AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2341
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Jeu 27 Avr - 17:48


“La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.”

Autant le dire tout de suite, depuis quelques jours, voire une deux semaines – elle ne savait plus –, Megan était encore plus perdue. Ce qu’elle croyait être, ce qu’elle pensait ou ne comprenait plus, c’était encore plus flou pour elle. L’arrivée des Mangemorts dans l’école avait déjà changé bien des choses, et elle se sentait constamment apeurée, mais récemment, cette nouvelle… c’était pire que tout. Les visages se montraient tels qu’ils étaient et l’aiglonne culpabilisait énormément de ne pas avoir vu claire dans le jeu d’une de ses amies. Ancienne amie. Elle ne savait plus vraiment. Elle l’avait déçue, certes, et elle avait souffert, mais elle n’avait jamais souhaité l’abandonner. En réalité, c’était cette fille qui l’avait délaissée pour d’autres… des convictions, des idéaux, des mensonges. Sincèrement, son cerveau était un champ de ruines et elle ne savait plus quoi penser.
Selon les dires d’Alaska, ça allait pour Tracy. Enfin, ça pouvait être mieux, elle n’était pas la plus populaire parmi les nés-moldus mais ça aurait pu être pire. Megan se sentait mal. Mal de ne pas avoir été là pour elle, mal de ne pas avoir pu l’aider… mal de l’avoir jugée alors qu’il y avait quelque chose de plus enfouie qu’une inversion pour les nés-moldus. Elle avait rejeté Alaska et, pour cela, Megan ne lui pardonnera sûrement jamais. Mais elle voulait la soutenir. La lettre qu’elle lui avait adressée en était la preuve, et sa réponse était ce qu’elle attendait.

Pour mettre fin à ses multiples interrogations, la jeune blonde pensait depuis quelques jours à aller voir l’une des personnes qui avait beaucoup côtoyé Tracy ces derniers temps. Elle avait besoin de réponse. Elle avait longuement hésité, ne voulant pas créer des conflits qu’elle ne pourrait pas supporter mais… après tout, que risquait-elle ?! Il était hors de question qu’elle aille voir Naïa, cette dernière lui faisait bien trop peur, alors elle pensait à Narcissa. Elle n’avait pas pu rayer Tracy de son esprit, c’était impossible, il fallait qu’elle lui parle !
C’était avec une pointe d’appréhension mais un certain courage qu’elle décida, ce soir-là, d’aller trouver l’aiglonne dans son dortoir, en espérant l’y trouver seule. Elle n’avait rien, personnellement, contre la jeune fille… Nan, en fait c’était faux, elle lui en voulait de lui avoir pris Tracy, en bonne jalouse qu’elle était, mais ça c’était purement égoïste. Devant la porte du dortoir de la cinquième année, elle souffla fortement pour trouver tout le courage pour oser frapper. Ce qu’elle fit. Collant son oreille sur la porte, elle n’était pas sûre d’avoir entendu une invitation à entrer. Cependant, elle ouvrit avec douceur la porte, passant la tête par l’entrebâillement afin d’y trouver Narcissa. A son plus grand soulagement, elle remarqua la Serdaigle sur son lit, sûrement en train de travailler – mince, elle allait la déranger… - et le comble : elle était seule. « Narcissa ? Je… je peux entrer ? » Demanda-t-elle timidement en restant toujours à l’extérieur, n’entrant que si elle acceptait. « J’aurais besoin de te parler. » Lui avoua-t-elle en tentant de capter son regard, un peu stressée par la réaction que pourrait avoir la jeune fille.

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 829
Points : 18
Crédit : moi • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Sam 29 Avr - 13:25

You are not alone
narcissa & megan
Petite visite inopinée

Je n'aurais jamais pensé me sentir mal pour une personne que j'avais toujours considéré comme une simple amie dont il fallait se méfier. C'est dingue quand on y repense. J'avais tant pris l'habitude de la voir dans notre salle commune chaque jour et chaque soir, de prendre mes repas avec elle et Naïa et de discuter de toutes sortes de choses. Même si cracher sur les nés-moldus et les rebelles de l'école était assez chiant à la longue, j'avais quand même pris le plaisir de la connaître au-delà de ses convictions pro-Blackman. Enfin, maintenant, je sais bien qu'elle n'avait jamais été comme ça et qu'elle cachait son jeu. Pourquoi ? Selon ce que j'entendais de la bouche des autres, c'était pour ne pas finir aux cachots, pour ne pas devoir assumer son sang "impur". Je trouve que c'est lâche de sa part quand on sait que d'autres ont souffert depuis des mois mais qui suis-je pour la blâmer ? Ce n'est qu'un instinct de survie et, au fond, elle a pris la décision la plus rationnelle même si elle reste assez dégoûtante, car elle avait quand même contribué au système des Mangemorts, s'occupant de surveiller les corvées ou de donner des ordres aux esclaves.. Et puis, de mon côté, on ne peut pas dire que ça soit mieux puisque je me prélasse d’une position confortable vis-à-vis de Blackman. Certes, je n’ai pas besoin de ça pour dormir dans mon dortoir au vu de mon sang-pur mais je sais que je ne peux pas en vouloir à Tracy d’avoir voulu esquiver son « destin ». En fait, je suis même heureuse de savoir qu’elle n’ait jamais cru en la philosophie de nos dictateurs. Il est toutefois très regrettable qu’elle soit maintenant enfermée et son absence… me manque. Je n’ai pas voulu m’en rendre compte au départ, quand Aniek m’a annoncé la nouvelle. J’ai essayé de rester droite quand bien même c’était difficile. J’ai voulu nier d’avoir ressenti une véritable amitié envers elle.

Couchée sur mon lit, je feuillette la nouvelle revue de Sorcière Hebdo. Ce n’est pourtant pas mon magazine préféré mais pour que je le lise, c’est que je dois être vraiment pas bien. Je crois que ça se voit à mon teint encore plus pâle. Outre l’éloignement de Tracy, ce qui me rend aussi mal, c’est de me sentir plus seule que jamais. Je n’ai du soutien que de la part de certains autres élèves qui sont des fanatiques de ce qu’il se passe à Poudlard mais ce n’est qu’un soutien hypocrite, tout comme je le suis avec Aniek.

Un bruit me fait tourner la tête vers la porte de mon dortoir. Des petits coups frappent et j’invite la personne à entrer mais d’une voix trop basse pour qu’elle l’entende. De toute façon, j’ai trop la flemme de hausser le ton. Une tête finit par passer timidement l’entrebâillement et je constate avec surprise qu’il s’agit de Megan Euston, une fille de quatrième année que je ne connais de vue parce qu'elle est à Serdaigle et qu'elle est amie avec Tracy. Qu’est-ce qu’elle me veut ?

« Narcissa ? Je… je peux entrer ? »

Je n’ai même pas l’envie de lui dire de dégager, en vrai. En temps normal, je lui aurais dit de repasser plus tard mais là, je crois que ma phobie de la solitude commence à peser sur moi.

« Ouais, si tu veux… » Je réponds avec une certaine lassitude.

Alors qu’elle entre, Megan reprend d’une manière un peu nerveuse :

« J’aurais besoin de te parler. »

Ah oui ? Et de quoi ? Je suis bien curieuse de savoir ce qu’une fille qui ne me connait pas vraiment et ne m’a jamais parlé voudrait me dire qui soit intéressant. Je lui jette un regard et prend deux secondes avant de me décider à me redresser sur mon lit. Je m’asseye au bord et pose ma revue de Sorcière Hebdo à côté.

« C’est à propos de quoi ? C’est Naïa qui t’envoie ? » Je poursuis avec un brin de mélancolie.

Après tout, vu que je ne parle qu’à elle, c’est probable… Enfin, quoi que, je n’ai pas le souvenir que Naïa connaisse bien Megan.


Made by Neon Demon


Dernière édition par Narcissa A. Breckenridge le Sam 20 Mai - 16:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2341
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Mer 10 Mai - 16:12


“La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.”

Prendre son courage à deux mains et se décider à aller voir Narcissa, c’était une première pour Megan. Elle craignait un peu de se faire bouler mais, soit, elle y était préparée. Elle avait besoin de parler de Tracy, et étrangement elle se disait que l’aiglonne était sûrement la meilleure personne pour le faire. Qu’elle pourrait lui faire comprendre pourquoi elle avait joué à cette comédie tout ce temps et ce qu’il s’était passé. Elle ne pouvait s’empêcher d’avoir une certaine rancœur pour son ancienne amie mais elle ne lui en voulait pas. Elle lui manquait et elle souhaitait lui manifester son soutien.
Megan avait passé la tête par la porte du dortoir de Narcissa et avait eu le soulagement de remarquer qu’elle était seule. C’était déjà une bonne chose, elle n’avait pas réellement de raison de fuir. Sans entrer, elle demanda à la jeune fille la permission, attendant la boule au ventre qu’elle accepte. Elle n’était clairement pas sûre d’elle, et ça se voyait juste à la précaution qu’elle prenait pour aborder sa camarade.

A peine a-t-elle passé la porte, prenant bien soin de la refermer derrière elle, qu’elle mentionne direct le fait d’avoir besoin de lui parler. Ce n’était pas son amie, ce n’était pas quelqu’un de confiance, elle était même méfiante étant donné qu’elle considérait qu’elle avait influencé son amie, mais contre toute attente, elle était certaine que c’était avec elle qu’elle devait aborder ce sujet et avec personne d’autre. Narcissa la fixa quelques secondes et Megan se sentit mal à l’aise, entrelaçant ses doigts et les bougeant avec une certaine nervosité tout en pinçant ses lèvres. Elle finit par se redresser sur son lit et la blondinette en vint à se dire qu’elle était peut-être prête à l’écouter. Enfin, elle espérait parce que là elle se sentait un peu idiote, au beau milieu du dortoir, observée un peu comme une bête de foire. Tout ce qu’elle détestait !

« C’est à propos de quoi ? C’est Naïa qui t’envoie ? »

Naïa ? Megan frissonna à l’évocation de ce nom. Oh que non, elle évitait au maximum cette fille, et elle n’avait aucune envie d’être son larbin, la Serdaigle lui faisait bien trop peur pour qu’elle veuille l’approcher, même juste croiser son regard. Elle fronça doucement les sourcils, un peu surprise par cette question, demandant : « Naïa ? Pour…pourquoi Naïa m’aurait-elle envoyée ? » Puis elle secoua la tête pour se remettre les idées en place. Après tout la raison pour laquelle elle pensait cela ne la regardait pas, et puis ce n’était pas ce pourquoi elle était là alors autant rentrer dans le vif du sujet. Elle agita la tête négativement et reprit en tentant d’être plus assurée qu’à son habitude. Même si ce n’était pas évident pour elle. « Non non, rien à voir avec elle. Je… j’aurais voulu te parler de Tracy. De… de ce qu’il s’est passé. Récemment, depuis quelques années. Pourquoi avait-elle autant changé ? » Lui demanda-t-elle avec une certaine nostalgie dans la voix tout en la regardant. Elle ne l’agressait pas, sa voix était douce et elle voulait juste comprendre. Elle avait beau avoir l’air d’une potiche au milieu de ce dortoir et elle se doutait qu’elle pouvait se faire envoyer sur les roses à tout moment mais, après tout, qu’avait-elle à perdre ? Elle avait juste besoin de quelques réponses. Et même si elle avait toujours tenu Narcissa comme responsable du changement de Tracy, elle se disait qu’elle n’avait aucun droit de la juger si facilement et que la jeune fille ne lui avait jamais rien fait personnellement. Pas de raison qu’elles soient en conflit, n’est-ce pas ?!

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 829
Points : 18
Crédit : moi • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Dim 21 Mai - 0:35

You are not alone
narcissa & megan
Petite visite inopinée

« Naïa ? Pour…pourquoi Naïa m’aurait-elle envoyée ? »

Apparemment, ce n'est pas Naïa qui l'a envoyée ici. Je ne sais pas pourquoi mais dans un sens, cela me soulage un peu. Certes, c'est une amie mais je sais bien que le jour où elle saura la vérité à mon sujet, notre amitié volerait en éclats. Enfin, amitié... Je ne pense pas que l'on puisse vraiment appeler ça une amitié sincère puisque je lui cache des choses et que nous n'avons pas du tout la même philosophie. Avant Blackman, je l'appréciais avant tout pour sa franchise à mon égard, le fait qu'elle aime tout autant le stylisme que moi et que nous pouvions discuter tranquillement le soir de sujets qui nous plaisaient. Je savais bien, à cette époque, qu'elle n'aimait pas les nés-moldus mais, à mes yeux, cela ne changeait pas ses qualités, ni la sympathie qu'elle faisait preuve envers moi. Mais je crois que depuis que la tyrannie est en place, je vois avant tout une grande malade avant de la voir comme une amie. Se réjouir de la souffrance d'élèves innocents, c'est n'importe quoi. Je continue de traîner avec elle parce que c'est ma seule pote mais je crois que je continuerai à m'en méfier. Nos liens sont voués à être détruits, de toute manière. Cela lui fera tout drôle de savoir que je crache sur les principes du sang-pur.

« Laisse tomber... Vas-y, je t'écoute. » Je lui réponds simplement, ne voulant pas plus détailler ce sujet.

Je ne la lâche pas des yeux, espérant que ce qu'elle me dirait serait assez croustillant pour me sortir de mon ennui. En tout cas, elle ne me semble pas confiante et je me sentirais presque flattée de me dire que c'est moi qui l'intimide. Bah quoi ? J'ai un grand ego, ce n'est pas pour rien. Mais je dois avouer que la rendre mal à l'aise alors qu'elle n'est pas assurée de nature, ce n'est pas non plus un exploit.

« Non non, rien à voir avec elle. Je… j’aurais voulu te parler de Tracy. De… de ce qu’il s’est passé. Récemment, depuis quelques années. Pourquoi avait-elle autant changé ? »

Je pâlis. Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ? Il était évident que ce qui nous lie elle et moi, c'est Tracy. Elle était son amie avant que Tracy ne nous rejoigne, moi, Naïa et les autres traîtres. Je n'en connais pas la véritable raison mais il n'est pas dur de le supposer. Je doute que Tracy nous ait dit la vérité sur ça, de toute façon. En tout cas, parler d'elle allourdit encore plus ma mélancolie... Comme si j'avais besoin de ça. Mais bon, je ne peux pas ignorer la demande de Megan et je crois que ça pourrait peut-être m'aider à accepter son départ dans les cachots. Fuir la conversation n'est pas une solution.

« Je suppose qu'elle a dû flipper et ça devait remonter à l'époque où on a gravé les initiales "NM" sur ses potes. Elle a peut-être pas voulu qu'on fasse le lien avec le fait qu'elle ait un sang impur, elle aussi. » Je réponds avec calme en cachant au mieux ma tristesse.

Mon regard balaye la fenêtre, là où la vue s'étend sur l'immensité des collines et du ciel. La vue est très jolie d'ici et j'ai toujours pensé que nous avions la tour la mieux placée de l'école. Pendant que je contemple le décor, je me mets à penser que si ça n'avait pas été Tracy, j'aurais sans doute insulté la personne ayant nié ses vraies origines de lâche et de crapule. En soit, ce qu'elle a fait, c'est très moche. Mais cela lui a épargné six mois de torture, alors, sa stratégie n'est pas à rejeter entièrement.

« En tout cas, je lui ai jamais dit de ne pas traîner avec toi, si jamais tu te poses la question. Je suis peut-être très mal vue en ce moment par la majorité de l'école mais j 'oppresse pas mes amies pour autant. »

C'est dit avec sincérité et qu'elle me croit ou non, je m'en fous bien. Ca me fait juste du bien de le dire et de me valoriser.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2341
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Mer 31 Mai - 17:04


“La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.”

« Laisse tomber... Vas-y, je t'écoute. »

Son regard avait le don de bloquer un peu Megan. Mais si elle était là, ce n’était pas pour rien. Elle voulait des réponses et elle les aurait. Enfin elle espérait, parce que sa dose de confiance en elle, elle s’évaporait bien vite…
Ce ne fut qu’après avoir parlé de la raison de sa venue ici que Megan remarqua que le visage de sa camarade se décomposa. Pourquoi ? Elle n’en avait aucune idée mais ça ne devait pas être si déconnant que ça pour elle que l’aiglonne vienne lui parler de Tracy, nan ? Après tout, c’était leur lien, et ça la blondinette en avait plus que conscience.

« Je suppose qu'elle a dû flipper et ça devait remonter à l'époque où on a gravé les initiales "NM" sur ses potes. Elle a peut-être pas voulu qu'on fasse le lien avec le fait qu'elle ait un sang impur, elle aussi. »

Ca remontait à bien avant tout ça. Quand elle les avait abandonnées, Alaska et elle, c’était avant… avant que cette cruauté commence à se mettre en place. Même avant le malheureux marquage « NM » sur les mains de ses camarades. Elle ne répondait pas clairement à sa question mais elle s’en contentait pour le moment. Cependant, elle tilta à une partie de sa phrase. 5i°Sang impur[/i]. Elle avala avec difficulté, voulant ouvrir sa bouche en lui disant de ne pas dire de telles atrocités mais son courage ne lui en donna pas l’occasion. Elle fronça juste les sourcils, un peu déçue de voir une Narcissa aussi calme et lointaine concernant ce qui arrivait à leurs camarades. Megan ne put rien dire et elle laissa la jeune fille s’exprimer de nouveau.

« En tout cas, je lui ai jamais dit de ne pas traîner avec toi, si jamais tu te poses la question. Je suis peut-être très mal vue en ce moment par la majorité de l'école mais j 'oppresse pas mes amies pour autant. »

Megan baissa la tête en l’entendant parler de leur amitié. Elle aurait pu ressentir une sorte d’amertume mais elle était lasse d’en vouloir à cette fille. Elle aurait dû insister auprès de Tracy, lui faire comprendre que peu importe qui elle était, la jeune Euston était là pour elle. Mais elle l’avait mal fait et elle culpabilisait de ne pas avoir vu ce qu’il se passait. Elle avait échoué et tout ce que disait Narcissa ne faisait que le confirmer.

« C’est moi qui n’ait pas été assez présente pour elle. Sûrement… Pour qu’elle en vienne à traîner avec Naïa, c’était qu’elle devait se sentir bien seule. » Elle releva un regard un peu hésitant avant d’affirmer, la voix légèrement cassante et calme, se disant qu’elle allait sûrement se faire sortir du dortoir de son hôte. « A-t-elle fait des choses qu’elle pourrait regretter aujourd’hui ? Pourquoi l’avoir embarqué dans vos jeux cruels ? » Elle ne savait pas d’où lui venait ce courage de demander tout ça à Narcissa. Peut-être en l’honneur de son amitié avec Tracy, pour elle, pour Alaska, et pour cette souffrance que ses camarades subissaient tous les jours. La jeune fille devant elle ne semblait pas être une mauvaise personne, la curiosité de Megan la poussait à se poser une question, une seule désormais : pourquoi avoir, elle aussi, décidé de se changer elle-même ?

AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 829
Points : 18
Crédit : moi • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Sam 8 Juil - 15:22

You are not alone
narcissa & megan
Petite visite inopinée

Je la vois baisser la tête et elle doit sûrement m’en vouloir d’avoir éloigné Tracy d’elle mais je sais que je n’ai rien à voir avec cette histoire. C’est Tracy qui a fait ses choix comme une grande et personne ne l’a incitée à se tenir loin de Megan et d’Alaska. Ceci dit, je peux comprendre les mauvais ressentis de mon interlocutrice ; si j’avais été la fille trahie en question, je n’aurais pas laissé passer ça. J’aurais éprouvé beaucoup de rancune à l’égard de Tracy. Désormais qu’elle était dans les cachots, notre amie en commune n’avait que ses yeux pour pleurer et j’imagine bien qu’elle doit se sentir seule. Pour le moment, j’ai envoyé un seul courrier dans lequel je lui ai dit que je ne la considérais plus comme une amie mais j’espérais qu’elle soit parvenue à décoder le vrai sens du message. En totu cas, je me doute bien que les choses seraient différentes entre nous à présent et que si nous devions sortir un jour de ce calvaire, cela nous prendra du temps avant de renouer. Peut-être bien moins qu’avec Zach et Anthea mais ce ne serait pas simple pour autant.

« C’est moi qui n’ait pas été assez présente pour elle. Sûrement… Pour qu’elle en vienne à traîner avec Naïa, c’était qu’elle devait se sentir bien seule. »

Je lui jette un regard soupçonneux. A vrai dire, je ne sais pas vraiment comment je suis censée réagir. Elle me parle de Naïa comme si elle était une fille infréquentable, horrible et je ne sais quoi encore alors que je suis encore amie avec elle. D’un autre côté, je me doute bien que Naïa est vraiment pas nette comme sorcière mais aux yeux de Megan, je reste tout de même dans son cercle d’amis. Est-ce que je peux l’approuver ? Est-ce que Tracy était vraiment trop désespérée au point de se lier avec Naïa ? Je décide de ne pas prendre de trop gros risques même si je ne joue pas entièrement la comédie en faisant semblant de la défendre.

« Naïa a ses défauts mais elle a apporté des choses à Tracy. Elle a dû se renforcer et se sentir moins vulnérable donc ça peut se comprendre. » Dis-je calmement en soupirant.

En fait, ce n’est même pas un mensonge. Je suis sûre que c’est ce que Tracy a cherché à obtenir auprès de nous ; une place royale avec laquelle elle serait intouchable. En même temps, qui ne le serait pas avec une telle compagnie ? Et puis, il y avait moi à côté, avec mon allure froide et souvent indifférente. Avec deux compagnies comme nous deux, Tracy ne pouvait que changer sa manière d’être.

« Mais j’crois pas que ça soit de ta faute. » Ajoutai-je difficilement, comme si on m’avait forcée à le dire.

Honnêtement, Megan ne peut pas lui apporter la même chose que Naïa, malgré tous les efforts qu’elle aurait pu mettre en œuvre tout simplement parce que mentalement, elle est différente de nous. Tandis qu’elle relève le regard, je lui jette un nouveau coup d’œil et je l’écoute me dire d’une voix légèrement cassante :

« A-t-elle fait des choses qu’elle pourrait regretter aujourd’hui ? Pourquoi l’avoir embarqué dans vos jeux cruels ? »

Megan a pris son courage à deux mains, on dirait. Je fronce les sourcils durant un instant, me demandant d’où elle pouvait bien trouver l’audace de me dire ça à moi. Mais, finalement, je détends mes traits et je baisse les yeux sur la revue de Sorcière Hebdo que j’ai laissée à côté, sur le lit. A-t-elle effectivement fait des choses qu’elle pourrait regretter ? En soi, elle a surtout insulté les nés-moldu et rejetés ses anciens amis mais mis à part ça, elle n’a pas explicitement pris des prisonniers de cachots pour en faire ses larbins. Pas comme moi.

« Pas que je sache. A la rigueur, elle doit sûrement regretter d’avoir rejeté des gens, comme Elijah, qui lui étaient proches auparavant, je réponds avant de reprendre un air plus sérieux. Par contre, ça ne sert à rien de nous mettre ça sur le dos. Les jeux cruels comme tu dis, elle a choisi d’en faire partie pour se protéger. Je n’ai jamais voulu qu’elle soit envoyée dans les cachots alors, d’une certaine part, elle a peut-être eu raison de le faire pour gagner du temps. »

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2341
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Jeu 20 Juil - 14:27


“La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.”
Est-ce que Megan en voulait à Narcissa à propos de Tracy ? Oui, bien sûr que oui. Ce n’était pas juste, peut-être, mais elle la considérait responsable, avec cette Naïa si flippante, d’avoir éloigné son amie d’Alaska et d’elle-même. Elle pouvait dire qu’elle n’avait rien à voir là-dedans, la jeune Euston ne pouvait pas y croire, c’était plus fort qu’elle. Mais en même temps, elle culpabilisait. Coupable de ne pas avoir été suffisamment là pour sa camarade, de ne pas avoir décelé le problème, de l’avoir laissée s’éloigner. Et dire qu’elle devait se sentir bien seule pour en venir à traîner avec Naïa était sorti tout seul. Elle se doutait qu’elle se ferait probablement rentrer dedans mais les mots avaient précédé sa réflexion et désormais elle regrettait d’avoir dit ça à une amie de cette fille si bizarre. Elle sentait les battements de son cœur s’accélérer sous le coup du stress et la présence de Narcissa n’était pas vraiment rassurante. Mais elle se devait d’en savoir plus, elle ne pouvait pas se l’expliquer mais elle en avait besoin. Le regard que lui lança la jeune fille lui fit dévier le sien, mal à l’aise.

« Naïa a ses défauts mais elle a apporté des choses à Tracy. Elle a dû se renforcer et se sentir moins vulnérable donc ça peut se comprendre. »

Si elle n’était pas si peureuse, craignant de subir des choses par la suite, elle aurait sûrement ri tant ce qu’elle avançait n’était pas un avis qu’elle partageait. Naïa avait ses défauts, et selon Megan elle n’avait apporté que de mauvaises choses à Tracy ! Elle sentait même la colère lui monter quand elle l’entendit parler du fait qu’elle l’avait aidé à se renforcer. Ridicule ! Cependant, plus que de la colère, elle ressentait de la tristesse vis-à-vis de cette amie qu’elle avait perdue, et la culpabilité reprenait le dessus alors qu’elle dit avec un petit haussement d’épaules, très timide :

« Elle… elle n’avait pas besoin de changer, elle était très bien comme elle était avant. Au moins elle respectait… elle respectait les autres et… on ne lui apprenait pas à les… les décrédibiliser. » Elle avait dit ça d’un ton posé mais clairement stressé, sans croiser le regard de sa camarade de peur de ne plus avoir le courage de dire ce qu’elle avait à dire. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle avait choisi de traîner avec elles et de devenir une personne moins respectueuse des autres. Elle était tout simplement perdue…

« Mais j’crois pas que ça soit de ta faute.

A ses mots, elle avait relevé un regard timide vers Narcissa, un peu surprise de ses mots. Cherchait-elle à la rassurer ? Très étrange… elle se disait directement qu’elle devait se montrer méfiante. Cependant, elle avait du mal à l’être, se disant que la jeune fille était peut-être plus gentille que ce qu’on voulait leur faire croire. Naïveté oblige, mais elle avait tendance à être vite influençable la pauvre petite. Elle croyait en la bonté chez les gens… Même si l’exception était sûrement pour Naïa. Elle aurait pu penser à Cruz aussi, mais étrangement elle avait encore un peu d’espoir pour elle… Enfin ! Megan avait bien remarqué que la jeune blonde n’avait pas dit ça de gaité de cœur mais elle l’avait dit quand même. En guise de simple réponse, elle fit une petite moue, ne sachant pas quoi dire avant de poser des questions plus ciblées sur leur relation. Bon, c’était peut-être un peu osé, surtout pour Megan, mais elle avait besoin de comprendre pourquoi elles l’avaient embarquée dans leurs « jeux ». Elle s’attendait vraiment à se faire envoyer bouler mais, nouvelle surprise, ce ne fut pas le cas. Cette fille était vraiment différente de ce qu’elle imaginait !

« Pas que je sache. A la rigueur, elle doit sûrement regretter d’avoir rejeté des gens, comme Elijah, qui lui étaient proches auparavant. Par contre, ça ne sert à rien de nous mettre ça sur le dos. Les jeux cruels comme tu dis, elle a choisi d’en faire partie pour se protéger. Je n’ai jamais voulu qu’elle soit envoyée dans les cachots alors, d’une certaine part, elle a peut-être eu raison de le faire pour gagner du temps. »

Si seulement il n’y avait qu’Elijah… elle avait méprisé des gens, des nés-moldus, des amis, et aucune des raisons auxquelles pensaient Megan n’était assez bonne pour changer à ce point ! La deuxième partie de sa phrase mit une fois de plus mal à l’aise Megan. Elle n’était pas là pour juger Tracy et la protection dont elle avait fait preuve pour ne pas aller aux cachots, ça pouvait se comprendre. Par contre, son comportement depuis quelques années… c’était n’importe quoi, non ?! Ce n’était pas elle, Megan le savait, elle la connaissait pour ce qu’elle était, elle.

« Si elle voulait se protéger elle, oui, elle avait raison. Mais… Enfin elle n’était pas comme vous… » Sentant qu’elle poussait, elle se reprit vite. « Enfin c’est pas ce que je veux dire mais… je ne te connais pas, je ne veux pas te juger mais, Tracy, c’était quelqu’un de très gentil, tolérante, qui ne jugeait pas et ne rabaissait pas les gens juste pour… rien, en fait. Elle ne t’a jamais dit pourquoi elle avait changé ? » Demanda-t-elle avec un peu d’appréhension, plantée comme une idiote au milieu du dortoir, se décidant enfin à lever les yeux vers Narcissa.

AVENGEDINCHAINS




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 829
Points : 18
Crédit : moi • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Lun 7 Aoû - 2:14

You are not alone
narcissa & megan
Petite visite inopinée

Naïa et moi avons peut-être contribué à éloigner Tracy de ses autres amis mais Megan ne peut pas prétendre que tout est de notre faute, ni même nous en vouloir. Enfin, de toute manière, est-ce que je me fiche un tant soit peu de ce qu’elle pense de moi, cette fille ? Je viens à peine de lui parler pour la première fois, ce n’est pas comme si j’avais une quelconque attache pour elle. Il faut qu’elle sache que Tracy ne nous a pas suivies de force et qu’elle a fait son choix. De ce fait, nous ne sommes pas les fautives de l’éclatement de leur amitié. Ou du moins pas entièrement. Qu’est-ce que j’y peux si elle est influençable et si elle a suivi les bonnes personnes ? A mes yeux, cela s’est passé ainsi même si on peut toujours rêver mieux que Naïa la déjantée.
« Elle… elle n’avait pas besoin de changer, elle était très bien comme elle était avant. Au moins elle respectait… elle respectait les autres et… on ne lui apprenait pas à les… les décrédibiliser. »

Sa voix tremblote un peu, je ressens une certaine nervosité dans sa prise de risques. C’est qu’elle ne se rend pas compte qu’au fur et à mesure, elle risquerait de me froisser, celle-là ! Mais bon, au point où j’en suis, je ne sais pas si je serai d’humeur à râler. Tout cela est déprimant… Tracy était très bien comme elle était ? A vrai dire, je n’ai pas vraiment fait attention à son changement. Pour moi, elle a toujours été une fille intéressante et respectable. Alors, oui, certes, je trouvais habituellement qu’elle faisait mieux de traîner avec moi plutôt que des filles comme Megan mais aujourd’hui, je suis prête à tout pour qu’on la sorte de là. Même à fraterniser un peu avec Megan. Oui, c’est à un point où j’en viens presque à désespérer.

« C’est bon, elle n’est pas non plus devenue un monstre. » Dis-je avec lassitude en soupirant.

C’est presque à croire qu’elle me prend pour un odieux démon qui aurait possédé Tracy pour la métamorphoser en une bête non-civilisée. Pour relativiser un peu, je lui dis que ce n’est pas pour autant de sa faute si les choses se sont déroulées ainsi et elle semble plutôt surprise de ma réponse, ce qui me vaut un petit rictus. Il est vrai que je ne suis pas du genre à dire ce genre de choses très facilement mais je le pense vraiment. Notre amie commune a fait son choix sous une certaine influence et ça, ni Megan, ni ses copines n’auraient pu interférer dans sa prise de décision. Et maintenant, nous voyons tous où cela l’a menée… Où le mensonge l’a conduite.

Cette pensée me file la nausée. J’en ai marre de cette situation et cette solitude devient pesante. J’en viens presque à penser que la compagnie de cette autre blonde m’est à la fois distrayante et salvatrice. Elle satisfait mon besoin intérieur de parler de choses dont je ne voudrais habituellement pas évoquer. C’est étrange mais c’est comme ça. Peut-être est-ce parce qu’elle est extérieure à ma vie privée ? Je n’en sais rien. J’ai pourtant l’habitude d’ignorer les gens extérieurs.

« Si elle voulait se protéger elle, oui, elle avait raison. Mais… Enfin elle n’était pas comme vous… »

Je secoue légèrement la tête, les yeux en l’air, comme si elle venait de dire une absurdité. En soi, c’est une absurdité. Bon sang, quand se retirera-t-elle l’idée que je suis un monstre ? Naïa, d’accord, mais moi, sérieusement ? Okay, elle a peut-être raison d’un certain côté puisque je joue plutôt bien mon rôle et je dois avoir souvent tendance à oublier que cela se répercute sur l’image que je renvoie aux autres. Je ne peux malheureusement pas passer outre ce détail.

« Enfin c’est pas ce que je veux dire mais… je ne te connais pas, je ne veux pas te juger mais, Tracy, c’était quelqu’un de très gentil, tolérante, qui ne jugeait pas et ne rabaissait pas les gens juste pour… rien, en fait. Elle ne t’a jamais dit pourquoi elle avait changé ? »

Tout en y réfléchissant, je quitte son regard des yeux et je me laisse retomber sur mon lit, le regard observant le plafond décoré de bleu et de bronze.
« Elle est toujours gentille, je ne pense pas qu’une personne puisse changer toutes ses facettes humaines. En tout cas, je ne peux pas te garantir qu’elle m’ait dit la vérité puisqu’elle a été capable de mentir à propos de son ascendance mais avant que Blackman ne soit directeur, elle m’a toujours eu l’air de vouloir devenir une fille forte, une fille que l’on remarquerait facilement, que l’on ne montrerait jamais du doigt et autant dire qu'auprès de moi et de Naïa, elle ne s'est pas ramollie, bien au contraire. Peut-être qu’elle ne vous trouvait pas assez cool et intéressantes à cette époque. » Déclaré-je sur un air soupçonneux.
J’hausse les épaules, partagée entre l’idée que c’est fortement possible et celle qu’un autre mystère se trame derrière la tête de miss Bennett.
« Personnellement, je trouve que ça colle parfaitement avec le fait que cette année, elle n’a pas cessé de chercher notre protection et de promouvoir son soi-disant sang-pur. »


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2341
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Lun 21 Aoû - 15:42


“La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.”
Megan ne faisait absolument pas confiance à Naïa. Cette fille lui flanquait juste une frousse incroyable ! Pour ce qui était de Narcissa… disons juste qu’elle la considérait coupable, en partie, du changement de comportement de Tracy, il y avait de cela quelques années. C’était tellement plus simple de mettre la culpabilité sur quelqu’un, même si au fond elle n’en savait absolument rien. Là, tout de suite maintenant, elle avait besoin de réponses. « C’est bon, elle n’est pas non plus devenue un monstre. » L’aiglonne haussa légèrement les épaules, n’étant pas totalement d’accord avec sa camarade. Enfin, elle n’avait jamais considéré Tracy comme un monstre mais elle n’était plus elle-même, plus la douce et gentille personne qu’elle avait appréciée côtoyé leur première année. Elle ne dit rien de plus, se doutant que discuter de ce point avec Narcissa semblait un peu compliqué, surtout au vu du stress qui habitait la jeune Euston actuellement. Elle était quand même un peu impressionnante, la jeune fille…

Megan aurait pu tourner les talons mais, étrangement, elle sentait qu’elle pouvait trouver une sorte de soutien en Narcissa. Enfin pas un vrai soutien, elle ne parlait pas d’amitié ou une chose de ce genre, elle parlait d’une personne qui avait intimement côtoyé Tracy récemment et qui pouvait lui expliquer certaines choses. Elle ne pouvait pas croire qu’elle était foncièrement comme Naïa. Sans savoir pourquoi, elle n’arrivait pas l’imaginer… réellement méchante. Megan n’employait pas les bons mots, l’angoisse la rendait un peu moralisatrice et elle voyait bien qu’elle jugeait la jeune blonde alors qu’elle ne la connaissait pas le moins du monde. Elle culpabilisait presque car ce n’était pas son genre de juger… qui était-elle pour le faire ?! La jeune Euston se défendit bien vite de son accusation, espérant juste que la réaction de Narcissa soit douce, elle n’était pas prête à lui faire vraiment face. Elle ne savait tout simplement pas comment faire. Elle se laissa alors tomber sur son lit, fixant le plafond alors qu’elle eut l’intelligence (elle le savait, qu’elle n’était pas mauvaise…) de répondre calmement : « Elle est toujours gentille, je ne pense pas qu’une personne puisse changer toutes ses facettes humaines. En tout cas, je ne peux pas te garantir qu’elle m’ait dit la vérité puisqu’elle a été capable de mentir à propos de son ascendance mais avant que Blackman ne soit directeur, elle m’a toujours eu l’air de vouloir devenir une fille forte, une fille que l’on remarquerait facilement, que l’on ne montrerait jamais du doigt et autant dire qu'auprès de moi et de Naïa, elle ne s'est pas ramollie, bien au contraire. Peut-être qu’elle ne vous trouvait pas assez cool et intéressantes à cette époque. » Evidemment qu’elle voulait devenir une fille forte, qui ne le voudrait pas ?! Mais… avec Naïa ? Sérieusement ? Nan nan, il y avait anguille sous roche, Megan ne pouvait comprendre ce choix. Se tourner vers Narcissa, elle pouvait comprendre, mais… l’autre ? La fin de sa tirade vexa littéralement Megan. Pas assez cool et intéressante. Quelle gentillesse ! Mais peut-être qu’au fond elle n’avait pas tort. Elles étaient peut-être trop… normales ? Simples ? Calmes ? Discrètes ? Il y avait bien de possibilité et Megan commençait à se dire qu’avec un peu plus de patience et de détermination, elles auraient pu lui apporter ce qu’elle souhaitait. Ou trouver un autre moyen afin d’éviter qu’elles en arrivent là ! « Personnellement, je trouve que ça colle parfaitement avec le fait que cette année, elle n’a pas cessé de chercher notre protection et de promouvoir son soi-disant sang-pur. » Toujours comme une potiche au milieu de la pièce, Megan observait Narcissa. Elle lui trouvait constamment des excuses ce qui prouvait que Tracy comptait pour elle, c’était certain. Cela rassurait l’aiglonne, et elle en profita pour répondre : « Ca veut dire que tu serais toujours capable de la protéger ? » Et c’était avec un certain intérêt qu’elle demanda ça, ajoutant : « Tu peux me traiter d’inintéressante ou de tout ce que tu veux, je m’en moque. Je veux juste savoir si les choix qu’elle a fait, avant, elle les a fait seule ou si vous l’y avez poussée… Ou que vous l’avez utilisée. » Baissant les yeux sur ses pieds qu’elle agitait nerveusement, joignant ses mains derrière son dos, elle avoua à Narcissa : « Tu sais, elle me manque et j’ai peur pour elle… Elle a été mauvaise avec beaucoup de ceux qui sont aux cachots, ils pourraient s’en prendre à elle. Et le pire est qu’on ne peut pas les blâmer. » La jeune fille s’en foutait peut-être mais Megan avait besoin de parler de ça avec elle, sans qu’elle ne puisse se l’expliquer. Tant qu’elle ne l’envoyait pas bouler, elle insisterait.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 829
Points : 18
Crédit : moi • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Mer 23 Aoû - 2:52

You are not alone
narcissa & megan
Petite visite inopinée

« Ca veut dire que tu serais toujours capable de la protéger ? »

La question est inattendue et je dois avouer qu’elle me prend de court. Toujours en contemplant le plafond, je réfléchis à une manière de répondre. J’aimerais lui dire que je pourrais la protéger mais ce serait un mensonge. Je n’ai rien fait pour qu’on la sorte des cachots et je ne ferai rien de tel qui puisse réduire à néant mon allégeance à Blackman. Sur ce point, on ne peut pas parler de protection et je préfère ne pas imaginer ce que je ferais si elle courait actuellement un grave danger. Est-ce que je foutrais mon jeu en l’air pour la tirer d’un guêpier ? J’ai envie de dire oui, parce que j’aime beaucoup Tracy. Mais, d’un autre côté, j’ai un objectif à accomplir. C’est une sorte de dilemme bien compliqué que me pose, Megan.

« Tu peux me traiter d’inintéressante ou de tout ce que tu veux, je m’en moque. Je veux juste savoir si les choix qu’elle a fait, avant, elle les a fait seule ou si vous l’y avez poussée… Ou que vous l’avez utilisée. » Ajoute-t-elle au moment où je souhaitais répondre.

La pousser ? Sérieusement, je viens de lui dire que je n’étais pas du genre à oppresser mes amies et que je n’ai jamais dit à Tracy de cesser de la fréquenter. Je ne sais pas ce qu’il lui faut.

« Je ne l’ai pas poussée, ni utilisée. Tout de même, Megan, sache que ce n’est pas mon genre. J’ai toujours été honnête avec elle… enfin jusqu’à un certain point, mais je n’ai jamais voulu la nuire. Pour ce qui est de Naïa, je ne crois pas non plus qu’elle ait eu ce genre d’intentions. Du moins, d’après ce que je vois. »

C’est dans ces moments-là que je me rends compte que je ne connais pas autant Naïa que j’aurais voulu le penser. C’est une amie, d’accord, mais en est-elle une vraie ? Je commence à en douter. Je sais qu’entre elle et moi, ça ne sera plus la même chose quand elle saura que je n’ai jamais pensé que les nés-moldus étaient de la vermine. Je risque fort de la décevoir. Alors, je ne sais pas si je peux vraiment prétendre qu’elle n’ait pas utilisé Tracy.

En ce qui concerne l’honnêteté que j’ai envers Tracy, elle avait ses limites puisque je ne lui ai pas tout dit sur ce que je pensais vraiment du règne de Blackman et de toutes ses conséquences. Mais bon, c’est un peu normal, non ? Je ne pouvais pas lui faire totalement confiance au début. Elle aussi avait prêté allégeance, de toute manière alors j’ai pénétré dans son illusion tout comme elle l’a fait dans la mienne et même si elle m’avait parue suspecte, je ne pense pas que j’aurais fait quelque chose. Je ne me serais pas trahie en retour.

« Pour ce qui est de ta première question, je ne sais pas si je pourrai toujours la protéger. Pas tant que le château sera comme ça. » Dis-je d’une voix moins assurée, franchement égarée dans mes pensées.

Je me doute que cela ne va pas lui convenir mais elle veut des réponses, alors je vais les lui apporter, qu’elles lui plaisent ou pas. Du coin de l’œil, j’observe à nouveau Megan comme si elle pouvait m’éclairer sur ces interrogations. Elle continue encore de s’agiter, de se dandiner comme si elle avait affaire au concierge ou à un professeur austère. Ce que je prends pour de la nervosité n’est finalement qu’un mal aise vis-à-vis de ce qu’elle compte me dire.

« Tu sais, elle me manque et j’ai peur pour elle… Elle a été mauvaise avec beaucoup de ceux qui sont aux cachots, ils pourraient s’en prendre à elle. Et le pire est qu’on ne peut pas les blâmer. »

Cette révélation est logique et pourtant, elle me donne la boule au ventre. Je n’ai pas l’envie qu’on s’en prenne à elle parce qu’elle a agi comme une lâche en voulant être protégée. D’accord, elle aurait pu affronter la réalité comme tout le monde mais cela lui aurait apporté plus de mal que de bien. En restant bien au chaud avec nous, elle a quand même pu profiter d’un minimum de confort.

Je finis par soupirer et j’arrive de moins en moins à contrôler le flot d’émotions qui me traverse à l’entente des phrases de Megan.
« Je les blâmerai quand même parce que... parce que moi aussi, elle me manque. Et j’ai aussi peur pour elle. » Avoué-je d’une voix presque faible, me rendant méconnaissable.
Je me tourne brusquement sur le côté de mon lit de sorte à ce que mon interlocutrice ne puisse plus voir mon visage. Ca fait mal, au fond et je le ressens. D’un geste un peu rageur, j’évince les petites gouttes humides qui s’échappent de mes conjonctives. Bon sang, les sanglots, c’est minable.
« Elle mérite pas ça... mais...Le professeur Winslow est avec elle, de toute façon, non ? »
J’essaie de prendre le contrôle de mes cordes vocales tout en lui posant cette question à laquelle je ne pense pas vraiment et qui a surtout pour but de me distraire pour empêcher ces larmes de merde de couler.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2341
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Ven 25 Aoû - 13:59


“La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.”
Megan ne savait pas trop quoi penser de Narcissa mais elle se disait qu’elle avait la possibilité de protéger Tracy, non ? C’était tout ce qui pourrait la rassurer car, disons-le clairement, elle avait peur pour elle. Elle ne répondit bien et cela n’aida pas à déstresser la jeune Euston. Si elle cherchait à la mettre mal à l’aise, elle s’en sortait très bien… Cependant, elle répondit tout de même aux interrogations de Megan concernant, encore et toujours, le changement de son ancienne camarade de dortoir. Oui, il y en avait des pensées qui s’entrechoquaient dans sa tête !

« Je ne l’ai pas poussée, ni utilisée. Tout de même, Megan, sache que ce n’est pas mon genre. J’ai toujours été honnête avec elle… enfin jusqu’à un certain point, mais je n’ai jamais voulu la nuire. Pour ce qui est de Naïa, je ne crois pas non plus qu’elle ait eu ce genre d’intentions. Du moins, d’après ce que je vois. »

Ce n’était pas son genre… A ce qu’elle disait. Après tout, Megan ne pouvait que la croire, elle ne la connaissait pas. Et puis, elle avait cette naïveté de croire aisément les gens, regardez juste avec Andrea. Enfin bref, elle se disait qu’elle ne lui mentait pas, à quoi ça servirait de toute façon. L’aiglonne haussa juste les épaules face à tout ça. Elle pouvait la croire, elle, mais concernant Naïa, c’était tout autre. Cette fille était carrément flippante et elle inspirait tout sauf la confiance. Elle ne dit rien de plus, ne pouvant quand même s’empêcher de se demander si Naïa était elle aussi sincère envers Tracy. Etrangement, elle avait du mal à y croire.
Contre toute attente, Narcissa revint sur sa question précédente, concernant une éventuelle protection, et sa réponse ne la surprit guère, bien qu’elle aurait préféré qu’elle soit différente.

« Pour ce qui est de ta première question, je ne sais pas si je pourrai toujours la protéger. Pas tant que le château sera comme ça. »

Bon… Ben ce n’était pas vraiment encourageant. Mais Megan n’était pas venue voir Narcissa pour avoir, justement, de l’encouragement. Elle voulait la vérité, elle l’avait, et bizarrement elle voyait la jeune fille comme sincère. Elle aurait pu l’envoyer bouler depuis le premier mot lancé, mais elle ne l’avait pas fait. Elle pouvait donc… lui faire confiance ? Elle avait l’intime conviction que oui. C’était étrange, n’est-ce pas ?
Prenant sur elle, même si elle en était un peu gênée, elle dit à la blonde ce qu’elle avait sur le cœur concernant Tracy. Qu’elle lui manquait et qu’elle avait peur pour elle, c’était indéniable.

« Je les blâmerai quand même parce que... parce que moi aussi, elle me manque. Et j’ai aussi peur pour elle. »

Megan la fixa un instant sans rien dire tant elle se sentait surprise de son aveu. En réalité, elle était partagé entre l’étonnement et le contentement d’entendre une telle chose. Pas tant le fait qu’elle craigne pour son bien-être, mais parce qu’elle s’inquiétait pour elle et que cela rassurait la jeune Euston. Ce devait être difficile pour elle de lui dire une telle chose mais, en réalité, elle lui en était reconnaissante. Elle se tourna sur le côté de son lit pour que Megan puisse enfin voir son visage et, croisant son regard, elle eut pour la première fois de voir une certaine sensibilité en elle. Quelque chose de vrai, de profond… Quelque chose qui montrait à la blondinette qu’elles partageaient cette affection pour leur camarade, sans nul doute. C’était des larmes, au coin de ses yeux ? Ouah… Là, elle était vraiment plus que surprise.

« Elle mérite pas ça... mais...Le professeur Winslow est avec elle, de toute façon, non ? »

Sans attendre la permission de sa camarade, et sans vraiment s’en rendre compte, elle alla vers Narcissa et se permit de s’assoir sur son lit, à côté d’elle, laissant échapper un long soupir. Elle fit une petite moue avant de hausser les épaules, disant simplement :

« J’imagine que oui… Elle ne peut pas être en danger du coup… » C’était plus une question qu’une affirmation mais elle espérait que c’était vrai. Elle fixait ses pieds avant de dire. « J’ai du mal à croire que tu sois ce qu’on dit de toi… » Elle tourna un regard sincère vers elle, osant avouer : « Je pense que tu te protèges et que tu n’es pas ce que tu nous faire croire… Je me trompe ? » Là, c’était sûr, elle allait se faire envoyer sur les roses mais, après tout, qu’avait-elle à perdre ?


AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 829
Points : 18
Crédit : moi • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   Ven 1 Sep - 1:25

You are not alone
narcissa & megan
Petite visite inopinée

Laisser couler des larmes à côté de Megan Euston, sérieusement ? Je ne l’aurais jamais imaginée. Je ne suis pas du genre à vouloir montrer mes faiblesses devant les gens et encore moins à me dévoiler avec une telle sensibilité mais sur le coup, je ne suis pas parvenue à retenir ces larmes. Je crois je n’y arrive tout simplement plus parce que j’ai trop de choses sur le cœur qui me pèse et la « disparition » de Tracy me bouleverse plus que je ne l’aurais pensé. Pourtant, ce n’est qu’une simple amie… Ce n’est pas comme si j’avais vécu des années à ses côtés comme je l’avais fait avec Anthea. Certes, nous avons une passion commune mais cela ne suffit pas à lier deux personnes à ce point, non ? Ou alors, je me suis trop rapprochée d’elle cette année à cause de nos conditions similaires par rapport à la situation du château. Peut-être que je me suis sentie si seule que j’ai placé beaucoup de choses en Tracy sans même m’en rendre compte ? Me voilà bien égarée pour une fois.

« J’imagine que oui… Elle ne peut pas être en danger du coup… »

On se conforte dans cette idée parce qu’on ne peut pas imaginer le contraire. On a envie qu’elle s’en sorte alors que les conditions ne s’y prêtent pas. Je sais qu’elle galère plus que jamais, qu’elle n’aura aucun ami dans ces cachots car il lui en voudront d’avoir joué un jeu pendant qu’ils trimaient. Mais j’ai quand même envie de me dire qu’elle ne sera pas en danger et que Winslow, aussi crétin est-il, saura la défendre ou l’aider.

« Ouais… Sûrement. » Dis-je tout en retenant un hoquet.

Pourtant, même en essayant de croire ça, j’ai toujours la boule au ventre et la gorge nouée. J’ai tellement envie de la revoir, cette fille. De la voir bien fringuée, entretenir sa coiffure, son teint, coudre avec moi et même jouer les commères avec elle alors que je n’aime pas ce genre d’hypocrisie, à la base. Je continue de sécher mes larmes, essayant désespérément de prendre le dessus sur mon chagrin. Je me sens si impuissante d’un coup et c’est horrible comme sensation. Surtout devant Megan. On ne peut pas dire que ça soit la fille la plus forte du château et je me retrouve dans une posture minable devant une nana qui est « vulnérable ». Non, ce n’est pas de la méchanceté, c’est même un fait et ce n’est pas pour autant qu’elle ne sert à rien ou qu’elle est irrécupérable. Je me doute bien qu’elle doit avoir ses qualités et que le fait qu’elle paraisse si compatissante et pas du tout fermée sur mes réponses me plait assez bien. La suite le prouve.

« J’ai du mal à croire que tu sois ce qu’on dit de toi… »

Je me redresse de mon lit, me retrouvant de nouveau assis sur celui-ci. Je regarde vaguement mes draps dépliés tout en la remerciant intérieurement d’être plus intelligente que la plupart des gens. C’est quand même assez dingue de se dire que la seule personne qui vous croit est une personne que vous ne côtoyez jamais habituellement. Quand je lève mes yeux rougis de peine vers elle, elle ajoute :

« Je pense que tu te protèges et que tu n’es pas ce que tu nous faire croire… Je me trompe ? »

Je me mordille la lèvre inférieure. A vrai dire, je n’ai pas endossé le rôle d’infiltrée pour me protéger mais si elle veut parler de ma manière de me comporter en général ‒ que Blackman soit là ou pas ‒ peut-être qu’elle n’a pas tort. Mais je n’oserai jamais l’avouer, ni même me l’avouer à moi-même… Ce narcissisme a pris sa source dans mon passé, à cause de mon père et il m’a permis de me protéger mais c’est trop dur de l’admettre entièrement. Je préfère croire que je suis tout simplement devenue une fille forte et incapable de flancher émotionnellement parlant. Et pourtant, aujourd’hui… C’était tout simplement n’importe quoi.
Je soupire, prenant la parole d’une voix un peu moins brisée mais pas pour autant assurée que toute à l’heure :

« Tout ce que je peux te dire c’est que tu analyses bien mieux que la majorité des élèves de ce foutu château. C’est dommage. J’aurais tellement voulu que certains l’aient fait avant toi mais le prends pas mal, surtout. »

Pourquoi Zach et Anthea sont-ils incapables de la fermer et de deviner que je n’ai pas pu changer autant, que ce que disent les autres ne sont que des conneries et j’en passe. Me frottant les yeux une dernière fois, je poursuis :

« Navrée pour la scène. Je ne suis pas comme ça, d’habitude. Toutefois, c’était… C’était quand même soulageant de t’en parler. »

{FIN}

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: “La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
“La sincérité est trop facile pour que la vérité ne soit pas difficile.” [Narcissa & Megan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les vieux RPs
-
Sauter vers: