AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2109
Points : 35
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 14:59


“On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.”
Que se passait-il ? Pourquoi toute cette agitation ? Pourquoi ces cris, ces hurlements même, cette atmosphère si pesante ? Megan était à peine sortie de la bibliothèque en compagnie de Matrim qu’elle se retrouvait en plein milieu du chaos. La simple situation aurait pu la faire fondre en larmes mais c’était loin d’être le moment ! Elle ne savait pas ce qu’elle devait faire, où elle devait aller, qui elle devait suivre. Elle devait juste fuir, non ?! L’aiglonne n’eut pas le temps de se poser trop longtemps la question que deux Mangemorts la séparèrent de son camarade. Les larmes aux yeux, elle ne comprenait rien et était totalement tétanisée. Elle n’arrivait même pas à bouger alors qu’elle voyait le Poufsouffle s’éloigner alors qu’on lui faisait descendre les marches. Elle tremblait. Où étaient Tasha, Elliot, Edward, Perrin… Allen ? Et… les nés-moldus ? Où étaient-ils ? Tous ? Ce fut quand elle arriva au niveau du hall qu’elle remarqua l’étendue des dégâts. Une salle de bal en pleine destruction, des gens qui couraient partout et… des blessés ? Des larmes coulaient sur sa joue alors qu’elle se sentait prise d’une crise de panique. Ce fut à ce moment précis qu’elle se mit à courir à l’extérieur, comme une perdue (enfin comme…), ne sachant pas vraiment où elle allait ni ce qu’elle devait faire. Elle pleurait toutes les larmes de son corps, animé par un tremblement incontrôlable et suffocant. Elle sursautait au moindre bruit, passant plusieurs minutes à trouver un coin pour se cacher, pétrifiée de peur.

Megan ne put dire combien de temps elle resta là à sangloter, entendant le bruit des battements de son cœur dans ses oreilles et ayant de plus en plus de mal à respirer. Elle se concentrait comme jamais pour ne pas céder à la panique, et à sa maladie, mais se retrouver seule, là tout de suite, n’avait rien de bien rassurant. D’un coup, elle entendit un bruit sourd. Des cris s’élevèrent. Une brèche avait été créée dans le dôme. Une brèche… Une partie d’elle ne voulait pas fuir, elle se devait de retrouver ses proches avant mais, sincèrement, elle se doutait bien que son état les handicaperait plus qu’il ne les aiderait. Alors elle se remit à courir comme si la mort la coursait. Etrange sensation, croyez-moi.
La brèche se dessinait devant elle. Des élèves, des profs, des… gens étaient là mais elle ne regardait rien, totalement désorientée et ayant l’impression qu’elle pourrait juste retrouver son père de l’autre côté.

Elle passa. Le bonheur et la sécurité ne s’y trouvèrent pas. Elle avait couru encore pendant quelques secondes jusqu’à se stopper net en apercevant une silhouette qu’elle reconnaîtrait entre mille. Elle était partagée entre le soulagement de le voir là et la tristesse de la fin de leur dernier moment ensemble. De ce qu’elle avait pu remarquer par la suite, de ce qu’elle ressentait et qui la brisait encore plus. Tremblante et totalement effrayée, elle s’approcha quand même de cette personne qui la rassurait tout de même. « A… Allen ? » Demanda-t-elle larmoyante alors qu’elle entendit un bruit terrifiant qui la fit sursauter non loin d’eux. Sans réfléchir, elle attrapa le bras du garçon et se remit à courir, sans même savoir où elle allait. « Il ne faut pas rester là… » Etait-il seul ? Elle n’en avait aucune idée mais c’était du pure réflexe, elle était animée par la peur, essentiellement, alors il ne fallait pas trop lui en demander non plus ! Qu’allait-il se passer pour elle, pour eux ? Elle le saurait bien vite…


--------------------------------------------------------

1 & 2 : Plus de bruit, un silence très pesant mais au moins il n’y a personne. Megan continua de s’éloigner d’un pas décidé (et apeuré).
3 & 4 : Il y avait de quoi s’inquiéter ! Des Mangemorts se pointent à quelques pas d'eux et Megan est attrapée : direction le Ministère, au plus grand désarroi de l’aiglonne ! Mais où est Allen ?
5 & 6 : Il y avait effectivement quelqu’un, mais rien d’aussi flippant que des Mangemorts. Des Aurors, semble-t-il, et apparemment c’est direction un endroit sécurisé pour Megan. Qu’en sera-t-il d’Allen ?

AVENGEDINCHAINS





Dernière édition par Megan A. Euston le Mar 18 Juil - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4601
Points : 31
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 15:00

Le membre 'Megan A. Euston' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 297
Points : 22
Crédit : (c)moi (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Hunter

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 15:58

La soirée était vraiment plus que sympa….c’était trop beau pour être vrai ! Shaelyn et moi passions un si bon moment qu’il fallait bien que quelque chose vienne foutre en l’air la soirée. Les bruits nous avaient poussés à sortir de la salle commune, méfiants et avec la baguette magique serrée dans le poing. Il ne nous fallut pas longtemps pour comprendre qu’une nouvelle attaque était en train d’avoir lieu… Le soir du bal ! Shaelyn avait pensé à Narcissa tandis que j’avais déjà presque entamé une course pour retrouver Allia. Même si cette idée ne m’enchantait pas vraiment, nous avions tout de suite convenu de nous séparer et d’aller les retrouver avant de se rejoindre quelque part. Au moment de serrer la main de Shaelyn, je ne me doutais pas que je n’étais pas prêt de la revoir et que nos chemins s’étaient séparés pour le reste de la soirée, voire même plus….

Dans un état second, j’avais réussi à demander à un élève de m’expliquer vaguement ce qui se passait et, la malchance me poursuivant, j’étais incapable de mettre la main sur Allia malgré tous mes efforts. Je passais en vitesse dans plusieurs couloirs, priant pour trouver ma sœur et gardant Shaelyn à l’esprit pendant tout ce temps … L’horreur recommençait ! Le danger était de nouveau présent et je ne voyais pas que faire d’autre à part espérer plus que de raison que mes proches soient en sécurité. Edward aussi devait se promener quelque part dans le château. Les explications avaient mentionnées une brèche dans le dôme de protection de Poudlard et quelques élèves semblaient s’y diriger bien que je n’étais pas en état de me rendre compte de ce qui se passait réellement. Réalisant à peine les combats qui se déroulaient autour de moi, je pris le chemin de l’ouverture en ayant tout sauf l’idée de fuir sans Allia. L’idée de partir était vraiment tentante, extraordinaire et je ne demandais qu’à ce que l’année cesse mais à l’heure actuelle, je cherchais Allia. Curieusement, l’endroit de l’ouverture de la brèche (que j’avais atteint sans trop de problème) était calme….trop calme à mon goût, je sentais une tension angoissante qui ne me disait rien qui vaille. Que faire une fois dehors ?!! Et si Allia était déjà sortie ? Si quelqu’un l’avait amenée à l’extérieur ? Je ne savais pas quoi faire….

La voix de quelqu’un non loin de moi me fit presque peur, mais je réalisais vite qu’il s’agissait du visage qui avait occupé une bonne partie de mes pensées pendant le petit temps de soirée que j’avais passé avec Shae’. Megan….elle était au beau milieu de la forêt, seule et visiblement incapable de savoir réellement ce qu’il fallait faire. J’étais dans le même cas même si mes yeux cherchaient automatiquement Allia. Sans réfléchir, j’ouvris la bouche pour lui dire : « Tu es toute seule… » et en disant ça, je manquais de mourir sur place en pensant que Shaelyn était désormais toute seule également. Est-ce que se séparer avait été une bonne idée, finalement ? J’en doutais fortement mais n’eus pas le temps d’y réfléchir plus qu’un bruit se fit entendre et nous poussa à courir. Il n’y avait pas d’autre solution ! Nous serions arrêtés si c’était des Mangemorts… Peut-être qu’ils arrêtaient tous les élèves essayant de sortir…
Tout se passa assez vite, je sentis la main de Megan lâcher mon bras par la force des choses et ne réalisais pas bien ce qui se passa ensuite…


1 – 4 : Le temps de me retourner, Megan n’est plus à côté de moi et un sort siffle à côté de mon oreille, me poussant à continuer ma course. J’appelle une fois Megan à voix basse avant d’arrêter, sentant une présence pas loin de moi. Je ne vois pas d’autre solution que de continuer à fuir.
2 – 6 : Je comprends soudainement ce qui vient de se passer. Comme je le craignais, des Mangemorts nous arrêtent. L’un d’entre eux vient de m’attraper par le bras et me faire tomber au sol. Où est Megan ?! Je ne la vois pas à côté du groupe de Mangemorts qui se rapproche de moi ?!! Je vais bien sortir de Poudlard… sans Allia, sans Edward… sans Megan…direction le Ministère !
3 – 5 : Ma course s’arrête net ! Je comprends vite qu’il ne s’agit pas de Mangemorts, mais d’une aide extérieure. Est-ce qu’ils ont aidé Allia ? Est-ce que Megan est avec eux ? Au pas de course, je suis les gens qui semblent être des Aurors.


Dernière édition par Allen Rivers le Mar 18 Juil - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4601
Points : 31
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 15:58

Le membre 'Allen Rivers' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7890-amelia-j-o-connel-may-we-met-again#178644http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7966-amelia-j-connel-liens#178672http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7967-amelia-j-o-connel-fiche-de-rp#178673http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7968-amelia-j-o-connel-boite-aux-lettres#178674http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7969-amelia-j-o-connel-courrier-express#178675

Arrivé(e) le : 25/05/2017
Parchemins rédigés : 24
Points : 5
Crédit : gramunion
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Nope

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 17:25





On n'échappe à rien, pas même à ses fuites

La lune était haute dans le ciel, elle éclairait de sa faible lumière que le soleil caché au niveau de cette partie de la Terre lui renvoyait. Ce soir de juin aurait pu être comme tous les autres : les nées-moldus se seraient endormis, allongés sur les couchettes sales et froides du cachots tandis que dans les étages, les élèves bien nés doraient eux paisiblement, non-loin du crépitement rassurant des flammes de la cheminée. Mais voilà, cette nuit-là rien ne se passa comme d'habitude. Et alors que certains étaient conviés à un bal de fin d'année, Amélia avait décidé de se coucher tôt pour reprendre des forces, histoire de ne pas inquiéter son père moldu quand elle rentrerait chez elle pendant les vacances.

Elle s'était endormie rapidement et elle avait été emportée dans un sommeil agréable malheureusement, à Poudlard, rien n'était jamais calme très longtemps et des cris, des hurlements, des explosions la réveillèrent en sursaut. Manquant de s'ouvrir la tête contre le mur humide au passage, elle se releva difficilement, l'esprit encore embrouillé. Ce fut avec horreur que ses yeux découvrirent l'état des pièces environnantes. Les portes étaient arrachées de leurs gonds, les murs étaient troués par endroit et le sol était éclaboussé de sang.

Mais que c'était-il passé ici ? Blackman avait-il finalement décidé d'en finir avec les sang-de-bourbes et les avait-il exterminés ?

Le cerveau d'Amélia était comme en panne et la seule chose sensé que l'ancienne serdaigle réussit à faire fut de courir. Elle courut le plus rapidement possible, gravissant les marches, sautant pas dessus des débris ou bien des corps, elle ne savait même pas ! Dans sa course folle, elle manqua plusieurs fois de se prendre des murs à cause des larmes qui lui striaient le visage et qui l'empêchaient de voir clairement. Elle continua d'avancer à cette vitesse jusqu'aux grilles du parc du château où elle remarqua que le dôme de protection n'était plus qu'un mauvais souvenir. Elle jeta un dernier regard à son école et elle s'enfuit. Laissant sûrement sûrement quelques-uns de ses camarades à l'agonie. Pour la première fois de sa vie, elle avait été lâche et face à la honte qui lui bloquait la poitrine, ses larmes redoublèrent.

Amélia traversa le village de pré-au-lard sans même sans rendre compte. Plus rien n'avait d'importance, elle voulait juste partir le plus loin possible des barbares qui la tenaient prisonnières depuis des mois. Soudain, alors qu'elle dévalait un chemin de campagne, un bruit sourd se fit entendre. Redoublant de vigilance, la blonde reprit sa course tout en jetant des coups d'oeil derrière elle, pour s'assurer que personne ne la suivait. Alors qu'elle regardait une énième fois vers l'arrière, elle fonça droit dans quelque chose ou plutôt quelqu'un. Elle étouffa un cri tandis qu'elle tombait violemment sur son postérieur.

" Allen !" Constata-t-elle dès qu'elle eut reconnu le visage de celui-ci. "Je..."

Les sanglots recommencèrent et elle fut incapable de formuler une phrase correcte. Après s'être relevée, elle épousseta ses vêtements avant de sécher ses larmes.

" Qu'est-ce qui se passe ? Je... Je comprends rien !"

Elle avait besoin d'explication mais, pour l'heure, elle le savait, ils ne devaient pas rester là !

"Il ne faut pas qu'on traîne !"

Comment pouvait-elle maintenant avoir du sang-froid alors qu'il y avait une demi-seconde, elle pleurait toutes les larmes de son corps ? Amélia était un mystère qui avait attrapé la main de son ancien protecteur pour le tirer derrière elle. La course folle reprit et bientôt, ils arrivèrent au niveau d'un court d'eau. La jeune fille décida de reprendre son souffle ici, sinon, elle risquait de mourir sur place.
code by Chocolate cookie




Spoiler:
 


Dernière édition par Amélia J. O'Connel le Mar 18 Juil - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4601
Points : 31
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 17:29

Le membre 'Amélia J. O'Connel' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 297
Points : 22
Crédit : (c)moi (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Hunter

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 17:49

Bien sûr qu’il s’agissait d’un cauchemar… Perdre Megan aussi facilement en plein milieu d’une forêt n’était franchement pas quelque chose que je voulais mettre dans mes plans, mais c’était trop tard, je passais la grille de Poudlard à toute allure, espérant la retrouver plus loin ou même qu’elle se soit cachée quelque part. Dans le même temps, je pensais à ce que j’allais bien pouvoir dire à ma mère si j’arrivais à ficher le camp d’ici. Clairement, si je n’étais pas mort de la main des Mangemorts, je le serai des mains de ma mère qui me tuerait d’avoir laissé Allia derrière moi. Avais-je vraiment d’autres choix ? Ma décision finale avait été de partir avec Megan mais nos chemins s’étaient séparés, à mon grand désarroi. Même si le moment n’était pas venu pour penser à ça, je me disais que j’avais envie de la serrer contre moi et de continuer à fuir. Y’avait-il meilleure façon de fuir que de fuir avec une jolie blonde ?

Dans d’autres circonstances, la situation mêlée à mon fond de pensée aurait pu me faire rire ; là tout était bien différent et je crus d’abord me cogner violemment contre un Mangemort… Ma course s’arrêtait donc là ? En réalité, il s’agissait d’une petite blonde… Ma première pensée fut de me dire que j’avais retrouvé Megan et que nous avions une bonne étoile … Mais il s’agissait d’une autre petite blonde : Amélia. Surpris de la trouver là, je baissais les yeux sur elle et la relevais aussitôt en lui attrapant les deux mains. Visiblement, elle était dans le même état second que moi et réalisa bien vite l’urgence de la situation. Instinctivement, je l’approchais de moi et hochais la tête quand elle me fit comprendre qu’il ne fallait pas trainer. Nous avions d’ailleurs trop trainé ! L’heure n’était pas à la conversation, bien au contraire !

Une chance pour moi, je n’étais pas fatigué par la course que je venais de faire après la perte de Megan…. Psychologiquement, c’était une autre histoire ! Je m’en voulais à mort de l’avoir perdue de vue aussi facilement et je préférais éviter de penser à ce qui avait bien pu lui arriver. Allia, Shaelyn et Edward avaient hanté toutes mes pensées depuis que j’avais réalisé qu’il se passait un truc, et Megan avait rejoint les rangs… Pourvu qu’elle ne soit pas entre les mains de Mangemorts… L’idée me soulevait le cœur ! En attendant, je poursuivais ma petite route en serrant la main d’Amélia que je venais d’attraper, n’ayant pas la moindre idée d’où nous nous dirigions. Mon instinct me disait que nous n’avions pas beaucoup de chances d’arriver au bout sans encombres mais il fallait continuer. Je la regardais en coin, serrant sa main pour continuer à l’inciter à avancer et tentais de dire quelque chose d’une voix la plus basse possible pour être rassurant en voyant ses larmes, pas sûr que cela fonctionne. « Pleure pas… on continue comme ça, okay ? Si jamais il se passe un truc, si je ne suis plus avec toi continue de courir aussi vite, d’acc ? Ne regarde pas en arrière. » Mais dans mon for intérieur, je savais que nous étions encore et toujours pris en chasse ! L’enfer sur terre.



2 – 3 – 5 : Et j’applique le conseil que j’ai formulé à Amélia : je ne regarde pas en arrière et je cours, sans jamais m’arrêter ! Cela semble fonctionner car personne ne nous a foncé dessus mais je suis sûr que nous ne sommes pas tranquilles. Le cours d’eau est dépassé maintenant, il faut courir à découvert…..
1 – 6 : Le bruit que j’entends est celui de quelqu’un qui transplane. C’est un Mangemort, il ne nous lâchera pas tant qu’il ne nous aura pas attrapé et il a d’ailleurs réussi à m’avoir. La course s’arrête, mais Amélia doit continuer à courir ! C’est impératif, elle va y arriver, elle le doit !
4 : Une main se referme sur mon bras et je tente un instant de me défendre pour fuir et rester avec Amélia, la voix de l’homme me fait comprendre qu’il n’est pas là pour m’attraper mais qu’il fait partie des Aurors qui mettent les élèves à l’abri. Je me retourne pour appeler Amélia qui a déjà disparu de mon champ de vision….Aurait-elle écouté ce que je venais de lui dire ou se cache-t-elle ?


Dernière édition par Allen Rivers le Mar 18 Juil - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4601
Points : 31
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 17:49

Le membre 'Allen Rivers' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7890-amelia-j-o-connel-may-we-met-again#178644http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7966-amelia-j-connel-liens#178672http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7967-amelia-j-o-connel-fiche-de-rp#178673http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7968-amelia-j-o-connel-boite-aux-lettres#178674http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7969-amelia-j-o-connel-courrier-express#178675

Arrivé(e) le : 25/05/2017
Parchemins rédigés : 24
Points : 5
Crédit : gramunion
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Nope

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 18:44





On n'échappe à rien, pas même à ses fuites

Assise au bord de l'eau qui dévalait la pente de cette colline, Amélia regardait le soleil se lever doucement à l'horizon tandis qu'elle reprenait son souffle. Elle n'avait jamais été très douée pour les pratiques sportives et malheureusement, aujourd'hui c'était un véritable problème qui pourrait causer sa perte. Comment aurait-elle pu se douter le matin même que sa vie déjà catastrophique pourrait devenir pire ? Les larmes coulaient sur ses joues blanchâtres mais heureusement, Allen était là et ses paroles réconfortantes firent du bien à la bonde. Elle hocha la tête, pour lui signifier qu'elle avait compris et elle se releva pour reprendre leur course effrénée.

Ensembles, ils se remirent à courir, plus vite que tout à l'heure, toujours plus vite. Parfois, le silence de la forêt se retrouvait troublé par des bruits de craquements qui effrayaient l'ancienne serdaigle mais, elle avait promis silencieusement à son ami de ne pas se retrouner alors, quand tout à coup elle n'entendit plus la respiration du serdaigle à ses côtés, elle avait continué de pleurer en courant. Les cris reconnaissables d'Allen parvinrent à ses oreilles et elle ne put continuer. Elle se laissa tomber sur le sol, les yeux rouges et la respiration lourde.

" Allen ! " Cria-t-elle dans un dernier soupir désespéré avant de tomber dans le sommeil au pied d'un arbre.

A son réveil, tout lui revint en mémoire, la frappant violemment de toutes parts. Allen, sa fuite, son abandon, sa lâcheté. Tout lui revenait et ses yeux se remplirent pour l'énième fois d'eau. Quand ce cauchemar se finirait-il ? Elle voulait juste serrer ses amis et son père dans ses bras. Elle voulait juste reprendre une vie normale loin de tous ces mangemorts de malheur. Malheureusement, aucun de ses souhaits n'allaient se réaliser si elle restait planté là !

Revigorée, elle mit en place les derniers conseils que son ami lui avait prodigués et elle se remit à courir aussi vite qu'elle put, sans jamais se retourner.
code by Chocolate cookie



Spoiler:
 


Dernière édition par Amélia J. O'Connel le Mar 18 Juil - 18:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4601
Points : 31
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: “On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]   Mar 18 Juil - 18:44

Le membre 'Amélia J. O'Connel' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
“On n’échappe à rien, pas même à ses fuites.” [Allen&Megan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Pré-au-Lard :: 
Au-delà de Pré-au-Lard
-
Sauter vers: