AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2233
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Mer 19 Avr - 15:10


“Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.”

Les jours passaient et se ressemblaient. Megan n’arrivait plus tellement à trouver sa place à Poudlard. Elle avait déjà eu du mal, à son arrivée, à se faire à cette nouveauté, mais depuis novembre c’était pire que tout. L’école était tout bonnement méconnaissable et la plupart des repères de l’aiglonne avait disparu. Depuis peu, sa deuxième colocataire, Tracy, avait été emmenée aux cachots et elle n’arrivait pas à réaliser cette mauvaise nouvelle. Elle ne comprenait plus rien. Tout ce qu’il se passait, ou ce qui ne se passait pas d’ailleurs, ça devenait difficile à affronter. Evidemment qu’elle n’était pas si mal lotie que ça. Elle était libre, elle suivait les cours, elle pouvait faire à peu près tout ce qu’elle voulait… oui, mais elle se sentait mal. A chaque détour d’un couloir, elle craignait de croiser un Mangemort et ceux-là la tétanisaient. Ceux-là et d’autres… comme certains sangs-purs qui croyaient bon d’avoir choisi leur camp. Celui de la torture, de la cruauté, de la peur. Megan aurait tout fait pour fuir cette situation et retourner auprès de son père et sa tante. Elle pensait aux nés-moldus à longueur de journée. Ses amis qui en venaient à pourrir là-bas, et se savoir trop lâche pour faire quelque chose, c’était sûrement pire que tout ! Non pas que la jeune fille n’avait pas envie de les aider, mais elle était bien consciente de ses faiblesses, et elle savait pertinemment qu’elle les mettrait bien plus en danger qu’elle ne pourrait les soulager. Ca la brisait, littéralement.

Il était encore tôt dans la matinée quand Megan avait pris le chemin de l’infirmerie. C’était l’étape incontournable du matin afin de recevoir son traitement pour éviter que sa journée soit en enfer. Pire que le quotidien routinier qu’ils vivaient en ce moment. C’était plus fort qu’elle, désormais, en se rendant à l’infirmerie elle ne pouvait s’empêcher de penser à Allen. Ce garçon si gentil et si… bref, elle espérait toujours l’y croiser, même si au fond elle préfèrerait clairement le voir en d’autres circonstances. Arrivée devant l’infirmerie, elle remarqua une certaine euphorie à l’intérieur. Megan n’eut pas le temps de s’intéresser plus à ce qu’il se passait que l’infirmière lui dit de repasser un peu plus tard. Elle obéit sans broncher, tournant les talons et se mettant en tête de rejoindre la salle commune des Serdaigle.
Calmement, elle entreprit l’ascension jusqu’au cocon des aiglons. Un petit étage à monter, rien de très sorcier là-dedans. La jeune blonde était en marche dans le couloir du quatrième étage lorsqu’elle croisa un Mangemort à un angle. Elle se crispa alors, ayant sûrement une tête de coupable alors qu’elle n’avait rien fait. « Que fais-tu ici à cette heure-là ?! » Lui avait-il lancé de façon froide et agressive, ce qui glaça immédiatement le sang de la jeune fille. « Je… je viens de l’infirmerie où je… devais prendre mon traitement… » Lui avait-elle répondu, tremblante, alors qu’il semblait septique, s’approchant un peu plus de lui. Elle n’osait même pas le regarder, elle était terrifiée par ces gens, totalement. « Je vais vérifier ça ! Ton nom ? » Le ton hautain et dédaigneux qu’il employait la mettait réellement mal à l’aise. « Megan Euston. » La réponse ne se fit pas attendre alors qu’il la poussait d’un geste nonchalant. « Eh bien dégage de mon chemin maintenant ! » Avait-il aboyé comme si c’était elle qui le dérangeait. Quel personnage horrible ! Elle ne se fit pas prier et déguerpit en vitesse, les mains tremblantes et sa respiration s’accélérant face à cette fragilité qui lui faisait défaut. Elle se sentait tellement faible…

Apeurée, elle avait mis à accélérer le pas jusqu’à courir dans le couloir, voulant éviter cet homme qui pourrait lui faire du mal en un claquement de doigt. Sa respiration s’accélérait considérablement et une crise était en train de se profiler. Panique ou tout simplement dû à son souffle, cette crise était en approche, elle le sentait. Elle ouvrit la bouche pour expirer et inspirer fortement, comme pour se calmer, mais rien à faire. Les larmes embuaient ses yeux sombres alors qu’elle se trouvait idiote de faire une crise à cause de… de rien en fait. Elle s’arrêta net et s’adossa contre un mur, mettant sa main sur sa poitrine comme pour réguler sa respiration. Rien à faire, elle n’arrivait pas à se calmer.
Elle ferma ses yeux, réunissant toutes ses forces pour ne pas flancher. Elle ne réussissait pas et se sentit perdre l’équilibre. Punaise de maladie, elle allait finir par l’achever ! Sans qu’elle ne puisse l’empêcher, elle tomba une fois de plus dans les pommes, s’écroulant au sol avec fracas alors que le couloir était désert. Cette maladie était une malédiction…

AVENGEDINCHAINS





Dernière édition par Megan A. Euston le Ven 16 Juin - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 376
Points : 24
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Jeu 20 Avr - 18:29

Feat Megan EUSTON
Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.
Heureusement qu'il avait Savannah, sinon Spencer ne saurait pas comment tenir le coup. Les deux amis avaient vraiment eu de la chance dans leur malheur d'avoir été désigné binômes de corvée. La présence du mangemort les empêchait de se parler, ça aurait été trop beau, et même de se voir mais elle était là, c'était l'important. Pas dit que Spencer pourrait intervenir en sa faveur, ou qu'il serait en mesure de se retenir, si la brute s'en prenait à elle, mais au moins il serait au courant et prêt à la rejoindre et à la soutenir dès qu'elle aurait le dos tourné.

"Mais c'est pas possible ça. Qu'est-ce que tu fou ? Ca t'amuse de salir les fenêtres plus qu'elles ne le sont déjà ? Hein ?" Difficile de dire ce qui permit à Spencer de remarquer l'approche du mangemort bien avant qu'il ne parle. Était-ce la fumée de la cigarette qu'il lui avait été rejeté à la figure ou bien l'eau noirâtre qui s'était déversée sur son jean alors que la brute avait presque malencontreusement bousculé son seau. "Je fais ce que je peux. Mais l'eau..." L'eau était aussi sale que l'éponge trouée qu'il avait en main et c'était pour cette raison que le jeune homme peinait autant à nettoyer le vitrage. Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le mangemort reprenait, haussant le ton. "Est-ce que c'est ma faute s'il y a une mare d'eau à tes pieds imbécile ?" Un sourire qui contrastait avec le ton de sa voix se peignit sur son visage alors que le sorcier écrasait sa cigarette sur une vitre déjà lavée, l'insulte verbale vint après. "Réponds sang-de-bourbes. Ta chienne de mère ne t'a appris à parler ?"

Se faire traiter d'imbécile et voir son travail insulté passait encore, Spencer s'était habitué, mais qu'on s'en prenne à sa défunte mère était plus difficile à accepter sans broncher. Sa mère avait probablement le sang plus pur que celui de la vermine qui se tenait à ses cotés, mais ce n'était pas un critère pour Spence. Il aurait toutefois pu lui rétorquer que sa génitrice n'avait été le toutou de personne contrairement à certains. L'ex cinquième année parvint tout de même à résister à la tentation, et à suivre la voix de la raison, bien que ses traits se soient durcis. "C'est de ma faute. Je vais éponger tout de suite. Mais pourrais-je aller rechercher de l'eau propre ?" Pour toute réponse, la brute sortit un paquet de cigarette de sa poche, prit tout son temps pour se saisir de sa baguette et alluma son petit bout de goudron le plus théâtralement possible. Enfin, il attendit que Spencer, à genoux, ait fini d'éponger le sol, pour donner son verdict. "Dégage ! Et dépêche-toi sang-de-bourbe." Avant d'aller inspecter l'avancée du nettoyage dont s'occupait Savannah, il donna un coup de pied à Spencer le projetant sur le sol encore mouillé. L'inquiétude pouvait se lire sur le visage de l'ex-poufsouffle alors qu'il poussait la porte, son seau rempli pour moitié à la main, il laissait Savannah avec un demeuré et ça ne lui plaisait pas. Il ferait au plus vite, se le promettait.

Et, à sa connaissance, le point d'eau le plus proche était les toilettes des garçons, juste un étage plus haut. C'était beaucoup, pour le jeune homme a bout de force dont le seau était encore rempli pour moitié mais il se força à presser l'allure. Si Spence, comme les autres, était au travail depuis un petit moment déjà, il était encore tôt et les couloirs n'étaient pas encore très fréquentés, un bon point. Le jeune homme n'était clairement pas d'humeur à supporter les insultes que certains se permettaient de formuler au passage des nés-moldus. Un détail attira tout de même son regard alors qu'il attendait, impatient, qu'un escalier veuille bien retourner à sa place pour qu'il puisse l'emprunter. Une silhouette était allongée sur le sol, contre un mur. Intrigué, le jeune homme se rapprocha, l'escalier n'était pas décidé à venir à lui, les interrogations se bousculaient dans sa tête. Qu'est-ce qu'il faisait là lui ? Il n'avait pas retrouvé son dortoir ? Nan mais franchement qu'elle idée de se balader à une heure pareille ? La personne se serait-elle évan... Ses interrogations s’arrêtèrent là, il avait reconnu la silhouette et se maudissait de ne pas avoir été plus réactif. L'eau qui s'échoua au sol peut témoigner de l'agitation du jeune homme qui se laissa tomber au coté de la silhouette inanimée. "Megan ! Megan ! Tu m'entends ?" Sa voix trahissait son angoisse. Spencer n'avait jamais été confronté à ce problème. "Il y a quelqu'un ?" Et il était seul.

Sa main vint se poser sur le cou de la jeune fille qu'il connaissait trop bien pour être en totale possession de ses moyens. Le pouls battait vite. Est-ce que c'était un bon signe, le jeune homme n'en savait rien. La formation aux premiers secours qu'il avait reçu un été était loin à présent et il lui fallut encore quelques secondes pour se souvenir de la chose à faire : la position latérale de sécurité. Il y avait une certaine procédure à respecter, Spencer le savait bien, mais laquelle ? Il se souvenait d'un truc avec la main qu'il fallait placer mais pas du reste, alors il mit Megan sur le coté comme il le pouvait, en espérant qu'elle ne se soit rien cassé en chutant. Car oui, elle avait du chuter, ça devait être ça. Elle n'avait pas été stupéfixé, elle aurait été figé, ni tué, son pouls se serait arrêté. "Megan. Megan ! Si... Si tu m'entends, serre-moi la main." Pas de réaction. Si l'aiglonne l'entendait, elle était bien incapable de bouger la main."Une baguette, une baguette... Quel sortilège ? Revigor. C'est le mieux." D'une main il fouillait dans le sac qu'il devinait appartenir à la jeune fille, de l'autre il humidifiait son visage. Il avait vu ça dans des films. Était-ce vraiment utile ? Il n'en savait rien, mais en attendant de pouvoir faire autre chose... Enfin, après quelques secondes qui lui parurent interminable, Spencer parvint à mettre la main un bout de bois qui ressemblait à sa baguette en était une, mais n'était pas la sienne. Il la pointa sur le cœur de Megan. Sa dernière rencontre avec Anoushka lui avait démontré qu'il pouvait s'en sortir avec une autre baguette que la sienne après des mois sans pratiquer la magie. Le moment est venu de savoir si c'était un coup de chance ou non. 

- Revigor !

Verdict:
 


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4762
Points : 138
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Jeu 20 Avr - 18:29

Le membre 'Spencer L. Mortensen' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2233
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Ven 21 Avr - 17:05


“Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.”

Se sentir mal à cause d’une mini altercation avec un Mangemort, c’était idiot. Megan en avait pleinement confiance mais elle n’arrivait pas à lutter contre ses angoisses. Fameuses angoisses mêlées à une fuite en courant qui eut raison de son souffle. Elle se rendit compte que ce dernier lui jouait des tours et qu’il avait décidé de lui faire payer sa fragilité. Ca lui arrivait de plus en plus souvent en ce moment, et contrairement à avant, elle peinait à se calmer seule… A de nombreuses reprises, elle se faisait rapatrier par d’autres élèves à l’infirmerie et devait y rester pour pratiquement toute la journée. C’était tellement honteux ! Elle n’arriverait jamais à s’y faire. Mais elle n’avait pas le choix, elle devait faire avec. Malheureusement, aujourd’hui, il n’y avait personne dans les couloirs pour lui venir en aide avant qu’elle ne tourne littéralement de l’œil, tombant au sol, ne pouvant maîtriser cette nouvelle crise qui s’emparait d’elle.

Sans pouvoir déterminer combien de temps s’était écoulé, Megan rouvrit les yeux avec difficulté, remarquant la présence de quelqu’un juste à côté d’elle. Qui donc ? Elle n’arrivait pas à ouvrir suffisamment les yeux pour identifier la personne, clignant à plusieurs reprises des yeux, hésitant à les laisser fermer tant se maintenir éveillée était difficile. Elle sentit de l’eau – ou tout du moins une substance liquide – couler sur son front, sans vraiment savoir pourquoi. Oh oui, c’était vrai… elle avait encore subi sa fragilité. Prenant sur elle, elle ouvrit un peu plus ses yeux, remarquant ainsi la présence de Spencer. Un mince sourire prit place sur ses lèvres alors qu’elle se sentit soulagée de voir qu’il s’agissait de lui. En temps normal, elle aurait sauté de joie de pouvoir le voir, mais là elle n’arrivait juste pas à se remettre les idées en place et elle n’était pas certaine de ce qui lui arrivait. « Spencer ? » Lança-t-elle timidement. Rouvrant encore un peu plus les yeux, elle tenta de s’appuyer sur ses coudes afin de se redresser, grimaçant en remarquant que son dos était endolori. Elle se glissa juste jusqu’au mur à côté d’eux, s’adossant sur celui-ci et finissant par soupirer d’une petite douleur, se sentant ridicule. « Que… que fais-tu ici ? » Puis, rapidement, lorsqu’elle comprit que s’il se faisait attraper ici il serait en danger, le stresse s’empara d’elle alors qu’elle lui lançait : « ‘Faut pas que tu restes ici ! Ils vont te trouver et tu vas avoir des ennuis ! » Elle était paniquée à l’idée qu’il puisse être maltraité à cause d’elle. Elle était heureuse de le voir mais elle s’inquiétait pour lui, remarquant à quel point il était affaibli. Cela lui brisa le cœur et elle retint ses larmes de le voir dans un tel état. Quelle ironie, pleurer devant lui alors que c’était lui qui subissait depuis des mois ! Elle ravala ses larmes et le regarda avec une certaine douceur, l’observant afin de déceler une quelconque agressivité envers lui. Par Merlin, ça faisait si mal de le voir ainsi… vêtements usés, teint crasseux, yeux fatigués, joues creuses… cette douleur au ventre ne la quittait pas tant elle culpabilisait de ne rien pouvoir faire pour l’aider. Ses yeux cherchèrent une idée dans le couloir pour qu’il ne se sente pas obligé de rester auprès d’elle, respirant avec force et difficulté. Son regard se posa sur sa baguette, au sol. Que faisait-elle là ? Intriguée, ses yeux se posèrent de nouveau sur son ami. « Pourquoi ma baguette est là ? On t’a attaqué ? » Là encore, on pouvait sentir une certaine angoisse dans sa voix. Elle avait peur de porter la poisse à Spencer… Et c’était la pire chose qu’elle pouvait lui apporter actuellement. Il ne devrait pas être là avec elle, mais égoïstement, ça lui faisait un bien fou, même si elle était à bout de force. Pfff quelle honte, elle était affaiblie alors qu’elle vivait librement, alors que lui… De quoi se sentir vraiment ridicule face au garçon, croyez-moi ! Ce devrait-être elle qui lui viendrait en aide, pas l’inverse. Elle était vraiment un boulet…

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 376
Points : 24
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Dim 23 Avr - 15:29

Feat Megan EUSTON
Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.
Spencer ne s'attendait pas à ça, mais alors pas du tout. Quelle était la probabilité de retrouver Megan évanouie dans un couloir vide, alors qu'il n'avait que quelques minutes devant lui et qu'il était dépourvu de baguette ? Aucune idée, mais elle était en tout cas beaucoup trop infime pour que Spence réagisse de la meilleure manière qui soit. C'est un total novice dans le domaine des premiers secours et il n'avait aucun souvenir d'avoir lu un livre capable de l'aiguiller dans l'étape stressante de la réanimation. Il maîtrisait, en théorie du moins, les hémorragies pas trop grave mais même si ça aurait été plus simple pour lui, Megan n'avait visiblement pas été attaqué au couteau par un mangemort ou une personne mal intentionnée. Il n'était pas capable de dire ce qui avait pu arriver à son amie mais c'était un tout autre problème qui s'était présenté, et ce n'était pas encore le moment de s'en préoccuper.

Après avoir tenté de la mettre sur le coté, pour éviter qu'elle ne s'étouffe si ses souvenirs du lointain stage qui n'aurait au final pas servi à rien étaient bon, et avoir pris son pouls, Spencer s'était mit en quête de sa baguette. Le jeune homme avait prié pour que son amie ait eu l’excellente idée d'emporter sa baguette avec elle, parce qu'il n'avait pas d'autre idée pour la réanimer. Verser de l'eau s'était révélé être une technique parfaitement inefficace, Spencer s'y attendait un peu, c'était juste histoire ne pas rester les bras ballant. Fort heureusement, il trouva le fameux bout de bois et eu l'occasion de tenter de faire quelque chose d'autre tout aussi inutile avec, à savoir tenter de faire de la magie. Ce n'était pas idiot comme idée pour un sorcier, après tout il ne pouvait pas se douter que la baguette de la quatrième année n'était pas aussi conciliante que celle d'Anoushka.

Spencer ne ressentit pas la sensation dont il avait l'habitude en utilisant ce type de sortilège, et cru d'abord à un échec. Il avait raison mais c'était avant qu'il ne se ravise et mette cette absence de phénomène sur le compte de la baguette. Il avait laissé filé la bonne explication mais c'était pour la bonne cause, Megan réagissait enfin. Ce n'était que quelques légers battements de paupière mais c'était suffisant pour que Spence laisse tomber le bâton et se consacre pleinement à sa patiente qui revenait lentement mais sûrement à elle. Le jeune homme aurait aimé ne pas la quitter des yeux avant d'être certain qu'elle ait retrouvé ses esprits mais, avec le soulagement, une inquiétude dont elle n'était pas la source, était réapparue. Ce fut quand il se décida à jeter des regards nerveux derrière lui que Megan prononça son nom, récupérant toute son attention.

"Tu es s..." La jeune fille tentait de se redresser sous le regard de Spence qui n'était pas tellement convaincu que ce soit la bonne solution alors qu'elle était dans le coma quelques instants plutôt. Enfin, Megan devait savoir ce qu'elle faisait. Il l'espérait et misait sur ça en l'épaulant du mieux qui le pouvait. Elle avait l'air assez en forme pour se renseigner du pourquoi de la présence du jeune home et pour réaliser les risques qu'il prenait à s'occuper de son état de santé. C'était une bonne chose, pour elle, certainement pas pour lui mais même si les mangemorts devenaient une préoccupation plus que sérieuse, dans l'instant, il décidait que c'était l'aiglonne qui importait, pas lui.

"J'étais parti chercher de l'eau, d'où le seau. D'ailleurs désolé, l'eau est dégeu mais je ne savais vraiment pas quoi faire. Mais peut importe moi, je ne te lâcherais pas tant que je ne serais pas sûr que tu vas bien." Elle allait rétorquer, c'était du moins ce à quoi il s'attendait, conscient d'être un très mauvais acteur en ce moment. Il aurait voulu lui faire croire qu'il était tranquille et qu'il gérait mais c'était tout le contraire et sa voix basse, son débit rapide et ses coups d’œil le trahissaient. "Tu faisais quoi d'ailleurs si tôt ici ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?" Il lui retournait la question, sans surprise. Ce n'était pas étonnant que lui soit déjà au travail mais elle, que pouvait-elle bien faire ? La bibliothèque était-elle déjà ouverte ? Quelle heure était-il au fait ? Assez tard, pour qu'elle soit au aguets, à peine remise de sa perte de conscience et remarque que sa baguette n'était pas là où elle l'avait laissé. Spence se pencha et la récupéra avant de la lui tendre tout en la rassurant. " Non, non, personne n'est passé. Je m'en suis juste servi pour te réanimer, une chance que tu l'ais eu avec toi."

L'avait-il vraiment rassuré ? Rien n'était moins sûr. Spencer avait déjà eu l'occasion de constater ses difficultés à respirer mais on était alors loin de ce qui se passait sous ses yeux. En ce qui concernait le rythme de respiration, elle faisait concurrence avec une championne Olympique de marathon traversant la ligne d'arrivée. C’était impressionnant. C'était inquiétant. "Ca va ?" Cette question utilisée pour un oui ou pour un nom prenait enfin sa place dans la conversation. Il était temps. "Tu as mal quelque part ?" 


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2233
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Jeu 27 Avr - 15:20


“Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.”

C’était avec difficulté que Megan avait réussi à rouvrir les yeux, remarquant la présence de Spencer à ses côtés. Par Merlin, mais que faisait-il là ?! Un peu déboussolée, elle n’arrivait pas à mettre ses idées au clair et à se souvenir de ce qui lui était arrivé. Enfin, si, mais pas ce qui concernait la partie où elle s’était malencontreusement retrouvée par terre. L’aiglonne avait réussi à se hisser, avec grand mal, jusqu’à le mur le plus proche afin de s’y adosser, respirant encore et toujours avec force. Elle peinait à parler et elle devait se concentrer sur chacune de ses respirations. "Tu es s..." Elle l’écoutait mais elle était occupée à se mettre dans une position où elle pourrait expirer et inspirer un peu plus aisément. Le résultat n’était pas gagné et elle sentait des larmes d’impuissance lui monter aux yeux. Elle les ravala bien vite, reposant un regard intrigué sur son ami. Devant ses questions, elle le sentit obligé de lui répondre, détectant vite une appréhension certaine dans les réactions de Spencer. "J'étais parti chercher de l'eau, d'où le seau. D'ailleurs désolé, l'eau est dégeu mais je ne savais vraiment pas quoi faire. Mais peu importe moi, je ne te lâcherais pas tant que je ne serais pas sûr que tu vas bien." Oh… c’était donc ça l’humidité sur son visage. En temps normal, elle aurait grimacé, mais là elle n’en avait même pas la force et elle était très reconnaissante au Poufsouffle d’avoir tenté de la ramener à elle. Ca ne la surprenait pas, mais elle se sentait tout de même terriblement honteuse qu’il l’ait trouvé dans un état pareil. A sa dernière phrase, Megan ne put se retenir de lui lancer : « Hors de question ! Si on te trouve ici, tu seras beaucoup moins bien que moi ! » Protesta-t-elle avant d’ajouter avec plus de douceur. « Ca va Spence. Ca va mieux… si je reste là quelques minutes à prendre mon souffle ça ira, ne reste pas ici. » Elle avait soutenu son regard pour lui faire comprendre qu’il ne fallait pas qu’il s’inquiète pour elle, elle était beaucoup plus inquiète pour lui s’il se faisait prendre. Ce n’était pas qu’elle ne voulait pas le voir, bien au contraire, mais elle savait très bien que le risque à prendre était bien trop grand. Elle préférait qu’il parte. Et puis, ça se voyait dans son comportement, il n’était pas bien à l’aise le pauvre… "Tu faisais quoi d'ailleurs si tôt ici ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?" Megan baissa la tête à ses questions, s’attardant un peu plus sur ses doigts qui s’agitaient nerveusement, tentant toujours de contrôler sa respiration qui restait un peu trop prononcée pour être qualifiée de normale. « Je… je devais passer… à l’infirmerie et, euh… j’ai croisé un Mangemort mais… rien de grave, ne t’inquiète pas. » Son souffle était saccadé et elle devait prendre son temps pour parler mais elle faisait des efforts pour que ses paroles soient les plus fluides possibles. Elle releva doucement les yeux avec lui en tentant un sourire réconfortant mais celui-ci se voulait forcé, ne paraissant pas le plus naturel possible. Elle ne voulait pas en dire plus sur l’effet que cet homme avait eu sur elle ou sur la raison pour laquelle elle était tombée dans les vapes. Il avait bien d’autres problèmes, plus grave qu’elle, elle ne devait pas en faire une montagne. Elle n’aimait tellement pas qu’on la plaigne ou qu’on s’inquiète pour elle… surtout qu’elle vivait bien, comparé à beaucoup…
Le regard un peu dans le vide, elle remarqua sa baguette abandonnée au sol, ce dont elle souleva une interrogation auprès de son ami. Tout en la lui rendant, il la rassura : " Non, non, personne n'est passé. Je m'en suis juste servi pour te réanimer, une chance que tu l'ais eu avec toi." Un sourire reconnaissant apparut sur les lèvres de la jeune fille alors qu’elle acquiesçait ses dires d’un signe de tête, lui disant juste : « Merci Spencer. » Une chance qu’il soit passé par-là surtout ! Elle posa alors sa tête contre le mur, se concentrant de nouveau pour réguler sa respiration, poings serrés au sol et fermant quelques secondes les yeux, espérant que Spencer reprenne sa route pour se retrouver un peu plus « en sécurité ». Pour lui, c’était beaucoup mieux que se faire prendre ici à aider une pauvre petite fille fragile. "Ca va ?" Elle rouvrit simplement les yeux en regardant droit devant elle, n’osant rien répondre de peur de se trahir. Enfin, de toute façon sa respiration et la douleur qu’elle avait à la poitrine lui faisaient déjà un petit dans le dos, donc bon… "Tu as mal quelque part ?" Elle ne pouvait pas se cacher, elle ne pouvait pas lui mentir. Elle tourna alors la tête vers lui, posant une main douloureuse sur sa poitrine comme pour se contrôler, osant enfin lui avouer, à demi-mot : « J’ai… juste un peu de mal… à respirer mais… t’en fais pas, j’ai l’habitude. J’ai… hum… Tu sais, c’est pour ça que j’étais à… l’infirmerie ce matin… je dois prendre un… un traitement tous les jours pour… enfin contre… ça. » Elle n’osait même pas lui dire ça en le regardant dans les yeux, un peu honteuse de lui avouer ce problème après toutes ces années d’amitié où elle avait toujours pu compter sur lui.

AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 376
Points : 24
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Sam 6 Mai - 15:38

Feat Megan EUSTON
Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.
Megan n'avait pas choisi le moment le plus propice pour tourner de l’œil. Les couloirs étaient déserts, mais peut-être valait-il mieux qu'ils le soient plutôt que remplit de mangemorts. C'était Spence qui l'avait trouvé, au bout d'un temps indéterminé et il ne pouvait pas se permettre de s'attarder trop longtemps. Il allait le faire bien sûr, mais c'était loin d'être raisonnable. De toutes façons, de son point de vue, la laisser seule dans cet état ne l'était pas non plus. Son amie était peut-être revenue à elle et parvenait visiblement à bouger normalement mais elle n'était clairement pas  capable d'aller à l'infirmerie par ses propres moyens. Il ne la laisserait pas, quoi qu'elle puisse dire, même avec toute l'assurance du monde. Elle avait beau tenter de le rassurer, son corps parlait pour elle, son souffle montrait ce qu'elle niait. Spence, concentré à la fois sur l'environnement extérieur et le rythme respiratoire de Megan, n'écouta que d'une oreille ses protestations qui cessèrent bien vite, essoufflement oblige. "Admettons. Et si la prochaine personne qui te trouve est un mangemort et qu'il te fait subir ses caprices. Promis si quelqu'un en qui j'ai confiance passe, j'accède à ta demande mais je ne te laisserais qu'entre de bonnes mains." Sa décision était irrévocable, il ne voulait pas que quelqu'un d'autre se retrouve dans la même situation que lui parce qu'il n'avait pas su gérer. D'ailleurs, la question du pourquoi de sa présence ici se posait mais Megan n'était pas pressée d'y répondre. Certes elle avait du mal à respirer mais ses doigts s'agitant nerveusement voulaient tout dire pour un spécialiste dans l'art de cacher les choses. Il ne la forcerait pas à parler bien sur, il était mal placé pour ça, en était conscient mais il tenait à Megan et il aimerait bien comprendre, surtout si ça concernait un mangemort.

"Vraiment rien de grave ? Qu'a-t-il fait ?" Spencer avait reprit une intonation normale mais son regard était plus grave encore que quelques minutes plus tôt. Megan était une sang-mêlée, et il n'avait pas entendu parler d'une quelconque révolte de sa part, elle ne craignait rien de leur part normalement mais les mangemorts étaient violent et cette violence nourrissait parfois une certaine folie. On n'était à l'abri de rien. Spencer n’insisterait pas mais Megan le connaissait assez bien pour imaginer le sang d'encre qu'il se ferait si elle ne se montrait pas plus précise.  

L'aiglonne leva les yeux, un vague sourire peint sur les lèvres, auquel Spence ne prit pas la peine de répondre. Il se contenta de soutenir son regard jusqu'à ce qu'un élément extérieur vienne les perturber, la baguette abandonnée un peu plus loin. Ce fut au tour du jeune homme de rassurer Megan, alors qu'il se penchait en arrière pour la récupérer, ce brusque mouvement lui arrachant une grimace. Grimace, qui laissa place à un sourire quand Megan le remercia de son geste. En réalité, qu'il ait été là où non, elle se serait quand même réveillé, son intervention n'avait eu aucun effet mais aucun des deux ne le savait.

Ce n'était de toute façon pas très important, l'état de santé de son amie lui importait bien plus que ses capacités magiques. La voilà, qui se laissait aller contre le mur, fermant les yeux ; et elle essayait encore de lui faire croire que tout allait pour le mieux ? En lui posant la question d'usage, Spence ne savait s'il devait s'attendre à une réponse sincère ou non. Ce fut celle qui préférait qui vient mais le jeune homme aurait préféré qu'elle puisse lui sortir autre chose sans avoir à le tromper. La vérité vint par petit bout, plus par incapacité de la jeune fille de parler longtemps que par volonté de faire passer la pilule. Megan subissait un traitement, elle était donc... malade. Pourquoi ne lui avait-elle pas dit plus tôt ? Spence le devinait facilement : pour la même raison qui l'avait poussé à tenter de lui faire croire qu tout allait bien alors qu'elle revenait à peine à elle, c'était évident. Le jeune homme aurait pu s'offusquer qu'elle lui ait caché ce qu'elle présentait comme des problèmes respiratoires, mais encore une fois, il était mal placé pour lui faire la morale et ce n'était clairement pas le moment.

"Et ton traitement n'a pas fait effet ?... Il y a un délai, des contre indications... Tu l'as pris au moins ?" Si elle fuyait son regard, lui tentait de le capter.

Suspens...:
 


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4762
Points : 138
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Sam 6 Mai - 15:38

Le membre 'Spencer L. Mortensen' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2233
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Mer 10 Mai - 17:14


“Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.”

"Admettons. Et si la prochaine personne qui te trouve est un mangemort et qu'il te fait subir ses caprices. Promis si quelqu'un en qui j'ai confiance passe, j'accède à ta demande mais je ne te laisserais qu'entre de bonnes mains." Megan devait l’avouer, Spencer n’avait pas tort sur ce point. Si un Mangemort tombait sur elle alors qu’elle ne pouvait pas se débrouiller par elle-même, il passerait plus de temps à la rabaisser qu’à tenter de faire quelque chose pour elle. Et encore, là ce serait dans le meilleur des cas. Elle baissa les yeux en réalisant qu’il avait raison, disant à contrecœur : « D’accord. Mais tu risques plus que moi à rester là, tu le sais… » Finit-elle par dire en captant son regard pour lui faire comprendre que le fait qu’il reste avec elle ne lui allait pas du tout. Elle était heureuse de pouvoir le voir mais elle aurait préféré que ce soit en d’autres circonstances. Là, il se mettait en danger et ça stressait encore plus la jeune fille.

"Vraiment rien de grave ? Qu'a-t-il fait ?" Le pire, c’était qu’il n’avait pas fait grand-chose ce Mangemort, mais suffisamment pour faire peur à Megan, qui avait peur juste de croiser le regard de ces personnes. Ils étaient tellement cruels qu’elle ne pouvait affronter leur regard. « Rien. Il m’a juste… confrontée pour savoir… ce que je faisais là mais… ils me tétanisent et… je crains toujours ce qu’ils… peuvent faire. » Pauvre fille ! Elle était honteuse de dire cela. Elle n’avait rien subi du tout alors que Spencer subissait à longueur de journée. C’était injuste et elle s’insupportait à se plaindre alors qu’elle avait horreur de ça. Elle insista alors : « Je te promets Spence, vraiment rien de grave. » Et son regard voulait dire qu’il pouvait retourner à sa tâche pour ne pas craindre d’éventuelles représailles. Elle ne se le pardonnerait jamais ! Elle était tellement fragile, c’était encore plus agaçant et elle n’aimait pas qu’on prenne soin d’elle. Elle aimerait lutter contre cette faiblesse mais ne pas y arriver lui faisait monter les larmes aux yeux, et cet affichage de douleur la gênait aussi que cela l’énervait. Elle n’avait pas le droit de se montrer si faible face à son ami ! Elle ravala ses larmes en espérant que Spencer prenne la bonne décision et pense à lui, non à elle qui ne lui apporterait malheureusement rien de bon.

Après avoir essayé de lui dire la vérité, de lui parler à demi-mot de sa maladie et de son traitement, prenant sur elle pour ne pas que son souffle en pâtisse plus, elle remarqua directement la réaction de son ami et cela lui brisa le cœur. Elle savait qu’elle aurait dû lui en parler mais elle ne voulait aucune pitié, sa maladie faisant ressortir malheureusement ce côté protecteur chez les gens. Et elle n’arrivait pas à le supporter, elle était déjà assez faible pour ne pas qu’on en rajoute une couche supplémentaire. Sa respiration reprenait peu à peu une intonation normale. Enfin, c’était toujours assez fort et prononcé, mais assise tout contre le mur, en sécurité avec Spencer, elle avait l’impression que ça allait mieux. Un peu mieux. Mais elle était bien consciente que la journée ne pourrait pas bien se poursuivre tant qu’elle n’aurait pas pris son traitement. Chose qu’elle devrait faire rapidement, pour son bien et celui de plusieurs de ses camarades qui s’inquiétaient trop pour elle, selon elle.

"Et ton traitement n'a pas fait effet ?... Il y a un délai, des contre-indications... Tu l'as pris au moins ?" Megan sentit le regard de son ami sur elle, fixé sur elle, et elle savait qu’elle devait le confronter quitte à se sentir encore plus mal à l’aise suite à son aveu qu’elle l’était déjà. Beaucoup de questions, mais elle lui devait des réponses, après tout il était là pour elle et c’était justement à cause du fait qu’elle n’ait pas pris son traitement et qu’elle ait préféré fuir face à une certaine euphorie à l’infirmerie. Son souffle était plus apaisé et elle pouvait désormais parler plus facilement. Relevant les yeux vers lui, elle continua ses aveux : « Si, il fonctionne bien si je le prends régulièrement. Je dois juste… ne pas faire d’effort trop poussé. Et, j’ai voulu aller le pendre ce matin mais il y avait trop de monde. Je voulais y retourner un peu plus tard mais… en fait tout contrariété, tout stresse agit de façon néfaste sur mon souffle et c’est ce qu’il s’est passé tout à l’heure. Et aussi… » Elle baissa d’un ton, gênée par ce qu’elle allait dire tout en détournant le regard. Elle savait où elle avait fauté… « … Courir n’est pas préconisé sans mon traitement, mais ce Mangemort m’a fait tellement peur que je n’ai pas pu m’en empêcher. » Larmoyante, elle retenta de le regarder, ce sentait plus que ridicule. « Je suis désolée de ne rien t’avoir dit avant et de te faire courir des risques. » Parce que pour ces deux choses, elle était l’unique fautive et elle s’en voulait énormément !

---------------------------------------------

Pair : A l’affût du moindre bruit, les deux jeunes gens entendent des bruits de pas se rapprocher… Ils ne sont désormais plus seuls.
Impair : Silence total, heureusement pour eux il n’y a personne d’autres.

AVENGEDINCHAINS





Dernière édition par Megan A. Euston le Mer 10 Mai - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4762
Points : 138
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Mer 10 Mai - 17:14

Le membre 'Megan A. Euston' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 376
Points : 24
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Dim 14 Mai - 15:37

Feat Megan EUSTON
Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.
Rares étaient les personnes en sécurité à Poudlard et Megan n'en faisait pas plus parti que lui. Il ne suffisait pas d'avoir un parent sorcier et d’obéir sans sourciller aux mangemorts pour être protégé de leur courroux. Les occupants du château n'avaient aucune difficulté à trouver des excuses oiseuses pour tourmenter les élèves. Si l'un d'eux passait par-là, il ne chercherait pas à comprendre pourquoi Megan était aussi mal, pas plus qu'il ne lui viendrait à l'idée de lui venir en aide. C'était l'une des raisons qui poussait Spencer à s'assurer que son amie était remise sur pied avant de la quitter pour aller chercher de l'eau. "D'accord mais tu risques plus que moi à rester là, tu le sais." Il y avait du progrès : si Megan se montrait toujours contrariée à l'idée que Spencer reste, elle reconnaissait que les raisons qu'il invoquait pour cela n'étaient pas si futiles et dénuées de sens. Par ailleurs, la jeune fille avait semblé comprendre que Spence était catégorique et elle semblait protester plus pour la forme qu'autre chose.

L'ancien poufsouffle savait que Megan ne serait pas remise dans la minute, il profita pour s'informer des raisons de sa perte de conscience. Elle n'avait pas eu l'air d'être attaqué, mais puisqu'il y avait un mangemort dans l'histoire, on était à l'abri de rien, sauf de gentillesse de sa part. " Rien. " Spence n'était pas convaincu. Megan n'avait pas à avoir honte des actes des mangemorts, c'est ce qu'il s'apprêtait à lui dire quand elle poursuivit. "Il m'a juste... confronté pour savoir... ce que je faisais là mais... ils me tétanisent et..." Aussi curieux que ça puisse paraître, Spencer était rassuré par l'explication qu'elle lui offrait. Bien sur, il était loin d'être ravi que des personnes parviennent à effrayer son amie au point que celle-ci s'évanouisse. Megan ne bénéficiait pas du rempart que Spence avait su construire autour de lui depuis le temps. Elle n'avait pas eu une vie facile, et avait choisi une voie différente de celle que Spence avait empruntée. C'était une fille formidable, au point que le jeune homme lui-même ait appris à choisir ses mots face à elle et sa sensibilité. Personne n'avait le droit de s'en prendre à elle, comme pouvait le faire les mangemorts sans aucune justification. Enfin, il n'avait rien fait de plus que de lui aboyer dessus apparemment, tout du moins ce matin. "...Je crains toujours ce qu'ils peuvent me faire." Spence posa sa main sur l'épaule de Megan avec un soupir. " Fou est celui qui sous estime leur cruauté. Idiot est celui qui ne les craint pas. " Spencer ne lui avait pas dit, parce que justement, il savait à qui il parlait, mais il y avait un stade, quand la peur se muait en terreur, à partir duquel, cette dernière était contre productive, la preuve était sous ses yeux. Le jeune homme aurait aimé pouvoir rassurer la jeune fille et lui affirmer qu'elle ne serait pas blessée sans raison mais, aussi habitué à mentir soit-il, il se le permettait quand c'était un minimum crédible. La, il était certain que Megan avait déjà assisté à des actes de leur part qui démentirait son mensonge, si elle n'en avait pas été victime. Il ne voulait pas le savoir. "Mais ils... Rappelle-toi que sans l'ingéniosité de celui qui tire les ficelles, sans leurs baguettes, ils ne sont rien. Ce ne sont que des pantins." Spence le regrettait mais il ne pouvait pas lui dire grand chose de plus, il ne pouvait même pas se permettre de le dire à voix haute. Il avait baissé la voix pour aller murmurer à son oreille. S'il était entendu à discuter l'autorité des mangemorts, on courait à la catastrophe et Megan ne se remettrait probablement jamais de sa terreur.

" Je te promets Spence, vraiment rien de grave. " Mais si c'était grave, tout ce que pouvaient faire les mangemorts étaient grave. Qu'un mangemort parle comme à un chien à Megan, ça semblait être un mal futile car il pouvait faire bien pire, mais c'était quand même grave. Megan tentait-elle de le rassurer ou n'en était elle plus consciente ? Peu importait, Spence avait l'occasion de remettre les choses au clair, il en profiterait. " Si c'est grave. Le fait que quelqu'un te demande des comptes, à toi ou a n'importe qui, alors que tu es dans ton droit c'est grave. Ce mangemort devrait avoir honte... Toi tu as fait ce qui était raisonnable même si ce n'est pas le plus confortable, tu as fait profil bas. Mais ce n'est pas normal d'avoir à le faire, c'est grave. " Il n'avait pas pu la laisser dire ça, se sentir responsable du fait qu'il court des risques. Megan n'avait décidément pas choisi la bonne tactique pour faire fuir Spence.

La jeune fille lui fournit une raison de plus de le convaincre de rester. Elle avait une maladie, et elle croyait vraiment, qu'il allait partir sans demander son reste, effrayé. Oui, Spence était effrayé d'entendre qu'elle avait une maladie chronique, son inquiétude s'était brusquement accrue alors que les questions s’enchaînaient. Comme elle venait de le dire, elle avait un traitement, sa crise n'aurait pas du avoir lieu, le jeune homme n'aurait jamais du la retrouver dans les vapes. Ce n'était pas normal, si on partait du principe qu'une maladie l'était, et Spence refusait de rester dans l'incompréhension. L'explication vint plus vite qu'il ne l'attendait, Megan avait retrouvé un rythme de respiration proche de la normale.

"Si, il fonctionne bien [...] Et aussi..." Alors, elle ne l'avait pas pris, tout s'expliquait. Ce n'était pas son traitement qui s'était montré inefficace. Spence n'était pas à la place de son amie, il ne pouvait juger à qu'elle point elle en avait besoin mais sur ce coup, il aurait préféré qu'elle fasse la queue. Ce qui était fait, était fait, il attendait la suite qu'elle semblait avoir des difficultés à lui livrer. "... Courir n'est pas préconisé sans mon traitement, mais ce mangemort m'a fait tellement peur que je n'ai pas pu m’empêcher de résister. " Sur ce coup, Spence aurait deux mots à lui dire quand il pourrait de nouveau lui parler librement. Il n'avait pas de souvenir précis en tête, mais ça ne l'étonnerait pas qu'il l'ait innocemment poussé à courir et donc mise en danger sans le vouloir depuis qu'il la connaissait. C'était à croire que tous ses amis aimaient les risques. "Je suis désolée de ne rien t'avoir dit avant et de te faire courir des risques." Sur ce coup, il lui en voulait de s'être mise en danger de cette façon, mais ce n'était pas l'heure de mettre les choses au point. "C'est vrai que j'aurai préféré être au courant, je ne te le cache pas mais, je te le répète, tu n'es pas responsable du fait que je sois ici. " Il n’était pas nécessaire d'avoir la maladie qu'elle avait pour s'évanouir malheureusement.

Spence se tut un instant et son mauvais pressentiment se confirma, quelqu'un était à proximité. Il entreprit de se relever. "On va aller à l'infirmerie. Tu peux marcher ou tu veux que je te porte ? " A vrai dire, même si Megan était un poids plus, il n'était pas certain de pouvoir la soulever et la transporter dans les escaliers maintenant que sa masse musculaire n'était plus qu'un souvenir lointain.

Suspens...:
 


code by Silver Lungs


Dernière édition par Spencer L. Mortensen le Dim 14 Mai - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4762
Points : 138
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Dim 14 Mai - 15:37

Le membre 'Spencer L. Mortensen' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2233
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Mer 7 Juin - 16:39


“Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.”

Spencer ne devait pas rester là. Il devait retourner là où il ne craignait « rien ». Ou plutôt, là où il courrait le moins de risques possibles. Megan ne s’en remettrait jamais s’il lui arrivait quelque chose par sa faute. Mais il était têtu et incroyablement généreux avec elle. Il ne voulait pas la laisser et, pire, il voulait en savoir plus. Ce qui lui était arrivé, pourquoi, comment… tout. Ce qui la poussait à lui avouer l’un de ses petits secrets, et ce avec beaucoup de mal. Mais avant ça, elle se confia à son ami, lui faisant remarquer, un peu honteuse, qu’elle avait toujours peur des réactions des Mangemorts. Quand elle en croisait un, elle était tétanisée et ce n’était pas la première fois qu’elle cédait à une petite crise de panique. Mais cette fois-ci, c’était tout autre. Elle s’était affolée et avait mêlée cet effroi à sa maladie, un mélange néfaste concernant son bien-être et sa capacité à passer outre. Elle en perdait son souffle… son esprit et sa fierté. Et voilà, elle en était encore plus ridicule à son humble avis. " Fou est celui qui sous estime leur cruauté. Idiot est celui qui ne les craint pas. " Megan le fixait sans rien dire, clignant à de maintes reprises les yeux comme pour assimiler ce qu’il venait de dire. Il n’avait sûrement pas tort mais… elle avait bien conscience d’être trop craintive. Elle n’arrivait pas à passer au-dessus de cette peur mais les événements la brusquaient, parfois même un peu trop. "Mais ils... Rappelle-toi que sans l'ingéniosité de celui qui tire les ficelles, sans leurs baguettes, ils ne sont rien. Ce ne sont que des pantins." Sauf qu’elle se disait qu’elle, avec ou sans baguette, elle ne valait rien du tout, alors ça ne changeait rien. « Mais ils ont cette puissance… cette… force qui me dépasse. Je… je ne veux plus les craindre Spence. » Avoua-t-elle en baissant la tête, se sentant vraiment encore plus fragile que d’habitude. Et elle en avait grandement honte face à son ami qui subissait bien pire chaque jour faisant ! Il ne méritait tellement pas tout ça, aucun ne le méritait et ça anéantissait et blessait Megan autant que ça la révoltait.

" Si c'est grave. Le fait que quelqu'un te demande des comptes, à toi ou a n'importe qui, alors que tu es dans ton droit c'est grave. Ce mangemort devrait avoir honte... Toi tu as fait ce qui était raisonnable même si ce n'est pas le plus confortable, tu as fait profil bas. Mais ce n'est pas normal d'avoir à le faire, c'est grave. " Il la rassurait et elle devait avouer que ça lui faisait du bien d’entendre ce genre de paroles. Surtout de la part du garçon. En guise de remerciement pour ses mots, elle lui sourit sincèrement, ajoutant simplement : « Tu ne devrais pas être en bas… » Traduction : sa présence lui manquait et elle préfèrerait le voir quotidiennement plutôt que le savoir en danger en bas alors qu’il était courageux et d’une gentillesse sans égale.

C’était le moment de l’aveu. Tout concernant sa maladie, ou tout du moins l’essentiel. Il pouvait lui en vouloir, elle le comprendrait, mais elle ne voulait pas qu’on la prenne en pitié. Alors elle parla, expliqua, s’excusa et tenta de rassurer son interlocuteur pour ne pas qu’il se préoccupe d’elle. Qu’il pense à lui, voilà ce qu’elle voulait ! "C'est vrai que j'aurai préféré être au courant, je ne te le cache pas mais, je te le répète, tu n'es pas responsable du fait que je sois ici. " Elle n’était pas responsable du fait qu’il soit ici mais elle était responsable du fait qu’il reste. Et ça la paniquait ! Les pas se rapprochant ne pouvaient que confirmer sa frayeur de se faire attraper… Elle n’eut d’ailleurs pas le temps de répondre que Spencer se tut pour écouter les pas, lui préconisant d’aller à l’infirmerie. Elle posa sa main sur le bras du jeune homme et en guise de réponse à sa question, elle se hissa avec quelques difficultés sur ses deux jambes. « Ca va aller. Je vais retourner à l’infirmerie et toi… ne reste pas là. S’il te plaît. » Elle tenta de sourire avant de poser une main émue sur la joue de son ami et de l’attirer vers elle, l’étreignant comme si elle avait peur de le perdre. « Je veux que tu fasses attention à toi et moi, en retour, je te promets de faire pareil. » Elle se recula doucement et l’observa quelques secondes avant de récupérer son sac et sa baguette, tendant l’oreille vers le couloir où les bruits de pas se faisaient de plus en plus proches. « Je le répète, ça va aller. Ne te met pas en danger. » Ne lui laissant pas le choix, elle passa à ses côtés, lui glissant à l’oreille : « Si tu as besoin de quelque chose, demande à Alaska et je ferai en sorte de le donner… » Pas un mot de plus, les bruits de pas étaient plus que proches et on ne devait pas les voir ensemble. Un fin sourire nostalgique se dessina sur ses lèvres alors qu’elle tournait les talons, repartant d’un pas lent et mesuré vers l’infirmerie, prenant sur elle pour ne pas montrer sa petite faiblesse à Spencer et lui permettre ainsi de ne pas se mettre dans une position dangereuse…

--------------------------------------------

1 & 2 : Ils avaient raison de se méfier : Megan recroisa le même Mangemort qu’un peu plus tôt – qui ne la lâcha pas du regard jusqu’à ce qu’elle soit hors de vue - , baissant la tête à son croisement et se concentrant pour ne pas paniquer, marchant droit devant elle en espérant que Spencer soit déjà parti.
3 & 4 : Megan ne croisa personne mais elle entendit quelqu’un arriver à l’endroit où ils étaient, venant d’un autre couloir. Espérons que Spencer n’y sois plus… ou que ce ne soit qu’un élève…
5 & 6 : Plus un bruit. Ni ici, ni plus loin. Cela stressait Megan qui se disait que quelqu’un pouvait être caché. Elle tenta de ne pas y penser, traçant sa route vers l’infirmerie et ne pouvant s’empêcher de penser à Spencer qui avait été là, encore une fois, pour elle.

AVENGEDINCHAINS



Dernière édition par Megan A. Euston le Mer 7 Juin - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4762
Points : 138
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Mer 7 Juin - 16:39

Le membre 'Megan A. Euston' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7577-spencer-l-mortensen-la-lumiere-pense-voyager-plus-vite-que-quoi-que-ce-soit-d-autre-mais-c-est-faux-peut-importe-a-qu-elle-vitesse-voyage-la-lumiere-l-obsurite-arrive-toujours-la-premiere-et-elle-l-attendhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7587-spencer-l-mortensen-les-bons-amis-t-aident-a-retrouver-des-choses-importantes-lorsque-tu-les-a-perdues-ton-sourire-ton-espoir-et-ton-couragehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8411-historique-rp-de-spencerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7622-boite-aux-lettres-de-spencer-mortensenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7623-hiboux-express-spencer-mortensen

Arrivé(e) le : 23/02/2017
Parchemins rédigés : 376
Points : 24
Crédit : Calisah (Jeremy Irvine) / Code signa : Wild heart
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]   Ven 16 Juin - 16:53

Feat Megan EUSTON
Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.
Aux aguets, son regard balayant les alentours, Spence ne pouvait ignorer le seau posé à coté de lui. Le mangemort chargé de sa surveillance était de très mauvaise humeur, s'il est possible qu'il ait, un jour, été dans de bonnes dispositions. Spencer s'était promis de faire vite quand il avait refermé la pièce derrière Savannah et le mangemort, mais le hasard en avait décidé autrement. Contrairement à ce qu'elle pouvait affirmer, Megan n'était pas en état de rester seule, assise dans un couloir, alors que la source de sa terreur, pas si injustifiée que ça, pouvait débarquer d'un moment à l'autre.

Savannah était entre les mains d'un mangemort, ça tuait le jeune homme d'imaginer ce qu'il pourrait lui faire, mais ce dernier devait se résoudre à l'impuissance. L'ancien poufsouffle peinait à se l'avouer mais il ne serait pas d'une grande aide à sa meilleure amie et pourrait même empirer les choses si ses propres nerfs lâchaient. Ce qu'il réalisait, c'était que sa place était ici, auprès de l'aiglonne plutôt qu'à courir dans les couloirs un seau dans la main. Et ce, même s'il éprouvait les plus grandes difficultés à la rassurer. "Mais ils ont cette puissance... cette... force qui me dépasse. Je... je ne veux plus les craindre Spence." Le vouloir, c'était déjà un bon début était la première chose qui était venu à l'esprit de l'ancien poufsouffle quand son amie lui avait fait part de son désarroi. Était-ce la chose à dire ? Spence était bien incapable de trouver une réponse à cette question dans l'immédiat. Il ne se préoccupait pas vraiment de l'avis des gens concernant ce qu'il pouvait dire, s'assurant juste qu'ils ne poseraient pas les questions taboues. Cependant Megan était une exception et s'il était arrivé à Spence de déraper avec elle, il s'en était voulu mais avait su rattraper les dégâts. Là, l'aiglonne lui paraissait prête à se briser en mille morceaux, les rêveries qui protégeaient sa fragilité avaient disparu alors que les cauchemars devenaient réalité. "Leur puissance te dépasse peut-être... parce que la situation leur est favorable... parce qu'ils ont su créer une situation qui les mets en position de force... Mais ils ont construit leur empire sur le précédent... C'est une faiblesse. S'ils veulent anéantir ce qu'il reste de la paix à savoir les fondations qu'ils n'ont pas détruites, ils devront briser les dalles qu'ils ont posés par-dessus. " Spence s'était un peu égaré, tout en pensant rester au cœur du sujet. Il ne pouvait évoquer la rébellion dont lui avait parlé Isidore et se voyait donc obligé de tourner autour du pot. Et c'était tous sauf un exercice qu'il était habitué à pratiquer. Habituellement, Spencer disait tout ou rien, la subtilité lui était étrangère. Ce qu'il voulait faire comprendre à l'aiglonne, c'est que les mangemort tenaient peut-être les gens par la force, mais qu'elle était superficielle, car ils n'avaient pas convaincu grand monde. Blackman s'en rendait bien compte, c'est pourquoi il maintenait les indésirables en vie, et dissuadait les gens de s'opposer à lui, par la violence.

"Tu ne devrais pas être en bas." Mais il l'était quand même, à cause de Blackman mais aussi du choix personnel qu'il avait fait. Spence lui répondit par un sourire triste. C'était dans ses moments là, qu'il en venait à se demander s'il avait fait le bon choix, s'il n'était pas qu'un égoïste. Si l'on savait qu'il était un Mortensen, il n'aurait pas à compter les minutes pour prendre soin de son amie, et serait peut-être plus utile que là dans l'état dans lequel il se trouvait. En même temps, il ne pouvait abandonner Savannah et il était trop tard pour revenir en arrière.

Sa vie à Poudlard était bâtie sur un mensonge, et alors que Megan lui donnait des détails sur la maladie qu'elle lui avait cachée, Spencer peinait à justifier le fait qu'il lui en veuille de ne pas lui avoir tout dit. Certes, il s'inquiétait de sa santé, mais ses mensonges ne mettaient-ils pas la sienne en péril ?

La question resta en suspend alors que les bruits de pas se rapprochaient. Impossible de savoir qui arrivait mais, dans le doute, Spencer devaient s'éloigner, ou en tout cas s'éloigner. Le jeune homme savait qu'il allait se faire taper sur les doigts, il ne pourrait rien y changer, mais il n'était pas question que Megan soit associé à lui. Cette dernière se remit d’ailleurs sur pied, le poussant à briser la promesse qu'il lui avait faite à peines quelques secondes auparavant. Le prétendu né-moldu lui avait annoncé qu'il ne la laisserait qu'entre de bonnes mains et le voilà qui s’apprêtait à la laisser s'en aller vers l'inconnu. « Ca va aller. Je vais retourner à l’infirmerie et toi… ne reste pas là. S’il te plaît. » Il répondit volontiers à son accolade, s'en dégageant pourtant bien vite quand son état misérable et son odeur exécrable se rappelèrent à lui. « Je veux que tu fasses attention à toi et moi, en retour, je te promets de faire pareil. » Elle le voulait, il le ferait de tout cœur s'il le pouvait, mais il craignait que ce ne soit pas le cas. De toutes façons c'était l'aiglonne qui importait, il l'avait dit à Isidore, il avait tenu des mois, il saurait en tenir d'autres. " Je veux savoir que tu vas mieux. Rapidement !" Il ne lui demandait pas d'essayer de reprendre du poil de la bête, mais de l'informer quand ce serait le cas, très bientôt. « Je le répète, ça va aller. Ne te met pas en danger.  Si tu as besoin de quelque chose, demande à Alaska et je ferai en sorte de le donner… »  Spencer avait besoin de savoir qu'elle était au meilleur de sa forme, elle n'aurait pas d'excuses pour ne pas lui livrer cette info qu'il souhaiterait véridique. Poussé par l'imminence du danger, Spence repris son sceau, et quitta l'aiglonne des yeux, la mine préoccupé. Il gravissait les marches de l'escalier qui montait, à toute vitesse, près à remplir son seau, il avait devrait déjà être rentré. 

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[ANNÉE 2022 - 2023] (TERMINE) “Pour pouvoir se tenir droit et respirer librement, il faut lutter.” [Spencer & Megan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Quatrième Étage
-
Sauter vers: