AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Billes en tête - Pv Victoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Billes en tête - Pv Victoire   Jeu 23 Mar - 8:55



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête !



Je m’étais levée super tôt ce matin pour mener à bien mon plan.
Après la punition de Perrin et Chuck, je m’étais sentie particulièrement agitée, effrayée… N’avais-je pas laissé tomber mes amis en n’agissant pas ? Mais qu’est-ce que j’aurais pu faire… je ne vois pas en quoi me faire fouetter aurait fait avancer les choses. Pour autant, je n’avais pas la conscience tranquille : baisser les yeux, est-ce que c’était accepter ?
Je n’avais pas envie d’accepter, ni de mourir dans d’atroces souffrances. Mais je n’étais pas une lâche. C’est en me torturant l’esprit comme ça que j’ai eu une super idée. Enfin, je crois. Une idée en tout cas. Un plan qui implique des Mangemorts, du fil transparent, des billes. Et l’assistance de Pouchie.

En passant dans le parc du château, j’avais déjà repéré ces pierres de la même couleur que le sol des couloirs. Je m’étais d’ailleurs demandé pourquoi avoir laissé de belles dalles comme ça dans la nature alors qu’on aurait pu les conserver pour autre chose. La réponse était là : pour que Mademoiselle Roxy Reid puisse s’en servir. J’avais passé ma semaine à ramasser des petits bouts de cailloux ronds, et à les tailler. Vous avez déjà essayé de tailler une pierre avec pour tout matériel une lime, un tout petit burin et du papier de verre ? Non ? Et ben, c’est long et ça abîme les doigts. Surtout quand on veut obtenir des billes parfaitement rondes. Mais j’ai obtenu un résultat convaincant sur une quinzaine de billes. Mettons, que je tende un joli fil transparent dans le passage pour faire trébucher une patrouille de Mangemorts et qu’ils glissent sur les billes de la même couleur … Ils ne se feraient pas vraiment mal, mais ils auraient l’air ridicules, seraient humiliés et écorchés. C’était déjà mieux que rien non ?! Et puis moi je serais loin, à écouter le bruit de leur chute dans un coin. Il n’est pas nécessaire de traîner dans les parages.

Ça évidement, c’était sur le papier. J’avais bien repéré un couloir où ils faisaient leur ronde et qui n’étaient pas trop utilisé par les élèves, pris rapidement mesure de la largeur… Mais je ne savais pas encore exactement comment faire ma mise en place.
C’est pour ça que j’étais levée aussi tôt, et que j’étais installée en tailleur au bout d’un des couloirs du deuxième étage, jouant tranquillement aux billes d’une main, effilochant discrètement mon fil de l’autre. Il fallait qu’il soit tendu au ras du soleil, pour que la semelle de la chaussure se prenne dedans mais sans que la patrouille sente une pression sur leur pied ou cheville. Comme trébucher sur un courant d’air. J’avais prévu de faire casser le fil, pour plus de discrétion.

Pouchie avait pour mission de monter la garde pour l’instant, après quelques heures de travail et de nombreuses récompenses englouties, elle était capable de pousser des « scouic scouic » particulièrement choupinets et sonores pour me prévenir de la venue de quelqu’un. Il fallait espérer qu’elle s’y prenne bien malgré l’absence de récompense dans l’immédiat.
Soudain, elle partit comme une fusée à l’autre bout du couloir. Je rangeais précipitamment mon fil et mes billes dans ma poche et me relevait. Pourquoi est-ce que Pouchie n’arrivait pas ? J’aperçus enfin une silhouette, heureusement ce n’était pas celle d’un Mangemort mais d’une Gryffondor que Pouchie avait décidé d’escalader… C’était pas trop le plan ça…


« Euh Pouchie, tu veux bien descendre de là s’teuplait !? Salut, désolée, excuse-là c’est encore un bébé !».. Lançais-je à la fille en m’approchant d’elle à toute vitesse pour récupérer mon adorable bestiole... je crois qu'elle n'était pas encore prête pour monter la garde.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mer 29 Mar - 10:47

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Blackman et ses hommes n’avaient pas conscience de ce qu’ils étaient en train de faire pour l’équilibre psychologique de tous les élèves de Poudlard. Je ne me sentais toujours pas concernée, de par mon sang qui penchait plus vers le côté sorcier, mais aussi et surtout par la discrétion que je parvenais à entretenir et mon détachement. Quoiqu’il en soit, je passais mes journées toute seule à attendre que le temps passe, à aller chercher toujours un peu plus de livres à la bibliothèque pour m’occuper quand il n’y avait pas de cours et à traîner à droite et à gauche. J’avais maintenant repéré les lieux de passage des Mangemorts et je les évitais, prenant cela pour un jeu. Sauf que de fil en aiguille, mon jeu s’était légèrement transformé et il consistait désormais à passer pour de vrai dans les endroits de passage des Mangemorts en espérant m’en tirer à bon compte. Aujourd’hui, c’était le couloir du deuxième étage que j’empruntais après un passage à la bibliothèque. J’avais décidé de prendre tout mon temps pour remonter en salle commune. Visiblement, je gagnais un certain nombre de points dans le jeu auquel je m’adonnais toute seule car il était plus que désert ! Bien contente, j’avançais d’un bon pas, les bras serrant les quatre livres que j’avais empruntés en bibliothèque. J’étais persuadée d’atteindre le bout du couloir quand un MONSTRE se dirigea sur moi… Jusque là, je n’avais qu’à serrer les dents en laissant la bestiole à pattes passer mais c’était sans compter sa destination finale : moi. Elle se précipita et grimpa sur moi sans la moindre difficulté ce qui me fit lâcher mes livres qui tombèrent sur le sol.

Je poussais un « Aaaahhhh » que j’étouffais quand même un peu pour la nécessité de ne pas attirer l’attention sur moi, mais la bestiole était dégueulasse, toute frétillante. Une souris. Un rat. Ça ressemblait bien à quelque chose mais j’étais incapable de dire quoi, juste qu’elle était moche comme jamais et qu’elle avait décidé de me grimper dessus CONTRE mon gré. Ne disait-on pas que les animaux sentent les mauvais sentiments ? Dans ce cas là, pourquoi s’était-elle dirigée sur moi alors qu’elle pouvait parfaitement sentir qu’elle était la bienvenue dans les bras de n’importe qui sauf moi ?!!!! Une élève miniature fit son apparition et m’apostropha directement …enfin, elle parlait à l’animal… Parce que l’animal allait écouter ce qu’elle avait à dire, peut-être ?! Mon œil ! Les excuses de la petite brune ne passèrent pas, pas du tout ! Je m’exclamais, à l’adresse de la jeune femme : « Prends cette bête ! Prends-la ! Prends-la ! » La jeune femme tendit le bras pour récupérer la bestiole et je sentis cette dernière remonter le long de mon bras, ce qui retarda sûrement l’action de la jeune femme. Je fermais les yeux, serrais les dents en sentant les chatouillis désagréable de la bête miniature tandis que l’élève miniature était en train d’essayer de récupérer l’animal. Je n’avais rien demandé à personne et je me retrouvais aux prises avec quelque chose que je n’aimais pas. La petite brunette n’allait pas recevoir de gentillesses de ma part quand elle aurait récupéré son animal, c’était certain ! Pire encore si je retrouvais le moindre petit poil sur ma robe de sorcier dans les minutes qui allaient suivre. Un peu trop brusquement, je lui demandais, les yeux toujours clos : « Ça y’est ?!!!!! » Il fallait qu’elle m’en débarrasse au plus vite si elle ne voulait pas que des cris hystériques secouent tout le château.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Jeu 30 Mar - 21:12



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête




Olala… Cette fille n’aimait vraiment pas les rats apparemment, elle s’était mise à hurler, lâchant tomber ses livres comme si un troll venait de l’attaquer. C’était juste un raton, pas un loup-garou, elle n’allait pas se faire dévorer. Je n’avais pas encore appris à Pouchie à mordre sur commande de toute façon. Je piquais un petit sprint pour l’atteindre plus vite. Elle m’ordonna, au bord de la panique, de prendre la bête. Les yeux fermés, et tout : la pauvre, elle avait l’air de vraiment flipper, surtout quand Pouchie décida de poursuivre son exploration le long de son bras. J’essayais de la bloquer dans sa progression, mais elle était d’humeur joueuse. Ce n’était visiblement pas le moment, alors j’optais pour la manière forte et l’attrapais fermement par la peau du cou.

« Oui, c’est bon tu peux ouvrir les yeux ! » dis-je sur un ton que je voulais rassurant. Et elle pouvait parler moins fort aussi, ça m’arrangerait. Il n’était pas question de réveiller tout le château pour un malheureux petit rat.
Puis je m’adressais à Pouchie, très mécontente :
« -Sale petite bestiole, ce n’étais pas du TOUT ce qu’on avait prévu. Pouchie baisse la tête. Oui, oui tu peux faire ta petite tête penaude. Elle a l’air d’un Mangemort cette fille ? Pouchie me regarde. Non, on est bien d’accord ! Alors pourquoi tu lui cours dessus ? On s’est entraînée, tu as mangé plein de crackers en récompense… Pouchie ouvre des yeux charmeurs en entendant le mot crackers. NON là, t’auras pas de crackers ! Tu as fait peur à quelqu’un ! Tu aurais du redescendre tout de suite. Ouiii je sais qu'il n'y a pas de raisons d'avoir peur, mais c'est comme ça, on ne décide pas de ses peurs ! Elle couine mécontente, elle voulait des crackers. Oh bah tu peux bouder, c’est pas toi qui décide ! T’es encore qu’un bébé, mais c’est pas une raison pour faire n'importe quoi. Moi? Je ne fais JAMAIS n'importe quoi. Elle me tourne le dos. Et ben tampis ne m’aide pas…d’ailleurs, on t’a assez vu pour l’instant, retourne dans ma poche ! ».

La plupart des gens qui ont des animaux leur font la conversation. Ne me jugez pas. Je suis sûre qu’elle comprend ce que je raconte : la preuve, elle est retournée en « pouicant » dans la poche de ma robe. Et elle a monté la garde. C’est une brave petite rate, c’est juste qu’elle a encore un peu besoin de dressage. Je m’en occupe dès que possible, mais il faut quand même que je fasse mes devoirs, que j’aille en cours et que euh ? je m’amuse aussi un peu. Et puis c’est une petite chose qui dort encore beaucoup. Je caresse doucement la poche où elle se trouve, elle fait mine de me mordre à travers, mais c’est juste pour la forme.
Je m’approche de la jeune fille, et ramasse les livres qu’elle a laissé tomber. Je fais une pile bien droite et je lui rends.
« Tiens. Je suis désolée que Pouchie t’ait fait peur. Elle reste dans ma poche maintenant. ». Je lui souris penaude. « Moi c’est Roxy »… Au cas où l’information l’intéresse. On m'a appris qu'il fallait toujours se présenter, cela permet de savoir à qui l'on a à faire. « Ça va aller ? » lui demandais-je pour être sûre qu’elle ne se remette pas à hurler ou à tourner de l’œil après coup. Je crois que j'ai un peu de mal à comprendre cette réaction, je n'ai jamais eu peur d'un animal pour l'instant. Il faut dire qu'à part les chats, chiens, rats, grenouilles et autres hiboux de sorciers, je ne fréquente pas beaucoup d'animaux. Quoi que, les garçons stupides, ça compte?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Lun 3 Avr - 20:22

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


J’étais en très mauvaise posture à cause de « l’attaque » de la bestiole et clairement, je détestais ça ! Je préférais gérer les choses, avoir l’air complètement assurée de tout et prendre les devants… Or, pour le moment, j’avais une seule envie : que la petite m’enlève l’animal qui continuait de me grimper dessus en remuant ses petites pattes. La jeune fille avait donc ramené un animal qui n’obéissait absolument pas, comment pouvait-elle gérer ça ?! Je n’avais quasiment pas eu l’occasion de voir de quoi il s’agissait car j’avais fermé les yeux au plus vite. C’est après quelques longues secondes que la jeune femme m’assura que je pouvais ouvrir les yeux. Ce que je fis avant de me passer une main sur toute la surface parcourue par l’animal avec un frisson incontrôlable. J’avais hurlé tellement fort que j’espérais juste ne pas avoir rameuté quelqu’un ! La petite s’adressa à la bestiole dans un long….trèèèès long monologue (ou dialogue ?! Allez savoir…. ) que j’écoutais en écarquillant légèrement les yeux. Voilà qu’elle avait une véritable conversation avec le petit animal qui faisait des siennes et qui se permettait de bouder. J’étais en plein rêve et je la regardais mettre le petit animal dans sa poche avec soulagement. Bon débarras ! Je me sentais bien mieux sans la menace de la voir revenir me courir sur les épaules.

Avant que j’eus le temps de reprendre un peu mes esprits et gérer mon état mitigé, la petite se pencha pour ramasser mes livres. Je regrettais ce geste … Pourquoi n’avais-je pas ramassé mes livres moi-même avant de filer en espérant qu’elle m’oublie ?! Avec les rumeurs qui ne cessaient de naître à Poudlard… je me sentais quasiment assurée d’être dans la case des pires nullardes du château… A moins que tout le monde s’en foute royalement, ce que j’espérais fortement. Je récupérais mes livres en hochant la tête pour remercier la petite brune avant de m’exclamer : « Ça va…J’ai juste été …surprise ! » Tout ce que j’étais, c’était vexée d’avoir été prise sur le fait : j’avais beaucoup de mal avec les animaux quels qu’ils soient. J’ajoutais, à l’adresse de la petite un : « Pourquoi ça n’irait pas ?! » que je regrettais aussitôt. J’étais un peu trop brusque et pour « m’excuser », je décidais de reprendre la parole pour lui demander, serrant mes bouquins contre moi : « Est-ce que tu es capable de me dire pourquoi ton animal a fait ça ? Vous semblez avoir de grandes discussions… Je n’avais pourtant pas de mauvaises intentions en traversant ce couloir ! Tu lui as ordonné d’attaquer si quelqu’un passait par là ?! » Parce que je me souvenais qu’elle avait parlé des Mangemorts, que faisait-elle avec son rat ?! Elle n’était pas en train de se fourrer dans quelque chose qu’elle n’allait pouvoir gérer du haut de ses … quoi… 11 ans ? 12 grand maximum ? Peut-être ne me répondrait-elle pas mais dans l’absolu, elle me devait des explications ! Elle avait plutôt intérêt à me les donner si elle ne voulait pas que je sois rancunière envers l’animal. Toujours un peu vexée, j’ajoutais un simple : « Victoire. » pour lui donner mon identité, mais j’avais horreur des grandes présentations, surtout au beau milieu d’un couloir quelconque et après un épisode comme celui qui venait d’avoir lieu !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mar 4 Avr - 22:10



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête !




Eh ben dis donc...Elle avait l'air drôlement soulagée d'être débarrassée de ma petite Pouchie. Elle n'était pas si terrible, elle n'avait encore jamais mangé personne ! Bon je pouvais comprendre qu’elle ait été surprise, après tout, on ne s’attend que très rarement à se faire sauter dessus sans raison par une rate. La fille avait aussi l’air très étonnée que je parle avec Pouchie…En même temps, si je ne voulais pas qu’elle recommence, il fallait bien que je lui explique les choses non ? Je suis persuadée que les animaux sont capables de nous comprendre quand ils l'ont décidé. Ils se rendent même compte de détails que nous ignorons. Bref, peut-être qu’elle n’a juste pas l’habitude de voir des gens avec des animaux. Ou peut-être que j’ai un problème ? Enfin…si on peut dire, moi ça ne me gêne pas de parler avec Pouch’.

Elle me remercia tout de même d’avoir ramassé ses livres, c’était normal, après tout, elle ne les aurait pas fait tombé si ma bestiole avait respecté le plan…Elle n’avait pas l’air d’apprécier que je m’inquiète de savoir comment elle allait. Ok, ok…il ne valait mieux pas l’énerver celle-ci, elle semblait démarrer au quart de tour.
« C’est normal, sans l’intervention de Pouchie, ils ne seraient pas tombés. Je comprends ta suprise, ça arrive pas tout les jours de se faire charger par un bébé rat. Et tout le monde n’aime pas ces animaux, ça aurait pu te dégoûter… Mais si tout va bien »… Je haussais les épaules, l’air de dire que l’histoire était close : si elle allait bien, il n’y avait pas de problème n’est-ce pas ?

Bon, cela ne l’empêchait pas de vouloir des explications…bizzarrement, je n’étais pas sûre que ce soit une super bonne idée de dire la vérité. Après tout, elle avait hurlé de peur, mais avait affirmé se sentir tout à fait bien finalement. Je pouvais aussi arranger un peu les choses à ma sauce.
« Je lui ai demandé de monter la garde et de me prévenir si un Mangemort arrivait. On s’est entraîné, mais je crois qu’elle n’a pas bien saisi qu’un Mangemort, ce n’est pas seulement quelqu’un de plus grand que moi. Il va falloir améliorer la technique ! On a de grandes discussions oui… mais je crois qu’on ne se comprend pas toujours à la perfection » dis-je en riant. On venait d’en avoir la preuve ! « Mais il n’était pas prévu qu’elle attaque qui que ce soit, je ne lui apprends pas ce genre chose. Si je devais attaquer quelqu’un, je me débrouillerai toute seule, je ne laisse pas les autres prendre à ma place. ». Je n’étais pas spécialement bagarreuse – sauf évidemment si quelqu’un cherchait des noises à ma famille - mais je n’étais pas une lâche non plus.
« Enchantée Victoire. C’est un joli prénom…ça te va bien. ». Pas étonnant, avec un prénom aussi fort, qu’elle ait du caractère ! « Comment ça se fait que tu passes par ici ? D’habitude, il n’y a pas un chat à cette heure-ci. ». Peut-être qu’il y avait eu un changement de salle dans un cours ? Auquel cas il faudrait que je repousse mon plan… je n’allais pas faire tomber des camarades quand même.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Sam 8 Avr - 20:56

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Que la petite essaie de se foutre de moi, elle allait m’entendre ! Je n’avais pas choisi d’avoir peur des bestioles et manque de chance, j’y étais toujours confrontée à cause du nombre d’animaux de compagnie qui se promenaient dans le château. Quel était le pourcentage d’étudiants possédant un chat, un hibou… un rat ?! D’après moi, il était assez élevé et j’avais l’impression d’être l’une des rares à trouver ça franchement inutile et encombrant. La volière était évidemment un lieu où je ne mettais jamais les pieds mais j’avais droit au vol d’oiseaux tous les matins sans en avoir envie, une plaie ! La jeune fille ne pouvait pas le savoir, mais elle pouvait bien faire un effort pour comprendre hein ?! Je ne savais comment agir, la petite brune ne méritait pas que je l’agresse inutilement mais quand même, elle avait le DEVOIR de tenir son animal. Les élèves avaient le don de m’énerver et même si j’avais tort, je voyais peu le mal partout et la malhonnêteté pointer le bout de son nez dans chaque situation. Le vice ne pouvait pas être présent chez une si jeune fille, si ? Quand elle justifia le ramassage de mes livres je haussais les épaules avant d’écouter le reste de ses paroles. Je devais lutter comme jamais pour ne pas adopter le « mode boudeuse » qui était proche… Elle mentionna rapidement l’amour pour les animaux, les rats en particulier et je décidais d’être honnête en lui disant : « Je n’aime pas les animaux tout court… » Je ne voulais pas relancer cette conversation. Tout allait bien, il était hors de question de lui dire que j’étais encore horrifiée à l’idée de sentir les pattes et les gesticulations de la bête.

Sans savoir pourquoi, je posais quelques questions à Roxy, jouant le jeu de la fille parfaitement agréable, mais je restais méfiante… Pourquoi ? Je n’avais aucune réponse à cette question, c’était dans ma nature et j’estimais que c’était mieux ainsi. Pas de confiance, pas d’emmerdements… et j’étais en train d’alimenter la conversation avec une gamine, qui plus est ! Les réponses de la petite Poufsouffle réveillèrent légèrement mon côté mesquin et je répliquais, serrant mes livres dans mes bras : « J’suis peut-être du côté des Mangemorts ! Ca ta traversé l’esprit ? Je suppose qu’il faut se méfier de tout le monde, par les temps qui courent. » Je haussais les épaules, ça n’était pas le cas et je me foutais royalement de ce qu’elle pouvait penser. Je n’étais ni du côté des Mangemorts, ni des autres. Suite à cela, je cherchais quand même à savoir ce qu’elle espérait réellement faire avec son rat : « Pourquoi tu ne la laisses pas se promener tranquillement dans le château ? Elle apprendra d’elle-même. Ne me dis pas que c’est…quelque chose comme ta « super amie » …c’est complètement ridicule ! » Je ne pouvais m’empêcher de lui dire le fond de ma pensée, elle pouvait se vexer, tant pis, son rat venait de me démontrer que la coopération était peine perdue, je me trompais peut-être, mais les faits étaient là.

Je daignais enfin lui décliner mon identité et sa réponse fut écœurante de gentillesse…Par Merlin ! Je grognais, peu habituée à ce genre de phrase, avant de dire « Mmh..merci… » Je devais le prendre comment, au juste ?! Je n’étais pas spécialement fière de penser que ce prénom venait de mes parents, j’avais surtout envie de n’avoir rien à voir avec eux. Plutôt que m’attarder là-dessus, je demandais à la petite : « Roxy, c’est un diminutif ? » C’était possible, non ? Je n’avais pas grand-chose à faire de la réponse qu’elle allait m’apporter mais bon, tant qu’on y était… La petite ne méritait toujours pas mes humeurs, ni que je fasse ma mauvaise tête gratuitement. Je répondis également à sa dernière question, celle où elle me demandait ce que je faisais ici à cette heure de la journée : « C’est justement parce qu’il n’y a personne que je passe ici ! Je ne sais pas si je vais réitérer l’expérience maintenant que je me suis faite attaquer par un bébé rat sans raison… » Il aurait fallu que je lui adresse un petit sourire mais…. Non. « Mais, toi aussi tu es là… Et tu as l’air louche avec ton rat qui monte la garde ! Tu n’étais pas en train de faire quelque chose de stupide, si ?! » C’était fort possible, elle avait une tête à avoir des idées tordues et il n’était peut-être pas bon de faire de grosses conneries quand les Mangemorts dégainaient le fouet plus vite que leur ombre. Espérant avoir un début de réponse à ma question, je jetais un œil par-dessus l’épaule de la jeune fille. Aucune réponse évidente ne me vint et je l’interrogeais finalement du regard, si le rat avait joué un tel rôle, la petite était forcément en train de faire quelque chose !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Dim 9 Avr - 13:32



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête



Je dis simplement « Oh… Je vois. » Victoire n’aimait pas les animaux. Je comprenais qu’on puisse ne pas être intéressés par eux. Il n’était pas nécessaire de poursuivre la conversation sur ce terrain, on n’en tirerait rien. Me prenant de haut, elle se mit à me faire la leçon sur le fait que je n’étais pas assez méfiante. Sérieusement, j’étais peut-être petite, mais pas complètement stupide. Il y a quatre sortes de personnes dans cette école : les élèves qui cherchent à se faire bien voir des Mangemorts, impossible de les louper, ils sont toujours à pavaner ou à chuchoter à leur oreille, ceux qui les craignent et qui décampent l’air terrorisés dès qu’ils sont dans la pièce, ceux qui continuent de vivre leur vie tant bien que mal, et les derniers ceux qui feraient bien d’être moins provocants s’ils ne veulent pas en payer les conséquences. J’avais observé ce soin du château avec soin toute la semaine, et je ne pensais pas me tromper en disant que je n’avais jamais vu Victoire se préoccuper de plaire aux Mangemorts. « Non ça ne m’a pas traversé l’esprit, parce que je sais que tu n’as pas cherché à avoir de contact avec les Mangemorts qui s’occupent de cette aile du château. » répondis-je aussi sûre de moi qu’elle était hautaine. Je n’étais pas une inconsciente. Pas après la dernière séance de torture.

Victoire n’aimait pas les animaux certes, mais sa question me fit ouvrir des yeux ronds… Apprendre toute seule dans le château ? Euh, elle était au courant qu’il y avait aussi des chats et des hiboux et toutes sortes de danger pour un rat. La chaîne alimentaire était quand même une notion de base. … Ridicule de considérer un animal comme un ami ? Sûrement pour quelqu’un qui ne les aime pas. Je considérais Pouchie comme un compagnon, auquel je tenais beaucoup. Comme la plupart des gens ayant un animal. En tout cas, j’espère qu’elle ne se considérait pas comme une personne particulièrement impressionnante : moi aussi, je pouvais me montrer franche et directe. Oh, je restais respectueuse bien sûre, mais je n’allais pas me laisser démonter par une simple remarque. « Parce qu’il y a sûrement des chats qui apprennent d’eux-mêmes à chasser. Et qu’elle doit vivre avec des humains et donc apprendre à se comporter comme il faut avec eux, et qu’elle ne le fera pas toute seule. Je te passe le cours sur le dressage, ou même sur les liens qui peuvent se créer entre un animal et un humain, je ne pense pas que ce genre de choses te parle. Mais en l’occurrence, je suis responsable d’elle, donc si je ne suis pas là, elle reste bien sagement dans sa maison, dans le dortoir. Je pense que tu ne me contrediras pas en disant qu’il y a encore du travail avant qu’elle puisse se balader en autonomie sans embêter personne. » Je ne vois pas ce qu’il y a de plus à ajouter. Je me suis excusée, dis que je n’étais pas au point dans le dressage, maintenant, je suis encore libre de faire ce que je veux avec Pouchie. Enfin, dans la mesure où elle le veut bien aussi évidemment.

Est-ce que je l’avais vexée en commentant son prénom ? Elle n’avait pas l’air ravie que je me le permette, même si elle me remerciait… Elle essaya de me rendre la pareille, au moins, elle était polie : « Non, c’est mon prénom complet », dis-je d’un ton affable. Ce n’était pas la première fois qu’on me demandait, mais je ne m’appelais pas Roxane ou quoi que ce soit. Juste Roxy, petit et euh mignon ? Puis je lui souris : « On n’est jamais tranquille dans ce château ! … Faire quelque chose de stupide ? Pas vraiment non. » Je ne me sentais pas de mentir complètement, au fond, ce n’étais pas l’idée la plus intelligente du siècle cette vengeance, je le savais parfaitement, mais elle était quand même ingénieuse… Surtout qu’avec ou sans rat, je ne me ferais pas attraper. Enfin, si Victoire me laissait faire avant le retour de la ronde bien sûr. Elle sembla réfléchir, puis me scruta pour avoir une réponse. « Si tu veux tout savoir, je m’apprêtais à jouer aux billes. ». Elle me prenait pour une gamine idiote, elle allait en avoir la preuve… Je sortis une poignée de billes de ma poche et lui montrait. Si elle était suffisamment perspicace pour remarquer les similitudes entre mes billes en pierre et les dalles du sol, elle se ferait peut-être une idée de ce que je faisais réellement là. Sinon, et bien qu'elle ne compte pas sur moi pour lui révéler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mer 12 Avr - 12:19

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je n’avais pas l’habitude d’échanger avec de jeunes élèves… Depuis que j’avais moi-même fini ma première année, je m’étais mise en tête que je ne faisais plus partie des « faibles », de ceux qui découvrent tout et je me mettais régulièrement dans la peau d’une fille beaucoup plus âgée que je ne l’étais réellement. Traîner avec une petite était un scandale mais, par chance, celle-ci semblait assez intelligente pour gagner mon intérêt. D’ailleurs, j’en avais de plus en plus à son égard. Tout d’abord, elle n’insista pas sur mes difficultés avec les animaux et créatures en général, ce que j’appréciais. Comme si j’avais envie de me justifier et de lui expliquer le pourquoi du comment ! Peu importait, l’essentiel était que son rat reste dans sa poche tant que j’étais dans les parages. La suite de ses paroles me fit lever un sourcil curieux. Puis, je lui adressais un petit sourire contrôlé tout en lui disant : « Bien vu ! Je ne sais pas comment tu sais ça, mais au bout du compte, tu as raison. Je ne sais pas encore si je préfère les Mangemorts ou les animaux…. Quoique quand je regarde bien, ton animal m’a sauté dessus, ce que ne font pas les Mangemorts ! » Je lui lançais un regard légèrement diabolique avant de balayer mes paroles d’un geste de la main : « Ça va je plaisante. J’évite les Mangemorts si tu veux tout savoir…c’est ce que tu fais aussi en passant par ce couloir, pas vrai ? » Mon attitude était incompréhensible. Je ne voulais pas laisser une seule occasion à la petite de monter sur ses grands chevaux et se croire importante, mais en même temps, l’idée de la savoir prise avec les Mangemorts ou dans un ennui quelconque me déplaisait. A ne rien y comprendre ! La petite me plaisait bien je n’avais pas l’intention de l’avouer mais les fois où elle avait ouvert la bouche m’avaient convaincues.

Le sujet dévia un peu sur l’animal de la jeune fille et je lui fis une suggestion digne de moi : laisser l’animal vivre sa vie et se débrouiller. L’idée ne sortait pas no plus de nulle part.
« Tu sous-estime ta petite boule de… poils … » Ouais, si elle avait vraiment des poils… elle avait un soupçon de quelque chose, si mon souvenir était bon… Sauf que je ne voulais pas me souvenir vraiment de l’animal. Je repris la parole pour lui dire, d’un air parfaitement sérieux : « Moi aussi j’ai dû apprendre à faire face aux « chats » qui apprennent à chasser et à vivre avec des humains… Je suis encore bien vivante et je sais me débrouiller toute seule ! » Je rencontrais le regard de la petite avant de lever un sourcil en ajoutant, avec un petit sourire en coin : « Oh laisse tomber ce que je viens de dire. Je suppose que tu sais ce que tu as à faire, c’est le principal. Est-ce que je peux te demander pourquoi tu as choisi un rat comme animal de compagnie ? Simple curiosité… » En réalité, le début de mes paroles avait un fondement réel et bien profond. Je n’avais rien à voir avec un animal, mais personne ne m’avait jamais rien appris, mes parents m’avaient laissé me débrouiller toute seule et j’avais appris la débrouillardise par moi-même. Roxy avait sûrement raison sur le fait que l’animal n’apprendrait pas tout seul à se comporter avec les autres… Rapportant encore la situation à moi-même, je réalisais que personne ne m’avait appris ça et que je peinais encore à trouver les bons comportements… bien que ceux que j’adoptais m’allaient bien. De même, j’avais affronté le monde sans aide et avec ma jugeote, ne me laissant dépasser par rien ni personne, surtout pas par l’angoisse de croiser plus fort que moi. Quoique puisse en penser Roxy, j’estimais qu’il était possible d’apprendre seul…

Elle me confirma ensuite que Roxy n’était pas un surnom… ce qui aurait été possible, certaines personnes appréciaient les surnoms, moi j’avais horreur de Vicky mais j’étais forcée de laisser faire … Je hochais simplement la tête, incapable de m’empêcher de sourire lorsqu’elle mentionna le fait que nous n’étions jamais tranquille dans ce château ! Oui, elle n’était pas tranquille de par ma présence et je ne l’étais pas non plus par la sienne … Mais après quelques instants d’échanges, je réalisais qu’il y avait pire compagnie, la petite était juste une petite avec un petit caractère et …un rat ! Elle m’affirma qu’elle ne faisait rien de stupide et je l’écoutais également m’expliquer ce qu’elle s’apprêtait à faire. Mon regard tomba sur les billes au creux de sa main et je relevais bien vite les yeux vers le visage de la petite. Mon scepticisme ne pouvait pas se louper, je cherchais à lire la vérité dans les yeux de Roxy et, avec un nouveau sourire, je lui demandais : « Jouer au billes… ici… dans ce couloir… avec un rat qui monte la garde ?! On ne me la fait pas ! Mensonge, tu faisais quelque chose de stupide… ou alors quelque chose qui est un peu louche et qui n’a rien à voir avec la simple idée de « jouer aux billes ». Allez… je t’ai quand même avoué que j’avais horreur des animaux, ce que je n’avoue pas aussi facilement. Tu vas bien me dire ce que tu es en train de faire ici ? » Je clignais plusieurs fois des yeux, essayant de me mettre la petite dans la poche. Ce qu’elle était réellement en train de faire m’intéressait et une lueur de curiosité brillait dans mes yeux quand j’imaginais une bêtise… Contrairement à ce que Roxy pouvait croire, la « chose stupide » qu’elle était en train de faire avant mon arrivée n’avait rien de négatif, au contraire ! J’aimais les idées nulles et irréfléchies. L’aventure avant tout !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Jeu 13 Avr - 21:38



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête




Victoire avait l’air d’être plus détendue… ou en tout cas moins hostile avec moi. Cela me fit plaisir, ce serait plus facile de discuter ou de continuer ce que j’avais à faire si je n’avais pas à me battre avec la Gryffondor. Je crois que mon sens de l’observation avait fait plutôt bonne impression. J’étais fière de moi, bien que je n’en laissai rien paraître.

« Pouchie t’a peut-être sauté dessus, mais elle ne t’a pas mordu… Les Mangemorts, ils en seraient bien capables ! » dis-je en plaisantant. « Disons que je profite de leur brève absence à cette heure de la journée » … Disons que je les évitais le temps de disposer mon piège et de lever les voiles…Il me suffirait de prendre un couloir un peu plus fréquenté et de me diriger vers les toilettes des filles l’air de rien, je profiterais à distance du bruit de la chute en toute discrétion.

J’écoutais avec grand intérêt ce que Victoire me racontait sur le fait de se débrouiller seul. C’était un peu triste, de savoir qu’on l’avait laissé affronter le monde. Mais je comprenais mieux son fort tempérament. Elle n’avait probablement besoin de personne dans ses pattes. Elle n’avait pas tord, je ne pourrais pas toujours être là à couver Pouchie et il faudrait bien qu’elle apprenne à se défendre.

« Non, tu n’as pas tord… Je ne pourrais pas toujours surveiller ses arrières, mais pour autant, je ne crois pas qu’il faille lui faire apprendre la vie à la dure. C’est pas désagréable, de pouvoir compter sur quelqu’un. J’essaye juste de lui donner des « outils » pour comprendre comment le monde fonctionne. Mais tu as raison, il faut que je lui laisse l’occasion de s’en servir. Enfin, je crois que je pourrais essayer, moi aussi j’apprends à être autonome. On croit tous savoir ce qu’on fait, mais un avis extérieur, ça fait pas de mal des fois ! »
Enfin selon moi, j’imagine que si elle a l’habitude de ne compter que sur elle-même, elle se moquait un peu d’avoir l’avis des autres. Moi, je commençais tout juste à me détacher de ma famille et à faire mon chemin toute seule. J’estimais avoir plein de choses à apprendre de mes camarades.

Quant au fait de choisir un rat… « ben en fait, j’ai pas choisi, c’est l’aînée de mes cousines qui me l’a offert, sa rate a eu une portée. Mais je l’adore, elle est super intelligente. »
Je m’arrêtais là, ne voulant pas blaser la jeune fille en gagatisant sur mon animal. Rien de plus ennuyeux que d’entendre parler d’un sujet qu’on déteste. Elle avait posé une question, mais elle ne m’avait pas demandé une dissertation sur le sujet. Quoi que, cela pourrait me servir de diversion quant à la réelle raison de ma présence ici… Mais finalement, je n’étais plus si sûr, d’avoir envie de le cacher : elle n’avait pas l’air si terrible cette Victoire. En tout cas, pas du genre à me vendre à un Mangemort. Par contre, si elle trouvait mon idée idiote, j’étais sûre qu’elle ne se gênerait pas pour me le dire !

« Bon, un secret pour un autre alors ! Je t’accorde que je suis peut-être un peu louche » dis-je avec un air de conspirateur. Puis je m’installais tranquillement en tailleur, comme pour jouer aux billes, et j’en lançais quelques unes par terre, sans faire de bruit. On ne pouvait presque pas les distinguer du sol. Je sortis ensuite le fil transparent dans ma main. « Il s’agit d’une partie de billes un peu particulière…Mettons que je tende ce fil à un ou deux centimètres du sol… Pouchie peut m’aider à le fixer» je tendis le fil juste devant la chaussure de Victoire, à la hauteur située pile entre la semelle et le début de la chaussure. « Les billes doivent toutes dépasser la ligne. Soudain, je me souviens que j’ai un truc super important à faire. Genre aller aux toilettes par exemple… je n’ai pas le temps de tout ramasser, je file comme l’éclair en laissant tout en plan. » Je consultai ma montre… « Il est possible que d’ici quelques minutes, depuis les toilettes, j’entende le doux bruit d’une ridicule chute de Mangemorts. A une heure de passage dans les couloirs environnants, mais ou celui-ci est vide. Tu joues avec moi ?» demandais-je malicieusement, et devais-je l’avouer, avec plein d’espoir…
C’était une petite vengeance complètement stupide, le ridicule ne tuait pas… mais j’avais tellement envie de les voir mordre la poussière et balayer le sol avec leur robe pour changer…Et puis à quoi cela servait de réaliser ce genre d’exploit, si personne ne pouvait en témoigner. Il faudrait être stupide pour s’en vanter après coup et risquer une punition. Mais si la bêtise se faisait discrètement à deux, on pourrait toujours partager ce petit souvenir.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Ven 21 Avr - 14:29

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je ne pouvais que lui adresser un mouvement de tête pour lui faire savoir que je confirmais largement ses dires. Les Mangemorts étaient capables de tout, même de choses que nous n’imaginions même pas. Jusqu’à maintenant, je m’en étais très bien sortie, restant dans mon modèle de « seule contre tous », ne prenant parti pour aucun des deux camps. L’idée que tout soit noir ou blanc était trop facile pour moi et je préférais largement être dans le « clan Victoire ». Le rat de la jeune fille n’avait pas re-pointé le bout de son nez depuis un certain temps et j’en étais bien contente… J’avais réussi à me détendre un peu, mais il ne fallait pas trop pousser non plus, la méfiance était de mise, de même pour la jeune fille. Qui me disait qu’elle était vraiment honnête et qu’elle n’était pas l’espionne de quelqu’un ? Une espionne mal intentionnée, bien entendu, qui n’attendait que de trouver une cible isolée dans un couloir désert. Je divaguais pas mal en pensant à ça ; les paroles de la petite ne me laissaient pas penser qu’elle puisse en arriver là. « Pourquoi ‘Pouchie’ ?! J’ai toujours entendu des noms de rat comme … ratatouille ! ou caramel, chocolat, noisette, biscotte, praline… Pouchie, ça ne veut rien dire, si ? » Ou peut-être que ça voulait dire quelque chose pour la jeune femme. Heureusement que je n’étais pas en possession de l’animal… ce dernier aurait eu de grandes chances de s’appeler « grognasse » voire même pire si mon humeur avait été mauvaise à ce moment là.

Je ne savais pas trop pourquoi j’avais parlé à la petite de la nécessité de savoir se débrouiller toute seule. Si elle était ultra-intelligente, elle comprendrait le message qui se dissimulais derrière les choses que j’étais en train de lui dire concernant son rat… quoiqu’à bien y regarder, elle était bel et bien intelligente, cette petite ! Forcément, je me mis en rogne quand Roxy commença à dire que « ce n’est pas désagréable de pouvoir compter sur quelqu’un », je n’en fis rien paraître tout en pensant ma réponse, sans la formuler à voix haute : « Ouais, facile à dire, mais quand on n’a pas le choix ?! » Je l’écoutais plutôt parler jusqu’au bout et elle semblait se diriger vers un mélange des deux options. « Puisqu’elle te comprend, elle comprendra sûrement que ton but n’est pas de l’abandonner, mais bien d’affronter toute seule. Bon… laisse-là avoir un peu plus de poils, histoire qu’elle ait une contenance ! » Je terminais par un sourire, un MINCE sourire… le premier depuis le début, non ? « Quant à toi…tu m’as l’air bien partie sur le chemin de l’autonomie, je me trompe ? » Sûrement mieux que moi au même âge… J’espérais qu’elle avait encore un peu d’innocence et qu’elle la garderait un certain temps.
Je ne répondis pas concernant le choix du rat. Elle n’avait pas choisi et finalement, le hasard avait semblé lui réussir… Que pouvais-je ajouter de plus ? Pas grand-chose, mais il était évident que je pensais très fortement à trouver une solution s’il m’arrivait la même chose : c'est-à-dire avoir un rat en cadeau ! Eurk, je n’étais pas prête à ça, mais mieux valait garder l’information secrète pour ne pas prendre le risque que cela m’arrive un jour.

Balançant mes cheveux en arrière, je pris mon mal en patience alors que je m’impatientais sérieusement. J’étais sûre de moi, Roxy cachait quelque chose et sa présence dans le couloir ainsi que ses quelques paroles louches me le confirmaient. Elle se décida enfin à s’expliquer et je la regardais d’un air un peu ahuri se mettre au niveau du sol en me faisant une démonstration de son « jeu ». C’était un jeu, ça ?! Pas bête du tout puisque sa combine passait parfaitement inaperçu mais…. A quoi est-ce qu’il pouvait bien servir de faire tomber les Mangemorts ?! Je pris quelques instants pour observer son dispositif, bien consciente qu’elle venait tout juste de me demander si je voulais jouer avec elle. Une fois certaine de ce que je voulais dire, je levais l’index, le balançant de gauche à droite en signe de dénégation, avant de lui dire : « C’est pas une partie de bille un peu particulière, c’est deux excellents pièges en un !!!! » Et l’enthousiasme y était ! J’étais même partante à l’idée de faire tomber d’autres personnes que des Mangemorts…rien de méchant…. Je déposais mes livres à même le sol, tendant vite fait l’oreille pour voir si personne n’était dans le couloir et je m’installais à ses côtés avant de reprendre la parole : « Si j’ai bien compris, le piégé se prend d’abord les pieds sur le fil avant de glisser sur les billes ? Mais s’il arrive de l’autre côté, il glisse d’abord sur les billes avant d’être piégé avec le fil ? » La logique et le souci du détail par Victoire Gardner. Elle avait pu en douter par mon expression de visage, mais j’étais largement emballée par l’idée puérile et complètement bête de Roxy. J’étais persuadée qu’elle s’était attendue à autre chose de ma part. « Je suis meilleure camarade que…’Pouchie’, allez, on installe, on verra bien ce que ça donne ?! Si on a la menace des coups de fouets… tu te débrouilleras pour trouver une excuse qui nous sortira de là ! » J’aidais la petite à placer les billes, la laissant mettre le fil comme elle l’entendait. Si réellement nous parvenions à nos fins, j’en mourrais de rire d’avance.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Sam 22 Avr - 17:48



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête




Victoire acquiesça quant à mes paroles sur les Mangemorts... C'était vraiment moche comme situation. Ces gens n'avaient pas de morale selon moi. Qui s'attaque à plus faible en se sentant puissant, si ce n'est des gens en-dessous de tout? La Gryffondor changea totalement de sujet, s'intéressant de nouveau à mon rat. Etonnant pour quelqu'un qui détestait les animaux, j'appréciais l'effort.

"Elle s'appelle Pouchie parce que quand elle couine, elle fait une sorte de "pouic pouic". Pouchie ça ressemble un peu. Et puis, au moins, il y en a qu'une avec ce nom là. Les noms d'animaux sont souvent un peu ridicules de toute façon !" dis-je en souriant. Ridicules, mais mignons. Pouvait-on résister à un animal qui s'appelle Pouchie? A part si l'on s'appelait Victoire, j'en doutais fortement.

Elle continua sur sa lancée en ce qui concernait notre autonomie. Ouah ! Elle avait même sourit ! C'était donc possible, il n'y avait pas eu d'oubli dans le codage de son ADN.

"Ouais, je vais la laisser avoir un format un peu plus imposant, là elle fait vraiment hors d'oeuvre pour prédateur et semelle de chaussures ! Promis, je lui dirais de t'éviter quand elle aura sa permission de sortie !" Dis-je en plaisantant. C'était bien beau de vouloir la laisser libre de se promener, mais ça voulait dire qu'elles risquaient à nouveau de se trouver sur le même chemin. Et j'étais presque sûre à 100% que Victoire ne souhaitait pas vraiment que son indépendance la mène à elle.

"Je suppose que oui, mais c'est pas non plus ultra compliqué à Poudlard, c'est pas comme si on devait faire notre lessive ou nos repas. Mais en tout cas, j'essaye de tracer mon propre chemin, et de faire en sorte qu'il croise des personnes intéressantes."

Parce que je voulais bien être autonome et tout ça, mais je n'aimais pas spécialement la solitude. J'avais toujours été entourée, et pour moi ce n'était pas manquer de caractère ou d'indépendance mais un moyen de s'affirmer, d'évoluer et d'échanger. Je ressentis également une peu de culpabilité, mon linge, mes repas étaient probablement fait par des Né-Moldus qui n'avaient rien demander à personne, et je me réjouissais de ne pas être de corvée. Je n'avais pas vraiment pris conscience de cela auparavant. Je me sentais un peu minable, de lutter avec des billes, mais en même temps, une grève de la faim ou du lavage n’émouvrait probablement pas la direction de cette école. J'aurais probablement le droit à une petite séance de fouet pour l'exemple.

Nous passâmes ensuite aux choses sérieuses, Victoire semblant se concentrer d'un air dubitatif pendant que je lui expliquais mon plan... Elle écarquilla les yeux, avant de complimenter - enfin, je crois que c'était un compliment - mes pièges. Je la regardai s'installer à côté de moi, surprise... Elle jeta un coup d'oeil aux environs, il est vrai que se faire prendre maintenant serait du gâchis !

"Oui c'est ça, le fil est là pour le déséquilibrer un peu, au cas où les billes ne suffiraient pas..."
Victoire souleva également le fait que les Mangemorts pouvaient arriver de l'autre côté... ça n'était jamais arrivé pendant ma période d'observation, ils arrivaient toujours par la gauche puis allaient en direction des salles de classe. Jamais l'inverse. Mais on n'était pas à l'abri d'un changement de ronde. "Je pense que ça ne change pas grand chose, ils rouleront sur les billes et trébucheront dans le fil. De toute façon, le fil c'est juste une petite sécurité, j'ai pris une variété transparente et fine, pour qu'il se brise dès qu'un poids force dessus. Comme ça pas de traces, ça ou des cheveux blonds par terre, ça ne fera pas une grande différence... je doute qu'ils se mettent à quatre pattes pour chercher. Il y aura suffisamment à faire avec les billes négligemment laissées par un élève peu ordonné." dis-je en pouffant. Ce n'était pas très sérieux et sûrement très immature, mais je ne pouvais m'empêcher de trouver ça drôle, imaginer les Mangemorts les quatre fers en l'air, perdant leur superbe et ayant l'air totalement ridicules.

A l'évidence, Victoire ne trouvait pas l'idée si stupide, elle m'étonna même en se chargeant de mettre les billes en place avec moi. "J'avoue sans mal que tu as l'air bien plus fiable qu'elle, elle te surpasse juste par son silence à toute épreuve" plaisantai-je, disposant les billes de manière naturelle, comme lors d'un simple jeu. J'attachais le fil entre les deux murs du couloir, à 2 centimètres du sol. Le dispositif était prêt : "Ouais, je suis assez douée pour trouver des excuses et éviter les punitions, c'est ce qui arrive quand on a une grande famille, il faut savoir ruser ! Ils devraient arriver d'ici 5 minutes si mes calculs sont bons.".

Ce n'était pas tout de mettre le piège en route, il fallait également penser à assurer nos arrières. Je n'allais pas rester à les regarder tomber...

" Par contre, maintenant que tout est en place, je propose qu'on se dirige vers les salles de classes, on entendra le bruit de la chute donc on saura si ça a fonctionné... Mais on sera pas directement dans leur collimateur, on sera juste des élèves qui vont en cours. Rien ne nous empêche de jeter un oeil, pour s'assurer que personne ne s'est fait mal ou que rien de grave n'est arrivé bien sûr. Pour le bon fonctionnement de l'école, on ne peut pas se permettre de laisser nos braves surveillants avoir des ennuis sans réagir." Dis-je en prenant mon air le plus sérieux et compatissant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mer 3 Mai - 19:27

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Même si c’était difficile à admettre, je commençais tout juste à me dire que trainer avec une aussi jeune fille que Roxy ne pouvait pas être mal. Elle avait au moins le mérite d’avoir un esprit pur ainsi que l’absence totale d’envie de juger les gens qu’elle ne connaissait pas. Ceci était d’ailleurs le lot commun de quasiment tout le monde : je juge sans connaître et je manifeste ma haine qui tombe du ciel. J’étais fatiguée des gens en général et c’était le cas avant même d’avoir commencé à les fréquenter. Avais-je raison de le penser ou étaient-ils eux-mêmes en tort ? Je n’avais pas de réponse à mes questions, mais je parvenais à apprécier légèrement la présence de la petite Pouffy. J’avais horreur des animaux, rien ne pouvait faire changer mon opinion, mais parler avec la jeune fille de son rat n’était pas si désagréable et m’aidait à faire l’effort d’essayer de comprendre… Je ne désespérais d’ailleurs pas de comprendre un jour pourquoi les gens avaient autant de rapports avec les animaux… Elle me donna la raison pour laquelle la bestiole s’appelait Pouchie, question qui m’était venue un peu comme ça et que je ne m’étais pas privée de poser. Suite à sa réponse, je haussais les épaules avec un petit sourire en disant : « Je prends l’explication ! Ne lui dis juste pas qu’elle est la seule à grimper sur les gens en parvenant à leur faire peur aussi facilement…elle va se croire unique ! » Je roulais les yeux. Le rat était probablement unique à sa manière, mais pas question de l’avouer, pour moi, un rat était un rat. La réponse de la petite sur le prénom de l’animal était satisfaisante, je n’insistais pas et me concentrais sur le reste de ses paroles, quand elle me disait que « Pouchie » allait m’éviter lorsqu’elle bénéficierait de permissions de sortie. « Belle initiative ! De toute façon, elle t’appartient, j’espère qu’elle est logée à la même enseigne que tout le monde, c'est-à-dire qu’elle n’a le droit de pénétrer que dans les quartiers des Poufsouffle ! » Humour, évidemment ! Je voulais plaisanter même si je pensais évidemment que je n’avais pas envie d’avoir de nouveaux contacts avec « Pouchie »…. Roxy devait le savoir mais je ne voulais pas en faire tout un plat. L’incident était clos.

La discussion s’orienta sur l’autonomie de la petite, bien plus intéressant à mon goût que son animal. Elle me fit entendre qu’il n’était pas compliqué d’être autonome à Poudlard. Point pour elle, c’était facile et surtout bien venu ! Je voulais faire preuve d’humour, mais j’avais toujours tendance à avoir un humour noir. Bien que motivée à faire un effort avec la petite, je ne pus m’empêcher de dire, consciente qu’elle devait probablement le penser très fortement : « Oui tu as raison… les nés-moldus le font pour nous ! » Je balayais tout de suite mes paroles d’un geste de la main en lui disant : « On va dire que ça améliorera un peu leur autonomie à eux, même si c’est évidemment assez malheureux ! Tu sais, je ne vois pas les choses de la même façon et j’ai du mal à croire qu’on puisse tracer correctement son propre chemin en se « reposant » sur les personnes intéressantes que l’on pourrait rencontrer. » Peut-être parce que je n’avais d’intérêt pour personne, enfin du moins je m’arrangeais pour ! A quoi bon vouloir s’attacher ou compter sur les autres quand on pouvait compter sur soi-même ? J’étais persuadée qu’elle allait trouver une réponse à me fournir qui irait à l’encontre de ce que je pensais.

Je gardais un petit air sceptique et peu convaincu quand la jeune fille m’expliqua son « plan ». Je ne m’étais pas trompée, elle cachait quelque chose ! C’est seulement quand mon tour de m’exprimer arriva que je lui fis entendre que sa bêtise était tellement bête qu’elle me plaisait. Certes, j’y avais mis les formes, mais c’était globalement ce que je pensais. Je lui demandais alors quelques explications en attendant de voir comment allaient se dérouler les choses. Je manquais de laisser échapper un sourire quand je notais sa fourberie sans limites… Ou alors, elle était juste déterminée à rire, ce qui n’était pas une mauvaise chose, par les temps qui courraient. Je ne commentais pas tout de suite, la laissant s’expliquer jusqu’au bout et me dire que j’étais plus fiable que Pouchie. Je manquais de peu de lui dire qu’elle n’était pas censée me faire confiance, mais je pris la décision de me taire car, finalement et à bien y réfléchir, elle pouvait en effet me faire confiance. Le contraire aurait été préférable… il n’était pas question d’avoir un lien de confiance avec quiconque ! Peu importe dans quel sens il fallait le prendre…

Hochant vivement la tête, je lui fis comprendre que j’avais tout compris et que j’étais prête. En cours de route, je lui glissais la question : « Tu as des frères et sœurs ici ? » Je savais que l’heure était au piège mais bon, elle me tendait une perche en me parlant de sa grande famille. Je me relevais, laissant ma question en suspens pour suivre ses instructions. Il ne fallait pas rester près du piège et s’en éloigner assez vite sans pour autant être trop loin pour en contrôler les effets. Je ramassais mes livres à la hâte avant d’accompagner la petite dans le couloir. Pour rire un coup, je lui glissais : « Juste des élèves qui vont en cours…. Les premières années manquent tellement d’autonomie qu’ils ont besoin d’une escorte ! » Je la taquinais évidemment, revenant sur la question de l’autonomie. Ce qui nous importait surtout, c’était de voir si le plan allait marcher. Je n’étais pas sceptique, mais déçue d’avance si personne ne se faisait avoir par le piège. Je commençais à la questionner en lui disant : « Et si… » mais je fus interrompue par des bruits de pas. Roxy avait raison, il n’avait pas fallu plus de cinq minutes avant que les choses se mettent à bouger dans le couloir. Je pinçais les lèvres, ne sachant pas très bien comment agir. La chose certaine, c’était que les pas allaient en direction du piège.

1 – 2 – 3 : Je n’ai même pas eu le temps d’interroger Roxy d’un seul regard que la personne qui a traversé le couloir en premier pousse un cri avant qu’un gros BOUM s’ensuive… Je n’arrive pas à y croire ! Le plan de la petite est du tonnerre ! Reste à espérer que nous ne soyons pas démasquées par notre présence dans le couloir…
4 – 5 – 6 : Hum… les pas continuent de se faire entendre dans le couloir, mais personne ne semble tomber dans le piège. Discrètement, je lance un regard à Roxy en haussant les sourcils pour lui demander « Alors ? »











Dernière édition par Victoire Gardner-Oaken le Mer 3 Mai - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4583
Points : 14
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mer 3 Mai - 19:27

Le membre 'Victoire Gardner-Oaken' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mer 3 Mai - 23:03



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête



Victoire était finalement de bonne compagnie, droite dans ses bottes avec des idées bien arrêtées, mais au fond, j’étais sûre qu’elle était gentille. Elle aurait pu se moquer de moi, ou essayer à tout prix d’avoir raison, mais je ne ressentais pas ses questions comme cela. C’était plutôt comme si elle me défiait pour le sport, pour me voir défendre mon point de vue juste pour s’amuser…mais pas pour s’amuser de moi. Et puis, bien qu’étant peu intéressée par les animaux, elle avait pris le temps de se renseigner sur Pouchie, peut-être pas réelle curiosité, peut-être pour me faire plaisir ou sans réelle raison, rien que pour cela, elle gagnait des points ! Elle plaisantait même ! Je lui fis un grand sourire, accompagné d’un clin d’œil entendu : pas de Pouchie pour miss Victoire.

Et puis, j’aimais sa vivacité d’esprit, et le fait qu’elle ose, peut-être même plus que moi. Elle avait carrément dit que les Né-Moldus étaient là pour faire nos corvées, sans sourciller. Bien sûr, elle n’avait pas l’air d’approuver, mais elle ne se voilait pas la face non plus. « Oui, c’est vrai qu’on peut voir les choses comme ça, ce qu’on fait par nous-même n’est plus à faire… Mais en même temps, les Mangemorts sont plein de ressources pour nous remplacer ! »… Par contre, elle ne pensait pas du tout que rencontrer des gens puisse avoir un effet positif sur sa vie… C’était un peu triste comme point de vue ! « J’entends ce que tu dis, mais j’avoue que j’ai du mal à comprendre. Enfin, pour moi, ce n’est pas tant se reposer sur les autres, que d’apprécier ce qu’ils peuvent apporter. J’aime beaucoup parler avec toi, je trouve appréciable que tu sois franche et sans détour, t’essayes pas de tout enrober sous du vernis, tu dis juste ce que tu crois vrai. Même si ce n’est pas ce que je veux entendre. Je ne vais pas attendre sur toi pour continuer ma route, mais je suis contente d’avoir pu te parler et confronter mes idées avec toi. Ça ne changera peut être pas nos avis respectifs, mais je pense que l’échange a été bénéfique. T’as jamais rencontré des gens qui te donnent envie de partager un bout de chemin avec eux ? ». J’avais parlé calmement, en essayant d’avoir un raisonnement sérieux. D’expliquer ce que je ressentais sans me perdre et m’exciter dans tous les sens. J’espérais avoir réussi mon coup. Je n’essayais pas de convaincre Victoire, mais plutôt de lui montrer ma façon de voir les choses. Et puis, c’était vrai : je la trouvais appréciable.

Une fois ce point clarifié, je passais à l’explication de mon plan. A ma grande surprise, Victoire s’était montrée tout à fait partante, et avait trouvé mon idée magnifiquement stupide. Elle s’était empressée de m’aider et de déguerpir avec moi dans le couloir. Elle en profita pour me questionner. « Non pas de frères et sœurs, mais trois cousines, toutes plus grandes. Gemma en septième année, Minerva en cinquième et Imogena en troisième. Je suppose que tu n’as pas de famille ici ? » Cela me paraissait bizarre qu’elle ait du se débrouiller toute seule, si elle avait une grande famille prête à la soutenir. Et cela ne me venait même pas à l’idée qu’une famille puisse être autre chose qu’aimante, en fait. Même les parents de Maddie, qui l’avaient abandonnée petite, l’avait fait pour son bien. Je pouffais en entendant sa blague « oui, qu’est ce qu’on ferait sans les années supérieures pour nous guider, on n’arriverait jamais à l’heure en cours ! ». … Elle allait commencer à parler quand on entendit des bruits de pas. Je ne change pas d’allure et espère que Victoire fasse comme moi, il n’y a aucune raison que l’on change de rythme et que l’on s’inquiète d’une présence ici. Nous tournons tranquillement dans le fond du couloir quand soudain : patatras ! Quelqu’un cri ! Quelqu’un tombe youuuuhou !!! On a réussi. Enfin, je crois, quelqu’un est tombé en tout cas.

Je me retourne discrètement pour voir qui s’est. Après tout, personne ne m’en voudra de m’inquiéter d’un tel bruit.

Pair : il s’agit d’un Mangemort qui s’est rétamé comme un gros déchet dans mon petit piège. Je suis trop heureuse et trop fière, à l’intérieur bien sûr… A l’extérieur j’affiche un visage horrifié et peiné, juste au cas où nous ayons été repérées.

Impair : Un élève vient de se prendre les pieds le piège. « Quelle idée de passer par là aussi », dis-je toute déçue à Victoire. C’est pas très gentil, mais c’était pas le but de la manœuvre. « On attend de voir si les billes font d’autres victimes plus acceptables ? ».

Si pair :
Impair : le Mangemort nous interpelle. Est-ce qu’il nous a vues partir ? Il va sûrement falloir s’expliquer.

Pair : le Mangemort ne nous a pas vues. Je demande à Victoire si elle veut l’aider à se relever, ou si elle préfère mettre les voiles, retenant avec difficulté un fou rire.






Dernière édition par Roxy M. Reid le Mer 3 Mai - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4583
Points : 14
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mer 3 Mai - 23:03

Le membre 'Roxy M. Reid' a effectué l'action suivante : Le Hasard


#1 'Le Hasard' : 4, 6

--------------------------------

#2 'Le Hasard' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Jeu 8 Juin - 20:23

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Qu’est-ce que je foutais avec une petite Poufsouffle ? Quelqu’un peut me le dire ? Je n’avais pas de réponse claire mais pourtant, en dépit de la facilité évidente qu’il m’aurait fallu pour couper court à la conversation, je me trouvais toujours devant la petite jeune femme à l’écouter me parler de son rat ou de plein de choses et d’autres. En réalité, j’avais une certaine fascination de la façon dont les « autres » prenaient les choses de la vie. Je n’avais jamais la même vision, je n’étais que très rarement d’accord et j’éprouvais une certaine honte dans certains sentiments mentionnés de manière naturelle par les autres. Je n’étais pas normale, c’était une évidence et je n’avais pas d’explication à ça. Si Roxy me parlait, c’est qu’elle n’était pas si réticente, si ? Pourtant, je n’avais pas l’impression de faire preuve d’une extrême gentillesse. C’était pourtant ce que recherchaient les gens en général, non ? Tous des moutons !! Certains en particulier.

Je ne savais comment notre conversation en était arrivée à parler des nés-moldus et de leur calvaire, mais c’était un peu le cas. Je n’étais pas franchement pour les violences physiques gratuites, mais peut-être qu’en toute objectivité, ils avaient mérité ce qu’il leur arrivait ? Dans le sens ou personne n’est blanc comme neige…. Ils ne devaient pas mériter leur sort par leur statut de « nés-moldus », mais peut-être pour leurs pêchés annexes. Nous ne pouvions pas savoir, j’écoutais Roxy et haussais les épaules à la fin de la conversation. Quoique nous puissions en penser, les choses ne changeraient pas et puisque personne ne daignait être d’accord avec moi, je gardais ce que j’en pensais, me concentrant sur le reste de ses paroles. Je n’étais pas vexée par ce qu’elle disait, mais presque. Dommage, mes livres m’empêchaient de croiser les bras en signe de bouderie. Alors comme ça l’échange était bénéfique ? Il aurait fallu que je dise que c’était vrai pour enfin accepter que « les autres » avaient une influence sur moi ? Je lui demandais, décidant de rester neutre : « Certaines personnes n’écoutent que lorsqu’elles ont ce qu’elles veulent entendre. » Je haussais les épaules, poursuivant : « Attendre après moi pour continuer ta route ?! Il est déjà étrange que tu puisses penser à l’idée même de pouvoir attendre quelqu’un pour continuer ton chemin. Nous n’avons pas vraiment le choix de parler aux autres ici… Qu’est-ce que ça t’apporte un « échange bénéfique » alors ? Probablement rien alors c’est bien ce que je dis, ça ne sert à rien d’attendre après les autres. Pour répondre à ta question, je ne pense pas avoir rencontré ce genre de personne… j’apparais comme un alien en te répondant ça ? » En général, les gens me plaignaient ou me casaient directement dans la catégorie dans « irrattrapables »… et dès que je captais ça dans leurs yeux, je les classais à mon tour dans la catégorie « les autres ».

Aussi surprenant que cela puisse paraître, j’acceptais d’écouter le plan mystérieux de la petite, mais également d’y participer. Je n’avais rien d’autre à faire, pas de devoirs et trop de curiosité pour passer à côté ! Tout se passa en quelques minutes : le fil et les billes furent installés et nous avions décampé aussitôt, continuant de bavarder même s’il était maintenant question de surveiller le piège. Elle m’expliqua qu’elle avait des cousines à Poudlard, mais pas de frères et sœurs. Je hochais la tête, ayant bien intégré sa réponse. Je ne connaissais aucune des jeunes femmes qu’elle mentionna, aucune n’était de mon année. Je répondis à mon tour à sa question : « Oh si… deux frères aînés – Charles et Declan – et ma cousine est aussi ici… » Je me renfrognais. Sans surprise, je n’avais pas d’affinité avec eux même si j’appréciais un peu plus Declan que les autres…
Pas le temps de bavarder davantage, des pas s’étaient rapprochés et j’écarquillais les yeux quand un BOUM se fit entendre. Quoi ? Déjà ?! Je posais les yeux sur la petite, super-excitée à l’idée de voir le plan se réaliser à merveille ! Je n’attendis pas une minute de plus avant d’imiter la petite et regarder qui avait chuté. Je pensais « Merde, un Mangemort ! », mais je n’étais pas désolée le moins du monde… Je serrais aussitôt les dents pour ne pas rire ; Roxy était neutre et ne disait rien mais moi, j’étais entrée dans un accès d’hilarité assez prononcé que je cachais au mieux. Le Mangemort ne tarde pas lever les yeux en nous apostrophant de la manière suivant : « Hé ! Vous ! Amenez-vous tout de suite !! » Je cesse mon fou-rire intérieur et fait signe à Roxy de me suivre pour rejoindre le Mangemort qui se relève péniblement comme un grand. Les bras serrés sur mes bouquins, je pinçais les lèvres en attendant qu’il nous pose ses questions… pas la peine d’aggraver notre cas. « Vos identités TOUT DE SUITE !!! Qu’est-ce que vous faites dans ce couloir ? Pourquoi trainez-vous à deux ? Vous manigancez quelque chose ? Qui était avec vous à l’instant ? Où alliez-vous ? » Je n’osais pas jeter un œil vers Roxy et pris la parole la première pour dire : « Victoire Gardner-Oaken, 4ème année Gryffondor et…..et… je ne me souviens plus d’ordre des questions que vous venez de poser, mais je peux répondre à l’une d’entre elles en vous disant que j’allais attendre le début de mon prochain cours. » Justification nulle mais qu’est-ce qu’il pouvait trouver à redire. Pour l’instant, il n’avait pas regardé au sol donc pas encore aperçu les billes…





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Ven 9 Juin - 20:20



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête




Victoire n’avait pas du tout l’air convaincue par mon intervention, je ne voyais pas du tout ce que j’avais pu dire pour qu’elle prenne cette mine contrariée. A moins que ça soit, sa tête naturelle ? Miss Victoire-la-ronchon. Ça lui donnait un air un peu revêche, mais il en fallait plus pour m’impressionner… Dans la catégorie irritable, ma tante Abigail battait tous les records, d’ailleurs j’évitais de lui tenir tête pour pouvoir la garder sur mes épaules. Victoire ne me faisait pas cet effet là, c’était plutôt un challenge de lui répondre, je ne souhaitais pas lui faire changer d’avis, mais elle ne me ferait pas plier pour autant.
« Ça… entre ce qu’une personne veut dire, ce qu’elle dit réellement, et ce qui est compris par son interlocuteur, il peut y avoir un gouffre. Si on y ajoute un peu de mauvaise foi…c’est facile de ne pas vouloir comprendre. La preuve. Mais au moins, j’essaye ! » D’ailleurs, elle était un peu premier degré dans son approche, pour quelqu’un qui se voulait plus intelligente que le reste de la population. « Il y a des tonnes de gens qui attendent l’approbation du reste de la société pour faire quelque chose. Ce n’est pas mon cas, mais ça a aurait pu l’être si j’avais été moins…sûre de moi ? » Il fallait être honnête, je n’étais pas timide, et je ne me sentais pas « moins » qu’une autre. Je n’étais pas hautaine, mais j’estimais que je valais bien quelqu’un d’autre. Et même mieux que certains.

« Je ne suis pas d’accord, on a toujours le choix. Pour tout. Je veux dire il y a des règles à suivre, mais tu peux t’en moquer et décider d’assumer les conséquences éventuelles. Tu pourrais décider de m’étrangler là, sans raison apparente, et le faire. Il n’y a rien pour t’empêcher de faire ce choix. Et au moins ça me ferait taire » ajoutai-je en riant pour détendre l’atmosphère. « En tout cas, pour moi c’est bénéfique que de se confronter à un avis différent du sien et apprendre des autres. Tu n’es pas un alien, tu as juste un point de vue différent et sûrement des expériences différentes des miennes. C’est pas grave, pour moi, ça n’empêche pas d’avoir une conversation intéressante et un échange. J’attends pas qu’on devienne meilleures amies ou que tu changes d’avis ou quoi que ce soit. Pour moi, avoir eu ton point de vue c’est suffisant. ‘fin je sais pas… les autres sont pas forcément des aliens, je crois. ».

J’espérais qu’elle comprenait bien que je n’étais pas entrain de mendier son amitié ou de la plaindre parce qu’elle avait fait le choix de ne se lier avec personne. Je respectais son choix même s’il ne correspondait pas du tout à ma vision du monde. Elle évoqua sa famille, ce qui sembla la rendre encore plus grognon, aussi je hochais simplement la tête et évitait le sujet. Tout le monde n’était pas aussi chanceux que moi niveau famille, je m’en étais vite rendu compte à Poudlard. Mais il fallait vraiment qu’elle arrête de froncer tout le temps les sourcils comme ça : elle était super belle, ça serait dommage qu’elle choppe des rides avant l’âge !

Nous stoppons nos bavardages pour mettre en place le piège, et décampons vite fait pour voir si ça mord. Et nous n’attendons pas longtemps avant d’entendre un gros boum. J’arrivais à rester calme, mais je crois que Victoire avait très très envie de rire. Moi aussi, mais ce n’était pas le moment alors j’évitais de trop regarder dans sa direction. Elle me fit signe de la suivre, ce que je fis docilement… Evidemment, le Mangemort n’est pas très très content qu’on l’ai vu se rétamer et il décide de nous passer à l’interrogatoire.

« Roxy Meadhbh Reid » dis-je en insistant lourdement sur mon deuxième prénom. Ma famille sang-pure était très connue, elle avait une réputation certes sulfureuses, mais elle faisait partie des plus anciennes de Londres, et elle imposait encore le respect. Enfin, normalement. Ou en tout cas j’espérais. «J’espère vraiment que vous vous êtes pas fait mal monsieur. Je suis en première année à Poufsouffle, et j’allais en cours, mais je me suis un peu perdue. J’ai cherché un adulte à qui demander mon chemin, mais je n’ai pas trouvé. Heureusement je suis tombée sur Victoire alors je lui ai demandé mon chemin. Parce que c’est important d’être à l’heure, et je ne voulais pas trop déambuler. Parce qu’en plus je risquais encore plus de me perdre vous voyez. Alors du coup, elle m’a proposé de me remettre dans le droit chemin et j’allais rejoindre ma salle de classe. Je suis pas une serdaigle, mais ça me stressait vraiment de ne pas arriver à l’heure pour le début du cours vous savez, et puis faire perdre des points à ma maison ça serait vraiment une honte sans nom. Alors je dois dire que je ne me suis pas trop concentrée sur les autres gens présents autour de moi, à part essayer de me repérer, repérer un adulte ou un élève capable de me renseigner, j’ai pas fait grand-chose. Peut-être que quelqu’un est passé dans une direction ou l’autre, mais j’ai pas vu, je suis vraiment désolée. Je ne peux pas vous aider plus. » J’avais sortie ma tirade en prenant l’air d’un grand bébé : il s’agit d’avoir une voix tout à fait mature et d’expliquer dans le détail à quel point on est responsable, tout en affichant une mine contrite en ayant l’air et peiné. En général on noie l’adulte dans le détail, mais sans VRAIMENT lui en donner. En apparence, le but est de lui montrer à quel point on est prêt à coopérer, dans les faits cette tête de chien battu mêlé d’un léger traînassement sur les mots les saoûlent grave, et leur donne juste envie de nous faire taire et de nous laisser partir. Ça marche souvent, montrer qu’on est bien soumis, impressionné et coopératif. Et puis je suis petite et mignonne.

Pair : Le Mangemort semble mordre à l’hameçon et se désintéresser de nous deux pauvres étudiantes sérieuses pour se pencher sur la question d’une ou plusieurs autres personnes sur les lieux du crime.


Impair : Le Mangemort est insensible au petit numéro de Roxy et continue de plus belle « et pourquoi avoir emprunté ce couloir ? Comment peut-on ne pas connaître le chemin vers ses cours à cette période de l’année ?! »

Si pair :
Pair : il observe le sol pour trouver l’origine de sa chute…Oops. Espérons qu’il ne remarque rien !
Impair : Jour de chance, le Mangemort nous devance pour rechercher le coupable ailleurs, non sans nous menacer. « Allez en cours immédiatement, je retiens votre nom mesdemoiselles, si jamais j’entends quoi que ce soit à votre propos, je saurais vous faire regretter vos balades dans les couloirs.







Dernière édition par Roxy M. Reid le Ven 9 Juin - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4583
Points : 14
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Ven 9 Juin - 20:20

Le membre 'Roxy M. Reid' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 5, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Lun 10 Juil - 21:03

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La petite Roxy était en train de me dire qu’il était facile de ne pas vouloir comprendre, terminant sa phrase en me disant « j’essaye », mais j’étais sans doute celle qui ne comprenait pas où elle voulait vraiment en venir. Qui faisait preuve de mauvaise foi ? Elle ? Moi ? Si c’était moi, il était évident que je faisais preuve de mauvaise foi pour des choses bien définies et j’en avais pleine conscience. Est-ce que c’était le cas actuellement ? Je n’en avais pas la moindre idée et je ne voyais plus où se dirigeait notre conversation. Je haussais finalement les épaules, histoire de lui faire comprendre que nous étions sur la même longueur d’ondes sur le point suivant : aucune de nous n’attendait l’approbation du reste de la société pour faire quelque chose. Je ne comptais sur quasiment personne et je ne voyais pas pourquoi cela changerait. J’avais plus que jamais ce sentiment étrange qui me laissait penser que les gens ne chercheraient jamais à me connaître. Je le méritais sûrement un peu, mais existait-il quand même des personnes un minimum tenaces pour tenter l’expérience ? La jeune Roxy enchaîna en me disant que nous avions toujours le choix. L’entendre me dire qu’il me suffisait de l’étrangler tout en ne respectant pas les règles me fit sourire. J’eus vaguement envie de lui dire de ne pas me donner d’aussi bonnes idées, mais étant la reine de l’humour noir, je doutais qu’elle prenne ça pour une réelle plaisanterie…. Même si je n’avais aucunement l’intention d’en arriver là, ni avec elle, ni avec personne d’autre. Finalement, je ne pus résister à l’envie de lui dire : « J’ai plutôt l’intention de faire le choix de t’empoisonner ; ce sera plus drôle. Sérieusement… j’ai fait le choix de ne montrer à personne qui je suis réellement et j’assume les conséquences, mais elles ne sons pas toujours faciles à assumer ce qui pose parfois certains problèmes. Peu importe, on va dire que nos avis se complètent, ça te va ? » Je lui adressais un vague et mince sourire, tout ce que je pouvais faire. A quoi bon s’enfoncer dans une conversation qui n’aboutirait à rien ? La petite avait 11 ans et j’avais l’impression d’être dans une grande discussion de philosophe.

Il était évident que nous avions l’une et l’autre beaucoup de choses à nous dire, si nous décidions de nous lancer dans les bavardages. Mais la perspective de monter un piège était beaucoup plus tentante et excitante pour moi. Roxy n’imaginait sûrement pas que j’étais partante, mais je le lui fis savoir bien vite. Trêve de bavardages ! Voilà ce que je voulais clamer haut et fort ! J’écoutais avec attention les instructions de la petite avant de lui apporter mon aide pour tendre le piège. Il ne nous fallut pas plus de quelques secondes avant de nous en éloigner, espérant passer totalement inaperçu tout en restant témoins de sa réussite. Le Mangemort qui tomba dedans la tête la première n’était pas l’un des pires, ouf ! Je tâchais de répondre aux questions du Mangemort en question du mieux possible, résistant à une envie de rire qui dépassait l’entendement. Nous n’avions pas développé de lien amical particulier, avec Roxy, mais je savais qu’un regard dans sa direction me suffirait à rire comme jamais…. Pourtant, le danger était là. Je fus forcée de tourner le regard vers elle en fronçant le nez quand elle formula au Mangemort son deuxième prénom. Cela redoublait mon envie de rire, mais je pinçais les lèvres pour ne pas en arriver là et j’écoutais ce qu’elle disait au Mangemort. [...] Elle était bavarde, trop bavarde !!! Elle croyait que le Mangemort serait sensible à sa jolie petite bouille ? Euh….eh bien elle n’avait pas tort, elle était mignonne, d’une certaine façon et sa tendance à parler un peu trop marchait plutôt pas mal, mais pour le coup, avec notre Mangemort victime, c’était raté. Je me retournais vers ce dernier quand il posa deux nouvelles questions. Pourquoi ci ? Pourquoi ça ? Je ne répondis pas vraiment aux questions, mais me contentais de dire : « Pour un petit saut nécessaire aux toilettes… Monsieur… » Le but était désormais d’attirer son attention, son regard… La séduction serait peut-être l’arme qui nous permettrait de nous sauver de ce petit faux pas et nous permettre de profiter en toute tranquillité de la réussite du piège ? Parce qu’il ne fallait pas croire, j’étais déchaînée à l’idée d’avoir obtenu de tels résultats ! C’était royal ! La tentative de Roxy était bien jouée, maintenant à mon tour… Je clignais plusieurs fois des yeux, tentant de capter le regard du Mangemort avant de dire, d’une voix douce agrémentée d’un sourire relativement charmeur : « Pouvons-nous disposer, monsieur ? » Je n’en jouais quasiment jamais, je ne savais d’ailleurs pas s’il était possible de maîtriser quoique ce soit venant de mon sang de demi-vélane, mais que me coûtait-il d’essayer ? Je n’avais pas la moindre envie de séduire le Mangemort. Cet enfoiré était un véritable imbécile, mais s’il avait décidé de ne pas nous lâcher pour si peu, nous étions mal. Je croyais en nos chances de nous en sortir !

6 – 5 – 4 : Le manège fonctionne parfaitement, le Mangemort ne me quitte plus des yeux et je continue de lui sourire en attendant qu’il nous dise que l’incident était clos, ce qu’il fit dans la seconde qui suivit, reprenant son chemin le long du couloir en se retournant plusieurs fois vers nous en chemin.
3 – 2 – 1 : Ça ne marche pas ! Il est soupçonneux et je le vois dans son regard. La dernière question que je viens de lui poser va le rendre encore plus méfiant…. On est mal ! Il commence d’ailleurs à regarder par terre et à chercher ce qui a provoqué sa chute. Discrètement, je me tourne vers Roxy et grimace pour lui signifier que nous sommes mal ! Il se penche avant de se relever avant de tenir une bille entre son pouce et son index tout en hurlant : « Explications !!! »








Dernière édition par Victoire Gardner-Oaken le Lun 10 Juil - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4583
Points : 14
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Lun 10 Juil - 21:03

Le membre 'Victoire Gardner-Oaken' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mar 11 Juil - 21:59



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête !



Victoire me faisait rire, elle mettait tellement de cœur à avoir l’air distance et froide… Pourtant j’étais sûre qu’à l’intérieur, battait un petit cœur aimant. Il fallait juste creuser beaucoup. En tout cas, elle savait sourire et plaisanter, c’est qu’elle n’était pas complètement gelée ! Givrée, ça par contre… sûrement un peu !

« Oh, une empoisonneuse, t’as raison, c’est plus…subtil ! » dis-je en riant de bon cœur. Je repris mon sérieux quand elle me raconta la suite. « Je suis sûre que la Victoire qui se cache à l’intérieur vaut le détour. Mais ça marche pour moi ! » . Je lui rendis son sourire. En tout cas, si un jour elle avait envie d’avoir une vraie conversation, je serais ravie d’en apprendre plus sur elle. Victoire était vraiment fascinante.

Je mourrais d’envie de lui poser plein de questions, mais pour l’instant, il fallait faire place à l’action ! Etonnement, la Gryffondor exécuta de bonnes grâces mes instructions, elle qui semblait si autoritaire m’avait porté main forte sans aucun problème. Cool, c’était une bonne partenaire de crime. Je tapotais sur la tête de ma petite Pouchie à travers ma poche. Je ne voulais pas qu’elle se sente exclue, la pauvre petite choupinette.

Le plan avait super bien marché et le Mangemort s’était rétamé comme jamais. Je sentais Victoire se contracter à côté de moi, il fallait qu’on reste sérieuse mais c’était difficile. D’autant plus que mon petit numéro de petite fille sage n’avait pas trop bien fonctionné. Bon… j’étais un peu vexé, mais en même temps je ne devais pas être la première à essayer. Victoire vint à la rescousse, optant pour une tactique plus…enjôleuse. Victoire était jolie, c’était impossible de le nier. Mais soudainement, elle semblait… différente, plus…magnétique. Elle avait vraiment de beaux yeux. Son visage n’avait aucun défaut… Sa voix était… presque envoutante. Surement à cause de ce presque que le Mangemort ne s’était pas montré très convaincue par sa réponse. Ni par son audace… Apparemment, il n’était pas question que disposions de quoi que ce soit. Il se met à fouiller le sol du regard et il a une bonne vue puisqu’il trouve une bille presque immédiatement. Victoire me lance un regard équivoque à moi de jouer !

« Je…je… ne sais pas monsieur. Je suis passée sans problèmes… On dirait… une pierre ? une bille ? C’est pas à moi, en tout cas. » … Dis-je des trémolos dans la voix… Surtout ne pas pleurer, tout de suite, laisser entendre le désespoir dans ma voix et le stress pour avoir l’air crédible. Je fis mine de regarder à l’autre bout du couloir pour voir si je trouvais quelqu’un… « Peut-être que quelqu’un est passé avant nous ? C’est un couloir plutôt emprunté non ? » . J’en savais quelque chose, j’avais très bien étudié les allées et venues de tout le monde. Il ne pourrait pas nous donner tort sur ce point au moins. Quelqu’un avait très bien pu passer pendant les heures de pointe, nous nous étions juste venu là parce que c’était tranquille à cette heure-ci.

Là c’est le moment de faire preuve de dextérité. Pour montrer ma bonne volonté, je retourne mes poches, en calant bien les restes de fil dans le creux de ma main. Je les remets à leur place, sans manquer de filer une pichenette à Pouchie… Espérons qu’elle pige le message… si ça crie, je compte sur elle.

1-3 : Le Mangemort repousse le rat sans considération aucune, et s’énerve de plus belle « par terre ! Ramassez moi ça bande de pisseuse ! Vous ne croyez quand même pas que je vais gober vos salades ! » ... Bon allez, vas-y Roxy, concentre-toi, il va falloir se mettre à chouiner si Victoire ne nous sort pas de là !


2 : Le Mangemort soupire, il n’a pas de preuve et pas envie d’y passer la nuit. Une voix l’appel à l’autre bout du couloir, lui demandant pourquoi il n’est pas à son poste. Je doute qu’il explique ça dans le détail. En tout cas, il est pressé de se débarrasser des témoins gênants avant de passer un sale quart d’heure. « Dégagez de là mais je ne n’oublierais pas vos visages ni vos noms. Que je ne vous vois plus traîner dans les couloirs. » .

4-6 : Le Mangemort se met à hurler « vous me prenez pour un imbécile peut-être ?! » … Pouchie descend le long de ma jambe discrètement et se met à escalader le Mangemort et à le mordiller avant de se carapater à l’autre bout du couloir.

5 : Pouchie grimpe sur Victoire… Vraiment, cette bestiole n’en fait qu’à sa tête ! Mais ça fera peut-être diversion ?
Si 4-6 :
Pair : le Mangemort poursuit Pouchie et semble nous oublier. Espérons juste qu’elle soit suffisamment futée pour ne pas se faire attraper.
Impair : Le Mangemort poursuit Pouchie sans succès, et revient vers nous furax. Pff, pire qu’un boomerang ce mec !






Dernière édition par Roxy M. Reid le Mar 11 Juil - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4583
Points : 14
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mar 11 Juil - 21:59

Le membre 'Roxy M. Reid' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 1, 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1630
Points : 2
Crédit : *me (Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mer 19 Juil - 18:53

Billes en tête
Roxy & Victoire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Échanger avec une petite était plus facile ? Pourquoi ? Parce qu’elle était plus jeune que moi ou parce que c’était elle ? Hors de question d’en venir à la conclusion claire et nette que Roxy était sympa. Je n’étais pas prête de l’avouer… et de très loin ! Le penser était autre chose. D’ailleurs, je gardais pour moi la réplique qui voulait lui signifier que je n’étais pas d’accord quand elle me fit comprendre que « la Victoire qui se cachait à l’intérieur valait le détour ». Mouais… du blabla, encore du blabla. J’avais presque l’impression d’entendre Declan et ses conneries de pensées positives. La perspective de faire une petite « bêtise » était beaucoup plus intéressante que de prendre le risque de se faire avoir avec de grandes discussions profondes. Le plan de la petite m’intéressait et je me lançais sans penser aux conséquences dans la préparation du piège qu’elle avait malgré tout mis un peu de temps à m’avouer. Car oui, elle était bien là pour commettre quelques petits méfaits, ce que j’avais imaginé dès les premiers instants.

Le piège des billes et du fil marcha du tonnerre et en très peu de temps ! Roxy avait l’air de maîtriser la chose et de savoir parfaitement comment fonctionnait le mécanisme. J’étais bluffée, super amusée par la perspective de voir quelqu’un se rétamer au moment de l’installer. Mais quand je réalisais qu’un Mangemort (mécontent) était notre victime… c’était une autre histoire. Loin de moi l’idée de me sentir catastrophée, il ne méritait que ce qui venait de lui arriver, voire même plus ! Mais il ne semblait pas vouloir nous lâcher la grappe et l’interrogatoire sur la raison de notre présence ici continuait de suivre son cours. Roxy avait essayé de nous tirer de là… j’avais tenté à mon tour mais le Mangemort s’énervait plus en plus de nos explications bancales. L’envie de rire commença à me reprendre quand il nous mit la bille sous les yeux et que Roxy tenta l’ignorance totale… Elle n’allait pas pleurer, si ?! Je n’y croyais pas une seule seconde, son manège était parfait mais le Mangemort était tenace… Il n’avait pas du tout marché dans ma tentative de charme. Dans une situation quelconque, ne pas réussir à « maîtriser » ça m’aurait énervé… J’avais lu dans des livres (fiables ou pas ?) que le demi-vélane pouvaient contrôler leurs « pouvoirs » et en faire ce qu’elles voulaient. C’était loin d’être mon cas, mais je ne désespérais jamais… Quand Roxy se défendit et affirma ne pas être la propriétaire de la bille, je m’exclamais à mon tour : « Moi non plus ! » Je marchais d’ailleurs plus que jamais dans sa combine en scrutant les environs, tel un détective qui cherche à trouver des indices ou un coupable. Le Mangemort se foutait royalement de nos tentatives …. Nous étions mal barrées…. Vraiment mal ! Et le rat de malheur de Roxie fit son apparition, pour couronner le tout. Je ne pensais pas tout de suite à utiliser l’animal pour nous tirer de notre mauvais pas, mais finalement…. Pourquoi pas ?! Il en fallait toujours plus au Mangemort et ce dernier nous obligea à ramasser les billes. Sans attendre, je me jetais par terre pour obéir, cherchant le regard de Roxy. Que faire ? Je n’avais rien à part ma baguette dans le fond de ma poche et la tentative que j’avais faite précédemment ... A voix basse, je glisse à Roxy : « Cache le fil ! » Puis, tout haut, je m’exclamais : « MONSIEUR ! J’ai trouvé ça ! » Et sans lui laisser le temps de réagir, je me remis sur mes pieds brutalement avant de lui mettre le morceau de fil dans la main et le toucher volontairement pour faire une nouvelle tentative de charme.



6 – 5 : Les tentatives sont vaines, le Mangemort prend très mal ma tentative, il m’arrache le fil des mains et me force à me remettre par terre en s’exclamant : « Ramasse ! Et vous la bouclez toutes les deux sinon, c’est direction le cachot, c’est clair ?!!! »
4 – 3 : Quelques personnes passent dans le couloir et observent la scène sans oser rien dire. Le Mangemort me prend le fil des mains, me repousse avant de plisser les yeux sur les deux trouvailles. « Le coupable ne s’en tirera pas comme ça ! Foutez-le camp et ne vous croyez pas tirées d’affaires pour autant !! » Il nous menace du regard en ne bougeant pas de sa place….c’est à nous de partir !
2 – 1 : Cette fois-ci, ça marche ! Le contact physique a l’effet escompté et il me regarde droit dans les yeux…. Je profite de la situation pour dire : « Le coupable est peut-être dans les toilettes des filles… Il/Elle doit s’y être caché. On va aller voir… » Je lui lance un sourire tout en reculant, ne lâchant pas le contact visuel et tâtonnant en même temps pour attraper Roxy par le bras et nous éloigner de lui.









Dernière édition par Victoire Gardner-Oaken le Mer 19 Juil - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 4583
Points : 14
Crédit : (c) Lily L. Potter
PETIT +

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Mer 19 Juil - 18:53

Le membre 'Victoire Gardner-Oaken' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7594-roxy-la-famille-trop-d-filleshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7605-roxy-rock-shttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causette#170239http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7607-roxy-attend-vos-longs-courriershttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7608-roxy-attend-vos-petits-mots

Arrivé(e) le : 27/02/2017
Parchemins rédigés : 152
Points : 4
Crédit : :aimie: moi
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Liu Xi MacDougall

MessageSujet: Re: Billes en tête - Pv Victoire   Jeu 20 Juil - 21:26



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Billes en tête !




Franchement, j’étais fière de nous, on s’en était très bien sortie en ce qui concernait mon petit plan. J’espérais juste que Victoire n’en parlerait à personne, mais vu qu’elle estimait qu’être avec des gens était surévalué, il y avait peu de risques. On avait fait cette bêtise…Non pas une bêtise, une vengeance gentillette au vu de la cruauté de nos bourreaux, mais une vengeance quand même. Bref, on l’avait faite à deux, et je n’avais pas envie que d’autres personnes soient inclues là-dedans et aient des problèmes à cause de nous. Il n’était pas question que je prenne le risque de faire punir Maddie en lui en parlant, j’espérais que Victoire ferait de même avec ses amies ? Ses connaissances ? Bref, que ça resterait notre petit secret. A la base, c’était pour ça que j’avais préféré venir seule, avec Pouchie. On ne pouvait pas faire parler un rat à ma connaissance. Et puis encore fallait-il l’attraper… Comme venait de s’en rendre compte le Mangemort ! Evidement compte tenu de la situation, il valait mieux que j’évite de rire. Mais la scène n’avait pas de prix… J’avais hâte de pouvoir raconter ça, une fois que tout serait fini. Parce que ça s’arrêterait bien un jour n’est-ce pas ?

Enfin, pour l’instant, on n’était pas sortie des ronces, le Mangemort n’avait pas l’air disposé à croire ce qu’on lui racontait. Heureusement, il n’avait aucune preuve contre nous… Je tenterais les larmes sans aucune hésitation, je voulais bien ramasser les billes, mais si ça pouvait nous éviter une vraie punition, je ferais appel à tous mes talents d’actrice. Victoire semblait elle aussi réfléchir à un plan tout en exécutant les ordres du surveillant. Bon à nous deux, on allait bien trouver une solution. Elle vint de Victoire, je ne comprenais pas trop pourquoi à première vue, mais elle me demanda de cacher le fil… Il était déjà caché dans ma poche, mais je l’enfonçais discrètement dans ma doublure, finalement ça servait à quelque chose d’avoir un raton qui trouait toutes mes robes. J’avais une planque profonde et parfaite. J’eu à peine le temps de m’exécuter que la gryffone se jeta sur le Mangemort. Wow, c’était du rentre-dedans au sens propre du terme…La première tentative n’était pourtant pas subtile ! Mais cette fois-ci, cela sembla fonctionner un peu mieux… C’était un mec quoi, une jolie fille lui prend la main, et soudain tout va mieux.

L’homme semble s’être un peu apaisé, et je me laisse entraîner par Victoire. Il acquiesce l’air ailleurs. Je peux le comprendre, Victoire est belle, et elle ne doit pas sortir ce grand numéro au premier venu. Allez, on se replie stratégiquement…Où sont les toilettes dans ce coin là ? Heureusement Victoire sait où elle va ! Je la suis en me faisant la plus discrète possible. Une fois dans les toilettes, je ne peux plus réprimer mon envie… de rire. J’ai les larmes aux yeux et le souffle coupé tellement je rigole !
« Ça c’était vraiment bien joué ! Tu lui as retourné le cerveau, miss monde ! » dis-je admirative. « Heureusement, sinon on était bonne pour récurer les sols à la brosse à dent… Au mieux ! ». Elle est cool cette fille. « Je pense qu’on peut dire qu’on forme une bonne équipe, partenaire de crime ! ». Bon, peut-être que je me sens pousser des ailes, et qu’elle va m’envoyer paître comme une vulgaire chaussette mais je le pense vraiment.

« Que dirais-tu qu’on s’éclipse discrètement, tant qu’il n’y a personne dans les toilettes pour prendre la punition à notre place, et tant que notre cher monsieur est tout perturbé par toi ! »
Sans attendre son reste, Roxy se dirigea vers la porte, et comme si de rien n’était repris son chemin vers la salle de cours.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Billes en tête - Pv Victoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Boîte à RPs :: 
La Boîte à RPs
-
Sauter vers: