AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 05/11/2018
Parchemins rédigés : 5
Points : 2
PETIT +

MessageSujet: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Lun 5 Nov - 19:03



Dorcas est un NE-MOLDU, né(e) le 12/05/2006 auSUD-OUEST de l'ANGLETERRE. D'ailleurs il y vit toujours à BRISTOL. Aujourd'hui, Dorcas a donc 18 ans et est en SIXIEME année. Et juste pour ta culture personnelle, sache qu'il a un CHAT un peu niais répondant au doux nom de GUIMAUVE.

Il est bon de savoir que Dorcas est attentionné, passionnel, indépendant, cultivé et ambitieux mais également jaloux, impatient, perfectionniste, narquois et sec dans ses propos. Il a des goût étranges, par exemple il troquerait n'importe quelle sucrerie pour une tomate, il aime les animaux mais ne supporte pas la vue d'un gamin, il adore assister aux matchs de Quidditch mais a une phobie verte des balais (les cours de vol, c'était quelque chose), il est un sportif invétéré et adore tenter de remettre ses proches dans "le droit chemin", au point d'exaspérer ces derniers ou encore il apprécie être complimenté (un peu une princesse au masculin) alors qu'il déteste les traîtres, les choux-raves (dans l'ordre de priorité, c'est juste après les traîtres), les balais (inutile de lui demander de nettoyer un pot cassé de façon moldue), les mômes qui font trop de bruit et les gens meilleurs que lui dans les matières où il excelle.

Sa baguette est composée de bouleau avec un coeur de ventricule de dragon et mesure 31.5 centimètres. Grâce à elle, Dorcas a le malheur de suivre les cours de Métamorphose, Astronomie, Etude des moldus et de Sortilèges.



Dorcas Bellini
feat. BOB MORLEY

ET EN VRAI ?
J'ai 24 ans ! Je suis arrivé(e) sur NYL je vais sacrément manquer d'originalité, mais j'ai été regardé dans la liste des forums HP intéressants et le vôtre m'a fait un joli clin d'œil baveux et je n'ai su résister ! et je devrais être là en moyenne 1 jour par semaine. Avant de finir j'aimerais juste rajouter que j'adore les cookies ! et je suis un serial rper… ;O.


Tout le monde a une histoire

Le bruit constant, vrombissant mais étrangement relaxant de la locomotive fonçant à toute allure à travers les beaux paysages d'Ecosse avait toujours apaisé son esprit, du moins, aussi loin que remontaient ses souvenirs. Pourtant, il s'agissait d'un son mat, fort, répétitif, qui s'accompagnait de quelques saccades venant déranger sa tête, reposée contre l'immense vitre du wagon dans lequel il se trouvait, seul. Et pourtant qu'est-ce qu'il adorait ce bruit. Ou du moins, il avait su l'adorer une longue partie de sa vie. Il essayait de retrouver ce sentiment agréable de "chez-soi" que lui procurait la mécanique magique du Poudlard Express.

En vain.

NM

Un mot qui l'avait profondément marqué, à vie. Aussi bien physiquement, que psychologiquement. Lui, Dorcas Bellini. Fils d'une philippienne, mariée à un Sir, haute figure de la société moldue car chirurgien de renom. Dans ce monde de non-mage, il était un enfant aisé et chanceux. Toutes les universités lui auraient gracieusement ouvert leurs portes. Néanmoins, ce n'était pas dans ce monde-là qu'il comptait vivre et s'épanouir. Dorcas n'appartenait pas à ce monde morose de technologie. Il était un sorcier, et cette différence, il l'avait toujours sentie au fond de lui, bien avant de recevoir un hibou à sa fenêtre. Poudlard avait depuis toujours représenté un foyer, une seconde-maison.

Dorcas s'était toujours appliqué autant dans ses relations sociales qu'avec ses notes scolaires. Il voulait plaire à tout le monde et faire la fierté des membres de sa famille. Il avait du caractère, de l'ambition, une soif d'apprendre et d'évoluer dans ce monde sorcier. Tout ça avait changé avec l'année 2019 à 2020, sa troisième année à Poudlard. Ses camarades, particulièrement ceux qui s'intéressaient à la politique, parlaient sans cesse des temps qui changeaient, de leurs craintes et inquiétudes pour ceux qui ne pouvaient se légitimer avec un sang-pur.... du climat menaçant et sombre qui s'abattait gentiment mais sûrement sur le Ministère. Dorcas lui était un enfant, il vivait dans son monde, dans sa réalité. L'année scolaire, le jeune sorcier étudiait, réussissait avec brio ses examens, et forgeait les souvenirs de son enfance avec ses amis. Comme tout enfant de treize ans.

Et un jour…. Tout lui tomba dessus, telle une inévitable épée de Damoclès lui fendant le crâne.

La Brigade de Surveillance de Blackman… leurs rires froids et incessants. La douleur physique sous sa chair arrachée, marquée. Cette cicatrice laissée en guise de souvenir. La honte, les brimades. Et le pire, ce qui avait vraiment transformé le petit garçon innocent qu'était Dorcas en un être cynique : l'aliénation. Du jour au lendemain, il était passé de camarade de classe à ennemi public numéro un. Pas tous les élèves approuvaient les nouvelles mesures prises par le Directeur, couvert par le Ministère de la Magie. Mais la plupart devait malgré tout appliquer, et faire appliquer, ses nouvelles règles, au risque de subir des sévices aussi immondes que ceux réservés aux "Sang-de-Bourbe" comme il était devenu commun de les appeler. Et ça, Dorcas s'en rappellerait jusqu'à sa tombe. La sécurité n'était qu'une illusion. On avait attenté à son éducation, à son droit de faire partie du monde magique en somme.

Et pas qu'une fois…

L'année 2019-2020 avait été horrible, car on l'avait privé de son droit à l'éducation et on l'avait mis en retrait de l'école.

Dorcas était loin de se douter qu'après cette terrible épreuve, Blackman reviendrait. Il aurait pensé avoir affronté la plus grande douleur de sa vie. Il n'en fut rien.

C'était un soir d'Halloween.
Une date que maudissait désormais le jeune homme. Elle avait marqué la fin d'une grande personne, une personne qu'il tenait en estime depuis le premier jour à Poudlard. Une femme de caractère, qui avait été dure, sèche, mais juste, et incroyablement sincère et humaine. McGonagall. Le mur qui s'était toujours dressé entre le Mal et les élèves. Leur protectrice, celle qui avait subsisté pour certains le rôle de Mère. Dorcas avait bien une mère, mais il n'empêchait qu'il tenait en une haute estime le professeur McGonagall. Sa mort, par les mains du même tortionnaire venu hanter les murs de Poudlard quelques années plutôt, marqua la fin d'un ère. Dorcas ne s'était jamais vraiment senti en sécurité depuis l'année 2019-2020. Mais lorsqu'il apprit que Minerva ne faisait plus partie de ce monde, ce fut carrément l'espoir qui le quitta cette fois. L'espoir d'un jour connaître des jours meilleurs. L'espoir que le passé qu'incarnaient ces satanés Néo-Mangemorts puisse disparaître une fois pour toute….

Cela avait marqué le début d'un nouveau calvaire, un calvaire dont plusieurs personnes n'en réchappèrent pas.

Dorcas contemplait la marque laissée sur sa chair, et une rapide mais brève larme coula le long de ses joues, sans qu'il ne put la contrôler.

Il se rappelait. De tout. Absolument tout. Le changement s'était opéré d'un claquement de doigts. En 2019-2020, on lui avait pris sa dignité de sorcier, et attaqué physiquement et psychiquement. Cette année 2022-2023, alors en cinquième année, on avait détruit son existence. Tous les Nés-moldus furent privés de leur baguette, et de leur droit à assister aux cours. Leur droit à l'éducation ne fut cette fois pas restreint, mais totalement annihilé.
Les ridicules mètres carrés libres du cachot remplacèrent leurs confortables dortoirs de maison…

Des élèves de toute répartition confondue se retrouvèrent ainsi, seuls, privés de leur liberté, de leur identité de sorcier et de leur éducation. La nourriture était sommaire, et dormir relevait de l'impossible, tant l'inquiétude les rongeait. L'obscurité, les craintes, tout cela les hantèrent au plus profond de leur âme. Certains avaient de l'espoir. Ils envisageaient un sauvetage d'Aurors. Dorcas, lui, faisait partie de ceux qui clamaient que seuls eux-mêmes pouvaient se sauver. Cela n'avait pas été faute d'essayer. Le cadet Bellini était certes introverti, calme, mais une âme de guerrier sommeillait en lui. Et la haine. Beaucoup de haine. Aussi, avait-il essayé d'échapper à ses tortionnaires, de se rebeller contre eux. Cela ne lui avait valu que quelques coups de sortilège de Doloris… et plus d'humiliation, et davantage de haine.

L'espoir était mort. A un moment, Dorcas s'était même dit que le suicide était une solution. Une meilleure solution que de continuer à vivre, reclus, dans le noir, privé de toute dignité humaine et torturé dès le moindre saut de rébellion. Heureusement pour le jeune homme, des élèves, camarades dans leur misère, surent lui redonner foi. Par leur présence, par leur chaleur, par leurs mots. Quelque chose changea dans ce cachot. Les Nés-Moldus n'étaient plus qu'une sorte de rang social, comme on voulait les rabaisser, mais une entité. Ils étaient une équipe, soudée dans leurs peines. Aussi, ils furent solidaires les uns envers les autres, formant une sorte de para-société, car ensemble, là était leur seule et unique chance de survie.

Et même quand ils apprirent la chute du Ministère, ne faisant ainsi que renforcer ce que Dorcas savait déjà; qu'ils étaient délaissés et seuls dans leur cauchemar, les Nés-Moldus ne flanchèrent pas. Ou au moins un minimum. Ils resteraient forts. Ils survivraient à cet Enfer, car il n'y avait pas d'autres qualificatifs pour cette année à Poudlard.

Et tels les Pheonix, ils renaîtraient de leur cendre, à l'image d'une citation d'un très grand Mage qui, à l'époque, avait été le seul assez puissant pour s'opposer au plus ténébreux des Mages Noirs…

Egalement, à l'image de l'Elu, les Nés-Moldus affronteraient toutes les épreuves que leur subissait cette injuste vie, et gagnerait. C'était leur modo, dans ce cachot sombre. Et cette volonté de fer de vaincre, de ne pas se laisser abattre, la majorité en était habité. Et cela paya, car, avec l'aide d'élèves plus privilégiés, une rébellion put s'organiser, au mois de juin.

Une bataille eut lieu. Dorcas en fut bien sûr partie. Il fut partie des premiers à quitter le cachot, motivé à se battre, avec les armes que lui avaient donné son père et sa mère ; son corps, ses poings, sa volonté. Les combats furent moches, très moches. Il n'était pas question de sortilège propres, qui figeaient en un instant la vie d'un ennemi. C'était à coup de dents, d'os brisés et d'étranglements que Dorcas lutta contre les Néo-Mangemort. Tuer quelqu'un nous changeait, disait-on. Cela nous tuait, fractionnait notre âme. Pour Dorcas, il ne se sentit jamais autant vivant que lorsqu'il put faire éclater sa haine sur un Néo-Mangemort qu'il avait pris par surprise, lui fracassant le front contre les briques désormais devenue rouges sang de Poudlard.

Cette expérience le changea, à jamais, comme beaucoup de ces camarades. Ils étaient des écoliers, des jeunes, et pourtant, ils étaient des soldats, emmêlés dans une guerre où les autorités avaient décidé de les abandonner.

Les élèves justes de Poudlard vainquirent, ce jour-là. Mais le Ministère restant aux mains de personnes privilégiant les sang-purs, les nés-moldus et les rebelles durent se cacher tout l'été 2023. Dorcas avait alors rejoint sa famille, Jacob, qui avait déjà quitté Poudlard lorsque ces événements eurent lieu, Analine, qui subit cela alors qu'elle n'était qu'en troisième année, et leurs parents, qui ne comprenaient pas vraiment ce qui arrivait. Néanmoins, ils lurent dans les yeux d'Analine et de Dorcas, que fuir était réellement une question de vie et de mort. Aussi, de par les importants moyens financiers dont ils disposaient, il fut aisé pour eux de s'absenter. Dorcas s'arrangea même pour sauver quelques autres nés-moldus, dépourvus de famille, refusant de les laisser seuls, dans un monde qui ne désirait que leur mort.

De ces terribles expériences naquirent des amitiés aussi solide que le carbone. Parce que quand on avait frôlé la mort ensemble, il était plus qu'agréable de profiter ensemble de la vie. Dorcas fit alors des rencontres en or, et sut ce que signifiait les vrais amis. Et également, les vrais ennemis. Le jeune homme n'avait jamais eu dans son estime les Sang-Purs, car il savait qu'au fond d'eux, existait cette fierté liée à quelque chose qu'ils ne pouvaient contrôler. Or le règne de Blackman lui prouva que parmi ces Sang-Purs, existaient des gens justes et honnêtes qui participèrent à sauver des vies. Ca non plus, Dorcas ne l'oublierait pas, même si sa méfiance envers les Sang-Purs demeurait, à jamais.

A la mi-août, les choses redevinrent normal. Dorcas l'apprit un matin, encore en proie à une nuit agitée, n'ayant pas fermé les yeux du tout… Il crut d'abord rêver. Souvent, il faisait des cauchemars où il passait d'agréables moments à Poudlard, tout était bien, tout était normal. Jacob transformais son breuvage en rhum juste avant qu'il boive pour s'étouffer, surpris par le goût fort de l'alcool… Des amis décédés lui parlaient, McGonagall les surveillait de son regard acéré, un banquet festif s'offrait à eux. Et puis…. tout se gâtait. Le jus de citrouille se transformait en sang, les amis décédés devinrent pâles à l'œil vitreux, et McGonagall n'était plus qu'une ombre, s'affaiblissant, disparaissant à jamais dans le néant. Et Jacob… n'était plus qu'un amas de chair, à côté de lui…
Aussi, quand Dorcas entendit à la radio que le Ministère était tombé, il rigola, d'un franc rire. Quelle blague.

Son hilarité réveilla sa sœur et ses parents, ainsi que leurs amis d'infortune.

Et puis, vint le silence.

Et les pleurs.
Ce n'était pas une blague.


Ils étaient "sauvés".


Les réjouissances éclatèrent, telle une bombe. Dorcas lui était resté silencieux, son rire ayant cessé. Des larmes coulaient abandonnement, sans qu'un son ne sorte de sa bouche. Il dut se cacher, se refusant qu'Analine le voit pleurer.

Dorcas se rappelait s'être dit dans sa tête "A quand la prochaine fois ?", et qu'aucune joie n'avait su l'habiter réellement depuis…

Il revoyait Jacob, en fantôme.
Et la douleur revint. Le NM semblait avoir été inscrit dans sa chair le matin-même, et ses muscles se contractèrent, traumatismes des multiples Doloris. Sans compter la douleur qu'il avait, dans son âme, dans son cœur, de savoir que plus jamais les choses ne redeviendraient comme avant…

***

Cela faisait trois ans que ces événements s'étaient passés. Après cet été 2023, Dorcas dut refaire sa cinquième année, puisqu'il l'avait passé dans un cachot. Poudlard avait été ravagé, mais des efforts avaient été faits pour remettre le château en état. Les briques brisées avaient été recollées, mais l'âme du château était à jamais meurtrie. Ce dernier avait vu tant de gens grandir dans cette enceinte… Certains devinrent les pires Mages que le monde Sorcier eut connu, d'autres devinrent des symboles d'espoir et de lutte…. D'autres moururent pour leurs convictions en ces murs… Tout cela faisait que ce château représentait quelque chose de particulier, et que tout l'innocence avait quitté Dorcas, surtout lorsqu'il se trouvait en ces lieux, lieux qui avaient été témoins de sa mort spirituelle…

De même, ce n'était plus le sentiment euphorique et réjouissant de retrouver ses proches qui l'habitait lorsqu'il regagnait son chez-lui, sa famille. C'était la crainte. La crainte de trouver une maison vide. Ou pire, une maison remplie de cadavres.

Car il le savait, Blackman le lui avait appris. La menace existait, existe et existera toujours. Au siècle dernière il était question de Grindelwald et de Lord Voldemort et de ses mangemorts. A ce siècle-ci, d'autres ennemis sous plusieurs visages…. Et le pire restait à venir, du moins y croyait-il fermement.
Aussi, il s'y préparait durement… Il était question de guerre.



Famille et compagnie

"Euh, chérie… As-tu commandé un hibou avec le Times ?"
C'était la question pataude, néanmoins très sérieuse qu'adressa Kyllian à sa femme, Jasmina, lorsqu'il croisa les fines iris d'un magnifique duc, patientant devant la porte fenêtre de leur très agréable résidence secondaire de Suisse, à Verbier.

Jacob Bellini, aîné de la fratrie Bellini, fêtait ses onze ans. Et cela faisait un bout de temps qu'aucun membre de la famille ne s'était rendue à Bristol, et que leur majordome ne cessait de leur laisser d'interminables messages sur le répondeur évoquant une invasion d'oiseaux digne du film d'Hitchock.

C'était ainsi que deux moldus, un chirurgien respecté et donnant des cours aux plus prestigieuses universités, aux racines modestes d'italien, et une Philippéenne plus que modeste mais aux ressources insoupçonnées, prirent leur premier contact avec le monde de la magie. Au travers de leur fils, Jacob.
Bien sûr, au début, ils crurent à un joli et magnifique canular. Mais la rapide présence de personnes représentant l'école de Poudlard et d'autres médiateurs pour seconder les moldus lors de l'apprentissage de la réalité des sorciers dans leur monde bien carré et bien dénué de fantaisie, surent les convaincre. Difficilement.

Ce ne fut que lorsqu'ils virent des enfants disparaître sous les briques rouges du quai neuf trois quart que tous les murs du cynismes tombèrent subitement, et qu'ils avouèrent que finalement cela n'avait pas relevé d'une folie monstrueuse que d'acheter un crapaud nommé Bartholomée comme animal de compagnie pour Jacob, à la demande de ce dernier.

Jacob, le frère tapageur de Dorcas. Cinq ans les séparait en âge, mais au niveau maturité, c'était bien le cadet qui avait de l'avance sur son aîné. Jacob était un élève doué, mais flemmard, trop flemmard pour performer. Ses centres d'intérêts évoluaient notamment avec le Quidditch, les filles, le Quidditch, et encore un peu de Quidditch. Les duels, aussi, de temps à autre, lorsqu'il était question de prouver sa masculinité devant des demoiselles. Ce caractère fort, il le tenait apparemment de leur mère, du moins c'était ainsi que se justifiait leur père, dépité devant une tasse de thé à chaque fois qu'il recevait des drôles bulletins de notes magiques qui lui criaient dessus.
C'était apparemment également un trait de caractère que partageait Analine, la benjamine de la famille. Seuls deux ans la séparait de Dorcas, du coup, les deux étaient relativement proches. Ils avaient passé leur enfance ensemble, et Dorcas remercia le ciel qu'Analine eût échappé aux tourmentes de Blackman, arrivant une année après son règne à Poudlard.

Analine avait toujours été une fille au fort caractère, qui faisait comme bon lui semblait et pouvait pousser de jolies crises quand les choses n'allaient pas dans son sens. Elle n'avait rien d'une lady, ce qui désespérait leur père mais enjouait leur mère qui chérissait sa fille unique comme jamais, provoquant la jalousie des deux garçons. Elle était toutefois juste, et avait une très grande maturité bien qu'une envie constante d'aventure qui la poussait parfois à franchir des limites proches de l'irrespect voire de l'arrogance. Cela c'était particulièrement fait remarquer à Poudlard, au vue des multiples frasques que faisait la jeune fille.
Mais elle demeurait quelqu'un sur qui comptait, entière, franche et foncièrement bonne.

A l'image de Jacob.. Toujours correct, droit et il faisait partie de ceux qui ne laissaient pas les injustices sévir. Bien bâti, et costaud, et doué en sortilèges, il avait su remettre à sa place plus d'un élève sale langue qui se permettait de juger le sang. Dorcas admirait ce trait de caractère de son frère, qu'il retrouvait du coup en sa soeur, et essayait de plus les ressembler dans ce sens, lui qui avait tendance à tout intérioriser et à ne pas agir immédiatement face à l'injustice. Mais pour l'instant, c'était peut-être cette réserve qui lui avait sauvé la vie durant cette année particulièrement éprouvante pour les nés-moldus...

Jacob n'avait pas eu cette chance.

Un matin, il s'en était allé.
Ces jours qui paraissaient anodins mais qui pesaient étrangement lourds dans les cœurs des proches. Quelque chose est différent, quelque chose cloche, mais on ne sait mettre le doigt sur quoi. Jusqu'à ce qu'on soit mis en face de la terrible réalité, la raison pour laquelle, même sans le savoir, notre cœur s'était fractionné, à jamais.

On avait retrouvé son corps, à la gare de Bristol.
Jacob était un survivant. Il était en septième année, lorsqu'arriva pour la première fois Blackman.

Cela l'avait également traumatisé.
Mais lorsqu'il apprit le retour de Blackman en 2022, alors en poste de stagiaire au Ministère, c'en fut trop. Il quitta son poste, du jour au lendemain, et voulut participer à la résistance. Il batailla, aida avec ce qu'il pouvait faire, avec la connaissance qu'il avait du Ministère. Il savait son frère et sa soeur emprisonnés, mais ne pouvait les rejoindre au Château…

Cela avait été trop dur pour lui. Bien qu'Analine et Dorcas purent le retrouver, et qu'ensemble ils fuguèrent, cet été 2023, passé à se cacher tels des rats, avait eu raison du moral de Jacob.
Ce dernier, trop ébranlé par ce qu'il avait subi, vu, avait tout simplement… fugué. Jacob n'avait su trouver de mots pour expliquer l'horreur vécue à ses parents, ou à quiconque d'autre, bien qu'autant Analine que Dorcas aurait pu le comprendre.
Ce mal l'avait hanté pendant plusieurs mois. Des insomnies, des douleurs, des cauchemars. Lui qui était si fort spirituellement, physiquement, s'était retrouvé tellement brisé que toute force mentale l'avait déserté.
Ce matin-là, il aurait dû fêter ses 21 ans.
Il en décida autrement. D'une manière non-magique, désirant mourir de la manière dont on avait voulu l'obliger à vivre. Un train, une impulsion, malsaine, libératrice, qui sait, personne ne pourrait jamais en témoigner.


Pour se défaire des monstres qui hantaient son esprit, Jacob avait décidé de détruire son enveloppe physique.


Ses parents le recherchaient activement depuis plusieurs mois, lui qui venait et disparaissait constamment de la maison, en proie à un mal que personne ne pourrait abroger, du moins le pensait-il.

Voilà ce que représentait cette cicatrice NM, pour Dorcas, lui qui l'observait tous les jours.
Et tous les jours Dorcas craignait pour la survie dAnaline.

Après ce tragique événement, la famille Bellini tenta de se reconstruire. Kyllian, le père, dut se mettre à une retraite anticipée, ses mains ne fonctionnant plus depuis le décès de son fils aîné. Quant à Jasmina, elle, mère brisée, ne cherchait qu'à comprendre ce monde qui lui avait arraché son premier garçon, et marqué à jamais ses enfants. Pour s'en venger.

Malgré cette famille déchirée, les Bellini demeurent très proches les uns des autres. Dorcas davantage envers Analine, surtout que cette année représentait sa dernière année. Cela lui faisait tellement mal qu'il était même prêt à lâcher ses études pour obtenir un poste de concierge au sein de l'établissement scolaire rien que pour veiller sur le dernier membre de sa fratrie lui restant.
Comme il l'avait promis à papa et maman...





La première fois ici

Une chenille de robes noires déferlaient les escaliers mouvant de l’enceinte du bâtiment qui représenterait pour la plupart de ces maillons de la chenille, une deuxième maison, voire leur premier foyer pour ceux qui n’avaient pas la chance d’être entouré de gens aimants.

Dorcas figurait dans cette petite file foncée, du haut de ses onze ans. Ses sourcils s’arquaient en une expression à la fois surprise, mais aussi tétanisée par l’effroi. Tout ce qu’il voyait, tout ce qu’il ressentait, était totalement nouveau. Bien sûr, avec son grand frère, également sorcier, il avait déjà eu une certaine approche du monde magique. Mais pas à ce point. Après tout, Jacob avait interdiction de pratiquer de la magie en-dehors de l’enceinte du château, et tout ce dont pouvait se régaler Dorcas était les récits magnifiques des farces de son frangin. Elles gonflaient son imagination, et lui donnaient l’impression d’entrer dans un monde où seul existait le merveilleux, loin des tracas réels et préoccupants des moldus, stressés par toute leur technologie et leur manque de fantaisie.
C'était un monde pur et beau qui s'offrait à lui, et ça, Dorcas le sentait jusque dans ses tripes alors qu'il pénétrait la grande salle commune, où plusieurs adultes se tenaient à proximité de tables, très grandes, occupées par des enfants plus âgés, vêtus de couleur différente.

C'était les enfants des maisons.

Jacob, son frère, était un fier Poufsouffle. Ses parents, bien qu'ils n'avaient fichtre idée de ce que cela pouvait bien représenter, en étaient incroyablement fiers. Dorcas ignorait les caractéristiques des maisons, mais retenait qu'il n'y avait ni mauvaise, ni bonne maison, mais que des bons et mauvais sorciers.
Aussi, il attendait avec impatience la répartition, cela relevant d'une grande surprise pour lui. Sachant que son nom figurait souvent en tête de liste, il se glissa devant la foule et se mit ainsi au premier rang.

Plusieurs élèves furent appelés. Tous, les uns après les autres, rejoignirent le tabouret pour se voir apposer sur la tête une espèce de grosse chaussette moche et ramollie. Du moins, ce furent les premiers qualificatifs qui vinrent dans la tête du jeune né-moldu pour décrire le Choixpeau magique…. quelle fut sa surprise quand ce dernier haussa la voix pour répartir à Gryffondor une jeune fille. Jacob lui avait parlé d'objets magiques, mais jamais évoqué que ceux-ci étaient dotés de la parole !

C'était à la fois...effrayant, et terriblement excitant. Dorcas ne se sentait plus tenir. Il voulut que la grande dame eût sauté plusieurs noms pour directement appeler le sien. Mais il se tint sagement, immobile, les mains jointes devant lui, telle en prière, en attente de son nom.

Bellini, Dorcas ?

*Boum boum boum*

Son rythme cardiaque prit soudainement une montée en puissance. Ses mains devinrent moites et alors qu'il n'attendait que ce moment, Dorcas resta pendant quelques secondes incapable de bouger. Ce fut un camarade derrière lui qui le poussa quelque peu, pour le faire bouger avant que la dame ne réitère son nom. Un élève rencontré dans le train, qui s'avérerait être un ami pour la vie. Voilà toute la beauté du Destin. Mais ça, Dorcas n'en avait pas encore conscience. Ce dernier se positionnait sur le tabouret, grimaçant lorsqu'il sentit le Choixpeau entrer en contact avec son crâne.

Ses doigts se crispèrent sous le tabouret et pendant un instant… il dut retenir son souffle.

Que lui réservait le Destin ?




QUESTION DU CHOIXPEAU
Une personne pas douée tombe dans le lac noir, malheureusement, il/elle est le seul témoin de la scène, que fait-il/elle ? – Il se dit tout d'abord "Nom de Merlin, l'est pas doué çui-ci !", mais Dorcas irait directement chercher quelque chose pouvant aider la personne. S'il n'y a rien à proximité, il utiliserait un wingardium leviosa pour faire léviter la personne hors de l'eau le plus vite possible. S'il voit que ça ne prend pas, car il n'est pas assez bon, ou que la personne panique trop, il ira bien sûr dans l'eau mais en prenant le soin d'enlever ces chaussures et veste / pantalon, ce qui pourrait vraiment l'embêter pour nager et être dangereux autant pour lui que pour la personne.




Dernière édition par Dorcas Bellini le Ven 9 Nov - 13:17, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9830-sleibhin-behold-a-pale-horsehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9841-sleibhin-white-mustanghttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9845-sleibhin-honeymoonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9843-sleibhin-ultraviolencehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9842-sleibhin-dark-paradise

Arrivé(e) le : 28/06/2018
Parchemins rédigés : 158
Points : 12
Crédit : Avatar ☆ bazzart (ft. Imogen Poots) Signature ☆ sial
Année : 4ème année (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Charli B. Ethergsen & Maxine S. MacPherson

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Lun 5 Nov - 19:11

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! Tasha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10266-garry-a-a-cordellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10270-garry-carnet-d-aventurehttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10272-garry-a-a-cordell-courriers#219598http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10273-garry-a-a-cordell-courriers-express#219599

Arrivé(e) le : 21/09/2018
Parchemins rédigés : 76
Points : 13
Crédit : Freddie Highmore jeune
Année : 1ère année (11 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Mar 6 Nov - 16:04

Bienvenue Dorcas ! Et bon courage pour la fin de ta fiche ! Trois enfants magiciens dans une famille moldu, à croire que la cigogne magique est pleine d'humour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9317-bonnie-lou-elsing-ohttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9326-bonnie-o-carte-du-maraudeurhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9325-bonnie-o-rapeltout#205681http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9336-bonnie-correspondance#205815http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9335-bonnie-postcards#205814

Arrivé(e) le : 26/02/2018
Parchemins rédigés : 286
Points : 4
Crédit : Bazzart (ft. Alycia Debman Carey)
Année : 5e (15 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Judith Sørensen

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Mer 7 Nov - 13:36

Bienvenue parmi nous Câlin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10285-alexis-v-sherwin-your-level-of-success-is-determined-by-your-level-of-discipline-and-perseverance#219734http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10292-alexis-4eme-gryffondorhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10318-alexis-v-sherwin-mailboxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10319-alexis-v-sherwin-express-mail

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1964
Points : 5
Crédit : *bazzart(Adelaide Kane)
Année : 4ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jill, Prof Soussa & Allen

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Mer 7 Nov - 15:48

Savannah Savannah
Bienvenueeeee ! Ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1605
Points : 13
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Mer 7 Nov - 16:23

OWI ENCORE UN NE-MOLDU ! Bienvenue sur NYL Dorcas ! Pompom Girl

Par contre, on joue en temps réel ici alors en ayant un septième année, tu risques de quitter Poudlard très vite et de ne pas pouvoir participer à tous les événements, à moins de redoubler volontaire. x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 05/11/2018
Parchemins rédigés : 5
Points : 2
PETIT +

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Mer 7 Nov - 19:06

Coucou à tous !

Merci de vos petits messages de bienvenu :3

Savannah : Je sais mais je voyais mal mon personnage être plus jeune au vu du background que je voulais lui offrir. Mais je trouverais une variante, je songeais effectivement à le faire redoubler ou bien à décider de lui faire postuler dans un poste comme concierge !
Enfin ça c'est une douce musique d'avenir !
Je n'y suis pas encore !

On va achever cette fiche d'abord (mouaha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 560
Points : 18
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Mer 7 Nov - 20:02

Bienvenue à toi Tasha



- Prue -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4105-danni-cooper-termine]Présentationhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4112-danni-cooper-lienshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4113-les-aventures-de-dannihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4114-courrier-pour-danni-cooperhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t4115-les-hiboux-express-pour-danni-cooper

Arrivé(e) le : 14/11/2014
Parchemins rédigés : 3148
Points : 4
Crédit : Google
Année : 7ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Joanne et Wendy

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Jeu 8 Nov - 14:47

*lui propose un peu de pommade pour soigner sa joue* Aimie

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 21/04/2011
Parchemins rédigés : 1710
Points : 0
Crédit : (c) Phoebe.
PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin:
Disponible pour un RP ?:
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Jeu 8 Nov - 16:18

Bienvenue parmi nous, Dorcas ! Savannah

Ta fiche est vraiment très agréable à lire Perrin mais tu te doutes sûrement que si je poste ici au lieu de me contenter de seulement te répartir, c'est qu'il y a un petit quelque chose qui va pas dans ta fiche !

Alors tu parles de Blackman en 2019/2020, et là-dessus il n'y a rien à redire, mais il faut savoir qu'il est revenu en 2022/2023 durant la nuit d'Halloween, le château a été à feu et à sang, plusieurs personnes sont mortes ce soir-là, donc McGonagall et quelques élèves (et c'est là qu'a eu lieu le redoublement des élèves, d'ailleurs, et non durant son premier passage). Si son règne a eu une coupure, il a quand même duré plus d'une seule année.

La première fois, les nés-moldus ont été marqué, comme tu l'as précisé dans ta fiche, ont été privé de leur baguette en dehors des cours, des trucs comme ça, mais la deuxième fois, ils ont été totalement privés de leur baguette, enfermés aux cachots et traités en esclaves sous peine de torture. L'école entière a été séquestré pendant quasiment un an... Mais je te laisse voir ça dans le contexte (n'oublie pas de jeter un oeil à ce qu'il s'est passé durant l'été 2023, aussi, puisque les élèves ne sont pas rentrés chez eux) !

Je te laisse modifier ça et je repasse te répartir ! Si tu as des questions, n'hésite pas (plutôt sous nos comptes perso, histoire qu'on le reçoive vite). Coeur Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 05/11/2018
Parchemins rédigés : 5
Points : 2
PETIT +

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Ven 9 Nov - 13:27

*Accepte la pommade de Daniela et la remercie d'un signe de tête*

Merci à tous pour vos messages :3 !


Choixpeau a écrit:
Bienvenue parmi nous, Dorcas !

Ta fiche est vraiment très agréable à lire mais tu te doutes sûrement que si je poste ici au lieu de me contenter de seulement te répartir, c'est qu'il y a un petit quelque chose qui va pas dans ta fiche !

Merci beaucoup c'est gentil de dire ça ! En tout cas j'ai eu du plaisir à la faire !! J'ai vu en effet que j'ai loupé un bout du contexte ! Enfin je l'ai lu mais j'avais compris que c'était beaucoup plus court sur la durée, j'ai dès lors corrigé la fiche (désolé j'ai refait un sacré pavé). J'ai surtout mis l'accent sur le traumatisme que ça a représenté, j'ai peint un tableau sacrément noir, mais je sais pas pourquoi, j'aime bien travailler là-dessus ! C'est cool ce que vous offrez comme possibilité avec tout ce qui s'est passé sur le forum ! (aussi pour ça qu'il m'a séduit, avec son histoire de plusieurs années, étoffée et donnant plein de possibilités aux membres!).

J'ai aussi modifié les dates, car je suis une vraie nullité en calcul.
Dorcas étant né en 2006, ça fait que sa première année était :

2017-2018
Et ensuite ça fait :
2018-2019 - seconde année
2019-2020 - Troisième année, là où Blackman intervient pour la première fois
2020-2021 - Quatrième année
2021-2022 - Cinquième année, quand Blackman revient.
2022-2023 - Cinquième année à nouveau, puisqu'il a dû redoubler
2023-2024 - Sixième année !

J'ai vu ça en reprenant comme il faut le contexte, dès lors c'est bien, je pourrais rester un peu plus longtemps dans les murs de Poudlard (pour m'y faire traumatisé). >:3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10289-robin-you-are-a-sight-for-sore-eyeshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10293-robin-three-words-eight-letters-say-it-and-i-m-yourshttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10294-robin-s-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10295-robin-pas-de-beuglantes-mercihttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10296-robin-small-words-big-meaning

Arrivé(e) le : 24/09/2018
Parchemins rédigés : 62
Points : 1
Année : 4 ème

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Dim 11 Nov - 21:55

Omg Bave BOB MORLEY Coeur Câlin

Bienvenue parmi nous beau né-moldu, il va nous falloir un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Arrivé(e) le : 05/11/2018
Parchemins rédigés : 5
Points : 2
PETIT +

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   Aujourd'hui à 19:43

Merci à tous de vos messages !
Robin : Avec grand plaisir ! Je te MP Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dorcas Bellini - Viva la Vida [100% ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Le Commencement :: 
Présentation des sorciers
-
Sauter vers: