AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 10:03



Alaska est un(e) née-moldue, né(e) le 6 Août à Londres en Angleterre. D'ailleurs elle y vit toujours. Aujourd'hui, Alaska a donc 14 ans et est en 4ème année. Et juste pour ta culture personnelle, sache qu'elle a un chat qui s'appelle doudou.

Il est bon de savoir que Alaska est studieuse, calme, douce, à l'écoute et créative rêveuse mais également hypocrite, capricieuse, intéressée, pessimiste elle manque de confiance en elle et maladroite solitaire . Elle a des goûts étranges, par exemple elle aime les livres, les études, la bibliothèque, les animaux, les trucs de filles : maquillage, vêtements ou chaussures de marque, le dessin ou encore avoir un corps parfait alors qu'elle déteste les inconnus, le regard des gens , ne plus avoir sa mère à ses côtés, les pro sang-purs et le jus de citrouille.

Sa baguette est composée de bois d'Aubépine avec un coeur de crin de licorne et mesure 16,5 centimètres. Grâce à elle, Alaska a le malheur de suivre les cours desoins aux créatures magiques, d'étude des moldus, et les cours obligatoires.



Alaska Anastasia Lemaire
feat. EMMA ROBERTS

ET EN VRAI ?
J'ai 22 ans ans, mais peut-être que tu le sais déjà parce que je suis Maël J. Sullivan Je suis arrivée sur NYL il y a bientôt six mois je crois, grâce à un topsite si je me souviens bien Erm et je devrais être là en moyenne plus ou moins tous les jours par semaine. Avant de finir j'aimerais juste rajouter que j'aime le chocolat & Emma is my Queen Coeur.


Tout le monde a une histoire


Cher journal,

On a tous une histoire, qu’on en soit fier on non. Tout le monde fait des erreurs mais est-ce réellement une raison pour en avoir honte et les cacher à tout le monde ? Comme l’a dit un jour Gandhi : « La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre. ». La vie n’a pas toujours été facile, il y a des hauts et des bas, mais on doit toujours garder la tête haute. Pas seulement pour soi-même mais également pour les autres, pour ce qu’on aime et ceux qui nous aiment. Moi si aujourd’hui je continue d’avancer c’est pour mon papa. J’aime voir la fierté dans ses yeux quand je lui ramène une bonne note, parce qu’au fond tout ce que je veux c’est le rendre heureux. Qu’il soit fier de moi. Je veux que, de là où elle est ma mère me regarde avec fierté et qu'elle soit heureuse de la personne que je suis en train de devenir.
Alors pourquoi est-ce que j'ai décidé du jour au lendemain de tenir un journal ? C'est une bonne question, parce qu'à l'instant même où je t'écris je me demande encore si c'est une bonne idée. En fait, je veux laisser une trace écrite de ma vie. Oui je sais je n'ai que onze ans et tu te dis certainement que dire une chose pareille à un si jeune âge c'est prétentieux ? Peut-être que tu as raison, mais honnêtement ton avis m'importe peu, tu n'es qu'un journal après tout. Chaque histoire a son commencement alors commençons par là d'accord ?

Je suis née le 6 Août, à Londres. Mon papa est à la tête d’une des plus grandes sociétés de mannequinat du monde, il a toujours voulu avoir sa propre entreprise et il a réussi ! Rien que pour ça je suis tellement fière de lui. Ma maman était mannequin dans l’entreprise de mon père. Et donc ils se sont rencontrés comme ça, mon papa a eu comme on dit, un coup de foudre pour ma mère. En même temps on ne peut pas trop lui en vouloir, elle était tellement belle. Deux ans après leur rencontre, ils se sont mariés. Mon papa m’a souvent dit que ma mère a longuement hésité avant d’accepter sa demande en mariage. Apparemment elle avait peur que les autres filles de l’agence pensent qu’elle épousait le patron juste pour avoir des promotions… Mais ce n’était pas le cas, ils s’aimaient et ça se voyaient. Et c’est à peine un an après leur mariage que je suis née ! Avoir un bébé quand on est mannequin c’est pas le top. On prend du poids, mais ma mère était tellement heureuse de m’avoir que pour elle ce n’était qu’un détail. Et elle avait cette capacité incroyable à maigrir hyper vite. Je tiens ça d’elle, et c’est trop cool je peux vous l’assurer ! Ah mince mais quelle gourde je fais, j’ai oublié de préciser que mon papa a des origines Françaises. En fait ses parents sont français et ils se sont installés en Angleterre. Du coup avec mon père, presque tous les étés on va en France. J’adore ce pays, et je parle couramment la langue. Bilingue à onze ans c’est pas trop la classe quand même ? Bref, je ne peux pas te dire grand-chose des premières années de ma vie. Je m’en souviens plus et de toute façon il n’y a pas grand-chose à dire. Après ma naissance, ma mère a un peu mis sa carrière entre parenthèses elle voulait s’occuper de moi le plus possible. Qu’est-ce que je l’aimais ma mère, elle était un peu comme mon rayon de soleil. Même quand elle était triste elle s’occupait de moi, elle me faisait rire. J’ai eu la chance d’avoir la meilleure maman du monde.

J’ai commencé à aller à l’école à l’âge de trois ans, et j’ai tout de suite aimé ça. J’adore apprendre de nouvelles choses, enrichir mes connaissances. Dès le début de ma scolarité j’ai commencé à me mettre en retrait des autres. Je ne sais pas pourquoi au fond, mais j’aime être seule au moins ça me laisse la possibilité d’observer les gens et de réfléchir. Sauf que plus j’ai vieillie, plus les autres élèves se moquaient de moi sous prétexte que j’étais différente. Mais ils avaient raison, j’étais bien différente, je suis différente. Je me suis toujours sentie à part et pas à ma place dans le monde des moldus. C’est comme s’il me manquait quelque chose… Oui je sais c’est bizarre à comprendre. Ils passaient leur temps à me regarder en se moquant de moi et en me lançant des réflexions comme :  « Bah alors Alaska t’es encore toute seule ? Personne ne veut de toi, t’es moche, t’es pas intéressante. » ou alors  « Ah, voilà la bizarre qui débarque ! Voilà, tous les jours j’allais à l’école la boule au ventre. Et je n’en ai jamais parlé à mes parents. Je ne voulais pas qu’ils aient honte de moi, de leur fille unique. Parce que oui, ils ont raison je suis moche, pas intéressante et je suis bizarre. Je ne suis pas normale. Et pour ça, je ne veux pas que mes parents me regardent avec honte. Je veux continuer à être leur petite fille chérie, la petite fille parfaite. Donc je n’ai jamais rien dit. Tous les jours je mangeais seule à la cantine. Enfin je ne mangeais pas beaucoup pour être honnête. Et puis après je partais m’enfermer dans les toilettes et je pleurais. Je pleurais jusqu’à ce qu’il était temps de retourner en classe. Ça ne s’est malheureusement jamais arrêté et même encore à l’heure d’aujourd’hui mon père n’est toujours pas au courant. J’ai toujours aimé dessiner, et plus les années passent plus mes parents me disent que je suis douée. Mais ils disent ça parce que je suis leur fille et qu’ils ne veulent pas me vexer. Moi je trouve que mes dessins sont moches et ratés. Ratés comme chaque chose que j’entreprends dans ma vie. Mais je ne m’arrête pas parce que j’ai envie de m’améliorer, j’ai envie de pouvoir, un jour regarder un de mes dessins et de me sentir fière de mon travail. Soyons honnêtes, ce jour n’est pas prêt d’arriver.


« Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis. »

Victor Hugo

Il y a quatre ans, alors que je n’avais que sept ans ma mère rentre de chez le médecin en pleurs. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Je savais qu’elle ne se sentait pas très bien depuis quelque temps. Je suis alors partie voir ma mère lui demandant ce qu’il n’allait pas est elle m’a demandée de monter dans ma chambre… Elle était froide et distante. J’ai ressenti quelque chose de bizarre à ce moment-là, jamais ma maman ne m’avait parlé comme ça. Je lui obéis donc, ne voulant pas la contrarier. Je suis donc montée dans ma chambre et j’ai passée les heures suivantes à dessiner. Et puis un peu plus tard mon père vient me chercher pour le dîner. Je m’en souviens comme si c’était hier. On était à trois à table, et personne ne parlait. Ma mère avait l’air au fond du gouffre et mon père…complètement perdu. Même lorsque je leur annonçai que j’avais eu une super note en maths, ils ne m’ont pas répondu. J’ai donc tout de suite compris que quelque chose n’allait pas. Et puis je suis partie me brosser les dents, me mettre en pyjama et me mettre au lit. Comme tous les soirs, ma mère est venue m’embrasser et me souhaiter une bonne nuit. Sauf que ce soir-là, elle était triste, elle avait les yeux brillants. Alors je lui ai demandée ce qui n’allait pas et ma mère m’a répondu, les larmes aux yeux et la voix tremblante  « Tu sais que je t’aime ma chérie ? Mais aujourd’hui le médecin m’a annoncé… » elle fit une pause. Et là j’ai commencé à paniquer.  « Le docteur m’a dit que j’étais très malade. J’ai fait des examens tout à l’heure et j’ai une maladie qu’on ne va pas pouvoir soigner… Mais je veux que tu sois forte ma chérie. » Et là j’étais en état de choc. Bien-sûr que j’avais compris ce que ça voulait dire, mais j’avais en fait du mal à y croire. En fait, avec le recul je pense que j’étais en fait en plein déni. Je refusais d’y croire. Pour moi, ma mère n’était pas malade, elle allait très bien.
Elle a eu un cancer du sein, le stade était beaucoup trop avancé pour que les médecins puissent faire quoique ce soit.

Elle est morte cinq jours après mon anniversaire, le 11 Août. Pourquoi ? Pourquoi elle ? Pourquoi moi ? Ce sont les questions qui m’ont hantées et qui d’ailleurs me hantent toujours. J’ai vu mon père sombrer, il était déprimé, j’ai même cru qu’il allait lui aussi m’abandonner et me laisser seule. Perdre sa maman à huit ans tu trouves ça normal toi ? J’ai mal, j’ai horriblement mal, je ne vais jamais m’en sortir. Chaque jour sans elle c’est comme un coup de poignard dans le cœur. J’ai besoin de ma mère pour vivre, pour réussir à respirer et pour sourire. C’est comme si on m’avait arraché une partie de moi et qu’on l’avait lancée dans les flammes. Je ne savais pas qu’il était possible de souffrir autant et je ne pense pas qu’on puisse souffrir encore plus. Ma mère me manque, et j’avance chaque jour sans la personne que j’aimais le plus au monde. Elle a laissé un grand vide dans ma vie et dans mon cœur. Elle était la lumière qui illuminait mes journées les plus sombres. J’ai peur d’oublier son visage, j’ai peur d’oublier le son de sa voix. Je ne me souviens même plus des derniers mots qu’elle m’a dit… Au secours.
Maman, je ne sais pas où tu es, je ne sais pas si de là où tu es tu peux lire ce que j’écris dans mon journal. Mais si oui, sache que je t’aime et je t’aimerai toute ma vie. Je prends soin de papa et il prend soin de moi. Je ne t’en veux pas d’être partie, tu souffrais alors au fond je pense que c’est mieux comme ça. Maman, si tu peux lire ce que j’écris, on dit souvent que les meilleures personnes partent en premier. Et bien quand je pense à toi je me dis que c’est vrai.

Mon père va mieux aujourd’hui, enfin il lui arrive encore de temps en temps d’être triste, mais il a repris le cours de sa vie et de son entreprise. Je suis très proche de lui maintenant. Et il me dit souvent que je ressemble à ma mère. En pensant à elle j’arrive à ne plus toujours pleurer maintenant, quelque fois il m’arrive même de rire en me remémorant certaines anecdotes. A l’école ça ne va pas beaucoup mieux, ils sont toujours aussi méchants et depuis que ma mère est partie je suis assez fragile émotionnellement. Une fois à l’école, je me suis enfermée dans les toilettes pour pleurer. J’étais tellement en colère contre mes camarades. Et puis je ne sais pas trop comment c’est possible mais un miroir s’est brisé. Pourtant j’étais seule, et je te promets que ce n’est pas moi qui l’ai cassé. Mais pourtant il s’est bel et bien brisé.
Et puis durant cet été j’ai reçu une lettre un peu bizarre et surtout très inattendue. D’une école appelée « Poudlard », et il semblait que c’était une école de magie. Oui une école de magie. Apparemment je serais…une sorcière ? Autant dire que oui, je suis étonnée je ne m’attendais pas à être une sorcière. Mais dans un sens je ne suis pas si étonnée que ça. Comme je te l’ai dit avant je me suis toujours sentie différente. Et ça explique ces phénomènes bizarres comme le miroir qui se casse tout seul. Mais du coup est-ce qu’il s’est vraiment cassé tout seul ? Je n’en sais rien, je vais certainement en apprendre plus à partir de la rentrée. Parce que du coup, je vais partir étudier la magie. Ça fait bizarre quand même. Je n’ai pas envie de laisser mon père tout seul, j’espère que ça va aller pour lui. Mais je ne m’en fais pas trop, il est fort. Et puis j’espère qu’on va quand même pouvoir s’écrire de temps en temps. J’appréhende un peu, c’est un monde que je ne connais pas et j’ai peur que les élèves soient aussi méchants que dans mon ancienne école… Mais j'ai lu quelques livres à ce sujet pour ne pas arriver là-bas sans savoir à quoi j'aurai affaire. Je te dirai comment ça s’est passé quand je vais pouvoir rentrer à la maison d’accord ? Je vais te laisser, je vais bientôt m’en aller il faut que je fasse ma valise.


***


Eté 2022


Mon cher et tendre journal,

J’ai honte de moi, je dois t’avouer que je t’avais perdue, je ne savais plus où je t’avais rangé… J’espère que tu ne m’en veux pas trop. Voilà maintenant trois ans que j’ai commencé une toute nouvelle vie. Poudlard c’est chouette, je m’y sens beaucoup plus à l’aise que dans l’école moldue… Les gens sont bien plus gentils. Mais je suis toujours cette fille sage qui aime étudier, qui n’a pas beaucoup d’amis et qui n’est pas très à l’aise avec le contact Humain. Mais je suis tout aussi douée dans les études sorcières que dans les études moldues ! Mon père va bien, on part pour la France dans trois jours. On va passer trois semaines à Saint-Tropez, ça va être vraiment trop cool. Je vais t’écrire plus souvent dorénavant, promis. Je vais même te prendre dans ma valise dans je vais partir entamer ma quatrième année à Poudlard. D’ailleurs en parlant de valise je vais aller commencer la mienne pour les vacances. J’ai un tas de vêtements et de chaussures à mettre dedans !

A très vite, promis.

Alaska Anastasia Lemaire


Famille et compagnie

Benjamin Lemaire : Mon père, je l’aime plus que tout. C’est lui ma force ! Il est PDG de sa propre entreprise de mannequinat, il a tellement travaillé dur pour en arriver là. C’était son rêve, avoir sa propre entreprise, être son propre patron. Il n’aime pas quand on lui donne des ordres, oh non il déteste ça même. Alors c’est clair que je ne le voyais pas comme étant un simple employé dans une entreprise. A l’école il avait des supers notes, il a fait ses études à Cambridge, et il a été diplômé en étant majeur de promo. Oui, il a la classe mon père je sais. Je suis fière de lui et il peut être fier de lui aussi. Il est moldu, et quand on a reçu ma lettre pour aller étudier à Poudlard il était complètement perdu… Il ne savait pas quoi en penser, je crois qu’il était sous le choc. En même temps peut-on lui en vouloir ? Je ne pense pas non, il ne voulait pas que je parte. C’est à cause de maman je crois, il a peur que je l’abandonne. Mais jamais je ne l’abandonnerai, j’aimerais qu’il en soit conscient.

Rose Durham Lemaire : Ma maman. Même si elle n’est plus là je pense qu’il est important que je parle d’elle. Parce que justement, c’est ma mère et sans elle je ne serais pas là. Ma mère c’était toute ma vie, une partie de moi, ma meilleure amie. Oui c’est peut-être triste que je considérais ma mère comme ma meilleure amie, mais en même temps je n’ai pas eu vraiment beaucoup d’amis. Elle a toujours été là pour moi, elle était la plus belle femme du monde. Et je ne suis pas la seule à le dire, mon père le dit aussi ! Contrairement à mon père ma mère n’a pas fait de grandes études, elle a arrêté juste après le lycée. Mais par contre elle a commencé tout de suite après sa carrière de mannequin et ça a même très bien marché pour elle. Très vite les plus grandes marques l’ont demandée. J’aime bien regarder les photos qu’elle a faites, ça me rend fière d’elle. Quelque fois ça me rend triste aussi, parce que je me dis qu’elle ne va pas me voir grandir. Elle était d’une patience incroyable, elle était douce, rêveuse… En fait je lui ressemble beaucoup.

Catherine et Arthur Lemaire : Mes grands-parents paternels. Ma mère a grandi dans un foyer, elle ne connaissait pas ses parents. Du coup ils sont mes seuls grands-parents. Je les adore ! Dès que je suis à Londres j’adore passer du temps avec eux, ils m’apprennent un tas de choses, ils ont beaucoup d’expérience. Mon grand-père était médecin, neurologue pour être plus précise, et ma grand-mère infirmière. Ils se sont rencontrés au travail, comme mes parents. C’est drôle non ? Mon grand-père a 60 ans et ma grand-mère 57 et vous savez quoi ? Quand on les voit ensemble on voit tout de suite qu’ils sont encore fous amoureux l’un de l’autre, c’est beau. Quand je les regarde au moins je sais que le vrai amour existe. Peut-être qu’il est difficile à trouver, mais il existe. Ils sont drôles, modernes et ils ont une belle ouverture d’esprit, je sais que j’ai beaucoup de chance de les avoir.



La première fois ici

C’est très rapidement qu’arriva le premier septembre. Alaska était partagée entre l’excitation et l’appréhension. En effet, elle était sur le point de commencer une toute nouvelle vie. C’était une chance de pouvoir tout recommencer à zéro, mais en même temps elle ne savait pas tellement à quoi s’attendre. Alors oui, elle avait lu un certain nombre de livres sur cette fameuse école dite Poudlard, mais la magie restait un terrain inconnu pour la petite fille. Peut-être qu’elle n’allait pas réussir à s’intégrer, peut-être que les élèves dans cette école étaient encore plus méchants que ceux qu’elle avait connu à l’école moldue. Toutes ces questions lui hantaient l’esprit depuis qu’elle avait reçu sa lettre lui annonçant la bonne nouvelle. Qu’est-ce que sa mère aurait pensé de tout ça ? Sa fille, une sorcière… Peut-être qu’elle n’aurait pas apprécié ? Peut-être qu’elle aurait même eu honte. Mais malheureusement elle n’allait jamais trouver aucune réponse à ces questions-là. Alaska se réveilla alors ce jour-là encore plus fatiguée qu’elle ne l’était avant d’aller dormir la veille. Elle n’avait pas dormi de la nuit, tant cette rentrée la stressait. Vérifiant des millions de fois qu’elle n’avait rien oublié, il était enfin temps de partir. Partir à l’aventure, c’était bien le cas de le dire. C’était sans un mot que son père la conduit à la gare de King’s Cross, elle ne lui en voulait pas pour ce silence. Elle comprenait totalement, il avait peur. Il avait même cru à une blague lorsqu’il avait vu le numéro de quai. 9 ¾. Effectivement ce n’était pas commun, mais Alaska l’avait rassuré en lui disant qu’elle avait lu un tas d’instructions dans des bouquins. Mr. Lemaire prit une dernière fois sa fille dans ses bras, il la serrait très fort et la petite fille ressentait comme un petit pincement au cœur. Elle s’en voulait de le laisser tout seul. Elle avait même songée à ne pas se rendre à l’école, mais son père était totalement contre cette idée. Et puis il était temps de partir, c’est à contre cœur que la petite blonde se détacha de l’étreinte de son père puis elle monta dans le train. Alors il ressemblait à ça ce fameux Poudlard Express ? Un petit sourire à peine visible se dessina sur ses lèvres. Tout ça commençait à se concrétiser. Elle parcouru le train à la recherche d’un wagon libre, et c’est tout au fond qu’elle trouva son bonheur. Lâchant un long soupir elle s’installa, sortant son calepin et son crayon pour continuer un dessin qu’elle avait commencé la veille. Elle pensait qu’elle serait tranquille, mais apparemment non. Un jeune homme entra dans son wagon. La jeune fille releva le regard vers lui.  « Ca ne te dérange pas si je m’installe ici ? Tous les autres wagons sont blindés. » Lui demanda-t-il. Il avait l’air un peu plus vieux qu’elle, mais il avait une tête d’un garçon plutôt gentil. Alaska haussa les épaules et finit enfin par lui répondre. « Fais comme tu veux, tu peux rester ici si tu veux.» Elle aimait être seule, mais elle se voyait mal demander au jeune inconnu de la laisser toute seule. Il s’installa alors et commença à lui poser un tas de questions. Bien-sûr, il avait tout de suite vu qu’elle était une nouvelle arrivante, première année. La jeune fille n’avait jamais été très douée avec le contact Humain, avec les autres. Elle n’avait jamais eu beaucoup d’amis, mais le jeune homme l’avait très vite mis à l’aise. Bon bien-sûr elle était restée assez distante et sur sa réserve, mais pour une des premières fois de sa vie, elle n’avait pas l’impression qu’un garçon lui parlait pour se moquer d’elle, mais bel et bien parce qu’il s’intéressait à elle. Il avait l’air sincère. Il l’avait rassuré sur toutes les questions qu’elle se posait sur l’école. En ayant un peu parlé avec le jeune homme, le trajet ne lui avait pas paru si long que ça. Quand le train s’arrêta, elle dû dire au revoir au garçon, les premières années devaient suivre un chemin différent que les autres pour entrer au château.

Tout était grandiose, tout était tellement surdimensionné. Elle se sentait minuscule dans cet immense château. Elle se demandait dans quelle maison elle allait atterrir. Elle s’était renseignée sur chacune d’entre-elle. Gryffondor accueillait les jeunes sorciers les plus courageux, ceux qui avaient de l’audace et une grande force. Serdaigle accueillait les intelligents, les créatifs, ceux qui aiment apprendre. Poufsouffle les personnes les plus loyales, cette maison représentait apparemment le travail acharné, le dévouement. Et puis Serpentard, d’après tout ce qu’elle avait lu cette maison avait bien souvent une sale réputation, mais c’était peut-être seulement des stéréotypes elle ne voulait pas juger sans les connaître. Les Serpentard représentent l’ambition, la ruse et l’envie de pouvoir. Elle ne savait vraiment pas où elle allait être répartie, mais elle n’avait pas vraiment de préférence de toute manière. Dans la Grande Salle, il y avait une grande table pour chaque maison, et une pour les professeurs un peu plus loin. Tout le monde les regardait, ô ciel qu’est-ce que c’était stressant.  « Alaska Anastasia Lemaire ! » Il lui fallut presque quelques secondes pour réaliser que c’était bien elle qu’on appelait. Son cœur se mit à battre bien trop vite, elle avança doucement. Elle sentait tous les regardes braqués sur elle… Tout ce qu’elle détestait, le rouge lui monta aux joues alors qu’elle prit place sur le tabouret pour qu’on lui pose le Choixpeau sur la tête L’heure de vérité avait enfin sonnée.


QUESTION DU CHOIXPEAU
Une personne pas douée tombe dans le lac noir, malheureusement, il/elle est le seul témoin de la scène, que fait-il/elle ? – Alaska lève les yeux au ciel, blasée par la situation. Hors de question qu'elle saute dans le lac pour sauver la personne pas très douée qui vient de tomber. Mais elle ne va tout de même pas laisser le boulet agoniser et se noyer. Elle se laisse quelques secondes de réflexion, de toute façon cette personne n'est plus à trente secondes prêt... Et puis elle attrape un bout des bois pas très loin, le tend à cette fameuse personne tout en lui disant « Fais attention la prochaine fois, je ne serais pas toujours là pour te sauver. Tu vas bien ? »





Dernière édition par Alaska A. Lemaire le Ven 27 Jan - 16:56, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8194-avalon-l-caldwell-we-got-those-rebel-hearts#184775http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8204-avalon-l-caldwell-just-like-fire

Arrivé(e) le : 10/11/2016
Parchemins rédigés : 206
Points : 3
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Edward Carter

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 10:14

OMG j'adore ce prénom :lily: et cet avatar :lily:
Bon courage pour la rédaction de ta fichounette Sloane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1707
Points : 5
Crédit : Bazzar
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 11:08

Bienvenuuuuuuuuue Very Happy ! Han, j'adore Emma Roberts :lily:, bon point pour toi xD.

Bon courage pour ta fiche o/ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 12:15

O.M.G Alaska c'est le prénom que je donnais à quasi tout mes personnages filles xD j'en suis folle Bave

Et Emma quoi, mon dieu, quel combo PARFAIT, je meurs :lily: Il nous faudra un lien xD !

J'ai hâte de lire ta fiche terminée, bon courage Coeur Slurp !
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6244-archibald-milo-de-baskerville-je-t-aime-bien-mais-en-cas-de-danger-je-te-sacrifie-directhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6295-archibald-milo-de-baskerville-le-titre-qui-tuehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6331-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6332-express-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrier

Arrivé(e) le : 05/01/2012
Parchemins rédigés : 6021
Points : 11
Crédit : Thomas Brodie-Sangster crédit : Sarah ♥
Année : 6ème année (17 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Brooklyn ♥ Anoushka ♥ Naïa ♥ Blake

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 12:21

Re-bienvenue parmi nous sweetie, t'es belle Bave Coeur



Archibald Milo de Baskerville
“Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.” Kundera Milan ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8025-skat-zovem-se-sasahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8057-skat-zelite-li-biti-moj-prijateljhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8069-skat-lakse-je-pisati-nego-govoritihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8070-skat-samo-nekoliko-rijeci

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3703
Points : 0
Crédit : (c)
Année : 3ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 12:25

OMG EMMA ! Bave Tu viens de me tuer là. Bave Je l'aime trop d'amour. Bave Coeur Rio Rio Rio
En tout cas, rebienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fiche ! Slurp



You know that I've got something special, I feel so lucky to be me. Some people say that I'm a princess running wild but just look into my eyes cause now you're under my spell and I'm not gonna set you free !
Jaswinder Swindlehurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5970-professeur-morgana-h-burgess-quel-plus-bel-art-que-celui-des-potions-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5973-morgana-chaque-annee-un-nouveau-depart-et-de-nouvelles-tetes#138879http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6052-morgana-ecrire-cest-une-facon-de-parler-sans-etre-interrompuhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6053-morgana-hibou-express

Arrivé(e) le : 13/03/2016
Parchemins rédigés : 772
Points : 25
Crédit : lilany - Olivia Wilde
Année : Professeur de Potions & Directrice de Serpentard

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Tasha E. Lennox-Blackwood & Narcissa A. Breckenridge & Jayden S. Rosenbach

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 12:45

Re-bienvenuuuue :lily: Tu me rappelles pas mal Etalyrae, toi. Laughing



The past is behind us
“We can easily forgive a child who is afraid of the dark; the real tragedy of life is when men are afraid of the light.” @platon ≈ › (c) alaska.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 12:50

Haaaan merci à tous vous êtes des amours

Je vois que je suis pas la seule à être folle de ce prénom + d'Emma :lily: Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 13:11

OMG. OMG. OMG. Est-ce que ton titre c'est la chanson "Astronaut" ?! :lily:


Oh et euh... Rebienvenue ici ! Slurp Coeur Guitare
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 13:23

Ouiiiii c'est bien ça Bave C'est une de mes chansons préférées de SP :lily:

Et merci Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 13:41

Re-bienvenue ! J'aime beaucoup ce choix d'avatar :lily:
Bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 14:08

Rebienvenu Maël Coeur
Ca m'étonne tellement pas que tu prennes Emma
Il nous faudra un lien, entre nées moldus même si j'pense pas que nos persos s'apprécient xD
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5507-termine-joanne-griffithhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5517-jo-sa-bandehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5514-les-aventures-de-johttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5515-v-courrier-pour-jo-vhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5516-v-hiboux-express-pour-jo-v

Arrivé(e) le : 11/10/2015
Parchemins rédigés : 681
Points : 0
Crédit : Google
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Daniela et Wendy

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 15:18

Rebienvenue Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 15:38

C'est aussi une de mes favorites ♥️ Anoushka 4eme année, je te réserve un lien !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 21:08

Elle n'a paseu une enfance gaie ta belle gosse.
Rebienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 13/01/2017
Parchemins rédigés : 523
Points : 4
Crédit : Hecate. (c)
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 21:16

Re-bienvenuuuuue ! Pompom Girl Cet avaaaaa' !
Il nous faudra un lien. Cool
Bon courage pour la fin de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Mer 25 Jan - 21:21

Bienvenue et bon courage pour ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8027-wolf-in-sheep-s-clothing-sage-sawyer-sinclair-u-c#181969http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8050-sage-u-c#182357http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8703-sage-indisponible#193246http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8257-sage-ma-boite-a-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8256-sage-ma-boite-a-courrier

Arrivé(e) le : 02/08/2016
Parchemins rédigés : 1369
Points : 1
Crédit : january blues (ava) & tumblr (gifs) / david mazouz
Année : deuxième année (redoublant) - quatorze ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Perrin & Ashton

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Ven 27 Jan - 6:23

EMMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA Aaaaaaaaah Amoureux Rio Waw Bave
J'adore aussi le prénom que tu as choisi, il est magnifique :lily:
Re-bienvenue :fursy:
Perrin veut un lien avec ta belle Coeur :verity:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Ven 27 Jan - 10:05

Re-bienvenue Wink!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Ven 27 Jan - 10:24

Merci tout le monde Coeur

Et pour les liens, Perrin, Isidore, Niamh, Ashley & Chuck ça sera avec plaisir :lily:
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1545
Points : 0
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Ven 27 Jan - 23:24

Je suis grave à la ramasse mais du coup je te souhaite de nouveau la bienvenue parmi nous. Coeur On va avoir un super lien trop cool. *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 1665
Points : 0
Crédit : (c) Phoebe.
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   Lun 30 Jan - 17:54




Bienvenue parmi nous


Désolée pour le retard. J'ai totalement zappé, désolée désolée désolée ! Je sais que je l'ai déjà dit et que je le redirai sûrement mais QUEL AVA ! Anoushka Traîne pas trop dans les couloirs, t'es pas à l'abri d'un viol discret. J'dis ça, j'dis rien. What a Face Sans quoi, je trouve qu'elle parle sacrément bien pour une gamine de onze ans ! Un peu trop bien...? Je ne sais pas. Erm En tout cas, c'est une belle fiche ! J'espère que tu prendras autant de plaisir avec ce nouveau perso qu'avec l'ancien, et que tu me garderas un lien !


Un choix un peu trop prévisible peut-être mais, parfois, il faut savoir rester dans les clous. Je ne me fais pas de soucis à ton sujet, tu sauras t'épanouir auprès de tes nouveaux camarades. Bienvenue dans les rangs de
SERDAIGLE
!
Serdaigle Serdaigle Serdaigle



Quelques conseils pour bien commencer


Maintenant que tu es réparti(e), il ne faut pas te reposer sur tes lauriers. Ta vie NYLienne commence à peine et pour la faire démarrer sur de bonnes bases, il te reste encore pas mal de petites choses à faire. Ne t'inquiètes pas, je vais tout te montrer...

Commence par créer ta fiche de liens, ta fiche de RPs, ainsi que boîte aux lettres qui te permettra aussi de gagner des points RPs en écrivant des lettres de plus de 300 mots et ta boite à hiboux express pour les messages plus courts. Peut-être que tu n'en trouveras pas tout de suite l'utilité, mais ça ne saurait tarder... Alors mieux vaut l'avoir fait tout de suite. Et puis, si jamais tu cherches quelqu'un d'important pour le développement de ton personnage, n'hésite pas à créer un poste vacant.

Aussi, je te conseille d'aller lire comment marche le système de points, si ce n'est pas déjà fait. Ce serait bête de ne pas savoir comment rapporter des points à ta maison. D'ailleurs, tu peux jeter un coup d'oeil aux sabliers pour voir où en est la course à la Coupe. Et comme les votes, c'est le bien, Top-Siter rapporte des points !

N'empêche que le meilleur moyen d'obtenir des points reste d'aller en cours. Et oui, nous sommes dans une école et nos chers professeurs vont se faire une joie de t'apprendre tout ce qu'ils savent. Quand tu te seras bien installé(e) dans ton dortoir, attrape tes bouquins et rends toi vite en classe ! Nos professeurs t'attendent, et pour savoir à qui tu as à faire, tu trouveras la liste ici. La liste des sortilèges par année est disponible .

Il n'y a pas que les points des sabliers qui sont importants ici. Il y a aussi les points défis ! Tu peux aller lire ce sujet pour savoir exactement ce que c'est que les points défis. N'oublie pas de créer ton sujet d'ailleurs, qu'on puisse tous t'en proposer ! Bien sûr, tu peux également savoir combien tu as de points en allant voir la fiche ! Le nombre de point s'initialise automatiquement à 0/0 mais dès que vous avez un point, vous pouvez voir l'évolution de ceux-ci à 1/2000...

Heureusement, il n'y a pas que les cours dans la vie ! Tu vas pouvoir t'entraîner à être une fouine en écoutant les rumeurs qui se baladent dans les couloirs, attraper ton balai pour devenir le plus grand joueur de Quidditch de l'histoire de Poudlard... Enfin, pour être sûr(e) de ne rien louper des activités qui te seront proposées, garde un oeil sur le panneau d'affichage, et sur la Gazette du Sorcier pour être informé(e) de tout ce qui peut bien se passer dans le monde magique.

Le HRP (hors-RP) te donnera également de quoi t'occuper grâce à une partie Flood bien remplie. Tu pourras également faire plaisir aux autres membres en leur offrant des cadeaux. N'oublie pas, à l'occasion, de passer sur la ChatBox, avec un peu de chance, tu tomberas en plein jeu... S'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, nous répondrons à toutes tes questions.

Sur ce, je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette nouvelle vie qui commence, et plein de merveilleux RPs !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alaska - Can anybody hear me ? Or am I talking to myself ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les anciennes fiches
-
Sauter vers: