AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peut être faut-il nouer des liens ? Ft Victoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7987-declan-gardner-oakenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7991-declan-gardner-oaken-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7992-declan-gardner-oaken-fiche-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7993-declan-gardner-oaken-je-lis-du-papierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7994-declan-gardner-oaken-je-lis-des-petits-papiers

Arrivé(e) le : 17/06/2017
Parchemins rédigés : 35
Points : 0
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Peut être faut-il nouer des liens ? Ft Victoire   Dim 2 Juil - 17:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ft. Victoire Gardner-Oaken
Mai 2023
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Peut être faut-il renouer des liens ?
De retour du dîner, Declan s’était installé dans la salle commune de Gryffondor avec d’autres cinquièmes années pour réviser leur BUSE. Il y avait les stressés et ceux un peu plus sereins, Declan faisait partie de ses derniers. Seulement deux matières sur toutes celles évaluées l’inquiètent. En effet, plutôt fort dans les sujets pratiques, il a tendance à ramer dans les matières purement théoriques comme l’histoire de la magie et l’astronomie. Pas mal d’autres élèves étaient dans ce cas-là, donc c’est pourquoi ils se faisaient plusieurs fois par semaine ces séances de révisions. Plongé dans ses manuels et dans ses notes gribouillées sur des bouts de parchemins, il tentait de faire rentrer ce flot d’informations dans son crâne. Les rares fois où il prenait la parole, c’était pour aider un de ses compagnons.

Les heures défilaient et le groupe se réduisait petit à petit. Certains partaient se coucher et d’autres abandonnaient tout simplement les révisions pour la soirée. Declan était toujours concentré, relisant chaque paragraphe plusieurs fois pour les mémoriser. Il soupirait de temps en temps, à quoi tout ça allait bien pouvoir lui servir. Il avait déjà entendu des histoires magiques et pourtant, il avait l’impression de tout redécouvrir en lisant toutes ces lignes. Il commençait à se faire tard, la majorité des élèves de Gryffondor avaient déjà rejoint leurs dortoirs. Il y avait encore deux personnes en train de jouer aux échecs magiques et encore un autre groupe en train de discuter autour de la cheminée qui faisait encore rayonner sa chaleur dans la pièce. Declan n’avait pas encore envie d’abandonner et il lui restait encore tellement de travail à faire. Beaucoup de dates à apprendre et de détails à retenir.

Declan était désormais le dernier élève de son groupe de travail, le dernier à le quitter était parti depuis un certain temps déjà. Son travail était devenu inefficace, il n’arrivait plus à mémoriser la moindre information. Il referma le livre dans un bruit sourd et posa sa tête sur la couverture de ce dernier. Il était fatigué et il avait besoin de dormir, il allait devoir recommencer le soir d’après. En relevant la tête, il constata que la salle commune était désormais vide. Enfin, presque vide, sa sœur Victoire était assise dans un des fauteuils rouges. Cela faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas adressé la parole et à part ce qu’il pouvait observer, il n’avait aucune nouvelle. Et vu le contexte actuel, se rapprocher entre frère et sœur n’est pas du luxe. Il attrapa ses affaires et alla s’installer dans un fauteuil des fauteuils voisin de Victoire. Après quelques secondes de silence, il le brisa.

« Salut Victoire. Je sais qu’on n’a pas l’habitude de discuter, mais à la vue des évènements, je veux m’assurer que tu vas bien. »



Dernière édition par Declan Gardner-Oaken le Lun 3 Juil - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Peut être faut-il nouer des liens ? Ft Victoire   Dim 2 Juil - 18:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Declan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Victoire
Peut-être faut-il nouer des liens ?

Le meilleur moment de la journée était celui qui sonnait la fin des cours et qui me permettait d’aller faire mon petit tour dans le parc, avant de manger en deux temps trois mouvement dans la Grande Salle. Le parc était souvent désert et me correspondait beaucoup plus que l’intérieur du château… le seul hic être la présence de bestioles à l’orée de la forêt, mais je les évitais sans trop de problèmes, préférant rôder aux alentours du lac. L’année scolaire que nous vivions n’avait rien d’une année classique et j’avais un peu de mal à m’y faire bien que je restais fidèle à moi-même. L’idée de ne pas rentrer à la maison était plus que jouissive, me concernant et je souhaitais que Blackman perdure uniquement pour ça ! Pour pouvoir rester ici le plus longtemps possible et éviter Plymouth ! Quelques années me séparaient de ma majorité et même si c’était quelque peu ridicule d’avoir ça en tête, je ne cessais d’y penser et d’espérer pouvoir vivre une vie loin de ma famille. Mon ressentiment était trop profond et m’empêchait beaucoup de choses… y compris les liens avec les gens, le sentiment de confiance et plein d’autres choses encore. Je faisais beaucoup d’efforts au quotidien pour paraître relativement normale, mais je rencontrais souvent quelques difficultés dans les relations sociales. Mon cas n’était pas désespéré pour autant : j’avais raison et personne ne pouvait me contredire là-dessus.

Voyant le couvre-feu approcher, je grimpais les étages pour rejoindre la salle commune qui était bondée en première partie de soirée. Une plaie ! Je récupérais le livre sur la vie d’un directeur célèbre (Albus Dumbledore) raconté par une journaliste que j’avais commencé avant de m’installer dans un fauteuil libre de la salle commune. Je lançais un regard noir à quelques filles de première qui me jetèrent un coup d’œil et ne décrochais pas les yeux de mon bouquin jusqu’à entendre une voix relativement familière s’élever près de moi. Declan, aucun doute possible ! Je me foutais royalement de mon frère et de ce qu’il pouvait faire, mais je ne pouvais pas le renier comme frère : je pouvais reconnaître sa voix dans le noir et je ne savais pas si c’était une bonne ou une mauvaise nouvelle… Depuis combien de temps s’était-il installé près de moi ?

Je relevais les yeux vers lui, haussant légèrement un sourcil tout en lui lançant un regard soupçonneux. Je manquais de peu de me retourner pour voir s’il n’y avait pas derrière moi l’un de ses copains en position pour se moquer de moi dès que je prendrais la parole… Declan n’était évidemment pas ce genre de personne mais qui pouvait vraiment savoir ?! J’étais méfiante, de tout et pour tout ! Le contexte actuel me donnait d’ailleurs raison, ce qui n’était pas pour me déplaire. Ma première idée fut de l’envoyer promener en beauté en lui disant : « L’infirmerie est au troisième étage, tu dois avoir beaucoup de fièvre pour venir me dire ça ! Je ne t’ai pas sonné les cloches espèce d’imbécile avoir va rejoindre ta troupe de crétins » mais je préférais rester neutre et me taire, inspirant un peu d’air avant de pincer les lèvres, pose mon livre sur mes genoux en glissant un doigt à la page où j’en étais arrivée. Il fallait que je fasse un effort exceptionnel, non ? Il me semblait que c’était le cas bien que je n’avais rien à lui dire en particulier. Declan ne méritait pas que je l’agresse gratuitement, il ne cherchait pas le conflit, n’avait rien dit de mal (au contraire) … « J’allais bien jusqu’à ce que tu me coupes dans ma lecture à un passage intéressant…. Nan j’blague euh…. Tu veux vraiment savoir si je vais bien ? » Il me mettait mal à l’aise, l’idiot !! « Est-ce qu’il y a une raison pour que ça n’aille pas ? » Il allait me sortir la présence de Blackman et tout le reste mais j’avais l’impression de ne pas être concernée. Comment, par Merlin, allais-je pouvoir tenir une conversation avec Declan ? Comment ?! Je n’avais pas ce souci avec Isidore mais mon frère… Je fermais ensuite la bouche, attendant de voir ce qu’il allait me dire, mais je n’avais aucune échappatoire, il n’y avait plus personne dans la salle commune ni prétexte évident pour me défiler….






(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7987-declan-gardner-oakenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7991-declan-gardner-oaken-mes-amis-mes-amours-mes-emmerdeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7992-declan-gardner-oaken-fiche-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7993-declan-gardner-oaken-je-lis-du-papierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7994-declan-gardner-oaken-je-lis-des-petits-papiers

Arrivé(e) le : 17/06/2017
Parchemins rédigés : 35
Points : 0
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Peut être faut-il nouer des liens ? Ft Victoire   Jeu 6 Juil - 18:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ft. Victoire Gardner-Oaken
Mai 2023
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Peut être faut-il renouer des liens ?
Declan esquissa un sourire à la réponse de Victoire. Elle avait dû formuler plusieurs phrases dans sa tête avant d’arriver à une réponse qui ne se voulait pas trop piquante. En réalité, Declan avait une petite idée sur l’état mental de sa sœur. Même si avec les examens se rapprochant à grande vitesse, il ne pouvait plus y être aussi attentif qu’avant. L’ambiance actuelle de l’école ne lui permettait pas de rentrer voir sa famille et rien au monde ne pouvait la rendre plus heureuse. Il voulait juste s’assurer qu’il n’y avait pas d’autre chose qu’il n’était pas capable de voir, mais il ne voulait pas la déranger non plus. Mais visiblement, c’était trop tard pour ça. Le griffon s’installa plus confortablement dans son fauteuil et observa les flammes de la cheminée avant de reposer les yeux sur sa sœur et de prendre la parole.

« J’imagine que le fait d’être bloquée ici à cause de Blackmann ne te dérange pas le moins du monde. Je dois bien avouer que je ne vais pas m’en plaindre non plus. Mais c’est bien le seul avantage que je trouve à cette situation. Avec toutes ces révisions pour cet exam de fin d’année, il m’arrive de ne plus penser à tout ça. Et ça m’inquiète un peu, j’ai l’impression que ça devient normal » Il fit le geste avec ses deux doigts pour imager des guillemets autour du mot normal. Il ne le faisait jamais et normalement ce mouvement l’énerve au plus haut point.

Il observa le livre que sa sœur tenait entre ses mains. On pouvait admirer l’illustration en mouvement d’Albus Dumbledore, ancien directeur de Poudlard. Il l’avait parcouru lui aussi, ils n’avaient rien à envier à leur époque qui était bien plus sombre qu’aujourd’hui. Et ils avaient réussi à surmonter deux grandes guerres de la magie. Alors pourquoi ne pourraient-ils pas de libérer de l’occupation de Blackman.

« C’était pas joyeux à son époque non plus hein ? Mais bon, ils ont réussi à s’en sortir. C’est ce qui me permet de garder espoir. Notre situation ne restera pas comme ça éternellement » dit-il avec un mouvement de tête en direction de l’ouvrage. Il marqua une pause.

« Je sais qu’entre nous, ça n’a jamais été facile, comme avec tout le reste de la famille. Mais sache que si t’as besoin de quelque chose, n’hésites pas à me le dire. » D’ordinaire, il n’aura pas eu honte de ses paroles, il aimait aider les gens. Mais là, il s’agissait de Victoire et c’était bien différent. Il se préparait à la réponse très certainement relevée dont il allait écoper.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Peut être faut-il nouer des liens ? Ft Victoire   Dim 9 Juil - 19:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Declan
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Victoire
Peut-être faut-il nouer des liens ?

Pourquoi sa présence me rendait-elle mal à l’aise ? J’avais pourtant l’habitude de voir sa tronche depuis ma plus tendre enfance, non ? Tout cela venait peut-être du fait que Declan n’avait pas l’habitude d’agir ainsi et de se préoccuper de moi… Peut-être le faisait-il, mais jamais à haute voix et, de mon côté, j’en faisais toujours de même, le captant d’un simple regard de temps à autre mais c’était tout. L’heure était peut-être venue de faire un effort avec le membre de la famille qui me dérangeait le moins….celui en qui j’avais sûrement le plus confiance même si c’était un bien grand mot. Declan ignorait très certainement le fond de ma pensée….et moi, je me voyais déjà mourir sur place à l’idée de le lui révéler. Dire quelque chose de gentil ? Prendre soin de lui et être adorable ? Cela ne me ressemblait pas et j’en étais curieusement incapable même si j’étais consciente que les choses seraient beaucoup plus faciles pour moi… Le livre sur les genoux, j’écoutais Declan reprendre la parole après ma tentative ratée et ses premières paroles me firent sourire intérieurement… Je m’arrangeais néanmoins pour ne pas le montrer : « Tu vas te vexer et faire une crise si je te dis que ça ne me dérange pas mais qu’en plus, j’aimerais que ça dure tout l’été ? » Je haussais les épaules avant de l’imiter et regarder les flammes tout en ajoutant : « Tu as visé juste en tout cas… Tu crois que les parents essaieraient de nous récupérer s’ils le pouvaient ? » Pour moi, la réponse était claire : non. Ni ma mère, ni mon père ne ferait cet effort… Je me trompais peut-être, mais je ne doutais pas de ce que j’avançais. Espérant passer pour une sœur un minimum concernée, je lui posais une question dont j’avais déjà la réponse, peut-être obtiendrai-je quelques informations supplémentaires : « Tu révises pour les BUSE ? » Declan était en cinquième année et je me demandais encore comment les cinquièmes faisaient pour bosser leurs exams dans un tel climat. Personnellement, je n’étais pas gênée par la situation… peut-être parce que je n’avais pas d’amis en bas…

Declan fit un commentaire sur le livre que j’étais en train de lire sur Dumbledore et je passais une main sur la couverture avant de l’écouter reprendre la parole aussi vite pour un tout autre sujet. Y’avait-il un rapport avec Dumbledore ? Je pensais que seules les filles étaient capables de passer du coq à l’âne et j’eus presque envie de le souligner à Declan pour me moquer gentiment de lui. C’était une mauvaise idée et je me braquais légèrement à l’entente de ses paroles. La perspective d’un rapprochement, d’une discussion sur la famille, sur les liens de parenté et tout ce qui allait avec l’horripilait. Je ne maîtrisais rien, je n’avais pas passé de réels bons moments en famille et je ne voyais pas comment cela pouvait changer. Je décidais de commenter d’abord ce qu’il m’avait dit sur Dumbledore en disant : « Ils ont gagné avec de lourdes pertes au bout du compte… Je suis d’accord, notre situation ne restera pas comme elle est, qu’est-ce qu’on fait si ça devient pire ? Si on doit rentrer et qu’on ne peut plus mettre les pieds à Poudlard ? » Declan ne s’en doutait pas, mais l’idée m’angoissait comme jamais ! Je me voyais déjà retourner à l’internat moldu et je ne demandais que ça… si Poudlard fermait ses portes. Le moment fut ensuite venu de parler de la famille et je me demandais, pendant un instant, s’il n’était pas mieux de ne pas revenir sur ce que venait de me dire Declan… Puis, finalement, je fis preuve d’honnêteté en lui disant : « Qu’est-ce que tu vas faire si j’ai besoin de quelque chose ? Cette famille n’a pas de raison d’être, tu ne vas pas dire le contraire, si ? » Je n’avais aucune raison de lui dire ça….aucune ! Il ne disait toujours rien de mal et ne cherchait pas la petite bête, mais parler de la famille était quelque chose qui m’angoissait, qui me dérangeait et les circonstances actuelles de Poudlard me mettaient encore plus en rogne vis-à-vis de ma famille. J’étais toute seule…Declan était tout seul aussi… Qui se souciait de nous ? Je n’avais pas de lettres ni de nouvelles…







(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peut être faut-il nouer des liens ? Ft Victoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Boîte à RPs :: 
La Boîte à RPs
-
Sauter vers: