AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 real talk ◈ Casey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8215-understood-the-mind-is-bigger-than-the-whole-universe-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8229-too-many-things-in-my-head-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8230-look-what-i-did-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8231-real-talk-caseyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8232-real-fast-talk-casey

Arrivé(e) le : 22/08/2017
Parchemins rédigés : 1100
Points : 16
Crédit : moi (Frances Cobain)
Année : Quatrième (redoublante)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Billie

MessageSujet: real talk ◈ Casey   Mer 23 Aoû - 14:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Mer 27 Sep - 11:33

Lettre envoyée à Casey de par le même hibou qu’elle avait utilisé.


Chère inconnu(e),

Etrangement, à la façon que tu as d’écrire, je dirais que tu es une fille mais… je dois t’avouer être un peu perdu. Je n’ai pas vraiment l’habitude qu’on lise ce que j’écris, ça m’arrange d’ailleurs. Merci de m’avoir renvoyé mon parchemin.

C’est un peu compliqué d’écrire à quelqu’un dont je ne connais pas l’identité et qui, en plus, a lu quelque chose de très personnel sur moi. C’est super si tu gardes ça pour toi, sincèrement, je préfèrerais garder ça secret. Seule une poignée de personnes sait que j’écris et je voudrais que ça reste ainsi.

Tu m’excuseras mais j’ai tenté de découvrir par moi-même quelques trucs sur toi. Ma sœur est plus douée que moi pour déceler les indices mais ce dont je suis certain c’est que tu n’es pas de Gryffondor. « Ta réputation est bien arrivée jusqu’à ma salle commune… » Très étrange, tu me ferais presque flippé ahah ! J’espère que c’est une bonne réputation, je serai bien déçu sinon !!!! (rires).
Je ne sais pas tellement quoi te dire, à part encore merci, sûrement. C’est vraiment sympa de me dire ça mais ça me fait bizarre car c’est quand même assez personnel. Enfin merci. Je sais que j’arrête pas de l’écrire (oui, je sais au passage que j’écris mal mais on va dire que tu me pardonnes… hum…).

Je suis désolé mais par contre j’ai ri en voyant que tu disais que le monde sorcier gagnerait à connaître mes écrits. Sympa mais peut-être trop là parce que je n’ai pas non plus un talent de fou ! J’ai sûrement un esprit assez dérangé, j’avoue, mais pas de là à faire lire mes nouvelles à des gens. Non non, c’est une passion secrète, je tiens à ce qu’elle le reste.
J’imagine que ce n’est pas dans tes projets de m’en dire un peu plus sur toi ? Perso, ça me rassurerait un peu mais je pense bien que si tu n’as pas signé, c’est que tu ne souhaites pas que je sache qui tu es.

Merci encore de m’avoir renvoyé mon parchemin et pour ce que tu en dis. Ecris-tu toi aussi ?


O.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Mar 3 Oct - 16:40

Chère XXX,

Appelle-moi comme tu veux, ça n’empêche pas que je ne sais pas qui tu es mais, crois-moi, ce n’est pas si grave. Je peux comprendre que tu veuilles rester anonyme. Disons que tu seras XXX et si ça te va, ça me va. J’avoue que je n’ai pas tellement l’habitude d’écrire des lettres, je trouve ça relativement ennuyeux, sauf pour mes proches, je me surprends moi-même à continuer la correspondance mais je crois que ça m’intrigue. Et que j’aime bien ce mystère, tu sais que ça pourrait me donner une idée de nouvel écrit (ahah).
Je ne peux que te faire confiance sur tes attentions, de toute façon je ne suis pas du genre méfiant et même si c’était le cas, c’est trop tard, tu as déjà lu. Je suis assez surpris que mon parchemin ait eu cet effet sur toi, j’espère juste qu’il ne t’a pas rappelé des choses douloureuses. Je préfère éveiller le bonheur, ou le divertissement, voire la folie, mais pas la peine.

Ne te blâme pas à chaque phrase sur le fait que tu ne veuilles pas me donner ton identité. Evidemment que j’aimerais bien savoir mais je comprends que tu gardes ça pour toi, tu dois être une personne discrète j’imagine. Est-ce que je te connais vraiment ? Excuse-moi pour la question, juste une, une toute mini, c’est pas grave n’est-ce pas ? (rires)

Ahah, effectivement, les ¾ du château restant… de quoi m’occuper pour toute l’année, comme une énigme, tu sais que je suis fan des énigmes à résoudre ? C’est intéressant je trouve, mais ne t’en fais pas je ne vais pas jouer les indiscrets, et je dois t’avouer que j’aime tellement m’amuser que je ne souhaite pas te prendre la tête, crois-moi, qui que tu sois. Mais je crois que j’ai décelé autre chose… serais-tu une née-moldue ? Oui, ok, j’analyse vachement tes lettres mais c’est plus fort que moi ! Tu as marqué : « Tu devrais savoir au regarde des nombreux auteurs qu’ON étudiait à l’école… ». Bon d’accord, je fais peut-être des conclusions hâtives mais ça paraît logique, n’est-ce pas ? Je sais ce que tu dois te dire : « Le gros lourd ! » Ahah, j’assume, et même si je tente de calmer ma curiosité, je n’y arrive pas des masses. Je vais faire des efforts.

Merci beaucoup pour tes nouveaux compliments. Je suis loin de me comparer à ces fameux auteurs qu’on étudiait à l’école car, justement, je ne les ai jamais lus. Tu sais pourquoi ? Parce que ça m’ennuie, de lire. Etrange n’est-ce pas ? J’avoue. Mais j’ai la chance d’avoir ma jumelle (tu dois savoir qui elle est…) qui aime lire, alors autant dire que j’avais les résumés gratuits, sans même avoir besoin d’aller sur internet. (Tu es née moldue (ange), je n’ai pas besoin de donner d’explications, ahah). Tu apprendras bien vite, si on ne se connaît pas en vrai, que je parle beaucoup pour ne rien dire. Ma pauvre, lire mes lettres n’est pas aussi apaisant que lire mes écrits… je l’avoue moi-même. En tout cas, je ne savais pas qu’avoir l’esprit dérangé pouvait être une qualité, tu me rassures là (rires).

Donc, si je comprends bien, tu es l’une de celles qui passent du temps à la bibliothèque ? A connaître des tonnes de bouquins ? Dis-moi, comment arrives-tu à te pencher sur un livre plus de cinq minutes ? Courageux, vraiment… (rires).
Je pense que j’ai toujours un peu écrit. Evidemment, avant ça ne ressemblait vraiment à rien, des petites histoires du genre « maman ours », tu vois… en moins mignon mais ça m’amusait tellement de faire peur un mon petit frère que, même enfant, j’inventais tout et n’importe quoi. Je parle beaucoup, n’est-ce pas ?

Tant mieux, pour la réputation, même si pour dire la vérité, ça ne changerait rien à mon quotidien. J’espèrerais pouvoir en dire de même pour toi…

A bientôt.

O.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Mar 31 Oct - 16:42

Secret Girl,

Je n’arrive pas à te trouver de prénom et, pour dire vrai, je ne me vois pas t’appeler par un prénom qui n’est pas le tien. Alors on va dire que tu vas devoir t’habituer aux nombreux surnoms que je vais pouvoir te donner, parce que j’en ai énormément ! Tu vas regretter de ne pas me donner ton vrai prénom… mouahaha !

Etonnant que tu trouves les conversations ennuyeuses. Je ne peux pas dire partager ton avis car je parle beaucoup. Trop en réalité, et j’ai bien conscience d’être parfois lourd mais je n’ai pas encore décidé de changer, alors ma pauvre tu vas devoir aussi t’habituer à ça : mes longs discours. Enfin, tu as de la chance, c’est par lettres, je serai moins bavard. « Lucky girl » serait le surnom qui t’irait le mieux en fait ! Tu sais que c’est fort possible, que cette correspondance me donne des idées d’écriture. Bon, ça part un peu dans tous les sens dans mon esprit mais je dois t’avouer que je pense à quelques petits trucs. Me lire à nouveau ? Es-tu prête à en courir le risque ? Tu pourrais être déçue, parce qu’une nouvelle « bien écrite » ne veut pas dire que les autres le seront. Et mes écrits sont tellement impulsifs que je crains que les ¾ soient bien mauvais. Mais t’es gentille, je peux peut-être y penser (rires).

Je ne dirais pas que ce serait une grosse déception de ne pas t’avoir fait ressentir du bonheur en me lisant mais j’aimerais pouvoir changer ça. Procurer du bien-être aux autres, je crois que c’est quelque chose qui me paraît important. J’espère juste ne pas t’avoir rappelé de mauvais souvenirs ou je-ne-sais-quoi d’autres.

Désolé, je ne peux pas m’empêcher de poser des questions ou d’analyser tes mots. C’est plus fort que moi-même si j’avoue que cette correspondance secrète me va bien. Je ne veux pas te mettre mal à l’aise alors je vais tenter de ne plus enquêter, tu n’as pas à te méfier de moi. Je ne me montrerai pas insistant ni indiscret, mais sache que moi aussi je sais garder des secrets.
Pas faux, tu me l’aurais dit en face to face si on se connaissait. Sauf si tu ne veux pas que je le sache… Je ne sais pas, ça m’embrouille l’esprit alors j’arrête de chercher, satisfaite ? (rires).

Je n’écris pas « aussi bien », crois-moi. En fait, je sais bien que je n’ai aucune méthode pour écrire, je transpose ce que j’ai en tête, c’est l’inspiration du moment, ce qui me calme, m’apaise et me permet de me libérer de toute ma folie autre que devant les autres. C’est un peu comme un journal intime sauf que je ne parle pas de moi. C’est étrange car j’arrive plus à en parler à l’écrit que de vive voix… Quoiqu’il en soit, c’est vrai que je n’aime pas particulièrement lire mais j’adore les histoires. Les écouter, les voir, mais lire ne m’a jamais attiré. Comme tu dis, c’est étrange. Je vois que tu es une grande passionnée des bouquins, tu t’entendrais très bien avec ma sœur et une amie très proche. Jill est l’une de celles qui me raconté ces histoires qu’elle lisait. Elle était les yeux, et moi j’étais les oreilles. Que lis-tu comme livre en général ? Tu es plus sur quel genre ? Et mise à part la lecture, tu dois avoir d’autres passions je me trompe ? Parce que c’est bien beau de parler de moi, mais j’ai aussi envie de parler de toi, sans pour autant que je sache qui tu es mais ce serait un vrai échange, tu ne penses pas ?
Il y a d’autres façons que d’écrire pour retranscrire ses histoires, faire parler son imagination. Quant à ce qui est de faire passez des émotions… Tout dépend celles qui sont primordiales pour toi, c’est sûrement l’une des choses les plus difficiles et c’est pourquoi j’accorde tant d’importance à la joie.

Je suis que ta réputation est bonne, tu as l’air d’être quelqu’un de sensé, posé et intelligent, une telle personne ne peut pas ne pas être appréciée, n’est-ce pas ?

A bientôt.

O.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Jeu 9 Nov - 16:12

Nicola,

En fait, je ne suis pas sûr de continuer avec ton deuxième prénom. Je trouve ça encore plus étrange que t’appeler par des surnoms, mais tu remarqueras que j’ai quand même fait l’effort pour cette lettre.

Tu ne comprends pas les autres ? « Les autres » reste bien vague tout de même. Tu dois bien avoir des ami(e)s, ce qui est la preuve que tu comprends certaines personnes. Tu ne sais peut-être juste pas vraiment comment aborder les gens ? Enfin, peut-être que tu n’en as juste pas l’envie, je ne te juge pas, mais disons que ce qui est incompréhensible pour moi est le fait de ne pas aimer le contact avec les autres. Je vis pour ça de mon côté et il me semble impossible de ne pas passer plusieurs heures à parler par jour, et avec n’importe qui.
Je saurai donc que, si un jour je ne reçois plus de lettres de ta part, c’est que je t’ennuie. Info reçue à 100%, j’en prends note ! Perso, je vais t’avouer que l’ennui me fait peur alors je fais tout pour l’éviter. Il y a tellement de choses à faire pour ne pas s’ennuyer, tu ne trouves pas ? L’ennui est trop triste, j’espère que ça ne t’arrive pas trop souvent.

Tu sais ce qui me préoccupe le plus en faisant passer certaines de mes nouvelles par cet échange de lettres ? C’est que le courrier se perde et qu’il tombe entre d’autres mains. Je sais qui connait l’existence de mes écrits, vous n’êtes que quatre et je t’assure que je veux que ça reste ainsi. Je suis pour te faire lire d’autres choses mais comment être certain que cela ne sera pas lu par d’autres ? Non pas que je remette en doute ta parole, disons juste que ce genre d’échange ne reste pas très sûr. Enfin, tu as pu remarquer que j’ai quand même pris le risque avec cette lettre. Je t’ai joint avec mon parchemin une petite nouvelle. Pas bien énorme, juste une petite dizaine de parchemins (sûr que le hibou m’a maudit…) qui est bien sur le thème de l’humour. Enfin, en fait c’est plutôt une histoire sur une aventure qui devrait être du genre chevaleresque mais qui finit par être tout sauf ça. Quelque chose d’un peu déluré… et de différent de ce que tu as déjà lu. En espérant pouvoir t’en tirer ne serait-ce qu’un petit sourire.
Et pour info : oui, tu as raison, je suis têtu aussi, ou plutôt déterminé, mais je suis prêt à écouter les conseils, s’il y a.

Parfait. Au moins je suis prévenu que je peux me faire insulter par lettres (ahah). Tu as de la chance, je ne suis pas quelqu’un de susceptible et il en faut beaucoup pour me vexer alors n’hésite pas, s’il y a besoin de dire des choses qui te gênent, fais-toi plaisir ! Enfin, je ne suis pas un punchingball non plus mais on peut dire que je suis une sorte d’éponge. Ca envoie du rêve comme image hein ?! (rires)
Je me doutais que je ne te connaissais pas, tu as l’air d’avoir un sacré caractère (ce n’est pas un reproche) et d’avoir un bon franc-parler, je t’aurais forcément reconnu dans tes lettres. Enfin j’imagine, je ne suis peut-être pas si perspicace que je le pense. C’est même certain en réalité !
On part de zéro… Ok. Eh bien enchanté de faire ta connaissance chère inconnue, c’est un plaisir ! C’est comme si j’écrivais une nouvelle histoire en fait, héhé…

Sincèrement, je ne suis pas du genre à me dévaluer en temps normal. Bon, je n’ai pas non plus un égo surdimensionné, je ne me considère pas mieux qu’un autre, loin de là, mais crois-moi qu’en général je ne me montre pas si peu confiant. C’est juste que dans ce domaine, je n’ai pas l’impression d’avoir le contrôle, tu comprends ? Tu veux des friandises dès que je me dévalorise ? Une gourmande, je garde ça en tête ! Faudrait que je ne les mange pas avant de te les envoyer et, crois-moi, ça ce n’est pas gagné ! Oh tu peux te mettre à écrire aussi tu sais, je suis pour tenter de te lire aussi. Bon, quand je dis tenter, ce n’est pas que je ne crois pas en ton talent, c’est juste qu’il faudrait que j’arrive à me booster à lire autre chose que des magazines de sport… Ce qui est un problème, autant le dire. Crois-le ou non, même me relire moi-même ne m’emballe pas, c’est totalement incohérent, j’en suis conscient, mais c’est comme ça. Oui, tu pourrais très bien peindre, dessiner, sculpter… il y a tellement de choses ! As-tu déjà essayé l’une de ces activités ? Garder les choses en soi, ça ne doit pas être tous les jours faciles. Tu ne craques jamais ? Si c’est le cas, tu es bien courageuse ! Même si au fond, je te comprends, tout ce qui est émotions négative, je les garde pour moi aussi. Enfin bref, on ne parle pas de moi mais de toi. Qu’est-ce qui te gêne en te livrant aux autres ? Le jugement ? Parce qu’en soit, tu t’en fous, l’important est que tu fasses des choses qui te plaisent et que tu te sentes bien ainsi. C’est pour ça qu’on existe après tout !

Tu sais, je suis très content d’être né-moldu ! Connaître les films, les jeux vidéos, les voitures/motos/etc., les téléphones portables, tout ça tout ça, c’est hyper enrichissant et ça aide vachement contre l’ennui (petite note au passage, ahah). J’avoue que non, je n’ai jamais essayé les livres audios. Sauf si je peux compter mes parents et mes frères et sœurs comme tels, parce qu’en réalité ils n’en sont pas si loin. Franchement, je ne sais pas si je serais à fond dans ce genre de « lecture ». A essayer quand je rentrerai chez moi, je te dirai.
J’ai hésité quelques minutes en me demandant si je devrais te donner le nom de l’amie en question dont je t’ai parlé, mais après tout je me dis que je ne suis pas l’inconnu, et je n’ai rien à cacher. Il s’agit d’Alaska, je ne sais pas si tu la connais mais elle est une bonne alliée aussi dans cette passion secrète.

Oh… Ah ouais là tu m’impressionnes ! Réussir à voyager avec un livre d’histoire ou sur un sortilège… pfiou, difficile à imaginer pour moi, tu me cloue le bec ! Une vraie passionnée de lecture à ce que je vois, et c’est bien une chose que j’ai beaucoup de mal à comprendre.
Voler est une passion, évidemment ! Si tu aimes voler, tu aimes forcément le Quidditch… tu fais partie de l’équipe de ta maison ? Je ne te force pas à répondre mais ça fait un beau petit point en commun car j’ai l’impression d’être dans un autre monde quand je vole, c’est tellement vivifiant ! Aimes-tu le sport ? La musique ? Hum… tout le monde a des passions après tout.

Sensée et intelligente. Ne me dis pas que tu es une Serdaigle, ce serait trop simple ahah. Non pas que je dise que les trois autres maisons n’ont pas ces qualificatifs mais… disons que ça les caractérise bien moins ! La fin de ta lettre me faisait penser à une énigme. Bien que j’imagine que TU sois l’énigme, mais j’ai bien l’impression que tu parles tout comme. Tu m’intrigues, Secret Girl, et je crois bien que c’est ce que tu veux.

Bonne lecture et à bientôt !

O.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 851
Points : 3
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Dim 12 Nov - 19:25

Chère mademoiselle Beckett,

Compte tenu des circonstances actuelles, la direction de Poudlard a décidé de préparer l’ensemble des élèves à un éventuel futur conflit auquel nous aurions à faire face. En collaboration avec le ministère, nous avons décidé de nous intéresser à chacun d’entre nous afin de nous préparer au mieux à ce que nous aurons à affronter.

Nous avons appris au cours de nos recherches que vous disposiez d’un talent particulier que nous aimerions mettre à profit, c’est pourquoi nous vous convions le dimanche 12 novembre dans le bureau du directeur afin de pouvoir discuter de vos aptitudes.

Nous comptons sur votre présence qui nous parait indispensable.

Cordialement,

La direction de Poudlard


HRP : Voilà, voilà, vous êtes conviés à participer à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] si vous le souhaitez. Merci de bien vouloir nous préciser par MP si vous souhaitez ou ne souhaitez pas participer afin que nous puissions savoir combien de personnes participent et donc quand nous pouvons reposter. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Jeu 16 Nov - 17:07

Secret Girl,

Oui, je reviens à ce surnom, c’est plus fort que moi.
Ne t’en fais pas, je comprends bien que tu aies eu la tête ailleurs. J’ai l’impression que c’est le cas de beaucoup d’entre nous. Oui, j’y étais à la soirée d’Halloween. J’en ai déjà parlé à une amie qui est assez traumatisé par tout ça et je pense que c’était peut-être un peu trop tôt. Personnellement, je dois t’avouer que j’y suis allé pour avoir peur, c’est le but d’Halloween, donc je crois que dans ma tête j’y étais « préparé ». Je ne vais pas te mentir non plus, j’ai grave flippé mais il ne fallait pas non plus s’attendre à manger des barbes à papa au milieu de champs de fleurs avec des licornes qui sautent partout, tu vois ? Après, je suis d’accord, ça a été trop loin. Pour certains tout du moins, se voir « mourir » n’est pas la meilleure des expériences. Mais égoïstement, j’avoue que j’ai trouvé ça plutôt cool, avec du recul… oui vas-y, tu peux me prendre pour un taré, je te le permets !

J’avoue, je ne comprends plus trop. Tu as du mal à comprendre les gens mais tu arrives en même temps à les cerner… je suis perdu. Comment tu peux être aussi contradictoire ? Attention, ce n’est pas un jugement, disons juste que ça m’intrigue. Enfin, j’ai une première réponse sur ça : tu es une fille DONC tu es compliquée, c’est un fait, il faut que je m’y fasse (rires). Ne prend pas mal ce que je dis, je passe plus de temps à plaisanter ou raconter des conneries qu’autre chose… ne pas me prendre au sérieux est la première règle, j’espère que tu n’es pas du genre susceptible ahah.

Bon, je vais prendre le risque alors. Enfin, ne t’attend pas à ce que je t’envoie ce que j’écris tous les 3 ou 4 matins, j’aime bien garder des choses… secrètes, on va dire. Et puis j’écris sur impulsion donc je ne peux pas pondre ce que je veux quand je veux, juste pour le fun. Je veux que ça reste un plaisir. Et puis je n’aime pas me relire alors je sais qu’il y a de gros soucis dans mes nouvelles mais, tu sais, tant que j’aime écrire, je m’en fiche. Je suis content de voir que tu aimes lire ce que je t’envoie, c’est étrange mais en fait je préfère ne pas savoir qui me lit.

Bien, je ne suis pas pour la violence non plus donc on va dire qu’on a un point commun. Et pour le caractère fort… il en faut, au moins tu sais te faire respecter, j’imagine !

Je ne vais plus me dévaloriser, c’est décidé ! Je veux garder mes friandises pour moi, tu ne les auras pas ! Ahah. Tu sais, j’ai plutôt confiance en moi en temps normal. C’est juste un sujet que je maîtrise mal, c’est normal de douter n’est-ce pas ? J’ai l’impression d’être en cours tiens (rires). Ben ouais, je suis le mec cliché, que veux-tu ! J’aime le sport, surtout le sport à sensation, et du coup j’aime aussi beaucoup la vitesse. Tu dirais que c’est cliché aussi de te dire que j’aime tout ce qui est karting, moto (pour ce que je peux en faire… vivement les permis !) mais c’est comme ça, j’aime tout ce qui m’amène de l’adrénaline. Et donc les magazines en parlant, ça ne me déplait pas. Tant qu’il y a plus de photos que de blablas. Ahah, je plaisante, je ne suis pas un cas non plus. Je ne suis pas d’accord. Il ne faut pas simplement être capable de faire ressentir des émotions pour être un artiste. Il faut surtout éprouver beaucoup de plaisir à faire vivre ce qui nous passionne. C’est vrai que l’art c’est d’apporter du bonheur aux autres (c’est l’image que j’en ai), mais c’est impossible si le faire n’est pas quelque chose qui te prend aux tripes. Peu importe le domaine tu me diras, pas besoin que ce soit de l’art…

Assez parler de toi ? Tu rigoles, on parle plus de moi que de toi, et je trouverais intéressant d’en apprendre plus sur toi, même si je ne te connais pas. Après tout, une correspondance, c’est un échange… Tu peux me parler de choses que tu n’arrives pas à discuter avec d’autres. L’anonymat à ses avantages, non ?
Qu’y a-t-il de mal à exposer ses faiblesses ? Bon, en fait en l’écrivant je m’aperçois que je fais pareil. On se protège, chacun à notre façon. Toi tu essaies de ne pas montrer tes émotions, tu ne t’intéresses pas au jugement des autres, et de mon côté je tourne tout au second degré. Je pense que c’est difficile de cerner une personne à 100%. Tu crois connaître, ce n’est jamais vraiment le cas. Alors oui, je suis d’accord avec toi, garder ses faiblesses pour soit, ne pas baisser sa garde, c’est plutôt important. A chacun sa façon de faire.

Voir le monde des sorciers de nos yeux de nés-moldus est une chose enrichissante, je suis d’accord. On voit la beauté de chaque monde. Je ne vais pas parler du négatif, ça n’a aucun intérêt, mais tout ce qu’ils nous apportent. Tu sais quoi ?! Je pense qu’on a de la chance d’être né-moldu.

J’ai hésité à te donner le prénom de mon amie car je l’implique dans notre correspondance, tu comprends ? Je ne la rends pas anonyme. Tu la connais, elle te connait sûrement… Je ne sais pas, c’est une amie que je veux protéger des mauvaises personnes (Je ne dis pas que tu en es une !) alors ne pas la citer était la meilleure solution en premier temps. Tu vois ?

Exact. Tu es trop perspicace et intelligente pour moi, c’est certain (rires). C’est vrai que tu n’es pas obligée d’aimer le Quidditch parce que tu aimes voler… Mais quand même, ma déduction était bonne, j’en suis fier (ahah).
La musique. Ok, beaucoup de gens aiment la musique mais c’est toujours bon à savoir ! Est-ce que tu fais d’un instrument ? Mes passions ? Tu ne vas pas être déçue ! J’aime beaucoup de choses. Je ne dirai pas forcément que toutes sont des passions mais j’ai tellement besoin de m’occuper que j’aime découvrir de nouvelles activités. Je suis un grand fan de sport, pratiquement tous, et comme je te le disais, de tout ce qui permet de pousser mes limites. J’ai besoin de sensations fortes. J’aime beaucoup bricoler. Je ne suis pas forcément doué, mais j’aime ça, faire, défaire, ça m’amuse. Ah, et l’une de mes passions favorites : faire des blagues aux autres, et le petit plus c’est de le faire avec Jill. Tu vois, t’en sais déjà trop sur moi, je peux en savoir plus sur toi moi aussi ? T’as l’avantage d’être inconnue… moi je me livre et tu sais qui je suis, quel homme courageux je fais (rires).

Ben ouais, j’avoue qu’une Serdaigle dans l’équipe de Quidditch, ça m’aiderait vachement à savoir qui tu es, héhé. Surtout que le capitaine est l’un de mes amis alors il connaît, un minimum, ses joueurs. Mais bon, je ne vais pas me pencher sur une mauvaise piste. Et de toute façon je t’ai promis de ne pas enquêter, je vais laisser ton identité tranquille. (En vrai, à mes souvenirs, je crois qu’il y a trois filles que je ne connais pas dans l’équipe des aiglons… je crois).

Quand tu dis que l’humour n’est pas ton trait de caractère principal, tu veux dire que tu n’aimes pas l’humour chez les autres ou que, toi-même, tu n’as pas tendance à faire de l’humour ? C’est différent. Sincèrement, je ne sais pas comment tu fais… Je ne pourrais pas être épanoui sans rire, m’amuser, plaisanter. Je trouve ça même triste, mais c’est juste mon avis. Je ne sais pas faire autrement après tout. Comment peux-tu trouver de la joie à ton quotidien sans humour ? J’essaie juste de comprendre mais tu n’es pas obligée de répondre, je me rends compte que cette question peut être un peu intime. Et je ne veux pas juger, loin de là.
En tout cas, je suis ravi de voir que ma nouvelle t’a fait sourire ! C’est hyper jouissif pour moi (ahah) ! Nan plus sérieusement, ça me fait plaisir. Si ça t’a permis de t’évader un peu, d’oublier des moments difficiles, j’en suis content. Tu sais, si tu as besoin de parler de choses difficiles, justement, je te le redis : profite de l’anonymat, parler à un inconnu peut faire du bien.

Bonne journée !

O.

PS : Ne t’en fais pas pour la « froideur » que tu as pensé mettre dans ta lettre. Je la comprends, je commence à te cerner et je n’en suis pas vexé. Tu ne me dois rien et tant que tu continues de m’écrire, je prendrai avec plaisir la façon dont tu le fais. Tu vois… toi aussi tu écris avec tes émotions du moment. Je dis ça… je ne dis rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Jeu 23 Nov - 16:03


Chère inconnue,

Pour être un minimum franc, c’est vrai que l’événement d’Halloween ne m’a pas traumatisé personnellement car j’ai pu contacter que ça a été plutôt « soft » de notre côté. Mais quand je vois ce que certains de mes potes ont vécu… ou surtout ma sœur, je t’avoue que je suis un peu en rogne d’avoir été séparé d’elle. Mais bon, je ne compte pas faire une psychanalyse sur ça, le mieux est de passer à autre chose, ce qui me convient à merveille ! Même si je comprends que tu puisses t’interroger sur beaucoup de choses. Sur leurs intentions après ce qu’on a vécu l’année dernière… mais pourquoi ne pas tenter d’oublier plutôt que de rester sur des choses négatives ? Dis-toi que ce n’était qu’un cauchemar.

En bref, les relations avec les autres, c’est pas ton fort. Après, on a chacun nos trucs, si toi tu ne te sens pas à l’aise avec ça, ce n’est pas forcément grave. Sauf si tu éprouves un manque. Mais, et c’est juste mon avis, je pense que c’est compliqué de ne pas interagir avec les autres, t’as besoin de ça pour vivre pleinement. Seul… ben c’est chiant ! L’être humain n’est pas si complexe, il l’est si tu te poses trop de questions au sujet des gens mais si tu les prends comme ils viennent, en ne gardant principalement que le positif, tu verras que ce n’est pas si complexe, justement. Faut juste pas se prendre la tête. La relation fonctionne : tant mieux. Vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde : tant pis. Mais avoue qu’on a tous besoin de l’autre. Après tout, à ce que je peux comprendre, tu n’es pas une vraie grande solitaire, pas une ermite… donc, les relations humaines t’importent. La preuve avec notre échange de lettres, non ? (rires) Bon, si ça saoule, si t’as l’impression que je te fais la morale ou que j’essaie de t’analyser (ce qui n’est pas le cas !), dis-le moi, je ne veux pas me montrer lourd. Je le suis suffisamment en vrai, et je l’assume en plus ahah !
Ah, et entre nous… ton image avec la cuisine m’a bien amusé, et m’a surtout donné envie de manger ce super gâteau. Essaie ce genre de recette hein, je serai le premier à la goûter (ange).

Me parler de risque me tente, c’est certain, mais j’écris moins en ce moment. Avec les matchs de Quidditch à préparer, les entraînements et les devoirs qu’on nous donne pour préparer les BUSEs, je n’ai pas l’inspiration pour autre chose. Mais ça peut me prendre à n’importe quel moment. Je t’en renverrai un jour… peut-être, rien n’est jamais acquis, n’est-ce pas ? Héhé.
Tu apprendras que je ne rigole pas quand on parle de bouffe, il faudrait vraiment que tu trouves la parfaite faille pour que j’ai la mauvaise idée de t’envoyer des friandises. Après, je peux t’envoyer les papiers de ceux que j’ai mangés, si ça te tente ? Ah, ma bonté me perdra !

Cette recherche d’adrénaline… Ben, t’expliquer pourquoi m’est impossible. Je ne peux pas mettre de mots sur ce besoin. J’aime ça. J’aime ressentir cette excitation quand je fais quelque chose de risqué, d’interdit ou de dangereux. J’adore ça, c’est comme ça, y a pas d’autres explications. C’est un ressenti.

Moi j’ai l’impression que l’on parle trop de moi et pas assez de toi. Surtout que toi tu pourrais plus utiliser tout ce que je te dis contre moi. De mon côté… c’est comme une discussion sur internet avec un inconnu, tu vois le genre ?
Ce qui te pousse à m’en parler est clair : l’anonymat. Et je te rassure, je ne me suis pas mis en tête de découvrir ton identité, car si c’était le cas, j’aurais fait appel à ma super détective de sœur et à nous deux on t’aurait déjà démasquée, mouahaha. Mais ce n’était pas dans mes projets, ne t’inquiète pas. Ah et aussi, tes lettres sont en sécurité, ne t’en fais pas. Profites-en, je peux être le genre de confident qui ne jugera en rien ce que tu as à avouer. Enfin, confident est un bien grand mot mais tu vois le concept. Je pense que si je devais écrire à quelqu’un en étant anonyme, y aurait plein de choses que j’aurais à dire… C’est vrai, on ne peut jamais être sûr à 100% mais ça c’est un risque à prendre. Crois-moi, tu ne risques rien. Mais après je ne t’oblige à rien, juste que je peux être un moyen de vider ton sac. Une sorte de punchingball verbale. Vas-y éclate-toi, j’ai l’habitude en ce moment d’avoir ce genre de rôle !

Désolé mais je ne suis pas d’accord. Il n’y a pas de lien entre le vrai humour et la méchanceté. Le sarcasme est une chose, mais ce n’est pas du tout de l’humour. Et attention, l’humour n’est pas la moquerie. Bon, j’avoue que perso je suis un peu moqueur mais il y a des façons de l’utiliser. Je ne veux pas ma lancer des fleurs mais je suis un grand fan d’humour, je l’utilise tout le temps, et crois-moi je ne suis pas méchant pour deux sous. La méchanceté s’inspire d’incompréhension, de quelque chose que je ne comprends pas moi-même. Tout comme la haine. Ok, y a des personnes que je n’apprécie pas, qui m’insupportent mais… souvent c’est parce qu’ils sont vraiment méchants. Et pas drôles du tout, je peux te l’assurer ! Enfin bref, je m’égare. Tout ce que je peux te dire c’est que l’humour est une sacrée bonne échappatoire, une manière de souffler, de ne pas dramatiser. Je te le conseille (rires).
Je ne te crois pas. « Je ne cherche pas de joie dans mon quotidien. » C’est impossible. Il est où ton épanouissement sans ressentir de la joie ? Comment tu arrives à te lever tous les matins ? C’est incompréhensible ! Désolé mais je ne comprends pas.
Oh, devoir me tuer… ce serait con quand même, je n’ai pas prévu cette fin dramatique suite à l’échange de courriers.
Bien, si tu ne veux pas confier des choses trop intimes, déchaîne-toi sur les passions et tout et tout, je ne suis pas difficile tu peux me parler de ce que tu veux héhé.

Oui je pourrais demander à Allen pour les personnes composant son équipe mais je ne le ferai pas. Déjà parce que rien ne me garantit que tu es dans l’équipe, et comme je te le disais plus tôt : je n’ai pas prévu de découvrir ton identité. Je te fais surtout marcher. Même pas une fille ? Tu serais vachement assidu(e?) pour mettre les « e » à la fin de tes accords pour me tromper. Ce serait sacrément tordu quand même, ahah. Mais soit… En vrai, peu importe.
Eh bien voilà, j’en sais un peu plus sur Secret Girl (oui parce que je suis certain que t’es une nana…), sur ce qu’elle aime. La gourmandise, je m’en doutais un peu. La neige ? Intéressant, y a plein de trucs super cool et amusants à faire quand il neige, pas juste à regarder. Mais tu es du genre à aimer le calme, à ce que je vois. C’est impossible que tu sois une griffonne… elles sont toutes archi speed ahah.

Qu’est-ce qu’on s’en fiche d’être ou non des artistes ? Le plus important, c’est d’accepter qui on est et de tout faire pour arriver à notre propre bonheur. Tu peux me trouver chiant à insister là-dessus mais j’en suis grave convaincu !

Passe une bonne journée !

A bientôt.

O.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Mar 5 Déc - 22:32


Secret Girl,

Je comprends tout à fait que cette soirée ait fait un rappel avec ce qu’il s’est passé l’année dernière, ou d’autres souvenirs d’ailleurs. J’ai une facilité à passer à autre chose, je l’avoue, mais je m’y oblige surtout. Ce qui m’a le plus touché sur cette soirée, c’est plus ce que ça a déclenché sur ma sœur et d’autres proches, par sur moi. Enfin, difficile à expliquer par lettre. Sincèrement, ma sœur a eu un peu de mal à mettre cette soirée derrière elle. Elle a « vécu » des choses qui l’ont choquée et c’est sûrement ce qui me fait le plus réagir. Après, je ne veux pas parler en son nom, ce qui est certain c’est que je ne la laisserai plus vivre aucun événement sans moi. Je me le promets !

On a tous des personnes dans notre entourage qui sont notre « faiblesse ». Il ne faut pas voir ça de façon négative, c’est juste que certaines ont un impact plus important que d’autres, et c’est tout à fait normal. C’est même primordial ! J’espère que cette personne t’apporte beaucoup, ça compte. Sincèrement, je ne suis pas du genre à abandonner alors je te mentirais si je te disais d’arrêter si une relation ne fonctionne pas. C’est un peu lâche, il faut l’avouer, mais je pense qu’il ne faut pas rester là-dessus. Pas se faire du mal. Bon… plus facile à dire qu’à faire quand ça concerne une personne qui t’est chère, je le sais. Mais par contre, si ce n’est qu’une personne « comme ça », pourquoi s’embêter ? Tout dépend de ce qui t’importe. Faut profiter, vivre le moment avec les autres quand ça se présente, ne prendre que le bon côté des choses… « Carpe Diem » !
Tu as ton avis sur le fait d’avoir besoin de l’autre ou non, j’ai le mien. Tu pourrais vivre toute seule, en autarcie, loin de tout ? Après, je ne juge pas, chacun a sa façon de voir. Je mourrais d’ennui personnellement tout seul. Tu as toujours des piliers, des proches qui nous font avancer, qui nous aident à progresser, à nous dépasser. Mais bon, c’est en fonction de nos vies qu’on peut avoir telle ou telle opinion. Je viens d’une grande famille, je ne sais pas ce que veut dire le mot « solitude ».
En fait, ce n’est pas tellement le fait de « parler » avec l’autre, comme par notre correspondance, mais le fait d’être en face de quelqu’un et d’avoir des interactions, non ? Je ne joue pas au psy hein (rires), je trouve intéressant de tenter de te comprendre. Evidemment que tu es blessée par ceux qui te sont le plus proches, mais ce sont ceux qui t’apportent aussi le plus de joie, et c’est considérable face à la douleur, alors pourquoi s’en priver au risquer de souffrir un peu ? A chacun sa réponse…

Si cet échange peut un peu te soulager et te faire du bien, j’en suis bien content ! Et c’est sincère, même sans savoir qui tu es. Ne t’en fais pas, je ne suis pas du genre à faire attention à des détails. La froideur des mots, la sécheresse… ça ne me touche pas, tu écris comme tu le veux, je ne juge pas. J’espère que ce moment compliqué se passe et que ça va. Tout du moins que ça va mieux, c’est tout ce que je peux te souhaiter.
Ce n’est rien, oublie l’histoire du punchingball, petit moment d’égarement mais je travaille sur moi pour arranger les choses avec quelqu’un qui m’est proche justement. Pas toujours facile les interactions sociales, comme tu dis, mais les efforts priment toujours. Enfin j’espère. Bref, ne m’en veux pas mais tu sais qui je suis et je ne me sens pas de parler de quelque chose de trop personnel, désolé. Pas contre toi mais c’est une protection que j’aime garder, et puis en vrai je tente de gérer la situation alors pas besoin d’épiloguer, il y a des super périodes, et des moins bonnes, c’est comme ça, ce n’est pas pour autant qu’il faut arrêter de profiter.

Promis, tu ne crains rien du tout avec tes lettres, je les garde en lieu sûr et je ne vois pas qui pourrait venir les prendre. Ne t’en fais pas. Et puis je partage mon dortoir avec Perrin et j’ai une confiance absolue en lui, il ne fouillera pas dans mes affaires. Tout ce que tu m’écris reste entre nous, tu as ma parole très chère inconnue !

Tu fais nuit blanche ? Tu ne dors pas la nuit ? Tu dois avoir des tas de choses en tête, et pas des bonnes, pour ne pas trouver de joie à vivre tes journées. Tu te lèves pour apprendre ? Ah oui, là je confirme, on est vraiment deux opposés (rires). Mais bon, je t’avouerais que je me surprends à écrire autant à quelqu’un que je ne connais pas… Donc on doit avoir quelques points en commun quand même. Evidemment que ça m’arrive d’être triste, je ne suis pas un robot (Dommage… ahah !), mais disons que je m’interdits de laisser ça prendre le dessus. Peut-être parce que j’ai eu la chance de ne pas vivre de choses difficiles et de pouvoir le faire. Même dans mon malheur j’ai toujours réussi à voir une sorte de « bon côté », si on peut dire ça. Assez difficile à expliquer… Je pense que j’ai une technique infaillible, mais que le jour où elle flanchera, je serai dans la merde. Espérons juste que ça n’arrive jamais ! Je ferai tout pour en tout cas ahah. Mais franchement, ne plus ressentir aucune joie : non, jamais. Je regarde mes proches, ma sœur, ma famille, et je me dis que j’ai de la chance, je ne peux pas être triste, réellement triste.

Vengeance terrible si je t’envoie des papiers de chocolats vides ? Tu serais que je serais prêt à tester, juste pour voir à quoi ressemble ta vengeance… Mouahaha. Ou pas, je me tâte, mais tu apprendras que j’adore faire des farces… A bon entendeur !

Totalement ! Le Quidditch m’apporte de l’adrénaline, je me pousse à bout, j’aime bien le danger alors j’en profite. Pas tout le temps mais j’aime ressentir cette genre d’angoisse qui te prend au trippe mais qui te donne encore plus de puissance. C’est bizarre, je sais, mais j’adore ça ! Très bien, nos entraînements se passent très bien, l’équipe est géniale, j’en suis vraiment content !

Insensée, non. Peut-être que l’humour ne te manque pas parce que tu n’y es pas forcément sensible. Je ne sais pas. Je t’avoue que j’ai du mal à imaginer mes journées sans rire une bonne partie du temps.

Je trouve ça cool de juste aimer la neige, sans forcément y voir quelque chose de grandiose. C’est un plaisir simple, on en a tous besoin. Donc je comprends, tu apprécies la neige, peut-être qu’on va bientôt en avoir ! Les passions ça va ça vient, tu peux en développer une demain, dans deux mois, dans trois ans… peut-être que dans ta prochaine lettre tu auras trouvé quelque chose qui te change les idées. Ou pas. Mais ça peut arriver sans que tu ne le voies venir.

Etre speed n’est pas forcément une caractéristique des Gryffondor mais j’avoue que pour la plupart, c’est le cas. Par exemple dans l’équipe de Quidditch, beaucoup sont speed, ou dans ceux que je connais au sein de la maison. Après, c’est peut-être le hasard. Ahah, à croire que tu me mets comme grand stéréotype des griffons, on va dire que je prends ça pour un compliment !
Naïf… Ouais, je prends. Je le sais mais je m’en fous, je préfère ça que me méfier de tout et tout le monde. No problem, tu peux te permettre la franchise, je suis naïf mais pas susceptible, t’inquiète !

Passe une bonne journée et à bientôt !

O.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Mer 3 Jan - 21:35

Le 22 décembre
Secret Girl,

Désolé pour ce long temps de réponse. Les dernières semaines avant les vacances ont été intenses entre les cours et le Quidditch (entre autres) puis le bal et enfin le début des vacances… Je n’ai pas d’excuses valables mais ne pense pas que t’écrire m’ennuyer. Je suis chez mes parents et je profite d’être debout tôt pour répondre aux lettres que j’ai malheureusement délaissées à Poudlard. Encore désolé. Je reprends ta lettre, je ne loupe rien, ‘manquerait plus que ça ! (rires)

Quand tu me demandes dans quel groupe était ma sœur à la soirée d’Halloween, tu veux dire « avec qui » ? Si c’est ça, elle était avec Daniela, Jayden et Casey (bon les deux derniers je t’avoue que j’ai repris le mot qu’elle m’avait envoyé pour m’en parler car je ne m’en souvenais pas). A ce qu’elle m’a dit, aucun d’entre eux n’a apprécié l’aventure, étrange n’est-ce pas ?! Ahah, ok j’arrête d’en rire, ce n’est pas drôle… Mais autant ne pas se faire du mal tout seul hein !
J’ai eu de la chance de mon côté, il ne m’est rien arrivé pendant la soirée. A part se faire courser par de la viande fraîche mais à côté de tout le monde, c’était carrément soft. Enfin, comme je te le disais, il faut passer à autre chose, ne prendre que les choses positives de la suite. C’est ce qu’il y a de mieux à faire.

Je ne peux pas t’apporter de vraie réponse à la question du « Pourquoi devons-nous forcément avoir quelqu’un dans notre entourage qui soit notre faiblesse ? ». C’est comme ça, c’est sûrement ce qui fait qu’on est humain. Je sais pas, je pense qu’il n’y a pas forcément d’explication à tout, juste du ressenti. Si une personne compte vraiment pour toi, je pense que tu peux être prêt à souffrir pour elle. Je sais, ce n’est pas très joyeux, mais l’attachement c’est ça, ce n’est malheureusement pas que positif et c’est en étant proche des gens qu’ils peuvent nous blesser. Après, je ne suis pas un pro dans l’analyse du comportement humain, peut-être un peu trop désinvolte pour ça, mais je pense que c’est un truc dans le genre. Si l’autre abandonne ? Ben… tu le retiens, tu fais en sorte qu’il ne parte pas. S’il compte, tu feras tout pour ne jamais le lâcher. Enfin, ça c’est mon propre avis, et crois-moi la sagesse ce n’est pas vraiment mon fort. Mais par contre, je n’abandonnerai jamais quelqu’un d’important, quitte à mettre mon égo de côté… Chacun sa façon de faire. Sinon, si c’est trop dur à encaisser, ben arrête. L’important est de ne pas trop se prendre la tête non plus, surtout si les efforts sont malheureusement à sens unique !

S’il faut être crédule pour vivre chaque moment sans penser à la suite, je garde en tête que le Carpe Diem est une devise qui me va bien. Je la conseille, après tout on ne sait jamais ce qu’il nous arrivera demain.

Yep, on est une fratrie de six, autant dire que je ne me suis jamais, vraiment jamais, retrouvé seul. Ce qui me va bien. J’ai trois sœurs en tout et deux frères, j’ai été bercé dans les cris et la folie (rires). Et toi, ta famille ?

Bien sûr, l’anonymat ça aide. Je me doute que je dirais certaines choses différemment, ou j’en dirais plus, si tu ne savais pas qui j’étais. Logique. Par contre, tu m’as fait trop rire ! Mais genre, vraiment trop rire. Psychologue ? Sérieux ? Ce serait la fin du monde ouais, en vrai je suis mauvais car je ne pense qu’au positif, qu’au rire et l’amusement… laisse tomber le psy objectif (rires). Mais bon, vas-y, je peux faire une exception pour toi (ange).

Je vois qu’on a en commun le côté « punchingball ». Pas très cool ce point commun, ahah ! Je ne dirai pas qu’on s’est « servi » de moi ainsi, disons juste que ça a été une facilité pour la personne en question de m’en vouloir et de le faire savoir. Attention, j’ai clairement des torts, mais bon, c’est une autre histoire. Et, oui, c’est une personne proche. C’est bien pour ça que c’est si difficile. Et aussi la raison pour laquelle j’ai déjà fait en sorte d’arranger les choses, juste avant le bal. J’avais besoin de son pardon, de lui parler et de voir de nouveau quelque chose de positif dans ses réactions. Bref, je parle un peu trop mais comme je te disais avant, quand une personne compte, je suis prêt à beaucoup pour ne pas la lâcher.
Ta situation, à toi, avec la fameuse personne, ça s’est arrangé ? Je l’espère vraiment !

Es-tu resté à Poudlard pour les vacances ? J’espère que tu arrives à mieux dormir et à te reposer.
Oui, je pense qu’on a des points en commun. Qui n’en a pas ? (Ok, c’est nul…) Ouep, espérons que ma technique fonctionne, on verra dans le temps. Et j’espère que toi tu arriveras à laisser les autres entrer dans ton cercle très fermé. C’est dommage, car de ce que je connais de toi, même si ce n’est qu’une petite partie, me montre que tu es quelqu’un qui mérite d’être approchée. Et je le pense vraiment. Après… je dis ça je ne dis rien… (sifflote).

Oh si, c’est un défi ! Fais attention, mes farces peuvent être majestueuses quand elles arrivent par hibou, tu ne seras pas déçue si tu en fais les frais un jour… alors, tu me mets au défi ?!

Yes, le match va approcher à grand pas après le retour à Poudlard. Prêt… Je ne sais pas, mais disons que je crois en l’équipe et à nos chances de gagner. Nos entraînements sont bons, j’ai confiance en chaque joueur, et je veux m’amuser. Donc ça va le faire !
Et après, tu auras la neige pour toi !!!! Enfin, je ne sais pas toi mais chez nous il neige, un peu… Tu dois être aux anges si c’est le cas pour toi aussi !

Ah ben merci, c’est un vrai compliment que de dire que Gryffondor me va bien, cette maison compte pour moi !

Passe de bonnes fêtes !


O.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Mar 13 Fév - 21:18

Le 3 janvier

Chère Inconnue,

Bon, là encore je me suis loupé sur le temps de réponse. On va dire qu’à force tu n’es plus surprise. J’ai profité de ne pas être à Poudlard pour faire plein de choses, alors du coup c’est en revenant à l’école que je réponds aux lettres. Ok, pas très logique, mais c’est le fait de répondre qui compte hein ahah !
Le bal de Noël c’était carrément l’éclat’ ! Je me suis vraiment amusé, sérieusement. Il voulait qu’on profite de l’expérience, j’en ai profité, ça changeait un peu quoi. Et toi ça a été ? Tu l’as bien vécu ? Dis-moi que oui sinon je vais encore avoir l’impression d’être un grand taré (rires). Les vacances, génial ! Là encore je m’éclate ! Et toi, ça s’est passé comment ? Pas dur de reprendre les cours ? Moi si… je crois que j’ai encore plus de mal qu’avant à me concentrer, ça craint parce que de base, c’était pas l’extase tu vois, héhé.

Beaucoup avait vécu une sorte de cauchemar pour Halloween, espérons juste que ça ne revienne pas à la charge pour le bien-être de tous. Perso, je l’ai pris au second degré mais je comprends totalement que ce ne soit pas le cas de tous. Enfin tu vous quoi… De la « viande fraîche » c’était tout simplement des cadavres un peu défraîchis qui sortaient tout droit d’une grande chambre froide, comme s’ils allaient se faire becter par des cannibales. Adorables…

J’espère que depuis ma dernière lettre les choses s’arrangent de côté. Avec la personne dont tu as l’air de parler… Si je comprends bien, ce qui n’était pas gagné non plus, je ne suis pas très doué pour lire entre les lignes. Ne baisse pas les bras !

Une enfant unique. C’est sûr que sur ce point, on est à l’opposé, et c’est clair que de mon côté je ne pourrai jamais comprendre ce que tu as vécu là-dessus. Comme j’imagine que tu as dû mal à voir ce qu’est de venir d’une famille nombreuse. Perso c’est ce qui fait que j’ai tant besoin de gens autour de moi. Je pense. Enfin ça joue ! Je conçois bien que tu aies besoin de tes moments à toi, dans les grandes familles c’est vite compliqué.

Ok, je suis pour, si je commence à te psychanalyser, t’es dans la merde. Ca peut m’amuser, c’est clair, mais je sais que je ferai fausse route, parce que juste avec des mots il me semble que c’est impossible de connaître quelqu’un, de le comprendre. Je te verrai, par tes gestes et tout et tout, ce serait sûrement différent, mais là… Tout peut être relu, appréhendé et tout, c’est différent. Attention, je ne dis pas ça pour connaître ton identité hein, c’est juste un constat. Donc ne crains rien, je ne jouerai pas les psy. Y a une nana qui est là pour ça maintenant, ahah. Tu sais d’ailleurs que grâce à ma dernière aventure où je me suis fait chopper, je dois faire une sorte d’exposé sur elle. Je l’ai su dès le retour à Poudlard, merci la rentrée ! Bref, je vais trouver un moyen de m’en amuser…

J’avoue, pas super comme point commun d’être le punching-ball de quelqu’un. Je suis sûr qu’on en a d’autres hein, sinon ça craint (rires). Oui, je pense que les choses se sont arrangées de mon côté. Enfin disons qu’elles sont en bonne voie et je fais tout pour qu’elles le restent. J’espère que pour toi ça va aller de mieux en mieux aussi ! Que vous allez réussir à vous comprendre, j’ai l’impression que c’est ce qu’il y a de plus compliqué en fait. Courage, ça va le faire !

Tu ne vois pas l’intérêt de créer des liens sociaux ? Ben, c’est simple, pour partager tout et n’importe quoi. C’est beaucoup plus enrichissant de ne pas vivre les choses seul, enfin c’est mon point de vue mais sans le partage, c’est difficile d’avancer nan ? Ca ne peine pas d’être souvent seule ? De ne pas pouvoir parler de ce qui t’anime, de trouver quelqu’un qui a certaines pensées comme les tiennes, de créer des liens ? Je ne veux pas te juger mais pour moi c’est inimaginable ! Vraiment, je le redis : c’est dommage. Je suis sûr que tu mérites d’être bien entourée et que les gens te connaissent, c’est sincère, ne crois pas que je me force ou que je mens en disant ça.

Mais non ne te méfie pas de moi, je suis un ange… l’ange de l’école, ça te va ?! (ange, justement).

Bon courage pour cette première semaine de cours et pour tout le reste !

A bientôt.

O.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Mar 6 Mar - 22:41

Le 3 février,
Chère inconnue,

Ok, ça me va, on se répond quand on peut et on ne s’excuse pas à chaque fois. Je suis pour !

Ce n’est pas tellement que je trouve les idées de notre directeur bonnes, c’est juste que dès l’instant que je m’amuse, je me dis qu’il n’y a pas de raison que je critique. Mais bon, j’ai une certaine facilité à ne pas rester fixer sur des choses, à me prendre la tête, alors c’est plutôt facile en fait. C’est vrai que c’était perturbant de se retrouver dans le corps de quelqu’un d’autre mais c’était drôle aussi, quelque chose qui change et dont on devrait se souvenir : « se retrouver à la place de l’autre »… Après, chacun le vit différemment, tout dépend aussi dans quel corps on s’est retrouvé je pense. Est-ce que tu as su qui était dans ton corps ? Moi je n’en ai aucune idée et je crois que c’est mieux en fait. J’espère que ton amie n’a pas trop morflé avec ce changement de corps. Il faut le prendre avec désinvolture, enfin c’est mon avis, je sais que je suis un peu spécial (rires). Désolé pour toi, j’espère que tu as réussi à poursuivre ce moment agréable par la suite.

L’ambiance devait être beaucoup plus calme à Noël à Poudlard, je comprends maintenant que tu te sois sentie bien. Ressourçant nan ? Pour moi aussi ça l’a été, mais de façon totalement différente de la tienne. Tous mes frères et sœurs étaient là, mes parents étaient aux anges, comme nous. Dur de repartir mais de bons souvenirs.
Exact, je passe les BUSEs cette année… Ca va vite arriver, on verra ce que ça donnera. Je ne te pose pas la question à savoir si tu passes quelque chose cette année, j’imagine que tu ne me répondras pas ?

Je suis content de voir que les choses se sont « améliorées » pour toi, même si tu ne veux pas utiliser ce mot. J’espère que ça va durer et que ça va être de mieux en mieux, sincèrement ! Ne t’inquiète pas, ça ne sert à rien. Tant que tu ne lâches rien concernant cette personne, ça ne s’arrêtera pas du jour au lendemain, pas tant que tu n’abandonneras pas.
Oui, de mon côté ça s’est arrangé, et je vais tout faire pour que ça continue.
Parfait, on oublie le fait d’être un punching-ball, soyons maintenant le boost pour nos proches, c’est vachement plus valorisant quand même, nan ? (rires)

Je ne raconte pas les aventures perso dans mes nouvelles, ce serait un peu narcissique quand même, ahah. Je préfère laisser mon esprit divaguer. D’ailleurs, j’ai commencé un nouveau truc… Mais je ne suis pas trop satisfait pour le moment, on verra. Pour ma dernière aventure (ou mésaventure), je vais taire ce qu’elle était, j’ai pris cher (rires). Mais je me suis fait chopper et du coup on m’a demandé un exposé sur l’apprentie psy. Jusqu’à ce que ce soit « optimal », donc je ne sais pas jusqu’à quand. Et je ne sais pas si je devrais présenter ça à l’oral, pour le moment on me demande de le rédiger… je suis ravi ! Ca va que la fille est sympa, ça rend les choses moins chiantes. C’est intéressant mais tout écrire est ennuyant. Mais bon, j’assume, ce ne sera sûrement pas la dernière héhé…
Je ne sais pas si je vais me rendre à ces séances, je ne pense pas, j’en fais déjà un peu malgré moi en la voyant pour mon devoir donc je pense que ça me suffit hein. Et toi, tu penses à t’y rendre ?

Effectivement, nous sommes très différents concernant le rapport aux autres. Je le redis, je ne veux pas te juger, mais j’ai du mal à le comprendre. Comme l’inverse est vrai. Je ne vois pas les liens avec les autres comme douloureux, mais plutôt comme apportant du bonheur. Parfois il y a certaines souffrances mais s’il y a blessure c’est qu’il y a attachement et donc que tu vis pleinement les choses, que tu cherches à être heureux. C’est juste mon avis, je ne cherche pas à t’imposer mon opinion. J’espère encore que retrouver une bonne relation avec cette personne te montrera que le contact humain est important, au quotidien.

Passe une bonne soirée !

O.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2134
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   Mar 27 Mar - 22:22

Le 27 février,
Chère inconnue,

Pas faux, plutôt perturbant de voir son corps faire sa vie sans qu’on soit dedans… Bon je t’avoue avoir été occupé à autre chose plutôt qu’à faire attention à mon vrai corps mais c’est vrai que c’était chelou. Tu as su qui était dans ton corps toi ? Et le corps dans lequel toi tu étais, la personne le savait ?
Je comprends, perdre le contrôle c’est loin d’être ton truc, t’as l’air de tout maîtriser. Mais parfois, faut un peu se laisser aller nan ? Ok, là c’était différent pour cette soirée mais en général ça fait du bien parfois, crois-moi.
Mince, c’est dommage que le moment agréable dont tu parles ne se soit pas poursuivi après cette petite aventure. J’espère que depuis vous avez pu repasser du temps ensemble. Et c’est aussi vraiment dommage pour ton amie qui a dû se rappeler de mauvais souvenirs. Ce genre d’expérience n’est jamais bonne pour tout le monde, j’en suis désolé pour elle. J’espère, là aussi, que ça va mieux pour elle.

Sincèrement, absolument pas. Je ne regrette pas du tout d’être sorcier, même si toute ma famille est moldue, à part Jill. Au contraire, c’est une force, et on partage beaucoup de choses avec eux, c’est enrichissant des deux côtés. On n’est pas des monstres, ils n’en sont pas non plus intéressants, disons qu’on a un « don » dans la sorcellerie et qu’eux en ont un dans un tas d’autres domaines ! Voilà comment je vois les choses. Et puis avoir Jill pour comprendre ce que je ressens, je pense que ça change tout. On se raconte tout, et avec toute notre famille aussi d’ailleurs, alors en bref, non, jamais je ne regretterai. Plus que de la curiosité, pourquoi cette question ?

Pas d’examens cette année, tu es une chanceuse ! Ne t’en fais pas, je ne cherche plus depuis longtemps à savoir qui tu es, je profite juste de l’échange. Quoiqu’il en soit, profite de cette année sans examens, je ne sais pas quand tu auras les BUSEs ou les ASPICs mais tout ce que je peux te dire c’est que ça prend grave la tête (rires). Enfin pour quelqu’un comme moi qui ne suis pas le plus studieux de l’école… Bon, joker hein !

Tu as raison, autant rester positive, tant que tout se passe bien avec la personne en question, il faut en profiter. Eh oui, nous avons quand même des points communs en creusant un peu ! Même si notre façon de voir les autres est totalement différente, mais quelque part c’est ce qui est bien, partager ses opinions. Tu sais, si l’envie te prend de me parler de tes douleurs, n’hésite pas, là encore l’anonymat aide, personne ne tombera sur ces lettres tu peux me faire confiance.
Ah… Si la personne en face de toi n’est pas plus ouverte aux relations humaines que toi, j’avoue que vous êtes mal barrés ! Ok, je plaisante, à ne pas prendre au premier degré ! Mais, évidemment, ça ne doit pas aider. Le plus important est de se dire les choses, nan ? J’espère sincèrement que ça va le faire pour vous !

Possible. Mes mésaventures (enfin aventures personnellement !) feraient peut-être de bonnes nouvelles mais je ne cherche pas à les raconter. Sincèrement, je préfère inventer. Parler de moi ne m’intéresse pas, même si parfois ça pourrait faire de bonnes histoires comiques ! Mais nan, je ne suis pas à l’aise dans ce domaine. Et concernant ma dernière mésaventure qui me vaut un magnifique exposé avec la jolie assistante psy, je serai presque à me tâter pour retenter le truc… Pour ça, j’aurais besoin d’y embarquer une de mes amies, alors à voir. Oui, je sais, je ne suis pas un exemple, je plaide coupable ! Je suis peut-être naïf et je crois peut-être trop en les autres mais je compte sur toi pour ne rien dire de tous ces aveux… J’ai parfois l’impression d’être moi aussi dans l’anonymat, ce qui n’est pas le cas en fait (rires).
En tout cas, merci beaucoup pour tes encouragements pour le devoir imposé et les BUSEs, ça va le faire, héhé.

Nan, ce n’est pas une grande surprise, je me doute bien que tu n’aimes pas parler de toi. Et encore moins à une adulte qui est là dans le seul but de t’écouter. Mais, franchement, elle est vraiment sympa. Attentive, de bons conseils il semblerait, alors si un jour tu as vraiment besoin de parler à quelqu’un qui a l’air d’être réellement là pour les autres, je te la conseille. Après, perso, je ne m’y risquerai pas non plus, mais ça, ça dépend des personnalités.

Bonne nuit à toi !

O.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: real talk ◈ Casey   

Revenir en haut Aller en bas
 
real talk ◈ Casey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Gestion du Personnage :: 
Les Boîtes aux Lettres
-
Sauter vers: