Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Ao Ashi : où précommander le Tome 12 ...
Voir le deal
29.90 €

Partagez
 
Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton
Maxton E. Sherwin

Maxton E. Sherwin



À SAVOIR

Arrivé(e) le : 18/05/2020
Parchemins rédigés : 330
Points : 0
Crédit : Junior
Année : 7ème année

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus: Léopard
Epouvantard: Le cadavre de Bluebell
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Left_bar_bleue500/2000Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty_bar_bleue  (500/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Carla

Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty
Message(#) Sujet: Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  EmptyDim 29 Mai - 15:39

Truth & lies




@Professeur A. van Aken

Quand Maxton avait été arrêté dans son trajet vers la Grande Salle le matin même, il n’avait pas tout de suite saisi ce qu’il se tramait. Il n’avait pas encore pris de petit-déjeuner, son esprit était à mille lieux des événements récents pour se concentrer uniquement sur cette affreuse lettre de Junior qu’il avait reçue et depuis que l’interrogatoire généralisée ne semblait pas avoir donné grand-chose, il avait relégué cette histoire de bombe au fond de son esprit. Voilà pourquoi quand le personnage d’un tableau aux allures de courtisan l’arrêta en lui indiquant que le professeur van Aken cherchait à le voir et qu’il lui donnait rendez-vous à l’extérieur de l’école, il ne fit pas réellement le lien avec ce qui allait se dire. Il se contenta d’acquiescer pour dire qu’il avait compris et qu’il serait présent, avant de reprendre le cours de sa journée. Qu’aurait-il pu faire d’autre ? Le maître des potions n’était pas homme à tolérer un refus et il n’avait aucun intérêt diplomatique à se le mettre à dos. Il croisa uniquement sa sœur pour la prévenir de son absence dans un murmure et elle haussa les épaules d’un geste peu concerné, comme pour lui indiquer qu’elle ne savait rien. A l’éclair de vivacité dans ses yeux, il savait pertinemment qu’elle n’avait pas perdu une miette de ce qu’il venait de dire, mais elle n’avait pas manifesté une émotion plutôt qu’une autre dans l’attente d’apprendre de quoi il en retournait. Ce que lui-même commençait à se demander.

S’éclipser à Pré au Lard ne fut guère difficile. Les jours de sortie autorisée, les trois quarts du château s’y rendait et il n’eut qu’à se glisser au milieu de la foule. Tout le monde penserait qu’il avait besoin d’une fourniture quelconque au village et il ne les détromperait pas. Peu importe le motif de cette entrevue, il supposait que si van Aken avait choisi de l’avoir longs de toutes les oreilles indiscrètes de cette école, ce n’était pas pour qu’il en parle de lui-même. Un instant, il avait cru que cela concernant le jeune Dmitri et cette histoire de batte lors du dernier match, mais le sujet était bien trop futile pour mériter un tel dispositif. Il en avait donc conclu après une longue réflexion que Skyler avait dû mettre sa menace à exécution et finir par parler de l’Exmalum. Bluebell ne l’aurait pas trahi. Et Mills aurait eu l’intelligence de se débarrasser d’un formidable moyen de chantage qu’il avait contre elle en faisant cela. C’était une d’une pierre deux coups. Une manœuvre si maligne, qu’il n’imagina pas un quart de seconde que cela puisse être autre chose. Ce fut sans doute une erreur.

Rejoignant rapidement les chemins, il finit par apercevoir le professeur de potions au croisement indiqué et pressa le pas pour le rejoindre en deux enjambées.

- Professeur.

Le salut était déférent. Après tout, van Aken était l’une des rares personnes qu’il estimait dans cette école, il ne se serait pas permis la moindre conduite un peu trop cavalière.

- Vous souhaitiez me voir ?

La curiosité dans sa voix fut tempérée par l’expression impénétrable que le vieil homme arborait. Ce n’était pas positif, il le sentait, mais il était incapable de deviner ce qui allait être dit juste en l’observant. Ce constat le mit quelque peu mal à l’aise, un sentiment dont il avait assez peu l’habitude. Il était normalement en position de contrôle, maître de l’échiquier avec deux coups d’avance. Là, impossible de se départir de cette affreuse sensation d’être un pion.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Professeur A. van Aken

Professeur A. van Aken



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11929-monsieur-van-aken-vous-saluehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11935-monsieur-van-aken-un-homme-charmant-en-tout-pointshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11936-l-epopee-magistrale-du-bon-et-genereux-professeur-van-akenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11937-cher-monsieur-van-akenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11938-courrier-court-a-alexander

Arrivé(e) le : 24/04/2020
Parchemins rédigés : 372
Points : 1
DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Supporter
Patronus: une taupe
Epouvantard: une faucheuse
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Left_bar_bleue35/2000Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty_bar_bleue  (35/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Blaze H. Mansfield

Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  EmptyDim 29 Mai - 22:56

C’était un secret de polichinelle pour qui gravitait dans les hautes sphères sorcières mais van Aken devait sa présence à Poudlard en grande partie de l’influence de ses pairs de vieux lignages. Placé à Poudlard du temps d’Appleton, il avait comme fonction officieuse de surveiller les rejetons des plus grandes familles sorcières, leurs parents ne faisant légitimement pas confiance à l’administration de l’école.
Dans cette galaxie de sang-purs, les Sherwin occupaient une place de choix. Van Aken était un proche de la famille et avait déjà rendu service pour eux avec leur aîné. C’était naturellement qu’il gardait également un œil sur les jumeaux. Ceux-ci, comparés aux Sorensen, à Caleb Avery ou même à son petit neveu Dmitri, n’avaient jamais posé problèmes. Pas exempts de petits écartes de comportement de temps en temps, mais rien qu’on n’attende pas d’adolescents de leur âge.

Aussi c’est avec un certain étonnement que les portraits de l’école étaient un jour venu l’avertir que quelque chose se tramait de ce côté-là. Et quelle chose…
Rares avaient été les initiatives aussi ambitieuses et stupides que celle-ci à Poudlard. Un vrai coup de folie, assurément, à la fois dangereux, risqué et compromettant.

Mais van Aken avait laissé faire. Mieux, il avait redirigé la petite Ozdemir vers les lieux du crime afin de brouiller les pistes. Le reste n’était pas son affaire.

Peut-être était-ce la sénilité qui parlait, mais van Aken était vieux.
Le flambeau passerait prochainement, le monde appartenait à la nouvelle génération et il ne souhaitait pas brider les initiatives de celle-ci, fussent-elles absurdement idiotes.

Cela avait été une erreur, cependant. Judith Sorensen avait été blessée, le jeune d’Archambault également, heureusement rien d’irréparable. Il s’en était voulu, un moment, surtout qu’il avait fallu expliquer au directeur, en cellule de crise, qu’il n’était au courant de rien. Il n’aimait pas mentir à Kaspaer, mais il ne lui devait rien sinon son amitié et ces choses là n’avaient pas beaucoup de poids chez les vieilles familles.

Mieux valait que le coupable reste définitivement inconnu et que la faute retombe sur la petite Poufsouffle. Inconnu de tous, sauf de lui.

Il avait donné rendez-vous à Maxton à la croisé de deux champs de colza, près de Pré-au-Lard. Un lieu éloigné du monde et des oreilles indiscrètes. Il avait demandé à Frimord, son elfe de le transporter au lieu de rendez-vous avec un peu d’avance, puis congédié son esclave, attendant la venue du garçon.

- « Bonjour monsieur Sherwin. » Comme d’habitude, sa voix ne trahissait pas grand-chose sinon son âge, rendu légèrement rauque et lourde par l’usure. « Je vous sais gré d’être venu. »

Pures paroles de politesse, on ne se débinait pas d’une convocation de l’enseignant, en particulier les sang-purs dont il faisait en quelque sorte office de référent. Et puis, il connaissait bien les parents de Maxton.

- « Savez vous que certaines potions et rituels ne se réalisent qu’à des carrefours ? » demanda-t-il sur un ton qui sonnait autant badin que professoral. « On leur prête des forces anciennes. Probablement telluriques si vous voulez mon avis, mais les légendes chrétiennes veulent que ce soit au croisement de deux routes que l’on puisse rencontrer le diable parfois à la nuit tombée. »

Son regard se posa tranquillement sur le jeune homme.

- « Soyons heureux qu’il fasse jour, n’est-ce pas ? »

Puis d’un geste de sa canne, il l’invita à le suivre alors qu’il s’engageait sur l’une des routes de terre, entre deux champs de cultures. Le mois de mai touchait à sa fin, les plantes ne montaient pas encore au-dessus de la taille, dégageant jusqu’à l’horizon des champs vallonnés d’Ecosse à perte de vue.

- « Puis-je vous poser une question, monsieur Sherwin ? » demanda-t-il d’un ton neutre.

Il fixait loin devant lui le chemin qui semblait séparer le champ en deux.

- « Je me demande ce que vous auriez fait si un autre que moi avait été informé de votre implication dans l’un des pires attentats survenu dans le monde magique depuis plusieurs années. »
Revenir en haut Aller en bas
Maxton E. Sherwin

Maxton E. Sherwin



À SAVOIR

Arrivé(e) le : 18/05/2020
Parchemins rédigés : 330
Points : 0
Crédit : Junior
Année : 7ème année

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus: Léopard
Epouvantard: Le cadavre de Bluebell
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Left_bar_bleue500/2000Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty_bar_bleue  (500/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Carla

Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  EmptyLun 30 Mai - 0:58

Truth & lies




@Professeur A. van Aken

Maxton contempla les champs de colza qui s’étendaient devant eux, ne comprenant guère le but d’une telle visite. Van Aken ne fit rien pour l’éclairer d’ailleurs. Il répondit le plus poliment du monde à sa salutation, comme si cette convocation n’était qu’une formalité. Ils étaient tous les deux bien assez intelligents pour savoir qu’il n’en était rien. L’enseignant n’avait pas de temps à perdre à se balader avec un élève, tant sang pur qu’il était. Ou qu’il le croyait. Maxton continua d’observer le croisement que lui indiquait le vieil homme, conservant un silence attentif. Il n’avait pas été appelé ici pour se former à une quelconque magie oubliée des carrefours et les histoires effrayantes n’avaient guère d’effet sur lui. Que croyait van Aken ? Que la simple mention du diable suffirait à le faire trembler ? Ce n’était pas une forme de fanfaronnade de sa part. Il y avait des choses qui lui faisaient peur. L’enfer n’en faisait pas partie pour la simple et bonne raison qu’il le côtoyait depuis son enfance. Bluebell avait tendance à dire qu’ils y régnaient. Sans elle pour renchérir, il considérait plus modestement qu’ils en avaient arpenté des recoins. Les prés de l’Asphodèle quand ils étaient encore enfants, le Tartare dans ses heures les plus sombres, les berges du Léthé pour le vide des yeux de leur mère.

- Il n’y a guère besoin d’un croisement pour y rencontrer le diable.

Il avait dit cela sur le ton de la constatation, sans émotion particulière, ni peur, ni vantardise. Il emboîta le pas de l’adulte et commença à marcher entre les champs. La température était clémente et le décor apaisant. Cela suffit à le mettre sur la réserve. Allait-il lui parler de l’Exmalum ? Etait-ce pour cela qu’il prenait de tels gants avec lui ?

- Même plusieurs, Professeur.

Il aurait même pu se dispenser de cette interrogation. Ils n’étaient pas sur un rapport d’égalité. S’il souhaitait le questionner, Maxton n’avait pas d’autre choix que de l’accepter. Sa seule marge de manœuvre concernait ses réponses.

Comme il n’avait pas envisagé cette possibilité, Maxton se figea à la question de son professeur. Il s’était tellement mis en tête qu’il n’avait commis aucune erreur dans sa dernière frasque qu’il arrivait à peine à comprendre comment son professeur avait été au courant et surtout pourquoi il ne l’apprenait que maintenant. Presque aussitôt, les rouages de son esprit se mirent en branle pour tenter de trouver une façon de limiter les dégâts. S’il avait pu tuer quelqu’un sans que personne ne s’en émeuve, il pouvait bien dissimuler son implication dans de sombres desseins. La surprise laissa place à un air tout aussi indifférent que le Maître des potions et il secoua légèrement la tête avant de reprendre avec une politesse teintée de prudence

- Je ne suis pas certain de comprendre. Mais dans l’absolu, si cela avait été le cas, ce que je ne dis pas, j’aurais répondu que cette information était erronée. J’étais à la table avec notre directeur et Finnbjörn. Ils vous le confirmeront.

Première règle, ne jamais reconnaître sa culpabilité sur de simples dires. Van Aken avançait des informations sans aucune source et il n’allait pas se tirer une balle dans le pied par déférence. Aussi étonnant que cela puisse paraître à l’inquiétude qui l’avait saisi, il ressentit une sorte de frisson d’anticipation, comme si une part de lui-même se réjouissait de se trouver sur la corde raide. Etait-ce pour le plaisir de jouer à un nouveau jeu avec un esprit aussi aiguisé que celui du maître des potions ou pour la possibilité de se détruire un peu plus en se faisant attraper ? Le soutien inconditionnel de sa sœur avait ouvert de nouvelles brèches, différentes des premières mais tout aussi préoccupantes. S’il ne pouvait plus s’infliger l’Exmalum, il avait fallu trouver un nouvel exutoire qu’elle ne pouvait lui reprocher. La violence, la destruction en était un et comme personne n’avait cherché à l’arrêter dans cette pente, il y avait continué, grisé par cette forme de pouvoir. Il avait été ainsi enfant. Turbulent à l’extrême, comme si faire souffrir les autres le détournait de ce qui le préoccupait. Puis il avait changé vers ses sept ans. Mais puisque l’équilibre qu’il avait mis en place depuis avait volé en éclat, une facette enterrée de sa personnalité était ressortie.

- J’ai déjà été interrogé, également.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Professeur A. van Aken

Professeur A. van Aken



À SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11929-monsieur-van-aken-vous-saluehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11935-monsieur-van-aken-un-homme-charmant-en-tout-pointshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11936-l-epopee-magistrale-du-bon-et-genereux-professeur-van-akenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11937-cher-monsieur-van-akenhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t11938-courrier-court-a-alexander

Arrivé(e) le : 24/04/2020
Parchemins rédigés : 372
Points : 1
DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Supporter
Patronus: une taupe
Epouvantard: une faucheuse
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Left_bar_bleue35/2000Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty_bar_bleue  (35/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Blaze H. Mansfield

Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  EmptyLun 27 Juin - 11:16

La marche, bien que légèrement douloureuse au niveau des articulations de ses genoux, faisait du bien à van Aken. Le vieil homme passait beaucoup de temps dans son bureau et dans les cachots de l’école et faisait la plupart de ses déplacements par transplanage en mettant à contribution son elfe de maison. Seulement deux fois par jours grimpait-il les escaliers qui menaient jusqu’à la grande salle, pour déjeuner et dîner. Le matin, il se contentait d’un thé et de biscuits qu’il grignotait dans la réserve, tout en vérifiant que rien n’y manquait.

Du coin de l’œil, tout en en fixant l’horizon loin devant eux, van Aken ne perdait pas grand-chose des mouvements de son élève, cherchant à y déceler une trace de culpabilité, ou au moins de nervosité.
Si le jeune homme n’avait pas semblé particulièrement perturbé à la mention de sa petite annecdote – véridique ! – sur les lieux de rencontre avec le démon, allant même jusqu’à lui répondre d’une manière que d’aucuns auraient pu juger effrontée, il se figea clairement lorsque le professeur aborda de front la raison de cette petite promenade.
Le contraire aurait de toute façon était étonnant. Et inquiétant.

Van Aken s’était arrêté également et, les deux mains appuyées sur sa canne, fixait à présent Maxton de son regard mort qui n’exprimait pas grand-chose. Que ce soit dû à un caractère stable ou aux affres de l’âge, le professeur semblait éternellement lointain, ses yeux ne s’allumant plus qu’à de rares occasions, lorsqu’il évoquait la grande histoire sorcière, un épisode du passé ou, dans l’intimité de son bureau, quelques verres aidant, les progrès en peinture de Dmitri.

- « Vous n’êtes pas certain de comprendre… » répéta froidement van Aken.

Maxton s’imaginait-il pouvoir le berner ? Cela semblait-il si absurde à sa caboche adolescente que ses précautions et sa prudence aient pu ne pas être si parfaite et que le maître des tableaux, qui possédait des yeux dans chaque couloir de l’école, l’ait percé à jour ? Les enfants étaient décidément pétris de morgue et de naïveté.
Par certains aspects, il lui rappela Finnbjörn et ses aventures avec la petite Pumpkin. Tous deux étaient à Gryffondor, peut-être fallait-il y voir un lien dans leur propension à se lancer dans des entreprises déraisonnables ?

Maxton s’était lancé dans des justifications, concluant non sans impertinence qu’il avait de toute faon déjà été interrogé.

- « Pas par moi. » rétorqua simplement l’enseignant. « Ce qui fait toute la différence. »

Il maintint son regard fixé dans celui du jeune homme, puis comme si de rien n’était, le porta sur l’horizon et reprit la marche d’un pas lent.

- « Certains sorciers savent comment se trouver à deux endroits en même temps. Cela s'appelle l'ubiquité. Je vous souhaite de vivre assez longtemps pour maîtriser ce savoir un jour, quoique pour l’heure je ne parierai pas beaucoup là-dessus. »

Le parfum du colza évoquait l’été, le bourdonnement des insectes avait quelque chose d’apaisant.

- « Si c’était là votre défense, sachez qu’elle ne tiendra pas un instant face à un juge du magenmagot. »

Pour avoir présidé de nombreux procès à une époque, la justice magique prenait rarement des gants lorsqu’il s’agissait d’extirper la vérité à un suspect, fusse-t-il un adolescent.

Souhaitant voir si Maxton persisterait dans ses dénégations, il ajouta d’un ton tranquille.

- « La cadette Sorensen, Judith, a été blessée, savez-vous ? »

D’Archambault aussi et Avery également. Fort heureusement, rien de trop grave, mais enfin…
Revenir en haut Aller en bas
Maxton E. Sherwin

Maxton E. Sherwin



À SAVOIR

Arrivé(e) le : 18/05/2020
Parchemins rédigés : 330
Points : 0
Crédit : Junior
Année : 7ème année

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus: Léopard
Epouvantard: Le cadavre de Bluebell
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Left_bar_bleue500/2000Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty_bar_bleue  (500/2000)
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?: Carla

Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  EmptySam 2 Juil - 11:40

Truth & lies




@Professeur A. van Aken

Tout comme il ne donnait que peu, voire pas d’information, son professeur jouait manifestement au même jeu et avec un talent supérieur au sien. L’expérience sans doute. Il se contenta de répéter sa réponse avec un regard froid et Maxton acquiesça sans l’ombre d’un remord. C’était après tout la phrase la plus honnête de tout son discours. Il ne comprenait pas comment le professeur avait eu connaissance de ses actes, pourquoi il ne s’était pas manifesté avant ni ce qu’il lui voulait exactement. Alors oui, il n’était pas certain de comprendre et pire, il était convaincu qu’il n’en avait pas envie.

- Je n’ai pas la prétention d’avoir le don d’ubiquité.

C’était la stricte vérité. Quand il avait conçu son plan, d’abord pour s’occuper l’esprit, ensuite dans un but plus grand, il n’avait jamais envisagé une seule seconde d’ajouter cette corde à son arc. Cela aurait demandé un niveau en magie et un temps dont il ne disposait pas. Par contre son esprit fonctionnait bien assez pour concevoir un système de minuterie. C’était si basique qu’il ne comprenait pas que personne n’y ait pensé.

- Ai-je besoin d’une défense ?

Le ton tranquille de sa voix tranchait avec son regard concentré à l’extrême. La tournure de cette conversation ne lui convenait guère, c’était évident. La mention du magenmagot était une menace réelle qu’il ne pouvait ignorer. Se faire tirer les oreilles par van Aken comme s’il était un enfant turbulent, voire subir son ire, était un châtiment honnête. La justice sorcière était une autre paire de manches. La juridiction de jugement était composée de personnes très bien au sang irréprochable, mais il y avait aussi un nombre de traîtres et de sang-mêlé qui le faisaient douter de la compétence du tribunal. Il suffisait de savoir que Yaxley l’envisageait comme choix de carrière pour comprendre pourquoi il était méfiant. N’importe qui l’aurait été à moins. La sanction l’effrayait aussi, pas pour lui mais pour Bluebell. Lui était entré dans un cercle vicieux de destruction suffisamment avancé pour ne pas craindre la peine. Par contre, il avait peur de ce que sa sœur ressentirait ou du traitement qu’elle pourrait recevoir si lui était déclaré coupable. Ce fut cette peur qui enflait qui le poussa à être plus précis dans ses paroles pour obtenir une réponse plus claire également.

- Envisagez-vous la saisine du magenmagot ?

Il était évident que cette réponse allait conditionner la suite de leurs échanges. S’il était question uniquement de s’expliquer pour éviter un procès en bonne et due forme, il le ferait. Si le professeur hésitait, il continuerait ses réponses fuyantes. Ne jamais rien avouer. Il n’y avait que les personnes candides qui pensaient qu’il fallait en dire un maximum pour sauver sa peau. La réalité était que souvent, la discussion était un jeu de bluff et que la moindre miette donnée permettait de terminer un puzzle encore incomplet, le tout en se condamnant au passage.

La mention de Judith fut sans doute la première chose qui lui tira une émotion clairement compréhensible. Ses lèvres se pincèrent instinctivement dans une grimace fugace dans laquelle se dessinait une pointe de culpabilité. Autant il regrettait sans l’ombre d’un doute d’avoir raté Junior –dieu seul savait à quel point c’était passé près – autant il n’avait jamais souhaité blessé la cadette des Sorensen. Il ne l’appréciait pas plus que cela, mais il n’avait rien contre elle, ni contre sa famille. Il savait qu’Erin ne l’aimait pas, ils avaient pu en discuter fugacement lors de leurs nuits d’escapade désormais révolues. Mais lui, il n’avait pas de rancœur à son égard. Pas d’amitié non plus d’ailleurs. Plutôt une forme d’empathie pas toujours explicable. Sa vie aurait été un enfer sans Blue et il aimait profondément sa sœur. C’était la moitié de son âme et parce qu’elle était là, il ne pouvait pas se sentir seul, jamais. La position de Judith devait être à l’inverse celle d’une solitude extrême puisque non seulement elle n’avait pas de relation gémellaire aussi fusionnelle, mais surtout, elle était dans une fratrie qui en contenait une. Lui n’était jamais seul, elle devait l’être perpétuellement et pour cela, il la plaignait. Trouver sa place après un Finnbjörn et une Erin relevait de l’exploit.

- Je l’ai appris, cela est regrettable.

Son premier réflexe fut d’avoir envie d’expliquer que Finnbjörn était au courant et avait pour seule mission de mettre ses sœurs à l’abri, mais après une seconde de réflexion, il décida de s’abstenir. Si cette histoire devait mal tourner, il serait sûrement la seule personne en qui sa sœur aurait confiance, il ne pouvait pas se permettre de l’impliquer. Il ne pouvait pas non plus infliger à Erin ou à Judith la tristesse de savoir que les choses auraient pu être faites différemment pour Junior ou pour elle-même. Il ‘était lâche de vouloir partager les responsabilités et d’entraîner tout le monde dans sa chute alors qu’il était l’instigateur. Il continua de marcher calmement au rythme de son professeur quelques secondes avant d’ajouter

- Elle aurait dû se trouver ailleurs.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



À SAVOIR

DETAILS EN PLUS

Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Truth & lies - Professeur van Aken et Maxton
Page 1 sur 1

Sauter vers: