AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La plus belle étape de la vie, c'est les retrouvailles - Avalon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

CE QU'IL FAUT SAVOIR
http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8035-j-ai-toujours-reve-d-apprendre-a-voler-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8048-in-our-family-portrait-we-look-pretty-happy-savannah-r-caldwellhttp://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t6353-ecrire-pour-mettre-de-l-ordre-dans-ses-obsessions-savannah-r-caldwell-sinead-p-o-riordan#164473http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8066-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182506http://nineteen-years-later.forums-actifs.com/t8067-send-me-your-love-savannah-r-caldwell#182508

Arrivé(e) le : 14/11/2015
Parchemins rédigés : 1567
Points : 6
Crédit : Bazzart
Année : 6ème année

PETIT +
Et plus en détails ?
Statut Sanguin: Né-Moldu
Disponible pour un RP ?: Bien sûr, on le commence quand ?
D'autres comptes ?:

MessageSujet: La plus belle étape de la vie, c'est les retrouvailles - Avalon   Lun 8 Oct - 22:22


Avalon & Savannah

La plus belle étape de la vie, c'est les retrouvailles
Je suis tellement heureuse de retrouver Poudlard, le château m’a affreusement manqué et mes proches aussi. En étant à Sainte Mangouste, j’étais éloignée pour la première fois de l’ensemble de ma famille. J’ai toujours trouvé dur d’être éloignée de mes plus jeunes frères et sœurs lorsque je suis au château, mais je sais que c’est pour une bonne cause puisque Poudlard est le lieu où je reçois mon éducation et où je prépare mon avenir et puis en plus j’y retrouve au moins Brooklyn et Avalon et ça suffit à mon bonheur. Sauf qu’en étant à Sainte Mangouste, je ne pouvais pas compter sur mes deux alliés de toujours ni sur le reste de ma famille. Mes visites étaient malheureusement très limitées et je devais faire avec pour espérer pouvoir sortir de là au plus vite. Se rebeller contre le personnel soignant n’était pas franchement ce que je pouvais faire de mieux, aussi ai-je passé pas mal de temps à tourner ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler, car en général ce que j’avais envie de dire ne m’aurait certainement pas rendu service. Heureusement, tout cela est derrière moi maintenant… Enfin presque derrière moi. Je vais être suivie durant les prochains mois par la psychologue de l’école qui fera un compte rendu à mes médecins. Je sais que je vais devoir faire preuve d’honnêteté mais j’ai peur que trop d’honnêteté me renvoie directement d’où je viens. Je vais mieux, c’est certain, mais les coups de blues restent plutôt nombreux et j’ai parfois du mal à voir un avenir positif devant moi. Cependant, ce n’est pas pour autant que j’ai envie de passer ma vie dans une chambre d’hôpital et j’espère sincèrement que la psychologue sera capable de le comprendre. Elle m’a fait plutôt bonne impression pendant les vacances d’été donc je suis sûre qu’elle sera de mon côté. Et puis, comme disent les médecins, je ne dois pas me sentir jugée, tout le monde est là pour m’aider. Il n’empêche que j’ai peur qu’au moindre faux pas, ils me renvoient d’où je viens sans me laisser une chance de me justifier ou de me rattraper. Cependant, ce n’est pas aujourd’hui que je vais me mettre à paniquer, je viens tout juste de réintégrer l’école et mon frère et ma sœur m’ont affreusement manqué, alors c’est tout naturellement que je me suis mise à la recherche de ma jumelle ce matin, prête à la harceler de questions et à la coller toute la journée pour rattraper le temps perdu. La connaissant, je suis sûre et certaine qu’elle va vite se lasser de ma présence, Avalon est une fille plutôt indépendante et j’ai la sensation que je la gonfle complètement, parfois. Sûrement parce que je suis une énorme pipelette un peu trop positive à son goût et que ma manière d’être lui tape complètement sur le système. Après tout, c’est elle la fille sérieuse de la famille qui pense à son avenir et n’est pas une grande fan de notre famille trop nombreuse… Alors que pour moi, c’est tout le contraire.

Tant pis pour elle. Avalon va devoir me supporter. Dans sa lettre, j’ai eu l’impression que je lui manquais un minimum alors ça m’incite fortement à aller la retrouver. En plus, elle m’a reprochée d’écrire à Brooklyn avant de lui écrire à elle, donc je me dois de rattraper ça et de la voir en premier maintenant que je suis rentrée à Poudlard. C’est donc tout naturellement que je prends la direction de la grande salle à l’heure du diner, espérant pouvoir squatter la table des Serdaigle pour le diner. Je prie pour qu’elle ne soit pas accompagnée ce soir, je n’ai pas franchement envie de faire la conversation à une bande de filles, bien au contraire, je veux passer du temps seule avec ma sœur mais je ne suis pas certaine que le choix de la grande salle soit hyper bien adapté pour ce genre de retrouvailles. Peu importe, maintenant que je suis en chemin je ne compte pas faire machine arrière et c’est donc tout naturellement que je pénètre dans la grande salle, essayant d’ignorer cette impression que tout le monde me dévisage. Je ne crois pas que les autres élèves sachent que j’ai pasté la fin de mon été et mon mois de septembre à l’hôpital mais comme moi je connais la vérité, j’ai l’impression que ça se lit sur mon visage. Heureusement, je ne tarde pas à apercevoir ma sœur, pour une fois seule, à la table des Serdaigle. A tous les coups, elle a prévu de diner en vitesse pour remonter travailler mais je compte sur elle pour changer ses plans. « Je t’ai manqué ? » Dis-je en m’asseyant avec un grand sourire juste en face de ma jumelle. Voir mon portrait craché est toujours un peu déstabilisant et j’ai actuellement l’impression de me regarder dans un miroir, mais il ne me faut que cinq secondes pour m’habituer à l’idée de me regarder en face. « Surprise ! » Je conserve mon sourire, espérant que ma sœur soit aussi enthousiaste que moi à l’idée de ces retrouvailles. Pour une raison que j’ignore, j’ai un peu peur qu’elle soit en colère contre moi parce que je n’ai pas été la fille forte que j’aspire à être, mais je ne veux pas arriver devant elle et m’aplatir comme une crêpe, ce n’est pas, à mon sens, le meilleur moyen de prouver que je vais mieux. « Je viens d’arriver et je me suis immédiatement mise à ta recherche. » Je tiens à le préciser, elle est ma numéro un et je ne veux absolument pas qu’elle en doute. Avalon a tendance à minimiser l’amour que je lui porte, sûrement parce que nous n’avons pas franchement l’habitude d’exprimer nos sentiments. Mais peut-être que cela va changer. Il serait temps. Je me rends de plus en plus compte que la vie est courte et je n’ai pas envie de regretter de ne pas avoir dit aux personnes que j’aime à quel point elles sont importantes pour moi.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La plus belle étape de la vie, c'est les retrouvailles - Avalon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 19 ans après. :: Poudlard :: 
Le Rez-de-Chaussée
 :: La Grande Salle
-
Sauter vers: