AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [SOIRÉE DES GRYFFONDORS] Let the game begin!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9560-prudence-janet-andersonhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9565-prudence-est-mere-de-surete-vraimenthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9571-prue-demandes-de-rphttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9566-prue-faites-bosser-locus#209737http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9569-prue-simple-rapide-efficace

Arrivé(e) le : 22/04/2018
Parchemins rédigés : 560
Points : 18
Crédit : Sheya / Alexis Bledel
Année : 5e année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Hannibal

MessageSujet: [SOIRÉE DES GRYFFONDORS] Let the game begin!   Jeu 1 Nov - 21:18



Let the game begin
L’ambiance au château n’était pas au beau fixe depuis la découverte sur le mur du hall du terrible message ensanglanté. Depuis ce jour là, chacun y allait de sa petite théorie, clamant parfois à qui voulait l’entendre qu’ils connaissaient l’auteur des faits. La sécurité de l’école avait été renforcée et il n’était pas rare désormais de voir un fantôme ou un préfet patrouiller par-ci par-là, à l’affut du moindre geste suspect.
Le moral des élèves avait été grandement impacté par ce message, rappelant à certains les périodes sombres qu’avait connu le château comme l’époque Blackman ou encore l’attentat de la fête foraine. La mise en garde anonyme était sur toutes les lèvres et tout le monde passait son temps à essayer de comprendre de quoi il retournait. Bien entendu l’histoire de la Chambre des Secrets et la possibilité de sa réouverture avaient été évoquées en long en large et en travers et, même si le Basilic de l’époque était bel et bien mort, certains élèves avaient pris l’habitude de se déplacer avec un miroir de poche au cas où ce dernier surgirait devant eux pour les entraîner dans les profondeurs…
De son côté, Prudence avait l’impression de ne pas avoir touché terre depuis cette fameuse découverte ; ses rondes en tant que préfète s’était intensifiée et elle avait emprunté tous les livres possibles traitants de créatures dangereuses pour les sorciers afin d’en apprendre plus à leur propos et surtout être prête à les appréhender si besoin. Bien entendu elle se doutait bien qu’elle ne ferait pas le poids face à une Manticore ou un Nundu mais l’espoir faisait vivre et elle préférait ça à rester inactive. Quoiqu’entre ses révisions pour les BUSEs, ses recherches sur les créatures magiques et ses nouveaux devoirs de préfet elle n’avait pas réellement le temps de rester à ne rien faire.  
C’était au cours d’une de ses virées à la bibliothèque pour trouver de nouveau livre que Prudence avait eu l’idée de cette soirée. Depuis le message du hall, les conversations dans la salle commune des Gryffondors ne traitaient que de ça et elle s’était dit qu’un petit divertissement ne serait pas de refus pour le moral des troupes. La jeune fille s’était donc creusé l’esprit afin de concocter aux rouges et or une soirée à l’opposée de l’ambiance actuelle du château, à savoir conviviale et sans prise de tête. Après plusieurs discussions et entrevues avec le professeur Stanhope, et surtout grâce à son incommensurable aide, son projet avait finalement réussi à voir le jour. Inutile de dire que si elle n’avait compté que sur ses propres compétences magiques elle n’aurait pas pu aller bien loin… Prudence se demanda si l’enseignante passerait jeter un œil au résultat de leur travail en commun au cours de la soirée ; après tout, outre son aide dans la préparation des objets, le professeur Stanhope avait aussi accordé un couvre-feu un peu plus tardif pour l’occasion aux Gryffondors, sans quoi la soirée n’aurait pu être organisée. Désormais tous les dés étaient jetés et la Gryffondor espérait que l’activité prévue serait à la hauteur de ses attentes, permettant aux autres élèves de se changer les idées.
La soirée se déroulerait donc dans l’une des salles vides du château où Prudence s’était occupée de tout préparer une fois les cours terminés. Une grande table de bois massif était installée dans un coin, sur laquelle reposait du jus de citrouilles et quelques victuailles cuisinées par les elfes de maison pour l’occasion. Non loin de là on pouvait apercevoir une cage à oiseaux posée sur l’une des chaises, pour le moment vide ainsi qu’un jeu de bataille explosive, dont les cartes semblaient bien trop grandes pour rentrer dans leur étui. En continuant de parcourir la pièce du regard l’on remarquait également une valise désordonnée disposée non loin d’une des fenêtres, ainsi qu’une chope de bièraubeurre brisée. Un bocal qui contenait une flamme était également posé sur une table basse, à côté d’un vase vide et si l’on s’approchait des quelques fauteuils molletonnés disposés dans un coin pour l’occasion on pouvait également remarquer un chaudron que son propriétaire semblait avoir oublié de nettoyer depuis un petit moment. Le portrait de Derwent Shimpling, au teint encore plus violet qu'à l'accoutumé, était penché dans un coin de son cadre, apparemment très intéressé par ce qui se déroulait dans la salle de classe et ne se gênait pas pour commenter tout ce qui se passait de sa voix grave et tonitruante. Celui de Circé en revanche paraissait plus qu'agacée par le nouvel agencement de la pièce et la sorcière avait décidé de tourner le dos tout en relevant dédaigneusement le menton. Un peu plus loin, un coffre de taille moyenne et fermé par un cadenas en acier était posé contre le mur de pierre, attendant que l’on veuille bien l’ouvrir. On aurait pu penser que des élèves un brin souillons avaient occupés la pièce au cours de l’après-midi mais il n’en était rien : chaque objet avait son importance et le sourire de Prudence s’agrandit en constatant que tout était à sa place.
 
« Oh, j’ai failli oublier… » marmonna-t-elle en agitant sa baguette magique en direction de la cheminée afin d’éteindre le feu qui y ronflait paisiblement.
 
Désormais tout était près et elle n’avait plus qu’à attendre ses condisciples afin de leur expliquer les règles du jeu. La jeune fille espérait de tout cœur que cette soirée sur le thème de la chasse au trésor parviendrait à égayer un peu l’ambiance du château et elle s’approcha de la fenêtre, laissant son regard se perdre sur le parc en attendant que les autres arrivent.

HARLEY-



HRP:
 



- Prue -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8899-hilary-fitzpatrick-priesthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8911-hilary-un-capitaine-a-besoin-d-un-equipage-et-d-ennemis#197603http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8912-hilary-si-on-imaginait#197606http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8913-une-lettre-pour-hilary#197607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8914-un-envoi-express-pour-hilary#197608

Arrivé(e) le : 03/12/2017
Parchemins rédigés : 188
Points : 9
Crédit : by me • Nastya Kusakina
Année : 2ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Felicia A. Williams

MessageSujet: Re: [SOIRÉE DES GRYFFONDORS] Let the game begin!   Ven 2 Nov - 19:36

chasse au trésor !

C’était très bizarre en ce moment, dans le château… Hilary avait vu le message au mur, et c’était vraiment pas un truc qui vous mettait des papillons dans le ventre, mais plutôt des frissons dans le dos, mais des trucs effrayants, ils en avaient déjà connus. Non ? C’était pas la joie, c’est sûr, mais c’était pas encore la mort non plus. Il fallait se dire ça. Arriverait ce qui arriverait… Enfin, elle avait beau se dire, Hilly était pas non plus au meilleur de sa forme depuis ce matin de novembre. Il y avait une tension au château qui la rendait maussade. Déjà qu’elle s’enfermait dans le dortoir dès que quelque chose la contrariait ou qu’elle fuyait quelque chose, mais là, depuis ça, c’était encore pire. Elle ne sortait presque plus. Ça lui évitait de tomber sur des gens qu’elle ne voulait pas voir, c’est sûr ! Mais elle ne voyait plus grand monde non plus, du coup… Des Gryffondor quoi, c’est tout. Et encore, quand elle descendait dans la Salle Commune. Parce que sinon, elle restait dans le dortoir. Et dans le dortoir, elle ne parlait vraiment qu’à Eliana. Quand cette dernière était là. Ce qui avait pas trop été le cas ces derniers temps, pour une raison qu’elle ne comprenait pas… Mais c’était pas grave. Le petit lion disait rien. Elles se parlaient encore, c’était déjà ça. Ça voulait dire qu’elle n’avait rien fait de mal, pas vrai ? Peut-être que sa meilleure amie n’était tout simplement pas d’humeur. Ça arrivait à tout le monde, pas vrai ? C’était bien arrivé à son frère… Ça arrivait même aux meilleurs, comme disait l’autre. En plus, Tasha était plus là… Elle le savait parce qu’elle avait vu Prudence dans le rôle de préfète au lieu de Tasha. Hilly connaissait pas trop Prudence. Elle la connaissait parce qu’elles avaient été dans le même dortoir pendant le voyage en France, mais c’était tout. Et franchement, depuis qu’elle avait pris la place de Tasha, dans son coeur, la petite tête blonde la considérait comme un imposteur de la pire espèce.

Pourtant, la nouvelle préfète avait convié toute la maison rouge à une soirée spécialement dédiée aux Gryffondor. C’était une chouette idée ! Enfin, seule, Hilary ne s’y serait jamais rendue. Elle voyait pas pourquoi elle devrait y aller, en fait. Mais à s’enfermer d’elle-même dans son dortoir comme elle le faisait, ça la rendait claustrophobe. Et puis, c’était peut-être l’occasion d’inviter Eliana à venir avec elle ? La tête blonde avait l’impression que cela faisait des années qu’elles ne s’étaient pas parlées ! Alors elle avait attendu un moment où Eliana et elle étaient dans la même pièce, sans rien faire, pour se lancer et lui demander : « Eh, Eli, ça te dirait d’aller à la soirée… ? » Fallait qu’elle se force à sortir de temps en temps et puis, elle était trop épuisée pour être méfiante H24 et elle avait besoin de passer du temps avec sa meilleure amie, même si ce n’était qu’aux gros événements organisés pour… Eli avait dit OUI ! Ça lui suffisait, c’est bon.

Ni une ni deux, le soir venu, elles s’étaient rendues toutes les deux à cette soirée qui se déroulait dans une des vieilles salles inutilisées du quatrième étage. C’était là que les Berty’s avaient fait leur première réunion. Eheh, ça rappelait des souvenirs tout ça. Mais cette fois, c’était une réunion entre Gryffondor ! Et elles étaient les premières arrivées. Hilary avait laissé Eliana passer la première en ouvrant la porte, légèrement cachée derrière elle - même si elle était plus grande qu’elle. Il n’y avait que Prudence dans la salle qui avait l’air d’être bien en désordre. « Bonsoir… », dit-elle timidement. Il était où le préfet masculin ? Lui aussi il avait changé cette année, mais elle le voyait nulle part. Il avait pas l’air top, lui non plus. Même que les rumeurs arrêtaient pas de se moquer de Gryffondor, et c’était vraiment pas cool ! La tête blonde faisait la moue à chaque fois qu’elle en entendait une. Rien que d’y penser, elle se renfrognait un petit peu sans le vouloir. De toute façon, elles n’étaient que trois, ça allait pas commencer tout de suite. Peut-être qu’elles étaient en avance ? Priest lança un regard à Eliana et attendit pas loin de la porte. Se diriger directement vers la nourriture et les boissons, ça se faisait pas non plus, pas vrai ? Et la maman d’Hilly l’avait bien éduquée. Alors si c’était pas polie, elle faisait pas.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://[url=http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8788-eliana-bradley][/url]http://[url=http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8803-liens-avec-eliana][/url]

Arrivé(e) le : 15/11/2017
Parchemins rédigés : 494
Points : 7
Année : 2e année (12 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Pour l'instant, c'est pas possible...
D'autres comptes ?: Non

MessageSujet: Re: [SOIRÉE DES GRYFFONDORS] Let the game begin!   Sam 3 Nov - 19:35

Prénom & PrénomLet the game begin !Partout dans les couloirs du château, on entendait parler du message ensanglanté. L’évènement survenu après la nuit d’Halloween en avait glacé le sang de plus d’un. L’ambiance à l’école n’avait jamais été aussi sombre. Les élèves se déplaçaient souvent en groupe, ne traînaient pas dans les halls, les cours, et les couloirs, et ne tardaient pas après le couvre-feu. Les préfets étaient sur le qui-vive, ainsi que les enseignants et l’ensemble du personnel de Poudlard. Le directeur avait tout de suite eu vent de l’histoire et avait autorisé l’ouverture d’une enquête pour identifier le ou les coupables. C’était étrangement semblable aux messages découverts sur les murs du château la dernière fois que la Chambre des Secrets avait été ouverte. Des élèves avaient été pétrifiés et même un fantôme ! Cela dit, il fallait aussi voir le bon côté des choses. Cette histoire s’était bien finie, en grande partie grâce à Harry Potter et à Ronald Weasley. Le directeur de l’époque avait fait preuve de transparence. M. Londubat allait-il en faire de même ? Beaucoup d’élèves et moi-même attendions un discours ou une explication écrite. Bien-évidemment, j’imaginai qu’il attendait de récolter plus d’éléments, mais j’osais espérer qu’il ne nous ferait pas trop de cachoteries.

En attendant, les cours avaient repris et je me rapprochai à nouveau d’Hilary. Maintenant que traîner à l’école n’était pas sans risques, je préférai rester près d’elle, nous nous rendions à tous les cours ensemble, je déjeunais systématiquement dans la Grande Salle avec elle, et pour finir, nous avions repris nos bavardages dans notre dortoir, à l’heure du coucher. Hilary ne sortait d’ailleurs plus beaucoup, je ne l’avais jamais vu aussi casanière, mais le contexte lui donnait raison. Tout comme moi, elle était très inquiète, et nous parlions constamment de ce message, de sa possible signification. Nous nous demandions s’il subsistait un lien entre l’auteur du message et ceux qui portaient ces insignes rouges peu après la rentrée. Pour ma part, intérieurement, alors que j’avais failli avouer par mégarde mes sentiments secrets à mon amie, j’avais pris la décision de mettre ceux-ci de côté et de me recentrer exclusivement sur notre amitié. D’ailleurs, alors que Prudence avaient pris l’initiative d’organiser une soirée pour les Gryffondor, Hilary m’avait proposé de l’y accompagner. Chose que je n’avais pas pu refuser, cela allait de soi. « Bien-sûr ! » avais-je répondu, un grand sourire aux lèvres, alors qu’elle était venue me retrouver d’elle-même après une journée de cours. Dire qu’elle m’avait devancée alors que je m’apprêtais à en faire de même !

Et c’est avec une infinie joie que nous nous rendîmes à la soirée, Hilary était sur ses gardes, et je sentais que ça lui avait coûté de sortir du dortoir. Néanmoins, il n’y avait rien de mieux que de se changer les idées. Nous en avions tous besoin, et j’en remerciai Prudence pour avoir eu cette idée. Arrivée devant cette salle poussiéreuse du 4ème étage évocatrice de nombreux souvenirs – notamment la première réunion des Berty’s Pirats -, j’ouvris la porte, Hilary se cachant derrière moi, craintive. Aussitôt, nous découvrîmes une vieille salle entièrement réaménagée pour l’occasion. Des objets en tout genre et à l’aspect poussiéreux étaient disposés partout dans la Salle, dans un désordre aux allures de débarras. Au milieu de tous ces objets, trônait un buffet sur lequel des victuailles attendaient d’être dégustées. Nous nous approchâmes de Prudence, la seule à être présente. « Bonsoir Prue, la saluai-je après Hilary, on est les premières à ce que je vois ! C’est pourquoi tous ces objets ? C’est uniquement pour la déco ? » J’étais très curieuse de connaître le programme de cette soirée. A en juger par le paquet de boules explosives qui me faisait de l’œil, j’en conclus que la préfète avait tout prévu pour que nous passions un moment agréable. A ma gauche, j’observais Hilary loucher sur le buffet, ce qui me fit légèrement sourire. Elle avait encore un peu grandi et n’avait jamais été aussi belle. « On peut se servir des boissons en attendant les autres ? » demandai-je à Prudence, ne voulant pas paraître impolie en nous jetant directement sur la nourriture.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t9967-i-am-trouble-killian#215730http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10007-killian-troublemaker-is-my-second-name#216440

Arrivé(e) le : 03/07/2016
Parchemins rédigés : 486
Points : 1
Année : 5ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Pur
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [SOIRÉE DES GRYFFONDORS] Let the game begin!   Lun 5 Nov - 20:43

Let the game begin
ft. les Gryffondors


On ne peut pas dire que le mois d’Octobre ait été de tout repos. Entre les cours toujours aussi ennuyeux au possible et la quantité inimaginable de devoir donné, le renvoi de Tasha de son poste de préfet dans lequel j’ai en quelque sorte joué un rôle assez actif, et ce message sordide sur le mur du Hall d’Entrée qui a alerté tout le monde et nous a fait redoublé les gardes de nuit, je suis plutôt content d’être enfin passé à Novembre. J’espère que ce mois sera un peu plus tranquille mais dans le fond, je ne me fais pas trop d’espoirs : après tout nous sommes à Poudlard, l’école de sorcier la plus renommée et dans laquelle il se passe toujours quelque chose de louche. Et quelque chose me dit que nous ne sommes pas au bout de nos peines. C’est d’ailleurs avec surprise que j’ai découvert le message sur le mur de la salle commune des Gryffondors annonçant une soirée pour la maison organisée par … Prudence, nulle autre que la nouvelle co préfète que je dois me taper. Déjà que la fille me tape sur le système en tant qu’élève, mais me la coltiner tous les jours dans mon rôle de préfet n’est clairement pas une partie de plaisir. Autant dire que d’apprendre qu’elle avait manigancé cette petite soirée toute seule n’était pas pour me plaire. Lors des premiers jours de la rentrée, nous avions abordé l’idée d’organiser une soirée pour notre maison avec Tasha mais nous étions rapidement venu à la conclusion que nous avions d’autres choses à faire plus constructives et que ce serait une perte de temps. Au moins en avions nous discuté ! Là, Prudence s’est littéralement octroyé le droit de tout faire sans même daigner m’en parler. Il apparait donc clairement que son but est de me voler tous les crédits et de se faire passer pour la petite préfète parfaite. Sauf que ce n’est pas comme ça que je vois les choses et que je déteste qu’on essaie de m’évincer. Il ne faudrait pas que la petite oublie que si elle a obtenu l’insigne tant convoité, c’est grâce à moi. Ou à cause de moi, au choix. Même si ce n’est bien évidemment pas officiel, je compte bien le lui rappeler. Tout comme je compte lui rappeler qu’elle ne se débarrassera pas de moi aussi facilement.

Sans me presser, je descends les escaliers pour me rendre au lieu de la soirée décidé par Prudence. Comme à mon habitude, je bombe le torse pour que tous puissent voir mon insigne. Il ne faudrait pas qu’ils oublient à qui ils ont à faire. Je suis bien trop fier de ce rôle pour le taire. Loin d’être le premier, je pénètre dans la salle en lançant un regard inquisiteur sur tout ce qui s’y trouve, jugeant sans retenue tous les éléments mis en place par la jeune Anderson. Peut mieux faire, c’est certain. Il est évident que les choses ont été faites dans la précipitation. Et sans mon aide ou mon avis. Quelle erreur. Un portrait semble d’ailleurs me donner raison, tournant ostensiblement le dos à toute la pièce. Au moins avait-elle pensé à la nourriture, c’était déjà ça. Repérant déjà quelques élèves plus jeunes, je me compose un visage amical avant de m’approcher de Prudence. « Désolé de ne pas être venu plus tôt, je devais finir ma garde. Joli travail en tout cas ! Je savais que je pouvais compter sur toi ! » Je continue de m’approcher comme pour la prendre dans mes bras simplement pour pouvoir lui murmurer quelque chose à l’abri des oreilles indiscrètes. « Mais ne t’avise de refaire quelque chose dans mon dos comme ça, sinon tu pourrais bien finir comme Tasha. » Je dis sur un ton de menace qu’elle ferait mieux de prendre au sérieux.

Je me retourne vers les autres Gryffondors de nouveau tout souriant et avenant. « Bonsoir, bonsoir. J’espère que cette soirée vous plaira ! N’hésitez pas à vous servir en attendant que les autres arrivent ! » Joignant le geste à la parole, je sers plusieurs verre de jus de citrouilles en lançant un regard entendu à ma co-préfète. Elle ne me fera pas passer pour le mauvais préfet dans l’histoire. Il est bien sûr évident que je ne compte pas participer à cette chasse au trésor, je ne vais pas me réduire à ces infantilités. Je ne suis là que pour faire acte de présence.

made by black arrow



I'm a Troublemaker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10445-adam-c-arbuthnothttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10449-adam-c-arbuthnothttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10450-adam-c-arbuthnothttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10452-adam-c-arbuthnothttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10453-adam-c-arbuthnot

Arrivé(e) le : 07/11/2018
Parchemins rédigés : 28
Points : 15
Crédit : Moi.
Année : Première.

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: Re: [SOIRÉE DES GRYFFONDORS] Let the game begin!   Sam 10 Nov - 18:42



let the game begin
soirée Gryffondors
...
Début Novembre, quelques jours après la soirée Halloween et la découverte du message ensanglanté sur le mur du Hall d'entrée. L'ambiance n'est pas au bout fixe au sein du château, tout le monde est à cran et la sécurité à été renforcé. Ça me glace le sang cette inscription, et de ce que j'ai entendu dans les couloirs ça n'est pas la première fois qu'il arrive des trucs glauques dans cet établissement. Je crois d'ailleurs que c'est une des raisons qui à longuement fait hésiter mes parents à propos de mon inscription ici, mais finalement après de longues semaines d'hésitations ils en sont arrivés à la conclusion qu'il valait mieux que j'apprenne tous les tenants et aboutissants de ce monde. Je pense qu'ils ont entièrement raison et de toute façon j'aurais été tellement déçu si ils m'avaient fais poursuivre dans le cursus Moldu ou dans une autre école. Bref ; en remontant de la Grande Salle j'ai cru voir un mot dans la Salle Commune à propos d'une soirée entre Gryffondors. Ça pourrait être sympa et surtout ça me permettrait surtout de nouer des liens avec mes camarades parce que pour l'instant je ne me suis pas encore vraiment intégré. Enfin, je discute de temps en temps avec Garry, un 1ère année de Poufsouffle, avec qui on partage tous nos cours, mais ça s'arrête là. C'est vrai aussi que je ne suis pas le plus avenant, je reste souvent dans le dortoir pour réviser ou m'amuser avec mon chat Lulu. Être enfant unique n'est franchement pas un avantage quand tu débarques dans un internat, mais c'est comme ça, je savais à quoi m'attendre, à moi de m'adapter ! Du coup cette soirée tombe fort bien. Prenant mon sac à dos je remonte rapidement dans la chambre pour mettre une tenue propre, celle-ci à un peu souffert avec la journée de cours. Puis après une dernière caresse à mon compagnon de jeux je sors de chez les Gryffondors, direction le 4ème étage.

Apparemment la soirée avait lieu dans une ancienne salle, maintenant inutilisée. Quand j'entre enfin, après une seconde d'hésitation, je vois que quelques personnes s'y trouvent déjà. Serais-je en retard ? Mon regard se pose rapidement sur la grande table dans le coin où sont disposés pleins de victuailles. Rien n’a l'air entamé, donc la fête vient de débuter, et tant mieux. Il me semble reconnaître les deux préfets, pas que je les connaissent mais leur insigne sur leur robe ne me laisse aucun doute. Prudence et Killian. Je crois. Près de cette même table se tiennent deux filles à qui je n'ai encore jamais parlé, une des deux restent en retrait. Timidité ? Puis le préfet commence à servir plusieurs verres en nous disant de nous servir. Je m'avance lentement vers les quatre élèves en les saluant chaleureusement. « Bonsoir ! J'ai vu le message dans la salle commune alors je me suis permis de venir ! » mon ton est légèrement tremblant, je suis un peu stressé à l'idée de m'adresser à des élèves tous plus âgés que moi.

Je me saisis d'un verre et profite de cet instant pour détailler la salle. Celle-ci à l'air franchement en désordre, comme si un cours venait tout juste de se terminer et que personne n'avait rien ranger, mais en même temps on dirait que tout à été disposé dans un certain but. Ça n'est qu'une intuition mais la soirée s'annonce pleine de rebondissements ! J'ai hâte que les préfets nous expliquent de quoi il en retourne.
MADE BY FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



CE QU'IL FAUT SAVOIR

PETIT +

MessageSujet: Re: [SOIRÉE DES GRYFFONDORS] Let the game begin!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[SOIRÉE DES GRYFFONDORS] Let the game begin!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Quatrième Étage
 :: Les Vieilles Salles Inutilisées
-
Sauter vers: