roxy sont allées au bal de fin d’année, mais j’ai préféré passer mon tour. Déjà, la seule robe que j’ai, c’est Maman qui l’a achetée, on dirait une espèce de meringue, et autant dire que c’est tellement la honte internationale de me promener dans ce truc que… non merci ! A la place, avec Peeves, on est montés dans les derniers étages et on a balancé des boulettes de chewing-gum à travers le Baron Sanglant - c’est le fantôme des Serpentards, tu vas voir, c’est que des crétins. Alors bien sûr, on entendait un peu le bazar qu’y avait en bas, mais on s'est dit "ouaiiis c'est le bal c'est bon". Et puis vraiment, c’est devenu de plus en plus fort, et y a même eu des explosions ! Puis des Aurors sont rentrés dans le château, et là, j’étais en mode « choquée » tellement je m’y attendais pas ! J’ai un peu hésité quand ils nous ont demandé de venir, parce que Roxy avait la joue genre complètement ouverte… ! Avec des bouts qui pendent et toi t'es genre "pitié là je vais vomir". Je lui ai pas dit heureusement mais c’était vraiment dégueu’. La pauvre t’imagines ? Alors moi j’suis restée aussi. Mais maintenant elle va mieux, elle a une cicatrice là qui fait coooomme ça. » Elle interrompit son récit pour désigner sur son visage l’emplacement de la blessure, et attraper la canette de coca-cola qui traînait sur le chevet de la chambre d’hôpital, tandis qu’elle détaillait alors son grand frère. Enfin grand, il fallait le dire vite, parce qu’avec les centimètres qu’elle avait pris cette année, ils ne devaient pas être loin de faire la même taille… En réalité, elle l’avait imaginé nettement plus robuste, et un peu plus impressionnant aussi… Même Tyler avait l’air plus dégourdi que lui, pour dire. Cela faisait presque trois quarts d’heure qu’elle lui racontait une flopée de péripéties, et il n’avait pas l’air de trop réagir, ce qui la déçut quelques peu. Peut-être parce que maintenant il parlait croate… ? Leur mère avait dit qu’il comprenait tout ce qu’on disait… Pour autant, elle n’était certainement pas prête à renoncer… ! Elle avait tellement de choses à partager qu’elle avait gardées pour elle depuis six ans qu’elle ne pouvait pas les laisser enfouies plus longtemps. « T’as soif ? T’en veux… ? » demanda-t-elle alors en tendant sa canette à l’adresse du jeune garçon. Quelques mètres plus loin, les infirmiers lui avaient installé un lit de camp : après des jours à demander si elle pouvait dormir dans sa chambre, enfin ils accédaient à sa demande… ! Elle ne savait pas trop comment réagir avec lui, il avait juste l’air de la considérer comme une extraterrestre, mais elle avait tellement envie de rattraper le temps perdu qu’au final, ce n’était pas siiii grave qu’elle se montre un peu intrusive… ? « En tout cas, ça va être super maintenant que t’es là, j’ai trop trop hâte ! On sera sûrement dans la même maison, en tout cas pas moyen que tu finisses chez les nullos de Serpentard. Y a les Sinclair là-bas, euuuurk. » déclara-t-elle en mettant ses doigts dans la bouche et en en faisant mine de vomir.


Le 24 Août 2023, Hôpital Sainte-Mangouste, 20h51

« Jade… ? » appela l’infirmière dans le couloir, invitant la petite fille à la suivre. « Skat va avoir besoin de se reposer, maintenant… Nous avons dit oui pour la nuit, mais extinction des feux dans cinq minutes. Sinon, nous devrons te trouver une autre chambre ou appeler ta maman… » Elle ouvrit la bouche pour protester, mais n’avait certainement aucune envie qu’on l’envoie dans une autre chambre. Une fois que celle-ci eut le dos tourné, elle tira la langue et leva les yeux au ciel, singeant l’auxiliaire, retourna dans la chambre, et regagna rapidement le lit de camp qui avait été aménagé pour elle, à l’extrémité de la pièce. Lorsque l’on vint vérifier qu’ils étaient bien alités, que Skat s’était bien brossé les dents, et qu’ils étaient prêts à s’endormir, le personnel quitta la pièce en éteignant la lumière. Elle laissa passer quelques minutes, et s’extirpa des draps dans lesquels elle s’était emmitouflée, et enveloppa son oreiller à l’intérieur pour faire comme si elle s’y trouvait encore lorsqu’ils viendraient vérifier. « Sasha… ? » appela-t-elle, brisant le silence de la nuit. Ce n’était pas son nom, mais il disait préférer, alors elle s’adapterait. Elle préférait bien Jade à Euphemia, alors quelle importance… Puis, elle marcha à tâtons jusqu’au lit de son frère, sur la pointe des pieds, et s’assit à côté du jeune garçon, allongé. Demeurant silencieuse quelques instants, comme si elle attendait qu’il réagisse, elle se tourna sur le côté, et observa sa silhouette, se dessinant dans la faible lumière de la lune. Premier croissant. La pleine lune ne serait certainement pas avant quelques semaines… « Tu dors… ? » Elle finit de se glisser complètement sous les draps, à ses côtés, et fixa le néon éteint fixé au plafond. Elle se retourna vers lui, et ramena la couverture jusqu’à son menton. Quelque chose lui disait en tout cas qu’il était lui aussi éveillé… « A quoi tu penses ? » demanda-t-elle, trop intriguée pour se contenir. Leur mère lui avait dit qu’il rentrerait bientôt à la maison. A nouveau, elle laissa passer quelques instants, soudainement trop excitée par cette année à venir. Pour un peu, elle avait envie de retourner à l’école dès le lendemain si ça voulait dire qu’elle pouvait y aller avec son frère… ! « Tu me raconteras, un jour… » ajouta-t-elle alors que ses paupières s’étaient mises à cligner toutes seules, et qu’elle se surprenait à sombrer, progressivement… jusqu’à elle aussi se laisser aller à ses songes.


Famille et compagnie

Deirdre Josephine Shepherd, anciennement Cunningham, présidente de la compagnie Ellerby & Spudmore, fabriquant de balais volants, annonce la carte de visite de sa mère, sur laquelle figure ses coordonnées, et un visage bienveillant tandis qu’elle brandit, sur la photo mouvante, le manche d’un balai dont elle met la marque bien en évidence. Elle est une reine des glaces, qui a une emprise bien ferme sur tout ce qu’elle touche. Elle parle toujours très calmement, mais avec une voix un peu menaçante, déteste qu’on la contredise, et est bien plus à son aise dans le cadre de son entreprise qu’au sein de l’atmosphère familiale. Elle a mené une longue guerre avec son ex mari, usant de ses relations pour retirer la garde de leurs enfants à ce dernier, et dépossédant sa fille du nom de famille afin qu’elle prenne plutôt le sien. Les imprévus la fâchent, et la disparition de son fils aîné l’a profondément affectée, surtout parce que son niveau d’influence ne lui a pas permis de le récupérer. Maintenant qu’il est rentré… les choses sont à nouveau compliquées. Il s’agit désormais de réintégrer à la famille ce petit garçon qui commence à ne plus en être un, et qui lui est maintenant étranger. En ce qui concerne Jade, leurs relations sont souvent tendues, et elle a tendance à s’agacer du fort caractère de cette dernière. Si elle a tenu à prendre en charge toute une partie de son éducation, et à lui faire l’école à la maison peu après l’enlèvement de son frère, elle y a vite renoncé, ne supportant pas les conflits et l’insubordination, avant de la confier au pensionnat Ste-Ursule durant quelques années. Quant à l’accident qui a fait d’elle une lycanthrope, elle a du déménager de leur appartement à Leicester pour s’installer dans un manoir en Ecosse, une de leurs résidences secondaires, afin de ne pas faire de vagues… elle ne sait pas non plus vraiment comment gérer la situation, préférant user de son influence pour avoir à sa portée un bon nombre de spécialistes susceptibles de s’occuper du problème à sa place. Ce qu’elle craint en revanche, c’est que cette étiquette porte préjudice à ses affaires, et à son entreprise pourtant en plein essor…

Adrian Cunningham est le père biologique de Jade, mais elle a tellement peu de souvenirs de ce dernier qu’elle ne le connait que d’après ses photos dans la Gazette du Sorcier. Après qu’il lui ai retiré son frère, elle a tout simplement décidé qu’elle ne voulait plus jamais en entendre parler, et qu’elle n’avait pas besoin d’un père pour se débrouiller. Il est en prison… ? Tant mieux, qu’il y reste, au moins il ne s’en ira plus avec Skat, et elle a d’ailleurs beaucoup de mal à comprendre que ce dernier veuille le revoir, ou pire, le rejoindre… A la place, son nouveau beau-père, Theodore Duncan, remplit un peu mieux ce rôle vacant, bien qu’il doive régulièrement se heurter au caractère parfois difficile de Jade. Ce dernier est suffisamment patient pour leur éviter les prises de bec, et suffisamment souple pour se plier à Deirdre… C’est généralement lui qui vient la chercher à l’école le vendredi soir, ou le jour avant les vacances. Il travaille chez l’Apothicaire du Chemin de Traverse, et il n’est pas rare que Jade chipe certains de ses produits pour les revendre en secret…

Quant à Skat Cunnigham, maintenant qu’il est de retour cet été, Jade ne sait exactement comment se comporter avec ce frère aîné qu’on lui a arraché étant jeune. Elle avait très longtemps espéré qu’il revienne, et maintenant qu’il est de retour, elle s’en veut un peu de ne plus le reconnaître, de ne plus être sûre que c’est le même Skat qu’avant. Et puis en vrai… elle l’imaginait beaucoup plus grand et beaucoup plus robuste, un vrai grand frère quoi, avec lequel elle pourrait remettre bien en place les Sinclair. A la place, il a l’air terrorisé, il parle croate, et surtout, elle n’est pas sûre qu’il soit content d’être rentré. Peu importe, maintenant qu’il est revenu à la maison, il faut qu’il y reprenne goût, et pour ça elle va tout faire pour lui montrer que sa nouvelle vie n’a rien à voir avec celle qu’il avait en Croatie, et elle compte bien commencer par Poudlard. Quoi qu’il puisse penser, c’est SON grand frère, elle l’aime, et elle est prête à mordre n’importe qui qui pourrait lui vouloir du mal… Il va en tout cas falloir qu’elle le préserve de ces idiots de Sage et Jayden, il a sûrement assez vu d’horreurs dans sa vie et n’a pas besoin d’en découvrir de nouvelles. Et puis, il parait qu’il est super fort en potions, alors c’est l’idéal pour apprendre la préparation du Polynectar !


La première fois ici

Deirdre Shepherd ne pouvait se permettre de laisser le siège de l’entreprise vacant pendant qu’elle accompagnerait sa fille jusqu’à la gare, ce fut donc Theodore qui serait chargé de l’emmener. Cela faisait à peine plus d’un an qu’elle était Louve, et elle éprouvait autant de difficultés à gérer ce nouvel état, que personne ne parvenait à canaliser. Poudlard était une bonne alternative, et empêchait que trop de dégâts soient fait en campagne les nuits de pleine lune, évitant ainsi un travail laborieux aux Oubliators et autres chargés de la coopération magique d’intervenir. Dans les jours qui précédèrent sa rentrée au château, un échange de courrier avec le ministère et la Directrice fut effectué, afin de déterminer les derniers détails et formalités concernant son intégration. Il fut décidé qu’un certain Blake Lennox, infirmier de son état, l’accompagnerait chaque nuit de pleine lune jusqu’à ce qu’on appelait « la Cabane Hurlante », pour venir la rechercher ensuite. Elle débarrassa donc toutes ses affaires de sa chambre au pensionnat, souhaitant bonne chance à tout le personnel pour parvenir à retirer tous les chewing-gums qu’elle avait collé sous les pupitres en trois ans d’internat, avant de faire ses aux-revoirs à la bande habituelle. Intégrer une école de magie avait quelque chose d’un peu excitant, mais ça restait une école malgré tout, et quelque chose lui disait qu’elle allait devoir trouver une stratégie très pointue afin de parvenir à tromper l’ennui… Theodore lui demanda de bien vouloir ouvrir sa valise, et lui demanda de bien vouloir replier tous les vêtements qu’elle avait entassés dedans sans plus de soin, ce qu’elle fit bien sûr en levant les yeux au ciel, et en soupirant, ramassant toutes les chaussettes à motifs orphelines qu’elle avait disséminées un peu partout, parfois cachée entre les pages de son manuel de métamorphose, ou dans le chaudron réservé à l’usage du cours de potions. Jugeant qu’elle était trop jeune pour transplaner avec lui, il avait préféré la voie du train moldu, et ils embarquèrent à 7h36 en Gare d’Edimbourg en première classe, à destination de Londres St-Pancras. « Potions Tue-Loup ? » interrogea Theodore tandis qu’il cochait les cases de son inventaire. « J’ai ! » répondit-elle tandis qu’elle fouillait son sac, réduisant à néant les efforts de son beau-père pour donner l’illusion qu’il était bien rangé. « Combien de fioles… ? » ajouta-t-il un peu soupçonneux, sachant qu’elle avait une légère tendance à les casser en les baladant dans ses affaires avec négligence. « Huit, ça devrait faire l’affaire pour cinq mois. » répliqua-t-elle du tac-au-tac, en se demandant toutefois si elle n’en avait pas rempli une vide avec du jus de citrouille… Lorsqu’ils arrivèrent en gare, ils s’arrêtèrent prendre un bagel à la confiture d’abricot chez Gregg’s, et patientèrent sur un banc jusqu’à dix heures chacun un magazine en main, tandis qu’un certain nombre de moldus défilaient devant eux, accompagnés de leurs mômes braillards et de petits chiens en laisse.

Une fois l’heure des adieux venue voie « 9 3/4 », Jade hissa ses affaires dans le train avant de redescendre dire au revoir à Teddy, ce dernier un peu mal à l’aise. Les marques d’affection, c’était vraiment pas son truc à elle, il le savait, alors qu’il hésitait à lui faire une accolade… Alors elle brandit tout simplement sa main pour serrer la sienne, qu’il saisit finalement avec amusement. Il glissa dans sa poche les instructions manuscrites laissées par sa mère, et regagna finalement l’entrée de la Gare, tandis qu’elle montait avec fierté les marches pour pénétrer dans le wagon. Elle s’installa à son aise, espérant qu’on ne l’embêterait pas pour poser ses pieds sur la table… elle avait le droit si elle enlevait ses chaussures, non ? Une fille ne tarda pas à venir s’asseoir, et se mit alors à poser toutes sortes de questions… ! Même Jade qui était plutôt bavarde elle aussi n’était pas autant un moulin à paroles… En tout cas, elle était enchantée de rencontrer une future camarade qui ne ressemblait pas aux greluches du pensionnat, pour une fois… ! « Alors moi j’suis Jade. » commença-t-elle à répondre, essayant de se souvenir de toutes les questions de la fille dans l’ordre. « Je viens d’Ecosse, tu connais l’Île de Gigha ? Et j’vais rentrer en première, toi aussi tu rentres en première ? Poudlard j’sais pas, j’y suis jamais allée, mais il parait que c’est teeeeellement grand que des élèves se perdent dans les couloirs et on les retrouve qu’au bout de quelques jours quand ils sont morts de faim, et pour les profs je sais pas parce que j'ai entendu parler que de Mr. Lennox - c’est le monsieur qui va m’amener dehors les soirs de pleine lune - mais il parait qu’il est trop gentil et trop beau, enfin bref l’homme parfait quoi, mais on dit que la prof de potions elle est horriiiiible et qu’elle te torture dans une salle spéciale avec des scorpions quand tu donnes pas la réponse. » Bon pour ça elle n’était pas sûre, elle avait juste entendu des garçons le raconter chez Madame Guipure pendant que la couturière se plaignait qu’elle gigotait en permanence tandis qu’elle lui faisait essayer une robe… Mais soit, comme ça elle faisait connaissance ! « Ch’a ch’est les dragées chrurpige, ch’est les Fichwigebige… » En tout cas, elle se jeta sur les confiseries, répondant avec peine à toutes les questions de la fille qui se révéla finalement s’appeler Joanne puisqu’elle avait une poignée de marshmallows dans la bouche, avant de s’apercevoir avec stupeur qu’il n’y avait pas de chewing-gums… ! Par Merlin, comment allait-elle s’en procurer ? Elle en avait quelques paquets de secours, mais ils ne tiendraient pas tous l’année…

Puis, le train arriva en gare, et elle descendit parmi les premières pour appréhender ce tout nouveau décor. Ce fut à ce moment qu’elle le vit. Il lui sembla que le monde s’arrêta soudainement, alors que l’orage se mit subitement à gronder dans sa tête, que les flammes de l’enfer réduisaient en cendre le paysage environnant, et que chaque élève présent à la sortie du train disparaissait de son champ de vision, tandis qu’elle était focalisée sur le garçon qui descendait sa valise, aidé par son imbécile de soeur. Elle aurait reconnu ce petit cancrelat entre mille autres : Sage Sinclair ! Jade vit rouge, alors que son petit poing se refermait, et que ses ongles griffaient sa paume. Qu’est-ce qu’il fichait ici, celui-là ? C’était SON école à elle, il lui avait déjà gâché SON camp, alors il allait repartir immédiatement d’où il venait, sinon elle comptait bien lui refaire le portrait, et lui expliquer les règles du jeu avec un peu plus d’aplomb que la dernière fois. Le plus dingue dans l’histoire, c’était qu’il avait l’air en pleine conversation avec un autre garçon… ça, c’était tout de même incroyable. Comment une sale crapule dans son genre arrivait à se faire des amis… ? Elle vit ensuite apparaître Mackenzie, qui lui semblait alors plus repoussante que jamais. D’ordinaire, les filles comme elle avaient au moins l’excuse d’avoir un appareil dentaire pour être aussi moches, mais ce n’était pas le cas… Cette pauvre fille n’avait vraiment rien pour elle et n’avait pas été bien gâtée par Mère Nature, avec ses tâches de rousseur qui donnaient plutôt l’impression qu’elle avait été piquée par une bestiole quelconque… Sans plus attendre, Jade se dirigea vers le frère et la soeur, et se planta devant eux, bien décidée à en découdre maintenant. « Qu’est-ce que vous fichez là, les morveux ? Maman Sinclair a pas réussi à vous laisser sur une aire d’autoroute ? » demanda-t-elle en les toisant, bras croisés sur sa poitrine. Ce dernier ricana, et aussitôt, elle eut envie de se jeter sur lui pour l’étrangler. Qu’il était énervant, sérieux… ! Personne n’avait pensé à le jeter sous une voie de bus, depuis le temps ? " Regardez qui va là, c'est le ptit génie dla colo ! Pour ton information, y a pas d'autoroute en avion, mais on te pardonne pour ce manquement. On peut pas tous avoir des capacités intellectuelles comme les nôtres. " Elle leva un sourcil, et arrondit les yeux comme s’il lui parlait une autre langue. Ça faisait quoi, deux ans… ? Elle se serait bien gardée de le voir un peu plus, à vrai dire en quittant la colonie elle espérait déjà ne plus jamais avoir à croiser son chemin… « C’est mon territoire, ici. C’est l’heure de rentrer dans votre trou à souris, les mioches. » déclara-t-elle en avançant son pied pour appuyer jusqu’à déposer une trace. " Génial ! Si la gare est ton territoire, tu pourras partager avec les clodos et nous, on gardera Poudlard ! On t'aura pas dans les pattes ! " Mais quel roi des abrutis, il faisait exprès pour avoir l’air aussi nul ou il prenait des cours ? Et elle allait devoir se le coltiner pendant… sept ans… ? Elle les regarda s’éloigner en tirant la langue, et souleva sa valise de terre pour rejoindre Joanne un peu plus loin. Ce qui l’énervait le plus dans cette histoire, c’était surtout de les voir tous les deux : elle avait bien fini par comprendre que son frère à elle ne reviendrait jamais… Elle s’était toujours privée de cette idée, mais intégrer Poudlard sans lui commençait à rendre cette triste constatation un peu plus réelle.

On la fourra dans une barque avec deux autres filles : l’une avait l’air un peu marrante, elle venait d’une famille avec plein de filles, et l’autre lui donnait l’air d’être une poupée de porcelaine avec ses longs cheveux blonds. Elles avaient l’air sympa tout de même ! Finalement, quand les Sinclair n’étaient pas de la partie, on trouvait des gens chouettes à Poudlard… Le château leur apparut, et alors que c’était un festival d’onomatopées, d’exclamations en tout genre et de « oh » et de « ah », elle se contenta de le fixer avec défiance. Où était donc la cabane hurlante dans laquelle elle devrait passer sa Nuit ? La prochaine pleine lune était dans moins de dix jours, elle devait se tenir prête… Ils pénétrèrent ensuite dans le hall, et gagnèrent ensuite dans la Grande Salle où tous les intellos du coin se sentirent obligés de parler de la définition du plafond magique qu’ils avaient lues dans l’encyclopédie la plus ennuyeuse de tous les temps parce qu’ils n’avaient pas d’amis à voir le week-end ou une vie pas assez intéressante pour faire autre chose. On appela quelques élèves de son âge, et elle dut se retenir de bailler tant la cérémonie lui parut longue… Elle jeta un oeil à la table des Serpentards et ne put que difficilement masquer le dégoût qui l’animait en observant ses occupants : les Sinclair, le type avec lequel Sage traînait tout à l’heure qui avait l’air un peu neuneu, un autre type avec des cheveux blonds platines affreux… bref, maison à éviter, en gros. Et chez Serdaigle, elle ne voulait même pas en parler, ça avait l’air d’être le repaire à cas sociaux que les parents devaient bourrer de médocs entre deux séances chez le psy après qu’on leur ait annoncé que leur enfant était « différent », ce que bien sûr ils préféraient traduire par « surdoués » histoire de donner le change. En tout cas, Joanne avait été répartie à Gryffondor l'année passée, et les deux filles qui se trouvaient dans sa barque qu’elle identifia ensuite comme Madison et Roxy furent réparties à Poufsouffle. Bon… ce n’était pas encore le tour de Jade, mais elle imaginait déjà devoir miser entre ces deux maisons si elle ne voulait pas passer sept ans de sa vie à partager un dortoir avec les losers boutonneux qui s’auto-déclaraient « intellos » pour avoir feuilleté le dictionnaire des incollables à huit ans, ou à côtoyer les Sinclair, ce qui serait bien sûr la pire torture de tout l’univers. « Shepherd, Euphemia Jade. » fut le signal qui la fit se lever dignement, redressant sa queue de cheval avant de déambuler parmi le reste des premières années, et d’aller s’asseoir sur le tabouret en croisant ses jambes dessus, attendant qu’on lui dépose le Choixpeau sur la tête. Tandis que le couvre-chef rapiécé se mettait à déblatérer, elle n’écouta pas tout ce qu’il lui dit, son attention retenue par autre chose, et elle eut un geste de recul tandis qu’elle dévisageait l’animal sur son épaule. C’était une grenouille… comment une grenouille était arrivée sur son épaule… ? Elle ouvrit la bouche avant de retourner son attention vers l’assemblée, et de surprendre Sage, bien dissimulé, baguette à la main, en train de la désigner. C’était trop tard pour protester, et le sort fut lancé : la grenouille lui explosa littéralement à la figure, tandis que ses restes recouvraient dès à présent son tout nouvel uniforme. Certains élèves s’étaient mis à pouffer tandis que les professeurs cherchaient le coupable des yeux, qui venait tranquillement de ranger sa baguette… Elle resta un moment déconcertée, avant de ressentir une rage bouillir en elle. « JE VAIS TE TUER, SAGE SINCLAIR ! » adressa-t-elle à l’attention du petit garçon, visiblement mort de rire, en mimant le geste d’un couperet au niveau de la gorge, tandis qu’elle retirait la patte de grenouille visqueuse de sa joue. Le Serpentard venait de se hisser à la place d’ennemi numéro un, et il y resterait jusqu’à ce qu’elle aurait décidé qu’il ne valait plus la peine qu’elle lui consacre son énergie. Au même moment, le Choixpeau annonçait la maison dans laquelle elle passerait le reste de sa scolarité…

QUESTION DU CHOIXPEAU
Une personne pas douée tombe dans le lac noir, malheureusement, il/elle est le seul témoin de la scène, que fait-il/elle ? – "Euh... c'est un peu aller se mouiller pour pas grand chose, là, non ? Je préfère faire comme si j'avais rien vu et rien entendu, y a sûrement un grand qui passera plus tard et qui s'occupera de ce pauvre type."




Dernière édition par E. Jade Shepherd le Lun 28 Aoû - 10:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7573-madison-p-leynd-o-a-la-decouverte-de-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7578-madison-p-leynd-o-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7579-les-p-tits-rps-de-maddiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7583-o-boite-aux-lettres-de-madison-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7582-petits-courriers-pour-madison-envoyez-un-hibou-express-avec-edelweiss

Arrivé(e) le : 21/02/2017
Parchemins rédigés : 721
Points : 1
Crédit : You_Complete_Mess (crimsonday)-> Signature
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 0:39

Ma copiiiiiiiiiiiiiine Câlin Coeur :fursy:

Re-bienvenue ma Tracynette Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 0:43

rebienvenue petite louve Razz
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 397
Points : 6
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 9:44

Anoushka On va pouvoir s'amuseeeer Anoushka

En plus Jade est trop belle Bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6244-archibald-milo-de-baskerville-je-t-aime-bien-mais-en-cas-de-danger-je-te-sacrifie-directhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6295-archibald-milo-de-baskerville-le-titre-qui-tuehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6331-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6332-express-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrier

Arrivé(e) le : 05/01/2012
Parchemins rédigés : 5903
Points : 14
Crédit : Thomas Brodie-Sangster crédit : lux aeterna ♥
Année : 6ème année (16 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Brooklyn ♥ Anoushka ♥ Naïa ♥ Blake

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 10:06

Re-bienvenue parmi nous sweetie avec ta louloute Coeur



Archibald Milo de Baskerville
“Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.” Kundera Milan ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5507-termine-joanne-griffithhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5517-jo-sa-bandehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5514-les-aventures-de-johttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5515-v-courrier-pour-jo-vhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5516-v-hiboux-express-pour-jo-v

Arrivé(e) le : 11/10/2015
Parchemins rédigés : 671
Points : 1
Crédit : Google
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Wendy

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 10:51

Keupiiiiiiiiiiine ! Anoushka

J'adore tellement ta fiche ! Anoushka et le caractère de Jade Anoushka ça va envoyer du lourd Anoushka on va tellement s'amuser ! Câlin :callie:

Par contre Roxy et Madison n'ont pas été réparties en même temps que nous vu qu'on a un an de plus qu'elles Erm

Edit : ah non tu es sang-mêlé donc t'étais pas aux cachots Aimie alors c'est Joanne seulement qui a un an de plus que vous trois Octavia on n'a pas été réparties la même année. On sera dans la même classe juste parce que je redouble Octavia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 833
Points : 20
Crédit : moi • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 12:01

Re-bienvenue TRACYYY Slurp :billie: Serdaigle :billie:

J'ai hâte de détester ton personnage avec Jayden et de tout faire pour l'emmerder (avec amour :billie: ) Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8025-skat-zovem-se-sasahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8057-skat-zelite-li-biti-moj-prijateljhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8069-skat-lakse-je-pisati-nego-govoritihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8070-skat-samo-nekoliko-rijeci

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3700
Points : 2
Crédit : (c) lempika
Année : 3ème année - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 12:23

C'est ma soeur ! Anoushka C'est ma soeuuuuur ! Anoushka C'EST MA SOEUUUUUUUUUUUUUUUR ! Anoushka Elle est trop parfaite. Je l'aime je l'aime je l'aime je l'aime je l'aime ! Niamh

Rebienvenue parmi nous ! Perrin



He saw my heart and made something out of nothing. He knows my name. He calls me chosen, child of the King. i don't need my name in lights. make no mistake.  i'm famous in my Father's eyes.
Skat Cunningham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 24/10/2011
Parchemins rédigés : 2607
Points : 20
Crédit : ANESIDORA & tumblr ♥
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Milo ♥ Anoushka ♥ Naïa ♥ Blake

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 12:28

C'est pas ce que tu nous disais hier sur la CB. Tu disais qu'elle était moche et que t'étais même pas sûr que ce soit ta soeur, qu'on te l'avait présenté comme telle mais que ça pourrait être tout aussi bien la voisine d'à côté What a Face



Brooklyn Noah Caldwell
♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8025-skat-zovem-se-sasahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8057-skat-zelite-li-biti-moj-prijateljhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8069-skat-lakse-je-pisati-nego-govoritihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8070-skat-samo-nekoliko-rijeci

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3700
Points : 2
Crédit : (c) lempika
Année : 3ème année - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 13:39

Mais j'ai rajouté qu'il y avait pas de voisin après. Winslow Alors ça peut pas être la voisine, forcément ma soeur. Aimie



He saw my heart and made something out of nothing. He knows my name. He calls me chosen, child of the King. i don't need my name in lights. make no mistake.  i'm famous in my Father's eyes.
Skat Cunningham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 675
Points : 2
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 14:27

J'adore! Perrin
Re-bienvenue sur le fow' ! Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 15:53

HAAAA
JADE EST LA.

YOUPI
Sloane

Trop contente que tu sois là, j'adore les ennemis de mon ptit frère <3
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 27/08/2017
Parchemins rédigés : 259
Points : 11
Crédit : Dan (avatar) & Perrin (signa) <3
Année : Deuxième (treize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tracy & Izzie

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 21:25

MERCI À TOUT LE MONDE ! :january:
Ça me fait trop plaisir ! Perrin

J'ai fait une petite relecture concernant quelques éléments de dates, et y aura plus qu'à attendre la MaJ pour la validation. Ange

Skat : Ouais, je suis pas la voisine d'abord. boude

Jaspe : Je viendrais vers toi pour un lien très bientôt.

Jayden : Ça va être la gueeeeeeerre ! Anoushka

Joanne : Ma BFF ! :fursy:

Roxy & Maddie : Les copiiiiiiiines ! Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 21:45

Re-bienvenue Wink!
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7423-alaska-can-anybody-hear-me-or-am-i-talking-to-myselfhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7451-there-is-no-friend-as-loyal-as-a-book-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7452-parce-qu-il-faut-bien-se-sociabiliser-un-peu-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7453-ecrire-des-lettres-c-est-bon-pour-les-apothicaires-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7454-courtes-lettres-et-longues-amities-tel-est-ma-devise-alaska

Arrivé(e) le : 25/01/2017
Parchemins rédigés : 1061
Points : 0
Crédit : Emma Roberts (c) Cyrine
Année : 5ème année - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 28 Aoû - 22:21

REBIENVENUUUUUE Coeur
Flemme de tout lire, je suis trop fatiguée pour ça mais promis je lirai tout dans la semaine Perrin
Elle est toute jolie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1539
Points : 4
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Sinéad P. O'Riordàn

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Mar 29 Aoû - 7:35

J'ai mis trois heures à tout liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiire ! Surprised Mais c'est vraiment génial, elle me plait carrément ta petite nouvelle ! Anoushka J'espère que tu vas t'amuser avec ta petite nouvelle ! Pompom Girl

Rebienvenue parmi nous mon petit poussin. Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8027-wolf-in-sheep-s-clothing-sage-sawyer-sinclair-u-c#181969http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8050-sage-u-c#182357http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8703-sage-indisponible#193246http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8257-sage-ma-boite-a-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8256-sage-ma-boite-a-courrier

Arrivé(e) le : 02/08/2016
Parchemins rédigés : 1302
Points : 11
Crédit : january blues (ava) & tumblr (gifs) / david mazouz
Année : deuxième année (redoublant) - quatorze ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Perrin S. O'Riordàn & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Mar 29 Aoû - 10:36

J'aime comment j'ai une place de choix dans ta présentation Cool

Pas rebienvenue, elle est trop détestable cette fille Yerk
Je vais bien me plaire à te faire la vie dure Diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 1635
Points : 0
Crédit : (c) Phoebe.
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   Sam 2 Sep - 9:13




Bienvenue parmi nous

Encore une fois, rebienvenue avec cette petite nouvelle mon poussin. Câlin J'espère vraiment que tu vas trop beaucoup t'éclater avec elle ! Coeur



Je vois... Tu as parfaitement ta place à...
POUFSOUFFLE
!
Poufsouffle Poufsouffle Poufsouffle



Quelques conseils pour bien commencer


Maintenant que tu es réparti(e), il ne faut pas te reposer sur tes lauriers. Ta vie NYLienne commence à peine et pour la faire démarrer sur de bonnes bases, il te reste encore pas mal de petites choses à faire. Ne t'inquiètes pas, je vais tout te montrer...

Commence par créer ta fiche de liens, ta fiche de RPs, ainsi que boîte aux lettres qui te permettra aussi de gagner des points RPs en écrivant des lettres de plus de 300 mots et ta boite à hiboux express pour les messages plus courts. Peut-être que tu n'en trouveras pas tout de suite l'utilité, mais ça ne saurait tarder... Alors mieux vaut l'avoir fait tout de suite. Et puis, si jamais tu cherches quelqu'un d'important pour le développement de ton personnage, n'hésite pas à créer un poste vacant.

Aussi, je te conseille d'aller lire comment marche le système de points, si ce n'est pas déjà fait. Ce serait bête de ne pas savoir comment rapporter des points à ta maison. D'ailleurs, tu peux jeter un coup d'oeil aux sabliers pour voir où en est la course à la Coupe. Et comme les votes, c'est le bien, Top-Siter rapporte des points !

N'empêche que le meilleur moyen d'obtenir des points reste d'aller en cours. Et oui, nous sommes dans une école et nos chers professeurs vont se faire une joie de t'apprendre tout ce qu'ils savent. Quand tu te seras bien installé(e) dans ton dortoir, attrape tes bouquins et rends toi vite en classe ! Nos professeurs t'attendent, et pour savoir à qui tu as à faire, tu trouveras la liste ici. La liste des sortilèges par année est disponible .

Il n'y a pas que les points des sabliers qui sont importants ici. Il y a aussi les points défis ! Tu peux aller lire ce sujet pour savoir exactement ce que c'est que les points défis. N'oublie pas de créer ton sujet d'ailleurs, qu'on puisse tous t'en proposer ! Bien sûr, tu peux également savoir combien tu as de points en allant voir la fiche ! Le nombre de point s'initialise automatiquement à 0/0 mais dès que vous avez un point, vous pouvez voir l'évolution de ceux-ci à 1/2000...

Heureusement, il n'y a pas que les cours dans la vie ! Tu vas pouvoir t'entraîner à être une fouine en écoutant les rumeurs qui se baladent dans les couloirs, attraper ton balai pour devenir le plus grand joueur de Quidditch de l'histoire de Poudlard... Enfin, pour être sûr(e) de ne rien louper des activités qui te seront proposées, garde un oeil sur le panneau d'affichage, et sur la Gazette du Sorcier pour être informé(e) de tout ce qui peut bien se passer dans le monde magique.

Le HRP (hors-RP) te donnera également de quoi t'occuper grâce à une partie Flood bien remplie. Tu pourras également faire plaisir aux autres membres en leur offrant des cadeaux. N'oublie pas, à l'occasion, de passer sur la ChatBox, avec un peu de chance, tu tomberas en plein jeu... S'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, nous répondrons à toutes tes questions.

Sur ce, je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette nouvelle vie qui commence, et plein de merveilleux RPs !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
JADE ☾ Who's afraid of the big bad wolf ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Le Commencement :: 
Présentation des sorciers
 :: Répartitions terminées
-
Sauter vers: