AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Keagan - Vivre seul n'est pas une vie, alors apprenons à la partager.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1583
Points : 19
Crédit : Bazzar
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Keagan - Vivre seul n'est pas une vie, alors apprenons à la partager.   Mar 16 Juin - 14:27


La magie va m’être d’une grande aide !
fiche par asi'click


Keagan Alexander Fassbach

Keagan est allemand et ne vit en Angleterre que depuis ses 10 ans. – Il est très attaché à sa famille et est fier d’être né-moldu. – Les gens pensent qu’il est enfant unique.
Il veut prouver que les nés-moldus sont aussi compétents que les sang-purs. – Il a appelé son hibou « Owl », juste parce qu’il ne voyait pas comment on pouvait avoir un hibou comme animal de compagnie.


Ce qu’il faut savoir
Keagan est sociable et très généreux, sans pour autant être naïf – Il est convaincu que donner aux autres sans attendre quelque chose en retour est très enrichissant. – Il aime voir les gens heureux – N’est pas démonstratif et est très peu tactile. – Il est mystérieux et secret, il ne parle jamais de sa vie privée. – Il est très rusé et stratégique. – Il est fidèle en amitié et protecteur.
C’est un grand travailleur, déterminé et réfléchi. – C’est un garçon vraiment têtu qui, dès qu’il a une idée en tête, ne démord pas. – Il n’est pas influençable mais a une grande ouverture d’esprit. – Il est vraiment rancunier et lunatique, et il l’assume complètement. Il a du coup un petit côté susceptible qu'il essaie de tempérer, prenant sur lui pour ne pas le montrer.
C’est quelqu’un de méfiant qui ne donne pas sa confiance, la vraie confiance, à n’importe qui. – Il peut réagir avec violence face à des gens qui l'insupportent, n'ayant aucun scrupule à lever les poings si cela est nécessaire. Il essaie de canaliser la colère qu'il a en lui, et ainsi apaiser son agressivité, lorsqu'il est poussé à bout. Il est du genre impatient et est quelque peu réservé, observant en temps normal avant d’agir.
Il aime lire et dessiner, ce sont sûrement ses deux plus grandes passions. – C’est un adepte du calme, ne prenant pas plaisir à se trouver dans la foule et le bruit. – Cependant, les soirées et les fêtes ne le gênent pas, tant qu’il peut s’isoler quelques minutes quand il le souhaite.
Il n’aime pas qu’on lui dise ce qu’il doit faire, ni être dérangé et encore moins qu’on se mêle de sa vie privée. – Il adore la musique, les inventions moldues et le skate, qu’il pratique depuis tout petit. – Ses parents lui envoient tous les mois un magazine sur les découvertes scientifiques moldues. – Il n’aime pas le Quidditch, trouvant ce sport trop dangereux. – Il n’est pas casse-cou et aime son confort… tout du moins, c’est l’image qu’il donne.
Il ne comprend pas la faiblesse, les gens qui baissent les bras à la moindre occasion. – Même s’il aime la solitude, il ne pourrait vivre seul et adore être entouré, aimant le contact humain. – Les gens pensent que sa famille est venue vivre en Angleterre afin de suivre le boulot de son père. – Il a mis du temps à se faire à la magie mais, maintenant, il s’y adonne à fond !


Ce que personne ne sait
Il avait un frère, Lukas, d’un an de plus que lui. – Il a été tué par un sorcier lorsque Keagan avait 10 ans. – La mort de son frère fut la véritable raison du départ de sa famille d’Allemagne. – Ses parents ont voulu repartir à zéro mais n’ont rien fait pour trouver le meurtrier de leur fils. – Son père ne vit que pour son travail depuis la mort de Lukas et est désormais un homme abattu. – Sa mère cache sa souffrance.
Keagan connait désormais (et depuis sa 5ème année) l'identité du meurtrier de son frère : Nathan Fitzgerald. – Il souhaiterait pouvoir venger la mort de son frère et il le fera ! – Il pense que la magie l’aidera à assouvir sa vengeance.
Keagan est un garçon très manipulateur et calculateur. – Il collecte différentes informations depuis qu’il est à Poudlard afin de retrouver le tueur, quelques amis étant désormais au courant.
Il était très proche de son frère. – Il n’y a pas une journée sans qu’il ne pense à Lukas.
Il n'a pas peur de la mort, n'a pas peur de souffrir ou de se blesser... tant qu'il honore la mémoire de son frère ! – Il garde ses parents en dehors de sa vie de sorcier et de toutes ses intenttions.

Recherches de liens
A ajouter :
- Jade




Dernière édition par Keagan A. Fassbach le Mar 19 Sep - 17:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1583
Points : 19
Crédit : Bazzar
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Keagan - Vivre seul n'est pas une vie, alors apprenons à la partager.   Mar 16 Juin - 14:28


Les filles d'abord...
fiche par ASI'CLICK

Anoushka N. O’Nyme
La meilleure amie ¤ La première fois que je t’ai vue, je ne l’oublierai jamais. C’était lors de ta répartition et je dois avouer que tu te démarquais du lot ! Une belle petite malgache qui fait la gueule alors que tout le monde est aux anges, c’est certain que ça ne m’a pas échappé ! J’étais un gamin mais, lors de tes deux premiers mois à Poudlard, j’ai forcément remarqué ton changement de comportement. Je te trouvais assez superficielle et, du coup, je pensais que tu étais le genre de fille qui n’avait aucun intérêt. Tu avais de l’assurance, une forte personnalité, et ça m’effrayait autant que ça m’intriguait. En fait, c’est ton changement de comportement soudain qui a éveillé ma curiosité. Je t’ai donc observée afin de plus te cerner. J’ai même osé aller te parler, un jour, et j’ai été plus qu’agréablement surpris !
Je suis fier d’avoir fait ce pas vers toi car tu es l’une des personnes les plus importantes de l’école pour moi maintenant. Nos caractères sont complémentaires et c’est ça qui fait la force de notre amitié, nous apportant au quotidien. Tu es ma meilleure pote, ça ne changera pas, même avec un an d’écart. Tu es une saleté assez superficielle mais ça me fait rire et j’aime te charrier avec ça. Tu sais que je suis là pour toi quoiqu’il arrive, et gare à celui qui osera te faire du mal…

Ashley M. Rosenbach
La fumeuse ¤ Il y a des personnes, vous avez beau ne pas les connaître vraiment, vous ne pouvez pas les voir ! Toi, tu es une plaie ! Le genre de nana qui se croit tout permis et qui aime plus que tout faire chier les autres. Alors évidemment, me faire cracher ta sale fumée à la gu**** a été loin de me plaire, et depuis il est clair que je t’ai dans le collimateur. Et c’est réciproque. Je n’aime pas les gens comme toi qui se pensent au-dessus des règles alors qu’ils ne valent pas mieux que le dernier des crétins. Ne me saoule pas, reste loin de moi et tout se passera bien entre nous !

Avalon L. Caldwell

Comme une soeur ¤ S’entendre très bien en temps normal mais s’envoyer chier sans aucune raison, c’est notre relation. On sait très bien se prendre la tête, s’insulter, s’incendier comme jamais et se gueuler dessus magnifiquement bien. Je crois que toi et moi nous avons tous les deux des caractères à la con, et ça n’échappe à personne. Mais malgré ça, ce serait mentir que dire que je ne t’aime pas. Au contraire même ! J’ai retrouvé en toi la relation que je pouvais avoir avec mon frère. Enfin, ce dont je me souviens… Et différent d’avec Ed’, sûrement parce que t’es une fille. Les cachots ont été une nouvelle épreuve pour nous et on était souvent prêt à se bouffer mais on avait quand même besoin l’un de l’autre. En fait, on se comprend, et on ne s’en veut jamais parce que notre relation est particulière et qu’on tient l’un à l’autre. Alors reste comme tu es, je veux pouvoir continuer à te prendre la tête !


Cruz V. Rosewood

La méprisante ¤ La raison pour laquelle on s’est retrouvés en altercation, toi et moi ? Sincèrement, je ne m’en souviens plus et pour dire la vérité, je m’en fous ! Ce que je sais c’est que je suis tombé sur une nana imbue d’elle-même qui méprise tous ceux qui sont différents et qui n’a aucun respect pour les autres. Tout ce que je déteste, pour dire vrai. Tu manipules les gens juste pour les plaisir et te donnes un genre, alors qu’en réalité tu es comme tout le monde. Et encore, je suis gentil, parce que tu vaux bien moins… tu es totalement agaçante ! Rabaisser pour le plaisir, je ne vois pas l’intérêt, DONC, aucun intérêt à te capter, tu n’es rien.

Daniela Cooper

La merveilleuse petite amie ¤ Notre rencontre n’a rien de très originale. Même année, même maison, on se côtoyait sans trop se parler, jusqu’à ce que Max nous fasse vraiment nous connaître, sans totalement s’en rendre compte. Après tout, tu es sa meilleure amie.
Direct, le courant est passé. On a beaucoup de points en commun, surtout niveau tempérament, ce qui peut parfois être déconcertant. J’ai tout de suite vu que tu étais une personne de confiance, et ce n’est pas rien pour moi. A la base, j’avoue avoir utilisé notre amitié pour arriver à mes fins avec Fitzgerald. Je voulais me perfectionner en sortilèges et tu étais l’aide idéale, celle qui ne me poserait pas trop de questions. Fin de notre cinquième année, je t’ai tout dit, et tu as été, et es encore, le meilleur soutien que je pouvais espérer… Et tout a changé. Je me suis aperçu que je tenais à toi plus que je voulais l’admettre et maintenant je ne peux plus me passer de toi. Je ne suis pas un romantique né mais tu es tout ce que j’aime, une personne que j’ai la chance d’avoir à mes côtés et pour qui je serais prêt à tout. Tu es ma belle et je dois admettre que je suis vraiment fou de toi…

Jill J. Adams

La complicité ¤ Je ne suis pas contre les blagues, mais quand t’es pas d’humeur, ça me gonfle plus qu’autre chose ! Et pas de chance, t’as voulu jouer un de ces jours-là. Je ne te connaissais pas et, sur le coup, même si on avait 11 ou 12ans, j’avais juste envie de te rentrer dedans. Je ne savais pas qui tu étais à la base jusqu’à tomber sur ton petit carnet… des licornes, des fleurs, des cœurs… le truc de nana bien niais qui m’a encore plus agacé. Jill Adams, voilà donc à qui appartenait ce carnet. Je m’étais dit que je ne manquerai pas de te le rendre de la bonne façon ! Mais, fort heureusement pour toi, moi, nous (?), j’en ai parlé à Edward avant, totalement sur le coup de la colère. Il m’a dit te connaître et que tu étais tout sauf une mauvaise personne. Passons les détails mais après avoir laissé passer un jour ou deux, je t’ai redonné ton fameux carnet avec un petit mot dedans où j’ai tenté d’être plus cool. Et c’est de là qu’est partie notre amitié. Il a fallu du temps, une belle dose de complicité dans notre échange de petits mots, mais aujourd’hui je ne regrette pas ta sale farce ! Parce que notre amitié est devenue réelle, que tu fais même sûrement partie de mes plus proches amis, ceux à qui je fais confiance et que j’estime. Tu peux être chiante, parfois très chiante à vouloir toujours rire de tout et t’amuser, te posant rarement, mais t’as toujours su me booster et me faire sourire quand ça n’allait pas. Alors, je vais l’avouer maintenant, ton carnet il n’était pas si mal que ça…


Malia Featherstonhaugh

La ressemblance ¤ Entre toi et moi, ça peut être l’entente parfaite comme de forts conflits. On se ressemble tellement que cela pousse parfois à quelques altercations. On peut se prendre la tête, n’ayant l’un comme l’autre pas de filtre mais, au fond, on s’entend bien et on se comprend, ce qui est tout de même très important ! Je pense qu’aucune amitié n’est parfaite et la nôtre en est bien la preuve vue les crises qu’elle comporte. Mais on se connait et on sait très bien que notre impulsivité nous fait faire parfois des choses que nous regrettons par la suite. Et jamais je ne te remercierai assez pour ce que tu as fait pour moi… jamais !

Tracy A. Bennett

La traîtresse ¤ En vrai, je ne te connais pas. Je ne sais pas de quelle année tu es, dans quelle maison tu es et qui tu fréquentes. Tout ce que je savais, à la base, c’était que tu avais échappé à l’œil aguerri des Mangemorts pendant plusieurs mois jusqu’à te faire chopper. La vérité, c’est que je m’en serais totalement foutu si ta chute n’avait pas causé des tortures à Anoushka. Grossière erreur ! Toucher à ma meilleure amie m’a fait totalement péter un câble, bien si tu n’es pas fautive à 100%. Peu m’importe, tu es la cause de ses souffrances et je ne peux pas passer au-dessus de ça ! Je commence à le regretter, je me sens comme un Monstre, plus en plus chaque jour mais je ne peux lutter contre cette rage et cette douleur, et malheureusement tu en as subi les conséquences… quand je réaliserai, crois-moi, j’en serai dévasté ! Et je commence déjà à l’être…

prénom p² nom

Intitulé lien ¤ Lien



Spoiler:
 



Dernière édition par Keagan A. Fassbach le Lun 11 Sep - 16:23, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5083-keagan-pour-s-habituer-a-la-magie-il-faut-du-temps-et-encore-plus-pour-la-comprendrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5093-keagan-vivre-seul-n-est-pas-une-vie-alors-apprenons-a-la-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5094-keagan-le-partage-vous-connaissezhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5095-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t5096-keagan-les-paroles-s-envolent-les-ecrits-restent

Arrivé(e) le : 12/06/2015
Parchemins rédigés : 1583
Points : 19
Crédit : Bazzar
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Oliver T. Adams

MessageSujet: Re: Keagan - Vivre seul n'est pas une vie, alors apprenons à la partager.   Mar 16 Juin - 14:28

... et les garçons ensuite.
fiche par ASI'CLICK

A. Milo de Baskerville

L’intrigant ¤ ‘Y a pas à dire, t’es assez étrange comme mec. J’ai vraiment du mal à te cerner. Tu es toujours sur tes gardes, à l’affut de tout et en perpétuel observation… c’est limite flippant ! En plus, parfois, t’es louche dans la façon que t’as de me regarder. Je ne sais pas du tout comment l’interpréter mais je reste méfiant. Je l’avoue, je ne sais pas trop comment me comporter avec toi, même si je n’ai rien à te reprocher. T’es sympa, mais tu m’intrigues quand même vachement ! Encore plus depuis que la rumeur dit que tu sors avec Dan…

Allen Rivers

Le calme ¤ Un jour, nous avions (encore) une confrontation avec Hugo et tu as tenté de nous arrêter. Ce qui m’a saoulé et, dans ma colère, je t’ai envoyé chier majestueusement ! C’est un talent, j’avoue… Bref, après quelques temps je me suis rendu compte que j’avais été injuste envers toi. Ok, ton meilleur ami est juste un crétin de base, mais ce n’était pas une raison pour m’en prendre à toi. Je me suis donc excusé auprès de toi. Je suis buté mais totalement idiot. En réalité, on a découvert qu’on avait pas mal de choses en commun, comme être tranquille et lire, entre autres. T’es la personne avec qui j’aime être quand je veux juste me poser sans être obligé de parler.

Chuck E. Bowman

Le bagarreur ¤ Y a pas à dire, t’es comme moi, t’as un don pour te mettre dans les situations à la con. Et c’est d’ailleurs comme ça qu’on s’est rencontré, lors de notre première année. Une vraie boule de nerfs ! Tu t’étais retrouvé dans une bagarre avec des gars plus vieux qui voulaient te faire bouffer la poussière. Et… ben moi aussi j’étais dans ce conflit, sans vraiment me souvenir pourquoi. Des grands qui s’en prennent à des petits, un bon côté lâche ! Du coup, on s’est allié pour montrer à ces idiots qu’on n’était pas des gamins qui ne savaient pas se battre. Au final, c’est un peu notre force maintenant. S’il faut appeler quelqu’un pour aller mettre sur la tronche d’un abruti, ce serait toujours à toi que je penserai. Enfin, c’est une part de notre amitié hein, on ne fait pas que se battre, fort heureusement. Mais c’est toujours rassurant de savoir qu’il y a toujours un pote qui serait prêt à mettre à terre un gars juste pour vous aider. Sans connaître la raison. C’est notre cas, pas de jugement, juste du soutien.


Edward Carter

Le meilleur pote ¤ Dès l’instant où on a été placé ensemble en cours, j’ai su qu’on ne serait pas juste un binôme. Moi qui suis pourtant sérieux en cours, je me suis laissé aller à discuter avec toi, me rendant compte qu’on avait beaucoup de choses en commun. La musique, la lecture, etc., on avait pas mal à échanger. T’as un côté speed, et quelque part je trouve qu’on se complète bien. Je te calme parfois et toi tu me pousses à me bouger un peu plus. Bon, toi tu le sais depuis le temps, je suis un faux-calme… quand je suis parti je ne m’arrête plus, mais il faut me booster quoi ! Et puis, je peux vite m’emballer parfois, surtout violemment, mais on se gère plutôt bien tous les deux !
Bref, on se connait plus que bien et c’est certain qu’on a besoin l’un de l’autre à Poudlard, même si c’est difficile à avouer. T’es comme mon frère, pas de doute là-dessus et je suis bien content de ne plus être dans ces putains de cachots et de pouvoir traîner avec toi autant que je le veux !


Jaspe B. Sinclair

En cours. ¤ En cours.

Lowell Bartlett

Le bruyant ¤ T’es du genre à te faire vite remarquer, je me trompe ? Je te revois, ce jour-là, dans la salle commune à venir me taper la causette alors que je voulais juste être tranquille. Je t’ai rembarré gentiment mais tu as malheureusement insisté. Bon, à la base, rien de méchant, mais autant savoir que je suis un peu impulsif… Alors t’envoyer chier a été ce que j’ai trouvé de mieux à faire. En plus de ça, tu as tendance à être bruyant. Musique, grande bouche, etc. Pas que la musique me gêne mais y a des limites ! Alors je t’évite tout simplement. Trop intrusif, trop de bruit, trop de paroles… Ca ne me va pas ! Et là, depuis la rentrée, j’ai eu une super surprise : partager le dortoir avec toi. Punaise, cette colocation va rendre fou…


Nathan Z. Fitzgerald

Le meurtrier ¤ On avait l’habitude de se croiser dans la bibliothèque. Bon, on ne se connait pas plus que ça, on échange juste parfois quelques mots concernant nos découvertes niveau lecture, mais rien de plus. Seulement, il s’est passé un truc vraiment étrange, à la fin de ma 4ème année. On discutait, tranquillement, comme on a plutôt l’habitude de le faire, et à un moment, quand j’ai levé les yeux vers toi, t’as eu un comportement carrément bizarre. Tu m’as fixé un temps et t’es parti, comme ça, sans rien dire. Je n’ai pas tout compris, c’était étrange, mais pour dire vrai je n’ai pas cherché plus loin. Maintenant je comprends pourquoi ! J’ai appris la raison au début de ma cinquième année et je te promets, sale lâche, que je te ferai vivre l’enfer. Tu as bousillé ma vie, tu fais ressortir toute la noirceur qu’il y a en moi… je me vengerai, et tu comprends rapidement que je le ferai autant intelligemment que violemment ! Je n’ai absolument rien à perdre !

Rioghbhardan O’Callaghan

Le coloc’ cool ¤ Partager le même dortoir avec toi, c’est loin d’être casse-cou*****, au contraire ! Tout se passe bien et on arrive à bien parler, à déconner, à échanger sur plusieurs trucs… t’es devenu un bon pote, on peut le dire, même si on est TRES différent ! Ce que tu pouvais me saouler quand tu draguais Danni… Punaise je me retenais mais mon sang bouait à chaque fois, tu me gonflais quand tu faisais ça juste sous mes yeux ! Et j’avoue avoir eu du mal à cacher ma frustration, j’suis pas fort à ça. Et parfois je ne me privais pas de te lancer des « Lâche-la un peu, tu la gonfles ! » ou encore « Va draguer une autre, elle s’en fout… ». Et c’est le truc dont je ferai encore plus gaffe maintenant qu’on est ensemble avec Daniela. Enfin, ce que je voulais, c’était juste retrouver notre dortoir… Sans vraiment savoir si les choses auraient changé entre nous. Malheureusement, nous ne serons plus colocataires, et crois-le ou non, ça me fait royalement chier !

Thomas R. Quincey

Le bon pote ¤ Au début de ma scolarité à Poudlard, on se côtoyait juste. Se retrouvant dans les mêmes cours, discutant par-ci par-là, sans pour autant traîner ensemble. Bref, des connaissances quoi. Jusqu’au jour où il a eu ce gros conflit avec Fursy. A la base, je ne savais pas ce qu’il se passait, et pour dire vrai ça ne me regardait pas, je m’en fichais un peu. Sauf qu’on s’est retrouvé ensemble à ce moment-là et que, du coup, j’ai été l’oreille attentive dont il a eu besoin à cette période. Bon, je ne détestais pas Fursy, mais je ne le portais pas pour autant dans mon cœur, l’ayant toujours trouvé bizarre, et encore aujourd’hui. Je me méfie de ce mec, il a un truc qui cloche… je n’arrive pas à me fier à lui, et je ne me suis pas privé de le dire à Thomas. J’avais toujours eu cette franchise qui ne plaisait pas à tout le monde, il la prenait s’il voulait. Heureusement, nous ne sommes pas restés que sur l’aiglon et nous sommes rendus compte que nous avions énormément en commun. Depuis, on sait que l’on peut compter l’un sur l’autre en toutes circonstances, on se connait plus que bien et j’ai bien conscience que le jour où il retournera vers Fursy, car ça arrivera, il faudra qu’on fasse tous un effort… ça me pèse déjà tiens !


Zach E. Thompson

Le pote bavard ¤ On s’entend bien, ça on peut pas dire le contraire. Mais y a vraiment un truc où tu me saoules, mais vraiment, c’est ton côté bavard ! Ca m’arrive souvent de te dire : « Eh du calme, tu parles trop là ! Tu peux pas te taire un peu ?!» ou encore « Mais ferme-laaaaaaa ! ». Et pourtant, je t’aime bien hein, mais parfois tu m’abrutis ! J’aime bien mon petit cocon calme, en fait j’en ai besoin, et même si tu parles pour deux, dès fois c’est trop pour moi, vraiment trop… je sais que j’ai une tolérance limitée, et c’est sûrement là le problème, mais c’est comme ça ! Parfois on en vient à se prendre la tête, caractères forts oblige, mais ça ne dure pas longtemps, on en revient toujours à délirer ensemble. Quand on apprécie, on gueule mais on passe outre, encore heureux !

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien


Spoiler:
 



Dernière édition par Keagan A. Fassbach le Mer 23 Aoû - 15:29, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Keagan - Vivre seul n'est pas une vie, alors apprenons à la partager.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Gestion du Personnage :: 
Les Demandes de liens
-
Sauter vers: