Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de réduction !
Voir le deal
Le Deal du moment :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de ...
Voir le deal

Partagez
 
Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet
Gwendolyn A. Chastel

Gwendolyn A. Chastel



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13781-gwendolyn-ava-chastel-a-l-encre-de-mes-souvenirshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13796-en-construction-gwen-reseaux-et-contacts#283525http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13797-gwendolyn-enquetes-et-histoireshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13799-gwendolyn-histoires-a-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13798-gwendolyn-notes-et-rendez-vous

Arrivé(e) le : 08/04/2022
Parchemins rédigés : 214
Points : 4
Crédit : zuzu
Année : 6e années - (16 ans - 4 mai)

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus:
Epouvantard:
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Left_bar_bleue180/2000Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty_bar_bleue  (180/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Azure Zinnia et Prof. Alexander

Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty
Message(#) Sujet: Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet EmptyMer 22 Juin - 15:46

Gwen & Violet  
Pause de hiboux




Pour peu, Gwendolyn aurait été prête à concevoir qu’elle était assez contente de quitter Poudlard. Si beaucoup de chose s’était passé au courant des dernières semaines, elle ne pouvait pas vraiment dire qu’elle était 100% satisfaite de sa fin d’année. L’incident de la tour n’avait pas été bouclé et à son grand dam, elle n’avait guère eu le temps d’investiguer de son côté pour découvrir quelque chose tellement qu’elle s’était concentrée sur ces BUSEs. C’était pour ainsi dire une semi-victoire pour la chasseuse de secret qu’elle était. Et puis, il y avait eu Jasper.

Elle s’était dit à prime abord que c’était probablement mieux pour eux de parler avant de quitter l’école, car les prochaines semaines semaine à distance n’aurait nullement aidé à permettre au garçon de passer de bonnes vacances. Si lui ne lui avait pas confirmé qu’il n’avait jamais embrassé de fille par le passé, elle avait reconnu quelqu’un qui avait une bonne volonté mais qui ne savait qu’en faire. Dans l’ignorance, elle ne savait trop quoi penser de lui, outre que maintenant à côté de lui, tous ces sens lui semblaient éveillée et mobilisée à transporter le désir du garçon. Elle y prenait, certes, beaucoup de plaisir; mais dans sa tête, tout était beaucoup trop confus pour savoir si cela ne se limitait pas qu’à cela. Elle avait connu trop de garçon qui avait détourné leur attention rapidement d’elle; comme un plaisir éphémère et, après avoir coupé les ponts avec certains d’entre eux, n’étaient mentalement pas prête à le faire avec le Serdaigle. Elle aurait compris qu’il profite des vacances… et qu’il se trouve une flamme plus… disponible, mais non seulement, il avait confirmé que c’était elle qui hantait ces pensées, mais Gwen n’avait pas eu le courage de lui dire qu’il partageait sa place avec d’autre garçon actuellement. Comme c’était compliqué. Elle ne voulait pas le blessé. Elle ne connaissait pas l’exclusivité, car personne ne lui avait jamais demandé. Et elle croyait vraiment qu’elle n’était pas le genre de fille à qui ont l’offrait. De tout juste seize ans, la Serpentard ne se privait pas des plaisirs et ne s’ostracisait pas de ce que pourrait pensée autrui de ces fugaces moments de plaisir qu’elle courrait d’un jeune homme à un autre.

Et puis, il y avait eu le bal! Après une attente interminable dans les toilettes pour vérifier qu’une info n’était pas pour rentrer. Quelque chose de croustillant, peut-être, avant de le départ de l’école, elle avait attendu dans les toilettes le temps de remettre sa tenue en ordre après son ‘’duel’’ avec Jasper. C’était dommage de constater qu’elle avait attendue pour rien, mais après être sorti en trombe de l’école, elle était encore tombée sur le Serdaigle. Il ne s’était pas proprement déclaré comme voulant être son cavalier pour la soirée, mais au vu des circonstances, ils avaient fait le chemin ensemble jusqu’au parc où se tenait les festivités. Encerclé par le groupe d’étudiant, Gwen s’était attendue à ce qu’il disparaisse aussitôt.

En levant la tête pour récupérer Encre qui venait d’entrée à nouveau dans sa cabine, Gwen se mit à sourire, amusée. Cela faisait quoi, trois fois que son hibou revenait de porter une lettre à Violet. Trois fois que le hibou de Vi, lui revenait avec une réponse. Ça semblait si risible que dans sa dernière lettre, elle avait tout bonnement offert à la 4e de se joindre à elle au lieu de faire faire le boulot aux pauvres bêtes qui devait suivre la course folle du train pour leur apporter leur courrier. Elle avait principalement cherché à l’informé de sa décision sur le cours d’Arithmancie, et puis cela avait bifurqué sur plusieurs autres sujets. Autant dire qu’une conversation serait probablement plus simple!

Sa sœur était probablement avec ces copines, et assise seule dans sa cabine, Gwen traitait encore quelques missives qu’elle n’avait guère eu le temps d’adresser à cause du manque de temps pendant les BUSEs. Ces doigts élégants tenaient le cadeau que Jasper lui avait fait pour sa fête, une élégant plume verte, et elle tenait de son autre main un parchemin plutôt court auquel elle se questionnait encore quoi répondre. Ça n’était jamais simple de répondre à sang-pur, on aurait dit que la personne s’était attelée à ce qu’elle ne comprenne qu’à moitié le sens réel de ces phrases et ces intentions. Quelle idée déjà de lui avoir écrit la première ? Maintenant, elle avait une lettre qui était aussi hérissé d’un porc-épic! Le prenant maintenant comme un défi, elle annota quelques détails dans son calepin. Par ou commencer…






@Violet McGregor
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Violet McGregor

Violet McGregor



À SAVOIR

Arrivé(e) le : 06/06/2022
Parchemins rédigés : 34
Points : 3
Année : 5ème année

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus:
Epouvantard:
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Left_bar_bleue0/0Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty_bar_bleue  (0/0)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty
Message(#) Sujet: Re: Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet EmptyVen 24 Juin - 21:57

Pause de hiboux
Violet & Gwendolyn
Il y avait un peu de bruit, dans le compartiment où Violet s’était posée, mais la sorcière était bien trop concentrée sur sa lettre pour y faire attention. Elle aurait préféré s’installer dans un coin plus calme, mais le Poudlard Express était toujours bondé d’élèves de toute année, excités par la perspective des vacances d’été. La Serdaigle avait donc dû faire avec. Elle connaissait les jeunes gens qui l’entouraient seulement de nom, et après les avoir ignorés à plusieurs reprises lorsqu’ils lui posaient des questions, ils avaient semblé finalement décider d’arrêter d’essayer de l’inclure dans leur conversation. D’une oreille distraite, cependant, elle entendait parfois des bribes de ce qu’ils disaient. C’était généralement pour parler des deux mois à venir, ce qu’ils avaient prévu de faire pour les vacances et s’ils allaient au voyage organisé par l’école. Violet, elle, n’était pas très enjouée par la fin de la période scolaire. Elle aimait bien étudier et apprendre, alors les cours ne la dérangeaient pas ; mais surtout, elle n’était jamais vraiment très enthousiaste à l’idée de retrouver sa famille. Certes, quand ils n’étaient pas en train de se disputer, ses parents pouvaient avoir un bon fond, de temps en temps, et si on cherchait un peu. Mais c’était tellement, toujours, trop, trop bruyant, et trop agressif, et trop violent. Elle avait beau appris à passer outre les cris en se réfugiant pour lire dans sa chambre à chaque vague de disputes, c’était tout de même très étouffant, comme vie, et elle n’était pas sûre de pouvoir supporter ça encore longtemps.

« Si seulement je pouvais simplement rester à Poudlard, pendant ces deux mois », griffonnait-elle sur le morceau de parchemin devant elle. « Tu imagines, avoir le château pour moi seule ? Le rêve ! ». Si ces mots, qu’elle adressait à son amie Gwendolyn, semblaient être écrits sous le ton de l’humour, c’était pourtant réellement ce à quoi Violet rêvait. Si elle pouvait revenir quelques mois en arrière, ou simplement se rendre directement deux mois en avant, pour retrouver l’école, elle le ferait. C’était bien mieux que d’aller chez ses parents, ou même que de participer au voyage scolaire. Celui-ci lui permettrait de souffler un peu et changer d’horizon, certes, mais elle n’était pas tellement du genre social et n’appréciait pas vraiment les sorties en groupe, alors devoir passer plusieurs semaines avec la moitié de l’école ne l’enchantait pas vraiment. Démoralisée, elle termina son mot pour Gwen, puis attrapa la patte de Keith, son hibou, pour qu’il puisse l’apporter à la Serpentard. Puis, en attendant la réponse, elle récupéra son livre qu’elle avait mis de côté et continua sa lecture, sans oublier d’ignorer le débat endiablé sur les meilleures boutiques de Pré-au-Lard qui faisait rage dans le compartiment. On pouvait la trouver bizarre, à garder les yeux rivés sur son bouquin tandis que le monde autour d’elle s’agitait, mais ça lui était bien égal. Au bout d’un moment, de toute manière, elle devenait invisible à leurs yeux. À force d’ignorer tout le monde, on finissait toujours par l’ignorer, elle. Et ça lui allait très bien comme ça.

La réponse de Gwen arriva rapidement, et elle marqua sa page avant de poser son livre pour lire la lettre. Elle répondait à ses questions, puis finit par lui demander pourquoi elles s’écrivaient alors qu’elles étaient dans le même train, et par lui proposer de venir la rejoindre. Il fallait dire que le mode épistolaire n’était pas déplaisant, pour Violet, car elle avait toujours largement préféré lire et écrire que parler à voix haute. Cela dit, l’idée d’être dans un wagon plus tranquille était tentante. Elle ne manquerait à personne ici, de toute façon. Elle rangea donc ses affaires et se leva, entraînant Keith et bousculant quelques élèves toujours en train de discuter haut et fort au passage. Elle ne savait pas précisément où était installée Gwen, mais son hibou le savait, à force de faire des allers-retours avec leurs courriers, alors elle le suivit simplement. Arrivée devant le bon compartiment, elle ouvrit la porte et trouva son amie penchée sur un calepin, en train d’écrire. Elle ne lui avait pas menti, dans son message : elles seraient tranquilles ici, il n’y avait personne d’autre autour d’elle. Si seulement Violet avait fait l’effort de chercher un peu plus, elle aurait trouvé cet endroit calme et se serait posée là ; mais elle avait abandonné trop rapidement. Elle entra et s’assit sur la banquette en face de Gwen.

« Salut. »

Elle trouvait toujours plus difficile de s’exprimer à l’oral qu’à l’écrit. Avec un demi-sourire, elle parvint néanmoins à ajouter :

« Tu avais raison, on est plutôt bien ici. J’aurais dû penser à te rejoindre plus tôt. C’était l’enfer, où j’étais assise. »

Tapotant distraitement du doigt contre la banquette – elle ne savait jamais quoi faire quand elle ne lisait ou n’étudiait pas – elle observait le paysage défiler par la vitre à sa gauche, redoutant le moment où ils arriveraient à la gare de King’s Cross et où elle devrait rentrer chez elle. Elle décida finalement de ne pas y penser et se changea les idées en ajoutant :

« Au fait, ne t’en fais pas pour les résultats de tes BUSEs, tu es une bonne élève, tu ne devrais pas t’en être trop mal tirée. »
code by exordium.




@Gwendolyn A. Chastel
Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn A. Chastel

Gwendolyn A. Chastel



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13781-gwendolyn-ava-chastel-a-l-encre-de-mes-souvenirshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13796-en-construction-gwen-reseaux-et-contacts#283525http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13797-gwendolyn-enquetes-et-histoireshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13799-gwendolyn-histoires-a-partagerhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t13798-gwendolyn-notes-et-rendez-vous

Arrivé(e) le : 08/04/2022
Parchemins rédigés : 214
Points : 4
Crédit : zuzu
Année : 6e années - (16 ans - 4 mai)

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus:
Epouvantard:
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Left_bar_bleue180/2000Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty_bar_bleue  (180/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Azure Zinnia et Prof. Alexander

Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty
Message(#) Sujet: Re: Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet EmptySam 25 Juin - 20:15

Gwen & Violet  
Pause de hiboux




Répondre à un sang-pur était très complexe! Même pour Gwendolyn qui n’était pas une né-moldus, on aurait dit qu’il se payait le luxe de mettre toutes les fioritures imaginable et inimaginable dans leur échange de courrier. Bien que, après réflexion, il ne parlait pas ainsi on aurait dit que c’était une certaine norme chez certain d’entre-deux, pas Vi. Elle, elle était une sorte d’exception. La Serpentard ne savait pas vraiment pourquoi mais écrire à la jeune fille était aisé, du moins, assez pour que les hiboux aient déjà fait 3 tours de locomotive en un très court laps de temps. Alors qu’elle peinait avec une des dernières lettres qu’il lui restait de répondre, elle entendit la porte coulissée laissant passer le visage crème et l’épaisse chevelure ébène de son amie. Elle lui avait proposé de se joindre à elle lors de sa missive, elle n’était pas sûr si elle venait ou pas, mais ça lui semblerait plus logique de lui répondre cela que de continuer à lui envoyer des hiboux. Sans un regard, elle lança un : Salut, avant de poser sa missive sur ses genoux et tourner la tête vers la jeune femme alors qu’elle s’adressait à elle.

L’enfer était variable pour tous, mais sans aucun doute, Violet parlait d’un wagon bien occupé et dramatiquement sonore. De nature paisible, beaucoup pensait que Gwen n’était pas à l’aise avec les autres et les soirées, ce n’était pas le cas. Elle était juste d’une nature plus attentive et à l’écoute que fondamentalement égocentrique et sonore. Elle pouvait aisément se tenir avec ces derniers mais après un certain temps, il lui semblait qu’il ne répétait rien de vraiment intéressant, alors que ceux qui parlait peu, eux révélait beaucoup plus quand ils ouvraient la bouche. Finalement, ce n’est pas elle qui brisa une seconde fois le silence, mais la Serdaigle. Décidément, elle ne cherchait pas juste un coin tranquille ou se poser, elle avait envie de discuter. Ce n’était pas plus mal, après tout elles ne se verraient pas pendant plusieurs semaines.

… je ne m’en fais pas. dit-elle un sourire énigmatique sur les lèvres. Je suis juste contente que cela soit terminé. Rien de plus vrai là-dessus. Elle avait agi comme une Hermite les dernières semaines d’écoles misant sur ces dernières chances pour réviser. Elle n’était pas du genre à faire les choses à moitié. Elle ne visait pas de poste au Ministère, comme aurore ou quelques positions contingenté qui nécessitait de montrer une certaine nombre d’Optimal, mais ça ne voulait pas non plus dire qu’elle allait se laisser à aller devenir un cancre pour autant. Et puis, maintenant, elle aurait les ASPICs, aucun relâchement possible, sauf pour les matières qu’elle considérait abandonné, dont l’Arithmancie.

La lettre qui lui posait toujours un problème sur ces genoux, elle observa la 4e qui s’était présenté hier à une fête de fin d’année. L’énigme était à son compte car elle n’y était pour rien et la jeune fille semblait s’être présenté sans compagnie et donc n’était pas une otage d’une copine ou d’un cavalier. Tu as aimé ta soirée d’hier? Optons pour une tactique moins directe. Qui sait comment, la Serdaigle prendrait les choses. Elle avait déjà manifesté au courant de la soirée qu’elle était surprise de la voir, mais de savoir pourquoi elle n’était pas sagement en train de lire quelques chose dans un coin tranquille de Poudlard l’intriguait beaucoup. La blonde en robe portefeuille rose pourpre poussa replaça discrètement le pan de sa robe pour couvrir son genou.







@Violet McGregor
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Violet McGregor

Violet McGregor



À SAVOIR

Arrivé(e) le : 06/06/2022
Parchemins rédigés : 34
Points : 3
Année : 5ème année

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus:
Epouvantard:
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Left_bar_bleue0/0Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty_bar_bleue  (0/0)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty
Message(#) Sujet: Re: Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet EmptyHier à 20:34

Pause de hiboux
Violet & Gwendolyn
La Serpentard avait l’air très concentrée sur sa lettre, car elle la salua sans un regard lorsqu’elle rentra pour s’asseoir en face d’elle. Ça ne dérangeait pas Violet cependant. Au contraire, si elle était occupée, alors elle se sentirait moins coupable de faire autre chose elle-même. Elle n’était pas très douée pour la papote, il fallait dire, et préférait largement lire dans son coin que de se préoccuper des autres. Mais Gwen finit par relever la tête, ce qui convainquit la Serdaigle de briser le silence, en amenant le sujet des BUSEs que son amie venait de passer. Celle-ci lui sourit, lui disant qu’elle ne s’inquiétait pas, et Violet hocha la tête d’un air entendu, ne sachant qu’ajouter d’autre. L’année prochaine, ce serait son tour de passer les examens, et même si elle avait entendu beaucoup d’élèves rapporter la difficulté apparemment très haute et le niveau de fatigue qu’ils avaient subi, elle avait plutôt hâte de voir ce qu’il en retournait. Pour elle qui n’avait jamais réellement eu de problème avec les cours, ce serait du gâteau, non ? Voir ses efforts récompensés par des résultats exemplaires serait largement satisfaisant.

Elle se tira de ses pensées sur l’avenir pour voir que Gwendolyn était en train de l’observer en silence. Avait-elle dit ou fait quelque chose de mal ? Non, pourtant, alors pourquoi la fixait-elle ainsi ? Finalement, elle posa sa question, lui demandant si elle avait apprécié la soirée de la veille. Violet eut besoin de réfléchir avant de se souvenir de quoi elle parlait. Oh, le bal. Quiconque connaissait un tant soit peu la Serdaigle pouvait se douter que ce n’était pas vraiment son moment favori de la saison. Elle aurait largement préféré le passer dans son dortoir, à lire un livre ou à commencer à s’intéresser aux cours de cinquième année. Elle haussa les épaules, répondant honnêtement :

« Bof, pas vraiment. Les fêtes ne sont pas trop mon truc. Je suis venue assister à la remise de la Coupe et je suis partie dès que j’ai pu. »

Du coin de l’œil, elle observa son amie remettre sa robe sur ses genoux. Mais Violet était plus intriguée par cette lettre qu’elle gardait sur ses cuisses. Elle semblait lui causer beaucoup de fil à retordre, et la Serdaigle la sentait préoccupée par ce simple bout de parchemin. Curieuse de comprendre ce qui la consternait ainsi, elle finit par demander :

« C’est pour quoi, cette lettre ? Ou est-ce que c’est une des histoires que tu écris ? »

C’était peut-être très indiscret, mais les lacunes sociales de Violet l’empêchait un peu de savoir quand est-ce qu’elle dépassait la limite. Elle n’avait pas beaucoup d’amis, alors c’était difficile de ne pas mettre les pieds dans le plat parfois avec les rares qu’elle avait. Tant pis, dans le pire des cas, Gwen lui dirait. Mais en même temps, c’était plutôt intriguant, il fallait bien le dire.
code by exordium.




@Gwendolyn A. Chastel
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



À SAVOIR

DETAILS EN PLUS

Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty
Message(#) Sujet: Re: Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pause de hiboux - Gwendolyn et Violet
Page 1 sur 1

Sauter vers: