AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It doesn't matter which road you take. |Niamh Mandragoran|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7330-wake-me-up-when-september-ends-presentation-de-niamh-a-mandragoranhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7354-go-on-till-you-come-to-the-end-then-stop-niamh-mandragoran#165278http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7353-it-doesn-t-matter-which-road-you-take-niamh-mandragoran#165272http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7352-we-re-all-mad-here-niamh-mandragoran#165269

Arrivé(e) le : 30/12/2016
Parchemins rédigés : 178
Points : 0
Crédit : Bazzart© Natalia Dyer
Année : 5eme année (à la rentrée) - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: It doesn't matter which road you take. |Niamh Mandragoran|   Sam 7 Jan - 23:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un jolie chouette chevêche aux couleurs brunes et sablées sera là pour le courrier ♥ De caractère curieuse, elle n'hésite pas à aller à la rencontre de l'envoyeur avant de n'accomplir sa tâche. Une petite caresse sur la tête ou une friandise et vous l'aurez dans la poche !

Son nom est Athéna



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Why is everything so hard ? I don’t think I can deal with the things you said, it just won’t go away... In a perfect world, this could never happen. In a perfect world, you’d still be here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7150-tracy-amelia-bennett-pour-etre-confirmee-dans-mon-identite-je-depends-entierement-des-autreshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7158-tracy-l-essentiel-en-enfer-c-est-de-survivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7162-tracy-bien-que-la-verite-et-le-mensonge-soient-jumeaux-la-verite-la-plus-agee-des-deuxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7163-tracy-n-oubliez-pas-de-signer

Arrivé(e) le : 27/11/2016
Parchemins rédigés : 1041
Points : 26
Crédit : Bazzart (c)
Année : Cinquième

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: ...

MessageSujet: Re: It doesn't matter which road you take. |Niamh Mandragoran|   Ven 3 Mar - 1:26

N.

Pour éviter les risques, je te fais passer ce mot par Danni, une fille avec laquelle je me suis retrouvée collée pour la Saint-Valentin, ça évitera les contrôles. Je suis sans doute la dernière personne de la part de laquelle tu t’attends à recevoir quoi que ce soit j’imagine non ? Ça ne m’étonnerait pas en tout cas, au vu des mots que j’ai pu avoir envers toi, même le temps a passé… au vu des circonstances, j’imagine aisément que l’expérience doit être plus que déplaisante à vivre. Je ne sais que te dire. J’ai appris que tu avais été torturée après la rébellion… je n’ai pu réagir jusqu’ici, mais je ne peux m’empêcher de trouver ça injuste. Tu n’étais même pas dans la Grande Salle… Comment est-ce que tu te sens ? Tu t’en remets ?

Elijah s’est lui aussi attiré des ennuis. Il a tenté de vous venir en aide après la punition, je crois que ta situation le touche également. Je le comprends un peu, même si je condamne fermement cet acte insensé. C’est lâche de ma part, j’en suis consciente, mais personne ne peut rien faire dans cette histoire… Ça fera bientôt six mois, et personne n’a encore trouvé de solution. Loin de moi l’envie de te désespérer, mais pour ma part, j’ai peur. Pour la première fois en quatre ans, j’ai l’impression que les mots vont quitter ma bouche. Je crois que je vais parler Niamh… je ne l’ai jamais fait avec qui que ce soit, il n’y a que toi, Candice et Elijah qui savez. Mais c’est de plus en plus compliqué de faire comme si de rien n’était quand vous êtes là en bas… j’ignore avec quelle force tu tiens le coup. J’ignore également si tu me pardonneras un jour. Je ne te le demande pas, au vu de la raideur avec laquelle je t’ai traitée.

Je ne me sens pas encore prête : j’ai besoin de temps, je le sens. La personne à laquelle je veux parler est folle de rage contre moi. Peut-être qu’elle ne se montrera pas réceptive. Peut-être qu’elle me rejettera. Mais peut-être que ma conscience retrouvera son chemin. Je ne m’attarde pas davantage, ce sera déjà bien si Danni parvient à te transférer le message. J’espère que tu tiens le coup.

Courage en bas,

T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1662
Points : 4
Crédit : *noralchemist(Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Hunter Laughlin & Allen Rivers

MessageSujet: Re: It doesn't matter which road you take. |Niamh Mandragoran|   Jeu 20 Avr - 21:29

Niamh,

Je ne vais pas commencer à te demander si tout va bien et si la vie aux cachots est agréable à supporter. Je connais déjà la réponse. Malheureusement, je ne peux pas grand-chose pour t’aider à part te faire savoir que tu as mon soutien. Si en plus je peux t’être utile….
J’ai en effet suivi les derniers événements et je dois bien t’avouer avoir pensé que je n’aurais pas aimé être à la place de « la fille ». La fille qui est ta cousine si j’ai bien compris, je n’arrive pas à y croire !! Tu sais pourquoi elle a fait ça ? C’est incompréhensible pour moi, mais en tout cas, elle a quand même bien joué….

Tu veux que je te dise ? Elle ne mérite pas ton attention rien que pour t’avoir ignorée en première année pour ce que tu es ! Chez les gens normalement constitué, c’est la famille d’abord, non ? Elle aurait dû te soutenir et elle ne l’a pas fait. Je suppose qu’elle ne t’a pas montré son soutien lorsque tu as été enfermée dans les cachots, je me trompe ? Tu vas trouver mon avis et mes conseils assez durs et tranchés mais : tu ne dois pas leur accorder ta confiance encore moins leur pardonner leur conduite aussi facilement ! Elles doivent le mériter. Je ne sais pas de qui tu parles quand tu mentionne « la deuxième personne », mais elle est exactement dans le même panier que la première (ta cousine), il faut que tu lui fasses savoir ! C’est trop facile de revenir comme ça et de n’apporter aucune preuve de sa bonne foi, tu ne crois pas ?! Tu dois leur en vouloir et tu pourras considérer un changement lorsqu’elles auront mérité ledit changement. Les excuses ?! Qu’est-ce que c’est que les excuses. Moi aussi je peux m’excuser pour diverses raisons, mais ça ne suffit pas. Des mots contre des actes qui sont beaucoup trop importants pour être ignorés. Elle t’a laissé tomber, pas vrai ? Alors elle n’a pas à s’excuser mais à te prouver qu’elle est là et qu’elle n’a pas l’intention de te laisser tomber de nouveau, si c’est vraiment ce qu’elle a l’intention de faire.

J’ai bien compris que reparler à cette personne te faisait plaisir mais… as-tu déjà oublié tout ce que l’abandon t’avait provoqué ? Il faut que tu aies ça en tête et même si tu décides de lui parler envers et contre tout, fais lui savoir que son attitude ne t’a pas plu et que tu ne l’oublies pas ! Qu’il te faudra du temps pour avoir cette confiance qui a été perdue et que la regagner ne sera pas une chose facile. Elle doit s’en vouloir ! L’idée n’étant pas de la faire souffrir, mais la logique veut qu’elle s’en veuille pour son mauvais comportement…

Bon, j’arrête, je te l’ai dit, je suis catégorique mais je n’ai pas envie que tu te fasses avoir ou que tu te laisses faire trop facilement. Il y a tellement de gens malhonnête qu’il faut qu’on soit « armés » contre ça ; tous ! Toi y compris. Je te rassure, tout va bien pour moi, n’hésite pas à me dire si j’ai mal compris le fond du problème, mais je continue de croire qu’il faut que tu dises ce que tu penses et tu dois forcément penser que revenir avec des excuses, c’est trop facile !


A bientôt, prends soin de toi

Victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 815
Points : 11
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: It doesn't matter which road you take. |Niamh Mandragoran|   Jeu 17 Aoû - 19:50



Mademoiselle Mandragoran,


J'ai le privilège de vous annoncer que vous avez été désigné Préfete de votre maison, Poufsouffle, pour l'année scolaire 2023-2024. J'espère que vous accorderez à ce devoir le sérieux qu'il mérite et que vous saurez être digne de la confiance que nous vous accordons au sein de l'école.

Vous trouverez ci-joint votre nouvel insigne, et les toutes premières instructions de cette année vous seront communiquées très prochainement. Je tiens à vous rappeler que votre devoir commencera dès que le Poudlard Express quittera le quai 9 3/4 de King's Cross et prendra fin uniquement lorsqu'il y reviendra. Comme vous vous en doutez, être préfet ne signifie pas simplement porter un bel insigne sur le revers de votre robe, vous devrez faire respecter le règlement de l'école, ce qui implique de devoir le respecter également. Vous serez les exemples de Poudlard durant l'année à venir, faites en sorte de ne jamais l'oublier afin que les plus jeunes de vos camarades puissent marcher dans vos pas sans le moindre doute !

HRP:
 

Si vous avez la moindre question, vous pouvez dès à présent envoyer votre hibou, nous ferons de notre mieux pour y répondre dans les plus brefs délais.

Veuillez croire, Mademoiselle Mandragoran, en l'expression de nos sentiments distingués.

Neville Londubat et la direction de Poudlard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7423-alaska-can-anybody-hear-me-or-am-i-talking-to-myselfhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7451-there-is-no-friend-as-loyal-as-a-book-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7452-parce-qu-il-faut-bien-se-sociabiliser-un-peu-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7453-ecrire-des-lettres-c-est-bon-pour-les-apothicaires-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7454-courtes-lettres-et-longues-amities-tel-est-ma-devise-alaska

Arrivé(e) le : 25/01/2017
Parchemins rédigés : 682
Points : 9
Crédit : Emma Roberts (c) Eledhwen
Année : 5ème année - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Elliot A. O'Griffey

MessageSujet: Re: It doesn't matter which road you take. |Niamh Mandragoran|   Jeu 17 Aoû - 22:27

    Ma petite chérie,

    Je suis désolée de te déranger chez toi, peut-être que tu as envie d’être seule, peut-être que tu n’as pas envie de me lire. Mais en tout cas moi je voulais te dire quelques petites choses. Depuis que nous sommes rentrés chez nous, je pense beaucoup à toi. À vrai dire, je dois même t’avouer que je m’inquiète un peu pour toi. Est-ce que tu vas bien ? Enfin, bien est un bien grand mot, je te l’accorde. Laisse-moi reformuler ma phrase. Comment te sens-tu ? Je te pose la question par pure politesse, parce que je pense bien déjà connaître la réponse. Tu as été mon binôme pendant huit mois. D’ailleurs à propos de ça, il fallait que je te remercie. Il faut que tu saches que tu m’as été d’une grande aide cette année. Même si je suis sûre que tu n’en as pas du tout consciente. Au début c’est toi qui me permettais de garder espoir. Et puis après on se soutenait mutuellement. Et je pense que sans toi je ne m’en serais pas sortie, ou du moins j’en aurais encore plus bavé…

    Je suis contente que ce soit avec toi qu’ils m’ont mis en binôme. Vraiment contente. Parce que tout ce temps passé à deux m’a permis de te connaître. Même si j’aurais préféré faire ta connaissance dans d’autres circonstances. J’espère que l’année prochaine notre nouvelle amitié restera intacte. Moi en tout cas, je te considère toujours comme une amie, j’espère que c’est réciproque.

    Voilà, sache que vraiment, si tu as besoin de parler de quoique ce soit, je suis là. Je peux être une épaule sur laquelle pleurer, tout simplement parce que je te comprends. Je n’en ai pas bavé autant que toi cette année, c’est vrai, mais je n’en reste pas moins traumatisée. J’espère que le fait de retrouver un peu ta famille va te faire du bien et te permettre de changer d’air. L’année prochaine on pourrait peut-être réviser à deux de temps en temps, qu’en dis-tu ?

    Profite de ta famille, et repose-toi surtout.
    J’ai hâte de te revoir l’année prochaine.


    Alaska



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7423-alaska-can-anybody-hear-me-or-am-i-talking-to-myselfhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7451-there-is-no-friend-as-loyal-as-a-book-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7452-parce-qu-il-faut-bien-se-sociabiliser-un-peu-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7453-ecrire-des-lettres-c-est-bon-pour-les-apothicaires-alaskahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7454-courtes-lettres-et-longues-amities-tel-est-ma-devise-alaska

Arrivé(e) le : 25/01/2017
Parchemins rédigés : 682
Points : 9
Crédit : Emma Roberts (c) Eledhwen
Année : 5ème année - 15 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Elliot A. O'Griffey

MessageSujet: Re: It doesn't matter which road you take. |Niamh Mandragoran|   Sam 26 Aoû - 10:49

    Ma petite chérie,

    Je sais que dans ce genre de moment, les mots ne sont pas suffisants pour nous remonter le moral. Donc je vais te dire toutes ces choses banales, mais qui ont au final, quand même leur importance. Je suis tellement désolée Niamh… Et je te présente toutes mes condoléances. Je sais ce que c’est de perdre quelqu’un qu’on aime, j’ai perdu ma mère moi. Et même si pour l’instant ta peine, et ta douleur te paraissent insurmontables, je te promets si tu vas finir par t’en sortir. Je ne te dis pas que tu vas l’oublier, mais on apprend à vivre au quotidien avec ce fardeau. Et même si c’est, encore une fois une phrase banale : il ne voudrait pas te voir malheureuse, ni te voir te morfondre comme ça. Lui il voudrait que tu ailles de l’avant. Même si c’est trop difficile pour l’instant, tu vas finir par aller mieux, je te le promets. Le deuil c’est un processus très long, et très douloureux. Mais tu verras, un jour tu vas réussir à penser à lui en souriant, et plus forcément en pleurant. Parle-moi dis-moi ce que tu ressens, si tu ne mets pas des mots sur tes émotions, tu vas finir par étouffer. Ou bien essaie d’en parler à un psychomage si tu préfères. Moi, mon père m’avait emmené voir un pédopsychiatre, et je pense que ça m’avait fait le plus grand bien à l’époque.

    Ça me fait tellement bizarre de ne plus te voir tous les jours, moi aussi je m’étais habituée à toi je pense, et j’en suis plutôt contente. Si cette histoire horrible a bien eu un résultat positif c’est notre nouvelle amitié. Tout ce que tu me dis me touche, et moi aussi je te considère bien évidemment comme une amie. On continuera à se voir régulièrement j’en suis persuadée. Et dans des contextes bien plus sympathiques que les cachots et les balais…

    Je vais…bien. Enfin aussi bien que je le peux du moins. J’ai retrouvé mon papa, il m’avait tellement, tellement manqué. Quand je l’ai revu j’ai fondu en larmes, je me suis sentie bien bête pour ça d’ailleurs. Il m’a emmené quelques jours à Paris, ça m’a fait tellement du bien de retourner en France et de changer d’air j’en avais besoin. J’ai passé beaucoup de temps avec mes grands-parents aussi, c’est pour ça que j’ai mis tant de temps à te répondre d’ailleurs. Et je m’en excuse.

    Mon père ne voulait pas me laisser retourner à Poudlard. Et pour ne pas te mentir, moi-même je n’étais même pas sûre de vouloir y retourner. Mais après y avoir réfléchis j’ai tout de même envie d’essayer. Si je vois que c’est trop dur, tant pis je rentrerai chez moi. Mais il est pour moi aussi hors de question de retourner dans une école moldue. Alors, j’en ai longuement parlé avec mon père, j’ai usé tous mes arguments pour le convaincre et il a accepté de me laisser y retourner. À la seule condition que je lui envoie au moins cinq lettres par semaine pour le rassurer. J’espère que tu vas finir par réussir à convaincre ta famille, j’ai vraiment envie de te revoir moi ! Tu me tiendras au courant ?!

    Et fait, je te dis que je vais bien, mais c’est tout sauf le cas. Je ne dors quasiment pas, j’ai du mal à me retrouver dans un endroit trop peuplé, je fais des crises de panique. Enfin, c’est tellement dur… J’ai l’impression que je ne vais jamais m’en sortir. Et toi, est-ce que tu te sens un peu mieux depuis ta lettre ?

    Tu me manques, fais attention à toi.


    Alaska



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
It doesn't matter which road you take. |Niamh Mandragoran|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Gestion du Personnage :: 
Les Boîtes aux Lettres
-
Sauter vers: