AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8025-skat-zovem-se-sasahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8057-skat-zelite-li-biti-moj-prijateljhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8069-skat-lakse-je-pisati-nego-govoritihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8070-skat-samo-nekoliko-rijeci

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3665
Points : 1
Crédit : (c) Kenny <3
Année : 3ème année - 14 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 11:53


Noel est un sang-pur, né le 13 janvier 2005 à Lerwick en Angleterre. D'ailleurs il y vit un peu partout puisqu'il habite dans une roulotte au sein d'une troupe de cirque. Aujourd'hui, Noel a donc 17 ans et est en septième année. Et juste pour ta culture personnelle, sache qu'il a un chat roux et blanc qui s'appelle Njut.

Il est bon de savoir que Noel est drôle, serviable, protecteur, courageux, attentionné, sympathique, ouvert, attentif et optimiste mais également impulsif, fainéant, complexé, lunatique, téméraire, rancunier, voleur, commère et enfantin. Il a des goût étranges, par exemple il aime la cartomagie, la prestidigitation, les jeux vidéos, la divination, les animaux, plaisanter, les ragots ou encore l'informatique alors qu'il déteste ses prénoms, se lever tôt, les cours, le sport, être surveillé, l'alcool, ne pas savoir et qu'on s'en prenne à sa famille.

Sa baguette est composée de bois d'Épicéa avec une plume de phénix et mesure 27,9 centimètres. Grâce à elle, Noel a le malheur de suivre les cours de Divination, Potions, Soins aux Créatures Magiques et de Sortilèges.

Noel Tinsel Shiver
feat. Luke Worrall

ET EN VRAI ?
J'ai 22 ans. Je suis arrivé(e) sur NYL je ne sais plus comment et je devrais être là en moyenne sept jours par semaine.


Tout le monde a une histoire

De : joyeuxnoel@gmail.com
A : magic.child@gmail.com

Objet : Re: Pas de secret entre nous ! ;-P

Sérieux, tu crains ! Quand j'ai dit que « j'aimais bien connaître la vie des gens », c'était genre « j'aime bien connaître les trucs intéressants de la vie des gens » pas toute leur vie dans les moindres détails ! Qu'est-ce que j'm'en fous, honnêtement, que tu sois né à 15h14 ou que tu aies perdu ta première dent à trois ans et demi... Surtout que pour le coup, je suis sûr que t'attends que je fasses pareil et que je te raconte tout dans les moindres détails. J'ai franchement pas envie de te raconter ma vie. Elle est trop bien pour toi, tu comprendrais pas. Bon, d'accord... Mais imagine pas que t'auras le droit à la même précision, je me souviens pas de l'heure exacte de ma naissance, et je n'irai pas faire chier mes parents pour un truc comme ça. Enfin je crois pas... Bien sûr, je te fais confiance, tu ne revendras aucune de ses informations quand je serais riche et célèbre. J'aimerais bien faire comme les agents secrets : cet e-mail s'autodétruira dans 60secondes, ce serait classe. Au pire, on pourra toujours trouver un truc pour que ce soit l'intégralité de ton ordi qui s'autodétruise, ça m'évitera d'avoir à céder à tes caprices une fois de plus. Non mais vraiment, est-ce que j'ai l'air d'avoir envie de raconter ma vie...

Bon... Je suis né le 13 Janvier 2005 à Lerwick, dans les îles Shetland, un trou paumé de même pas 8000 habitants. Je te laisse imaginer la scène, une ville plus au nord que tout ce que t'as jamais connu entre nos frontières, plus au nord que ça même, en pleine mer, et en plein hiver. Du vent, du froid, de la neige, bref le chaos total quoi. Y'a des gens, ils naissent dans des trucs de malade, genre les tropiques et tout, et y'en a d'autres c'est dans des coins dont les gens n'ont même pas conscience de l'existence tellement c'est pourri. Visiblement, j'étais quand même assez pressé de découvrir cette ville/village/tas de maisons parce que sur trois, j'ai été le premier à voir le jour. Un peu après, c'est ma sœur, January, et puis enfin mon frère, Snow. Tu noteras que dans la famille, on a pas eu beaucoup de chance à la loterie des prénoms. Ces quelques minutes de plus ont le mérite de faire de moi l'aîné de nous trois, après, je suis pas sûr qu'ils le voient de la même manière que moi – quelques minutes c'est quoi ? – mais il n'empêche que j'aime leur rappeler qu'on doit toujours écouter les plus vieux, tout ça tout ça. Ça marche pas trop bien, mais au moins on ne pourra pas me reprocher de ne pas avoir essayé. Quand j'étais môme, j'utilisais le prétexte d'être le plus grand pour garder un œil sur les deux autres, j'avais encore à peu près le droit. Même maintenant, j'aime bien savoir où ils sont, ce qu'ils font... Va pas leur dire ça, j'suis sûr que ça hurlerait au scandale, au viol de vie privée !

Si on a hérité de prénoms de merde, c'est bien le seul truc pour lequel on a pas eu de chance. On a toujours vécu dans un milieu génial. Combien de gens peuvent dire qu'ils ont grandi dans un cirque, hein ? Nos parents ont tout fait pour nous faire aimer ça, et je crois qu'ils ont plutôt bien réussi. Enfin, plus ou moins. On est pas tous sur la même longueur d'ondes de ce côté-là, mais personnellement, c'est une vie qui me convient. Bien sûr, j'aurais bien aimé que ce soit un peu plus « normal » parfois, mais ça n'a jamais duré très longtemps. Dans le fond, je pense que c'est logique, on a grandi coupés du monde. On a jamais eu de vraie maison, et en dehors du reste de la troupe qu'on connaissait plus que bien, on a pas eu beaucoup contacts avec l'extérieur. On pouvait bien jouer avec les enfants qu'on croisait quand on se posait quelques jours mais on repartait presque aussi vite donc aucun lien, pas d'amis, rien de tout ça... En même temps, j'ai jamais vraiment cherché à avoir des copains que je verrais une fois dans ma vie et qui allaient disparaître par la suite. C'est peut-être de ma faute si j'ai jamais vraiment eu d'amis étant gamin... ? D'un autre côté, on a même pas été à l'école, dans une école comme toutes les autres en tout cas. Je dois reconnaître que c'est quand même difficile d'évoluer quand ton monde est aussi petit, surtout quand tu sais que tu vas rejoindre Poudlard par la suite. Tu ne peux que te demander comment tu vas réussir à la fois à vivre au même endroit pendant des années, mais également à tisser des liens avec les gens qui vont t'entourer alors que t'as jamais eu à le faire jusque là...

Parce que ouais, on a toujours su qu'on était pas « comme tout le monde ». Notre famille est sorcière depuis aussi longtemps qu'elle existe donc il n'y avait aucune raison qu'on ne le soit pas. J'ai toujours vu mes parents utiliser la magie, de toute façon, dans l'intimité de notre roulotte en tout cas puisqu'en dehors c'était plus compliqué. On a toujours eu conscience de l'existence des deux mondes, et on avait un peu un pied dans chaque. Je pense que c'est ça qui m'a poussé à me tourner instinctivement vers la prestidigitation. Le fait de vouloir faire comme mes parents, même si je n'avais pas de baguette magique. Bon, d'accord, j'ai toujours eu une très large préférence pour la cartomagie, ce qui s'éloigne beaucoup des « tours de magie » qu'ils faisaient grâce à leurs pouvoirs, mais c'était ce qu'il y avait de plus pratique, en tant que gamin, pour pouvoir m'entraîner tout le temps. Même aujourd'hui, je me balade jamais sans mon jeu de cartes dans ma poche, déformation professionnelle, je suppose. Et puis, c'est pas pour me jeter des fleurs, mais je suis devenu pas mal doué avec le temps. Déjà gamin, on m'a proposé de participer à l'un des plus grands concours mondiaux de magie junior. Mes parents ont accepté que je le fasse, et j'ai fini deuxième. D'accord, c'est pas premier, mais tout de même ! On était nombreux à participer en plus ! Par contre, c'était plus pour le plaisir de participer qu'autre chose parce que j'ai pas gagné grand chose : une coupe argentée qui est posée sur ma table de nuit à Poudlard, et quelques centaines de livres sterling bloquées sur mon compte jusqu'à mes dix-huit ans. Autant dire que c'est loin d'être la gloire et les paillettes, hein.

Par contre, tout le monde a cru que j'étais cracmol. Heureusement, personne ne semblait m'en tenir rigueur. L'idée me dérangeait pas tant que ça en même temps, Poudlard me semblait un peu flippant quand même. Avec le recul, j'ose pas trop imaginer ce que ça aurait donné loin de Snow et January pendant sept ans. Ca aurait été l'horreur ! Même si on est pas dans la même maison, leur présence est rassurante alors sans eux, je crois que j'aurais été complètement paumé. Finalement, ça n'a été qu'une hypothèse parmi tant d'autres puisque la magie à l'intérieur de moi a fini par se manifester quelques mois avant mes onze ans. Juste à temps pour recevoir ma lettre quoi. C'était beaucoup d'attente pour pas grand chose parce que c'était pas grandiose comme façon de faire mes preuves, tu peux me croire ! On se baladait quand j'ai entendu un petit « miaou », enfin c'était même pas « miaou » mais plutôt « miii », du coup je suis parti à la rechercher du chat qui miaoutait. J'ai fini à quatre pattes près d'une voiture à essayer d'attraper une minuscule boule de poils complètement terrifiée, mais manque de chance j'avais pas le bras assez long et ma mère râlait alors j'osais pas trop passer vraiment en dessous... Alors c'est le chat qui est venu jusque dans mes bras. Bon, il a pas trop compris le pauvre puisqu'il faisait des « miiii » pas content en essayant de se retenir au sol avec ses petites griffes. Bref, j'étais un sorcier quoi. J'ai finalement eu le droit de garder le chat à condition qu'il ne reste pas dans la roulotte mais j'arrive à truander parfois, je vais le chercher quand tout le monde dort et il reste sur mon lit. C'est pas de ma faute si on a pris l'habitude de se tenir chaud à Poudlard quand même !

Tu comprendras sûrement que le fait d'avoir des frères et sœurs, avec la vie qu'on a, c'est vraiment un point positif. Enfants, on était toujours fourrés ensemble, quand t'en voyais un, tu pouvais être certain que les deux autres étaient dans le coin. Et puis on a découvert un truc qui nous paraissait trop bien à l'époque – moins maintenant, hein – : on est capable de savoir ce que pensent les autres, mais genre au mot près quoi, mais c'est totalement aléatoire malheureusement donc on tombe souvent sur des trucs complètement inutiles. Après, je pourrais pas te dire si « j'entends » ce qu'ils pensent ou si « je le ressens » mais dans les deux cas, ça a jamais loupé. Le problème, c'est qu'ils sont capables d'en faire autant, donc faire tout le temps attention à ce que tu penses, c'est carrément pas possible. Par contre, au fil du temps, on a fini par s'éloigner un peu. On a pas du tout le même caractère, et pas forcément les mêmes envies ni rien donc bon... Je dois reconnaître qu'ils sont quand même un petit peu plus proches tous les deux qu'ils ne le sont avec moi, mais au final, ça me va. Ca me permet de faire autre chose, de temps en temps. Je passe pas mal de temps avec les animaux, j'avais pas trop le droit quand j'étais petit mais maintenant, j'ai parfois l'autorisation de m'en occuper. Quand je suis pas près des cages, je glandouille sur l'ordi, mon cadeau d'anniversaire et de Noël de mes 10ans, j'ai tellement enquiquiné mes parents pendant des mois qu'ils ont fini par céder. On a pas le wifi dans la roulotte, bien sûr, mais dès qu'on se pose quelque part, c'est la première chose que je cherche. D'un autre côté, c'est vrai que je les envie un peu alors c'est bien de passer du temps loin d'eux. Quand tu regardes, ma sœur est vraiment intelligente, toujours plongée dans ses bouquins, elle sait plein de choses sur plein de sujets, et puis elle est vraiment jolie, y'a toujours des gens qui se retournent sur son passage, où qu'on aille ; et puis mon frère, bah il est un peu tout ce que les filles peuvent espérer, non ? Il ressemble aux héros des films, viril, musclé, tout ça... Je suis sûre qu'elles doivent toutes tomber comme des mouches. Faut bien reconnaître que je risque pas de leur faire de l'ombre, hein...

Puisqu'on en est aux confidences, y'a un truc dont je suis vraiment pas fière mais bon... Je compte sur toi pour rien dire. Il y a quelques années, je me suis mis au vol à la tire, au début c'était juste pour distraire les spectateurs qui attendaient les numéros du cirque, ça amusait plutôt bien, et personne ne me surprenait jamais alors au bout d'un moment, j'ai trouvé un peu bête de n'en faire qu'un divertissement comme ça... J'ai tenté le même truc dans la rue, il y avait du monde, les gens faisaient attention à rien, c'était un peu effrayant mais super excitant en même temps. Le gars à qui j'ai poqué le porte-feuille n'a rien remarqué, et du coup, j'avais un peu l'impression d'être le roi du monde. J'le fais pas souvent, hein, juste pendant les vacances de fin d'année parce que j'ai toujours envie de faire des jolis cadeaux de Noël et d'anniversaire à tout le monde et que j'en ai pas franchement les moyens autrement, et parfois lors des sorties à Pré-au-Lard quand j'ai plus d'argent de poche. Mes parents m'ont pas grillé encore, ils doivent sûrement penser que je sais merveilleusement bien économiser l'argent qu'ils nous donnent quand on est à l'école... Heureusement d'ailleurs, je me ferais massacré s'ils savaient, c'est sûr et certain. Jan' et Snow, je sais pas trop, pour être honnête. C'est plus difficile de leur cacher des trucs donc peut-être qu'ils se doutent de quelque chose, mais après, ils peuvent pas avoir de preuves donc c'est pas dramatique non plus. Enfin je crois... Pas un mot, hein... ?

Enfin voilà... Je crois que j'ai tout dit. Tu ne pourras pas dire que j'ai pas joué le jeu ! Je sais même pas combien de temps j'ai passé à t'écrire ce pavé de dix kilomètres... Une heure et demi ou deux heures, je pense, parce que j'entends qu'on met la table là... Il est déjà l'heure de manger ! J'espère en tout cas que ça t'ira, que j'aie pas fait tout ça pour rien, quand même. Je ne doute pas de ton exigence alors autant prévenir. Bon courage pour la lecture, tu vas en avoir pour un moment. N'hésite pas à m'imaginer en train de ricaner derrière pendant que tu te tues les yeux sur ton écran, c'est un peu ça. Passe une bonne fin de soirée. Et par pitié, évite de tiquer sur ce que je dis et de le retourner contre moi comme ça, c'est pas cool !

Noel


Famille et compagnie

Jaden Shiver, trapéziste et ancien Gryffondor, a gardé quelques séquelles de son éducation de Sang-Pur, telle que son exigence et sa fierté souvent mises à mal par sa progéniture... Il n'en est pas moins un homme très amical et un peu excentrique. Son cirque est toute sa vie et il n'a pas hésité une seule seconde à quitter le monde magique pour cette vie marginale qu'il n'abandonnerait pour rien au monde. Il a eu un peu de mal à voir ses enfants partir à Poudlard, et n'a pas caché son espoir que Noel soit cracmol alors que son onzième anniversaire approchait sans la moindre trace de pouvoir magique, imaginant déjà que l'un d'eux resterait au cirque malgré tout. Il ne lui tint pas rigueur de son espoir déçu et fut ravi de voir les signes de magie se manifester chez son aîné, bien qu'un peu tardivement. Ces dernières années, il a en tête de faire prendre conscience à sa progéniture qu'il leur faudra un jour reprendre le flambeau et, après avoir cru voir en Snow le jeune Shiver idéal, il a vite compris que celui-ci souhaitait davantage qu'un cirque, il s'est donc naturellement tourné vers Noel qui semblait à sa place dans leur univers particulier. Depuis, il n'hésite pas à mettre toute la pression du monde sur les épaules du jeune garçon, attendant simplement qu'il finisse par accepter purement et simplement de prendre la direction du cirque quand son père n'aura plus la possibilité de le faire.

Hannah Shiver a marqué les esprits de ses camarades lors de sa scolarité à Poufsouffle tant elle est hors du commun, mais pas forcément dans le bon sens... C'est une femme à part, joyeuse et adorable, vivant souvent dans un monde parallèle qui n'appartient qu'à elle, et elle se fiche pas mal de ce que les gens peuvent en penser. Aussi loin qu'il puisse se souvenir, Noel ne l'a jamais vu s'énerver, et elle prône l'amour et l'entente à tout va. Elle a toujours inventé des histoires abracadabrantes à ses enfants pour les endormir le soir, histoires que l'aîné des triplés réclame souvent de réécouter quand un moment calme se présente au sein de la famille. Son instinct maternel supporte mal le fait que Snow et January grandissent et se montre plus indépendants au fil du temps, mais elle se rassure en voyant que Noel traîne encore souvent dans ses jupons et se laisse dorloter comme lorsqu'il était gamin. Ils en profitent aussi bien l'un que l'autre, et une vraie complicité s'est installée petit à petit. Elle cherche à lui transmettre tout ce qu'elle peut savoir et apprécier, et il s'y intéresse avec bonheur. Lorsqu'ils étaient petits, Hannah cousait elle-même les vêtements de ses enfants, et continue encore aujourd'hui, tout du moins pour les costumes de scène de Noel, qui adore tout simplement le travail de sa mère et qui ne se verrait pas aller voir ailleurs pour cela. C'est un vrai fils à maman, et il l'assume parfaitement.

January Holly Shiver & Snow Storm Shiver sont les triplés de Noel, nés quelques minutes après lui, et ils ont tous les trois une connexion un peu particulière leur permettant parfois de savoir ce qu'ils pensent, une chose intéressante mais pas forcément facile à vivre. Ils sont toute sa vie et même s'ils sont aussi différents qu'on puisse l'être, ils ne se verraient pas vivre les uns sans les autres. Malheureusement, avec le temps, l'aîné a fini par s'éloigner un peu des deux autres. Il ne comprend pas vraiment le problème que leur pose la vie itinérante que leur impose le cirque puisque lui ne se verrait pas vivre autrement. Il n'a pas grand chose en commun avec son frère et sa sœur, et n'a pas non plus grand chose à leur dire quand il se retrouve seul à seul avec l'un d'entre eux sans but précis mais ça ne les empêche pas de s'entendre à merveilles et de passer autant de temps ensemble que possible. Après, il est vrai qu'il les envie un peu, Snow parce qu'il est grand et fort, qu'il ressemble un peu à l'image de « garçon idéal » qu'il se fait et à laquelle lui-même ne ressemble en rien ; et January parce qu'elle est belle et intelligente et que tout le monde s'accorde sur ce point. Vivre dans l'ombre de sa fratrie, ombre qu'il s'invente peut-être un peu, n'est pas chose facile mais il commence un peu à s'y faire et ne leur en veut absolument pas. Son rôle d'aîné le pousse à garder un peu un œil sur eux, sans qu'ils en aient forcément conscience...


La première fois ici

Les rues de Londres défilaient devant les yeux du jeune Noel, dont le visage était collé à l'une des vitres depuis que la famille était entrée dans la capitale. Ce n'était pas la première fois qu'il mettait les pieds en ville, bien sûr, mais aujourd'hui était un jour particulier et les bagages qui peuplaient l'intérieur de la roulotte n'avaient de cesse de le rappeler à qui pouvait les voir. Pour la première fois de leur courte existence, les triplés Shiver allaient faire leur entrée à Poudlard, la grande et belle école Poudlard. Il n'en avait pas vraiment rêvé jusqu'à faire ses courses de rentrée au Chemin de Traverse, depuis tout s'était accélérer et il n'avait plus qu'une idée en tête : découvrir tout ce que le château avait à offrir. Ses parents l'avaient prévenu, il ne pourrait pas emmener ni ordinateur ni jeux vidéos puisque les objets moldus n'y fonctionnaient pas mais ça ne le dérangeait pas plus que ça. Probablement parce qu'il n'avait pas encore conscience qu'il ne rentrerait pas avant longtemps... Des gens posaient des regards surpris et curieux sur leur habitation, qui ralentissait tranquillement à l'approche de la gare King's Cross, mais le jeune garçon n'en avait que faire, trop excité à l'idée de ce qui l'attendait. January semblait avoir tous les malheurs du monde sur les épaules, ce qui ne le perturba pas plus que ça. Son regard se posa sur son frère et il fut rassuré de voir que lui, non plus, ne semblait pas dérangé par tout ce qui arrivait depuis ce matin. Njut miaouta dans son sac de transport quand Noel le mit sur son épaule et gigota un peu, mais le pauvre n'avait pas le choix pour l'instant... Il sauta hors de la roulotte et afficha un sourire des plus ravis.

« Dis, tu veux bien porter ma valise Snow ? Elle est bien trop lourde pour moi. »

Il leva les yeux au ciel et courut aller chercher un chariot à bagages dans la file des chariots à bagages qui attendaient plus loin pendant que son père criait quelque chose à son intention, quelque chose qu'il ne prit pas la peine d'écouter. Il revint fièrement auprès de ses proches et y installa sa valise avant de s'asseoir dessus, attendant sagement qu'on le pousse comme s'il avait encore cinq ans. C'était la première fois de sa vie, du moins le pensait-il, qu'il prenait le train, et tout lui semblait incroyable. La gare, les gens qui marchaient tous hâtivement dans la même direction, les taxis qui pullulaient un peu partout, les bruits qui lui parvenaient de loin... Son cœur battait un peu plus vite qu'à la normale, et il sentait une petite angoisse mêlée d'excitation le prendre pour victime. Le temps donnait l'impression de s'être arrêté. Manque de chance, la douce voix de sa sœur le ramena à  la réalité.

« Tu veux pas aller chercher un deuxième truc au lieu de faire l’enfant ? »

Il posa correctement le sac de Njut sur ses genoux, afin de bien lui montrer que non, il n'avait pas l'intention d'aller en chercher un deuxième. Et puis, c'était une valise, pas non plus une maison, qu'il avait posée dessus. Elle ne prenait pas toute la place sur son chariot, et il n'était pas gros au point de prendre toute celle qu'il restait. Il s'attendait à entendre sa sœur dire que sa valise méritait bien un véhicule à elle toute seule, mais dans ce cas, elle pouvait aller le chercher toute seule. Et puis, il ne faisait même pas l'enfant ! Il voulait juste profiter des derniers moments hors de Poudlard pour ne pas avoir à être totalement grand, il avait le droit. Elle n'était pas très amusante quand elle faisait sa chef, comme ça...

« Y'a encore de la place, hein. » lui fit-il simplement remarquer avant de lancer un regard suppliant à son père pour qu'il accepte de le pousser jusqu'au train.

Snow installa sa valise sur le chariot sous les yeux d'un Noel impassible. Il n'avait pas l'intention de bouger plus qu'il ne l'avait fait jusque là. Il s'était occupé de sa malle, et même d'aller chercher le chariot, alors il n'allait pas en plus le faire avec les affaires des autres ! Non pas qu'il n'aimait pas les aider quand il le pouvait, bien sûr, mais là ça faisait beaucoup pour une seule matinée, et les valises étaient lourdes alors autant que quelqu'un d'autre s'en occuper. De toute façon, il fallait qu'il ne fasse pas trop de gestes brusques parce que Njut pendait négligemment à son épaule quand il était debout et qu'il ne devait pas trop aimer ça. C'était facile d'espérer qu'il bouge son popotin toutes les deux secondes pour faire le travail des autres, mais il y avait son chat dans l'histoire ! Personne n'y faisait attention à cette pauvre petite bête...

" Si tu dégageais du chariot, il y aurait de la place pour nos trois valises. Vous me fatiguez tous les deux, y'en a pas un pour rattraper l'autre."

Il le suivit des yeux jusqu'à ce qu'il attrape un deuxième chariot et leva le nez en l'air, comme s'il boudait, alors que dans le fond, il s'en fichait éperdument. Son frère posa la dernière valise sur le nouveau chariot et décida de s'en occuper pendant que sa sœur allait se placer près de lui avant de hurler afin d'attirer l'attention de leurs parents qui étaient trop occupés à regarder ce qu'il y avait à regarder pour se soucier de ce qu'ils avaient fait jusque là. Ils finirent heureusement par les rejoindre, commençant d'abord par suivre leurs deux plus jeunes enfants. Mais voyant que Noel n'avait pas bougé de son chariot, et qu'il attendait toujours à l'endroit où on l'avait laissé, Jaden Shiver lâcha un soupir exaspéré et finit par venir pousser le chariot sur lequel son fils aîné était toujours assis. On ne pouvait pas espérer un enfant parfaitement normal dans une famille comme celle-là, il fallait assumer.

« C'est parti ! »

Ils entrèrent enfin dans la gare, où régnait un brouhaha pas possible... Combien de ces gens allaient au même endroit qu'eux ? Peut-être qu'il voyait sans le savoir ses futurs camarades, ou les meilleurs amis qu'il aurait au monde. Les seuls, aussi... Son chat s'agita, effrayé par l'atmosphère tendue et pressée qui s'était installée dans l'immense hall, si bien qu'il gratta du bout du doigt le petit grillage du sac dans l'espoir de le calmer. Un dernier miaou puis il se coucha silencieusement. Victoire ! Pendant ce temps, son père s'était dirigé vers les voies neuf et dix. Sur son billet, il avait bien vu qu'il y avait écrit 9 ¾ , sauf que c'était écrit nulle part. Il y avait neuf et dix. Dix et neuf. Rien d'autre. Noel fronça les sourcils, son regard passant du panneau neuf au panneau dix, comme s'il allait apparaître comme par magie un nouveau panneau au milieu. Inutile de dire que ça n'avait pas marché.

" Et ... on fait quoi maintenant ? Il est où votre quai 9 3/4 ?"

Son frère marquait un point. Les gens autour d'eux ne semblaient pas déranger par la non-existence d'un petit bout de voie supplémentaire. Peut-être qu'il y avait eu une erreur d'impression, que ce n'était pas voie 9 ¾ mais que leur train était à 9h45 et qu'ils l'avaient loupé ? Parce qu'à bien y regarder, il n'y avait pas de grosse locomotive rouge comme leur avaient raconté leurs géniteurs. Et une grosse locomotive, ça ne passait pas inaperçu dans une gare où tous les trains étaient gris et moches. Non pas que le rouge était forcément beau, mais c'était mieux que le gris sale.

« On va traverser le mur, là. »

L'aîné des enfants Shiver ne put s'empêcher de ricaner en entendant sa sœur déclarer un truc aussi stupide avec un sérieux aussi grand. Les murs, c'était du dur, ça ne se traversait pas. Tout le monde savait ça ! Pourtant, un regard à ses parents lui apprit que c'était bien ce qu'ils comptaient faire. Son père hocha la tête d'un air entendu et commença à marcher droit entre les deux murs, poussant toujours le chariot sur lequel il était assis. Il se retourna brusquement, jetant un regard désespéré à son frère et à sa sœur, ses yeux grand ouverts sous l'inquiétude qui l'avait soudainement assailli. Il espérait que l'un des deux ne l'arrête mais voyant que rien ne venait, il ne put que se résoudre à regarder le mur approcher bien trop vite à son goût.

« Aïe ! » hurla t-il par anticipation alors qu'il s'attendait à se le recevoir en pleine tronche.

Il rouvrit prudemment ses paupières quelques secondes plus tard en réalisant qu'il n'avait rien, qu'il n'y avait pas eu la moindre collision. Bref, qu'il était en vie. Il venait de passer au travers d'un mur... D'un mur dur. Au travers, comme ça, PAF ! Il cligna des yeux plusieurs fois tout en reprenant ses esprits et s'intéressa enfin à ce qu'il y avait autour de lui. Un véritable quai de gare contre lequel reposait une incroyable locomotive rouge et fumante dont les panaches de fumée s'envolaient jusqu'au plafond. C'était une vraie petite gare dans la gare. C'était un truc de dingue ! Des dizaines et des dizaines de familles étaient en train de se dire au revoir au milieu de tas de valises et de hiboux en cage hululant avec désespoir. C'était donc là que sa vie allait s'arrêter, et dans ce train qu'elle recommencerait. Il allait aller à Poudlard. Si ce matin, il avait du mal à le réaliser, là, il commençait un peu à paniquer, d'autant plus que Snow et January n'étaient toujours pas dans son champ de vision. Il devrait quitter ses parents, quitter le cirque, quitter sa roulotte... Il fourra la main dans la poche de son blouson et serra de toutes ses forces le jeu de cartes qu'il y avait glissé avant de descendre de chez lui. Son père n'avait pas pris la peine de s'arrêter avant d'avoir atteint la porte du wagon le plus proche. Noel descendit de son chariot et attrapa sa valise, un peu à contre-coeur, juste au moment où ses deux autres tiers fendaient la foule jusqu'à eux. Il était sauvé ! L'heure tournait, malheureusement, et les adieux furent expédier. Un bisou sur la joue de son père, un câlin à sa mère et il grimpa dans le train en tirant sa valise derrière lui. Celle-ci traînait sur le sol, empêchant quiconque de passer dans le petit couloir, mais il s'en fichait pas mal. Un au revoir de la main au travers de la vitre du corridor et le train s'ébranla. Il eut juste le temps de rejoindre son frère et sa sœur dans le compartiment qu'ils avaient trouvé et de se laisser tomber sur la banquette...

Une banquette qu'il ne quitta pas de tout le trajet. Les heures s'étaient écoulées lentement au milieu des discussions en tout genre et de la curiosité naissante sur ce qu'était réellement Poudlard. S'il y avait bien une question qui revenait sans cesse dans son esprit, c'était celle de leur future maison. Bien entendu, ils ne pouvaient pas être séparés aussi Noel n'envisageait pas un seul instant qu'ils puissent se retrouver dans des maisons différentes, on ne pouvait pas séparer des triplés, ça ne se faisait pas. Heureusement, le train s'arrêta totalement pendant qu'il finissait de d'enfiler son uniforme, ce qui signifiait que l'incertitude était bientôt terminé. Il attrapa Njut, qui dormait paisiblement sur un siège, et le fourra négligemment dans son sac dans un Shhhh mécontent. Il savait très bien qu'il fallait laisser bagages et animaux dans le train, que les gens de l'école allaient s'en occuper à sa place... Mais c'était difficile. Il n'aimait pas beaucoup l'idée de laisser son chat à des mains inconnues, d'autant plus qu'il était encore tout petit... Il jeta un dernier regard à sa boule de poils et se glissa dans l'unique couloir du train, avec January et Snow.

« J'ai hâte de voir notre dortoir ! » adressa t-il à son frère tandis qu'ils avançaient doucement vers la sortie, emportés par le flot des élèves. « Enfin une chambre sans fille ! »

A peine eut-il terminé sa phrase qu'il reçut une claque derrière la tête. Il sursauta et se frotta instinctivement. Il n'avait pas besoin de se retourner pour savoir de qui cette attention venait, et il afficha un sourire satisfait. Il aurait pu mettre sa main à couper quant à la réaction de sa sœur, c'était tellement évident qu'elle allait prendre la mouche et lui faire savoir son mécontentement... C'était toujours amusant de l'enquiquiner, elle ne marchait même plus, elle courrait. Systématiquement... Elle en profita pour lui rappeler qu'elle avait des oreilles et il ne put s'empêcher de rire de concert avec Snow. Il n'eut pas le temps de répliquer qu'il fallait descendre du train. Il le fit prudement et tendit machinalement sa main à sa sœur pour l'aider à en faire de même avant de se diriger là où on appelait les première année. Sur les rives du lac... Drôle de tradition. Là, des petites barques les attendaient et ils y prirent place sans un mot, se contentant de faire comme le reste des élèves. Au loin, il voyait les plus grands s'avancer vers des calèches, mais rapidement, il n'eut plus rien à faire des plus grands tant le spectacle qui s'offrait à lui était merveilleux. Un immense château, comme ceux des chevaliers, percé d'une multitude de minuscules fenêtres venait de se dresser d'un coup à l'autre bout de l'étendue tranquille. On entendait des murmures émerveillés s'élever des autres barques, et le jeune garçon ne pouvait que comprendre pourquoi... Malheureusement, la balade eut une fin et leur embarcation s'arrêta sur l'autre rive. Noel sauta à bas de celle-ci, avec la vague aide de son frère, et leva les yeux, grisé par le vertige que lui procurait la vue de la gigantesque école. Il n'eut pas le temps de s'attarder bien longtemps que la foule se pressait dans un souterrain en pente, qui montait au travers de la roche. Le château était à portée de main ! Dans quelques secondes à peine ils y seraient enfin !

« Vous croyez que c'est vrai qu'ils disaient quand on attendait la barque ? Que cette année c'est plus le Choixpeau mais un truc genre une bataille contre un dragon et tout, pour savoir notre maison ? »

C'était peu probable en soi, mais l'idée était suffisamment alléchante pour qu'il daigne y porter tout l'intérêt qu'elle méritait. Il s'imaginait déjà, armé de sa baguette de laquelle il n'avait jamais rien obtenu jusque là, face à un dangereux dragon. Bien sûr, il s'en sortirait à merveille et terminerait sa scolarité à Gryffondor, comme son père, tant il aurait impressionné les juges. Jeune et inexpérimenté, il parviendrait à vaincre un dragon adulte, comme l'avait fait le célèbre Harry Potter quelques années plutôt. Après quatre ans d'études, certes... Mais ça ne faisait rien, Noel Shiver ferait mieux ! En fait, Gryffondor, ce serait bien... Snow lui fit par de son aversion pour ces créatures, ce qui le fit soupirer d'un air déçu. S'il commençait à contre-carrer ses plans d'avenir pour eux trois, il n'était pas sorti de l'auberge.

« J’ai aucune chance si c’est ça… Et si jamais on est pas ensemble ? » lâcha finalement January.

S'il ne répondit pas, il n'acceptait pas l'idée pour autant. Sa gorge se serra brusquement tandis qu'il s'efforçait de s'imaginer sans les deux personnes qui faisaient qu'il était entier. Déjà, ils seraient obligés de passer les nuits loin les uns des autres puisque même s'il en plaisantait un peu plus tôt, il lui faudrait s'habituer à l'absence de sa sœur dans sa chambre, mais s'ils n'étaient même pas dans la même maison... Il était certain que l'oxygène allait finir par lui manquer dans un tel cas ! Mais de toute façon, le Choixpeau prenait en compte ce qu'il voulait, non ? C'était une rumeur qui courait, et il était prêt à la croire sur parole pour un peu qu'elle lui permette de rester avec eux. Snow attrapa la main de la jeune fille et prononça des paroles rassurantes, disant que l'école ne les séparerait pas, paroles auxquelles il hocha la tête avant de passer un bras autour des épaules de chacun, lâchant malgré tout un soupir.

« C'est clair ! Si vous pensiez pouvoir vous débarrasser de moi comme ça, vous vous mettez le doigt dans l'oeil ! » rit-il dans l'espoir de détendre un peu l'atmosphère.

Le groupe des nouveaux arrivant émergea du souterrain et pénétra dans l'incroyable hall de l'école. Les murs interminables étaient recouverts de tableaux en tout genre, et des escaliers grimpaient dans tous les sens aussi haut qu'il pouvait le voir. C'était impressionnant. On se sentait incroyablement petit ainsi face à la grandeur de Poudlard. Insignifiant. D'un coup, la pensée inquiétante qu'il ne retrouverait jamais Njut dans un tel château lui traversa l'esprit. Au même moment, la main de January se glissa dans la sienne, comme si elle avait senti son trouble. Bien sûr, c'était probablement plus dû à leur entrée dans la Grande Salle juste en face d'eux qu'à l'avenir de son pauvre chat mais ça ne faisait rien. Il la serra doucement et se pencha vers elle pour déposer un baiser sur sa joue. Dans quelques secondes, ils sauraient si leur destin allait être brisé ou non. Il n'y avait pas trop cru avant que les craintes de sa sœur ne résonnent dans le souterrain, mais maintenant qu'elle en parlait... Des élèves étaient assis de chaque côté d'eux et les regardaient avancer dans la pièce comme s'il s'agissait de bêtes de foire. Il avait l'habitude d'être sous les feux des projecteurs, si bien que ça ne le dérangea pas outre mesure mais l'angoisse qui commençait à monter quant à l'issue de cette cérémonie l'empêcha totalement de profiter du décor qui s'offrait à eux. Ils s'arrêtèrent finalement devant un petit tabouret sur lequel attendait un vieux chapeau tout rapiécé. Dommage, il n'y avait pas la moindre trace de dragon... Même pas d'un bébé dragon...

« Ça va être qui en premier ? »

D'un signe de tête, accompagné d'un sourire désolé, il lui fit comprendre que c'était elle qui s'y collerait la première... Ensuite, ce serait à lui de monter les quelques marches et de s'installer sur le siège qui se présentait à eux tout en priant tout ce qui pouvait exister de grand et fort dans l'univers pour terminer dans la maison où elle aurait atterri... Encore faudrait-il par la suite que Snow les rejoigne... L'espace d'un instant, ça lui parut impossible. C'était comme si l'évidence venait de lui tomber sur la tête : ils ne seraient pas ensemble. Les larmes lui montèrent aux yeux et il serra un peu plus la main de sa sœur dans la sienne. L'appel commença, et une fillette blonde monta d'un air apeuré. Qu'il la comprenait ! Son cœur battait à tout rompre, au point de lui faire mal, comme s'il voulait fuir son corps pour ne pas assister à ce qui allait suivre. Bien sûr, il restait encore pas mal d'enfants à répartir mais tout de même ! Si c'était pour être séparés de ses deux tiers, le temps passait de toute façon bien trop vite.

« Je vous aime très très fort. »

Ils répondirent à sa déclaration, ce qui lui tira un sourire rassuré. Tout irait pour le mieux, parce qu'ils étaient là, et qu'ils y seraient pour toujours. Les élèves continuèrent de passer sur le tabouret et lorsque ce fut le tour d'une rouquine, plutôt jolie d'ailleurs eut-il l'occasion de remarquer malgré le stress qui nouait son estomac, Snow et January se mirent à chuchoter mais il n'y prêtait pas attention. Muquelquechose qu'elle s'appelait. M donc... Il restait N, O, P, Q, R... Cinq lettres avant qu'ils ne soient appelés les uns après les autres. Cinq lettres, ça allait affreusement vite. Il commençait à se sentir un peu nauséeux et un poids était tombé sur sa poitrine, l'empêchant de respirer à son aise. C'était un peu le bazar... Il voulait rentrer à la maison. Sa magie lui suffisait largement, pas besoin d'apprendre à utiliser un morceau de bois ! Plus les enfants étaient envoyés dans les différentes maisons, plus il s'accrochait à la main de sa petite sœur. Malheureusement, il lui faudrait bientôt se résoudre à la lâcher, et cet affreux instant se présenta plus rapidement qu'il ne l'aurait jamais imaginé...

« Shiver, January Holly ! » appela t-on enfin.

Ce n'était pas la première fois qu'il entendait le nom de sa sœur prononcé à haute voix mais ce fut la première qu'il manqua de défaillir. Il lui lança un regard qu'il voulait rassurant mais qui trahissait toute la panique qu'il pouvait ressentir à cet instant. Il tâchait de respirer calmement, de se rassurer en se disant qu'il n'aurait qu'à demander gentiment au Choixpeau de l'envoyer dans la même maison qu'elle, et comme il n'aurait pas le cœur à les séparer, il n'hésiterait pas une seule seconde... Elle s'avança dignement, comme la January qu'il connaissait depuis toujours. Elle avait l'air d'une princesse mal fagotée, parce qu'il fallait avouer que l'uniforme n'allait à personne, mais elle était finalement bien dans le décor. Après quelques secondes, le Choixpeau s'écria « Poufsouffle », et Noel suivit sa sœur du regard jusqu'à ce qu'elle aille s'asseoir à la table des jaunes et noirs. Il croisa son regard et lui chuchota un « J'arrive ! » en espérant qu'elle parviendrait à lire sur ses lèvres. Bien sûr, qu'il allait arriver ! Il n'avait pas le choix...

« Shiver, Noel Tinsel ! »

Il grimaça malgré lui et mit une petite tape sur le bras de son frère avant de slalomer à son tour entre les quelques élèves qui attendaient encore leur tour. Il grimpa les marches, se demandant comment il faisait pour rester debout tant ses jambes tremblaient. Jamais il ne s'était senti aussi mal. L'angoisse était à son apogée, il avait peur, vraiment peur. Une boule venait de se former dans sa gorge et la dernière image qu'il eut avant que le Choixpeau ne lui tombe devant les yeux fut le regard de sa sœur fixé sur lui.

« Je veux aller à Poufsouffle. S'il vous plait, envoyez-moi à Poufsouffle. Je vous en supplie, y'a ma sœur, je veux être avec ma sœur. » pensa t-il de toutes ses forces.

Il ne lui restait plus qu'à attendre que le Choixpeau Magique exauce son souhait et qu'il puisse rejoindre January à la table des Poufsouffle. Ou pas...

QUESTION DU CHOIXPEAU
Une personne pas douée tombe dans le lac noir, malheureusement, il est le seul témoin de la scène, que fait-il ? – Il plonge sans réfléchir une seule seconde et fait son possible pour la ramener sur la terre ferme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 1593
Points : 0
Crédit : (c) Phoebe.
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 12:03


Encore une Shiver... Le choix est évident... Tu peux rejoindre la noble maison de...

GRYFFONDOR !

Gryffondor

Tout d'abord, bienvenue parmi nous. J'espère que tu t'amuseras en notre compagnie et que tu prendras plaisir à RP avec nous. Maintenant que tu es réparti(e), il ne faut pas te reposer sur tes lauriers. Ta vie NYLienne commence à peine et pour la faire démarrer sur de bonnes bases, il te reste encore pas mal de petites choses à faire. Ne t'inquiètes pas, je vais tout te montrer...

Commence par créer ta fiche de liens, ta fiche de RPs, ainsi que boîte aux lettres qui te permettra aussi de gagner des points RPs en écrivant des lettres de plus de 300 mots et ta boite à hiboux express pour les messages plus courts. Peut-être que tu n'en trouveras pas tout de suite l'utilité, mais ça ne saurait tarder... Alors mieux vaut l'avoir fait tout de suite. Et puis, si jamais tu cherches quelqu'un d'important pour le développement de ton personnage, n'hésite pas à créer un poste vacant.

Aussi, je te conseille d'aller lire comment marche le système de points, si ce n'est pas déjà fait. Ce serait bête de ne pas savoir comment rapporter des points à ta maison. D'ailleurs, tu peux jeter un coup d'oeil aux sabliers pour voir où en est la course à la Coupe. Et comme les votes, c'est le bien, Top-Siter rapporte des points !

N'empêche que le meilleur moyen d'obtenir des points reste d'aller en cours. Et oui, nous sommes dans une école et nos chers professeurs vont se faire une joie de t'apprendre tout ce qu'ils savent. Quand tu te seras bien installé(e) dans ton dortoir, attrape tes bouquins et rends toi vite en classe ! Nos professeurs sont encore peu nombreux sur le forum, mais pour faire vivre cours, il y des exposés à faire au cours de ton année, pour plus d'informations, rends-toi ici. La liste des sortilèges par année est disponible .

Il n'y a pas que les points des sabliers qui sont importants ici. Il y a aussi les points défis ! Tu peux aller lire ce sujet pour savoir exactement ce que c'est que les points défis, celui-ci pour comprendre comment ça marche et comment en proposer. Bien sûr, tu peux également savoir combien tu as de points en allant voir la fiche ! Le nombre de point s'initialise automatiquement à 0/0 mais dès que vous avez un point, vous pouvez voir l'évolution de ceux-ci à 1/2000...

Heureusement, il n'y a pas que les cours dans la vie ! Tu vas pouvoir t'entraîner à être une fouine en écoutant les rumeurs qui se baladent dans les couloirs, attraper ton balai pour devenir le plus grand joueur de Quidditch de l'histoire de Poudlard... Enfin, pour être sûr(e) de ne rien louper des activités qui te seront proposées, garde un oeil sur le panneau d'affichage, et sur la Gazette du Sorcier pour être informé(e) de tout ce qui peut bien se passer dans le monde magique.

Le HRP (hors-RP) te donnera également de quoi t'occuper grâce à une partie Flood bien remplie. Tu pourras également faire plaisir aux autres membres en leur offrant des cadeaux. N'oublie pas, à l'occasion, de passer sur la ChatBox, avec un peu de chance, tu tomberas en plein jeu... S'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, nous répondrons à toutes tes questions.

Sur ce, je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette nouvelle vie qui commence, et plein de merveilleux RPs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 24/10/2011
Parchemins rédigés : 2523
Points : 5
Crédit : Tag & tumblr ♥
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Milo ♥ Anoushka ♥ Naïa ♥ Blake

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 12:13

NOEEEEEEELLLLLLLLLLLLL Pompom Girl Câlin I love you Slurp



Brooklyn Noah Caldwell
♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4105-danni-cooper-termine]Présentationhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4112-danni-cooper-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4113-les-aventures-de-dannihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4114-courrier-pour-danni-cooperhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4115-les-hiboux-express-pour-danni-cooper

Arrivé(e) le : 14/11/2014
Parchemins rédigés : 2694
Points : 6
Crédit : Google
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Joanne et Wendy

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 12:56

Encore une Weasley ? Le Choixpeau se fait vieux Laughing

Rebienvenue Noel, car il me semble que tu étais déjà inscrit si je ne me trompe pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8025-skat-zovem-se-sasahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8057-skat-zelite-li-biti-moj-prijateljhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8069-skat-lakse-je-pisati-nego-govoritihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8070-skat-samo-nekoliko-rijeci

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3665
Points : 1
Crédit : (c) Kenny <3
Année : 3ème année - 14 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 13:06

Faut jamais se fier aux apparences, peut-être qu'il a juste découvert ma véritable nature, qui sait ? Héhé. Rusé

Merci les filles ! Câlin

SNOOOOOOOOOW ! Câlin I love you Slurp



He saw my heart and made something out of nothing. He knows my name. He calls me chosen, child of the King. i don't need my name in lights. make no mistake.  i'm famous in my Father's eyes.
Skat Cunningham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6244-archibald-milo-de-baskerville-je-t-aime-bien-mais-en-cas-de-danger-je-te-sacrifie-directhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6295-archibald-milo-de-baskerville-le-titre-qui-tuehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6331-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrierhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6332-express-tybalt-se-chargera-de-m-apporter-votre-courrier

Arrivé(e) le : 05/01/2012
Parchemins rédigés : 5636
Points : 9
Crédit : Thomas Brodie-Sangster crédit : MOONY. ♥
Année : 6ème année (16 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Brooklyn ♥ Anoushka ♥ Naïa ♥ Blake

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 13:16

Qui personnalise aussi le message de bienvenue u_u ? Bon le problème est réglé ^^



Archibald Milo de Baskerville
“Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.” Kundera Milan ♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 15:07

Rebienvenue ! Câlin
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7627-life-goes-on-victoire-gardner-oaken-terminehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7636-victoire-gardner-oaken-fiche-de-liens

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1795
Points : 3
Crédit : *moi(Bridget Satterlee)
Année : 5ème (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Jill J. Adams, Myla H. Starkey & Allen Rivers

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 15:21

Rebienvenue Very Happy I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8025-skat-zovem-se-sasahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8057-skat-zelite-li-biti-moj-prijateljhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8069-skat-lakse-je-pisati-nego-govoritihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8070-skat-samo-nekoliko-rijeci

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3665
Points : 1
Crédit : (c) Kenny <3
Année : 3ème année - 14 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 15:38

Merci ! :isis:



He saw my heart and made something out of nothing. He knows my name. He calls me chosen, child of the King. i don't need my name in lights. make no mistake.  i'm famous in my Father's eyes.
Skat Cunningham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 15:50

Rebienvenu
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 19:16

NOEEEEEEEEEEEEEEEEEL ! I love you Pompom Girl Slurp
Revenir en haut Aller en bas

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7514-oliver-theo-adams-i-see-you-yes-you-en-cours-de-redactionhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7553-oliver-evolving-without-relationships-is-impossiblehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7554-oliver-share-have-fun-change-ideas-what-betterhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7556-oliver-les-romans-ca-peut-distraire-mais-ca-ne-vous-fait-pas-vivrehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7555-oliver-ecrire-lire-ecrire-lire-ne-perdez-pas-trop-votre-temps

Arrivé(e) le : 23/01/2014
Parchemins rédigés : 2087
Points : 11
Crédit : Bazzart
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Zoey S. Brewster, Megan A. Euston & Keagan Fassbach

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Sam 7 Fév - 19:44

Bienvenuuuuuuuuuuue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8025-skat-zovem-se-sasahttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8057-skat-zelite-li-biti-moj-prijateljhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8069-skat-lakse-je-pisati-nego-govoritihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8070-skat-samo-nekoliko-rijeci

Arrivé(e) le : 07/02/2015
Parchemins rédigés : 3665
Points : 1
Crédit : (c) Kenny <3
Année : 3ème année - 14 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Rioghbhardan O'Callaghan

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   Dim 8 Fév - 10:25

Merciiiiiii ! I love you



He saw my heart and made something out of nothing. He knows my name. He calls me chosen, child of the King. i don't need my name in lights. make no mistake.  i'm famous in my Father's eyes.
Skat Cunningham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
NOEL ♠ Même si la vie est injuste, continue à lui sourire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: La Corbeille :: 
Corbeille
 :: Les anciennes fiches
-
Sauter vers: