AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cruz ✞ Your hell, your dream : nothing in between

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 171
Points : 21
Crédit : Cissy (Vanessa Hudgens)
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Cruz ✞ Your hell, your dream : nothing in between   Lun 22 Mai - 18:17

Cruz Valentia Rosewood

I put my faith in me, only me.

WHAT ABOUT ME
Sang-Pure. Née le Premier juillet 2007. Sixième année. Préfète de Serpentard depuis la rentrée 2023. Abandonnée peu après sa naissance devant l'Orphelinat pour Sorciers de Londres. Jamais adoptée et l'a très mal vécu. Déteste plus que tout l'endroit où elle a grandi. A fait les 400 coups durant son enfance en faisant accuser les autres à sa place. N'a pour seule trace de ses parents qu'une lettre de sa mère qu'elle garde précieusement même si elle fait semblant de ne lui donner aucune importance. S'est jurée de devenir quelqu'un d'important et de tout faire pour y arriver. Ne parle jamais de son passé, à personne.A une peur bleue de l'orage. Se mort la lèvre inférieure quand elle est stressée. Très joueuse, elle n'en reste pas moins mauvaise perdante et peut devenir impulsive dans ces moments là. Avait une tendance à la bagarre étant jeune. Joue de ses charmes pour arriver à ses fins mais n'a jamais eu de vrai petit ami. A peur de l'amour car elle ne connaît pas ce sentiment. Manque de confiance en elle malgré ses airs fiers. Très peu de gens savent qu'elle a grandi dans un orphelinat. Ne fume pas. Paraît très froide et met volontairement une distance entre elle et les autres. Aime tout contrôler. A un piercing au nombril. Méfiante de par son passé, n'accorde jamais vraiment sa confiance. Très franche, elle manque souvent de tact mais s'en contrefout. Ne montre jamais ses émotions, qu'elle considère comme une marque de faiblesse. Ne se plaint jamais car pour elle c'est une autre marque de faiblesse. A toujours manqué d'affection même si elle ne se l'avouera jamais. Très studieuse, l'école est sa priorité afin d'accéder à l'ascension sociale qu'elle désire. Ne parle jamais de sa vie avant Poudlard. Se lie aux autres principalement par intérêt. Très petite (1m55). Aussi exigeante avec elle-même qu'avec les autres. Il lui arrive d'afficher une mine boudeuse face à une contrariété quelconque. Des yeux revolver qui peuvent vous fusiller sur place.

made by guerlain


Dernière édition par Cruz V. Rosewood le Sam 26 Aoû - 21:00, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 171
Points : 21
Crédit : Cissy (Vanessa Hudgens)
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Cruz ✞ Your hell, your dream : nothing in between   Lun 22 Mai - 18:18

Les filles sont canons


Anoushka N. O'Nyme

Alter-ego Gryffondor Nous nous ressemblons sur plein de points, à la différence près que tu fais partie des rouge&or. Nos caractères de feu nous ont souvent joué des tours, il n'est pas rare que nous nous disputions avec violence. Mais les querelles partent aussi vite qu'elles viennent, car nous savons que nous sommes utiles l'une pour l'autre. Les meilleures amitiés sont celles qui apportent à chacun quelque chose en plus. Nous sommes semblables autant que complémentaires, nous nous appuyons l'une sur l'autre pour servir notre ambition respective. Le secret de la longévité de notre amitié, sans aucun doute.
Ashley M. Rosenbach

Chut, c'est un secret ! Nous nous sommes connues à l'orphelinat, avant Poudlard. Tu es la seule à connaître cette partie de ma vie et je t'ai fait promettre de ne pas en parler en échange de mon silence. Un soir d'orage, alors que nous étions enfants, tu as été là pour moi. Je n'oublie jamais ceux qui me tendent la main, sache le. Par la suite, j'ai su que tu avais été adoptée et nos chemins se sont croisés à Poudlard. Tu n'es pas le genre de fille populaire, au contraire. Tes réactions incontrôlées font de toi une fille peu fréquentable. Pour éviter de voir nos passés ressurgir, nous préférons nous faire la guerre en public. Quand nous sommes que toutes les deux, je dois dire qu'on se marre bien ! T'es sympa, pas prise de tête et au moins avec toi je peux être la vraie Cruz. Je te respecte énormément pour ce que tu as pu traversé. D'ailleurs, tu m'as même invitée à passer l'été chez toi une fois. Rien n'aurait pu me faire plus plaisir et je t'en serai reconnaissante à vie. Savoir qu'on t'a torturé aux cachots me fait culpabiliser à mort, au lieu de sauver les apparences j'aurais du tenter quelque chose. J'espère me rattraper ...
Shaelyn E. Caldwell

Fouineuse Dans le genre chieuse, je n'ai pas trouvé mieux. Et pourtant, j'avais déjà placé la barre haut ! Tu n'es qu'une sale fouineuse, tu passes ton temps à me poser des questions sur ma vie avant Poudlard. Tu ne trouveras jamais rien sur moi, jamais. Qu'est-ce que tu peux être agaçante avec tes questions, je passe mon temps à t'envoyer bouler et tu reviens quand même à la charge. Tu te crois intéressante avec tes cheveux roses qui montrent ostensiblement ton envie de te faire remarquer ? Va fouiner ailleurs, si tu veux des potins c'est pas de mon côté que t'en trouveras.
Megan A. Euston

Souffre-douleur Tu m'agaces, franchement tu m'agaces. Pourtant tu ne fais rien, c'est peut-être ça ton problème d'ailleurs. Tu es mollassonne, transparente, tu ne sers à rien. J'ai horreur de ce genre de midinette effacée qui a toujours tout eu tout cuit. Alors oui, ce n'est pas étonnant que je te lance une pique à chaque fois que je te croise. Non seulement parce que tu m’insupporte mais aussi pour qu'un déclic se produise chez toi. C'est pas possible de se laisser rabaisser de la sorte ma petite ! J'attends avec impatience le jour où tu te rebelleras, ne serait-ce que pour avoir du répondant en face de moi. Mais tu te contentes de baisser la tête et de t'enfuir, je crois même voir des larmes perler parfois. Tant pis, tu resteras la faible que tu es.
Narcissa A. Breckenridge

Rivale Lorsque je suis arrivée à Poudlard, mes rêves de réussite scolaire furent légèrement contrariés par ta présence. Il faut dire que tu es une concurrente redoutable en classe et, je dois bien le reconnaître, peut-être la seule qui pourrait me battre. Soyons réalistes, la victoire n'est belle que lorsque les adversaires sont valeureux. Je t'estime beaucoup, je l'admets. Tu es travailleuse, intelligente et tu as de l'ambition. Ce sont des qualités que je possède moi-même et que j'admire chez les autres. Mais ce n'est pas pour autant que je vais te laisser gagner la partie, ça non. Il ne peut y avoir qu'une seule première place et elle sera pour moi !
Madison P. Leynd

Mini-moi J'ai une tendresse particulière pour toi, gamine. Oui j'ai un cœur parfois, ça vous étonne ? Le hasard a fait que tu tombes la lettre de ta mère devant moi et, prise d'un élan de bonté insoupçonnée, je te l'ai rendue. Tu m'as donc expliqué que tes parents t'avaient abandonnée. J'ai directement fait le parallèle avec ma propre histoire, car même si tu n'es pas au courant j'ai été abandonnée moi aussi. Mon premier conseil a été de jeter cette lettre que tu traînes comme un boulet et de faire l'impasse sur tes parents. Tu n'as pas voulu et c'est compréhensible, malgré mes belles paroles je n'y arrive pas moi non plus. Du coup j'essaie de te pousser un peu dans tes retranchements, de te débarrasser de cette naïveté qui te caractérise. Il faut que tu t'endurcisses petite car la vie ne te fera pas de cadeaux. Si je peux t'y aider, ce sera avec plaisir. Pour une camarade de galère, je peux bien faire ça.
Savannah R. Caldwell

La jalousie est un vilain défaut ! On n'a jamais été copines, c'est un fait. Mais depuis que tu sors avec Isidore, je ne sais pas quelle mouche t'as piquée mais tu m'en veux. Je sens bien que tu es jalouse et que tu préfères me voir n'importe où plutôt qu'à proximité de ton gars. Je ne comprends pas bien ce que tu me reproches, je n'ai jamais eu de gestes pouvant laisser penser qu'Izzie m'intéresse. Je suis jolie et je le sais, est-ce là ce que tu me reproches ? Ou peut-être qu'Isidore n'est pas insensible à mes charmes ? Prend garde petite Savannah, plus tu seras jalouse et plus tu me donneras envie d'alimenter cette jalousie ...
Jill J. Adams

Sœur un peu trop protectrice Nous sommes dans la même année mais pas dans la même maison. Autant dire que nous ne nous sommes jamais vraiment parlé et puis, tu n'es pas le genre de personne qui m'intéresse. Cependant, depuis que ton jumeau s'entête à me taquiner à chaque cours commun, je sens une certaine hostilité de ta part. As-tu peur que ton beau frangin se brûle les ailes avec moi ? Ne t'inquiète dont pas, je ne suis pas si méchante et vicieuse que j'en ai l'air. Quoique ...
Victoire Gardner-Oaken

Copine & alliée de séduction Au début, je dois avouer que j'ai vu ton petit manège d'un mauvais œil. Être deux sur le terrain de la séduction, ça n'attire que des problèmes. Donc j'ai défendu ma place et je t'ai bien fait savoir que tu étais de trop, tu ne t'es pas gênée pour faire de même. Puis, au final, nous nous sommes rendues compte qu'on se complétait bien et qu'avoir une alliée, ça pouvait être un atout. Ensembles face aux autres, nous savons qu'on peut compter l'une sur l'autre. Ça me change des regards jaloux des autres filles. En dehors de ça, on ne peut pas dire qu'on soit de grandes amies. On a notre petite amitié à nous, ça nous suffit.
Saskia S. Frowein

Ma patience m'étonne moi-même La petite soeur d'Aniek, mon modèle chez les Serpentards. Quand je t'ai vu débarquer en cinquième année, j'ai mis un point d'honneur à faciliter ton installation et tes débuts parmi nous. Car je me considère redevable envers Aniek. Je me suis vite rendu compte que nos deux caractères de feu, bien que semblables sur certains points, ne pouvaient définitivement pas coller. Tu es bien trop hypocrite, je le sens dans tes rapports avec moi. Tout comme je sens une certaine rivalité entre nous et je n'y suis pas pour rien. J'ai tenu à te faire comprendre que je comptais garder ma place auprès d'Aniek et que tu ne pourrais rien faire pour m'en déloger. Tu aimes être le centre de l'attention et être toujours entourée tandis que je préfère m'isoler parfois. Tu es le soleil et moi la lune. Si je reste courtoise voire amicale avec toi, c'est uniquement par respect pour Aniek et parce que je lui suis redevable. Ne joue pas trop avec le feu, si tu continues à me chercher et à m'envoyer des piques, ma patience risque d'atteindre ses limites.
Deborah F. Hopkins

Protection maternelle Un soir d'orage, nous nous sommes retrouvées seules dans une salle vide. Aussi phobique l'une que l'autre, nous avons laissé libre court à notre frayeur et tenté tant bien que mal de se réconforter mutuellement. Seulement, je ne laisse jamais personne me voir en situation de faiblesse et je tiens à ce que cette phobie reste secrète. Je suis donc allée te voir le lendemain en te menaçant de devenir ton pire cauchemar si tu avais la langue trop pendue. Tu m'as rassurée en me disant que ce n'était pas ton genre et que je pouvais toujours compter sur toi en cas de nouvelle frayeur. Ton attitude douce et protectrice me fait tout bizarre, je n'ai jamais connu ça. D'un côté ça m'apaise et de l'autre ... je n'ai pas envie qu'on soit comme ça avec moi. C'est trop tendre pour moi. Est-ce ainsi qu'est censée agir une maman ?
Wendy D. Hastings

Amie par intérêt L'héritière d'une famille de sorciers riche et influente nous fait l'honneur d'être chez les Serpentards. Pensez-donc que je me suis empressée de me montrer sur mon meilleur jour et de toujours être aimable avec elle. Tisser des relations est un travail de longue haleine. Quand j'ai vu qu'elle ne pouvait pas encadrer cette bouffonne de Savannah, j'ai sauté sur l'occasion. L'incident de peinture qu'il y a eu entre les deux brunes m'a permis d'apporter mon soutien à la belle Wendy : nous sommes désormais amies, malgré la petite différence d'âge. Qui plus est, me voici préfète cette année. Cela n'a pas échappé à Wendy qui tente d'en tirer profit. Mais j'ai dû travailler dur pour avoir ce poste, donc hors de question de saborder mon avancée sociale pour ses caprices. J'accède uniquement aux requêtes qui me sont avantageuses.
Casey N. Beckett

Amie et partenaire d'entraînement Nous nous sommes rencontrées durant la première année de Casey, plus jeune que moi d'un an. Première rencontre explosive puisqu'on s'est quasi instantanément tapées dessus, ne me demandez pas pourquoi je ne m'en souviens pas. A l'époque je ne me dominais pas encore très bien et j'avais des tendances bagarreuses : elle aussi. Notre magnifique combat s'est soldé par un ex-aequo. Elle a admis que je me battais bien, ce à quoi j'ai répondu que j'avais pas eu le choix si je voulais survivre. Casey m'a dit qu'elle comprenait, c'est comme ça que j'ai su que son passé était au moins aussi compliqué que le mien. Par la suite, nous nous sommes souvent retrouvées tard le soir à la bibliothèque, Casey aime autant étudier que moi. Elle a fini par devenir ma partenaire d'entraînement pour le lancer de sorts : elle excelle dans cette matière, tout comme moi. J'aime bien Casey, j'ai l'impression qu'on se comprend et je peux compter sur sa discrétion. Serait-ce la définition de l'amitié ?
Nom et Prenom

Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem".


made by guerlain


Spoiler:
 



Cruz V. Rosewood
"Le secret du bonheur et le comble de l'art, c'est de vivre comme tout le monde, en n'étant comme personne." ▬ Simone de Beauvoir


Dernière édition par Cruz V. Rosewood le Mer 30 Aoû - 18:08, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7879-cruz-v-rosewood-le-visage-d-un-ange-mais-le-diable-au-corps-finihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7882-cruz-your-hell-your-dream-nothing-in-betweenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7883-cruz-les-mots-comme-trace-de-notre-passagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7884-cruz-de-votre-plus-belle-ecriturehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8024-cruz-des-petits-mots-a-gogo#181927

Arrivé(e) le : 19/05/2017
Parchemins rédigés : 171
Points : 21
Crédit : Cissy (Vanessa Hudgens)
Année : Sixième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Cruz ✞ Your hell, your dream : nothing in between   Lun 22 Mai - 18:18

Les garçons sont divins


Spencer L. Mortensen

Correcteur et sérieux concurrent Tu as toujours été un excellent élève et un redoutable adversaire dans ma quête de la première place. Quand j'ai vu une erreur dans ta copie, je me suis fait un plaisir de te la faire remarquer après que tu ais rendu celle-ci. Par mesquinerie pure, je l'avoue. Pas énervé pour deux noises, tu as su répondre avec maturité et profiter de mon coup d’œil pour améliorer tes devoirs futurs. Au fil des années, j'ai compris que tu pouvais m'être utile grâce à ton sens de l'observation. Cela ne nous empêche pas de voir les erreurs de l'autre et de lui en faire part après échéance, juste pour la compét' !
A. Milo de Baskerville

Bonne fréquentation Un aristocrate ! Voilà le genre de personne à avoir dans ses relations pour se faire un prénom. Au début je te trouvais médiocre, indigne de ton titre. J'ai quand même tout fait pour me rapprocher de toi, intérêt stratégique. Avec ce qui s'est passé cette année et ton rôle dans les différentes révoltes, mon estime pour toi à augmentée. D'autant que tu es préfet cette année. Finalement, tu mérites peut-être bien d'être quelqu'un. Ça ne se voit peut-être pas, mais je te respecte et t'estime, désormais.
Oliver T. Adams

Blagueur un peu lourd mais sympathique Une fois, je dis bien UNE seule malheureuse fois, j'ai failli sourire à l'une de tes blagues vaseuses. Nous attendions devant une salle de classe, je devais m'ennuyer pour prêter attention à tes paroles. Toujours est-il que tu m'as captée, moi qui suis si discrète en général. Tu t'es installé à côté de moi en classe en me lançant une vanne, pour changer, sur mon rire si peu observable et ton humour irrésistible. HUM. Je t'ai envoyé balader, comme je le fais avec les opportuns. Allez savoir pourquoi, tu as pris ça comme une invitation à continuer ton petit manège et t'es donné pour mission de me faire rire. Tarés ces Gryffondors ...
Keagan A. Fassbach

Méprisable et inintéressant J'ai beau cherché ton utilité sur Terre depuis mon arrivée à Poudlard, je ne l'ai pas trouvée. Tu es impulsif et bagarreur, comme j'ai pu l'être, mais la grande différence entre nous c'est que tu ne peux te contrôler. Comme en témoigne notre altercation, qui aurait pu se déterminer en baston si j'avais été aussi primitive que toi. Heureusement, je fais partie des gens évolués. Tu n'obtiendras jamais le respect avec cet air d'homme des cavernes. Tu ne sers à rien, passe ton chemin.
Declan Gardner-Oaken

Victime naïve Tu as voulu jouer au Gryffondor altruiste, voulant ton heure de gloire en cherchant pourquoi je me conduis "soit-disant" pour une peste. Tout ça parce que j'avais encore dit ma façon de pensée à cette empotée de Megan. Si tu veux trouver des failles mon petit, tu n'es pas tombé sur la bonne personne. Je n'en ai pas et, même dans le cas contraire, ce n'est pas à un intrusif dans ton genre que je me confierais. Mais puisque tu cherches de la faiblesse, je vais me faire un plaisir de t'en donner. Avec ma tête d'ange et mes supposées fêlures, tu ne pourras rien me refuser !
Andrea A. Sevenoaks

Personnalité influente Tu es le fils de la Directrice du Département de la Justice, autant dire un haut poste du Ministère. Il fallait que je t'ai dans mes relations, c'était indispensable. Alors j'ai forcé le destin et créé notre rencontre, dès ma première année ici. Tu es pour moi un idéal à atteindre et très certainement le genre de personne que j'aurais été si j'étais née dans d'autres circonstances. Tu sembles assez bienveillant avec moi sans pour autant me faciliter la vie, même si tu en aurais largement les moyens. De toute façon je n'ai besoin de personne pour atteindre le sommet, ça je crois que tu l'as compris. Nous ne parlons jamais l'un de l'autre, en un sens ça m'arrange : je ne tiens pas à évoquer mon passé et encore moins que quelqu'un comme toi soit au courant. Tu es un camarade de travail appréciable et une bonne relation à entretenir.
Edward Carter

Relation explosive Entre Edward et moi, ça n'a jamais été simple. On passe notre temps à s'envoyer des piques, c'est à celui qui ira le plus loin et tous les coups sont permis. Vu de l'extérieur, on donne l'impression de ne pas pouvoir s'encadrer. Mais en réalité, je dirais que c'est un peu tout l'inverse. On s'aime bien, c'est juste que nous ne sommes pas de grands sentimentaux. J'aime cette relation particulière qu'il y a entre nous, même si je ne l'avouerai jamais. Hors de question qu'il fasse de même avec une autre demoiselle, je suis unique et je compte bien le rester.
Matrim Sevenoaks-Newton

Apprivoisement Plus difficile à approcher que Matrim, je crois que ça n'existe pas. Cinq ans que nous partageons certains cours et, pourtant, nous n'avons jamais eu aucun contact. Jusqu'à ce que j'entende une mélodie jouée au piano, au détour d'un couloir. J'adore la musique classique et particulièrement les mélodies jouées au piano, forcément j'ai voulu voir qui était ce mélomane. Et je t'ai découvert toi. Au début, tu t'es braqué comme tu le fais toujours. J'étais entrée dans ton intimité sans autorisation. J'ai repris la musique au piano, pas aussi bien que toi parce que je ne suis qu'une débutante mais cela a au moins eu le mérite de t'amadouer un peu. On ne communique pas vraiment, j'y vais vraiment à tâtons pour ne pas te brusquer. J'en profite un peu pour m'améliorer au piano, puisque notre seul moyen de communication est la musique.
Isidore M. Vayne

Un ami pas comme les autres Qu'est-ce qu'il a pu m'exaspérer celui-là durant nos premières années à Poudlard ! Et c'était bien réciproque puisqu'on passait notre temps à nous engueuler. Une fois ou deux, nos disputes ont même dégénéré jusqu'à en venir aux mains. A l'époque, j'avais du mal à contrôler mon impulsivité et mes habitudes de fille des rues ressortaient. A partir de notre troisième année, nous nous sommes rendu compte que nous avions plus en commun que nous le pensions. On s'est même mis à s'apprécier et à traîner ensemble, parfois. Enfin ça, c'était jusqu'à ce que Savannah te mette le grappin dessus. Depuis, tu es chasse-gardée et j'ai défense de t'approcher à moins de 100 mètres. Comme si j'avais pour habitude de respecter les interdictions ...
Zach E. Thompson

Jeu de séduction J'ai l'habitude de plaire aux garçons et je ne vais pas m'en plaindre. Mais c'est moi qui joue avec eux, pas l'inverse. Je déteste être un numéro sur un tableau de chasse, heureusement que je ne suis pas le genre de fille à tomber dans tes filets. En bonne Serpentard que je suis, il me fallait ma petite vengeance. Je me suis bien amusée à tenter de te séduire à mon tour, avec un certain succès. Personne ne peut me résister quand je sors le grand jeu. Au dernier moment, je t'ai révélé mes motivations. Étonnement, tu ne l'as pas mal pris. Après tout c'était de bonne guerre. Depuis, nous continuons ces petits jeux de séduction. C'est pas du sérieux, c'est juste pour s'amuser. Et ça me permet de peaufiner mes techniques, au passage.
Allen Rivers

L'ami improbable Avec Allen, ça n'a pas forcément bien commencé. Quand je suis arrivée à Poudlard, j'étais une petite sauvageonne et je n'aimais pas qu'on m'approche de trop près. Lui, il s'est mis direct à me taquiner, autant vous dire qu'il a été reçu. Il a persisté et je dois dire aujourd'hui que je suis ravie qu'il l'ait fait. Mon caractère de vipère s'adoucit quand je suis à ses côtés, il arrive à me calmer et à ma canaliser. On peut dire que je le considère comme l'un de mes rares amis proches. J'ai l'impression qu'il s'est fait à mon caractère de peste. Je n'ai pas besoin de jouer un double jeu, il sait que je peux être invivable parfois. Nous nous complétons bien, c'est ce qui rend notre amitié aussi forte.
Lowell Bartlett

Flirt La première fois que j'ai parlé avec Lowell, c'est à la Ferme Incartable, près de l'étang. Je me baladais sans but précis, lui donnait à manger aux oiseaux. Notre rencontre est le fruit du hasard et je dois dire qu'il a bien fait les choses. On a discuté de choses et d'autres, débordant parfois sur le terrain de la séduction. Puis, l'idée m'est venue de faire des ricochets : s'en est suivie une belle compétition. Finalement à égalité après trois manches, j'ai gagné au pierre, feuille, ciseaux. Me voilà "reine des ricochets". En plus d'avoir gagné une couronne, j'ai fait une rencontre agréable et découvert un garçon sympathique. Qui sait comment va se poursuivre notre relation à la rentrée ?


made by guerlain


Spoiler:
 


Dernière édition par Cruz V. Rosewood le Mer 30 Aoû - 19:07, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cruz ✞ Your hell, your dream : nothing in between
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Gestion du Personnage :: 
Les Demandes de liens
-
Sauter vers: