AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A.N.O'NYME ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1479
Points : 7
Crédit : Bazzar
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Mer 23 Nov - 23:13

A.,

Je ne sais pas comment ta lettre s’est retrouvée dans ma valise mais, peu importe la façon de faire, je l’ai eue, et tu ne t’imagines même pas à quel point elle m’a soulagé. Déjà, soulagé de voir que tu vas bien. Je n’ai pas réussi à te voir dans la Grande Salle et c’était horrible de ne pas savoir où tu étais, comment tu allais… Enfin tout ça. Tout s’est passé tellement vite.
Moi non plus, je ne sais pas si tu auras cette lettre, mais je compte trouver un moyen pour la faire passer jusqu’à toi lorsque j’irai nettoyer quelques cheminées dans les étages avec cet idiot d’O.. Oui, pour info, ils ont fait des « binômes de corvées », comme si ce n’était pas assez chiant et difficile, et évidemment je me retrouve avec la torture à l’état pur : O.. Ce sont des sadiques…

Tu n’as pas à te justifier de quoi que ce soit, j’étais un parfait idiot tu sais. Se chamailler quand on est ensemble était la plus belle connerie qu’on ait jamais fait. Je m’en rends compte et je m’en veux tellement ! J’ai toujours voulu être là pour toi, j’ai toujours voulu te protéger, mais je ne m’y suis jamais bien pris. Je sais, c’est étonnant, tu as remarqué que je me livrais vachement plus facilement là ? Je ne sais pas si c’est l’effet cachot pourri, l’effet séquestration ou encore l’effet D., mais j’ai besoin que tu saches que je ferais tout pour que tu sois heureuse. C’est pour ça que je vais te demander de ne rien entreprendre pour nous aider. Je vais te dire la vérité, j’ai douté un temps de vous. Les premiers jours. Je me suis dit que peut-être c’était mieux pour vous, que toi et H. pouviez être ensemble tranquillement. Je sais, c’est idiot, mais tu sais que l’on se sent seul, ici… J’ai tellement pensé à toi et E., je vous en ai voulu de ne pas tenter de me joindre, je vous ai pleuré, etc. Et là que mes esprits reviennent (et que la colère reprend son droit chez moi), je me rends compte que mes meilleurs amis me manquent énormément ! Vous deux et d’autres qui faisaient que j’étais plus stable et que j’arrivais à me contrôler. Encore heureux qu’il y ait D. ici (même si, en réalité, je préfèrerais qu’elle soit avec vous, en sécurité), je pèterais encore plus un câble ici !
Je ne peux pas et ne veux pas te raconter. Tu as bien des soucis toi aussi là-bas, et je ne veux pas que tu te retrouves mêler à tout ça. Profite de ce que l’on t’offre et, s’il te plait, passe le message à E. que sans cet idiot, au quotidien, je me sens bien vide. Tout comme c’est le cas pour toi ! Put*** A., je m’en rends compte que j’ai besoin de toi, n’oublie pas que ce n’était et que ce n’est toujours pas pour rien que nous sommes meilleurs amis. Ca m’insupporte de savoir que tu sortes avec un pareil crétin, mais s’il prend bien soin de toi, que tu te sens en sécurité avec lui, c’est tout ce que j’ai besoin de savoir. Il a intérêt à te protéger, auquel cas je trouverai toujours un moyen pour lui refaire son minois à la con. Désolé, je relis ma phrase et je m’en rends compte que mon agressivité ne passera jamais. Ne m’en veux pas !
Concernant ton cousin… là encore, ne m’en veux pas, je n’ai pas le courage de parler de ton cousin. C’est trop pour moi, je ne peux pas me permettre de perdre tout mon sang-froid. Mais qu’il ne t’approche pas, là encore je trouverais toujours le moyen de lui faire regretter. Et j’espère que ton copain à la noix aussi, qu’il serve à quelque chose !

Dis moi A., comment ça se passe pour vous, là-haut ? Les cours et tout, c’est quoi le quotidien ? J’ai l’impression d’être passé dans une autre dimension et l’ambiance ici devient presque insoutenable. As-tu reçu par hasard une lettre de mes parents ? Peux-tu demander à E. ? Il n’y a que vous qu’ils connaissent, avec M. et D., mais ils n’ont pas moyen de les contacter. Au fait, comment va M. ? Et tous les autres ? Pour en revenir à mes parents, je pense qu’ils doivent être au bord de la crise de nerf. Ne pas avoir de mes nouvelles depuis si longtemps doit être une horreur. Je pourrais vous faire passer une lettre pour eux, mais je ne veux pas vous mettre en mauvaise posture, alors j’oublie. Je suis presque sûr qu’ils vont se rendre compte que je ne suis pas dans un internat… en fait, c’est certain. Les choses sont réellement en train de changer A. et je ne sais plus ce que je dois faire ou non ?

Tu n’es pas inutile tu sais. Rien que ta lettre me redonne espoir, et sache que c’est déjà énorme ! Je ne vais pas répondre à tes dernières questions, parce que ça ne vaut pas la peine que tu t’inquiètes pour rien, ok ? Stp, ne t’inquiète vraiment pas, après tout nous sommes encore vivants ! Regarde, j’arrive encore à t’écrire des romans… le deuxième meilleur moment de ma journée, juste après avoir lu ta lettre.
Encore une fois, je t’en supplie, ne fais rien. Prend soin de toi. La seule chose que tu peux faire pour m’aider est de ne pas m’oublier, de m’envoyer quelques nouvelles quand tu le peux, et de dire à E. et aux autres qu’ils me manquent… c’est peut-être la seule fois que je le dis mais si tu savais comme je ressens ce vide !
Tu es tout sauf misérable, tu as déjà eu bien du courage pour m’écrire, et je ne peux que t’en remercier. Merci, vraiment, tu m’as apporté ce dont j’avais besoin.

Jamais je ne t’ai haï et ça ne sera jamais le cas. Tu fais partie des lumières qui m’aident à avancer en ce moment, ce n’est pas rien hein ?! M’ouvrir autant, ça me pèse, mais je crois qu’on en a tous besoin…

Prend soin de toi et ne pleure plus, stp.

K. qui pense fort à toi !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2065
Points : 16
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Mar 24 Jan - 16:29

Ma belle Anoushka,

Pas de problème pour le temps de réponse, je n’ai pas été très rapide de mon côté non plus. Le plus important est d’avoir reçu une lettre de ma part, ce qui me rassure autant que cela me fait plaisir.
Je sais que vous êtes très pris dans vos révisions mais n’oubliez quand même pas de penser à vous. Profite avec ta meilleure amie et ton copain, c’est tout ce que je peux te souhaiter. Pour ce qui est de ton meilleur ami, je suis certaines qu’il trouvera le temps pour passer du temps avec toi dès qu’il le pourra.

Tout se passe bien pour moi à Londres. Je travaille toujours au pub et à la salle de sport et pour le moment ça me convient. J’ai réussi à reprendre quelques cours du soir et je vais bientôt effectuer un stage. Et toujours avec les créatures magiques, évidemment. Je ne peux laisser ça de côté trop longtemps.
Je vais passer chez toi voir ta mère dans le weekend, je te le promets. Elle risque de me poser des tas de questions mais je pense pouvoir la rassurer, ne t’en fais pas. Tant que tu me promets de prendre soin de toi, bien sûr.
Noël était bien à Poudlard ? Comment se passe le début d’année ? Bon courage pour tes BUSEs, je suis de tout cœur avec toi !
Au passage, mes parents m’ont dit de t’embrasser bien fort. Ne pas voir Lalie leur manque et ils n’ont pas eu de nouvelle d’elle depuis qu’ils lui ont envoyé son cadeau de Noël. Tout comme moi. J’espère qu’elle a bien tout reçu. J’imagine qu’elle doit passer son temps dans les révisions, elle aussi.

Je t’embrasse très fort ma belle, fais attention à toi.

Yash’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1479
Points : 7
Crédit : Bazzar
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Mar 24 Jan - 20:19

A.,

Je sais bien que continuer à t’écrire est totalement inconscient et que c’est aussi très égoïste, je m’en excuse d’avance. Je suis désolé si je te mets en danger, si c’est réellement le cas dis-le moi et j’arrêterai. Ta sécurité avant tout ! Mon excuse : t’écrire me donne de l’espoir et m’apporte ce bonheur que je ne trouve plus ici. Je passe mon temps à lire ta lettre et j’essaie de vous imaginer, au quotidien. Je me prends à me voir avec vous et c’est ce qui permet de bien m’endormir le soir. Enfin « bien » est un grand mot, je pense que je ne sais plus tellement ce que ça signifie depuis le temps que nous sommes ici, disons qu’on s’y fait. C’est horrible de se dire ça… à croire qu’avec le temps on s’habitue à tout, et c’est juste déprimant !
J’espère que cette lettre t’arrivera sans trop d’embûches. On m’a dit où l’on avait trouvé la tienne à la volière, alors tenter de la remettre au même endroit me semble être la meilleure des solutions, non ?! Derrière les chiures de tous ces volatiles, je ne pense pas que la "grande surveillante" viendra pourrir sa manucure par ici. Ce qui est, là encore, un grand drame… mais je ne veux pas ternir ma lettre en parlant d’une telle trahison.

Tenter d’aller dans les cachots ? Ani’ hors de question ! Ne retente jamais ça ! S’ils te trouvent, je ne veux pas imaginer ce qu’il t’arrivera, alors arrête s’il te plaît. Ca n’en vaut pas la peine, ça ne servira à rien. Reste là où tu peux être en sécurité, c’est la seule chose que je te demande. Qui était cette Serdaigle que tu as croisé ? Selon ce qu’on peut observer, il semblerait que c’est la maison la plus touchée par le revirement de situation, non ?!
Evidemment que je le comprends, et si jamais tu ne me réécris pas, je le comprendrais d’autant plus. Ne prends pas de risque et fais profil bas, ne leur donne pas le moyen de te blesser.

Comment va ta jambe ? Elle est soignée ? J’aurai tellement voulu être à tes côtés, crois-moi qu’être loin est de plus en plus difficile.
Merci beaucoup pour mes parents. Je pense qu’ils ne sont pas pour autant rassurés, ils savent que je leur écris toujours, mais c’est toujours ça de pris. De toute façon ne t’inquiète pas, ils ne savent pas vraiment où me trouver, alors aucun risque qu’ils débarquent (je plaisante bien sûr, il faut bien rire un peu !). Qu’ils restent en dehors de tout ça, c’est tout ce que je veux. Mais encore merci. Je pense qu’ils ont dû envoyer aussi une lettre à E. Tu sais comment il va d’ailleurs ? Il s’en sort ? Je pense souvent à trouver un moyen de lui faire parvenir un mot mais j’abandonne direct. Le connaissant, je pense qu’il n’approuverait pas cette inconscience, il a toujours été bien plus rusé et intelligent que moi. J’espère juste qu’il va bien. Son absence me devient pesante, tout comme la tienne. Je ne me dévoile jamais autant qu’en période douloureuse, c’est hallucinant, je me surprends moi-même. Je sens que je regretterai plus tard de m’ouvrir autant… J’ai l’impression que parfois ce n’est pas moi qui me livre autant, comme si je regardais un film ou lisais un livre, pour me distraire, me disant que ce n’est qu’une mise en scène et que tout ça n’existe pas. On trouve sa motivation partout, hein ?!
Encore heureux que j’ai trouvé un peu de parchemin et une sorte de craie, j’immortalise tout ça à ma manière. J’espère pouvoir te montrer mes croquis bientôt. Qui sait ?!


Il a plutôt intérêt ! S’il ne prend même pas soin de toi ce gars-là, c’est qu’il ne sert vraiment à rien. C’est la seule fonction que je lui trouve, qu’il l’exécute à la perfection ! Non, je ne l’aime pas, mais ce n’est pas une priorité actuellement. J’ai d’autres personnes ici que je n’aime pas et, limite, à côté de ce crétin d’O., je préfèrerais la présence de H. Un peu. Et juste s’il se tait et qu’il se fout une cagoule sur la tête. Mais pour toi, je peux le tolérer. Juste pour toi. Pour N., je ne dirai rien. Mais crois-moi que j’ai le temps d’y penser… Passons.

J’imagine que ce n’est pas la fête là-haut, j’espère au moins que vous arrivez un peu à profiter, c’est le moins que vous puissiez faire pour nous. Et je te le demande, d’ailleurs. Profite. J’ai remarqué que tout le monde était resté à Poudlard pour les vacances. Du coup pour nous rien n’a changé. A part qu’on a du se payer les restes pourris d’un repas de fête pour Noël… le Noël le plus pourri de ma vie mais au moins j’étais avec D., ce qui me fait plus de mal que de bien pour dire la vérité. Tu as réussi à rassurer ta mère ? Tu as fait quoi de tes vacances ? Envoie-moi du rêve !

Euh. Oui. Enfin, tout dépend comment on définit le fait d’aller bien. Tout le monde tient le coup et personne n’est mort (ok, humour morbide, désolé). De plus en plus s’enrhument ou tombent malades. Personne ne veut nous donner accès à l’infirmerie mais on fait comme on peut. C’est pas la joie mais je ne préfère mieux pas te parler de tout ça, ça n’apporterait rien de positif de toute façon. La petite J. va relativement bien. Elle a l’air courageuse. On prend un peu soin les uns des autres, enfin du mieux qu’on peut, ne t’en fais pas pour elle.
Tu as reçu une lettre de quelqu’un du château ? Quel genre ? Doit-on faire quelque chose, en bas ? Que ce soit pour vous ou pour nous, je t’assure que je suis désormais prêt à tout !

J’attends avec impatience, ce moment où je te prendrai dans mes bras.

Prend bien soin de toi et n’oublie pas que si tu décides d’arrêter de m’écrire, je le comprendrai. Je le redis : ta sécurité avant tout !

K.




Lettre déposée à la Volière, même endroit que là où elle avait été trouvée, deux jours avant la sentence de Joanne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6316-ed-carter-no-pain-no-gain-but-without-a-brother-it-would-be-easier-terminee#146978http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6324-ed-carter-i-can-reach-my-goals-alone-but-it-s-good-to-have-some-relationships-along-the-way#147069

Arrivé(e) le : 03/07/2016
Parchemins rédigés : 268
Points : 5
Crédit : Bazzart
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Jeu 26 Jan - 18:32





A,

J
e n'ai pas pris de risques, j'ai brûlé ta lettre dès que je l'ai lue, de peur qu'elle tombe entre de mauvaises mains. On ne sait jamais... Il y avait trop d'éléments qui auraient pu te compromettre. Je dois t'avouer que je ne sais pas si je dois être content ou furieux d'apprendre la manière que tu emploies pour avoir de ses nouvelles. Comme tu le vois, je suis sans doute trop précautionneux et trop inquiet des retombées si jamais ... C'est pour ça que je n'ose faire ce que toi tu as le "courage" de faire. J'ai surtout peur qu'il en subisse les conséquences, il souffre déjà assez comme ça... Je ne te demanderai jamais de prendre de risques pour moi, mais si jamais tu continues de faire ta tête brûlée ... Dis lui simplement que je ne l'oublie pas, que je ne le trahirais pas et que je pense à lui tous les jours. Ca fait gnangnan dis comme ça, tu as le droit de te moquer, mais ça n'en reste pas moins vrai ... Je sais que je suis mal placé pour te dire quoi que ce soit mais juste, ne prends pas de risques insensés et fait très attention à toi.

Quoi qu'il en soit, tu n'as pas idée d'à quel point ça me soulage de savoir qu'il va "bien". C'est horrible de penser qu'ils se font à la situation ... C'est tellement ... Inhumain... Je sais ce que tu dois te dire ... Je pense ce genre de choses et je ne trouve pas le courage de faire quoi que ce soit? C'est malheureusement un petit peu plus compliqué que ça et je ne souhaite pas étaler toutes mes raisons sur ce parchemin ... On en parlera de vive voix si tu le désires.

Je peux imaginer ce qu'il dirait à ses parents. Je le connais depuis assez longtemps pour savoir la relation qu'ils entretiennent On peut toujours essayer ... Ca ne pourra pas être pire. Et puis ça ne doit pas obligatoirement être long. Enfin, ça, je suis prêt à tenter le coup.

Prends soin de toi aussi, petite tigresse.


© sobade.




Message glissé discrètement dans la poche de la gryffonne pendant un petit déjeuné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Mar 7 Fév - 15:08



Anoushka,

Cela fait un moment que je ne t'ai pas écris... Il faut dire qu'avec tout ça, je n'ai pas vraiment eu l'occasion de le faire, et puisque je n'ai pas eu de réponse à mon ancienne lettre, je me suis dit qu'il était temps que je te laisse un peu respirer. Bref, le temps est révolu aujourd'hui, et il est temps pour moi de t'écrire cette lettre.

Je ne sais en définitive pas par où commencer... Et quand on sait que le courrier peut être lu, je ne peux pas vraiment dire grand chose. Pas que j'ai peur de notre directeur, je n'ai rien à me reprocher avec lui, mais avec toi, je pense que si. Je ne sais pas ce que tu penses de moi Anoushka, certainement que je suis un monstre, un vrai Fitzgerald, le même que ma famille, tu le sais aussi bien que moi que je ne peux pas renier mes liens, mais je ne t'ai jamais mentit au sujet du fait que quoi qu'il arrive tu pourras toujours compter sur moi.

Je t'avoue être assez déconnecter de ce qu'il se passe en ce moment, car je ne cherche pas à prendre partit des manigance de Blackman, je ne suis ni contre, ni avec... Comme toujours je suis mes propre convictions, qui se rapproche plus ou moins des siennes, mais pas autant, je ne suis pas là pour jouer dans la torture ou quoi que se soit, j'ai d'autre idées en tête. Bref, je n'ai pas vraiment à m'expliquer, et surtout pas par lettre.

J'ai en effet fait des erreurs Anoushka, et je n'ai jamais vraiment chercher à te cacher des choses dont je n'ai jamais été bien fière. Et grand dieu, si j'avais su qui était ton meilleur ami ( je sais même pas si il l'est encore ) peut être que je t'aurais dit la vérité, ou au moins tenter de te protéger de celle ci. Tu ne peux pas m'enlever qui je suis, mais dans ma vie, tu resteras toujours ma cousine, celle que j'aurais protéger contre tout.

Enfin bref, tout ça pour te dire que si tu as envie de me donner des nouvelles, je suis toujours là. Même si tu as envie de cracher ta haine sur moi, je t'en pris.

Peut être à bientôt, ou peut être pas.
Cordialement.


Nathan Z. Fitzgerald
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1479
Points : 7
Crédit : Bazzar
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Mar 21 Fév - 17:03

Lettre déposée dans un recoin de la volière, là où Keagan avait mis sa première lettre, une semaine après son retour aux cachots.



A.,

J’espère que tu auras cette lettre. Je ne savais pas comment faire pour que tu la trouves, je ne veux pas mettre un de mes camarades dans la combine, c’est tellement risqué.
Je m’excuse du temps que j’ai mis à répondre mais j’ai hésité à le faire. Pas contre toi, évidemment, mais parce que je ne veux plus de ces représailles et que, surtout, je ne veux pas que tu les subisses toi aussi. C’est peut-être lâche mais je t’assure que j’ai l’impression que mon corps est en train de lâcher. Et encore, s’il y avait que le mien, ça irait, mais j’ai l’impression d’être dans un hôpital de fin de vie quand je rentre aux cachots. On peine à trouver de l’espoir. Enfin, je ne t’écris pas pour ça, je ne veux pas me plaindre, je pense que vous avez assez de vos problèmes vous aussi, là-haut.
Tu n’as pas à douter de ton amitié par rapport à ce qu’il s’est passé. Je pense qu’il n’y avait rien à faire. Tu sais, quand ils décident quelque chose, c’est difficile d’y échapper. Même impossible je dirais. Je ne sais toujours pas pourquoi j’ai fait partie de tout ça, je t’assure que je n’avais rien fait, tout du moins cette fois-ci. C’est incompréhensible. Je ne comprends toujours rien. Pourquoi y avait-il toutes ces personnes ? Que s’est-il passé ? Pourquoi ils nous ont fait ça ? Et puis, connais-tu la raison pour laquelle Snow en voulait autant à Dan ? Enfin, je veux dire, ça me tue de ne pas savoir pourquoi j’ai (et les autres aussi) subi ça ! C’est tellement injuste…
Daniela m’a dit qu’ils ont amplifié les sons. Je ne sais pas si je suis plus dégoûté ou en colère, mais je supporte de moins en moins tout ça.

Ca va. Enfin, ça va mieux. Je ne vais pas te mentir, je dors très mal, j’ai tout le temps envie de vomir, et quand j’y arrive je ne vomis rien parce que… ben faut dire qu’on n’a pas des repas de roi. J’ai envie de pleurer mais je n’y parviens pas. Je suis courbaturé et le pire c’est les images que j’ai en tête. Je ne sais pas pourquoi je te dis tout ça, peut-être parce que l’écrire me donne l’impression que ce n’est pas réel. Nan, je ne sais pas. Rien besoin A., vraiment. Ne te met pas en danger inutilement. La seule chose dont j’ai envie est que tu prennes soin de toi, tu peux le faire ça ? De toute façon, t’es obligée.
Ca me fait du bien de savoir que E. va bien et qu’il ne m’oublie pas. J’aurais peur qu’il me remplace par un sang-pur aussi crétin que vantard… je pourrais péter un câble rapidement je crois. C’est tellement simple de me faire partir au quart de tour ces temps-ci, pire qu’avant. Si si c’est possible.
Toi, comment vas-tu ? Tu arrives à vivre ta vie « convenablement » ? Je veux dire, j’espère que tu profites quand même un minimum. On fait en sorte que le château soit plus qu’habitable, honorez-le ! (Je tente l’humour, mais c’est glauque en fait…).

Merci pour le soutien, ça m’aide beaucoup, tu n’imagines même pas ! Je pense beaucoup à vous tu sais, ça permet d’avoir encore un peu d’espoir.
On ne se perdra pas, je te le promets. On arrivera à se sortir de là, toi, moi, et les autres. Promis. Enfin j’espère, c’est plus facile à écrire qu’à y croire mais on le doit. Au fond de moi, je voudrais te dire qu’on doit arrêter cet échange. J’ai peur tu sais, tout le temps. Je ne supporte plus cette faim, cette fatigue, ce froid, cette torture… je ne veux plus me mettre en danger. Mais je ne te le demanderai pas. Tes lettres m’aident et j’en ai besoin. Il n’y a qu’en prenant des risques qu’on pourra changer les choses, alors je n’arrêterai pas d’écrire. Mais si toi tu décides d’arrêter, je comprendrai. Le plus important c’est que tu sois en sécurité, alors utilise ce sale H. pour prendre soin de toi, c’est la seule chose de bien qu’il sache faire. Si j’apprends que tu n’as pas été en sécurité tout ce temps, je le tiendrai pour unique responsable…

Tu me manques.

K.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1479
Points : 7
Crédit : Bazzar
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Ven 10 Mar - 14:40

Lettre donnée à un Gryffondor avec la mention : « Pour Anoushka ».


A.,

Désolé, je n’ai pas été très rapide pour te répondre mais, ces derniers temps, nous sommes beaucoup plus épiés, il est difficile de trouver un moment pour écrire. Je ne sais même pas combien de temps je mettrai à écrire cette lettre, je sens que je vais devoir la faire en plusieurs fois.
Avant de reprendre le cours de ta lettre, j’ai besoin de te demander comment ça va, là-haut ? Certains « des nôtres » (j’ai horreur de dire ça !) se sont fait fouetter il y a quelques jours, à ce qu’ils nous ont dit. Par des proches. Enfin, ils ont été plus ou moins obligés apparemment et ils nous ont avoué qu’il y en avait d’autres qui avaient été pris en grippe. Que vous étiez loin d’être en sécurité. Comment tu vas toi ? Rassure-moi et dis-moi qu’ils n’ont pas osé lever la main (ou autre) sur toi ! C’est à en perdre la boule tout ça…

Merci pour les infos concernant ce qu’il s’est passé avant. Quand plusieurs ont été réunis dans des salles et… Enfin tu sais. Je suis un peu choqué par ce que tu me dis. J’ai mis un peu de temps à réaliser qui étaient S. et D. mais, quand j’ai fini par comprendre, c’était bizarre, je n’avais plus de force dans mes jambes. Un peu comme si tu me disais quelque chose qui était impossible. Je vois pourquoi ils les ont traînés comme ça dans les salles, même si c’est incroyable de vouloir torturer des gens pour le plaisir ! Je ne vois toujours pas quel fut notre rôle là-dedans mais je n’arrive pas à comprendre que tout ça vienne de D. Que ce soit de sa faute, qu’il ait raconté des conneries sur J. pour qu’elle se fasse punir. Je le connais bien A., ce n’est pas son genre. Enfin, je comprends la réaction de S. du coup… j’étais dans la même salle qu’eux et je dois t’avouer que je ne comprenais rien. Je n’aurais jamais imaginé que D. puisse faire une telle chose. Je n’y crois toujours pas. C’est très grave comme accusation. Tu penses vraiment qu’il a fait ça ? Je ne préfère mieux pas avoir la réponse en fait.
D., l’ennemi public numéro 1 ? Ils s’en prennent vraiment au mauvais gars, ce n’est pas lui l’ennemi. A croire que les gens veulent des excuses pour se déchirer. Peut-être que je réagirais comme eux si j’étais là-haut, mais je ne peux pas croire que D. ait basculé du mauvais côté. C’est impossible. Je ne vais pas blâmer S. de l’avoir cogné, ça a dû lui faire du bien. Perso, ça me manque de ne pas cogner sur quelqu’un, dans ce genre de moment on en aurait bien besoin. J’aurais bien perdu mon sang-froid parfois sur F. (le Serdaigle insupportable…) mais on va dire qu’on a trouvé récemment un terrain d’entente. Si ça porte ces fruits, on pourra être contents de s’être allié pour quelque chose. Ca n’empêche que c’est toujours un crétin.

J’ai aussi besoin de savoir comment tu vas, toi. Tu arrives toujours à rester en dehors de toutes histoires ? Je l’espère. Tu sais, il vaut mieux avoir une vague idée de ce qu’il se passe en bas. Ce n’est pas très plaisant à écrire, et tu es un peu mon espoir alors je ne veux pas me rabaisser à polluer mes lettres de cruauté et de toute la haine que je ressens. Et puis, à ce qu’on entend, vous n’êtes pas tellement mieux lotis que nous en haut. Et c’est encore plus insupportable à savoir ! Ce sont vraiment des salopards !
Je suis content de voir que tu tiens le coup et que tu ne baisses pas les bras. Le plus important est que tu prennes soin de toi. C’est tout ce que je veux et te demande. Je suis surpris de voir que L. et toi vous êtes éloignées. Que s’est-il passé ?

Dis-moi, par curiosité, as-tu vécu quelque chose de bizarre le jour de la Saint-Valentin ? Plusieurs d’entre nous se sont retrouvés attachés à quelqu’un d’autre, sans raison (moi y compris). Avez-vous su ce qu’il s’était passé ? Evidemment, nous n’avons pas eu d’explication. Je suis désolé, je te pose des tas de questions mais nous avons tellement d’interrogations. On a l’impression d’être carrément dans un autre monde, c’est hyper frustrant ! J’espère qu’un jour on pourra sortir de ce cauchemar. Le plus vite serait le mieux.

Prend bien soin de toi et reste discrète. Stp.

J’ai hâte de pouvoir te revoir de nouveau.

K.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7688-megan-une-fleur-parmi-les-fleurshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7714-megan-toute-vie-veritable-est-rencontrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7715-megan-la-realite-est-ce-qui-se-partagehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7716-megan-ecrire-est-parfois-beaucoup-plus-aise-que-parler#172355http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7717-megan-les-mots-les-meilleurs-sont-ceux-que-nous-cherchons-en-vain#172357

Arrivé(e) le : 11/01/2013
Parchemins rédigés : 2065
Points : 16
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Keagan A. Fassbach & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Ven 10 Mar - 15:46

Ma chère Anoushka,

Ne t’en fais pas, ta mère va bien et elle prend son mal en patience. Je rentre plus souvent à Oxford ces derniers temps car mes parents ont aussi besoin de me voir, entre autres. Je passe à chaque fois voir ta mère, parler lui fait du bien. Me fait du bien. On se rassure comme on peut de notre côté. J’espère que tu vas toujours bien et que le quotidien se déroule sans trop de soucis. Que les cours se passent bien et que tu profites quand même un peu. Le peu de distraction que tu peux avoir, saisis-le, ce n’est pas l’heure de baisser les bras.

J’ai passé quelques examens récemment, ce mois-ci je suis en stage dans une sorte de réserve naturelle. Je pense que je vais quitter Londres cet été. Définitivement. J’y pense fortement, j’ai cependant quelques trucs à régler avant mon départ. Ma cousine va retrouver son copain au Brésil et je n’ai plus grand monde à qui me rattacher ici, à part peut-être une personne (qui a d’ailleurs son frère à Poudlard… Connais-tu un certain Hunter Laughlin ? Sait-on jamais !), alors autant penser à moi et partir faire ce que j’aime.

D’où vient cet éloignement avec ta meilleure amie ? Peut-être qu’elle ne se sent pas bien actuellement, on a tous nos coups de moue. Laisse-lui une chance, plus tard, peut-être que vous arriverez à remédier à cette situation. Profite de ceux qui le méritent. Comme ton meilleur ami. Prend soin de ceux qui comptent, c’est mon unique conseil. Et si ton copain prend bien soin de toi lui aussi, alors ça me va, c’est son rôle après tout *rires*.
Ne t’en fais pas pour tes BUSEs, je suis sûre que tu vas très bien les réussir. Et même si tu as un coup de mou, ne perd pas espoir, tu arriveras tout ce que tu entreprendras. Je le sens.

Oui, j’ai reçu une lettre il y a peu de Lalie, ça m’a fait du bien de la lire. Elle m’a dit travailler dur pour ses ASPICs, j’espère quand même qu’elle arrive un peu à se détendre. Comme vous tous. Il ne faut pas penser qu’au cours…

Mes parents t’embrassent et passent assez souvent, eux aussi, voir ta mère. On est (presque) tous dans le même panier.

Je t’embrasse et pense bien fort à toi !

Yash’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7573-madison-p-leynd-o-a-la-decouverte-de-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7578-madison-p-leynd-o-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7579-les-p-tits-rps-de-maddiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7583-o-boite-aux-lettres-de-madison-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7582-petits-courriers-pour-madison-envoyez-un-hibou-express-avec-edelweiss

Arrivé(e) le : 21/02/2017
Parchemins rédigés : 270
Points : 2
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Lun 20 Mar - 18:31

Chère Mademoiselle
Tu ne dois sûrement pas me connaître, je m'appelle Madison (mais tu peux m'appeler Maddie si tu préfères), je suis en première année dans la maison Poufsouffle. Je sais ça peux paraître bizarre de t'écrire comme ça alors qu'on ne se connaît pas, mais je ne suis pas méchante et je voulais juste te parler un petit peu. J'espère que ça ne te dérange pas que j'ai écrit "Mademoiselle" sur ma lettre, j'ai cru entendre ton prénom mais je ne voulais pas faire de fautes bêtes alors que tu allais lire ce que j'avais écris.

Tu dois te demander ce que je te veux, je vais tout t'expliquer: J'étais en train de lire mon livre sur la branche d'un arbre au bord du lac quand tu es passée en dessous de moi. Tu n'as pas dû me voir mais moi je t'ai vu et je voulais te dire que je te trouvais très belle. Tu as des cheveux magnifiques je n'en ai jamais vu des aussi beaux! Ils sont foncés, bouclés et ça te va tellement bien! Par rapport aux tiens mes cheveux sont tout moche. Je ne suis même pas blonde, on dirait plutôt que j'ai atterrit dans une pot de peinture blanc délavé, ils sont tout lisse et je suis obligée de mes les attacher en tresse sinon je ressemble à une forêt tropicale. Mais toi, ils sont toujours bien mis, toujours tout joli. J'aime beaucoup quand tu laisses tes cheveux détachés je trouve que tu es encore plus belle (Attention je dis pas que quand tu les attaches tu es moins belle hein...c'est juste que ça te va mieux...enfin je trouve).

Mais dis moi, comment fais-tu pour avoir d'aussi jolis cheveux? Tu mets quelques choses de particulier dessus? Tu crois que je pourrais faire quelque chose pour améliorer les miens?

J'espère que je ne t'embêtes pas avec ma lettre et merci d'avoir pris de ton temps pour lire ceci,
Au plaisir de continuer cette discussion avec toi,

Madison

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], parchemin de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7573-madison-p-leynd-o-a-la-decouverte-de-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7578-madison-p-leynd-o-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7579-les-p-tits-rps-de-maddiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7583-o-boite-aux-lettres-de-madison-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7582-petits-courriers-pour-madison-envoyez-un-hibou-express-avec-edelweiss

Arrivé(e) le : 21/02/2017
Parchemins rédigés : 270
Points : 2
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Ven 31 Mar - 0:07

Chère A.


Je suis désolée si j’ai pu te paraître « bizarre », voir même « totalement louche » avec ma lettre et je comprends les vérifications que tu as pu faire pour vérifier que Madison était bien moi…enfin que j’étais bien Madison…enfin bref, je pense que tu m’as comprise. Je n’ai pas envie que tu me prennes pour une méchante personne, je ne pense pas que je le suis...enfin je n'espère pas. Mais ça, je te laisserais le découvrir par toi-même si tu veux bien que je continue à t’envoyer des lettres. Me lier d’amitié avec toi me ferait plus plaisir que tu ne peux l’imaginer, mais pas pour te manipuler…je ne suis pas comme ça…enfin, toi, tu ne le sais pas. Mais peut-être que tu pourras, un jour, me faire confiance. En plus, si tu veux mon avis « ils » pourraient aussi avoir bien besoin de tes conseils capillaires XD

D’ailleurs, avant de t’écrire j’ai pris soin de tester ce que tu m’avais dis, surtout avec les huile. Ma Tante m’a toujours mis dans ma valise, où que j’aille, des huiles (surtout des huiles essentielles). Je ne sais pas pourquoi elle fait ça. Quand je lui ai demandé, elle m’a sourit en me disant que « ça portait chance »…bref je ne t'écris pas pour parler de ma drôle de famille. J’ai réussis à trouver de l’huile d’Argan et est donc essayé. Bah, à part que j’en ai mis un peu partout en allant me coucher, le lendemain matin, après ma douche, ils étaient tout doux! (En plus ils sentaient trop bons!). Je crois qu’ils ont bien aimé en tout cas! Je le referai, ça c’est sûr! Tu m’as parlé de recettes de masques…des œufs dans les cheveux? De l’avocat (c'est quoi ce truc là? Ça se mange?)? Du Yaourt? C’est étrange tout ça…Ça marche vraiment? D’ailleurs crois-tu qu’il est bon de s’attacher les cheveux tout le temps? C’est souvent ce que je fais car sinon ils me tombent dans les yeux, vu qu’ils sont longs, mais j’ai peur de les abîmer à force.

C’est vraiment gentil de ta part de bien vouloir m’aider car c’est vrai que j’ai souvent pleins de questions et je ne trouve personne pour y répondre. Ah oui! Je voulais aussi te demander un petit conseil…J’ai entendu dire que l’on pouvait mettre certaines huiles sur la peau notamment l’été pour pouvoir prendre des couleurs, est-ce que c’est vrai? Tu as vraiment un super teint et ça doit être dû à tes origines j’imagine, non? Je ne sais même pas si j’en ai moi, mais en tout cas, ce ne sont pas les mêmes que les tiennent! Je suis blanche comme un cachet d’aspirine! Et, quand je souhaite prendre le soleil, je ne bronze jamais. Soit je reste blanche comme la neige, soit je vire au rouge tomate. Alors si il y avait un moyen pour que je puisse prendre un peu de couleurs, ce serait pas trop mal.

En tout cas, je te remercie d’avoir répondu à ma première lettre et j’espère que je ne t’embête pas avec toutes mes questions (je parle beaucoup trop dès fois…).

Au plaisir de pouvoir te lire de nouveau,

Madison

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], parchemin de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7275-sinead-p-o-riordan-notre-destin-fait-partie-de-nous-il-suffit-d-etre-assez-courageux-et-rebelle-pour-s-en-rendre-comptehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7296-sinead-p-o-riordan-chacun-est-libre-d-ecrire-sa-propre-histoirehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-january-h-shiver#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7307-sinead-p-o-riordan-la-lettre-tue-et-l-esprit-vivifie#164474http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7308-sinead-p-o-riordan-la-lettre-tue-et-l-esprit-vivifie#164475

Arrivé(e) le : 14/12/2016
Parchemins rédigés : 281
Points : 4
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Savannah R. Caldwell

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Mer 19 Avr - 17:17


Anoushka,

Je suis vraiment très heureuse que tu prennes de mes nouvelles et que tu aies revu ton jugement sur moi. Ce que tu m’as dit la dernière fois m’a vraiment fait réfléchir et j’essaie d’être un peu moins bizarre ou plutôt un peu plus comme tout le monde, même si ce n’est pas toujours facile. Je crois que je dois te remercier de m’avoir fait ouvrir les yeux sur certaines choses, il est vrai que même si j’ai l’habitude de la vie en communauté, c’est très différent de la vie à Poudlard et je dois m’adapter davantage si je ne veux pas déranger les autres et ce n’est vraiment pas ce que je veux, je t’assure.

Pour ce qui s’est passé la dernière fois, j’avais surtout peur que Perrin m’en veuille beaucoup et ne veuille même plus être mon frère mais ce n’est pas le cas finalement, il s’est montré très courageux, beaucoup plus que moi en fait et il m’a pardonné pratiquement tout de suite en disant que ce n’était pas de ma faute. Je suis ravie, bien sûr, j’ai eu tellement peur de le perdre que son pardon a été un réel soulagement mais malgré tout je n’arrive pas encore à me pardonner totalement. Je sais que je n’avais pas le choix et que ça aurait été pire si je n’avais pas cédé si vite à cet horrible chantage mais c’était bien moi qui tenais le fouet et encore moi qui frappais mon propre frère. J’essaie de ne pas garder un souvenir trop net de ces images parce que c’est vraiment pas évident de ressasser tout ça mais c’est assez compliqué à oublier, tu peux me croire.

Je te remercie de me dire que j’ai fait le bon choix mais avec le recul je me rends compte que le choix, je ne l’avais pas en fait… J’espère qu’un jour tout se terminera, j’avais beaucoup d’espoir avant et je croyais vraiment qu’on finirait par retrouver notre vie comme avant. Maintenant, je commence à avoir peur de ne pas pouvoir rejoindre ma famille cet été et l’idée me fait vraiment mal au cœur.

Voilà, j’ai un peu vidé mon sac, j’espère que je ne t’ennuie pas, en tout cas je suis très contente de pouvoir te compter parmi mes amis maintenant, parce que tu es mon amie n’est-ce pas ? Comment est-ce que tu vis tout ça, toi ? Est-ce que t’as peur ? Est-ce que c’est normal d’avoir peur ? J’espère qu’il y a quand même des choses positives dans ta vie.

A bientôt.

Sinéad

PS : J’ai arrêté de suivre les gens, tu peux être fière de moi.



You are my everything
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can't lose you, because if I ever did, I'd have lost my best friend, my soul mate, my smile, my laugh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7573-madison-p-leynd-o-a-la-decouverte-de-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7578-madison-p-leynd-o-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7579-les-p-tits-rps-de-maddiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7583-o-boite-aux-lettres-de-madison-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7582-petits-courriers-pour-madison-envoyez-un-hibou-express-avec-edelweiss

Arrivé(e) le : 21/02/2017
Parchemins rédigés : 270
Points : 2
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Mer 3 Mai - 15:11

Chère A.


Ne t’en fait surtout pas pour le retard de ta lettre, je comprends que tu sois très occupée par tes BUSEs. D’ailleurs, comment se passe cet examen? C’est si dur que ça en a l’air? Il y a tellement de questions qui se bousculent dans ma tête et auxquelles je n’ai toujours pas de réponses, que je te remercie infiniment de perdre un peu de ton temps pour parler avec moi. Bon courage pour tes révisions et tes prochains examens!

Ce que je recherche? Hum…à vrai dire je ne sais pas trop. Tu as bien raison ils sont vraiment très fins et aucun cheveu ne dépasse tellement ils sont lisses. Le problème, c’est que j’ai l’impression qu’ils sont vraiment très secs et ils cassent très facilement, d’ailleurs ils tombent très souvent aussi. C’est normal? Je n’ai déjà pas beaucoup d’épaisseur alors si jamais ils continuent de tomber comme ça, je vais finir par ne plus avoir aucun cheveu sur le tête! D’accord, je ferais attention à ne pas trop les attacher à l’avenir. Il ne me reste plus qu’à trouver une technique pour ne pas qu’ils me tombent devant les yeux…une barrette ça pourrait le faire?

Merci beaucoup pour ton conseil! Tu as raison il faut d’abord que je fasse attention à ma peau avant de vouloir lui faire prendre de la couleur. En plus, il fait toujours meilleur à l’ombre qu’au soleil! C’est peut-être bizarre mais je préfère quand il fait froid que quand il fait chaud. Je trouve que quand il fait chaud on a plus tendance à ne pas vouloir trop faire d’efforts…tout dépend de la personne après. Moi je sais que je fonctionne mieux avec le froid!

Merci beaucoup pour tous les conseils que tu m’apportes! C’est vraiment gentil de ta part, surtout que je viens t’embêter dans ta période d’examens. Je sais que je ne pourrais pas te rendre la pareil (côté cheveux, bronzage, coiffure, vêtement, maquillage: je suis loin d’être la meilleure), mais je n’aime pas demander de l’aide au gens sans qu’ils puissent m’en demander également si ils en ont besoin. Je doute que beaucoup de personnes veuillent et aient besoin de mon aide mais, si jamais je peux t'aider dans quoi que ce soit, même de toutes petites choses, je suis là.

Oui…j’ai été très bête, même si ça partait d’une bonne intention. Je vais bien, je n’ai plus mal mais dans ma tête ce n’est pas encore ça. Je m’en veux beaucoup…j’ai entraîné mon préfet dans ma bêtise et il s’est fait punir de ma faute. Il a beau me répéter qu’il ne m’en veut pas et qu’il ne m’en a jamais voulu mais moi, je m’en veux terriblement. Il a voulu m’aider et moi, tout ce que j’ai réussit à faire c’est le faire souffrir…Quand j’y repense j’ai l’impression d’être un monstre…

Oh, serait-ce trop indiscret de te demander comment tu vas? Promis, je ne me renfermerai pas. Oui, on est plus fort quand on est ensemble.

Merci encore <3

Madison

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], parchemin de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7573-madison-p-leynd-o-a-la-decouverte-de-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7578-madison-p-leynd-o-la-petite-maladroite-dont-le-sourire-est-eternel-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7579-les-p-tits-rps-de-maddiehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7583-o-boite-aux-lettres-de-madison-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7582-petits-courriers-pour-madison-envoyez-un-hibou-express-avec-edelweiss

Arrivé(e) le : 21/02/2017
Parchemins rédigés : 270
Points : 2
Année : 2ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Ven 23 Juin - 13:16

Chère A.
J’espère que tu vas mieux et que tu as pu bien te reposer,
Tout d’abord, je tenais à m’excuser pour ne pas t’avoir écrit plus tôt. Ta lettre était restée sous mon oreiller mais j’avais un peu oublié d’y répondre et quand je m’en suis rendue compte il y a quelques temps, je me suis dis que je ne voulais pas t’embêter toute suite car tu devais être en pleine révisions pour tes BUSEs (cela n’aurait pas été très sympa de te déranger dans tes révisions). D’ailleurs comment se sont passés les premières épreuves? (Merci pour tes petites informations au sujet de cet examen de toute façon j’ai bien le temps d‘apprendre à les connaître et je ne suis pas très pressée de les passer!)

Merci pour tout ces conseils et le temps que tu passes à chercher des solutions pour moi, je ne sais pas comment te remercier à part appliquer à la lettre ce que tu me dis de faire. Je n’ai jamais été vraiment douée dans le domaine et je suis contente d’avoir trouvé quelqu’un qui s’y connaissait un peu mieux et qui était gentille de perdre autant de temps pour moi. Sache que je note tout ce que tu me dis dans un petit carnet comme ça quand j’aurais tous les ingrédients qu’il me faut, je pourrais le faire! C’est ma tante qui va moins rigoler en voyant son stock d’huile d’olive ainsi que ceux d’huiles essentielles baisser dangereusement. Mais pour les cheveux ça ne compte pas hihihi!

Oui, c’est sûr que chacun voit la chaleur différemment. J’ai vécu à Londres toute ma vie (pour l’instant) alors quand je ne vois pas de pluie je me sens un peu loin de chez moi. J’aime bien quand il fait chaud, ça permet de nous ressourcer et on a plus d’énergie quand le soleil se couche mais c’est bien plus drôle d’aller jouer dans la pluie…enfin ce n’est que ce que je pense du temps XD J’aime beaucoup la neige également, c’est froid et très rigolo!

Ca m’a fait beaucoup de bien de t’en parler. Je n’avais pas trop envie d’en parler à ma meilleure amie de peur de lui faire de la peine et je ne voulais pas l’embêter avec mes histoires et il m’a été très difficile d’expliquer à Milo ce que je ressentais vu qu’il ressentait quelque chose de complètement différent. Tu as toujours les mots juste pour faire remonter le moral et j’ai lu ce passage de ta lettre plusieurs fois, ça m’a fait du bien d’avoir un avis autre que le mien et que celui de mon préfet. Je peux désormais y voir plus clair dans l’histoire. Et même si j’ai toujours cette pointe de culpabilité sur le coeur, ça va mieux.
Je ne comprend pas non plus pourquoi ils ont voulu vous interdire ça et pourquoi ils vous ont puni pour cette histoire. Vous ne faisiez rien de mal à part vous amuser. Cela me rend triste de savoir que plus personne ne peut s’amuser sous peine de se faire frapper…mais tu as raison, c’est comme ça et nous ne pouvons pas leur faire changer d’avis…

Je profite de cette lettre, pour te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi pour l’instant. Quand je t’ai envoyé la première lettre, je ne savais même si tu allais me répondre, cela pouvait paraître étrange et bizarre mais je suis heureuse de l’avoir fait quand même. Quand tu as répondu j’étais vraiment très heureuse! Tu as toujours pris du temps pour me répondre et m’aider avec mes petits tracas du quotidien même si ce n’est rien, c’est pour ça que je voulais te remercier. Cela me fait plaisir de t’écrire et de prendre de tes nouvelles également, j’aimerai beaucoup apprendre à mieux te connaître, si tu es d’accord, en dehors des conseils pour ne pas ressembler à un zombie après une nuit de sommeil XD

Prends soin de toi également et bon courage pour tes BUSEs!
M.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], parchemin de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 13/01/2017
Parchemins rédigés : 246
Points : 10
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: A.N.O'NYME ...   Sam 22 Juil - 0:16


Anoushka,


Ça va sûrement te paraître dingue mais… je t’envie. Je ne sais pas trop si depuis ta dernière lettre on t’a raconté les derniers mois, mais je pense que n’importe lequel d’entre nous voudrait tout oublier. On a assisté à des choses atroces, vécu des horreurs, apparemment il y en a beaucoup qui font la queue chez les psychomages… Je vais tenter de te raconter dans les grandes lignes en espérant ne pas te choquer. Si tu préfères ne rien savoir, tu peux aussi t’arrêter ici, et jeter ma lettre. Je comprendrais. En fait, je crois qu’on préfèrerait tous rester dans l’ignorance. Mais tu as aussi le droit de connaître la vérité… Enfin, c’est ton choix.

Ce n’est pas un hasard si Daniela et Keagan ont la peau sur les os. En fait… tous ceux qui sont nés-moldus. Ils ont été enfermés pendant huit mois dans les cachots de l’école. Je veux dire, ils dormaient là-bas, ils avaient plus le droit d’aller en cours, et les douches étaient glacées. Ils ont remplacé les elfes de maison, ils faisaient leurs corvées à leur place, ils bouffaient nos restes, passaient la serpillère, bref, c’était assez humiliant. Un dôme de protection a été créé autour du château, et personne ne pouvait ni entrer ni sortir. On avait pas le droit de leur parler. Ceux qui l’ont fait ont reçu des punitions publiques. Le Quidditch a été interdit. En Janvier, il y a une petite fille, Joanne, je sais pas si tu la connais, qui a été dénoncée par un type de Poufsouffle, et on lui a collé un vif d’or brûlant contre l’omoplate devant tout le monde. Y a eu une révolte, mais les mangemorts l’ont rapidement maîtrisée, et nous avons fait l’expérience du sortilège Doloris. Il y a une fille de Serdaigle, une fausse sang-pur qui s’est avérée être une née-moldue, qui est passée au véritasérum : elle leur a dit qu’elle t’avait croisée une nuit où tu descendais dans les cachots pour voir Keagan. Enfin elle leur a pas dit Keagan, c’est moi qui le suppose en tout cas… Je pense que tu t’inquiétais beaucoup pour lui. Bref, ils t’ont punie aussi. T’es restée en isolement un certain temps, et on sait pas ce qui t’est arrivé.

Il y a eu une autre punition, en fait le Quidditch continuait en secret et… bah tu faisais partie de l’équipe, t’étais poursuiveuse je crois. Ils vous ont eus au dernier match, alors que Gryffondor venait de l’emporter, et vous avez été de nouveau soumis au Doloris. Keagan aussi. Quand tout le monde en a eu ras-le-bol des injustices, on a commencé à se réunir, et à penser à la révolte. Pas quelque chose à l’arrache comme en Janvier, quelque chose de plus réfléchi, et on s’est séparé en plusieurs groupes. Certains étaient au bal, pour faire diversion, d’autres libéraient les nés-moldus et les emmenaient à la brèche dans le dôme, et d’autres se battaient dans les couloirs contre les mangemorts attirés par le bruit. Je crois que tu étais dans ce groupe-là… Tu faisais partie de la résistance, toi aussi. Je n’étais pas avec toi, donc je ne sais pas exactement ce qui s’est passé, mais je crois que le Professeur Burgess y était : tu devrais t’adresser à elle si tu veux qu’elle te raconte exactement. Keagan était avec nous lui… il n’a pas eu de chance, lorsqu’il est tombé il y a eu beaucoup de sang, et la blessure faisait peur à voir. Le professeur Ziegler a pu le sauver, et Daniela et une autre fille sont restés avec lui. Le cauchemar a pris fin y a quelques jours, et tout le monde a pu sortir.

Hunter était bien ton copain. Je ne le connaissais pas trop, je sais juste qu’il était à Serpentard, en septième année, qu’il était au Quidditch clandestin aussi… Je ne l’aimais pas beaucoup, mais je crois que c’était surtout parce qu’on a commencé à s’éloigner quand vous êtes sortis ensemble. Mais je sais que c’était un type bien. Il te rendait heureuse, je ne sais pas trop si vous vous disputiez, mais en tout cas je n’ai jamais eu l’impression qu’il t’ait fait du mal, et vu comment il te regardait, il devait énormément tenir à toi. T’étais censée passer la Saint-Valentin avec lui, en tout cas j’imagine que c’est le cas, mais finalement y a eu un accident. C’est un peu compliqué comme truc, même moi j’ai pas tout compris à ce qui s’est passé, mais bref, on s’est retrouvés collés l’un contre l’autre sur le lac noir (il y avait de la glace), et… ben c’est là que les choses ont commencé à déraper.

T’as paniqué, j’ai fait ce j’ai pu pour essayer de te rassurer, sûrement pas très bien, on s’est pris le bec, ça s’est arrangé, on a pu revenir lentement jusqu’à la rive… et puis là, je sais pas ce qui m’a pris, mais je t’ai embrassée. A ce moment-là, j’étais plus avec ma copine, mais je savais que t’avais un copain, et j’ai pas réfléchi… On m’a dit que ça pouvait être « l’adrénaline causée par le stress » mais j’en sais rien, mais je pense que j’en avais envie, depuis longtemps, sauf que c’était décidément pas le moment. J’ai paniqué, je me suis barré comme un abruti, je savais pas quoi faire, et j’ai tout déballé à ton copain. Je voulais pas que t’aies des problèmes avec lui, je voulais juste qu’il sache la vérité, que c’était moi qui avait joué au con, et que t’y étais pour rien. Je sais pas ce qu’y a eu entre vous ensuite, mais vous êtes restés ensemble, ça avait l’air de bien se passer, donc j’imagine qu’il a été compréhensif. Depuis, je me suis remis avec ma copine, mais je voulais attendre qu’elle soit sortie des cachots pour lui dire, je me sens comme le dernier des enfoirés. Quant à nous, on s’est disputés dans la bibliothèque, tu es partie, et t’as dit que notre amitié était terminée. On s’est revus en cours de potions, Burgess nous a foutus ensemble. On s’est quasi pas parlé, on a failli louper la mixture, et on est repartis chacun de notre côté, c’était y a deux mois. Depuis, j’ai plus eu de nouvelles, jusqu’à ce que je te voie à l’infirmerie.

Moi, j’y suis parce que dans la bataille, j’étais du côté de la brèche. J’ai été inattentif pendant quelques secondes, je disais à la petite Joanne qu’on s’en sortirait tous. Ou j’en sais rien, peut-être que j’avais juste trop pris la confiance, et que j’ai baissé ma garde, parce qu’on s’en sortait bien pour le moment. Je me suis pris un sort dans la tronche, et j’ai perdu ma main. Depuis, bah j’suis là. On ne me l’a pas dit clairement, mais je sais que je pourrais jamais la récupérer alors… j’essaie de m’entraîner avec la gauche, ça me donne l’impression que je suis pas encore trop un bon à rien. Ma copine passe souvent. Elle est adorable, elle me remonte le moral, et moi je suis infect. Je suis déjà nul en ce qui concerne les relations, mais là c’est pire que tout. Je vois bien dans ses yeux qu’elle a pitié de moi, je déteste ça, je veux qu’on me secoue par les épaules et qu’on me dise d’arrêter d’être une loque. Je suis en colère, je suis jaloux, bref, je suis le roi des nazes. Je sais que je pourrais jamais remonter sur un balai, que je pourrais plus faire la cuisine, ou n’importe quoi de manuel, rien que t’écrire j’ai du recommencer trois fois après avoir renversé de l’encre partout sur la feuille.

Voilà, maintenant tu peux te remettre à me détester si tu veux. J’ai rien oublié je pense, et je réitère ma proposition si tu as envie d’en parler, bien que je doute que ce soit le cas (j’ai déjà touché le fond de toute manière alors bon). Je viens de tout relire, ça doit être un peu brutal pour toi tout ça d’un coup… Je suis désolé d’avance d’être celui qui t’aura balancé tout ça alors que tu viens juste de te réveiller, ça doit être assez bouleversant pour toi. Mais je pense que tu méritais de savoir… si en tout cas tu as décidé d’aller jusque là. Repose-toi bien, dans tous les cas.

Izzie



L’écriture est grossière, et malgré les efforts d’Isidore, les lignes ne sont pas droites, et certains mots sont déformés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A.N.O'NYME ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Gestion du Personnage :: 
Les Boîtes aux Lettres
-
Sauter vers: