AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 799
Points : 25
Crédit : Dan <3 (Fionn Creber)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Mer 30 Nov - 12:32



Perrin Sairéann O'Riordàn
Perrin est un sang-mêlé, né le 10 Février 2008 à Castletown sur l'Île de Mann. D'ailleurs il n'y a jamais vécu puisqu'il appartient à une communauté nomade, des Travellers. Il n'a jamais eu de domicile fixe. Aujourd'hui, Perrin a donc quinze ans ans et est en quatrième année. Et juste pour ta culture personnelle, sache qu'il a une araignée Goliath magique qui s'appelle Morelle comme la petite plante toxique..
Liens à ajouter + none
Il est bon de savoir que Perrin est écologiste, travaillant, aimable, ouvert, courageux, loyal, serviable, attachant, généreux, blagueur, déterminé, passionné et familial mais également borné, téméraire, extrêmement curieux, perfectionniste, extravagant, revanchard, critiqueur, fantasque, suceptible, gourmand, passablement immature, intransigeant et extrémiste. Il a des goût étranges, par exemple il aime les petites bestioles et créatures, la musique, l'odeur de l'humidité lorsqu'il pleut, l'aventure ou encore les histoires d'horreur alors qu'il déteste le calme plat, le chocolat, la vantardise, être comme tout le monde et l'interdit.
liens recherchés
(f) nature du lien
description.
(m) nature du lien
description.
fiche de night sky. / avatar de ranipyaar. / gif de tumblr


Dernière édition par Perrin S. O'Riordàn le Ven 19 Mai - 7:22, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 799
Points : 25
Crédit : Dan <3 (Fionn Creber)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Mer 30 Nov - 12:33




sinéad persephone o'riordàn
soeur jumelle
ACTIVE - « Vous avez sans doute déjà entendu parlé des liens fusionnels pouvant unir des jumeaux l'un à l'autre. C'est le cas entre Sinéad & moi-même. Nous avons grandi ensemble dans l'utérus de notre mère. Le jour de notre naissance, j'ai montré le chemin à ma soeur voyant le jour une bonne demi-heure avant elle. Nous sommes réellement très proche l'un de l'autre, et nous ressemblons beaucoup. Deux passionnés, aventuriers et, par-dessus tout, deux complices. Un simple regard suffit à ce que nous nous comprenions. Même pas besoin de parler, et les moments où nous le faisons, il n'est pas rare que l'un de nous termine la phrase de l'autre. Ce peut être assez troublant quand on fait notre rencontre pour la première fois, mais ne vous inquiétez pas, vous vous y ferez. Nous sommes comme une personne dans deux corps séparés. Il y a toutefois des personnes n'aimant pas réellement la manière dont nous évoluons l'un avec l'autre. Des langues bien pendues considérant qu'un frère et une soeur ne devrait pas se coller, se prendre dans leur bras ou se tenir la main. Personnellement, j'en ai rien à faire. Si vous voulez croire que notre relation est malsaine, libre à vous de le faire, mais ce n'est pas la pensée que j'entretiens. Il faut savoir également que Sinéad est ma partenaire numéro un pour les mauvais coups. Elle est toujours partante pour une belle petite aventure. Elle ne me juge pas pour ma passion envers la botanique & les créatures magiques, alors que de mon côté, je l'encourage grandement dans son étude des baguettes magiques et ce qui les composent. Elle est littéralement fascinée par ces objets nous permettant de faire de la magie. » (vision de Perrin)
© avatar night sky.
tasha lennox- blackwood
meilleure amie
ACTIVE - Nous nous sommes rencontrés dans les barques lors de notre première année. Entre nous, ça a immédiatement cliqué ! Je fus par ailleurs très heureux lorsque nous nous retrouvâmes tous à gryffondor avec Sinéad et Tasha. Une équipe du tonnerre ! D’accord, ma sœut n’est peut-être pas toujours très enchanté par la relation que j’entretiens avec Tasha, mais ce n’est pas grave, elle reste ma meilleure amie ! On aime les mêmes choses ; les animaux, contrevenir aux règlements, la nutre et vagabonder dans la forêt interdite. On a d’ailleurs pour projet de fabriquer une carte magique de la forêt tout entière. Ce sera tout à fait génial ! Partenaire d’aventure, Tasha est une fille tout à fait géniale !
© avatar night sky.

tracy amelia bennett
first and unique girl love interest / amie
ACTIVE - Nous sommes dans la même classe depuis la première année et pourtant, je n’avais jamais remarqué sa présence jusqu’à ce qu’elle ne m’envoie un hibou pour me demander de travailler avec elle pour un devoir d’astronomie. J’ai, bien entendu, accepté de la rencontré même si je ne me souvenais pas du dit devoir. En même temps, j’ai tellement la tête dans les nuages que ce n’est pas surprenant. Je manque souvent les informations importantes parce que je rêvasse en classe. Nous nous sommes rencontrés et je l’ai tout de suite bien aimé. Elle a une grenouille trop mignonne et un hibou magnifique. Elle est super sympa sans parler du fait qu’elle partage mes valeurs en étant végétarienne elle aussi. Cette fille est une perle. Je l’aime beaucoup. Milo me dit de me méfier, mais je n’en ai rien à faire de ce qu’il dit. Elle est la meilleure amie de Rhea, alors pourquoi devrais-je m’en méfier. Rhea est cool, donc ses amis le sont sans doute aussi ! Et puis Tracy elle est très jolie. Je me suis même surpris à me demander si je pourrais être attiré par elle. Est-il possible d’être attiré à la fois pas Phen et par elle ?
© avatar night sky.
niamh alistrina mandragoran
jalousie / compétition
ACTIVE - Aussi improbable que celà puisse vous paraître, Niamh déteste Perrin. Elle le considère comme une menace entre elle et Phen. Elle a peur du moment où le jeune homme qu'elle aime se rende compte que son meilleur ami n'approuve pas leur relation et qu'il ne choississe l'amitié à l'amour. Elle est loin de ce douter qu'il devra, en réalité, faire un choix entre l'amour et l'amour. Parce que oui, Perrin est bel et bien en amour avec Phen. De son côté, Perrin nourrit une haine et une jalousie viscérale envers la belle sorcière. Il lui en veut de lui avoir volé son meilleur ami, et surtout, d'avoir pris son coeur parce qu'il le désirait. Et puis, il la déteste de le faire changer en ce qu'il n'a jamais été. Il est persuadé qu'elle a une mauvaise influence sur Phen et l'éloigne de ces amis ainsi que de la personne qu'il est réellement.
© avatar night sky.

anoushka nahia o'nyme
mentor animagus
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.
narcissa amaryllis breckenridge
complice animalier
ACTIVE - Si nous avons fait rencontre dans un cours de soins aux créatures magiques de son niveau où on m’avait obligé à me taire ou m’en aller, ça ne nous a pas empêché de fraternisé à la fin de cours. Le professeur nous avait demandé de récupérer certaines bêtes qui s’étaient enfuient. On a collaboré, discuté et on s’est trouvé des points en commun. Je l’aime bien cette fille. Elle est réfléchit et les discussions en sa compagnie sont toujours très intéressantes. Elle m’a confié vouloir adopter une couleuvre ou une tarentule un jour. Imaginer comment j’ai sauté sur l’occasion pour la pousser à le faire. Je lui ai même sorti une liste de nom super trop parfait pour son animal ! Elle a dit qu’elle allait y réfléchir comme elle a déjà un corbeau (ce que je trouve trop cool) et beaucoup de boulot en classe. Parfois, il lui arrive parfois de venir demander conseils. Je fais de mon mieux pour l’aider même si je dois avouer que, parfois, je doute y parvenir. Ce n’est pas très grave. Elle fait bien ce qu’elle veut de mes conseils. C’est une fille brillante après tout ! On m’a déjà dit que j’étais bizarre de bien l’aimer. Chose que je n’ai pas comprise parce qu’avec moi, elle est toujours très sympa. Dans le fond, c’est sans doute un peu comme Morelle ; une incomprise.
© avatar night sky.

alaska anastasia lemaire
jalousie / menace
ACTIVE - Celle-là, je ne l’aime pas ! En fait, c’est plus compliqué que ça. Elle est sans doute très sympa, mais je n’aime pas la voir tourner autour de Sinéad. Apparemment, elle serait sa meilleure amie. Bah ouais ce n’est pas une raison pour me voler ma sœur à moi. C’est ma jumelle et, bien que ce puisse semble un peu con comme j’ai moi-même plein d’amis, j’ai l’impression qu’Alaska me la vole. Ce qui m’énerve d’autant plus est que la serdaigle est vraiment gentille. Je comprends pourquoi Sinéad est amie avec elle. C’est juste de la jalousie mal placée. Sans parlé du fait que je sois très borné et pas prêt à admettre que j’avais tort à son sujet. Du coup, je suis un peu trop sec avec elle et pas toujours très sympa… Je dois admettre que j’ai honte de mon comportement, mais c’est plus fort que moi.
shaelyn esmée caldwelln
what did i do ?
ACTIVE - La première fois que nous nous sommes rencontré c’était à la bibliothèque. Morelle ayant décidé d’aller faire une balade s’est approchée de la serdaigle. Je me suis précipité pour la récupéré angoissé à l’idée que la jeune femme aux cheveux roses ne puisse lui faire du mal. Une conversation plutôt sympa s’en est suivit. Je me suis dit que cette fille, elle était plutôt cool avec ses cheveux roses et son intérêt pour mon amie à huit pattes. Et pourtant, la fois suivante où nous nous sommes croisés, elle s’est montrée froide et méchante. J’ai cru que c’était juste un passage, qu’elle avait une mauvaise journée. Rien à faire, la fois suivante elle était tout aussi désagréable. Je ne comprends pas ce que j’ai fait ! Je croyais que le courant passait entre nous. Je veux bien croire que je suis tête en l’air, mais de là à vexer quelqu’un sans même le savoir y a une limite. Je compte bien découvrir ce que j’ai fait pour mériter un tel traitement.
© avatar night sky.

joanne griffith
première amie d'origine moldue
ACTIVE - Les moldus, on m’a toujours dit de m’en méfier. Petit, on me racontait qu’il fallait rester loin d’eux parce qu’ils brûlaient les sorciers sur des bûchers. En entrant à Poudlard, je restais loin des nés-moldus ayant peur d’eux. Je ne l’ai jamais admis, sans doute que Sinéad est la seule à savoir qu’ils me fichent la trouille. Puis Joanne est débarqué avec son énergie, ses questions et sa bouille adorable. Je n’ai pas pu résister à l’envie de devenir son ami. Elle a, lentement, craqué ma carapace formée par la crainte des moldus avec son caractère explosif. J’aime beaucoup cette petite. La voir partir dans les cachots m’a fait beaucoup de peine. J’aimerais pouvoir l’aider.
© avatar night sky.
liu xi macdougall
conseillère
ACTIVE - Liu Xi est une collègue herboriste de grand-mère. Depuis aussi longtemps que je me souvienne, elle a toujours été dans les environs. Elle passait souvent voir grand-mère dans notre campement, peu importe où nous étions stationnés. Elle pouvait passer quelques jours avec nous avant de repartir. Je l’ai toujours trouvé très gentille. Lorsque j’étais enfant, elle était souvent partante pour s’amuser avec nous, ou danser avec nous durant les fêtes. En grandissant, notre relation a un peu évolué comme celle entre un petit frère et une grande sœur de cœur. Elle a de l’expérience de la vie que je n’aie pas. Le fait qu’elle soit extérieur à mon monde m’est bien pratique puisqu’elle m’offre ses conseils par rapport aux choses du monde extérieur que je ne comprends/connais pas. J’aime bien lui écrire des lettres, lui raconter ma vie. Elle y répond avec gentillesse, échangeant avec moi dans ma langue natale tout en me partageant la sienne.
© avatar night sky.

ashley maïalen rosenbach
arrête ! t'es chiante !
ACTIVE - Cette fille est désagréable, horripilante, chiante… Enfin vous comprenez le principe ! Elle se fous toujours de ma gueule faisant comme si elle ne comprenait rien de ce que je disais ce qui a le don de me taper sur les nerfs. Je sais que mon accent est très prononcé, mais pas au point de ne pas piger un moindre mot de mon anglais. Elle abuse ! Pour couronner le tout, elle n’a aucune considération pour l’environnement. Un jour, elle a même fait cramer un sapin centenaire ! Quelle inconsciente. S’il y a bel et bien quelqu’un pour me faire sortir de mes gonds, c’est elle.
© avatar night sky.
megan alexi euston
amie / confidente
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.

jill joe adams
amie
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.
roxy meadhbh reid
partenaire bricoleuse
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.

madison p. leynd
like my little sister
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.
muirenn saoirse o'riordàn
petite soeur
PNJ - Elle, s'est ma petite soeur. Ma princesse, mon étoile qui brille la nuit et mon rayon de soleil. Muirenn est ma protégée. J'ai toujours tout fait pour elle, et ce n'est pas demain la veille que ça changera. Le truc avec ma petite soeur est qu'elle est une cracmole. Allez savoir comment ça se fait qu'elle n'est pas le moindre pouvoir magique alors que son père est un sorcier de sang pur et que ma mère est de sang-mêlée. Le mystère total. Ça n'empêche pas que je l'adore plus que tout. Lorsque nous étions enfant, il y avait très peu de règle, mais une était certaine ; ne pas jouer avec les enfants moldus. C'était trop risquer ! On a tous été tenté à un moment où un autre de briser cette règle, sauf ma petite soeur qui avait bien trop peur d'eux pour oser les approcher. Après toutes les histoires de chasse aux sorcières que l'on nous racontait depuis l'enfance, c'était compréhensible. Nous sommes tous rentré à Poudlard l'année de nos onze ans, sauf Muirenn. Elle trouve très difficile de ne pas y être avec nous. Elle a douze ans, et dans notre communauté, il ne reste que les adultes et les enfants en bas âge. Elle commence à se sentir un peu seule, et pense se tourner vers les moldus. Un choix qui me rend très nerveux compte tenu de ce que les moldus ont fait subir aux nôtres par le passé...
© avatar night sky.


Dernière édition par Perrin S. O'Riordàn le Ven 19 Mai - 7:21, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 799
Points : 25
Crédit : Dan <3 (Fionn Creber)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Mer 30 Nov - 12:34




phen arsenic snicklepitch
first love & meilleur ami
PNJ DÉCÉDÉ - Ils sont amis depuis la première année. Le nom des Snicklepitch n'est pas inconnu à Perrin puisqu'il en a souvent entendu parler par son grand-père qui est allé a Poudlard avec celui de Phen. Tous les deux des amateurs de créatures magiques. Du coup, quand il a entendu parler de Phen en première année, Perrin a immédiatement voulu en savoir plus sur le petit-fils du grand éleveur d'hyppogriffes. Ils se sont rapidement lié d'amitié. Une amitié quo a perdurée durant les dernières années, mais qui est soudainement menacée par les sentiments nouveaux de Perrin pour son ami. Au début de l'année, Phen a commencé à parler d'une fille qui lui plaisait. Perrin a ressenti une jalousie viscérale à l'égard de cette fille. En fait, tout ça parce que ton ami lui plait bien et qu'il n'a pas envie de le partager. Ne voulant pas ruiner leur amitié, Perrin s'est tout simplement éloigné de Phen, mais ce dernier le prend un peu mal. Il est persuadé que son ami à lui aussi un oeil sur la fille en question. Il est bien loin de se douter de la vérité
© avatar night sky.
archibald milo de baskerville
meilleur ami & confident
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.

elliott alexander o'griffey
ami & love interest
ACTIF - Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.
chuck elliot bowman
ami / pourquoi tu as peur ?
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.

spencer luis mortensen
ami de ballades nocturnes
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.
blake sasha lennox
abonné à l'infirmerie
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.

fergus bailey mcgregor
père biologique
SCENARIO - Pour Perrin, il n'a pas de "père" dans sa vie. Il n'a jamais été intéressé à savoir qui il était, ce qu'il faisait et d'où il venait. Aux yeux du jeune homme, il a eu un homme dans la vie de sa mère qui est leur géniteur, à Sinéad et lui. Il n'a jamais connu cet homme, n'a jamais connu de père et ne s'en est jamais formalisé. Sa soeur était celle pour qui s'était important. Lui, il se contentait d'essayer de la dissuader de chercher qui il était voulant seulement pas protéger d'une potentielle déception. Lorsque sa soeur lui confia la découverte de celui qu'elle pense fortement être leur père, Perrin pense qu'elle se fou de lui. Comme si c'était possible de mettre la main sur cet homme disparu dans l'oublie depuis près de seize ans. Et pourtant, sa soeur insiste en disant que leur nouveau professeur à fait une drôle de tête en prononçant leur nom lors du premier cours qu'il leur dispensa. En bonne Sinéad qu'elle est, elle dit qu'elle l'a observé et qu'il y a de nombreuses ressemblances entre Perrin et lui. Imperceptible à moins de bien connaître Perrin... Sans parler du fait que le second prénom de leur professeur, comme il s'est présenté lors du premier cours, est "Bailey". La jeune fille sema le doute dans l'esprit de son frère qui ne sait plus trop où il en est, quoi penser. Il n'a pas trop envie de le croire, ou c'est ce qu'il pense. Lorsque leur professeur lui donnera une retenue pour une raison bidon, Perrin sera nerveux à l'idée de devoir passer du temps en solitaire avec lui. Et si Sinéad avait raison ? Ce serait trop bizarre !
© avatar night sky.
oliver theo adams
bon ami / partenaire de crimes
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.

jasmin nyko wolfsbane
sauvons la planète
SCENARIO - Jasmin a remarqué Perrin pour la première fois à la soirée de Noël où l'avait trainé un ami à lui. Il s'est retrouvé avec un sous-verre portant un message pro-environnement entre les mains, ce qui a inévitablement attiré son attention. Il a demandé autour qui était le responsable de ces petites merveilles, quelqu'un lui a pointé Perrin. Une pile électrique rousse qui portait un pull aux couleur de Noël, rigolant sans retenu avec ses amis. Il a immédiatement attiré l'attention de Jasmin qui l'a trouvé intriguant. Il l'a observé pendant quelques jours avant de se décider à lui adresser la parole. Un choix qu'il ne regretta pas parce qu'il découvrit un jeune homme adorable et de bonne compagnie. Il apprit que Perrin était un sorcier depuis toujours ne connaissant rien au monde moldu, qu'il adore la nature et toutes les créatures qui la peuple et qu'il a un grand coeur. Jasmin se mit à flirter ouvertement avec lui, lui faisant clairement savoir son intérêt. Un intérêt basé sur le fait qu'avoir un petit ami comme Perrin fera rager son père. Enfin, c'est ce que Jaspe se répète, mais au fond, il l'aime bien le petit gryffondor. Sauf qu'il n'a pas envie de se l'avouer parce que dans sa vie, il fait toujours tout pas intérêt. De son côté, Perrin mettra un moment à comprendre que Jaspe n'est pas seulement amical et qu'il le drague. Quand il comprendra, il sera flatté, mais également troublé. Il ne saura pas exactement ce qu'il veut. L'idée d'avoir un petit ami le tentera, surtout qu'il doit bien admettre que Jaspe est vraiment beau et sympa, mais avec toute l'histoire avec Phen il ne sait pas trop.
© avatar night sky.
jayden sonny rosenbach
tête de turc
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.

torin ceallach o'riordàn
grand frère
PNJ - Mon grand frère, mon idol & mon modèle. Un résumé assez complet de ce qu'est Torin pour moi. En réalité, vous devez savoir que mon aîné n'est pas mon frère, mais mon demi-frère. Un détail que nous avons complètement oublié aux fils des années. Après tout, ni l'un, ni l'autre n'avons connu nos pères. Torin est un grand-frère comme vous rêvez tous d'en avoir. Protecteur, amusant et taquin, il est tout simplement génial. Ce n'est pas pour rien que j'ai longtemps calqué ma vie sur la sienne. Petit, je disais à tout le monde que je voulais être comme Torin. Je le suivais partout comme son ombre, ce qui avait le don de l'énerver un peu. J'étais même fâché après maman, à une époque, parce que je n'avais pas le don de métamorphommage de mon frère. Parce qu'elle ne nous avait pas " fabriqué pareils ". Je sais, un peu riddicule, mais que voulez-vous, j'avais cinq ans ! Quand Torin est entré à Poudlard, je me sentis abandonné pendant des semaines. Il m'écrivait pourtant toutes les semaines, et moi je lui renvoyais une lettre lui racontant mes nouveaux petits amis et tout ce qu'y se passait dans le clan ainsi que nos changements de campement sans oublier les soucis avec les moldus. Les trois années où Torin fût à Poudlard sans moi furent assez difficile pour moi puisque je n'avais plus que des filles dans mon entourage. Et pourtant, ces années furent bénéfiques puisqu'elles me permirent de me découvrir moi-même et cesse d'être l'ombre de mon frère. Aujourd'hui, il est toujours mon modèle et sera mon grand-frère à tout jamais. Il est mon guide et mon confident. Il m'encourage là où de nombreuses autres personnes me poussent à cesser de courir après les ennuis, et les créatures magiques.
© avatar night sky.
prénom prénom nom
description du lien
Il la prit, elle tombait, il la prit dans ses bras, il la serra étroitement sans avoir conscience de ce qu’il faisait. Il la soutenait tout en chancelant. Il était comme s’il avait la tête pleine de fumée ; des éclairs lui passaient entre les cils ; ses idées s’évanouissaient ; il lui semblait qu’il accomplissait un acte religieux et qu’il commettait une profanation. Ducostte-1.jpg reste il n’avait pas le moindre désir de cette femme ravissante dont il sentait la forme contre sa poitrine. Il était éperdu d’amour. Elle lui prit une main et la posa sur son cœur. Il sentit le papier qui y était. Il balbutia : « Vous m’aimez donc ? » Elle répondit d’une voix si basse que ce n’était plus qu’un souffle qu’on entendait à peine : « Tais-toi ! tu le sais ! » Et elle cacha sa tête rouge dans le sein du jeune homme superbe et enivré. Il tomba sur le banc, elle près de lui. Ils n’avaient plus de paroles. Les étoiles commençaient à rayonner. Comment se fit-il que leurs lèvres se rencontrèrent ? Comment se fait-il que l’oiseau chante, que la neige fonde, que la rose s’ouvre, que mai s’épanouisse, que l’aube blanchisse derrière les arbres noirs au sommet frissonnant des collines ? Un baiser, et ce fut tout. Tous deux tressaillirent, et ils se regardèrent dans l’ombre avec des yeux éclatants. Ils ne sentaient ni la nuit fraîche, ni la pierre froide, ni la terre humide, ni l’herbe mouillée, ils se regardaient et ils avaient le cœur plein de pensées. Ils s’étaient pris les mains, sans savoir.
© avatar night sky.


Dernière édition par Perrin S. O'Riordàn le Sam 2 Sep - 8:31, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8458-le-carnet-de-lien-de-calisahhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8459-les-rendez-vous-de-calisah-0-2

Arrivé(e) le : 05/09/2017
Parchemins rédigés : 69
Points : 10
Crédit : Bazzart
Année : 5e

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Sam 9 Sep - 10:23

Coucou ♥
Je peux avoir un petit lien avec notre préfet ? *.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 799
Points : 25
Crédit : Dan <3 (Fionn Creber)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Sam 9 Sep - 15:38

Calisah Content
Tu as une petite idée de ce que tu aimerais comme lien ? Pourrais-tu me résumé un peu ton personnage ?


go bhfuil tú ar an chuid eile de dom
like a shoothing star ▬ DOWN AN UNKNOWN ROAD TO EMBRACE MY FATE THOUGH THAT ROAD MAY WANDER, IT WILL LEAD ME TO YOU AND A THOUSAND YEARS WOULD BE WORTH THE WAIT IT MIGHT TAKE A LIFETIME BUT SOMEHOW I'LL SEE IT THROUGH I'LL BE RIGHT WHERE I BELONG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8458-le-carnet-de-lien-de-calisahhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8459-les-rendez-vous-de-calisah-0-2

Arrivé(e) le : 05/09/2017
Parchemins rédigés : 69
Points : 10
Crédit : Bazzart
Année : 5e

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Sam 9 Sep - 15:53

Calisah c'est le genre de fille qui "en apparence" semble être froide, elle dégage un certain charisme qui pousse les gens à venir vers elle. Elle est doté d'un franc parler (ce qui peut plaire comme rebuter) elle est assez impulsive et peut s'énerver très vite, fêtarde, secrète, mais peut se montrer protectrice et attentionnée avec les gens qu'elle aime. Ah et un peu provocatrice parfois :p

En terme de lien, vu ton personnage je pense qu'on peut avoir les deux, aussi bien du "bon" comme du "mauvais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8192-serafina-edelweiss-fargerland-the-hardest-part-of-ending-is-starting-againhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8199-serafina-set-the-silence-free-to-wash-away-the-worst-of-me

Arrivé(e) le : 14/08/2017
Parchemins rédigés : 27
Points : 0
Crédit : Pinterest || Endless Love ©
Année : 4ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Jeu 14 Sep - 14:10

Je viendrai te hanter, avec n'importe quel personnage (Coeur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 799
Points : 25
Crédit : Dan <3 (Fionn Creber)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Jeu 14 Sep - 14:25

Calisah : Je cherche une idée, mais rien ne me vient pour l'instant Erm

Sera : OUIIIIIII Anoushka Je veux toujours un lien Perrin Tu avais une idée ou une envie ou tu cherchais quelque chose ?


go bhfuil tú ar an chuid eile de dom
like a shoothing star ▬ DOWN AN UNKNOWN ROAD TO EMBRACE MY FATE THOUGH THAT ROAD MAY WANDER, IT WILL LEAD ME TO YOU AND A THOUSAND YEARS WOULD BE WORTH THE WAIT IT MIGHT TAKE A LIFETIME BUT SOMEHOW I'LL SEE IT THROUGH I'LL BE RIGHT WHERE I BELONG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8192-serafina-edelweiss-fargerland-the-hardest-part-of-ending-is-starting-againhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8199-serafina-set-the-silence-free-to-wash-away-the-worst-of-me

Arrivé(e) le : 14/08/2017
Parchemins rédigés : 27
Points : 0
Crédit : Pinterest || Endless Love ©
Année : 4ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Jeu 14 Sep - 17:08

Ton enthousiasme me touche Rougi
Pour répondre à ta question, j'ai le début d'une idée x) Vois-tu, Seraf envisage de devenir dragonologiste, donc leur passion commune pour les créatures du monde magique aurait pu les rapprocher :3 Je n'irai pas jusqu'à dire que Seraf est un équivalent de Perrin dans le domaine, mais c'est un sujet qui la passionne énormément et qui peut être un bon début à notre lien :3 Après faudrait voir comment les choses évoluent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 799
Points : 25
Crédit : Dan <3 (Fionn Creber)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Ven 15 Sep - 8:46

Je pense également que c'est une bonne base, mais je crois aussi que Perrin voudra montrer à Seraf qu'il n'y a pas que les dragons qui soient fabuleux. Il cherchera à lui démontrer qu'elle peut aussi trouver de l'intérêt dans bien des créatures magiques même si elle ne s'en attend pas !


go bhfuil tú ar an chuid eile de dom
like a shoothing star ▬ DOWN AN UNKNOWN ROAD TO EMBRACE MY FATE THOUGH THAT ROAD MAY WANDER, IT WILL LEAD ME TO YOU AND A THOUSAND YEARS WOULD BE WORTH THE WAIT IT MIGHT TAKE A LIFETIME BUT SOMEHOW I'LL SEE IT THROUGH I'LL BE RIGHT WHERE I BELONG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8192-serafina-edelweiss-fargerland-the-hardest-part-of-ending-is-starting-againhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8199-serafina-set-the-silence-free-to-wash-away-the-worst-of-me

Arrivé(e) le : 14/08/2017
Parchemins rédigés : 27
Points : 0
Crédit : Pinterest || Endless Love ©
Année : 4ème année.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan   Ven 15 Sep - 21:10

C'est vrai qu'elle surestime beaucoup les dragons (et tout ce qui est reptile en général) donc ça serait pas mal que Perrin la ramène un peu sur terre en lui rappelant qu'il existe des créatures tout aussi fascinantes :3 J'ai vu que le patronus de Perrin est un dragon, donc quand il s'en apercevera, je serai curieuse de voir comment Sera réagirait xD

Après ils sont pas de la même année, ni de même maison donc pour ce qui est de leur rencontre, je sèche Yerk

Edit: Comment j'ai pu oublier ça Yerk ils ont tout les deux un jumeau, donc ça peut jouer aussi :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
perrin | i am a lost boy from neverland usually hanging out with peter pan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Gestion du Personnage :: 
Les Demandes de liens
-
Sauter vers: