AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Good night and.... good luck ! Hilary & Alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10285-alexis-v-sherwin-your-level-of-success-is-determined-by-your-level-of-discipline-and-perseverance#219734http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10292-alexis-4eme-gryffondorhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10318-alexis-v-sherwin-mailboxhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t10319-alexis-v-sherwin-express-mail

Arrivé(e) le : 15/10/2014
Parchemins rédigés : 1964
Points : 5
Crédit : *bazzart(Adelaide Kane)
Année : 4ème année (14 ans)

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Sang-Mêlé
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Jill, Prof Soussa & Allen

MessageSujet: Good night and.... good luck ! Hilary & Alexis   Dim 14 Oct - 12:25


Good night and...... good luck !

Les nuits étaient longues… très longues….. beaucoup trop longues pour Alexis qui ne trouvait rien de mieux à faire – en situation d’insomnie complète – que de lire un livre pendant des heures avant de se lasser complètement, prise d’une furieuse envie de réveiller tout le monde, pour son bon plaisir et en conséquence de la rage qui l’animait suite à une nouvelle nuit sans sommeil. En soupirant, elle s’extirpa de son lit avant de revêtir une cape de sorcier et de descendre en salle commune. Il n’y avait évidemment pas âme qui vive à presque 3h du matin… Personne à qui envoyer une remarque bien acerbe, personne à qui elle pourrait proposer une partie d’échecs ou un truc qui ferait passer le temps.
C’est donc au comble de son désespoir qu’elle pensa à l’idée qu’elle n’avait pas réussi à mettre en pratique dans les jours qui avaient précédé : se chopper une retenue. Ni une, ni deux, Alexis traversa le tableau dans le silence le plus complet, accompagnée de la cape qu’elle avait enfilé, les chaussons aux pieds et la baguette magique dans la poche.

Le couloir du septième étage était désert…silencieux…. Comment se faire attraper ? Faire tomber une armoire ? Claquer une porte un peu trop fort ? Alexis sortit sa baguette de sa poche pour éclairer les environs (déjà éclairés en partie par des chandelles accrochées au mur) ; elle eut à peine le temps de prononcer « Lumos » qu’une autre source de lumière l’empêcha d’en arriver là. A l’angle du couloir, une lumière qui ne semblait être issue que d’une baguette magique s’approchait, formant au sol un halo de lumière mouvant.
L’idée n’était pas de se faire attraper trop vite, mais bien de se faire attraper dans une posture qui lui assurerait une punition monumentale…et pas seulement quelques points en moins. Il lui fallait une retenue, une vraie bonne retenue dont elle se souviendrait et qui, avec un peu de chance, correspondrait à une vraie punition liée à l’erreur : quelque chose qui aurait lieu la nuit… quelque chose qui couperait à Alexis toute envie de se balader la nuit. La forêt était la solution toute trouvée, non ? La jeune femme avait BESOIN d’obtenir cette punition dans la forêt interdite avec monsieur Wenlock. Elle était prête à donner de sa personne pour y arriver et se voyait déjà arriver avec un air conquérant et un sourire plein de malice et de vice. Sauf que le processus n’était pas si évident. En quelques secondes, la jeune femme ouvrit sans bruit la porte de la première salle qui se présenta à elle, et, attrapant la poignée (une fois à l’intérieur), elle claqua la porte de toutes ses forces. Avec ça, elle allait attirer l’attention et comptait bien jouer à cache-cache pour énerver la personne qui était certainement un préfet (et si c’était un prof, c’était encore meilleur !). Alexis réalisa qu’elle se trouvait dans la salle de duels, bonne nouvelle car la grande estrade qui trônait au milieu de la pièce allait lui permettre de se cacher. En courant, elle éteignit d’un coup de baguette magique toutes les chandelles et se jeta au sol pour s’adosser à l’estrade, se dissimulant parfaitement pour que la « personne du couloir » ne la trouve pas. Elle allait la faire tourner en bourrique, la faire enrager…la décision était prise.

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8899-hilary-fitzpatrick-priesthttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8911-hilary-un-capitaine-a-besoin-d-un-equipage-et-d-ennemis#197603http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8912-hilary-si-on-imaginait#197606http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8913-une-lettre-pour-hilary#197607http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8914-un-envoi-express-pour-hilary#197608

Arrivé(e) le : 03/12/2017
Parchemins rédigés : 188
Points : 9
Crédit : by me • Nastya Kusakina
Année : 2ème année - 13 ans

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Si t'es pas pressé, c'est d'accord !
D'autres comptes ?: Felicia A. Williams

MessageSujet: Re: Good night and.... good luck ! Hilary & Alexis   Jeu 1 Nov - 23:44

good night and... good luck !

Les premiers jours, c’était l’excitation qui l’avait empêchée de dormir ; juste le fait de revoir ses amis, de revoir Eliana, d’être de nouveau dans le même dortoir et de pouvoir de nouveau voler sur un balai. Puis après, c’était l’ennui et le mal être de ne plus être chez soi ; Poudlard avait pas changé, c’était toujours aussi craignos de son point de vue, les cours étaient un supplice pour elle et les gens qu’elle ne connaissait pas effrayants. Mais depuis octobre, bien qu’il y avait encore un peu de mal être, elle ne savait pas trop. Hilary pensait que c’était juste des insomnies régulières, sans trop de raisons précises d’être là. Juste, elle avait du mal à dormir, alors elle dormait pas vraiment, et puis elle avait ses petites paralysies quotidiennes avec les visions des choristes sombres, puis quand elles partaient, le sommeil était sûr de ne plus jamais revenir. Ce qu’elle faisait, dans ces moments-là, c’est qu’elle attrapait ses bottes en caoutchouc jaune vraiment très clichées - mais qu’elle adorait -, sa cape de sorcier où elle laissait sa baguette par défaut et sa grosse lampe torche, pilier de ses nuits sans lumière. Si elle ne l’avait pas avec elle, tout serait différent, la petite tête blonde le savait. C’était pas pareil sans un bon faisceau lumineux dans les yeux, pas vrai ? Puis, après, elle montait jusqu’à la volière pour y faire elle ne savait pas encore quoi. Des appels en morse. Ou alors elle s’amusait à recréer une sorte de phare en tournant sur elle-même. Ça devait être drôle à voir ! En tout cas, elle, elle s’amusait bien à le faire. Parfois il y avait quelqu’un pour lui tenir compagnie, mais bien souvent, il n’y avait personne. La compagnie des chouettes et des hiboux ne faisait pas tout. Elle avait beau leur parler, ça changeait pas grand chose.

Sauf que, cette nuit, il fallait que ce soit la nuit où les piles n’étaient plus d’aucune utilité. Elle avait clignoté avant de s’éteindre totalement, et Hilly avait beau taper et secouer, rien n’y faisait ! Elle allait devoir retourner dans le dortoir pour changer les piles et revenir… Quelle plaie. L’ennuie ; ce devait être l’ennui qui l’empêchait de dormir ces derniers temps. Il ne se passait rien de passionnant dans l’école en ce moment. Le mois d’octobre se passait presque trop tranquillement, ce qui lui faisait presque aussi peur que ce qui s’était passé il y a deux ans… Qui sait ce qu’il pouvait arriver, cette fois ? Et s’il ne se passait rien, hein ? Le petit lion se retrouvait obligé de créer elle-même de l’amusement et de la distraction ; en voyant des gens qu’elle ne voyait pas tout le temps, par exemple ; en envoyant des lettres, cette magnifique invention ; ou même en se concentrant en cours, pour dire ! L’ennui était total ; le fun totalement absent. Alors la deuxième année descendit les escaliers, se retrouvant contrainte d’utiliser la lumière de sa baguette pour y voir clair et se demandant ce qu’elle ferait une fois dans le dortoir à nouveau. Elle ne dormirait pas, pour sûr. Mais faire l’aller-retour ne la séduisait pas plus que ç… BAM ! Stop. Il… Il y avait eu un bruit. Son coeur fit un bond dans sa poitrine, autant par peur que par excitation. Le pirate en elle s’était soudainement éveillé, mais, eh, qu’il ne s’emballe pas trop vite, hein ! Elle savait pas d’où ça venait ce bruit ! Si ça se trouvait, il y avait un professeur ou un préfet qui faisait une insomnie aussi et qui s’était dit que ce serait sympa d’aller faire une ronde maintenant, hein ? Pourquoi pas ? Ben non ! C’était pas sympa du tout ça ! Hilly trotina dans le couloir, un peu paniquée, jusqu’à voir une porte. C’était pas le tableau de la grosse dame, mais elle pouvait toujours se cacher là en attendant, non ? Ouais. Elle allait faire ça. La petite tête blonde ouvrit doucement la porte, s’engouffra dans la pièce et referma derrière elle avec la même précaution. Et elle commença à reculer, tout doucement, sa baguette devant elle et sa lampe dans l’autre main… Sans quitter la porte des yeux… « Ça va aller, c’est rien… » chuchota-t-elle à elle-même. « C’est… C’est une aventure. Ouais. Voilà. Une avent… ah ! » Soudainement, elle vit le plafond au lieu de la porte, et ses fesses avaient lourdement échoué sur l’estrade de duel. Parce qu’il s’agissait de la salle de duel. « Nom de D… Merlin ! » Désolée Seigneur, d’avoir voulu invoquer Votre nom. C’est fou. Depuis octobre, elle enchaînait bourde sur bourde.

Codage par Libella sur Graphiorum


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Good night and.... good luck ! Hilary & Alexis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Septième Étage
 :: Salle de Duel
-
Sauter vers: