AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « still believe in magic ? » feat. tasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 1138
Points : 4
Crédit : Meblang (Linus Wordemann)
Année : cinquième année - seize ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Matrim

MessageSujet: « still believe in magic ? » feat. tasha   Mar 23 Mai - 17:19

Still believe in magic?
Perrin & Tasha
Le Serpencendre s'élève des braises et se glisse dans les coins sombres de la maison où il se trouve, laissant derrière lui une traînée de cendre. Il ne vit qu'une heure pendant laquelle il cherche un endroit obscur pour pondre ses œufs, après quoi il tombe en poussière.

La nuit dernière avait été plutôt courte. N'ayez pas d'idées dérangées, c'est pas ce que vous croyez. Je m'étais mis au lit assez tôt, complètement à plat par les nuits précédentes à courir dans le château en quête d'aventures. On a jamais assez d'aventures dans une vie, croyez moi. Donc je m'étais couché tôt, mais le problème quand on va au lit tôt et qu'on ne dort, normalement pas beaucoup, c'est qu'on se réveille aussi assez tôt. À trois heures du matin, j'étais debout, prêt à affronter la journée alors que le soleil n'allait sans doute pas se lever avant trois bonnes heures. Me redressant de mon lit, je regardai autour de moi. Quelque chose clochait. Quelque chose n'allait pas. Je le sentais. Enfilant un pantalon, des chaussures et un pull, je sortis du dortoir prenant la direction de la salle commune. À peine avais-je mis le pied sur la dernière marche que je vis ce qui "n'allait pas". « On va se balader toute seule? », lancais-je, en shelta, à ma sœur sur un ton amusé. Elle était face à la sortie, complètement détendue signe qui signifiait qu'elle ne m'avait pas entendu arriver. « Tu vas quand même pas laisser ton frère derrière à s'ennuyer tout seul ici! », dis-je de nouveau. Si elle pensait me laisser dans cette salle commune ennuyeuse alors qu'elle allait parcourir le château en pleine nuit alors que les mangemorts faisaient leur rondes de surveillance, elle hallucinait. Je sautai la dernière marche joyeusement, puis me rendis à sa hauteur en quelques pas à peine. « T'es vraiment hallucinant toi! Comment t'as su que j'tais là? », répliqua ma sœur en usant de notre dialecte natal. « L'intuition! Alors on y va? » C'était peu dire que l'intuition m'avait mené jusqu'à elle. Je m'étais réveillé avec cette impression que quelque chose n'allait pas. C'était une manière de me dire que ma soeur allait se balader en pleine nuit sans moi. Ça, c'était pas bien ! J'ignorais ce qu'elle allait faire dehors à cette heure ci, mais cette même intuition qui m'avait dit que quelque chose n'allait pas me disait que je devais, moi aussi, aller me balader. C'était l'intuition qui me disait ça ou mon comportement intrépide? Sans doute un peu des deux. « J'allais étudier les gardes. Ce sera bien ennuyeux, je te le jure! », me dit ma sœur en guise de prévention. Je lui répondis d'un haussement d'épaule, lui prenant le bras et l'entraînant vers la sortie. Je trouverais bien quelques choses de plus intéressant que d'observer les mangemorts.

Plus intéressant je trouvai bien assez vite. À peine avions nous atteint le quatrième étage que je plantai ma sœur et son plan ennuyeux d'observation pour suivre les traces d'un serpencendre. J'avais bien invité Sinéad à me suivre, mais elle devait vraiment mettre cette tâche à terme disait-elle. Son problème. Elle s'amuserait quand elle aura finit. Je n'allais certainement pas laisser passer cette chance de voir ce serpencendre vivant parce que ma sœur avait mieux à faire. Nous nous séparâmes donc. Elle de son côté et moi à la poursuite de ma créature magique. Elle était facile à pister cette bestiole. Elle laissait une traînée de cendre derrière elle. Il ne me fallut pas très longtemps pour me mettre à suivre des cendres encore rougeoyantes; elle était tout près. Tout près comme dans la première pièce où j'entre, une vieille salle de classe vide, je vois la créature prendre feu dans un coin avant de tomber en un tas de cendre. Furieux d'avoir raté cette opportunité d'observer un vrai serpencendre, je grogne de rage. J'aurais pu faire demi-tour. Une personne normale, voyant de l'animal n'était plus de se monde, aurait fait demi-tour, mais pas moi. Je savais que, pas très loin, il devait y avoir les œufs de la créature. Si un serpencendre naît d'un feu sorcier laissé sans surveillance, dès sa naissance, il cherche un endroit tranquille pour y pondre ses œufs avant de mourir une heure plus tard. Si c'était ici qu'il était mort, c'était ici que j'allais trouver les œufs. Des œufs signifiaient la possibilité de faire naître un autre serpencendre et de l'observer à ma guise. Je m'étais donc approché du lieu d'immolation de la créature aux aguets. Il fallait que je les trouves avant qu'ils n'explosent. Je me mis donc à chercher, mais ce ne fut pas tache facile. Visiblement, elle les avait bien caché. C'est une bruit d'explosion qui me mis sur la piste; derrière une étagère. Avant que je ne réussisse à l'atteindre, deux autres explosions avaient eu lieu. Je tirai ma baguette rapidement, lançant un sortilège pour congeler les deux autres œufs restant. Je réussis à en stabiliser un, mais pas le second. Pas de temps à perdre, les mangemorts avaient sans doute entendu les bruits et viendraient vérifier qu'il n'y avait personne dans le coin. Fourrant l'oeuf gelé dans ma poche, je me dépêcher de rentrer dans la salle commune avant de me faire prendre. Le soleil était déjà lever. Il devait être pas loin de six heures trente. La salle commune était toujours vide, les étudiants dormant encore. Je montai dans mon dortoir sur la pointe des pieds, récupérant un bouquin sur les créatures magiques, du parchemin et une plume. Empruntant le hibou de Hugo qui dormait près de la fenêtre, j'envoyai une lettre à Tasha espérant qu'elle soit réveillée. L'oeuf toujours au fond de ma poche, je redescendis dans la salle commune pour lire un peu, attendant la réponse de ma meilleure amie.

Une réponse qui ne vint que des heures plus tard, après un second hibou. Comme prévu, elle était partante pour tenter l'expérience; nous allions le faire éclore. Endroit choisis; hangars à bateaux. Muni de mon livre, je pris cette direction après avoir passé près de deux heures à chercher des informations sur comment le faire éclore à la bibliothèque. Si nous nous y prenions bien, nous allions pouvoir observer un serpencendre pendant quinze minutes. Sinon, l'oeuf allait exploser et nous nous prendrions des affreuses brûlures. Sympa non? Ça valait quand même le coup de tenter l'expérience. Je fis un immense détour pour atteindre le hangar question d'être certain que personne ne m'avait suivit. Avant de m'y glisser, je jetai un regard au alentour. Personne. Furtivement, j'ouvris la porte, me faufilait à l'intérieur avec Morelle sur mon épaule, mon livre entre les mains et mon œuf congelé au fond de ma poche. Restait plus qu'à attendre Tasha.
Made by Neon Demon




❝ all you need is faith ❞ as i sat with the echoes of lies that i told i felt young, never changed by crooked hearts so put the shotgun back in the glove come on and wait another year for dreams far away to come home, to be brave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7869-tasha-emma-lennox-blackwood-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7875-tasha-bien-s-entourer-ca-eloigne-les-problemeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7874-fiche-de-rps-tashahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7872-tasha-le-courrier-sera-precieusement-conservehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7873-tasha-une-urgence

Arrivé(e) le : 22/12/2015
Parchemins rédigés : 2089
Points : 1
Crédit : lilany ~ Amelia Zadro
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Dim 28 Mai - 23:16


jolie éclosion
Feat Perrin S. O'Riordàn
Dix heures cinq... J'étais en retard, d'accord, mais Perrin ne m'avait pas laissé beaucoup de temps pour me préparer juste après mon réveil et la réception de ses deux lettres. J'avais fait de mon possible pour me dépêcher sous la douche pour faire ma toilette buccale et pour prendre mon petit-déjeuner dans la Grande Salle et pourtant, j'avais réussi à arriver avec cinq minutes de retard.

Il fallait aussi avouer qu'il y avait du chemin entre les portes du château et le Hangar à bateaux. Mais malgré cela, je n'en étais pas moins excitée et impatiente de découvrir l'oeuf de serpencendre. Je n'en avais encore jamais vu de mes propres yeux car ma mère et mon beau-père étaient des sorciers soigneux et adroits qui ne laisseraient jamais un feu magique allumé trop longtemps par simple maladresse. Mais, si je me fiais au monstrueux livre des monstres, le Serpencendre était une très jolie créature qui ne vivait pas longtemps. Perrin m'en dirait un peu plus, il devait sûrement posséder un tas de livres à ce sujet. Nous étions tous les deux très doués en Soins aux Créatures Magiques mais Perrin me devançait toujours et même en Botanique. J’avais beau faire de mon mieux pour tout connaître par cœur, mon meilleur ami avait toujours une avance sur moi. Je ne lui en voulais pas du tout, même si j’étais envieuse de sa capacité à tout bien mémoriser. Tant que je continuais à gérer ces deux matières-là, le reste ne m’importait que peu.

En chemin, je me suis permise de prendre le temps de bien respirer la brise matinale du parc, appréciant la présence d'autres élèves sur les bancs qui discutaient calmement. Ici, on se sentait comme dans un autre monde. Un monde bien loin de ce château devenu si sinistre depuis des mois. Poudlard avait perdu de sa superbe, c’était le moins que l’on puisse dire. Être entourée de mes amis ne m’avait jamais paru être aussi crucial qu’aujourd’hui. C’était pourquoi je profitais de chaque instant avec eux, en positivant et en essayant de chasser mes mauvaises pensées. Bien sûr, la tâche n’avait jamais été simple mais je m’y essayais et je parvenais plus ou moins à me montrer convaincante sous un beau jour. Mais, là, alors que j’approchais du hangar à bateaux, mes petites appréhensions ont vite laissé place à un sentiment de satisfaction. Nous allions découvrir le joli mystère qu’est l’éclosion d’un Serpencendre. Enfin, techniquement, ce n’était plus un secret pour les sorciers mais je considérais cela comme un mystère parce que cela donnait plus de classe à l’événement et que c’était quelque chose à laquelle on assistait pas tous les jours. Ce serait notre secret. Quoi que… je pouvais bien le raconter à Megan, non ?

Le fameux hangar était quasiment désert, mis à part la présence de Perrin. A sa vue, je lui ai fait un grand sourire. Comme à son habitude, il avait laissé Morelle se loger sur son épaule et il tenait un livre entre les mains. J’aimais beaucoup Morelle. C’était une très belle araignée, une espèce assez rare ici et carrément atypique comme animal domestique. Beaucoup la craignait et on pouvait comprendre ces gens arachnophobes mais moi, je n’en avais jamais eu peur. Je savais qu’elle était gentille et qu’elle ne cédait pas à ses instincts de prédatrice, comme le faisaient les Acromentulas. A elle aussi, je lui ai adressé un sourire. Elle ne m’a pas répondu mais j’ai eu l’intuition qu’elle était aussi contente de me voir.

« Salut Perrin ! » J’ai dit en refermant doucement la porte derrière moi.

Ma salutation spontanée manquait un peu de discrétion mais je ne doutais pas que mon ami s’était rendu ici après s’être assuré qu’il n’y avait vraiment personne pour nous dénoncer. Je préférais ne pas imaginer les conséquences que nous aurions dû faire face si cela venait à arriver. Au fond, je vivais un peu au jour le jour, en mettant de côté l’appréhension du futur.

« Il est où cet œuf, alors ? J’ai trop hâte de le voir ! » J’ai poursuivi sur un ton qui cachait très mal mon impatience.

C’était vrai, ça. Où était-il ? Le hangar était assez grand mais je cherchais tout de même l’objet des yeux. Apparemment, il n’y était pas. Peut-être que Perrin le gardait au fond de l’une de ses poches dans le but de bien le protéger. Mon regard s’est donc retourné vers lui, mon sourire s’agrandissant. Normalement, il devait être gelé pour ne pas qu’il ne déclare un incendie. C’était ce que l’on avait vu en classe. Un simple glacius suffisait pour se faire mais nous n’avions jamais eu l’occasion de pratiquer sur des vrais œufs de Serpencendre. Le professeur Johnson manquait de ressources alors nous avions simplement pu étudier sa théorie. Là, avec Perrin, j’avais l’impression de faire des choses plus concrètes qu’en classe et ça, c’était génial.

© FRIMELDA



Beyond the horizon

“La vie est une aventure ou elle n'est rien.”
©️ FRIMELDA


Dernière édition par Tasha E. Lennox-Blackwood le Lun 17 Juil - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 1138
Points : 4
Crédit : Meblang (Linus Wordemann)
Année : cinquième année - seize ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Matrim

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Ven 7 Juil - 11:03

Still believe in magic?
Perrin & Tasha
Le Serpencendre s'élève des braises et se glisse dans les coins sombres de la maison où il se trouve, laissant derrière lui une traînée de cendre. Il ne vit qu'une heure pendant laquelle il cherche un endroit obscur pour pondre ses œufs, après quoi il tombe en poussière.

Je m'étais habilement glissé dans le hangars à bateaux. Un détour pas possible pour m'assurer que je n'étais pas suivit, et voilà que le tour était joué. Pas de mangemorts, d'élèves ou de professeurs en vu. En réalité, pas âmes qui vivent dans les alentours du hangars. C'était l'endroit idéal pour notre petite expérience du jour. Une toute petite expérience pas du tout dangereuse et tout ce qu'il y a de plus autorisée... Ouais, bon, j'admets qu'ici, il faut lire entre les lignes ou être à l'aise avec l'ironie parce que j'étais pas sérieux! Ce que nous nous apprêtions à faire avec ma meilleure amie c'était pas particulièrement autorisé. Je suppose que si on se fait prendre, on risquait gros. Sans doute pas le revoie vu la situation actuelle au château avec Blackman et ses joyeux lurons (encore là, il faut bien comprendre l'ironie), mais il y aurait sans doute beaucoup d'heures de retenues voir une éventuelle petite torture au passage. J'avais eu mon lot de tortures pour la vie, sauf que lorsque j'étais tombé sur cet œuf, je ne voyais plus clair. Donnez moi de quoi m'amuser et vous verrez la raison me quitter vitesse grand V! Que voulez vous, l'adrénaline et les bestioles magiques sont mes trucs à moi!

Je m'étais glissé le long du mur, juste sous la fenêtre en attendant l'arrivée de Tasha. Position idéale pour éviter qu'on me voit. Heureusement que la fenêtre était relativement haute sans quoi, je n'aurais pas réussi à me caser dessous. Allez donc comprendre comment j'avais pu grandir autant en un an! J'avais dut user d'un sortilège pour allonger mes vêtements de quelques centimètres comme les pantalons étaient clairement devenus trop courts. Le pire dans tout ça, c'est que je savais que maman devrait me racheter des uniformes complètement neufs pour la prochaine rentrée comme j'étais désormais largement plus grand que Torìn. Plus moyen de me filer ses anciens vêtements, ils n'iraient pas. De toute manière, j'avais grandit, mais j'étais toujours aussi mince. Difficile de prendre le moindre gramme quand on passe quelques semaines à manger à peine plus que quelques fruits et poignées de noix dans une journée. Les jambes croisées, j'avais posé mon bouquin sur mes genoux et mon œuf – toujours congelé – entre mes jambes. La page ouverte sur le début du chapitre sur le serpencendre, je relisais pour la cinquième fois de la matinée la marche à suivre pour faire éclore l'oeuf. Il fallait se montrer habile si on ne voulait pas qu'il explose. Il était indiqué dans se livre – et nous l'avions aussi étudié en potions – que les œufs de serpencendres étaient très prisés pour la confection de filtre d'amour. L'idée était intéressante, mais pas le sujet du jour. Après tout, je n'avais personne à charmer depuis que nous nous étions pris la tête avec Phen et qu'il m'avait fait du mal. Même si ça n'avait pas été le cas, que nous ne nous serions pas disputés et qu'il aurait juste dit qu'il n'était pas intéressé, je n'aurais jamais utilisé une potion pour « gagner » ses sentiments. C'est particulièrement bas, pas très éthique et surtout, lorsque la potion ne fait plus effet, ce n'est pas partagé. Ce serait vivre dans une illusion, ce à quoi j'ai toujours été en opposition.

La porte du hangars s'ouvrit brusquement sur une Tasha tout sourire qui se faufila dans la cabane. Je sursautai à son arrivé, n'ayant pas été très attentif à mon environnement extérieur. Elle me salua joyeusement tout en refermant doucement la porte derrière elle. « Par Morgane, Tash, tu m'as foutu une des ces trouilles! », lançais-je tout en me redressant. Mon ton était amusé, mais laissait également transparaître l'excitation vis-à-vis la tâche qui nous attendait. À peine sur mes pieds que Tasha me demanda avec empressement où était le fameux œufs. Je m'approchai d'elle, lui attrapai la main dans laquelle je glissai l'oeuf congelé. « Avoue qu'il est encore plus génial que ce à quoi tu t'attendais! », dis-je en contenant difficilement mon excitation. Un immense sourire étirait mes lèvres, laissant voir mes dents blanches et bien droite. « Tout ce qu'il faut savoir ce trouve là-dedans mon amie! », ajoutais-je en brandissant fièrement le livre récupéré à la bibliothèque. « Il y a absolument tout! Faut juste espéré qu'on ne termine pas dans le bureau de ton père sinon, bonjour les ennuis! » Je blaguais à moitié sur le dernier point. Je finissais bien trop souvent chez l'infirmier pour mon propre bien. Il posait beaucoup de question sur les égratignures, mes doigts ou orteils cassés ou mes immenses hématomes. Parfois même des brûlures. C'est que j'étais un peu imprudent dans la vie. Chut! Faut pas allez dire ça à Milo! « Alors, on est partante pour une petite expérience de maternité miss Lennox-Blackwood? » Je haussai les sourcils en posant ma question. Demander seulement pour faire croître l'impatience de ma meilleure amie! Joli coup de théâtre de ma part!
Made by Neon Demon




❝ all you need is faith ❞ as i sat with the echoes of lies that i told i felt young, never changed by crooked hearts so put the shotgun back in the glove come on and wait another year for dreams far away to come home, to be brave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7869-tasha-emma-lennox-blackwood-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7875-tasha-bien-s-entourer-ca-eloigne-les-problemeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7874-fiche-de-rps-tashahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7872-tasha-le-courrier-sera-precieusement-conservehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7873-tasha-une-urgence

Arrivé(e) le : 22/12/2015
Parchemins rédigés : 2089
Points : 1
Crédit : lilany ~ Amelia Zadro
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Dim 30 Juil - 13:14


jolie éclosion
Feat Perrin S. O'Riordàn
Assis sous une fenêtre à l’abri des regards, Perrin ne s’est pas attendu à me voir. Peut-être avais-je ouvert la porte un peu trop brusquement sous l’enthousiasme de les voir, lui et Morelle ? Je n’en savais rien. Quoi qu’il en soit, mon meilleur ami l’a pris sur le ton de l’amusement.

« Par Morgane, Tash, tu m'as foutu une des ces trouilles! » A-t-il dit en se relevant prudemment.

J’ai souris, imaginant bien à quel point il avait dû penser à autre chose lorsque j’avais appuyé sur la poignée de la porte. Un débarquement de Mangemorts ou bien d’autres élèves venus faire je-ne-sais-quoi ici ? Il fallait bien avouer que ce hangar n’était pas un lieu très fréquenté par le personnel et il n’était pas rare que des autres personnes viennent y squatter entre deux cours pour manigancer des farces ou pour d’autres raisons.

« Ahaha, j’ignorais que mes entrées étaient si fracassantes. » J’ai répondu en riant doucement.

J’ai ensuite rapidement enchaîné sur le vif du sujet, incapable de retenir mon excitation plus longtemps pour la créature que nous allions étudier. C’était plus drôle de faire cela à deux en se fiant uniquement à notre savoir plutôt que d’être encadré par un professeur et d’autres élèves.

S’approchant de moi, il m’a attrapée la main avant de m’y glisser l’œuf congelé. C’était étrange comme sensation mais je le trouvais très joli, avec son relief gelé qui l’entourait et qui lui conférait un aspect à la fois mystique et inaccessible. Et dire que dedans se trouvait un petit bébé serpencendre qui ne demandait qu’à en sortir… Il était parfaitement dommage que ces créatures ne vivent qu’une seule heure. Comment pouvait-on profiter de sa vie en si peu de temps ? Même un éphémère avait plus de chance de ce côté-là. En une heure, on ne pouvait strictement rien faire. Peut-être que l’on pouvait supposer que la Nature les avait façonné de façon à ce que cela leur soit totalement égal de vivre si peu longtemps. J’ignore quel astronome sorcier avait un jour sorti cette phrase mais le temps était relatif alors peut-être que pour ce serpencendre, une seule heure de longévité était longue. Tout comme pour nous qui vivions en moyenne jusque cent ans, temps qui paraissait bien court pour les vampires.

« Avoue qu'il est encore plus génial que ce à quoi tu t'attendais ! » M’a dit Perrin, lui aussi dans le même état émotionnel que moi.

J’ai quitté l’œuf du regard, levant les yeux vers lui, affichant une expression absolument ravie. C'était bon de pouvoir s'exalter comme ça, sans qu'on ne vienne interrompre notre instant de complicité.

« Absolument ! Ca fait presque féerique cette glace tout autour. »

Le beau sourire de Perrin m'était précieux et il me montrait que même en ces temps obscurs, notre amitié et toute la joie qui l'entourait ne se retrouverait pas effritée. Il évitait d'évoquer les Mangemorts et tout ce qui touchait à la tyrannie du château et quand bien même il m'était impossible d'oublier ces derniers événements, je reconnaissais que les ignorer en conversation permettait de ne leur donner aucune importance et de simplement se focaliser sur ce qui nous rendait heureux et unis. J'adorais tellement Perrin.
Me tendant un livre, mon meilleur ami m'a assuré qu'il y avait dessus tout ce qu'il fallait savoir à propos des Serpencendre. Il l'avait sûrement récupéré à la bibliothèque vu le sceau de Poudlard qui y était apposé.

« ...Faut juste espérer qu'on ne termine pas dans le bureau de ton père sinon, bonjour les ennuis! »

J'ai arqué d'un sourcil tout en l'observant de nouveau. Oui, il était clair que j'avais autre chose à faire que d'aller voir mon père... Je n'en avais franchement pas l'envie, alors nous devions tout faire pour éviter les catastrophes.

« Ca devrait aller, Perrin ! Avec ce livre, on a toutes les consignes à respecter et on a toujours été doués à ce genre de choses. » Lui ai-je répondu en lui faisant un clin d'oeil.

J'avais confiance en nos capacités car même si nous n'avions jamais pratiqué sur ce type de créatures, nous avions un talent presque inné pour les soins aux créatures magiques.

« Alors, on est partante pour une petite expérience de maternité miss Lennox-Blackwood ?
‒ Toujours, très cher. »

J'ai imité un air très princier et noble avant de baisser les yeux vers l'ouvrage que je tenais de l'autre main. Bon, notre mission était de faire éclore ce magnifique petit oeuf et pour cela, il fallait le baigner dans de l'eau glacée afin de lui apporter la bonne température. Puis, il faudrait annuler le sort qui le gelait entièrement. Portant un index sur ma lèvre inférieure, j'ai posé la fameuse question tout en scrutant de près notre précieux :

« Il faut le mettre dans de l'eau glacée pour commencer et ensuite on pourra annuler le sortilège que tu lui as jeté. J'imagine qu'il nous faut une sorte de récipient, non ? Comment peut-on faire ? »

© FRIMELDA



Beyond the horizon

“La vie est une aventure ou elle n'est rien.”
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 1138
Points : 4
Crédit : Meblang (Linus Wordemann)
Année : cinquième année - seize ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Matrim

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Lun 7 Aoû - 11:51

Still believe in magic?
Perrin & Tasha
Le Serpencendre s'élève des braises et se glisse dans les coins sombres de la maison où il se trouve, laissant derrière lui une traînée de cendre. Il ne vit qu'une heure pendant laquelle il cherche un endroit obscur pour pondre ses œufs, après quoi il tombe en poussière.

J'avais trouvé refuge sous une fenêtre afin de ne pas me faire voir par qui que ce soit qui serait dehors. Malheureusement, dans la position où je me trouvais, je ne voyais pas très bien la porte. Si quelqu'un devait entrer, il était certain que je ne le verrais pas arriver. C'est ce qui arriva avec ma meilleure amie qui entra dans la cabane. Elle me salua joyeusement en pénétrant dans le hangar me faisant sursauter et jurer en même temps. Ma réaction la fit rigoler puisqu'elle me répondit en souriant : « Ahaha, j’ignorais que mes entrées étaient si fracassantes. » Tout en me relevant, je lui lançai un regard de travers. Un mélange d'amusement et d'orgueil mal placé. « En même temps, avec une tête comme la tienne, y a de quoi avoir peur! » Je lui souris d'un air malicieux. Je me foutais de sa gueule comme d'habitude. On parlait de Tasha en même temps, ma meilleure amie était juste magnifique. Fallait être aveugle pour ne pas s'en rendre compte. Je pouvais bien me foutre d'elle un peu, elle venait de me faire une de ses trouilles. Mon cœur cognait encore contre ma poitrine.

Tasha aborda bien vite le sujet de notre présence ici; l'oeuf de serpencendre. Petit projet s'annonçait tout à fait magnifique. Espérons seulement que nous ne nous ferions pas prendre en plein processus sinon, ce serait la catastrophe. J'avais glissé l'oeuf dans la main de ma meilleure amie qui le regardait avec attention. Il était juste parfait! C'était mon avis. La gryffondor eu tôt fait de venir confirmer mes dires. « Absolument ! Ca fait presque féerique cette glace tout autour. » Je lui lançai un sourire resplendissant, fier de ma réussite. « Mon œuvre! Espérons que ça tienne assez longtemps pour qu'il ne nous éclose pas dans les mains avant le temps sinon, bonjour les brûlures... » Parlant de brûlures, ce n'était pas la seule chose que nous devions éviter. Nous courrions beaucoup de risque avec cet œuf et c'était sans parler de la créature qui en sortirait. Brûlures, morsure, explosions... Il allait falloir se montrer prudent si nous ne voulions pas nous retrouver en retenue avec une bande de mangemorts ou, encore, avoir droit à une visite dans l'infirmerie. L'une et l'autre des options étaient devenus bien trop fréquentes en ce qui me concernait. À ce rythme, j'allais finir par avoir une relation bien trop intime avec le paternel de ma meilleure amie. Fallait donc éviter le bureau de l'infirmier Lennox! « Ca devrait aller, Perrin ! Avec ce livre, on a toutes les consignes à respecter et on a toujours été doués à ce genre de choses. » ,me dit Tasha lorsque je lui fis part de mes craintes. Elle était, visiblement, beaucoup plus confiante que moi. Je devais sans doute avoir trop lu d'histoires où les éclosions de serpentcendres tournaient mal. Maintenant, ça me montait à la tête. Et puis, ma meilleure amie avait raison, si nous suivions ce qu'il était écrit dans le livre, on avait rien à craindre.

Après avoir affirmé être tout à fait prête à l'éclosion, la belle brune me prit le livre des mains. Elle en lu attentivement le contenu avant de le refermer brusquement portant son attention sur moi. Visiblement, il était temps d'agir. Si, en règle général, j'étais le leader de nos petites expérimentations, cette fois Tasha prenait les reines. Je la laissai faire amusé par ce changement de rôle. J'avais initié l'aventure, à elle de nous guider. Je l'écoutai attentivement. « Il faut le mettre dans de l'eau glacée pour commencer et ensuite on pourra annuler le sortilège que tu lui as jeté. J'imagine qu'il nous faut une sorte de récipient, non ? Comment peut-on faire ? »  Je fronçai les sourcils, signe de profonde réflexion de ma part. « Un sceau ce serait bien... » ,commençais-je en laissant mon regard courir à l'intérieur du hangar à la recherche de ce qui pourrait ressembler à un sceau. Rien en vu. J'allais annoncer qu'il n'y avait rien lorsqu'une idée me traversa. Un sourire vint éclairer mon visage. « Les barques! », lançais tout en courant vers celle qui était la plus proche. En première année, lorsqu'on venait au château par le Lac Noir à l'intérieur des barques, il y avait des chaudières au cas où l'une des barques prendrait l'eau. On pourrait utiliser le contenant de l'une d'elles. Je me penchai dans celle tout près y extirpant un sceau. Je le regardai une demi-seconde, le montrant à Tasha. « Eum... Plus petit que dans mes souvenirs. » Je jetai un coup d'oeil à l'oeuf puis reposai mes yeux sur le contenant entre mes mains. « L'oeuf est pas bien gros, ça devrait aller... » ,finis-je par affirmer. Je tirai ma baguette de ma poche, la braquant sur le sceau. « Aguamenti. »,lançais-je. Une mince filet d'eau s'en échappa, commençant à remplir le contenant. Lentement... Il mis quelques minutes à se remplir après quoi, je retournai prudemment vers Tasha faisant attention à ne pas répandre l'eau sur le sol. Rendu à sa hauteur, je lui présentai le récipient pour qu'elle puisse y poser l'oeuf tout en parlant. « Une fois dans l'eau on aura qu'à lancer un finite incantatem pour annuler la glace et ensuite...? » Ma meilleure amie avait toujours le livre entre les mains, c'était donc à elle de me guider. J'avais lu, mais je ne me souvenais pas de tous les détails.
Made by Neon Demon




❝ all you need is faith ❞ as i sat with the echoes of lies that i told i felt young, never changed by crooked hearts so put the shotgun back in the glove come on and wait another year for dreams far away to come home, to be brave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7869-tasha-emma-lennox-blackwood-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7875-tasha-bien-s-entourer-ca-eloigne-les-problemeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7874-fiche-de-rps-tashahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7872-tasha-le-courrier-sera-precieusement-conservehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7873-tasha-une-urgence

Arrivé(e) le : 22/12/2015
Parchemins rédigés : 2089
Points : 1
Crédit : lilany ~ Amelia Zadro
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Mar 8 Aoû - 21:41


jolie éclosion
Feat Perrin S. O'Riordàn
« En même temps, avec une tête comme la tienne, y a de quoi avoir peur! »

Perrin m’a observée en mimant un très convaincant air hautain comme s’il me jaugeait tel un petit être horrible que l’on montrerait du doigt. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui rendre le même regard, avant de pouffer de rire. Ah, celui-là ! Il me faisait toujours rire car au final, je contenais difficilement ma joie. Il avait la tête parfaite pour m’arracher des sourires même quand ce n’était pas le moment.
« Chouette, je pourrai même faire peur aux Acromentulas de la forêt ! » Ai-je répondu en lui faisant un clin d’œil.
Honnêtement, c’était plutôt moi qui aurais peur des Acromentulas si j’en voyais devant moi. Je les trouvais fascinantes mais très dangereuses et pas du tout affectives. Je regrettais qu’elles ne soient pas comme Morelle.

Après cette phase de rire, nous nous sommes attaqués au vif du sujet.
« Mon œuvre! Espérons que ça tienne assez longtemps pour qu'il ne nous éclose pas dans les mains avant le temps sinon, bonjour les brûlures... » Il avait raison. Les œufs de serpencendre, en plus d’être dangereux, étaient bien connus pour être instables. Quelqu’un en septième année m’avait même dit que des sorciers un peu fous faisaient des recherches à ce sujet pour fabriquer des objets capables de s’enflammer tout seul sur le même principe que ces œufs. Ils voulaient en faire des armes inquiétantes. Cela m’étonnait que son utilisation ne soit pas interdite par le Ministère mais bon, on en avait bien besoin pour certaines potions car cela restait un ingrédient.

J’ai hoché la tête d’un air certain, lui faisant comprendre que je ne me faisais pas de souci à ce sujet et que tout devrait bien se passer.

J’ai commencé à lire les paragraphes du livre traitant de la manipulation à faire puis je lui ai annoncé les étapes à suivre. Cela me plaisait de diriger cette opération. D’habitude, c’était Perrin qui me disait quoi faire et j’exécutais. Mais il arrivait des jours, comme maintenant, où je pouvais à mon tour prendre mes initiatives. Et en plus, j’étais super motivée ! Il nous fallait juste un récipient pour dégeler l’œuf tout en le conservant dans le froid afin d’éviter qu’il ne crame tout le hangar sinon ce serait une catastrophe encore pire que ce que des Serpentard avaient fait dans leur dortoir. Après, honnêtement, cela ne me dérangerait pas de flamber le bureau de Blackman. Le seul regret que cela me susciterait serait la perte des précieux objets qui appartenaient à Albus Dumbledore et qui traînaient toujours là-haut. « Un seau ce serait bien... » Oui, ce n'était pas idiot comme idée !

Nous avons donc regardé tout autour de nous mais il n’y a eu aucune trace de la présence d’un tel bac. Soudain, mon meilleur ami a eu une illumination. « Les barques! » Les barques ? Mais pourquoi ? Sceptique, je l’ai laissé faire et il s’est dirigé vers l’une d’entre elles avant de me montrer fièrement le seau contenu dans des espèces de chaudière bizarres. « Bien joué ! Ca fera l’affaire. » Le seau était plus petit que prévu mais ce n’était pas très grave puisque l’œuf n’était pas gros. C’était pile ce qu’il nous fallait. Perrin s’est donc chargé de lancer un Aguamenti à l’aide de sa baguette pour remplir le seau d’eau froide. C’était long et moi je grouillais d’impatience d’aller au bout de notre expérience. Je surveillais pendant les quelques minutes d’attente le fameux œuf au cas où il aurait décidé de décongeler tout seul.
« Une fois dans l'eau on aura qu'à lancer un finite incantatem pour annuler la glace et ensuite...? »
De ma seule main valide, j’ai rouvert le livre à l’aide de mon pouce. J’ai tourné les pages jusqu’à trouver le fameux chapitre et j’ai cherché d’une seule main l’étape suivante. Je l’ai lue puis relue, histoire de bien avoir compris le truc.
« Alors, ils disent qu’il faut le laisser dans cet élément pendant cinq minutes puis il faut un grand souffle chaud sur le haut de l’œuf pour l’aider à se réchauffer sans pour autant tout faire brûler. L’œuf devrait commencer à craqueler et quand le petit sera sur le point de sortir, l’eau va peu à peu s’évaporer. Ca ne m’a pas l’air très compliqué ! »
Je refermé le livre puis j’ai délicatement déposé l’oeuf dans l’eau. Un sourire victorieux s’est tracé sur mon visage. Cela a fait un bruit assez étrange, comme si la glace se fracturait de l’intérieur. Oui, le même bruit que quand on faisait tomber des glaçons dans une boisson mais en un peu plus fort quand même. A mon tour, j’ai sorti ma baguette puis j’ai posé le livre sur le côté, sur un muret.
« Finite Incantatem ! »
Une petite étincelle est sortie de ma brindille et est venue entourer la glace d’une fine aura jaune. Celle-ci a commencé à fondre progressivement sous mes yeux pétillants d'impatience. J'avais hâte de voir la tête toute mignonne du petit.
« Ca fond, ça fond ! Plus qu'à patienter. Tu as un jeu de cartes ? » Ai-je demandé sur le ton de la plaisanterie.


© FRIMELDA



Beyond the horizon

“La vie est une aventure ou elle n'est rien.”
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 1138
Points : 4
Crédit : Meblang (Linus Wordemann)
Année : cinquième année - seize ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage & Matrim

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Lun 28 Aoû - 0:36

Still believe in magic?
Perrin & Tasha
Le Serpencendre s'élève des braises et se glisse dans les coins sombres de la maison où il se trouve, laissant derrière lui une traînée de cendre. Il ne vit qu'une heure pendant laquelle il cherche un endroit obscur pour pondre ses œufs, après quoi il tombe en poussière.

L’arrivée de Tasha avait été quelque peu surprenante. Je ne m’étais pas gardé de lui faire remarquer qu’elle m’avait fichu la trouille de ma vie en me faisait sursauter. Ça avait vite dégringolé – comme à notre habitude – lorsque j’avais affirmé qu’elle avait une tête à faire peur. Ce n’était pas vrai, et son rire témoignait qu’elle en était bien consciente, mais moi, c’est sa réponse qui m’amusa fortement. « Chouette, je pourrai même faire peur aux Acromentulas de la forêt ! » Je levai les deux bras dans les airs en un geste de victoire. « Depuis le temps qu’on cherche un moyen de leur foutre la trouille ! Tu viens de le trouver ; des masques de Tasha ! » Je lui lançai un regard qui se voulait très convaincu. « Je vais devoir faire un moule de ton visage pour avoir l’arme parfaite anti-acromentulas ! » J’adorais déconner, surtout avec Tasha, mais quand il était temps de se mettre aux choses sérieuses, il n’y avait pas de temps à perdre. Surtout quand il s’agissait de créatures magiques !

J’avais extirpé l’œuf complètement gelé de ma poche, le brandissant comme un véritable trésor – ce qu’il n’était pas loin d’être vu la difficulté que présentait sa préservation. Le nez plongé dans le bouquin que j’avais appris par cœur, Tasha me récita le début des marches à suivre. En soi, faire éclore cet œuf n’était pas bien difficile du moment que nous le faisions bien. Si nous devions déroger ne serait-ce que quelque peu des indications, ce pourrait être assez catastrophique… Mais évitons de penser à une explosion potentielle d'oeuf de serpencendre et concentrons-nous sur la tâche à faire. Premièrement, plonger l'oeuf dans l'eau avant de le décongeler. Aussitôt dit, aussitôt fait sous le regard approbateur de Tasha. J'ai tout mémorisé, sauf que ça ne suffit pas à me détendre. Il me faut une contre-vérification de la part de ma meilleure amie avant qu'on puisse s'activer. Tasha ouvre habilement le gros bouquin d'un coup de pouce avant de se mettre à lire attentivement : « Alors, ils disent qu’il faut le laisser dans cet élément pendant cinq minutes puis il faut un grand souffle chaud sur le haut de l’œuf pour l’aider à se réchauffer sans pour autant tout faire brûler. L’œuf devrait commencer à craqueler et quand le petit sera sur le point de sortir, l’eau va peu à peu s’évaporer. Ca ne m’a pas l’air très compliqué ! » Je hoche la tête en signe d'affirmation. Un mélange d'impatience et de nervosité se mélange en moi. Et si on échoue, combien de temps avant que l'on arrive à trouver un nouvel œuf? Tasha pose l'oeuf dans l'eau, un sourire malicieux sur le visage. Elle est tout aussi excitée que moi! Un craquement inquiétant se fait entendre. J'en viens à me demander si nous nous comme trompé quelque part dans les procédures, mais ma meilleure amie semble nettement plus calme que moi. C'est signe que tout va bien, non? Après s'être débarrassée du livre, Tasha sort sa baguette murmurant le contre-sort projetant une petite étincelle jaune de la baguette. Cette dernière vient enrouler l'oeuf d'une lueur dorée qui libère, lentement, la coquille de sa prison de glace. « Ça marche !! » , lançais tout excité à ma meilleure amie ce à quoi elle répondit presque aussitôt : « Ca fond, ça fond ! Plus qu'à patienter. Tu as un jeu de cartes ? » Son ton était à la plaisanterie, mais elle eue quand même droit à un regard de travers. « C’est pas le temps de jouer aux cartes ! », commençais-je d’un ton catégorique. « Il faut être attentifs, rester observateurs ! » C’était plus qu’un fait, c’était un ordre. Je posai le sceau sur le sol, m’asseyant en indien devant. Le regard braqué sur l’œuf dans le fond, un œuf qui se libérait de la glace lentement, très lentement. Pourtant, l’hyperactif que j’étais en temps normal ne bougea pas d’un pouce obnubilé par le phénomène.

« UN ! C’est fini ! », lançais-je tout joyeux. Finalement, les cinq minutes vint à sa fin. Ça m’avait paru être une éternité. Trois cents interminables secondes ! Quand on attend pour les trucs FABULEUX, la patiente est rapidement effritée. Je m’agenouillai rapidement devant le sceau, ma baguette en main, prêt à actionner la suite du processus. « Oh jet de flammes ! Joli jet de flammes comme le souffle d’un dragon !! », chantonnais-je en cherchant la meilleure formule à lancer pour chauffer l’œuf. Je levai les yeux vers Tasha pour obtenir son avis. « Flammes ou chaleur ? » En posant la question je fis mon choix. Un haussement d’épaule signe que je me fichais de sa réponse en vrai, puis je lançai le sortilège. « Incendio. » Un jet de flammes s’échappa du bout de ma baguette. Je le dirigeai vers l’œuf dans le sceau. L’eau commença à chauffer, puis elle se mit à bouillir. Tout allait comme prévu.

Le dé machiavélique !
Pair : Sauf que non… Les flemmes viennent rencontrer le plancher de bois ce qui se traduit par un joli petit brasier de hangar à bateaux. Faut l’éteindre avant qu’il ne se propage !
Impair : La coquille de l’œuf se met à se craqueler. « Ça y est !! Il va sortir !!! », m’écriais-je oubliant que nous étions en mission secrète.

Made by Neon Demon




❝ all you need is faith ❞ as i sat with the echoes of lies that i told i felt young, never changed by crooked hearts so put the shotgun back in the glove come on and wait another year for dreams far away to come home, to be brave


Dernière édition par Perrin S. O'Riordàn le Lun 28 Aoû - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 5876
Points : 113
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Lun 28 Aoû - 0:36

Le membre 'Perrin S. O'Riordàn' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7869-tasha-emma-lennox-blackwood-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7875-tasha-bien-s-entourer-ca-eloigne-les-problemeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7874-fiche-de-rps-tashahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7872-tasha-le-courrier-sera-precieusement-conservehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7873-tasha-une-urgence

Arrivé(e) le : 22/12/2015
Parchemins rédigés : 2089
Points : 1
Crédit : lilany ~ Amelia Zadro
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Professeur M. Burgess & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Jeu 31 Aoû - 14:40


jolie éclosion
Feat Perrin S. O'Riordàn
Les indications n’étaient pas bien difficiles mais il fallait bien les suivre car je me doutais bien que cela pouvait tourner à la catastrophe avec une créature aussi compliquée dans son fonctionnement que ce Serpencendre. J’étais excitée et impatiente de le voir éclore mais je devais également conserver mon calme et demeurer concentrée pour prévenir le moindre problème. Sur ce coup-là, Perrin l’était un peu plus que moi. L’échec n’était pas envisageable car la probabilité de retrouver un tel œuf dans le château était bien faible et nous ne pouvions pas laisser passer cette chance. Lorsque l’animal connaîtra la vie, nous n’aurions plus qu’à le surveiller durant une heure ‒ c’est-à-dire son espérance de vie ‒ et prendre des notes de son comportement, de tout ce que l’on pourrait constater à son sujet. C’était une vraie pratique expérimentale et j’aimais beaucoup cela. Découvrir des choses en classe était parfois fascinant mais le faire de nous-mêmes, seuls et dans un endroit peu légal pour nous, pauvres élèves, apportait un plus à cette initiation. Comme je le pensais plus tôt, j’avais le sentiment d’être une professionnelle scientifique avec son livre, en train de faire des recherches sur cette fantastique créature. Cela me plaisait plutôt bien, moi qui souhaitais devenir magizoologiste.

J’ai donc déposé l’œuf puis annulé le sortilège comme il était indiqué dans le livre. Mon Finite a eu l’effet escompté, faisant fondre la glace progressivement sous mon plus grand enthousiasme. J’ai lancé une petite plaisanterie à Perrin mais cela ne lui a pas vraiment plu. J’ai deviné qu’il était tellement à fond dedans qu’il ne se permettait pas ce genre de boutade. « C’est pas le temps de jouer aux cartes ! A-t-il dit catégoriquement en me jetant un drôle de regard. Il faut être attentifs, rester observateurs ! » J’avais l’impression qu’il prenait le rôle d’un professeur grondant son élève mais bon, il n’avait pas tort dans les faits. « Oui, professeur O’Riordàn. » J’ai répondu en calmant un peu mon excitation.

Durant nous cinq minutes, nous n’avons pas relâché notre vigilance, notre regard obnubilé par l’œuf nous empêchant même de nous parler l’un à l’autre. C’était très long d’attendre ce genre de processus, surtout que nous n’aurons pas encore terminé après. J’ai regretté d de ne pas avoir pris un appareil photo avec moi, d’ailleurs. Cela aurait été amusant de conserver un souvenir de ce Serpencendre et de coller la photo dans mon carnet de nature, là où j’avais commencé à collectionner les feuilles séchées des arbres de la forêt interdite quand elles tombaient au sol.

« UN ! C’est fini ! »
J’ai lâché un rire de victoire en levant les bras joyeusement. Bon, il fallait vite lui donner un souffle chaud, maintenant.
« Je te laisse faire pour le souffle.
‒ Oh jet de flammes ! Joli jet de flammes comme le souffle d’un dragon !! »
L’index sur la lèvre, je cherchais dans ma tête un nom de sort qui pourrait nous aider. Peut-être l’Incendio mais c’était quand même pas mal risqué, non ? Surtout si on le maîtrisait pas. En tout cas, l’idée a traversé l’esprit de mon meilleur ami.

« Incendio. »

J’ai observé sa baguette produire un jet de flamme se diriger vers le haut de l’œuf, toujours posé dans le récipient. L’eau a chauffé et s’est mise à bouillir comme cela était indiqué dans le manuel. D’un œil très curieux, je n’ai point dit mot et j’ai continué de contempler le phénomène. Bientôt, l’œuf allait éclore ! Malheureusement, ce qui n’était pas prévu, c’était que les flammes prennent un peu trop d’ampleur, ne se contentant pas de ne former qu’un simple et fin jet. J’ai reculé de surprise quand la baguette de Perrin s’est mise à crépiter un peu trop fortement, signe que Perrin venait de produire un feu un peu trop puissant. Peut-être que l’Incendio n’était pas adapté à ce genre d’expérience ? Il était trop tard pour revenir en arrière.

« Par le slip de Merlin… Recule, Perrin ! »

Les flammes se sont mises à lécher le sol, le plancher, progressant dans son envergure, augmentant sa taille et sa dangerosité. Dans un geste rapide et instinctif, je me suis rapprochée du récipient et je l’ai pris avec moi. Cela m’a valu une brûlure au niveau du poignet mais sur le coup, je ne m’en suis pas souciée, beaucoup trop occupée à m’assurer que l’œuf allait bien. Je me suis dépêchée de ressortir ma baguette à mon tour, essayant d’éteindre cette calamité.
« Aqua Eructo ! » Ai-je lancé.
Un petit flux d’eau s’échappa de ma baguette et vint s’écraser sur les flammes. Hélas, ce n’était pas suffisant, cet eau éteignant temporairement le feu avant qu’il ne se réanime.
« Aqua Eructo ! »
Le même constat s'est reproduit.
« Bon sang… C’est quoi la formule pour renforcer un sort ? Maxima, c’est ça ? Okay. Aqua Eructo Maxima ! »


1,2,3 : Ca fonctionne ! Le sortilège est beaucoup plus puissant que les premières fois et il parvint à éteindre le feu. Par contre, cela a eu le temps de faire pas mal de dégâts entre objets réduits en cendre, plancher noir et rempli de poussière et odeur de brûlé... Il faudra faire quelque chose.
4,5,6 : Rien ne sort de la baguette de Tasha. Après tout, ça ne sert à rien d'improviser des sortilèges quand on est en train de flipper. Le feu grandit et commence à lécher les poutres du hangar.

© FRIMELDA



Dernière édition par Tasha E. Lennox-Blackwood le Jeu 31 Aoû - 14:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 5876
Points : 113
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   Jeu 31 Aoû - 14:40

Le membre 'Tasha E. Lennox-Blackwood' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: « still believe in magic ? » feat. tasha   

Revenir en haut Aller en bas
 
« still believe in magic ? » feat. tasha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: