AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
50.99 €

Partagez
 

 Don't want to see you again Ҩ Feat Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jane E. Gray

Jane E. Gray



À SAVOIR

Arrivé(e) le : 16/07/2019
Parchemins rédigés : 665
Points : 2
Crédit : Bazzart
Année : Infirmière (22 ans)

DETAILS EN PLUS
Et plus en détails ?
Classement au mérite: Argent
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Pouvoirs spéciaux: Aucun pour l'instant
Poste de Quidditch: Aucun
Patronus:
Epouvantard:
Matières suivies et niveau:
Points Défis:
Don't want to see you again  Ҩ Feat Caleb Left_bar_bleue360/2000Don't want to see you again  Ҩ Feat Caleb Empty_bar_bleue  (360/2000)
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?: Professeur A. Thorstein

Don't want to see you again  Ҩ Feat Caleb Empty
Message(#) Sujet: Don't want to see you again Ҩ Feat Caleb Don't want to see you again  Ҩ Feat Caleb EmptyDim 12 Sep - 21:14


Don't want to see you again


Appréhension. C’était le synonyme de cette nouvelle année à Poudlard. L’excitation habituelle avait cédé sa place. Elle n’était pas partie en juin en toute sérénité, elle avait coupé les ponts avec Poudlard durant deux semaines avant de partir au voyage scolaire avec une partie de l’école. Et de nouveau, après ce mois passé à Durmstrang, elle était retournée chez ses parents, se coupant une nouvelle fois de la célèbre école de sorcellerie. Elle voulait laisser cette année compliquée derrière elle et recommencer sur de bonnes bases. De toute façon, il lui resterait peu de mauvais souvenirs, la majorité des liens qu’elle avait tissé était avec les septièmes années, et ils ne seraient plus là. Nouveau départ, nouvelle année. Mais appréhension tout de même.

Elle avait franchit les grilles et n’avait pas remarqué immédiatement ces étranges statues dispersées dans le parc. Mais une fois qu’elle avait remarqué les changements, elle ne voyait plus que ça. Dit donc, le nouveau directeur semblait vouloir du changement. Jane n’était pas très emballée par ces changements de décorations, c’était trop austère, trop sinistre. Où était la gaieté ? La lumière ? Non, décidément, l’excitation habituelle n’était plus là, laissant place à une boule dans le ventre de la jeune infirmière.

Le soir de la rentrée, Jane se rendit dans la Grande Salle alors qu’une partie des élèves étaient déjà en train de prendre place. Elle salua chaleureusement Siwan et Amélia, et plus timidement Fergal, Alice, Jamie et les quelques autres, et plus timidement encore, elle salua le nouveau directeur du château.
La cérémonie de répartition avait pris toute l’attention de Jane. Elle applaudit chaleureusement chaque nouvel élève, y compris les trois plus grands qui commençaient leur scolarité à Poudlard. Ensuite, ce fut le discours du directeur, qui laissa la boule dans le ventre de l’infirmière s’intensifier un peu.

C’est lors du repas que la jeune blonde prit le temps d’observer les tables de chaque maison, en commençant pas celle des Gryffondor. Elle eut une pensée particulière pour Killian. Elle reconnut quelques têtes, dont celle de Finnbjorn, ce garçon aux si bonnes manières qui lui avait fait si grande impression. Son regard glissa à Poufsouffle, l’insigne brillait une nouvelle fois sur la poitrine de Maxwell et elle prit soin de passer rapidement à la table suivante en espérant qu’il ne viendrait plus jamais la voir à l’infirmerie pour un problème de …. Bref. A la table des aiglons, elle vit Blaze, si gentil. Dmitri, celui qui avait agressé Amélia… Mais également Daria, avec qui elle avait passé un moment lors de la soirée d’Halloween l’an dernier. Et finalement, elle en vint à la dernière table, celle des vert et argent. Elle y vit Artemis, Maelle, Junior, Carla, Caleb, Th… Carla et Caleb ? Elle n’en croyait pas ses yeux ! Comment pouvaient-ils encore être assis là ? Elle fit fonctionner son cerveau, étant sûre qu’ils étaient bien en dernière année l’année précédente. Dans le doute, elle se pencha vers Amélia pour lui demander l’information, ce qui lui confirma bien vite son amie. Ils avaient raté leurs examens. Et ils n’étaient pas les seuls. Ca ne l’avait même pas choquée de voir que Maxwell était encore là, d’ailleurs ! Pourtant, il était en septième l’an dernier, lui aussi. Mais quand elle le voyait, elle voyait cette après-midi tout bonnement horrible qu’elle avait passée. Et quand elle voyait Caleb…

Le souvenir de la dernière fois où ils s’étaient adressés la parole lui revint en mémoire. C’était il y avait des mois de ça, au mois de mars. Six mois. Six mois à se regarder de loin. Il l’avait terriblement déçue de par son attitude lors de la révolution des élèves. Elle n’avait pas pu concevoir que l’on s’en prenne au corps professoral, quelle qu’en soit la raison. Il n’y avait aucune bonne raison de faire ça. Il avait fait punir l’école entière, il y avait eu de nombreux blessés, ça avait été une véritable catastrophe. Et depuis… Elle avait gardé le silence. D’abord parce qu’elle lui en voulait un peu, ensuite parce qu’avec ce qu’il se passait avec Killian, elle s’était cloitrée à l’infirmerie. Et Caleb lui avait déjà prouvé une fois qu’il n’avait pas besoin d’elle pour les soins. Et les mois avaient défilés.

Six mois. Et il était assis là. Ses sourcils se froncèrent, elle n’était pas contente, pas du tout. Le revoir, ça lui rappelait des mauvais souvenirs. Wes, Killian, la révolution, son épaule, sa relation compliquée avec Casey. Automatiquement, sa tête pivota vers la table des bleue et bronze, mais il n’y avait aucune trace de la jeune fille. Il n’avait donc pas fait ça pour passer une année de plus avec elle.

Dès que les desserts furent terminés, le directeur invita les élèves à quitter la Grande Salle et Jane sauta presque de sa chaise et de l’estrade pour devancer les élèves. Il fallait qu’elle l’attrape avant qu’il n’entre dans sa salle commune. Mais il était préfet et il fallait bien qu’il emmène les nouveaux élèves jusqu’à l’antre des Serpentards. Ainsi, elle emprunta un passage pour les professeurs menant directement aux cachots. Elle ne savait pas exactement où se situait la salle commune, mais elle savait qu’ils n’auraient pas le choix que de lui passer devant pour s’y rendre.

Il ne fallut pas longtemps pour qu’un flot d’élèves arrivent en discutant plus ou moins fort. Entre deux élèves, Jane saisit le bras du vert et argent qu’elle attendait.


« Il faut qu’on parle. J’attendrai ici. »


Et elle montra l’endroit avec son doigt. Carla n’était pas loin, elle lui adressa un signe de la main et reporta ses yeux sur Caleb. Elle attendit qu’il lui confirme sa venue pour lâcher son bras. Elle s’installa sur un muret de pierres froides et attendit. Plus ou moins longuement, le stress lui rongeant la poitrine. Ils ne s’étaient pas parlé depuis longtemps et elle était nerveuse. Il n’était pas venu au voyage scolaire, lorsqu’elle avait pensé pouvoir arrangé un peu la situation entre eux. Et il avait oublié son anniversaire. Mais ça n’avait pas d’importance. Ils étaient là maintenant. Et ça contrariait beaucoup la blonde.
Lorsqu’il apparut non loin, elle se mit sur ses pieds, prit une inspiration pour se calmer mais le revoir, revoir mentalement le flot des événements de l’année précédente, ça la mettait un peu en colère.


« QU’EST-CE QUE TU FAIS LA ? NON MAIS, TU TE FICHES DE MOI ? » Cria-t-elle sans le vouloir, surprise elle-même par l’excès de voix dont elle avait fait preuve.


Elle ne s’était jamais fâchée vraiment contre lui. Contre personne ou presque, d’ailleurs.


« TU DEVRAIS ETRE AILLEURS, FAIRE DES ETUDES, UN METIER. NON MAIS A QUOI TU PENSAIS ? C’EST IRRESPONSABLE ET INSULTANT POUR TES PROFESSEURS ET LE POTENTIEL QU’ILS ONT VU EN TOI. »


Le volume diminua un peu, elle avait parlé vite, sa voix montant dans les aigus. Ses joues étaient rouges, son visage entier. Ses yeux picotaient. Elle faisait partie de ces personnes que la colère faisait pleurer. Mais elle n’en fit rien. Elle se rendit compte que son index était enfoncé dans la poitrine du brun, accusateur. Elle enleva son doigt et croisa les bras sur sa poitrine.


« Décidément, chaque début d’année, tu me laisses une nouvelle surprise. »


C’était un peu sec, cette référence à l’an dernier, quand il lui avait dit les véritables raisons de son rapprochement avec elle.



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
 
Don't want to see you again Ҩ Feat Caleb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Les Cachots et Sous-Sols
 :: Les Couloirs des Cachots
-
Sauter vers: