AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6824-chuck-don-t-tell-me-what-to-do-and-don-t-tell-me-what-to-say?nid=14#154915http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6835-all-my-friends-are-heathens-take-it-slow-chuckhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6840-chuck-s-rp-i-m-not-a-monster#155004http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6836-chuck-more-than-kisses-letters-mingle-soulshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6837-chuck-et-les-hiboux-express#154947

Arrivé(e) le : 29/09/2016
Parchemins rédigés : 673
Points : 8
Crédit : Sloane ♥ ~ (Robert Sheehan)
Année : 7ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Shaelyn E. Calwell

MessageSujet: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Sam 4 Fév - 17:51


Mauvaise Saint-Valentin...

Qu'est-ce que le véritable amour, si ce n'est une chimère, un mensonge ou une illusion ? On aime bien plus l'image qu'on se fait que l'objet auquel on l'applique. Si l'on voyait ce qu'on aime exactement tel qu'il est, il n'y aurait plus d'amour sur la terre. Quand on cesse d'aimer, la personne qu'on aimait reste la même qu'auparavant, mais on ne la voit plus la même ; le voile du prestige tombe, et l'amour s'évanouit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
14 Février. Cette date qui, normalement, est censée être ma journée, pendant laquelle je profite à fond et que je suis fou de joie parce que les gens me souhaitent un bon anniversaire et que c'est génial ! Sauf que non. Moi j'ai toujours haï cette journée. Le problème n'est pas mon anniversaire, oh non, j'aime beaucoup mon anniversaire et j'adore le fêter et que tout le monde soit là pour moi tout ça ! Sauf que ça n'arrive jamais, pour la simple et bonne raison que n'importe où, le 14 février ne rappelle pas à quelqu'un mon anniversaire... Mais la Saint-Valentin. Mon dieu rien que de penser à ça j'ai déjà la gerbe, sérieusement, l'amour c'est de la merde, ça aveugle les gens, et moi, pouf, j'ai été totalement oublié. Quand je veux fêter mon anniversaire on me dit ''non désolé je ne peux pas venir, je fête la saint-valentin avec ma moitié''. Ri-di-cule. Franchement, mis à part une fête commerciale créée pour vendre des objets d'amour en forme de cœur, des chocolats et des fleurs, ce n'est rien d'autre ! Pourquoi on en fait tout un plat ? Jamais, ô grand JAMAIS je ne fêterai la saint-valentin, même si un jour je me retrouve marié avec des gosses, je ne souhaiterais jamais une ''bonne saint-valentin'' à qui que ce soit parce que s'il y a une fête inutile c'est bien celle ci. Mais bon, voyons le bon côté des choses, aujourd'hui, je suis majeur, je peux donc enfin exercer la magie où je veux sans que ce soit illégal et ça je dois dire que c'est plutôt exaltant... Cette journée pourrait être tellement merveilleuse s'il n'y avait pas cet amour qui pue autour de moi. D'ailleurs, je me suis précipité d'engloutir mon repas, ne voulant pas rester ici entre les trop nombreuses personnes qui se fourrent leurs langues dans leurs gorge et se collent tellement qu'on pourrait croire qu'ils ne peuvent plus se séparer. Le dessert est désormais servi et je n'avais pas bu une goutte de mon jus de citrouille tellement j'ai mangé vite, alors, finissant ma dernière bouchée de tarte, je bois le contenu de ma boisson favorite d'un coup, profitant de ce breuvage que j'aime plus que n'importe lequel au monde. Puis je repose plus brusquement que je ne le pensais mon verre en me relevant. Je n'ai pas envie de rester une seconde de plus ici, entouré de couple et d'un trop pleins d'amour.

Alors je me lève et me dirige rapidement vers mon dortoir souhaitant me cacher dans mon lit pendant le reste de la soirée à tenter des milliers de sortilèges pour profiter de ma majorité. De toute manière je ne serais pas dérangé je suppose étant donné que tout le monde fête l'amour... L'amour.. Soudain je reste bloqué pendant une seconde, c'est comme si un éclair me frappe, comme si je fonce dans un mur, et une image apparaît dans ma tête... Un visage plus précisément. Celui d'une jeune blonde, au regard plus étoilé que le ciel de la nuit et un sourire doux... Narcissa. Une chaleur me remplit soudain de l'intérieur et un léger sourire se forme de tout seul sur mes lèvres. Je l'aime, je suis fou d'elle, comment n'ai-je jamais pu me rendre compte à quel point elle est sublime et irrésistible... Commet ai-je pu renier l'amour à ce point alors qu'il n'y a rien de plus beau quand c'est avec la bonne personne... Il faut que je la vois, il faut que je trouve Narcissa, je dois lui dire à quel point je... A quel point je l'aime, oui, j'en suis certains, je suis amoureux d'elle !

J’emboîte alors le pas, tout en imaginant les cheveux dorés de la Serdaigle voler au vent, avec toute la grâce du monde. La distance entre la Grande Salle et ma chambre ne fut jamais aussi courte de ma vie et j'ignore les gens autour de moi, fonçant dans mon dortoir pour y trouver quelque chose pour Narcissa. Je sens mon ventre rempli de papillons en pensant à elle et au fait que je vais lui déclarer ma flamme ! Mais quand j'entre dans mon dortoir, une petite lettre en forme de cœur est posée sur mon lit et je m'emballe. Serait-ce un message d'elle ? Je me sens palpiter et me jette sur la lettre pour la lire avec attention. Une invitation, dans la tour d'astronomie, après le repas du soir... Signé, Narcissa. Un sourire large se forme sur mes lèvres, elle veut me voir elle aussi, ressent-elle la même chose que moi ? Je n'arrive pas à le croire, mon cœur s'emballe et je ne prend même pas soin de reposer la lettre que je sors déjà de mon dortoir, rêveur, sentant mon amour grandir à chaque pas. Je pense que les ailes de l'amour me guident d'elles même parce que je regarde à peine où je vais, mes pensées étant concentrées que sur ma bien-aimée... Bientôt je pourrais la voir, je sens que l'on se rapproche ! Alors je marche de plus en plus rapidement, arrivant au niveau de la tour, je monte des escaliers, un sourire toujours posté sur mes lèvres... Et soudain la lumière des étoiles et de la lune réapparaît et je me trouve au sommet de la tour d'astronomie, le sol couverts de petits coussins et... Et une personne déjà présente. Je relève mon regard et tombe sur les yeux océan de Narcissa. Mon cœur rate un battement, et je me sens bouillir de l'intérieur, jamais je n'ai été si amoureux de quelqu'un... Mes pieds s'actionnent de tout seuls et j'avance d'un pas vers elle, émerveillé.

« Narcissa...  chuchotais-je comme si je ne voulais pas me réveiller d'un rêve trop beau. Je... Tu es si... Si merveilleuse... » finis-je, toujours le regard un peu embrumé, comme un rêve éveillé, admirant la beauté de la Serdaigle d'un regard envieux.

black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 583
Points : 20
Crédit : sloane • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Lun 6 Fév - 16:10

Les opposés s'attirent ?
narcissa & chuck
love, love and again love

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Bienvenue au cœur de la journée la plus nulle de l’année, celle qui sent la naïveté et la pitié à plein nez. Toutes ces personnes qui se tiennent main dans la main en se susurrant des mots doux me donnent envie de vomir. Ce n’est rien de plus qu’une fête inutile et purement commerciale qui gonfle les chiffres du salon de thé de Pré-Au-Lard. Enfin, en vue de notre situation, Blackman interdit les sorties mais avant qu’il ne soit là, cela a toujours été comme ça. Je n’ai qu’à me lever pour entendre des gamines glousser dans leur dortoir à l’idée d’envoyer des lettres d’amour à leur preux chevaliers qui ne sont rien d’autre que des imbéciles incapables de briller en cours sans cesse. La plupart de ces filles n’ont d’ailleurs aucun goût et cela ne m’étonne donc pas que cette St-Valentin soit aussi lamentable. Aucune d’entre elles n’est aussi jolie que moi et quant au choix de leur copain, c’est à mourir de rire. Quand comprendront-elles qu’elles sont totalement abruties ? Fêter l’amour, c’est l’une des pires conneries que l’Homme a inventé après la Divination. Cela me fait bien rire. A chaque fois que j’emprunte un couloir, je suis à la fois blasée et moqueuse. Un ricanement par ci, une pique cinglante par-là ; je crois que je suis bien décidée à pourrir la journée de certaines personnes parasites. J’espère que les nés-moldus ne fêtent pas ça non plus dans les cachots, sinon, ce serait vraiment l’apocalypse dans ce château. Pauvre professeur Burgess, je peux vous le dire. D’ailleurs, je n’ai pas le souvenir que les enseignants se soient également prêtés à cette misérable tradition et ils ont bien raison. A part se ridiculiser et se donner un genre auprès d’élèves qui ne valent rien, ils ne gagnent pas au jeu.

Les heures passent, les cours s’enchaînent et malheureusement, le mot Amour semble raisonner de manière intempestive dans mes pauvres oreilles. Il raisonne désagréablement et je ne me gêne pas pour inciter les gens à la fermer. C’est limite si je n’abuse pas de mon statut de sang-pur pour mettre la pression aux sang-mêlé un peu trop pro-moldus. Ce n’est pas un moyen conventionnel d’arriver à mes fins mais je m’en fiche. Sur le coup, c’est barbant d’entendre les filles rigoler comme des bécasses pendant que les professeurs dictent leur cours. Sans oublier les mecs parlant tout le temps de « pécho ».

Le restant de la journée se déroule, quant à lui, d’une façon similaire. C’est en traînant un peu que je me rends dans la Grande Salle, le soir, en espérant ne pas y rester longtemps pour éviter les personnes cul-cul la praline. A côté de Naïa et Tracy, je déguste mon mets, ainsi que mon joli dessert à la fraise et bois avec plaisir mon jus de citrouille. Puis, je remonte les escaliers vers le hall et c’est à cet instant-là que quelque chose fait trembler mon ventre et que je sens une bouffée de chaleur m’envahir. Je me sens confuse, embarrassée mais également heureuse et… étrange. Quelque chose fait battre rapidement mon cœur. Il s’emballe. Je me sens toute chaude. Je me regarde à travers une fenêtre du premier étage et je m’aperçois que je rougis comme jamais. Une image ne cesse de revenir et de s’imprimer dans mon esprit. J’essaie de lutter contre ces sentiments bizarres qui émergent et que je n’ai jamais connu pour le moment… Ou du moins, si. Certaines émotions me sont familières et me font penser à Zach, peut-être. Mais là, Zach ne m’intéresse pas. Non. Il ne m’a peut-être jamais intéressée. Je sais, à cet instant, qui est digne de ma personne. Qui est la personne qui mérite tout mon…amour ? Ce n’est pourtant pas possible. Je ne peux pas tomber amoureuse de Chuck ? Je le traitais toujours d’imbécile irrécupérable. Comment ai-je pu faire ça ? J’ai sans doute été trop difficile avec lui et j’ai refusé de voir sa beauté intérieure et extérieure. Chuck n’a pas de défauts. Il n’a que de magnifiques qualités. Il est magnifique. Ma tête penche légèrement sur le côté, tandis que je me mets à rêver de lui. Il est si beau… si parfait… Je veux le sentir près de moi…

Je l’aime… Je l’aime…

J’aurais dû me rendre compte plus tôt de mes sentiments désormais si forts. Je m’en veux mais je sais que je peux encore me faire pardonner. Demain, j’irai tout lui dire. Rapidement, je remonte les étages jusqu’à me rendre dans ma salle commune, puis dans ma chambre. Il faut que je réfléchisse à un moyen de croiser mon beau brun pour que nous soyons unis pour la vie.

Je l’aime… Je l’aime…

C’est à ce moment-là que je découvre une lettre sur mon oreiller. Aucune fille de ma chambre n’y a jeté un œil et en l’ouvrant, je découvre avec bonheur et surprise qu’elle vient justement de Chuck ! Serait-ce possible que mon amour soit réciproque ? Mon cœur rebat de nouveau à cent vingt à l’heure et je me sens plus heureuse que jamais.

Aaah… Mon Chuck. Bien sûr que je vais venir. Je ne pourrai concevoir ma vie sans toi.

Sans attendre une seule seconde, je change mes vêtements. Il faut que ce premier rancard soit parfait, stylé et sexy à la fois et sans être vulgaire pour autant. Alors j’ai mis mon plus beau top et la plus belle jupe que j’ai jamais cousus. Mes plus belles créations, en somme. Puis, en voyant Anthea rentrer dans notre dortoir, je ne peux m’empêcher de glousser de rire et de sourire avec béatitude. Elle me jette un vilain regard du genre « Tu veux ma photo ? » mais je n’en ai plus rien à foutre. Rien ne compte à part Chuck.

De retour aux escaliers, je les arpente jusqu’à parvenir à destination. La Tour d’Astronomie est si belle. Elle offre un paysage sublime avec ces belles étoiles qui entourent la lune de toutes parts. Quelques minutes plus tard, la porte s’ouvre et j’accueille avec mon plus beau sourire l’élu de mon cœur. Encore une fois, mes émotions me submergent. Je suis éblouie par sa prestance. Il est si ravissant. Je veux qu’il me serre dans ses bras. Alors, tandis qu’il fait un pas en avant, je cours avant de me jeter sur lui.

Je l’aime… Je l’aime…

Je veux sentir son doux parfum. Sa voix me berce, elle est si parfaite. Je me sens joyeuse et aimée d’entendre son compliment. Mes bras le serrent toujours mais je lève un regard baigné de tendresse vers lui sans lâcher mon sourire.

« Chuck, je… c’est toi qui… tu es tellement extraordinaire et séduisant. »

J’ai rencontré le garçon le plus formidable du château. Toutes les filles seraient sûrement envieuses de moi. Mais je ne veux pas simplement sortir avec Chuck, je veux également l’aimer pour l’éternité. Rien ne serait plus fort que notre amour.

« J’ai rêvé de cela depuis si longtemps... Je ne m’en rends compte que maintenant… Permets-moi de te dire à quel point je t’aime, Chuck. Jamais une fille ne t’aimera autant que moi. »

Je l’aime… Je l’aime…

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6824-chuck-don-t-tell-me-what-to-do-and-don-t-tell-me-what-to-say?nid=14#154915http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6835-all-my-friends-are-heathens-take-it-slow-chuckhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6840-chuck-s-rp-i-m-not-a-monster#155004http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6836-chuck-more-than-kisses-letters-mingle-soulshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6837-chuck-et-les-hiboux-express#154947

Arrivé(e) le : 29/09/2016
Parchemins rédigés : 673
Points : 8
Crédit : Sloane ♥ ~ (Robert Sheehan)
Année : 7ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Shaelyn E. Calwell

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Ven 10 Fév - 7:03


Mauvaise Saint-Valentin...

Qu'est-ce que le véritable amour, si ce n'est une chimère, un mensonge ou une illusion ? On aime bien plus l'image qu'on se fait que l'objet auquel on l'applique. Si l'on voyait ce qu'on aime exactement tel qu'il est, il n'y aurait plus d'amour sur la terre. Quand on cesse d'aimer, la personne qu'on aimait reste la même qu'auparavant, mais on ne la voit plus la même ; le voile du prestige tombe, et l'amour s'évanouit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Moi qui ai tant rejeté, nié, ignoré l'amour, je n'aurais jamais pensé avoir la tête si embrumée par ce sentiment savoureux. Je pense que j'ai pensé ça sur l'amour tout simplement parce que je n'avais pas troué la bonne personne... Sloane n'était certainement pas pour moi, elle se souciait bien trop des autres et pas assez de moi alors à quoi bon se forcer dans une relation qui ne nous fait que du mal ? Avec elle ce n'était pas pareil, je n'ai pas ressenti un sentiment si fort. Mes joues sont chaudes, j'ai des papillons qui virevoltent dans mon ventre et des fourmillement partout dans mes membres. Ce sourire qui est apparu juste après être sorti de la Grande Salle ne s'est jamais effacé, pour la simple et bonne raison que j'ai enfin trouvé, l'amour, le véritable Amour. Mon dieu je n'aurais jamais pensé de ma vie entière pouvoir ressentir une telle chose et pourtant... C'est le cas, même bien plus, c'est tellement fort, tellement indescriptible... Je l'aime, je l'aime vraiment, de tout mon cœur et mon corps et mon âme, et pour toujours, c'est ça le plus important. Alors évidemment, je me suis dis que j'allais lui révéler, il le faut de toute manière, je ne peux pas le garder pour moi je déborde de tout cet amour, j'ai besoin de le partager... avec elle. Mais dieu comme j'étais surpris quand je suis tombé sur la lettre d'invitation, signée de sa douce écriture, pour la rejoindre au sommet de la tour d'Astronomie. Quoi de plus romantique que ce lieu ? Le ciel étoilé et la lune qui flotte dans le ciel autour de nous, les coussins disposés sur le sol afin d'observer ce magnifique décor, tout ça avec ses beaux cheveux blonds, son regard bleu océan et son léger sourire parfait. C'est la Saint-Valentin et je vais déclarer ma flamme à la femme la plus belle qui puisse être pour moi, c'est tellement bien de savoir ça...

Me voilà donc, à peine ai-je mis un pied à notre lieu de rendez-vous que sa présence et sa beauté me submerge, au point que je pense rougir... Je n'ai pas honte de rougir, ça lui montre qu'elle ne me laisse pas indifférente, qu'elle est belle. Mais j'ai à peine le temps de murmurer une parole et de faire un pas en avant que je la vois se précipiter vers moi, et en une fraction de seconde qui paraissait pourtant plus d'une heure, je la retrouve dans mes bras, serrée contre moi. Une bouffée de bonheur m'envahit alors que je sens son corps collé au mien. J'enroule mes bras autour d'elle et la serre aussi fort qu'elle, je ne veux plus la lâcher. Je sens sa tête bouger légèrement et son regard se pose sur le miens et je me sens noyer dans le bleu de ses yeux. Elle me fait des compliments qui font exploser mon cœur de joie et je ne peux m'empêcher de sourire en la voyant là, contre moi. Mais une petite mèche de cheveux vient se placer entre ses yeux et je la passe derrière l'oreille de ma bien-aimée, d'un geste doux et tendre. Mais alors que son odeur chaude m'emplit les narines et que je la serre un peu plus contre moi, elle me fait un discours qui me donne à nouveau des palpitation. Ses yeux droit dans les miens elle me déclare son amour pour moi et jamais je n'ai ressenti une telle satisfaction. Mon amour n'est pas qu'à un sens, elle m'aime aussi, nous pourrons enfin vivre heureux, amoureux, ensemble...pour toujours. Sans vraiment réfléchir je viens poser ma main, qui avait alors rangé sa mèche de cheveux, sur sa joue, ce qui me donne un léger frisson au contact de sa peau si douce et tiède.

« Oh Narcissa... Si tu savais combien j'attendais ce moment depuis tant de temps sans vraiment m'en rendre compte... Si tu savais comment je suis l'homme le plus heureux du monde grâce à tes simples mots... Je.... Je t'aime aussi Cissy. Je suis fou amoureux de toi. Je t'aime comme j'amais je n'ai aimé quelqu'un... » dis-je calmement, dans un doux chuchotement, comme si c'était notre petit secret entre nous.

Mais ce n'est pas un secret, je veux que le monde sache que je suis éperdument amoureux d'elle, parce que même si je ne m'en suis pas rendu compte, elle a toujours été faite pour moi, rien que pour moi ! Alors, mon regard toujours noyé dans le siens, je ne réfléchis pas vraiment et rapproche ma tête de la sienne. Son odeur douce se mêle à la mienne et je sens son souffle de plus en plus proche contre mon visage. Finalement nos fronts se touchent et un petit éclair me traverse à ce contact. J'ai peur, comme si c'était la toute première fois. En fait, c'est la première fois que c'est comme ça, parce qu'avec Sloane, je n'ai jamais ressenti cette électricité et ce sentiment si enivrant... Je baisse donc très légèrement la tête étant un plus grand qu'elle et... Alors qu'une explosion de sentiments se déclenche en moi, mes lèvres se posent sur les siennes.

black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 583
Points : 20
Crédit : sloane • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Ven 24 Fév - 0:31

Les opposés s'attirent ?
narcissa & chuck
love, love and again love

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je n’ai pas l’habitude de dire ce genre de choses aussi légèrement, de laisser mes sentiments s’exprimer aussi facilement et pourtant, je me sens si heureuse de le faire. C’est comme si je me libérais et c’est un grand bonheur qui me submerge. Mon Chuck… j’aimerais que nous restions ensemble pour la vie. Je suis tellement contente que mon amour pour lui soit réciproque. N’est-ce pas beau ce sentiment d’être aimée et d’aimer en retour ? Comme je l’ai dit, aucune autre fille ne l’aimera autant que moi. Il semble être réceptif à ce message et, d’un geste doux, il remet en place l’une de mes mèches rebelles. Sa tendresse me fait fondre. Je suis vraiment tombée sur le garçon parfait.

Je l’aime, je l’aime…

Être contre lui me remplit d’excitation et je n’ai plus envie de le lâcher. Si je le pouvais, je me noierais dans son beau regard. Je continue de le serrer contre moi et de profiter de son étreinte si agréable. Sa main se pose sur ma joue et des frissons me parcourent, des frissons d’envie que je n’avais encore jamais ressentis auparavant. C’est franchement enivrant… Chuck me rend de plus en plus folle de lui, à chaque seconde. Mon cœur bat à la chamade, une plus grosse chaleur se prend de moi et je peux même ressentir ses propres battements. Et quand il ouvre la bouche pour me chuchoter des mots incroyables, je crois vivre un rêve éveillé. Il attendait ce moment depuis longtemps, lui aussi… Comment avions-nous pu ne pas nous apercevoir de cette vérité plus tôt ? Mais tant pis, ce n’est pas grave. L’important est que nous soyons désormais réunis. Mon souhait est de le rendre heureux et de l’aimer chaque jour un peu plus. Béate, ravie et flattée, tous mes problèmes se sont envolés. Anthea, Zach et Aimie peuvent aller voir ailleurs. Je ne pense plus qu’à mon Chuck. De toute façon, il n’y a rien de plus beau et fort que l’amour ; à côté, l’amitié n’est rien. Peu importe si ces trois idiots ne me parlent plus tant que j’ai mon âme sœur avec moi. A ses côtés, je me sens plus forte que jamais.

« Oh Chuck… tu me combles de bonheur. Nous sommes faits l’un pour l’autre, c’est évident. Je n’avais encore jamais ressenti cela auparavant. » Répondis-je également dans un chuchotement.

Guidée par mes émotions, je le laisse s’approcher de moi davantage. Mon intuition sait ce qu’il va arriver et j’ai bien l’intention de le laisser faire. Un désir en moi grandit de seconde en seconde et, à cet instant, j’ai l’envie folle de l’embrasser. J’ai envie de me lier à lui. J’ai envie de ce contact qui concrétiserait notre belle relation. Son parfum m’enivre tout autant que lui-même. Je sens son souffle me chatouiller l’épiderme tandis que ses lèvres rencontrent les miennes. Je suis électrisée, ensorcelée par tout cet amour. Un doux et long baiser commence alors, dans lequel j’y mets autant de tendresse que de ferveur.

Je l’aime, je l’aime…

Je le serre toujours contre moi, une main lui caressant le dos et l’autre au niveau de la nuque. Je prolonge notre contact, introduisant ma langue vers la sienne, prête pour un échange un peu plus charnel. Evidemment, je ne veux pas aller plus loin que cela et finir au lit comme n’importe quelle garce du château. Ma relation avec Chuck est sérieuse, ce n’est pas un plan cul. Je l’aime véritablement et je souhaite passer une soirée absolument romantique. Tout ce que je peux dire, c’est qu’il embrasse bien mieux que cette harpie d’Ashley qui m’avait mordue au cours de soins aux créatures magiques. Je suis bercée, transportée… Il est l’homme idéal avec qui je profite du plus bel instant de ma vie.
Lorsque nous décidons tout de même de nous retirer, je lui lance un regard rempli d’étoiles.

« Ça te dit de t’asseoir à mes côtés au bord de la fenêtre ? Pour admirer le ciel ensemble, en amoureux. Notre St-Valentin sera la meilleure de toutes ! »


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6824-chuck-don-t-tell-me-what-to-do-and-don-t-tell-me-what-to-say?nid=14#154915http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6835-all-my-friends-are-heathens-take-it-slow-chuckhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6840-chuck-s-rp-i-m-not-a-monster#155004http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6836-chuck-more-than-kisses-letters-mingle-soulshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6837-chuck-et-les-hiboux-express#154947

Arrivé(e) le : 29/09/2016
Parchemins rédigés : 673
Points : 8
Crédit : Sloane ♥ ~ (Robert Sheehan)
Année : 7ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Shaelyn E. Calwell

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Mar 4 Avr - 10:34


Mauvaise Saint-Valentin...

Qu'est-ce que le véritable amour, si ce n'est une chimère, un mensonge ou une illusion ? On aime bien plus l'image qu'on se fait que l'objet auquel on l'applique. Si l'on voyait ce qu'on aime exactement tel qu'il est, il n'y aurait plus d'amour sur la terre. Quand on cesse d'aimer, la personne qu'on aimait reste la même qu'auparavant, mais on ne la voit plus la même ; le voile du prestige tombe, et l'amour s'évanouit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce sentiment est bien trop nouveau pour moi et j'ai du mal à réaliser ce qu'il m'arrive. J'ai l'impression que tout mon corps est réchauffé par une douceur magique inexplicable. Je n'ai jamais ressenti cela et pourtant je sais que je suis juste, c'est cette certitude que Narcissa, oh oui ma belle Narcissa, est la bonne personne pour moi. Comme si depuis des années nos coeurs se sont rencontrés et ont fusionnés sans que nous nous en rendions comptes, mais aujourd'hui la magie de l'amour et de la Saint-Valentin à réveillé notre âme pour enfin nous réunir à jamais. Ce bonheur immense qui m'a emplit au moment où ma douce blonde m' fait comprendre qu'elle ressent la même chose que moi, je ne veux jamais qu'il parte, je veux que nous nous aimions jusque à la fin de nos vies, nos coeurs se sont choisis et j'en suis ravi. Sa douceur contre moi me donne de légers frissons agréables et je ne peux m'empêcher de dévorer son regard et son sourire de mes yeux. Jmais je n'ai eu son visage et son corps aussi proche du mien et pourtant j'ai l'impression que c'est la chose la plus évidnte au monde, nous deux, enlacés, amoureux.

Son chuchotement me fait fondre de bonheur et je ne peux m'empêcher de la serrer un peu plus fort contre moi. Moi non plus je n'ai jamais senti cela auparavant, nous sommes fait pour vivre l'amour parfait et peu importe ce que dira le monde autour de nous, tant que j'ai ses yeux près des miens et son amour avec moi je serais invincible. Soudain je me surprends à me rapprocher de plus en plus d'elle et comme si c'était la chose la plus naturelle au monde je laisse mes lèvres se poser sur les siennes. Ce contact éveille en moi tout en tas d'émotions et de sentiments, la douceur de ses lèvres sur les mienne me donne l'impression d'avoir des feu d'artifice dans mon estomac et pour rien au monde je voudrais oublier cet instant parfait. Avec elle c'est comme si tout le malheur du monde s'envole loin et ne m'ateinds plus, ensemble nous formons un bouclier contre le malheur et j'en oublie le malheur de mes amis dans les cachots ou la tyrannie de Blackman. Là ce n'est plus que moi et Narcissa. Une main sur sa hanche et l'autre caressant ces cheveux doux, je sens une légère effluve de vanille m'ennivrer alors que ma partenaire approfondi notre baiser en invitant nos langue dans cette danse charnelle. Jamais je n'ai eu un tel baiser si sincère et rempli d'amour et de passion, et chaque seconde de plus me permet une ascension encore plus haute dans le bonheur pur de l'amour.

Nous rompons tout de même notre contact et je ne peux m'empêcher d'avoir un sourire timide accroché à mes lèvres, je ne pensais jamais que je pourrais être si timide et joyeux à la fois en présence d'une fille, même si là ce n'est pas n'importe quelle fille... Je hoche là tête suite à la proposition de Narcissa et nous nous avancons jusqu'á la fenêtre, sans vraiment nous lâcher, avant de nous asseoir au bord de cette dernière. J'entoure d'abord mon bras autour de ses épaules pour la serrer contre moi afin de ressentir sa présence et sa chaleur le plus possible.

"Je n'ai jamais voulu un cadeau pour la saint-valentin et pourtant te voilà, près de moi... C'est le plus beau cadeau que j'ai eu de toute ma vie." dis-je dans un chuchotement assez audible pour qu'elle l'entende.

Le ciel me semble incroyablement romantique ce soir, comme s'il avit été aménagé rien que pour nous deux, pour nous offrir tout l'amour que nous méritons tant. Méritais-je vraiment toute cette tendresse de sa part ? Je supose que oui, et rien ne peux me rendre plus heureux que ce sentiment de reconnaissance. Mon regard se plonge alors de nouveau dans celui de ma bien-aimée et je me perd dans la contemplation de ses iris angéliques. Je me rend alors compte qu'il n'y a rien de plus beau à voir que les yeux bleu de Cissy, même un ciel en pleine pluie d'étoile filante ne peut tenir tête à la vue que j'ai en ce moment même. Mon dieu je suis l'homme le plus chanceux de l'univers, qu'ais-je fait pour mériter toute cette tendresse.

"Si la magie pouvait arrêter le temps je n'aurais pas peur de le faire car je ne pourrais jamais me lasser de ton regard. Je serais l'homme le plus heureux du monde." dis-je une fois de plus dans un souffle léger.

Ce moment est un privilège pour nous deux et je sais que rien ne pourrait le détruire. Rien. Je sors alors ma baguette discrètement avant de chuchoter un petit Orchideus et un petit bouquet de quelques roses fait son apparance au bout de la baguette. Je le prend dans ma main avant de l'offrir à Cissy avec des yeux pétillants et un sourire sincère. Ce n'est pas grand chose mais c'est un détail pour lui montrer l'ampleur et l'importance de mon amour pour elle. Les roses sont d'un rouge vif et intense à la hauteur de la force de notre amour. Je ne dis rien parce qu'aucun mot ne peut rendre ce moment plus magique encore, je me contente d'un regard pleins de tendresse qui parle pour soi. Je t'aime.

black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 583
Points : 20
Crédit : sloane • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Lun 17 Avr - 17:17

Les opposés s'attirent ?
narcissa & chuck
love, love and again love

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ce baiser est tellement magnifique. Franchement, c’est le plus beau jour de ma vie et je suis fière que Chuck soit mon premier véritable baiser, ainsi que mon premier petit ami. Je n’aurais jamais cru donner une importance aux sentiments amoureux, pourtant. Mais là, je ne le regrette pas. C’est tout simplement exquis. Lorsque nous rompons notre contact, mes yeux sont remplis d’envie et je craque devant le charme de mon partenaire. Ce sourire si timide le rend encore plus craquant. On peut dire que j’ai de la chance de passer une St-Valentin aussi romantique et nous n’attendons pas plus longtemps pour nous asseoir au bord de la fenêtre qui donne sur une vue incroyable du ciel étoilé. Cette nuit est à nous, cet endroit est à nous… Avec un soupir agréable, je me love contre Chuck qui m’entoure de l’un de ses bras pour me serrer contre lui. Je me sens si forte quand il est là. J’ai l’impression que notre amour nous rend indestructible et que rien ne peut nous atteindre.

"Je n'ai jamais voulu un cadeau pour la saint-valentin et pourtant te voilà, près de moi... C'est le plus beau cadeau que j'ai eu de toute ma vie." Me dit-il dans un fin chuchotement.

Un cadeau… Oui, lui aussi est le plus beau cadeau que j’ai jamais eu. Que se serait-il passé si Chuck n’avait pas été inscrit à l’école de Poudlard ? Nous n’aurions jamais pu nous rencontrer. Très franchement, le hasard fait bien les choses. C’était notre destin, depuis le début. Nous devons vivre notre idylle et profiter de chaque instant qui nous lie.

« Et moi, je suis si heureuse d’avoir attendu tout ce temps pour rencontrer une personne aussi fantastique que toi. Je suis la fille la plus chanceuse de ce château… non, de l’univers tout entier. »

Je souris doucement et me sens particulièrement émue par ces propos. De toute ma vie, on ne m’avait jamais fait un compliment aussi beau et sincère. J’avais trop l’habitude d’être insultée ou que l’on me critique dans mon dos, alors, je n’ai jamais ressenti la joie d’être traitée avec amour. A côté de Chuck, les sous-entendus de Zach paraissent bien fades. D’ailleurs, je suis certaine que ce dernier ne m’a jamais apprécié plus que comme une simple amie. Ce n’est pas comme si je m’en souciais puisque, désormais, j’ai ce formidable Gryffondor pour me combler de bonheur et faire de ma vie un conte de fées. Cela parait naïf mais la vie mérite d’être remplie de rêves et d’espoir. Avec Chuck, je peux être certaine que tout se passera bien. Il est comme mon prince charmant et je ne peux détacher mon regard du sien. Je suis hypnotisée. Il peut faire tout ce qu’il veut de moi, je ne dirais rien. Je suis prête à tout pour lui.

"Si la magie pouvait arrêter le temps je n'aurais pas peur de le faire car je ne pourrais jamais me lasser de ton regard. Je serais l'homme le plus heureux du monde."

Je me laisse aller par ce nouveau compliment, l’air béat et épanoui. Je lâche un petit « Oh ! » lorsqu’il fait apparaître un petit bouquet de roses à l’aide de sa baguette. Il est splendide et je le saisis doucement avant de rapprocher mes lèvres vers sa joue pour le remercier.

« Elles sont parfaites ! C'est gentil de me faire ce genre d'attentions, Avoué-je, avant de reprendre sur un air plus sérieux. Tu sais, depuis que j’ai rejoint Blackman, j’ai perdu mes amis. Ils ont tous voulu m’enfoncer plus bas que terre et j’ai toujours résisté. C'était dur, parfois. J'avais la haine. Mais maintenant que tu es là, ils n’ont plus la moindre importance pour moi. Tu m’as sauvée et je ne suis plus seule dans ce combat. »

Je n’aurais pas pensé cela en temps normal mais là, ce sentiment merveilleux que je ressens à son égard me pousse à dire ce genre de choses. C’est assez étrange d’un certain côté.


Made by Neon Demon


Dernière édition par Narcissa A. Breckenridge le Mer 31 Mai - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6824-chuck-don-t-tell-me-what-to-do-and-don-t-tell-me-what-to-say?nid=14#154915http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6835-all-my-friends-are-heathens-take-it-slow-chuckhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6840-chuck-s-rp-i-m-not-a-monster#155004http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6836-chuck-more-than-kisses-letters-mingle-soulshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6837-chuck-et-les-hiboux-express#154947

Arrivé(e) le : 29/09/2016
Parchemins rédigés : 673
Points : 8
Crédit : Sloane ♥ ~ (Robert Sheehan)
Année : 7ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Shaelyn E. Calwell

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Ven 19 Mai - 20:36


Mauvaise Saint-Valentin...

Qu'est-ce que le véritable amour, si ce n'est une chimère, un mensonge ou une illusion ? On aime bien plus l'image qu'on se fait que l'objet auquel on l'applique. Si l'on voyait ce qu'on aime exactement tel qu'il est, il n'y aurait plus d'amour sur la terre. Quand on cesse d'aimer, la personne qu'on aimait reste la même qu'auparavant, mais on ne la voit plus la même ; le voile du prestige tombe, et l'amour s'évanouit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C« Et moi, je suis si heureuse d’avoir attendu tout ce temps pour rencontrer une personne aussi fantastique que toi. Je suis la fille la plus chanceuse de ce château… non, de l’univers tout entier. » 

J'ai déjà embrassé des filles, mais jamais je n'ai ressenti une telle passion, un tel amour dans un simple baiser. L'odeur de vanille de Cissy me rend comme tout fragile et je me rend compte que l'amour est vraiment la choses la plus puissante au monde... « Regarde cette étoile qui brille si fort là haut, je vais l'appeler Nuck, c'est mignon non ? Ça représente notre amour, Narcissa et Chuck... A chaque fois en la regardant je saurais que tu m'aime, et que je t'aime.» dis-je en fixant l'étoile en question. J'ai toujours pensé que c'était bête de dire fr l'amour qu'il est la chose la plus importante, parce que l'amour ne peut vaincre les choses comme la mort, mais là je dois avouer que l'amour c'est sincèrement le plus puissant des sentiments. Narcissa est la fille la plus jolie, mais aussi la plus drôle et douce de l'univers, personne ne pourrait arriver à sa cheville, ses yeux bleus, sa peau douce, son être tout entier n'est que perfection et je n'arrive pas à croire que je suis avec elle, ici, la serrant dans mes bras. Ses paroles me font sourire, moi aussi je suis le plus chanceux de l'univers de l'avoir... C'est d'ailleurs pour cela que je décide de lui offrir un petit bouquet de roses rouges grâce à ma baguette parce que même si ce n'est qu'une simple petite attention, je trouve que ces roses représentent l'ampleur de notre amour. Leur rouge est si puissant, si concentré, les pétales s'entremêlent à la perfection, elles sont faites pour ça, comme nous deux sommes faits l'un pour l'autre.

« Elles sont parfaites ! C'est gentil de me faire ce genre d'attentions. Tu sais, depuis que j’ai rejoint Blackman, j’ai perdu mes amis. Ils ont tous voulu m’enfoncer plus bas que terre et j’ai toujours résisté. C'était dur, parfois. J'avais la haine. Mais maintenant que tu es là, ils n’ont plus la moindre importance pour moi. Tu m’as sauvée et je ne suis plus seule dans ce combat.  »

Je fronce les sourcils. Je me sens mal soudain, triste, parce que j'aurais du être là plutôt, je n'aurais pas du laisser tout ses 'amis' lui faire autant de mal ! Elle ne mérite pas d'être rejetée et insultée, comment pourrait-on insulter quelqu'un comme elle ? Son temps ici a du être si compliqué et je n'ai rien fait pour éviter cela, j'aurais pu la protéger, l'aimer, la faire sourire... Mais malgré ma tristesse je ressens quand même cet amour qui emporte tout, parce qu'elle a raison, maintenant je suis là et je vais l'aider, je ne vais laisser personne lui faire de mal, plus jamais. Je ne détache pas une seconde mon regard du siens, lisant en elle un réel amour, ce qu'elle me dit est sincère et il n'y a rien qui ne me procure plus d'amour que ça.

Aimer et être aimé, rien de plus.

Je ne pensais pas que je trouverai le bonheur parfait et l'amour pur aussi rapidement, pourtant ça me semble si naturel avec elle, maintenant que nous sommes ensemble nous sommes inséparables et je suis certain que rien ne viendras en travers de notre chemin.

« Oh, Cissy, je n'imagine pas comment ça a du être, j'aurais du être là plus tôt pour toi je suis désolé. Je ne laisserai plus personne te faire de mal, je te le promet, je te protègerai pour toujours... » dis-je alors avec tendresse. Je n'arrive pas à croire que je dis cela, jamais je n'aurais dis ce genre de parole, pensé ce genre de choses, l'amour était tellement étrange pour moi avant, je le voyais comme un fléau, et maintenant je le vois comme une chance unique. « Je t'aime, ne l'oublie jamais. » chuchotais-je alors, me penchant à nouveau pour embrasser ses douces lèvres. Je ne pourrais pas m'en lasser, le contact sa peau contre la mienne me fait vibre et une fois de plus je suis envouté par ce baiser, l'embrasser me semble alors être la plus chose la plus belle à faire au monde. Je suis fou amoureux d'elle, ça m'est parvenu en un éclair, en un frisson. Ce sentiment et venu de nulle part, comme s'il dormait depuis toujours dans mon cœur et qu'il a décidé, aujourd'hui, pour mon anniversaire, de se réveiller. C'est le plus bel anniversaire de ma vie. Nos langues entrent une nouvelle fois en contact alors que j'ai ma main sur sa joue, un frissons me parcoure le dos et soudain j'ai une sorte de sursaut intérieur. Au milieu de notre baiser je me met à cligner des yeux, comme pris de vertige et pendant un instant je me sens pas bien, j'oublie ma situation, perdu, j'oublie tout ce qu'il se passe... Finalement j'ai l'impression de reprendre connaissance après un long coma et lorsque j'ouvre les yeux, je reste de glace.

Ça ne peut être qu'un cauchemar. Un vilain cauchemar.

« Putain. »

black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 583
Points : 20
Crédit : sloane • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Mer 31 Mai - 12:43

Les opposés s'attirent ?
narcissa & chuck
love, love and again love

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Regarde cette étoile qui brille si fort là haut, je vais l'appeler Nuck, c'est mignon non ? Ça représente notre amour, Narcissa et Chuck... A chaque fois en la regardant je saurais que tu m'aime, et que je t'aime. »

Qu’il est poétique, mon doux amour. J’ai toujours su qu’il était romantique mais là, ça dépasse l’entendement. Nuck… Quel splendide prénom original et qui ne manque pas de beauté. Je suis éblouie par une telle comparaison et je suis touchée d’entendre qu’en la regardant, il saurait que je l’aime et qu’il m’aime. C’est si beau…

« Ooh Chuck… C’est magnifique ce que tu dis. » Dis-je en lui faisant les yeux doux.

Je regarde l’étoile pendant de longues secondes et je la trouve plus sublime que jamais. C’est normal, non ? Puisque cela symbolise notre amour. Je me sens invincible du haut de cette tour, dans les bras de mon tendre, à observer ce ciel qui nous appartient. Personne ne peut nous arriver à la cheville et ensemble, nous sommes prêts à braver bien des obstacles pour vivre une belle aventure. Je suis prête à aller au bout du monde avec Chuck… Je suis prête à tout pour lui.

Je l’aime, je l’aime…

Après avoir reçu le mirifique bouquet de fleurs, je finis par lui raconter à quel point mon quotidien n’est pas évident à vivre. Me confier sur ce genre de choses ne fait pas partie de mes habitudes mais je sais qu’avec mon Gryffondor, je n’ai rien à craindre à lui révéler mes appréhensions. Je lui fais confiance parce que je le considère comme une part de moi-même. Nos cœurs battent l’un pour l’autre, nos corps sont presque fusionnels et nos esprits sont liés… Vous ne trouvez pas cela incroyable ? Pour moi, Chuck est mon âme sœur. Avant, je ne croyais pas en ces choses-là mais ce soir-là, mes croyances ont changé. Chuck a tout changé en moi. Il m’a montrée à quel point les sentiments sont puissants, plus forts que tout autre chose. Je sais qu’avec lui, je ne peux qu’avancer et être propulsée de l’avant, dans le bonheur et la richesse d’être aimée.

« Oh, Cissy, je n'imagine pas comment ça a du être, j'aurais du être là plus tôt pour toi je suis désolé. Je ne laisserai plus personne te faire de mal, je te le promet, je te protègerai pour toujours... » Me dit-il avec tendresse.

Il m’émue encore avec ses paroles. Il a réponse à tout et je lui en remercie du plus profond de mon être d’être comme ça avec moi. C’est tout ce que j’ai besoin. Du réconfort, du soutien et de l’amour.

« Ne t’en fais pas. Tu es là maintenant et c’est tout ce qui compte. » Je réponds doucement.

Je le serre encore plus contre moi, posant mon menton sur son épaule alors que son parfum exquis remonte dans mes narines. Il est si parfait. Nous sommes parfaits. Par Merlin, j’aimerais ne jamais me séparer de lui et de pouvoir rester liée à son corps comme ça pendant une éternité. Mes bras l’enlacent, ma poitrine se colle à son torse, mes cheveux sont caressés par ses mains douces et bientôt, ses lèvres se rapprochent des miennes.

« Je t'aime, ne l'oublie jamais.
‒ Je t’aime aussi… »

Ces chuchotements me font frissonner de plaisir et je m’approche à mon tour pour recevoir un nouveau baiser chaud, humide et très agréable, comme toujours. Il sait très bien s’y prendre et en une seconde, il me plonge dans un conte de fées, dans un monde où tout tourne autour de nous et de notre amour. Je suis tellement folle de lui… Je suis enivrée. J’ai quelques fois eu l’occasion de goûter à de l’alcool et je peux vous dire que ce que Chuck me fait, c’est mille fois mieux que de se bourrer la tronche. S’il devait y avoir un remède à la déprime, ce serait bien un bon baiser. J’entre ensuite ma langue pour venir à la rencontre de la sienne et de là commence une lente mais douce danse entre elle jusqu’à ce que la magie se dissipe… Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression de reprendre ma lucidité seconde après seconde. Les contacts physiques avec le septième année me procurent moins de plaisir et ce baiser me parait plus fade qu’autre chose. Vous savez cette sensation que vous avez en vous réveillant d’un mauvais rêve ? C’est ce que je ressens. Je cligne des yeux, mal à l’aise et égarée. Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi je me sens comme ça ? Je lève les yeux vers le visage qui m’observe.

C’est un cauchemar…

J’ai embrassé Chuck Bowman. Mon rythme cardiaque s’accélère mais pas à cause d’un éventuel amour, non. Je suis totalement prise au dépourvu et je pâlis. Je ne dirais pas que je suis effrayée mais je me sens mal et en colère. Oui. Beaucoup de colère. Mes sourcils se froncent et ce qui doit arriver arrive : je lui mets une gifle.

« Dégage de moi ! Bordel, mais qu’est-ce qui se passe ?! Qu'est-ce que tu m'as fait ?! »


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6824-chuck-don-t-tell-me-what-to-do-and-don-t-tell-me-what-to-say?nid=14#154915http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6835-all-my-friends-are-heathens-take-it-slow-chuckhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6840-chuck-s-rp-i-m-not-a-monster#155004http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6836-chuck-more-than-kisses-letters-mingle-soulshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6837-chuck-et-les-hiboux-express#154947

Arrivé(e) le : 29/09/2016
Parchemins rédigés : 673
Points : 8
Crédit : Sloane ♥ ~ (Robert Sheehan)
Année : 7ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Shaelyn E. Calwell

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Sam 17 Juin - 19:10


Mauvaise Saint-Valentin...

Qu'est-ce que le véritable amour, si ce n'est une chimère, un mensonge ou une illusion ? On aime bien plus l'image qu'on se fait que l'objet auquel on l'applique. Si l'on voyait ce qu'on aime exactement tel qu'il est, il n'y aurait plus d'amour sur la terre. Quand on cesse d'aimer, la personne qu'on aimait reste la même qu'auparavant, mais on ne la voit plus la même ; le voile du prestige tombe, et l'amour s'évanouit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Je t’aime aussi… »

Tout était parfait et d'un coup tout s'est écroulé, je ne sais pas ce qu'il s'est passé, les vertiges m'ont pris en violence et la seule chose que je vois c'est que j'embrasse Narcissa Breckenridge, ou autrement nommée : la pourriture de Poudlard. J'ai l'impression d'être dans un de ces cauchemars où on peut essayer de tout faire, on ne se réveille pas avant de mourir. Pendant une seconde je réfléchi, est-ce que je saute par la fenêtre ? Peut-être que je vais me réveiller dans mon lit, que tout ira bien et que je n'aurais jamais embrassé la blondasse. Sauf que non, c'est bien la réalité là, je ne dors pas, je ne suis pas dans un rêve, et même si c'est la pire chose que j'ai faite de ma vie, embrasser Narcissa ne vaut pas la peine de mourir.

/SLAP/

Non mais, j'hallucine ou quoi ? Elle vient de me frapper ? Pour qui elle se prend ? La reine de Poudlard peut-être ! J'arrive pas à croire que cette pétasse m'ait foutu une baffe, par réflexe je met ma main sur ma joue, c'est qu'elle y a mit toute sa colère cette conne. « Ça va pas la tête ?! » criais-je alors. Je n'attend plus une seconde pour me relever et m'éloigner d'elle, j'ai des spasmes d'horreur qui me parcourent le corps entier, des frissons, c'est vraiment atroce.

« Dégage de moi ! Bordel, mais qu’est-ce qui se passe ?! Qu'est-ce que tu m'as fait ? »

Je hausse les sourcils. Qu'est-ce que moi j'ai fait ? Non mais elle me fait rire, c'est bien elle qui m'a laissé une invitation sur mon lit ! Elle a sûrement du m'ensorceler cette folle, peut-être qu'elle espérait pouvoir soutirer des informations de moi pour Blackman ! J'espère que c'est ça, parce que si elle m'aimait secrètement je crois que je pourrais vomir dans les secondes qui viennent. Non mais c'est pas possible, qu'est-ce qu'elle m'a fait pour que l'on s'embrasse, pour que je puisse penser que je l'aime ?!

« Moi ?! J'ai rien fait, c'est plutôt toi qui devrait m'expliquer quel sortilège bizarre tu m'a lancé espèce de folle ! J'te croyais ennuyante comme fille mais en fait t'es plutôt dingue ! »

Non mais sérieusement je suis perdu, j'arrive pas à croire que mes lèvres ont touchées les siennes, les images hantent mes pensées et j'ai envie d'une seule chose c'est jeter la blondasse par la fenêtre. C'est pas comme si elle allait nous manquer la petite chouchoute de Blackman ! Je suis sûr que ses amis viendraient me remercier d'avoir jeté cette traître hors de nos vies. Je cherche rapidement ma baguette dans ma poche, je ne la sort pas mais juste que je l'ai à portée de main au cas où, parce que sincèrement je ne sais pas ce que je fous là et ça ne m'étonnerai pas que ce soit une sorte de piège cruel pour qu'un mangemort me chope ou je ne sais quoi alors au moins je serais paré à attaquer.

« Avoues le t'as toujours rêvé d'avoir ta petite soirée romantique avec moi hein ? Ça me dégoûte tellement. » dis-je alors en la fixant de haut en bas.

Je n'arrive toujours pas à le croire, comment est-ce que tout ça a pu se passer pour de vrai ? Comment ?!

black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 583
Points : 20
Crédit : sloane • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Mer 28 Juin - 1:00

Les opposés s'attirent ?
narcissa & chuck
love, love and again love

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bowman recule peu après que je ne lui ordonne de se dégager mais je crois bien qu’il l’aurait fait sans que je ne le lui dise. Ma gifle a dû le calmer. Je ne sais pas ce qui m’a pris de me sentir si bien auprès de lui alors que sa simple vue de minable me débecte. M’a-t-il jeté un sort ? M’a-t-il fait boire quelque chose qui n’est pas autorisé par le règlement ? Pourquoi moi ? Est-ce juste pour m’emmerder comme il aime le faire ? Enfin, en soi, il ne m’emmerde pas vraiment puisque ses attaques de gamin de CE1 ne m’atteignent nullement mais on peut s’attendre à tout venant d’un type aussi facétieux que lui et ses idiots d’amis qui passent leur temps à en faire voir de toutes les couleurs aux professeurs et au concierge. Ils sont tous étiquetés de la même manière dans tous les cas.

« Moi ?! J'ai rien fait, c'est plutôt toi qui devrait m'expliquer quel sortilège bizarre tu m'a lancé espèce de folle ! J'te croyais ennuyante comme fille mais en fait t'es plutôt dingue ! »

Il prétend n’avoir rien fait, me retournant mes accusations comme si j’avais vraiment pu avoir l’intention de me rapprocher de lui. Sérieusement, avez-vous vu sa dégaine de coureur de jupons ? Ce n’est franchement pas intéressant et c’est sans parler de ses cheveux bouclés qui sont lâchés en l’air comme s’il ne connaissait pas la brosse ou le peigne. Si j’étais quelqu’un de sympathique, je lui paierais bien un cours pour apprendre à se coiffer convenablement.

« Hé, descends de ton petit nuage, l’attardé. Tu crois vraiment que moi, une fille comme moi, voudrait d’un loser tel que toi ?! Non mais tu es sérieusement atteint, mon pauvre. Tu ferais mieux de faire un tour à Ste-Mangouste. »

Je place deux doigts près de ma tempe et les fait bouger de manière à lui dire qu’il débloque complètement. Car c’est ce qu’il fait actuellement. Je suis bien trop parfaite pour lui, donc il ne devrait rien espérer de ma part. Le souvenir de ses lèvres pressant les miennes me revient en tête et je tire une grimace, désireuse de vouloir effacer cela de ma mémoire. Malheureusement, on ne peut pas s’appliquer à soi-même un sort d’amnésie parce que cela demande une trop grande concentration et un cerveau non-altéré. Je ne pourrais pour autant pas demander l’aide d’une tierce personne puisque cela insinuerait que je devrais lui avouer le contenu du souvenir en question.

« Avoues le t'as toujours rêvé d'avoir ta petite soirée romantique avec moi hein ? Ça me dégoûte tellement. » Me dit-il en me dévisageant.

Je l’observe dédaigneusement et en faisant ressortir toute ma vanité. Non mais il se prend pour qui, ce petit insecte ? En une seconde, je suis en mesure de l’assommer contre un mur avec ma baguette ou même de lui en mettre plein la tronche avec les poings. Avoir Ashley en face, ça forge un bel entraînement aux arts martiaux. Je lâche un rire moqueur, carrément stupéfaite par ce qu’il ose me sortir.

« Prends pas le cas de tes potes désespérées et carrément connes pour une généralité. Je m’en fous de ta tronche, t’es qu’une poussière à mes yeux. Si tu passais pas ton temps à m’appeler pour de la merde, je crois que je me souviendrais même pas de ta tête. D’ailleurs, c’est presque à croire que tu nourris une obsession malsaine envers moi, alors, tu sais quoi ? Ta gueule, déchet ! »

Je fais un pas vers lui, le regard à la fois provocateur et colérique.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6824-chuck-don-t-tell-me-what-to-do-and-don-t-tell-me-what-to-say?nid=14#154915http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6835-all-my-friends-are-heathens-take-it-slow-chuckhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6840-chuck-s-rp-i-m-not-a-monster#155004http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6836-chuck-more-than-kisses-letters-mingle-soulshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6837-chuck-et-les-hiboux-express#154947

Arrivé(e) le : 29/09/2016
Parchemins rédigés : 673
Points : 8
Crédit : Sloane ♥ ~ (Robert Sheehan)
Année : 7ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Shaelyn E. Calwell

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Mar 18 Juil - 12:38


Mauvaise Saint-Valentin...

Qu'est-ce que le véritable amour, si ce n'est une chimère, un mensonge ou une illusion ? On aime bien plus l'image qu'on se fait que l'objet auquel on l'applique. Si l'on voyait ce qu'on aime exactement tel qu'il est, il n'y aurait plus d'amour sur la terre. Quand on cesse d'aimer, la personne qu'on aimait reste la même qu'auparavant, mais on ne la voit plus la même ; le voile du prestige tombe, et l'amour s'évanouit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un vrai cauchemars, il s'agit d'un cauchemars ! Je suis vraiment perdu, comment est-ce que tout ça a pu arriver ? Moi, penser que l'amour c'est la meilleure chose au monde ? Et d'autant plus avec Narcissa Breckenridge ou celle qui a trahi son propre père pour lécher les bottes de Blackman ? Je suis sincèrement outré, toute cette situation me dépasse et je ne vois pas d'autre conclusion que le fait que quelqu'un, notamment elle, m'ait fait subir un sortilège ou quelque soit la chose, pour penser comme ça. Mais pourquoi ? Serait-ce parce qu'on l'a envoyée en mission, Blackman lui aurait il ordonné de fouiner les rebelles comme moi ? Est-ce qu'elle a fait le même coup à quelqu'un d'autre auparavant ? Sincèrement j'en ai aucune idée mais chaque seconde qui passe me dégoûte d'avantage. Ça ne m'étonnerai même pas de Blackman à vrai dire, c'est un psychopathe il enverrait sans hésiter des filles se prostituer pour des informations. Car oui je suis désolée mais pour moi c'est comme de la prostitution, pire encore parce que je me suis fait manipuler, piéger même ! De toute manière ce n'est pas de moi qu'elle pourra espérer soutirer des informations, qu'ils me torturent si l'envie leur prend, c'est pas maintenant que je vais l'ouvrir.

« Hé, descends de ton petit nuage, l’attardé. Tu crois vraiment que moi, une fille comme moi, voudrait d’un loser tel que toi ?! Non mais tu es sérieusement atteint, mon pauvre. Tu ferais mieux de faire un tour à Ste-Mangouste. »

Alors là je dois bien rire, c'est moi l'attardé dans cette histoire ? En attendant c'est elle qui m'a envoyé une lettre d'invitation qui, par je ne sais quelle force magique, m'a fait rejoindre la blondasse au haut de cette tour. Le petit mouvement provocant de Narcissa me donne simplement envie de rigoler, c'est qu'elle sait bien jouer la comédie cette folle, elle se croit tellement au dessus des autres, c'est limite maladif. Non pardon, pas limite, ça l'est, c'est totalement maladif elle a un sérieux problème. Il faudrait vraiment qu'elle règle ce problème de supériorité, elle risque de finir en déchet un jour si elle se rend compte qu'elle est loin d'être au dessus de nous, pire, elle est bien en dessous, pour en arriver à se soumettre à Blackman faut vraiment toucher l'fond.

« Ah alors c'est moi le loser ? En attendant moi je ne gobe pas les paroles et ne suis pas tout les actes de notre cher directeur comme une chienne ! Je ne pense pas que c'est moi l'attardé ici, tu te crois si supérieure mais regarde toi ! C'en est presque triste. »

J'ai vraiment le sang chaud à cet instant même, je pourrais lui en mettre une, mais bon autant éviter de me retrouvé enfermé dans les cachots à me faire torturer juste parce que j'ai frappé une des marionnettes de Blackman. Sérieux avant tout ça je m'amusais bien à emmerder Narcissa, c'était un jeu pour me défouler un peu parfois, jamais rien de méchant parce qu'au fond je m'en foutais d'elle, c'est une Serdaigle coincée comme toute autre. Mais maintenant elle ne me donne plus autant envie de la faire chier mais plutôt de l'envoyer pourrir dans les cachots, j'ai un sérieux problème avec les traîtres et elle n'est pas une exception.

« Prends pas le cas de tes potes désespérées et carrément connes pour une généralité. Je m’en fous de ta tronche, t’es qu’une poussière à mes yeux. Si tu passais pas ton temps à m’appeler pour de la merde, je crois que je me souviendrais même pas de ta tête. D’ailleurs, c’est presque à croire que tu nourris une obsession malsaine envers moi, alors, tu sais quoi ? Ta gueule, déchet  » me dit-elle en faisant un pas vers moi, comme pour me provoquer.

Elle pense qu'elle me fait peur peut-être ? J'ai pas peur d'elle, c'est pas parce qu'elle à l'immunité de pro sang-pur que je vais m'abaisser face à elle et c'est pas parce que c'est une fille que je ne répliquerai pas en cas d'attaque. Faut arrêter au bout d'un moment de dire 'on frappe pas les fille', non seulement c'est sexiste mais en plus quand il s'agit de Narcissa je ne vois pas vraiment pourquoi on devrait se retenir.

« D'accord tu t'en fous de moi très bien il n'y a rien qui puisse me rendre plus heureux.. Mais alors tu peux m'expliquer pourquoi tu m'as envoyé ça sur mon lit dans mon dortoir ? Parce que pour moi ça ne me semble pas être un message pour me prévenir de rester à l'écart de toi à ce que je sache. » répondis-je sèchement en avançant également d'un pas tendant le petit mot d'invitation si soigneusement écrit. « C'est Blackman qui t'envoie, c'est ça ? » dis-je sur un ton laissant presque paraître de la pitié, parce que c'est ce que j'ai pour elle un peu, de la pitié.

black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6421-narcissa-amarillys-breckenridge-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6425-narcissa-miroir-mon-beau-miroir#149272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6426-narcissa-fiche-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6427-narcissa-rien-de-plus-utile-que-l-ecrit-pour-economiser-la-parolehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6428-narcissa-hiboux-express

Arrivé(e) le : 12/08/2016
Parchemins rédigés : 583
Points : 20
Crédit : sloane • Cara Delevingne
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Professeur M. Burgess & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa   Mer 19 Juil - 6:10

Les opposés s'attirent ?
narcissa & chuck
love, love and again love

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Quelle plaie, franchement. Je déteste perdre mon temps pour des histoires aussi nazes et sans intérêt, d’autant plus que cette scène vient de se produire avec un garçon dont je me passerais volontiers la présence. Il ne sert à rien dans cette école. Bowman est le genre de boulet qui ne mérite pas l’enseignement apporté par l’école et cela me ferait des vacances de ne plus jamais le revoir. Quel déchet… Je n’arrive pas à encaisser le fait qu’il ait pu m’embrasser. C’est une catastrophe, purée, et il ne faut surtout pas que cette scène ne s’ébruite. Je jette quelques regards autour de moi pour m’assurer que nous sommes bien seuls. Cela a l’air d’être le cas et cela me rassure un peu. Juste un peu. Les murs de Poudlard ont parfois l’air d’avoir des oreilles en vue des rumeurs que les élèves sont capables de sortir jour après jour.

Après lui avoir fait comprendre qu’il débloque complètement, celui-là se met à rire avant de me répondre sur le même ton :

« Ah alors c'est moi le loser ? En attendant moi je ne gobe pas les paroles et ne suis pas tout les actes de notre cher directeur comme une chienne ! Je ne pense pas que c'est moi l'attardé ici, tu te crois si supérieure mais regarde toi ! C'en est presque triste. »

Par le caleçon de Merlin, il est vraiment trop con, celui-là ! Qu’est-ce que je fais ici ? Je perds mon temps. Il est idiot, il est irrécupérable. C’est un vrai cas social et j’ai pitié de lui en même temps de vouloir lui mettre un poing dans la tronche. Une chienne de Blackman ? Il est juste lamentable et il ne possède aucune répartie. Franchement, il mérite simplement de se prendre une tarte dans la gueule. Peut-être que ça le réveillerait.

« Quelle répartie…. Oops, pardon, elle est inexistante. Tu n’as aucune originalité à me ressortir ce genre d’arguments. Mais ça ne m’étonne pas d’un type comme toi, incapable de se servir de son cerveau, lâché-je dédaigneusement. Je ne me crois pas supérieure, je le suis, c’est tout. Et si tu n’es pas apte à le comprendre, je ne peux plus rien pour toi. En tout cas, jamais tu ne seras à ma hauteur alors ce n’est certainement pas moi qui voudrais de toi, pauvre tâche. Il faut être vraiment désespéré pour ça »

Je lui jette un regard de dégoût et j’hésite vraiment à lui cracher dessus. Me dire qu’il a mélangé sa salive à la mienne me répugne. Après une autre punchline, je lui demande de fermer sa gueule. Ce sera mieux pour moi et pour lui s’il ne souhaite pas aggraver son cas. Parce que, honnêtement, je ne compte pas laisser cela impuni. Mon père l’aurait carrément défoncé s’il avait été témoin de la scène.

« D'accord tu t'en fous de moi très bien il n'y a rien qui puisse me rendre plus heureux.. Mais alors tu peux m'expliquer pourquoi tu m'as envoyé ça sur mon lit dans mon dortoir ? Parce que pour moi ça ne me semble pas être un message pour me prévenir de rester à l'écart de toi à ce que je sache. »

Il me tend un papier. Il s’agit d’une invitation écrite sur un parchemin soigneusement plié et dont l’écriture ne me rappelle rien. En tout cas, ce n’est pas la mienne. Et cela devrait suffire à me déculpabiliser même si, en soi, je considère qu’il se fout littéralement de ma gueule.

« C'est Blackman qui t'envoie, c'est ça ? »

Bordel mais quel con ! Je commence à en avoir marre et je ne me retiens pas plus longtemps pour lever la main sur lui pour lui coller un poing en pleine poire. Au bout d’un moment, il faut arrêter les conneries. Je n’ai pas que ça à faire que de répondre à son petit interrogatoire pourri alors que l’on sait pertinemment que c’est soit lui, soit quelqu’un d’autre. Je l’observe reculer en arrière suite à mon geste.

« C’est pas mon écriture, arrête de te foutre de moi ! Je réponds glacialement. Tu crois vraiment que Blackman en a quelque chose à faire de toi, pauvre minable ? Tu n’es rien du tout, ta stupidité est aussi grande que l'épaisseur de ta chevelure mal peignée. Tu sers à rien alors ne te donne pas une quelconque utilité parce que c’en est risible. »

J’exprime mon agacement dans un léger sifflement, puis je reprends :

« Qui me dit que ce n’est pas toi qui a décidé de m’introduire dans ce plan foireux ? Je peux très bien te soupçonner même si, en réalité, mon intelligence ‒ ce dont tu es totalement dénué ‒ me dirait plutôt de croire que c’est quelqu’un d’autre qui nous a envoyé ces foutues invitations ! »

Pour preuve, je fouille une des poches de ma tenue, en sors l’enveloppe signée à son nom de toute à l’heure et la lui lance brusquement vers lui.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mauvaise Saint-Valentin ma chère. ft. Narcissa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Boîte à RPs :: 
La Boîte à RPs
-
Sauter vers: