AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 430
Points : 2
Crédit : (c)me (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Dim 11 Juin - 12:20

Allen

Shaelyn
Wherever we are, our friends make our world.

Il était totalement exclu pour moi de me rendre à un bal qui était organisé pour quoi ? Fêter entre amis la fin d’une formidable année scolaire qui avait marqué la mort de plusieurs personnes, des tortures, des gens enfermés dans les cachots ? Il devait bien y avoir anguille sous roche avec ce bal…mais je n’avais pas l’intention d’en faire partie. Ma décision était prise à la minute de l’annonce du bal et j’étais bien content du bal un peu perso que j’allais passer ce soir là, à la place. Il était en effet question d’une soirée entre amis. Shaelyn avait accepté de rester avec moi pour la soirée et elle avait plutôt intérêt à honorer la promesse qu’elle m’avait faite. Le tapis devant le feu de la salle commune serait notre petite « salle de bal » improvisée et j’avais bien l’intention de chasser quiconque nous prendrait la place. De même, je voulais cesser de penser pendant un moment à tout ce qui venait de nous arriver, au désastre de la fin de la saison de Quidditch et au fait que j’avais du mal à avancer en sachant que je n’avais aucune idée du moment où je reverrai ma famille.

Un peu plus tôt dans la journée, j’avais réussi à récupérer quelques petits trucs à manger dans les cuisines, après avoir gagné un regard suspect de la part des elfes de maison. Ces derniers avaient changé, ils étaient sous la coupe de Blackman et clairement, la situation ne leur réussissait pas non plus. J’avais également récupéré tous les bonbons que j’avais en stock dans le dortoir histoire que nous ayons du choix. L’objectif était de passer une soirée normale… Nous n’avions plus idée de ce qu’était la normalité … et de mon côté, je n’avais même plus vraiment idée de l’état d’esprit de Shae’ ce que je regrettais et qui me faisait évidemment culpabiliser. Ma petite échappée des quartiers de Serdaigle – direction les cuisines – m’avait poussé à faire quelques petits détours dans le château. J’avais cherché à provoquer ma chance et ma possibilité de rencontrer quelqu’un en rôdant de manière innocente à la bibliothèque. Mais Elle n’y était pas, Elle n’était nulle part et, au bout d’un certain temps, je rentrais au dortoir, attendant qu’il soit assez tard pour retrouver Shae’ devant l’âtre de la cheminée. Je ne fis qu’apercevoir les cheveux blonds de la « Elle » en question en début de soirée, à un peu plus de 19 heures tandis qu’elle sortait de la salle commune et que je sortais moi-même du dortoir. Raté… Elle se rendait peut-être au bal… ma décision de ne pas m’y rendre m’avait empêché de l’y inviter, mais l’idée m’avait effleuré l’esprit (et rendu nerveux). Je m’installais donc devant la cheminée avec toutes mes provisions, un jeu de cartes moldus et un magique, un jeu d’échecs ainsi que le bouquin que j’étais actuellement en train de lire. J’ouvris ledit bouquin pour attendre Shae’, piochant déjà dans les paquets de bonbons que j’avais étalés au sol. Notre soirée pouvait commencer ! Et elle ne pouvait être que mieux que les perspectives d’en bas…je n’en doutais pas un seul instant.





(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Mar 27 Juin - 17:41

Our friends make our world
shaelyn & allen
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.

Le bal de fin d'année, ce bal auquel Shaelyn adorait aller tout les ans, imaginer, dessiner voir créer sa robe étaient toujours son grand projet à l'approche de la fin de l'année. Pourtant cette année ce n'était pas le cas, elle n'avait pas créer de robe, certes elle en avait imaginée et dessinée une, mais ce n'était pas comme projet de la porter, mais seulement par divertissement. Non pas qu'il n'y ait pas de bal, il a été organisé officiellement, mais Shaelyn n'avait pas prévu d'y aller, pour plusieurs raisons. L'idée d'enfiler une belle robe et de montrer son joli sourire, prétendant que tout allait bien n'enchantait pas la Serdaigle, elle n'avait pas envie de se retrouver en présence trop rapprochée de mangemorts de peur de craquer comme la dernière fois où Matrim était venu la secourir. Même si elle renie au mieux les événements d'après le Quidditch, elle sent encore les tremblements recommencer dès qu'un des servants de Blackman est trop proche d'elle.

C'est pour cela qu'elle était bien contente quand son meilleur ami Allen lui proposa une petite soirée improvisée dans la salle commune. Quelque chose de discret rien qu'entre eux pour ne pas avoir à se forcer d'aller à cette fête organisée à l'image de Blackman. Puis c'était aussi une bonne façon de se détendre des BUSEs parce que même si ce n'était pas forcément stressant, Shaelyn tenait à avoir de très bon résultats surtout en Potions. Elle ne se doutait pas de ses capacités, elle a toujours été la meilleure en Potions et elle savait que la professeur Burgess l'acceptera l'année prochaine, mais elle ne pouvait tout de même pas se permettre d'avoir une mauvaise note, pas dans cette matière. Mais cette soirée n'était pas là pour penser au cours mais passer un bon moment avec son meilleur ami. Elle avait passé son après-midi finissant ce livre d'une Potionniste de renommée qu'elle admire beaucoup, elle l'avait commencé il y a un certains bout de temps mais l'avait laissé de côté avec tout les événements de cette fin d'année et était finalement contente de l'avoir enfin achevé. C'est donc avec enthousiasme qu'elle s'était préparée pour sa petite soirée, s'habillant confortablement pour être à l'aise, si elle ne pouvait pas porter sa robe spéciale de fin d'année elle préférait porter quelque chose de simple et agréable, de toute manière il ne s'agissait pas d'un défilé de mode.

Elle descendait tout juste des escaliers menant du dortoir alors qu'elle aperçut Allen, installé à côté de la cheminée avec une réserve de jeux et de nourriture, un mince sourire se créa sur son visage et elle ressentait ce sentiment qu'elle avait toujours quand elle était en compagnie de son ami, une sorte de confiance agréable. Elle s'avança vers lui alors que ce dernier avait la tête dans un bouquin et s'installa juste en face de lui, piochant dans un paquet de bonbon. « J'espère pour toi que cette soirée sera au moins trois fois mieux que le bal d'en bas ! » s'exclama-t-elle avec ironie. Parfois une petite soirée entre amis toute simple vaut mieux que la soirée du siècle avec tout Poudlard, c'est bien connu, surtout pour Shaelyn qui aime l'intimité et la tranquillité. « En tout cas je te félicite déjà pour le buffet succulent que tu as préparé ! » finassa-t-elle avec un sourire taquin. Elle est tellement plus naturelle en présence de son meilleur ami, peu de gens n'ont l’occasion de la voir telle qu'elle était là, avec le jeune Serdaigle et elle le ressentait, ce n'est pas pour rien qu'elle le voit comme son meilleur ami.

Made by Neon Demon


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 430
Points : 2
Crédit : (c)me (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Mar 27 Juin - 18:34

Allen

Shaelyn
Wherever we are, our friends make our world.

Le bal n’était pas fait pour moi pour diverses raisons évidentes : mon problème de santé et le climat général. Participer à ce genre de fête était une aberration et je proposais tout naturellement à Shaelyn de faire notre bal improvisé dans la salle commune. Aucune recherche, aucun effort, juste la base et nos deux petites têtes bien remplies faisaient l’affaire. J’avais le sentiment de ne pas avoir passé assez de temps avec elle et même s’il n’y avait pas d’énorme problème à l’idée de faire des choses de notre côté, je ressentais une pointe de culpabilité que je ne parvenais pas vraiment à situer. Le climat devait en être la cause….et le fait que je ne sache pas vraiment comment elle se sentait à l’instant T n’était pas un bon signe. Moi, j’étais évidemment contrarié par les tortures de Quidditch passées…par les nés-moldus enfermés et tout ce qui allait avec, mais aussi par Megan… Le sentiment était loin d’être aussi désagréable que le reste, pour ne pas dire complètement à l’opposé… Malgré tout, il demeurait certaines choses que je n’arrivais pas à démêler et je ne voyais personne d’autre que Shaelyn pour ça… Pas nécessairement douce, la jeune femme était une fille et…en plus de ça, ma meilleure amie ! Je ne crachais évidemment pas sur le plaisir de savoir que j’avais quelqu’un qui considérerai mes petits secrets et qui pouvait m’aider, quel que soient les circonstances et malgré nos avis parfois divergents.

Je relevais la tête de mon bouquin quand la jeune femme arriva avant de lui répondre du tac au tac, un sourire ayant pris place sur mes lèvres : « J’espère pour toi que tu as conscience que tu passes ta soirée avec le meilleur mec de tout Poudlard ! Ca devrait suffire pour qualifier la soirée de « mieux », nan ? » je levais un sourcil, faisant mine d’être sérieux – ce qui ne passait pas vraiment - tout en étant taquin et j’ajoutais, refermant mon livre avant de le déposer à côté de nous, par terre : «… un de ceux qui trouvent la couleur de tes cheveux ravissante, c’est pas beau ? J’vois que le buffet a été vite adopté ! » Je lui adressais un sourire avant de regarder le paquet de bonbon dans lequel elle venait de piocher. Puis, je repris la parole pour dire : « Je peux te poser la première question existentielle de la soirée ? … Hep ! Nan, ne réponds pas, j’ai ma question existentielle bonus d’ami et elle ne nécessite pas ton avis : ça va ? » Je lui jetais cette fois-ci un coup d’œil un peu plus sérieux qui voulait dire « dis moi la vérité », elle saurait l’interpréter sans problème, j’en avais la certitude. Incapable de m’empêcher de parler, j’ajoutais finalement : « Si c’est « non », ça ira mieux après ce soir..j’peux te le garantir ! » J’espérais évidemment qu’elle me dise que tout allait bien, mais nous n’étions pas dans les meilleurs conditions… personne n’était au meilleur de sa forme, mais le cas de Shae’ m’intéressait tout particulièrement.





(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Mer 28 Juin - 1:43

Our friends make our world
shaelyn & allen
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.

Ce n'était donc pas au grand bal de fin d'année que Shaelyn passerait sa soirée, mais bien avec son meilleur ami de longue date dans leur superbe salle commune. S'il y a bien une chose qui n'a pas trop été sabotée par les mangemorts ce sont les salles communes, alors autant en profiter au lieu de passer la soirée avec ces derniers qui surveillent chacun des faits et gestes de chaque élève. Et puis du temps avec Allen c'est exactement ce dont Shaelyn avait besoin à ce moment là, elle savait qu'il pouvait la comprendre au moins un minimum, qu'elle pouvait s'ouvrir à lui et ne pas prétendre que tout allait bien et qu'elle n'était pas affectée du moindre par toute cette situation et les conséquences qu'elle a. Parce que depuis le Quidditch elle s'efforce de garder la normalité et de passer ses journées sans dérangement, mais au fond elle est perturbée par tout ce qu'il se passe. Mais là elle ne pouvait pas s'empêcher de répondre au sourire qu'Allen lui offrait. Le meilleur mec de Poudlard hein ? C'est vrai que Shaelyn ne pouvait pas imaginer passer une telle soirée avec n'importe quel autre garçon dans cette école. « C'est vrai... Que vaut tout Poudlard dans une salle, quand on peut avoir Allen Rivers, des jeux de cartes et des friandises ici même ! » répondit-elle avec le même regard amusé alors que son ami déposait son livre.

La remarque sur sa couleur de cheveux fit sourire encore plus la jeune Serdaigle et elle haussa les épaules toujours souriante en guise de réponse pour le buffet. C'est vrai qu'il n'y a pas de refus pour un peu de bonbons pleins de sucre de temps à autre. Mais la conversation prit un tournant un peu plus sérieux alors qu'Allen posa une question qui semblait alors totalement anodine et pourtant compliquée aux yeux de Shaelyn. Si elle allait bien ? Bonne question, elle renie constamment les événements présents et passé, mais pourtant elle est obligée de reprendre des potions de l'infirmerie pour réussir à dormir correctement, du moins pour la période des BUSEs. Pendant un moment Shaelyn fixait alors le sol, réfléchissant à ce qu'elle pouvait bien dire. Elle savait qu'elle ne pouvait pas tromper son ami et puis son regard en disait long, ce qu'il ajouta lui redonna un mince sourire. « Je sais, avec toi n'importe quelle mauvaise journée peut se transformer en une bonne.. ! » disait-elle le regard perdu réfléchissant à sa prochaine réponse, c'était toujours pareil quand il s'agissait de parler de ses sentiments, il fallait tellement qu'elle réfléchisse. « Ça va... J'essaie de rattraper le sommeil manquant ces derniers temps... J'en ai juste assez des tremblements qui me prennent à chaque fois que... elle s'arrêta un moment, comme si elle avait peur d'être écoutée. Chaque fois qu'un mangemort est non loin de moi. » finassa-t-elle dans un ton moins fort, comme si le château entier l'entendait, mais avec une pointe d'agacement et de regret. « J'ai peur. » avoua-t-elle après un long moment d'hésitation. Elle avait peur, c'était vrai, mais de quoi ? Tant de choses. « Et toi alors, comment tu vas ? » s'exclama-t-elle finalement plus fort. Il était hors de question qu'ils ne se contente uniquement de parler des sentiments de Shaelyn, elle voulait en savoir plus sur son meilleur ami elle aussi.

Made by Neon Demon


Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 430
Points : 2
Crédit : (c)me (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Mer 28 Juin - 8:20

Allen

Shaelyn
Wherever we are, our friends make our world.

Shaelyn à mes côtés, la soirée pouvait commencer et je ne regrettais pas mon choix dès l’instant où je la vis arriver et plaisanter. Ces moments étaient beaucoup trop rares et c’était la faute à Blackman… Il ne devait pas gagner ! La jeune femme répondit à mon accès de vantardise sorti de nulle part après s’être installée dans notre petit coin, et je penchais la tête pour approuver largement ses paroles sur le plaisir d’avoir ma petite personne pour une soirée. Je n’avais rien de modeste et je n’y croyais franchement pas…. Il m’était même arrivé de penser que Shaelyn manquait peut-être une compagnie beaucoup plus sympa que la mienne et qu’elle pouvait s’être un peu sacrifiée pour m’accorder du temps… l’opposé de la modestie, pas vrai ? Je n’ajoutais rien, lui lançant un regard amusé qui voulait dire « on se comprend ».

Puis, je lui assurais – à ma manière – que notre soirée serait bonne tout en lui demandant comment elle allait. Cette question anodine prenait tout son sens par les temps qui courraient. Qu’elle me dise que n’importe quelle journée pouvait se transformer en une bonne avec moi me fit sourire et je lui répondis sur le ton de la plaisanterie avant de redevenir sérieux : « Ma modestie est à son paroxysme ce soir…tu m’aides pas ! Plus sérieusement… c’est un peu facile à dire, mais il va falloir tenir jusqu’à ce que nous puissions sortir… ça arrivera ! Ils seront arrêtés et on sera prêts pour ne plus laisser une situation pareille arriver… » Je terminais par un regard qui se voulait plein d’espoir. Parce que j’y croyais, pour de vrai ! Nous l’allions pas finir Poudlard de cette manière et c’était une certitude. Je lui demandais ensuite : « Tu….comment dire… tu ne traines pas avec Naïa tous les jours, si ? » J’avais manqué de peu de lui dire aussi « Narcissa » mais mieux valait que je ne dise rien. Mes relations avec cette dernière n’étaient pas rétablies et la situation à Poudlard ne pouvait pas arranger les choses. D’après-moi, que Shaelyn traine avec les deux Serdaigle n’était pas une bonne idée mais je n’étais pas du genre à donner des leçons. Je posais la question… histoire de me faire une petite idée… Puis, comme elle me posait la question en retour, j’affichais un petit sourire avant de dire : « Le Doloris ça donne un coup sur le moral…et pas que, c’est bien connu….mais ça va mieux…En réalité, je suis partagé entre trois sentiments : l’envie de partir avec la certitude que ça va nous arriver, la difficulté à gérer le souvenir de ce qui s’est passé l’autre soir avec les joueurs des équipes et… un certain trouble à cause…d’une fille » … C’était dit et même s’il y avait sûrement de meilleurs mots pour exprimer tout ça, j’avais plutôt bien résumé mon état d’esprit actuel, je tournais alors le visage vers la jeune femme, lui offrant un petit sourire en coin, espérant lui transmettre mon optimisme… La soirée ne pouvait que nous faire du bien !






(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Mer 28 Juin - 12:09

Our friends make our world
shaelyn & allen
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.

Shaelyn était bien, installée à côté de son ami elle se sentait détendue pour une fois depuis un certains moment, pendant les examens elle réussissait à se déconnecter et à se concentrer uniquement sur ça, d'ailleurs c'est ce qui l'aidait à rester saine. Mais dès qu'elle n'avait pas son nez fourré dans un livre ou dans des cours elle était de nouveau anxieuse et les nuits se faisaient vraiment compliquées. Elle avait tellement regretté d'être allée au match de Quidditch, elle ne pensait qu'à ça et aux conséquences dramatiques que ça avait eu, c'était quelque chose qu'elle n'arrivait pas à se pardonner. Mais Allen réussissait à la faire sourire avec sa non modestie manque de modestie naturel, c'était une des nombreuses raisons pour laquelle Shaelyn l'appréciait vraiment.

Alors évidemment lorsque Shaelyn lui dit qu'il peut transformer une mauvaise journée en une bonne c'est une couche de plus sur sa modestie. Le regard et la façon de parler avec tout cet espoir était une chose que Shaelyn trouvais fascinant chez Allen, parce que elle, elle n'arrivait pas à penser de cette manière, enfin elle n'essaie pas vraiment, tout ce qu'elle se dit c'est que quoi qu'il arrive elle va à présent se tenir hors des problèmes et ne plus se faire torturer. « Je ne sais pas, qui va venir nous sauver ? On ne sait même pas tout ce qu'il se passe réellement en dehors de Poudlard... » annonça-t-elle regrettant un peu de contredire tout cet espoir. Elle n'est pas du genre à voir tout positif et pleins d'espoir c'est plus fort qu'elle. Mais la questions suivante du Serdaigle lui fit froncer les sourcils, Naïa Rosenberg ? Elle savait qu'Allen ne pensait pas qu'à elle mais aussi à Narcissa, deux ''traîtresses'' comme tout le monde aime dire. Shaelyn devait avouer qu'elle n'avait pas arrêté de les voir, surtout sa cousine, elle ne pouvais pas imaginer couper les liens avec elle juste parce qu'elle n'est pas du même 'camp'. « N..Non. Enfin, elle est souvent avec Cissy alors ça m'arrive de la voir, je ne peux pas faire comme si ma cousine n'existait plus pour moi, mais... Je préfère encore rester seule que trop longtemps en présence de Naïa. » disait-elle alors à son ami. C'était la vérité, elle la voyait parfois, elle ne pouvais pas l'éviter et ne souhaitait pas forcément se les mettre à dos non plus par sécurité, mais ce n'est pas pour autant qu'elle va faire exprès de passer du temps avec elles. "Je sais que tu ne les tiens pas à coeur vraiment... Mais je connais trop bien Narcissa." Les paroles sur le Doloris d'Allen donnaient un frissons à la Serdaigle, à peine d'entendre le sortilège ça lui remémorait la douleur mais elle chassa vite l'idée lorsqu'il parla d'une fille. Une fille ? Ça alors, elle ne s'y attendais pas ! « Une fille ?! » s'exclama-t-elle peut-être un peu trop fort. « Dis donc c'est nouveau ça ! Je veux tout savoir Allen, tu la rencontrée comment ? Je... Je la connais ? » demanda-t-elle avec curiosité. C'est bien connu que Shaelyn aime les rumeurs, les informations compromettantes, mais là ce n'était pas pour ça qu'elle était intéressée, mais bien parce qu'il s'agit de son meilleur ami ayant des 'troubles' avec une fille.

Made by Neon Demon


Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 430
Points : 2
Crédit : (c)me (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Mer 28 Juin - 21:19

Allen

Shaelyn
Wherever we are, our friends make our world.

Je savais que l’objectif de la soirée n’était pas de ressasser les tortures de Quidditch ou du mal-être qui nous habitait tous… Sauf qu’en parler un peu était inévitable et je devais m’assurer que Shae’ tenait le coup un minimum. Pourquoi ne pas lui insuffler un peu d’espoir et de courage par la même occasion ; je ne prétendais pas en avoir plus que les autres, mais j’avais une volonté évidente : qu’elle soit bien ! C’était difficile, voire même impossible, mais je ne pouvais faire autrement que d’essayer. Le petit caractère habituel de notre petite préfète n’était plus autant d’actualité ces derniers temps, et je trouvais cela regrettable… Beaucoup de choses l’étaient et y penser faisait naître en moi une certaine forme de peur : peur que tout change ! Shaelyn souffrait de tout ce qui se passait, c’était évident, et tellement désolant que je m’en voulais de ne rien trouver pour changer les choses. Elle me fit savoir que l’espoir n’était pas au rendez-vous en me demandant qui nous sauverait et c’est avec un léger haussement d’épaules que je lui répondis : « Qui ? Bah… Le jeune Auror mâle ou femelle de tes rêves, chère Shaelyn. Puisqu’on est dans l’ignorance, autant s’arranger pour s’imaginer le scénario qui nous plaît, nan ? » Je levais un sourcil incertain, ayant envie de rire de mes conneries même si l’heure n’était pas spécialement à la rigolade. « J’te laisse imaginer l’allure de ma sauveuse…. » Je haussais cette fois-ci les sourcils furtivement, lui laissant imaginer la chose puis, j’ajoutais de manière sérieuse : « Si on ne sait pas, c’est qu’on n’a peut-être pas besoin de savoir…On va sortir, je te le garantis… » Même si je ne parvenais à la convaincre par les mots, je continuais d’y croire car c’était ma manière de tenir…

Shae’ répondit instantanément à ma question sur Naïa et je continuais de prendre sur moi pour rester parfaitement neutre sur la question. Même si le cas était différent, j’avais réussi à ne pas juger Tracy et ses choix… Après avoir laissé Shaelyn finir, je lui répondis simplement : « Bonne réponse…Je n’insiste pas, tu sais ce que j’en pense… » Je lui lançais un léger sourire en coin avant d’attraper le paquet de bonbon et lui tendre. Pas question d’en arriver là, c’était notre soirée, notre « bal ». Et mon instinct ne se trompait pas quand il pensait que nous passerions une bonne soirée. Je commençais en effet à rire quand Shae’ se mit à réagir quant à mon petit aveu. Je m’exclamais, tout de suite après : « Tu n’as retenu que ça de ma phrase ! » Et toujours dans un rire, j’ajoutais : « C’est assez spécial, vu ce qu’on vit mais…. » curieusement, je recommençais à réaliser que je ne gérais rien quand il était question de ça…quand il était question d’Elle. « …mais il semblerait que je ne puisse pas m’empêcher de penser à elle… C’est une Serdaigle, j’ai commencé à lui parler à l’infirmerie et on a passé une soirée ensemble, ensuite. J’ai aucune idée de pourquoi elle m’importe autant…c’est pas comme si on n’avait rien d’autre à penser quoi… » Je piochais à mon tour dans les bonbons, désespéré par mon propre manque de maîtrise puis, je répondis à une question de Shae’ : « Je ne sais pas si tu la connais… » je me retournais pour jeter un œil dans toute la salle commune avant de poursuivre : « … elle s’appelle Megan… et puisque j’ai fourni le buffet ce soir, tu me dois bien un petit coup de main avec ça ? » Je terminais ma phrase avec un petit coup d’œil amusé. Je ne voulais pas dramatiser la situation, mais j’avais quand même beaucoup de mal à démêler mes pensées concernant Megan. J’avais même un mal fou à m’expliquer face à Shaelyn.







(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Dim 2 Juil - 13:44

Our friends make our world
shaelyn & allen
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.

Allen a toujours été l'optimiste avec un grand espoir dans sa relation avec Shaelyn, elle n'était jamais la meilleure amie qui remonte le moral et qui voit la vie du bon côté, ce n'est pas vraiment sa façon de faire. C'est bien pour ça qu'elle a de la chance d'avoir Allen près d'elle, ils se complètent et elle le sait, ils ont un caractère différent et c'est ce qui a fait leur amitié dans les débuts ! Et à ce moment précis elle n'était pas vraiment en état d'avoir la foi en quoi que ce soit, au vu de leur situation elle ne pensais sincèrement pas que ça allait s'améliorer ? Comment serait-ce possible ? Elle s'était déjà mentalement préparée à passer l'été au château. Mais même dans ce moment de désespoir Allen savait comment faire sourire la Serdaigle. « Je ne sais pas, j'ai toujours eu l'impression que les Aurors sont un brin prétentieux ! » disait-elle sur le ton de la rigolade. Elle a toujours été élevée dans l'optique de devenir une Potionniste et sa mère avait souvent des histoires sur certains Aurors qui se prenaient un peu trop pour des héros. Cependant il faut dire que chaque métier à son mérite. « Je vais me contenter de tes paroles je suppose... » ajouta-t-elle en réponse à ce que disait le Serdaigle, s'il pensait vraiment qu'ils allaient s'en sortir, Shaelyn fit un effort pour se montrer un minimum réceptive à son espoir.

Le sujet de Naïa fit irruption aussi vite qu'il fut effacé, en effet Allen se contenta d'une courte réponse à laquelle Shaelyn aquiesca, ça ne servait à rien de débattre sur ça et les deux en étaient bien conscients. C'est donc sans hésitation qu'elle piocha un bonbon dans le paquet que son meilleur ami lui tendait, parce que le thème de la discussion changea rapidement et Allen rigolait déjà alors que Shaelyn lui lançait un regard complice. Elle n'avait pas vraiment l'habitude de parler de ce genre de sujet, elle n'avait jamais ressenti quoi que ce soit pour quelqu'un et n'y avait jamais vraiment songé mais elle écouta tout de même attentivement tout ce que son meilleur ami avait à lui dire, un mince sourire sur les lèvres. « Si elle monopolise tant tes pensées c'est que tu dois tenir à elle ! » disait-elle alors qu'il lui expliqua de qui il s'agissait. Shaelyn n'est certainement pas la grande amie de beaucoup de monde, mais dans sa discrétion elle aime observer les gens autour d'elle et d'autant plus dans sa salle commune alors le prénom de Megan lui rappelait en effet quelque chose, c'était une jeune fille qui semblait simple et gentille aux yeux de Shaelyn, rien qui n'eut retenu son attention, mais d'un côté c'est un bon signe, parce que en général elle est intriguée par les personnes plus secrètes ou sombres. Au moins il ne s'agissait pas d'une Naïa Rosenberg. « Megan, une jolie blonde ! Je vois qui c'est, je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de discuter mais elle m'a l'air sympathique. » annonça-t-elle au Serdaigle qui semblait alors un peu bouleversé par la conversation. « Je ne suis pas une professionnelle à se sujet comme tu dois t'en douter mais, si elle te permet de t'échapper de la sombre situation du château, si tu l'apprécie, tu ne devrais pas hésiter pour passer plus de temps avec elle... Tant qu'elle ne me remplace pas ! » dit-elle avec ironie un sourire au lèvres. C'était un sujet nouveau, mais étonnamment Shaelyn trouvait ça agréable de parler d'un sujet d'adolescent normaux, ça change d'habitude.

Made by Neon Demon


Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 430
Points : 2
Crédit : (c)me (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Dim 2 Juil - 17:58

Allen

Shaelyn
Wherever we are, our friends make our world.

Si Shae’ n’avait pas d’espoir, j’en avais suffisamment pour deux ! La situation de Poudlard ne pouvait pas durer indéfiniment et, d’après moi, elle ne pouvait pas être pire…Donc elle allait devenir mieux, j’y croyais dur comme fer ! Avec une certaine pointe d’humour, j’avais mentionné les Aurors qui allaient nous sauver d’ici peu et elle mentionna leur prétention. En penchant la tête de manière furtive, je lui répondis : « Ils ont une occasion rêvée de prouver qu’ils font bien quelque chose, pour le coup, ça m’arrangerait qu’ils le fassent. J’peux pas t’offrir plus que mes paroles optimistes…j’aimerais bien mais… » Je haussais les épaules en signe d’excuses avant d’ajouter : « j’ai des bonbons sinon…. » . Shaelyn avait du mal à y croire et je le comprenais malgré tout… Blackman et ses agissements ne nous laissaient que très peu de possibilités d’espoir.

La conversation vira légèrement sur Naïa et je m’assurais que Shae n’avait pas rejoint le mauvais côté en la côtoyant un peu trop. Naïa semblait profiter pleinement de la situation et avait beaucoup de monde à dos. Ce n’était pas encore mon cas, mais hors de question que je la laisse enrôler Shae’ dans ses petites conneries !
Après ça, je lui parlais de Megan, espérant qu’elle me dise des choses auxquelles j’étais incapable de penser tout seul. Penser à Megan n’était pas trop compliqué, je le faisais depuis la soirée post-tortures, celle où elle avait frappé à la porte de mon dortoir… Mais l’incertitude et le malaise qui allait avec était plutôt difficile à vivre même si je faisais en sorte de ne pas m’y attarder de trop. L’important était de veiller à ce que nous puissions sortir de Poudlard et que mes proches le puissent aussi. Megan était parfaitement bien entourée… Shae’ m’écouta sans m’interrompre et, même si j’étais incapable de lui donner mille et uns détails, je lui expliquais au mieux ce qui me tracassait. Elle prit la parole à son tour pour me donner le fond de sa pensée, et je l’imitais en l’écoutant parler jusqu’au bout.
La fin de ses paroles fit naître un sourire sur mes lèvres. Sourire qui, normalement, suffisait à laisser entendre à Shaelyn qu’elle ne serait pas remplacée et que c’était absolument sûr, mais la perche était bien trop belle, il fallait que je la taquine tout de même un peu et je m’empêchais de rire en lui disant : « T’es quand même un petit peu chiante par moments… je me tâte… je te garde ou… ? » Je terminais par un petit coup de coude bien chiant mais elle ne m’en voudrait pas, sauf si elle était totalement mal lunée. D’ailleurs, je me rattrapais tout de suite en répondant de manière sérieuse à ses paroles : « Sérieusement, c’est ce que j’avais l’intention de faire…j’veux dire : passer du temps avec elle. Le truc, c’est qu’elle a terminé la dernière soirée qu’on a passé ensemble d’une manière assez curieuse…elle a fui en me disant qu’elle ne se sentait pas bien. » Je haussais les épaules en soupirant légèrement : « Je cherche encore ce que j’ai bien pu dire de mal… rien à faire, je ne me rappelle pas… L’instant d’avant, elle était prête à passer du temps avec moi et même à m’envoyer des courriers, cet été... Je ne sais plus ce que je suis censé faire. Faire le premier pas ? La laisser tranquille… ? » Je lançais finalement à Shae’ un petit sourire résigné : « Tu peux le dire, je suis absolument nul pour comprendre quelque chose aux filles … » puis, d’un air malicieux, cette fois-ci, j’ajoutais : « sauf toi ! Tu n’as plus de secrets pour moi… » C’était très probablement faux, mais qu’est-ce que j’aimais ça, la taquiner un petit peu ! Bien souvent, cela aboutissait sur un sourire, ce que je voulais voir, avant tout !





(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Lun 3 Juil - 16:56

Our friends make our world
shaelyn & allen
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.

Shaelyn était vraiment contente d'être restée à la salle commune au lieu d'être allée au bal de fin d'année, elle ne le regrettait pas parce que ça faisait déjà un moment qu'elle n'avait pas eu du temps à parler et se détendre avec Allen, avec tout les examens Shaelyn avait préféré se couper du monde à cent pourcent et même si ça s'était avéré très efficace, elle était pas contre un petit peu de compagnie, du moins quelqu'un qu'elle apprécie. D'ailleurs elle souria à nouveau lorsque le Serdaigle parla des Auror, c'est bien vrai, ils auraient l'occasion de prouver leur héroïsme. « T'en fais pas, des bonbons c'est déjà le luxe ! » glissa-t-elle à son ami avec un clin d'oeil tout en piochant dans le paquet. Le sujet de Naïa mit un léger moment de calme dans la discussion, mais très vite Allen cahngea la mise et parla d'un certains 'trouble de fille' qui s'avéra être Megan.

Shaelyn l'écoutait attentivement jusqu'à ce que ce soit à son tour de parler et même si elle est loin d'être une professionnelle en la matière, elle connaît parfois les gens et leur comportement. La petite blague sur le fait que la fameuse Megan pourrait remplacer Shaelyn était évidemment à prendre à la légère, Allen fait parti des très rares personnes à qui la Serdaigle fait confiance. « Gare à toi ! » dit-elle toujours pour rire en réponse au coup de coude de son meilleur ami. La suite des paroles de ce dernier donnaient à Shaelyn un petit plaisir à analyser, les filles sont souvent incompréhensibles, elles même ne se comprennent pas parfois, même Shaelyn luttait encore pour se comprendre, mais Allen semblait bel et bien perturbé par cette situation et en aucun cas elle ne le laisserait dans un tel doute sans l'aider. « Hm. Je ne pense pas que ce soit toi qui ait fait quelque chose de mal, enfin de ce que je vois Megan pourrait totalement être du genre à se noyer dans ses pensées, elle a du se perdre, peut-être qu'elle a mal compris une de tes paroles et ça l'a embrouillée qui sait... » dit-elle calmement. « Tu sais quoi, au lieu d'attendre qu'elle fasse le premier pas ou que toi tu te décide à aller la voir, tu pourrais lui envoyer une lettre, c'est un entre deux et au moins tu évites de te retrouver dans une situation embarrassante en face d'elle. Et si elle te répond pas, là tu peux te faire du soucis ! » ajouta-t-elle en le taquinant. « Mais je ne pense pas que ce sera le cas. Qui pourrait te résister ? » finit-elle par dire un sourire au lèvres. Shaelyn ne s'attendait carrément pas à ce que la conversation leur fasse parler de problèmes de filles, d'ailleurs la dernière remarque d'Allen non plus elle ne s'y attendait pas. Par réflexe elle se racla la gorge gardant un sourire. Pas de secrets... Oh que si elle en a, un gros en plus de cela... malheureusement. Elle essaie de chasser ces pensées de sa tête mais une fois qu'elle y pense elle n'arrive plus à s'en empêcher. « N'est-ce pas.. ! » répondit-elle alors avec un nouveau faux sourire. Ce n'était pas le moment de gâcher ce moment de complicité alors mentir était son seul échappatoire.

Made by Neon Demon


Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 430
Points : 2
Crédit : (c)me (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Lun 3 Juil - 20:38

Allen

Shaelyn
Wherever we are, our friends make our world.

Rien de plus logique que de parler de la situation de Poudlard et des difficultés que nous rencontrions tous, mais je ne cachais pas avoir envie de penser un peu à autre chose et je n’insistais pas après avoir compris que Shae’ doutait encore de notre sortie prochaine. Pour moi, c’était question de temps… mais en attendant, il fallait garder le moral et notre soirée était idéale pour ça ! Je profitais de la tournure de notre conversation pour mentionner Megan tout de suite. Forcément, notre soirée passée me laissait un goût un peu amer quand je pensais à la fin…. Pour le reste, il était évident que j’avais passé l’une de mes meilleures soirées à Poudlard. Avoir conscience des raisons qui me poussaient à penser ça me faisait peur, je préférais donc me dire que j’avais aimé notre longue conversation … et tout ce qui allait avec, cela allait sans dire… Je racontais à Shaelyn ce que j’étais capable d’exprimer avec des mots et, je me forçais à reprendre mon sérieux après sa petite menace qui avait suivi ma taquinerie, menace qui m’avait fait sourire instantanément.

Ce qu’elle m’expliqua fut pour moi une véritable surprise. Se noyer dans ses pensées ? J’étais prêt à demander à Shaelyn ce que ça signifiait exactement, mais je n’en avais pas besoin, j’avais moi-même pas mal de pensées en tête qui étaient parfois difficiles à ordonner. Au lieu de ça, je lui demandais, calmement : « C’est… une raison suffisante pour fuir ? Elle avait l’air d’être bien et l’instant d’après…. » Je haussais les épaules, comprenant ce que Shae venait de me suggérer, mais ne comprenant toujours pas vraiment ce qui s’était passé. Puis, à propos de son idée de lettre, je commentais en disant : « Je prends des nouvelles en restant neutre ? Est-ce que j’aborde la fin de la soirée ou pas ? » Le mieux était peut-être de ne pas montrer que le départ de Megan ce soir là m’avait torturé l’esprit… ? « Tes conseils précieux sont enregistrés, merci ! Je vais essayer de ne pas faire pire que mieux… on verra… » Je restais dans mes petites réflexions pendant quelque secondes avant d’être amusé par la dernière réplique de Shae’, celle où elle me demandait qui pouvait me résister. Je relevais les yeux vers elle, surprenant son sourire. Quel plaisir ! Un vrai sourire qui faisait plaisir à voir. La soirée ne faisait que commencer et je voulais qu’elle soit positive, sous toutes ses formes. Nous étions les seuls à pouvoir faire en sorte que ce soit le cas. Quant au fond de ses paroles, je lui demandais, toujours aussi amusé : « Arrête…tu te fous de moi ? » Je secouais la tête en riant légèrement baissant les yeux. Elle n’était probablement pas objective, mais d’un autre côté, je n’étais pas disposé à l’être non plus la concernant : cette amie là était la mienne, la meilleure de toutes et c’est pourquoi je lui fis remarquer qu’elle n’avait plus de secrets pour moi.

Elle ne me répondit pas tout de suite, ce qui me fit lever les yeux une nouvelle fois vers elle. Son silence semblait curieux – tout comme la réponse qui suivit - et je fronçais légèrement les sourcils avant de l’interroger clairement du regard en lui demandant simplement : « Quoi ? » Je ne comprenais rien sur rien, c’était un fait, mais j’apprenais petit à petit à identifier les changements d’expression de visage des gens et je trouvais ça fascinant. Shaelyn doutait du fait qu’elle n’avait pas de secrets pour moi ? Ou alors, elle en avait réellement ? Peut-être me faisais-je également de gros films, mais il fallait que je demande…






(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Mer 5 Juil - 17:52

Our friends make our world
shaelyn & allen
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.

Certes, Poudlard était dans un mauvais état, Blackman régnait avec terreur et sans aucune pitié, mais ce n'est pas pour autant qu'il fallait se montrer vaincu par cette situation, se laisser abattre c'est ça le problème ! Pourquoi pas s'amuser quand on en a l'occasion, se changer les idées, rire même. Ce n'est pas parce que le monde va mal qu'il faut se laisser influencer par la douleur d'autrui, en tout cas c'est ce que pensait Shaelyn, cette petite soirée rien qu'entre meilleurs amis était bien trop agréable pour penser à autre chose, alors le sujet des soi-disant sauveteurs était enfin clos, le nouveau sujet pour la peine était bien plus intéressant. Une fille disait Allen, une jeune blonde plus précisément. Shaelyn était surprise car elle ne s'attendait pas à cela, mais ça lui faisait étrangement plaisir d'en parler avec Allen, parce que l'instant d'une seconde elle se sentait normale. Alors elle s'efforça de donner des conseils au Serdaigle, cherchant à l'aider dans son problème. Shaelyn n'est vraiment pas la meilleure pour les conseils, mais comme il s'agissait de son meilleur ami elle décida de faire un effort parce qu'elle l'apprécie vraiment et ne pourrait pas s'imaginer de le perdre. « Je pense que c'est une raison suffisante pour fuir, si elle a eu peur de quelque chose, elle a pris panique et à préféré s'isoler. » disait-elle calmement à son ami, ne pouvant pas s'empêcher de penser à elle même dans ses paroles. Fuir dans la confusion, la peur, c'était totalement Shaelyn.

Finalement Allen ne semblait pas rejeter l'idée de la lettre, tant mieux ! Ce n'était pas une mauvaise idée après tout, parce qu'un face à face aurait pu être un peu trop difficile à gérer peut-être, et si de l'embarras s'installait ça ne ferait qu'aggraver la situation. « Hmm, je pense que tu devrais rester neutre, la mettre en confiance, peut-être pas forcément lui parler de la fin de soirée, après à toi de voir ce que tu veux écrire dans ta lettre ! » répondit-elle au brun avec un mince sourire. « Toujours là pour toi ! Je suis sure que tu vas t'en sortir ! » finit-elle par dire avec un clin d’œil. Finalement le petit compliment à Allen comme quoi personne ne peut lui résister le fit sourire et Shae haussa les épaules, elle comprenait que les filles pouvaient être attirées par Allen, il est souvent souriant et drôle, et en plus de ça il est beau ! Évidemment Shaelyn ne le voyait que comme un ami, mais un très bon ami. D'ailleurs le remord l'envahissait lorsqu'il fit une remarque comme quoi elle n'avait aucun secret pour elle. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à sa sœur, elle n'arrive pas à croire qu'elle ait pu cacher une si grosse chose de sa vie à Allen pendant si longtemps, mais maintenant c'était trop tard, elle avait trop honte, elle ne pouvait plus. Le regard interrogateur du Serdaigle mettait Shae légèrement mal à l'aise, elle n'avait pas envie de gâcher cet instant agréable. Elle tenta alors de prendre un air innocent, arquant un sourcil. « Comment ça, quoi ? Y'a rien ! » annonça-t-elle calmement. Si seulement ça pouvait être vrai.
Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 430
Points : 2
Crédit : (c)me (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Sam 15 Juil - 14:02

Allen

Shaelyn
Wherever we are, our friends make our world.

On pouvait choisir d’être pessimiste quant à l’avenir ou y croire… J’étais conscient qu’il n’y avait que très peu de choses qui pouvaient nous pousser à imaginer une future sortie de Poudlard, voire un rétablissement des choses, mais avoir de l’espoir était ma seule façon de tenir. Je ne désespérais d’ailleurs pas en me croyant toujours capable d’insuffler un peu de cet espoir à Shae’. La soirée était destinée à ce but bien précis et je ne regrettais pas le bal d’en bas qui devait avoir des airs de faux bal. Qui avait envie de s’amuser et de fêter quelque chose en particulier sauf Blackman et le nombre incalculable de tortures qu’il avait fait subir ?! Me trouver là, devant le feu, assis à même le sol avec Shae’ était tout ce dont j’avais besoin. Je lui parlais pendant quelques instants de mon tracas concernant Megan. Il m’aurait probablement suffi de ne rien dire en sachant que les préoccupations générales concernaient les envahisseurs de Poudlard… mais l’idée me trottait en tête beaucoup trop souvent pour le délaisser. Selon ma meilleure amie, fuir après s’être embrouillé dans ses propres pensées était une attitude logique. Je ne doutais pas une seule seconde de ce qu’elle affirmait mais il m’était difficile de comprendre réellement ce qui avait bien pu se produire avec Megan. Shaelyn ne pouvait pas véritablement le savoir, moi non plus….et l’ignorance faisant naître toutes ces questions n’était pas super agréable à vivre.
J’écoutais ensuite ses conseils concernant la lettre, la laissant parler sans l’interrompre.
Je hochais doucement la tête, prêt à répondre, mais pas encore sûr de ce que ça allait donner et je repris la parole pour dire : « Hum… on va voir ce que je peux faire avec la lettre… » Je m’arrêtais un instant avant de dire, dans un rire : « A plusieurs moments de la soirée, je me suis dit que je lui plaisais…. Ça n’était pas si désagréable… J’me sens totalement con ! » Et difficile de regarder Shaelyne en face en disant ça, mais il n’y avait qu’avec elle que je pouvais faire un tel aveu. Elle ne m’en tiendrait pas rigueur et ses encouragements passés me donnaient envie de suivre ses conseils à la lettre.

La discussion ne resterait pas bloquée sur Megan, j’en avais la certitude et mon esprit se balada assez brusquement ailleurs lorsque je surpris une réaction étrange de la part de Shae’. A force de la côtoyer, elle n’avait plus de secrets pour moi….enfin, j’affirmais ça un peu sur le ton de la plaisanterie, pour la faire sourire, pour sourire à mon tour et aussi pour souligner le fait que ce constat me plaisait. Le silence qui tomba un peu, suivi de sa réponse un peu vague étaient surprenants. Peut-être étais-je complètement à côté de la plaque, mais j’avais l’impression qu’il y avait quelque chose derrière mon « Quoi ? » qui n’eut pour seule réponse un « comment ça quoi ? Y’a rien ! ». Curieux, non ? J’avais l’impression qu’il y avait justement quelque chose, mais les récents événements prouvaient que j’avais un peu de mal à cerner les situations et les réactions des gens. Je fixais la jeune femme pendant quelques secondes, entretenant le silence avant de dire : « Euh..bah…rien… J’ai cru pendant un instant que tu avais un secret… » Je haussais légèrement les épaules : « Si c’est un secret de nana, je ne suis peut-être pas prêt à le connaître… » Je lui lançais un petit regard malicieux avant d’ajouter, incertain : « C’est logique que tu en aies, en réalité… » Je me penchais légèrement vers elle avant de dire à mi-voix : « …si tu te trahis toute seule, je ferais semblant de rien, en bon ami que je suis ! » Je la taquinais, c’était évident. Elle n’allait pas se trahir toute seule, Shae’ était bien trop intelligente pour ça. Je ne pouvais m’empêcher de me questionner malgré tout. Est-ce qu’elle avait un secret évident à me cacher sachant que j’étais persuadé d’avoir l’essentiel à son sujet ?






(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Sam 5 Aoû - 1:59

Our friends make our world
shaelyn & allen
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.

Shaelyn craignait de perdre son meilleur ami, bien entendu. Certes une histoire d'amour ne devrait théoriquement pas les séparer surtout que Shaelyn n'est vraiment pas une fille jalouse ou possessive. Mais Allen reste l'une des seules personnes pour lesquelles elle est sincèrement concernée et avec qui elle ne tolérerai pas une dispute. Peur de le perdre, elle l'avait, mais elle lui faisait assez confiance pour savoir que Megan ne serait pas une remplaçante pour elle, de toute manière ça n'a rien avoir. En fait elle n'est pas une fille jalouse quand il s'agit du relationnel étant donné qu'elle n'est pas proche de beaucoup de monde et reste superficielle dans beaucoup de ses relations. Mais quand il s'agit du bonheur des autres et de ce qu'elle n'a pas ou ne pourra pas avoir elle a tendance à facilement se retrouver dans une situation de jalousie méchante, comme avec les jumeaux Adams, parce qu'elle sait qu'elle ne pourra jamais avoir cette relation fusionnelle qu'elle était censé avoir avec Rose, tout ça est loin derrière elle et quand elle voit des jumeaux cracher leur bonheur à rapport à, cela la met hors d'elle. Mais là il s'agissait de son meilleur ami et de problèmes de cœur, notamment de la dernière fois qu'il avait vu la fameuse Megan. Shaelyn avait écouté attentivement et avait donné des réponses aux questions du Serdaigle lui donnant même quelques petits conseils d'amateur. « Oh, ne te sens pas con ! Si t'as eu cette impression c'est qu'elle a forcémment montré des signes d’intérêt ! Bon d'accord avec moi ce n'est pas facile de savoir mes réelles pensées, mais Megan semble être une personne plus ouverte et sincère.. ! » dit-elle fixant son ami qui semblait presque gêné de son aveu. En effet Shaelyn sait bien avoir un visage neutre ou de fausses expressions, elle n'est vraiment pas du genre à pouvoir être lue comme un livre ouvert... Pas du tout même. « Tu me tiendras au courant hein ! » dit-elle espérant ne pas avoir de secrets sur cette relation naissante.

D'ailleurs c'est rapidement que le sujet de 'secrets' fit son apparition et automatiquement cela mit mal à l'aise la jeune Serdaigle. Elle tentait de le cacher gardant un air neutre mais sachant qu'elle cache son plus grand secret à l'une des seules personnes de Poudlard qu'elle apprécie vraiment n'est pas facile à vivre. Elle craint le jour où il découvrirait tout cela par quelqu'un d'autre, la déception qu'il pourrait ressentir, la trahison... Elle aurait voulu lui dire mais rien que d'y penser lui donnait une sensation d'étouffement, rien que de repenser à tout cela la mettait mal, il fallait qu'elle change ses pensées. Alors elle reste dans le déni et fit comme si de rien était, elle avait peur de gâcher cette soirée plutôt agréable, sentiment qu'elle n'a pas eu depuis un très long moment. Allen la taquinait légèrement avec le sourire, Shae gardait le siens sur ses lèvres mais elle ne pouvait empêcher le nœud se formant dans sa gorge, ce satané nœud. « Tu sais quoi ? Vaut mieux que tu fasse semblant de rien ! Ça en vaut vraiment pas la peine. » répondit-elle alors avec un léger clin d’œil. Tout au long de sa scolarité à Poudlard elle avait eu l'habitude de mentir, elle avait très vite appris à le faire correctement lors de sa première année. Mais mentir à son meilleur ami restait la pire chose, elle sentait les remords en elle, comme elle peut le sentir si souvent. « Bonbon ? » finit-elle par demander tendant un paquet à son meilleur ami pour alléger la tension, elle n'aimait pas cette situation, mais honnêtement, elle ne savait pas si elle avait vraiment le choix...
Made by Neon Demon


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6465-allen-my-work-is-a-game-a-very-serious-game-termine#150095http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6468-allen-liens-you-re-never-fully-dressed-without-a-smile#150292

Arrivé(e) le : 22/08/2016
Parchemins rédigés : 430
Points : 2
Crédit : (c)me (Shawn Mendes)
Année : 6ème année - 16 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Victoire, Jill et Professeur I. Soussa

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Lun 14 Aoû - 21:15

Allen

Shaelyn
Wherever we are, our friends make our world.

Le but premier de notre petite soirée salle commune n’était pas de lui exposer l’entièreté de ma vie amoureuse, mais je n’avais pu m’empêcher de lui parler de Megan (si on pouvait appeler ça « vie amoureuse » d’ailleurs…). Shaelyn était l’une des seules en qui j’avais suffisamment confiance pour oser en dévoiler un peu plus que nécessaire et je ne regrettais d’ailleurs pas mon choix, bien content d’entendre ce qu’elle avait à me dire sur le sujet et des éclaircissements qu’elle m’apportait. La petite était juste géniale et ça n’était pour moi pas un scoop, il y avait longtemps que je l’avais réalisé ! Elle me confirma ensuite que, d’après elle, Megan avait montré quelques signes d’intérêt, mais je me concentrais plutôt sur les paroles la concernant directement. Celles où elle me parlait de ses pensées réelles.
Je penchais la tête avec un léger haussement de sourcils pour la taquiner, histoire qu’elle comprenne qu’au contraire, il m’était facile de les connaître. Ca n’était pas le cas, j’étais mauvais dans l’exercice, mais la taquiner était trop bon. J’avais désormais envie de sourire franchement et je lançais simplement un clin d’œil à Shae’ pour lui dire que je la tiendrai en effet au courant de mes prochains échanges avec Megan.

La conversation dévia légèrement sur autre chose, à savoir : les secrets. Je venais de dévoiler mon petit secret du moment à Shae’ tout en prétendant qu’elle n’en avait aucun pour moi. La réaction ne fut pas celle à laquelle je m’attendais réellement et j’eus l’impression que la jeune femme m’en cachait un… pour de vrai. Ma jugeote n’était pas au beau fixe, ces derniers temps, mais je cotoyais Shae’ depuis assez de temps pour remarquer quelque chose de curieux et c’était le cas, même si elle me prétendait le contraire.
Elle nia une fois supplémentaire en me disant qu’il valait mieux que je fasse semblant de rien… mais sa fin de phrase me fit comprendre que quelque chose se cachait derrière ses paroles. Cette fois-ci, je haussais les sourcils animé par un véritable sentiment de surprise ; sa réponse me laissait penser qu’elle avait en effet un véritable secret. Ou alors, je rêvais totalement… Je ne savais l’expliquer, mais je piochais dans le paquet de bonbon qu’elle me tendait, sans regarder ce que j’attrapais, pour ne pas la quitter du regard. Loin de moi l’idée de l’interroger ou de la forcer à parler pour, au final, qu’elle passe une mauvaise soirée, mais elle m’intriguait comme jamais ! Incertain, je lui demandais : « Ça n’en vaut pas la peine mais…y’a quelque chose ? » En prononçant ces paroles, je me promettais d’arrêter de lui poser des questions si elle niait ou insistait sur le fait que ça n’en valait pas la peine ; je ne voulais pas être insistant, ni l’ennuyer à ce sujet mais la curiosité y était…

La réponse n’arriva pas et Shaelyn n’en était pas responsable le moins du monde… Un énorme bruit se fit entendre et je tournais la tête vivement vers l’entrée de la salle commune. Rien à signaler, j’avais l’impression que le bruit venait de l’extérieur mais pourtant, il s’était fait entendre de là où nous étions « T’as entendu ça ?! » Je tendis l’oreille un instant après avoir jeté un petit coup d’œil angoissé à Shae’…et c’est seulement au moment où je m’apprêtais à me détendre que des élèves entrèrent dans la salle commune avec une expression de visage qui n’était pas très rassurante. Je me levais, tendant à main à Shaelyn pour qu’elle en fasse de même sans vraiment comprendre. « Il se passe un truc on dirait… » Il ne nous fallait pas longtemps pour craindre le pire vu ce qui était déjà arrivé à Poudlard. Une nouvelle attaque était à prévoir et j’avais peur que ce soit le cas… Je pensais aussitôt à Allia, espérant qu’elle ne se trouvait pas au cœur de quelque chose qui craignait. La connaissant, elle avait sûrement voulu aller au bal pour en profiter un peu, malgré la situation. Notre soirée prenait un autre tournant….







(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   Mer 23 Aoû - 0:17

Our friends make our world
shaelyn & allen
The strong bond of friendship is not always a balanced equation; friendship is not always about giving and taking in equal shares. Instead, friendship is grounded in a feeling that you know exactly who will be there for you when you need something, no matter what or when.

La soirée avançait plutôt bien, parler de 'vie amoureuse' avec Allen était inhabituel mais au moins ça avait le donc de changer les idées de la jeune Serdaigle. Elle s'imaginait un instant avoir de quoi raconter elle aussi, mais en ce moment même elle n'avait pas vraiment d'intérêt pour personne, elle n'y pensait pas, ce n'était pas vraiment quelque chose qui la préoccupait en général, elle n'avait jamais vraiment ressenti de sentiments amoureux et ne cherchait pas vraiment à en avoir. Mais elle n'en était pas moins contente pour son meilleur ami, s'il pouvait être heureux avec une fille qui n'est pas pathétique alors tant mieux pour lui. Parce que bon s'il finissait avec quelqu'un comme Cruz faut dire que ça ne lui plairait pas du tout... L'idée lui donnait carrément une grimace et elle chassa cela de son esprit en répondant à Allen sur sa situation quelque peu bloquée. Au moins il avait la chance d'avoir une personne féminine assez proche de lui pour parler de ce genre de sujets sans être gêné ! Entre les deux Serdaigle il y avait difficilement de la gêne, en général il ne se prennent pas la tête. Allen connaît assez bien le caractère de Shaelyn pour savoir quand il faut juste changer de sujet ou faire comme si de rien était et Shaelyn respecte bien trop son meilleur ami pour voir en lui de mauvaise choses. D'ailleurs son petit mouvement de sourcils la fit rigoler, il la connaît bien mais parfois même avec lui Shaelyn doit rester un mystère...

D'ailleurs parlons de mystères ! Shaelyn se sent toujours coupable pour avoir caché son grand secret toutes ses années à son meilleur ami. Après tout elle devrait pouvoir lui faire assez confiance pour lui expliquer son passé. Mais elle est morte de honte, mentir aux gens autour d'elle ce n'est pas un soucis, mais Allen ce n'est pas n'importe qui et elle a l'impression de le trahir vraiment. Seulement que parler de son passé est une réelle torture pour la jeune fille, à vrai dire elle ne sait même pas si elle pourrait en parler sans se mettre à trembler, pleurer ou juste paniquer. Et depuis la torture qui l'a gravement secouée elle évite au mieux de se retrouver dans ce genre d'état d'anxiété. Elle aimerait s'excuser auprès d'Allen, lui dire qu'elle n'a jamais voulu lui mentir sur une chose aussi lourde de son passé, mais quelque chose la retient et elle se contente de nier chaque paroles de son ami, lui tendant plutôt le paquet de bonbons. Sauf que voilà, Allen peut être un petit peu borné quand il veut, enfin surtout quand il s'agit de ses proches, alors maintenant les deux amis sont coincés dans ce petit moment de confusion et d'embarras. Enfin surtout pour Shae. Allen posa alors une question de plus et à ce moment là Shae était vraiment perdue, qu'est-ce qu'elle pourrait bien lui dire ? Elle n'était vraiment pas prête pour partir dans un sujet si lourd et angoissant, la soirée était bien et ça ne pourrait que la rendre morose ! Mais n'était-ce pas un bon moment au fond ? Ils sont seuls, entre eux, c'est calme, se serait un bon moment pour sortir tout ce qu'elle aurait a dire... « Je suis... non.. Je peux... elle inspire un grand coup. Déso... » mais la voilà interrompue par un gros bruit. Un énorme bruit à vrai dire. En même temps que son meilleur ami elle tourna brusquement la tête, son cœur ratant un battement. Elle avait presque l'impression que c'était un signe pour lui dire que ce n'était pas le moment de révéler son passé à Allen.

Il était inquiet et Shaelyn n'en était pas moins... « J'ai entendu oui.. ! Qu'est-ce que ça pourrait bien être... » dit-elle vraiment inquiète. Mais pas le temps de papoter, des élèves paniqués firent leur entrée dans la salle commune. Allen se leva aidant Shae à faire de même, l'angoisse gagnait l'intégralité de son corps alors qu'elle comprenait petit à petit ce qu'il se passait. Ce scénario s'était déjà produit et alors que d'autres bruits d'explosions et de chocs se firent entendre Shaelyn comprenait qu'une attaque était certainement entrain de se produire. Elle était morte de peur, en une seconde la panique l'avait envahie et elle priait pour que rien ne lui arrive. « On fait quoi ?! » lança-t-elle morte d'inquiétude. Les souvenirs du Doloris lui revenaient en tête et elle se surpris vite à penser au bal. C'est certainement là que l'attaque est concentrée ! Très vite la pensée de Narcissa fit son apparition dans l'esprit de la jeune fille. Elle était à coup sur au bal ! Et si quelque chose lui arrivait ? Elle avait beau avoir peur l'idée de perdre un membre de sa famille assez proche était tout simplement insupportable pour elle, il fallait qu'elle la sache en sécurité. « Je crois que c'est vraiment grave... J'ai peur Allen, Narcissa était au bal... » dit-elle les sourcils froncés alors qu'un petit garçon lui fonça accidentellement dessus. Elle lui lança un regard noir mais ne prit pas le temps de gueuler alors qu'un autre bruit se fit entendre... « Il faut qu'on bouge ! ».
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wherever we are, our friends make our world. ~ Shaelyn & Allen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: