AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 1084
Points : 11
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Jeu 8 Nov - 13:56


Liu Xi avait déposé Bonnie à l’infirmerie, espérant que Blake pourrait trouver une explication à son problème d’amnésie et la garder à l’abri de ses camarades le temps d’un après-midi. Puis elle s’était hâtée de retourner dans ses appartements et d’enfiler un maillot de bain. Elle se demanda un instant quel était le problème avec cette école, tant ce geste lui sembla absurde. Mais il n’était pas question de perdre trop de temps à ce demander ce qui clochait et un moyen plus détourné de vérifier la présence ou non d’une créature dans la salle de bain des préfets.

Elle ne comptait absolument pas s’y rendre seule, étant née-moldue, s’il y avait réellement une menace et une créature, elle aimait autant ne pas disparaitre dans les tréfonds d’une baignoire sans laisser de trace ni d’explication. La jeune femme préférait ne pas se tourner vers les directeurs de maison, qui avaient suffisamment à faire avec les élèves à gérer. Elle porta son choix sur le professeur Mandrake, après tout, c’était un ancien auror, et il était professeur de défense contre les forces du mal, de sang-pur, il cochait toutes les cases nécessaires pour assurer un minimum de sécurité dans cette exploration. Les deux professeurs n’étaient pas spécialement proches, ils se croisaient aux repas ou aux réunions, mais n’avaient pas réellement poussé plus loin, manquant sûrement de curiosité l’un envers l’autre. Liu Xi était du genre effacée et policée, et John lui paraissait souvent trop dur, trop autoritaire. A première vue, ils ne semblaient pas partager grand-chose. Pourtant, Aurora était une amie chère à Liu Xi et visiblement plus que ça pour l’ex-auror. Peut-être devrait-elle réviser son jugement ?
Elle se rendit directement au bureau de Mandrake et frappa à la porte, attendant son signal pour ouvrir. En temps normal, elle aurait profité de ce laps de temps pour se recoiffer et se redonner une mine un peu plus fraîche, mais elle était au-delà de ce genre de considération, réfléchissant à comment présenter le maximum de choses en un minimum de temps, de manière compréhensible. Tampis si elle avait l’air un peu fatiguée ou échevelée : la matinée avait été longue et elle était loin d’être terminée. La voix du sorcier résonna et elle passa la tête par la porte :
« Bonjour John…Excusez-moi de vous interrompre, mais j’ai besoin de vous de toute urgence. Je ne sais pas si vous avez eu vent des événements de cette nuit et de ce matin… Suivez-moi, le temps presse, je vous explique en chemin. ».

Ce n’était pas une manière de faire très orthodoxe pour Liu Xi, forcer ainsi la main de son interlocuteur n’était pas dans ses habitudes, mais la sécurité des élèves étaient en jeu, et il n’était pas temps de s’interroger sur le bien fondé de sa demande. Sans se retourner, elle s’engouffra dans les couloirs. Heureusement, ses heures de sports quotidiennes lui permettaient de marcher vite et de parler sans être essoufflée outre-mesure. Elle continua d’expliquer : « Un message a été écrit, visiblement avec du sang, sur le mur du hall. "Elle traque l'odeur du sang jusque dans les profondeurs. Méfiez-vous !". Il semblerait que ce soit une élève l’auteur, elle est à l’infirmerie pour l’instant, une réunion est prévue chez Armstrong ce soir pour que nous fassions le point sur nos différentes découvertes et hypothèse, nous en parlerons plus longuement à ce moment là. J’ai besoin de vous pour autre chose. Un élève m’a signalé qu’il avait fait face à une créature étrange dans une baignoire de la salle des préfets, et que celle-ci a tenté de l’entraîner par le fond. Il n’a pas osé en parler avant de peur de ne pas être pris au sérieux… Mais je crois que ça vaut le coup de vérifier. Les autres professeurs sont occupés à vérifier le château et à tenir les élèves au calme, je compte sur vous pour me seconder : je suis un bon appât, née-moldue pure souche, mais je ne suis pas suffisamment armée pour faire face seule à je ne sais quoi. S’il devait m’arriver quelque chose, il faut au moins un témoin qu’on puisse savoir de quoi il retourne.» dit-elle avec pragmatisme. Etait-ce du détachement ou de l’inconscience ? Elle l’ignorait. Mourir ne lui faisait pas vraiment peur, mais en même temps, cela lui paraissait … extrême, ils en n’étaient tout de même pas arrivés à ce point en si peu de temps ?

La porte de la salle de bain des préfets était là, elle prononça le mot de passe et entra. Elle marqua un arrêt, et ne put réprimer un air surpris : « Wow. C’est grandiose ! ». Les préfets et capitaines étaient bien vus, le luxe qui émanait de la pièce était époustouflant. Mais le charme rompit bien vite, puisqu’il fallait que Liu Xi songe à se déshabiller et à passer dans l’eau. Dieu que c’était gênant…. Elle n’avait pas spécialement envie de paraître en maillot de bain devant son collègue, mais elle n’allait pas restée habillée et engoncée dans une robe mouillée. Elle soupira… « Bon, je me jette à l’eau…je compte sur vous pour ne pas me laisser noyer ! » Etait-ce le moment de plaisanter ? Peut-être pas, mais ça l’aidait à faire passer la pilule. Elle retira sa robe en prenant soin de ne pas croiser le regard de John et entra dans l’eau baguette en main. Elle n’était pas une grande sorcière mais cela la rassurait tout de même… Elle lança un sortilège têtenbulle, s’immergea…et attendit.





LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8747-professeur-john-mandrake-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8756-liens-de-john-mandrake#194989http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8755-demandes-de-rp-pour-john-mandrake#194986http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8753-boite-aux-lettres-john-mandrake#194983http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8754-hiboux-express-de-john-mandrake#194984

Arrivé(e) le : 11/11/2017
Parchemins rédigés : 244
Points : 13
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Sam 10 Nov - 17:33

John travaillait sur ses copies, comme d'habitude le calme régnait dans la salle de cours. Il y avait un léger fond musical, était-ce du Queen...? Le volume était suffisamment bas pour ne pas être remarqué, le gramophone se trouvait juste à côté de son bureau. Percival était roulé en boule sur le côté, un petit coup de langue par-ci par-là, mais sans plus. L'animal restait lui aussi très calme. John était en train de corriger des feuilles de cours parlant vraisemblablement de Lycanthropie. À côté de lui un livre ouvert signé Nathanael Armstrong. Peu de gens avaient reconnu le talent de cet auteur à ses débuts et sa célébrité se fit bien tardive malgré les excellents ouvrages déjà parus. John appréciait beaucoup ces éditions plutôt novatrices en matière de créatures magiques. Profitant d'être enfin seul de la journée le professeur s'était allumé une cigarette et fumait désormais sans retenue, une tasse de café encore fumante également à portée de sa main. Alors que l'enseignant avançait relativement bien dans ses corrections et réécritures, quelqu'un toqua à la porte de la salle. D'un coup de baguette il arrêta le gramophone, faisant taire la musique puis il leva la tête en direction de l'entrée.

- Entrez.

C'était sa collègue, miss MacDougall. Elle s'excusa rapidement de le déranger. Visiblement il s'agissait d'une urgence. Quel genre...? Il y avait probablement un lien avec les événements récents. John s'en était un peu détaché, bien qu'il connaisse les grandes lignes. Une inscription sur le mur, une élève peut-être impliquée... Cela n'annonçait rien de bon, mais en même temps ce n'était pas la fin du monde pour autant. Ce genre de dégradations rappelait la fameuse chambre des secrets, mais jusqu'à maintenant ils n'avaient pas encore retrouvé de cadavres dans l'école. Il espérait que cela resterait comme ça. Peut-être qu'il y avait de nouveaux éléments...? John avait profité de quelques jours pour se reposer et soigner comme il pouvait ses blessures dans un centre spécialisé. Ce n'était pas très utile pour faire disparaître les effets indésirables de ses cicatrices, mais cela l'aidait à se ressourcer. Si cela pouvait aider à diminuer sa consommation d'alcool... Il ne voulait pas qu'Aurora rouspète une nouvelle fois contre lui. John se leva, rangeant sa baguette dans son emplacement habituel à l'intérieur de sa veste et il prononça un simple mot dans une langue bizarre à l'attention de Percival qui s'éveilla comme par magie en l'entendant.

- Garde.

John ne maitrisait aucunement le Fourchelangue. Apprendre à prononcer un mot lui avait pris des années et plusieurs fois le serpent avait pris cela pour une insulte grossière, ce qui lui avait valu plusieurs morsures et menaces de son compagnon. Mandrake connaissait deux ou trois mots au total, c'était bien suffisant pour lui donner des ordres simples. Dors, garde, attaque, stop... Pas de quoi tenir une conversation et de toute façon le professeur ne comprenait rien aux sifflements de Percival. Seule son intuition lui permettait de deviner les pensées de son camarade reptile. Percival releva la tête et s’avança jusqu'au tas de copies. Si un élève tentait de venir récupérer des informations ou voler la moindre feuille, gare à lui ! Il s'avança jusqu'à Liu et lui emboîta le pas dans le couloir.

- Miss MacDougall. Je vous suis.

Liu s'empressa de lui faire le résumé de la situation, chose que John aurait pleinement pu apprécier s'ils avaient décidé d'avancer un peu moins vite. Cela lui apportait les détails importants, quelques informations supplémentaires, mais Mandrake peinait à suivre sa collègue qui s'élançait à travers les étages pour se diriger vers la salle de bain des préfets. Quelques minutes après, une fois arrivé devant l'entrée gardée, John profita de ce moment de répit pour se maintenir au mur afin de reprendre son souffle. Ce n'était plus dans ses habitudes de cavaler ainsi. Sa blessure s'étendait de son bras à sa cuisse en passant par le torse et le dos. Courir avec la cuisse dans cet état s'avérait très difficile, en général il ne tenait pas longtemps le rythme. Cette marche rapide jusqu'au 4e étage l'avait bien fatigué. Mais comme Liu ouvrait la marche, John fit mine de rien sentir pour ne pas faire remarquer à sa collègue qu'il n'était pas le sportif de l'année. Cela pouvait paraître décevant pour un enseignant de Défense Contre les Forces du Mal et ancien Auror de ne plus avoir une condition physique au top. Ils entrèrent dans la salle de bain, observant la riche décoration qui laissa cependant l'ancien Serpentard de marbre. Cela lui rappelait trop la maison de ses parents, avec ces dorures et ces décorations tape à l'œil.

- Si une créature se cache ici, cela me rappellerait presque un autre incident à Poudlard avec des inscriptions sur le mur... Nous devons être prudents. Quant à cette élève "responsable" de l'inscription... Peut-être qu'un interrogatoire plus poussé nous apporterait des réponses...?

John sortit sa baguette et commença à observer les alentours. Visiblement, rien de suspect à l'horizon mais peut-être que quelqu'un ou quelque chose aurait pu cacher des éléments de la pièce. Alors que Mandrake se penchait légèrement pour observer la surface de l'eau, il entendit du bruit derrière lui. En se retournant, il put observer la professeure MacDougall en maillot de bain. Comptait-elle se jeter dans la baignoire et aller voir directement? Il voulut dire quelque chose, mais leurs regards se croisant à ce moment précis il se retourna en se raclant la gorge légèrement. Les joues légèrement roses il continua d'observer la pièce jusqu'à ce que sa collègue entre dans l'eau et une fois le moment gênant terminé il reporta son attention sur la jeune femme qui exécutait un sortilège de tête en bulle. Bien... Il ne s'agissait pas de se louper...! le professeur pointa sa baguette vers l'eau.

- Revelio.

Est-ce qu'un artifice particulier pouvait cacher quelque chose dans l'eau? Un passage secret, une créature dissimulée...? John répéta l'opération sur divers endroits de la pièce. D'abord la baignoire elle-même, puis la grande armoire à savons qui contenait tous les produits pour le corps que l'on pouvait souhaiter. Il examina également les murs de la même manière et revint aussitôt au bord de l'eau. Tout semblait calme... Était-ce une mauvaise farce d'une élève envers le professeur de botanique? Mandrake resta à quelques centimètres du bord par précaution. Si quelque chose se trouvait là, inutile qu'elle tire également sa personne par le fond! Tout en gardant sa baguette levée, il observait la surface, discernant la professeure de Botanique qui fouillait chaque recoin de cette immense baignoire. Les préfets ne manquaient pas de confort en tout cas...! John fit de son mieux pour ne pas laisser son regard trop vagabonder et épier sa collègue, un comportement qu'il ne s'excuserait pas, ce n'était pas un goujat ! De ce qu'il savait d'elle, elle fréquentait l'infirmier de l'école? C'était un homme honorable et un excellent soigneur. John avait pu profiter de ses talents à Sainte Mangouste pour réparer du mieux possible son corps calciné. Non, il ne valait mieux pas avoir le regard baladeur au risque d'en vexer plus d'un dans cette histoire...! Il secoua légèrement la tête et continua d'observer tout autour dans l'eau. Au moindre mouvement suspect il frapperait, peu importe ce qui se présente.




" Le feu couve dans une âme plus sûrement que sous la cendre "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/02/2013
Parchemins rédigés : 67
Points : 0
Crédit : .
PETIT +

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Dim 18 Nov - 20:39

"Des éclats de voix. Il y avait des éclats de voix à la surface. Se réfugiant dans les canalisations lorsque la lueur brillante d’un sortilège vint lécher la surface de l’eau, la Créature se tapit dans l’ombre, attendant patiemment que l’idée d’une potentielle menace soit écartée. Il faisait plus chaud dans le bassin, que dans le lac où elle se trouvait le matin-même… Mais cette température lui semblait justement bien trop élevée. Dans son pays d’origine, où ils vivaient dans la fonte des neiges, elle et son espèce étaient habitués à un climat sensiblement plus froid, et leur peau s’en retrouvait ainsi naturellement durcie. Quelques secondes plus tard, le calme revenait, et elle s’extirpa alors des tuyaux, suffisamment larges pour lui permettre de s’y engouffrer,

Une forme humaine venait d’apparaître dans le bassin, bien différente de celle de l’homme qu’elle avait appréhendé quelques heures plus tôt… Deux jambes, plus fines, apparaissant dans un bouillon de mousse. Patiente, la Créature attendit de la voir s’immerger complètement, et après avoir croisé son regard… son instinct chasseur s’activa. Elle faisait partie des cibles, le maître l’avait ordonné. Sans plus attendre, elle fondit alors sur cette proie toute trouvée…

1-2 : Liu est réactive, et parvient à éviter la morsure à temps… Elle a eu de la chance, mais peut-être pas la prochaine fois.

3-4 : Les crocs de la Créature se plantent dans le mollet de Liu. La morsure n’est pas trop profonde, c’est douloureux, mais supportable les effets se feront ressentir plus tard… John peut voir une volute de sang venir teinter la surface de l’eau du bassin. Mais Liu se trouve toujours sous l’eau…

5-6 : Les crocs de la Créature se plantent dans le mollet de Liu. La morsure est profonde, et sous l’impact de la douleur, Liu perd conscience. La créature la relâche, et retourne dans les conduits tandis que le corps de la jeune femme réapparait à la surface, baignant dans son propre sang.

Sous l’eau, c’est une forme noire plutôt imprécise, d’environ trois mètres de longueur que Liu peut appréhender. Vous êtes cependant libres d’utiliser le hasard, partant du principe que si Liu a été mordue, elle sera moins réactive !"


Dernière édition par La Créature le Dim 18 Nov - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6385
Points : 59
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Dim 18 Nov - 20:39

Le membre 'La Créature' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 1084
Points : 11
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Mar 20 Nov - 10:36

La professeure MacDougall avait été un peu cavalière, elle le reconnaissait volontiers. Elle sentait bien que son rythme était un peu élevé pour son collègue, mais l’heure était grave et le sentiment du danger imminent la poussait à ne pas ralentir. Il reprendrait son souffle une fois arrivé. « Je vous remercie ! Je suppose qu’il doit existait des méthodes pour réveiller les souvenirs effacés, ou peut-être que l’élève qui l’a dénoncé en sait plus. Mais malheureusement, il faudra quelqu’un de plus compétent que moi pour y parvenir. » dit-elle avec sérieux, avant de se préparer à entrer dans le bain.

C’était affreusement gênant, mais là encore, elle manquait de temps pour s’appesantir sur ce genre de pensées. Elle espérait que Mandrake s’empresserait d’oublier cette scène. Elle-même tâcherait d’en faire autant. Aurora ne lui en tiendrait probablement par rigueur. Peut-être même qu’elles en plaisanteraient un jour. Quant à Blake…nulle doute qu’il trouverait de quoi la charrier pendant quelques temps. Allez, il était grand temps d’y aller.

Liu Xi garda les yeux grands ouverts. La sensation de ce sortilège était étrange, elle n’aimait pas spécialement cette impression d’avoir la tête dans un scaphandre. Mais elle devait avouer qu’il était pratique de pouvoir respirer sous l’eau sans problème, et c’était probablement moins désagréable que de se faire pousser des branchies. Elle se meut dans le bassin, tentant de trouver par où une créature quelconque pouvait bien passer. La baignoire lui semblait bien plus grande qu’il n’y paraissait, elle observa du mieux qu’elle put. Les décors étaient suffisamment riches pour intégrer au mieux la plomberie et les évacuations, difficile de discerner le fonctionnel de l’ornement. Sans qu’elle sache très bien pourquoi, elle fut attirée par une ouverture à sa gauche. Est-ce un mouvement dans l’eau, un éclat sur les dorures ? Elle ne le saurait probablement jamais. Face à elle, un regard rouge braise. Pourtant, elle se sentit instantanément gelée, engourdie, elle essaya de reculer par réflexe, mais l’eau entravait bien entendu ses mouvements. Pourquoi était-elle si étonnée, surprise ? Elle était venue là parce qu’on lui avait signalé cette probabilité. N’y avait-elle pas vraiment cru ? Liu Xi n’eut pas vraiment le temps d’y croire ou non ou de réagir, que la créature disparu de son champ de vision. Une douleur irradia de son mollet. Elle ne retint pas le « saloperie » qui arriva à ses lèvres. L’eau se tinta de rouge, l’empêchant de bien discerner son environ proche.

1 - 2 : Comme dans le brouillard, elle se rappela avec un temps de retard qu’elle avait sa baguette à la main. Il lui semblait voir une masse noire. Il était hors de question de la laisser s’enfuir, et tout ce qui lui vient à l’esprit, était un sortilège des plus basiques « Petrificus totalus ». Il semble atteindre sa cible, difficile à dire. Peut-être va-t-on pouvoir observer ce dont il s’agissait exactement ? Peut-être que John aura une meilleure idée ?

3 - 4 : Comme dans le brouillard, elle se rappela avec un temps de retard qu’elle avait sa baguette à la main. Il lui semblait voir une masse noire. Il était hors de question de la laisser s’enfuir, et tout ce qui lui vient à l’esprit, était un sortilège des plus basiques « Petrificus totalus ». Et pourtant même si celui-ci est à la portée d’un élève de première année, il échoue totalement, est-ce à cause de la douleur, de la bulle autour de sa tête ou de l’eau ? A moins qu’elle ne soit juste lamentable. Il faut espérer que John soit plus performant.

5 - 6 : prise de stupeur, Liu Xi parvient tout juste à reculer, elle a complètement perdu de vue la créature et ne peut que tenter de s’approcher du bord et de sortir de là avant d’être à nouveau à la merci de son compagnon de baignade.


LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]


Dernière édition par Professeur L. MacDougall le Lun 26 Nov - 9:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6385
Points : 59
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Mar 20 Nov - 10:36

Le membre 'Professeur L. MacDougall' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8747-professeur-john-mandrake-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8756-liens-de-john-mandrake#194989http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8755-demandes-de-rp-pour-john-mandrake#194986http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8753-boite-aux-lettres-john-mandrake#194983http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8754-hiboux-express-de-john-mandrake#194984

Arrivé(e) le : 11/11/2017
Parchemins rédigés : 244
Points : 13
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Mar 20 Nov - 19:34

Alors que John surveille la surface de l'eau et ne voit toujours rien, cette dernière commence à frémir légèrement comme s'il y avait une agitation suspecte là dessous... Le professeur de Défense Contre les Forces du Mal fait un pas de plus en avant pour observer, mais toujours rien. Il distingue bien la forme de Liu sous l'eau, mais aucun signe d'une potentielle créature. Le professeur reporte alors son attention sur le reste de la pièce, trouvant ce calme bien trop intimidant. Ses Revelio n'avaient rien donné de particulier sur les autres éléments de la pièce alors bon... Peut-être que l'évacuation des eaux permettait à quelque chose de se balader? Mais les tuyaux ne pouvaient pas être très larges non plus, sinon plus d'un élève se serait perdu et on aurait retrouvé un tas de préfets noyés dans les eaux usées... Bref, il ne pouvait qu'attendre que Liu lui apporte une information quelconque ou bien que-...

À la surface, ça y est! Quelque chose se tramait là dessous !! Rapidement John aperçoit du sang remonter à la surface, visiblement Liu est en danger! Elle semble paniquer sous la surface et pointe sa baguette dans une direction pour tenter de frapper quelque chose. Ce n'est pas très facile à distinguer pour l'ex-Auror puisque même la forme de Liu n'est pas très claire. Il sait plus ou moins ou elle se trouve, mais il ne la voit pas nettement. Son regard suit la direction de ce qu'il suppose être le bras armé de sa collègue et une forme beaucoup plus imposante a fait son apparition sous l'eau. Le sang semble provenir de la jambe de MacDougall... John espérait que quoiqu'il se soit passé là dessous elle ne se soit pas faite empoisonnée par une piqûre ou une morsure.


- Liu !

Rapidement il analyse la situation. La créature semble imposante donc cela réduit le champ des possibilités. Il pourrait très bien balancer un éclair là dedans, mais cela impacterait également Liu qui se trouve encore dans l'eau. Dommage, car peu importe la créature, cela marchait neuf fois sur dix! John ne connaissait pas grand-chose aux créatures marines alors il élimina rapidement les quelques suspects qu'il pouvait avoir en tête... Un Kelpy, mais c'était peu probable... La taille qu'il pouvait deviner à son ombre ne correspondait pas. Il y avait bien un sort pour ces créatures, mais si ce n'était pas ça Liu allait rapidement se faire croquer à nouveau. De plus, John n'avait pas souvenir qu'un Kelpy soit répertorié dans les créatures du lac de Poudlard alors, que ferait-il ici...? Une seule solution pour en avoir le cœur net, l'abattre et examiner le cadavre ou le faire sortir de l'eau et en découvrir un peu plus avant de se faire réellement violence.

1 - 2 réussite critique: John décide d'utiliser un sortilège d'Aguamenti et de l'adapter un peu plus à la situation. Il pointe sa baguette vers la forme qui était sortie de sa cachette et il s'aide en plus de sa main libre pour mieux modeler le sort. Il provoque une grosse vague sur le côté pour soulever la créature dans une trombe d'eau qu'il tente ensuite de maîtriser et de surélever pour créer une grosse boule d'eau. Dans la bulle d'eau tournoyante, la créature serait contre le courant et aurait - il l'espérait, des difficultés à s'en sortir. Cela pourrait laisser le temps à Liu de sortir pour venir l'assister si sa blessure n'était pas trop grave. La créature était la priorité il se devait de la neutraliser.

3 - 4 réussite normale: John décide d'utiliser un sortilège d'Aguamenti et de l'adapter un peu plus à la situation. Il pointe sa baguette vers la forme de Liu qu'il arrive à distinguer avec la traînée de sang dans l'eau. D'un geste de la baguette sur le côté il essaye de l'éloigner le plus possible de la créature en provoquant une vague suffisamment grande pour emporter sa collègue par dessus le bord et la ramener sur la terre ferme. Il essaye de procéder avec tact pour ne pas qu'elle se cogne sur le carrelage en étant propulsée hors de l'eau. Il se précipite ensuite vers sa collègue pour l'aider à s'éloigner du bord. Sa blessure était la seule priorité, la créature attendrait bien un peu plus.

5 réussite de justesse: John décide d'utiliser un sortilège d'Aguamenti et de l'adapter un peu plus à la situation. Il pointe sa baguette entre les deux formes présentes sous l'eau et il provoque un choc pour les séparer. Une vague vient frapper le bord de la baignoire à gauche comme à droite, emportant les 2 protagonistes pour les séparer du mieux possible. Il en profite pour se précipiter vers le bon côté - celui de Liu, pour lui tendre sa main libre et l'aider à s'extirper de l'eau. Il fallait faire vite, la créature n'allait pas être retenue longtemps par une vague comme ça. John lui tend son bras marqué de cicatrices, il ne peut pas vraiment tirer dessus, aussi Liu devra forcer un peu pour le rejoindre et l'aider à l'extraire de l'eau.


6 échec critique: John veut utiliser un sortilège d'Aguamenti pour gérer la situation. Après tout c'est ce qui semble le plus logique, soit extraire la créature soit extraire Liu mais sans connaitre la nature de la créature il ne pouvait faire plus. Malheureusement, le résultat d'une fatigue chronique depuis quelques semaines, de son petit sprint dans le couloir et d'un léger oubli dans ses prises quotidiennes de médicaments est qu'une douleur foudroyante lui traverse le bras, le torse et la jambe. Ses parties brûlées se réveillent, la magie noire l'ayant frappée par le passé l'assaillait encore malgré tous ses traitements. Cela le fait reculer d'un pas, lui arrache un léger cri et un beau juron tandis qu'il pose un genou à terre et saisit son bras par réflexe. Son attention est détournée de la baignoire: Liu est seule face à la créature ce tour-ci.

(4 chances de succès pour aider ou essayer de neutraliser temporairement, 1 chance pour tenter de minimiser l'handicap de Liu et 1 chance d'échec pur et simple.)




" Le feu couve dans une âme plus sûrement que sous la cendre "


Dernière édition par Professeur J. Mandrake le Mar 20 Nov - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 28/06/2011
Parchemins rédigés : 6385
Points : 59
Crédit : (c) Maxine S. MacPherson
PETIT +

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Mar 20 Nov - 19:34

Le membre 'Professeur J. Mandrake' a effectué l'action suivante : Le Hasard


'Le Hasard' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 01/02/2013
Parchemins rédigés : 67
Points : 0
Crédit : .
PETIT +

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Lun 26 Nov - 8:17

"La créature n’eut pas le temps de juger si la chair de ces êtres avait aussi bon goût que la lui vantait le maître. Sa proie était réactive, et brandit sa baguette dans sa direction… Par réflexe, la créature s’éloigna alors rapidement de la jambe ensanglantée, se tapissant contre les carrelages qui recouvraient le sol des bassins. L’eau était devenue agitée, teintée de rouge, complètement désharmonisée alors rien ne semblait pouvoir la troubler quelques minutes auparavant. Réalisant que les moyens mis en oeuvre par l’humaine s’avéraient inefficaces, la créature s’apprêtait alors à se jeter sur elle à nouveau, afin de finir le travail qu’elle avait commencé… Jusqu’à ce qu’un cri à la surface se fasse entendre. L’humaine n’était pas venue seule.

L’eau se mit alors soudainement à bouillonner avec fureur, sans que la créature ne comprenne quelle était la source de ce soudain changement d’état. Entraînée à l’autre bout du bassin tandis que sa proie semblait lui échapper, l’animal ne mit pas bien longtemps à finalement renoncer, et à se réfugier dans les conduits. Le maître avait ordonné de ne pas prendre de risques inutiles, alors il était inutile d’affronter une tempête dans la baignoire…"


HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
https://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7131-liu-xi-macdougall-qui-triomphe-de-lui-meme-possede-la-force-modifiehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7152-liu-xi-ce-qui-lie-une-famille-cest-davoir-vu-fleurir-les-memes-jardins-annee-apres-anneehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7151-liu-xi-si-on-faisait-un-brin-de-causettehttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7153-dans-la-boite-de-lu-xihttps://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t7154-les-petits-billets-pour-liu-xi

Arrivé(e) le : 21/11/2016
Parchemins rédigés : 1084
Points : 11
Année : ft. Liu Yifei

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Roxy M. Reid

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Lun 26 Nov - 11:38

L’eau brouillée par son sang écarlate, la créature qui n’est plus visible, son sort raté, Liu Xi essaye de garder son calme. Elle n’est pas seule, Mandrake est un ancien auror, et il va bien trouver quelque chose à faire… C’est ce que la jeune femme se dit en cherchant désespérément une voie de sortie, le rebord de la baignoire, un endroit où se cacher d’une créature dont elle ignore la position. Ses doigts se serrent sur sa baguette. Ne pas la perdre. Son cœur bat si vite qu’elle a l’impression qu’on pourrait le voir bondir à travers sa peau. Elle essaye de ralentir sa respiration… Quand soudain un violent courant l’emporte. Sous la surprise, le sortilège rompt et elle sent l’eau sur son visage. Elle en avale une gorgée. Il est peut-être temps de commencer à paniquer, sans pouvoir respirer et à moitié étouffée, elle est sûre de finir dans l’estomac de ce truc. Quel idée à la con cette baignade. Soudain elle heurte une surface dure. Le bord ? Une main se tend pour la tirer hors de l’eau. Elle la saisit avec autant de force que de soulagement et prend appui sur le rebord pour sortir. Ce n’est pas très élégant, elle dérape, et sent bien que John ne pourra pas la soutenir longtemps, aussi n’hésite-t-elle pas à forcer l’appui sur sa jambe blessée. L’adrénaline l’aide à ne pas voir trente-six chandelles pour l’instant. Liu Xi fait de son mieux pour ne pas broyer la main de son collègue.

Elle est enfin sortie de l’eau. Les mains sur ses genoux, la tête penchée en avant elle recrache l’eau avalée par mégarde en une quinte de toux. Elle se redresse, le visage livide, mais soulagé. « Bon sang, ..c’était… moins …une. Merci. A charge…de revanche.» dit-elle encore essoufflée en prenant entre ses mains celles de John en s’inclinant légèrement. Elle avait bien essayé de perdre cette manie si clichée, elle se contentait en général de s’incliner en remerciant, parce que son corps entier avait intégré cette éducation. Mais on venait de lui sauver la vie, et son cerveau était trop occupé à faire l’inventaire pour se soucier de cela. « Il faudra envoyer…. quelqu’un de plus … talentueux…que moi...pour s’occuper de cette… chose là. Je n’ai pas été très … utile. » Sa respiration reprend un rythme plus normal. A quoi bon courir tous les matins si ce pour souffler comme un bœuf après une baignade qui a certes sembler durer une éternité mais qui n’a pas du excéder quelques secondes ou minutes. « Je n’ai pas vu grand-chose » reprit-elle avec sérieux, tout en cherchant des yeux ses vêtements. Elle n’avait pas pensé à prendre une serviette, aussi utilisa-t-elle sa baguette pour se sécher. Décidément, ça fonctionnait toujours mieux quand il n’était pas question de vie ou de mort. « des yeux rouges, une créature d’environ 3 mètres je dirai. Vous avez pu voir quelque chose ? » Elle enfile sa robe de sorcière, remarquant que son mollet gauche continuait de saigner. Elle avait laissé quelques traces de sang sur le chemin. « Accio serviette» tente-t-elle. Son cerveau commence à reprendre le dessus. Une serviette apparait et elle tapote la blessure pour absorber le sang qui en coule : « Visiblement ça a aussi des crocs. Ça n’a pas l’air trop profond » dit-elle en dévoilant les marques à John « Je suppose qu’on pourrait soigner sa facilement avec un sort, mais je préfèrerai le montrer à Blake, des fois qu’il ait déjà vu ça et que ça lui rappelle quelque chose.» réfléchit-elle à haute voix, avant d’emballer son mollet dans la serviette en se servant d’elle comme d’un bandage grossier.

Liu Xi donne un coup de baguette pour effacer les traces de sang, comme pour oublier ce mauvais souvenir. Elle se rend soudain compte qu’elle frissonne, l’adrénaline redescend suppose-t-elle. Sa jambe la lance. « Est-ce que vous pourriez condamner l’accès à la salle de bain et prévenir les préfets pendant que je me rends à l’infirmerie ? Je ne suis pas sûre de connaître un sortilège assez fiable compte tenu des circonstances. » avoue-t-elle. « Je crois que le voyage de retour sera un peu plus long…heureusement qu’il n’y a qu’un étage… » dit-elle en camouflant sa grimace dans une plaisanterie. « Oh…et… Si je peux vous être utile pour quoi que ce soit…n’hésitez vraiment pas…Sans vous, je finissais en hors d’œuvre. » ajoute-t-elle pleine de reconnaissance.


LXMD
“Demeure aussi prudent au terme qu'au début; ainsi tu éviteras l'échec” [Tao Te King]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8747-professeur-john-mandrake-termineehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8756-liens-de-john-mandrake#194989http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8755-demandes-de-rp-pour-john-mandrake#194986http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8753-boite-aux-lettres-john-mandrake#194983http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8754-hiboux-express-de-john-mandrake#194984

Arrivé(e) le : 11/11/2017
Parchemins rédigés : 244
Points : 13
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Aucun

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   Dim 2 Déc - 15:45

Liu réussit à s'extirper de l'eau pour se mettre à l'abri. Elle venait de tirer de toute ses forces sur la main de John qui avait du prendre appui correctement pour leur éviter une chute à tous les deux. Il valait mieux ne pas tomber dans l'eau avec la créature dans les parages ! Une fois à la surface, la collègue de John se met à tousser légèrement, recrachant un peu d'eau. Cela n'avait duré que quelques secondes, mais visiblement ce n'était pas de tout repos. John recula légèrement et posa un genou à terre pour examiner Liu. Elle semblait encore sous le choc, mais en dehors de sa blessure à la jambe elle était intacte...

- Bon sang, ..c’était… moins …une. Merci. À charge…de revanche.

- Vous en avez beaucoup des idées comme celle-là?

John semblait un peu énervé, mais c'était surtout le choc. La créature avait failli embarquer sa collègue et vu les traces de crocs sur la jambe il ne l'aurait pas laissée entière.

- Il faudra envoyer…. quelqu’un de plus … talentueux…que moi...pour s’occuper de cette… chose là. Je n’ai pas été très … utile.

John secoua la tête tout en se relevant. Au contraire, cela avait été utile. Ils n'avaient pas beaucoup d'informations sur la créature, mais elle n'avait qu'un seul accès pour arriver là. Les canalisations. Vu sa taille, impossible qu'elle stationne dans le fond de la baignoire sinon on aurait déjà remarqué sa présence depuis longtemps. Cette chose se baladait dans les conduits, restait maintenant à savoir d'ou elle provenait. Mandrake n'avait guère envie de se lancer dans les tuyaux pour aller vérifier... Liu se releva, lui aussi. Elle le salua en tenant toujours sa main. John se sentait un peu gêné...

- Je n’ai pas vu grand-chose. Des yeux rouges, une créature d’environ 3 mètres je dirai. Vous avez pu voir quelque chose ?

- Uniquement cette forme sous l'eau, mais rien de plus. Vu sa taille, elle ne pouvait pas se dissimuler dans la baignoire. Elle se sert des conduits pour arriver jusqu'ici.

John s'approcha du bord essayant de repérer l'entrée des évacuations d'eau, mais impossible de le discerner sans plonger... Le professeur donna alors un coup de baguette sur la surface afin d'installer une protection sommaire. Elle tiendrait suffisamment longtemps, maintenant est-ce que la créature serait capable de la briser? Probablement. Mais cela la fatiguerait un peu ce qui ferait gagner du temps... Il reporta son attention sur Liu.

- Visiblement ça a aussi des crocs. Ça n’a pas l’air trop profond. Je suppose qu’on pourrait soigner sa facilement avec un sort, mais je préfèrerai le montrer à Blake, des fois qu’il ait déjà vu ça et que ça lui rappelle quelque chose.

Effectivement la morsure n'était pas jolie, mais elle ne semblait pas très grave non plus. Un peu plus et elle aurait pu perdre sa jambe. Heureusement que ce coup de mâchoire n'avait servi que de "mise en bouche".

- On ignore s’il y a un quelconque poison. Le mieux et de faire examiner cela. Si un cliché peut être récupéré, il serait intéressant de demander son avis à Nathanael. C'est lui l'expert en créatures magiques. Il saura identifier la chose qui vous a blessé.

Liu se sécha, se rhabilla et plaça la serviette sur sa blessure pour éviter que le sang ne s'échappe de trop.

- Est-ce que vous pourriez condamner l’accès à la salle de bain et prévenir les préfets pendant que je me rends à l’infirmerie ? Je ne suis pas sûre de connaître un sortilège assez fiable compte tenu des circonstances. Je crois que le voyage de retour sera un peu plus long…heureusement qu’il n’y a qu’un étage. Oh… et… Si je peux vous être utile pour quoi que ce soit…n’hésitez vraiment pas…Sans vous, je finissais en hors-d'œuvre.

John s'approcha pour l'aider à se maintenir debout et à marcher afin de quitter la pièce.

- Je vous accompagne. Je ne veux pas avoir à suivre les traces de sang à travers tout l'étage pour vous retrouver inconsciente quelque part. La direction préviendra les préfets, nous signalerons les différents événements survenus au directeur dès que possible.

Mandrake se devait de prévenir Armstrong... Après leur discussion dans son bureau il ne faisait aucun doute qu'une réelle menace planait sur l'école. Cela allait au-delà des simples inscriptions sur les murs et des petits clubs "privés" d'étudiants. Il se passait des choses étranges et l'école était en péril désormais. Découvrir la vérité et qui est impliqué ne serait pas une mince affaire. Plusieurs problèmes avaient fait surfaces à Poudlard cette année, de différentes natures... John ne savait plus ou donner de la tête. Si un professeur se fait impunément agresser dans l'enceinte même de Poudlard... Cela n'annonce rien de bon!

John donna un autre coup de baguette une fois la porte derrière eux verrouillée. La protection cette fois était maximale. Le film protecteur translucide qu'il avait placé ne laisserait rien passer. La seule manière de faire tomber cette protection était de faire appel à un adulte, suffisamment instruit en sortilèges. Dans l'école, l'ex-Auror ne voyait que quelques membres du personnel capables de la faire tomber. Un panneau fit son apparition mentionnant "Entrée interdite. Danger de mort. Accès autorisé au personnel qualifié uniquement".

Le professeur aida Liu à atteindre l'infirmerie... Il fallait que les adultes se réunissent pour parler de leurs découvertes. John posa un regard inquiet sur la blessure de sa collègue, mais il ne devait pas se laisser distraire. En tant qu'ancien Auror et en tant que professeur, il avait pour obligation de protéger les élèves coûte que coûte. Blake saurait quoi faire pour Liu... Il devait rester concentré.


- Blake s'occupera de vous. Dès que cela ira mieux, j'espère que les professeurs pourront se réunir et discuter des événements récents. Nous devons prendre des mesures.

Spoiler:
 




" Le feu couve dans une âme plus sûrement que sous la cendre "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les petites bêtes ne mangent pas les grosses? ft. Professeur Mandrake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Quatrième Étage
 :: Salle de Bain des Préfets
-
Sauter vers: