AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Mer 14 Déc - 20:09



Sinéad est une sang-mêlée, née le 10 février 2008 à Castletown sur l’île de Mann. D'ailleurs, elle n’y vit plus et n’y a jamais vraiment vécu puisqu’elle fait partie d’une communauté nomade, les Travellers, elle parcourt donc le monde sans jamais se poser nulle part plus de quelques jours. Aujourd'hui, Sinéad a donc 14 ans et est en quatrième année. Et juste pour ta culture personnelle, sache qu’elle n’a pas d’animal de compagnie.

Il est bon de savoir que Sinéad est travailleuse, passionnée, enthousiaste, humble, courageuse, persévérante, ambitieuse, déterminée, curieuse, joyeuse, investie et aimante mais également casse-cou, têtue, hyperactive, désordonnée, bavarde, butée, gourmande, utopiste, difficile à suivre, désobéissante, désinvolte et elle a l'esprit de contradiction. Elle a des goût étranges, par exemple elle aime Poudlard, la magie, les baguettes magiques et l'art de savoir les fabriquer, sa famille et particulièrement son jumeau, la nature, la botanique, son herbier ou encore apprendre alors qu'elle déteste rester inactive, ne pas savoir qui est son père, l'interdit, que sa petite soeur soit malheureuse d'être une cracmole et qu'on lui interdise de faire la même chose que Perrin sous prétexte qu'elle est une fille.

Sa baguette est composée de bois de sorbier avec uncrin de licorne et mesure 18,7 centimètres. Grâce à elle, Sinéad a le malheur de suivre les cours de arithmancie, astronomie, botanique, défense contre les forces du mal, histoire de la magie, métamorphose, potions, soins aux créatures magiques et de vol.



Sinéad P. O'Riordàn
feat. Ciara Baxendale

ET EN VRAI ?
J'ai 24 ans, mais peut-être que tu le sais déjà parce que je suis January H. Shiver. Je suis arrivée sur NYL en fouillant sur Google si mes souvenirs sont exacts, et je devrais être là un peu tout le temps, sauf quand j’ai cours. Avant de finir j'aimerais juste rajouter que je suis trop heureuse de devenir de nouveau schizo et que je vous aime.


Tout le monde a une histoire

10 février 2008« Ils vont bien tous les deux et leur mère aussi, ils lui ressemblent déjà tellement… C’est incroyable… » En cette froide journée d’hiver, Sinéad venait de voir le jour, suivant son jumeau Perrin qui l’avait précédée d’une trentaine de minutes. Parmi les personnes présentes, l’émotion était palpable, une naissance étant toujours un événement attendu avec impatience dans ce clan de Travellers. Ces deux nouveau-nés ne manqueraient pas d’amour, c’était une certitude. Tyronoe souriait en annonçant la nouvelle ce qui lui arrivait très rarement, les yeux du petit Torin brillaient, il avait hâte mais il ne réalisait pas vraiment ce qu’il se passait en réalité. Il savait simplement que désormais il ne serait plus le seul enfant du foyer des O’Riordàn, il allait devoir partager sa maman mais il n’avait pas l’air dérangé, au contraire, il courait partout dans la pièce, attendant de pouvoir voir ceux dont il avait tant entendu parler ces dernières semaines. « Je pourrais les voir ce soir, Nana ? » Demanda-t-il d’une voix encore mal assurée en posant sur elle un regard plein d’espoir. « Tu avais promis. » Tyronoe hocha la tête en signe d’assentiment, son regard avait désormais disparu mais son sourire ne trompait pas, elle était aux anges.

20 mars 2014 – L’air était frais en ce début de matinée et Sinéad marchait fièrement sur le chemin de terre menant à la forêt en compagnie de Ceallach, son grand-père. Du haut de ces six ans, elle savait déjà l’honneur que lui faisait le vieil homme en la laissant l’accompagner au cœur de la forêt. Sage comme une image, la petite fille épiait le moindre de ses mouvements pour tenter de les reproduire, elle voulait être un véritable miroir. Pourtant, ils allaient simplement chercher du bois mais ça lui semblait exceptionnel. Généralement, c’était à Torin et à Perrin que l’on demandait un coup de main, probablement parce que c’était des garçons et elle était obligée de rester avec Muirenn au camp et même si elle adorait la petite fille, ce n’était pas très amusant de jouer avec un bébé de deux ans et elle s’en lassait vite. Et puis, Sinéad était une hyperactive et une casse-cou, elle n’avait peur de rien et suivait son frère dans toutes ses aventures, elle voulait faire comme Perrin, voir tout ce qu’il avait la chance de voir et agir de la même façon que lui. S’il lui demandait de quitter la tente en pleine nuit, elle le faisait, s’il lui disait de sauter d’une falaise, elle le faisait, tous les prétextes étaient bons pour braver les interdits. Les fréquents rappels à l’ordre de sa mère et de ses grands-parents ne l’arrêtaient pas, au contraire, ils la stimulaient et la poussaient à aller toujours plus loin dans ses bêtises. Mais aujourd’hui, elle n’avait pas envie de faire un pas de travers, elle accompagnait son grand-père en balade et ça valait tout l’or du monde à ses yeux. Ils marchèrent en silence pendant que la petite fille regardait émerveillée tout ce qui les entourait. « Regarde lui, on dirait qu’il a des trous partout ! » S’exclama la fillette quelques instants plus tard en apercevant un arbre tout distordu. Ceallach éclata d’un rire rauque et mélodieux qui fit sourire Sinéad. « Elle n’est pas trouée, voyons, c’est un robinier, il possède une écorce crevassée, c’est tout à fait normal, il ressemble un peu à de l’acacia… On fait de très bonnes baguettes avec de l’acacia, mais très capricieuses. » Sinéad écouta fascinée en passant la main sur le tronc de l’arbre, suivant les aspérités du bout des doigts. [color:b60b=Darkred«Pourquoi elles sont capricieuses ? » C’était certainement la première fois que Sinéad restait si sage en écoutant les adultes parler et Ceallach, surpris par tant d’attention ne se fit pas prier, ils passèrent le reste de la balade à discuter des propriétés magiques des bois constituant les baguettes. Sinéad de souvient de cette journée comme celle qui a fait naitre sa passion pour la fabrication des baguettes. Elle est devenue très proche de son grand-père, passant des heures à écouter ses histoires sans jamais perdre sa fascination. Sa passion l’a également rapprochée de sa grand-mère qui, avertie par son mari de l’engouement de la petite fille pour la nature, a commencé très jeune à l’initier à la botanique, domaine dans lequel Sinéad excelle particulièrement.

03 août 2016« C’est dangereux ! Descends tout de suite Sinéad !» La voix de sa mère lui paraissait tellement lointaine, presque irréelle et de toute façon, rien ne pourrait l’arrêter. Elle en était sûre, elle en avait trouvé une ! Depuis maintenant deux bonnes minutes, elle grimpait dans un arbre touffu, branche après branche, s’élevant dans les airs pour l’atteindre. La plume. Une plume de phénix, elle en aurait donné sa main à couper et il fallait qu’elle l’ait. Son grand-père lui avait appris il y a longtemps à présent qu’elles étaient très utilisées comme cœur pour les baguettes et que cet élément en particulier influençait très largement leur puissance. Depuis le début de l’été, elle s’était mis en tête de fabriquer sa propre baguette magique. Cette idée l’obsédait à tel point qu’elle pouvait passer des heures à tenter de déchiffrer de vieux grimoires ou à sa balader en forêt pour trouver les outils nécessaires à cette confection. Oui, mais voilà, pour le cœur, c’était plus compliqué, et aujourd’hui, pour la première fois, elle avait aperçu cette plume en haut de l’arbre. Certes, elle était toute petite mais elle en avait vu en photo et elle était certaine de son coup. Cependant, alors qu’elle commençait son ascension et prenait doucement de la hauteur, sa mère était arrivée comme une furie la sommant de redescendre immédiatement. Sinéad n’écoutait pas, elle n’écoutait jamais de toute façon, elle prenait toujours un malin plaisir à faire exactement le contraire de ce qu’on lui disait et en l’occurrence, si sa mère lui disait de ne pas monter en haut de cet arbre, c’était là qu’elle irait et nulle part ailleurs. « SINEAD PERSEPHONE O’RIORDAN, REVIENS ICI TOUT DE SUITE ! » Là, ce n’était plus le moment de rigoler mais la petite fille était déjà hors de portée du courroux maternel. Elle attrapa une branche encore plus élevée et se hissa dessus. La plume était désormais à portée de main et elle se pencha légèrement pour l’attraper. Ce fut plume en main et victorieuse qu’elle descendit de son arbre, un sourire jusqu’aux oreilles… Pour découvrir une maman rouge de colère, prête à lui passer le savon de sa vie. « Tu vois que ce n’était pas dangereux. » Lui fit-elle remarquer avec une insolence déroutante pour une fillette de huit ans. Contre toute attente, sa mère fit demi-tour et retourna vers la tente sans ajouter un mot de plus. C’était bien pire que toutes les punitions du monde et Sinéad sentit son cœur se serrer. Elle était allée trop loin. Les yeux plein de larmes, elle regarda la plume qu’elle tenait à la main et constata, amère, qu’il ne s’agissait absolument pas d’une plume de phénix.

14 décembre 2017 – La tempête de neige faisait rage ce soir-là et pour ce clan de Travellers qui avait l’habitude de vivre dehors plutôt qu’à l’intérieur de leurs tentes, certes spacieuses, il devenait plus confortable de rester un peu au chaud, à l’abri des intempéries. Sinéad de sentait à l’étroit, elle qui aimait tant être dehors à gambader avec son jumeau avait la nette impression d’être un lion en cage et elle tournait en rond sous le regard indulgent de son ainé de seulement une demi-heure. « Tu crois que ça va s’arrêter quand ? » Demanda-t-elle alors qu’elle faisait le tour de la table du salon pour la troisième fois consécutive. Absorbé dans sa lecture, Perrin ne répondit pas mais elle ne s’en formalisa pas. « Je m’ennuie. » Déclara-t-elle après lui avoir accordé quelques secondes de répit. Elle soupira exagérément fort et vint s’assoir à côté de lui, sur le sol. « Tu lis quoi ? » Perrin referma son livre d’un coup sec. C’était peine perdu, elle était intenable. « Tu veux que je te raconte une histoire ? » Demanda-t-il en souriant gentiment, comme si elle ne venait pas d’interrompre volontairement ce qu’il était en train de faire. « Avec des animaux magiques ? » Demanda-t-elle pleine d’espoir. Perrin était doué pour les histoires, le meilleur même et il était aussi très doué lorsqu’il s’agissait des animaux, c’était comme s’il les connaissait tous par cœur et ça avait toujours beaucoup impressionné sa sœur qui, elle, en était un peu effrayée. « Avec des animaux magiques. » Affirma-t-il simplement avant de l’enlacer. Sinéad posa la tête sur son épaule et écouta avec attention. Il avait le pouvoir de l’apaiser là où tant d’autres auraient échoué. Adossée à l’embrasure de la porte de la chambre où Torin et Muirenn étaient en train de dessiner, Faoiltriana regardait la scène, à la fois rassurée et consternée. Comment parvenait-il à comprendre si bien sa fille alors qu’elle-même n’y parvenait pas ?

10 février 2018 – Les jumeaux avaient dix ans aujourd’hui et toute la petite famille s’était réunie pour fêter leur anniversaire. Cette journée avait été absolument parfaite et alors qu’elle apprêtait à aller se coucher, Sinéad feuilletait encore les pages vierges de l’herbier que Nana Tyro lui avait offert. C’était le plus merveilleux des cadeaux du monde et elle se voyait déjà passer des heures à le remplir tout au long de leurs voyages. Sa mère finissait de nettoyer les restes de leur petite fête mais la petite fille l’interpella avant qu’elle ne puisse quitter la pièce. « Maman ? A quoi il ressemblait Bailey ? » Les relations entre la mère et la fille ne s’arrangeaient pas vraiment. Sinéad adorait sa famille et jugeait qu’elle était la plus merveilleuse du monde mais avec Faoiltriana, ça n’avait jamais été simple et les questions qu’elle ne cessait de lui poser à propos de ce père qu’elle n’avait jamais connu n’aidaient pas à instaurer un climat paisible. « Je… Il est tard, tu ferais mieux d’aller au lit. » Cette réponse était loin d’être satisfaisante. « Mais… » Essaya-t-elle d’argumenter avec de se faire couper par le ton sec de sa mère. « Au lit. » La petite fille n’insista pas. Encore une fois, ses questions resteraient sans réponse et à chacun de ses anniversaires, il devenait pourtant plus impératif pour elle d’obtenir des réponses. Elle ne savait pas trop pourquoi mais elle imaginait un père idéal, aimant et attentionné qui aurait pu prendre soin d’elle s’il avait eu vent de son existence. Mais cette fois, elle ne tint pas tête à sa mère et choisit de se taire. Cependant, au lieu de se rendre dans son lit, c’est dans celui de Perrin qu’elle se faufila, tirant un peu la couverture vers elle pour avoir plus chaud. « Tu dors Perrin ? » Demanda-t-elle en chuchotant pour ne pas s’attirer une fois de plus les foudres maternelles. « Tu penses qu’il ressemblait à quoi, papa ? Tu crois qu’on le verra un jour ? » Son jumeau n’avait jamais été aussi préoccupé qu’elle par cette histoire de paternité mais quand elle lui en parlait, il faisait mine de s’y intéresser, certainement pour lui faire plaisir et la petite fille lui en était reconnaissante. Cette nuit-là, elle s’endormit dans les bras de son frère, le sourire aux lèvres après les paroles apaisantes de ce dernier. Ça avait été un chouette anniversaire.

27 juin 2019« PERRIN ! On l’a reçu ! » Hurlait littéralement Sinéad en traversant le campement à toute vitesse sans se préoccuper des regards interloqués jetés sur son passage. Elle arriva devant son frère et se jeta dans ses bras, manquant de les faire tomber tous les deux à la renverse. « Il y en a une pour toi aussi. » Déclara-t-elle un peu plus calmement en lui tendant la lettre reçue ce matin. Aucun doute sur son contenu, il y avait bien le cachet de Poudlard sur ces deux enveloppes. La petite fille se hâta d’ouvrir la sienne, déchirant presque l’enveloppe, qu’elle avait pourtant prévu de conserver dans sa boite à souvenirs, tant elle avait hâte de découvrir son contenu. Devant son frère, qui n’avait pas l’air aussi enthousiaste qu’elle, Sinéad se mit à lire, des tremolos dans la voix. « Chère mademoiselle O’Riordàn, nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d’ores et déjà d’une inscription au collège Poudlard… » Elle s’interrompit pour pousser un cri d’excitation suraigu qui obligea Perrin à se boucher les oreilles. « Il faut que je la montre à maman ! » Sans plus attendre, elle tourna les talons, repartant en courant dans le sens opposé. Elle avait toujours rêvé d’aller à Poudlard et attendait avec une folle impatience de pouvoir s’y rendre pour de bon. Le début de l’été lui avait semblé bien long alors qu’elle attendait cette fameuse lettre qui viendrait bouleverser sa vie. Elle l’avait désormais et rien n’aurait pu la rendre plus heureuse. Elle allait aller à Poudlard pour étudier la magie… C’était de la folie.

19 juillet 2019 – Sinéad trépignait d’impatience en attendant que son frère finisse de se préparer. Comment pouvait-il ne pas être totalement surexcité ! Aujourd’hui, ils allaient faire leurs courses pour la rentrée qui approchait et Sinéad était tout simplement en train de dépérir en voyant les secondes s’écouler. Alors qu’elle se trouvait attablée avec son frère qui semblait vouloir manger sa pomme avec une lenteur infinie, Torin et leur mère firent irruption dans la pièce. « Perrin, ton grand-père aimerait te voir ! Ne traîne pas, nous partons dans dix minutes pour le chemin de traverse. » déclara Faoiltriana ce qui eut pour conséquence de faire lever les yeux au ciel de Sinéad. Il ne pouvait pas le voir plus tard ? Ils avaient un planning à respecter. Pour éviter de s’énerver contre celui qu’elle aimait le plus au monde, elle se leva d’un bon. « Je reviens, je vais chercher ma liste scolaire. » Dit-elle simplement alors qu’elle la connaissait par cœur. Elle fit l’allée et retour en un temps record et se força à se rassoir sur sa chaise malgré son impatience. Torin ne perdit pas une miette de sa réaction et alors que son jumeau quittait la tente pour obéir à son grand-père, il ne put s’empêcher de la taquiner. « Tu sais que tes bouquins ne vont pas s’envoler si tu les achètes une demi-heure plus tard que prévu ? » Demanda son ainé en riant. Pour toute réponse, Sinéad lui lança un regard noir. « Ne commencez pas tous les deux. » Déclara leur mère avant que Torin ait pu ajouter autre chose. Entre ces deux-là, ça avait toujours été un peu l’amour vache, ils s’adoraient, c’était le garçon le plus gentil du monde mais il était aussi doué pour la faire sortir de ses gonds et il était courant qu’ils s’étripent mutuellement pour aucune raison valable. Seule Muirenn semblait aussi impatiente que sa sœur à l’idée de cette sortie et c’est donc avec cette dernière qu’elle entama une grande conversation visant à déterminer précisément les emplettes incontournables de la journée. Evidemment, ce qui préoccupait le plus la fillette était le choix de sa baguette, elle allait enfin posséder la sienne, c'est un peu comme un rêve qui deviendrait réalité.

Septembre 2019 à décembre 2022 – De ses trois premières années à Poudlard, Sinéad retient beaucoup de positif. Poudlard correspond en tout point à ses attentes, les cours lui plaisent, les enseignants aussi. Elle est rapidement devenue une élève modèle, assidue, rigoureuse, bosseuse surtout dans les enseignements qui la passionnent comme la botanique, par exemple. Elle a rencontré des personnes formidables mais s’est aussi liée d’amitié avec les proches de Perrin, notamment Phen avec qui elle s’entend vraiment très bien et Niamh avec qui les relations sont un peu plus tendues désormais. Avec son jumeau, ils ont continué à faire les quatre cent coups comme lorsqu’ils étaient chez eux et Sinéad n’est jamais la dernière à accepter de faire une bêtise. Seule ombre au tableau, les récents événements qui montrent clairement une révolution au sein du monde magique et rendent ce clan de Travellers inquiets pour leur progéniture. Sinéad a peur que sa famille ne les laisse plus revenir à l’école après ça et même si elle se rend compte que ce serait pour son bien, elle a une telle soif d’apprendre qu’elle ne se voit pas y renoncer. Malheureusement, ces sombres événements ne sont pas les seuls à être venu ternir son petit monde parfait puisqu’ils ont découvert que Muirenn était une cracmole. Elle n’irait donc jamais à Poudlard. La nouvelle a bouleversé la famille et notamment la petite dernière qui se faisait une telle joie de pouvoir les rejoindre. Touchée en plein cœur par la détresse de sa petite sœur adorée, Sinéad lui a alors promis de lui envoyer des lettres toutes les semaines et de ne jamais la délaisser et elle tient parole. C’est donc avec un enthousiasme teinté d’amertume que Sinéad a repris le train pour entamer sa quatrième année au sein de la prestigieuse école de sorcellerie de Poudlard.


Famille et compagnie

Ceallach O’Riordàn – C’est le grand-père de Sinéad et elle lui a toujours porté une admiration sans faille. C’est un homme sage, intelligent et très cultivé surtout lorsqu’il s’agit de la nature qu’il connait comme sa poche. C’est lui qui a donné à la jeune fille sa passion pour la fabrication des baguettes et depuis le plus jeune âge, il lui enseigne tout ce qu’il sait sur ce sujet. Sinéad et lui sont devenus très proches grâce à cette passion commune et la jeune fille n’hésita pas à passer des heures sous sa tente rien que pour entendre des anecdotes et découvrir de nouvelles choses. Le vieil homme est très fier de sa petite fille si talentueuse dans son domaine et a toujours été admiratif de sa persévérance et de sa concentration lorsque le sujet des baguettes est abordé, il l’a pris sous son aile et espère bien pouvoir l’aider à réaliser son rêve.
Tyronoe O’Riordàn – Nana Tyro, c’est la grand-mère idéale mais elle est très stricte et pas franchement indulgente face aux bêtises de Sinéad. Elle n’aime pas beaucoup qu’elle fasse tourner sa mère en bourrique et n’hésite pas à la rappeler à l’ordre lorsqu’elle dépasse les limites. Les remontrances de Nana sont toujours beaucoup plus efficaces que les engueulades maternelles et Sinéad se tient toujours à carreaux lorsqu’elle est en présence de sa grand-mère. Toutefois, malgré ces relations parfois un peu conflictuelles du fait du sale caractère de la jeune fille, Sinéad adore sa grand-mère. Elle est la première à courir chaque matin pour venir lui filer un coup de main dans la préparation de ses remèdes naturels qu’elle confectionne avec amour. Elle en profite pour en apprendre chaque jour un peu plus sur la botanique, domaine en lien avec la fabrication des baguettes et qui la passionne donc tout autant. Tyronoe a une manière bien à elle de donner de l’amour aux siens, réservée elle ne laisse pas paraitre beaucoup d’émotions mais tous savent qu’au fond, elle a le cœur sur la main et tient énormément à sa famille.
Bailey – Sinéad ne sait rien de cet homme et c’est quelque chose qui lui pèse énormément. Elle sait simplement que c’est un peu grâce à lui qu’elle est là aujourd’hui puisqu’il s’agit de son père et qu’il s’appelle Bailey… S’agit-il de son prénom ou de son nom de famille ? Elle n’en a pas la moindre idée et elle donnerait beaucoup pour pouvoir le découvrir. Toutes les recherches qu’elle a menées jusque-là se sont révélées infructueuses, mais elle ne désespère pas de parvenir un jour à découvrir qui est vraiment son géniteur. Débordante d’imagination, elle se contente jusqu’ici de visualiser un père idéal, aimant et protecteur avec une chevelure aussi rousse qu’elle et de jolies fossettes. Elle sait que quelle que soit sa découverte, elle ne sera pas déçue.
Faoiltriana O’Riordàn – Il s’agit de la mère de Sinéad. C’est une femme forte et déterminée qui élève ses quatre enfants toute seule sans jamais se plaindre de la charge que cela représente, aidée tout de même par les grands-parents des enfants. Entre Sinéad et elle, les relations ont toujours été un peu tendues. Elles ont du mal à communiquer et à se comprendre ce qui provoque de nombreuses tensions. Sinéad n’aime pas les interdits et que sa mère lui impose une ligne de conduite l’énerve au plus haut point. Et puis, même si elle ne le lui a jamais vraiment dit, la jeune fille en veut énormément à sa mère de ne pas lui donner d’information précise sur son père et de vouloir à tout prix tout lui cacher à ce sujet. Elle trouve injuste de ne pas avoir le droit de choisir par elle-même si oui ou non elle doit avoir une relation avec ce dernier. Involontairement, elle lui fait un peu payer cette erreur en se comportant bien souvent de manière odieuse et les conflits sont plus que fréquents entre les deux femmes.
Torin O’Riordàn – L’ainé de la famille, son demi-frère, le garçon le plus adorable du monde. Sinéad l’a toujours considéré comme son frère sans se soucier du « demi » qu’elle a complètement occulté à présent. Il est celui qui veille sur elle, la protège et surtout la taquine. Il sait à quel point elle est vive et réactive, la faire sortir de ses gonds pour un rien est donc extrêmement facile et c’est le jeu préféré de Torin. Ils passent donc de longues heures à se chamailler pour rien pour le plus grand plaisir de Sinéad qui a toujours aimé ces altercations inoffensives. Mais ce qu’elle aimait par-dessus tout lorsqu’elle était enfant était de l’écouter parler de Poudlard, l’école où il avait eu la chance d’entrer trois années avant elle. Il lui expliquait tout ce qu’il vivait là-bas, donnant encore plus enfant à la petite fille d’y faire ses premiers pas. Elle l’a toujours considéré comme sage et expérimenté et elle n’hésite jamais à se tourner vers lui lorsqu’elle a besoin d’un conseil, elle sait qu’il sera là, il est toujours là.
Perrin S. O’Riordàn – Peut-être parce qu’ils ont passé neuf mois dans le même utérus, Perrin et Sinéad entretiennent une relation privilégiée que peu de gens sont aptes à comprendre. Fusionnels et tactiles, ils ont besoin d’être souvent l’un près de l’autre. Il est elle au masculin et elle est lui au féminin. Ils se ressemblent énormément et voient les choses de la même façon. Perrin a donné à sa jumelle son goût du risque et de l’aventure et elle n’hésite jamais à le suivre dans ses bêtises diverses et variées. A contrario, il est le seul à savoir la calmer et l’apaiser lorsqu’elle se comporte de manière totalement hystérique et ne tient plus en place. Sinéad soutient son frère à cent pour cent dans ses passions et n’hésite pas à le défendre face aux potentielles mauvaises langues. Ils ne se sont jamais vraiment disputé et n’ont jamais été vraiment séparés non plus, ils se complètent à merveille et rien ne semble pouvoir mettre en péril leur relation si fusionnelle. Il est son oxygène et elle se sait incapable de pouvoir vivre sans lui.
Muirenn O’Riordàn – C’est la petite dernière de la famille, le bébé choyé par tous, la jolie poupée qu’on ne peut qu’aimer. Sinéad avait un peu de mal avec ce petit bout lorsqu’elle était encore petite, elle considérait qu’un bébé n’était pas très intéressant et essayait en permanence de ne pas être celle qui serait obligée de rester jouer avec la petite dernière. En grandissant, les choses ont changées et les deux filles sont devenues très proches. Muirenn n’a pas eu la chance de ses frères et sœurs, elle est née cracmole et sait désormais qu’elle ne rentrera pas à Poudlard alors qu’elle avait tellement hâte de s’y rendre. Pour Muirenn comme pour le reste de la famille, ça a été un vrai choc et la petite fille a beaucoup de mal à s’en relever, elle attendait ce moment avec tellement d’impatience. Sinéad qui est très proche de la cadette car elle partageait aussi ce rêve a été très affectée par la détresse de sa sœur, elle a passé de longues soirées à la bercer tendrement alors qu’elle pleurait sans pouvoir s’arrêter. Avant de repartir à l’école, elle lui a fait une promesse, celle de lui écrire chaque semaine jusqu’à son retour à la maison et elle est bien décidée à tenir parole. Muirenn a une place énorme dans son cœur et elle ferait n’importe quoi pour lui redonner le sourire qu’elle a perdu.


La première fois ici

Comme tous les jours depuis qu’elle avait reçu sa lettre d’admission à Poudlard, Sinéad trépignait d’impatience. Elle avait fait sa valise de longues semaines auparavant mais chaque jour, elle la rouvrait pour vérifier que tout était bien à sa place et qu’elle n’avait rien oublié. Le grand jour était enfin arrivé, ils allaient partir pour Poudlard. L’attitude de Perrin l’insupportait au plus haut point, il se trainait comme une âme en peine, rassemblant ses affaires éparpillées sous la tente. Sinéad de son côté, passait de pièce en pièce pour demander à tout le monde de se bouger les fesses. Elle ne devait absolument pas rater le train pour son tout premier jour à Poudlard, c’était inenvisageable et Perrin semblait tout faire pour que ça arrive. Excédée, la petite fille se planta devant son frère qui entassait encore des affaires dans sa valise. « Si on est en retard à cause de toi, je ne t’adresse plus la parole jusqu’à la fin de tes jours ! » Le menaça-t-elle sans le moindre scrupule. Elle savait pourtant qu’il était réticent à l’idée de se rendre au château mais l’idée qu’il fasse exprès de trainer des pieds pour gâcher l’un des plus beaux jours de sa vie la mettait littéralement hors d’elle.

Enfin, après un temps bien trop long aux yeux de Sinéad, la petite famille fut prête à partir. Les aurevoirs avec le reste de leur clan furent bref pour la petite fille qui n’avait qu’une hâte, prendre ce fichu portoloin et aller à Londres. Pourtant, elle n’aimait pas trop les grandes villes et appréciait davantage se retrouver en pleine nature mais là, c’était pour la bonne cause et elle avait vraiment trop hâte d’y être. Heureusement pour elle, ils se retrouvèrent bien vite à marcher parmi la foule de moldus qui se pressaient devant la gare. Sinéad n’avait jamais trop aimé les moldus qui lui faisaient un peu peur. Dans les légendes, ils les avaient souvent persécutés et elle avait évidemment la crainte que ça se reproduise avec elle. La petite fille marchait donc d’un pas rapide pour suivre sa mère, donnant la main à Muirenn pour éviter de la perdre dans la foule. Torin les suivait de sa démarche nonchalante habituelle et Perrin trainait les pieds derrière leur petit groupe. Ils traversèrent la gare à la même allure et traversèrent cet étrange mur menant à la voie 9 ¾ que Sinéad affectionnait tant. Ils n’avaient pas beaucoup de temps pour se dire aurevoir mais la fillette prit le temps de serrer sa petite sœur dans ses bras avant de monter dans le train. « Un jour ce sera à ton tour. » Lui murmura-t-elle doucement. Puis, elle monta dans le train et se retourna une dernière fois pour envoyer un bisou à leur mère. Perrin était resté sur le quai, probablement en train de négocier pour rentrer au camp mais pour une fois elle ne s’en préoccupa pas, elle ne parvenait toujours pas à comprendre son absence d’enthousiasme et au fond, elle était un peu vexée de réaliser que sa moitié ne mourrait pas d’envie de partir pour cette nouvelle aventure avec elle.

Cependant, lorsqu’ils furent enfin tous les deux seules dans le wagon alors que Torin s’était éclipsé pour rejoindre ses amis, Sinéad sentit sa colère s’envoler. Elle ne pouvait pas rester fâchée contre son jumeau, elle l’aimait bien trop. « Je te promets que ça va être génial et qu’on va s’amuser. » Lui dit-elle avec son habituel sourire contagieux. Elle aurait aimé pouvoir passer plus de temps à le rassurer mais des filles débarquèrent dans le wagon en gloussant ce qui mit un terme à leur conversation. Sinéad était ravie de pouvoir rencontrer de nouvelles têtes aussi les accueillit-elle avec un enthousiasme immodéré. « Bonjour ! Je m’appelle Sinéad et lui c’est Perrin, on est jumeaux et on entre en première année. » Déclara-t-elle fièrement dans un anglais correct alors que son frère se plongeait dans un silence éloquent. Elle avait passé ces dernières semaines à travailler son accent ce qui n’avait pas été facile, cette langue était tellement différente de leur shelta habituel mais quand Sinéad voulait quelque chose, elle l’obtenait toujours. Elle jeta à son frère plusieurs coups d’œil insistant mais continua sa conversation avec les nouvelles venues qui elles aussi commençaient leur scolarité cette année. Tout se passait très bien jusqu’au moment où Perrin décida de sortir Morelle de la poche où elle était cachée. L’araignée sembla contente de pouvoir se dégourdir un peu les pattes et resta perchée sur l’épaule du garçon. La réaction des filles ne se fit pas attendre, elles se mirent à hurler et déguerpirent sans demander leur reste. « Je ne comprends pas… » Dit-elle dépitée à son frère qui avait l’air aussi choqué qu’elle. « Je vais aller voir si je peux les retrouver. Je les aimais bien ! ». Ragaillardie par cette idée, Sinéad se leva d’un bon et quitta le wagon pour partir à la recherche des fugitives.

« Eh ! Les filles ! Attendez-moi ! » S’exclama-t-elle en courant après les filles qui venaient juste de sortir. Malgré les mouvements du train, elle n’avait aucun mal à maintenir son équilibre et ne tarda pas à se retrouver auprès de celles qui avaient déjà tenté de l’abandonner. « N’ayez pas peur, elle est apprivoisée l’araignée. » Leur dit-elle pour les réconforter alors qu’elle n’était pas forcément sûre de la véracité de ses propos. « Je peux rester un peu avec vous ? » Les filles acceptèrent et elle passa les plus longues minutes de sa vie à entendre parler des fringues et des supers beaux garçons de septième année. Beurk. Au bout d’un moment, n’y tenant plus elle sortit de la cabine et retourna sur ses pas pour tenter de rejoindre son frère. En marchant, elle tomba nez-à-nez avec un garçon qui mangeait des sucreries, elle lui adressa un grand sourire avant de poursuivre son chemin, sourire auquel il répondit timidement. Finalement, peut-être que toutes les personnes qu’elle allait rencontrer n’étaient pas comme ces stupides filles. Elle pénétra de nouveau dans la cabine l’air bougon. « Quelles nazes ces filles. » Dit-elle dans sa langue natale avant de réaliser qu’il n’était plus seul. « Rhea, je te présente Sinéad, ma jumelle. » dit-il à la fille qui était assise à ses côtés sur la banquette. Le courant passa rapidement très bien entre les deux filles, Rhea était souriante, pétillante et pas du tout girly contrairement au petit groupe qu’elle venait de rencontrer. Ils passèrent le reste du trajet à bavarder et ne virent pas vraiment le temps passer. Si bien que lorsque le train freina, Sinéad se leva d’un bond, surprise qu’ils soient déjà arrivés. « On va bientôt savoir dans quelle maison on va aller ! J’ai trop hâte ! »

L’excitation laissa place à une légère appréhension lorsqu’elle se retrouva debout dans la Grande Salle, sous les yeux de tous les autres élèves déjà attablés qui assistaient à la cérémonie. On appela les élèves un par un et elle attendit son tour le cœur battant. Rhea fut envoyée à Gryffondor et eut droit à un tonnerre d’applaudissements. Quand enfin le tour de Perrin fut venu, celui-ci lui adressa un regard confiant avant de se positionner sur le tabouret. Lui aussi fut envoyé à Gryffondor ce qui contribua à augmenter la pression que ressentait la jeune fille. Peut-être que tous les gens cool étaient à Gryffondor finalement ? Elle ne s’était jamais demandé dans quelle maison elle atterrirait. Pour elle, il était évident que de toute façon, elle serait avec Perrin alors pourquoi se poser plus de questions ? Sa future maison l’importait peu finalement, dans sa famille, ils les avaient déjà presque toutes testées de toute façon. Son cœur battait à une vitesse folle mais lorsqu’on appela son nom, elle crut qu’il allait s’arrêter de battre. « O’Riordàn, Sinéad Persephone. » Sinéad n’était pas du genre timide mais elle se sentit toute petite en avançant jusqu’au tabouret. On lui posa le Choixpeau sur la tête et elle ferma les yeux, attendant le verdict.

QUESTION DU CHOIXPEAU
Une personne pas douée tombe dans le lac noir, malheureusement, elle est le seul témoin de la scène, que fait-elle ? – Sinéad n’hésitera pas une seule seconde à sauter pour la secourir même si la personne en question n’a peut-être pas vraiment besoin de son aide. Elle aime bien l’idée de plonger toute habillée dans un lac, et dans le lac noir encore plus et une noyade potentielle lui donne l’opportunité de le faire sans même qu’elle se fasse engueuler par la suite, si c’est pas chic !


Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7150-tracy-amelia-bennett-pour-etre-confirmee-dans-mon-identite-je-depends-entierement-des-autreshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7158-tracy-l-essentiel-en-enfer-c-est-de-survivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7162-tracy-bien-que-la-verite-et-le-mensonge-soient-jumeaux-la-verite-la-plus-agee-des-deuxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7163-tracy-n-oubliez-pas-de-signer

Arrivé(e) le : 27/11/2016
Parchemins rédigés : 2124
Points : 28
Crédit : Schizophrenic. (c)
Année : Sixième (seize ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Finn & Jade.

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Mer 14 Déc - 20:51

T'as un membre de ta famille qui s'appelle Bailee, et pour moi, c'est pas un hasard.

Rebienvenue ma belle. Slurp


I’m afraid, somebody else might take my place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Mer 14 Déc - 20:55

Jan' Jan' Jan ! Slurp Rebienvenue parmi nous sous ce nouveau compte, j'espère vraiment que tu t'éclateras avec, fais nous en voir de toutes les couleurs !  :lily:
Hâte de voir ce que ça va donner ! Pompom Girl 

(elle reste sexy même avec des lunettes What a Face )
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 5967
Points : 20
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 20ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jaswinder Swindlehurst

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Mer 14 Déc - 21:01

Mon dieu qu'elle est moche ! O.o
En tout cas, rebienvenue ! Coeur Bon courage pour la rédaction de ta fiche !



Je me souviens de toi près de moi, tu m'embrassais pour la première fois, j'ai cette image gravée dans la tête. Je me souviens des premiers rendez-vous comme de la plus belle image de nous.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Mer 14 Déc - 21:08

AH NON PAS TOI Yerk
Tu peux être sûre que je te demanderai pas de lien et qu'on ne va jamais rp ensemble parce que je t'aime pas et que j'aime pas rp avec toi Yerk

Non plus sérieusement je rigole et tu le sais Ange
Rebienvenue et bon courage pour ta fiche Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Mer 14 Déc - 21:11

Re bienvenue et bon courage pour cette fiche Razz
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1929
Points : 8
Crédit : Avatar : .Cranberry ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Mer 14 Déc - 22:59

Re-bienvenue parmi nous la rousse Coeur



« Hadley Ophelia Lewis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Mer 14 Déc - 23:43

Merci tout le monde, vous êtes mignons tout plein ! Câlin sauf Sarah

J'ai hâte de pouvoir RP avec elle. :lily:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Jeu 15 Déc - 3:32

MA SOEUR D'AMOURRRRRR :lily: Slurp Coeur :bella: Câlin :fursy: ♏

Rebienvenue avec ce nouveau personnage Câlin
Si tu as la moindre question, tu sais où me trouver Oh et j'aime vraiment beaucoup ton histoire Coeur Tu as tellement compris le personnage Anoushka C'est juste parfait ! J'ai hâte d'en lire plus :lily:

Perrin écrase le pied de Rio et lui tire la langue. « Ma soeur c'est la plus belle ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Jeu 15 Déc - 7:55

MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! Anoushka

Je suis trop contente qu'elle te plaise. :lily: Normalement, je vais réussir à terminer ce soir ! Pompom Girl Enfin, j'espère. xD

Bon et j'ai corrigé les fautes ce matin parce que ohmygodquellecatastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Jeu 15 Déc - 11:23

Genre les pv de Perrin is partent comme des petits pains Yerk

Rebienvenue Jan' Slurp Coeur
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4105-danni-cooper-termine]Présentationhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4112-danni-cooper-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4113-les-aventures-de-dannihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4114-courrier-pour-danni-cooperhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4115-les-hiboux-express-pour-danni-cooper

Arrivé(e) le : 14/11/2014
Parchemins rédigés : 3106
Points : 8
Crédit : Google
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Joanne et Wendy

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Jeu 15 Déc - 14:24

N'écoute pas Dan :lily: moi je la trouve super mimi ! Amuse-toi bien avec ta petite rouquine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Jeu 15 Déc - 20:49

Chuck > En vrai je voulais créer un perso assez similaire MAIS pour remplacer Jan à la fin de l'année, sauf que Perrin est arrivé entre temps avec son scéna qui correspondait carrément à ce que je voulais faire alors j'ai sauté sur l'occasion. :3

Merci Dani ! Câlin

J'ai enfin terminé ! Pompom Girl Perrin, j'espère que ça te conviendra. Wink N'hésite pas à me MP s'il y a une incohérence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Jeu 15 Déc - 21:26

LES ROUX NOUS ENVAHIT
*Ahem ahem*

Re-bienvenu 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Jeu 15 Déc - 22:54

Je tenais à dire que j'adore ta fiche :lily: Vivement que tu soies répartie pour rp Anoushka
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Ven 16 Déc - 10:39

Re-bienvenue Wink!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Ven 16 Déc - 18:41

Rebienvenue sur le fow' ! J'ai pas encore lu mais je vais le faire Smile
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 1701
Points : 0
Crédit : (c) Phoebe.
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   Sam 17 Déc - 17:29




Bienvenue parmi nous


Ton personnage est ma foi très intéressant et bien développé, même si on n'en doutait pas venant de ta part. J'ai un peu hésité pour la maison mais je pense qu'elle s'épanouira à Gryffondor et elle pourra rejoindre ces autres boulets d'amis. J'espère que tu t'éclateras avec ton nouveau personnage, tu connais déjà la maison Coeur


Tu possèdes de très belles qualités de cœur et un courage à toute épreuve, aucun doute avec toi, la maison qui te conviendra le mieux est
GRYFFONDOR
!
Gryffondor Gryffondor Gryffondor



Quelques conseils pour bien commencer


Maintenant que tu es réparti(e), il ne faut pas te reposer sur tes lauriers. Ta vie NYLienne commence à peine et pour la faire démarrer sur de bonnes bases, il te reste encore pas mal de petites choses à faire. Ne t'inquiètes pas, je vais tout te montrer...

Commence par créer ta fiche de liens, ta fiche de RPs, ainsi que boîte aux lettres qui te permettra aussi de gagner des points RPs en écrivant des lettres de plus de 300 mots et ta boite à hiboux express pour les messages plus courts. Peut-être que tu n'en trouveras pas tout de suite l'utilité, mais ça ne saurait tarder... Alors mieux vaut l'avoir fait tout de suite. Et puis, si jamais tu cherches quelqu'un d'important pour le développement de ton personnage, n'hésite pas à créer un poste vacant.

Aussi, je te conseille d'aller lire comment marche le système de points, si ce n'est pas déjà fait. Ce serait bête de ne pas savoir comment rapporter des points à ta maison. D'ailleurs, tu peux jeter un coup d'oeil aux sabliers pour voir où en est la course à la Coupe. Et comme les votes, c'est le bien, Top-Siter rapporte des points !

N'empêche que le meilleur moyen d'obtenir des points reste d'aller en cours. Et oui, nous sommes dans une école et nos chers professeurs vont se faire une joie de t'apprendre tout ce qu'ils savent. Quand tu te seras bien installé(e) dans ton dortoir, attrape tes bouquins et rends toi vite en classe ! Nos professeurs t'attendent, et pour savoir à qui tu as à faire, tu trouveras la liste ici. La liste des sortilèges par année est disponible .

Il n'y a pas que les points des sabliers qui sont importants ici. Il y a aussi les points défis ! Tu peux aller lire ce sujet pour savoir exactement ce que c'est que les points défis. N'oublie pas de créer ton sujet d'ailleurs, qu'on puisse tous t'en proposer ! Bien sûr, tu peux également savoir combien tu as de points en allant voir la fiche ! Le nombre de point s'initialise automatiquement à 0/0 mais dès que vous avez un point, vous pouvez voir l'évolution de ceux-ci à 1/2000...

Heureusement, il n'y a pas que les cours dans la vie ! Tu vas pouvoir t'entraîner à être une fouine en écoutant les rumeurs qui se baladent dans les couloirs, attraper ton balai pour devenir le plus grand joueur de Quidditch de l'histoire de Poudlard... Enfin, pour être sûr(e) de ne rien louper des activités qui te seront proposées, garde un oeil sur le panneau d'affichage, et sur la Gazette du Sorcier pour être informé(e) de tout ce qui peut bien se passer dans le monde magique.

Le HRP (hors-RP) te donnera également de quoi t'occuper grâce à une partie Flood bien remplie. Tu pourras également faire plaisir aux autres membres en leur offrant des cadeaux. N'oublie pas, à l'occasion, de passer sur la ChatBox, avec un peu de chance, tu tomberas en plein jeu... S'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, nous répondrons à toutes tes questions.

Sur ce, je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette nouvelle vie qui commence, et plein de merveilleux RPs !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sinéad P. O'Riordàn - "Notre destin fait partie de nous, il suffit d'être assez courageux et rebelle pour s'en rendre compte."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les anciennes fiches
-
Sauter vers: