AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6244-archibald-milo-de-baskerville-je-t-aime-bien-mais-en-cas-de-danger-je-te-sacrifie-directhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6295-archibald-milo-de-baskerville-le-titre-qui-tuehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6331-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6332-express-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrier

Arrivé(e) le : 05/01/2012
Parchemins rédigés : 5173
Points : 29
Crédit : Thomas Brodie-Sangster crédit : Sarah ♥
Année : 6ème année (16 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Brooklyn ♥ Anoushka ♥ Naïa ♥ Blake

MessageSujet: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mar 5 Juil - 22:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Archibald Milo de Baskerville
“Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.” Kundera Milan ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 13/08/2011
Parchemins rédigés : 1036
Points : 5
Crédit : Little.
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Jeu 4 Aoû - 12:21


Monsieur de Baskerville,


J'ai le privilège de vous annoncer que vous avez été désigné Préfet de votre maison, Poufsouffle, pour l'année scolaire 2022-2023. J'espère que vous accorderez à ce devoir le sérieux qu'il mérite et que vous saurez être digne de la confiance que nous vous accordons au sein de l'école.

Vous trouverez ci-joint votre nouvel insigne, et les toutes premières instructions de cette année vous seront communiquées très prochainement. Je tiens à vous rappeler que votre devoir commencera dès que le Poudlard Express quittera le quai 9 3/4 de King's Cross et prendra fin uniquement lorsqu'il y reviendra. Comme vous vous en doutez, être préfet ne signifie pas simplement porter un bel insigne sur le revers de votre robe, vous devrez faire respecter le règlement de l'école, ce qui implique de devoir le respecter également. Vous serez les exemples de Poudlard durant l'année à venir, faites en sorte de ne jamais l'oublier afin que les plus jeunes de vos camarades puissent marcher dans vos pas sans le moindre doute !

Sachez que cette année, vous gagnerez des points défi à chaque RP ou intervention pour effectuer un "acte de préfet" (réprimande, ronde etc...) ; et que les points RP seront doublés dans la salle des Préfets afin de vous motiver à faire vivre cette salle. De plus, des préfets en chef seront désignés un peu plus tard durant l'année et auront pour tâche d'organiser une réunion trimestrielle afin que vous fassiez le point tous ensemble (en RP, évidemment), ceux que le poste intéresse peuvent se faire connaître sans attendre.

Si vous avez la moindre question, vous pouvez dès à présent envoyer votre hibou, nous ferons de notre mieux pour y répondre dans les plus brefs délais.

Veuillez croire, Monsieur de Baskerville, en l'expression de nos sentiments distingués.

La direction du collège Poudlard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Lun 28 Nov - 11:39


Cher Milo,




Je viens de recevoir ma livraison d'huile essentielle, et comme le fournisseur a eu une grosse récolte cette année, j'ai même pu me procurer quelques kilos de fleurs séchées pour préparer mes propres hydrolats et macérâts huileux. Je t'ai donc mis de côté et joint au présent courrier une Helichrysum Italicum (Hélichryse italienne) séchée. Tu auras peu l'occasion de la croiser sous nos latitudes, alors je me suis dit que ça pourrait t'intéresser.

L’Hélicryse est une fleur rare, elle pousse uniquement sur le pourtour méditerranéen (ah les plantes endémiques, je les adore!) en Corse (un petit peu en région Provence Alpes Côte d’Azur, mais il est interdit de la cueillir à cet endroit !), en Italie et dans les Balkans. On la trouve essentiellement à l’état sauvage car elle doit pousser dans la garrigue (helicrysum microphyllum) et à proximité de la méditerranée. Mais évidemment, ces propriétés médicales étant formidables, certains pépiniéristes ont réussi à les cultiver en plus grand nombre : heureusement pour les herboristes et les apothicaires.
Hélicryse italienne:
 

N’empêche qu’elle reste précieuse cette plante, il faut 1 tonne de fleurs (on utilise uniquement les sommités fleuries, pas la tige) pour faire 1 kg d’huile essentielle. Il y a une seule récolte par an, il ne faut pas la louper (et espérer qu'elle soit bonne). On peut aussi l’utiliser en hydrolat ou en macérât, mais évidemment, c’est moins puissant.

Si je te dis qu’on appelle son huile essentielle, l’huile du boxeur, j’imagine que tu vas rapidement en déduire son utilité…

Elle est efficace pour tout ce qui concerne la circulation sanguine, on peut l’utiliser aussi pour réduire les varices et la couperose, les cicatrices…mais selon moi, il vaut mieux l’utiliser pour des choses plus importantes, d’autres plantes moins coûteuses étant également adaptées pour ces afflictions.
En effet, s’agit d’une huile particulièrement efficace pour réduire les hématomes et faire cicatriser les plaies. L’huile d’Hélicryse est anti-coagulante, et peut de manière générale s’utiliser sur tous types de choc cutanés. Elle est par ailleurs conseillée en anti-inflammatoire pour les problèmes de rhumatisme.
On pourrait penser à l’arnica (montana) qui a aussi des propriétés anti-ecchymoses et anti-inflammatoire, mais elle est moins puissante que l’hélichryse italienne. En revanche, elle possède un atout supplémentaire : elle est analgésique.
Il pourrait être judicieux de combiner les deux.
Elle se conserve très bien séchée (d’ailleurs, c’est pour ça qu’on l’appelle également immortelle de Corse) : je ne sais pas si tu as constitué un herbier, mais si c’est le cas, elle devrait s’y plaire.
Tu devrais sentir sur le papier une légère odeur de foin et de curry car j’ai frotté un peu d’huile essentielle.

J'espère que cette petite plante te plaira et que je ne t'ai pas trop ennuyé avec mon blabla...
Je te souhaite une bonne journée et j’espère qu’elle sera pleine de découvertes.


LXMD



Sources:
 


Dernière édition par Liu Xi MacDougall le Lun 28 Nov - 11:41, édité 1 fois (Raison : fautes et mise en page...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mer 30 Nov - 21:41


Cher Milo,




J’espère que ce n’est pas trop grave, et sache que si besoin tu peux toujours me contacter, je ferais mon possible pour t’apporter pour rendre l’air moins lourd (après tout, c’est aussi l’une des particularités des plantes !).
Tu as tout à fait raison pour le safran ! Il a aussi des propriétés médicinales étonnantes : c’est à la fois un abortif naturel, et un parfait allié pour lutter contre le vieillissement des cellules, la dépression ou l’insomnie. Et en plus c’est très bon dans la cuisine (oui je suis toujours aussi gourmande ! ).
Une petite fiole de 5ml d’huile essentielle d’hélichryse italienne coûte 27€ environ, l’eau florale coûte une dizaine d’euros pour 200ml. C’est une plante qui pousse bien mais il faut que certaines conditions soient réunies :

- Un très fort ensoleillement,
- Une terre sèche, bien drainée, de préférence sablonneuse
- Des courants d’air maritimes

Il n’est pas nécessaire de la tailler. Elle pousse assez lentement, sachant qu’il faut la planter soit en octobre soit au printemps, et qu’elle se récolte en juin/juillet… Il faut compter soit 9 mois pour la première récolte soit 15 mois. Je tablerais plutôt sur 15 mois en commence en octobre, car dans l’idéal il faut bouturer les plantes au printemps pour permettre une multiplication idéale. Pour la fabrication de l’huile, la distillation prend 2h30 pour 30 litres, qui donnent environ 80ml d’huile essentielle.

Je ne pense pas que cette plante se plaise bien au Royaume-Uni, il y fait trop froid et humide ! A moins qu’il soit possible de recréer complètement un microcosme méditerranéen sous serre à Poudlard ?

Concernant les plantes pour créer une source de chaleur, et bien le plus simple n’est-il pas une bonne flambée de bois mort ? Je plaisante, je me doute que ce n’est pas la réponse que tu attends.

A ma connaissance, les plantes ne peuvent pas réellement irradier de la chaleur de la même manière qu’un animal, un corps humain ou un radiateur. Le bois retient mieux la chaleur, et reste plus chaud au toucher. Je vais pousser mes recherches et si je trouve quelque chose qui ressemble à cela, je t’enverrais un autre courrier.

Mais d’ores et déjà quelques pistes :
- Dans la nourriture, l’ail, le gingembre, le clou de girofles et le piment permettent de réchauffer ses viscères et de lutter contre les rhumes et autres petits bobos d’hiver.
- Le baume du tigre : composé de camphre mélangé à de l’huile de cajeput, du menthol et des huiles de clous de girofle, de menthe et de cannelle. Il sent très fort mais il est diablement efficace pour réchauffer les muscles endoloris par exemple. On peut en mettre un peu dans le dos, et gratter avec une pièce de monnaie. La première sensation est la fraîcheur du menthol, tout de suite suivie d’une forte sensation de chaleur. Si tu le souhaites et si c’est possible.
- La fraxinelle se couvre d’une substance inflammable en été. Il y a peut-être un sortilège qui permettrait de la transformer en un vrai buisson ardent ET durable. Tes professeurs ont peut-être une idée à ce sujet ?

Souhaites-tu que je t’envoie un petit pot de baume du tigre pour passer l’hiver ? j’en ai une réserve impressionnante.

La boutique va très bien, et fête ses 10 ans cette année, alors je vais organiser une petite fête avec tisane gratuite à tous les visiteurs. Je suis très heureuse !
J’espère que tu pourras venir pendant les vacances, ça me ferait plaisir de te voir… N’hésite pas à m’écrire si tu as besoin de quoi que ce soit !




LXMD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7125-perrin-everything-you-want-s-a-dream-away-and-we-are-legends-every-day#160683http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7194-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162342http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7199-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162345http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7200-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162347http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7201-perrin-je-porte-l-amour-en-peinture-de-guerre#162348

Arrivé(e) le : 19/11/2016
Parchemins rédigés : 804
Points : 30
Crédit : Ishtar (Fionn Creber)
Année : Cinquième année (Quinze ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Sage S. Sinclair & Matrim Sevenoaks-Newton

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mer 14 Déc - 18:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

correspondance milo & perrin
« opération environnement »

Cher Milo,
J’ai récemment reçu une invitation à participer à un groupe d’étude. Tu sais sans doute que ce n’est pas trop mon truc. Déjà il y a le mot « groupe » qui ne me plait guère. Tu me comprends sans doute sur ce point. Un groupe signifie plusieurs personnes… Je ne suis pas un admirateur des rassemblements. Et puis, il s’agit d’étude. J’aime bien étudier, mais seulement ce qui m’intéresse, et habituellement seul. Quoi qu’il en soit, je ne voulais pas blesser la personne m’ayant lancé l’invitation, donc je me vois bien contraint d’y mettre les pieds. Par contre, j’ai pensé à un truc, et je pense que ça pourrait t’intéresser. Je me disais qu’on pourrait profiter de ce rassemblement pour informer ce petit groupe au sujet de l’état dans lequel nous poussons notre planète. Il faut bien sensibiliser quelques personnes à notre cause et cette soirée « étude » me semble être une bonne opportunité. Je ne garantis pas la réussite du processus, mais comme nous n’avons rien en perdre en le domaine, je crois que ça vaut son pesant d’or de tenter l’aventure.

Je comprends parfaitement que ce n’est pas très intéressant dit comme ça avec ce groupe et tout. Je tiens seulement à dire qu’à nous deux, sans influencer les autres, notre impact sera minime, voir insignifiant. Ce, malgré tous les efforts que nous fournissons et notre bon vouloir. Il est plus que temps de penser un peu plus grand ! J’ignore qui sera là. Ce pourrait très bien être une bande de sang pur très conservateurs. J’en sais rien à dire vrai, mais eux ou d’autres, il faut commencer quelque part si on veut réussir.

Donc voilà ! La soirée se déroulera dans la salle sur demande pour Noël. Oh et il faudra porter un vêtement de couleur de Noël, question de se mettre dans l’ambiance. Ça te dit ? J’attends ta réponse !

Amicalement,
Perrin
(c) chaotic evil


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
go bhfuil tú ar an chuid eile de dom
like a shoothing star ▬ DOWN AN UNKNOWN ROAD TO EMBRACE MY FATE THOUGH THAT ROAD MAY WANDER, IT WILL LEAD ME TO YOU AND A THOUSAND YEARS WOULD BE WORTH THE WAIT IT MIGHT TAKE A LIFETIME BUT SOMEHOW I'LL SEE IT THROUGH I'LL BE RIGHT WHERE I BELONG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Ven 16 Déc - 7:51


Cher Milo,




Je ne voudrais pas jouer les trolls de bas étage, mais il me semble effectivement que les aléas des hiboux n’ont rien à envier aux aléas de la poste moldu ! Je suis heureuse de lire que tu vas (relativement ?) bien, si ce n’est cette vilaine plaie, je commençais à m’inquiéter… Sois quand même prudent, si jamais elle commence à enfler, devenir très chaude et purulente, ou que la douleur semble se répandre plus loin que la zone initiale, essaye d’aller à l’infirmerie. Je serais un peu loin pour empêcher l’infection.

Malheureusement, ta main risque d’être douloureuse le temps de la cicatrisation, c’est inévitable, c’est le corps qui travaille. On peut toujours essayer une vieille recette : applique le miel que je t’ai joint sur la plaie préalablement lavée à l’eau et au savon, recouvre d’un linge propre et laisse poser toute une journée. Et recommence jusqu'à cicatrisation. Le miel de thym a des propriétés antiseptiques et cicatrisantes, ça devrait déjà pas mal t’aider. Si tu as besoin d’information complémentaire sur la provenance du miel, tout est écrit sur l’étiquette. Il va falloir faire preuve de courage, je préfère éviter les antalgiques trop puissants : tu ne te rendrais pas compte d’une éventuelle infection.

Il y a aussi ce fameux baume du tigre dans le paquet, tu vas pouvoir embaumer tous tes camarades ! Les joies du camphre et de son odeur si discrète ! Je te le déconseille avant un rendez-vous galant … (par contre, je veux bien tout savoir sur un éventuel rendez-vous évidement ! )

Si jamais tu en as la possibilité, tu peux tremper tes vieux os dans un bain antidouleur dont voici la recette : eucalyptus citronné, laurier noble, cyprès toujours vert, lavande vraie. Une goutte de chaque. As-tu embarqué une pharmacie dans tes bagages ? Peut-être as-tu certaines de ces plantes sous la main ?

Est-ce que les cours se passent bien ? J’espère que tu trouveras des camarades sympathiques avec qui passer ces fêtes de fin d’année malgré l’ambiance que je devine tendue…et apporter un peu de gaité. Ne te fait pas trop de soucis pour mes précédents courriers et prends le temps qu’il te faut : tu as sûrement des choses plus urgentes à voir avec tes professeurs. Concentre-toi sur l'essentiel si tu te sens trop dispersé.

De mon côté, je devrais m’envoler (par quel moyen c'est la grande question), au Moyen Orient pour rejoindre ma famille pour Noël.

Pour les dix ans de la boutique, j’avais organisé une journée de dégustation de tisane en juillet, mais depuis je n’ai pas particulièrement créé d’évènement. Mon affaire se porte bien, mais pas encore au point de faire de nombreuses soirées au frais de la princesse. Mais ça a tout de même été une occasion de reprendre contact avec certains de mes professeurs et amis autour du monde. Cela m’a donné un peu envie de reprendre la route, même si je voyage régulièrement pour voir ma famille, ça fait un moment que je ne suis pas partie en exploration !

Dans tous les cas, je n’abandonne ni la boutique, ni notre correspondance, promis, je vais t’écrire régulièrement en attendant que tu puisses me rendre visite ! Si je peux faire quoi que ce soit pour toi, fais-moi signe.
Contenu du paquet:
 



LXMD



Sources:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Sam 24 Déc - 10:59


Mon cher Milo,




Ne t'inquiète pas pour le paiement, je te fais confiance. Considère le baume comme un cadeau de la maison, ma grand-mère m'en expédie des cargaisons depuis la Chine. Elle ne fait pas confiance à la poste non plus, alors elle en envoie souvent pour être sûre que ça arrive… Tu penses bien que je l'appelle pour la prévenir que tout est bien là, mais je pense que ça lui fait plaisir de s'occuper de moi même si je suis loin. Quant au hibou, même si c'est toujours un plaisir de voir Tybalt débarquer, je suis assez d'accord avec ta grand-mère : mieux vaut éviter les intermédiaires. Ne la dérange pas pour si peu, je ne suis pas à un pot de miel près, cela attendra ta prochaine visite ! Mais évidemment, si elle a besoin d'un remède, tu peux me l'envoyer, je serais ravie de l'aider de mon mieux. Elle a l'air d'être une femme fascinante, je serais ravie de la rencontrer...Une cantatrice ? Wow, impressionnant ! Je crois qu'on a tous plusieurs vies, ou qu'on traverse des étapes si différentes que cela en donne l'impression.

Je n'ai jamais eu l'occasion de rencontrer ta sœur, mais si elle a le même charme que toi je ne m'en fais pas pour elle : la famille de Baskerville semble avoir un bon potentiel !


Concernant ta plaie, je suis rassurée. Néanmoins sois prudent et évite de faire quoi que ce soit qui pourrait la rouvrir. Je sais que c'est difficile, on est tenté de se dire que c'est guérit, qu'on peut reprendre le même rythme et les gestes brusques… Mais en vérité, il faut savoir être patient, surveiller les signes de guérison, et faire sa convalescence lentement. Le non-agir est difficile pour beaucoup : cela génère un sentiment d'impuissance. Pourtant, parfois, il n'a rien d'autre à faire que d'attendre et d'observer. Il ne s'agit pas de faire preuve d'immobilisme, c'est comme ça que se propage les infections et les maladies. Mais ne pas se précipiter est essentiel. Sois certain que je te porte toute mon attention et fait au mieux pour t'apporter des solutions à ce problème, mais mes capacités d'action sont limitées  pour l'instant.

Le miel est un grand allié : il est très riche en cas de malnutrition, il cicatrise, désinfecte… A l'image des abeilles, il ne faut pas le sous-estimer. Mais je sais que tu portes une grande attention à elle, elles sont tellement essentielles pour nous… D'ailleurs je devrais peut-être installer une ruche ? J'aime beaucoup le ballet des abeilles, les voir évoluer ensemble, toujours connectées et attentives aux réactions des unes et des autres.

Olala...Milo bourreau des coeurs ! Moine ? Mauvaise idée, tu te priverais d'expériences bien agréables pour avoir été trop impatient ! Et sache mon cher Milo, que tu es une personne intéressante, crois-tu vraiment que j'entretiendrais une correspondance avec un ados au QI de bulot et à l'esprit aussi étroit qu'une paire d'escarpin ? Ne laisse jamais personne te convaincre du contraire...et en ce domaine ton plus grand ennemi c'est toi-même.

Tu ne m'ennuies pas du tout, ne sois-pas bête : je ne lance jamais des sujets ou ne pose jamais de question si je ne veux pas entendre la réponse. Il est ainsi beaucoup plus facile d'éviter les sujets ennuyeux ou épineux si tu veux mon avis ! Je suis flattée que tu te confies à moi, même si je doute avoir la perspicacité de ta meilleure amie et es bons conseils… Je ne connais malheureusement pas tes camarades et vos relations, je n'ai rien d'autre que ce les éléments que tu me donnes.

Il est difficile de démêler ses sentiments parfois…répondre à quelques questions peut aider...ou au contraire en soulever d'autres...
Est-ce que Hope te plaît parce qu'elle s'intéresse à toi et qu'elle a te paraît plus accessible? Ou est-ce qu'elle te plaît du fond du cœur ? Vous vous connaissez depuis longtemps et parfois les relations évoluent, mais pourquoi pas avant dans ce cas ? Pourquoi cette Sibylle ne s'intéresserait-elle pas à toi ? Ce n'est pas un critère recevable pour évaluer tes sentiments… Et y-en a-t-il réellement, est-ce une attirance pour sa personne ou pour son physique qui emballe ton cœur ? Tu remarqueras dans ta lettre que tu « aimes vraiment beaucoup » Hope, mais que tu « craques » pour Sybille. Ou alors, tu te caches derrière un petit mot pour masquer l'étendue de ton trouble ?

Il n'y a pas de plante pour rendre un cœur raisonnable à ma connaissance, et même si cela existait : tu peux te brosser mon cher. Je suis une personne extrêmement raisonnable et mesurée, mon père a toujours fait en sorte de réveiller la graine de folie qui était en moi, car enfant, il me trouvait trop calme et sérieuse. Et puis ensuite, j'ai eu des petits amis. Heureusement, il n'était pas du genre protecteur ou quoi que ce soit, ça le faisait rire de me voir (et ça le soulageait sûrement de voir que j'ai quand même hérité un peu de son grain de folie!) prendre des décisions déraisonnables pour des histoires qui l'étaient parfois tout autant. Je trouve qu'en amour, on a rien à perdre à prendre des risques (ce qui ne signifie évidemment pas qu'il faut se jeter sous un train ou renoncer à ses études, il y a prendre des risques et être stupide!) : si on essaye et que ça fonctionne = on a tout gagné, si on essaye et que la personne n'est pas intéressée = on est fixé et on peut passer à autre chose.

Je comprends ce que tu veux dire, parfois, à force de s'entendre répéter quelque chose on s'en convint. Qu'on est lâche, gay, ennuyeux, un rebus… Une sorte de prophétie auto-réalisatrice car on se conforme à l'image que l'on pense renvoyer. Mais il est facile de sortir du processus : la preuve il suffit d'avoir conscience de ce qu'on a à l'intérieur de soi. Je suis triste d'entendre la réaction de ta famille envers ton frère, et fière de savoir que tu ne penses pas comme eux. Je pense qu'il est parfois plus courageux ou viril d'assumer sa vraie nature, cela démontre une vraie confiance en soi et en ses valeurs, que de correspondre aux clichés de la masculinité qui masquent une certaine fragilité dans l'estime de soi.

Et est-ce que ce Dan ne serait pas plutôt… disons contrarié que tu ne t'intéresses pas à lui de cette manière ? Si tu ne le connais pas vraiment, c'est peut-être également une possibilité. Ne peux-tu pas clarifier la situation ? Parfois dire simplement les choses c'est un peu… direct et inattendu, mais ça a le mérite d'éviter les quiproquo.

Je suis enfin arrivée chez mes parents oui ! Un long périple, mais ça valait le coût. Et je ne désespère pas de leur faire entendre raison (évidemment, on ne quitte jamais la médecine, mais il pourrait enseigner au nouveau volontaire, plutôt que d'être directement en zone de conflit à leur age ! ) et adopter un mode de vie moins risqué… Ma mère est sensible à mon discours, mais mon père… c'est plus difficile, il ne digère toujours pas que je préfère « m'occuper de riches hipsters londoniens  plutôt que d'être là où l'on a vraiment besoin de moi ». Je pourrais lui expliquer, mais je n'en ai pas envie. Et il pense que je le considère comme un vieillard incapable quand je lui dis de ralentir. C'est un guerrier highlander, seule la mort les arrête.
Je pense que le chantage marchera mieux que les arguments de raison… Il désespère d'avoir des petits enfants, à sa première remarque, je soulignerais qu'il est hors de question que je lui amène mon hypothétique progéniture au milieu d'un champ de bataille. Il n'est pas obligé de savoir (même s'il devine très bien sans que j'ai rien besoin de dire, ce qui est TRES agaçant) que ma vie sentimentale n'a rien a envié au Sahara en ce moment (oui, je suis super bien placée pour te donner des conseils, n'est-ce pas?).

Mon cher Milo, un voyage de mille li a commencé par un premier pas, et c'est celui qui coûte le plus ! Mais une fois qu'on a pris la route, difficile de la quitter ! La preuve, c'est qu'à chaque Noël, je me demande diablement pourquoi je me suis enterrée dans cette Londres pluvieuse plutôt que de continuer à étudier les plantes du vaste monde et à rencontrer des gens ! C'est tellement merveilleux. Mais en même temps, j'apprécie de savoir que je vais retrouver ma douche chaude en rentrant. Est-ce que tu sais déjà transplaner ? Ou pratiquer le transplanage d'escorte ? Je pourrais peut-être t'emmener en vadrouille en été ?
En tout cas, si tu veux commencer tout seul, et bien je te dirais de commencer par un pays anglophone, ce sera moins stressant.

J'ai énormément voyagé, je ne sais pas trop par où commencer à te raconter ! Je suis née au Cambodge, ma mère est chinoise, mon père écossais. J'ai rendu régulièrement visite à ma famille chinoise, par contre je n'ai vu qu'une fois ma famille écossaise. Je connais bien l'Asie et l'Amazonie, j'ai également étudié en Russie… En fait, j'ai suivi mes parents partout dans leurs missions, et une fois que je suis devenue majeure, je suis partie étudier autour du monde pendant 4 ans. J'ai rencontré de grands sorciers et de grands médecins. Et ensuite, j'ai eu envie de créer la Sylve. Mais je pars encore régulièrement en vadrouille, déjà pour voir mes parents et ensuite pour le plaisir.
Je te souhaite également de passer de joyeuses fêtes et de profiter de la présence de tes ami(e)s. Tiens moi bien au courant de tes péripéties, ça me fait rajeunir.

Je t'embrasse,

PS: je crois que je peux également participer au concours de la lettre la plus longue, je me suis légèrement emballée, et j'espère que mes bavardages ne me font pas passer pour une vieille peau donneuse de leçon. Je ne suis pas si vieille.


LXMD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mer 4 Jan - 20:51


Cher Milo,




Le 4 janvier.

Tu vas rire mais je comprends ta grand-mère ! J’ai une conception assez chinoise de la médecine… tu sais que la tradition veut qu’on paye le médecin lors de sa visite annuelle, quand il fait un bilan et prépare des remèdes préventifs mais qu’on ne le paye pas lorsqu’on est malade : ça veut dire qu’il a mal analysé notre nature et qu’il a failli à sa mission. Bon, maintenant, à part les médecins fidèles à la tradition, ça ne fonctionne plus comme ça… mais au moins, ça avait le mérite de pousser le docteur à faire de son mieux, ne serait-ce que pour manger à la fin du mois !

Je suis vieille, mais pas à ce point très cher, je me souviens très bien de ta petite tête. C’est donc avec plaisir que je recevrais une photo. Je ne pense pas te faire la révélation du siècle en te disant que tout le monde n’a pas les mêmes goûts. Et qu’il est probable que ta définition de beau gosse ne soit pas la mienne. Il y a des hommes qui pour rien au monde ne se taperait ma face de lune (tant de poésie m’émeut toujours) et pour d’autres, c’est un objet de fascination. D’autres s’en moquent complètement mais adorent ma manière de jurer en écossais. Le problème ce n’est pas le regard des autres, c’est le tient. Prend soin de ce que tu es, soit bienveillant envers toi-même et tu verras vite la différence. C’était le conseil de la nouvelle année par Liu Xi, psychologue de comptoir à votre service. (Mais j’ai quand même raison !)

J’espère bien que cela finira par rentrer ! La maladresse se travaille… et tu ne seras pas utile à grand-chose avec un bras amputé ou mort d’une infection. Si tu n’es pas vigilent, je vais devoir écrire un courrier à l’infirmerie de Poudlard, pour leur demander si c’est possible de recevoir une partie de leur salaire pour tes soins personnels Wink

Je ne sais pas ce qu’elle a voulu dire, mais s’il s’agit d’Anthea, je suis certaine qu’elle n’a pas pensé à mal. Je crois que les récents changements l’ont beaucoup affecté. Et elle n’est pas très à l’aise en société : ce qui expliquerait sa maladresse, sans pour autant l’excuser. En fait, cela m’étonne que tu la décrives comme une fille populaire. Mais peut-être que là aussi, l’image qu’elle a d’elle-même et celle qu’elle donne aux autres est différente. Et qui elle est réellement, peut-être encore tout autre…
Ne prête pas attention à ce que pensent les gens qui n’ont pas d’importance pour toi. Elle ne t’a pas prêté attention pendant 5 ans ? Ma foi, peut-être que le fait de s’en être rendu compte lui donnera envie d’en savoir plus sur toi, d’autant plus si Dan t’aime bien… Mais peut-être que de ton côté, tu n’as plus vraiment envie de la connaître, et c’est à son tour d’être ignorée, populaire ou non. Les relations humaines, c’est compliquéééé xD

Sybille te plait plus, mais c’est plus simple de fricoter avec Hope, parce que c’est déjà gagné ? Je pense qu’il est difficile de respecter ton amie, si tu te rapproches d’elle tout en ayant le cœur qui bat pour quelqu’un d’autre non ? Tu peux tenir à elle sans vouloir être avec elle de cette manière. Ça sera moins douloureux de le savoir dès le départ, que de le découvrir quand tu finiras par te tourner vers une autre, Sibylle ou pas, parce qu’elle te fera te sentir tout drôle. Ce Dan n’est pas obligé de se limiter aux dames, mais s’il a une petite amie en ce moment, ça règle la question Wink  M’enfin je vais arrêter de donner mon avis sur des choses qui ne me regarde pas n’est-ce pas, avant que tu m’envoies un poisson pourri en représailles ! Par contre, si tu écris encore une fois quelque chose de dénigrant à propos de toi-même,  c’est moi qui te fais parvenir une beuglante en pleine salle commune. Je suis douée pour ça !


Je vois ce que tu veux dire à propos de tes frères. C’est difficile de se confier et de savoir quoi dire, mais c’est aussi difficile de se rendre compte que quelqu’un de proche ne nous a pas trouvé digne de confiance dès le départ. Cela finira sûrement par s’améliorer non ? Ce n’est pas insurmontable, ces petites histoires d’égo !

Et moi les amours ? Ils sont dans le four ? Tu n’as pas entendu parler de la mienne car elle inexistante ces temps-ci.  Enfin, devrais-je dire depuis quelque temps. J’ai eu une histoire avec un charmant moldu, une rencontre improbable ! Mais nous avons rompu il y a maintenant 2 ans.  Et l’année dernière, je dois dire que je n’ai pas fait spécialement d’effort pour sortir de ma boutique et rencontrer du monde. Je ne m’en étais pas rendue compte avant de l’écrire. Ce n’était une rupture horrible : c’était une décision qui nous paraissait logique, aucun de nous ne voulant renoncer à sa carrière. Mais je pense que je n’ai pas eu envie de m’attacher à quelqu’un de nouveau après ça. Je vais essayer de me reprendre cette année, je n’ai pas vocation à rentrer dans les ordres et à vivre en autarcie ! ça me fera peut-être des choses à te raconter ! Enfin, normalement si je me débrouille bien, pas au point d’annoncer un bébé !!!


Ah oui… il faut être majeur c’est vrai. Oh vomir… ce n’est pas grand-chose je t’assure : moi-même ça m’arrive encore et pourtant j’ai l’habitude. En fait, je suis même malade en avion parfois. Ce n’est qu’un désagrément mineur des voyages : le système digestif est la partie la moins adaptable de notre corps je crois ! 
Il est facile pour moi de ne pas avoir peur : je suis née dans une famille de travailleurs humanitaires. J’ai grandi protégée mais tout de même au milieu de zone en conflits, de situations sanitaires difficiles. Je suis restée rarement plus de deux ans au même endroit. J’ai autant côtoyé la mort, la violence, la maladie que la dévotion, le courage et la vie. Je n’ai pas peur de mon ombre non, je sais affronter l’inconnu, mais surtout, j’ai appris à mesurer les risques. A savoir quand il est plus sage de faire demi-tour, de renoncer. Je ne me nourris pas d’adrénaline. … J’ai eu plus peur quand j’ai décidé de me « sédentariser » à Londres en m’enchaînant en une boutique, que ces derniers jours en rendant visite à mes parents dans une zone en guerre. Parce que ma zone de confort, c’est d’être en mouvement. La tienne, c’est d’être casanier.  Ce n’est pas une question de courage, juste de rompre une habitude. Peut-être que simplement visiter un quartier de Londres que tu ne connais pas, te procurera déjà une sensation de dépaysement appréciable ! Pas besoin de plus parfois pour trouver le goût d’ailleurs !

Bon ceci dit, je ne suis pas mécontente d'être rentrée, ne serait-ce que pour trouver ton courrier Wink !

Je t’embrasse .



LXMD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2205
Points : 18
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mar 17 Jan - 18:13

Milo,

J’étais bien heureuse de recevoir une réponse de ta part, elle m’a réellement fait plaisir. Ca va plutôt bien de mon côté. J’avoue être dans une certaine routine depuis quelques mois mais je compte bien changer tout ça. Un peu de mouvement ne me fera pas de mal ! Je travaille toujours au pub et à la salle de sport, mais récemment j’ai repris une formation dans mon domaine de base. J’ai un stage en Suède de prévu pour mars, afin de découvrir la faune et la flore de là-bas. Je repars dans ce que j’aime et c’est ce qu’il me faut. D’ailleurs, tu es le premier à qui j’en parle, j’ai eu la réponse pour ce stage aujourd’hui. Espérons que tu me portes chance, héhé !
Londres c’est magnifique et c’est surtout très enrichissant. Je pense que tu aimerais… à petite dose. C’est génial au quotidien mais il faut dire qu’on ne respire pas le bon air pur, si tu vois ce que je veux dire. J’assiste à certaines conférences parfois et je me dis souvent que tu te sentirais à ta place dans ce genre de mouvement. Récemment, ils ont arrêté d’en faire. La culture et la lutte pour les bonnes choses n’est apparemment plus la priorité, mais ça va changer. Ne jamais baisser les bras hein !

Félicitation pour ton rôle de préfet, je ne savais pas. Si tu as été nommé Milo, c’est que tu le mérites, ne te remets pas en question ! Je suis sûre que tu fais un super préfet, sans aucun doute.
Je suis contente de voir qu’il y a toujours quelques petites actions pour la « protection de la nature ». Il en faut. Pour la plupart des jeunes, ça importe peu, mais ce n’est qu’avec des actions chocs ou avec les bons messages qu’on peut faire prendre conscience de bien des choses. Vous avez de bonnes idées, ne lâchez rien.
Si tu vas bien, c’est le principal, mais s’il te plaît fais attention à toi. Entoure-toi comme il faut, je ne vois pas de conseil plus précieux que celui-là.

N’hésite pas à me redonner des nouvelles, ça me fait toujours autant plaisir. Et au cas où tu as besoin, pour des tas raisons, n’oublie pas que je suis là.

Je t’embrasse.

Yasha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Lun 30 Jan - 14:19

Spoiler:
 
pour pas que ça pique les yeux :
 




LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mar 14 Fév - 20:50


Cher Milo,




Génial, j’ai donc manqué de t’empoisonner : j’imagine que tu as besoin de ce genre d’attention supplémentaire en ce moment ! D’autres allergies dont je devrais être au courant avant de faire une bêtise ? (A part à mon précieux chattounet, qui comme chacun le sait sauf toi a le poil le plus soyeux de l'univers.)

Ceci dit, je ne regrette pas vraiment de t’avoir foutu un peu la trouille : c’est de bonne guerre. J’arrête mes bêtises maintenant promis ! Je tiens ça de mon père que veux-tu, je ne peux pas être sérieuse à temps plein. Je ne parierais pas sur ton innocence… Mais en tout cas tu es suffisamment adorable pour que je me laisse amadouer oui;)

Rassures-toi concernant Londres, pour l'instant rien n'a changé, pour moi en tout cas. Je suis prudente et je fais profil bas : je vais tout faire pour ne pas être un sujet d'inquiétude pour toi. J’imagine que tu as d’autres choses sur lesquelles te concentrer Wink

Je suis heureuse d’avoir de tes nouvelles, ce ne sont pas celle que j’espérais mais elles ne me surprennent pas malheureusement. Je comprends et respecte ta retenue. J'aimerais tant pouvoir te réconforter (c’est aussi le but du chocolat, plus que le goût, normalement, ça influence le moral grâce à divers procédés chimiques). Dans tous les cas, tu trouveras une boîte de pâtes de fruits (coing et millepertuis), qui ne t’empoisonneront pas mais devrait te faire le même effet que du chocolat sur un détraqueur (promis). Tu m’excuseras pour leur sale tête, mais je ne suis pas une grande cuisinière !


Je crois qu'il faut prendre le peu de positif qu'il y a dans ces événements, si cela vous a permis à Dan et toi de révéler votre attachement mutuel, c'est déjà une belle avancée ! Cela permettra sûrement de remettre les choses en perspective : l'important c'est d’être là et entouré des gens auxquels vous tenez. Je suis contente de savoir que vous pouvez compter l'un sur l'autre. Et maintenant que tu y vois plus clair, il est plus juste de t'expliquer avec Hope. Il est plus facile de tourner la page et de commencer une nouvelle histoire quand on a mis le point final à la précédente… J'espère pour toi que ça ne sera pas le « poing » final malgré tout xD . Mais ne nous leurrons, pas si tu lui dis toute la vérité, c'est un risque que tu cours mais celui-là n'est pas mortel. Quant à Sibylle, je ne vois pas quel meilleur comportement tu aurais pu adopter.

Tu auras tout le loisir de te faire plaindre et chouchouter par Dan. D'ailleurs, j'avoue que j'ai du mal à voir pourquoi il t'en voudrait ? Tu ne pouvais pas prévoir de t'attacher à lui, enfin, il me semble que ce n'est pas comme ça que ça marche (mais si je me trompe, n'hésite pas à me désigner l'homme de ma vie s'il passe dans tes prévisions Wink ). Jusque là votre relation n'était pas claire, pas même officielle ni envisageable, maintenant qu'elle l'est suffisamment, tu as pris les devants et t’apprête à régler la situation : un pas à la fois, c'est comme ça qu'on avance. Tu ne peux pas prévoir l'évolution de votre relation, c'est aussi ça qui fait le charme non ? Si tu as déjà le scénario, c'est barbant. J'espère qu'il se montrera digne de la confiance et de l'attention que tu lui portes, peu importe où ça vous mène.

Par contre, sache qu'au cas où tu ne me répondrais plus, je viendrais chercher ta réponse manu militari. Alors fait attention à tes arrières. Je tiens trop à ta petite tête pour la voir disparaître, j'espère que je suis bien claire ?

Ce sera tout pour aujourd’hui…, joyeuse Saint Valentin, bourreaux des cœurs !




LXMD






LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 26/11/2016
Parchemins rédigés : 48
Points : 1
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Jeu 2 Mar - 9:16

Archibald,

Comme tu le dis si bien père et mère seraient outré de voir ta façon de commencer une lettre. Mais en même temps, avons nous déjà été protocolaire entre nous en dehors de la maison ? Bien sûr que non. C’est bien trop chiant de respecter le protocole, et le faire pour faire plaisir à nos parents quand ils sont là est bien suffisant. Quand à te traité de lâche, je ne cesse de le faire depuis ta venue dans cette famille, parce que c’est tellement vrai en fait. Mais d’un côté je te comprend de vouloir faire ceci par lettre, on sait très bien tous les deux que si tu me l’avais dit en face tu n’aurais pas pu finir ta première phrase car je t’aurais frappé. Mais je ne l’aurais pas fait pour les raisons que tu imagine.

Me faire insulter, j’en ai l’habitude, surtout par toi, et des fois je veux bien admettre que c’est justifier. Mais dans ce cas précis ça ne l’ai pas. En effet je n’ai pas pu fermer l’œil de la nuit lors de votre punition collective. Mais pas parce que j’entendais tes cris depuis mon dortoir vu qu’on est plutôt bien isolé au fin fond des cachots. Non plutôt parce que je me rappelais les cris que tu poussais lors de ta torture. Parce que figure toi que pendant un bon moment j’étais derrière cette FOUTU porte à me battre pour toi, pour te sortir de là ! Tu crois que t’entendre crier de douleur comme tu le faisais me fais prendre mon pied ? Et ba spoiler : pas du tout. Je prend peut être plaisir à te faire chier, à te rendre la vie impossible, mais je ne me rappelle pas t’avoir jamais fait crier comme tu le faisais ce soir là. Mais bon comme tu le dis, je dois avoir le QI proche de celui d’une huître, alors ma mémoire me fait peut être défaut.

Tu penses que je suis de leur côté, et ba figure toi que non. Je n’aime pas leurs méthodes et leur façon de traiter les nés moldu . Mais franchement pour l’instant vos petites rébellions elles ont donnée quoi ? Encore plus de torture, encore plus de déprime, et le peu d’espoir que certains ont eu ce sont envolé. Alors bravo ! J’ai voulu prendre part à la dernière, mais tout c’est passé très vite, et ma priorité était de trouvé Acacia. Tu sais ma sœur jumelle, ma moitié, mon sang. Désolé de la faire passer en première avant de m’inquiéter pour les autres. Je suis navré de penser que si il lui arrive un truc alors que je m’occupais de quelqu’un d’autre, et bien je ne m’en remettrai pas.

Pour finir, lors de tes tortures en place publique, je ne t’ai pas jeter un seul regard, pour la simple et bonne raison que t’entendre hurler était déjà assez horrible. Je n’aurai pas supporter de le voir en plus sans péter un câble. Sauf que ça aurait servir à quoi de le faire ? Acacia serait intervenu aussi et ça l’aurait mise en danger, et en plus les connaissant ils auraient été capable de nous demander à nous de t’infliger la punition, et ça j’en serais bien incapable, alors imagine Acacia. A ce moment nous nous soutenions tous les deux pour ne pas craqué et tous nous mettre en danger. Alors cesse un peu de ne penser qu’a ta petite personne. Je suis d’ailleurs prendre de tes nouvelles après les premières tortures. Tu te rappelle notre petite discussion dans la Grande Salle ? Acacia ne m’a jamais demandé de m’assurer que tu allais bien. Elle est assez grande pour le faire elle même, on le sait tous les deux. Mais si j’avais dit que c’était moi qui voulait savoir tu ne m’aurais jamais répondu.

Donc voila SURPRISE, ton grand frère n’est pas le monstre que tu imagine depuis tout petit, c’est juste que tu ne sais pas decripter les signes. Maintenant libre à toi de me croire ou non, sur ce, bonne journée maintenant que tu viens de pourrir la mienne.

Abel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Sam 4 Mar - 18:43


Cher Milo,



C’est déjà beaucoup trop d’allergies : tu ne peux pas câliner mon adorable Cendre en te gavant de chocolat enroulé dans un plaid. Tellement de phobies ? J’imagine que tu sais que le monde n’est pas si hostile en dehors de Poudlard… Et je ne suis pas si cruelle, ne t’inquiète pas, je ne les utiliserai pas volontairement contre toi !

Je comprends que tu n’aies pas très envie de manger dans cette maudite salle, mais ne te laisse pas non plus dépérir. Tu vas avoir besoin de tes forces ! Mais je comprends… pour moi les repas sont censés être un moment de plaisir et de partage, c’est difficile de profiter dans une ambiance pesante et pleine de ressentiment. Pique la nourriture, et installe-toi dans un coin plus accueillant ? Le pique-nique peut avoir du charme ! En tout cas plus que le régime forcé et la salle déprimante.

Concernant tes potins… je doute qu’on puisse réellement bien s’y prendre pour quitter quelqu’un… le mieux qu’on puisse faire, c’est de le faire sans malveillance. Elle t’en voudra peut-être un temps, et puis elle passera à autre chose, ne t’inquiète pas pour ça. Je ne dis pas que tu es aisément remplaçable, mais je crois que la distance avait déjà fait une partie du travail non ? J’espère que Dan va bien ou qu’en tout cas tu joues les guérisseurs avec sérieux. S’il attendait la correction, c’est qu’il n’avait peut-être pas la conscience tranquille… J’espère que tu n’auras pas à prendre l’habitude de t’inquiéter pour lui. Enfin, pas plus que nécessaire, bref, tu me comprends.

Dans tous les cas : officiellement félicitations. Je suis très heureuse pour vous. C’est souvent facile de se disputer avec les gens, mais plus compliqué de se lancer pour leur dire qu’on tient à eux. Alors, bravo d’avoir pris ton courage à deux mains : tu es bien récompensé Wink
Un moldu avec qui je travaille parfois dit toujours : « vous les non scientifiques, vous avez un problème avec les verres. Ils sont toujours pleins : soit d’eau, soit d’air. » Une manière comme une autre de chasser le pessimisme. Une autre est de recevoir tes lettres, alors surtout, n’attend pas, je suis aussi trop impatiente de les recevoir et de partager tes petits nuages !

Je t’embrasse, à bientôt !

LXMD





LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1359
Points : 59
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Sinéad P. O'Riordàn

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mar 7 Mar - 18:07


Milo,

Au moment où tu liras cette lettre, si tu la lis d’ailleurs, tu seras probablement en train de te dire que je me suis bien foutue de ta gueule et que je suis la pire des garces… Et tu auras certainement raison. Je ne t’écris pas pour te présenter mes excuses, je ne regrette pas du tout d’avoir réussi à obtenir des informations donc j’avais réellement besoin parce qu’il me manquait des morceaux pour reconstituer le puzzle que j’avais entre les mains, en revanche, sache que je suis désolée que tu aies été le dommage collatéral dans tout ça. Je n’ai rien contre toi et je n’ai jamais rien eu contre toi, d’ailleurs, nous ne nous connaissons simplement pas très bien et il m’apparait clairement que nous n’aurons pas spécialement l’occasion de nous connaitre compte tenu de ce que je t’ai fait.

J’aurais voulu te donner une explication, te dire que mon geste a été motivée par autre chose que de la curiosité mais la vérité c’est que ce n’était pas le cas, j’avais juste besoin de savoir et connaitre la vie privée de Dan qui est certainement le garçon le plus secret que je connaisse était devenu une sorte de challenge que je voulais absolument relever. Ça craint, ça craint carrément même et j’imagine sans peine la colère que tu dois ressentir en lisant ces quelques mots et le sentiment d’injustice qui doit certainement t’envahir. Il est vrai que ce sont souvent les garçons gentils et naïfs qui subissent les agissements des personnes mal intentionnées et je ne me vante clairement pas de l’avoir été.

Avant de clôturer cette lettre, j’aimerais que tu saches que les informations que j’ai appris ce jour-là ne seront pas divulguées, je n’ai pas l’intention d’exposer ta vie privée ni celle de Dan devant tout le monde, je vous laisse le soin de vivre votre relation quelle qu’elle soit de la manière dont vous le souhaitez. Je me doute que tu vas te dire « encore heureux » et que tu ne vas pas considérer mon geste comme de la gentillesse mais comme une tentative de rédemption foireuse mais ce n’est clairement pas le cas.

Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire, je te souhaite une bonne continuation, que ta route soit belle, je te souhaite bon courage si jamais tu as l’intention de faire un bout de chemin avec Dan, c’est un garçon dont il faut se méfier mais à mon avis, tu es déjà au courant de tout ça.

January




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I won't never give up
I won't let you get me down, I'll keep getting up when I hit the ground and I'll find my way home.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1359
Points : 59
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Sinéad P. O'Riordàn

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Lun 13 Mar - 16:44


Milo,

Dire que je me suis servie de toi est quand même un peu exagéré, disons que je me suis arrangée pour avoir les informations que je voulais, mais je ne t’ai pas manipulé non plus, tu me les as donné totalement volontairement et je n’ai pas eu besoin de te torturer pour ça. En tout cas, sache que je comprends tes interrogations et que malheureusement je me sens absolument incapable d’y répondre et je me doute que ça doit être frustrant. Je ne sais pas pourquoi je veux autant connaitre la vie privée de Dan, sûrement parce que c’est un garçon secret qui a plein de choses à cacher et que du coup ça me donne un challenge de taille, mais ça ne t’aide pas vraiment, n’est-ce pas ? Et je ne lui pose pas directement la question parce que si après tout le temps que nous avons passé ensemble, il est incapable de me donner la réponse, ce n’est pas maintenant que nous sommes séparés qu’il me confiera ses secrets.

Je ne sais pas pourquoi j’ai eu cet élan d’honnêteté, ni s’il servira à quelque chose, j’avais juste envie d’agir comme ça, tout simplement, et pour une fois que je fais preuve de spontanéité, j’avoue ne pas avoir l’intention d’y réfléchir plus que ça, ça s’est juste produit, tout bêtement. Qu’il comprenne ou pas ce qu’il s’est passé m’importe peu, je doute qu’il m’accorde assez d’importance pour avoir une quelconque réaction à ce sujet. Je ne suis pas sûre d’être la mieux placée pour t’expliquer pourquoi il faut craindre Dan… Disons simplement que je le connais bien parce que nous nous ressemblons beaucoup sur certains points et crois-moi, ce n’est pas mes qualités qu’il a récupérées. Je pense que tu devrais lui poser directement tes questions, j’ai peur de trop en dire ou pas assez et je ne veux pas te faire plus de mal que je ne t’en ai déjà fait. Sache tout de même que la relation que nous avons eu était très sur-jouée et clairement pas sincère. Notre couple était une façade mais derrière nous n’avions aucun sentiment l’un pour l’autre, c’était un peu du cinéma. Sauf que du coup j’ai eu la chance – ou pas – de voir les coulisses et la préparation de la mise en scène et ce qu’il y a derrière l’écran est effrayant, raison pour laquelle je me suis permis de te mettre en garde. Tu feras de ces révélations ce que bon te semble, bien sûr.

Je suis désolée que tu te trouves bête à cause de moi, je ne pense pas que tu le sois, mais tu fais certainement preuve d’une trop grande naïveté, c’est indéniable. Mais bon, il parait qu’on apprend de ses erreurs, donc tu sauras à l’avenir que me faire confiance est une très mauvaise idée. Une fois de plus, je ne peux que te dire que je comprends ton agacement et que je suis désolée de tout ça. Je réalise parfaitement que tu ne peux pas m’accorder ta confiance et je n’essaierais pas de l’obtenir. Pour ce que ça vaut, je peux t’affirmer que Dan ne m’intéresse pas et que je ne souhaite absolument pas le récupérer, crois-le ou non. J’aurais aimé te souhaiter tout le bonheur du monde, mais je suis encore aujourd’hui persuadée que cette relation te fera souffrir. Ça ne me regarde pas, et je ne devrais clairement pas me sentir concernée mais je me serais sentie encore plus coupable si je n’avais rien dit, c’est chose faite.

Je ne t’embête plus longtemps, j’espère qu’un jour tu ouvriras les yeux et que tu parviendras à me pardonner.

January




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I won't never give up
I won't let you get me down, I'll keep getting up when I hit the ground and I'll find my way home.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 3920
Points : 25
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 19ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Skat Cunningham

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mar 14 Mar - 19:29

Milo,

Ça fait trois fois que je recommence cette lettre... Je sais pas du tout comment commencer, comment t'expliquer... Je sais pas. J'aurais préféré qu'on ait cette conversation en vrai, je crois... Et qu'elle ne t'adresse jamais la parole, peut-être aussi. Je ne peux pas vraiment dire que je suis « sorti » avec January, tout comme je peux pas non plus dire qu'il n'y a rien eu entre nous. C'était un peu plus compliqué que ça, en réalité... On se ressemble beaucoup, elle et moi. Ce qu'il y avait entre nous, c'était quelque chose de superficiel, de purement intéressé. Elle est jolie, on allait bien ensemble, c'était plus simple d'attirer l'attention ensemble, fin de l'histoire. On dit souvent « mieux vaut être seul que mal accompagné » et bien, nous, on faisait le contraire. Il n'y a jamais rien eu de sincère entre elle et moi. On jouait un rôle, rien de plus. On le savait, ça nous allait. Devant les gens, on jouait les parfaits petits couples et derrière, on s'en tenait à une relation de travail purement cordiale. C'était ça, en réalité. Juste une « relation de travail ». Enfin... Plus ou moins. Alors non, je n'ai jamais eu de sentiments pour elle. Ni pour elle ni pour personne. Je te l'ai dit l'autre soir, tout ça, c'est quelque chose de très abstrait pour moi. J'ai jamais été sincèrement en couple, j'ai jamais eu envie d'être avec quelqu'un de manière totalement désintéressée... Et puis t'as débarqué, mais c'est une autre histoire. Quand tu m'as demandé, à Halloween, si c'était ma copine, je ne t'ai pas menti. On était pas ensemble. Elle s'est entichée de Gallagher et a fait sa vie sans trop se soucier de notre accord, donc ça remonte à un moment... Rien était officiel mais je n'attendais plus grand chose d'elle à ce moment-là. Et quelques jours plus tard, on s'est croisés dans la salle commune et elle a décidé de mettre fin à tout ça. Une fin qui existait déjà depuis un bail. Je l'ai pas retenue et j'avoue que je n'ai peut-être pas été d'une amabilité incroyable mais je ne pense pas que notre « relation » se soit « mal terminée » parce qu'on se fiche éperdument l'un de l'autre. On était juste qu'une potiche pas trop mal au bras de l'autre. Tu vois le genre...?

Maintenant, je serais incapable de te dire pourquoi elle cherchait des informations sur moi. Je ne lui ai pas cherché d'ennuis, n'ai jamais pris la peine de fouiner dans sa vie privée. Je sais pas. Mais j'imagine que si elle a lu mon courrier, comme tu le dis, elle a trouvé ce qu'elle voulait. Et probablement bien plus que ce que tu as pu lui raconter. D'ailleurs, tu n'as pas à être désolé ou à t'en vouloir, je n'ai pas honte de passer mes nuits avec toi ni qu'on soit ensemble, alors elle peut bien le savoir, l'école toute entière peut bien le savoir même, ça n'est vraiment pas un problème. En revanche... Pourquoi elle te met en garde est un peu plus clair... Je te l'ai dit, on se ressemble beaucoup. Mentir, faire semblant, n'être auprès des gens que parce que j'ai quelque chose à y gagner, ça a toujours été habituel chez moi. Je suis même plutôt doué, pour ça, en réalité... Et elle le sait mieux que quiconque. Parce qu'elle fonctionne exactement de la même manière. Je ne sais pas ce qu'elle t'a dit exactement, ni même ce qu'elle compte te dire de plus à l'avenir, pas plus que ce qu'elle a bien pu apprendre dans les lettres que j'ai reçues mais je crois que je te dois la vérité. J'aurais dû le faire dès le début. Je voulais le faire, j'ai essayé, mais t'avais l'air tellement heureux que je n'ai pas eu le courage de tout gâcher une fois de plus. Pardon. Tu sais, ce que je vis avec toi, je ne l'ai jamais vécu avec qui que ce soit. J'ai l'impression que ma place n'est nulle part ailleurs que dans tes bras et il n'y a pas d'endroits où je me sens plus en sécurité que contre toi. Mais notre première nuit était beaucoup moins unique... C'est habituel. Le réveil aussi l'est. Je sais pas si tu vois vraiment où je veux en venir... J'imagine que non. Y'a aucune raison que ça soit le cas... Ok. Ok... Ce que je veux dire en fait c'est que c'est mon « job ». Coucher. C'est mon job... Normalement, c'est juste des filles de passage, je les revois pas ou rarement. Mais depuis Noël dernier, y'en a une que je vois plus souvent. Trop souvent, peut-être. January le sait sûrement si elle a lu mon courrier, parce que, comme si ça ne suffisait pas, on s'écrit régulièrement... Il n'y a rien de vraiment officiel mais je crois qu'elle commence à le voir un peu comme ça. Elle sait très bien pourquoi je suis là, notre rencontre ne laisse aucun doute là-dessus mais j'en sais rien, elle se prend à son propre jeu, j'imagine. Ou au mien...

J'aurais probablement dû tout te dire l'autre soir. Que tu saches au moins dans quoi tu t'embarquais. Ou avec qui... J'imagine qu'il vaut quand même mieux que je le fasse maintenant plutôt que d'attendre qu'elle finisse par le faire à ma place...? Mais j'espérais juste réussir à tout arrêter avant que tu apprennes quoi que ce soit. Ne pas t'inquiéter, te décevoir ou te blesser pour rien... Je n'ai jamais vraiment eu l'intention de te mentir ou de te cacher quoi que ce soit ! C'était juste une question de temps... Ça devait être juste ça... Peut-être que tu comprends mieux, maintenant, ce que j'entendais par « pire copain du monde » ou pourquoi je craignais que tu puisses penser que j'étais là juste pour coucher avec toi... Je comprendrai que tu me détestes ou que tu veuilles en rester là mais je t'en supplie, ne va pas croire que je me suis foutu de toi ou que je n'ai pas été sincère te concernant. Il n'y a rien de plus faux au monde, je te le jure ! Je tiens vraiment à toi, Milo. Et il n'y a rien que je crains plus que te perdre. Même si c'est sûrement un peu trop tard pour espérer vraiment le contraire, n'est-ce pas ? J'avais rien prévu de tout ça, tu t'en doutes... Ni m'attacher à toi ni qu'on se retrouve lier d'une quelconque manière... C'était jamais arrivé en six ans, il n'y avait aucune raison que ça change... Alors ce qu'il se passait hors de l'école, c'était pas important. Ça ne regardait personne et je pouvais très bien vivre avec... Je pensais pas qu'on en arriverait là un jour. Je suis vraiment désolé. Finalement, c'est peut-être mieux, cette histoire de lettre... Beaucoup plus lâche de tout t'expliquer comme ça. Beaucoup plus simple, aussi, sûrement. Mais je regrette quand même de ne pas avoir pu le faire de vive voix. Si jamais tu veux toujours qu'on se parle, peut-être qu'on pourra terminer cette conversation en vrai ce soir... J'ai Histoire, je peux pas m'attarder davantage alors... Bref. Je suis vraiment vraiment désolé.

Pardonne-moi,

Dan


Lettre fourrée dans les mains de Milo a un intercours pour échapper à la surveillance du courrier



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look me in the face. Tell me that you love me Even if it's fake 'Cause I don't fucking care, at all. I act like I don't fucking care 'Cause I have hella feelings for you 'Cause I'm so fucking scared.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 3920
Points : 25
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 19ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Skat Cunningham

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mer 15 Mar - 0:35

Milo,

Je te promets pas des réponses toujours très claires mais je vais essayer de faire au mieux... C'est pas vraiment le genre de choses dont je discute très souvent, tu t'en doutes... Et que j'explique, encore moins... Mais bon, j'imagine que j'ai pas trente-six mille autres solutions, hein...?

Déjà, je n'ai jamais rien fait à Poudlard, la seule personne qui a fini dans mon lit ici, c'est toi. Je m'étais toujours promis qu'il ne s'y passerait rien et je m'y suis tenu. Enfin... Jusqu'à toi. Et oui, tu as vraiment été le premier, Milo. Et, quoi qu'il arrive, je ne suis pas certain d'avoir envie qu'il y en ait d'autres, honnêtement. C'est sûrement stupide de commencer par là mais ça me semblait important alors... Bref.

Je saurais pas vraiment te dire pourquoi j'ai commencé... J'en ai juste eu l'occasion et j'ai été assez con pour la saisir... Je veux dire, au début, c'était pas du tout ça. Il était juste question de jouer les faux petits-copains lors des soirées importantes de toutes les filles les plus moches des environs. Une copine de ma sœur qui m'avait demandé de l'accompagner à un mariage et qui a été assez désespérée pour proposer de me payer. C'était tout. Juste ça... Leur tenir la main, les embrasser une fois ou deux et les faire danser s'il fallait. C'était pas forcément l'idée du siècle, je suis d'accord, mais c'était pas vraiment gênant... Et puis y'a un moment où ça a dérapé... Elle était bourrée, elle voulait que je passe la nuit avec elle, je voulais juste rentrer chez moi... Elle m'a foutu du fric dans la main et j'ai accepté. C'était complètement con, vraiment, et je le sais, et je l'ai su au moment où j'ai refermé la porte de chez elle mais j'imaginais que ce serait qu'une fois... Que ça aurait pas vraiment de conséquences... Je me suis détesté ce jour-là, tu n'imagines même pas à quel point, mais ça devait être qu'une fois... Quand ma mère s'est fait interner, mon beau-père s'est foutu dans la merde pour pouvoir tout payer, les factures, les affaires des mômes, l'hôpital... Ça faisait trop d'un coup et les dettes se sont accumulées et même s'ils pensaient qu'on savait rien, bah j'ai surpris une conversation, un soir... Alors c'était le moyen d'être indépendant et de rien leur demander. Ça faisait toujours ça en plus pour les trucs importants, tu comprends ? Sauf que ce qui devait être une fois bah... Je suis rentré pour les vacances, l'info avait fait son chemin et à la première soirée à laquelle j'ai foutu les pieds, ça a recommencé. C'était plus régulier, du coup ça rapportait davantage et en plus de pouvoir me débrouiller tout seul, je pouvais en filer à mes parents. Ils en savent rien, hein, va pas imaginer qu'ils jouent les proxénètes... C'est ma mère qui gère les comptes à la maison, et s'il y a bien une chose dont elle se fiche, c'est de savoir comment l'argent arrive dans les caisses familiales. Alors j'ai toujours pu m'arranger sans que ça choque personne... Ça devait être que des filles de mon âge, à peu de choses près, des gosses friquées qui cherchaient à jouer les rebelles et à enfreindre les règles de Papa-Maman, mais j'ai rencontré une fille qui en vivait vraiment, elle... Elle n'a pas eu trop de mal à me vendre le truc et à me convaincre de l'accompagner, un soir, dans un bar de Dublin. Elle se vendait à quelques vieux pervers pleins aux as et obtenait d'eux absolument tout ce qu'elle voulait. J'ai suivi... Et j'ai fait pareil... Voilà... T'as toute l'histoire... Alors non, je me suis pas réveillé un matin en me disant que j'avais envie de faire la pute. Ça s'est juste fait, c'est tout.

Je sais pas si ça me plaît. Je crois pas. Parfois, j'arrive à relativiser, à me dire que c'est un travail comme un autre et que c'est sûrement plus rentable que n'importe quel job d'été que je pourrais trouver. Et puis c'est pas toujours désagréable d'être le centre de l'attention de quelqu'un pendant une nuit. Elles veulent de la compagnie et je veux qu'on s'intéresse à moi, tout le monde est content, j'imagine... Et puis d'autres fois, je réalise que j'ai foutu totalement mon adolescence en l'air et je le vis beaucoup moins bien. Dans le fond, elles se foutent bien de qui je suis, tant que je fais ce pourquoi elles me payent, le reste compte pas... J'essaye de faire comme si ça m'atteignait pas, et j'y arrive plutôt bien en général, mais c'est pas aussi vrai que j'aimerais. Au début, ça me rendait malade. Physiquement, je veux dire. Et puis je passais des heures sous la douche tant j'avais l'impression d'être dégueulasse, d'avoir constamment sur moi des odeurs qui n'étaient pas la mienne... Et puis j'ai fini par m'y habituer. Je me suis fait une raison. Je suis juste un jouet, quoi, c'est un fait. Un crétin à qui on s'intéresse seulement pour ce qu'il représente. Et plutôt que d'essayer de faire en sorte que ça change, je leur donne raison et fais en sorte qu'il n'y ait pas grand chose d'autre derrière. Juste une apparence. Je pense que c'est ce que voulait te dire January, en te disant de te méfier... Que je peux être un ange pour attirer les gens et n'en avoir absolument rien à faire malgré tout, les enfoncer, récupérer ce que je veux et les jeter la moindre culpabilité. Parce que c'est ce qu'elles font avec moi. J'ai aucune raison d'être humain avec elles alors qu'elles ne le sont pas davantage. Parfois, j'ai envie de tout laisser tomber, de retrouver une vie normale sans écumer tous les lits du pays, mais je sais rien faire d'autres alors ça coupe court à toute possibilité. Je me débrouille pas trop mal, là, j'imagine, sinon ça ferait un moment que ça fonctionnerait plus. Enfin, je crois. Alors j'aimerais pouvoir te jurer que je recommencerai jamais mais j'en sais rien, en réalité... C'est la solution de facilité. Je peux te promettre de faire de tout ce que je peux pour que ça n'arrive plus mais si l'occasion se représente, je ne sais pas comment je réagirai. Je sais pas... J'ai envie de croire que je foutrai la clé sous la porte dès que je serai rentré à la maison, Shawna en serait la première ravie, mais j'ai l'impression que ce serait presque trop simple. Est-ce que ça peut vraiment se passer comme ça ? Genre « j'arrête » et paf plus rien ? J'aimerais, sincèrement. Mais je ferai quoi, après ? Je veux dire, y'a pas que moi qui en profite... Pendant deux mois et demi par an, j'arrive à filer un sacré coup de main à mes parents, et je crois que c'est le moins que je puisse faire. J'ai pas envie que, ça (et rien que ça), ça s'arrête. Ils en font assez comme ça pour nous. La seule chose que je peux t'assurer, c'est que j'écrirai à celle avec qui je garde contact pour qu'on en reste là. Je te l'ai dit, il n'y a rien de sérieux de mon côté et du sien, je m'en fiche pas mal. Je ne la reverrai pas.

J'ai toujours été sincère avec toi, Milo. Je ne me serais jamais amusé à raconter tout ça si je n'avais pas vraiment tenu à toi, si je n'avais pas vraiment voulu te garder près de moi (même si le mensonge aurait peut-être été plus efficace...?). Et si tu ne me crois pas, demande à Sibylle, elle est au courant de tout. Tant de mes « activités » que de ce que je peux ressentir pour toi. Bon, elle savait pas que c'était toi, aux dernières nouvelles, mais j'imagine qu'elle n'a pas dû mettre bien longtemps à comprendre quand t'as déménagé dans mon dortoir. Je croisais très fort les doigts pour que mon attachement finisse par s'estomper ou pour que je te laisse parfaitement indifférent. Ça aurait arrangé tout le monde. Toi comme moi. Un échec... Je n'attends rien de toi. Et j'en ai jamais rien attendu. Je me fiche éperdument de ce que tu peux bien avoir, de l'intérêt que tu pourrais éventuellement représenter ou de ce que je pourrais obtenir avec toi. Et ça me va très bien ! T'es arrivé dans ma vie par un hasard total et, même si je l'avais voulu, les circonstances étaient telles que j'aurais bien été incapable de te voir comme autre chose qu'un repère rassurant. J'ai passé un nombre incalculable de nuits avec toi, dont je ne sais même pas combien à pleurer dans tes bras, des week-ends entiers ou presque sans te lâcher, je t'ai avoué toutes les horreurs possibles à mon sujet seulement parce que c'était toi... Honnêtement, tu crois que je t'aurais menti à un seul instant ? Que j'aurais pu faire semblant non-stop pendant tout ce temps ? Pourquoi j'aurais fait ça ? T'en sais assez pour me haïr jusqu'à la fin des temps, pour faire de ma vie un enfer si tu le voulais... Je prends le risque de te blesser ou de te décevoir à chaque fois que j'ouvre la bouche, et tu le sais. C'est loin d'être la meilleure manière pour maintenir quelqu'un dans ses filets, tu peux me croire ! Si j'avais voulu te mentir ou me jouer de toi, j'aurais été le garçon le plus formidable du château, la perfection incarnée, certainement pas le traître pleurnicheur que tu consoles une nuit sur deux et qui continue à s'enfoncer à la moindre occasion... Tu peux m'en vouloir autant que tu veux, prendre tes distances, envisager sérieusement de me quitter si ça te fait plaisir mais je t'en prie, ne doute pas de ma sincérité envers toi. S'il te plaît. « Nous », c'est vrai.

Prends tout le temps qu'il te faut, je ne te harcèlerai pas pour que tu reviennes. Préviens juste si jamais tu passes la nuit dans ton dortoir, que je ne m'inquiète pas de ne pas te voir rentrer. Je suis sincèrement désolé. Tu mérites tellement mieux. Pardon.

Dan


Lettre coincée dans les affaires de Milo restées dans leur dortoir, après les cours et avant que son expéditeur n'aille travailler à la bibliothèque



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look me in the face. Tell me that you love me Even if it's fake 'Cause I don't fucking care, at all. I act like I don't fucking care 'Cause I have hella feelings for you 'Cause I'm so fucking scared.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 3920
Points : 25
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 19ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Skat Cunningham

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Jeu 16 Mar - 15:37

Milo,

Je crois qu'il faudrait vraiment que tu arrêtes d'essayer de comparer ce qui est pas du tout comparable. Je sais qu'il suffit d'un rien pour que la façon dont on peut voir les gens change et je sais aussi qu'on est très bien placés pour le savoir, tous les deux (même si, pour ma défense, j'ai jamais vraiment voulu te prendre comme bouclier humain, t'étais seulement la seule chose à portée de main) mais je sais aussi qu'il y a des limites à tout ça. Je veux dire, c'est vrai que notre rencontre était carrément foireuse et que si on m'avait dit à ce moment-là qu'on sortirait ensemble, je me serais certainement bien moqué mais t'étais juste un gamin bizarre et prise de tête. Il y a une différence énorme entre quelqu'un avec qui le courant ne passe pas forcément et quelqu'un qui a assez peu de considération pour toi pour te voir comme un objet et agir en conséquences. Crois-moi, tu n'as aucune envie de faire vraiment connaissance avec quelqu'un qui paye pour t'avoir. Au contraire... J'en ai pas envie, en tout cas. Si elles se confient, j'écoute évidemment (ça peut servir) mais y'a pas de retours. Après tout, je suis pas censé être « quelqu'un », juste une distraction. Alors non, les choses ne changent pas et ne changeront jamais avec ces gens-là. Pretty Woman, ça existe pas dans la vraie vie. Alors peut-être que toi tu sais pas, mais moi je le sais assez pour deux et je peux te jurer qu'il n'y a aucune crainte à avoir de ce côté-là. Qu'on soit d'accord, je ne dis pas ça pour que tu fermes les yeux et que tu me laisses faire ma vie le plus tranquillement du monde. Je refuse juste que tu puisses nous mettre (ou te mettre) au même niveau que ça. Tu vaux infiniment mieux que toutes ces filles-là, Milo, sincèrement. Et je te laisserai jamais prétendre le contraire, même de manière involontaire. J'imagine bien que tu pensais pas à mal, mais ça m'évitera de faire la tronche si, par hasard, il te venait à l'idée de recommencer un jour.

Et je continue de penser que tu vaux mieux qu'elles même en sachant ce qu'il s'est passé avec ta copine. Ok, ça craint. Mais c'est pas la première à qui ça arrive et ce sera certainement pas la dernière non plus ! Au moins, je suis prévenu, il faut que je te garde à l’œil. Compte sur moi ! Tu risques de plus pouvoir t'approcher de grand monde dans les jours/semaines/mois à venir, autant que tu sois au courant tout de suite. (Et je déconne pas.) J'aimerais pouvoir dire que j'aurais aimé être au courant avant, que j'aurais jamais accepté de coucher avec toi en te sachant en couple mais pour être tout à fait honnête, j'arrête pas de retourner tout ça depuis que je suis tombé sur ta lettre tout à l'heure et je dois me rendre à l'évidence : ça n'aurait strictement rien changé. Oui, ça fait enfoiré de première, mais je m'en fiche. Je regrette rien. Je crois que j'ai jamais eu autant envie de posséder quelqu'un que toi ce soir-là. Dans le fond, je savais bien que c'était pas l'idée du siècle, que c'était même pas une très bonne idée du tout en réalité, que j'avais dit que ça n'arriverait jamais (ni avec toi ni avec personne d'autre) et qu'en plus c'était foutre en l'air mes espoirs de m'éloigner de toi, mais t'étais là et j'avais trop de mal à fermer les yeux sur tout ce que tu pouvais bien m'inspirer... Au moment où t'as proposé de jouer les radiateurs, c'était foutu. On avait encore rien fait qu'il n'y avait déjà plus de retour en arrière possible. Si c'était à refaire, je crois que je le referai exactement de la même manière. Copine ou pas. C'est pas de notre faute si tu devais être à moi, écoute ! Bon, d'accord, peut-être que je te virerais pas aussi salement le lendemain... J'en suis désolé, d'ailleurs. Je crois que je te l'avais jamais dit. En réalité, j'avais juste peur que ça puisse devenir sérieux. J'en crevais d'envie, qu'on soit d'accord, mais ça voulait dire en passer par là et je voyais pas comment c'était possible. Déjà, j'avais pas le courage d'avouer quoi que ce soit, et puis j'imaginais que tu te barrerais. Alors j'ai préféré le faire avant que tu le fasses. En essayant de te faire comprendre que c'était même pas la peine de revenir. Parce que si tu revenais, j'aurais bien été incapable de te repousser. Enfin, ça, t'as dû le voir...

Pour ce qui est de Sibylle... Je la connais depuis que je suis arrivé à Dublin. On était dans la même école. C'est la première personne qui est venue me parler, là-bas. Ça m'a fait un choc de les retrouver ici, elle et Maël, tu peux me croire ! J'avais pas prévu qu'elle sache quoi que ce soit mais bon, en fricotant avec des filles de notre ancien bahut, y'avait forcément des risques que ça s'apprenne. Ça n'a pas loupé. Elle a fini par le savoir. Comme Shawna, d'ailleurs... Du coup, quand j'ai commencé à comprendre que ce que je ressentais pour toi n'avait rien d'amical ou de fraternel, j'ai flippé, et j'ai été trouvé la seule personne qui pouvait comprendre le vrai problème : elle. Elle avait toujours agi un peu comme une pseudo frangine quand la vraie n'était pas dans les parages alors le choix était évident. Je voulais juste qu'elle aille dans mon sens, en vrai, qu'elle me pousse à m'éloigner et tout. Ce qu'elle a fait. Mais c'était un peu trop tard... J'ai reçu une réponse à ma lettre le lendemain matin et entre temps, t'avais déjà fini dans mon lit. J'avais pas prévu que tu viendrais me trouver, en même temps. Cela dit, elle a réagi un peu bizarrement alors peut-être qu'elle savait qu'il s'agissait de toi. Je vois pas comment, qu'on se le dise, parce que tu ne dormais pas ici et on était pas forcément collés H24 non plus et que je t'ai pas mentionné et que j'ai galéré à faire en sorte qu'aucun accord puisse trahir quoi que ce soit (parano, quand tu nous tiens) et puis, c'est pas comme si j'avais l'habitude de m'enticher de garçons mais soit. Admettons qu'elle ait compris. Apprendre que tu lui plais éclaire un peu ce passage, en fait. Elle avait l'air un peu paniquée à l'idée que je puisse parler de quelqu'un qu'on connaissait tous les deux, et pire encore que ce soit quelqu'un qu'on connaissait tous les deux ET de notre maison... Je comprends un peu mieux le problème, maintenant. Je savais pas que vous vous connaissiez vraiment. De vue, évidemment, d'autant plus avec ton poste de préfet mais voilà quoi, sans plus. On connaît tout le monde de vue, dans cette école, alors j'ai pas fait gaffe. En même temps, elle m'avait jamais rien dit, et je la surveille pas, je pouvais pas savoir qu'elle avait des vues sur toi ! Je me serais bien passé d'aller le lui raconter, sans quoi, tu te doutes bien. D'autant plus, vu comment j'ai bien suivi ses conseils...

Je suis content d'en apprendre un peu plus sur ta vie, tu sais ? Même si j'aurais préféré que ça se fasse dans d'autres conditions. Tu vis au milieu de nulle part vers où ? C'est genre la campagne ? T'as déjà déménagé ? L'isolement te dérange pas ? Elle ressemble à quoi ta chambre ? Je veux tout savoir ! Mais t'as le droit de ne rien dire ici et de tout me raconter en vrai, ça marche aussi. Je pense que ce serait même mieux, d'ailleurs. Cela dit, j'ai un peu l'impression que tu crois que j'ai eu une vraie vie de merde et je t'arrête tout de suite : c'est archi-faux. Ok, c'est pas toujours rose mais on est pas malheureux pour autant. Je le suis pas, quoi que j'ai pu croire ou raconter pendant des années. J'ai des parents géniaux toujours prêts à me soutenir dans tout ce que je peux bien vouloir faire (d'accord, ma mère moyen mais on va faire comme si), une fratrie incroyable même si on passe beaucoup de temps à se chamailler je sais que je peux compter sur eux tous autant qu'ils sont, des gens qui ont aucun vrai lien avec moi pour la plupart (mon beau-père, ses gamins, ses parents) mais qui n'ont jamais fait la moindre différence et m'ont toujours considéré comme un des leurs alors que je les ai traités de la pire des manières... J'ai une famille extraordinaire, vraiment. Si jamais tu les vois un jour et que tu caftes, je nierai tout en bloc, qu'on soit bien d'accord. On manque de rien, nos parents nous font passer avant tout le reste et je suis même pas sûr que les plus jeunes se rendent compte de quoi que ce soit. Je crois pas, sérieusement. Alors c'est vrai qu'on est cinq dans ma chambre (et que ça donne des envies de meurtres), qu'on est toujours les uns sur les autres parce que l'appartement qui était déjà un peu juste quand on était six est complètement surpeuplé maintenant qu'on est dix et que les vacances se limitent généralement aux grands-parents mais j'échangerai ma vie pour rien au monde. Je sais que c'est moche d'avoir dû être séquestré et d'avoir eu peur pour ma vie plusieurs fois pour réussir à le reconnaître mais bon, j'imagine que c'est toujours mieux que rien, non ? J'ai toujours cru que je pourrais trouver mieux ailleurs mais force est de constater que je me suis lamentablement planté !

Enfin bref... C'est un peu le bazar dans cette lettre, je crois. Mais il est tard (4h29, pour être exact) alors tu m'en voudras pas. J'avais prévu de te répondre avant d'aller en cours mais j'arrive pas à dormir. Le lit est froid, le dortoir silencieux... J'ai plus l'habitude. Et j'espère, dans le fond, que je la retrouverai pas. Tu me manques, Milo. Je ne sais pas exactement ce que tu entendais pas « ce qu'il en est de ton côté » mais je n'ai pas tout envoyé valser tout ce que je m'étais promis pendant deux ans pour être avec toi pour renoncer maintenant. Pour la première fois de ma vie, je sais vraiment ce que je veux. Sans qu'une petite voix me dise que je fais de la merde ou que c'est pas le bon choix. Sans changer d'avis toutes les dix minutes. Et même si c'était pas follement évident au début, ça l'est maintenant. Je veux que ça continue, que tu récupères ta place auprès de moi, que je puisse me répéter que j'ai de la chance à chaque fois que je pose les yeux sur toi (soit à peu près toutes les deux minutes), qu'on refasse des plans d'avenir stupides qui tiennent absolument pas la route... Je veux rentrer chez moi et gonfler absolument tout le monde à force de parler de toi, avoir l'air d'une ado débile amoureuse pour la première fois. Attendre désespérément la rentrée et négocier avec Keagan pour que tu restes dans notre dortoir. Et tant pis si ça dure pas éternellement, je veux juste qu'on en ait profité jusqu'au bout, sans qu'on y mette un terme plutôt que prévu simplement parce qu'on aurait eu peur. Même si c'est le cas... Je vais pas dire que ça me fait pas un peu flipper de réaliser que tu pourrais très bien t'envoyer en l'air avec je sais pas quelle crétine alors qu'on est ensemble, parce que c'est faux tu t'en doutes, mais je suis pas très bien placé pour juger de la fidélité des gens. Et puis je suis prêt à prendre le risque, de toute façon. Je crois qu'il en vaut vraiment la peine. Alors on s'engueulera sûrement, parce que niveau confiance, je suis pas forcément très doué et que je dois pas aimer plus partager que toi, mais quel couple ne le fait pas, de toute façon ? Dans le pire des cas, je t'attacherai, aux grands maux les grands remèdes. Je sais que tu n'es pas parfait mais je m'en fiche éperdument, je te l'ai dit l'autre jour. Tu me vas. Toi. Comme tu es. J'ai pas envie que tu changes. Et puis, ce serait quand même abusé de te reprocher quoi que ce soit ! On peut pas dire que je frôle la perfection de mon côté non plus. Je crois que j'ai besoin de toi. Je suis complètement perdu sans toi. Ça fait une journée qu'on s'est pas parlés et j'ai l'impression d'être au bout de ma vie, t'imagines même pas ! Alors non, j'ai pas l'intention de mettre fin à notre relation. J'ai pas non plus l'intention de plus te parler ni de te détester ou je ne sais quoi d'autre encore. J'ai juste envie de te croiser dans un couloir entre deux cours, tout à l'heure, et de t'embrasser comme si ça faisait des années qu'on s'était pas vus.

En espérant que le programme te convienne et que tu n'aies pas décidé de me rayer de ta vie durant la nuit.

Ton pédophile de copain
(enfin, si tu veux toujours)


Lettre abandonnée sous la porte du dortoir des 5ème année très (très) tôt le matin



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look me in the face. Tell me that you love me Even if it's fake 'Cause I don't fucking care, at all. I act like I don't fucking care 'Cause I have hella feelings for you 'Cause I'm so fucking scared.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 3920
Points : 25
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 19ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Skat Cunningham

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Sam 18 Mar - 1:30

Mon gamin bizarre,

Si tu lis ça, c'est que j'aurais réussi à tenir mon programme, alors tu peux certainement imaginer le sourire fier et satisfait que je dois avoir au moment de ta lecture. C'est pas encore arrivé mais je sais d'avance que ce sera le plus beau moment de ma journée ! C'est comme si ça faisait une éternité depuis hier matin. D'ailleurs, deux jours que je suis affreusement dissipé en cours (au point de te répondre au lieu de prendre des notes) uniquement par ta faute alors tu risques d'avoir mon redoublement sur la conscience ! Enfin bref. Toujours est-il que je suis heureux qu'on ait réussi à passer au-dessus de tout ça et je suis désolé de ne pas avoir eu le courage de t'en parler dès le début. Peut-être que ça nous aurait évité cette nuit horrible et ces heures que tu as passées à m'éviter. (D'ailleurs, sache que ça se paiera, ça, un jour.)

Y'a quelqu'un qui m'a dit, un jour, que c'était pas forcément les actes qui définissaient une personne mais ce qu'elle en faisait et comment elle vivait avec. Je sais plus qui m'a balancé ça mais il doit sûrement y avoir une part de vrai là-dedans, tu crois pas ? C'est pas parce que t'as merdé une fois que t'es pas quelqu'un de bien, Milo, je t'assure. Qui fait toujours que des choses parfaites ? S'il existe une personne comme ça sur Terre, elle mérite la lapidation pour nous foutre la pression, à nous tous pauvres pécheurs que nous sommes ! Et si ça venait qu'à recommencer, je te maudirai sur quelques dizaines de générations mais ça ne changerait rien : tu resterais quelqu'un de bien. Je ne suis pas certain que la case « bien » dépende uniquement de ça. Y'a tout le reste aussi. Et tout le reste, c'est un garçon intelligent, protecteur, tendre, attentionné, drôle, incroyablement gentil, empathique, courageux, compréhensif... Y'a de quoi faire, comme tu peux le voir ! Je suis sûr que le gars qui m'a dit ça, la dernière fois, il ne se plante pas. Et qu'il devrait aussi apprendre à appliquer pour lui ses propres théories, parce qu'il n'y a aucune raison qu'il passe entre les mailles du filet ! Qu'est-ce que t'en dis ?

J'avais l'air d'une grosse gamine désespérée les jours qui ont suivi cette nuit... Je dormais trop mal, je rêvais de toi tout le temps, je sniffais ton odeur comme un junkie en manque... C'était pas brillant. T'aurais probablement désespéré et décidé de plus jamais m'approcher, si t'avais été là, je suis sûr ! J'ai vraiment regretté de t'avoir viré. J'ai eu aucun mal à imaginer ce que t'avais pu ressentir ce matin-là et la culpabilité s'est fait un plaisir de me tenir compagnie. C'était affreusement compliqué de faire quelque chose que je ne voulais pas et que tu ne voulais sûrement pas non plus. Je prétends pas que je me disais que t'avais envie de rester auprès de moi jusqu'à ce que mort s'en suive, j'en savais rien et j'imaginais que tu voyais tout ça comme une erreur pour être tout à fait honnête, mais je savais pertinemment que tu n'aurais jamais pu vouloir un lendemain comme celui-là... J'aurais jamais dû et mon inconscient me l'a bien fait comprendre. Ça n'arrivera plus jamais. Je te l'ai promis la dernière fois mais je recommence aujourd'hui sans problème. Je te dégagerai plus comme ça. Je promets pas, en revanche, de pas aller dormir sur l'un des canapés de la salle commune si t'es trop chiant, mais rien de blessant c'est certain ! Et n'en profite pas pour faire exprès d'être galère juste pour avoir toute la place, ça marchera pas à chaque fois. Au pire, si ça se répète trop, j'attendrai que tu t'endormes pour te pousser du lit. En mode enfoiré de première, oui, mais j'assume !

Alors non, c'est pas tout beau tout rose mais (désolé pour le « s » qui se barre en cacahuètes, le prof passait près moi à ce moment, j'ai dû tout planquer vite fait) ça ne fait rien. Ça le redevient, petit à petit. On prévoit de se revoir, déjà, c'est un beau pas en avant. Et j'ai bien l'intention de te traîner de gré ou de force dans notre lit, ce soir, parce que quand même, tu vas pas en rester loin aussi longtemps que deux nuits entières ! Je sais qu'il n'y aura plus la même insouciance qu'on avait connue jusque là, ni d'un côté ni de l'autre, mais on parviendra à faire sans. Ce sera sûrement un peu bizarre au début (je t'ai déjà dit que j'avais des tendance un peu parano ?) et puis petit à petit on apprendra à se faire confiance. Totalement. J'ai commandé une ceinture de chasteté pour ton anniversaire, ça devrait m'aider. <3 Est-ce que c'est grave qu'on soit loin des romans à l'eau de rose ? Et puis, est-ce qu'on en est si loin que ça ? Je pense pas... Après tout, ça doit pas juste être « rencontre → coup de foudre → amour parfait → mort lointaine ». Ce serait pas logique. Il faut bien les remplir, toutes ces pages ! Il doit se passer plein de trucs pas cool qui mettent leur couple en péril pour que les pauvres lectrices désespèrent dans une impatience péniblement contenue. Nous, on en est là, à peu près, dans l'histoire (au moment où j'écris en tout cas). Aux trucs pas cool. Et puis, après les trucs pas cool, ils se rendent compte qu'ils tiennent beaucoup trop l'un à l'autre pour en rester là alors ils finissent par se retrouver, par braver ce chien de destin qui veut forcément les séparer. Et on en sera très certainement là au moment où tu liras. T'as vu l'avancée de dingue en peu de temps ? Ça fait rêver, hein ? Alors après, je sais pas trop ce qu'il se passe, j'en ai jamais lu mais on verra bien au fur et à mesure. Elle te plaît, ma version ? Sans vouloir me jeter des fleurs, moi, j'la trouve quand même pas trop mal pour un premier essai ! Bien sûr, c'est pas fini mais c'est déjà prometteur ! En fait, peut-être que c'est un avenir crédible, auteur de trucs de filles. On commence à gérer la trame narrative, tout ça tout ça ! Surtout que, comme tu l'as dit, ça finira bien. Comme dans toutes les histoires. Sérieux, je finirais presque par apprécier le genre ! Mais que presque, hein, faut pas déconner pas non plus.

Comment Shawna l'a pris...? Mal, évidemment. Je crois que je l'ai profondément déçue. Elle est venue me demander si c'était vrai, un soir. Elle s'est pas énervée. Elle m'a pas giflé comme je m'y attendais, elle a rien dit aux parents. Elle s'est contentée de s'asseoir à côté de moi, de poser sa tête sur mon épaule et de serrer ma main dans la sienne. J'entendais les larmes qu'elle retenait, dans sa voix, et c'était pire que toutes les insultes du monde. On a pas pu en discuter très longtemps, parce que Jackson est arrivé et qu'il était hors de question de parler de quoi que ce soit devant lui. S'il sait, il n'a jamais rien dit. Tu n'as sûrement même pas idée d'à quel point je me suis senti misérable. J'avais envie de vomir juste en imaginant ce qu'elle pouvait penser de moi. Elle n'a jamais mis de mots, là-dessus. Elle m'a juste demandé d'arrêter, ce soir-là, mais on en a plus jamais reparlé. Je sais qu'elle sait. Je sais qu'elle comprend ce qu'il se passe quand je dis que je vais à une soirée ou que je dors chez un pote. Elle n'est pas dupe et son regard me le fait savoir sans mal. Mais elle garde le secret. Elle a aucune raison de le faire, mais elle le fait. Par loyauté envers moi ? J'en sais rien. Je m'en veux de lui imposer ça. D'avoir à faire semblant de me croire devant les parents. Probablement de se demander comme ça se passe, si je ne suis pas tombé sur des tarés là où j'ai été traîner, si je vais pas leur apprendre un jour que j'me suis chopé une merde. Si ça peut te rassurer, pour l'instant, y'a rien à signaler de ce côté-là. J'ai envie d'aller la trouver, bientôt, pour lui annoncer que j'ai trouvé un vrai job, que tout ça c'est de l'histoire ancienne. Je te jure, j'ai envie que ça arrive. Au moins pour elle. Bon, pour toi aussi, maintenant, évidemment. Et pour toute la populace de Dublin qui risque sa vie sans même en avoir conscience. Je suis vraiment désolé de t'imposer tout ça, tu sais. Je regrette pas d'avoir assassiné les barrières que je m'étais imposé, loin de là, mais tu ne mérites pas ça. Juste de pouvoir avancer sans te poser de questions, rien... Pardon. J'aimerais qu'il en soit autrement...

Est-ce que tu m'en veux si je t'avoue que je ne vis pas particulièrement mal votre éloignement, à Sibylle et toi ? Elle te plaît, tu lui plais... Écoute, si vous pouviez garder vos distances encore trois ou quatre mois, je n'aurais rien contre. Par simple précaution. Et parce que j'ai pas spécialement envie d'envoyer des lettres anonymes bourrées de menaces de mort à une amie. (Un anonymat foireux, soit dit en passant) Après, c'est pas pour t'enfoncer ou quoi mais je crois que je peux comprendre son point de vue. On vit en Enfer depuis des mois, elle sait que tout sera fini dès qu'elle sortira... Il y a de quoi s'y accrocher. Je ne sais même pas comment on peut envisager revenir après ça. On sait pas si ça recommencera pas, on sait pas si ce sera pas pire... Alors oui, elle a fait une croix sur Poudlard mais regarde un peu ce que c'est, aujourd'hui, Poudlard. Et puis, pourquoi tu ne la reverrais pas ? Elle pourra venir à Pré-au-Lard de temps en temps. Vous vous écrirez. Et l'Irlande n'est pas si loin que ça de l'Angleterre. Bon attends, il faut que je commence à ranger mes affaires, je reprends dès que j'arrive en Botanique. Voilà ! Désolé pour l'attente. On en était où ? Atta... Ah, oui ! Tu la verras plus tous les jours, c'est vrai, mais ça vous en fera plus à vous dire lorsque vous vous reverrez. On finira tous par partir d'ici, c'est normal. Elle, c'est à la fin de l'année et elle te laisse ici, mais quand toi tu partiras, dans deux ans, tu laisseras des gens derrière toi aussi. Pourtant, tu resteras peut-être en contact avec eux et tu ne vas pas redoubler juste pour leur tenir compagnie un an de plus (et dis pas que, si, tu le ferais parce que ce serait vraiment très con de faire un truc pareil). C'est la vie, tu peux rien faire contre. Et lui en vouloir d'espérer fuir ce merdier n'y changera rien.

Non, j'ai pas lu ce livre (comme beaucoup d'autres livres, d'ailleurs, tu te rendras vite compte que j'aime pas trop ça, lire, en fait) mais je ferai peut-être un effort, à l'occasion. C'est des coïncidences ou vous avez vraiment quelque chose à voir avec l'histoire et/ou l'auteur ? T'as un chien ? Mon dieu... Mais on peut vraiment vivre dans le trou du cul de l'Angleterre, comme ça ? Mais du coup, il y a juste votre manoir (sérieux...?!) au milieu de rien ? Ça doit être bizarre. Bizarre bien, hein, mais bizarre ! T'es jamais retourné à Londres ? Pour autre chose que prendre le train et aller au Chemin de Traverse, évidemment. Je sais pas pourquoi ça m'étonne même pas d'apprendre que t'as des trucs de plantes et de nature dans ta chambre. T'es vraiment un garçon étrange, tu sais ? « Plutôt grande » tu parles ! Ça donne l'impression qu'elle est vraiment géante ! En même temps, ça va avec le reste. Un manoir... Un précepteur... Eh bah... C'est un autre monde ! Enfin, peut-être que l'intégration était difficile mais tu t'en es sorti ! C'est sûrement un peu bête, mais je trouve ça chouette de savoir où tu vis et ce que t'as connu avant de venir ici. Genre je commence à te connaître, quoi. J'aime ça. Tu sais, ma proposition tient toujours. Si tu veux venir un jour, t'es le bienvenu. Ça va te dépayser, c'est clair, mais on te traumatisera pas. Pas trop en tout cas. Et même si ce sera jamais ta vraie famille, je suis sûr qu'ils mettraient pas longtemps à t'adopter et que ça finirait par faire un peu famille d'adoption. Je te les prête quand tu veux. Bien sûr, ça signifierait me supporter un petit peu pendant les vacances et avoir la possibilité de me surveiller (pour employer les mots qui conviennent) mais bon, sait-on jamais, peut-être que tu serais courageux à ce point-là.

Si ça peut soulager Kieren, sache que je te reprends avec moi dès ce soir s'il le faut ! Tu me déranges pas du tout du tout ! Et puis, j'avais pas prévu de radiateur de rechange, moi, du coup... J'aimerais bien pouvoir récupérer le mien. C'est que l'hiver est pas tout à fait terminé, encore !

Je t'attends « à la maison » et je te fais tout un tas de bisous en attendant de te retrouver,

Dan


Lettre glissée dans la poche de Milo pendant qu'il l'embrassait, comme promis, entre deux cours



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look me in the face. Tell me that you love me Even if it's fake 'Cause I don't fucking care, at all. I act like I don't fucking care 'Cause I have hella feelings for you 'Cause I'm so fucking scared.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Lun 20 Mar - 13:05


Cher Milo,





Mon petit Milo, je suis ravie que tu aies le vertige – et j’en prends bonne note pour notre randonnée d’été, promis, on restera sur le plancher des vaches, tampis pour les beaux panoramas – et je t’interdis d’avoir trop de pensées pour ses fenêtres. Remercie Rio de ma part, pour prendre si bien soin de toi. J'aimerais pouvoir lui prêter main forte ! J’espère néanmoins qu’il n’y a rien de « grave » dans son passé, qui s’il n’est pas trouble a l’air de tout de même te trouble. Garde ses secrets bien au chaud, mais ne vous noyez pas dedans tous les deux. (Donc la défenestration ET les noyades sont interdites, prend des notes !).

Comme tu me l’as expressément demandé, je vais donc me lancer dans un exercice pas si déplaisant : raconter ma vie. J’espère que tu as quelques heures devant toi, je vais faire en sorte de tenir ton esprit occupé ! N’oublie pas que s’il t’arrive quelque chose, c’est moi qui te tue.

Chapitre 1 – Où Liu Xi drague éhontément le serveur

J’ai traversé un petit moment d’auto-apitoiement au début du mois, je me suis dit que traîner sur le chemin de traverse comme une âme en peine sous la pluie était une bonne idée pour se remonter le moral (évidement, non.)… Mais le hasard faisant bien les choses, je suis tombée sur une amie que je n’avais pas vue depuis un siècle. J’ai profité de sa bonne humeur et de son positivisme (j’étais prête à prendre d’assaut une forteresse après avoir discuté avec elle !) en échange de mes bons conseils sur sa vie amoureuse. Elle n’a évidemment pas pu s’empêcher de me retourner la pareille. Bon là pour l’instant ce n’était pas spécialement drôle : mon plan A étant totalement ignorant de ce qu’il se passe pour son fils à l’école, et mon plan B étant un revenant en des circonstances bien étranges…on ne peut pas dire que l’horizon était très large. J’ai donc plaisanté en disant que je pouvais toujours me rabattre sur le serveur. Je t’assure, il était plutôt mignon. Et puis, comme les chats, on peut chasser juste pour le plaisir du jeu.

Bref, je suis allée travailler, et je me suis dit que cette petite boutade pourrait finalement donner quelque chose. Je me suis rendue de nouveau au bar… Et là j’ai réalisé que les sorciers ne sont quand même pas aidés : sérieusement, tu peux toujours laisser un bout de papier avec un numéro de téléphone c’est discret et mystérieux. Mais laisser une adresse pour un hibou ? C’est très direct quand même, autant se donner rendez-vous à l’hôtel tout de suite. Je suis audacieuse, mais j’aspire à un peu plus de classe ! J’aurais pu abandonner après cette constatation…mais quand j’ai une – mauvaise – idée en tête, il est parfois difficile de me l’enlever. Sauf que je n’avais toujours pas le début d’un plan, et qu’il me restait du travail au jardin. J’ai donc fini mon thé, était au comptoir et annoncé tout de go à ce charmant jeune homme qu’à l’occasion, je serais ravie de boire un verre avec lui.

J’ai cru qu’il allait s’étouffer mais ça va il a survécu. Sans répondre. Il a juste encaissé (ma monnaie et ma remarque). Je suis sortie pas vraiment vexée, un peu déçue mais surtout plus légère. J’allais retourner au chaudron baveur quand j’ai entendu des bruits de cavalcade derrière moi. Je me suis retournée prête à me défendre, mais en fait c’était juste le serveur. Long à la réaction, mais bon à la course je dois dire. Bref il m’a dit qu’il avait fini son service et qu’on pouvait aller boire un verre. Ce fut une soirée distrayante. Je ne m’attendais juste pas à comment dire… à avoir dans les pattes un garçon énamouré qui s’imagine qu’on va passer le reste de nos jours côte à côte parce qu’on a passé une nuit ensemble. J’imagine que le réveil a été aussi difficile pour lui que pour moi. Moralité : ne pas faire confiance à des hormones agitées. (Mais je ne peux pas m’empêcher de rire en imaginant ma tête et en repassant sa mine déconfite. On se serait cru dans un très mauvais film). (Et puis surtout : je ne suis pas revenue bredouille de la chasse, mais si je n’ai pas choppé le roi de la forêt.)

Chapitre 2 – ça commence comme un rêve d’enfant…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Pardon, je m’égare, la chanson française ne doit pas beaucoup te parler. Quand j’étais petite, je rêvais … de pouvoir parler toutes les langues du monde. J’ai toujours vécu à l’étranger, avec des gens de plein de nationalités différentes, sans compter mes propres parents ! Et ça m’a toujours fasciné. J’aurais aimé vivre dans un endroit où on entend toutes sortes de langues toute la journée !

Je ne parle malheureusement pas toutes les langues du monde, mais je me débrouille bien.

Mes langues maternelles sont l’anglais et le chinois mandarin. Mais j’ai aussi appris depuis toute petite le Gàidhlig (le gaélique écossais), surtout les insultes et les mots d’amour, je ne pourrais pas disserter, mais c’est suffisant pour les conversations courantes ! Je baragouine aussi le patois chinois de mes grands-parents, mais uniquement les formules de politesse et les expressions du genre « passe moi la sauce soja » parce que je n’ai jamais l’occasion de l’utiliser. Et je ne comprends rien quand ma grand-mère me téléphone. Bizarre non ?

Je parle également : le portugais, le russe, l’allemand… Je peux parler herboristerie en tamazigh ( la langue des berbères), en espagnol… et puis du coup, je comprends assez facilement les langues de la même origine : espagnol, italien, français, allemand / néerlandais. Je ne les parle pas, mais je peux lire un texte et comprendre si la personne parle lentement. Mais a-t-on déjà vu un italien ou un français parler lentement ?


Chapitre 3 – Herboristerie, ma vie mon œuvre.


Mes débuts d’herboriste…wow, vaste question ! Je fais un résumé, et je te laisse me dire si tu veux des détails, parce que sinon, il faudra trois tomes !

J’ai découvert la médecine par les plantes (ma mère est chirurgienne, et mon père médecin « classique ») lors de notre séjour en Amérique du sud. Je devais avoir 8 ans, et des sorciers, guérisseurs etc. de la région étaient venu les voir pour partager leur savoir avec les médecins de l’association. Quand on n’a pas de cachet chimique, on prête plus attention à la nature. Et ça m’a complètement fasciné, j’ai commencé à faire un herbier à cette époque. Je l’ai toujours, il est énorme et dégoulinant de papier, parchemin annoté : on dirait un vrai grimoire de sorcière qui a 1000 ans Coeur . Après ça, j’ai toujours passé mon temps libre dans le jardin avec les jardiniers des différents camps où mes parents ont travaillé. Et puis c’était tellement calme, loin du bruit des combats ou des gémissements des malades. J’ai beaucoup appris… faire des boutures, séparer les plantes saines des plantes malades, reconnaître les différentes variétés.
Je crois que je t’ai déjà raconté ma rencontre avec la chamane Arauté ? Sinon dis-moi, je me remémorerais cet horrible moment. Je crois que tu sais aussi que j’ai eu des professeurs différents, des sortes de précepteurs dans chaque pays où mes parents sont allés. Evidemment, j’ai montré toute l’étendue de ma passion et de mes talents en botanique et en potion. (et ma médiocrité en sortilèges, mais chut!).

Puis une fois ma majorité atteinte, je suis partie explorer le monde, vivre dans des communautés reculées qui utilisent des plantes endémiques, une magie particulière, tout ce qui sort du programme scolaire habituel.

J’ai fait une sorte d’apprentissage, j’ai assisté de grands herboristes, de grands chamanes moldus ou sorciers. . J’ai vécu des choses géniales, je ne sais pas trop par où commencer… voyage chamanique dans les Andes ? Cette fois où je suis partie du jour au lendemain de chez mon professeur préféré de tous les temps pour suivre un garçon ? Mon apprentissage chez les berbères ?

Je suis également retournée régulièrement sur le terrain avec mes parents à cette période ! Mais j’ai dû prendre une décision difficile, suite à des événements pas géniaux et je me suis installée à Londres.

C’est à cette époque que j’ai rencontré Nana, elle était bien connue des herboristes du chemin de traverse et des moldus de la campagne environnante, elle a une très grande réputation. Du coup, j’ai souhaité la rencontrer, me présenter à elle, c’est un peu formel, mais c’est important pour moi… On a tout de suite eu beaucoup d’estime l’une pour l’autre : nous sommes des nomades très attachées à notre famille et à nos plantes. Et surtout, j’ai été reconnaissante de rencontrer une sorcière qui vend ses remèdes indifféremment aux moldus et aux sorciers.

Conclusion :
J’espère que cela t’aura occupé un petit peu, et pas trop ennuyé ! J’attends de tes nouvelles avec impatience. Je t’embrasse !

LXMD





LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 3920
Points : 25
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 19ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Skat Cunningham

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Lun 20 Mar - 20:46

Milo,

Tu n'as pas à me remercier d'être là. C'est normal. Je n'y connais pas grand chose mais il paraît que c'est ce qui se fait, dans un couple. Être aux côtés de l'autre, quoi qu'il puisse arriver. Bien sûr, j'aurais préféré ne jamais avoir à te voir comme ça, tu t'en doutes, mais puisque je n'ai pas le choix, je ne regrette pas de squatter ta vie. Ce serait un peu dégueulasse de te laisser tomber maintenant alors que tu n'as pas hésité une seule seconde à être là pour moi quand j'en avais besoin, non ? Ne va pas croire que c'est seulement pour ça que je reste à mon tour, hein ! Je ne me sens obligé de rien, ni par toi ni par rien du tout. Je sais que c'est difficile en ce moment, et je n'attends rien de toi, pas même que tu fasses semblant d'aller mieux que c'est le cas en réalité. Tant pis si tu ne souris pas ou que tu pleures, je ne prétendrai pas que ça ne m'atteint pas, loin de là, mais ça ne fait rien, tu en as totalement le droit. Et si tu as besoin d'une épaule pour le faire, tu sais où trouver la mienne. Je suis toujours aussi décidé à essuyer tes larmes. Ou à laisser mon tee-shirt le faire à ma place si tu préfères. En tout cas, tu n'as pas intérêt à t'éloigner ou à rester « discret » quand ça ne va pas pour ne pas me déranger, hein ? Parce que tu ne me déranges pas. On est bien d'accord ? Tu ne me déranges vraiment pas. Et s'il faut passer des heures à essayer de te faire penser à autre chose ou des nuits entières à te rassurer, je suis prêt à le faire. Sans que ça soit une contrainte. Seulement parce que je tiens à toi et qu'il n'y a pas de rôle que je voudrais plus que celui-là. Je suis prêt à faire n'importe quoi pour un peu que ça te soulage à l'arrivée. Oui, un jour tu parviendras à passer au-dessus de tout ça mais chaque chose en son temps. On sait tous les deux que ce jour-là arrivera et c'est l'important. En attendant, on fera en sorte que ça aille mieux, petit à petit. Que tu remontes la pente. Et tu y arriveras. Ça finira par n'être plus qu'un mauvais souvenir. Toute cette histoire ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir.

Cela étant dit, on peut passer à des choses plus légères. À savoir, par exemple, tes viles moqueries quant aux jours affreux que j'ai passés après cette première nuit. C'est bas de te foutre de moi, vraiment. Est-ce que c'était de ma faute si ton odeur était restée sur mes draps, hein ? Elle y est restée plus longtemps que sur mon pull, d'ailleurs... Mais ça ne m'a pas empêché de continuer de le porter quand même, ça devait être psychologique. Ok, ça fait carrément pitié, mais j'assume ! J'étais complètement perdu. Je savais très bien ce que je ressentais pour toi et m'efforçais quand même de te garder loin. C'était épuisant, perturbant et du genre à rendre n'importe quel humain sain d'esprit complètement schizophrène, je te promets ! Je me raccrochais seulement à ce que je pouvais. Pour pas oublier, pour avoir l'impression que t'étais encore là, tout ça... Un échec, qu'on soit bien d'accord, mais c'était mieux que rien. Enfin, c'est comme ça que je l'ai vécu, en tout cas. Est-ce que le fait d'avoir plus de temps pour tout lui avouer à changer quelque chose, au final ? Tu l'aurais fait autrement si tu avais dû le faire tout de suite ? C'était « juste que tout le monde sache qui tu étais vraiment » ? Et tu étais qui ? À part un ado normal peut-être un peu travaillé par ses hormones ? Il faut que tu arrêtes de te prendre la tête. Sérieusement. Si j'avais été moins con, t'aurais jamais rien eu à te reprocher. Parce qu'on ne couche pas avec un gamin de quinze ans, encore moins quand il se sent mal. Aussi bien par principe que légalement parlant. Ça se fait pas. J'avais pas franchement le droit. Alors comprends que le problème ne vient pas forcément que de toi. Et t'as bien plus de circonstances atténuantes que moi dans cette histoire. Ça n'excuse pas ton geste, mais ça l'explique. Et ça peut t'éviter de culpabiliser. Et, entre nous, vouloir m'écraser avec tout ton poids pour te venger, ça rentre dans les trucs chiants. Et sadiques. Et un peu psychopathes. Mais rien ne t'empêche de faire le cachalot, à l'occasion, je suis sûr que tu me trouveras bien plus confortable que le matelas. Ça te fera tout drôle de devoir redormir sur le lit et pas sur moi, après !

Je dois bien avouer que mon talent pour l'écriture à la guimauve me surprend moi-même. Si je m'étais attendu à ça ! Enfin, au moins, mon avenir est désormais tout tracé ! Un super job de merde m'attend dès maintenant ! Je suis content que ça te plaise, en tout cas. J'avoue que ça me plaît aussi. Je ne sais pas du tout si le public s'attachera à quoi que ce soit. J'imagine que non. Mais je m'en fiche un peu. Beaucoup, même, pour être honnête. Rien ne va jamais à personne, de toute façon, je finis par ne plus y faire forcément très attention. Parce que c'était inconscient ? Vraiment ? Accepter de dormir sur le long terme dans le lit d'un gars avec qui t'as couché, c'est une manière inconsciente de faire en sorte que ça arrive, pour toi ? Si j'admets que c'était inconscient le premier soir, quand je te l'ai demandé (je n'avais pas trop la tête à me poser des questions de toute façon), j'ai vite compris que c'était pas aussi innocent que ça. Il n'y avait qu'à voir les frissons à chaque fois que tu passais ta main sous mon tee-shirt ou le manque évident de te lâcher quand le réveil sonnait. Ça me faisait peur, je n'avais peut-être pas « envie » que ça se fasse par rapport à toi et tu comprends pourquoi désormais, mais une chose est sûre il n'y avait ni innocence ni inconscience. Je voulais que tu sois à moi. Et te garder à mes côtés toutes les nuits était un bon moyen pour que ça soit rien qu'un peu le cas. Je craignais vraiment que tu débarques un soir en me disant que, maintenant que ça allait un peu mieux, tu préférais retourner dans ton dortoir. Je t'aurais pas retenu mais ça aurait été plus ou moins la fin du monde. Alors, « même si ce n'était que dormir », on était déjà un peu ensemble sans que ça soit officiel, je crois. Il n'y a qu'à voir l'absence quasi totale de changements depuis que ça l'est. On se retrouve toujours tous les soirs, tu dors toujours contre moi, je prends un plaisir idiot à te regarder te réveiller... C'est exactement comme avant. À quelques baisers près. Après, peut-être que je me plante et que tu ne le vois pas comme ça, toi, mais qu'importe... (Je reprends après, je dois bouger.)

Attends... Aristocratie ? Comte et Comtesse ? C'est une blague...? C'est probablement beaucoup mieux qu'on ait eu cette discussion par lettre, ça t'a évité de voir mon air désespéré en lisant ça. Je ne pensais pas que c'était « un autre monde » à ce point-là. Juste que t'avais eu une éducation un peu prout-prout comme pas mal de sorciers... Ah ouais... D'accord... Y'a d'autres révélations chocs dans le genre ou on a fait le tour ? Tu m'en voudras pas mais je ne suis pas certain d'avoir envie de venir constater par moi-même si c'est faisable ou pas, du coup. C'est pas contre toi, hein, loin de là. C'est juste que... non. C'est un peu flippant... Carrément flippant, en fait. Je préfère te croire sur parole quand tu me dis que c'est tranquille et reposant, et tout ce que tu as pu m'en dire encore, du coin, de ta famille, de tout. Bref. Non, on a pas d'animaux de compagnie. Ni chien ni rien. Shawna a eu un poisson, une fois. Zoey. Un truc noir immonde avec des gros yeux sur les côtés. Une horreur. Le cadeau d'anniversaire de ses neuf ans, dans un bocal avec de la déco rose et tout. Je sais pas exactement ce qui lui est arrivé. Je crois qu'il a pas survécu à un nettoyage de bocal et qu'il a fini dans la cuvette des toilettes... Mais c'est à confirmer, on va dire que les aventures du poisson moche n'étaient pas vraiment le centre de mon existence. Toujours est-il que c'est notre seule expérience animalière à la maison. On a pas de plantes, non plus, on finit toujours par oublier de les arroser et elles meurent salement. La nature, c'est pas vraiment notre domaine, en fait. (Ok, j'exagère, on a un truc qui fait des fleurs, l'été, dans un pot sur le balcon je sais pas comment ça survit mais ça survit.) Et puis, on a déjà du mal à caser les gens, c'est pas vraiment pour caser d'autres trucs. T'as bien conscience que ça va vraiment être différent de chez toi, chez moi, hein ? Que c'est limite un peu du camping organisé, parfois ? Qu'on est loin du grand monde et qu'il y aura sûrement personne pour respecter l'étiquette, le protocole ou je sais pas trop ce qu'on est censé respecter avec le gratin de la société...? Non pas que je veux plus que tu viennes mais autant que tu le fasses en parfaite connaissance de cause, histoire que tu regrettes pas après.

J'entends des bruits dans l'escalier, j'imagine que c'est toi (à tort ou à raison, qui sait ?) mais du coup, je vais en rester là pour cette lettre, c'est l'heure de la douche ! Même si tu le sais sûrement déjà puisque tu en viens. Si, par le plus grand des hasards, tu as envie de te mettre directement sous la couette pour réchauffer le lit en attendant que je revienne, sache que j'approuve à 100% l'idée, c'était tellement tout froid, hier... (Je note d'ailleurs que tu « repenses rêveusement » au seul jour de ces dernières semaines que tu as passé loin de moi et je ne suis pas sûr d'apprécier vraiment le concept.)

À tout de suite <3,

Dan


Lettre laissée sur le lit avant de filer dans la salle de bain



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look me in the face. Tell me that you love me Even if it's fake 'Cause I don't fucking care, at all. I act like I don't fucking care 'Cause I have hella feelings for you 'Cause I'm so fucking scared.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mar 28 Mar - 21:48


Cher Milo,




J'aimerais te dire qu'il y a une solution miracle pour se rétablir en un claquement de doigt, mais je crois que tu es trop grand pour que je te berce avec des contes. Je pense que tu n'as pas tort, c'est au fond de la piscine qu'on peut donner un coup de pied pour remonter d'une traite. Je te fais confiance pour ça, ne te laisse pas abattre... mais prend le temps qu'il faut pour te remettre sur pied. Même si cela passe par te concentrer uniquement sur toi-même : tu n'as pas à culpabiliser, tu n'as pas des ressources illimitées, et dès que tu te sentiras mieux, tu pourras de nouveau te soucier du reste du monde. Pour l'instant, évite de te noyer, c'est tout ce que tu as à faire.

Je suis sûre que Dan, même s'il aimerait mieux te voir en forme (enfin j'espère !), est content de pouvoir prendre soin de toi et de se sentir utile. Si j'étais près de toi, je pourrais essayer de t'apprendre à méditer, ça aide à surmonter la douleur enfin pas vraiment à surmonter mais à s'en détacher... même dans des cas de douleurs extrêmes. Mais par courrier, c'est impossible et il faut des années d'entraînement. Peut-être qu'en attendant un rendez-vous chez le psy, tu peux essayer de créer un point d'ancrage pour lutter contre tes angoisses? C'est assez simple et ça fonctionne chez de nombreuses personnes.
Il s'agit de choisir un geste que l'on peut faire facilement et discrètement, par exemple presser son annulaire et son pouce l'un contre l'autre. Ensuite, il faut choisir un moment apaisant : cela peut être un moment de joie intense, de relaxation, bref, un souvenir qu'il te fait du bien. Un peu comme pour faire un patronus ! Quand tu as trouvé un souvenir qui te plait, tu fais le geste que tu as choisi, en te concentrant sur ce souvenir, en te "promenant" à l'intérieur, en te remémorant les sensations. Tant que c'est facile, tu continues. Si tu perds en concentration, tu arrêtes. Une fois ce premier contact établi, tu peux "recharger" ton point d'ancrage, à chaque fois que tu te sens heureux en refaisant le même geste.
ça c'est la partie "préparation". La partie action dirons-nous, c'est que quand tu te sens mal ou particulièrement angoissé, tu peux réaliser le geste d'ancrage. Et par réflexe, ton cerveau va se rappeler des moments agréables et apaiser son stress.
Tu peux toujours essayer, ça ne coûte pas grand chose !

Je crois qu'il est parfois difficile d'accepter l'honnêteté des autres : parce que cela demande d'être honnête avec soi-même et d'avoir confiance en soi avant tout. Mais c'est courageux de ta part d'avoir préféré dire la vérité, et cela t'évitera des reproches plus tard. S'il s'inquiète de savoir que tu es capable d'apprécier le physique d'autres personnes, il va se faire ulcère à l'estomac! On peut trouver quelqu'un attirant, sans chercher quoi que ce soit. Bon, c'est sûr qu'il y a des antécédents avec Sibylle, mais il verra qu'il n'a pas à s'en faire, j'en suis certaine. C'est une bonne chose que vous ayez repris contact, on a toujours besoin d'amis, surtout en ce moment.


Mon cher Milo, en tout cas pas étonnant que Dan te mange dans la main si tu es aussi généreux en compliments. Je te remercie cela me va droit au cœur, si jamais tu connais un prince charmant en mal de prétendante, n'hésite pas à faire les présentations... (Tu te rappelles que tu n'as pas le droit de te dénigrer et que tu es très beau n'est-ce pas? Je ne voudrais pas avoir à m'énerver, la voie du calme étant celle que je tiens à emprunter). Ecoute, peut-être qu'il y aura un happy end pour ce serveur, mais j'en doute, et je vais me méfier de toutes boissons offertes...C'est dangereux, les filtres d'amour !

Beaucoup de personnes qui parlent anglais ne voient pas l'intérêt d'apprendre d'autres langues, puisque celle-ci est utilisée dans beaucoup d'endroit. C'est humain, pourquoi se fatiguer ! Mais je relèverais le défi lors de notre prochaine rencontre, compte sur moi !

Il est vrai que je garde jalousement mon herbier, et qu'il est soigneusement rangé dans mon appartement... Ne soit pas vexé : tu ne m'as jamais demandé si j'en avais un, et il fait tellement partie de ma vie que je ne le mentionne pas. Mais c'est avec plaisir que je te laisserais le regarder : enfin si tu as les doigts propres, c'est une relique Wink Tu as envie d'étudier l'herboristerie? Attention, je ne suis pas un cadeau... Je suis très exigeante et pointilleuse ! En attendant de savoir quand nous pourrons nous atteler à cette matière passionnante, engrange des informations en botanique et en potion car tu auras forcément besoin de ses connaissances à un moment ou à un autre pour l'herboristerie. Ça sera toujours ça de gagner ! Et autant te prévenir tout de suite, il va falloir apprendre à faire avec les petits habitants de la terre, vers, asticots, et autres insectes. Au début, c'est un peu dégoûtant mais on s'immunise Wink Mais si malgré cela tu es motivé, je serais vraiment très heureuse de t'enseigner cet art passionnant !

Revenons-en à moi : je crois que ma vie est un peu moins passionnante aujourd'hui, je me suis encroutée et c'est dommage... Mais j'ai quelques projets pour que cela change ! Préviens-moi si je deviens vieille ! Et puis, surtout n’oublie pas : à ta prochaine permission je t’embarque dans mon sac d’aventurière !


Interlude – moqueries gratuites


Pas vraiment une anecdote en rapport avec l’herboristerie, mais je me suis dit que tu avais besoin d’un petit remontant. Quoi de mieux pour cela, qu’une ridicule photo de moi ? Hormis mes parents et mes grands-parents, personne ne connait ce portrait de moi. Il s’agit d’une tradition pour mes grands-parents de me prendre en photo en costume traditionnel…enfin, c’était, une fois majeur, ils ont fini par se rendre à l’évidence : tout cela est ridicule. Est-ce que j’ai l’air d’une princesse rose bonbon ? Non, je travaille de mes mains, dans la terre et je fais du Kung Fu. Je t’en conjure, ne montre ça à personne, surtout pas à un éventuel prince charmant ! Vois comme ce lapin et moi avons l’air heureux d’être en photo ! J’espère que ça aura au moins le mérite de te faire rire Wink

Spoiler:
 

Chapitre 4 – Liu Xi voyage

Je suis partie dans les Andes pour étudier les plantes utilisées par les chamanes de la région. C’est vraiment une magie particulière, où la musique et l’herboristerie ont un grand rôle. La musique peut soigner sans les plantes et inversement, mais ensemble elles accomplissent de grandes choses à travers le chamane. Les Esprits se servent de lui comme d’une baguette magique pour atteindre le malade. La musique et les plantes servent de formules. C’est passionnant ! Les premiers temps, j’ai été acceptée pour observer. Je n’avais pas le droit de toucher les plantes ou les malades, ou les tambours rituels, mais le chamane m’apprenait tout sur les plantes utilisées : où les faire pousser, comment les soigner, quand les récolter et surtout comment les utiliser. Un jour, on lui présenta un alpaca malade (le bétail est très important dans certaines communautés) : il me laissa faire le diagnostique. Comme je ne m’étais pas trompée, il me promit de m’apprendre quelques rituels, à condition que je fasse le voyage.

Il s’agissait évidemment du voyage intérieur, du voyage chamanique… Il s’agit d’entrer en contact avec sa nature profonde, mais aussi de se connecter …euh au reste de l’univers : le monde des esprits (le monde d’en haut), le monde des animaux, de la nature (le monde d’en bas), tout en continuant de percevoir le monde du milieu (le nôtre). Une sorte de méditation guidée. Toute la tribu a participé à mon voyage, j’étais tellement intimidée. Je m’en souviens comme si c’était hier.

D’abord, il faut fumer une grande pipe, avec un mélange de tabac et d’estragon du Mexique. Ça ouvre les portes de la perception (en fait, cela provoque des rêves lucides) et faire le vide. Puis le tambour commence et l’on est projeté à l’intérieur de soi…et à l’extérieur. C’est étrange, on est à la fois très présent dans son propre corps, on ressent tout à grande puissance, mais on a aussi conscience du monde extérieur, de l’odeur de l’air, de la couleur du moindre grain de sable. Et ensuite, on se laisse guider par la musique dans des paysages intimes et universels. J’ai rencontré mon animal totem, que j’ai reconnu entre mille, comme si je l’avais toujours su. Ensuite, j’ai fini par sortir de la transe : je ne pourrais pas te raconter le contenu exact, cela s’est effacé rapidement. Mais j’ai pu raconter mon voyage et obtenir le droit d’apprendre deux rituels de soin. C’est une de mes grandes fiertés : cela n’a pas été facile de gagner cet honneur.

Conclusion

Voila, c'en est fini de ma folle jeunesse pour cette fois !

Je suis peut être trop curieuse, mais il y a une raison pour laquelle tu préfères que Tybalt ne vole pas de nuit ? D’habitude les chouettes aiment plutôt ça et c’est plus discret en zone moldu ? Il va bien j’espère ?

Je ne peux malheureusement pas te proposer de te «prêter » le Vieux Hibou du jardin, car malheureusement, il est très fatigué ces derniers temps, je pense qu’il passe son dernier printemps, alors je le bichonne et je le gâte mais je lui épargne les longs voyages. Ne t’étonne donc pas si mes courriers mettent un peu plus de temps ou si c’est un hibou inconnu qui fait la livraison, j’utilise ceux d’un ami. Je suis allée dans une animalerie sur le chemin de traverse, mais je ne peux me résoudre à « acheter » un animal. Je n’ai jamais acheté d’animaux. Cendre est arrivé un jour dans ma boutique, chadolescent, et il n’en est jamais reparti. Je le considère comme un compagnon, je l’aime de tout mon cœur, mais je ne le possède pas, on vit côte à côte parce qu’on s’apprécie. Enfin, je suppose qu’il apprécie…avec ces fourbes on ne sait jamais trop Wink ! Quant au Vieux Hibou, il s’est posé dans le jardin il y a des années, avec une aile blessée… Je pense qu’il a choisi mon jardin car il a du y voir d’autres hiboux en train de livrer et se dire que c’était un endroit sûr. Je l’ai soigné, il a d’abord observé ses congénères. Et un jour, alors que je tendais mon courrier à l’un d’eux, il m’a pincé la main, et a pris lui-même ma lettre. Mais…ce n’est pas MON hibou. Il accepte de prendre mon courrier la plupart du temps, mais il lui est arrivé de préférer roupiller. Surtout si je le réveille en plein jour ! Il a un sacré caractère !
Peut-être que je pourrais contacter une association qui s’occupe de la protection des animaux ou ce genre de choses, mais je n’en connais pas vraiment : je vais me renseigner !

Voilà, je crois que c’est tout pour cette fois, j’ai déjà beaucoup bavardé : j’espère t’avoir occupé l'esprit pendant quelques temps.

Prend soin de toi.

LXMD




LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Dim 2 Avr - 19:02


Graine d’herboriste,



Je comprends ce que tu ressens, c’est toujours effrayant de dépendre de quelqu’un… Mais dès que tu reprendras un peu de force, tu pourras de nouveau prendre ton envol et rester auprès de lui parce que tu en as envie, pas seulement parce que tu en as besoin…Et lui de même… Et si tu culpabilises vraiment trop…pourquoi tu ne lui proposerais pas de pique-niquer dans une salle ou dans le parc, pour rendre cela plus positif ? Peut-être faire une petite activité avec d’autres amis à vous ? Cela vous ferez sans doute du bien de changer un peu d’atmosphère.

Je te joins l’art de la méditation de Matthieu Ricard, il fait 150 pages et il est assez simple pour débuter. Les concepts sont facilement compréhensibles et les exemples adaptables à toutes situations. Tu me diras si ça t’inspire !

Oui, Milo, je t’aime : comme Dan, comme Sybille, comme ta grand-mère et ta sœur et encore sûrement d’autres, chacun à notre manière. Parce que dans ce que tu crois banale, nous voyons ce qui te rend unique et appréciable. Tu sais, on dit que le courage est l’effet d’une très grande peur… Si l’on est sûr de tout et que l’on ne craint rien, il y a moins de mérite. Quelqu’un qui n’a pas peur du vide traverse un pont, ce n’est pas une grande nouvelle, mais pour celui qui a le vertige, c’est une épreuve, et il faut du courage pour la surmonter. Moi j’ai confiance en toi, et tu verras un jour que j’ai raison !

C’est très bien de penser tôt à son orientation ! Ça te laisse l’occasion de tester plein de choses ! Et puis, il faut garder en tête que rien n’est immuable, on peut toujours changer de voie par la suite, faire des détours. Je suis ravie de t’entendre dire que tu vas essayer. Promis, ça va bien se passer. Et si vraiment certains spécimens te répugnent, je m’en chargerai. Mais je ne crois pas que les insectes soient les animaux les plus…attachants ? En tout cas, ce ne sont probablement pas ceux qui te donneront le plus envie de leur faire un câlin ou d’en rencontrer d’autres… mais chuuut ne le dit pas à Perrin et à Morelle ! J’ai hâte de t’avoir comme élève… J’en toucherai quelques mots à ta grand-mère si elle vient. Compte sur moi pour ne pas l’inquiéter outre mesure, mais je ne peux pas non plus lui mentir : je pense qu’elle me tuerait à ton retour. Mais je noierai le poisson comme je peux, je suis assez douée pour ça !

Tiens d’ailleurs, en parlant d’animaux et d’insectes, je suis en plein repérage dans les alentours de PaL pour mon rucher… C’est une bonne zone, peu polluée bien que fréquentée par quelques nuisibles à cette saison. Bref, je fais pas mal de balades dans les forêts et les prés du coin.

Quant à mes expériences extra-sensorielles, rassure-toi…Déjà, je dirais plutôt que ce sont des plantes lucidogène ou enthéogène (qui génère la foi), en fait, il y a plein de sous-classe d’hallucinogènes. Je n’en consomme jamais en dehors des initiations : c’est simple, je déteste ça. Lâcher prise et ne plus rien maîtriser, c’est très difficile pour moi. Mais, je t’accorde que j’ai déjà étudié des plantes que l’on peut qualifier de drogues.

Je ne dirais pas que les pratiques chamaniques sont … barbares. Ce n’est pas très respectueux. Mais il y a quelque chose de très primitif, de très sauvage comme si l’on fusionnait de nouveau avec la Nature. Les celtes utilisaient également ce genre de plantes. C’est un classique de toutes les pharmacopées, quelque soit le lieu. J’y retournerai avec plaisir pour découvrir de nouvelles plantes, mais je dois t’avouer que je ne pense pas avoir ce qu’il faut pour être une chamane. C’est une croyance et une culture particulière, j’ai été initiée, j’ai constaté l’efficacité de la chose, mais pour autant je ne suis pas une « croyante », je n’ai pas de lien particulier, pas de culture commune avec les esprits que je suis sensée invoquée. D’ailleurs, le chamane qui m’a initié m’a autorisé a créé mes propres amulettes, à m’adresse à mes propres « esprits » plutôt qu’uniquement aux siens, car je ne fais pas partie du clan et ses esprits ne me connaissent pas. C’est une magie compliquée et dangereuse.
Je ne connais que deux rituels comme je te le disais : un très simple, qui ne nécessite que des plantes et qui vise à traiter l’infertilité dans les couples, une mixture qui rend la femme fertile et l’homme vigoureux. Un deuxième, plus compliqué, qui permet de retirer une infection avancée, mais non mortelle du corps. Celle-ci nécessite le tambour chamanique et l’appel aux esprits et un sacrifice. J’ai essayé avec des végétaux, ça fonctionne, mais réduit de beaucoup la puissance du rituel. Il faut faire un don de sang aux esprits, j’utilise le mien, ou celui d’un proche du malade. Il n’en faut pas beaucoup, parce que ce n’est pas une maladie mortelle. Mais pour le chamane qui officie dans un clan, et qui doit soigner des maladies mortelles, le sacrifice est plus grand. Une vie pour une vie : les esprits prennent en offrande un proche animal ou humain du chamane. Moi, je ne pourrais pas accepter ça. La mort fait partie du cycle, je ne retirerai pas la vie à un membre de ma tribu pour en sauver une autre : j’en suis incapable. Alors je dirais que oui, j’ai appris suffisamment : sur les plantes, mais surtout, sur moi et ma vision de la médecine. Ce ne sont pas des pratiques barbares, car la société andine accepte les particularités de cette magie, le fait qu’il faut rendre aux esprits ce qu’ils nous donnent. Ce n’est pas imposé, et les communautés chamaniques ne souhaitent pas s’étendre et convertir qui que ce soit. Mais c’est un mode de vie violent, à l’image de la nature.
Pour répondre à ta question mon animal totem est un chat de Pallas, une sorte de gros chat sauvage un peu bizarre. Mais je l’aime bien. Il vit en Asie centrale et il y en a peu.


J’ai d’ailleurs eu une petite conversation avec Tybalt quant à ses bouderies. Je ne sais pas s’il m’a compris, mais il m’a écouté. Je l’ai bien entendu cajolé comme tu me l’as suggéré : il a eu l’air d’apprécier ! Je lui confie ce courrier, il a donc eu droit à une petite ration de friandises : tout travail mérite salaire, je paye d’avance.

Je vais conclure cette lettre en te remerciant d’avance pour ta participation à la recherche active de mon prince charmant. Passe le bonjour à Rio mais, tu n’as évidemment pas le droit de montrer cette photo à Rio : je tiens à garder une certaine crédibilité. Parce que vois-tu, si tu as raison quand tu affirmes que je n’aime pas poser pendant des heures, je reste malgré tout très attachée à mon apparence… Je suis donc une inconditionnelle du maquillage, des vêtements et de la coiffure, même si je n’en fais pas mon sujet de conversation principale, sauf avec Rhea, la reine des cosmétiques Wink Mais c’est vrai que je ne me fais pas les ongles : peine perdue quand on a les mains dans l’eau et la terre tout le temps.

Prends soin de toi !



LXMD



contient:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 417
Points : 32
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Mer 5 Avr - 22:09


Ma petite tête préférée,




Je t’emmènerais où tu voudras mon petit Milo ! Je crois que nous en sommes au point où tous mes longs discours ne serviront pas à grand-chose n’est-ce pas ? Je ne souhaite pas te forcer à quoi que ce soit, et je te présente mes excuses si c’est l’impression que je te donne. Je n’ai aucunement l’intention de te disputer, et si tu as envie de déverser le trop plein d’émotion dans les lettres que tu m’envoies, sans répondre à ce que je raconte, tu peux le faire sans crainte. J’aimerais pouvoir te serrer dans mes bras et sécher tes larmes : mais tu as raison, je ne peux pas le faire.

Mais dire que je ne peux rien faire, serait me sous-estimer. J’espérais juste ne pas avoir à en arriver à cette extrémité mais à situation extrême réponse proportionnelle. Je pense que tu as réellement besoin de dormir. Un sommeil profond, sans rêve, sans interruption. Ton corps a besoin d’une pause, ton esprit aussi. Je t’envoie une potion, à utiliser avec précaution. Elle contient six doses, à prélever avec la pipette du bouchon. Tu as le droit d’en prendre 1 dose pour dormir 24h. Si quelqu’un te reproche d’avoir manquer les cours, j’ai un mot de ta grand-mère autorisant la prescription, je l’enverrais à l’infirmerie. J’aurais préféré te les donner à l’unité, mais cela réduirait la précision du dosage. Je te fais confiance pour n’en prendre qu’une à la fois. S’il t’arrive quelque chose, j’aurais de gros ennuis. Ce serait dommage que je ferme boutique.

Bref, ta grand-mère va bien, je lui ai dit que les temps étaient durs, que tu étais très fatigué et que tu avais besoin de soutien pour passer cette période difficile pour tous à l’école et que tu faisais au mieux. Elle a essayé de me cuisiner, je lui ai dit la vérité, que j’avais dit tout ce que je pouvais pour notre bien à tous. Je crois qu’elle a compris qu’elle ne tirerait rien de plus de tout ça. Ton ardoise est vide...J’ai essayé moi aussi de la cuisiner, en lui demandant si elle avait suivi tes conseils et si elle venait me consulter pour ses articulations… Je ne sais pas si elle a apprécié la remarque, mais ça l’a au moins détourné de ta petite personne. Et j’ai réussi à la convaincre de partir avec un remède. Mais si elle est aussi têtue que toi, je pense qu’il finira dans le vide-ordure !

Et sache que non, je ne trouve pas la punition normale, surtout dans une école, quand elle en arrive à ce point là. Je suis quelqu’un de droit, quelqu’un d’élitiste, même, je pense. Pour autant, je ne pense pas qu’on obtienne le respect par la menace. On ne forme pas les esprits en les écrasants.
Je me souviens bien de cette promenade oui ! Cette cabane est particulièrement glauque, je t’avoue que je ne l’apprécie pas plus que ça… Mais je veux bien passer devant à nouveau, s’il s’agit de partir à l’aventure sur de nouveaux chemins, on pourra peut-être même trouver une nouvelle place pour mes ruches ! Je suis soulagée, de voir que tes larmes peuvent encore sécher.

On se revoit bientôt, je t’aime fort petit Milo.



LXMD


contient:
 


LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6239-rioghbhardan-i-m-not-your-boy-toyhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6299-rioghbhardan-you-better-believe-that-i-want-you-and-you-need-mehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6300-rioghbhardan-declarations-d-amour-uniquementhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6301-rioghbhardan-rien-de-professionnel-merci

Arrivé(e) le : 03/06/2015
Parchemins rédigés : 3920
Points : 25
Crédit : (c)
Année : 7ème année - 19ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Skat Cunningham

MessageSujet: Re: Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !   Dim 9 Avr - 22:07

Milo,

Oui, tu peux être désolé pour ce matin ! Contre qui je me blottis, moi, pour me réveiller tranquillement quand t'es pas là, hein ? C'est tout nul. J'aime pas. Tu devrais pas avoir le droit de faire ça. Mais bon, on dira que ça peut passer pour cette fois. Je viendrai pas te déranger à la bibliothèque, même si c'est pas l'envie qui manque, tu t'en doutes, mais je veux surtout pas être la cause d'un possible plantage de BUSEs. Cela dit, si tu veux des conseils pour les ratés convenablement, n'hésite surtout pas ! Mais je ne me fais pas trop de soucis, je suis sûr que tu t'en sortiras. Je dis pas que tu seras premier de ton année, mais tu vas y arriver. Bon courage pour ton devoir, en tout cas ! (Même si tu l'auras sûrement fini quand tu liras ça.)

C'est la première fois que tes plantes te trompent avec moi, je te promets ! Et je ferai en sorte que ça se reproduise jamais. Je pensais pas que ça te dérangerait à ce point... Ô mon amour, pardonne-moi ! Cela dit, tu mériterais presque qu'elles continuent à s'introduire dans mon inconscient de manière régulière, juste parce que tu t'es amusé à démonter tout mon rêve point par point. C'est bas, ça. Oui, d'accord, j'ai imaginé que des choses fausses. Et alors ? Si t'avais été là, tu l'aurais trouvé très bien quand même, ce rêve, j'en suis certain ! Après... Il faut bien reconnaître que je veux bien me laisser avoir comme un bleu pour finir « coincé avec toi ». *sourire pervers* Dans une serre ou ailleurs, je ne serai pas très exigeant pour un peu que la compagnie (et l'intimité) reste la même. Par contre, j'ai peur que tu me surestimes un peu trop. « Facilement retenir leurs noms », « tant que tu connais leurs prénoms »... On va se calmer tout de suite. Si je reconnais une plante d'une autre plante, déjà, tu feras l'effort de trouver ça bien. Ou tu feras au moins semblant, pour être gentil. C'est pas mon domaine, ces choses-là ! Encore moins depuis qu'elles essayent de me tuer, d'ailleurs... Brrr, rien que d'y repenser, je suis plus sûr de vouloir te suivre naïvement dans ta serre. Tu sais que ça m'étonne même pas d'apprendre que tu leur as donné des noms ou que tu leur parles ou je ne sais quoi encore ? Je trouve que ça va bien avec le reste de toi. Adorablement bizarre. Bon, je suppose tout de même que j'aurais fui si je l'avais appris avant, cela va sans dire, et je songe à te plaquer d'ici la fin de cette lettre, d'ailleurs, histoire de pas apprendre d'autres trucs pareils dans les prochaines. Et dire que j'avais espéré me dégoter un copain normal... Quelle déception ! Et si tu projettes de faire de moi ta nouvelle plante-sitter, tu te trompes royalement. Est-ce que tu crois sérieusement que je jouerai les jardiniers pour tes beaux yeux ? Si tu dis oui t'auras probablement raison, je boude. À toi de voir !

Milo chéri, ta transition est clairement à chier. Je te laisse tranquille tant que tu veux, tu t'en doutes, mais je tenais tout de même à te le faire remarquer. Mais comme je t'aime un peu bien, je suis d'accord pour prendre trois secondes pour répondre à ton interrogatoire. Sans m'offusquer du manque évident de confiance que tu as en moi, si c'est pas merveilleux ! Alors non, je n'ai pas « d'amis » mâles. Ce qui n'est pas un choix raisonné de ma part, ça s'est juste fait comme ça. Il y avait Soren mais je n'ai pas très envie de courir le château à la recherche de son successeur. Là encore, si ça doit se faire un jour, ça se fera. Et, même si j'imagine que ça ne changera rien, tu n'as pas à te faire de soucis du tout. Ni avec des possibles amis ni avec mes véritables amies. Est-ce que je compte les foutre prochainement dans mon lit ? Non. Il paraît que la place est prise et que l'occupant est assez sympathique pour donner envie de l'y garder. D'ailleurs, pour ta gouverne, tu n'as rien à leur envier ! Tes gambettes feraient se damner un saint et il n'y a probablement pas de sourire charmeur plus troublant que le tien. Et, évidemment, interdiction de remettre en question mon objectivité ! Mais c'est vrai que je n'y avais jamais fait particulièrement attention avant cela... Quel idiot je suis, parfois ! Heureusement, l'erreur est réparée.

Je ne me souviens plus exactement comment j'ai rencontré Alaska. Ça remonte à loin. Je crois que j'ai été la voir pour lui dire que je la trouvais jolie ou qu'elle était bien habillée, un truc comme ça. Mais je me souviens pas l'avoir fait avec la moindre arrière-pensée, en fait. Et j'en ai jamais eu par la suite. C'est un peu une petite sœur qui aurait vécu des choses similaires. Alors c'est peut-être plus facile de lui parler à elle, parfois, qu'aux autres. Et je crois que la réciproque est vraie. Elle joue un peu les stylistes personnelles aussi, de temps à autres, à m'engueuler gentiment quand mes goûts laissent à désirer (ce qui est rare, bien évidemment). Pour Tracy, c'est... différent. On est d'accord que tu veux la vérité et que tu n'as pas le droit de me détester pour celle-ci, même si elle n'est pas vraiment plaisante ? On dira que oui... On était déjà enfermés, sans contact avec l'extérieur... J'étais dans la Grande Salle, un matin, quand elle a reçu un balai dernier cri. Ça faisait vraiment gosse de riches et elle avait l'air un peu neu-neu alors je me suis dit que j'avais rien à perdre à essayer de l'embobiner pour en tirer profit. J'étais pas pressé, y'avait rien d'autre à faire ici. Et c'était les débuts, traîner avec une pro sang-pur semblait pas une idée particulièrement mauvaise, histoire de se faire bien voir et tout... C'était tout bénef'. Alors j'ai été me poser à sa table et on a discuté, de tout et de rien jusqu'à ce que je doive partir pour bosser un contrôle. On a jamais vraiment arrêté de se parler, après ça. Et j'étais à deux doigts d'arriver à mes fins quand y'a eu la rébellion. J'ai essayé de rattraper le coup, vaguement, mais finalement ça tenait pas vraiment. J'avais plus envie de faire semblant avec elle alors que t'étais là. On était pas ensemble mais je crois que c'était déjà un peu pareil pour moi. Ça aurait dû s'arrêter là. Mais après que Shiver me soit tombé dessus, elle a débarqué dans la salle où je m'étais posé et elle m'a tout balancé. Je crois qu'on se comprend mieux que je l'aurais cru en débarquant dans sa vie par intérêt.

Alors non, on est pas de la même année ni de la même maison mais, parfois, le hasard fait les choses bizarrement. Est-ce que c'est de ma faute s'il place sur mon chemin toutes les bleues de quatrième année ? Je ne crois pas ! Pour le reste, j'ai vu Alaska il y a quelques temps. Avant l'autre jour. Mais je n'ai pas revu Tracy depuis qu'elle a été envoyée aux cachots. Je ne vais pas te mentir, si j'en ai l'occasion, je le ferai sûrement. Je n'ai pas envie de t'inquiéter ni même d'avoir des ennuis, je te le promets mais... Elle est seule ou peu s'en faut. Le château tout entier la déteste et je sais que trop bien ce que ça fait. Je la laisserai pas tomber maintenant. Ce serait purement dégueulasse de ma part, non ? J'avais la chance de t'avoir à mes côtés tout du long mais elle...? J'en sais rien. Quoi qu'il en soit, je n'ai pas l'intention de les voir tous les trois jours non plus, je ne suis pas complètement suicidaire, et je fais attention en leur écrivant. Je planque mes lettres ou je ne laisse aucun indice pour remonter jusqu'à moi. Je n'ai pas l'intention de leur donner des raisons de m'arracher à toi une autre nuit, une seule c'était largement de trop. Je sais que c'est un peu nul le « fais ce que je te dis mais fais pas ce que je fais » mais je continue de ne pas vouloir que tu te mettes en danger. Tu as assez pris sans rien avoir fait pour ne pas avoir à en rajouter en plus en faisant quoi que ce soit. Et si, vraiment, tout ça te dérange, je ferai des efforts. Je n'arrêterai pas de leur écrire, qu'on soit bien d'accord, mais je ralentirai un peu la cadence dans l'espoir que ça passe plus inaperçu et que les risques soient moins réguliers.

J'espère que ça répond à peu près à tes questions et que les interprétations (que dis-je ! les renseignements) ne sont pas trop mauvaises. Manque de chance pour toi, je ne te déteste pas le moins du monde. Je me doute que t'avais pour but de me faire fuir, avec cette lettre, mais c'est un lamentable échec. Il va falloir changer de tactique. Il me vend du rêve, cet aspect de ta personnalité. Je te trouve mignon à s'assurer que personne ne marche sur tes plates bandes. Ça me plaît. J'ai l'impression d'être important, ça flatte mon ego, c'est loin d'être désagréable. Pour l'instant (oui, j'anticipe avant que tu me dises que j'en aurais sûrement marre un jour, on en reparlera dans 40 ou 50ans, hein ?) ça fait partie des choses chiantes que j'aime beaucoup.

Je ne sais pas quand tu trouveras ça mais, si je ne suis pas encore rentré d'ici là, je compte profiter du soleil pour essayer de bronzer un peu (sans trop d'espoir cela dit mais ça me fera au moins passer l'après-midi dehors). Si jamais tu veux me rejoindre, n'hésite pas. Ce sera avec plaisir que je ferai semblant de pas avoir envie que tu m'embrasses, histoire de coller à ton « que tu le veuilles ou non ».

À tout à l'heure. Je t'aime aussi chiant, jaloux et possessif que tu puisses être,

Dan


Lettre laissée sur le lit afin de ne pas détourner Milo de son travail



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Look me in the face. Tell me that you love me Even if it's fake 'Cause I don't fucking care, at all. I act like I don't fucking care 'Cause I have hella feelings for you 'Cause I'm so fucking scared.
Rioghbhardan O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tybalt se chargera de m'apporter votre courrier !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Gestion du Personnage :: 
Les Boîtes aux Lettres
-
Sauter vers: