AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7044-octavia-rosenberg-big-girls-cry-when-their-hearts-are-breaking#158908http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7102-octavia-rosenberg-au-milieu-de-l-hiver-j-ai-decouvert-en-moi-un-invincible-etehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7103-octavia-rosenberg-we-were-together-i-forgot-the-resthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7381-courage-dear-heart-octaviahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8196-courage-dear-heart-octavia

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Parchemins rédigés : 433
Points : 8
Crédit : morphine (jo.skriver)
Année : sixième année (dix-sept ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: andrea sevenoaks

MessageSujet: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 1:24


                       
Octavia est un(e) née-moldue, né(e) le 18 octobre 2006 à Greshornish en Écosse. D'ailleurs elle n'y vit plus puisqu'elle a déménagé à Milovaig en Écosse. Aujourd'hui, Octavia a donc quinze ans et est en cinquième année. Et juste pour ta culture personnelle, sache qu'il a un hibou qui s'appelle Doudou.

Il est bon de savoir qu'Octavia est intègre, têtue, enthousiaste, juste et spontanée mais également sensible, lunatique, égoïste, excessive et fataliste. Elle a des goût étranges, par exemple elle aime la magie, le monde magique, sa mère, chocolat chaud avec des épices ou encore Noël alors qu'elle déteste être mal habillée, les injustices, la violence gratuite, les sorciers extrémistes et les dragées surprises de Bertie Crochue.

Sa baguette est composée de bois de mélèze avec un coeur de plume de phénix et mesure 26,67 centimètres. Grâce à elle, Octavia a le malheur de suivre les cours de métamorphose, études des runes, potions, astronomie, arithmancie, histoire de la magie et de divination.



Octavia Rosenberg
feat. Josephine Skriver

ET EN VRAI ?
J'ai vingt-trois ans et je suis arrivée sur NYL grâce à un top site. Je devrais être là en moyenne trois/quatre jours par semaine. Avant de finir j'aimerais juste rajouter que ce contexte+scénario m'inspire de fou, et j'ai du trancher entre le choix de Loki ou Octavia pour décision finale.


Tout le monde a une histoire

Les cris résonnent dans la cage d'escaliers. Comme d'habitude. Octavia se pelotonne contre son ours en peluche un peu miteux et met sa tête sous la couverture, chantant une berceuse pour couvrir les hurlements de ses parents. Elle ne s'en préoccupe pas, elle cherche simplement à s'endormir. Cette situation est passagère, le calme après la tempête. 
Sauf qu'au matin, Papa n'est plus là. Les câbles de la télévision sont apparents et l'écran a disparu. Sa mère est debout dans la cuisine, elle fait la vaisselle en frottant les casseroles de la veille avec énergie. Quand elle entend la chaise de la salle à manger, elle sursaute. " Bonjour Maman ! Tu vas bien ? On mange quoi pour le petit-déjeuner ?" La fillette est encore en pyjama. On est dimanche matin et elle compte bien profiter de ses vêtements douillets le plus longtemps possible jusqu'à ce qu'on lui ordonne de s'habiller. Ses grands yeux verts grisés glissent de son set de table vide à la chevelure attachée de sa maman. Un sanglot lui prend la gorge et elle s'appuie contre la cuisinière pour reprendre une certaine tenue. "Ca va ma chérie. Oui oui, maman va bien." Elle s'essuie les mains et vide le contenu d'une poêle dans une assiette en plastique pour la poser sur la table. La fillette ne se prend pas la tête et avale son assiette comme si elle n'avait plus mangé depuis trois jours. "Doucement, cochonnet ! On mâche bien !" Octavia émet un petit rire d'ange et termine son assiette. Elle passe ensuite dans le salon, et fixe le mur vide. C'est l'heure de ses dessins animés ... Sans même la questionner, sa mère s'assied à côté d'elle et lui explique tout. Comme quoi son père est parti, qu'il a rencontré une autre jeune femme, qu'il compte refaire sa vie ailleurs et qu'il ne reviendra plus. Mais que malgré tout, il l'aimait quand même et était désolé de ne pas pouvoir rester auprès d'elle. Octavia ne sembla pas perturbée par cette annonce. Elle le prit bien sur le coup. 
Le soir même, elle se pelotonna contre son ours en peluche miteux et chantonna une chanson pour couvrir ce silence qui résonnait en écho dans les escaliers. Cette situation était temporaire. Tout redeviendra normal avant qu'elle ait eu le temps de s'en rendre compte.

La jeune fille prit un an puis deux sans changer son comportement et ses habitudes. A l'école moldue, elle avait des amis. A la maison, elle jouait avec la voisine et passait son temps dehors. Elles n'avaient pas récupéré la télévision, elles n'avaient pas internet. C'étaient des factures en moins, disait Maman. Celle-ci repassait des cours du soir pour décrocher son diplôme d'infirmière qu'elle avait dû abandonner à son mariage et sa grossesse précoce. La journée, elle travaillait dans l'administration de l'hôpital moldu le plus proche. Elle était fatiguée, éreintée par sa situation instable, stressée de ne pas pouvoir poser assez d'argent sur la table pour couvrir toutes leurs dépenses. 
Quand la jeune fille aperçut la voiture de son père garée devant la maison, elle crut que c'était fini, cette période temporaire. Espoirs qu'il brisa avant-même de le voir et de lui adresser la parole, puisqu'Octavia passa devant la dite-voiture, avec une passagère indésirable. Cette visite la brisa, dans un sens. Elle suivit une thérapie pour surpasser cet abandon qui n'affichait pas de résultat probant. La psychologue la traitait comme une gamine, les questions qu'elle lui posait lui semblaient blessantes et lui faisaient plus de mal que de bien. Parce qu'elle commença à se poser des questions pour savoir comment elle allait, comment elle vivait l'abandon. Et elle réalisait que ça n'allait pas bien du tout. 

Puis Octavia, âgée de sept ans, déclencha un événement qui changea le reste du cours de leurs vies. Alors que la petite jouait dans la cour de la voisine après l'école sur leurs beaux vélos tout neufs, elles voulurent aller s'exercer sur la rue. Sans demander à leurs parents la permission, elles poussèrent la porte de la barrière en bois et roulaient silencieusement à travers la rue vide. C'était sans compter une voiture, qui manqua de peu de percuter la petite Violaine. Octavia avait hurlé. Les fenêtres de la voiture avec explosés, la voiture avait dévié miraculeusement dans le grand chêne centenaire. Le chêne n'avait que quelques égratignures de l'accident. La petite Violaine, plus de peur que de mal. Le conducteur fut emmené en soins intensifs et se réveilla après quelques jours de coma sans comprendre comment le pire avait pu être évité. Octavia, elle est tombée inconsciente, sans raison apparente. A l’hôpital moldu, on ne comprenait pas son choc. Krystal était dans tous ses états. C'était le coup en plus qui finissait de l'abattre. On lui remit une lettre écrite d'une fine écriture en italique pour signaler qu'Octavia serait transférée dans un autre établissement plus à même de lui apporter les soins. Dans l'heure, Octavia se réveillait. "Comment va notre petite sorcière ?" Docteur Rosenberg avait une drôle de façon d'amener une nouvelle tout en douceur. Il leur expliqua alors que c'étaient les premières manifestations de magie de l'enfant, et que ce genre de situation pouvait arriver quand c'était trop intense. Il leur parla du monde magique qui se cachait en parallèle du monde moldu, et de toutes les traditions sorcières. La conversation s'éternisa, la lune se coucha et la petite sorcière s'endormit dans sa chambre d'hopital. Les deux adultes s'éclipsèrent et la laissèrent ronfler pour boire un café.
Et plus si affinités.
Octavia voyait sa mère revivre depuis. Elle s'habillait mieux, se maquillait, souriait plus aisément. Elle semblait de bonne humeur dès le réveil, s'éclipsait en soirée pour ne revenir qu'au petit matin. Un jour, Octavia se réveilla à l'aube, et croisa un homme qui n'était pas son père sur le chemin des toilettes. Au petit matin, au petit-déjeuner, le courant passa bien et la rencontre fut agréable. 

Lorsque ce dernier demanda la main de sa mère deux ans plus tard, ce fut l'espoir d'un mariage reconstitué. Conrad avait deux enfants, des jumeaux, et Octavia était ravie que son quotidien solitaire soit bousculé par deux nouvelles têtes dans la famille. Le mariage était la promesse de quelque chose de beau, de quelque chose de nouveau, de quelque chose de différent. 
Plus Octavia apprenait à connaître son beau-père, et plus elle lui accordait de l'importance par rapport à son propre père. Il était plus mature, plus calme, moins égoïste, moins irresponsable. Il la prit sous son aile, lui offra cette sécurité paternelle qui lui fit du bien, et qui l'éloigna de ce mutisme dans lequel elle s'était un peu perdue. Ses séances avec son psychologue s'espacèrent, jusqu'à se stopper totalement. Elle avait clamé depuis le début que ce dernier ne changerait rien, et qu'elle irait mieux d'elle-même, quand elle décidera quand elle irait mieux. 
Elles firent leurs valises et emménagèrent au Manoir, où l'espace ne manquait pas. Dire au revoir à Violaine fut difficile, mais elle s'est rendue à l'évidence que le déménagement et sa vie de petite sorcière ne pouvaient coller avec une possible amitié de longue durée. De plus, son nouveau frère et sa nouvelle soeur combleraient le vide par les jeux qu'ils s'inventeraient ensemble. Ils avaient un an de plus qu'elle, mais ça ne les arrêterait pas. 

En effet, ce n'est pas l'âge qui les ont dissociés, ce n'était pas non plus une question de maturité ou d'intérêt. C'était une question de sang, de jalousie, de possessivité. " Elles ne vont pas vraiment résider au manoir ? " " Naïa avait cet air supérieur agaçant au plus au point. Octavia était gentille, avenante et se reconstruisait seulement qu'elle vécut cette agression comme un challenge à relever. Elle avait posé sa valise en arrivant, regardé les jumeaux et au lieu de se lamenter de ne pas être acceptées depuis le commencement, elle avait pris le parti de vivre sa vie comme elle l'entendait. Ne pas écouter ces deux diablotins était difficile, contrairement à ce que sa maman pouvait lui dire. " Être patiente, cela passera un jour. Ils tiendront à toi, c'est juste un changement brusque dans leur vie qui leur est déplaisant. Ne montre pas ta peine, sois forte et souriante. " C'était facile à dire, moins à faire. 
Elle se perdait dans le Manoir, se baladant au hasard et tombant sur des pièces qui contenaient des objets étranges, certainement magiques, dont elle ne connaissait pas l'utilité. Ils se moquaient d'elle en prenant son air niais et perdu; parlaient d'elle en chuchotant entre eux et en la fixant de leurs yeux perçants; la repoussaient quelque soit l'approche qu'elle pouvait bien entreprendre pour nouer des liens. Elle ne s'attendait pas à ce que les jumeaux offrent tant de résistance. Si elle semblait heureuse par le rapprochement entre leurs parents, c'était la pire abomination du siècle pour les deux enfants gâtés. Leur père ruinait leurs vies, ruinaient leur lignée, souillait leur sang. Il faisait la plus grosse bêtise de sa vie. Il leur donnait honte en épousant cette moldue, et en considérant cette née-moldue - elle n'a jamais saisi le sens de sang-de-bourbe - comme sa propre fille, son propre sang. 

L'année sans eux fut parfaite. Loin de leurs critiques, loin de leurs reproches, la nouvelle petite famille se reconstitua et vivait dans un cocon. Octavia se mit à apprécier la lecture, les échecs version sorcier et le quidditch. Conrad l'emmena à la chasse, mais comprit qu'elle n'était pas taillée pour ça lorsqu'elle ramena l'animal à moitié blessé à sa mère, les larmes ruisselant sur ses joues, en la suppliant de le sauver. Elle préféra l'équitation et les longues balades où ils finissaient devant la cheminée à se raconter les légendes sorcières les plus connues et les plus belles. Elle rattrapa son retard en termes de connaissances magiques sur les animaux, les sortilèges, les sorciers connus, le ministère, l'état d'esprit de certaines familles à l'égard des nés-moldus, la politique actuelle, les sorciers dangereux, la médecine magique, le quidditch. Elle se montrait passionnée et disciplinée, elle avait envie de tout apprendre de ce monde extraordinaire. 
A Noël, les jumeaux rentrèrent pour les vacances, submergeant leur père de leur présence. Cette longue absence avait renforcé leurs convictions comme quoi Octavia et Krystal n'étaient pas les bienvenues ici. Ils furent infernaux tout le séjour jusqu'à la blesser volontairement. Les sortilèges n'étaient pas autorisés en dehors de Poudlard, et Octavia en était bien consciente et satisfaite. 
Cette volonté de ne pas les accepter et de les traiter comme des moins que rien renforçait la volonté d'Octavia à laisser tomber. Même si sa mère y croyait encore, elle ne racontait plus toutes les méchancetés qu'ils lui disaient, toutes les crasses qu'ils lui faisaient. Naïa se pensait trop supérieur, elle était trop hautaine et coincée dans ses idées. Loki était plus sur la réserve, mais l'influence de sa soeur était trop forte pour qu'il se mette à penser raisonnablement, et de lui-même. C'était son point d'entrée. 
Octavia passa le reste de l'année à rattraper son retard en termes d'histoire de la magie, et commençait à exceller en termes d'échecs version sorcier, si bien que trouver un partenaire de jeu était de plus en plus difficile. La jeune fille appela une fois Conrad, Papa. Mal à l'aise dans un premier temps, c'est devenu un incontournable. Elle se sentait rassurée, protégée, entière, et à la fois creuse. Creuse de l'amour de son vrai père, qui n'avait toujours pas souhaité la revoir depuis qu'il avait quitté la maison avec sa nouvelle copine adolescente. Creuse de cet amour paternel véritable, de compréhension, de volonté. Elle ne voulait plus le voir autant qu'elle désirait qu'il revienne vers elles et rampe pour qu'il réintègre la famille. Elle voulait le détester, mais se surprenait à imaginer la famille à nouveau réunie, sa mère à nouveau heureuse dans les bras de son père, et les jumeaux qui n'entraient pas dans le calcul. 
A la fin de l'année scolaire, elle revit son père biologique en coupe vent qui venait leur réclamer de l'argent maintenant qu'elles vivaient bien et ne manquait de rien. Conrad le chassa de sa propriété et elles encaissèrent tous les noms d'oiseaux qu'il leur donna. Quelques jours plus tard, Octavia Williams laissa tomber son nom de famille pour prendre officiellement celui de Rosenberg. Comme un nouveau cycle. Elle attisa davantage de haine, mais elle se sentait elle tellement mieux.

L'année suivante, elle partit pour Poudlard, fut répartie dans la maison qui lui correspondait le mieux et, même si elle se posait plein de questions par rapport à ce qu'il se passerait avec les jumeaux à Poudlard, comptait bien prendre d'assaut l'amitié de tous ses camarades de maison. Elle se montrait forte, serviable, intègre, passionnée, disciplinée et juste. Elle était fière de ce qu'elle était, et avait hâte de montrer à tous - et surtout aux jumeaux - qu'une née-moldue avait sa place dans le monde des sorciers, tout comme un sorcier de droit héréditaire. Elle travaillait dur, se forçant dans les domaines - sortilèges, potions, défense contre les forces du mal - où elle avait les plus grosses difficultés. Elle n'hésitait pas à demander de l'aide aux plus grands, se montrant débrouillarde pour se rendre utile et leur rendre la pareille. Elle était peut-être petite, rabaissée par des élèves plus âgés qu'elle ne connaissait même pas, humiliée par son frère et sa sœur en permanence, elle ne se démontait pas et attaquait chaque jour avec la même détermination. Le soir, il lui arrivait de craquer et de se mettre à pleurer pour évacuer toutes ces pensées négatives qu'on pouvait avoir d'elle. Rentrer au Manoir et revoir ses deux parents au début de l'été lui fit le plus grand bien. 

En troisième année, deux événements se produisirent. Le premier, elle fut acceptée au sein de son équipe de quidditch en tant que poursuiveuse. Douée pour son jeune âge, elle fit d'abord banquette avant de remplacer un garçon de cinquième année qui se blessa au mois d'octobre puis refusa de remonter sur un balai. Le deuxième, le remplacement surprise de la directrice McGonagal par Monsieur Blackman, et l'obligation de se faire tatouer les lettres NM sur le dos de sa main droite. Elle fut victime facile de plusieurs incidents séparés avant que le retour inespéré de la directrice remette les choses en place. Octavia accuse depuis lors les deux jumeaux d'être responsable de ces attaques, même si elle ne possède pas réellement de preuves de ces attaques. En tout cas, elle s'est maintenant jurée de ne plus rien laisser passer à leur égard. 

Si les choses se calmèrent dans les années qui suivirent, Octavia resta sur ses gardes et décidée à se faire accepter dans cette famille qui ne veut pas forcément d'elle. Elle compte bien parler à Loki et défaire tous les a priori qu'il a sur elle. Elle voit en lui une personne bonne, éconduite par une mauvaise personne. Naïa, elle a abandonné avant même de s'atteler à la tâche. Cette garce prétentieuse, raciste et hautaine ne mérite son amitié pour rien au monde. Elle est le Mal. Et Octavia se contrefiche de ce qu'elle pourrait dire sur elle et lui faire. Elle l'ignore et fait sa vie de son côté, même si elle espère qu'un jour, sa demi-soeur la respecte et la traite comme son égale.
 
 


Famille et compagnie

Son cher père biologique est la plus belle balafre portée à son cœur. Elle l'aime autant qu'elle le déteste. Il est marqué dans sa chair, par sa chair et a même réussi à s'infiltrer dans sa tête et dans ses pensées, sans même l'approcher. En effet, son absence a créé des fantasmes dans la tête de la demoiselle. Une simple action est une vengeance, une simple erreur donne raison à cette absence continue. Ces trois ans sont longs et inexplicables pour la jeune fille, en proie à des questions répétitives que la psychologue n'a toujours pas réussi à disperser dans son quotidien. Elle doute, elle espère et elle fait face à cette désillusion qui la ronge et la ruine dans ses bons comme dans ses mauvais moments.

Heureusement qu'elle a sa mère, Krystal a toujours tout donné pour sa fille unique. De nature modeste, ses problèmes d'argent semblaient ne jamais vouloir l'abandonner. Le stress de tomber dans le rouge, d'être jeté dans la rue, de ne jamais parvenir à rembourser ses emprunts pour satisfaire les déboires hystériques d'un mari inconscient et égocentrique. Elle a bien fait de le quitter, même s'ils s'étaient aimés, même s'ils avaient des plans d'avenir pour élever leur fille, lui apprendre à faire du vélo, puis - changement radical de plan lorsqu'elle s'est avérée être une petite sorcière - à voler sur un balai. Octavia s'en voulait d'avoir révélé ses pouvoirs dans un premier temps. Elle ne cesse de se dire que sans eux, le couple ne se serait pas ennuyé, n'aurait pas craqué sous la pression financière. Son père ne serait pas tombé sous le charme d'une fille dont il aurait pu être le père. Abandonnées, les deux anciennes femmes de sa vie étaient libérées d'un poids. Les épaules légères, le coeur lourd. La séparation est restée un sujet difficilement abordable qui lacérait le cœur tant de l'une que de l'autre. Krystal prit dix ans dans la tronche et tomba dans une dépression profonde. Elle rencontra un psychologue elle aussi, mais sans grand résultat, jusqu'à ce qu'elle fit la rencontre d'un homme mûr, beau comme un ange et à la fois dur comme le roc.

Impressionnant et humain à la fois, Octavia d'abord méfiante dût bien se rendre à l'évidence qu'il lui avait insufflé l'envie de vivre à nouveau. Conrad Rosenberg est froid en apparence. Du haut de ses sept ans, Octavia ne l'aimait pas beaucoup. Il le trouvait trop sérieux, trop adulte et il ne voulait pas jouer avec elle, comme son père auparavant. Et puis, en grandissant, au fil des années, elle s'est rendue compte que c'était lui qu'il lui fallait. Quand ils se sont mariés, que Krystal a pris le nom d'une Rosenberg et qu'elle-même abandonna le nom de Williams rattaché à de souvenirs noirs et déprimants, Octavia aperçut que la vie était plus belle, et que les projets futurs semblaient plus beaux. Son père adoptif fut aimant et la berça dans un idéal familial bercé d'illusions.

L'équation ne comptait jusque-là pas les jumeaux. Nés dans le seul but de lui rendre la vie dure, Naïa et Loki ne l'ont jamais acceptés, ce mariage d'amour. Ils en ont après elle depuis leur arrivée au Manoir, profitant de chaque occasion pour leur faire comprendre qu'elles ne sont pas les bienvenues dans leur famille. Ils s'acharnent, mais ne comprendront jamais que leurs parents sont heureux et que c'est tout ce qui devrait leur importer.
Loki a l'air de s'effacer derrière sa sœur, et Octavia pense que c'est lui son point d'entrée dans la famille. Si elle arrivait à le convaincre, si elle arrivait à gagner son cœur, peut-être que Naïa laisserait tomber ses caprices d'enfant peureuse. Pour arriver à ses fins, Octavia résiste et ne montre rien. Elle reste impassible devant elle, et elle se contente de l'ignorer, lui. Au fond d'elle, elle espère qu'ils trouvent un point d'entente, mais elle n'est pas sûre qu'un jour, ils arrivent à s'apprécier et se respecter. Naïa est une princesse égoïste et possessive et Loki ne trouvera jamais le courage en lui de la contredire. Alors, si Naïa lui envoie sa haine à la gueule, Octavia essaie de vivre simplement en l'oubliant quand elle n'est pas là. Ça ne sert à rien de donner du crédit au diable quand il n'est pas dans son champ de vision.


La première fois ici

Seule dans sa chambre, elle se réveille en sursaut en entendant une marche de l'escalier grincer. Dans un mouvement, elle allume la lumière, faisant fuir les diablotins qui comptaient mettre en oeuvre un nouveau plan. Ils reviennent l'air de rien, sûrs d'eux "On a la frousse, Williams ? T'es sûre que tu ne veux pas rester ici. Crois-moi, Poudlard n'est pas pour toi .. " Octavia se redresse dans son lit. Dans l'encadrement de la porte, Naïa et Loki la narguent, mais elle ne se décompose pas. "C'est vrai, c'est peut-être mieux que je reste avec Maman et Papa. Je suis sûre qu'on vivrait mieux à trois, sans vous deux à Poudlard." Elle les entend grincer des dents, lui indiquant qu'elle avait vu juste. Comme elle l'imaginait, ils préféraient l'avoir près d'eux loin d'ici, que de la laisser mener une parfaite vie de famille. A Poudlard, pas de Conrad, pas de Krystal et à deux contre un, la rabaisser allait être du gâteau.
D'après ce qu'elle imaginait, Naïa et Loki devaient être des petits princes dans leur année. Ils ont dû se créer des amis qu'ils traitent en réalité comme des objectifs, et nulle doute que ceux-ci la pousseront à bout aussi. Elle s'imagine que lorsqu'elle sera seule, elle se retrouvera contre tous, mais elle gardait espoir qu'elle s'épanouirait dans ce Château, à trouver sa place, à se rapprocher de Loki - en espérant qu'ils ne restaient pas collés l'un à l'autre en permanence - et à se construire dans ce nouveau monde inconnu. Cette aventure lui fichait la trouille. "Tu vas pas tenir trois mois." "Moi, je dirais pas un seul !" Ils échangèrent un regard complice qui laissa Octavia de marbre. "Sur ce, bonne nuit !" "Oui, dors bien !" ajoute Loki alors qu'ils s'éloignent sur la pointe des pieds. Elle ne dormit pas bien du tout.

Au matin, elle était excitée, mais était dans la contenance. Elle prit son petit-déjeuner comme tous les jours, parlant peu, le ventre noueux. Sa mère lui demanda si elle se sentait bien et elle répondit par la négative, s'ensuivit d'un mot d'encouragement comme quoi Poudlard était un petit défi face à tout ce qu'elle avait déjà traversé jusque-là, et en y allant, elle s'ouvrait plein de possibilités qu'elle n'aurait jamais pu entrevoir par le passé. Octavia la remercia, reconnaissante, même si elle n'avait pas du tout apaisé ses soupçons quant à son intégration parmi les élèves de son âge et de sa maison. Elle voyait du coin de l’œil, les deux jumeaux suivre leur conversation en souriant, Octavia pouvait sentir leur mauvais coup d'ici.
Sur le quai de la gare, la fillette de onze ans voyait ses parents s'éloigner. Le nez aplati contre la vitre, son regard en disait long sur son état d'esprit. Dès que le train quitta la voie, elle se sentit à la fois seule et libérée, comme une renaissance. La jeune fille s'intéressa à ses compagnons de wagon, qui allaient découvrir Poudlard tout comme elle. Ils trépignaient, partageant leurs intérêts, leurs envies, leurs rêves que Poudlard devaient leur apporter. Octavia se montra ouverte et partagea ses appréhensions sur le monde des sorciers pour une née-moldue "J'ai simplement peur qu'on ne m'accepte pas. J'espère que je pourrai démontrer ce que je vaux sans passer par qui je suis." Ses propos récoltèrent quelques sourires compatissants, mais les conversations s’enchaînèrent sur la nourriture, les professeurs et puis très vite, les répartitions. Octavia n'avait pas de préférence quant à sa répartition. Elle voulait simplement éviter Serdaigle, pour avoir un refuge sécurisé où Naïa et Loki ne pourraient jamais pénétrer. Quoiqu'elle n'était même pas sûre de vouloir s'éloigner, imposer sa présence pouvait peut-être faire comprendre aux jumeaux qu'elle partageait leur vie pour plus d'une simple raison qu'étaient leurs parents respectifs.
Elle s'endormit avec le bercement répétitif des claquements sur les rails du train, et lorsqu'elle se réveilla, elle dût s'habiller pour participer à la Cérémonie de Répartition. "Et bien et bien, t'avais besoin de dormir, on dirait !" Elle offrit un mince sourire au garçon qui lui fit la remarque, mais ne répondit rien. Elle se sentait déjà un peu moins seule parmi les jeunes de son âge, un peu plus appréciée et un peu plus en possession de sa vie. Ça ne lui était plus arrivé depuis longtemps, d'être maître de ses décisions. Subir, ça faisait partie du passé. A présent, elle avait grandi, elle devait faire ses propres choix et tracer son propre chemin.
La traversée en barque fut terrifiante. Elle n'aime pas l'eau, surtout l'eau noire dont on ne voit pas le fond. Elle est restée crispée dès qu'elle a quitté le rivage, jusqu'à ce que le reflet du Château éclairé de milles bougies lui fasse changer d'avis et d'état d'esprit. Le spectacle qui s'offrait à ses yeux était tout simplement magnifique, et elle en oublia ses peurs pendant un moment. Lorsqu'elle débarqua de l'autre côté du rivage, elle se sentait mieux. Affronter une peur, se réjouir de ce qui allait se produire, trépigner d'impatience face à la rencontre des autres élèves, des professeurs et du Choixpeau. L'intérieur du Château lui rappelait les livres qu'elle lisait sur le Moyen-Âge. Les armures de chevalier en fer et les statues de personne et d'animaux fantastiques la laissaient sans voix. Cet environnement était plaisant, elle se sentait déjà chez elle.

Jusqu'à ce que deux cents paires d'yeux se posèrent sur elle, et ses compagnons de première année. Elle ralentit, se laissa dépasser par quelques élèves impatients. Sa main fut subtilement attrapée par un première année qui la rassura d'un regard complice. Le garçon du train. En confiance, elle se permit de sourire et de nager dans les étoiles en ignorant les regards mesquins que devaient poser ses deux cauchemars sur elle. Traverser la salle parût interminable, tout comme le discours de bienvenue. Son nom résonna en premier. Le garçon lui lâcha la main pour qu'elle puisse aller s'asseoir sur le tabouret. Elle était apaisée, sans crainte, malgré qu'on venait de l'annoncer comme une Rosenberg.

QUESTION DU CHOIXPEAU
Une personne pas douée tombe dans le lac noir, malheureusement, il/elle est le seul témoin de la scène, que fait-il/elle ? – octavia n'est pas très courageuse et ne sait pas nager. à vrai dire, elle est même phobique de pénétrer dans le lac ou dans tout autre grosse flaque d'eau dont elle ne voit pas le fond. c'est sans doute aucun doute qu'elle s'époumonerait pour obtenir de l'aide, ou tenterait de trouver une branche pour lui venir en aide, sans se mouiller.




Dernière édition par Octavia Rosenberg le Ven 13 Avr - 14:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8027-wolf-in-sheep-s-clothing-sage-sawyer-sinclair-u-c#181969http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8050-sage-u-c#182357http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8703-sage-indisponible#193246http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8257-sage-ma-boite-a-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8256-sage-ma-boite-a-courrier

Arrivé(e) le : 02/08/2016
Parchemins rédigés : 1398
Points : 2
Crédit : meblang (ava) / david mazouz
Année : troisième année (redoublant) - quatorze ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Perrin & Ashton

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 1:51

OMG Octavia Anoushka
Ce pv est juste, génial :lily:

Bienvenue ici ma belle Câlin
Bon courage pour la rédaction de l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 2:06

Bienvenue sur NYL

Une nouvelle NM pas mal Cool

Bonne chance pour la suite de ta fiche ♡
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1709
Points : 0
Crédit : Bazzar
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 7:03

Rien que parce que tu rends Naïa heureuse, je t'aime déjà Anoushka xD. Le perso a l'air super et ca va être très drôle de voir cet amour fraternel :noel:.

Alors bienvenue à toi ma belle ! O/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 13:07

Bienvenue ! Tu vas faire une heureuse Ange
Bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1835
Points : 3
Crédit : Avatar : L'eau Cyan ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 14:21

OCTAVIAAAAAAAAA Anoushka Anoushka Coeur Coeur I love you I love you ♏ ♏

Je suis tellement happy que tu aies choisi l'un de mes scénarii et contente que les deux t'intéressaient. Je sens qu'on va vraiment s'éclater toutes les deux Amoureux What a Face Balai Admiratif Aaaaaaaaah Danse Sloane



« Hadley Ophelia Lewis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 14:43

Bienvenue Octavia :bella:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 17:57

Bienvenue Wink!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 18:24

Intéressant personnage Ange Nous faudra un lien avec Ashley Yerk

En tout cas, bienvenu parmi nous :bella: (et prends études des moldus Yerk #continudefairesapub)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 19:00

josephine est trop jolie Bave
bienvenue parmi nous, amuse toi bien ici. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 20:56

Oh tu fais une heureuse toi Amoureux
Bienvenue Aaaaaaaaah
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 7 Nov - 21:20

Bienvenue sur le fow'! C'est top de prendre un scénario !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Mar 8 Nov - 18:05

Bienvenue :lily:

Hâte de voir Octavia en action Slurp
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Mer 9 Nov - 17:52

Bienvenue ici !! Pompom Girl
Bon courage pour la fin de ton histoire ! Le scénario m'intriguais tellement ! Aaaaaaaaah
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4105-danni-cooper-termine]Présentationhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4112-danni-cooper-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4113-les-aventures-de-dannihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4114-courrier-pour-danni-cooperhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4115-les-hiboux-express-pour-danni-cooper

Arrivé(e) le : 14/11/2014
Parchemins rédigés : 2983
Points : 1
Crédit : Google
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Joanne et Wendy

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Mer 9 Nov - 18:15

Bienvenuuue :yasha: !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 25/08/2012
Parchemins rédigés : 1835
Points : 3
Crédit : Avatar : L'eau Cyan ; Signature : Faushtine & tumblr
Année : 6ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Milo ♣ Brooklyn ♣ Phoenix ♣ Blake

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Mer 9 Nov - 23:35

J'ai hâte de lire la fin de ta fiche Anoushka

*Pousse Octavia à la finir Burgess :andrew: sifflote :noel: Coeur *



« Hadley Ophelia Lewis »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Jeu 10 Nov - 6:46

Bienvenue à toi, tu fais une heureuse en tout cas Smile

Amuse toi bien parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Jeu 10 Nov - 12:09

Il est clair que Naïa va être contente de t'avoir parmi nous :$ Je te souhaite bienvenue sur le forum.
Par contre, le Nathan en moi te déteste déjà Wink
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1554
Points : 5
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Jeu 10 Nov - 23:10

Bienvenue sur NYL ! Pompom Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Ven 11 Nov - 2:08

Bienvenue parmi nous! Puisse tu t'amuser dans mes cours de divination Smile
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7044-octavia-rosenberg-big-girls-cry-when-their-hearts-are-breaking#158908http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7102-octavia-rosenberg-au-milieu-de-l-hiver-j-ai-decouvert-en-moi-un-invincible-etehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7103-octavia-rosenberg-we-were-together-i-forgot-the-resthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7381-courage-dear-heart-octaviahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8196-courage-dear-heart-octavia

Arrivé(e) le : 06/11/2016
Parchemins rédigés : 433
Points : 8
Crédit : morphine (jo.skriver)
Année : sixième année (dix-sept ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: andrea sevenoaks

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Sam 12 Nov - 0:20

Merci à tous !  Coeur Coeur Votre accueil est hyper chaleureux !  :january: :fursy:

(Oui oui, je suis toujours là ! Je reviens de vacances demain pour finir tout ça ! J'ai tellement hâte de construire ma petite !  Perv Perv Perv)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 1675
Points : 0
Crédit : (c) Phoebe.
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   Lun 14 Nov - 14:17




Bienvenue parmi nous


Je suis contente que tu aies pris Octavia, ta fiche est vraiment agréable à lire et tu as su cerner le personnage Anoushka Bienvenue dans la belle et grande famille Rosenberg et bon courage pour supporter Naïa en attendant de voir débarquer Loki Coeur


Avec toi, c'est évident, tu es faite pour
POUFSOUFFLE
!
Poufsouffle Poufsouffle Poufsouffle



Quelques conseils pour bien commencer


Maintenant que tu es réparti(e), il ne faut pas te reposer sur tes lauriers. Ta vie NYLienne commence à peine et pour la faire démarrer sur de bonnes bases, il te reste encore pas mal de petites choses à faire. Ne t'inquiètes pas, je vais tout te montrer...

Commence par créer ta fiche de liens, ta fiche de RPs, ainsi que boîte aux lettres qui te permettra aussi de gagner des points RPs en écrivant des lettres de plus de 300 mots et ta boite à hiboux express pour les messages plus courts. Peut-être que tu n'en trouveras pas tout de suite l'utilité, mais ça ne saurait tarder... Alors mieux vaut l'avoir fait tout de suite. Et puis, si jamais tu cherches quelqu'un d'important pour le développement de ton personnage, n'hésite pas à créer un poste vacant.

Aussi, je te conseille d'aller lire comment marche le système de points, si ce n'est pas déjà fait. Ce serait bête de ne pas savoir comment rapporter des points à ta maison. D'ailleurs, tu peux jeter un coup d'oeil aux sabliers pour voir où en est la course à la Coupe. Et comme les votes, c'est le bien, Top-Siter rapporte des points !

N'empêche que le meilleur moyen d'obtenir des points reste d'aller en cours. Et oui, nous sommes dans une école et nos chers professeurs vont se faire une joie de t'apprendre tout ce qu'ils savent. Quand tu te seras bien installé(e) dans ton dortoir, attrape tes bouquins et rends toi vite en classe ! Nos professeurs t'attendent, et pour savoir à qui tu as à faire, tu trouveras la liste ici. La liste des sortilèges par année est disponible .

Il n'y a pas que les points des sabliers qui sont importants ici. Il y a aussi les points défis ! Tu peux aller lire ce sujet pour savoir exactement ce que c'est que les points défis. N'oublie pas de créer ton sujet d'ailleurs, qu'on puisse tous t'en proposer ! Bien sûr, tu peux également savoir combien tu as de points en allant voir la fiche ! Le nombre de point s'initialise automatiquement à 0/0 mais dès que vous avez un point, vous pouvez voir l'évolution de ceux-ci à 1/2000...

Heureusement, il n'y a pas que les cours dans la vie ! Tu vas pouvoir t'entraîner à être une fouine en écoutant les rumeurs qui se baladent dans les couloirs, attraper ton balai pour devenir le plus grand joueur de Quidditch de l'histoire de Poudlard... Enfin, pour être sûr(e) de ne rien louper des activités qui te seront proposées, garde un oeil sur le panneau d'affichage, et sur la Gazette du Sorcier pour être informé(e) de tout ce qui peut bien se passer dans le monde magique.

Le HRP (hors-RP) te donnera également de quoi t'occuper grâce à une partie Flood bien remplie. Tu pourras également faire plaisir aux autres membres en leur offrant des cadeaux. N'oublie pas, à l'occasion, de passer sur la ChatBox, avec un peu de chance, tu tomberas en plein jeu... S'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, nous répondrons à toutes tes questions.

Sur ce, je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette nouvelle vie qui commence, et plein de merveilleux RPs !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking   

Revenir en haut Aller en bas
 
octavia rosenberg Ϟ big girls cry when their hearts are breaking
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Le Commencement :: 
Présentation des sorciers
 :: Répartitions terminées
-
Sauter vers: