AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « still believe in magic ? » feat. tasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 705
Points : 8
Crédit : Lydie (ava&gif)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: « still believe in magic ? » feat. tasha   Mar 23 Mai - 17:19

Still believe in magic?
Perrin & Tasha
Le Serpencendre s'élève des braises et se glisse dans les coins sombres de la maison où il se trouve, laissant derrière lui une traînée de cendre. Il ne vit qu'une heure pendant laquelle il cherche un endroit obscur pour pondre ses œufs, après quoi il tombe en poussière.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La nuit dernière avait été plutôt courte. N'ayez pas d'idées dérangées, c'est pas ce que vous croyez. Je m'étais mis au lit assez tôt, complètement à plat par les nuits précédentes à courir dans le château en quête d'aventures. On a jamais assez d'aventures dans une vie, croyez moi. Donc je m'étais couché tôt, mais le problème quand on va au lit tôt et qu'on ne dort, normalement pas beaucoup, c'est qu'on se réveille aussi assez tôt. À trois heures du matin, j'étais debout, prêt à affronter la journée alors que le soleil n'allait sans doute pas se lever avant trois bonnes heures. Me redressant de mon lit, je regardai autour de moi. Quelque chose clochait. Quelque chose n'allait pas. Je le sentais. Enfilant un pantalon, des chaussures et un pull, je sortis du dortoir prenant la direction de la salle commune. À peine avais-je mis le pied sur la dernière marche que je vis ce qui "n'allait pas". « On va se balader toute seule? », lancais-je, en shelta, à ma sœur sur un ton amusé. Elle était face à la sortie, complètement détendue signe qui signifiait qu'elle ne m'avait pas entendu arriver. « Tu vas quand même pas laisser ton frère derrière à s'ennuyer tout seul ici! », dis-je de nouveau. Si elle pensait me laisser dans cette salle commune ennuyeuse alors qu'elle allait parcourir le château en pleine nuit alors que les mangemorts faisaient leur rondes de surveillance, elle hallucinait. Je sautai la dernière marche joyeusement, puis me rendis à sa hauteur en quelques pas à peine. « T'es vraiment hallucinant toi! Comment t'as su que j'tais là? », répliqua ma sœur en usant de notre dialecte natal. « L'intuition! Alors on y va? » C'était peu dire que l'intuition m'avait mené jusqu'à elle. Je m'étais réveillé avec cette impression que quelque chose n'allait pas. C'était une manière de me dire que ma soeur allait se balader en pleine nuit sans moi. Ça, c'était pas bien ! J'ignorais ce qu'elle allait faire dehors à cette heure ci, mais cette même intuition qui m'avait dit que quelque chose n'allait pas me disait que je devais, moi aussi, aller me balader. C'était l'intuition qui me disait ça ou mon comportement intrépide? Sans doute un peu des deux. « J'allais étudier les gardes. Ce sera bien ennuyeux, je te le jure! », me dit ma sœur en guise de prévention. Je lui répondis d'un haussement d'épaule, lui prenant le bras et l'entraînant vers la sortie. Je trouverais bien quelques choses de plus intéressant que d'observer les mangemorts.

Plus intéressant je trouvai bien assez vite. À peine avions nous atteint le quatrième étage que je plantai ma sœur et son plan ennuyeux d'observation pour suivre les traces d'un serpencendre. J'avais bien invité Sinéad à me suivre, mais elle devait vraiment mettre cette tâche à terme disait-elle. Son problème. Elle s'amuserait quand elle aura finit. Je n'allais certainement pas laisser passer cette chance de voir ce serpencendre vivant parce que ma sœur avait mieux à faire. Nous nous séparâmes donc. Elle de son côté et moi à la poursuite de ma créature magique. Elle était facile à pister cette bestiole. Elle laissait une traînée de cendre derrière elle. Il ne me fallut pas très longtemps pour me mettre à suivre des cendres encore rougeoyantes; elle était tout près. Tout près comme dans la première pièce où j'entre, une vieille salle de classe vide, je vois la créature prendre feu dans un coin avant de tomber en un tas de cendre. Furieux d'avoir raté cette opportunité d'observer un vrai serpencendre, je grogne de rage. J'aurais pu faire demi-tour. Une personne normale, voyant de l'animal n'était plus de se monde, aurait fait demi-tour, mais pas moi. Je savais que, pas très loin, il devait y avoir les œufs de la créature. Si un serpencendre naît d'un feu sorcier laissé sans surveillance, dès sa naissance, il cherche un endroit tranquille pour y pondre ses œufs avant de mourir une heure plus tard. Si c'était ici qu'il était mort, c'était ici que j'allais trouver les œufs. Des œufs signifiaient la possibilité de faire naître un autre serpencendre et de l'observer à ma guise. Je m'étais donc approché du lieu d'immolation de la créature aux aguets. Il fallait que je les trouves avant qu'ils n'explosent. Je me mis donc à chercher, mais ce ne fut pas tache facile. Visiblement, elle les avait bien caché. C'est une bruit d'explosion qui me mis sur la piste; derrière une étagère. Avant que je ne réussisse à l'atteindre, deux autres explosions avaient eu lieu. Je tirai ma baguette rapidement, lançant un sortilège pour congeler les deux autres œufs restant. Je réussis à en stabiliser un, mais pas le second. Pas de temps à perdre, les mangemorts avaient sans doute entendu les bruits et viendraient vérifier qu'il n'y avait personne dans le coin. Fourrant l'oeuf gelé dans ma poche, je me dépêcher de rentrer dans la salle commune avant de me faire prendre. Le soleil était déjà lever. Il devait être pas loin de six heures trente. La salle commune était toujours vide, les étudiants dormant encore. Je montai dans mon dortoir sur la pointe des pieds, récupérant un bouquin sur les créatures magiques, du parchemin et une plume. Empruntant le hibou de Hugo qui dormait près de la fenêtre, j'envoyai une lettre à Tasha espérant qu'elle soit réveillée. L'oeuf toujours au fond de ma poche, je redescendis dans la salle commune pour lire un peu, attendant la réponse de ma meilleure amie.

Une réponse qui ne vint que des heures plus tard, après un second hibou. Comme prévu, elle était partante pour tenter l'expérience; nous allions le faire éclore. Endroit choisis; hangars à bateaux. Muni de mon livre, je pris cette direction après avoir passé près de deux heures à chercher des informations sur comment le faire éclore à la bibliothèque. Si nous nous y prenions bien, nous allions pouvoir observer un serpencendre pendant quinze minutes. Sinon, l'oeuf allait exploser et nous nous prendrions des affreuses brûlures. Sympa non? Ça valait quand même le coup de tenter l'expérience. Je fis un immense détour pour atteindre le hangar question d'être certain que personne ne m'avait suivit. Avant de m'y glisser, je jetai un regard au alentour. Personne. Furtivement, j'ouvris la porte, me faufilait à l'intérieur avec Morelle sur mon épaule, mon livre entre les mains et mon œuf congelé au fond de ma poche. Restait plus qu'à attendre Tasha.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7869-tasha-emma-lennox-blackwood-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7875-tasha-bien-s-entourer-ca-eloigne-les-problemeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7874-fiche-de-rps-tashahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7872-tasha-le-courrier-sera-precieusement-conservehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7873-tasha-une-urgence

Arrivé(e) le : 22/12/2015
Parchemins rédigés : 1915
Points : 4
Crédit : moi ~ Amelia Zadro
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Dim 28 Mai - 23:16


jolie éclosion
Feat Perrin S. O'Riordàn
Dix heures cinq... J'étais en retard, d'accord, mais Perrin ne m'avait pas laissé beaucoup de temps pour me préparer juste après mon réveil et la réception de ses deux lettres. J'avais fait de mon possible pour me dépêcher sous la douche pour faire ma toilette buccale et pour prendre mon petit-déjeuner dans la Grande Salle et pourtant, j'avais réussi à arriver avec cinq minutes de retard.

Il fallait aussi avouer qu'il y avait du chemin entre les portes du château et le Hangar à bateaux. Mais malgré cela, je n'en étais pas moins excitée et impatiente de découvrir l'oeuf de serpencendre. Je n'en avais encore jamais vu de mes propres yeux car ma mère et mon beau-père étaient des sorciers soigneux et adroits qui ne laisseraient jamais un feu magique allumé trop longtemps par simple maladresse. Mais, si je me fiais au monstrueux livre des monstres, le Serpencendre était une très jolie créature qui ne vivait pas longtemps. Perrin m'en dirait un peu plus, il devait sûrement posséder un tas de livres à ce sujet. Nous étions tous les deux très doués en Soins aux Créatures Magiques mais Perrin me devançait toujours et même en Botanique. J’avais beau faire de mon mieux pour tout connaître par cœur, mon meilleur ami avait toujours une avance sur moi. Je ne lui en voulais pas du tout, même si j’étais envieuse de sa capacité à tout bien mémoriser. Tant que je continuais à gérer ces deux matières-là, le reste ne m’importait que peu.

En chemin, je me suis permise de prendre le temps de bien respirer la brise matinale du parc, appréciant la présence d'autres élèves sur les bancs qui discutaient calmement. Ici, on se sentait comme dans un autre monde. Un monde bien loin de ce château devenu si sinistre depuis des mois. Poudlard avait perdu de sa superbe, c’était le moins que l’on puisse dire. Être entourée de mes amis ne m’avait jamais paru être aussi crucial qu’aujourd’hui. C’était pourquoi je profitais de chaque instant avec eux, en positivant et en essayant de chasser mes mauvaises pensées. Bien sûr, la tâche n’avait jamais été simple mais je m’y essayais et je parvenais plus ou moins à me montrer convaincante sous un beau jour. Mais, là, alors que j’approchais du hangar à bateaux, mes petites appréhensions ont vite laissé place à un sentiment de satisfaction. Nous allions découvrir le joli mystère qu’est l’éclosion d’un Serpencendre. Enfin, techniquement, ce n’était plus un secret pour les sorciers mais je considérais cela comme un mystère parce que cela donnait plus de classe à l’événement et que c’était quelque chose à laquelle on assistait pas tous les jours. Ce serait notre secret. Quoi que… je pouvais bien le raconter à Megan, non ?

Le fameux hangar était quasiment désert, mis à part la présence de Perrin. A sa vue, je lui ai fait un grand sourire. Comme à son habitude, il avait laissé Morelle se loger sur son épaule et il tenait un livre entre les mains. J’aimais beaucoup Morelle. C’était une très belle araignée, une espèce assez rare ici et carrément atypique comme animal domestique. Beaucoup la craignait et on pouvait comprendre ces gens arachnophobes mais moi, je n’en avais jamais eu peur. Je savais qu’elle était gentille et qu’elle ne cédait pas à ses instincts de prédatrice, comme le faisaient les Acromentulas. A elle aussi, je lui ai adressé un sourire. Elle ne m’a pas répondu mais j’ai eu l’intuition qu’elle était aussi contente de me voir.

« Salut Perrin ! » J’ai dit en refermant doucement la porte derrière moi.

Ma salutation spontanée manquait un peu de discrétion mais je ne doutais pas que mon ami s’était rendu ici après s’être assuré qu’il n’y avait vraiment personne pour nous dénoncer. Je préférais ne pas imaginer les conséquences que nous aurions dû faire face si cela venait à arriver. Au fond, je vivais un peu au jour le jour, en mettant de côté l’appréhension du futur.

« Il est où cet œuf, alors ? J’ai trop hâte de le voir ! » J’ai poursuivi sur un ton qui cachait très mal mon impatience.

C’était vrai, ça. Où était-il ? Le hangar était assez grand mais je cherchais tout de même l’objet des yeux. Apparemment, il n’y était pas. Peut-être que Perrin le gardait au fond de l’une de ses poches dans le but de bien le protéger. Mon regard s’est donc retourné vers lui, mon sourire s’agrandissant. Normalement, il devait être gelé pour ne pas qu’il ne déclare un incendie. C’était ce que l’on avait vu en classe. Un simple glacius suffisait pour se faire mais nous n’avions jamais eu l’occasion de pratiquer sur des vrais œufs de Serpencendre. Le professeur Johnson manquait de ressources alors nous avions simplement pu étudier sa théorie. Là, avec Perrin, j’avais l’impression de faire des choses plus concrètes qu’en classe et ça, c’était génial.

© FRIMELDA



Dernière édition par Tasha E. Lennox-Blackwood le Lun 17 Juil - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 705
Points : 8
Crédit : Lydie (ava&gif)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Ven 7 Juil - 11:03

Still believe in magic?
Perrin & Tasha
Le Serpencendre s'élève des braises et se glisse dans les coins sombres de la maison où il se trouve, laissant derrière lui une traînée de cendre. Il ne vit qu'une heure pendant laquelle il cherche un endroit obscur pour pondre ses œufs, après quoi il tombe en poussière.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je m'étais habilement glissé dans le hangars à bateaux. Un détour pas possible pour m'assurer que je n'étais pas suivit, et voilà que le tour était joué. Pas de mangemorts, d'élèves ou de professeurs en vu. En réalité, pas âmes qui vivent dans les alentours du hangars. C'était l'endroit idéal pour notre petite expérience du jour. Une toute petite expérience pas du tout dangereuse et tout ce qu'il y a de plus autorisée... Ouais, bon, j'admets qu'ici, il faut lire entre les lignes ou être à l'aise avec l'ironie parce que j'étais pas sérieux! Ce que nous nous apprêtions à faire avec ma meilleure amie c'était pas particulièrement autorisé. Je suppose que si on se fait prendre, on risquait gros. Sans doute pas le revoie vu la situation actuelle au château avec Blackman et ses joyeux lurons (encore là, il faut bien comprendre l'ironie), mais il y aurait sans doute beaucoup d'heures de retenues voir une éventuelle petite torture au passage. J'avais eu mon lot de tortures pour la vie, sauf que lorsque j'étais tombé sur cet œuf, je ne voyais plus clair. Donnez moi de quoi m'amuser et vous verrez la raison me quitter vitesse grand V! Que voulez vous, l'adrénaline et les bestioles magiques sont mes trucs à moi!

Je m'étais glissé le long du mur, juste sous la fenêtre en attendant l'arrivée de Tasha. Position idéale pour éviter qu'on me voit. Heureusement que la fenêtre était relativement haute sans quoi, je n'aurais pas réussi à me caser dessous. Allez donc comprendre comment j'avais pu grandir autant en un an! J'avais dut user d'un sortilège pour allonger mes vêtements de quelques centimètres comme les pantalons étaient clairement devenus trop courts. Le pire dans tout ça, c'est que je savais que maman devrait me racheter des uniformes complètement neufs pour la prochaine rentrée comme j'étais désormais largement plus grand que Torìn. Plus moyen de me filer ses anciens vêtements, ils n'iraient pas. De toute manière, j'avais grandit, mais j'étais toujours aussi mince. Difficile de prendre le moindre gramme quand on passe quelques semaines à manger à peine plus que quelques fruits et poignées de noix dans une journée. Les jambes croisées, j'avais posé mon bouquin sur mes genoux et mon œuf – toujours congelé – entre mes jambes. La page ouverte sur le début du chapitre sur le serpencendre, je relisais pour la cinquième fois de la matinée la marche à suivre pour faire éclore l'oeuf. Il fallait se montrer habile si on ne voulait pas qu'il explose. Il était indiqué dans se livre – et nous l'avions aussi étudié en potions – que les œufs de serpencendres étaient très prisés pour la confection de filtre d'amour. L'idée était intéressante, mais pas le sujet du jour. Après tout, je n'avais personne à charmer depuis que nous nous étions pris la tête avec Phen et qu'il m'avait fait du mal. Même si ça n'avait pas été le cas, que nous ne nous serions pas disputés et qu'il aurait juste dit qu'il n'était pas intéressé, je n'aurais jamais utilisé une potion pour « gagner » ses sentiments. C'est particulièrement bas, pas très éthique et surtout, lorsque la potion ne fait plus effet, ce n'est pas partagé. Ce serait vivre dans une illusion, ce à quoi j'ai toujours été en opposition.

La porte du hangars s'ouvrit brusquement sur une Tasha tout sourire qui se faufila dans la cabane. Je sursautai à son arrivé, n'ayant pas été très attentif à mon environnement extérieur. Elle me salua joyeusement tout en refermant doucement la porte derrière elle. « Par Morgane, Tash, tu m'as foutu une des ces trouilles! », lançais-je tout en me redressant. Mon ton était amusé, mais laissait également transparaître l'excitation vis-à-vis la tâche qui nous attendait. À peine sur mes pieds que Tasha me demanda avec empressement où était le fameux œufs. Je m'approchai d'elle, lui attrapai la main dans laquelle je glissai l'oeuf congelé. « Avoue qu'il est encore plus génial que ce à quoi tu t'attendais! », dis-je en contenant difficilement mon excitation. Un immense sourire étirait mes lèvres, laissant voir mes dents blanches et bien droite. « Tout ce qu'il faut savoir ce trouve là-dedans mon amie! », ajoutais-je en brandissant fièrement le livre récupéré à la bibliothèque. « Il y a absolument tout! Faut juste espéré qu'on ne termine pas dans le bureau de ton père sinon, bonjour les ennuis! » Je blaguais à moitié sur le dernier point. Je finissais bien trop souvent chez l'infirmier pour mon propre bien. Il posait beaucoup de question sur les égratignures, mes doigts ou orteils cassés ou mes immenses hématomes. Parfois même des brûlures. C'est que j'étais un peu imprudent dans la vie. Chut! Faut pas allez dire ça à Milo! « Alors, on est partante pour une petite expérience de maternité miss Lennox-Blackwood? » Je haussai les sourcils en posant ma question. Demander seulement pour faire croître l'impatience de ma meilleure amie! Joli coup de théâtre de ma part!
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« still believe in magic ? » feat. tasha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Boîte à RPs :: 
La Boîte à RPs
-
Sauter vers: